Revue Vegetarienne 81 Edition Mail

  • Published on
    14-Oct-2015

  • View
    9

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Revue Vegetarienne 81 Edition Mail

Transcript

<ul><li><p> n 81 n 81 n 81 n 81 </p><p> En 23 e anne </p><p>de notre Revue </p><p>au 2 e trimestre 2012 </p><p> 6970 Tenneville </p><p> en Belgique. </p><p> RevueRevueRevueRevue </p><p>Maile gratis sur Maile gratis sur Maile gratis sur Maile gratis sur </p><p>francophonie mondiale francophonie mondiale francophonie mondiale francophonie mondiale </p><p>Association Vgtarienne asbl, Ed.Resp. : Michel Grand'Henry, 3, Wyompont, 6970 Tenneville, Belgique +32(0)84456165 </p><p>- Victoire Wimbledon grce son vgtavgtavgtavgtaLLLLisme isme isme isme joint au crudivorisme joint au crudivorisme joint au crudivorisme joint au crudivorisme p 3 </p><p> ---- Beau fruit de voyage de noce Beau fruit de voyage de noce Beau fruit de voyage de noce Beau fruit de voyage de noce p 10 </p></li><li><p>2 </p><p> Cru ou lactoCru ou lacto--ferment congel = ferment congel = idal de vitalit et respect de l'aliment,idal de vitalit et respect de l'aliment, mais mais plus difficile atteindre que le vg plus difficile atteindre que le vg </p><p>il meurt." Ceci est un argu-ment massue sur la vitalit des jus crus; argument hlas non rf-renc, et donn probablement sans le vouloir, par un anti-vgtarien notoire comme Robert Masson, ex-enseignant Fac. Mdecine Paris XIII, Dpartement Naturothrapie(voi r sa Revue "Sant Nature", Toulouse janvier 2004). Ci-contre : ou-vrage explicatif argument, clair, concis et simple du doc-teur USA en Sciences (Ph.D.) Norman Walker, prface mde-cin R.D. Pope. T raduction : Nadine Gassier. Editions Diffusion diffrente/Utovie, 40320 Bats, France. 12 - 20 % pour nos Membres en stand ou runion. MG'H </p><p>Voir Revue 49 : jus de fruits et lgu-mes sont pres-ser vous-mmes, car pasteuriser pour conserver tue les enzymes. Mme en bonne sant, vous nas-similez que 35 % de ce que vous mastiquez (le reste est brl en nergie transfor-matrice). Donc, par les dents on trans-forme lentement des quantits normes d'ali-ments, pour assi-miler peu ! Gas-pillage de vitali-t ! Mais les jus, on les assimile vite (en 5 20') et jusqu 92 %... </p><p> Economie pr-cieuse, car "cha- que humain nat avec une pro-grammation d-termine de divi-sions cellulaires, au-del de la-quelle (suite : cf. co-lonne de droite) </p><p>Pressez vos jus vous-mmes, car quasi tous les jus vendus sont pasteuriss, cuisson dpassant 40 et tuant donc les enzymes, partie VIVANTE de l'aliment </p><p>Ne lisez que nos mots en couleur : vous avez ainsi l'essentiel. </p></li><li><p>3 </p><p>ferment congel = ferment congel = Superbe Solidarit SantSuperbe Solidarit Sant entre les 2 surs Williamsentre les 2 surs Williams </p><p>Serena a rduit sa consomma-tion de poulet et de poisson, et mange plus d'aliments crus, car vit avec Venus devenue depuis 8 mois vgtaLienne + crudi-vore, pour s'aider surmonter le syndrome de Gougerot-Sjgren diagnostiqu l'poque. Mala-die auto-immune causant chez Venus fatigue et douleurs articu-laires. Rgime qui a exig une grande adaptation de Venus (NDLR : videmment, car cumul </p><p>soudain de 2 dtox nergiques). Serena : pas trop de drange-ment dittique pour elle (bien sr, car elle a peu modifi sa propre assiette, ndlr). Serena encore : "J'ai toujours mieux (qualitativement, ndlr) mang que Venus, mme si (NDLR : "mme si" quivaut ici "par consquent") je suis beau-coup plus costaude qu'elle", dixit Serena qui, depuis sa coha-bitation avec sa sur, Palm Beach Gardens, en Floride, veille consommer des aliments n'tant pas source de tentation dfavorable pour Venus. "Je ne veux pas qu'en rentrant la maison, Venus se dise devant un morceau de poulet Oh, je le veux, alors qu'elle ne peut pas en manger. Ce serait comme </p><p>une pierre d'achoppement pour elle", ajoute Serena. (Qui cons-tate donc l'efficacit du vg-taLien + cru pour la maladie de Venus. De fait efficace car auto-immune contre en plus par soutien affectif, ndlr). Serena et Venus nanties de 20 titres du Grand Chelem en sim-ple, ont rcemment repris la comptition aprs problmes de sant. Chez Serena : pied puis cheville. Egalement embo-lie pulmonaire ! NDLR : maladie auto-immune est non gurissable par mde-cine classique. Venus adopte donc les 2 remdes naturels pr-cits + soutien affectif . 3 rem-des cumuls qui ont aussi guri du cancer du sein la chirur-gienne Lorraine Day (prof Ecole de mdecine l'univ de Califor-nie, voir Revue Vg 54 et Web). Day y prcise le minimum de cru alors ncessaire : 85 %. Gu-rie, Day n'exerce plus qu'en m-decine naturelle. Rsultat concret pour Venus aussi : a gagn rcemment Wimbledon en double avec sa sur ! (Photo page de couv.) </p><p> SELON LAPRESSE.CA, 27.4.2012 </p></li><li><p>4 </p><p>Vous vous sentez concern par : Votre Sant Celle de la Terre Le Bien-tre des animaux Une alimentation non-violente Moins de rchauffement climatique </p><p>Infos pratiques de fonctionnement REVUE et ASSOCIATION VEGETARIENNE ASBL : 1.- Les articles dfendent un droit humain non encore reconnu, celui de ne pas tuer... Mais nous publierions avec plaisir tout article du lobby de la viande qui oserait essayer de dmontrer que le rgime carn - bien plus que le vgtarisme - fait gran-dir la sant corps-cur-raison. Nos articles : reproduction autorise et apprcie, moyennant citation prcise des sources. Lasbl ne fournit pas de conseils mdicaux : voir des mdecins pouvant vous aider prendre votre sant en main et vous rendre souverain cet gard, comme dit Johanne, p. Dr Christian Tal Schaller. 2.- Le remboursement ne pourra tre effectu une personne se dsistant moins de 16 jours dune activit. </p><p>SOMMAIRE, EDITION MAIL, 7041 EXEMPLAIRES, 2e TRIM. 2012 </p><p>- Edition mail de notre Revue : gra-tuite, quoique complte. - Edition papier arrte (cf. p. 30-31). - Si vous n'avez pas d'ordi dispo, SVP allez voir la revue sur ordi public en nous demandant de l'y mailer. </p><p>La "REVUE VGTARIENNE" se rclame dun vgtarisme pluraliste, sans parti pris de mthode ou d'cole, mais sans concession avec aucune violence. Elle annonce et relate nos activits et recher-ches sur le vgtarisme et le vgtalisme, no-tre intrt pour cette thique pratique par diffrents mouvements. Nous ne retenons que les groupes et personnes qui respectent et prnent une socit moins violente. Tout comme notre mouvement "Association Vgtarienne", la "Revue Vgtarienne" est un acte concret dans le mme sens. Tout affi-li peut y crire. Tout article est prsenter un mois minimum avant le trimestre de paru-tion. Les tmoignages vcus y sont privil-gis. La Revue est une activit permanente de LIEN. Vous y trouverez des rubriques con- nexes : dittique, bio, ado, vgtalisme, </p><p>ducation non-violente la sant physique et culturelle; galement annonces et rcits dautres activits : repas, fte vgtarienne (quand un cadre nature pour une telle r-ception peut tre trouv gratuitement). Stand expo et vente de livres ducation sant holis-tique, d'extracteurs et pressoirs vgtaux. En salons bio, nature ou sociaux. Ce stand est un lieu de (re)trouvailles, dinformation et de rayonnement. Livres vendus au prix public, avec ristourne de 20 % pour les Membres. Lors de nos activits, on peut saffilier tarif rduit (voir pp. 30-31). Mme vente par un magasin dittique (sans ristourne). Nous aidons les dbutants accder au v-gtarisme et changer connaissances et exprience. Tous nos intervenants, collabora-teurs et responsables sont bnvoles. </p><p>L'vidence du cru p. 2-3 </p><p>Sens et essence du cur voluent bien. ... p. 5-15 </p><p>Pages de propositions... p. 16-18 </p><p>Pages de scandales... p. 19-29 </p><p>Changez d'alimentation, par Acadmicien de md. H. Joyeux. p. 35 </p></li><li><p>5 </p><p> Sens et essence du cur voluent bien ! Voici 6 articles sur ces progrs humains </p><p> 1.- Deux femmes de got qui ont vcu des injustices. Puis ont vaincu la btise par leur immense modestie. La ministre Clinton est mre de vgtaLienne, </p><p>tandis que la Nobel de la Paix Aung San Suu Ki aux cheveux </p><p>fleuris est elle-mme vgtarienne : donc diffrence de peau des 2 visages ! </p></li><li><p>6 </p><p>2. A l'ONU du 3 au 27 juillet : congrs de 193 pays pour rdiger </p><p>un trait sur le commerce des armes </p><p>Les 193 pays membres de l'ONU ont ngoci du 3 au 27 juillet un trait rglementant pour la pre-mire fois le commerce des ar-mes conventionnelles (TCA). Ce futur texte doit empcher les transferts d'armes qui pourraient tre utilises contre les popula-tions civiles ou alimenter un conflit, une tche rendue d'au-tant plus urgente par les com-bats en Syrie ou les conflits r-gionaux en Afrique. "Il y a aujourd'hui un sentiment d'urgence propos du TCA", </p><p>estime le ministre finlandais des Affaires trangres Erkki Tuomioja. "Nous assistons dans de nom-breuses rgions du monde des conflits o des armes lgres qui ont initialement t transfres lgalement tombent entre les mains de criminels, de groupes terroristes ou d'autres acteurs qui les utilisent aveuglment" . "Chaque jour 2 000 personnes meurent cause d'armes lg-res ou de faible calibre transf-</p><p>res illgalement", a soulign le ministre des affaires trangres </p><p>australien Bob Carr, prconisant un "trait solide et prcis per-mettant aux pays de reprer et de rpertorier les transferts et les ventes" . </p><p>Les Europens Ils militent eux aussi pour un trai-t large et juridiquement con- traignant. "Nous pensons qu'un trait sur le commerce des armes doit cou-vrir tous les types d'armes classi-ques, y compris notamment les armes lgres et de petit cali-bre, tous les types de munitions et les technologies associes" , crivent les ministres des affaires trangres franais, britannique, allemand et sudois dans une tribune libre publie lundi 2 juil-let. </p><p>Rglementer un march de 70 milliards de dollars </p><p> Le chef de la diplomatie finlan-daise s'est dclar "relativement confiant de pouvoir aboutir un accord dans les semaines </p><p>venir" , avant la date butoir du 27 juillet fixe pour ces ngocia-</p></li><li><p>7 </p><p>tions, qui ont t prcdes de cinq runions prparatoires. Mais si la plupart des pays re-connaissent qu'il faut rglemen-ter cet norme march (70 mil-liards de dollars par an, dont 40% pour les seuls Etats-Unis), il n'y a pour l'instant aucun ac-cord formel sur l'objectif priori-taire - lutte contre le trafic d'ar-mes ou moralisation des ventes lgales - ni sur la porte du trait ou sur les critres respecter pour accepter ou refuser une vente. Le contrle des armes incomberait aux tats qui se fon-deraient sur des critres prcis et tiendraient un registre des transactions. </p><p>Russie, Iran, pays arabes gros importateurs </p><p> La Russie a vendu pour 13,2 mil-liards de dollars d'quipements militaires en 2011, met l'accent sur la lutte contre le trafic d'ar-mes et souhaite des critres peu contraignants, de mme que l'Iran ou des pays arabes gros importateurs. </p><p>USA, Chine, Inde, Pakistan, Japon, Arabie saoudite </p><p> Les USA veulent exclure du trait les munitions, et la Chine les ar-mes lgres. L'Inde, le plus gros </p><p>importateur mondial d'armes, le Pakistan, le Japon ou l'Arabie saoudite font valoir le droit pour un pays d'quiper ses forces de scurit. </p><p>Outre les ventes directes </p><p>Il existe une zone grise consti-tue par les transferts de tech-nologie, la fabrication sous li-cence ou la vente de pices dtaches et de composants (un march de 10 milliards de dollars). Dans ces conditions, les associa-tions de dfense des droits de l'homme comme Amnesty inter-national ou Oxfam redoutent un affaiblissement du texte, rgle du consensus oblige. NDLR : l'impuissance feinte des pays vendeurs rglementer ce commerce sanglant rend ces pays responsables d'une bonne partie de la criminalit envers humains, animaux et na-ture. Merci par contre ce jour-nal catho de parler ici de ce congrs, ce que doit faire toute philosophie porte-parole d'amour. Nous y compris. </p><p> 12 JUILLET 2012 </p><p>SELON LA-CROIX.COM AVEC AGENCE FRANCE PRESSE </p></li><li><p>8 </p><p>3.- C'est confirm, les femmes sont plus intelligentes que les hommes </p><p>Les donnes scientifi-ques rcoltes ces 100 dernires annes prou-vent que le QI des fem-mes est en constante augmentation. Et cette anne, la gent fminine a pour la pre-mire fois dpass son vis--vis masculin, es-time le psychologue no-zlandais James Flynn, dans le quotidien The Sunday Time. </p><p>Depuis que des tests de QI sont effectus il y a un sicle, les femmes restaient en moyenne cinq points derrire les hommes. Les psychologues ont longtemps suggr que cet cart tait </p><p>"gntique". Ce foss se serait rduit ces derniers temps et, cette anne, les fem-mes ont remport la guerre des sexes. "Ces 100 dernires an-nes, les rsultats QI augmentaient chez les hommes et chez les femmes mais un peu plus rapidement pour ces dernires", explique James Flynn, un spcia-liste de la recherche sur le QI. Le profil multitche d'une femme active pour sa famille et au tra-vail, pourrait justifier ce constat. Une autre explication serait que les femmes </p></li><li><p>9 </p><p>ont toujours eu un po-tentiel de QI plus impor-tant mais ne l'exploite-raient sa pleine capa-cit qu' notre poque. M. Flynn, qui doit pro-chainement publier un livre sur ce dpasse-ment historique, soutient toutefois que des re-cherches scientifiques supplmentaires sont ncessaires pour clair-cir cette tendance. L'histoire des recherches sur le QI est controver-se, rvlant des diff-rences entre les sexes et les peuples. Une des tapes phares de ces recherches a cependant t la d-couverte de l'effet Flynn dans les annes '80, se-lon lequel le QI de l'tre humain moyen aug-mente de trois points </p><p>par dcennie. Il a galement t prou-v que le QI n'tait pas dtermin gntique-ment et qu'il pouvait donc tre amlior. </p><p>SELON JAV 15.7.12 LE VIF L'EXPRESS.BE AGENCE BELGA </p><p>GENERIQUE, ET AXEL CONSTANTINOFF 17.7.12 TF1 NEWS </p><p> NDLR : la lumire de cette dcouverte, nous es-prons : - qu'un lobby conservateur (soit moral, soit religieux, soit conomique) de la domi-nation mle ne va pas r-munrer quelqu'un d'autre pour dmontrer le contraire; - que le monde politique professionnel va compren-dre qu'il est temps de stimu-ler et duquer la parit de sexe dans les assem-</p><p>bles lues par scrutin di-rect et indirect. </p></li><li><p>10 </p><p>4.- Greniers naturels au Sahel par captation de la fracheur nocturne. Acte d'amour </p><p>couronnant voyage de noce ! </p><p>Nuit dans le dsert : la temprature baisse, produisant une fracheur natu-relle idale pour conserver et stocker fruits et lgumes. Ds lors, un Franais a invent une technique de produc-tion de froid pour alimenter des "gre- niers". Trs utile, car on souffre plus du rchauffement climatique en Afrique qu'en Europe. </p><p>"La nuit, la temprature baisse par le rayon...</p></li></ul>