Rapport d'activité 2013 Prévisionnel 2014

Embed Size (px)

Text of Rapport d'activité 2013 Prévisionnel 2014

  • Rapport d'activit 2013Prvisionnel 2014

    Rserve NaturelleGORGES DU GARDON

  • Janvier 2014

    Rdaction : Pauline BERNARDRelecture : Maxime GAYMARD

    Crdits photographiques : CEN L-R

  • SOMMAIRE

    La RNR des gorges du Gardon

    L'anne 2013 en quelques pagesAvancement global du programme d'actionsGestion des habitats et des espcesDiagnostics et suivis cologiquesCommunication, accueil et pdagogieReglementation, police, surveillanceBilan financier

    Le programme prvisionnel 2014Suivis et gestion des habitats naturels et des espcesCommunication, accueil et pdagogiePolice, surveillanceMaintenance des quipementsRseauGestion administrative et financireBudget prvisionnel

    Abrviations utilises

    1

    3344789

    1011141515151617

    18

  • l'Association Splologique Nmoise,association locale ;

    le Centre Ornithologique du Gard,association locale;

    le Dpartement du Gard, propritairede terrains attenants ceux classs enRserve ;

    la Fdration Dpartementale dePche du Gard, disposant des baux depche sur les terrains en Rserve;

    l'Office National des Forts ;

    l'Office Nationale de la Chasse et de laFaune Sauvage ;

    la Socit communale de Chasse deSanilhac- Sagris ;

    Le Syndicat Mixte des Gorges duGardon, charg de la protection et dela mise en valeur de l'ensemble desgorges.

    La RNR des gorges du Gardon

    La Rserve Naturelle Rgionale (RNR) des gorges du Gardon est situe dans le dpartement du Gard, sur laseule commune de Sanilhac-Sagris, entre Nmes et Uzs. D'abord classe Rserve Naturelle Volontaire en2001, elle devient RserveNaturelle Rgionale en 2007 suite laloi "Dmocratie de proximit". Sonprimtre est plus tard agrandi pouratteindre 491 hectares, ce qui donnelieu un nouveau classement en 2009,pour une dure de 10 ans.

    Etant une Rserve Rgionale, c'est le Conseil Rgional du Languedoc-Roussillon qui est l'autorit de tutelle et leprincipal financeur. Il a confi la co-gestion de cet espace protg aux deux propritaires des terrains classs : lacommune de Sanilhac-Sagris, et le Conservatoire d'espaces naturels du Languedoc-Roussillon (CEN L-R) .

    La gestion est encadre par un plan de gestion, qui a une validit de 4 ans. Le plan de gestion actuellement envigueur est le deuxime, valable pour la priode 2010-2014. Celui-ci a t valid par le Conseil Scientifique duPatrimoine Naturel et approuv par le Conseil Rgional.Chaque anne a galement lieu un comit consultatif, runion de l'ensemble des partenaires techniques etfinanciers au cours de laquelle est prsent le bilan de l'anne passe et o est soumise validation laprogrammation de l'anne venir (actions et budget) .

    1

    Une Rserve, plusieurs partenairesLa co-gestionnaires de la Rserve ne sont pas isols et travaillent avec tout un ensemble d'acteurs techniques, pourassurer une gestion cohrente et pertinente l'chelle du territoire de la Rserve et l'chelle du massif duGardon.

  • La Rserve abrite 35 habitats naturels, allant des habitats rocheux aux habitats aquatiques et rivulaires, enpassant par les habitats forestiers ou herbacs.Les habitats dominants sont les formations chne vert (la fort de chne vert catalano-provenale de bassealtitude et sa forme dgrade, le matoral calciphile chne vert et chne kerms) .

    Cette diversit d'habitats est le support d'une importante biodiversit : flore, oiseaux, mammifres, poissons,insectes (papillons, orthoptres, libellules) , araignes. . . autant de groupes pour lesquels la prsence d'espcespatrimoniales, protges rgionalement ou nationalement est dj connue, mais pour lesquels il reste encore desdcouvertes faire.

    2

    Taillis de chnes verts

    Lzard ocell

    Proserpine

    Grands rhinolophes

    Ripisylve (a gauche),

    et friche ( droite)

  • L'anne 2013 en quelques pages

    Avancement global du programme d'actions

    Dans son ensemble, le programme d'action est finalis 70 %. Il faut ajouter cela que 15 % des actions sont encours de finalisation, celles-ci tant prvues pour le premier trimestre 2014. Le taux de ralisation est donc trssatisfaisant. Le taux de ralisation par catgorie d'actions est reprsent ci-dessou: en vert fonc le pourcentaged'actions finalises, en vert clair le pourcentage d'actions en cours de finalisation et en blanc la part d'actions nonfinalises :

    Gestion des habitats et des espces

    Diagnostics et suivis cologiques

    Communication, accueil et pdagogie

    Rglementation

    Maintenance des quipements

    Partenariat, rseau

    Les actions en cours de finalisation correspondent :- des travaux lgers n'ayant pas pu tre raliss en 2013 pour cause de disponibilit des matres d'oeuvre ;- un retard dans l'laboration d'un outil de communication (exposition) pour cause d'organisation interne et despartenaires;- le volet financier de la faisabilit de la construction d'une maison de Rserve pour cause d'organisation interne.- des rapports d'activit de suivis ou d'tude en cours de rdaction.

    Certaines actions n'ont pas t mises en oeuvre pour des raisons de dfaillance de matriel ou d'arbitragetechnique en cours d'anne.

    3

    50 %

    66 % 33 %

    60 %

    40 %

    100 %

    100 %

    20 %

    40 %

    Mouvement de personnelA la suite du dpart de Stphanie Garnero, c'est Pauline Bernard, qui depuis le 1er juillet 213 occupe le poste deconservatrice de la Rserve. Elle fait quipe avec Maxime Gaymard, le garde-technicien de la Rserve depuis 5 ans.

  • Gestion des habitats et des espces

    Fermeture intermittente de la grotte de la Baume Saint-Vrdme, en faveur des chauves-souris

    La grotte de la Baume Saint-Vrdme est frquente par 15 espces de chauves-souris, sur les 21 recensesdans les gorges du Gardon.Depuis 2007, les accs la grotte, traverse par un sentier de randonne trs frquent, sont ferms pendant deuxpriodes clef du cycle de vie des chauves-souris : la reproduction (gestation et mise bas) et l'hivernage.

    Au printemps 2013, un acte de vandalisme a rendu une des serrures non fonctionnelle. Le calendrierd'ouverture/fermeture de la grotte a toutefois t respect par l'utilisation d'un systme provisoire de chanes etcadenas. Une subvention exceptionnelle de la Rgion Languedoc-Roussillon a permis de programmer larparation en urgence du dispositif de fermeture pour le premier trimestre 2014.

    Matrialisation de l'emprise de l'Arrt Prfectoral de Protection de Biotope (APPB) en faveurde l'Aigle de Bonelli

    Le primtre de la Rserve recoupe celui d'un APPB(en rose sur la carte ci-dessous) . Celui-ci prend effetchaque anne, du 15 janvier au 30 juin, et interdit(sauf exception) , toute pntration dans sonemprise afin de prserver la quitude d'un coupled'Aigle de Bonelli, du dbut de la priode dereproduction jusqu' l'envol des petits.

    L'emprise de l'APPB est matrialis par 5 panneauxqui ont t installs au niveau des principaux pointsd'accs la zone en janvier, puis retirs en juin.

    Diagnostics et suivis cologiques

    Suivis floristiques

    En 2013, le suivi floristique des pelouses en cours de restauration a t effectu, comme chaque anne depuis 9ans, par un botaniste du CEN L-R. Il est complt par un suivi photographique. La synthse de ces suivis permetde prendre du recul et de mieux apprhender l'efficacit des diffrentes modalits utilises pour larestauration des pelouses sches mditerranennes. On s'aperoit par exemple que le gyrobroyage n'est pasefficace sur certaines zones, mme aprs plusieurs annes, et qu'il devrait tre limit en faveur d'une pression depturage plus intense ou d'une autre modalit de gestion comme le brlage dirig.Un rapport est en cours d'laboration ce sujet, qui permettra d'affiner les choix de gestion.

    Les botanistes du CEN L-R suivent galement de prs unegramine qui se dveloppe en touffes: Heteropogon contortus,l'Heteropogon contourn. Cette espce a une rpartition enFrance trs restreinte (seules 4 localits connues !) , et estprotge au niveau national. Cela souligne l'importance desuivre l'volution des effectifs de cette espce sur la Rserve.5 stations sont tudies. Sur chacune d'elle, un quadrat estdpos la mme place chaque anne, et la rpartition destouffes d'Heteropogon contortus est analyse au sein de cequadrat.Bien qu'on ne puisse pas tirer de conclusions prcises (il faudrapour cela faire des analyses complmentaires) , il apparat queles populations prsentes sur la Rserve se maintiennentdans le temps.

    4

  • Suivis faunistiques

    Oiseaux

    Le protocole de suivi des oiseaux de la Rserve a t mis en oeuvre pour la 3me anne conscutive en 2013, par leCentre Ornithologique du Gard (CoGard) . Cette anne, le protocole ciblait les milieux ferms (zones boises arbustives, n'ayant pas fait l'objet de mesures de gyrobroyage) . 51 espces ont t contactes (vues ouentendues) , parmis lesquelles l'Alouette lulu ou encore la Fauvette pichou (espces protges nationalement etlistes dans l'annexe 1 de la Directive Oiseaux) .Parmi ces 51 espces, 8 n'avaient pas t contactes en 2011 ou en 2012, et 3 n'avaient pas t recensesdans le plan de gestion.

    Paralllement, le Syndicat Mixte des gorges du Gardon (SMGG) effectue le suivi du couple d'Aigle de Bonellicantonn la Rserve. Les rsultats de l'analyse des donnes issues de la balise GPS pose sur le mle permettentde dterminer que la Rserve constitue prs de la moiti du domaine vital du couple (aire au sein de laquellele couple trouve les conditions et ressources pour rpondre ses besoins) . La surveillance du nid a permis parailleurs d'observer la ponte d'un oeuf cette anne, qui n'a pas eu le temps d'clore car le nid a chut.

    Insectes et araignes

    Les prospections cibles sur ces groupes permettent de mieux connatre les systmes cologiques et leurfonctionnement, ce qui guidera une gestion plus adapte dans le futur. Un rapport est en coursd'laboration sur le sujet. De plus, les nouvelles dcouvertes f