of 10 /10
Escalade Hautes Pyrénées Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 1 - C'est au début des années 80, que les grimpeurs Bagnérais jetèrent les premiers rappels sur les falaises grises qui surplombaient l'Adour à Campan près du chemin de Trassouet. Minutieux observateurs des évolutions du libre dans les grandes falaises de l'époque ( La Mâture , Le col d'Ech et Pène Haute), ils regardaient depuis quelques temps ces murs lisses, parcourus de larges traînées bleues qui semblaient avoir été peintes la veille. Pourtant les illustres défricheurs du coin (Despiau, Viorrain, Cazaux) avaient déjà planté des pitons artisanaux pour remonter les fissures évidentes et s'étaient entraînés à forer des trous de spits en rêvant à des projets de grandes dimensions. Ils allaient appliquer leur science du pitonnage, à Ansabère, au Lhéris, à Troumouse et plus tard à Montrebey. Ces spits, ces bouts de ferraille rouillés, on en retrouve un peu partout et les retirer aujourd'hui des fissures bouchées ressemble à un exercice d'apprenti s dentiste sur une vieille mâchoire. Les premières lignes de Campan se nommèrent : Apéro vertical (pour Opéra Vertical ), Don Quichotte, Le lézard s'éclate, Scène de Panique Tranquille, O Sole Mio, La Balaguere, Piège à Con ) respectivement (6a, 6b, 6c+, 6c, 5+, 6a+, 7a). Indémodables, ces voies sont aujourd'hui indécôtables et patinées grave, sauf le 7a, parce que 7a en 82, il faut en convenir, c'était l'extrême limite, surtout avec un point tous les 4 mètres…L'audacieux grimpeur daubait d'abord de la tête pendant qu'il nouait sa corde, puis des mollets entre les points, avant de s'effilocher en cours de route. L'exercice se terminait généralement par un jeté sur la dernière dégaine en maudissant l'inflation, les fluctuations de la testostérone et la mère de l'ouvreur. Les équipeurs se nommaient Henri Dussert, Pierre Lacroix et Henri Schneider. L'été, ils grimpaient au Verdon et revenaient avec des idées toutes neuves et des doigts en acier suédois. Résultat, ils ouvrirent : La Haine et le Courage (7b), Le Singe Savant (7b+), A l'envers et contre Tous (7c), Au-delà de mes Rêves (7c).. D'autres grimpeurs progressèrent et explorèrent des murs moins significatifs mais de belles voies virent le jour : Ingambe (7a), Que Dalle (6b+), Gai Luron, Belle Lurette (6c+, 7a). L'appétit, on le sait vient en mangeant, les premiers huit fleurissaient en France et à Campan vu la taille des prises, il fallut qu'un breton sur vitaminé (Alain Crenn) nourri aux crépis de Pène Haute vienne tracer à la barbe des locaux, la Pet au cul (7c+), variante sur croûtes de la Haine. Raymond Culhier répliqua avec Les Versets du Torrent , 4 boulons de méchanceté pure en 7c+.

Topo Trassouet

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Topo actualisé de Trassouet (Sainte Marie de Campan)

Citation preview

Page 1: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 1 -

C'est au début des années 80, que les grimpeurs Bagnérais jetèrent les premiers rappels sur les falaises grises qui surplombaient l'Adour à Campan près du chemin de Trassouet.

Minutieux observateurs des évolutions du libre dans les grandes falaises de l'époque ( La Mâture , Le col d'Ech et Pène Haute), ils regardaient depuis quelques temps ces murs lisses, parcourus de larges traînées bleues qui semblaient avoir été peintes la veille.

Pourtant les illustres défricheurs du coin (Despiau, Viorrain, Cazaux) avaient déjà planté des pitons artisanaux pour remonter les fissures évidentes et s'étaient entraînés à forer des trous de spits en rêvant à des projets de grandes dimensions. Ils allaient appliquer leur science du pitonnage, à Ansabère, au Lhéris, à Troumouse et plus tard à Montrebey. Ces spits, ces bouts de ferraille rouillés, on en retrouve un peu partout et les retirer aujourd'hui des fissures bouchées ressemble à un exercice d'apprenti s dentiste sur une vieille mâchoire.

Les premières lignes de Campan se nommèrent : Apéro vertical (pour Opéra Vertical ), Don Quichotte, Le lézard s'éclate, Scène de Panique Tranquille, O Sole Mio, La Balaguere, Piège à Con ) respectivement (6a, 6b, 6c+, 6c, 5+, 6a+, 7a).

Indémodables, ces voies sont aujourd'hui indécôtables et patinées grave, sauf le 7a, parce que 7a en 82, il faut en convenir, c'était l'extrême limite, surtout avec un point tous les 4 mètres…L'audacieux grimpeur daubait d'abord de la tête pendant qu'il nouait sa corde, puis des mollets entre les points, avant de s'effilocher en cours de route.

L'exercice se terminait généralement par un jeté sur la dernière dégaine en maudissant l'inflation, les fluctuations de la testostérone et la mère de l'ouvreur.

Les équipeurs se nommaient Henri Dussert, Pierre Lacroix et Henri Schneider. L'été, ils grimpaient au Verdon et revenaient avec des idées toutes neuves et des doigts en acier suédois. Résultat, ils ouvrirent : La Haine et le Courage (7b), Le Singe Savant (7b+), A l'envers et contre Tous (7c), Au-delà de mes Rêves (7c)..

D'autres grimpeurs progressèrent et explorèrent des murs moins significatifs mais de belles voies virent le jour : Ingambe (7a), Que Dalle (6b+), Gai Luron, Belle Lurette (6c+, 7a).

L'appétit, on le sait vient en mangeant, les premiers huit fleurissaient en France et à Campan vu la taille des prises, il fallut qu'un breton sur vitaminé (Alain Crenn) nourri aux crépis de Pène Haute vienne tracer à la barbe des locaux, la Pet au cul (7c+), variante sur croûtes de la Haine. Raymond Culhier répliqua avec Les Versets du Torrent , 4 boulons de méchanceté pure en 7c+.

Page 2: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 2 -

Un étranger redoutable, pire un lourdais, Michel Casagrande, un talent unique en dalle vint percer le Mur Gris, un brutal après-midi du mois de mai. Ce grimpeur inspiré équipa : Les Mémés..(7c+), Tchao Pantin (7b+), Boat People (7b), Johnny Staccato (7a) , à droite et à gauche de Robin des boites (7a+) que Didier Labit avait allumé un an avant, respectant les consignes de l'époque (chute au sol jusqu'au troisième point) et que personne n'ose rectifier encore aujourd'hui. (Mais que fait la police des falaises?)

La fissure arriva (6c+), toutes les bêtes de l'époque alors équipées d'une cervelle venaient la faire à vue et certains en sortaient tellement démolis qu'on a failli inventer spécialement une nouvelle cotation : le 6d.

L'exploitation du grand mur central avec l'Onglée, 7b+ par Schneider se compléta mais le souffle de l'équipement devint court. Il fallut atteindre un renouveau dans les années 90 avec Stéphane Trémont, Pascal Guerrier, Eric Brougé pour renouer le fil de l'histoire et s'attaquer enfin au Mur bleu.

Sûrs de la force de leurs doigts parce qu'ils avaient grimpé partout et dans des trucs très durs, ils mirent leurs talents en commun pour griffer le célèbre mur de gauche de lignes interrogatives et terriblement teigneuses. Ainsi virent le jour : le Maître Décolle (7b +), Les Feux de la Rampe (8a), Hold Up (8b+/c).

Aujourd'hui quelques broutilles fleurissent à droite et à gauche, l'esprit est encore là, le Feu sacré (7c+), Variable Didactique (8a) et Arabesque (8b) par Stéphane et Bonheur sans Nuage (8a+) par Pascal, auquel il faut ajouter, Plus lourd que l'air, Dégraissage , Fierro le Pou , du 6 plus ou moins b ...

L'avenir de l'escalade difficile n'est plus à Campan et ne l'a sûrement jamais été, mais par une après-midi d'hiver ensoleillée, quand l'air est calme et les sommets enneigés, qu'il fait froid partout ailleurs, dites-moi où est-on encore le mieux ?

Si on n'aime pas les colonnes, les dévers mastoc sur grosses prises, les lolottes à se déboîter la prothèse de hanche et les longues marches d'approche, alors, c'est à Campan qu'il faut venir.

Caractère :

Dalles calcaires par excellence, la falaise offre une escalade technique et soutenue pour les doigts. Les longueurs de voies sont variables 25 à 45m mais la majorité passe avec une corde de 60m sauf mention contraire. Le site se divise en plusieurs secteurs : le pont, les murs supérieurs, le bouclier, la cascade, la dalle, le mur bleu. Les voies sont décrites de droite à gauche depuis le pont.

Textes : Pierre Macia

Les voies ont été rééquipées en goujons en 2012

De Bagnères de Bigorre, prendre la route des cols ; 1 km avant Sainte Marie de Campan, sur la gauche, un panneau indique « Trassouet » et « falaises d’escalade ». A l’embranchement coule une fontaine. Les falaises sont de l’autre côté de l’Adour.

Laisser la voiture au pied des voies. Approche : 30s à cloche pied

Page 3: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 3 -

Nom Cotation

Nom Cotation

Cotation 5 : Cotation 7 et au-delà :

D.R.H 5 Piège à con 7a

Tom Bondadilon 5+ Johnny Staccato 7a

Chèvre Faille 5+ Goldo, Golot, Dodo 7a+

Le Kangourou des Neiges 5+/6a La Haine 7b

O Sole Mio 5+/6a Tchao Pantin 7b+

Cotation 6 : L'Onglée 7b+

Bonne Surprise 6a In Shala 7b+

Apéro Vertical 6a Le Singe Savant 7b+

Balaguer 6a+ Au-delà de mes Rêves 7c

Don Quichotte 6b Les Versets du Torrent 7c+

Que Dalle 6b+ Le Feu Sacré 7c+

Dégraissage 6b+ Variable Didactique 8a

Fierro le Pou 6b+

Scène de Panique Tranquille 6c

Plus Lourd que l'air 6c

Gai Luron 6c+

Le Lézard s'éclate 6c+

Elle donne son corps aux vaincus

6c+

Le pont

Murs supérieurs

Le bouclier (1)

La cascade (2)

Que dalle (3)

Le mur bleu (4)

Grand pilier (5)

Mur du fond

(1)

(4) (3)

(2)

(5)

Page 4: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 4 -

I Secteur « LE PONT » 1. Trassouet IV+ ; V 30m ;20m 2. Et Ser 6a 25m 3. La daube à grand mère 6c 25m 4. Le vagabond des limbes 6b ; 6a 30m ;20m 5. Belle lurette 7a 25m 6. Gai luron 6c ; 6a 25m ; 7. Le retour des 6 rondelles 6b+ 35m 8. Piège à cons 7a 35m 9. Ca rend coquin 6c 30m 10. Bonne surprise 6a 30m 11. Titom et les autos 6c 30m 12. Don quichotte 6b 30m 13. La balaguère 6a+ 30m 14. Solé mio V+/6a 30m 15. Apéro vertical 6a 30m 16. Digestif 6b+ 30m 17. Gandalf 6b+ 35m 18. ? ? 35m

Certains noms sont écris au pied des voies.

II

17

10

8

7

6

5 4

3 2 1

12 11

9

15 14

13

16

18

Page 5: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 5 -

II Secteur « murs supérieurs » 10 à 15 mn d’approche (pffff : long !)

1. Quelqu’un a inventé ce jeu ? 6a 20m 2. A l'arrière des dauphines 7a 20m 3. ? 20m 4. La force des perdants 6a+ 25m 5. ? 15m 6. Medicine Woman 7b 15m 7. l'évangile selon Madoff 6b+ 15m 8. Plantes carnivores 6a 20m 9. Détaché de tout 6c 25m ; 10. Du monde au balcon 7a+ 35m

5 6

7 5

5

8 9 10

1 5

2 3

4

Page 6: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 6 -

III Secteur « LE BOUCLIER » 1. III 20m

2. III+ 25m

3. IV 25m

4. Ramolo V 25m

5. Raplapla V+ 30m

6. Ingambe 7a 20m

7. Le singe savant 7b+ 20m

8. A l’envers et contre tous 7c 20m

9. Inch Allah 7c 20m

10. Dernier outrage 7b+ 30m

11. Le meilleur des mondes 6b+ 40m

12. Un paradis pour tous 6b+ ; 6a 30m ;25m

13. Fierrot le pou 6b+ 35m

14. Marie–Louise 15. Elle donne son corps aux vaincus

? 6c+

35m 35m

16. Au dela de mes rêves 7c 35m

17. Voie François 7a+ 20m

18. Variable didactique 8a 30m

19. Le feu sacré 7c+ 30m

20. l’onglée 7b+ 30m

21. Arabesque 8b 30m

22. 6c+ 35m

23. Les gens du voyage 7c 35m

24. La haine et le courage 7b+ 35m

25. La pet au cul 7c+ 35m

26. Scène de panique tranquille 6c(+) 35m

27. Le lézard s’éclate 6c+ 25m

28. …………………………….. 7c+ 35m

11

17

10

9 25

8 25

7 25

6 25

5 25

4 25

2/3 25

12

20

15 16

13

19 18

21 34

22

23

26

25

27

24

28

Murs supérieurs

Page 7: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 7 -

IV Secteur « LA CASCADE »

1. Uncle Ben’s and the condiment 6b+ 25m

2. Aromat’s party V+ 25m

3. La dernière tentation 7a 20m

4. Les cascades IV 20m

4b. Les cascades IV 20m

5. Tom Bondadilon III;V+/6a 40m

6. Scylla IV 15m

7. Charybde V 35m

8. IV 20m

9. La chèvre faille V+ 30m

10. Dégraissage 6b+ 25m

11. Le kangourou des neiges V+/6a 30m

12. Cocke les iguanes 6b+ 30m

13. Frénésie naturelle 6b+ 30m

14. Euthanasie directe 6b+ 30m

15. DRH V 10m 16. IV+ 10m Certains noms sont écris au pied des voies.

V

28

4

3

1

2

4b

5 7

6

9

10

4b

11

12

13

14

15

16

8

Page 8: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 8 -

V Secteur « LA DALLE »

0. ? 6b 25m

1. Mandragore pralinée 6c+ 30m

2. Mandragore gratinée 7a 30m

3. Plus lourd que l’air 6c 30m

4. Que dalle 6b+ 30m

5. La tangente 6c 30m

6. Le schmilblick 7b+ 25m

7. Goldogolododo 7a+ 25m

8. Boat people 7b 25m

9. Robin des boîtes 7a+ 25m

10. Les mémés aiment la castagne 7c+ 20m

11. Tchao pantin 7b+/c 20m

12. Court métrage 7c+ 20m

13. Jhonny staccato 7a 15m

14. Sale et méchant 6a+ 15m

Certains noms sont écris au pied des voies.

VI

14

10

9

8

7

6

5

4

3

2

1

13

12

11 0

Page 9: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 9 -

Secteur « LE MUR BLEU »

1. Les versets du torrent 7c+ 20m

2. hold up 8b+/8c 20m

3. Les feux de la rampe 8a 20m

4. Le maître décolle 7b+ 20m

5. Bonne nouvelle 8a+/8b 20m

6. boule de gom 8a 20m

7. Ta-ya-tsé 8a 20m

8. Bonheur sans nuages 8a+ 20m

9. Tataouinette 6c+ 20m

10. Taste burnette 6c+ 20m

Certains noms sont écris au pied des voies.

6

3

10

1 2

8 9 7 5

4

Page 10: Topo Trassouet

Escalade Hautes Pyrénées

Arnaud CHELLE Vallée de l’Adour - 10 -

En continuant le long du sentier, on trouve quelques

voies :

VII Au niveau du grand pilier rouge 1. Soit laide et tais toi 6b 2. Rubis sur l’ongle 6c

En continuant une cinquantaine de mètres, on passe au dessus d’un rocher ; les deux voies

suivantes se trouvent en contrebas de ce rocher et ont un relais commun.

3. Orage mécanique 7a+ 4. Cocktail bleu 6c

VIII Tout au fond Il faut marcher jusqu’à la dernière falaise, le sentier descend un peu ; le départ des voies se

trouve au point le plus bas. Relais commun

Bouge ton corps (droite) 7a+ Que t’ey tan goy (gauche) 6b

1

3

2

4