of 22 /22
UNIVERSITÉ DE POITIERS Faculté de Lettres et Langues Département d’Études Anglophones Master 2 Langues, Littératures et Civilisations Étrangères et Régionales Parcours Mondes Anglophones RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE CIVILISATION MEDIEVALE Stagiaire : Louis ANDRÉ Tuteur de stage : Professeur Pascale DROUET 26/11/2018 21/12/2018 02/04/2019 02/05/2019

RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

  • Upload
    others

  • View
    5

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

UNIVERSITÉ DE POITIERS

Faculté de Lettres et Langues

Département d’Études Anglophones

Master 2 — Langues, Littératures et Civilisations Étrangères et Régionales

Parcours Mondes Anglophones

RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES

SUPERIEURES DE CIVILISATION MEDIEVALE

Stagiaire : Louis ANDRÉ

Tuteur de stage : Professeur Pascale DROUET

26/11/2018 – 21/12/2018

02/04/2019 – 02/05/2019

Page 2: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

Remerciements

Ce stage a été rendu possible grâce à la participation de plusieurs personnes envers

lesquelles je souhaiterais témoigner ma reconnaissance. Je tiens tout d’abord à remercier

Madame Pascale DROUET, maître de stage et enseignant référent, pour m’avoir offert cette

opportunité et accompagné tout au long de mon parcours. Pour son soutien et la confiance

dont elle a fait preuve à mon égard. Je remercie également Monsieur Martin AURELL,

directeur du Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale, qui m’a accueilli et

permis de réaliser ce projet.

Mes remerciements vont également à toute l’équipe du laboratoire du CESCM avec qui

j’ai eu l’honneur de travailler, et qui a fait de cette formation une expérience très

enrichissante. Je voudrais remercier tout particulièrement Madame Vanessa ERNST-

MAILLET ainsi que Madame Flavie GROUT, qui m’ont formé à l’utilisation du logiciel

LODEL pour la mise en ligne des cahiers Shakespeare en devenir.

Un grand merci à Monsieur Édouard LEKSTON, pour sa sympathie, ses encouragements

et pour avoir eu la patience de répondre à mes innombrables questions. Enfin, mes plus

sincères remerciements à Monsieur Jean-Luc TERRADILLOS, rédacteur en chef de la revue

L'Actualité Nouvelle-Aquitaine, pour m’avoir offert la possibilité de publier l’entrevue de

Monsieur LEKSTON, organisée dans le cadre du colloque « Dante et Shakespeare :

cosmologie, politique, poétique ».

Page 3: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

1

Introduction

1) Mon parcours universitaire

Je suis étudiant à l’Université de Poitiers depuis Septembre 2014. Après avoir effectué

une licence LLCER en anglais, j’ai poursuivi mes études avec une première année en Master

CSE Europe et Amériques, puis une deuxième année en Master LLCER Mondes

Anglophones. Dans le cadre de ces deux années de Master, mon TER fut réalisé sous la

direction de Madame Pascale DROUET, dont la rigueur et la méthodologie m’ont permis de

mener à bien ce projet de recherche.

Je me spécialise en littérature britannique, et plus particulièrement dans les écrits

humanistes de la Renaissance. J’ai centré mon TER sur une lecture de Utopia (1516) de

Thomas More et me suis penché sur son rapport à l’ambiguïté (2017-2018). Pour cette

nouvelle année universitaire (2018-2019), je prépare une analyse de la réception du Moriae

Encomium (1511) d’Érasme dans l’Angleterre Tudor d’Henri VIII. Cet intérêt pour le XVIe

siècle m’a naturellement attiré vers l’époque médiévale tardive ; c’est ainsi qu’en 2018,

Madame Pascale DROUET m’a proposé ce stage.

2) Les objectifs du stage

Ce stage était composé de deux parties principales réparties sur 200h. La première fut

d’aider à la mise en ligne des articles du numéro 13 des cahiers Shakespeare en devenir,

« Much Ado About Nothing : A Miscellany of 20th and 21st century Perspectives » (du 26

Novembre 2018 au 21 Décembre 2018). La seconde comportait trois missions :

1) Agir en tant qu’aide logistique durant le colloque « Dante et Shakespeare : cosmologie,

politique, poétique » organisé par Isabelle BATTESTI et Pascale DROUET au CESCM,

s’étant déroulé du 4 au 6 Avril 2019.

2) Participer à une entrevue avec Monsieur Édouard LEKSTON, artiste graphiste et

illustrateur, dans le cadre de ce colloque. Cette entrevue donnera lieu à des publications : un

article de vulgarisation dans la revue l’Actualité Nouvelle-Aquitaine en 2019, une publication

scientifique dans les Actes du colloque (éditions Classique Garnier) en 2020.

Page 4: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

2

3) Dans le cadre des Actes du colloque, traduire deux communications de l’anglais au

français : un article coécrit par Manuele GRAGNOLATI (Sorbonne Université, France) et

Francesca SOUTHERDEN (University of Oxford, Grande Bretagne), intitulé : « Compulsion,

plaisir, regret : volonté et passivité dans trois sonnets de Dante, Pétrarque et Shakespeare »,

ainsi qu’un article d’Angela SCHUMANN (Monash University, Australie) : « “Let me be

Ignorant” : une lecture thomiste de l'aveuglement chez Shakespeare et Dante ».

Présentation

1) Le laboratoire du CESCM

Le CESCM, acronyme de Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale, est

un laboratoire de recherche rattaché conjointement à la faculté des Sciences Humaines et Arts

de l’Université de Poitiers, et au Centre National de la Recherche Scientifique – CNRS. Situé

à Poitiers, dans les locaux de l’Hôtel Berthelot (Voir Figure 2), il est dirigé, depuis Janvier

2016, par Martin AURELL, historien, médiéviste et professeur des universités. Créée en

1953, cette unité de recherche pluridisciplinaire centrée sur tous les aspects du Moyen Âge (et

incluant le Moyen Âge tardif) se divise en quatre axes de recherche : « Lettres et textes

médiévaux », « Espace, pouvoir et religion », « Signes, formes et représentations »,

« Territoires, monuments et techniques ». Le centre est également découpé en différents pôles,

à savoir : le « Pôle administratif, financier et logistique », « Communication, information

scientifique et technique », le « Pôle éditorial » et le « Pôle documentaire ». Les Carnets du

CESCM permettent de diffuser, au quotidien, les articles scientifiques et activités réalisés par

l’équipe du centre.

2) Les Cahiers Shakespeare en devenir

Les Cahiers Shakespeare en devenir proposent un ensemble de publications en ligne

centrées sur l’analyse et la réception des œuvres de William Shakespeare et de ses

contemporains. Ils font partie d’un ensemble de Cahiers en ligne issus de la revue

universitaire La Licorne, spécialisée en langue et littérature et basée à Poitiers. Shakespeare

en devenir a pour but de penser l’œuvre de l’auteur anglais dans une progression jusqu’à notre

époque contemporaine.

Page 5: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

3

Par exemple, le numéro 11, « Traversées/Crossing(s) » et le numéro 12, « Shakespeare

et l'Afrique / Shakespeare and Africa » (Voir Figure 3), portaient respectivement sur le thème

de la traversée (métaphorique ou littérale) dans les textes et les représentations théâtrales

Shakespeariennes, et sur les liens entre le théâtre élisabéthain ou jacobéen et la perception de

l’Afrique par l’Angleterre de la Renaissance.

Ces cahiers ont été fondés en 2007 par Pascale DROUET, professeur de littérature

anglaise à l’Université de Poitiers. Depuis 2008, un supplément à ces Cahiers, l’Œil du

spectateur, se focalise sur les représentations théâtrales et le spectacle vivant.

3) Le colloque « Dante et Shakespeare : cosmologie, politique, poétique »

Le colloque « Dante et Shakespeare : cosmologie, politique, poétique » a eu lieu dans

la salle Crozet de l’Hôtel Berthelot, du jeudi 4 au samedi 6 avril 2019. Il était co-organisé par

Isabelle BATTESTI et Pascale DROUET. Les ambitions de ce colloque étaient de « faire se

rencontrer, par-delà les siècles, la réflexion et l’esthétique à l’œuvre dans leurs créations

respectives, de les faire thématiquement entrer en résonance.1 » (Voir Figure 4) Plusieurs

aspects de cette relation littéraire ont été soulevés, tels que le rôle de Pétrarque dans la

médiation de l’œuvre de Dante à Shakespeare, les influences de leurs corpus sur Victor Hugo,

sur Ezra Pound… ainsi qu’une réflexion sur les représentations des enfers et, plus

généralement, sur la question du mal, chez les deux auteurs.

Ce colloque avait également pour objectif de mettre en lumière les influences de Dante

et de Shakespeare sur le monde littéraire à travers le prisme de trois termes : cosmologie,

politique et poétique. Plusieurs temps d’ouverture au grand public se sont greffés sur le

colloque : d’une part, le vernissage et l’exposition des œuvres graphiques d’Édouard

LEKSTON sous l’intitulé « Dante et Shakespeare : croisements graphiques », répartie dans

quatre lieux (la salle Crozet de l’Hôtel Berthelot, le Pôle Documentaire du CESCM, l’espace

d’exposition extérieur à la bibliothèque Michel-Foucault et l’intérieur de cette bibliothèque) ;

d’autre part, une mise en voix des œuvres de Dante et de Shakespeare par les élèves du

Conservatoire de Grand Poitiers, dirigée par Agnès DELUME (œuvres choisies : La Divine

Comédie, La Nuit des Rois et Richard III).

1 Programme du colloque. Publié par Christelle Bouchot (Dernière mise à jour le 1 avril 2019). Disponible sur

http://sha.univ-poitiers.fr/dante-shakespeare-cosmologie-politique-poetique-du-04-04-2019-au-06-04-2019--

1656886.kjsp?RH=1268645236764.

Page 6: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

4

Stage

I. La mise en ligne avec LODEL dans les locaux du CESCM

1) Familiarisation avec le processus de mise en ligne

Ma première mission était la mise en ligne (avant la fin de l’année 2018) du numéro 13 des

Cahiers Shakespeare en devenir. Ce numéro comporte dix articles accompagnés d’une

introduction (Voir Figure 5). J’ai également participé à la mise en ligne de deux compte-rendu

pour l’Œil du Spectateur, à savoir « The Duchess of Malfi : Dir. Maria Aberg, Royal

Shakespeare Company, Stratford-Upon-Avon, Juillet 2018 » et « La Rose et la hache de retour

à Grenoble quarante ans plus tard : Shakespeare et Bene, Garcia-Valdès et Lavaudant à

l’épreuve du temps » par Estelle Rivier-Arnaud.

Mon stage a débuté par une brève introduction aux différents membres de l’équipe du

centre, et par une visite de l’Hôtel Berthelot au cours de laquelle j’ai eu le plaisir de découvrir

la pluralité des acteurs de la recherche mis en œuvre au sein du CESCM. J’ai également dû,

avec l’aide de Madame Vanessa ERNST-MAILLET, concevoir un planning à long terme et

fixer des objectifs pour le déroulement de la première partie de mon stage.

Sous la supervision de Vanessa ERNST-MAILLET, j’ai été initié à la mise en style et à la

publication en ligne d’articles scientifiques. Cette étape a inclus au préalable une période de

familiarisation avec le logiciel LODEL, ainsi que la découverte des locaux du CESCM et de

son personnel. Ma présence au laboratoire variait de trois à six heures, entrecoupées par une

pause de trente minutes, à un rythme de deux à trois jours par semaine. La majorité de mon

temps était passé au stylage de fichiers texte, mais un temps important était également

consacré au logiciel LODEL, car des erreurs pouvaient arriver très facilement. La phase de

familiarisation m’a permis d’organiser un emploi du temps, découvrir les spécificités du

logiciel et apprendre en observant Madame ERNST-MAILLET utiliser le logiciel d’édition de

texte et en prenant en note le nom des styles plus fréquemment utilisés.

Page 7: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

5

2) Stylage des articles scientifiques

Une manipulation efficace du logiciel LODEL dépend en grande partie d’un texte source

stylé impeccablement. Le stylage s’effectue sur un logiciel de traitement de texte (j’ai utilisé

Microsoft Word). Après une rapide relecture pour repérer les coquilles et double-espaces qui

auraient pu échapper à l’œil du chercheur, il faut répertorier les images de l’article une par

une et les enregistrer sur l’ordinateur, puis les ôter du fichier texte (en plaçant une petite

indication textuelle pour se souvenir de leur emplacement) car elles peuvent interférer avec la

mise en style. Une fois sauvegardées localement, il faut supprimer tous les alinéas et sauts de

ligne inutiles, afin de n’avoir qu’un texte nu. Une fois cette étape terminée, il faut ensuite

transférer l’article sur un autre fichier texte prévu à l’avance. Ce fichier « type » contient tous

les styles que le logiciel LODEL peut reconnaître.

Après être passé en mode « Brouillon », pour une meilleure visibilité des styles, il faut se

concentrer et rester vigilant car une erreur peut complétement changer l’aspect visuel de

l’article, une fois mis en ligne. Par exemple, un saut à la ligne dans les notes de bas de pages

peut faire disparaître tout le paragraphe qui le suit, dans le rendu visuel du site. Afin d’éviter

de recommencer tout le processus de stylage depuis le début à la moindre erreur, il faut faire

attention à ne jamais enregistrer la version « finale » par-dessus le fichier original (la version

finale doit impérativement être une copie).

Ces préparations terminées, le stylage peut avoir lieu. Il faut appliquer les styles

correspondant à chaque élément de l’article et, s’il le faut, remettre ces éléments dans l’ordre

(c’est-à-dire l’ordre dans lequel ces éléments apparaissent sur les articles déjà présents sur le

site des Cahiers Shakespeare en devenir). Il se peut que les styles ne s’appliquent pas

correctement même après plusieurs essais. En effet, le style précédemment appliqué empêche

parfois le nouveau style d’être appliqué au texte. Dans ce cas-là, un simple « copié-collé »

peut suffire. Une fois le stylage réalisé, il faut replacer les images sur le document. Enfin, le

fichier texte est prêt à être inséré sur le logiciel LODEL. Toutefois, certaines difficultés

peuvent tout de même advenir. Par exemple, styler un dialogue entre deux personnages au

sein d’une pièce de théâtre peut s’avérer compliqué si les personnages se répondent en

formant un pentamètre iambique (un personnage le commence et l’autre le termine). C’est une

particularité qu’il faut marquer visuellement par un grand retrait qu’il est impossible de mettre

en forme via LODEL, puisque le logiciel supprime automatiquement tout alinéa ou espace

qu’il juge « inutile ».

Page 8: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

6

3) Mise en ligne et relecture

Le logiciel LODEL permet d’organiser les contenus des pages du site Shakespeare en

devenir de manière intuitive : chaque catégorie répertoriée par le logiciel correspond à une

rubrique du site, et permet d’y rajouter et éditer des pages d’informations, des articles, tout ce

qui constitue le site. Chaque ajout consiste en un simple téléchargement de fichier texte

(format .docx) « pré-stylé », car LODEL ne permet pas d’apporter de modifications au texte

source (même une simple image doit être contenue dans un fichier texte). Le site propose

toujours une visualisation avant la publication, qui permet de vérifier les éventuels blocs de

mots qui peuvent se former (le logiciel supprime parfois des espaces de manière aléatoire).

Pour finir, j’ai pu brièvement aider en éditant la couverture du numéro 13, afin de l’adapter

aux formats des deux vignettes présentes sur le site (une vignette de type « bannière » et une

autre, rectangulaire, plus classique.) Ces montages ont été réalisé avec Photoshop, un logiciel

qui m’a également servi à redimensionner la plupart des images présentes dans les articles en

ligne. En effet, LODEL ne prend pas en compte les modifications d’images apportées sur

Word (ou n’importe quel logiciel d’édition de texte), il était donc nécessaire de modifier les

images préalablement, avant de les replacer sur le texte source stylé. C’était une petite étape

d’apprentissage, puisqu’étant habitué au logiciel gratuit GIMP, je ne connaissais pas les

fonctionnalités de ce nouvel éditeur graphique.

Ces trois étapes principales se sont déroulées sur le cours de plusieurs semaines, cependant

ma présence n’était pas régulière puisqu’elle dépendait de mes disponibilités qui variaient en

fonction de mes horaires de cours. Ce travail a requis une connaissance et une maîtrise de

plusieurs logiciels informatiques tels que Word (stylage, relecture) et Photoshop

(redimensionner, éditer certaines images) par exemple. J’ai donc pu voir les « coulisses » de

la recherche scientifique, et comprendre l’importance des différents pôles du CESCM. Plus

globalement, j’ai été appelé à faire preuve de persévérance face aux problèmes auxquels je

pouvais me retrouver confronté, de patience et minutie. J’ai grandement apprécié

l’atmosphère de travail que le centre procure et l’accueil chaleureux que j’y ai reçu.

Page 9: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

7

II. Le colloque du CESCM : aide logistique, implication et perspectives

1) Aide logistique

En ce qui concerne la préparation du colloque, ma contribution à la logistique s’est faite

principalement sur les trois jours de présentations. Cependant, il me faut reconnaître qu’un

travail considérable fut effectué en amont, qu’il s’agisse de la préparation des sacoches

(Programmes, fascicules etc.), des chevalets et des « pauses café », ou l’organisation des

divers évènements tels que le pot à la mairie de Poitiers. Le colloque comportait des

présentations en français, en anglais ou en italien et, par conséquent, les intervenants

provenaient de nombreux pays différents. Une bonne communication était donc essentielle.

J’ai tout d’abord participé à l’accueil des conférenciers, leur ai remis leur badge, leur

sacoche et j’ai dû (malgré les retards de certains) faire signer une feuille d’émargement (OM)

indispensable puisqu’elle permettait de couvrir leurs déplacements. L’accompagnement des

intervenants continuait pendant les conférences puisque j’étais chargé, lors des périodes de

questions/réponses, de passer le micro à travers la salle avec l’aide de Marine de Rocca Serra,

doctorante sous la direction de Pascale DROUET. Pendant la durée du colloque, nous avons

guidé les conférenciers vers différents lieux d’intérêt, comme la médiathèque François-

Mitterrand, la bibliothèque universitaire Michel-Foucault et l’Hôtel de Ville de Poitiers.

D’une manière plus générale, les discussions avec les intervenants furent enrichissantes et

agréables, qu’elles aient été formelles dans le cadre des conférences ou plus légères pendant

les moments de pause, auxquels j’étais convié, dans les restaurants de Poitiers.

2) Entrevue avec Édouard Lekston

Mon travail au sein du colloque ne s’est pas limité à l’aide logistique, puisque j’ai

également eu l’opportunité d’intégrer à part entière le programme du colloque aux côtés

d’Édouard LEKSTON. J’ai participé au colloque en organisant une entrevue avec cet artiste

illustrateur dans le cadre de son exposition « Dante et Shakespeare : croisements

graphiques ». (Voir Figure 6) Ce fut pour moi une expérience inédite qui m’a beaucoup

appris. L’entretien, qui de prime bord semblerait spontané et naturel, était en réalité le fruit de

plusieurs semaines de préparations. Le but était notamment de rendre la réflexion sur les

représentations graphiques de l’Enfer accessible au grand public.

Page 10: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

8

Hormis une évidente étape consacrée à l’étude des travaux de Dante et Shakespeare

autour du thème de l’enfer, il me fallut travailler sur l’œuvre existante d’Édouard LEKSTON,

et plus particulièrement son travail sur Shakespeare (Richard II, Richard III…). J’avais déjà

eu quelques aperçus de ces projets à l’occasion du vernissage de ses œuvres qui s’était déroulé

le 16 Mars 2016, sous l’intitulé « Roi poète, Roi criminel, Roi mendiant : translations

graphiques de Shakespeare par Édouard Lekston ». La préparation de cet entretien m’a

cependant permis de mieux comprendre les interprétations visuelles de l’œuvre de Dante sous

l’œil d’Édouard LEKSTON, et m’a familiarisé avec son univers.

Afin de situer son œuvre au sein d’un héritage de représentations culturelles des enfers, j'ai

entamé un travail de recherche sur les précédentes illustrations de l’Enfer, qu’il s’agisse de

cartographies comme La Carte de l’Enfer (1485-1495) de Sandro Botticelli, ou des

représentations de moments ponctuels, comme Dante et Virgile (1850) de William

Bouguereau, ou les multiples gravures de Gustave Doré. Ce travail m’a permis de me rendre

compte que les œuvres d’Édouard LEKSTON s’inscrivent dans des traditions artistiques des

représentations de l’enfer, et mais qu’elles proposent cependant des originalités propres à son

point de vue.

À partir de ce travail de documentation, Monsieur LEKSTON et moi avons pu commencer

nos échanges. Nous avons entamé nos discussions par courrier électronique, puis nous avons

finalement eu l’occasion de nous rencontrer le 2 Avril. Chaque réponse de l’artiste ouvrait une

piste à explorer, et me permettait de trouver de nouvelles questions. Je devais donc formuler

ces questions et les compiler dans un document texte que je joignais en pièces jointes à

Monsieur LEKSTON, afin d’éviter de créer un amas de courriers électroniques à répertorier.

Je n’ai pas trouvé de fil conducteur d’emblée, il s’est dessiné au fil de nos discussions. Mes

premières questions étaient parfois très spécifiques, parfois beaucoup plus ouvertes et légères.

Nous avons choisi d’organiser les questions de l’entrevue autour des œuvres présentées

lors de l’exposition. Nous commencerions donc par parler des travaux RII : Le basculement

(2005) et RIII : The Family Gathering (2007-2008), ainsi qu’Harry et Jack (2015), pour

ensuite aborder les interprétations visuelles de l’Enfer. La difficulté résidait dans le choix des

questions : il ne fallait pas aborder chaque œuvre séparément, mais les faire dialoguer entre

elles. Les questions centrées sur les travaux sur Dante, plus récents, ne devaient pas exclure

les travaux sur Shakespeare : il s’agissait de mettre en avant une idée de continuité dans les

travaux de Monsieur LEKSTON. La pertinence des questions était donc un enjeu capital lors

Page 11: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

9

de cette table ronde, puisqu’elles devaient permettre de souligner que ces illustrations étaient

bel et bien ancrées dans le rapport Dante/Shakespeare proposé par le colloque, et que ce

rapprochement n’était pas artificiel.

Les derniers jours avant l’entretien j’ai mis au point un ensemble de diapositives (à l’aide

du logiciel PowerPoint) pour que les œuvres de Monsieur LEKSTON apparaissent lors de

notre entretien. Le 4 Avril, l’entrevue s’est très bien déroulée, malgré notre anxiété commune.

(Voir Figure 7) Toutefois, je n’ai pas pu anticiper un petit problème lié au format des

diapositives : en effet, le logiciel de l’ordinateur relié au vidéoprojecteur permettait seulement

une lecture continue, et ne me laissait pas naviguer à mon gré à travers les différentes

catégories de diapositives. Ainsi, les 82 diapositives prévues pour le colloque ne pouvaient

apparaître que dans un ordre prédéfini alors que nous comptions plutôt nous déplacer à travers

l’ensemble des diapositives selon les sujets que nous aborderions. Malgré cet inconvénient

négligeable, l’entretien fut agréable et spontané, partagé entre l’improvisation propre au

format de l’entrevue, et la structure que nous avait apporté ce travail de recherche en amont.

Désormais, la publication de l’entrevue présente une difficulté principale résidant dans

l’adaptation de l’entretien dans deux formats différents : un travail de vulgarisation pour la

revue L’Actualité Nouvelle-Aquitaine, et un article scientifique pour les Actes du colloque. Il

s’agit donc de dédier la première version de l’entretien à une analyse d’image, ciblée sur une

poignée d’œuvres représentatives du projet « Dante et Shakespeare », et d’ouvrir la deuxième

version sur une réflexion plus large abordant les symboles et les influences littéraires à la

source de ces productions artistiques.

3) Traductions des articles du colloque

Dans le cadre de la publication des Actes du colloque, j’ai également eu la chance de

pouvoir traduire deux articles scientifiques issus de deux présentations en anglais organisées

lors du colloque. Le premier est une communication de Manuele GRAGNOLATI (Sorbonne

Université, France) en collaboration avec Francesca SOUTHERDEN (University of Oxford,

Grande Bretagne) : « Compulsion, plaisir, regret : volonté et passivité dans trois sonnets de

Dante, Pétrarque et Shakespeare ». Cet article met en relation les sonnets « Io sono stato con

Amore insieme » de Dante, « S’amor non è » de Pétrarque et « The expense of spirit in a

waste of shame » de William Shakespeare. Les chercheurs ont rapproché ces trois poésies et

en ont fait ressortir une évolution dans la perception du désir chez les trois auteurs.

Page 12: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

10

J’ai également pu traduire un article d’Angela SCHUMANN (Monash University,

Australie) intitulé : « “Let me be Ignorant” : une lecture thomiste de l'aveuglement chez

Shakespeare et Dante ». Cet article a abordé les psychologies des personnages de Francesca

de Dante (Enfer V), et d’Isabella de Shakespeare (Mesure pour mesure), à la lumière des écrits

de Saint Thomas d’Aquin. L’article se concentre sur les phénomènes de dissonance et d’auto-

illusion et les met en relation avec les thèmes du mal et du péché.

Page 13: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

11

Conclusion

Cette expérience m’a donné un premier aperçu du fonctionnement d’un laboratoire de

recherche, ce qui, jusqu’à présent, demeurait dans mon imaginaire une idée plutôt abstraite.

Elle m’a également permis de me rendre compte à quel point les productions scientifiques ne

sont pas seulement le fruit du travail du chercheur, mais également de sa collaboration avec

toute une équipe de professionnels qui permettent de concrétiser le projet de recherche et lui

donner vie. Ma conception de la recherche s’en est retrouvée changée : il ne s’agit pas d’un

isolement du chercheur dans son travail, mais bel et bien d’un effort collectif, qu’il s’agisse de

la simple publication d’un article scientifique, ou de la gestion d’un colloque.

De plus, avoir pu rencontrer et échanger avec autant d’universitaires m’a permis de me

représenter plus clairement une perspective professionnelle en lien avec les travaux de

recherche que j’effectue dans le cadre de mes études. Certains m’ont apporté leur point de vue

sur mes sujets de mémoire, et de précieux conseils à propos de mon parcours. Enfin, ce stage

m’a permis de réaliser l’étendue de la recherche médiévale et renaissante, et la richesse des

thèmes et des sujets qu’elle englobe.

Page 14: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

12

Annexes

Figure 1 – Affiche du colloque (réalisée par Christèle Bouchot, Insercom)

Page 15: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

13

Figure 2 – Hôtel Berthelot © Daniel Proux

Page 16: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

14

Figure 3 – Couvertures des numéros 11 et 12 des Cahiers Shakespeare en devenir (de

gauche à droite) © Édouard Lekston

Page 17: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

15

Figure 4. 1 – Programme du colloque pour le 6 avril (réalisé par Christèle Bouchot,

Insercom)

Page 18: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

16

Figure 4. 2 – Programme du colloque pour le 4 et 5 avril (réalisé par Christèle Bouchot,

Insercom)

Page 19: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

17

Figure 5 – Table des matières du numéro 13 des Cahiers Shakespeare en devenir

Page 20: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

18

Figure 6 – « Cercles de supplice » © Édouard Lekston

Page 21: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

19

Figure 7 – Table ronde avec d’Édouard Lekston (à gauche), disponible sur

https://uptv.univ-poitiers.fr/program/dante-et-shakespeare-cosmologie-politique-

poetique/video/50481/enfer-chez-dante-et-shakespeareetnbsp-croisements-

graphiques/index.html.

Page 22: RAPPORT DE STAGE : CENTRE D'ETUDES SUPERIEURES DE

20

Table des matières

Introduction ................................................................................................................................ 1

1) Mon parcours universitaire ................................................................................................ 1

2) Les objectifs du stage ......................................................................................................... 1

Présentation ................................................................................................................................ 2

1) Le laboratoire du CESCM ................................................................................................. 2

2) Les Cahiers Shakespeare en devenir .................................................................................. 2

3) Le colloque « Dante et Shakespeare : cosmologie, politique, poétique » .......................... 3

Stage ........................................................................................................................................... 4

I. La mise en ligne avec LODEL dans les locaux du CESCM ............................................... 4

1) Familiarisation avec le processus de mise en ligne........................................................ 4

2) Stylage des articles scientifiques.................................................................................... 5

3) Mise en ligne et relecture ............................................................................................... 6

II. Le colloque du CESCM : aide logistique, implication et perspectives ............................. 7

1) Aide logistique ............................................................................................................... 7

2) Entrevue avec Édouard Lekston .................................................................................... 7

3) Traductions des articles du colloque .............................................................................. 9

Conclusion ................................................................................................................................ 11

Annexes .................................................................................................................................... 12