Traits de personnalité du patient douloureux ?· Tests psychologiques et fibromyalgie • MMPI-2. Hc,…

  • Published on
    19-Oct-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Traits de personnalit du patient douloureux chronique

    SMSTO 3/4/15

    H. Champagne1, G. Airagnes1, D. Tripodi2.

    1U.F. de psychologie mdicale et psychiatrie de liaison, Hpital Europen Georges Pompidou

    2Service de Maladies Professionnelles, CHU de Nantes

  • 318,060 articles found for: ALL(chronic pain)

  • Celui qui craint la douleur souffre dj de ce quil craint. Montaigne

    PLAN

    Pathologies associes Troubles somatoformes Stress post-traumatique Dpression

    Profils de personnalit Aspects psychologiques de la douleur

    Neuropsychologie Modle peur vitement

    Possibilits thrapeutiques

  • Douleur morale et douleur physique

  • Plan

    Pathologies associes Troubles somatoformes Stress post-traumatique Dpression

    Profils de personnalit Aspects psychologiques de la douleur

    Neuropsychologie Modle peur vitement

    Possibilits thrapeutiques

  • Trouble somatoformeSomatisation :

    Expression dune souffrance intrapsychique ou psychosociale dans un langage de plaintes

    corporelles suivie dune consultation mdicale (Lipowski, 1988)

    Niveau significatif de retentissement du trouble (souffrance psychique, altration du fonctionnement socioprofessionnel)

    Non imputabilit du trouble un autre trouble mental caractris

    Participation psychologique ltiopathognie du trouble (trouble sous-jacent de la personnalit, facteurs de stress, situation conflictuelle reprables)

  • Trouble somatoforme Trouble de conversion Trouble somatisation Trouble somatoforme indiffrenci Trouble somatoforme non spcifi Syndrome de fatigue chronique Trouble douloureux Fibromyalgie Plaintes douloureuses focalises mdicalement

    inexpliques

  • Trouble de conversion

    Un ou plusieurs symptmes ou dficits touchant la motricit volontaire ou les fonctions sensitives ou sensorielles

    suggrant une affection organique Facteur de stress dclenchant Souffrance significative et altration du

    fonctionnement social trouble factice et simulation

  • Fibromyalgie = syndrome polyalgique idiopathique diffus

    Syndrome douloureux musculo-squelettique dvolution chronique sans explication lsionnelle

    Points douloureux bilatraux et axiaux, multiples, provoqus par une pression modre sur divers sites musculaires ou tendineux

    Femme dge moyen

    Facteurs de stress quotidiens retrouvsLe plus souvent : stress professionnel (Kivimki, journal of psychosomatic research 2004)

  • Fibromyalgie et trauma

    55 sujets avec PTSD => 49% FM 20 sujets avec SDM => 5% FM 49 sujets contrles => 0% FM

    (Amital, Journal of Psychosomatic Research 2006)

    FM abus sexuel dans lenfance Abus sexuel dans lenfance drgulation de la rponse au stress

    (Lee, Developmental Review 2010)

  • Etat de Stress Post-Traumatique (ESPT)

    vnement traumatique confrontant au rel de la mort Temps de latence de dure variable 1 3 mois aprs le trauma

    Symptmes psychiques : rptition, vitement, hypervigilance (irritabilit, colre), troubles du sommeil, anxit, troubles cognitifs, dpression

    Ractivit neurovgtative : FC, FR, pleur, sueurs, contraction algique des viscres abdomino-pelviens

    Troubles corporels : Troubles somatoformes : asthnie, algies, paralysies transitoires Troubles psychosomatiques : blanchiment des mches de cheveux,

    calvitie gnralise, pousse de psoriasis, dclenchement de diabte, dysthyroidie, troubles du rythme

  • Douleur et dpression

    Question de la dpression masque :

    Douleurs chroniques = syndrome dpressif occult par des plaintes somatiques ?

  • Douleur et dpression

    Patients douloureux chroniques : prvalence leve dinsomnie ou dasthnie dans la norme pour la tristesse, lestime de soi et la culpabilit

    (Fauchre, 2007)

    20 50% des patients atteints de douleurs chroniques prsentent un SDM

    (Sharp, 2005)

    50% des patients avec SDM se plaignent de douleurs chroniques(Demyttenaere, 2006)

    Qui de la poule ou de luf ?

  • Douleur et dpression

    Plaintes douloureuses plus nombreuses, de plus forte intensit et de plus longue dure chez dprim (Bair, 2003)

    Un patient dprim a un RR > 2 de lombalgie (Croft, 1995)

    Le pronostic de la dpression est moins bon lorsquelle est associe des douleurs chroniques (Kroenke, 2008)

    Avec un risque suicidaire doubl (Tang, 2006)

  • Plan Pathologies associes

    Troubles somatoformes Stress post-traumatique Dpression

    Profils de personnalit Aspects psychologiques de la douleur

    Neuropsychologie Modle peur vitement

    Possibilits thrapeutiques

  • Alexithymie Difficult identifier et distinguer les tats

    motionnels dautrui Difficult verbaliser les tats motionnels autrui Vie imaginaire rduite Modle de pense tourn vers les aspects concrets

    de lexistence au dtriment de leurs aspects affectifs, ou pense opratoire

    Nest pas pathologique en soi

    (Taylor, Bagby et Parker, 1997)

  • Alexithymie Douleur chronique 68 femmes FM

    19% dALX

    Associe : Faible tolrance la douleur induite par le froid valuation affective leve de la douleur Scores levs danxit trait et dhypochondrie

    => lien entre Alexithymie et plaintes hypocondriaques

    Rimasson, AMP 2011. Heber et al.

  • Tests psychologiques et fibromyalgie MMPI-2. Hc, Hy, D : FM > PR

    (Wolfe, Arthritis Rheum 1984. Ahles, Arthritis Rheum 1984.)

    NEO-PIR. Nvrosisme (Epstein, Psychosomatics 1999)

    DSM IV. N= 30 (Rose, Press Med 2009) Trouble Axe 1 :

    46,7% SDM 36,7% dysthymie 46,7% risque suicidaire, 40% anxit gnralise, 20% tr panique, 16,7% agoraphobie, 13,3% TOC, 10% phobie sociale, 3,3% SSPT complet 3,3% OH

    Au moins un trouble de lAxe 2 : 46,7%

    2 3 fois plus malades que la population gnrale, mais pas de profil particulier !

  • Plan Pathologies associes

    Troubles somatoformes Stress post-traumatique Dpression

    Profils de personnalit

    Aspects psychologiques de la douleur Neuropsychologie Modle peur vitement

    Possibilits thrapeutiques

  • Psychologie de la douleur dorsale chronique

    N=475 soldats postes haut risque de douleurs dorsales

    Profil de personnalit de ceux qui ont eu des douleurs dorsales dans les 12 mois : Recherche active de solutions Impulsivit, ngligence de soi => retentissement fonctionnel des douleurs dorsales

    chroniques

    Shaw, Feuerstein et al. Pain 2001.

  • Des profils psychologiques diffrents de la rponse la douleur

    Ncessit de proposer des stratgies thrapeutiques cibles qui tiennent compte des diffrentes stratgies dajustement des sujets la douleur

    Love, Pain 1987.

  • Intgration multidimensionnelle de lexprience douloureuse

    Somatosensorielle : Intensit Localisation Type

    Affective : Peur/vitement Caractre dsagrable

    Cognitive : Attention Mmoire

    Prparation ou inhibition de la rponse motrice

  • Plan Pathologies associes

    Troubles somatoformes Stress post-traumatique Dpression

    Profils de personnalit Aspects psychologiques de la douleur

    Neuropsychologie Modle peur vitement

    Possibilits thrapeutiques

  • PISTES THERAPEUTIQUES

    But : Diminuer le retentissement fonctionnel de la douleur et non lintensit de la douleur elle-mme

    Toujours rechercher des traits psychopathologiques susceptibles dinteragir avec la plainte douloureuse et son retentissement

  • Pistes thrapeutiques

    Respecter et lgitimer la plainte Elargir la plainte, aborder la souffrance Offrir des approches spcifiques Rfrer sans rejeter Renforcer le lien Rentsch et al. Douleurs chroniques et dpression: un aller-retour ? Rev Med

    Suisse 2009

  • TCC Utilisation des TCC valide

    dans la prise en charge de la douleur chronique(Engel 1996, Mayer and Gatchel 1988)

    N=54 (Woby, European Journal of Pain 2003)Protocole :

    5 sances de 3h30 : 1x/sem pendant 4 sem et 1 huit semaines Groupe de 7 patients

    Exercices : assouplissement et renforcement musculaireEducation :

    Sur limportance physique et psychique de lactivit (Vlaeyen) Sur la description mdicale de la douleur et du rle du

    traitement (Waddel, 1987)Objectifs : reprendre une activit qui avait t abandonneRsultats : Pas de changement de lintensit de la douleur mais

    rduction du retentissement fonctionnel

  • Antidpresseurs

    Elvation du seuil de la douleur + action antidpressive

    (Bair, 2003)

    Intrt de switcher les sujets dprims partiellement et non rpondeurs au IRS par des IRSNa

  • Traitements? Psychoducation avec utilisation du modle

    transactionnel de Lazarus (identification des squences situation-motion-cognition)

    Mdicamenteux : tifoxine

    Pychothrapeutique : TCC , Mindfullness (Schmidt, Pain 2011), mdiation corporelle, psychothrapie analytique ?

    rTMS

  • En conclusion Dimension psychologique prendre en compte

    systmatiquement Liens troits avec la dpression et les pathologies

    post-traumatiques Pas de profil psychologique particulier mais

    prvalence leve de troubles de la personnalit (singularit de chaque patient)

    Peur lie la douleur peut entraner un dconditionnement et une dsinsertion socio-professionnelle

    Clinique multidisciplinaire

  • En conclusion

    Intrt majeur de la mdecine personnalis Adaptation des programmes de rducation

    suivant le diagnostic et le profil de la douleur (intensit, FABQ)

    Rle fondamental du retour lemploi Visite de pr-reprise Reprise de travail = facteur de bon pronostic dans

    lamlioration au long cours

    Diapo 1Diapo 2Diapo 3Douleur morale et douleur physiquePlanDiapo 6Trouble somatoformeDiapo 8Trouble somatoformeTrouble de conversionFibromyalgieFibromyalgie et traumaEtat de Stress Post-Traumatique (ESPT)Douleur et dpressionDouleur et dpressionDouleur et dpressionPlanAlexithymieAlexithymie Douleur chroniqueTests psychologiques et fibromyalgiePlanPsychologie de la douleur dorsale chroniqueDiapo 23Diapo 24Intgration multidimensionnelle de lexprience douloureusePlanPISTES THERAPEUTIQUESPistes thrapeutiquesTCCAntidpresseursTraitements?En conclusionEn conclusion