Rôle de l’AS en pneumologie

  • View
    25

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Rôle de l’AS en pneumologie. Anatomie respiratoire. LES VOIES AERIENNES. LES FOSSES NASALES Lors du passage l’air inspiré est réchauffé humidifié, débarrassé des poussières inhalées - PowerPoint PPT Presentation

Text of Rôle de l’AS en pneumologie

  • Rle de lAS en pneumologieAnatomie respiratoire

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • LES VOIES AERIENNESLES FOSSES NASALESLors du passage lair inspir est rchauff humidifi, dbarrass des poussires inhales

    Le pharynx : carrefour des voies ariennes et digestives faisant communiquer la bouche avec lsophage, et les fosses nasales avec le pharynx

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Les voies ariennesLe larynx : compos de los hyode et de plusieurs cartilages rigides runis les uns aux autres par des ligaments et des muscles. Deux replis membraneux forment les cordes vocales, lespace entre celles-ci constitue la glotte. La cavit du larynx est tapisse par la muqueuse larynge

    Rle du larynx : organe de la parole

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Anatomie respiratoire

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Rle de lAS en pneumologie

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Rle de lAS en pneumologie

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Rle de lAS en pneumologieL'appareil respiratoire a pour rle de fournir de l'oxygne au sang et d'expulser du corps des dchets gazeux, constitus principalement par le dioxyde de carbone. Les structures suprieures de l'appareil respiratoire sont associes aux organes sensoriels de l'odorat et du got (dans la cavit nasale et dans la bouche) et l'appareil digestif (de la cavit buccale au pharynx). Les organes respiratoires se sparent des autres au niveau du pharynx et deviennent les voies respiratoires, composes du larynx, de la trache et des bronches.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • La respiration est un phnomne automatique, prsent mme lorsque l'on est inconscient. Au repos, le rythme respiratoire d'un adulte moyen est de 16 respirations par minute. L'air que l'on inspire descend dans la trache, jusqu'aux bronches, qui se ramifient pour pntrer dans le poumon droit ou gauche.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • La cage thoracique

    Compose des ctes, du sternum et de la colonne vertbrale. Elle a pour mission de protger les poumons et le cur. Elle est dformable et peut augmenter son diamtre antro-postrieur et transversal lors de linspiration et de lexpiration

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Les poumons sont des organes spongieux, volumineux, coniques. Ils jouent un rle vital puisqu'ils sont chargs de l'apport en oxygne de votre organisme. L'oxygne permet au corps de brler son carburant, c'est--dire les nutriments contenus dans l'alimentation.Les poumons sont diviss en deux moitis, droite et gauche. Le poumon droit a trois lobes, tandis que le gauche en a deux et dispose d'un emplacement pour le coeur. Les poumons d'un adulte peuvent contenir environ trois litres d'air. Puisque les poumons n'ont pas de muscles eux-mmes, ce sont les muscles thoraciques qui sont chargs du travail de la respiration. La majorit de ce travail est assure par un muscle fin situ la base des poumons et appel le diaphragme.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Le diaphragme, muscle large et fin, situ sous les poumons, assure avec les muscles intercostaux et abdominaux, la contraction et l'expansion de la cage thoracique permettant la respiration. Les ctes servent de support structural l'ensemble des lments thoraciques, et les membranes de la plvre assurent la lubrification des organes respiratoires, vitant les frottements pendant la respiration.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Les bronches souches sont au nombre de deux et partent de l'extrmit infrieure de la trache, au niveau de la bifurcation trachale, pour pntrer ensuite dans le hile des poumons gauche et droit. Les bronches elles-mmes se ramifient en plusieurs bronchioles, qui se divisent en une demi douzaine de canaux alvolaires, qui sont d'troits conduits s'ouvrant dans les sacs alvolaires. Cette structure ramifie unissant la trache, les bronches, les bronchioles, les canaux alvolaires et les sacs alvolaires est souvent appele "arbre bronchique", du fait de sa ressemblance aux branches et aux feuilles d'un arbre feuilles caduques.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Les bronchiolesLes poumons contiennent des conduits plus fins, ou bronchioles, chargs de transporter l'air l'unit fonctionnelle des poumons: l'alvole.L, dans les milliers de minuscules chambres alvolaires que contiennent les poumons, l'oxygne apport par l'inspiration traverse la membrane de la paroi alvolaire pour tre transfr vers les globules rouges contenus dans les capillaires. Inversement, les dchets gazeux passent des globules rouges l'air des alvoles, afin d'tre limins par l'expiration.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • A lextrmit de chaque bronche collatrale, les divisions vont se poursuivre en bronchioles teminales, canaux alvolaires et alvoles. Sur la paroi des alvoles sappliquent les capillaires pulmonaires dont la paroi est trs mince, favorisant ainsi la diffusion des gaz. La multitude dalvoles existantes permet destimer 200m2 la total de la superficie sur laquelle seffectuent les changes gazeux

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • *Mesurer sa respiration Des examens permettent d'valuer notre ventilation, en mesurant certains paramtres, ce sont les Explorations Fonctionnelles Respiratoires (ou EFR). Ils sont complmentaires de l'examen clinique et des radios des poumons. Ils mesurent le volume des gaz contenus dans les poumons, la quantit de gaz inspir et expir, ou encore les gaz prsents dans le sang.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • L'exploration fonctionnelle respiratoiretude des capacits respiratoires. Il existe diffrents tests pour mesurer la fonction respiratoire dsigns sous le terme : exploration fonctionnelle respiratoire (EFR).

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • L'examen principal est la spiromtrie, il quantifie la capacit respiratoire. La personne est dans une cabine ferme, elle souffle dans un tube reli une machine qui va intgrer tous les paramtres permettant d'valuer la respiration. L'examen est plus ou moins complet en fonction de ce que les mdecins recherchent. Il est notamment utilis quand une maladie respiratoire est suspecte, comme un asthme, une broncho pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou encore une mucoviscidose. Permet denregistrer le volume dair que vous mobilisez lors de la respiration ainsi que le dbit maximum de votre souffle

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • LA PONCTION PLEURALELa plvre est une membrane sreuse qui enveloppe les poumons et couvre la paroi interne de la cage thoracique, dlimitant un espace virtuel (c'est--dire vide ltat normal) appel cavit pleurale. Au cours de certaines maladies, cette cavit pleurale peut se remplir de liquide. Une ponction pleurale est alors ralise par un mdecin dans le but de recueillir le liquide contenu dans la plvre et de lanalyser. Cette ponction peut tre associe une biopsie de la plvre afin de prlever un fragment de plvre pour analyse microscopique (biopsie pleurale).

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Drainage pleural consiste vacuer lair ou le liquide qui sest introduit dans la cavit pleurale, de faon rendre au poumon sa place normale.

    De lair (pneumothorax) ou du liquide (pleursie) peuvent se collecter dans la cavit pleurale (entre le poumon et la paroi thoracique). Le poumon se rtracte et ne participe plus efficacement la ventilation. La mise en place dun tube flexible (drain) dans la cavit pleurale pour vacuer lair ou le liquide est parfois ncessaire pour permettre au poumon de reprendre sa place et de fonctionner normalement.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Endoscopie bronchique

    Lexamen se ralise sous anesthsie locale mais dans certaines circonstances, un mdicament relaxant peut tre propos. Une anesthsie plus complte administre par voie intraveineuse (neuroleptanalgsie)supprime le souvenir de lexamen.Sous anesthsie locale, le malade examin est le plus souvent assis face au mdecin dans un fauteuil. Une pulvrisation dun anesthsique local de got amer (identique celui utilis par les dentistes) est ralis dans le nez et la bouche. Ce produit sera aussi appliqu dans la gorge et dans les bronches. Il supprime la toux et la gne douloureuse lie au passage du tube. Lexamen dure dix quinze minutes et est jug mme sous anesthsie locale juste "dsagrable".

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • La fibroscopie bronchique permet dexplorer visuellement les bronches les plus grosses et de faire des prlvements pour rechercher les maladies bronchiques en particulier les infections et les tumeurs.Il sagit dun systme optique en fibres de verre ou dune petite camera vido que le mdecin pneumologue descend dans les bronches en passant par le nez ou par la bouche. Lappareil appel fibroscope se prsente comme un tube souple de moins de 5 mm de diamtre (le diamtre dun crayon) que le mdecin dirige avec un systme de manettes. Le fibroscope va explorer systmatiquement les bronches dun poumon puis de lautre.

    Christine RAYMOND - Module 3 - rle de l'AS en pneumologie

  • Endoscopie bronchique

    Un petit canal (canal oprateur) est intgr dans le fibroscope et permet daspirer les scrtions ou dinstiller dans les bronches des produits anesthsiques ou des coagulants. On peut aussi injecter par ce canal du srum physiologi