Click here to load reader

serious games Un atout pour la formation à la prévention ... · PDF fileCes atouts font des serious games des outils inté-ressants pour les entreprises qui souhaitent for-mer leurs

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of serious games Un atout pour la formation à la prévention ... · PDF fileCes...

  • PersPectives

    serious games

    Un atout pour la formation la prvention des risques ?

    Apprendre en samusant. Le concept nest pas nouveau mais il prend tout son sens avec lessor des serious games. Au croisement du loisir, de la formation et de la communication,

    ces jeux srieux combinent un objectif pda-gogique avec des lments ludiques issus du jeu vido. LIdate, think tank spcialis dans les nouvelles technologies de linformation et de la communication, estime que ce secteur a gnr en 2014 un march de 4,5 milliards deuros dans le monde. Aprs avoir conquis la dfense, la sant et lenseignement, ces jeux investissent le monde de lentreprise. Ils sont utiliss pour former des techniques de vente, au management ou encore la prvention des risques professionnels.Concrtement, un jeu srieux sutilise comme nimporte quel jeu vido. Grce une manette, un clavier ou une tablette, lutilisateur sengage dans un univers virtuel, dynamique et anim en 2D ou 3D en temps rel. Il doit accomplir une mission et dispose pour cela dune libert de mouvement quil lui faut bien exploiter afin de remplir son objectif. Il se dplace, interagit, dtecte, squipe, trouve.Ces dernires annes, les exemples de jeux srieux dans le domaine des conditions de tra-vail se sont multiplis. LINRS a notamment col-labor la cration de Prvention domicile et Intrim mission 3D . Le premier est destin sensibiliser les professionnels de laide domicile aux risques de leur mtier. Le second amne les joueurs sinterroger sur les effets, en matire de scurit, des conditions daccueil et de formation des intrimaires.Dans le secteur du btiment, la Fdration rgio-nale des travaux publics en Rhne-Alpes est lorigine de 3D Rseaux , un jeu qui interpelle les jeunes travailleurs sur les risques lis aux travaux proximit de zones de rseaux enfouis. Lascensoriste Schindler a pour sa part fait dve-lopper Hazards Identification Game . Cette application vocation mondiale, traduite dans 26 langues, est utilise pour former les managers aux risques rencontrs sur le terrain par les tech-niciens. Le centre de formation de la Chambre de

    commerce et dindustrie de Lyon a de son ct conu Mission RPS , dans le but de simuler des situations de stress dans lentreprise et ainsi per-mettre aux participants dagir pour les rguler.

    Davantage de motivationComment expliquer un tel engouement ? Le prin-cipal intrt de lutilisation dun jeu srieux est laccroissement de la motivation. Ces outils offrent un mode dapprentissage immersif et attractif grce la 3D en temps rel, explique Laurent Michaud, responsable des pratiques loisirs numriques lIdate. Contrairement aux applications de-learning, le scnario nest plus linaire, lapprenant cre son propre chemin dans lunivers mis en scne. Ces lments garan-

    2627

    Innovants, ludIques et capables de mises en situation trs ralistes, les serious games, ou jeux srieux, investissent la formation pour la prvention des risques professionnels. En quoi consistent-ils ? Quels sont leurs atouts et quelle place leur donner en sant et scurit au travail ? tat des lieux dune technologie tendance.

    Les fondamentaux dun jeu srieux.

    Cdric Duval

    travail & scurit n 760 avril 2015

    Seriousgame

    Apprenant

    Jeu vido

    Comprhension

    Engagement

    Motivation

    Autonomie au sein de lenvironnement

    Rejouabilit (possibilit de recommencer le jeuen recourant une autre stratgie)

    Divertissement, aspect ludique

    Environnement virtuel

    Design (2D, 3D)

    Interactivit

    Transmission de savoirs

    Efficacit pdagogique

    Apprentissage

    Formation

    Entranement

    Thorie

    Objectifpdagogique

  • PersPectives

    tissent un fort niveau dimplication et donc de mmorisation. Lexprience montre ainsi que les jeux srieux suscitent lintrt de nouveaux publics en parlant autrement de sant et de scurit au travail, un domaine qui possde pour beaucoup une image de contrle et de rglementation. Les aspects novateurs et ludiques y sont pour beaucoup, insiste Frdric Bertrand, coordinateur scurit chez Schindler. L o nous avions parfois du mal interpeller, le jeu srieux a t plbiscit, sans que lon impose quoi que ce soit. Nos managers en redemandent et nous travaillons actuellement sur une version plus labore de Hazards Identi-fication Game. Un autre avantage tient la mise en pratique. Ces jeux permettent de vivre une vritable exp-rience, et cela en fait un outil indispensable pour la prvention des risques, souligne Valrie Bou-dier, associe chez KTM Advance, socit leader dans le-learning et la cration de serious games. Reconstitutions daccidents, situations risques, environnements spcifiques, on peut multiplier les situations professionnelles auxquelles lappre-nant pourrait tre confront et ainsi le prparer mieux ragir sur le terrain. Il est galement pos-sible de tester des situations dangereuses sans craindre de se faire mal ni dabmer des machines coteuses. Dans le jeu Habiligame , par exemple, dvelopp par la socit 2J Process pour la forma-tion aux habilitations lectriques, lapprenant doit changer une ampoule, raccorder un ballon deau chaude ou bien remplacer une prise dfectueuse. Ses dcisions peuvent entraner une lectrocu-tion, mais heureusement, celle-ci reste virtuelle et il peut recommencer.

    Une pratique collective et accompagneCes atouts font des serious games des outils int-ressants pour les entreprises qui souhaitent for-mer leurs salaris la prvention des risques. Pour autant, il ne sagit pas de remplacer les autres mthodes, mais bien de les complter. Seul, un serious game na pas dintrt, assure Jean-Michel Boullai, directeur associ de 2J Process. Il doit tre intgr un dispositif global de forma-tion comprenant de la thorie, de la pratique, des changes et diffrents mdias. Dans tous les cas, il est important que le joueur ne soit pas seul face son cran, mais plutt accom-pagn dun formateur professionnel qui peut lai-der sapproprier les rgles du jeu et le guider dans sa rflexion critique et les problmes ren-contrs. De mme, il apparat profitable de favori-ser des pratiques de jeu dans lesquelles le joueur partage son exprience avec dautres. Cela est de nature valoriser lexprience collective grce au partage des expertises , indique Valrie Bou-dier. Le caractre social dun jeu srieux, qui suppose la participation de plusieurs joueurs en mme temps, reprsente de fait un enjeu majeur dans les annes venir. Utilis en prsentiel, le jeu permet aussi de

    prendre de la distance et de librer la parole face un sujet difficile comme les risques psychosociaux, remarque Valrie Boudier. Il donne la possibilit aux stagiaires de confronter leurs expriences et de mettre des mots sur leurs ressentis. Il constitue ainsi une bonne entre en matire pour introduire des rflexions entre toutes les parties prenantes de lentreprise, du salari au chef dentreprise en passant par les ressources humaines. De lavis de tous les spcialistes, un jeu srieux est toutefois trs difficile raliser. Le cahier des charges est trs strict. Par effet de mode, de nombreuses applications se revendiquent comme serious games mais nen sont pas , prcise Jean-Michel Boullai. La matrise de la technolo-gie danimation et la jouabilit sont notamment essentielles. Il faut tre efficace visuellement, les clients ne sont finalement que des joueurs , rap-pelle Laurent Michaud. Mais cela ne suffit pas. Le travail avec le commanditaire est indispensable pour apprhender la problmatique mtier. Il faut galement sentourer dexperts en pdagogie de lengagement. Rares sont les jeux srieux, a fortiori dans le champ de la prvention, qui combinent tous ces lments.Si les entreprises tmoignent dun intrt grandis-sant pour ces nouveaux outils de formation, ceux-ci souffrent encore dune certaine frilosit. Certains dcideurs ont du mal assumer le volet ludique de lexercice. Ces jeux ont galement un cot. Si des logiciels sur tagre 1 approchent quelques milliers deuros et concernent un grand nombre dentre-prises, ils ne peuvent pas rpondre des problma-tiques spcifiques. linverse, les prix des jeux sur mesure se comptent en dizaines de milliers deu-ros, voire plus. Dans les faits, seules les grandes entreprises sont aujourdhui capables dinvestir. En 2014, prs dune centaine de jeux srieux ont ainsi t commandits par des entreprises du CAC 40. Sans rupture du modle conomique conduisant des prix moindre, le dploiement restera difficile dans les petites et moyennes entreprises , estime Laurent Michaud. n

    1. On parle galement de progiciel, ou logiciel standardis, qui soppose dans sa conception au logiciel dvelopp pour rpondre des besoins spcifiques.

    RepResn on consIdre gnralement que les premiers jeux srieux ont fait leur apparition en 2002 avec la sortie d Americas Army , un jeu de tir conu pour attirer de nouvelles recrues dans larme.

    n les mdIas franais commencent parler de serious games en 2006.

    n les premIers domaines dapplication ont t lenseignement, la dfense et la sant. Le monde de lentreprise sintresse galement ces nouvelles applications pour faire de la formation professionnelle, notamment en matire de risques au travail.

    n le secteur des jeux srieux aurait gnr en 2014 un march de 4,5 milliards deuros dans le monde.

    D

    . R.

    travail & scurit n 760 avril 2015

    Fruit dun partenariat entre lINRS, lIrcem et la CnamTS, le jeu Prvention domicile met en situation les professionnels de laide domicile pour les sensibiliser aux risques deleur mtier.