The restoration of the Royal Palace in Budapest and the installation of the museum

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • La restauration du Chteau royal de Budapest et lamnagement dun muse

    par Lszl Gerij La plus belle partie du panorama du Danube, a Budapest, tait la colline de Htlda, slevant au bord du flcuvc, surmonte de lancien palais royal (fig-. JO). Au tournant de ce sikcle, le palais baroque fut agrandi en style no-baroque. Ainsi fut con\titu le clbre ensemble sur lemplacement du chteau royal mdival. Ce dernicr est seulement mentionn par les chroniques ; quelques picrrcs qui sc trouvent au hlL1se municipal sont supposkes en provenir. Le fait que seule Gtait visible une faible partie de ses imposantes murailles, connues par les gravures des xve et S V I ~ sicles, aggravait cette incertitude.

    Au cours des hostilits de 1944-1945, le palais entier a kt incendik et ses jardins dagrment dktruits. Cest dans les ruines encore fumantes que lon a entrepris de rechercher les vestiges de la rsidence royale si fameuse au moyen ge, du Nouveau palais gothique du roi Sigismond de Luxembourg ( I 387-1437), ainsi que des cons- tructions du dbut de la Renaissance, du roi Mathias Hunyadi (1458-1490), qui ont fait la splendeur de Buda et qui ont t dcrits par les clbres globe-trotters George Brown et Pedro Tafur, et que le grand voyageur turc, Evliya Chelebi a appel le Palais de la Pomme dor.

    Les fouilles archologiqucs furent entreprises en 1946, sous la direction de Lszl Gerevich, conservateur du Muse municipal, et ds le dbut rvlrent dintressants fragments. Tour tour, on dcouvrit la grande salle sud du palais (fig. 29), les salles votes de la tour et du donjon Istvn, les murailles paisses du grand bastion du sud (fig. J I ) , et les vestiges de la chapelle gothique (fig. 32). Les pierres sculptes permirent de reconstituer maints dtails architecturaux et, ainsi quon pouvait sy attendre dans une rsidence royale multisculaire, dinnombrables armes, poles et objets domestiques dune grande varit ont t mis au jour.

    Le palais construit la pointe sud de la colline de Buda, ainsi que lagglomration bourgeoise occupant les autres parties du plateau, sont dune poque relativement plus rcente; seul, un ensemble dhabitations de moindre importance peut tre considr comme antrieur au milieu du X I I I ~ sicle. Ce nest quaprks linvasion des Mongols, que le roi Bla IV, de la maison dArpd, entreprit la construction des chteaux forts,

    29. KIRALYI PALUTA, Budapest. La grande salle du palais reconstituke. Lcs parties neuves se distinguent aistment des parties originalcs. Lcs pierres rapportes ont t sculptkes de facon ii reconstituer les formcs essentielles, mais leur surface a t laisske i ltat brut. Au lieu dcs votes appareilles, on a fait des votes de bCton arm& rccouvcrt dun crpi h la chaux. Les murs nouveaux ont t i faits ct crpis de la mme faon, tandis que les murs originaux ont CtC laissks tels quils taient. Les fenitres ont t refaites avec des verrcs ancicns de couleurs ples, rappelant ceux des fentres originalcs. 29. The reconstructcd great hall of the palacc. The new elements are quitc distinct from the original ones: the new stones have been so carv- ed as to rcproducc thc csscntial forms, hut their surface has been left rough. In placc of the ori- ginal vaulting a new one was made of reinforced concrctc covcrcd with whitewash. The same coating was applied to the new walls, while the original ones were left bare. The windows are of tinted antique glass to recall the original staincd windows.

    J

  • 6

    car ctait la le seul moyen pour les Hongrois dj agriculteurs et disperss sur leurs terres de rsister aux attaques dvastatrices des cavaliers nomades Tartares.

    Malgr plusieurs transformations. les murailles mdivales qui entouraient le palais et lagglomration ont t conserves jusqu nos jours (fig. 33). Ces murailles nont pas Ci sacrifies au dveloppement urbain. Lensemble du palais, faisant corps avec

    30. KIRLYI PALOTA, Budapest. 1,ensemblc du monument historiquc et ses alentours dans le panorama de la ville.

    The mOnumcflt cllscmblc aIld the vicinity, i s part of the townscape.

    ..

    les murs denceinte, prdominait dans le panorama de la ville ; pour cette raison, les ruines enfumes, aux fcntres bantes, ont prsent aux restaurateurs un problme majeur. Fallait-il au prix de travaux extremeinent coteux restaurer un btiment gravement atteint et dont lintrieur tait complktement dtruit, ou laisser lensemble

    ltat de ruine, comme tmoignage dune guerre insense ? Aprs que de nombreuses solutions eurent t cnvisages, le gouvernement prit la dcision de remettre en tat le palais dans sa totalit, en exigeant le maintien du trac extrieur et en laissant aux auteurs du projet carte blanche quant lamnagement de lintrieur ; les organes gouvernementaux ont en m&me temps adopt les propositions faites pour la conser- vation et la rparation des parties mdivales, considres comme les plus prkcieuscs du point de vue du monument historique.

    Lors de la mise en uvre des travaux, on a dcouvert les couchcs historiques connues par ICs chroniques, et les sondages ont rvl la trs grande tendue du palais mdival. Les fouilles dc 1949 furent suivies par les travaux de reconstruction, les deux activits allant de pair jusquen 1962, lorsque les recherches prirent fin. En 1966, la restauration des parties mdivales tait acheve.

    Iarmi les travaux excuts ce jour, on peut mentionner : lexploration du sous- Sol et la reconstituti(3n dc lhistoire de lensemble architcctural, la reconstruction des faades dcs btiments baroques et ndo-baroques, lamnagement dc lintrieur de la Partie du palais la plus proche des vestiges du moyen ge. Cest l, en effet, qua t lnstalli le Muse dhistoire de Budapest, dont les expositions contribuent de manire heureuse la ConnaisSancc dc lhistoire de ce site. La reconstruction sest limite A fendre h lensemble des bitiments leur silhouette dans le paysage urbain. Cet ensemble a suLi cependant qtlelques changements dans son aspect extrieur, la toi- ture et l e ~ parties surcliarges, datant du dbut du siicle, ayant t supprimes afin de lui rendre sa physionomie dc lpoque de la reine Marie-Thrse (fig. 34). Dans la Partie du btiment donnant sur le Danube, on reconstruit actuellement les salles dans 99

    h

  • !

    31 ji. K I K ~ L Y I PALOTA, Budapest. Le bastion sud ct sa porte fortitikc rcconstituks. Au prcmicr plan, la tour Istvhn. J I . Ihc rcstorcd southcrn round bastion and its gate tower, with Istvans tower in the fore- ground.

    32. KIRALYI PALUTA, Budapest. 1.a partic intC- ricurc basse reconstituke de la chapelle du palais, dite de Saint-Jean IAumOnier. Les murs et les champs de vote nouveaux se reconnaissent i lcurs briqucs dc faiblcs dimcnsions, lcs o& rives et les encadrements des fenitres :d la surface gros- sibre de la pierre neuve, comme dans la grande salle. Lc revktcment du sol, cil marbrc rougc, cache les tuyaux de chauffage. 32. Thc rcconstructcd lowcr part of thc chapel named after John the Almsgiver. The new walls and vaulting are indicated by small-sized bricks, the new stone ribs and window-framcs by the rough surface of their stone. The floor-covering of red marble hides the pipes of the central heating.

    I. De 1948 1 1958, larchitecte en chef fut Istvn JanBky, puis partir de 1958 Lajos EIidasi, tandis que la recoiistruction des parties mCdiC- vales a t confie ii lauteur de ces lignes.

    2. Au cours de cette exploration on a d cnlever 35 o00 mtres cubes de terre intru mwos, et 30 000, extra muros.

    3 . Lhistoriographe Bonfini nous raconte que le roi ordonna lamnagement de parcs, dalles, de ddales o SC trouvaient des animaux, des oiseaux rares, des statues de bronze et de marbre, des cramiques somptueuses. Le dessin du maitrc Wolgcmuth aux cnvirons dc 1467 (Wdtcbronic, Nuremberg, 1493) nous montre la physionomie du palais et du chteau du c6t du Danubc (fig. J I ) ; lcs gravurcs sur bois dtirhard Schon ( I 541 j reprksentent les parties donnant sur louest. Quant au ct sud, nous avons utilisk les dcssins cxccutcs sur les lieux mmes en 1686 par le gnral dartillerie Hallart. Conformbment aux renseignements de Paolo Giovio nous avons considrk que les fortifica- tions construites pour prvenir lattaque des Turcs dataient de 1734-1540 et quelles btaient Iceuvre de larchitecte Domenico da Bologna.

    I O 0

    32 lesquelles sera installe la Galerie nationale dart hongrois. Dans laile nord sera log le Muse dhistoire contemporaine, tandis que le corps de btiment du quartier Krisztina (construit entre 1881-1 891, par Mikls Ybl, larchitecte de lOpra de Budapest) abritera la Bibliothque nationale, installe jusquici au Muse natioiial1.

    en vogue la fin du sicle dernier. Aprs le dblaiement, les murs du chteau ont retrouv leur aspect originel. La premire difficult a consist trouver une tnain- dcuvre spcialise.

    Les fouilles effectues partir de 194j au chteau et au palais de Buda, ainsi que dans les maisons dhabitation mdivales entourant le chteau, nous ont conduit, peu peu, dvelopper des mthodes de protection des monuments historiques inconnues jusque-l en Hongrie et rendues possibles par les destructions de la guerre.

    En fait, la mise au jour archologique et la recherche de la documentation auraient d prcder la reconstruction proprement dite comme cest le cas pour les monu- ments historiques de plus petites dimensions. Mais, dans le cas prsent, les travaux tant de trop grande envergure, on ne pouvait attendre pour reconstruire que lexplo- ration archologique, qui a dur quelque quinze annes, soit acheve 2. Les travaux de reconstruction furent donc poursuivis paralllement, larchologue et larchitecte travaillant en troite coopration. Depuis lors, il est devenu pratique courantc de lier la recherche archologique la restauration des monuments.

    La construction de la rsidence royale avait t prcde par celle dune tour de guet, la tour Istvn, btie pour contrler