Théophile d'Antimore - La Meilleure des Prophéties

  • View
    218

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Théophile d'Antimore - La Meilleure des Prophéties

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    1/72

    LA MEILLEURE

    DES

    PROPHTIES

    PAR

    THOPHILE D'ANTIMORE

    AUTEURDESPetits Portraits,DESPetits Travers,ETC.

    Ego sum, egosum Dominus,et non est absqueme Salvator.ISAI.,XLIII,11.

    NANTES

    LIBRAIRIE CATHOLIQUE

    LIBAROS,carrefourCasserio,8.1870.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    2/72

    LA MEILLEURE

    DES

    PROPHETIES

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    3/72

    NANTES,IMPRIMERIEH. CHARPENTIER,JULESGRINSARD, SUCCr.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    4/72

    LA MEILLEURE

    DES

    PROPHTIES

    MA BONNEET RESPECTABLEDAME,

    J'apprends quevous faites un recueil de

    pro-phties, et je m'empresse de vous envoyer lamienne.

    Comment, direz-vous? Est-ce que voustes aussi prophte?

    Niprophte, Madame,

    ni fils deprophte;mais la prophtie que je vous offre n'en sera

    pas moins la meilleure de votre recueil, parce

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    5/72

    qu'elle est authentique et certainement vraie ;je vous la garantis.

    Bah ! il en pleut aujourd'hui, et chacunprtend que la sienne est la meilleure; la vtreressemble a toutes les autres !

    En aucune faon, Madame : c'est l ce quila distingue.

    D'o vient-elle? Sans doute de quelquevieux moine, ou d'une religieuse, ou d'un curmort en odeur de saintet ?

    Pas le moins du monde. Mais quand celaserait!....

    Vient-elle du diable ? Par exemple! croyez-vous que je soishomme consulter les sorciers, les somnambules,les mdiums, les aruspices, les ncromanciens ?Je laisse cela au roi de Prusse, aux francs-ma-

    ons et aux libres-penseurs. Est-ce que vousauriez plus de confiance dans cette source ?

    Pas du tout. Je suis chrtienne, et je n'aide confiance qu'en Dieu.

    A la bonne heure ! Je vous reconnais l,

    et j'espre que nous serons bientt d'accord.Commencez par lire ma prophtie.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    6/72

    _ 7

    Est-elle toute rcente ? Pas prcisment; mais elle n'en est que

    plus respectable. Vous verrez combien son ap-plication est actuelle!

    Enfin d'o vient-elle, cette prophtie parexcellence?

    D'un vrai prophte, autoris par de grands

    miracles ; il y a mis sort nom, et elle ne sauraittre plus authentique. Puis ce qui achvera devous la faire respecter, c'est qu'elle a t contre-

    signe par Notre-Seigneur. Ah !je n'en crois rien.

    Voil un cri qui atteste peu de confiancedans mon tmoignage ; heureusement que j'aiune preuve en main.

    I. LA PROPHTIE.

    Vers l'an du monde 2250, il y avait un pro-phte qui s'appelait Mose et qui avait reu la

    loi de Dieu sur le mont Sina, pour la promul-guer aux hommes. Le connaissez-vous ?

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    7/72

    8

    Trs-bien. Aprs ? Quand il eut promulgu la loi divine, que

    nous sommes tous tenus de pratiquer, il ajoutade la part de Dieu des promesses et des menaces,qu'on peut rsumer ainsi :

    Si vous coutez la voix du Seigneur votre

    Dieu, dit-il auxenfants d'Isral, et que vous gardiez

    ses commandements, vous serez bnis dans vosfamilles, dans vos villes et dans vos campagnes:le Seigneur vous mettra dans l'abondance detoutes choses. Vous serez le premier des peuples,et vos ennemis trembleront devant vous; s'ils

    viennent par un chemin, ils s'enfuiront pardix.... Mais si vous n'observez pas la loi du Sei-

    gneur votre Dieu, sa maldiction tombera sur

    vous; vous serez maudits dans vos enfants, dansvos troupeaux, dans vos champs et dans vos

    villes. Voussmerez du grain, et vous n'en ferezpas la moisson; vous planterez des vignes etvous n'en boirez pas le vin; vous cultiverez des

    oliviers, cl vous n'en recueillerez pas l'huile. La

    scheresse, les maladies, les sauterelles, ruine-

    ront vos champs. La famine, la peste et diversflaux vous affligeront. Vos ennemis s'lveront

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    8/72

    contre vous et prvaudront ; ils tueront vos fils,

    emmneront vos femmes et vos filles captives,et vous traiteront en esclaves. Vous serez dis-

    perss chez les nations, et ceux qui verront vos

    malheurs, se demanderont : Pourquoi le Sei-

    gneur a-t-il fait clater ainsi sa colre sur eux?

    Et on leur rpondra . Parce qu'ils ont abandonneson alliance; c'est pour cela qu'il les a chasssde leur pays et qu'il les a envoys au loin dansune terre trangre. (Beut. XXVIII et XXIX

    abrg.)

    Josu mourant leur rpta les mmes promesseset les mmes menaces. Tous les prophtes, quise sont succd chez eux pendant des sicles,ont constamment tenu le mme langage. Soit

    qu'ils parlassent toute la nation, soit qu'ils

    fussent envoys des rois ou des villes enparticulier, ils annonaient toujours des bn-dictions pour la fidlit Dieu et des calamits

    plus ou moins terribles pour la violation de seslois. Et ces dclarations ne manquaient jamais

    d'avoir leur effet.Vous avez jet un cri d'incrdulit, Madame,

    quand j'ai affirm que Notre-Seigneur lui-mme1*

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    9/72

    10

    avait confirm cette prophtie par sa divine au-torit? Il est cependant vrai

    queJsus-Christ a

    souvent rendu tmoignage l'inspiration desprophtes, en particulier de Mose, et qu'il aparl absolument dans le mme sens que lui,quand il a annonc la ruine future de Jrusalemet de

    quelquesvilles endurcies. Vous

    allez l'avoueren relisant ses propres paroles : Malheur toi,Corozaes ! Malheur toi, Bethsade ! Car si les

    prodiges qui ont t faits au milieu de vous l'a-vaient t dans Tyret dans Sidon, elles auraientfait

    pnitencedans le

    cilice et la cendre.... Ettoi, Capharnam, t'leveras-lu jusqu'aux cieux?Tu seras abaisse jusqu'aux enfers; car si lesmerveilles qui ont eu lieu chez toi avaient tfaites Sodome, elle subsisterait encore.

    (Matth. XI.) C'est l'abus des lumires et des gr-ces qui met le comble aux iniquits de ces villes.N'en est-il pas de mme de Jrusalem ? Le Sei-

    gneur verse des larmes en pansant son chti-ment : Jrusalem, Jrusalem, qui tues les pro-

    phtes qu'on t'envoie!.... Combien de foisn'ai-jepas voulu rassembler tes enfants, comme unepoule rassemble ses petits sous ses ailes, et tu ne

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    10/72

    11-

    ras pas voulu ! Le temps approche o tes mai-sons demeureront dsertes. (Idem, XXIII.) Vous

    voyez que le Fils de Dieu professe les mmesprincipes que Mose.Bndiction aux populationsfidles ! Maldiction aux villes et aux nations en-durcies !

    Toutefois, pour prvenir la tentation du d-

    sespoir, Mose avait ajout ces consolantes pa-roles : Si les maldictions dont j'ai parl tom-bent sur vous, cause de vos pchs, mais que,touchs d'un repentir sincre au milieu des peu-ples qui vous oppriment, vous reveniez Dieu

    du fond de votre coeur, avec vos enfants, et quevous pratiquiez les commandements que je vousai donns de sa part, il aura piti de vous etvous ramnera des contres o vous serez cap-tifs, quand vous seriez disperss jusqu'aux extr-

    mits du monde. Il vous fera rentrer dans laterre de vos pres et vous rendra ses faveurs.Alors ses maldictions retomberont sur vos en-nemis et sur ceux qui vous perscuteraient.

    (Deut. XXX,abrg.)Notre-Seigneur confirme en mille endroits

    cette promesse de misricorde, quand il promet

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    11/72

    12

    si gnreusement le pardon au repentir et quandil insinue que Jrusalem aurait encore pu faire

    rvoquer sa sentence, quelques jours avant laconsommation de son dicide. Il lui disait en

    pleurant : Si tu connaissais du moins dansce jour qui t'est encore donn, ce qui pourraitte procurer la paix ! Mais maintenant tout ceciest cach tes yeux. Viendra le temps o tesennemis t'environneront de tranches, et te d-truiront entirement avec tes enfants..., parceque tu n'as pas connu le temps auquel Dieu t'avisite.

    (Luc, XIX).

    II. LES VNEMENTS.

    Si la parole de Dieu avait besoin d'tre prou-ve par des faits, Madame, je n'aurais quel'embarras du choix et je les trouverais dans les

    Saintes critures mmes. Mais, au lieu d'unelettre, je devrais crire un volume. A quoi bon?Vous connaissez l'criture Sainte, excellente

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    12/72

    13

    dame; et si vous l'aviez oublie., vous ne pour-riez que gagner la relire, pour vous assurer

    que le Seigueur est toujours fidle ses pro-messes et ses menaces.

    Vingt fois le peuple hbreu en a fait l'exp-rience. Ngligeant la loi ou le culte de Dieu,imitant les nations idoltres

    qui l'environnaient,et fermant l'oreille aux remontrances de ses

    prtres et de ses prophtes, il tait accabl desmaux annoncs par Mose, subjugu par cesmmes nations qu'il avait jadis fait trembler,

    soumis des tributs crasants, et quelquefoistrait en vritable esclave. Alors, quand le poidsde ses malheurs devenait insupportable, il seressouvenait du Dieu qui l'avait tir d'Egypte,il criait vers lui en demandant pardon et

    promettait de s'amender, et ce Pre misri-cordieux lui envoyait un prophte pour le con-

    soler, puis un librateur pour l'arracher laservitude. Souvent pour montrer que le salutvenait de lui seul, il se servait des moyens les

    plus faibles en apparence, de la main d'unhomme sans antcdents ou mme de celle d'unefemme. C'est de pareils traits que les nations

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    13/72

    14

    paennes elles-mmes reconnaissaient l'inter-vention divine.

    Nous en avons un exemple frappant dans larponse d'Achior, chef des Ammonites ,

    Holopherne assigeant Bethulie. Ce prince or-

    gueilleux voulut savoir quel tait ce petit peuple,qui osait rsister aux armes d'Assyrie. Achior

    lui raconta en peu de mots son histoire et. ajoutanavement :

    Seigneur, informez-vous si ce peuple acommis quelque faute contre son Dieu ;et, s'il est

    coupable, allons l'attaquer, parce que son Dieunous le livrera. Mais, s'il n'a pas offens son

    Dieu, nous ne pourrons le vaincre ; car ce Dieu

    prendra sa dfense, et nous deviendrons l'oppro-bre de la terre. (Judith, V, 24,23.) Holopherne,offens dans son

    orgueil,chassa le

    courageuxAm-

    monite ; mais l'vnement n'en confirma pas moinsles paroles de ce dernier, et le prince assyrien

    paya de sa tte sa brutale incrdulit.

    M'objecterez-vous, Madame, que les pro-

    messeset les menaces de Dieu

    regardaientseulement les Juifs, mais non les autres peuples ?

    Je vous embarrasserais beaucoup , en vous

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    14/72

    15

    demandant pourquoi. Car la loi naturelle obli-

    geanttous les

    hommes,sa sanction doit tre la

    mme partout, et la justice divine ne sauraitavoir deux poids et deux mesures. Elle tendses ternels principes tous les sicles et tousles lieux.

    Aureste, interrogeons les Saintes critures.Elles nous en fournissent assez d'exemples.

    Sodome tait une villejuive? Ninive , Babylone,Tyr, Rome paenne et mille autres appartenaient-elles la Jude? Or, Dieu les a dtruites,

    quelques-unes avec leur colossal empire, causede leur orgueil et de leurs iniquits. Si vousvoulez connatre les prophties qui annonaientleur ruine, vous en trouverez des fragments la fin de cette lettre. Trs-souvent Dieu adres-

    sait ses menaces aux peuples et aux villes quiavoisinaient la Palestine, aux Moabites, Damas,

    l'Idume, l'Egypte, l'Assyrie, l'Arabie,etc. Prends le calice de ma colre, disait-il Jrmie, et fais-en boire tous les peuples

    vers lesquels je t'enverrai. (Jrmie, XXV).Dans les sicles postrieurs, combien d'illustresvilles d'Asie et d'Afrique, qui taient des chr-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    15/72

    15

    tients florissantes, ont t dtruites ! Que sont

    devenues, par exemple, les glises des Basile,des Grgoire et des Augustin ? Des populationsmme ont disparu sous le sabre des Mahom-tans.

    Il y a donc une justice pour les villes et pour

    les nations, comme pour les individus, parcequ'il y a des crimes sociaux, qui sont le faitd'un peuple et dont aucun homme isol ne peutrpondre. Ceux-l ne peuvent tre expis quepar un chtiment national et public; et ils

    doivent l'tre toujours. Autrement la justicedivine serait en dfaut. Car voici un peuple quise distingue par de nobles et grandes vertus, tandis

    qu'un autre scandalise le monde par ses vices,ses rapines et ses bassesses ; ne faut-il pas que le

    premier soit rcompens et le second puni?Dieu peut tolrer sur la terre les fautes d'un indi-vidu et ajourner son chtiment aprs la vie

    prsente, parce qu'il a l'ternit devant lui.Mais les socits n'ont qu'une vie temporelle ;

    c'est donc en ce monde mme qu'il doit exercersur elles sa justice. De l, les calamits et les

    catastrophes que nous avons signales.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    16/72

    17

    Au reste, s'il est une croyance enracine dansle coeur des hommes, c'est que les calamits

    publiques sont des chtiments du ciel. Dansquel sicle et dans quel pays vit-on jamais un

    peuple ou une ville ne pas s'empresser d'apaisersa colre par des marques de repentir, par des

    prires, par des expiations et des sacrifices, et,

    quand ils obtenaient misricorde, ne pas l'enremercier par de solennelles actions de grce ?il tait rserv nos sicles altiers de donner de

    pareils scandales.Dans les grands prils, nous voyions jadis les

    populations chrtiennes implorer, non-seule-ment les prires de l'Eglise, mais encore cellesdes saints personnages du temps. Quand Attila,

    par exemple, envahit la Gaule, avec a ou 600,000hommes, en suivant peu prs la route queviennent de suivre les Prussiens et dvastant lesmmes villes, saint Loup, vque de Troyes, se

    prsenta devant lui, devant cet homme froce

    qui s'appelait lui-mme le Flau de Dieu: " Salutau Flau de Dieu, lui dit-il hardiment; mais res-

    pectez une ville que Dieu n'a pas condamne. Ht Troyes fut sauve; Paris dut son salut aux

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    17/72

    - 18

    prires de sainte Genevive, et Orlans sa dli-vrance saint Agnan, son vque. Attila s'tait

    retourn contre Rome, rien ne lui rsistait; maisla nouvelle capitale du monde chrtien avaitsaint Lon pour dfenseur. Le courageux pontifealla aussi au-devant du barbare, et dtourna saredoutable colre sur des contres que la mme

    saintet ne protgeait pas.Si nous voulions rechercher jusque dans l'his-

    toire moderne, les traits clatants de protectionobtenue par l'intervention de la Sainte Viergeet des saints patrons, nous aurions des volumes

    crire en leur honneur; et des populations en-tires nous donneraient leur tmoignage pour

    garant. Qui ne le sait ? Ces faits consolants sont

    crits, et chacun peut les lire. Ils ne sont

    ignors que des incrdules, qui ne veulent pas

    les connatre, parce qu'ils ne veulent pas rendregloire Dieu.

    Mais nous, qui nous glorifions d'tre ses

    enfants, ne conclurons-nous pas sans hsitation

    qu'il pardonne toujours au repentir, qu'il vient

    au secours de ceux qui l'invoquent et qu'aucunepuissance ennemie ne rsiste la sienne ?

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    18/72

    - 19

    Oui, c'est notre foi, c'est le fondement de notre

    esprance.

    III. LA QUESTION PRSENTE.

    Vous dites en soupirant, bonne dame, peut-

    tre en baillant : O va-t-il se perdre avec seshistoires du temps pass ? C'est du prsent qu'ils'agit, de la guerre, des Prussiens, de Paris, denos provinces dvastes et de nos craintes surl'avenir.

    C'est vrai, Madame ; mais avant do con-clure, il fallait bien poser les prmisses.

    Des prmisses? Dites-moi quand la guerrefinira.

    Elle finira quand nous voudrons.

    Quand nous voudrons ? Oui, quand nous voudrons faire ce que

    Dieu exige de nous pour y mettre fin ; mais ellecontinuera, mme en s'aggravant, jusqu' ce quenous fassions disparatre les causes qui l'ont

    provoque. Quelles sont ces causes ?

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    19/72

    20

    Les mmes que Mose a signales dans sa

    prophtie, et qui ont occasionn le chtiment ou

    la ruine des villes ou des nations dont je vousai cit les exemples.

    Alors c'est la violation des commande-ments de Dieu et le mpris de ses conseils?

    N'en doutez pas du tout. Les calamits

    prsentes sont le chtiment des fautes de laFrance ; c'est la justice de Dien qui nous frappe,et les Prussiens n'en sont que les instruments.

    J'en tais dj persuade ; mais quel est le

    remde tant de maux? Il est uniquement et tout entier dans notre

    repentir et notre conversion. Que la France re-devienne chrtienne et rpare ses fautes; le Dieudes misricordes lui rendra la paix et son an-

    ciennegloire. Les Prussiens s'en iront?

    Vous avez grand'peur des Prussiens, pa-rat-il?

    Je n'en dors pas. Pauvre dame! Ce n'est

    cependant pasle

    pril le plus redoutable que vous courriez ; il enest un autre que le dpart des Allemands ne fe-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    20/72

    21

    rait pas cesser, c'est celui de l'anarchie, c'est--dire d'un tat social dans lequel les lois sont

    sans vigueur et les passions sans frein. Les plusmchants hommes s'emparent de l'autorit, fonttrembler les gens de bien, toujours trop timides,et exercent leur aise la plus pouvantable ty-rannie. Vous en voyez un commencement

    Marseille et Lyon. Rappelez-vous 93, avec sesviolences, ses emprisonnements, ses massacres,toutes ses horreurs ; vous tes menace de lesvoir revenir, et ce serait peut-tre dj fait, sila guerre n'oprait pas une diversion.

    Songez qu'il y a, dans les bas-fonds de la so-cit, des milliers d'hommes pervers et scl-

    rats, qui reconnaissent pour chefs secrets des

    athes, des libertins, des dclasss, des voleursde fait ou de dsir, et qui aspirent ensemble aurenversement complet de l'ordre. Ils sont prts proscrire le culte de Dieu, qui est le premierobjet de leur haine, fermer les glises, gor-ger les prtres, brler les communauts, d-

    pouiller les propritaires de leurs biens, s'em-

    parer de tous les emplois, faire peser le jougle plus affreux sur leurs concitoyens et vou-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    21/72

    22

    loir encore qu'ils s'en rjouissent, en criant .-Vive la libert! Leurs journaux n'ont plus mme

    la pudeur de le dissimuler. Qui nous soustrairaaux convoitises de ces brigands? Sera-ce le

    gouvernement actuel de la Rpublique? Sera-ceune Assemble nationale ? Sera-ce une constitu-tion nouvelle? Ce ne seront pas les hommes,

    croyez-le bien, mais Dieu, Dieu seul ; encorefaut-il que nous apaisions sa colre auparavant,et que nous mritions son secours tout-puis-sant.

    IV. LES FAUTES.

    Un clbre prsident de la Chambre des d-

    puts, voulant exprimer l'attitude de l'Etat vis-

    -vis de l'Eglise, disait solennellement : Noussommes un gouvernement qui ne se confesse

    pas. La politique n'a gure chang depuis ce

    temps-l. Or cette confession que le gouverne-ment se vantait de ne plus faire, nous allons la

    faire sa place ; vous y verrez pourquoi Dieufrappe aujourd'hui la France.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    22/72

    23

    PCHSDESGOUVERNANTS. Les chefs de laFrance ont oubli que toute autorit vient de

    Dieu : Ecoutez, vous qui gouvernez, les peu-ples, et considrez que vous avez reu cette

    puissance du Seigneur ; qu'il examinera si tantses ministres, vous n'avez par march selon savolont ; et qu'alors il agira contre vous d'une

    manire effroyable, parce qu'un jugement trs-svre est rserv ceux qui commandent.

    (Sap. VI.) On s'en est moqu.La France portait le glorieux nom de fille a-

    ne de l'glise ; elle tait son bras droit, non-

    seulement Rome et en Europe, mais dans lescontres les plus lointaines. Ses derniers chefsont rpudi cette noble mission : Napolon III alivr les Etats du Pape aux rvolutionnaires ita-liens deux reprises, et le jour mme que nos

    trompes quittaient le sol romain, les Prussiensmettaient le pied sur le territoire franais.

    Sa politique anti-chrtienne a proclam la l-

    gitimit des faits accomplis, et sacrifi les int-rts catholiques toutes les fois qu'elle l'a jugutile.

    Mllea patronn des publications dtestables,

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    23/72

    24

    o nos croyances taient bafoues et la loi deDieu mprise, parmi des blasphmes contre Dieu

    et les choses saintes, des calomnies et des in-jures de mille sortes contre le Souverain Pon-tife, les vques, les prtres et les ordres reli-gieux.

    Elle soudoyait des professeurs d'athisme, de

    panthisme et de matrialisme, et elle livraitl'instruction de la jeunesse franaise des mi-nistres incrdules, vrais paens, et hostiles l'en-

    seignement de l'Eglise.Elle laissait riger solennellement, sur une

    place publique de la capitale, en haine du catho-licisme, une statue de bronze l'infme Vol-

    taire, qui est la personnification la plus achevede Satan sur la terre depuis un sicle.

    Dernirement, au contraire, n'a-t-elle paspes de tout son poids sur le Concile oecumni-

    que pour l'empcher de proclamer des vritsrvles de Dieu, et de condamner certaines er-reurs qui lui taient chres?

    Auparavant, elle avait eul'audace,

    pour bra-ver les catholiques, de frapper la Socit de

    Saint-Vincent-de-Paul, une des gloires les plus

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    24/72

    25

    pures de notre poque, et d'riger en institut

    philanthropique, par un contraste sacrilge, la

    franc-maonnerie athe et rvolutionnaire, queles Souverains Pontifes ont tant de fois anath-matise.

    L'Eglise, comme une mre outrage par ses

    fils, ne pouvait y opposer que ses protestationset ses gmissements. Mais Dieu faisait dj char-ger les canons pousss par d'autres membresde cette mme franc-maonnerie, afin que leursboulets pussent effondrer Sedan cet chafau-

    dage d'orgueil et d'hypocrisie.

    PECHSDELANATION. La France tait com-

    plice de ces crimes par le concours actif de

    beaucoup d'ambitieux et par la lchet ou par lesilence d'une infinit d'autres.

    Doue par Dieu d'une intelligence, d'une ama-bilit et d'une activit qui lui donnent une puis-sante influence sur les autres nations, elle trahitsa mission providentielle quand elle en use pourle mal. Or

    qu'a-t-ellefait

    depuisun demi-sicle

    et surtout dans ces derniers temps ? Elle a scan-dalis toute l'Europe par ses productions impies

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    25/72

    26

    et immorales, sa presse irrligieuse et rvolu-

    tionnaire, ses innombrables blasphmes, ses

    principes pervers, subversifs de tout ordre, sonluxe excessif et ses modes corruptrices. Enor-

    gueillie de sa gloire militaire, de sa rputation debel esprit, de sa fcondit intellectuelle, de sonhabilet dans les

    arts,de sa

    suprioriten fait

    de bon got et d'lgance, de sa richesse et deson bien-tre, elle se complaisait en elle-mme,oubliait Dieu et sa loi, mettait son bonheur dansun matrialisme avilissant, et s'nervait dans lamollesse

    etles

    plaisirssensuels.

    Paris tait le foyer de ces ides anti-chrtien-nes et de ce sensualisme corrupteur. Comme

    Ninive, Babylone et Rome paenne, il cachaitd'horribles mystres d'iniquit. Dieu le prserve

    du mme chtiment ! Les plus grandes cits sefaonnaient son image, et les plus petites s'au-torisaient de ses scandales pour justifier leursfolies.

    Au lieu de lutter contre le torrent, la cour

    donnait l'exemple du dvergondage. Chaquehiver, des bals honteux y provoquaient tous lesexcs du luxe et de l'impudence. C'taient les

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    26/72

    27

    orgies de Baltazar ! La vengeance tait proche.Les grands seigneurs s'efforaient de les repro-

    duire dans leurs palais, et le peuple lui-mmetchait d'imiter ses matres.

    La France a souffert que ses fils, levs la

    plupart en dehors de toute religion, aient perdula foi de leurs anctres. S'ils ne connaissent

    plus de devoirs, s'ils ne savent plus respecteraucune autorit, pas mme celle de leurs

    parents, s'ils ne rvent plus qu'indpendance,plaisirs et frivolits, qui la faute ?

    La France a permis qu'une multitude de ses

    filles aient perdu toute ide srieuse et n'aient pluscompris la vie prsente que comme une longuesrie d'amusements, o la toilette, les spectacles,les bals, les intrigues ou du moins les romans,

    occupent la premire place, quand ils ne l'ab-

    sorbent pas tout entire. Elle devait en tre

    punie.Il y a encore beaucoup de femmes chrtiennes ;

    mais la majorit des hommes semble avoir re-nonc au ciel et ne songer qu' jouir de la vie

    prsente, en se procurant de l'argent, des hon-neurs et surtout des plaisirs par n'importe quels

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    27/72

    28

    moyens. Sans trop se rendre compte de leurs

    croyances, ils vivent comme s'il n'y avait point

    de Dieu, dans un matrialisme pratique quiaboutit souvent au sensualisme le plus abject.Je m'abstiens de soulever le voile qui en couvreles honteux mystres.

    RSUM.Dieu nous a donn une loi crite,que Mose a reue de sa main sur le Sina, etc'est prcisment contre les violateurs de cetteloi sacre, rappelez-le-vous bien, qu'ont t pro-noncs les anathmes dont nous avons parlds le commencement.

    VOICICETTELOI:

    1Je suis le Seigneurvotre Dieu

    ;vous n'a-

    dorerez que moi seul,carje suis un Dieujalouxet je poursuis l'iniquitdes pres jusque dansleurs enfants, comme je

    bnis la race de ceuxqui gardent mes com-mandements.

    VOICINOTRECONDUITE:

    Nous ngligeons leservice

    de Dieu. Beau-coup d'hommes viventsans foi et sans loi, sa-crifiant tout l'argent,aux plaisirs, leurs pas-sions, et ne songeant pas

    plus Dieu que s'iln'existait pas.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    28/72

    29

    2 Vousne prendrezpoint le nomdu Seigneur

    votre Dieuen vain; celuiqui le fera ne sera pointimpuni.

    3 Observez le jourdu repos et sanctifiez-le.Vous travaillerez six

    jours, et leseptime serale repos du Seigneur;dans ce jour-l vous neferez aucune oeuvreser-vile, nivous,nivotre fils,ni votre serviteur, ni

    votre servante, ni votreboeuf, ni votre ne, niaucune de vos btes, nimme l'tranger qui se-rait chez vous, afin quevotre serviteur et votre

    servante se reposentcomme vous.

    4 Honorez votrepre et votre mre, afin

    que Dieu vous donneune vie longue et heu-reuse,

    Le blasphme rgnepartout, avec une im-

    pudence scandaleuse; lenom de Dieu n'est pasrespect.

    La loi du dimancheest audacieusement vio-le. Non-seulement ou

    travaille ce jour-l com-me les autres jours eubeaucoup de contres,et on force les domes-tiques et les ouvriers travailler, mais on ne

    faitabsolument rienpourle sanctifier; on n'assisteni la messe, ni auxautres officesde l'glise,et on ne fait aucunebonne oeuvre.Puis on se

    repose le lundi, on boit,on s'enivre, on s'amuse,on semble braver la co-lre de Dieu.

    Les enfantsperdent lerespect d aux pres et

    mres, et affectent uneindpendance coupable.

    2*

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    29/72

    30" 5 Vous ne tuerez

    point.

    6Vousne commet-terez point de fornica-tion.

    7 Vous ne drobe-rez point.

    8Vousne porterezpoint de faux tmoigna-ges contre votre pro-chain.

    9Vous ne dsirerezpoint la femme de votreprochain, ni sa maison,ni son champ, ni sonserviteur, ni son boeuf,ni son

    ne,ni rien

    quisoit lui. (Deut. v.)

    10L'Eglise est subs-titue la synagogue

    pourveiller sur l'obser-vation de la loi, du culte,de tout le service de

    Le meurtre et la vio-lence ne rpugnentpas

    beaucoup d'hommes;on

    le voit surtout dans lesrvolutions.

    L'immoralit est ef-frayante.

    Le vol estrig

    euprincipe par une mul-titude d'hommes.

    Le faux tmoignage,le mensonge, la mdi-sance et la calomniesont sans frein.

    C'est tout le contraireaujourd'hui: une insa-tiablecupidit,chauffepartoutes les mauvaisespassions, dvore des

    coeurs matrialiss, quicherchent le bonheuruniquement dans les

    jouissances terrestres.L'glise est insulte

    et bafouetous lesjours

    pardescrivains impies.Lafoulese moque de sescommandements,dser-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    30/72

    31

    Dieu, et nul ne peut luidsobir sans rsister Jsus-Christ

    quilui a

    donn son autorit.

    te les temples, abandon-ne les sacrements et ne

    participe plusaux cr-

    monies saintes. Enfin lepape est dtrn et pri-sonnier.

    En rsum, les lois de Dieu et de l'glise ne

    sont plus observes, dans certaines contres dela France, que par la minorit des chrtiens.

    Je ne parle pas de ceux qui, non contents d'-tre oublieux et infidles, prouvent de la hainecontre la religion et contre Dieu : ceux-l pren-nent rang parmi les blasphmateurs et les pers-cuteurs. Hlas ! le nombre en est grand.

    N'est-ce pas dj trop, bonne et respectabledame, pour justifier les flaux qui nous accablent?Dieu, toujours mpris, peut-il toujours se taire?

    Est-il tonnant que, aprs nous avoir tant aver-tis et menacs, il fasse gronder son tonnerre et

    briller ses foudres?Il me reste examiner avec vous ce que nous

    devons faire pour apaiser la colre de Dieu et

    pour loigner de nous tant de malheurs.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    31/72

    32

    V. LA SPARATION.

    Les hommes qui nous gouvernent aujourd'huine voient qu'un moyen pour chasser les Prus-

    siens, c'est d'armer des masses de citoyens con-tre eux, et un autre tout contraire pour satisfaireles anarchistes, c'est de les mnager et de seborner leur conseiller la modration. Quepensez-vous de cette double mthode, excellentedame?

    Vous soupirez et vous souriez? Vous soupirezde voir tant de pauvres gens aller la mort, etvous souriez en voyant combien l'autorit m-

    nageles fauteurs de dsordre. Serait-ce que

    vous la souponneriez d'avoir un faible pour ces

    dmagogues ? Vous ne seriez pas seule de votreavis.

    Les honorables citoyens qui se sont emparsdu

    pouvoirveulent certainement dlivrer la

    France ; mais ils ne veulent pas croire que Dieusoit pour quelque chose dans ses malheurs. Vai-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    32/72

    33

    nement son tonnerre gronde sur leurs ttes, ilsne l'entendent pas. Vainement les clairs tincel-

    lent leurs yeux, ils ne les voient pas. Ils ne voientque des Prussiens, des canons, des obusiers, des

    boulets et de la mitraille; et ils ordonnent nos soldats de se ruer sur ces instruments de

    mort, comme les btes sans intelligence se

    jettent sur le bton qui les frappe ou sur la pierrequi les a blesses, sans considrer de quellemain le coup est parti.

    Les chefs du peuple de Dieu et nos rois chr-tiens , taient plus intelligents, parce qu'ils

    croyaient une Providence et une justice;ils reconnaissaient le bras qui les frappait et ilss'humiliaient sous ses coups, pour obtenir mis-ricorde. Ils ne menaient point leurs troupes aucombat sans avoir implor la protection du

    Tout-Puissant, et chez nous celle de la Sainte-Vierge et des patrons de la France. Le roi deNinive fut lui-mme plus intelligent et mieuxavis, quand il prta l'oreille aux menaces du

    prophte Jonas, criant dans la grande cit : En-

    core 40 jours et Ninive sera dtruite. Car il seleva de son trne, nous dit le texte sacr, se

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    33/72

    - 34

    couvrit d'un sac et s'assit sur la cendre, pourdonner l'exemple de la pnitence. Puis il fit pu-

    blier un dit, qui prescrivait un jene gnral : Que tous seprivent de nourriture et crient versle Seigneur de toutes leurs forces; que chacunse convertisse et quitte sa mauvaise voie, lavantles iniquits dont ses mains sont souilles. Qui

    sait si Dieu, voyant notre repentir, ne daignerapas nous pardonner, s'il n'apaisera pas sa colreet ne changera pas l'arrt port contre nous?

    On fit mme jener les animaux. Dieu considra leurs oeuvres, ajoute le texte

    sacr; il vit qu'ils s'taient convertis et avaientquitt leurs mauvaises voies. Alors il eut com-

    passion d'eux et ne leur envoya pas les maux

    dont il les avait menacs. (Jonas, III.)Jonas en fut afflig, dans la crainte de pas-

    ser pour un faux prophte, et dit navementau Seigneur : C'est pour cela que je ne voulais

    pas venir, car je savais que vous tes un Dieu

    clment, bon, patient, plein de misricorde, et

    qui pardonnez sitt qu'on se repent. Jonas s'en

    alla pour se reposer sous un grand lierre, o ilavait l'habitude de se mettre l'abri de la cha-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    34/72

    35

    leur; mais dj le Seigneur l'avait fait prir et

    scher. Lorsque le prophte en manifesta son

    chagrin, il lui dit : Vous vous fchez de la mortde ce lierre qui ne vous a rien cot, et moi jene pardonnerais pas la grande ville de Ninive,o il y a plus de 120,000 enfants qui ne savent

    pas discerner leur main droite de leur main

    gauche? (Id. IV.) Ninive fut sauve cette pre-mire fois.

    Paris et la France le seraient galement bien-

    tt, si leurs chefs et leurs habitants imitaientceux de Ninive. Car c'est nous, comme au

    peuple juif, que le Seigneur a dit : Revenez

    moi, rebelle Isral, et je ne retournerai pointmon visage de vous; mais reconnaissez votre ini-

    quit.... Convertissez-vous, mon fils, et reveneza

    moi, quisuis votre

    Pre...; jevous

    guriraide

    tous les maux que vous vous tes faits en vous

    loignant de moi. (Jrm. III .) C'est moi,moi seul qui suis le Seigneur, et il n'y a pointd'autre Sauveur que moi. (Is. XI. III.)

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    35/72

    36

    CE QUEDIEUDEMANDE.

    Dieu veut que la Fran-ce le reconnaisse commeMatreet Seigneur, qu'el-le avoue ses fautes etlui en demande pardon

    avec larmes, qu'elle luioffre comme expiation,non-seulement le sangde ses fils immols, maisle renoncement tousses dsordres, et qu'enfin

    elle le supplie, par desprires solennelleset pu-bliques, de venir sonsecours contre tant d'en-nemis du dehors et dudedans

    Il faut que les nou-veaux chefs, qui ont la

    CE QUEVEULENTNOSGOUVERNANTS.

    Les citoyens adminis-trateurs dela Rpublique(si on les juge par leurlangage d'autrefois etparcelui de leurs amis)pro-

    fessent l'athisme en po-litique. Ilscroient ne riendevoir Dieu et n'atten-dent rien de lui ; ilsn'ont pas d'excuse luifaire et pas de secours

    solliciter. Ils prfrentcelui de Garibaldi, leDon Quichote moderne,et l'audacieux insulteurde l'glise. C'est pour-quoi, si l'on excepte le

    gnral Trochu quiprendpour devise Dieu et Pa-trie, les autres affectentdans leurs proclama-tions de ne pas mmeprononcer le nom de

    l'tre suprme.Les principes de quel-ques-uns, ou de leur

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    36/72

    37

    prtention de nous biengouverneret le dsir de

    nous sauver, rparentles fautes et les scanda-les des anciens gouver-nements, professent desprincipes plus chrtiens,dtruisent les causes de

    dmoralisation , et se-condent l'action civilisa-trice de la religion.

    Le moyen le plus na-turel est d'tablirpartoutde bons magistrats, quise montrent les repr-sentants de la Divinit

    parmi les hommes et quiles difient, non-seule-ment par leurs parolestoujours sages et reli-gieuses, maisencore parde bons exemples et desmoeursincorruptibles.

    cole philosophiquesontencore plus mauvais que

    ceux de leurs prd-cesseurs. Le voltairia-nisme est dpass. C'estla libre pense sansfrein, la morale ind-

    pendante, le remanie-

    ment fondamental de lasocit, contre ceux quipossdent, au profit deceux qui n'ont pas, etpar suite la ngationcomplte du christianis-

    me.Chacun de ces Mes-

    sieurs tenait bienpour-voir ses amis. Ils ontgnralement regardcomme suspects les

    meilleurs magistrats etles ont trop souventremplacs par les brail-lards de la presse d-magogique,pardesfeuil-letonistes, des roman-ciers, des avocats beauxparleurs, tous libres-penseurs etplusoumoins

    3

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    37/72

    38

    Il importe surtout quela jeunesse soit levechrtiennement et qu'el-

    le emporte du collgeune foi ferme, avec desvertus fortement enra-cines dans le coeur; ony parviendra parun ex-cellent choix de profes-

    seurs.Il faut que l'glise ca-

    tholique, fonde par J-sus-Christ, lvele genrehumain toute la per-fection dont il est capa-ble , ait pleine libertpour accomplir sa su-blime mission, et que le

    dmagogues. Pourceux-l, les maires les moins

    bons n'ont plus t assezmauvais, et d'office onen a nomm depires. Letout pourle bonheur despopulations ! Disonstou-tefois, pour tre juste,

    qu'il y a eu d'heureusesexceptions, tous lesdegrs.

    M. Jules Simon em-ploie ses loisirs, dit-on, nous prparer des lois

    qui excluront la religionde l'ducation, autantquepossible; les matresqu'il prfrera naturel-lement seront ceux quine croient a rien et vi-

    vent en consquence.Les sus-dits citoyens,

    quelle que soit leur mo-dration personnelle,appartiennent une ca-

    bale qui est systmati-quement hostile l'gli-se catholique. Ils entra-veront donc son minist-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    38/72

    39

    Souverain Pontife soitau plus tt rtabli sur

    son trne. Le gouverne-ment qui accompliracette tche sera bnide Dieu.

    re le plus qu'ils le pour-ront, sans rvolterl'opi-

    nion. Quant au vicairede Jsus-Christ, ils ontflicit officiellementleroi d'Italie de l'avoirjet

    par terre, et ils ne lerelveront pas. Mais

    d'autres le relveront,n'en doutezpoint.

    Vous me demandez, bonne dame, si je crois

    que Dieu sauve la France par ces hommes, quine le connaissent ni ne le servent? Jusqu' pr-

    sent, ils n'ont rien fait d'efficace, si ce n'est l'ar-mement de Paris, que j'attribue au gnral Tro-

    chu; celui-l du moins est chrtien.

    Dieu semble les avoir frapps du mme ver-

    tige que le ministre prcdent. Depuis trois

    mois, la France me parat semblable un grandvaisseau sans capitaine, avec un quipage aba-

    sourdi. Les pilotes abondent, chacun se jette au

    gouvernail et le dispute son voisin. Maisle na-

    vire ne fait que pirouetter sur lui-mme, au mi-

    lieu des cris, des ordres et des contre-ordres,qui se croisent de la poupe la proue, du haut

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    39/72

    40

    au bas. Cette confusion ne permet ni d'avancer,ni de rien faire d'utile. Et dans quel temps, grandDieu ! Au milieu d'une tempte horrible, quandil n'a pas une minute perdre et que toutl'quipage crie au ciel : Sauvez-nous !

    Enfin ces capitaines ou ces pilotes, demandez-vous, sauveront-ils le vaisseau? Dieu peut se

    servir mme de ses ennemis pour accomplir sesdesseins; mais il est plus probable qu'on dirad'eux, dans quelques mois, ce que le livre desMachabes dit de quelques guerriers vaincus

    pour n'avoir pas consult Dieu : Ils n'taient pasde la race de ceux qui devaient sauver Isral. (Mach. V, 62.)

    Qui donc nous dlivrera, vous criez-vous ?Dieu, Madame, Dieu seul; n'est-il pas as-

    sez puissant pour cela?

    Mais par qui et comment? O sont nos ar-mes? Quel est le gnral qui les commande?

    Femme de peu de foi! Dieu a-t-il jamaist embarrass pour dlivrer son peuple ? Troiscents hommes ont suffi Gdon pour dfaire

    une arme de Madianites. Quand les habitantsde Bthulie ont cri vers le Seigneur, dans les

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    40/72

    41

    jenes et dans les larmes, la vue de l'innom-brable multitude des Assyriens, il se contenta de

    susciter une femme, Judith, qui coupa la tted'Holopherne. Quand Sennachrib vint assigerJrusalem, sous le saint roi Ezchias, qui taitsans dfense, Dieu envoya un ange extermina-teur ravager l'arme ennemie, plutt que d'a-

    bandonner un roi et une population qui mettaient,en lui toute leur confiance. Dans les sicles pos-trieurs, ne raconte-t-on pas que saint Jacquesde Nisible, cern dans cette ville par une armeinnombrable do barbares, leur envoya une

    arme de moucherons, qui les fora de s'enfuirdans un dsordre inexprimable? Allons donc,Madame! Dieu n'a qu' souffler sur ces orgueil-leux Prussiens pour les renvoyer dans leur pays.

    Mais n'avons-nous pas une arme? Notre jeu-nesse franaise a-t-elle perdu son naturel belli-queux? Les frres ans, qui marchent ses c-

    ts, et les pres qui la soutiennent par derrire,comme un rempart vivant, ne sont-ils pas lesfils de ceux qui ont nagure subjugu l'Europe ?

    Il manque un chef, dit-on, qui inspire la con-fiance. Mais la Providence ne peut-elle pas sus-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    41/72

    42

    citer un jeune hros qui jette l'pouvante parmiles ennemis et ranime l'enthousiasme

    guerrierdans le coeur de nos braves? La Jude n'tait

    qu'une petite province, comparativement la

    France, quand Judas Machabe, avec une poi-gne d'hommes dtermins, osa braver la puis-

    sance du roi Antiochus et dfit ses armes.Je

    sais qu'il combattait non-seulement pour sa pa-trie, mais pour sa religion, pour la cause de

    Dieu, et qu'il y puisait un courage surhumain.

    Pourquoi cette mme foi n'entrerait elle pas au

    coeur de tous nos soldats? Avec quelques mil-liers de juifs fidles, qui ne marchandaient pasleur vie, parce qu'ils comptaient sur une rcom-

    pense ternelle, il fondait sur les ennemis commeun tourbillon et mettait en droule des armes

    vingt fois plus nombreuses. Mais, remarquez-lebien, ce grand homme et ses valeureux compa-gnons se prparaient au combat par le jene etla prire, et ils n'oubliaient point, aprs la vic-

    toire, de rendre un solennel hommage au Dieu

    qui la leur avait donne. C'est ainsi qu'ils dli-vrrent leur pays. Ah! me direz-vous, si tous nos soldats cl

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    42/72

    43

    ceux qui les commandent ressemblaient ceux-

    l, jen'aurais plus aucune inquitude.

    Rptons, Madame, ce que nous avonsdj dit, que si Paris et la France taient dansla disposition de ces villes et do ces contres, enfaveur desquelles le Seigneur a montr la forcede son bras, il y a longtemps que les Prussiens

    seraient vaincus et humilis leur tour.Maisce qui m'pouvante, ce qui pourrait faire

    douter de la dlivrance, c'est de voir les chefsde l'tat braver la colre de Dieu, refuser des'incliner devant lui et lui adresser une prire ;

    c'est d'apprendre que des populations incrdulesblasphment contre le flau, au lieu d'y voir un

    juste chtiment et de se convertir; c'est d'en-tendre dire que Paris et les plus grandes villescontinuent de tenir ouverts leurs thtres et des

    lieux qu'on ne nomme pas. O Sodome! Nini-ve! Babylone! vous avez des mules parminous! Ne les compterez-vous pas bientt parmiles compagnes de vos douleurs? L'Europe a-t-elle

    besoin de catastrophes aussi pouvantables pour

    ouvrir les yeux ?Pour nous consoler, on dit aussi que les glises

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    43/72

    44

    de la capitale, de toutes les villes et de tous les

    villages, sont remplies de personnes qui y vont

    prier avec ferveur. C'est vrai! Oui ne le sait?Qui n'en est tmoin? Mais Dieu trouvera-t-ilassez des prires de ses fidles ? N'exigera-t-ilpas des conversions et des rparations? Il y en

    a, dit-on; beaucoup d'hommes srieux commen-

    cent comprendre qu'il y a un matre dans lescieux et qu'il doit tre respect. Dieu veuille quece nombre soit suffisant au moins pour sus-

    pendre les coups de sa justice!Heureusement il y a des mes qui font pni-

    tence pour eux. Notre confiance se ranime, quandnous pensons ces ferventes communauts, quiont mission de prier pour les pcheurs et des'offrir en victimes pour ceux-l mme dont labouche insense demande : A quoi servent-elles

    sur la terre ! Pourquoi ne brle-t-on pas ces re-paires de gens inutiles : Ah ! ce sont leurs

    supplications incessantes, leurs jenes et leurs

    macrations, leurs vertus hroques et l'amour

    que Dieu leur porte, qui suspendent la foudre

    grondant sur nos ttes. Ce sont elles qui enprservent nos villes les plus dmoralises, et

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    44/72

    47

    qui obtiennent pour les pcheurs le temps de se

    repentir. Ce seront elles encore qui, malgr notre

    indignit, dsarmeront le bras do Dieu et nousobtiendront la paix.

    VI. CONCLUSION.

    Enfin, ma bonne daine, que conclurons-nousde nos prophties et de toutes nos considra-tions?

    Je vous le demande, me dites-vous, et jel'attends avec impatience.

    Maintenant vous en savez autant que moi.Que puis-je vous dire de plus?

    Dites-moi votre interprtation. Croyez-vous que Paris soit pris?

    Je le crains. Et qu'il soit brl ou dtruit? l'as en entier, quoi qu'en disent vos pr-

    dictions. Croyez-vous que les Prussiens s'en aillent

    bientt?3*

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    45/72

    46

    Oui, mais aprs nous avoirpills et foulsaux

    pieds. Tomberons-nous sous le joug des socia-listes? Ce serait, comme on dit, tomber de

    Charybde en Scylla. J'espre que non. Les honntes gens

    effraysde leurs folies et de leurs

    excs, finirontpar o ils auraient d commencer, c'est--direpar s'organiser et par faire trembler a son tourcelle minorit infime compose de fous, devoleurs et de sclrats.

    L'Eglise triomphera-t-ellede ses ennemis?

    Oui, c'est trs-certain, plus certain quetout le reste.

    Le Pape sera-t-il rtabli ? N'en doutez aucunement. Par

    qui? C'est le secret de Dieu. Et nous, qui nous donnera la paix? C'est encore le secret de Dieu. Vous tes plus rassurant que je n'esprais;

    surquoi vous fondez-vous? Faut-il donc vous rpter tout ce que j'ai

    dit?

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    46/72

    47

    J'espre que la justice de Dieu tant moitisatisfaite par le sang vers en expiation de nos

    fautes et par le chtiment inflig nos provincestrop peu chrtiennes, sa misricorde va selaisser toucher par les prires de l'Eglise, parles larmes des familles et surtout par lemouvement religieux qui s'accentuera de plus

    en plus et qui attestera un retour aux gravespenses de la foi. Car le Seigneur a dit: Je neveux point la mort du pcheur, mais plutt qu'ilse convertisse et qu'il vive.

    J'espre que Paris ne subira pas encore cette

    fois le sort des Babylones anciennes, mais qu'ilsera pargn en considration des mes justes,si nombreuses, dont il est le sjour, et des oeuvres

    chrtiennes, sibelleset si touchantes, dont il est le

    centre, enfin cause de la protection de Notre-

    Dame des Victoires, qui ne peut abandonner auglaive et la flamme, tant de milliers de sup-pliants, les uns toujours fidles, les autres pro-mettant de le devenir.

    J'espre que notre belle et chre patrie, clai-

    re par ses revers et rendue plus sage par sesmalheurs, craindra davantage le Dieu qui chtie

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    47/72

    48

    et mritera dsormais sesbndictions. Ceux quiseront appels la gouverner, plus chrtiens

    que leurs devanciers, lui rendront son glorieuxrle de fille ane de l'Eglise et lui permettrontd'tre encore l'instrument de Dieu pour l'exten-

    sion de son rgne dans l'univers. Ils entendront

    le voeude la nation, qui est minemment catho-

    lique, et ils rtabliront sur son trne le SouverainPontife, si indignement dpouill. Cet acte de

    justice et de rparation sera le premier gage denotre rconciliation avec le ciel et le principed'une sainte alliance entre la religion et la poli-

    tique.Tels sont mes voeux et mes esprances, Ma-

    dame, au milieu de l'preuve et de la tempte.Mais pour que l'aurore de ces beaux jours selve sur nous, il faut que les lgions infernales

    rentrent dans les tnbres. La tche de la priren'est pas finie. Ecoutez le prophte Jol : Maintenant, dit le Seigneur, convertissez-vous moi de tout votre coeur; dans lesjenes, dansles larmes et les gmissements. Que le son de la

    trompette rassemble tout le peuple, vieillards etenfants .. Que les prtres, ministres du Seigneur,

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    48/72

    49

    fondent en larmes entre le vestibule et l'autel,et s'crient : Pardonnez, Seigneur, pardonnez

    votre peuple, et ne le laissez point tomberdans l'opprobre. Souffrirez-vous que les tran-

    gers disent : O est leur Dieu, qui ne les aide

    pas ?... Le Seigneur a rpondu : Je ne vousabandonnerai pas davantage aux insultes des na-

    tions et je vais chasser vos ennemis, parce qu'ilsont agiavec insolence. OIsral ! cesse de craindre ;tressaille d'allgresse et sois dans la joie, parceque le Seigneur va faire de grandes choses.

    (Jol, II ).

    Que l'auguste vierge Marie, les anges protec-teurs de la France et ses saints patrons, daignentsupplier Dieu de raliser en notre faveur cesconsolantes paroles !

    Veuillez agrer, chre et vnrable dame, les

    sentiments respectueux et dvous, avec lesquelsje suis, etc.

    THOPHILED'ANTIMORE.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    49/72

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    50/72

    DOCUMENTS

    Dieu ne nous a pas laiss l'histoire des nations

    anciennes, dans les Saintes Ecritures, pour satis-faire seulement notre curiosit, mais pour nous

    apprendre l'action de sa Providence et de sa jus-tice sur le monde; car s'il a pris un soin particu-lier du peuple juif, dpositaire des traditions sa-

    cres, il n'a pas ferm les yeux pour cela sur cequi se passait dans les autres contres de la terre.

    Quelques exemples en seront la preuve.

    JRUSALEMETLA JUDE. Dieu avait com-

    bl de faveurs son peuple lu, mais il lui avait

    aussi prouv plusieurs fois que ses menaces n'-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    51/72

    52

    taient pas vaines. Malgr cela, ce peuple de fi-

    dles revenait sans cesse ses dsordres. Le Sei-

    gneur, fatigu de tant de rechutes, fit entendredes menaces plus terribles : Je vous aiavertis de

    quitter vos voies criminelles et de renoncer vosdtestables penses, qui provoquent ma colre,

    et je vous promettais la possession paisible de cetteterre que je vous ai donne. Maisvous ne m'avez

    pas cout, vous n'avez pas daign prter l'oreille mes paroles. Eh bien! voici que j'appelle contrevous les peuples de l'Aquilon: Nabuchodonosor,roi do Babylone, va fondre sur cette contre et ladvaster ; puis il en emmnera les habitants et lestiendra en captivit pendant 70 ans. Ainsi s'ac-

    complira ce que mes prophtes ont prdit : Tout

    ce pays deviendra un dsert affreux dont la vuepouvantera les voyageurs. (Jrmie, XXV.)

    Le mme prophte nous raconte dans ses su-blimes Lamentations, avec quelle rigueur le Sei-

    gneur a tenu sa parole : Comment est-elle de-venue solitaire, cette villepleine de peuple? Pour-

    quoi est-elle veuve, celte reine des nations?

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    52/72

    53

    Pas un de ceux qui lui taient chers n'est rest

    pour la consoler... Les rues de Sion pleurent par-ce qu'elles ne voient plus personne venir ses so-

    lennits; toutes ses portes sont dtruites, ses pr-tres gmissent, ses vierges sont dfigures par la

    douleur, et ses petits enfants s'en vont captifs de-

    vant l'ennemi qui les chasse... Jrusalem a pch,et cause de cela elle est renverse, et ceux quiclbraient ses louanges aujourd'hui la mprisent.O vous, qui passez, voyez s'il est une douleur

    comparable la mienne! (Lament., 1.)

    Le Seigneur tint parole, comme toujours. Aprs70 ans de captivit, il ramena les Juifs dans leur

    patrie. Mais il n'eut pas encore lieu de s'en flici-ter longtemps. Vainement ses prophtes les re-

    prirent de leurs iniquits. Vainement son divinFils, plus tard, fit des prodiges pour les convertir.

    La plupart s'obstinrent. Ils no voulurent point lereconnatre pour le Messie. Alors s'accomplit la

    prophtie de Daniel, confirme par Jsus-Christ :

    Le peuple qui l'aura reni ne sera plus son peu-ple. Un autre peuple, avec son chef, viendra d-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    53/72

    54

    truire la ville et le sanctuaire, Jrusalem prira parune ruine entire. Le sacrifice

    cessera,et

    l'abo-mination de la dsolation sera dans le temple ; etcette dsolation durera jusqu' la fin des sicles.

    (Daniel, IX, 26, 27.)Les Romains sont venus et ont fait le sige de

    Jrusalem, sous la conduite de Titus. Jamais sigene fut plus horrible et dvastation plus affreuse. Le

    Temple, objet d'admiration, fut brl malgr Ti-

    tus, et la ville anantie. La charrue passa sur son

    sol,et tous les Juifs

    quiavaient survcu furent

    emmens captifs. Depuis lors, ils sont disperss

    par le monde, sans pouvoirni se runir ni mourir,mais errant chez toutes les nations, comme un t-

    moignage vivant dela vrit des Saintes Ecritures.

    NINIVE. Le prophte Jonas avait t envoy Ninive, une des plus grandes cits de l'ancien

    monde, et elle s'tait convertie sa voix. Dieului avait pardonn. Maiselleretomba dans ses ini-

    quits, et le prophte Nahum reut l'ordre de lui

    signifier sa condamnation; je voudrais pouvoir

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    54/72

    55 -

    vous mettre en entier sous les yeux ces pages ef-

    frayantes :

    Le Seigneur est patient, dit le pro-phte. Il diffre punir, mais il frappe la fin, et

    ses coups sont terribles. Les montagnes s'bran-

    lent sous ses pas, le monde et ses habitants trem-

    blent devant lui. Qui pourra soutenirsa colre?...

    Malheur toi, ville de sang, toute pleine de ra-pines ! J'entends le bruit des chevaux et des cha-

    riots qui fondent surtoi comme la tempte; je voisles pes qui brillent, les lances qui tincellent,et tes soldats

    qui tombent percs de coups... Pillezl'argent, pillez l'or, ses richesses sont sans nom-bre... Ninive est dvaste.

    BABYLONE.Son orgueilleuse rivale, la reine

    des cits de l'Asie, Babylone aura le mme sort.Ecoutez le prophte Isae : J'ai donn mes or-

    dres, dit le Seigneur, et voici venir mes guerriers,qui sont les ministres de ma vengeance. Ce sontles

    Mdes,conduits

    parCyrus;le

    prophte l'appellepar son nom plusieurs sicles avant sa naissance. Poussez des cris cl des hurlements, Babylone!

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    55/72

    56

    car le jour de l'extermination est arriv. Le coeur

    manque vos

    dfenseurs,leurs bras sont dfail-

    lants, et ils se regardent avec stupfaction. Ceux

    qui rsisteront seront gorgs.... Descendez, fille de Babylone! descendez

    et asseyez-vous dans la poussire; car vous n'tes

    plus sur le trne des Chaldens, mais vous subis-sez lejoug honteux de l'esclavage. Vous aviez dit :

    Je serai toujours la dominatrice des nations, etvous viviez dans la mollesse et les dlices. Taisez-vous et entrez dans les tnbres; vous ne serez

    plus la reine des peuples Vous serez livre aux

    Mdes.

    Ce n'tait point seulement la ruine d'une ville,mais la lin du vaste empire d'Assyrie, subjugu par

    les nouveaux conqurants de l'Asie. Ainsi cette grande Babylone, qui tait l'or-

    gueil des Chaldens, sera dtruite comme Sodomeet Gomorrhe. Elle ne sera plus jamais habite, et

    elle ne se rebtira plus dans la suite des sicles.

    Les Arabes n'y dresseront pas mme leurs tentes,et les pasteurs n'y viendront point pour s'y repo-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    56/72

    57

    ser. Mais les bles sauvages s'y retireront, lesmaisons seront remplies de serpents, les hibouxhurleront dans ses palais, et les syrnes habiterontses superbes demeures. (Isae, XIII et XLVII.)

    Quand vous lirez les rcits des voyageurs, vous

    serez frappe de la rigoureuse exactitude avec la-

    quelle ces paroles divines se sont accomplies.

    TYR. En parcourant les pages du mme

    prophte, vous verrez combien de villes et de

    peuples le Seigneur adresse les mmes menaces.Je suis forc de me borner vous citer quel-ques passages sur la clbre ville de Tyr, si or-

    gueilleuse des innombrables vaisseaux qui sortaient

    do son port et allaient chercher les richesses descontres les plus loignes. Hurlez, vaisseaux dela mer, parce que le lieu d'o vous aviez coutumede partir va tre dtruit. Qui donc a prononc cetarrt contre Tyr, qui tait la reine des villes etdont les marchands ressemblaient des princes?C'est le Seigneur des armes, qui a rsolu de d-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    57/72

    58

    truire ainsi la gloire des superbes et d'humilier

    ceuxqui s'enorgueillissent

    de leurs richesses.

    Cependant cette humiliation n'tait pas encore

    la destruction complte : OTyr, vous demeurerez

    en oubli pendant 70 ans, comme durant l'espacede la vie d'un homme.... Aprs cela, le Seigneur

    la remettra en tat de recommencer son premiertrafic; mais elle retombera de nouveau dans ses

    anciennes fautes avec tous les royaumes de la

    terre. (Isae, XXIII.)En consquence et cause de la joie jalouse

    qu'elle prouvera de la ruine de Jrusalem, un

    autre prophte, Ezchiel, lui fait entendre ces

    effroyantes paroles : A votre tour, Tyr! Je vais

    soulever contre vous plusieurs peuples, comme la

    mer fait monter les flots. Ils dtruiront vos murs,ils abattront vos tours; j'en rclerai jusqu' la

    poussire. Je rendrai votre sol uni comme une

    pierre lisse, et vous deviendrez un lieu propre

    scher les filets. Car vous ne serez plus rebtie,

    parce que c'est moi qui ai parl, dit le Seigneur.

    (Ezch., XXVI.)

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    58/72

    59

    Je ne puis citer que quelques phrases de ces

    bellesprophties;

    maisje

    voudraisque

    vouspuis-siez lire les sublimes lamentations du prophte

    sur la dvastation de cette grande cit et de ses

    environs, sur le meurtre de ses habitants, sur leur

    dispersion et sur les douleurs qui en sont la con-

    squence. Vous sentiriez mieux combien la colrede Dieu est terrible, quand elle frappe les villes et

    les royaumes.Mais il faudrait lire aussi les historiens du temps

    et les rcits postrieurs des voyageurs qui ont vi-

    sit ces plages maudites, pour voir l'accomplisse-ment de la prophtie. Il ne reste plus rien de cette

    superbe ville, qui a domin si longtemps sur les

    mers; quelques cabanes de pcheurs s'lvent

    et l parmi les rochers du rivage, et ils y font s-cher leurs rets au soleil sur les pierres luisantes,comme l'avait annonc Ezchiel.

    Cherchez aussi les ruines de Ninive et de Ba-

    bylone, dont lagrandeur

    et la richesse ontdpasspeut-tre celles de nos plus brillantes cits moder-

    nes. A peine si l'on pourra nous montrer dans ces

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    59/72

    60

    contres dsoles, la place o s'levrent ces im-

    menses capitalesde

    l'Orient.

    ROME. Vous raconterai-je encore la chutede l'empire romain, le plus colossal des sicles

    passs, et surtout la ruine de cette Rome superbe,

    que nos modernes paens continuent d'idoltrerdans leurs rves dmagogiques? Au commence-

    ment de notre re, toutes les superstitions et tousles vices y taient runis comme dans un vaste

    foyerde

    pestilence.Elle tait

    devenue,dit

    Tacite,la sentine do l'univers. Aussi, quand la religionchrtienne voulut y pntrer et qu'elle y fit natre

    des vertus inconnues, qui condamnaient tant de

    dsordres, les plus furieuses passions se dcha-

    nrent contre elle. Une guerre mort fut dclareaux chrtiens dans la cit reine, et s'tendit bien-

    tt dans toutes les provinces. Des martyrs lurent

    gorgs par milliers, et ces gorgements durrenttrois sicles.

    Aprs quoi, la mesure tant comble, Dieu ap-pela sur l'empire les barbares du Nord et de

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    60/72

    61

    l'Orient, qui attendaient ses ordres pour venir

    exercer ses vengeances. La nouvelle Babylone vit

    son supplice commencer, ainsi que l'aptre saintJean l'avait prdit trois sicles auparavant. Ecou-

    tez la voix de l'aigle de Pathmos : Je vis un

    ange qui descendait du ciel avec une grande puis-

    sance et qui s'cria d'une voix forte : Elle esttombe, elle est tombe la grande Babylone ; elle

    est devenue la demeure des dmons et des oiseaux

    impurs, parce que toutes les nations ont bu du vin

    de sa corruption, parce qu'on a trouv sur elle le

    sang des prophtes et des saints, parce que sespchs sont monts jusqu'au ciel, et Dieu s'est

    ressouvenu de ses iniquits. Rendez-lui le mal

    qu'elle a fait, rendez-lui au double selonses oeuvres.

    Multipliez ses tourments et ses douleurs, propor-tion de ce qu'elle s'est leve dans son orgueil et

    de ce qu'elle s'est plonge dans les dlices. Les

    rois de la terre qui ont particip ses crimes et

    les marchands qui se sont enrichis par son luxe,

    s'crieront : Malheur! malheur ! cette grande cit,qui tait vtue de pourpre et d'carlate, pare d'or

    4

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    61/72

    62

    et de pierres prcieuses, a t ruine en un mo-

    ment Alors unange

    fort leva en l'air une

    pierre grosse comme une meule et la jeta dans la

    mer en disant : Babylone, cette grande ville, sera

    ainsi prcipite et elle ne se trouvera plus.

    (Apoc. XVIII).

    Quand le moment fut venu, des hordes de bar-bares, conduites par Alaric, Odoacre, Gensric,

    Totila, fondirent sur elle les unes aprs les mitres,et la saccagrent. Paul Orose, saint Augustin et

    satin Jrme, nous racontent brivement les hor-

    reurs de cette dvastation, le pillage et l'incendie

    des maisons, la fuite des habitants et l'abandon

    presque complet des restes de la ville. Songez

    qu'elle fut prise et reprise par les armes enne-

    mies quinze fois en seize ans, et. que Totila, aumilieu du VIe sicle, ordonna de la dmolir pouren faire un lieu de pturage. Cet ordre ne fut

    excut qu'en partie, mais assez pour qu'on ptdire de la cit reine : Elle n'est plus.

    Je ne chercherai pas plus loin dans l'histoire les

    traits de la vengeance divine, parce que je n'au-

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    62/72

    63

    rais plus pour garant l'autorit des livres saints.

    Mais, peut-on douter que la mme Providence et

    la mme justice aient continu de gouverner lemonde ? Est-il un peuple ou un homme religieux

    qui n'ait regard comme des arrts divins l'lva-

    vationou l'abaissement des nations ? Par exemple,

    quels sont les hommes de foi qui n'ont pas vu unchtiment inflig l'Europe pour les dsordres du

    XVIIIe sicle, dans les guerres qui l'ont ensan-

    glante pendant la Rvolution franaise? Qui n'a

    proclam dans Napolon 1erle restaurateur provi-

    dentiel de l'ordre en France, et reconnu dans sachute la punition de son ambition sans borne? Il

    faudrait tre aveugle pour ne pas voirde mme

    la main de Dieu dans les vnements actuels.

    Les peuples modernes ne peuvent se faire l'ide que la justice suprme anantisse des villeset des nations. Pourquoi non, si elles le mri-taient autant que celles dont nous venons de ra-

    conter la ruine ? Le noeud de la question n'est ni

    dans la diflicult ni dans un changement de prin-cipes. Toute la diffrence qu'on peut allguer en

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    63/72

    64

    faveur des peuples chrtiens, c'est qu'ils rendentdifficile d'oublier assez Dieu et sa loi pour des-

    cendre au niveau des peuples paens qui ont tmaudits et dtruits. Malgr l'impit et les d-

    sordres qui font gmir la religion, par exemple,

    Paris et dans sa banlieue ; il y a encore loin de l

    aux Babylones de l'antiquit. Le sel de la sagessedivine y conserve un noyau de vertus qui opposeune invincible rsistance la corruption gnrale.

    FIN.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    64/72

    TABLE

    PAGESLettre 5

    I. La Prophtie 7IL Los vnements 12

    III. La question prsente 19IV. Les Fautes 22

    Pchs de la nation 25Rsume.Voici cette loi. Voici

    notre conduite 28

    V. La Rparation 32Ce que Dieu demande. Ce que

    veulent nos Gouvernants 36VI. Conclusion 45DOCUMENTS 51

    Jrusalem et la Jude 51Ninive 54Babylone 55

    Tyr ... 57Home 60

    3*

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    65/72

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    66/72

    A LA MEME LIBRAIRIE :

    L'Eglise et les Prophtes ou la Visiondes Temps, par M. DELAMBILLY.

    2 vol. in-8. 8 fr.

    La vraie Prophtie de Blois, par M. l'abb

    RICHAUDEAU,aumnier des Ursulines de Blois.

    1 vol. 1 fr. 25.

    Lettres d'un Religieux trappiste sa soeur.

    1 vol. 2 fr.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    67/72

    Testaments de Notre-Seigneur et de la

    Sainte Vierge.

    1 vol. in-18. 0 fr. 60.

    Prires et Offices pour les Morts.

    1 vol. in-18. 1 fr.

    Les Italiens Rome, septembre 1870,

    par M. de KERSABIEC.0 fr. 50.

    Prire pour la France, Notre-Dame de

    Bon-Secours. 3 fr. le cent.

    Carte du Thtre de la Guerre, trs-complte,

    et comprenant mme les villages.

    2 fr.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    68/72

    Carte de France, avec les Cathdrales dans letexte. 3 fr.

    Carte de France en gros caractres. 1 fr. 25.

    Dpt de Plumes.

    Plume St Pierre. 2 fr 20 la bote.

    Plume Humboldt.- 3 fr. 50 la bote.

    465Nantes,Imp.Charpentier.JulesGrlnsard,Succr.

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    69/72

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    70/72

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    71/72

  • 7/27/2019 Thophile d'Antimore - La Meilleure des Prophties

    72/72