STAGE SUR SITE CIRQUE COLLEGE - eps.dis.ac .STAGE SUR SITE CIRQUE COLLEGE Collège La canopée 2012

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of STAGE SUR SITE CIRQUE COLLEGE - eps.dis.ac .STAGE SUR SITE CIRQUE COLLEGE Collège La canopée 2012

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    1

    STAGE SUR SITE CIRQUE COLLEGE

    Collge La canope 2012

    Document ralis par M.MARSY et M.PAULIGNAN

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    2

    Exigences en EPS

    Le cirque comme moyen au service de finalit ducative.

    Choix des situations et des objets circassiens en fonction des lves et des contraintes matriels, permettre de fonctionner avec peu de matriel .

    Prsentation et exprimentation de situations pdagogiques pouvant dboucher sur l'laboration d'un projet artistique.

    Mettre en relation le technique et lartistique.

    Transmettre une motion, avoir une intention : le corps expressif.

    La technique motrice avec un objet circassien : habilet motrice (jonglerie, quilibre sur boule, bton du diable, diabolo..)

    La technique du jeu dacteur.

    La cration : travail de recherche , limaginaire de llve.

    Visionnage vidos : cirque contemporain: cirque plume et cirque de rue.

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    3

    Les arts du cirque

    1/ Concevoir les arts du cirque comme un lieu de

    croisement et ceux-ci pour viter de crer des

    tiraillements disciplinaires dappartenance (arts

    plastiques, musique, EPS, etc).

    2/ Aborder un univers compos dun ensemble

    dlments artistiques (musique, danse, photo/vido,

    architecture, arts graphiques, patrimoine ).

    3/ Relier cette pratique une ouverture sur le monde par

    des rencontres dartistes amateurs et/ou professionnels de

    liens avec des structures culturelles.

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    4

    Les incontournables

    Afin de respecter la logique de l'activit, deux

    dimensions complmentaires de l'enseignement

    doivent tre prsentes chaque cours:

    La dimension technique, c'est dire l'enrichissement

    du vocabulaire gestuel, vers l'exploit.

    La dimension artistique, chorgraphique, " potique

    ", au travers de la composition puis de

    l'interprtation de son numro devant des spectateurs

    (criture de " sa phrase ").

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    5

    Diffrence entre cirque traditionnel et contemporain Rf JL GOSSMANN

    Cirque traditionnel Cirque contemporain

    Le cirque est itinrant . On monte le chapiteau

    Le cirque peut donner des reprsentations dans des lieux autres que le chapiteau.

    La scne est la piste ronde (13m) qui se trouve au centre du chapiteau.

    La scne peut diffrer de la forme ronde de piste du cirque : La prsentation scnique peut tre arienne, verticale, frontale, bifrontale, aquatique

    Le spectacle est une succession de numros (en gnral 12 de 8mn), sans rapport les uns avec les autres. Lordre est plus dtermin en fonction de contraintes techniques (ex. : cages aux fauves), ainsi que par la hirarchie de lmotion. Des apparitions clownesques crent des ruptures.

    Le spectacle est construit partir dun scnario. Il y a une dramaturgie, un fil conducteur thmatique. Lart contemporain, sous toutes ses formes, sinscrit dans les arts circassiens

    Les artistes sont spcialistes dune technique et dun engin. Ils ne sont pas des personnages, ( lexception des clowns).

    Les artistes sont polyvalents. Ils peuvent jouer un personnage dans un scnario.

    Ils appartiennent une famille qui transmet le savoir. La formation est souvent effectue dans des coles du cirque, mais les artistes peuvent venir galement dhorizons artistiques totalement diffrents. Lorigine des artistes est internationale

    Lmotion est dans la prouesse, lexploit, le danger ou le rire. Lmotion est multiple. Elle peut se centrer sur la chorgraphie, la symbolique, la potique, lexploit, le jeu, lhumour

    Les animaux sont en gnral prsents. Peu danimaux, lexception des chevaux, inclus dans un propos thtral. Tout part de lanimal.

    Parade finale ou charivari. Applaudissements.

    Musique : Lorchestre du cirque (cuivres et percussions) Musique construite partir du scnario.

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    6

    Les conditions de pratique rf BARBAGALLO REMI 2007

    LA SCENE :

    Prvoir ds le dbut du cycle un espace scnique o les lves joueront,

    reprsenteront leur numro. Les dimensions : entre 8 et 12 mtres de

    longueur, 5 8 mtres de profondeur dont un espace avant sans tapis pour

    permettre des monocycles de rouler facilement.

    Ne pas laisser trop de profondeur derrire la scne, pour ne pas diluer le

    numro dans un cadre visuel large, de plus essayer duniformiser larrire

    plan (drap, tapis).

    Adapter lespace scnique en fonction de lge, du nombre des lves : si

    lespace est grand, il faut tre visible (grande amplitude de mouvement), le

    nombre de participants peut tre lev.

    Prvoir lventuelle utilisation daccessoires : plinth ou lments mobiles

    pour aider la ralisation de Prestation (plinth pour aider les mono

    cyclistes dbutants), crer un environnement.

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    7

    LUNDI : Niveau 1

    9h/10h Travail de dplacement et jeu dacteur - Echauffement collectif sur scne dlimite

    Dplacement collectif avec variables

    Marcher de faon neutre sur une scne matrialise en quilibrant lespace, sans se toucher, sans communiquer

    Marcher dans toutes les directions. Augmenter la vitesse sans toucher les autres . Marcher en marche arrire doucement

    Dplacer son regard, regarder partout tout en marchant .

    Chercher quelque chose (possible en disant tout bas cest o ? cest o ? et soudain quelqu'un dit cest l et tous se regroupent).

    Se resserrer jusqu'au contact (foule, mtro), repartir.

    Insrer des actions brves : Bailler, stirer, sarrter, sauter, demi- tour , passer au sol, mettre un son bref

    Retour bord de scne pour explications.

    Sarrter chaque fois que lon croise quelquun, et le saluer, puis repartir dans une autre direction.

    Lcoute: Regarder 1 personne et ne pas la perdre du regard, puis 2, puis 3, puis 4

    Le jeu du suiveur : suivre un camarade sans tre vu.

    Les balades de clowns : imiter le chef de file dans tous ses dplacements. Lorsquil sarrte, il passe derrire la file, et le second passe chef son tour

    Travail par groupe de 3 ou 4 sur des traverser de scne. Poser le problme du nombre de mouvement et de la vitesse des mouvements.

    Comment faciliter la lisibilit?

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    8

    Le contact: kinesthsique, visuel , auditif, lcoute et la matrise corporelle

    Situation: A partir dun dplacement sur lespace scnique.

    Au signal marcher par deux (paule contre paule), sans toucher les autres groupes, puis par 3, puis par 4.

    Se dplacer par deux avec un segment soud

    Sarrter face face avec son partenaire :

    Mobilisation des articulations par deux (un manipulateur, un manipul qui a les yeux ferms) : lun donne lautre la ou les parties

    du corps qui sont initiatrices du mouvement, par une pression - accepter de toucher/ dtre touch par lautre

    Par 2 : frictions nergiques du dos, des membres, replacement colonne vertbrale, descente au sol, massage pieds, remonte

    accompagne 1) Dcouvrir la salle les yeux ferms en tant guid par lautre: X et Y sont dos dos. Y avance, X recule, contact du bout de

    lindex , face face (contact interdit) . 2) Situation: le chien daveugle. Lun derrire lautre, X guide Y qui a les yeux ferms (bands). X a les mains poses sur les

    paules de Y qui avance (pression D ou G pour tourner, pression des 2 mains pour sarrter). Variable: guider par la voix.

  • Stage sur site - Jean Christophe MARSY / Gerald PAULIGNAN Guyane 2012

    9

    Jeu dacteur: Mimes et coute, lisibilit des gestes.

    Situation de matrise corporelle afin dexplorer des sensations : Les membres endormis ou le membre fantme. Se promener normalement , puis dun seul coup un membre sendort : - une main - la jambe droite - lil gauche - lpaule droite / la bouche Je ne contrle plus ce membre, qui devient compltement flasque, inerte, relch. Je continue de me promener, sans lusage de ce membre. On peut enchaner plusieurs membres, jusqu ce que llve soit oblig de ramper pour se dplacer.

    LES DMARCHES EN CERCLE : AMPLITUDE GESTUELLE

    Situation: Dformation des gestes: Etre un personnage, donner une intention, Garder le personnage, le ressenti

    Un premier lve entre dans le cercle et marche en rond lintrieur. Il propose une dmarche simple mais avec un caractre original. Il sarrte devant un camarade. Celui-ci le suit en accentuant la dmarche. Le 3 suiveurs grossit cette dmarche et le 4 la caricature. Les 4 effectuent un tour et les marcheurs reprennent leur place sauf le dernier qui propose son tour une dmarche originale Bien observer pour reproduire et accentuer les dtails importants

    Mmes collectifs par groupe :

    Les balades de clowns : imiter le chef de file dans tous ses dplacements. Lorsquil sarrte, il passe derrire la file, et le second passe chef

    son tour Travail par groupe de 3 ou 4 sur des traverser de scne. Poser le problme du nombre de mouvement et de la vitesse des mouvements.

    Comment faciliter la lisibilit?

    Variable: introduire la parole ou une onomatope

    ( Le jeu des masques) : 2 groupes saffrontent avec chacun 1 masque sur un mime impos