Truck & Business 233 FR

  • View
    251

  • Download
    6

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Truck & Business

Text of Truck & Business 233 FR

  • N233

    MMM

    Busin

    ess M

    edia

    P

    riodiq

    ue b

    i-trim

    estri

    el d

    infor

    matio

    n

    Editio

    n fra

    nais

    e P

    rix :

    7 EU

    R

    Bure

    au d

    e dp

    t :

    Awan

    s Se

    ptem

    bre-

    Octo

    bre 2

    012

    P2

    0502

    6BELGIQUE-BELGIE

    P.P - P.B.4099 Awans

    BC 30805

    www.truck-business.com

    En supplment : Truck Service 26 et Warehouse & Logistics 56

    Dossier pneumatiques La Commission a le sort du cabotage en mainsLes nouveauts de lIAA en avant-premire

    Dossier CO2Economies = cologie

    16 Octobre De Montil - Aigem

    T&B233_010_cover_fr_flash:C1234 30/08/12 11:30 Page 1

  • T&B233_010_cover_fr_flash:C1234 30/08/12 11:30 Page 2

  • EDITOde flotte

    Une seulefdration forte

    permettraitde densifier

    des comptences auprofit de lensemble

    du secteur.

    Pour une fdration non pas unique, mais forte

    Claude YVENS, Rdacteur en chef de Truck & Business

    Les rsultats du Truck & Business Barometer, lenqute de conjoncture de Truck & Business

    Le 15 octobre

    Le nouveau Volvo FH ( roues avant indpendantes !)Le 6 septembre

    Les premires impressions de conduite de notre pilote de test sur le nouvel Iveco Stralis

    Dj online

    En direct du salon IAA, les interviews, dclarations et scoops de dernire minute du plus grand salon du monde

    Du 18 au 20 septembre

    Les plus de www.truck-business.com

    Les trois fdrations professionnelles du transport routier discutent donc dune possible fusion partielle ou totale. Officiellement,lobjectif de cette volution majeure est de prsenter un visage uni face aux pouvoirs publics et aux partenaires sociaux (sans oublierles chargeurs), ce dont les transporteurs ne pourraient que se rjouir. On pense notamment aux discussions relatives aux conventions

    collectives durant lesquelles les entreprises ont parfois d lcher du lest par le pass.

    Economiquement, une fusion aurait tout son sens. Il ne faut pas se le cacher : il est de plus en plus difficile de recruter de nouveauxmembres pour toutes les associations, quelles quelles soient, et la situation est dautant plus tendue dans le transport que le secteursubit faillites et fusions un rythme acclr ces derniers temps. Deux des trois fdrations ont aussi perdu des sources de revenusimportants : les carnets TIR pour la Febetra et le salon Trailer pour TLV ne sont (et ne seront) plus ce quils ont t. De l faire de cesfacteurs conomiques une raison cache de la fusion, il y a un pas que nous ne franchirons pas.

    Il faut en effet dpasser les contingences matrielles. La cration dune seule fdration du transport routier en Belgique permettraitsurtout de regrouper et de densifier des comptences existantes au profit de tous les membres et donc de lensemble du secteur, sur lemodle de ce qua ralis TLN aux Pays-Bas depuis des annes. Un vritable service dtudes, par exemple, ne serait pas un luxe dansun pays o lITLB ne dispose que de moyens trop limits pour tre vraiment efficace dans ce domaine.

    Les dfis de la nouvelle entit seraient nombreux : comment combiner une expertise forte sur le plan international, une prsenceincontournable au niveau fdral et une expertise forte au niveau rgional ? Comment faire en sorte que les petites entreprises ne sesentent pas exclues dun trop grand machin et ne se regroupent en dehors de la nouvelle fdration ? Comment gnrer suffisammentde valeur ajoute pour les membres et/ou de services payants pour parvenir un business model sain ?

    Ironie de lhistoire, cette volution survient une poque o les interrogations sur lavenir du pays nont jamais t aussi fortes. Et si le transport routier montrait la voie suivre ?

    T&B233_020_edisom_fr_flash:p03-05 30/08/12 11:29 Page 3

  • Ldition 2012/2013 du Top400, le seul classement officieldes transporteurs routiers belges

    Le reportage complet au salonIAA 2012

    Les rsultats exclusifs duTruck & Business Barometer,lenqute de conjoncture de Truck & Business

    Les meilleurs moments du Truck & Business Innovation Day

    En encart, Warehouse & Logistics

    BUSINESS TRUCK

    Les clients sont de plus en plus

    exigeants, les autorits y voient une

    source de taxation future et les

    solutions pour le rduire se multiplient,

    mais restent souvent chres. Bref, le CO2est au centre de tous les dbats.

    Truck & Business vous aide y voir clair

    en abordant la fois laspect clients et

    laspect fournisseurs.

    Pages 15 22

    PROCHAIN NUMRO

    SommaireSeptembre-Octobre 2012 N233

    06 ACTUALIT06 5 QUESTIONS Armand Remacle

    (Conseiller Gnral au SPF Mobilit et Transport)

    08 ENTREPRISE : Macharis10 ENTREPRISE : Velter12 PROFESSION : lvolution future du cabotage selon

    le groupe des sages

    15 DOSSIER CO2 : les certificats CO216 DOSSIER CO2 : le Lean & Green arrive en Belgique

    18 DOSSIER CO2 : les modles faible consommation des7 constructeurs

    20 DOSSIER CO2 : le gaz, carburant alternatif fort potentiel25 SPCIAL IAA 2012 : la confrence pr-salon27 SPCIAL IAA 2012 : nouvel Iveco Stralis Hi-Way30 SPCIAL IAA 2012 : nouveau Mercedes Antos32 SPCIAL IAA 2012 : volution de la gamme TG chez MAN34 TRAILER : les systmes douverture de bches rapides36 SPCIAL IAA 2012 : les nouveauts annonces des

    carrossiers

    38 DOSSIER PNEUMATIQUES : limpact ral du futur label pneu40 DOSSIER PNEUMATIQUES : les performances mentionnes

    sur le label ne sont pas tout

    44 TLMATIQUE : le cruise control prdictif46 ACTUALIT47 5 QUESTIONS Paul Verwilghen (Primagaz)49 LES CHIFFRES DU MARCH BELGE au 31/07/201250 LE BLOG de Jean-Marie Becker

    EN SUPPLMENT

    Ds le 15 octobre : les rsultats du Truck & Business Barometer, lenqute deconjoncture de Truck & Business

    Le nouveau Volvo FH ( roues avant indpendantes !), ds le 6 septembre Les premires impressions de conduite de notre pilote de test sur le nouvel Iveco

    Stralis (dj online)

    Un numro de Truck Service pour tout ce quitouche la gestion de parc et laprs-vente etun numro de Warehouse & Logistics avec unenouvelle dition du Top 250, le seul classementofficiel des prestataires logistiques belges.

    DOSSIER CO2

    Ce sera lvnement incontournable de la findanne : le Truck & Business Innovation Day, ou

    la combinaison idale entre le networking desTransport & Logistics Awards et les innovations

    les plus utiles du secteur du transport.

    Rendez-vous le 16 octobre 2012 De Montil (Affligem)

    LES PLUS DE WWW.TRUCK-BUSINESS.COM LES PLUS DE WWW.TRUCK-BUSINESS.COM

    T&B233_020_edisom_fr_flash:p03-05 30/08/12 11:29 Page 4

  • T&B233_020_edisom_fr_flash:p03-05 30/08/12 11:29 Page 5

  • Revue de lactualit sur www.truck-business.com

    6 - Truck&Business 233

    Tout semblait pourtant avancer dans le bon sens : Le gouverne-ment flamand a valid le projet de test d'cocombis fin juin. Ni lenombre de vhicules autoriss, ni les itinraires ne sont encoreconnus, et cest sur ce dernier point que cela risque de coincer,puisque les Rings dAnvers et de Bruxelles en seraient exclus. Cequi tuerait purement et simplement tout projet dans luf. Ctwallon, par contre, lopposition de principe des tests pourraittre remise en question, le tout dans un contexte o la dcision dela Commission dautoriser la circulation transfrontalire des co-combis entre deux rgions qui les autorisent fera lobjet de nom-breuses attaques sur le plan juridique.

    Ecocombis en Flandre : feu vert ! La Commission autorise la circulation internationale des eco-combis Le Schleswig-Holstein arrte les essais d'co-combis

    Ecocombis : air chaud, air froid

    Le groupe limbourgeois Essers est le grand prdateur de ces deuxderniers mois, avec deux reprises dont une majeure (KDL Trans).Les reprises sont dailleurs assez nombreuses parmi les entre-prises qui ont utilis toutes les ficelles de la loi sur la continuit desentreprises mme si lavenir de De Dijcker, protagoniste le plusmdiatis du secteur du transport, nest pas encore (tout fait)connu.

    KDL Trans repris par H.Essers UPS s'attend pouvoir acheter TNT au 4e trimestre Raymackers reprend une partie des actifs des transports Ory DeDijcker : six mois de sursis Essers boucle la reprise de Festal Express Distrilog reprend la distribution de BhrmannUbbens DB Schenker Rail contrle totalement TFG Transfracht Verbiest reprend Wins

    Essers insatiable

    Jos Viegas la tte du Forum International des Transports PietZoutendijk, nouveau managing director de Penske Logisticsen Europe Yves Fargues quitte la prsidence de Gefco

    People

    LEurovignette de papa a encore quelques annes devant elle : lesRgions sont daccord pour attendre 2016 pour introduire unenouvelle forme de taxe dutilisation du rseau routier en Belgique.

    Baisse du trafic soumis la Maut allemande au Q1 La vignette autoroutire pas avant 2016 Allemagne : extension du rseau soumis la Maut au 1er aot Agoria et ITS attendent le page routier avec impatience

    Vignette : pas avant 2016

    Euro Terminal Genk augmente sa capacit Rosantra fait peau neuve Collivery (Colruyt) loue un entrept Ziegler Ewals Intermodal dmnage vers le btiment du Port de Genk WimBosman ouvre un deuxime site en Pologne Powerline construira 14000 m2 de plus en 2013 Penxten-Mommen soutient Hans Van Alphen Moviantotend la Belgique son partenariat avec LEO Pharma Demir Transport en faillite

    Vie des entreprises

    Linformation a filtr au moment le plus calme du mois daot : lestrois fdrations ont cr un groupe de travail commun pour envi-sager une fusion totale ou partielle. Lobjectif est de