of 26 /26
LE SECTEUR BANCAIRE TUNISIEN L’environnement macroéconomique Panorama du secteur bancaire tunisien Etude des banques cotées en 2009 : évolution et état des lieux Evaluation et Scoring www.maxulabourse.com.tn Novembre 2010 Département Recherches et Analyses REVUE BANCAIRE

Revue Bancaire Tunisien 2010

Embed Size (px)

Text of Revue Bancaire Tunisien 2010

Novembre 2010

Dpartement Recherches et Analyses

REVUE BANCAIRE

LE SECTEUR BANCAIRE TUNISIENLenvironnement macroconomique Panorama du secteur bancaire tunisien Etude des banques cotes en 2009 : volution et tat des lieux Evaluation et Scoring

www.maxulabourse.com.tn

Maxula Bourse

Lenvironnement macroconomiqueLanne 2009 fut caractrise, lchelle internationale, par le retour graduel de la confiance dans les marchs aprs les turbulences financires observes en 2007 et 2008. Les mesures de soutien exceptionnelles prises par les gouvernements et les banques centrales ont permis, en effet, une relative amlioration de lenvironnement financier qui sest accompagne par une reprise, quoique modre, de lactivit conomique mondiale. Nanmoins, plusieurs facteurs de fragilit persistent, lis notamment aux dsquilibres des finances publiques de plusieurs pays. Lconomie tunisienne semble rsister la crise et continue denregistrer une volution favorable et un rythme de croissance soutenu quoique moins rapide compar la croissance dune anne auparavant. Le taux de croissance du PIB rel sest situ 3,1% en 2009 contre 5,1% en 2008. Le FMI prvoit un taux de 3,8% en 2010 et de 4,8% en 2011. La croissance a t soutenue grce la performance du secteur agricole dont la croissance a doubl atteignant 6%, mais aussi, une demande intrieure soutenue par la consommation prive et les investissements publics, bien que certains secteurs manufacturiers aient connu une dclration. Linflation est reste modre 3,7% en moyenne. Afin de limiter les effets nfastes de la crise financire mondiale sur la croissance de lconomie tunisienne, un ensemble de mesures conjoncturelles caractre financier et social a t dcid pour soutenir les entreprises, en plus des mesures structurelles visant la reprise conomique. Le plan de soutien se base sur lintervention de lEtat sur le plan scurit sociale, fiscalit, tarification douanire Dans la mme optique, les rformes se poursuivent en Tunisie un rythme appropri, afin de mettre en place les mcanismes ncessaires et runir les conditions favorables pour le renforcement des avances accomplies en matire de dveloppement conomique, social, humain et politique. Les orientations du programme prsidentiel 2009-2014 sont bien dfinies et dgagent une ambition volontaire de faire de la Tunisie un ple de services bancaires et une place financire rgionale, pouvant contribuer drainer les investissements et renforcer lefficacit de lconomie nationale dans son environnement extrieur. Cest dans cette optique que les axes de la bataille lance par les autorits aura pour objectif de rduire la fragmentation du secteur, daccrotre le taux de bancarisation, et, ventuellement de doter les tablissements de crdits tunisiens dune taille critique, qui leur permettrait de prserver leurs parts sur le march local et de partir, dans une deuxime tape, la conqute de nouveaux marchs. Contraint par latomicit du march local alors que linertie a t rige en dogme par les banques tunisiennes, lEtat a montr, encore une fois, la voie prendre. Do la dcision de crer un holding bancaire spcialis dans le financement des PME (Baptis Moubadara) et un ple bancaire tuniso-libyen sans omettre la restructuration de la Tunisian Foreign Bank et la grande opration de fusion annonce entre la STB et la BH.

2

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

Panorama du secteur bancaire tunisienLe paysage bancaire tunisien comprend actuellement vingt-neuf banques articules autour de la Banque Centrale de la Tunisie. Ces banques se subdivisent en 18 banques universelles dont 11 sont cotes sur la bourse de la Tunisie, huit autres banques bnficient dun statut offshore, deux banques daffaires et une banque islamique 100% tunisienne (Zitouna Banque). Cette dernire vient rcemment enrichir la place financire avec une panoplie de produits financiers innovants, en respect avec la charia; Contrairement sa consur la banque saoudienne Best bank qui t auparavant lunique tablissement oprant dans le secteur de la finance islamique en Tunisie et qui ne dveloppe que des produits destins aux entreprises, Zitouna Banque couvrira tous les segments du march, aussi bien les mnages que les professionnels et entreprises, visant une part de march de 5% 10%. Sagissant de lvolution de lactivit des banques, on assiste une amlioration considrable des principaux fondamentaux durant lanne 2009. En effet, le produit net bancaire des banques a augment de 120,6MDT (+7,2%) contre 197,3 MDT (+13,3%) lanne prcdente pour atteindre 1.804,4 MDT la fin de 2009. Par ailleurs, le rsultat net a atteint 461,6 MDT, une progression de 67 MDT, soit 17% par rapport 2008. Laugmentation du rsultat net des banques a eu un impact positif sur la rentabilit des fonds propres puisque le ROE a atteint 11,7% contre 11,2% lanne prcdente et le rendement des actifs sest maintenu au mme niveau que celui de 2008, soit 1%. En outre, les banques ont poursuivi leurs efforts en matire de renforcement de leurs assises financires travers les oprations daugmentation de capital, ce qui a contribu la progression des fonds propres de 431,3 MDT(+11,2%)pour atteindre 4.291,5 MDT. Suite cette volution, le ratio moyen de couverture des risques a augment par rapport lanne prcdente pour atteindre 12,4%. Sur le plan de la qualit du portefeuille, lanne 2009 a t marque par la poursuite de la matrise des risques et le traitement dynamique des crances classes par les banques, ainsi le taux des crances classes dans le total des engagements a nettement baiss de 2,3 points de pourcentage pour stablir 13,2% contre 15,5% la fin de 2008. Dans la mme ligne, le taux de couverture des crances classes par les provisions a connu une amlioration significative de 1,5 points de pourcentage pour atteindre 58,3% la fin de 2009. Assurment, le secteur bancaire tunisien est entrain de russir sa mue, vers plus de solidit et de maturit, il a pu raliser un renforcement considrable de ses assises financires ainsi quune amlioration graduelle de sa rentabilit. Leffort de restructuration se poursuit jusqu prsent et des progrs ont ainsi t enregistrs diffrents niveaux, avec toutefois des disparits notables entre les diffrents tablissements considrs individuellement. Actuellement, leffort est ax sur la consolidation et sur le respect des rgles prudentielles imposes par le comit de Ble II. Dautres rformes sont en cours de rflexion pour consolider la stabilit financire, en convergence avec les mesures rcentes proposes par le Comit de Ble et visant, en particulier, la rduction de la procyclicit de lactivit bancaire et une meilleure rgulation du risque systmique. Nanmoins, on ne peut pas affirmer que le secteur a atteint les performances escomptes. Certains challenges et dfis demeurent et nos banques sont appeles les relever en vue dune meilleure comptitivit et une prfrable rplique la mondialisation des services financiers.3

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

Un Secteur fragmentPour faciliter cet ajustement et faire face la concurrence qui exige une plus grande efficacit avec des profits qui seront de plus en plus sous pression, il est impratif daugmenter le taux de bancarisation et de faire intervenir simultanment des mouvements de concentration et de rapprochement entre banques sachant que lIndice dHerfindahl-Hirschmann confirme la fragmentation du secteur bancaire Tunisien. Indice d'Herfindhal-Hirschmann (HH) L'indice HH est un indice de concentration. Il constitue un indicateur du pouvoir de march et de la concurrence qui s'exerce entre entreprises. En vue danalyser la structure du secteur bancaire, il convient dobserver la tendance de cet indice qui nous indique si lon est en prsence dune concentration ou dune fragmentation du march. Cest une mesure intressante qui privilgie les parts de march. Plus sa valeur est proche de lunit, plus la concentration est forte et inversement.

Le calcul de lindice HH donne alors les rsultats suivants :LIndice dHerfindahl 2007 Total Actifs Crdits la clientle Dpts de la clientle PNB 0,1171 0,1200 0,1164 0,1148 2008 0,1157 0,1198 0,1157 0,1129 2009 0,1131 0,1165 0,1139 0,1122 2009* 0,2035 0,1578 0,1780 0,1445

*Aprs la Fusion entre la STB et BH

Comme nous pouvons le voir, HH est largement au-dessous de lunit. Ainsi la faiblesse de cet indice signifie que le secteur bancaire est assez fragment voir mme limit en terme de volumes (de taille moyenne). A cet gard le secteur est appel tudier les possibilits de dclencher une deuxime phase de restructurations visant laccroissement du potentiel financier des banques tunisiennes travers des rapprochements et linternationalisation des activits. Il y a lieu de noter donc, que cette forme de restructuration est en adquation avec le programme de lEtat qui a pour but de faire de la Tunisie un ple de services bancaires et une place financire rgionale. Ces travaux de consolidation des fondamentaux et des assises financires visent prparer un environnement propice pour mettre en application les normes de Ble II. Effectivement, cest dans cette optique que sinscrit linitiative de lEtat Tunisien concernant la fusion ventuelle de la BH et la STB. A ce titre, le calcul de lindice HH aprs la fusion tmoigne vivement de lamlioration de la structure du secteur vers des groupements bancaires plus productifs, ralisant des conomies dchelles et pouvant largir leurs offres de produits et services bancaires grce des bases financires plus confortables.

4

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseEn outre, les pouvoirs publics visent amliorer le taux de bancarisation du secteur qui demeure relativement faible. En effet, on dnombre 8600 habitants par agence bancaire en Tunisie contre 7100 habitants par agence au Maroc et 6600 habitants par agence en Jordanie. Seule lEgypte avec 22300 habitants par agence bancaire affiche un taux de bancarisation plus faible que la Tunisie. LEtat vise ramener ce taux 7000 habitants par agence l'horizon de 2014. Au chapitre de la taille des banques tunisiennes, compare aux banques voisines et africaines, lcart est tout simplement gigantesque. Le total des actifs des banques tunisiennes ne pse que 2,76% du total actifs des banques africaines et la premire banque tunisienne en terme de total bilan en loccurrence la BIAT se pointe au 45me rang dans le classement des banques africaines (Top banques, African Buisiness). Certes, un ventuel rapprochement entre la Banque de lHabitat (BH) et la Socit Tunisienne des Banques (STB) amliorera ce classement dune quinzaine de rangs, mais le constat reste le mme les banques tunisiennes doivent adhrer aux ambitions dinternationalisation de lconomie tunisienne .

5

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

Etude des banques cotes en 2009 : volution et tat des lieuxLe dynamisme des banques tunisiennes a permis dinitier une transformation en profondeur du secteur bancaire, qui constitue llment cl au cur du fonctionnement de lconomie. Un examen des caractristiques des banques cotes et des perspectives des rformes permet au mieux de comprendre les ralisations et de se projeter dans lavenir.

Classement des banques tunisiennes selon le Total Bilan en 2009En termes de total bilan, le classement des banques tunisiennes a enregistr un changement entre les trois premires places par rapport lanne 2008. Avec 6171 MDT de total bilan, la BIAT a russi dtrner la STB pour accaparer la premire place, soit une part de march de 15%. Son succs est le rsultat dune amlioration notoire de son activit doctroi de crdit aussi bien au profit de sa clientle (+17,73%), que pour le compte des tablissements bancaires et financiers (+30,33%). Cette amlioration est double par une augmentation du volume de ses portefeuilles titres, notamment son portefeuille titre commercial qui a progress de 35,84%. La STB, quant elle, accuse une faible augmentation de son activit (+7%). En outre, la BNA occupe dsormais, la troisime place du classement avec un total bilan de 5648,4MDT. Cette rgression en classement est due principalement au flchissement de son activit de crdit (-4,1%) affecte par la baisse des besoins de financement de loffice des crales au cours des derniers mois de lexercice 2009. En effet, lencours des crdits dstin la commercialisation des produits agricoles de base fait ressortir une baisse de 69,6%. Quant au portefeuille titre, il accuse une baisse de 10,6%, de principalement la dclration des dettes des entreprises publiques prises en charge par lEtat. Les trois banques publiques de la place demeurent trs bien places et accaparent, elles seules, 40,8% du total bilan du secteur. LATB est la banque qui a enregistr la plus importante hausse du total de son bilan sur les quatre derniers exercices, soit une volution annuelle moyenne de plus de 20%, refltant lamplification de lactivit de la banque et lextension de son rseau dagences, soit une augmentation de 58 agences depuis 2005.Part de march des crdits 2009STB BNA BH BIAT AMEN BANK 16,9% 15,4% 12,8% 12,4% 10,4% 7,9% 7,5% 6,7% 5,9% 4,1%

Total Bilan 2009BIAT STB BNA BH Moyenne Sectorielle AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BT UIB UBCI6 171 079 5 937 138 5 648 460 5 176 934 4 107 991 4 042 495 3 824 870 3 477 100 2 616 840 2 414 460 1 770 535

Classement des banques tunisiennes selon leurs activits en 2009Les Crdits la clientle Les crdits la clientle constituent lessentiel de lactivit des banques. Ils se sont accrus, sur la priode 2005-2009, un rythme annuel moyen de 9,7%, passant de 19,542MDT en 2005 28,299MDT en 2009.Dpartement Recherches et Analyses

ATTIJARI BANK BT UIB ATB UBCI

6

Maxula Bourse

La variation de lencours des crdits nest que de 9,3% compare 15,1% pour lanne 2008. Au titre de lexercice 2009, le classement des banques tunisiennes a enregistr un changement entre les deux premires places par rapport lanne 2008. Suite au remboursement dune grande part de lendettement de lOffice des Crales, la BNA, avec une part de march de 15,4 % cde sa place de premire de la classe sa voisine la STB en tant que premier pourvoyeur de crdits avec une part de march de 16,9%. Toujours sur le podium, les trois banques publiques de la place demeurent trs bien places et accaparent, 45,1% des crdits du secteur. Evolution des Crdits la clientle sur la priode 2005-2009Crdits la clientle (en mDT) 2005 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Secteur 1 628 479 966 889 1 784 099 2 563 565 2 566 680 3 123 213 1 343 352 3 326 915 885 119 1 354 067 19 542 378 2006 1 771 475 1 135 295 1 514 601 2 857 306 2 414 325 3 335 197 1 480 715 3 672 622 980 654 1 413 222 20 575 412 2007 1 999 046 1 198 593 1 700 409 3 067 593 2 739 680 3 881 073 1 662 590 3 822 731 1 078 967 1 309 388 22 460 070 2008 2 344 768 1 514 041 1 963 053 3 449 418 2 991 726 4 543 386 1 731 828 4 454 385 1 247 762 1 677 591 25 917 958 2009 2 951 946 1 663 367 2 232 001 3 611 552 3 522 010 4 357 967 2 116 089 4 796 044 1 164 634 1 884 088 28 299 698 Variation 08/09 25,9 % 9,9 % 13,7 % 4,7 % 17,7 % - 4,1 % 22,2 % 7,7 % -6,7 % 14,8 % 9,3 % Croissance Moyenne 2005-2009 16,0 % 14,5 % 5,8 % 8,9 % 8,2 % 8,7 % 12,0% 9,6 % 7,1 % 8,6 % 9,7 %Source : Maxula Bourse

Les Dpts de la clientle Les dpts de la clientle se sont accrus un taux annuel moyen de 13,1% sur les cinq derniers exercices, passant de 19,135 MDT en 2005 31,348 MDT en 2009, soit un taux de croissance suprieur celui des crdits octroys. Cest la BH qui a enregistr la croissance des dpts la plus importante du secteur, courant lexercice 2009, soit une hausse de 22,5%, pour une croissance sectorielle moyenne de lencours des dpts de 12,5%. Cette augmentation provient essentiellement de lamlioration de ses dpts vue raison de 46%. LAmen Bank vient en deuxime position et enregistre une croissance considrable de lencours de ses dpts, soit 21,4% de plus que lexercice 2008.Part de march des Dpts 2009BIAT BNA STB BH ATB AMEN BANK ATTIJARI BANK UIB BT UBCI 16,9% 14,0% 13,7% 10,4% 9,7% 9,4% 8,9% 6,4% 6,0% 4,5%

7

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseEvolution des Dpts de la clientle sur la priode 2005-2009Dpts de la clientle (en mDT) 2005 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Secteur 1 688 483 1 509 872 1 730 657 2 023 048 3 004 259 3 066 738 1 103 732 2 775 283 863 250 1 370 206 19 135 528 2006 1 860 588 1 790 871 1 716 474 2 329 104 3 464 273 3 298 386 1 217 291 3 057 283 945 559 1 487 772 21 167 601 2007 2 066 204 2 242 378 1 941 636 2 443 460 4 096 778 3 630 123 1 419 783 3 608 461 1 073 184 1 617 263 24 139 270 2008 2 440 681 2 528 188 2 410 416 2 657 294 4 809 164 4 191 625 1 721 927 4 008 740 1 318 836 1 774 892 27 861 763 2009 2 962 197 3 033 558 2 798 966 3 255 034 5 310 645 4 395 917 1 891 338 4 296 450 1 398 269 2 006 152 31 348 526 Variation 08/09 21,4 % 20,0 % 16,1 % 22,5 % 10,4 % 4,9 % 9,8 % 7,2 % 6,0 % 13,0 % 12,5 % Croissance Moyenne 2005-2009 15,1 % 19,1 % 12,8 % 12,6 % 15,3 % 9,4 % 14,4 % 11,5 % 12,8 % 10,0 % 13,1 %Source : Maxula Bourse

En termes de part de march des dpts, le classement des banques na pas chang par rapport lexercice 2008, la BIAT occupe toujours la premire place avec une part de march de 16,9%, suivie par la BNA, la STB et la BH, avec des parts de march respectives de 14%, 13,7% et 10,4%. A cet gard, les quatre premires banques, en termes de dpts, accaparent 55,1% du total des dpts. Couverture des crdits par les dpts (Crdits la clientle / dpts de la clientle)

Evolution du taux de couverture des crdits par les dpts 2005 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Secteur 96,4% 64,0% 103,1% 126,7% 85,4% 101,8% 121,7% 119,9% 102,5% 98,8% 102,1% 2006 95,2% 63,4% 88,2% 122,7% 69,7% 101,1% 121,6% 120,1% 103,7% 95,0% 98,1% 2007 96,7% 54,2% 87,6% 125,5% 66,9% 106,9% 117,1% 105,9% 100,5% 81,0% 94,2% 2008 96,1% 59,9% 81,4% 129,8% 62,2% 108,4% 100,6% 111,1% 94,6% 92,4% 93,7% 2009 99,7% 54,8% 79,7% 111,0% 66,3% 99,1% 111,9% 111,6% 83,3% 93,9% 91,1% Variation 08/09 3,7% -8,4% -2,1% -14,5% 6,6% -8,5% 11,2% 0,5% -12% 1,6% -2,7% Croissance Moyenne 2005-2009 0,8% -3,8% -6,2% -3,3% -6,1% -0,7% -2,1% -1,8% -5,1% -1,3% -2,8%Source : Maxula Bourse

Le ratio dintermdiation (crdits/dpts) a connu une baisse, passant de 93,7% en 2008 91,1% en 2009. Il ressort que le systme bancaire collecte de plus en plus de dpts, contre une hausse moins importante des crdits octroys. Trois banques de la place savoir, la BT, la STB et la BH prsentent un ratio de couverture des crdits par les dpts qui est nettement plus lev que celui du secteur (91,1%) de sorte que les crdits accords la clientle excdent les dpts collects. Une sur utilisation des dpts se traduisant par un volume important de crdits octroys pourrait entrainer une augmentation du recours des ressources financires plus coteuses et par consquent une augmentation du cot total et une diminution des niveaux de la rentabilit.8

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseClassement des banques tunisiennes selon le Produit Net Bancaire en 2009

Du ct du PNB, le classement des banques tunisiennes na pratiquement pas chang entre 2008 et 2009. Ainsi, la premire place demeure au profit de la BIAT, avec un PNB dpassant les 262 MDT en 2009, en dpit de sa faible progression (0,9%). La baisse des revenus lie aux oprations de commerce extrieur (oprations de change, oprations terme, etc.) a lourdement pes sur le PNB de la BIAT. Ensuite, la STB est au deuxime rang suivie de la BNA et de la BH avec respectivement 244,3MDT, 241,5MDT et 186,5MDT de produit net bancaire. Evolution du PNB sur la priode 2005-2009BIAT STB BNA BH Moyenne Sectorielle ATTIJARI BANK AMEN BANK BT ATB UIB UBCI

PNB 2009 (mDT)262 910 244 376 241 549 186 507 167 957 147 947 140 573 132 904 125 014 105 233 92 553

En mDT 2005 ATTIJARI BANK ATB STB BH BNA BIAT AMEN BANK BT UBCI UIB Secteur 76 878 71 220 143 637 123 270 147 937 178 509 92 414 89 908 68 861 73 967 1 066 601 2006 81 481 81 876 182 727 145 260 176 775 212 066 98 519 103 977 73 481 73 897 1 230 059 2007 104 784 100 316 206 548 168 931 191 231 228 626 114 921 115 849 81 983 68 475 1 381 664

PNB 2008 128 549 116 740 220 070 187 187 217 650 260 574 130 662 125 837 93 157 90 507 2009 147 947 125 014 244 376 186 507 241 549 262 910 140 573 132 904 92 553 105 233 Variation 08/09 15,1 % 7,1 % 11,0 % -0,4 % 11,0 % 0,9 % 7,6 % 5,6 % -0,6 % 16,3 % 6,9% Croissance Moyenne 2005-2009 17,8 % 15,1 % 14,2 % 10,9 % 13,0 % 10,2 % 11,1 % 10,3 % 7,7 % 9,2 % 12%ATTIJARI BANK ATB STB BNA AMEN BANK 17,8% 15,1% 14,2% 13,0% 11,1% 10,9% 10,3% 10,2% 9,2% 7,7%

Croissance Moyenne du PNB sur la priode 2005-2009

1 570 932 1 679 566

Source : Maxula Bourse

Le PNB du secteur sest tabli 1679MDT contre 1570MDT en 2008, soit une progression de 6,9% (13,7% entre 2007 et 2008). La croissance des PNB a frein durant le dernier exercice sous leffet de la baisse des taux dintrt qui a directement impact les revenus bancaires. Attijari Bank et lUIB ont surperform le secteur avec des taux de croissance 2008-2009 respectifs de 15,1% et 16,3%. Sur la priode 2005-2009, Attijari a surclass Amen Bank pour se situer la cinquime place, grce notamment lamlioration de ses produits dexploitation avec des gains sur portefeuille titre commercial de 31,42%. Quoiquelle possde la quatrime part de march en termes de crdit, la BIAT affiche le meilleure PNB avec 262,910MDT en 2009. La BH a cependant enregistr une baisse de 0,4% de son PNB, imputable essentiellement la baisse du TMM et la baisse rglementaire dun point de pourcentage sur les crdits aux particuliers en 2009.

BH BT BIAT UIB UBCI

9

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseA noter, outre le classement selon le total bilan, le critre du PNB fait galement ressortir un bon positionnement des banques publiques. En effet, les trois banques publiques de la place fournissent, elles seules, 40% du PNB sectoriel. Composition du Produit Net Bancaire Le ratio de la marge nette dintrts du secteur bancaire, dfini comme tant le rapport de la marge nette dintrts par rapport au PNB, sest tablit en 2009 57,1%. La BH demeure la tte du classement avec un ratio marge nette dintrts le plus lev du secteur de 71,1%, suivie de la STB, la BNA et la BT avec des ratios respectifs de 68,3%, 66,2% et 64,3%. LATB se trouve la banque qui a le ratio de marge nette dintrts le plus faible du secteur, soit 27,6%.Intrts Commissions Autres 120,0% 100,0% 80,0% 60,0% 40,0% 20,0% 0,0%

En mDT 2005 BH STB BNA BT UIB UBCI BIAT AMEN BANK ATTIJARI BANK ATB Moyenne Sectorielle 67,0% 56,9% 61,8% 63,6% 56,2% 61,7% 47,8% 57,1% 58,0% 24,0% 55,27% 2006 65,5% 65,8% 64,0% 67,6% 52,1% 61,2% 56,0% 53,6% 57,1% 20,3% 56,41% 2007 69,0% 71,7% 55,9% 68,0% 50,5% 56,9% 56,6% 56,1% 46,9% 26,7% 56,00%

Ratio Marge Nette dintrts Variation 2008 2009 08/09 72,0% 71,1% -1,3 % 69,6% 61,4% 67,4% 55,6% 57,6% 56,5% 52,5% 50,0% 30,6% 57,32% 68,3% 66,2% 64,3% 63,9% 56,9% 54,4% 51,0% 47,7% 27,6% 57,12% -1,9 % 7,7 % -4,6 % 14,9 % -1,2 % -3,8 % -2,8 % -4,6 % 10,1 % -0,36%

Croissance Moyenne 2005-2009 1,5 % 4,7 % 1,7 % 0,3 % 3,2 % -2,0 % 3,2 % -2,8 % -4,8 % 5,2 % 0,82%Source : Maxula Bourse

Avec le dveloppement et la refonte des services bancaires, les commissions reprsentent galement une importante source de revenus pour les banques. Au titre de lexercice 2009, le ratio marge nette sur commissions du secteur, qui est le diffrentiel entre les commissions perues et les commissions encourues par rapport au PNB, sest tablit 22%. LUBCI dtient le ratio marge nette sur commissions le plus lev du secteur soit 28,4%, suivie de Attijari Bank, lUIB et l'Amen Bank, avec des ratios respectifs de 27,9%, 27,5% et 24,2%. LATB prsente le ratio de marge nette sur commissions le plus faible du secteur, soit 16,4%. Lanne 2009, a t marque par une baisse du TMM rsultante de la volont de lEtat visant faciliter laccs aux crdits des entreprises et particuliers. Ainsi, la baisse du taux dintrt sest fait sentir au niveau de la performance du PNB des banques tunisiennes. La structure des banques locales repose largement sur les revenus dintrts, ainsi la baisse de y affrentes a t difficile grer pour la plupart des banques locales, lexception de celles qui ont une structure du PNB atypique linstar de lATB dont les revenus dintrts ne reprsentent que 27,6% du total revenus.

10

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseEn mDT 2005UBCI ATTIJARI BANK UIB AMEN BANK BT STB BIAT BNA BH ATB Moyenne sectorielle

Ratio Marge Nette sur commissions 2006 24,1% 33,5% 33,2% 21,2% 22,6% 23,5% 20,6% 22,7% 18,4% 19,7% 23,85% 2007 27,0% 30,4% 36,4% 20,6% 20,3% 20,4% 20,0% 22,0% 19,4% 16,9% 23,35% 2008 26,8% 27,7% 31,0% 22,1% 20,5% 20,7% 18,4% 21,3% 16,9% 17,0% 22,03% 2009 28,4% 27,9% 27,5% 24,2% 21,1% 21,0% 19,0% 18,1% 16,8% 16,4% 22,00% Variation (08/09) 6,0% 0,7% -11,1% 9,6% 2,9% 1,4% 3,4% -9,8% -0,4% -3,8% -0,04 Croissance Moyenne 2005-2009 1,5% 0,2% -2,9% 2,3% 0,7% 0,3% 0,8% -2,5% -0,1% -1,0% 1,27%Source : Maxula Bourse

23,8% 32,1% 31,3% 19,3% 17,1% 25,1% 22,1% 24,2% 16,9% 19,9% 23,2%

Composition du PNB des banques tunisiennes en 2009Intrts AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Moyenne Sectorielle 51,0% 27,6% 47,7% 71,1% 54,4% 66,2% 64,3% 68,3% 56,9% 63,9% 57,1% Commissions 24,2% 16,4% 27,9% 16,8% 19,0% 18,1% 21,1% 21,0% 28,4% 27,5% 22,0% Autres 24,8% 56,1% 24,4% 12,1% 26,6% 15,7% 14,6% 10,8% 14,7% 8,6% 20,08%Source : Maxula Bourse

Efficacit Oprationnelle En dpit de laccroissement des charges opratoires du secteur de 10,7% suite aux investissements engags par les banques pour la refonte et la modernisation de leurs systmes dinformation, la densification de leurs rseaux dagences et lamlioration de la qualit de services dans le cadre de leurs programmes de restructuration, le classement des banques na pas pratiquement chang par rapport lanne prcdente. La BIAT, la BNA, la STB et la BH demeurent les banques supportant les charges de gestion les plus importantes du secteur. Sur les cinq exercices passs, ce sont la BT, la STB et la BNA qui ont connu les croissances annuelles moyennes des charges les plus matrises du secteur, soient respectivement 5%, 5,1% et 7,1%.Charges de Gestion en 2009 (mDT)BT AMEN BANK ATB UBCI UIB ATTIJARI BANK BH Moyenne Sectorielle STB BNA BIAT 33 701 47 735 53 840 55 950 67 179 72 030 78 381 77 736 107 792 120 192 140 560

11

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseEvolution des charges de gestion sur la priode 2005-2009

Charges de Gestion En mDT STB BNA BT BH BIAT AMEN BANK UBCI UIB ATTIJARI BANK ATB Moyenne Sectorielle 2005 88 497 91 473 27 746 60 476 33 553 40 355 48 479 45753 33395 57 288 2006 101 856 99 551 28 921 62 729 38 285 46 050 50 282 51 834 39 455 62 965 2007 91 151 95 567 30 298 66 524 42 765 49 331 58 052 59226 44 912 65 796 2008 97 777 102 754 31 999 70 326 124 711 41 846 52 407 65 988 63 780 50 412 70 200 2009 107 792 120 192 33 701 78 381 140 560 47 735 55 950 67 179 72 030 53 840 77 736 Variation 08/09 10,2 % 17 % 5,3 % 11,5 % 12,7 % 14,1 % 6,8 % 1,8 % 12,9 % 6,8 % 10,74% Croissance Moyenne 2005-2009 5,1 % 7,1 % 5% 6,7 % 8% 9,2 % 8,5 % 8,5 % 12 % 12,7 % 7,93%Source : Maxula Bourse

103 148 110 689 120 392

Le coefficient dexploitation sectoriel, exprim par le rapport entre les charges de gestion et le PNB, est pass de 45,65% en 2008 46,47% en 2009, soit une lgre hausse de 1,8 point de pourcentage. Ayant le mme positionnement que lanne 2008; la BT, lAmen Bank et la BH affichent les meilleurs ratios de productivit du secteur. Quant lUBCI et lUIB, elles demeurent les dernires de la classe. Par ailleurs, la BIAT a rgress dans le classement avec un coefficient dexploitation de 53,5% en 2009 comparativement 47,9% en 2008. Sur la priode 2005-2009, la STB est parvenue rduire son coefficient dexploitation avec une moyenne annuelle de 8%, suivie de la BNA, Attijari Bank, et la BT, avec une baisse moyenne de leur coefficient dexploitation respectivement de lordre de 5,3%, 4,9% et 4,8%. A loppos, lUBCI est la seule banque avoir connu une hausse de son coefficient dexploitation, soit une croissance annuelle moyenne de 0,8% sur la mme priode.Coefficient d'exploitation 2009BT AMEN BANK BH ATB STB Moyenne Sectorielle BNA ATTIJARI BANK BIAT UBCI UIB 25,4% 34,0% 42,0% 43,1% 44,1% 46,5% 49,8% 48,7% 53,5% 60,5% 63,8%

Evolution du coefficient dexploitation sur la priode 2005-2009Coefficient d'exploitation Variation 08/09 2008 2009 (En point de base) 44,4% 44,1% -0,7% 47,2% 49,6% 25,4% 37,6% 43,2% 47,9% 32,0% 72,9% 56,3% 49,8% 48,7% 25,4% 42,0% 43,1% 53,5% 34,0% 63,8% 60,5% 5,4% -1,9% -0,3% 11,9% -0,3% 11,7% 6,0% -12,4% 7,5% 1,80% Croissance Moyenne 2005-2009 -8,0% -5,3% -4,9% -4,8% -3,8% -2,1% -1,9% -1,7% -0,7% 0,8% -3,14%Source : Maxula Bourse

2005 STB BNA ATTIJARI BANK BT BH ATB BIAT AMEN BANK UIB UBCI 61,6% 61,8% 59,5% 30,9% 49,1% 46,9% 57,8% 36,3% 65,5% 58,6%

2006 55,7% 56,3% 63,6% 27,8% 43,2% 48,2% 52,2% 38,9% 68,0% 62,7%

2007 44,1% 50,0% 56,5% 26,2% 39,4% 44,8% 52,7% 37,2% 84,8% 60,2%

Moyenne Sectorielle 52,80% 51,66% 49,54% 45,65% 46,47%

12

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

Rsultat Net Sur la priode 2005-2009, toutes les banques de la place ont enregistr un taux de croissance positif de leurs bnfices nets et huit banques sur dix ont enregistr des progressions en 2009. Les volutions les plus importantes ont t au profit de la BNA, la BIAT et lATB avec des taux de croissance annuels moyens respectifs de 49,5%, 33,2% et 26,9%. Evolution du Rsultat Net sur la priode 2005-2009Rsultat Net (en mDT) 2005 ATTIJARI BANK BNA BIAT ATB BH AMEN BANK BT UBCI STB UIB 2006 2007 -9 416 28 106 21 503 26 332 51 129 29 421 60 153 17 423 31 576 2008 40 781 31 763 33 744 37 502 53 990 40 090 62 788 24 148 32 239 917 2009 46 818 40 299 60 091 45 815 53 259 45 102 66 081 22 523 40 158 7 397 Variation 08/09 14,8% 26,9% 78,1% 22,2% -1,4% 12,5% 5,2% -6,7% 24,6% 706,7% 17,7% Croissance Moyenne 2005-2009 NA 49,5% 33,2% 26,9% 26,8% 23,4% 18% 14,4% 2,6% NA 27,7%Source : Maxula Bourse

Rsultat d'exploitation 2009 en (mDT)BT BIAT BH AMEN BANK Moyenne Sectorielle BNA ATB ATTIJARI BANK STB UBCI UIB6 710 82 073 71 266 65 791 53 131 49 688 48 852 48 145 46 974 45 194 28 741

-4 114 -176 418 8 065 16 323 19 078 21 054 17 650 21 983 20 631 37 439 19 444 19 865 34 101 39 885 7004 36 286 0 13 158 21 871

-1 739 -179 859 15 160 256 227

Secteur (Hors UIB) 158 145

357 045 420 146

Lexercice 2009 a t marqu par le retour aux bnfices de lUIB, soit une volution de 706,7%, elle semble ainsi prendre de la bonne vie pour sortir de lornire. Cette dernire commence rcolter les fruits de sa restructuration et sa rorganisation. La BT navigue la tte du classement avec un rsultat net dpassant les 66 MDT, suivie par la BIAT avec plus de 60 MDT. Cette dernire a gagn quatre places dans le classement des banques et se hisse au deuxime rang grce la baisse substantielle des provisions et une bonne matrise du risque, soit un total de reprises sur provisions de plus de 42 MDT. En troisime place se positionne la BH marquant une rgression de son rsultat net (-1,4%) et ce en raison de la baisse de son PNB (-0,36%). De son ct, lAmen Bank cde sa quatrime place et chute au sixime rang. Le rsultat net dgag par toutes les banques du secteur est pass de 357,045MDT (hors UIB) en 2008 420,126MDT en 2009, soit une hausse de 17,7%.Rsultat Net 2009 en (mDT)BT BIAT BH ATTIJARI BANK ATB AMEN BANK Moyenne Sectorielle BNA STB UBCI UIB 66 081 60 091 53 259 46 818 45 815 45 102 42 754 40 299 40 158 22 523 7 397

13

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

Rendement des fonds propres ROE Sur les cinq dernires annes, les banques tunisiennes se sont focalises sur lamlioration de la rentabilit de leurs fonds propres. Cette ralit puise son essence travers une croissance maintenue des rsultats dgags des diffrentes banques du secteur. La palme dor revient la BNA, avec une croissance moyenne de son ROE de 48,71%, suivie de lUBCI qui est parvenue faire crotre son ROE de 26,41% en moyenne. Au titre de lexercice 2009, Attijari Bank se positionne la tte du classement avec un ratio de 19,4%, suivie respectivement de la BT, et lATB avec un ratio prs de 15%. Il y a lieu de noter que le fait marquant de lexercice 2009 a t le retour la rentabilit des fonds propres de lUIB avec un ROE de 9,3%. Evolution de la rentabilit des fonds propres sur la priode 2005-2009

Fonds Propres 2009 (mDT)STB BIAT BT BH BNA AMEN BANK Moyenne Sectorielle ATB ATTIJARI BANK UBCI UIB 514 090 490 901 444 673 411 249 359 924 350 914 338 894 309 386 240 801 187 438 79 561

ROE 2009ATTIJARI BANK 19,4% 14,9% 14,8% 13,0% 12,9% 12,7% 12,2% 12,0% 11,2% 9,3% 7,8%

ROE 2005 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB 9,23% 10,57% 9,10% 6,71% 2,29% 11,80% 8,48% 4,70% 2006 8,85% 12,06% 15,07% 5,54% 4,46% 12,61% 4,97% 8,47% 2007 10,79% 13,33% 15,85% 5,06% 7,27% 16,71% 6,87% 10,65% 2008 13,17% 13,70% 29,77% 14,70% 7,57% 11,42% 15,65% 6,66% 13,75% 1,27% 2009 12,9% 14,8% 19,4% 13,0% 12,2% 11,2% 14,9% 7,8% 12,0% 9,3% Variation Croissance Moyenne 08/09 2005-2009 -2,05% 8,73% 8,03% -34,83% -11,56% 61,16% -1,93% -4,79% 17,12% -12,73% 632,28% 8,78% NA 9,33% 16,12% 48,71% 6,00% -2,07% 26,41% NASource : Maxula Bourse

BT ATB BH AMEN BANK Moyenne Sectorielle BIAT UBCI BNA UIB STB

Rendement des actifs ROA La mesure de la rentabilit des actifs (ROA) est un indicateur qui permet d'examiner le degr d'efficacit de l'utilisation des actifs disponibles,c'est--dire sa capacit gnrer des profits au moyen des actifs de la banque. Lexamen des actifs fait ressortir que sur la priode 2005-2009, toutes les banques ont enregistr une croissance de leurs ROA, des degrs diffrents, lexception de la STB qui a connu une baisse annuelle moyenne de son ROA de lordre de 4,8%. En haut du tableau, se trouvent la BNA, lUBCI et la BIAT avec des croissances annuelles moyennes respectives de leurs ROA de 38,6%, 21,8% et 17,0%.14

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseLexercice 2009 a t marqu par une lgre hausse du ROA sectoriel, passant 1,12% contre 1,09% en 2008, soit une croissance de 4 points de base. La BT, leader du secteur, affiche le meilleur ROA (2,53%), suivie par Attijari Bank (1,35%) et lUBCI (1,27%). En outre, lATB a surperform la BH qui a subit une baisse de son ROA de 17%, et ce, suite au repli de son rsultat net (-1,4%) corrl avec laugmentation de ses actifs de 18,8%.BT ATTIJARI BANK

ROA 20092,53% 1,35% 1,27% 1,20% 1,12% 1,12% 1,03% 0,97% 0,71% 0,68% 0,31%

ROA 2005 BNA UBCI BIAT BH BT ATB AMEN BANK STB ATTIJARI BANK UIB 0,19% 0,58% 0,52% 0,63% 1,99% 0,97% 0,91% 0,82% 2006 0,36% 0,96% 0,51% 1,00% 2,20% 1,02% 0,82% 0,46% 2007 0,56% 1,16% 0,44% 1,30% 2,91% 0,96% 1,05% 0,62% 2008 0,57% 1,43% 0,61% 1,24% 2,62% 1,19% 1,24% 0,56% 1,44% 0,04% 2009 0,71% 1,27% 0,97% 1,03% 2,53% 1,2% 1,12% 0,68% 1,35% 0,31% Variation 08/09 25,3% -10,9% 60,9% -17,0% -3,5% 0,6% -9,7% 20,2% -6,2% 606,5% Croissance Moyenne 2005-2009 38,6% 21,8% 17,0% 13,2% 6,2% 5,4% 5,3% -4,8% NA NASource : Maxula Bourse

UBCI ATB Moyenne Sectorielle AMEN BANK BH BIAT BNA STB UIB

Ratio de la Liquidit Le ratio de liquidit sectoriel a connu une lgre hausse passant de 113,08% en 2008 113,68% en 2009. Toutes les banques de la place affichent, au titre de lexercice 2009, des ratios de liquidit dans les normes (100%). La BH, la BT et la BNA affichent les meilleurs ratios de liquidit du secteur, soient respectivement 133,5%, 123,5% et 118,4%. Ce ratio tmoigne dune trsorerie en quilibre, et dune politique dallocation des ressources court terme saine. Evolution du ratio de liquidit des banques sur la priode 2005-2009Ratio de Liquidit 2005 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Moyenne Sectorielle 104,1% 108,2% 109,7% 144,4% 106,8% 118,6% 133,5% 134,0% 116,5% 102,2% 117,8% 2006 101,1% 107,0% 107,3% 141,0% 108,3% 119,7% 129,6% 125,6% 111,2% 101,2% 115,2% 2007 104,7% 102,8% 105,1% 140,5% 107,7% 117,1% 131,2% 121,4% 109,0% 97,3% 2008 106,8% 108,0% 94,2% 137,5% 106,9% 116,7% 127,0% 119,3% 107,5% 106,9% 2009 106,7% 107,3% 105,2% 133,5% 105,9% 118,4% 123,5% 116,3% 106,5% 113,5% Variation (en points de base) -8 -68 -120 -398 -103 170 -346 -304 -99 659 0,53% Croissance Moyenne 2005-2009 0,64% -0,21% -1,06% -1,94% -0,23% -0,04% -1,92% -3,48% -2,23% 2,64% -0,89% 15

Ratio de liquidit en 2009BH BT BNA STB Moyenne Sectorielle UIB ATB AMEN BANK UBCI BIAT ATTIJARI BANK 133,50% 123,50% 118,40% 116,30% 113,68% 113,50% 107,30% 106,70% 106,50% 105,90% 105,20%

113,68% 113,08% 113,68%

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseSuivi des risques et qualit dactifs Au titre de lexercice 2009, le taux sectoriel des crances classes sest nettement amlior, passant 12,51% contre 14,44% en 2008, soit une progression de 13,35%.Taux des crances classes 2009

Evolution du taux des crances classes sur la priode 2005-2009Taux des crances classes 2008 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Moyenne Sectorielle 14,7% 9,4% 13% 8,3% 10,8% 11,9% 6,8% 23,1% 9,11% 35,6% 14,44% 2009 11,9% 8,9% 9,6% 8,7% 9,4% 11,9% 5,6% 19,8% 8,2% 26,5% 12,51%Source : Maxula Bourse

BT UBCI BH ATB BIAT ATTIJARI BANK BNA AMEN BANK Moyenne Sectorielle STB UIB

5,60% 8,20% 8,70% 8,90% 9,40% 9,60% 11,90% 11,90% 12,51% 19,80% 26,50%

Le classement des banques demeure relativement inchang avec toutefois, un saut de la part de lUBCI ainsi que Attijari Bank, traduisant lamlioration de la qualit des risques. Les banques publiques sont parvenues amliorer le taux de crances classes de 95 points passant de 14,91% en 2008 13,96% en 2009. La BH est la premire banque publique en termes de matrise de ses crances classes avec un taux de 8,7%, alors que la BNA a vu sa situation largement samliorer avec un taux de 11,9% dactifs accrochs. Il y a lieu de noter que lamlioration de la qualit de la gestion des risques de la BNA sexplique dune part, par le recouvrement des crances sur la clientle qui a fait rduire le volume des crances classes de 20,6MDT, au titre de lexercice 2009, et dautre part, la baisse de lencours total des crances suite la soustraction des engagements de lOffice des Crales pour un montant de 633MDT entre 2008 et 2009. La STB, quant elle, revient de loin mais reste toujours la traine, se classant avant dernire avec un taux de crances classes de 19,8%. Il convient de signaler que la part de crances accroches du secteur du tourisme demeure la plus importante en se situant 49,5%.BH BNA STB Moyenne Sectorielle Taux des crances classes des banques publiques 2009 8,7% 11,9% 19,8% 13,96%Source : Maxula Bourse

16

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseLes banques prives ont aussi nettement amlior leur situation en matire de recouvrement des crdits non performants. En effet, le taux des actifs accrochs a nettement baiss en passant de 14% en 2008 11,32% en 2009. Ces progrs attestent de leffort considrable consenti par toutes les banques afin de rduire leurs crances accroches. Il est noter que la BT prsente le niveau de crances accroches le plus faible du secteur, soit 5,6%, suivie de lUBCI avec un taux de crances classes de 8,2%. A noter, la BCT a fix ce taux un seuil maximal de 12% lhorizon de 2011. Paralllement, les banques tunisiennes ont renforc leurs efforts en matire de provisionnement permettant ainsi damender le taux de couverture des crdits non performants qui a atteint 61,49% en 2009 contre 58,13% en 2008.AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BIAT BT UBCI UIB Moyenne Sectorielle Taux des crances classes des banques prives 2009 11,9% 8,9% 9,6% 9,4% 5,6% 8,2% 26,5% 11,32%Source : Maxula Bourse

Evolution du taux de provisionnement sur la priode 2005-2009Taux de provisionnement 2008 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Moyenne Sectorielle 69,4% 70,8% 51,3% 63,5% 66,7% 65,2% 82,0% 49,0% 74,3% 48,6% 58,13% 2009 70,9% 73,2% 64,2% 70,0% 70,3% 68,6% 83,0% 49,7% 74,5% 46,5% 61,49%Source : Maxula Bourse

Taux de provisionnement en 2009 BT UBCI ATB AMEN BANK BIAT BH BNA ATTIJARI BANK Moyenne Sectorielle STB UIB 83,00% 74,50% 73,20% 70,90% 70,30% 70,00% 68,60% 64,20% 61,49% 49,70% 46,50%

Les banques publiques sont parvenues provisionner leurs crances classes hauteur de 58,78%. La BH demeure une rfrence en termes de respect des normes prudentielles, elle est parvenue amliorer son taux de provisionnement de plus de 10% pour stablir 70% en 2009. En outre, la BNA a poursuivi ses efforts de constitution des provisions, soit une amlioration de 5,2%, en procdant laffectation dune dotation brute aux provisions de 109,2MDT au titre de lexercice 2009. Et ce, malgr la baisse du volume des crances classes et laccroissement du volume des reprises de provisions sur ses crances. La STB dispose encore dun faible taux de couverture, soit un taux de provisionnement de 49,7%, De lautre ct du spectre, le taux de provisionnement est de lordre de 64,25% pour les banques prives. La BT, lUBCI et lATB ont dj russi atteindre lobjectif escompt par la BCT, affichant des ratios respectifs de 83,1%, 74,5%Dpartement Recherches et Analyses

Taux de provisionnement des banques publiques 2009 BH BNA STB Moyenne Sectorielle 70,0% 68,6% 49,7% 58,78%Source : Maxula Bourse

17

Maxula Bourseet de 73,2% alors que, Attijari Bank et lUIB sont encore loin de cet objectif et le taux de provisionnement reste en de du niveau de 70%. A ce titre, la cession des crances classes fortement provisionnes sa filiale de recouvrement pour une enveloppe totale de 103,3MDT, a permis lUIB dallger sensiblement sa part des crances classes, mais en revanche, cette cession a fait baisser son taux de couverture (passant 46,5% en 2009 contre 48,6% en 2008).BT UBCI ATB AMEN BANK BIAT ATTIJARI BANK Taux de provisionnement des banques prives 2009 83,0% 74,5% 73,2% 70,9% 70,3% 64,2% 46,5% 64,25%Source : Maxula Bourse

Ratio de solvabilit Pour limiter leurs risques de faillite, sauvegarder les intrts des dposants, et garantir la stabilit du systme bancaire, les banques ont t depuis fort longtemps soumises diverses rglementations prudentielles qui reposent sur plusieurs mcanismes, dont le principal consiste gnralement leur imposer des fonds propres minimums. C'est ainsi que le ratio de solvabilit, dit ratio Cooke, exige que les fonds propres des banques doivent augmenter avec le risque de crdit auquel elles sont exposes. A ce titre, le ratio de solvabilit commence prendre de lintrt par la majorit des banques et la moyenne sectorielle a accus un lger accroissement, passant de 12,2% en 2008 12,51% en 2009, respectant ainsi la norme de 8%. Lvolution de ce taux revient au fait que la plupart des banques ont procd au renforcement des leurs fonds propres. La BT demeure la tte du classement avec un ratio de solvabilit trs confortable, dpassant les 21%, permettant la banque de dvelopper son activit sans contrainte majeure, suivie de lATB, et puis de lAmen Bank, avec des ratios respectifs de 14,3% et 13,1%. Nanmoins, certaines banques ont vu un flchissement de leurs ratios notamment la BIAT (-13,14%). Cette rgression est la consquence du non respect des piliers du ratio relatifs la norme 2 qui stipule que le risque encouru sur un mme bnficiaire ne doit pas excder 25% des FPN de la banque ; A ce niveau, la BIAT fait savoir que pour la premire fois depuis 2005, les engagements dun de ces clients ont dpass 25% des Fonds Propres.Ratio de Solvabilit AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB Moyenne Sectorielle 2008 12,6% 11,0% 6,8% 10,4% 13,7% 8,2% 22,1% 9,3% 10,95% 8,6% 12,2% 2009 13,1% 14,3% 9,2% 10,2% 11,9% 11,4% 21,8% 9,0% 10,51% 9,2% 12,51%

UIB Moyenne Sectorielle

25,00% 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00%

Ratio de Solvabilit 2008 Ratio de Solvabilit 2009

18

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseClassement des banques selon le principe de la valeur conomique ajoute EVA Dans cette optique, les banques tudies sont classes selon leurs capacits crer de la valeur. LEVA est calcule partir du rsultat oprationnel diminu du cot de capital. En ce sens, elle permet de mesurer loptimalit de lutilisation des capitaux investis.

EVA (en mDT) 2005 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 BT BH ATB AMEN BANK UBCI BIAT UIB STB ATTIJARI BANK BNA -2 710 -2 874 -3 551 -7 781 -11 546 -17 492 -21 156 -21 424 -24 618 -39 468 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 BH BT ATB UBCI AMEN BANK UIB BIAT BNA STB ATTIJARI BANK 2006 15 616 -425 -1 115 -6 708 -8 956 -21 179 -27 482 -30 216 -34 486 -187 537 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 BT BH ATB UBCI AMEN BANK ATTIJARI BANK BNA STB BIAT UIB 2007 14 179 9 829 1 467 -3 570 -5 551 -21 275 -22 940 -26 468 -32 705 -177 365 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ATTIJARI BANK BT BH AMEN BANK UBCI ATB UIB BNA BIAT STB 2008 22 527 11 179 6 748 2 065 1 693 1 164 -7 770 -21 222 -23 507 -27 319 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ATTIJARI BANK BT ATB BH AMEN BANK BIAT UBCI UIB BNA STB 2009 15 885 8 336 6 445 705 232 -1 139 -1 480 -3 613 -5 743 -27 270

Source : Maxula Bourse

En matire de cration de valeur, la tendance de lvolution a t mitige au titre de lexercice 2009. Elle est positive pour certaines et plutt modeste pour dautres. En corollaire, la destruction de la valeur de certaines banques est imputable en majeur partie la hausse de la rmunration des capitaux engags, pour illustration, Attijari bank, la BT et lAmen bank ont enregistr une rgression de leurs EVA, du fait quelles ont procd une augmentation de capital. Par ailleurs, la BH et lUBCI ont affich aussi une dclration de leur EVA, en raison de la baisse de leurs rsultats dexploitation, soit respectivement (-2%) et (-12%). La BNA quant elle, a vu une amlioration de son EVA en dpit de laugmentation de son capital et ce en raison de la hausse de son rsultat dexploitation (+25%), cela prvaut aussi pour la BIAT qui a enregistr une forte progression de son rsultat dexploitation (+50%), ce qui fait ressortir une EVA en amlioration de plus de 95%. Sagissant du classement, Attijari Bank demeure la premire position avec une EVA positive de 15,885MDT, suivie de la BT (8,336MDT) et de lATB (6,445MDT). Cette dernire a gagn trois places dans le classement des banques, et ce en raison de la hausse du rsultat oprationnel de (+27,22%). A ce niveau, les banques se trouvent face deux exigences contradictoires : D'une part, elles doivent faire preuve de la solidit financire en ayant un niveau de fonds propres lev et allant bien au-del de la contrainte prudentielle, afin que la notation soit suffisamment bonne pour favoriser un accs au march financier dans les meilleures conditions, et de pouvoir amliorer ainsi leurs marges d'intermdiation ou avoir des tarifs plus comptitifs par rapport leurs concurrents, D'autre part, l'objectif de la rentabilit des fonds propres investis conduit, au contraire ce que les banques aient un niveau minimal de fonds propres pour augmenter la rentabilit de leurs activits en diminuant le cot total de leur capital. Ainsi, la gestion optimale serait datteindre un juste quilibre entre la solidit financire et la rentabilit des fonds propres.19

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseNouvel environnement, nouvelles contraintes Lanne 2009 a t satisfaisante quant lvolution des fondamentaux des banques tunisiennes, elle met en exergue les performances du secteur bancaire, que se soit au niveau des rsultats financiers, consolidation des fonds propres, respect des ratios prudentiels, matrise des charges, ou encore lamlioration de la rentabilit. Certes, les changements profonds, oprationnels et structurels, entrepris au sein de ce secteur, ont engendr une concurrence accrue. Ainsi, les banques sont de plus en plus contraintes offrir davantage de valeur tout en comprimant leurs cots ; de rduire leurs marges dintrts et de compresser leurs commissions : cl de vote dune meilleure efficience. Le tableau ci-aprs, traduisant le ratio Intrts perus/Intrts encourus, certifie que seulement quelques banques ont pris conscience de cet enjeu et ont commenc rduire leurs marges dintrts en faveur de leurs clients. Pour les autres, la compression de ce ratio est une issue invitable dans un contexte aussi concurrentiel.

Intrts perus/Intrts encourus 2005 AMEN BANK ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB 170,2% 131,7% 162,7% 192,4% 200,0% 179,7% 224,3% 161,3% 262,3% 200,2% 2006 158,9% 124,3% 163,3% 194,6% 216,7% 182,8% 246,3% 186,4% 238,9% 181,5% 2007 162,2% 131,4% 165,3% 204,7% 216,2% 176,5% 239,8% 203,0% 216,7% 171,9% 2008 155,6% 139,2% 174,5% 208,7% 217,9% 177,3% 226,0% 196,7% 216,6% 199,2% 2009 156,1% 140,7% 183,9% 210,0% 220,9% 204,0% 238,2% 207,5% 250,0% 236,6% Variation 0,3% 1,1% 5,4% 0,6% 1,4% 15,1% 5,4% 5,5% 15,4% 18,8% Croissance Moyenne 20052009 -2,1% 1,7% 3,1% 2,2% 2,5% 3,2% 1,5% 6,5% -1,2% 4,3%Source : Maxula Bourse

Evaluation et Scoring :Nombre d'actions (Milliers) Amen Bank ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB 10 000 80 000 33 750 18 000 17 000 32 000 112 500 24 860 10 000 19 600 Cours de l'action au 22/10/2010 78,50 9,25 22,39 30,40 81,11 16,75 12,52 20,69 45,50 20,65

PER Trailing 14,88 14,47 14,20 10,06 16,90 10,58 19,90 12,47 19,11 27,95

PBK Trailing 2,14 2,35 2,83 1,29 2,80 1,00 3,15 0,27 2,76 5,04

PNB Trailing 152 814 135 509 160 718 190 165 273 501 254 583 141 824 246 049 97 704 113 820

BPA Trailing 5,28 0,64 1,58 3,02 4,80 1,58 0,63 1,66 2,38 0,74

EVA 232 6 445 15 885 705 -1 139 -5 743 8 336 -27 270 -1 480 -3 613

Div 2009 1,4 0,2 ND 0,65 2,00 0,45 0,29 0,45 ND ND

Yield 1,8% 2,2% ND 2,1% 2,5% 2,7% 2,3% 2,2% ND ND

Source : Maxula Bourse

20

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

La majorit des banques ont procd une augmentation de leur capital atteignant ainsi le minimum exig, soit 100MDT. Ces augmentations se poursuivent durant lanne 2010 pour renforcer le capital des banques restantes savoir lATB, la BH et lUBCI et cest l un gage pour confirmer, quaprs ces chantiers de consolidation, lanne 2011 sera charnire quant la cration de valeurs. En effet, il ny aura plus de dilution de lEVA via un ratio lev de capitaux propres, les banques vont amliorer leurs encours de crdits et se focaliser davantage sur lamlioration de leurs rsultats. Ces amliorations se rpercuteront positivement sur la performance boursire du secteur. Le modle dvelopp par Maxula Bourse, appui ces perspectives :PBK6,00

UIB

5,00

4,00

3,00

BT ATB BH

ATTIJARI BANK

UBCI2,00

BNA STB1,00

0,00 -6,00% -4,00% -2,00% 0,00% 2,00% 4,00% 6,00% 8,00%

EVASource :Maxula Bourse

Le graphique stipule une relation positive entre lEVA et le ratio Price to book. Cette corrlation positive prvaut pour toutes les banques sauf certains cas particuliers, savoir lUIB et la BT. LUIB prsente une EVA ngative en contradiction avec son PBK trs lev ceci sexplique notamment par les rsultats ngatifs antrieurs qui psent sur leur FP et compressent ainsi la mesure de lEVA. En revanche la BT affiche une EVA (2,08%) positive avec un PBK trs lev par rapport son EVA ce phnomne traduit les anticipations des investisseurs portant sur lvolution des indicateurs et des fondamentaux de la BT. En outre le modle stipule que pour une amlioration de 100 points de base de lEVA, la capitalisation boursire du secteur se voit bonifier de 500 points de base. Sur la base des profits attendus, on table sur une amlioration de 300 points de base du ROE du secteur en 2011 et on sattend une volution de la capitalisation boursire du secteur de 15%. Au vu de ce qui prcde, on peut confirmer que le secteur bancaire a marqu un changement considrable renforant leurs fondamentaux et leur solidit financire. Cependant, le secteur est encore en phase de mutation et nous anticipions des mouvements de rapprochements entre les banques, il est recommand donc de construire un portefeuille compos de la totalit des valeurs bancaires. La pondration de chaque valeur au sein du portefeuille devrait tenir compte du score qui sera accord chaque banque lissu dune grille de Scoring.21

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseScoring des BanquesLe principe du Scoring est daccorder chaque banque une note, en tenant compte de ses performances. Ces dernires sont values sur la base de quatre critres, savoir : lactivit oprationnelle, la solidit financire, la valorisation et le commercial.

1er critre : Lactivit oprationnelle A ce niveau, les banques tudies sont classes selon quatre critres, savoir, la croissance du PNB, lamlioration du coefficient dexploitation (ce qui traduit le degr de matrise des charges par la banque), lamlioration du taux de provisionnement et la consolidation des fonds propres. Le Scoring des banques tunisiennes selon ce critre fait ressortir le classement suivant :

Croissance du PNB

Matrise des charges

Amlioration du taux de provisionnement

Amlioration du Ratio Cooke

2009 UIB ATTIJARI BANK STB BNA AME N BANK ATB BT BIAT BH UBCI 16,3% 15,1% 11,0% 11,0% 7,6% 7,1% 5,6% 0,9% -0,4% -0,6%

Score 10,0 9,3 6,8 6,7 4,7 4,4 3,5 0,6 -0,2 -0,4 UIB ATTIJARI BANK STB BT ATB BNA AMEN BANK UBCI BIAT BH

2009 -12,4% -1,9% -0,7% -0,3% -0,3% 5,4% 6% 7,5% 11,7% 11,9%

Score 10,0 1,5 0,6 0,2 0,2 -4,3 -4,8 -6 -9,4 -9,5 ATTIJARI BANK AMEN BANK BH BIAT BNA ATB UBCI STB BT UIB

2009 25,1% 20,0% 10,2% 8,3% 5,2% 3,3% 1,6% 1,4% 1,3% -4,3%

Score 10,0 7,9 4,1 3,3 2,1 1,3 0,7 0,6 0,5 -1,7 BNA ATTIJARI BANK ATB UIB AMEN BANK BT BH STB UBCI BIAT

2009 40,1% 35,5% 29,9% 7,0% 4,0% -0,9% -2,7% -3,1% -4,0% -13,1%

Score 10,0 8,8 7,5 1,7 1,0 -0,2 -0,7 -0,8 -1,0 -3,3

Source : Maxula Bourse

2me critre : Solidit Financire La solidit financire constitue un critre qui pse lourd en matire dvaluation, tant donn que les variables prises en considration se recrutent essentiellement parmi les ratios prudentiels : le taux de provisionnement, le taux des crances classes et le ratio Cooke. Une valuation des banques base sur ce critre fait ressortir le classement suivant :Taux de provisionnementRatio Cooke Taux des crances classes

2009 BT UBCI ATB AMEN BANK BIAT BH BNA ATTIJARI BANK STB UIB 83,1% 74,5% 73,2% 70,9% 70,3% 70,0% 68,6% 64,2% 49,7% 46,5%

Score 10,0 9,0 8,8 8,5 8,5 8,4 8,3 7,7 6,0 5,6 BT ATB AMEN BANK BIAT BNA UBCI BH ATTIJARI BANK UIB STB

2009 21,8% 14,3% 13,1% 11,9% 11,4% 10,5% 10,2% 9,2% 9,2% 9,0%

Score 10,0 6,6 6,0 5,5 5,2 4,8 4,7 4,2 4,2 4,1 BT UBCI BH ATB BIAT ATTIJARI BANK BNA AMEN BANK STB UIB

2009 5,6% 8,2% 8,7% 8,9% 9,4% 9,6% 11,9% 11,9% 19,8% 26,5%

Score 10,0 6,7 6,4 6,3 5,9 5,8 4,7 4,7 2,8 2,1

Source : Maxula Bourse

22

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

3me critre : Valorisation Le critre de valorisation trouve son fondement dans les comparables (PER et PBK), lEVA et le ROE. Cependant, et afin de donner une image plus concrte et raliste de chaque banque, les ratios ont t ajust en fonction du respect des normes prudentielles.PER ajust ROE ajust PBK ajust EVA ajuste

2009 BH BNA ATB AMEN BANK BT STB ATTIJARI BANK UBCI BIAT UIB 9,8 10,99 14,45 15,32 17,07 17,44 17,85 19,18 21,69 81,01

Score 10,0 8,9 6,8 6,4 5,7 5,6 5,5 5,1 4,5 1,2 BT ATB BNA ATTIJARI BANK BIAT AMEN BANK UBCI BH STB UIB

2009 48,1 % 23,8 % 23,0% 20,5% 18,3 % 18,2 % 16,8 % 13,2 % 6,2 % 3,1 %

Score 10,0 5,0 4,8 4,3 3,8 3,8 3,5 2,8 1,3 0,7 STB BH BNA UIB AMEN BANK UBCI ATB ATTIJARI BANK BIAT BT

2009 1,1 1,3 1,3 2,5 2,8 3,2 3,4 3,7 4,0 8,2

Score 10,0 8,4 8,3 4,3 3,9 3,4 3,2 3,0 2,7 1,3 BT ATB ATTIJARI BANK BIAT AMEN BANK BNA UBCI BH UIB STB

2009 41 821 17 215 16 718 14 409 9 197 2 074 -770 -4 299 -15 772 -26 911Source : Maxula Bourse

Score 10,0 4,1 4,0 3,4 2,2 0,5 -0,2 -1 -3,8 -6,4

4me critre : Commercial Laspect commercial se rsume en lactivit des agences octroyer des crdits et collecter des dpts, de mme que la capacit de la banque tendre son rseau dagences.

Croissance du nombre d'agences

Croissance des crdits/agence

Croissance des dpts/agence

2009 ATTIJARI BANK BIAT BNA ATB UIB BH AMEN BANK BT UBCI STB 11 9 9 8 8 7 5 5 5 2

Score 10,0 8,2 8,2 7,3 7,3 6,4 4,5 4,5 4,5 1,8 AMEN BANK BT BIAT UIB STB ATTIJARI BANK ATB BH BNA UBCI

2009 20,1% 15,3% 9,6% 6,6% 5,8% 5,3% 1,2% -3,5% -9,6% -11,6%

Score 10,0 7,6 4,8 3,3 2,9 2,6 0,6 -1,8 -4,8 -5,5 AMEN BANK BH ATB ATTIJARI BANK STB UIB BT BIAT UBCI BNA

2009 15,7% 12,9% 10,5% 7,5% 5,4% 4,9% 3,7% 2,8% 1,1% -1,1%

Score 10,0 8,2 6,7 4,8 3,4 3,1 2,3 1,8 0,7 -0,7

23

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

Part de march des crdits

Part de march des dpts

2009 STB BNA BH BIAT AMEN BANK ATTIJARI BANK BT UIB ATB UBCI 16,9% 15,4% 12,8% 12,4% 10,4% 7,9% 7,5% 6,7% 5,9% 4,1%

Score 10,0 9,1 7,5 7,3 6,2 4,7 4,4 3,9 3,5 2,4 BIAT BNA STB BH ATB AMEN BANK ATTIJARI BANK UIB BT UBCI

2009 16,9% 14% 13,7% 10,4% 9,7% 9,4% 8,9% 6,4% 6,0% 4,5%

Score 10,0 8,3 8,1 6,1 5,7 5,6 5,3 3,8 3,6 2,6

Source : Maxula Bourse

Un classement par critre est donn ci-aprs:Activit Oprationnelle ATTIJARI BANK UIB BNA ATB AMEN BANK STB BT BH UBCI BIAT Score 29,6 20,0 14,5 13,4 8,8 7,2 4,0 -6,3 -6,7 -8,8 Solidit Financire BT ATB UBCI BIAT BH AMEN BANK BNA ATTIJARI BANK STB UIB Score 30,0 21,7 20,5 19,9 19,5 19,2 18,2 17,7 12,9 11,9 Valorisation BT BNA BH ATB ATTIJARI BANK AMEN BANK BIAT UBCI STB UIB Score 27,0 22,5 20,2 19,1 16,8 16,3 14,4 11,8 10,5 2,4 Commercial AMEN BANK BIAT ATTIJARI BANK BH STB ATB BT UIB BNA UBCISource : Maxula Bourse

Score 36,3 32,1 27,4 26,4 26,2 23,8 22,4 21,4 20,1 4,7

En se basant sur le critre Activit Oprationnelle , la comparaison entre banques positionne Attijari Bank en premier rang avec un score de 29,6 points sur 40. Et ce grce sa stratgie expansionniste qui commence prendre de lampleur et place la banque la tte du secteur en termes de variation et damlioration de ses indicateurs de gestion ( Croissance de son PNB de plus de 15%, amlioration de taux de provisionnement 25%). En bas du tableau se traine la BIAT avec un score ngatif ( baisse du ratio cooke de 13,1%, un lger repli du PNB de 0,6%...), il faut cependant se rappeler que le critre concern ne juge que de la croissance marginale.

Selon le critre Solidit Financire , la BT occupe la premire place du classement avec un score de 30 points sur 40, elle se conforme aux normes et respecte les ratios prudentiels, ainsi elle na pas besoin daugmenter ses fonds propres. A loppos, lUIB narrive pas accrotre ses ratios prudentiels et se retrouve au bas du tableau avec un score prs de 12 points, est ceci malgr les efforts raliss en terme dactivit et de consolidation des fondamentaux.

24

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula Bourse

En ce qui concerne les titres bancaires, le critre valorisation dvoile que la BT est la banque la moins chre du secteur suivie par la BNA avec un des plus faibles multiples des bnfices et multiples des capitaux propres ajusts. Cette dernire devrait viser dans lavenir la croissance de ses bnfices si elle souhaite crer de la valeur pour ses actionnaires. De point de vue valorisation, lUIB se trouve de nouveau en bas du tableau.

Sur le plan commercial, la premire place est rserve pour lAmen Bank avec un score de 36,3 points, suivie de prs avec 32,1 points de score par la BIAT. Et enfin, lUBCI se trouve en bas du tableau malgr les efforts dploys notamment en terme dextension de son rseau dagence. En outre, les banques tunisiennes sont confrontes une concurrence de plus en plus accentue, cest pour cette raison il est devenu impratif pour les banques de rvaluer leurs stratgies globales afin de rpondre aux demandes volutives de leurs clients par lamlioration et la diversification de la gamme des services proposs.

Ce quon oublie de signaler, cest que les quatre critres pris en considration dans ltablissement de la grille de scoring nont pas le mme poids ni la mme importance pour un investisseur boursier qui recherche des valeurs solides avec des prix abordables. A cet effet, une pondration de 40% a t affecte aux deux critres les plus importants savoir, la solidit financire et la valorisation. Pour les deux autres critres, lactivit oprationnelle et le commercial, une pondration de 10% pour chacun leurs ont t affecte. En effet, afin quun investisseur boursier puisse porter un jugement adquat, il y a lieu dobserver de prs la qualit des fondamentaux dune banque donne et donc de sa solidit financire, ainsi que de sattarder sur le prix payer pour dtenir la valeur dans son portefeuille.

Tableau rcapitulatifCoefficient AMEN BANK Activit Oprationnelle Solidit Financire Valorisation Commercial TOTAL ATB ATTIJARI BANK BH BIAT BNA BT STB UBCI UIB

10% 40% 40% 10%

8,8 19,2 16,3 36,3 18,71

13,4 21,7 19,1 23,8 20,04

29,6 17,7 16,8 27,4 19,5

-6,3 19,5 20,2 26,4 17,89

-8,8 19,9 14,4 32,1 16,05

14,5 18,2 22,5 20,1 19,74

4,0 30 27,0 22,4 25,44

7,2 12,9 10,5 26,2 12,7

-6,7 20,5 11,8 4,7 12,72

20,0 11,9 2,4 21,4 9,86

Source : Maxula Bourse

25

Dpartement Recherches et Analyses

Maxula BourseClassement des banques tunisiennes selon le Scoring en 2009Score 25,44 20,04 19,74 19,5 18,71 17,89 16,05 12,72 12,70 9,86 17,26Source : Maxula Bourse

BT ATB BNA ATTIJARI BANK AMEN BANK BH BIAT UBCI STB UIB Moyenne

L'analyse des banques, en relation avec l'environnement dans lequel elles voluent a permis d'identifier trois catgories de valeurs : Une premire catgorie regroupe des valeurs (BT, ATB, BNA ,ATTIJARI BANK, AMEN BANK et la BH) qui sont caractrises par de bons fondamentaux : un portefeuille sain, une bonne gestion des risques, un niveau adquat de provisionnement. La BT est l'exemple parfait de cette catgorie, avec une rentabilit de 14,9% et un taux de provisionnement de 83,1%, elle constitue la banque la plus saine, solide et la plus rentable du secteur. Considrant les efforts incontestables de mise niveau et de gestion des risques, ces valeurs constituent une garantie de qualit dans un secteur o la qualit se trouve tre une denre rare. Une deuxime catgorie est constitue de valeurs (BIAT et lUBCI) qui prsentent des fondamentaux de qualit, certes moindre, mais satisfaisante et qui sont en nette amlioration malgr leur faible matrise des charges. Il est noter que ces banques possdent l'actif le plus important du secteur. Ainsi, il s'agit de banques fort potentiel de croissance ; vu les progrs et les efforts perceptibles pour l'amlioration de leur systme de gestion, ces banques jouissent d'une crdibilit indniable quant leur dveloppement futur. Enfin, la troisime catgorie regroupe des institutions qui prsentent les moins bons fondamentaux, bien qu'elles soient en progrs, et qui sont loin de respecter les ratios prudentiels, cest le cas de la STB et lUIB. En outre, lUIB est en pleine restructuration et son programme de mise niveau commence prendre de lampleur.

26

Dpartement Recherches et Analyses