Click here to load reader

The PEP's News letter Visions #26 - La lettre du PEP - Centre Technique de la Plasturgie

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Découvrez la newsletter N°26 du PEP - Centre Technique de la Plasturgie et son supplément technique dédié à l'optimisation multidisciplinaire.

Text of The PEP's News letter Visions #26 - La lettre du PEP - Centre Technique de la Plasturgie

  • #26Dcembre2011

    01

    SOMMAIRE

    Page 1

    Edito : Vers une recherche mutualise

    Page 2

    Retour sur la journe Multimatriaux

    ENERGYWISE et REACH for POLYMERS

    Page 3

    FILM Valorisation FASTHER OSOTO

    LUsinage Grande Vitesse en 5 Axes

    Page 4

    Plasturgienet : nouvelle version

    PLATINNO : un site dcouvrir

    Vers une recherche mutualise

    Depuis 20 ans la France sest engage dans la dsindustrialisation de son conomie, faisant passer le pourcentage demplois industriels de 28% en 1990 19% aujourdhui. Les temps changent, on parle de relocalisation, de r-industrialisation, de renforcement de lindustrie Franaise.

    Cest dans ce contexte de forte mouvance que le PEP intervient pour appuyer les industriels en qute de performance. Conscient que la recherche ne peut plus tre gre comme auparavant compte tenu de la concurrence internationale, cest vers la cration ou la par-ticipation des plateformes collaboratives que le PEP soriente pour renforcer la comp-titivit des entreprises Franaises.

    Cest dans ce cadre que le PEP se mobilise en proposant des projets innovants mais surtout des plateformes dinnovation collaboratives permettant de crer de nouvelles filires avec comme objectif la cration de nouveaux emplois.

    Aprs le succs dmontr de Platinno (Plate-forme dInnovation pour les outillages) qui a permis, par exemple, de faire dposer des brevets par certains acteurs de Platinno, nous travaillons aujourdhui au montage dune plateforme collaborative sur la plastronique (S2P), nous participons au projet dusine du futur (le projet dIEED INDEED), programme de recherche ddie aux cotechnologies et aux nergies dcarbones, sur le programme conomie circulaire concernant le recyclage des dchets plastiques issus de lindustrie, et nous envisageons de crer dautres pla-teformes de recherche mutualises permet-tant lintgration de nouvelles fonctions et la cration de nouveaux produits. Cest de notre dynamisme, de ce choc de cultures, dides et de personnalits que naitront de nouvelles industries, nous en sommes persuads.

    Supplment technique n26

    OPTIMISATION MULTIDISCIPLINAIRE : POUR UNE CONCEPTION RUSSIE

    Luc UYTTERHAEGHEDirecteur Gnral du PEP Centre Technique de la Plasturgie

  • 02

    NEWSEn direct

    VISIONS #26 12 / 2011

    Retour sur la journe Multimatriaux

    La multi-injection nest pas nou-velle, Billion a dpos le 1er bre-vet multi-injection en 1961 et commercialis une presse Tri-Matire en 1968. Arburg, dans cette mme dcennie, se fait reconnatre avec un moule tour-nant pour touches de machines crire et tlphone.

    50 ans aprs, cette thmatique est encore trs attractive et a rassembl prs de 160 profes-sionnels de la plasturgie lors dune journe technique au PEP Centre Technique de la Plastur-gie, le 6 octobre dernier.Pas tonnant puisque, selon une tude de Arburg, 1 transforma-

    teur sur 5 dit avoir lintention de sorienter vers de linjection mul-ti-matires dans les 5 ans venir.La multi-injection apparat comme une solution pour r-pondre de nombreuses probl-matiques lies la rduction des cots. En effet, elle permet la fa-brication en une seule opration (ou plusieurs au sein dune mme cellule) de pices complexes rduisant les manipulations et la main duvre inhrents aux pro-cds dassemblage standards.La varit de matires, couleurs et additifs disponibles sur le mar-ch permet la ralisation de com-posants forte valeur ajoute en termes esthtique, sensoriels et/ou fonctionnels.Les aspects simulation de linjection multi-matires ont galement t voqus lors de cette journe travers linter-vention de la socit SIGMA-SOFT qui utilise une technolo-gie de maillage 3D entirement automatique sans retravail. ! La

    REACH for POLYMERS et ENERGYWISE : une enqute, une boite outils et des modules en ligne ! Des dveloppements tester pour la plasturgie europenne

    Le programme REACH for POLYMERS, continue de dvelopper sa boite outils REACH qui vise aider les acteurs de la filire plasturgie trouver les rponses aux nombreuses questions que suscite lapplication de la directive europenne. Une approche toute nouvelle que vous pouvez consulter en vous enregistrant sur le site : http://www.reachforpolymers.eu

    gestion nergtique en plasturgie. Le modle de fonctionnement de la plateforme sera prochainement valide par le consortium europen dici le mois prochain, et permettra aux industriels de pouvoir pleinement profiter de ce dveloppement. La participation la plateforme permettra aux socits intresses de se lancer dans un programme dconomies et dutiliser ainsi les nouvelles technologies dapprentissage. Nous vous encourageons vous inscrire sur le site du projet afin de vous tenir au courant des avancs du programme :http://www.energywiseplastics.eu/fr

    solution SIGMASOFTMulti-Com-posants fait partie intgrante des packages de base. Parmi les nombreuses fonctionnalits pr-sentes on notera : la simulation des moules rotatifs et tiroir, le moulage transfert, la possibilit de composer plusieurs familles de polymres, la simulation de la soudure entre composants, ther-mique de loutillage complte, y compris la partie tournante avec historique thermique, le sur-moulage dinsert, la dformation du 1er composant lors de linjec-tion des suivants, en rsum, un vritable outil mtier !Retrouvez les actes de nos confrences sur notre site : www.poleplasturgie.com espace Tlchargements. La Journe Technique a donc t loccasion de dcouvrir les innovations tant machines, logiciels, que matires et de faire le point sur cette techno-logie qui a encore tout lavenir devant elle !

    Lenqute initie au dbut du programme est de nouveau lance: il sagit dtudier, si depuis 2 ans les mentalits ont changes, si REACH est toujours perue comme une directive contraignante, qui ne gnre que du gaspillage de temps, trs ou trop peu de bnfices.Pour rpondre notre enqute, suivez le lien et laisser vous guider, le questionnaire est court et en diffrentes langues du consortium : http://jt.poleplasturgie.com/reach/Alors que le projet dE-Learning ENERGYWISE se termine, les derniers modules en franais, anglais, espagnol et allemand sont actuellement en cours de finalisation pour une installation sur la plateforme Moodle (plateforme ddie e-Learning). Le programme ENERGYWISE a permis de mettre en uvre le premier cours dE-Learning concernant la

  • 03VISIONS #26 12 / 2011

    VISIONSest une publication du PEP - Centre Technique de la Plasturgie 01117 OyonnaxDistribue par email en PDFwww.poleplasturgie.cominfo@poleplasturgie.com

    Directeur de la publication :Grard Machurat

    Comit de rdaction :Marie-Pierre Batrix, Claude Doche, Luc Uytterhaeghe, Maud Parat, Fabienne Perrier.

    Illustrations :Tous droits rservsRalisation :Concept Image 2011

    Merci tous ceux qui ont particip ce numro !

    PLATINNO

    Un film pour valoriser les projets FASTHER et OSOTO

    de la simulation et de la maitrise des technologies additives pour la ralisation dempreintes et \ ou lments de moules conformes. Leader en France en matire de Conformal Cooling, le PEP met

    Dans le cadre de la valorisation des projets FASTHER et OSOTO, un film mettant en avant les com-ptences des socits partenaires et du PEP vient dtre dit. Vri-table outil de marketing, ce film permet de mettre en vidence le rle du PEP - Centre Technique de la Plasturgie, en tant quorganisme de transfert technologique, tout en soulignant les comptences de celui-ci au niveau de la conception,

    votre disposition toute son exper-tise afin de vous accompagner dans vos dmarches doptimisation.

    LUsinage Grande Vitesse en 5 axes continus au PEP

    La fonction mcanique dun moule est la plus importante car elle donne la forme dfinitive au polymre transform. Cette fonction est ralise par deux grandes techniques que sont lusinage et llectrorosion. Les technologies dusinage 3 axes sont bien matrises par les moulistes.

    La technologie dusinage UGV 5 axes continus apparat comme une technologie de ralisation de moule prometteuse. Certains moulistes lutilisent dj avec succs. Cette technologie permet de rduire les temps dusinage, le nombre de reprises manuelles et damliorer la qualit des pices (absence de raccords de fraises). Nanmoins, cette technologie est

    complexe maitriser et linvestis-sement tant matriel quhumain est consquent. Les PME mou-listes hsitent franchir le pas. Certains, qui en sont quips, ne lutilisent pas bon escient.Le PEP vient dintgrer au sein de la plateforme Platinno, une ma-chine dusinage grande vitesse en 5 axes afin de permettre aux moulistes dutiliser, avec lassis-tance dexperts, cette technolo-gie. Ce transfert de technologie permettra la profession de pro-gresser jour aprs jour, dans la comprhension de son utilisation et donc dtre mme de pouvoir comparer ses performances par rapport aux machines tradition-nelles. Un second objectif est de pouvoir matriser la reprise des bauches de moules ralises en

    fusion laser. Ce point est encore un point bloquant pour la diffu-sion de la technologie fusion la-ser. Pour cela, la technologie UGV 5 axes continus parat la plus appropries mais est peu dispo-nible chez les moulistes.La plateforme Platinno permettra de mener des tudes technolo-giques groupes pour la profes-sion. Les rsultats de ces tudes seront diffuss la profession par le PEP et le CETIM. Elle permettra galement de faire une veille active (technolo-gique, conomique, concurren-tielle) et incitera les industriels prendre les meilleurs dcisions stratgiques.Des activits de ce type en mca-nique existent en France (au CE-TIM principalement) mais aucune nest ddie au moule et nest prsente au cur de la Plastics Valle.Les partenaires : suite ltude mene en collaboration avec les partenaires de la plateforme PLATINNO, notamment le CETIM, les choix dune machine RDERS RXP600DSH pour lUGV 5 axes et de la socit DELCAM pour

Search related