63
Note de recherche 2010-03 Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au Québec Stéphane Couture Christina Haralanova Sylvie Jochems Serge Proulx

Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au ...bv.cdeacf.ca/EA_PDF/147623.pdf · Les logiciels libres, également appelés logiciels « open source », suscitent un

  • Upload
    others

  • View
    4

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au ...bv.cdeacf.ca/EA_PDF/147623.pdf · Les logiciels libres, également appelés logiciels « open source », suscitent un

Note de recherche 2010-03

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Steacutephane Couture Christina Haralanova

Sylvie Jochems Serge Proulx

Pour nous joindre

Teacuteleacutephone 514987-4018 Teacuteleacutecopieur 514987-7726 Adresse eacutelectronique cirstuqamca

Adresse postale

CIRST Universiteacute du Queacutebec agrave

Montreacuteal CP 8888 Succ Centre-ville

Montreacuteal (Queacutebec) H3C 3P8

Adresse civique

CIRST Pavillon Theacuteregravese-Casgrain W-3042 - 3e eacutetage Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal 455 boul Reneacute-Leacutevesque est Montreacuteal Queacutebec

Conception graphique Sengsoury Chanthavimone et Martine Foisy ISBN 978-2-923333-60-1

Deacutepocirct leacutegal - Bibliothegraveque et Archives nationales du Queacutebec 2010 Deacutepocirct leacutegal - Bibliothegraveque et Archives Canada 2010

Note de recherche 2010-03

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Steacutephane Couture

Christina Haralanova

Sylvie Jochems

Serge Proulx

Steacutephane Couture est doctorant en communication agrave lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal membre du Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) Au cours des derniegraveres anneacutees il srsquoest engageacute dans diffeacuterents projets lieacutes agrave la promotion et lusage collectif des logiciels libres Christina Haralanova a termineacute sa maicirctrise en communication agrave lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal et est membre du LabCMO Ses travaux portent sur lappropriation des technologies de linformation et de la communication plus particuliegraverement des logiciels libres par les femmes et les groupes feacuteministes Sylvie Jochems est professeure permanente agrave lEacutecole de travail social de lUQAM et membre du LabCMO Elle enseigne lanalyse des mouvements sociaux et la meacutethodologie de laction collective en travail social Elle sinteacuteresse plus particuliegraverement aux discours des groupes de femmes du Queacutebec sur leurs usages dInternet Elle contribue agrave la publication des premiers articles sur ces questions en travail social ainsi qursquoagrave lrsquoouverture des deacutebats sur les enjeux propres aux mouvements communautaires et aux groupes de femmes du Queacutebec Serge Proulx sociologue est professeur titulaire agrave lrsquoEacutecole des meacutedias Faculteacute de communication de lrsquoUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal (UQAM) et codirecteur du Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) Il a reacutedigeacute une quinzaine drsquoouvrages et une centaine drsquoarticles scientifiques et de chapitres drsquoouvrages concernant les meacutedias les usages des technologies et la communication

Reacutesumeacute

Cette note de recherche preacutesente les reacutesultats dun questionnaire en ligne reacutealiseacute aupregraves de 90

acteurs et actrices queacutebeacutecois-es du logiciel libre Le questionnaire dordre qualitatif et exploratoire

comprenait des questions ouvertes qui avaient pour but de sonder les reacutepondant-es au sujet des

activiteacutes au sein desquelles ils et elles sont impliqueacute-es du secteur social privileacutegieacute quils et elles

privileacutegient pour ladoption des logiciels libres et finalement de leurs perspectives sur un document

dinteacuterecirct public qui offrirait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec La note de recherche

preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse des reacuteponses selon quatre axes

Le premier fait ressortir lengagement pluriel dans le monde du logiciel libre et propose de

consideacuterer cet engagement comme un engagement associatif contribuant agrave la vie deacutemocratique du

Queacutebec Le deuxiegraveme axe met en eacutevidence le rocircle eacuteconomique et peacutedagogique attribueacute aux secteurs

publics queacutebeacutecois de leacuteducation et de ladministration publique dans ladoption et la promotion des

logiciels libres Un troisiegraveme axe sinspirant des approches feacuteministes expose lengagement des

femmes dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien technique la reacutedaction et la

participation agrave diverses rencontres et confeacuterences activiteacutes qui semblent souvent exclues des

enquecirctes portant sur les logiciels libres Finalement le dernier axe aborde les reacuteponses au

questionnaire concernant le contenu dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public Nous preacutesentons

quelques eacuteleacutements significatifs de ces reacuteponses ainsi quune proposition de ce qui pourrait ecirctre un

plan preacuteliminaire pour un tel document Nous abordons en conclusion diffeacuterentes pistes et

questionnements pour des recherches futures

Table des matiegraveres

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DE LA RECHERCHE ____________________________1

1 PROBLEacuteMATIQUE UN PORTRAIT DU LOGICIEL LIBRE AU QUEacuteBEC ______________5

11 Quest-ce quun logiciel libre _________________________________________________________________ 5

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec ____________________________ 7

13 Un mouvement du logiciel libre _______________________________________________________________ 9

2 DEacuteMARCHE DENQUEcircTE UNE RECHERCHE EXPLORATOIRE __________________12

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques_________________________________________________ 12 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes _______________________________________ 12 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe _________________________________ 14 213 Une posture engageacutee _____________________________________________________________________ 15 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes ______________________________ 16

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo ______________________ 17

3 QUATRE AXES DANALYSE ___________________________________________23

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets_____________________________________________ 23 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres ____________________________ 27

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre _______________ 29 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo __________________________________________________ 30 322 Eacuteduquer aux logiciels libres________________________________________________________________ 31 323 Ougrave diriger les efforts ____________________________________________________________________ 31 324 Quelles politiques publiques ______________________________________________________________ 33

33 Femmes et logiciels libres ____________________________________________________________________ 36

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public _______________________________________________ 42

CONCLUSIONS ET PISTES FUTURES DE RECHERCHE __________________________44

REacuteFEacuteRENCES CITEacuteES DANS LE TEXTE _____________________________________48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Introduction et objectifs de la recherche

Les logiciels libres eacutegalement appeleacutes logiciels laquo open source raquo suscitent un inteacuterecirct de plus

en plus grand de la part de diffeacuterents acteurs et actrices Ayant eacutemergeacute au milieu des anneacutees

1980 dans les milieux laquo hackers raquo et certains centres de recherche en informatique aux

Eacutetats-Unis les logiciels libres sont aujourdhui adopteacutes et promus par des grandes

entreprises comme IBM et Google mais eacutegalement par certaines administrations publiques

comme celles du Breacutesil du Veacuteneacutezueacutela ou encore certains secteurs de ladministration

franccedilaise Agrave la base de ce mouvement important dadoption des logiciels libres nous

retrouvons une multitude dacteurs et actrices agissant individuellement ou collectivement

en simpliquant dans diffeacuterents projets par exemple la programmation de logiciels

ladministration des serveurs informatiques la formation et lenseignement le lobbying ou

la creacuteation de petites ou moyennes entreprises au fonctionnement souvent innovateur et

original Les formes de coopeacuteration et de production inventeacutees dans le monde du logiciel

libre ont eacutegalement susciteacute un inteacuterecirct marqueacute de la part de plusieurs chercheur-es en

sciences sociales Quelques-un-es y ont vu des formes dinnovation laquo ascendante raquo - des

usagers vers les concepteurs ndash en remarquant que les initiatives agrave lœuvre dans le monde des

logiciels libres inspiraient eacutegalement dautres pratiques innovantes sur Internet dont celles

eacutetiqueteacutees aujourdhui par le terme de laquo web 20 raquo (Cardon 2005) Dautres encore ont

remarqueacute quune fraction importante des acteurs et actrices du logiciel libre ndash mais pas tous

et toutes ndash consideacuteraient leur pratique comme une forme dengagement politique (Auray

2000 Granjon 2006 Coleman 2003) Finalement sans neacutecessairement attribuer une

radicaliteacute politique agrave lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre certain-es

chercheur-es proposent de consideacuterer que les pratiques de deacuteveloppement de logiciel libre

favorisent le deacuteveloppement dhabitudes citoyennes telles que lentraide la solidariteacute et la

coopeacuteration (Benkler et Nissembaum 2006 Longford 2007)

Cest en explorant des approches similaires que notre laboratoire (LabCMO) a au cours des

cinq derniegraveres anneacutees reacutealiseacute quelques recherches qui avaient en commun danalyser

diffeacuterents aspects du monde du logiciel libre Un premier projet avait permis de reacutealiser une

CIRST ndash Note de recherche | page 1

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

analyse sociohistorique du mouvement de linformatique libre qui sattardait

particuliegraverement agrave deacutecrire les valeurs et les pratiques des acteurs et actrices de ce

mouvement Un autre projet avait quant agrave lui consisteacute agrave analyser ce que nous avions appeleacute

la laquo diffusion paradigmatique raquo de ces valeurs et de ces pratiques dans dautres domaines

que celui du logiciel libre en particulier dans le milieu communautaire queacutebeacutecois

Finalement une derniegravere eacutetape de notre programme de recherche nous avait conduits agrave

analyser de faccedilon plus attentive de petits collectifs situeacutes agrave lintersection du monde du

logiciel libre et de celui de laction communautaire queacutebeacutecoise Les cas de Koumbit et dIcircle

sans fil avaient alors particuliegraverement retenu notre attention cas que nous avions mis en

relation avec des groupes plus anciens et plus reconnus dans le milieu communautaire

(Goldenberg 2008 Powell 2008 Proulx Couture et Rueff 2008)1

Malgreacute les diffeacuterentes analyses que nous avions jusqualors reacutealiseacutees il nous semblait

manquer agrave nos travaux une vision plus large non limiteacutee agrave des eacutetudes de cas speacutecifiques et

pour laquelle une nouvelle enquecircte pourrait recenser les diffeacuterentes activiteacutes lieacutees au

logiciel libre dans lensemble du Queacutebec Un tel laquo portrait raquo des engagements envers le

logiciel libre au Queacutebec avait deacutejagrave eacuteteacute preacutesenteacute quelques fois lors de confeacuterences (Millette

2005 Cyr et Bouffard 2007) et notamment par des membres associeacutes agrave notre groupe

(Dagrain 2007) Agrave notre connaissance toutefois il nexistait pas de travaux universitaires

en particulier en communication qui seacutetaient donneacute un tel objectif Nous avons cru que la

reacutealisation dun tel laquo portrait raquo pourrait constituer un apport scientifique inteacuteressant agrave nos

propres travaux mais quil pourrait eacutegalement constituer un document dappui pour les

acteurs et actrices leurs actions et leurs revendications Cest dans cette perspective que

nous avons deacutecideacute de reacutealiser cette enquecircte qui poursuit trois objectifs

1 Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration

au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du

Queacutebec

2 Identifier les eacuteleacutements cleacutes des eacutenonceacutes des acteurs et actrices en particulier en ce

qui concerne les enjeux socio-eacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le

Voir (Proulx 2006) pour une description de ces diffeacuterents projets

CIRST - Note de recherche | page 2

1

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

contexte queacutebeacutecois

3 Reacutealiser un document de synthegravese qui pourra contribuer agrave rassembler des

initiatives qui semblent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des

autres

Pour cette enquecircte nous avons deacuteveloppeacute un questionnaire en ligne que nous avons diffuseacute

sur diffeacuterentes listes de discussion preacutealablement identifieacutees par notre eacutequipe La diffusion

de notre appel en mars et avril 2008 a permis de rassembler un eacutechantillon de 90

personnes ndash dont 14 femmes ndash provenant de la plupart des reacutegions administratives du

Queacutebec Le questionnaire comportait une dizaine de questions dont quatre eacutetaient ouvertes

Ces questions ouvertes permettaient aux acteurs et actrices de deacutecrire les activiteacutes dans

lesquelles ils et elles eacutetaient impliqueacutes de donner leur opinion sur la meilleure maniegravere de

promouvoir le logiciel libre au Queacutebec et finalement de nous donner quelques ideacutees pour

la reacutealisation dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public sur le logiciel libre Le questionnaire a

permis de faire ressortir la multitude de projets et de formes dengagement dans lesquels les

acteurs et actrices eacutetaient investi-es souvent agrave titre de beacuteneacutevoles De plus nous avons pu

remarquer le rocircle important que les acteurs et actrices queacutebeacutecois-es attribuent aux

eacutetablissements denseignement publics pour favoriser ladoption de logiciels libres Autre

fait notable si lon compare notre eacutetude aux reacutesultats mis de lavant dans dautres eacutetudes

nous remarquons une preacutesence des femmes relativement importante dans notre eacutechantillon

Cette note de recherche preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse

des reacuteponses agrave notre questionnaire en ligne Dans la premiegravere section nous tentons de

deacutefinir plus preacuteciseacutement notre probleacutematique en situant les expressions laquo logiciels libres raquo

et laquo logiciels open source raquo dans leur contexte historique ainsi qursquoen eacutelaborant une premiegravere

esquisse de description des acteurs et actrices du logiciel libre au Queacutebec La seconde

section expose notre deacutemarche de recherche qui se veut avant tout exploratoire plutocirct que

formellement repreacutesentative Nous abordons dabord quelques repegraveres theacuteoriques et

meacutethodologiques sur lesquels sappuie notre deacutemarche afin de mieux circonscrire nos choix

meacutethodologiques La troisiegraveme section preacutesente les reacutesultats de notre analyse agrave partir de

quatre axes qui correspondent aux thegravemes prioriseacutes par les personnes reacutepondantes Pour

CIRST ndash Note de recherche | page 3

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

terminer nous faisons ressortir les principales conclusions de notre enquecircte et proposons

quelques pistes pour de futures recherches

Comme nous lindiquons agrave quelques reprises dans ce document il est important dinsister

sur le caractegravere exploratoire et sur les limites de cette recherche En particulier par souci

meacutethodologique nous avons deacutecideacute de limiter notre enquecircte agrave lanalyse des reacuteponses agrave

notre questionnaire diffuseacute au printemps 2008 Ce choix meacutethodologique entraicircne donc

neacutecessairement un deacutecalage entre lanalyse preacutesenteacutee dans ce texte et le contexte actuel du

logiciel libre au Queacutebec marqueacute par quelques eacuteveacutenements importants et posteacuterieurs agrave notre

questionnaire Parmi ces eacuteveacutenements notons le gain de cause de lentreprise Savoir-Faire

Linux dans son procegraves contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec Le 3 juin 2010 la Cour

Supeacuterieure du Queacutebec a en effet jugeacute que la RRQ avait agi illeacutegalement en 2008 en

octroyant un contrat informatique sans appel doffres agrave Microsoft pour le renouvellement de

ses systegravemes informatiques En plus deacutetablir une jurisprudence favorable au logiciel libre

(ou du moins agrave la pluraliteacute des choix informatiques) ce procegraves a donneacute une place non-

neacutegligeable aux logiciels libres dans les meacutedias de masse dont La Presse ou Radio-

Canada Quelques jours apregraves le jugement le 10 juin 2010 la deacuteputeacutee Marie Malavoy a

dailleurs deacuteposeacute un projet au Bureau de lAssembleacutee nationale du Queacutebec visant

lintroduction des logiciels libres et lutilisation de formats ouverts au sein de cet

eacutetablissement denseignement (Asselin 2010) Notons finalement la poursuite du groupe

Facil contre le gouvernement du Queacutebec qui a eacuteteacute rejeteacutee sous preacutetexte que lorganisme

(sans but lucratif) navait pas dinteacuterecircts commerciaux dans la deacutemarche Le gouvernement a

dailleurs refileacute une facture de 107 000 $ agrave Facil pour le remboursement de ses propres

honoraires davocat deacutemarche qui a eacuteteacute perccedilue par bon nombre de militants du logiciel libre

comme de lintimidation (Deglise 2010)

Mecircme si nous nrsquoabordons pas ces eacuteveacutenements reacutecents dans le preacutesent texte nous croyons

toutefois que les bases meacutethodologiques et les eacutebauches danalyses preacutesenteacutees ici restent

dactualiteacute Par ailleurs si nous avons eu degraves le deacutepart lideacutee de destiner ce travail agrave un

public militant celui-ci doit neacuteanmoins ecirctre reccedilu comme une note de recherche scientifique

se situant dans une tradition sociologique Nous espeacuterons que les reacuteflexions deacuteveloppeacutees

CIRST - Note de recherche | page 4

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

dans ce texte pourront eacuteventuellement servir agrave appuyer des activiteacutes militantes en faveur

des logiciels libres

1 Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec

11 Quest-ce quun logiciel libre

Un logiciel libre est un logiciel dont le code source peut ecirctre librement lisible modifiable et

reacuteutilisable par tous et toutes Le code source informatique est quant agrave lui un ensemble de

documents textuels qui contiennent les instructions speacutecifiant formellement le

fonctionnement dun logiciel ou dun systegraveme informatique Pour ecirctre lisible par

lordinateur le code source doit ecirctre traduit dans un code machine laquo binaire raquo appeleacute le

laquo logiciel exeacutecutable raquo (tableau 11) Une fois lopeacuteration de compilation termineacutee le code

source nest plus neacutecessaire au fonctionnement des logiciels Dans bien des cas seul le

logiciel exeacutecutable est distribueacute aux usagers et le code source demeure la proprieacuteteacute de

lentreprise qui restreint souvent son accegraves agrave ses seuls employeacutes Au contraire de ces

logiciels dits laquo proprieacutetaires raquo ougrave laccegraves au code source est restreint les logiciels dits

laquo libres raquo ont pour principe de laisser libre laccegraves au code source

Lideacutee dun logiciel qui serait libre a eacutemergeacute dans le milieu des anneacutees 1980 en particulier

par la creacuteation aux Eacutetats-Unis de la fondation pour le logiciel libre (Free Software

Foundation) et du projet dun systegraveme informatique complegravetement libre intituleacute laquo GNU raquo

Cest Richard Stallman qui proposa le premier le terme de laquo logiciel libre raquo en le deacutefinissant

par quatre liberteacutes 1) la liberteacute dexeacutecuter le logiciel pour tous les usages 2) la liberteacute

deacutetudier le fonctionnement du programme et de ladapter agrave ses besoins 3) la liberteacute de

redistribuer des copies 4) la liberteacute dameacuteliorer le programme et de publier ses

ameacuteliorations2

2 lthttpwwwgnuorgphilosophyfree-swfrhtmlgt (consulteacute le 22 avril 2007)

CIRST ndash Note de recherche | page 5

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 11 Exemple de code source (extrait du code source de Wikipeacutedia)3 Create an Article object of the appropriate class for the given page param Title $title return Article function articleFromTitle( $title ) $article = null wfRunHooks(ArticleFromTitle array( amp$title amp$article ) ) if ( $article )

return $article if( NS_MEDIA == $title-gtgetNamespace() ) FIXME where should this go $title = TitlemakeTitle( NS_IMAGE $title-gtgetDBkey() )

switch( $title-gtgetNamespace() ) case NS_IMAGE

return new ImagePage( $title ) case NS_CATEGORY

return new CategoryPage( $title ) default

return new Article( $title )

Lexpression laquo logiciel open source raquo quelques fois traduite par laquo logiciel agrave code source

ouvert raquo est eacutegalement souvent utiliseacutee pour reacutefeacuterer agrave ces mecircmes logiciels libres Cette

expression - laquo open source raquo - a eacuteteacute forgeacutee vers la fin des anneacutees 1990 aux Eacutetats-Unis pour

favoriser ladoption du logiciel libre au sein des entreprises commerciales Lobjectif de

cette nouvelle terminologie eacutetait de remeacutedier agrave lambiguiumlteacute dans la langue anglaise du

terme laquo free raquo de laquo free software raquo trop souvent associeacute agrave une gratuiteacute qui neacutetait alors pas

de mise dans le milieu des entreprises Le terme laquo open source raquo permettait eacutegalement de

mettre agrave leacutecart la rheacutetorique politique entourant la laquo liberteacute raquo du logiciel pour plutocirct

insister sur la dimension plus technique dlaquo ouverture raquo du logiciel La distinction entre

laquo logiciel libre raquo et laquo logiciel open source raquo relegraveve toutefois la plupart du temps du discours

et ne sinscrit pas dans les artefacts leacutegaux ou techniques les mecircmes logiciels sont souvent

qualifieacutes indistinctement par les termes laquo open source raquo et laquo libres raquo et les licences

consideacutereacutees comme laquo open source raquo sont geacuteneacuteralement compatibles agrave la deacutefinition du

logiciel libre de la Free Software Foundation Dans bien des cas donc laquo logiciels libres raquo et

laquo logiciels open source raquo sont utiliseacutees indistinctement Lacronyme FLOSS signifiant

lthttpsvnwikimediaorgviewvcmediawikibranchesREL1_9phase3includesWikiphpview=markupgt (consulteacute le 19 avril 2009) Le logiciel Wikimeacutedia est le systegraveme agrave la base du logiciel Wikipeacutedia

CIRST - Note de recherche | page 6

3

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

FreeLibre Open Source Software a dailleurs eacuteteacute forgeacute par des chercheurs pour deacutesigner

indistinctement les laquo logiciels libres raquo et laquo open source raquo Dans le cadre de ce texte nous

utiliserons le terme laquo logiciel libre raquo puisque cette expression est sans ambiguiumlteacute en

franccedilais

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec

Nous preacutesentons dans cette section un bref aperccedilu des initiatives lieacutees au logiciel libre au

Queacutebec Cette section sappuie sur nos observations au cours des derniegraveres anneacutees

Au Queacutebec on retrouve les premiegraveres initiatives lieacutees aux logiciels libres vers le milieu des

anneacutees 1990 Linux-Queacutebec est geacuteneacuteralement consideacutereacutee comme lune des associations

pionniegraveres dans ce domaine Son site mentionne que le groupe a eacuteteacute fondeacute en septembre

1997 sur les traces de lassociation des utilisateurs de systegravemes ouverts de Montreacuteal

(Uniforum Montreacuteal) La mission afficheacutee de Linux-Queacutebec est laquo daider les utilisateurs

preacutesents et futurs de Linux au Queacutebec agrave deacutecouvrir les avantages de Linux agrave lexploiter

efficacement de mecircme quagrave reacutealiser les avantages du logiciel agrave code source ouvert4 raquo Au

deacutebut des anneacutees 2000 plusieurs GULs - Groupes dUtilisateurs de Linux - ont eacutemergeacute un

peu partout au Queacutebec par exemple le groupe dutilisateurs de Linux de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS) Agrave la mecircme eacutepoque quelques petites entreprises lieacutees au logiciel

libre comme Savoir-Faire Linux5 agrave Montreacuteal Infoglobe6 et T2CL7 agrave Queacutebec ou Revolution

Linux8 agrave Sherbrooke ont eacuteteacute creacuteeacutees Cette derniegravere entreprise en collaboration avec la

faculteacute de geacutenie de lUniversiteacute de Sherbrooke et le groupe dutilisateurs de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS9) a dailleurs deacuteveloppeacute EduLinux une distribution principalement

destineacutee au milieu eacuteducatif queacutebeacutecois

4 Agrave propos de Linux Queacutebec lt httpwwwlinux-quebecorgwikiaproposgt (consulteacute le 27 mars 2007) 5 lthttpwwwsavoirfairelinuxcomgt 6 lthttpwwwinfoglobecagt 7 lthttpwwwtc2lcagt 8 lthttpwwwrevolutionlinuxcomgt 9 lthttpwwwgulusorggt

CIRST ndash Note de recherche | page 7

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Le premier congregraves queacutebeacutecois sur le logiciel libre qui sest tenu en octobre 2003 a sans

doute eacuteteacute le premier eacuteveacutenement au Queacutebec qui visait explicitement agrave reacuteunir lensemble des

acteurs et actrices du logiciel libre Cet eacuteveacutenement eacutetait organiseacute par la nouvelle

Association queacutebeacutecoise pour la promotion de Linux et du logiciel libre (AQP3L) devenue

plus tard Facil (laquo Facil pour lappropriation collective de linformatique libre raquo)

Leacuteveacutenement reacuteunissait sur toute une journeacutee plusieurs groupes impliqueacutes dans le logiciel

libre et parmi lesquels quelques groupes communautaires comme Communautique et Icircle

sans fil auxquels notre eacutequipe sest attardeacutee dans de preacuteceacutedentes eacutetudes (Proulx Couture et

Rueff 2008 Powell 2008 Lecomte et Rueff 2008)

La question du logiciel libre trouve depuis un certain temps un eacutecho dans le milieu de

leacuteducation et au sein de ladministration publique Dans le milieu de leacuteducation certaines

commissions scolaires ont adopteacute le logiciel libre il y a quelques anneacutees Notons plus

particuliegraverement la mise en place du projet MILLE (Modegravele dinfrastructure en logiciel libre

en eacuteducation) un projet creacuteeacute pour offrir une alternative en logiciel libre aux

environnements de travail informatique des professeurs et eacutelegraveves (Blanc 2005 Wybo

2005) En 2003 le projet MILLE avait dailleurs fait lobjet dune controverse lorsquun

rapport publieacute par Michael Wybo chercheur au HEC avait reacuteveacuteleacute les coucircts infeacuterieurs que

repreacutesentait le deacuteploiement de MILLE en comparaison dune infrastructure similaire en

logiciel proprieacutetaire (Dumais 2005)

Concernant ladministration publique cest au sein du ministegravere des Services

gouvernementaux du Queacutebec (MSG) et en particulier au Conseil du treacutesor que lon a noteacute

un inteacuterecirct significatif pour les logiciels libres En 2003 le Conseil du Treacutesor commanda un

rapport agrave Daniel Pascot professeur en science de la gestion agrave lUniversiteacute Laval (Pascot

2003) rapport tregraves favorable aux logiciels libres Quelques mois plus tard en 2004

plusieurs acteurs et actrices impliqueacutes dans des groupes de promotion des logiciels libres

notamment Facil reacutepondirent agrave une consultation publique concernant le projet de

gouvernement en ligne consultation dirigeacutee par le deacuteputeacute Henri-Franccedilois Gautrin Si le

gouvernement et en particulier le rapport Gautrin na certainement pas embrasseacute

totalement lideacutee des logiciels libres pour ladministration publique une eacutecoute a neacuteanmoins

CIRST - Note de recherche | page 8

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

eacuteteacute perccedilue par les acteurs et actrices queacutebeacutecois du logiciel libre et quelques ressources ont

eacuteteacute mises en place agrave la mecircme peacuteriode pour reacutealiser diffeacuterents projets lieacutes aux logiciels

libres Cest dans cet esprit que le MSG commanditait lorganisation en 2005 et 2006 de la

Confeacuterence sur le logiciel libre dans les administrations publiques (CLLAP) eacuteveacutenement qui

sest ensuite reacutepeacuteteacute en 2008 et 2009 sous la responsabiliteacute du Centre de recherche

informatique de Montreacuteal (CRIM) puis de lAssociation Professionnelle des Entreprises en

Logiciels libres (APELL) Signe dun inteacuterecirct de la part des fonctionnaires nous pouvons

eacutegalement retrouver sur le portail du gouvernement du Queacutebec une section deacutedieacutee

speacutecifiquement aux logiciels libres10 de mecircme quune liste de discussion qui reacuteunit bon

nombre dacteurs et actrices queacutebeacutecois

13 Un mouvement du logiciel libre

Existe-t-il un mouvement du logiciel libre Cest une question dont lobjet demeure fort

probleacutematique Le concept de mouvement social est loin de faire lunanimiteacute dans le champ

de la sociologie des mouvements sociaux (Cefai 2007 p 15) et pour lequel les membres

du LabCMO doivent poursuivre leurs deacutebats Neacuteanmoins avanccedilons cette deacutefinition bien

quimparfaite laquo un mouvement social est une action collective qui est orienteacutee par un souci

du bien public agrave promouvoir ou dun mal public agrave eacutecarter et qui se donne des adversaires agrave

combattre en vue de rendre possibles des processus de participation de redistribution ou de

reconnaissance raquo (Cefaiuml 2007 p 15)

Pour aborder la question dun possible mouvement pour le logiciel libre nous souhaitons

nous deacutemarquer dune sociologie structuraliste qui imposerait une deacutefinition trop eacutetroite

afin de mieux appreacutecier les multiples significations que donneraient les personnes engageacutees

envers les logiciels libres Dailleurs il convient danalyser plus attentivement la

controverse nominale laquo logiciel libreopen source raquo que nous avons preacutesenteacutee plus tocirct

Comme nous lavons eacutecrit cette controverse na geacuteneacuteralement pas dexpression sur le plan

leacutegal ou technique Elle est toutefois significative sur le plan discursif car elle deacutenote une

certaine heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute dans lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre

10 lthttpwwwmsggouvqccagellogiciels_libreshtmlgt (consulteacute le 21 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 9

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute qui sarticule sur au moins deux types de justification distincts un premier

que nous pourrions qualifier de justification morale eacutethique et politique et un second type

que nous pourrions qualifier de justification selon les meacuterites techniques

Le type justification morale eacutethique et politique peut ecirctre le mieux illustreacute par la position

de Richard Stallman le creacuteateur du terme laquo logiciel libre raquo pour qui le systegraveme social du

logiciel proprieacutetaire est anti-social non-eacutethique et simplement mal laquo The idea that the

proprietary software social system -- the system that says you are not allowed to share or

change software -- is antisocial that it is unethical that it is simply wrong may come as a

surprise to some readers raquo (Stallman 2004) Cest parce que linterdiction du partage des

logiciels est mal sur le plan moral que les logiciels libres doivent exister Lors dune

entrevue reacutealiseacutee avec des journalistes franccedilais Stallman va dailleurs aussi loin que

daffirmer que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre dabord jugeacutes en fonction de leur

efficaciteacute mais plutocirct de leur dimension communautaire

laquo Que le logiciel libre aboutisse aussi agrave du logiciel efficient et puissant a eacuteteacute une surprise pour moi et je mrsquoen reacutejouis Mais crsquoest un bonus Jrsquoaurais choisi le logiciel libre mecircme srsquoil avait eacuteteacute moins efficace et moins puissant - parce que je ne brade pas ma liberteacute pour de simples questions de convenances raquo (Stallman 2000)

Dans lautre type dengagement dit de justification selon les meacuterites techniques nous

retrouvons des acteurs et actrices qui mettent de lavant lexpression laquo open source raquo pour

rejeter complegravetement la rheacutetorique de la liberteacute Ainsi Eric Raymond lun des plus fervents

partisans de lexpression laquo open source raquo a deacutejagrave affirmeacute que le meilleur moyen de

promouvoir les logiciels laquo open source raquo eacutetait de ne pas parler de liberteacute11 Dautres acteurs

et actrices comme Tim OReilly un auteur et eacutediteur tregraves connu dans le milieu de

linformatique libre avancent que le choix drsquoutiliser des logiciels laquo open source raquo ne doit

pas ecirctre le fait dobligations leacutegales mais simplement dune reconnaissance de leurs meacuterites

techniques laquo Theres some great proprietary software out there as well as some great open

source software Ive always thought that open source should be sold on its merits just like

any other software and my advocacy has been to trumpet those merits raquo (OReilly 2002)

Allocution au Forum International sur le logiciel libre Porto Alegre (Breacutesil) 2005

CIRST - Note de recherche | page 10

11

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Entre ces deux pocircles la plupart des acteurs et actrices expriment eacutevidemment des positions

mitoyennes12

Lobjectif de notre travail nest eacutevidemment pas de prendre une position trancheacutee vis-agrave-vis

ces deux types que nous aurions pu qualifier de pocircles du spectre dengagement envers les

logiciels libres Dembleacutee disons toutefois que lorientation sociologique preacuteconiseacutee dans

notre recherche (voir section 21) nous megravene plutocirct agrave ecirctre sensibles voire favorables aux

diffeacuterentes postures qui eacutemergent dans le contexte queacutebeacutecois et des milieux du logiciel

libre une heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute de formes et de sens dengagement des acteurs et actrices pour les

logiciels libres Pour certains acteurs et actrices la question du logiciel libre est avant tout

un enjeu moral et politique tandis que pour dautres elle est loccasion de faire face agrave des

deacutefis techniques ou drsquoentrevoir de possibles gains commerciaux Ces diffeacuterentes formes

dengagement font eacutemerger une pluraliteacute de strateacutegies de promotion des logiciels libres

Ainsi alors que les militant-es de la Free Software Foundation sont souvent actifs dans des

batailles leacutegislatives et politiques favorisant les logiciels libres les partisan-es de llaquo Open

Source raquo preacutefegraverent deacutedier leurs efforts agrave convaincre le marcheacute et en particulier les grandes

entreprises de la supeacuterioriteacute technique de ces logiciels Cette heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute des formes

dengagement et en particulier celle marqueacutee par la controverse Free SoftwareOpen

Source fera dailleurs dire agrave Richard Stallman quil nexiste pas un mais bien deux

mouvements agrave linteacuterieur dune seule communauteacute laquo The Free Software movement and the

Open Source movement are like two political camps within the free software community raquo

(Stallman 2002)

Or si certains acteurs et actrices parlent de laquo mouvement raquo et donnent incontestablement

une dimension militante agrave leur engagement il ne sagit pas de la totaliteacute ni mecircme peut-ecirctre

de la majoriteacute des acteurs et actrices engageacute-es dans des activiteacutes lieacutees aux logiciels libres

Cest le cas de Bruce Perens pourtant lun des fondateurs de lOpen Source Initiative qui deacuteplorait la maniegravere dont la diffusion du terme laquo Open Source raquo avait eu pour conseacutequence deacutevacuer les laquo liberteacutes du logiciel raquo Perens en appelait ainsi agrave revenir agrave lexpression laquo Free Software raquo pour insister sur le fait que les logiciels (libres) comme Linux ne pouvaient pas exister sans liberteacute lthttplistsdebianorgdebianshydevel199902msg01641htmlgt (consulteacute le 22 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 11

12

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Nous devons reacutesister agrave la tentation dune geacuteneacuteralisation trop hacirctive Davantage de

discussions doivent ecirctre reacutealiseacutees agrave ce sujet y compris au sein de notre eacutequipe

2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques

Lobjectif de notre enquecircte ndash reacutealiser un portrait du libre au Queacutebec ndash est avant tout dordre

empirique plutocirct que theacuteorique Notre enquecircte ne sappuie pas a priori sur un ensemble de

concepts qui auraient deacutelimiteacute notre deacutemarche ou que nous aurions chercheacute agrave valider Notre

enquecircte est plutocirct dordre exploratoire et inductif Nous avons deacutecideacute daborder dembleacutee le

terrain en eacutelaborant un questionnaire en ligne sappuyant sur nos observations passeacutees et

nos intuitions personnelles13 Il est toutefois eacutevident que notre reacuteflexion est alimenteacutee par

diffeacuterentes contributions theacuteoriques Nous preacutesentons dans cette section quelques horizons

theacuteoriques et meacutethodologiques vers lesquels sarticule notre deacutemarche

211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes

Notre deacutemarche sinspire notamment du champ sciences technologies et socieacuteteacute (Science

and Technologies Studies ndash STS) Les travaux reacutealiseacutes dans ce champ quils soient dordre

philosophique ou sociologique ont depuis longtemps deacutemontreacute que linnovation

technologique relegraveve dune dynamique indissociable des facteurs dordre social

eacuteconomique culturel et politique Parmi ces travaux quelques auteur-es se sont plus

speacutecifiquement inteacuteresseacutes agrave la maniegravere dont le design mecircme des technologies peut

incorporer des valeurs morales et politiques Dans un essai devenu aujourdhui classique

dans ce domaine Langdon Winner (2002) preacutesente le cas des viaducs de New York conccedilus

par un architecte que lauteur considegravere raciste Ces viaducs auraient eacuteteacute construits

suffisamment bas pour empecirccher les autobus publics qui transportaient majoritairement

des citoyens noirs dacceacuteder agrave des endroits de la ville ougrave la population blanche eacutetait

preacutedominante Bruno Latour dune maniegravere similaire agrave Winner analyse pour sa part la

maniegravere dont le laquo gendarme coucheacute raquo - la petite butte ralentissant le mouvement des

Nous preacutesentons en deacutetail agrave la section 22 nos diffeacuterents choix meacutethodologiques

CIRST - Note de recherche | page 12

13

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

voitures - incorpore mateacuteriellement la prescription morale de ne pas commettre dexcegraves de

vitesse (Latour 1999) Ces liens constateacutes entre prescription morale et politique et

dispositifs techniques incitent les auteurs agrave consideacuterer limportance dun investissement

deacutemocratique dans le champ des techniques Winner soutient ainsi la neacutecessiteacute de juger les

choix techniques non seulement sur des critegraveres comme lefficaciteacute mais eacutegalement en

fonction de lideacutee que nous nous faisons dune socieacuteteacute juste Reprenant agrave son compte Le

Prince de Machiavel Latour propose pour sa part la neacutecessiteacute pour la deacutemocratie dun

investissement politique dans linnovation technique laquo Si la science et la technologie ne

sont que de la politique poursuivie par drsquoautres moyens la seule faccedilon de rechercher la

deacutemocratie est de peacuteneacutetrer la science et la technologie crsquoest-agrave-dire de peacuteneacutetrer lagrave ougrave la

socieacuteteacute et la science sont deacutefinies simultaneacutement par les mecircmes stratagegravemes raquo (Latour

2006)

Sinspirant notamment des eacutetudes STS deacutecrites plus tocirct de mecircme que de certains courants

de la philosophie politique Yochai Benkler et Helen Nissembaum proposent de consideacuterer

les logiciels libres en tant que systegravemes sociotechniques comme des veacutehicules pour le

deacuteveloppement de vertus morales et notamment civiques Comme la plupart des auteur-es

du champ STS Benkler et Nissembaum rejettent lideacutee que la technologie soit neutre mais

soutiennent au contraire qursquoelle a la possibiliteacute de limiter ou de faciliter les actions des

individus et des groupes Tout comme les normes culturelles les institutions et les

dispositifs leacutegaux les dispositifs techniques sont des veacutehicules pour les valeurs morales et

politiques Les auteur-es soutiennent ainsi que les logiciels libres en tant que dispositifs

sociotechniques constituent des lieux ougrave peuvent se deacutevelopper des attitudes vertueuses

telles que la geacuteneacuterositeacute laltruisme lautonomie la creacuteativiteacute et la coopeacuteration ainsi que

dautres vertus civiques ou citoyennes Parce que ces formes sociotechniques stimulent

dimportantes vertus morales et politiques les gouvernements et les leacutegislateurs devraient

sy inteacuteresser et les soutenir laquo We recommend vigorous support for this exceptional socioshy

technical phenomenon [] as a platform for virtuous practices and the development of

virtue in participants raquo (Benkler et Niseenbaum 2006 p 419)

CIRST ndash Note de recherche | page 13

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe

Lrsquoarticulation entre les rapports sociaux de sexe et de genre et les techniques a fait lobjet

de plusieurs analyses de la part dauteures feacuteministes Ces eacutetudes se sont notamment

attardeacutees agrave rendre compte de lexistence de rapports sociaux de sexe par le faible nombre de

femmes dans les professions techniques comme linformatique ou lingeacutenierie Judy

Wajcman (2004) introduit une approche quelle appelle technofeacuteminisme En eacutetudiant les

rapports de sexe elle cherche agrave cerner le changement technologique comme un processus

heacuteteacuterogegravene et contingent ougrave la technologie et la socieacuteteacute se constituent mutuellement La

technologie dans ce contexte peut ecirctre appreacutehendeacutee comme une culture qui exprime et

consolide des relations entre les hommes et les femmes voire mecircme lidentiteacute genreacutee

laquo Mens affinity with technology is integral to the constitution of subject identity for both

sexes raquo (p 111) Mecircme si cette auteure speacutecifie quil ny a pas quune seule forme de

masculiniteacute (p 112) elle note toutefois que dans les socieacuteteacutes occidentales la forme

heacutegeacutemonique de masculiniteacute est notamment associeacutee aux prouesses techniques ou agrave la

maicirctrise de la machine un rapport aux techniques qui nest pas toujours aiseacutement

conciliable avec lidentiteacute feacuteminine dominante Par exemple la culture masculine qui

implique de longues heures de travail hors de la cellule familiale est souvent incompatible

avec les obligations familiales qui incombent surtout aux femmes (conciliation travail-

famille soins agrave un parent acircgeacute etc) Pour sinteacutegrer dans un tel milieu les femmes doivent

donc parfois nier leur condition leur identiteacute ou leurs difficulteacutes au risque decirctre

marginaliseacutees

Cependant pour Wajcman le concept mecircme de technologie est sujet aux changements

historiques agrave diffeacuterentes eacutepoques le concept de technologie deacutesignait diffeacuterentes choses

Ce nest que dans le cadre de la formation de la profession dingeacutenieur depuis la fin du 19e

siegravecle que la deacutefinition moderne de la technologie en est venue agrave ecirctre associeacutee aux

laquo machines masculines raquo industrielles plutocirct quagrave lartisanat feacuteminin Ainsi ce qui est deacutefini

comme technologie change avec le temps et ce qui est plus important les femmes et en

particulier les feacuteministes libeacuterales ont joueacute un rocircle important dans les changements reacutecents

de la deacutefinition de la technologie en militant concregravetement pour que des politiques soient

mises en place afin dinteacutegrer davantage de femmes dans les domaines techniques et

CIRST - Note de recherche | page 14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

scientifiques laquo Technological advances do open up new possibilities because some women

are better placed to occupy the new spaces and are less likely to regard machinery as a

male domain raquo (p 109) Wajcman reconnaicirct ainsi aux femmes la possibiliteacute de sinvestir

dans la reconstruction sociale des technologies et des sciences

213 Une posture engageacutee

Notre deacutemarche se veut solidaire de lengagement des acteurs et actrices queacutebeacutecois-es qui

militent par et pour le logiciel libre Notre eacutequipe de recherche a adopteacute une posture qui

cherche agrave comprendre le logiciel libre laquo depuis linteacuterieur raquo en se tenant au plus pregraves de la

perspective des acteurs et actrices Dans nos eacutetudes preacuteceacutedentes nous avions exploreacute des

approches telles que lintervention sociologique deacuteveloppeacutee par Touraine (1993) et dont

lobjectif est de favoriser agrave la fois le deacuteveloppement et leacutetude dun mouvement social en

stimulant par exemple la reacuteflexiviteacute des militants quant agrave leurs propres pratiques Agrave dautres

moments de notre programmation de recherche nous nous sommes inspireacutes des approches

participatives en eacutetablissant des liens eacutetroits avec le milieu queacutebeacutecois du logiciel libre

agissant parfois mecircme pleinement agrave titre dacteurs et actrices dans le milieu concerneacute

Ainsi plusieurs membres de notre groupe de recherche dont certain-es des auteur-es du

preacutesent rapport ont participeacute activement agrave quelques-uns des groupes recenseacutes dans ce

rapport notamment agrave Koumbit Facil et au CDEacuteACF De mecircme puisque le LabCMO est

ancreacute en milieu institutionnel notre eacutequipe a participeacute et organiseacute diffeacuterents eacuteveacutenements

publics lieacutes aux logiciels libres au Queacutebec Dans une analyse reacuteflexive de nos propres

pratiques (Goldenberg et Couture 2008) nous avions qualifieacute notre deacutemarche comme une

dynamique de co-construction du savoir avec les milieux concerneacutes

Dans la ligneacutee de certaines de nos preacuteceacutedentes eacutetudes cette enquecircte est une recherche

engageacutee qui a un parti pris favorable et assumeacute envers le monde du logiciel libre Bien que

cette enquecircte soit reacutealiseacutee avec un regard plus distant que nos preacuteceacutedentes recherches notre

ambition est tout de mecircme de faire ressortir les principaux enjeux mis de lavant par les

acteurs et actrices Nous ne deacuteveloppons pas dans cette recherche une sociologie critique

qui se placerait en surplomb des acteurs et actrices pour les critiquer Nous souhaitons

plutocirct pour reprendre les termes de Boltanski (2009 1990) reacutealiser une sociologie de la

CIRST ndash Note de recherche | page 15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

critique qui reconnaicirct la capaciteacute des acteurs et actrices agrave expliquer leurs motivations et agrave

formuler une critique sociale Le travail sociologique dans cette perspective consiste agrave

susciter la reacuteflexiviteacute des acteurs et actrices en leur faisant formuler eux-mecircmes et elles-

mecircmes le sens quils et elles donnent agrave leur action (Nachi 2006)

214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes

Quelques enquecirctes reacutealiseacutees preacuteceacutedemment sur le logiciel libre ont particuliegraverement inspireacute

notre propre deacutemarche meacutethodologique notamment les projets FreeLibreOpen Source

Software (FLOSS) (Ghosh et coll 2002) et FreeLibreOpen Source Software (FLOSSshy

POLS) Le projet FLOSS a eacuteteacute reacutealiseacute en 2002 sous la direction de Rishab Aiyer Ghosh agrave

laide dun financement de lUnion europeacuteenne Son objectif eacutetait de produire quelques

indicateurs concernant les activiteacutes laquo non moneacutetaires raquo dans la socieacuteteacute de linformation en

sattardant plus speacutecifiquement aux cas des logiciels libres et open source (lauteur est

dailleurs agrave lorigine du terme FLOSS) Dans le cadre de ce projet les chercheurs avaient

conduit diffeacuterents questionnaires en ligne qui abordaient lusage et le deacuteveloppement des

logiciels libres Une attention particuliegravere avait eacuteteacute donneacutee aux entreprises commerciales et

aux institutions publiques Le projet FLOSS avait eacuteteacute suivi dun second projet de recherche

nommeacute FLOSS-POLS Poursuivant les objectifs de la premiegravere eacutetude cette deuxiegraveme eacutetape

visait quant agrave elle agrave deacutevelopper des propositions politiques pour favoriser ladoption de

logiciels libres dans les institutions publiques Leacutetude FLOSS-POLS avait eacutegalement

abordeacute la question des rapports sociaux de sexe et de genre dans le monde des logiciels

libres (Nafus et coll 2006) La premiegravere eacutetude FLOSS avait en effet reacuteveacuteleacute une tregraves faible

proportion de femmes ndash environ 1 - parmi les deacuteveloppeur-es de logiciels libres Pour

comprendre les raisons de ces dispariteacutes une enquecircte ethnographique avait eacuteteacute conduite sur

le rocircle des femmes dans le monde du logiciel libre14 En nous inspirant de cette enquecircte

nous avons deacutecideacute de nous attarder agrave leacutetude de lactiviteacute et de lengagement des femmes

dans notre portrait queacutebeacutecois du logiciel libre

Notons eacutegalement que cette enquecircte avait conduit agrave un ensemble de laquo policy recommendations raquo destineacute tant aux gouvernements quaux dirigeants des projets de logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 16

14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Une autre recherche qui a inspireacute notre deacutemarche est celle qui a eacuteteacute conduite par Lena

Zuacutentildeiga sur le logiciel libre en Ameacuterique latine (Zuacutentildeiga 2006) Reacutealiseacutee par le bureau

latino-ameacutericain de Bellanet et financeacutee par le Centre de recherche pour le deacuteveloppement

international (CRDI) elle avait pour objectif de dresser un portrait du logiciel libre dans la

reacutegion de lAmeacuterique Latine et des Caraiumlbes en insistant particuliegraverement sur les

potentialiteacutes du logiciel libre pour le deacuteveloppement Un questionnaire en ligne avait eacuteteacute

deacuteveloppeacute et avait retenu lattention denviron 700 personnes qui se sont identifieacutees soit

comme deacuteveloppeur-e soit comme usager-egravere Tout comme le projet FLOSS-POLS une

attention particuliegravere avait eacuteteacute accordeacutee agrave la place des femmes dans le monde du logiciel

libre en sattardant toutefois davantage aux collectifs de femmes et dans quelques cas aux

collectifs feacuteministes eacutemergents dans le monde du logiciel libre

Ces deux recherches nous ont inspireacutes agrave la fois sur le plan de lobjectif ndash cartographie ou

portrait des activiteacutes lieacutees au logiciel libre dans une reacutegion donneacutee ndash et sur le plan

meacutethodologique ndash reacutealisation dun questionnaire en ligne

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo

Notre enquecircte consistait agrave reacutealiser un court questionnaire en ligne Ce questionnaire dordre

surtout qualitatif comprenait diffeacuterentes questions ouvertes et une question fermeacutee (voir

tableau 21) Lobjectif du questionnaire eacutetait dobtenir des informations concernant les

activiteacutes au sein desquelles eacutetaient impliqueacutes les reacutepondants et reacutepondantes Nous

souhaitions eacutegalement connaicirctre leur opinion concernant les secteurs dactiviteacutes et projets

speacutecifiques ougrave devraient ecirctre concentreacutes les efforts pour ladoption et le deacuteveloppement des

logiciels libres au Queacutebec Le questionnaire visait finalement agrave sonder les participants et

participantes quant agrave la structure dun eacuteventuel document public (par exemple un livre) sur

le logiciel libre au Queacutebec Nous avons demandeacute aux reacutepondants et reacutepondantes dindiquer

leurs noms et leur adresse de courriel pour pouvoir les contacter ulteacuterieurement dans le

cadre de la recherche ou simplement pour leur envoyer notre rapport final Ces reacuteponses

eacutetaient toutefois optionnelles et sont conserveacutees confidentiellement de faccedilon agrave respecter

CIRST ndash Note de recherche | page 17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lanonymat des reacutepondant-es Le questionnaire a eacuteteacute mis en ligne le 14 mars 2008 avec une

peacuteriode annonceacutee douverture de trois semaines soit jusquau 7 avril 2008 La majoriteacute des

reacuteponses (8790) ont eacuteteacute reccedilues entre le 14 mars et le 14 avril 2008 Nous avons cependant

laisseacute notre questionnaire accessible jusquau 28 avril 2008 alors que nous avions reccedilu 90

reacuteponses compleacuteteacutees Notons finalement que les questions eacutetaient reacutedigeacutees en franccedilais

seulement bien que les reacutepondant-es eacutetaient inviteacute-es agrave reacutepondre dans la langue de leur

choix Au total trois (3) reacuteponses ont eacuteteacute reccedilues en anglais (1 femme et 2 hommes)

Pour constituer notre eacutechantillon nous avons proceacutedeacute par une deacutemarche inspireacutee de la

technique dite laquo boule de neige raquo Cette meacutethode de sciences sociales consiste agrave former un

eacutechantillon initial dont les membres sont appeleacutes agrave recruter de nouveaux reacutepondants et

nouvelles reacutepondantes Pour notre enquecircte nous avons envoyeacute une invitation sur 18 listes

eacutelectroniques de discussion deacutejagrave connues par notre eacutequipe tout en encourageant les

reacutecepteurs et reacuteceptrices agrave rediffuser le message Lobjectif eacutetait de diffuser le plus

largement possible notre questionnaire de faccedilon agrave rejoindre des individus ou des

organismes que nous ne connaissions pas originalement Les listes cibleacutees eacutetaient

principalement a) des listes speacutecifiques des acteurs et actrices du libre (tels que les

groupes dutilisateurs du libre ndash GULs des listes des deacuteveloppeur-es des utilisateurs et

utilisatrices des formateurs et formatrices) b) des listes des entreprises speacutecialiseacutees dans le

deacuteveloppement du libre et c) des listes plus geacuteneacuterales des groupes communautaires

La plupart des reacutepondants et reacutepondantes ont indiqueacute agrave la question 14 de quelles maniegraveres

ils ou elles avaient reccedilu linvitation agrave participer agrave lenquecircte Treize personnes ont indiqueacute

avoir reccedilu linvitation par un ou une amie ou collegravegue Le reste des reacuteponses reacutefegraverent agrave

divers canaux de communication Ainsi 18 listes de discussion ont eacuteteacute nommeacutees quatre

sites web sur lesquels linvitation a eacuteteacute publieacutee et un canal de clavardage collectif de type

IRC (Internet Relay Chat) Les listes les plus populaires sont forumfacilqcca (neuf

personnes) logiciellibrelistesgouvqcca (neuf) annonceslinuqorg (neuf) et

generallinux-quebecorg (six) Les sites web ayant publieacute linvitation et eacutetant mentionneacutes

dans les reacuteponses sont wwwfacilqcca (deux personnes) wwwquebecosorg (cinq

personnes) wwwmtl2600org (une personne) wwwinfobourgcom (Carrefour Eacuteducation)

CIRST - Note de recherche | page 18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

(trois personnes) Finalement une personne a reccedilu linvitation par le canal IRC de Linuxshy

quebec (ircfreenodenetLinux-quebec) Sur les diffeacuterentes listes mentionneacutees quatre nous

eacutetaient initialement inconnues Ce sont EBSI (Eacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences

de linformation de lUniversiteacute de Montreacuteal) Edu-ressources Archives REFAD (Reacuteseau

denseignement francophone agrave distance du Canada) et Infobourgcom (Carrefour

Eacuteducation) Notre invitation a donc effectivement atteint quelques acteurs et actrices se

situant agrave lexteacuterieur de notre reacuteseau initial bien que leffet boule de neige sest finalement

reacuteveacuteleacute assez limiteacute puisque la plupart des listes mentionneacutees eacutetaient celles que nous avions

preacutealablement identifieacutees

CIRST ndash Note de recherche | page 19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 21 Grille de questions avec justifications Cateacutegorie Objectif Justification speacutecifique Questions du

questionnaire en ligne 1 Informations personnelles et deacutemographiques

Informations deacutemographiques permettant de retracer les reacutepondants et leurs canaux de communication

Pouvoir contacter les reacutepondants ulteacuterieurement (question optionnelle)

11 Quel est votre nom

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

12 Quel est votre sexe

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon la reacutegion administrative

13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous

Retracer les reacuteseaux par lesquels notre invitation a eacuteteacute diffuseacutee et eacutevaluer leffet boule de neige

14 Comment avez-vous reccedilu linvitation agrave reacutepondre agrave ce courriel

2 Vos activiteacutes lieacutees au logiciel libre

Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du Queacutebec (objectif 1)

Recenser les activiteacutes 21 Indiquez les activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute impliqueacuteshye depuis janvier 2006

Deacutecrire le type dengagement Peut-ecirctre important pour lanalyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

22 Deacutecrivez votre engagement au sein de chacune des activiteacutes mentionneacutees dans la question preacuteceacutedente

3 Ougrave mettre les efforts

Identifier les eacuteleacutements cleacutes du discours des acteurs en particulier en ce qui concerne les enjeux socioshyeacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois (objectif 2)

Question fermeacutee (un seul choix de reacuteponse laquo Obliger raquo les reacutepondants agrave donner une prioriteacute dans leurs choix

31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec (question agrave choix de reacuteponse)

Reacuteflexion normative la meilleure 32 Nommez un agrave trois projets maniegravere de promouvoir le logiciel ou organisations le-s plus libre Aider agrave orienterjustifier susceptible-s davoir un impact une prochaine recherche public lieacute au logiciel libre

Indiquez pourquoi

4 Vos commentaires Reacutealiser un document de Sappuyer sur les cateacutegories des 41 Dans le cadre de cette geacuteneacuterauxstructure du synthegravese qui pourra acteurs pour eacutelaborer la structure recherche nous souhaitons document contribuer agrave rassembler des

initiatives qui paraissent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des autres (objectif 3)

dun document possible sur le libre au Queacutebec

reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes dans ce document

CIRST - Note de recherche | page 20

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Que laquo repreacutesente raquo notre eacutechantillon Il est important dinsister sur le fait que cette enquecircte

ne preacutetend pas sappuyer sur un eacutechantillon formellement repreacutesentatif - comme le ferait par

exemple une enquecircte quantitative par sondage ndash mais plutocirct sur un eacutechantillon

exploratoire construit sur une base inductive dans lesprit de la sociologie qualitative

Comme le souligne Tenhouten (1992) il est difficile de proposer une geacuteneacuteralisation des

reacutesultats agrave partir dun eacutechantillonnage par laquo boule de neige raquo Thenhouten mentionne que

ces reacutesultats sont geacuteneacuteralisables laquo comme des donneacutees ethnographiques deacutetailleacutees raquo

(Tenhouten 1992) qui doivent par conseacutequent ecirctre appreacutehendeacutees comme des donneacutees de

terrain et analyseacutees comme telles Degraves lors il ne sagit pas de justifier a priori le choix de

notre eacutechantillon mais plutocirct de prendre notre eacutechantillon comme objet mecircme de lanalyse

en tentant de faire ressortir la situation sociologique quil repreacutesente

De maniegravere tregraves prudente (sinon eacutevidente) nous pouvons affirmer que notre enquecircte

repreacutesente lopinion des 90 personnes qui ont reacutepondu agrave notre questionnaire et que ces

personnes reacutealisent des activiteacutes lieacutees au logiciel libre En dautres termes notre enquecircte

repreacutesente la parole de certaines personnes consciemment engageacutees dans des activiteacutes lieacutees

au logiciel libre De plus nous pouvons affirmer que notre eacutechantillon provient des

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec mecircme si la majoriteacute des reacutepondants et

reacutepondantes se situent agrave Montreacuteal et agrave Queacutebec (voir tableau 32)

Tableau 22 Reacutegion de provenance des reacutepondant-es (Question 13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous)

Reacutegion Nb Montreacuteal 36 40 Capitale-Nationale (ville de Queacutebec) 25 28 Monteacutereacutegie 6 7 Estrie 5 6 Chaudiegravere-Appalaches 5 6 Bas-Saint-Laurent 3 3 Laval 3 3 Lanaudiegravere 2 2 Laurentides 2 2 Mauricie 1 1 Abitibi-Teacutemiscamingue 1 1 Gaspeacutesie Icircles-de-la-Madeleine 1 1

Total 90 100

CIRST ndash Note de recherche | page 21

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Il est par contre impossible daffirmer que notre eacutechantillon repreacutesente lensemble des

acteurs et actrices lieacute-es au logiciel libre au Queacutebec En ce sens force est de constater la

faible participation des entreprises commerciales dans notre questionnaire Cest le cas de

Reacutevolution-Linux une entreprise reconnue pour son travail mais qui nest pas du tout

mentionneacutee dans les reacuteponses agrave notre enquecircte Drsquoautre part comme nous le deacutecrirons agrave la

section 35 notre invitation a susciteacute la participation dun nombre important de femmes en

comparaison dautres eacutetudes similaires sur le logiciel libre

Eacutetant donneacute ces derniers constats et en consideacuterant que linvitation a eacuteteacute dabord diffuseacutee

aupregraves dacteurs et actrices deacutejagrave connu-es de notre eacutequipe nous pouvons poser lhypothegravese

dun biais de notre eacutechantillon envers des acteurs et actrices particuliegraverement engageacute-es

dans des groupes communautaires ou associatifs ougrave la preacutesence de femmes est parfois plus

importante Comme nous le verrons lune des conclusions de notre enquecircte concerne

lengagement pluriel des acteurs et actrices dans un foisonnement de groupes et

dassociations plus ou moins formels Notre analyse consistera agrave faire ressortir les modaliteacutes

de ces engagements

Eacutetant donneacute le caractegravere ouvert de nos questions notre analyse sest surtout faite en nous

inspirant des meacutethodologies qualitatives particuliegraverement de lanalyse de contenu Il

sagissait donc danalyser systeacutematiquement les reacuteponses aux questionnaires en tentant de

faire ressortir a posteriori diffeacuterentes cateacutegories danalyse Ces cateacutegories ont pu ecirctre

construites agrave partir drsquoune analyse des reacuteponses agrave une question speacutecifique comme cest le

cas pour lanalyse que nous preacutesentons agrave la section 31 Agrave dautres moments nous avons

tenteacute de faire ressortir des cateacutegories ou axes danalyse agrave partir de lensemble des reacuteponses

aux diffeacuterentes questions Pour lanalyse du corpus nous avons proceacutedeacute laquo manuellement raquo

ou en utilisant un tableur lisible dans des logiciels de type OpenOffice ou Excel La

principale raison de ce choix est quil nexiste encore aujourdhui que tregraves peu de logiciels

libres fonctionnant sur plusieurs plateformes (MacOSX et GNULinux notamment) aptes

agrave proceacuteder agrave une telle analyse Pour faciliter le travail collectif nous avons deacutecideacute dopter

pour un tableur qui est un protocole simple et deacutejagrave partageacute par les membres de leacutequipe

CIRST - Note de recherche | page 22

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Dans le cadre de lanalyse nous avons eacutegalement trouveacute pertinent de recourir agrave des

indicateurs quantitatifs pour explorer notre corpus par exemple en preacutesentant le nombre de

participant-es qui mentionnent telle ou telle expression ou encore en ce qui a trait aux

informations sociologiques Lutilisation de ces indicateurs quantitatifs ne vise quagrave explorer

diffeacuteremment notre corpus et ne concerne que celui-ci Ils ne preacutetendent pas - nous avons

deacutejagrave insisteacute sur ce point - repreacutesenter statistiquement lensemble des acteurs et actrices du

logiciel libre au Queacutebec

3 Quatre axes danalyse

Agrave la suite dune premiegravere lecture de nos reacutesultats nous avons eacutetabli quatre axes pour

analyser les reacuteponses au questionnaire en ligne Ces axes danalyse ont eacuteteacute eacutetablis de faccedilon

laquo intermeacutediaire raquo Ils ont eacutemergeacute apregraves une premiegravere eacutetape rapide danalyse des reacuteponses au

questionnaire Agrave partir de ces diffeacuterents axes eacutetablis en analyse preacuteliminaire nous avons

ensuite proceacutedeacute agrave une analyse approfondie de nos donneacutees

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets15

Cet axe danalyse constitue le point de deacutepart de notre enquecircte Il consiste agrave recenser et

preacutesenter diffeacuterentes initiatives lieacutees au logiciel libre au Queacutebec ou dit en dautres termes agrave

preacutesenter Un Portrait de lengagement pour les logiciels libres au Queacutebec Pour reacutealiser ce

travail nous nous sommes concentreacutes sur lanalyse de la question 21 (laquo Indiquez les

activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute

impliqueacute-) depuis janvier 2006 raquo) Dembleacutee nous pouvons conclure que les acteurs et

actrices simpliquent dans une multitude de projets qui incluent par exemple le

deacuteveloppement de logiciels libres mais eacutegalement lorganisation de rencontres collectives

lieacutees au logiciel libre de mecircme que des seacuteances de formation Nous avons creacuteeacute a posteriori

ndash cest-agrave-dire apregraves avoir reccedilu les reacuteponses ndash quatre cateacutegories dans lesquelles nous avons

par la suite classeacute les diffeacuterents projets deacutecrits dans la question 22

Nous utilisons ici le terme d laquoengagement pluriel raquo en reacutefeacuterence agrave la sociologie de laction plurielle et des reacutegimes dengagement deacuteveloppeacutee par Theacutevenot (2006) Cette reacutefeacuterence theacuteorique pourrait ecirctre deacuteveloppeacutee dans les travaux suivant cette note de recherche

CIRST ndash Note de recherche | page 23

15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

1 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes Cette cateacutegorie inclut tous les groupes locaux

qui organisent reacuteguliegraverement des rencontres sociales ou des activiteacutes Ces groupes peuvent

ecirctre constitueacutes leacutegalement ou non et peuvent avoir ou non un objectif lucratif Ils doivent

cependant exister sur une base laquo permanente raquo (c-agrave-d la participation agrave lorganisation dune

confeacuterence comme un groupe permanent) Cette cateacutegorie exclut les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres compris dans le point suivant

2 Projets de deacuteveloppement de logiciels Nous incluons dans cette cateacutegorie les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres dans lesquels sont impliqueacutes les reacutepondants et

reacutepondantes

3 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres Nous incluons dans cette

cateacutegorie les activiteacutes ponctuelles qui impliquent leacuteducation ou la promotion de logiciels

libres Notons que cette cateacutegorie pourrait ecirctre diviseacutee en sous cateacutegories confeacuterences

publications formation sensibilisation sites web Nous nous sommes contenteacutes ici dune

analyse sommaire mais les projets recenseacutes dans cette partie auraient pu agrave eux seuls faire

lobjet dune analyse approfondie

4 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation Nous avons

regroupeacute ici tous les projets qui relegravevent de lusage des technologies et de la migration

informatique Certains de ces projets pourraient faire lobjet dune analyse ethnographique

approfondie

Les tableaux 41 agrave 44 preacutesentent les diffeacuterents projets mentionneacutes par les reacutepondant-es

dans les cateacutegories que nous avons proposeacutees

CIRST - Note de recherche | page 24

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 31 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes bullFACIL bullCivic Access bullPromotion de lutilisation de la bullSQIL bullPHP Queacutebec bullcliquezpourmoiqcca geacuteomatique dans le bulltribunephilosophiqueorg bullKoumbit bullCoco - English capacity deacuteveloppement de mouvements bullUbuntu bullLinuQ development for anglo non de deacutemocratie participative bullUbuntu-qc bullLinux meetup profits in Quebec bullPromotion de lutilisation des bullUniversiteacute du Queacutebec en bullAteliers du libre et bullCommunautique logiciels libres dans le domaine Abitibi-Teacutemiscamingue ateliers populaires du bullCS Kamouraska-Riviegravere du geacuteospatial bullZone libre en eacuteducation libre Loup bullQueacutebecOS bullCASI Laboratoire de bullLinux-Queacutebec bullElgg bullSocieacuteteacute GRICS conception et analyse de bullCollim (Comiteacute pour bullFree Software Foundation bullInukTIC systegravemes informatiques le logiciel libre agrave bullGentoo-Queacutebecorg bulllignedutempsqcca et (CASI) de lEacutecole Maisonneuve) bullGULQueacutebec bullLimoilux Polytechnique de Montreacuteal bullFondation pour une bullGULSE bullLinuQ - groupe de volontaires dirigeacute par Michel Dagenais bibliothegraveque globale bullGULUR Groupe Linux agrave Queacutebec bullListe des logiciels libres du Programme dutilisateurs de logiciels bullCAPE gouvernement du Queacutebec Observatoire des SIGB libres agrave Rosemont bullCentre social autogeacutereacute bullOui-Yes Informatique (Systegravemes Inteacutegreacutes de (GULLAR) bullSavoir Faire Linux bullAQUOPS Gestion de bullGULUS Groupe bullUniversiteacute du Queacutebec agrave bullApathy is Boring - youth Bibliothegraveques) libres dutilisateurs Linux de Rimouski (plateforme engagement through media + bullGulum (Groupe lUniversiteacute de Sherbrooke Claroline) tech + art dutilisateurs Linux de bullIle Sans Fil bullUQBM bullLabCMO lUniversiteacute de bullIndividu ndash Statistique bullwwwculturelibreca Montreacuteal) Canada bullXo-Quebec

bullBande passante

Tableau 32 Projets de deacuteveloppement de logiciels bullUbuntu bullddmap (inactif) bullOpenStreetMaporg bullDeacuteveloppement dun bullProjet MILLE bullDrupal (Ubercart CiviCRM) bullOSCAR systegraveme de reacutepartition bullAliXe bullEclipsePydev bullPanda3D assisteacutee par ordinateur bullClaroline bullEntertainer bullPuppet libre pour le reacuteseau bullDebian bullFeed of Feeds (version bullPymacs ambulancier (Agence bullOLPC remanieacutee) bullRecode de la santeacute et des bullProjet Fortic bullFrogLinux bullRoundcubenet services sociaux de bullPython bullGambit bullSilverrun lEstrie) bullScribus bullGentooorg bullSnow bullDeacuteveloppement de bullSFL bullGeogebra bullSpip (logiciel de gestion de fonctionnaliteacutes bullTikiWiki bullGestion de la traduction de contenu) cartographiques bullabLCA laide en franccedilais pour bullSubversionTortoise avanceacutees pour le bullAlionet pour OpenSuSE Audacity et Scribus bullTranslation Project systegraveme dinformation bullAlternCorg bullGstreamer Glib Farsight bullWdiff geacuteographique Web bullBitweaver bullhttpwwwasteriskorg bullWifiDog Cartoweb bullBlender 3D bullinfoshopkeeper bullZeee adaptation de la (Camptocamp France) bullBlutooth Plugin pour le bullLCM distribution Zenwalk sur bulldivers projets Linux Nokia 770 bullLinux Trace Toolkit leeePC dAsus Reacutefeacuterence bullPatrioteBSD bullCGBT bullModelibra httptuxeeeorg bullPootle bullColibris bullModelSphere de Silverrun bullDeacuteveloppement dapplications bullConversionMagick bullOCS+GLPI Systegraveme libre pour le monde de bullConversionSVG dinventaire leacuteducation

bullOpenOffice

Tableau 33 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

CIRST ndash Note de recherche | page 25

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

(Confeacuterences publications formation sensibilisation sites web) bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi sur les SIGB libre et autres outils utiles pour les professionnels de linformation et pour les scientifiques bullFestival dinstallation du Gulus en automne 2006 bullFacil bullLibre Graphics Meeting (Lyon France mars 2006 Montreal 2007 Wroclaw 2008) bullAteliers sur Scribus (colloque de lrsquoAQUOPS LGM) bull7e RMLL agrave Amiens France bullTropheacutees du libre agrave Soissons France en 2007 et 2008 bullPromotion de lutilisation des logiciels libres dans le domaine geacuteospatial (Deacutepartement de geacuteomatique appliqueacutee de lUniversiteacute de Sherbrooke) bullFormatrice en informatique et en alphabeacutetisation aupregraves du CAPE bullRecherche de logiciels pour le franccedilais et les matheacutematiques bullPHP Queacutebec Confeacuterence bullEacutetude reacutealiseacutee en 2007 Analyse comparative entre Koha et CDSISISEacutetude qui sera preacutesenteacutee en aoucirct 2008 Eacutetude comparative des principaux SIGB libres (Koha Evergreen WebLis PMB Cds-Isis) bullEacutecriture darticles agrave propos des logiciels libres dans des revues pour bibliotheacutecaires bullConfeacuterences sur le sujet (culturelibreca) bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullRococo bullCours sur le logiciel libre bullUPAM bullFormations aux logiciels libres

bullOrganisation dun Install Fest (en contact avec le COMIC) bullReacutedaction un document pour suggeacutereragrave la FAEacuteCUM de diffuser leurs documents dans des formats ouverts et dencourager les associations eacutetudiantes agrave faire de mecircme bullPromotion des logiciels libres dans mon entourage bullConfeacuterences et ateliers sur le libre logiciels et culture bullCLLAP 2008 bullReacutedaction darticles pour Linux+ DVD et la revue de lAPSDS bullProduction de plusieurs tutoriels animeacutes ou non sur lutilisation de certains logiciels libres bullCLLAP 2008 shybullTable ronde sur le logiciel libre lors de MCETECH 2008 bullsensibiliser les membres du personnel de mon eacutecole bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL LGM bullJourneacutees carriegraveres faculteacute de Geacutenie bullRencontres Africaines du Logiciels Libre bullRencontres Mondiales du Logiciel Libre (France) bullLinux Journal bullFormation sur UBUNTU bullEnseignement de linformatique avec la suite OpenOffice Thunderbird et Firefox bullFormation en production multimeacutedia en logiciels libres (Gimp Blender Ardour Drupal Pure Data HTML CSS) bullAteliers Speacuteciaux bullPreacutesence et interventions lors de Linux-Meetups depuis aoucirct 2007

bullInstall-Fest agrave lUniversiteacute Laval bullguidelinspirecom bullProjet Techno-Eacutecolo bullDonne de la formation aux enseignants sur comment utiliser notre site web (profs de ceacutegep du secondaire et mecircme du primaire agrave partir de la 4e anneacutee) bullwwwrecensementecoleca une enquecircte en ligne bullPreacutesentation de logiciels lors des activiteacutes laquo portes ouvertes raquo [GULLAR] bullFormateur sur plusieurs logiciels libres en eacuteducation (Geogebra Geonext Squeak Scratch SPIP Wiki Cyberfolio blogues etc) bullJe parle de GNULinux (kubuntu) dans mon milieu de travail bullLabCMO Colloque sur le logiciel libre bullWebmaestro (confeacuterence) bullSemaine queacutebeacutecoise de linformatique libre (SQIL) bullFormation et preacutesentation sur des logiciels libres bullConfeacuterences du groupe LINUQ bullAteliers dinstallation LINUX bullPromotion pour la communauteacute de logiciel libre bullUtilisateur de logiciel libre agrave la maison (Linux) et participation a des forums de discussions sur le sujet bullPromotion du logiciel libre dans mon entourage bullCampagne de promotion dOpenOfficeorg bullTenue dun kiosque sur les logiciels libres (2 jours)

Tableau 34 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation)

CIRST - Note de recherche | page 26

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

bullInstallation de Linux au cafeacute eacutetudiant du ceacutegep Limoilou (Limoilux) bullInstallation de plus de 20 serveurs Linux (SLES) bullUtilisation de Nagios et de Cacti bullUtilisation de OC4J sous Linux bullMigration vers un environnement TYPO3 PHP 5 MYSQL bullInstallation de Zenwork pour la MAJ des serveurs bullInstallation de AWStat pour les stats de lIntranet bullMises en place et mises agrave jour de CMS blog wiki galeries de photos etc bullUtilisation de TYPO3 - phpBB

bullWordpress - Mediawiki - OpenOffice pour la documentation bullImplantation de OpenOffice au Gouvernement bullJe me sers de Linux chaque jour dans mes interventions bullImplantation des logiciels libres dans les entreprises ougrave je travaille bullUtilisation de logiciels libres dans mon milieu de travail bullUtilisation quotidienne de Open Office Thunderbird PhotoFiltre FireFox Sunbird et Lightning Google Agenda Celestia GanttProject bullJai chez moi 2 ordinateurs avec Kubuntu et au travail jessaie de remplacer les logiciels proprieacutetaires en libre (PDFCreator DIA OOorg )

bullMigration damis sur Linux bullJutilise [] les logiciels libres au sein de lentreprise qui memploie bullCertaines commissions scolaires utilisent le logiciel libre et je dois donc ecirctre au courant de ces logiciels pour pouvoir faire ce que je montrais auparavant dans Excel bullImplantation de serveurs Web base de donneacutees etc (solutions LAMP) bullImplantation de serveurs de streaming audio bullUtilisation de logiciel libre dans le milieu eacuteducatif bullMise en place dun systegraveme de diffusion de cours universitaires en direct en utilisant des logiciels libres

311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres

Cette prolifeacuteration de groupes sociaux projets et activiteacutes signifie-t-elle quil existe au

Queacutebec un laquo mouvement raquo du logiciel libre tourneacute vers des enjeux politiques Sinon quel

portrait des militants et militantes du logiciel libre pouvons-nous dresser dans le cadre notre

enquecircte Pour reacutepondre agrave ces questions mentionnons tout dabord que seuls trois

reacutepondant-es (une femme et deux hommes sur 90 personnes) reacutefegraverent agrave la cateacutegorie

laquo mouvement raquo [id90 id91 id160] tout en notant dans deux cas que ce mouvement nest

pas incompatible avec leacuteconomie de marcheacute Un de ces reacutepondants eacutecrit

Il me semble important deacuteviter la dichotomie profit financier-logiciel libre par laquelle le mouvement de logiciels libres est placeacute en opposition avec leacuteconomie de marcheacute Il me semble que les logiciels libres et leacuteconomie de marcheacute ne sont pas incompatibles mais doivent fonctionner en synergie Le mouvement des logiciels libres me paraicirct important dans le sens ougrave il propose une nuance au modegravele actuel qui capitalise sur la reacutetention drsquoinformation [id90 q41]

Cela dit puisquassez peu de reacutepondant-es reacutefegraverent explicitement agrave la dimension politique

nous devons rester prudents agrave ce stade exploratoire de notre recherche avant dattribuer un

caractegravere militant agrave leurs actions Un des reacutepondants insiste dailleurs pour affirmer que

laquo [l]e libre [nest] pas juste une affaire de militants mais un outil solide pour lentreprise raquo

CIRST ndash Note de recherche | page 27

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

[id 91 q41] Notre travail dinterpreacutetation neacutecessite de nouvelles discussions au sein de

leacutequipe de recherche pour choisir un cadre theacuteorique puiseacute agrave mecircme la sociologie des

mouvements sociaux

En revanche il serait difficile de nier lapparente dimension sociale voire citoyenne de

leurs activiteacutes Nous avons vu en effet que les reacutepondants et reacutepondantes eacutetaient engageacute-es

souvent de faccedilon beacuteneacutevole dans une multitude de projets parmi lesquels de nombreuses

activiteacutes deacuteducation ou de formation Aussi plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes

nheacutesitent pas agrave parler de communauteacute et de solidariteacute Ainsi 16 des 90 reacutepondant-es

utilisent le terme de laquo communauteacute raquo et plusieurs reacutefegraverent eacutegalement agrave des termes comme

laquo aide raquo laquo soutien raquo et laquo sens de la communauteacute raquo

[L]es GULs et autres groupes similaires qui jour apregraves jour fournissent du support agrave la communauteacute et aux neacuteophytes [id 31 q41]

Il faudrait mettre laccent sur laide quune bonne communauteacute peut apporter [id 81 q41]

[L]e niveau (tregraves grand) de soutien par la communauteacute [id131 q41]

Le logiciel libre est probablement le premier laquo Social Network raquo ducirc agrave son modegravele de gestion et au sens de communauteacute quil apporte [id156 q 41]

Ces extraits rejoignent les propos de Benkler et Nissembaum (2006) que nous avons

preacutesenteacutes plus tocirct agrave leffet que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre simplement

appreacutehendeacutes sous leurs aspects fonctionnels et eacuteconomiques mais eacutegalement comme des

plateformes permettant aux citoyens dexpeacuterimenter des formes originales dassociation et

dengagement social Pour terminer la description de ces reacuteponses en ce qui concerne les

associations dentraide notons le rocircle des activiteacutes informelles deacuteducation populaire pour

soutenir les usagers et usagegraveres du logiciel libre

Ateliers populaires du libre FreeGeek et autre GUL permettent aux non-usagers et aux usagers de trouver un reacuteseau dentraide local et relativement informel concernant le logiciel libre et le bidouillage et le recyclage informatique [id51 q32]

CIRST - Note de recherche | page 28

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre

Un eacuteleacutement qui ressort de notre enquecircte concerne le rocircle important attribueacute aux institutions

publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre Cest en particulier le secteur de

ladministration publique (ou des services gouvernementaux) de mecircme que celui de

leacuteducation qui retiennent lattention Agrave la question 31 (laquo Selon vous vers quel secteur

dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et

ladoption du logiciel libre au Queacutebec raquo - question fermeacutee) 34 personnes ont indiqueacute que

ladministration publique constitue le principal secteur vers lequel devraient ecirctre dirigeacutes les

efforts pour la promotion du logiciel libre 36 autres reacutepondant-es ont identifieacute leacuteducation

(primaire et secondaire ndash 28 ndash et eacuteducation supeacuterieure ndash 8) comme le secteur le plus

approprieacute vers lequel mettre les efforts Cette place importante des institutions publiques

pour la promotion et ladoption des logiciels libres contraste avec la strateacutegie mise de

lavant par les partisan-es eacutetasunien-es de llaquo open source raquo qui misent sur les grandes

entreprises du Fortune 500 (Raymond 1999) pour parvenir agrave leurs fins

Tableau 35 Secteurs dactiviteacutes privileacutegieacutes (Question 31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacutes les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec)

Administration publique (feacutedeacuterale provinciale municipale) 34 3778

Eacuteducation primaire et secondaire 28 3111

Eacuteducation supeacuterieure 8 889

Entreprises priveacutees 6 667

Politiques publiques (politiques de droits dauteurs CRTC) 4 444

Organismes communautaires 2 222

Communauteacute du logiciel libre (deacuteveloppement de logiciels groupes dutilisateurs) 1 111

Autre 7 778

Total 90 10000

Comme nous lavons constateacute ailleurs (Couture 2007) les revendications et les strateacutegies

des acteurs et actrices des logiciels libres semblent prendre des formes diffeacuterentes en

fonction du contexte social et politique ougrave elles sont mises en œuvre Ainsi contrairement

au contexte eacutetasunien ougrave le marcheacute est geacuteneacuteralement perccedilu comme lun des principaux

CIRST ndash Note de recherche | page 29

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

moteurs eacuteconomiques le Queacutebec sest traditionnellement appuyeacute sur lEacutetat comme levier

eacuteconomique De plus les reacuteponses agrave notre questionnaire reflegravetent probablement les efforts

du secteur public deacutejagrave mis de lavant dans le passeacute pour promouvoir le logiciel libre et que

nous avons preacutesenteacutes en introduction le projet MILLE en eacuteducation ou les diffeacuterentes

expressions dinteacuterecirct du ministegravere des Services gouvernementaux

321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo

Dune maniegravere geacuteneacuterale les reacutepondant-es semblent accorder un rocircle important aux

institutions publiques eacutetant donneacute la masse dutilisateurs pouvant ecirctre rejointe par celles-ci

Ils et elles insistent sur le large bassin dusagers autant au sein de ladministration publique

que de leacuteducation qui pourraient adopter le logiciel libre

Concernant les administrations publiques ils et elles eacutecrivent par exemple

Cela rejoindrait un plus grand nombre de personnes qui seraient par la suite plus ouvertes agrave utiliser du libre agrave la maison [id64 q32]

Cest prometteur pour le deacuteveloppement du logiciel libre (grand pouvoir dachat utilisateurs assez forts) [id129 q32]

Nous retrouvons eacutegalement un discours similaire en ce qui concerne le secteur de

leacuteducation

Le milieu de lrsquoeacuteducation au premier chef car il touche un eacutenorme bassin de population plus drsquoun million drsquoeacutelegraveves et pregraves de 80 [mille] enseignants [id29 q32]

Par contre pour avoir un impact public passer par leacuteducation 25 des gens ont un emploi lieacute au monde de leacuteducation et en plus les jeunes forment la relegraveve [id129 q31)

Les eacutecoles les bibliothegraveques et les universiteacutes car cest accessible agrave beaucoup de personnes [id124 q31]

Plusieurs personnes notent eacutegalement leffet dentraicircnement que pourrait avoir ladoption du

logiciel libre par ladministration publique ou leacuteducation

Effets dentraicircnement des gouvernements nationaux et locaux sur les entreprises parapubliques organismes communautaires et les entreprises priveacutees [id98 q31]

Un exemple reacuteussi vers une solution libre agrave ce genre de projet donnerait une seacuterieuse visibiliteacute et creacutedibiliteacute agrave ladoption du LL [logiciel libre] [id108 q31]

CIRST - Note de recherche | page 30

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

322 Eacuteduquer aux logiciels libres

Lorsque les reacutepondant-es reacutefegraverent au secteur de leacuteducation cest cependant la dimension

peacutedagogique plutocirct queacuteconomique qui est la plupart du temps mise de lavant Ainsi si le

secteur de leacuteducation doit adopter des logiciels libres il semble que ce soit avant tout pour

que les gens connaissent le logiciel libre et les valeurs qui lui sont associeacutees

Pour encourager les valeurs de partage et non de piratage nous devons encourager lutilisation de logiciels libres [id16 q31]

Eacuteducation En commenccedilant par montrer aux jeunes quils ont la possibiliteacute dapprendre et de deacutevelopper dans le domaine informatique sans deacutependre des lignes de penseacutee neacutefastes drsquoune socieacuteteacute monopoliste et capitaliste agrave lexcegraves De leur permettre de voir et de choisir ce qui leur convient le mieux [id106 q31]

Cest par lacquisition de connaissances et dapprentissages relieacutes aux logiciels libres que les apprenants reacutealiseront quil existe des solutions libres [id 46 q31]

La derniegravere citation est exemplaire en regard de nos inteacuterecircts theacuteoriques car elle met de

lavant la diversiteacute des choix possibles dans le domaine technologique En effet pour ce

reacutepondant mettre en place une formation aux logiciels libres nest pas lieacutee agrave la neacutecessiteacute

dadopter sine qua non les logiciels libres mais plutocirct agrave la neacutecessiteacute de laquo reacutealiser quil existe

des solutions libres raquo Il sagit en quelque sorte de former les eacutetudiant-es agrave lexistence dune

pluraliteacute de possibiliteacutes technologiques Leacuteducation paraicirct donc un secteur dactiviteacutes

crucial pour les reacutepondants et les reacutepondantes autant pour sa capaciteacute agrave creacuteer une demande

en logiciels libres que pour son rocircle peacutedagogique deacuteducation aux logiciels libres

323 Ougrave diriger les efforts

Les reacutepondants et reacutepondantes donnent eacutegalement plusieurs reacuteponses concernant les

diffeacuterentes maniegraveres de favoriser ladoption du logiciel libre au sein des institutions

publiques Dans le tableau 45 nous avons fait ressortir ces reacuteponses en les divisant en

diffeacuterentes cateacutegories - toujours construites a posteriori ndash ce qui donne une ideacutee de la

maniegravere dont la migration vers des logiciels libres devrait ecirctre accomplie des secteurs qui

pourraient ecirctre cibleacutes ainsi que des groupes plus susceptibles de faire pression aupregraves du

gouvernement Un aspect remarquable de ces reacuteponses est limportance attribueacutee aux

dispositifs technologiques pour favoriser ladoption du logiciel libre comparativement agrave

dautres initiatives laquo sociales raquo comme la formation le lobbying aupregraves des deacuteputeacutes ou la

CIRST ndash Note de recherche | page 31

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

mise en place de politiques publiques Nous pourrions ici poser lhypothegravese dun certain

deacuteterminisme technique encore tregraves preacutegnant parmi les acteurs et actrices du logiciel libre

alors que ceux-ci et celles-ci attribuent aux technologies une capaciteacute inheacuterente de

changement social Agrave notre avis une importance trop restrictive accordeacutee aux technologies

pourrait avoir leffet pervers de deacuteleacutegitimer des actions et des initiatives qui auraient des

impacts significatifs sur le plan eacuteconomique ou politique Concernant les groupes de

pression notons en particulier lentreprise Savoir-Faire Linux qui a eacuteteacute mentionneacutee trois

fois Ceci peut vraisemblablement sexpliquer par la requecircte en jugement deacuteclaratoire faite

par cette entreprise contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec pour contester lattribution sans

appel doffres dun marcheacute agrave Microsoft (Savoir-Faire Linux 2008)

Pour favoriser cette adoption du logiciel libre dans le monde de leacuteducation en particulier

au niveau primaire et secondaire quelques reacuteponses font reacutefeacuterence au projet MILLE qui

nous lavons deacutejagrave indiqueacute preacuteceacutedemment a reccedilu dans le passeacute une couverture meacutediatique

importante Dautres reacutepondants et reacutepondantes font reacutefeacuterence aux organismes GRICS ou

AQUOPS impliqueacutes dans le monde de leacuteducation Un reacutepondant mentionne que le projet

Cyber-savoir agrave la Commission scolaire de Montreacuteal (CSDM) pourrait constituer un vecteur

vers ladoption de logiciels libres Un autre reacutepondant reacutefegravere aux groupes comme Maillons

et Facil pour faire pression aupregraves du gouvernement Finalement au niveau de leacuteducation

supeacuterieure quelqursquoun mentionne le partenariat universiteacute-industrie qui laquo pourrait ecirctre un

tremplin par lequel le libre peacutenegravetre lindustrie agrave partir de lacadeacutemique raquo [id13q32]

CIRST - Note de recherche | page 32

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 36 Ougrave diriger les efforts Comment le faire Groupes de pression bullGNU bullSavoir-faire Linux (3) bullIl faudrait bien sucircr offrir des formations pour accompagner les gens bullCLLAP durant le transfert bullZone libre en eacuteducation bullLe remplacement des infrastructures informatiques par des solutions bullSQIL entiegraverement libre car dans ce domaine les solutions ont fait leurs preuves bullFACIL depuis longtemps De plus ceci nrsquoaurait pratiquement pas dimpact pour bullKoumbit les utilisateurs qui sont selon moi les plus reacuteticents aux changements bullGRICS bullLemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes bullGULL administrations bullLabCMO bullOpenOffice (4) bullFirefox (2) Quel secteur en particulier bullLinux (3) bullEacuteducation bullLa Commission des Leacutesions professionnelles (CLP) a un systegraveme bullReacuteseau de la santeacute informatique qui tourne sous Linux bullBibliothegraveques publiques eacutecoles primaires et bullUbuntu secondaires administrations bullTypo3 (Lamp) vs IIS Mysql vs Oracle municipalesprovinciales bullMigration technologique plateforme centrale vers une solution libre bullLe Web au gouvernement du Queacutebec bullUtilisation WEB dapplications bullRevenu Queacutebec bullLe passage agrave des CMS libres ou mecircme des EMS eacuteventuellement bullInstitutions scolaires Alfresco par exemple est en train de faire une perceacutee tranquillement bullCRSH et organismes de financement bullAsterisk bullProjets deacuteducation internationale bullPDFCreator bullInstitutions denseignement

bullCommissions scolaires

324 Quelles politiques publiques

Lun des aspects surprenants de notre enquecircte est la quasi-absence de mentions explicites agrave

des politiques publiques et ce malgreacute le rocircle important attribueacute aux institutions publiques

que nous avons deacutecrit plus tocirct Ainsi agrave la question 31 (question fermeacutee) seulement quatre

des 90 reacutepondant-es ont indiqueacute privileacutegier des efforts dans la mise en place de politiques

publiques favorables aux logiciels libres En constatant ces reacuteponses nous avions dabord

penseacute quune faible importance eacutetait attribueacutee aux politiques publiques Toutefois en

analysant les questions ouvertes il semble bel et bien que la question des politiques

publiques soit effectivement une veacuteritable preacuteoccupation mais que les acteurs et actrices y

reacutefegraverent par dautres termes que lexpression laquo politiques publiques raquo16

Notons tout dabord que plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes sexpriment en termes dun

De plus comme cette question eacutetait fermeacutee avec la possibiliteacute dune seule reacuteponse il est possible que plusieurs personnes aient choisi une reacuteponse plus geacuteneacuterale par exemple laquo eacuteducation raquo ou laquo administration raquo qui peut englober les politiques publiques

CIRST ndash Note de recherche | page 33

16

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

laquo devoir raquo pour lEacutetat (ladministration publique ou le secteur de leacuteducation) dadopter des

logiciels libres (les soulignements sont de nous)

Les administrations publiques ont le devoir de ne pas couper le marcheacute des logiciels aux entreprises queacutebeacutecoises Or preacutesentement ce sont des contrats aux sommes imposantes qui sont donneacutes agrave Microsoft sans appels doffres [id16 q32]

Les administrations publiques devraien t toutes utiliser des logiciels libres [id64 q32]

All public sector institutions schools universities should us e open source to ensure the continued enhancement of the bien commun (access to and for all) [id37 q32]

Comme dautres instances gouvernementales agrave travers le monde notre gouvernement ainsi que nos diffeacuterentes administrations publiques devraien t utiliser des logiciels libres et investir davantage dans la formation des utilisateurs que dans lachat de logiciels proprieacutetaires [id36 q32]

Certaines reacuteponses concernent plus speacutecifiquement les appels doffres et les subventions

publiques (voire mecircme priveacutees) qui devraient favoriser lusage du logiciel libre

Helping Centraide (which funds a lot of non-profits) modify their technology support grant to include consulting as an option instead of only buying off-the-shelf proprietary software as it currently does [id7 q32]

Lors du lancement dun appel doffres public par un organisme gouvernemental ou paragouvernemental pour un projet relieacute aux technologies de linformation il devrait ecirctre indiqueacute que les offres proposant une solution ouverte et libre seront privileacutegieacutees [id10 q32]

Dautres reacuteponses vont eacutegalement dans le sens dune politique dutilisation du logiciel libre

au sein des administrations publiques

Le gouvernement pourrait utiliser des logicielsformats libres pour leur donner creacutedibiliteacute et visibiliteacute aupregraves de la population [id34 q32]

Lemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes administrations [id26 q32]

OpenDocument Format Ce format de document bureautique sil eacutetait eacutetabli comme norme dans les eacutecoles et administrations pourrait forcer ladoption rapide de programmes tels que AbiWord et OpenOfficeorg projets libres [id5 q32]

Un reacutepondant mentionne quant agrave lui la possibiliteacute dobliger les vendeurs agrave distinguer le

mateacuteriel et le logiciel allant par exemple agrave lencontre de la pratique actuelle qui consiste agrave

preacuteinstaller le logiciel Windows sur les ordinateurs mis en vente sur les portables

CIRST - Note de recherche | page 34

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Diffeacuterencier le mateacuteriel du logiciel en obligeant les vendeurs agrave indiquer preacuteciseacutement le prix du mateacuteriel et celui du logiciel et permettre de prendre lun ou lautre sans obligation dacheter les deux (ventes lieacutees) [id9 q32]

Finalement notons deux derniegraveres reacuteponses qui soutiennent que les institutions publiques

doivent jouer un rocircle plus important dans lorganisation dactiviteacutes ou de programmes

favorisant le deacuteveloppement de logiciels libres ou de contenus libres

Lorganisation de grands concours mettant en valeur et faisant la reconnaissance du travail effectueacute en logiciel libre [id6 q32]

Le Wikipeacutedia francophone qui pourrait ecirctre financeacute par les pouvoirs publics (comme en Allemagne) ou dont le contenu pourrait du moins ecirctre enrichi collectivement par la faute de certains protocoles mis en place au niveau des universiteacutes [id7 q32]

Malgreacute ces deux derniegraveres reacuteponses il semble que dans leur majoriteacute les reacutepondants et

reacutepondantes nattribuent pas un rocircle positif important au gouvernement concernant les

activiteacutes de deacuteveloppement de logiciel libre Aucun-e ne mentionne la possibiliteacute dun

deacuteveloppement de logiciels libres qui pourrait ecirctre financeacute au moins en partie par les

institutions publiques17 Le rocircle du gouvernement semble se limiter agrave ladoption de

technologies existantes

Finalement il est remarquable de ne retrouver pour lensemble des reacuteponses ouvertes que

tregraves peu de reacutefeacuterences aux instances ou aux politiques feacutedeacuterales Parmi celles-ci notons

quun reacutepondant indique avoir eacutetudieacute lors de sa maicirctrise en sciences politiques le lien entre

la question du logiciel libre et laquo le processus de reacuteforme du droit dauteur au Canada ainsi

que son incidence sur le monde de lenseignement raquo [id 101 q22] Une autre reacutepondante

[id187] soutient quant agrave elle la neacutecessiteacute pour les organismes subventionnaires de

recherche dont le CRSH (Conseil de recherche en sciences humaines ndash organisme feacutedeacuteral)

dutiliser des logiciels libres eacutetant donneacute quils reccediloivent du financement public Finalement

un autre reacutepondant indique ecirctre agrave lemploi de Statistique Canada mais naborde toutefois

pas le rocircle eacuteventuel de ce ministegravere ou du gouvernement feacutedeacuteral sur la question du logiciel

libre Mise agrave part la question du droit dauteur mentionneacutee une seule fois on ne retrouve

dans les reacuteponses aucune reacutefeacuterence agrave des domaines de juridiction proprement feacutedeacuterale Le

Par exemple un peu agrave la maniegravere dont le gouvernement avait eacutelaboreacute dans les anneacutees 1990 un programme qui accordait dimportantes subventions agrave la creacuteation dentreprises en multimeacutedia

CIRST ndash Note de recherche | page 35

17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

projet de loi C-61 de reacuteforme du droit dauteur ou encore certaines reacuteformes du CRTC

concernant la neutraliteacute de lInternet qui pourraient avoir un impact important sur la

question du logiciel libre ne sont pas abordeacutes explicitement par les reacutepondants et

reacutepondantes

Nous pouvons en deacutefinitive conclure que la plupart des reacutepondants et reacutepondantes pensent

que les institutions doivent jouer un rocircle important dans ladoption du logiciel libre

Toutefois la maniegravere exacte dont pourraient se concreacutetiser ces interventions est beaucoup

moins claire De plus il semble que les reacutepondants et les reacutepondantes envisagent davantage

des solutions au niveau des politiques queacutebeacutecoises qursquoau niveau feacutedeacuteral

33 Femmes et logiciels libres

Nous avons choisi de consacrer une attention particuliegravere aux activiteacutes porteacutees par les

femmes dans le cadre de notre enquecircte Ce choix danalyse est motiveacute par le constat dune

faible participation des femmes dans le monde du logiciel libre mis de lavant dans

certaines recherches sociales Par exemple le sondage en ligne reacutealiseacute en 2002 dans le

cadre de lrsquoenquecircte europeacuteenne FLOSS avait reacuteveacuteleacute une proportion de 11 de femmes

parmi un eacutechantillon de 2 784 laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo (Ghosh et coll 2002)

De plus certains auteur-es ont noteacute que cette disproportion dans la participation des

hommes et des femmes eacutetaient plus marqueacutee encore dans le monde du logiciel libre que

dans celui de linformatique proprieacutetaire (Lin 2006 Nafus et coll 2006 Levesque et

Wilson 2004) Cette tregraves faible preacutesence des femmes apparaicirct dautant plus eacutetonnante si

lrsquoon considegravere les principes du logiciel libre qui affirment le droit pour tous - et toutes - de

faire usage des logiciels et de participer agrave leur deacuteveloppement

Les reacutesultats de notre enquecircte se deacutemarquent toutefois de cette faible preacutesence des femmes

mise de lavant dans les enquecirctes preacuteceacutedentes Ainsi 14 femmes ont reacutepondu agrave notre

questionnaire sur un eacutechantillon de 90 personnes ce qui donne une proportion denviron

15 18 Bien que ce taux soit encore assez faible il contraste avec le 11 reacuteveacuteleacute dans

Un autre aspect inteacuteressant agrave noter est que les trois personnes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire et provenant des reacutegions les plus eacuteloigneacutees (Mauricie Gaspeacutesie Abitibi-Teacutemiscamingue) sont toutes des

CIRST - Note de recherche | page 36

18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

leacutetude de Ghosh et coll (2002) citeacute plus tocirct Parmi dautres causes (dont le caractegravere

exploratoire de notre eacutetude) cet eacutecart pourrait peut-ecirctre sexpliquer par le fait que la

preacuteceacutedente eacutetude avait limiteacute la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciel libre raquo aux seules

personnes qui avaient effectivement contribueacute au code source dun logiciel libre19 Agrave

linverse notre enquecircte rejoignait plus largement lensemble des acteurs et actrices

impliqueacutes dans des initiatives et projets lieacutes au logiciel libre sans restriction par rapport agrave

lactiviteacute speacutecifique dans laquelle ils et elles sont engageacute-es Ainsi la plupart des

reacutepondantes ont indiqueacute avoir reccedilu linvitation agrave participer agrave notre enquecircte par des listes de

diffusion non orienteacutees de maniegravere speacutecifique vers les aspects techniques du logiciel libre

cinq ont reccedilu le questionnaire directement par lentremise dun-e ami-e ou dun-e collegravegue

trois par la liste des Ateliers populaires du libre (APL) deux par la liste du Centre de

documentation sur leacuteducation des adultes et la condition feacuteminine (CDEacuteACF) Quatre

autres reacutepondantes ont deacuteclareacute lrsquoavoir reccedilu par lrsquoune des listes suivantes le Carrefour

Eacuteducation la liste de lrsquoEacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences de linformation le

LabCMO et finalement LinuQ

Les reacuteponses agrave notre questionnaire permettent de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes Le tableau 37 donne une repreacutesentation

quantitative de la participation diffeacuterencieacutee des hommes et des femmes dans les diffeacuterentes

cateacutegories construites analytiquement et deacutecrites dans le premier axe de notre analyse

(lengagement dans une multitude de petits projets) Comme un-e mecircme reacutepondant-e peut

ecirctre engageacute-e dans plusieurs types drsquoactiviteacutes dans le monde du logiciel libre il-elle peut se

femmes Sans pouvoir conclure quoi que ce soit eacutetant donneacute la taille de leacutechantillon ces reacutesultats exploratoires nous amegravenent toutefois agrave consideacuterer la pertinence dune eacuteventuelle recherche qui aborderait lusage des logiciels libres en reacutegion eacuteloigneacutee en portant une attention particuliegravere aux formes dusages deacuteployeacutees par les femmes

Leacutechantillonnage reacutealiseacute par Ghosh et coll a proceacutedeacute en deux eacutetapes La premiegravere eacutetape a consisteacute agrave la maniegravere de notre propre enquecircte agrave diffuser une invitation sur diffeacuterents forums de discussions eacutelectroniques mais en ciblant cette fois plus speacutecifiquement et explicitement les laquo deacuteveloppeur-es raquo Ce premier eacutechantillon qui reacuteunissait 2 784 personnes a ensuite eacuteteacute reacuteduit agrave environ 500 personnes en ne retenant que les reacutepondant-es dont le nom figurait effectivement comme auteur-e dans le code source dun logiciel Lenquecircte de Ghosh et coll deacutefinissait donc la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo comme contributeur-e ou auteur-e dune partie du code source

CIRST ndash Note de recherche | page 37

19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

retrouver dans plus dune cateacutegorie drsquoengagement20 Pour cette raison le total des chiffres

de la premiegravere colonne (nombre de reacutepondant-es) est nettement supeacuterieur au nombre

effectif de reacutepondant-es agrave notre questionnaire et la somme des colonnes en pourcentage est

supeacuterieure agrave 100 Il importe donc ici de ne pas srsquoattacher aux chiffres et pourcentages

preacutecis preacutesenteacutes dans ce tableau compte tenu de lrsquoimpossibiliteacute drsquoinduire des conclusions

statistiquement significatives agrave partir de nos reacutesultats21 mais plutocirct drsquoen faire ressortir les

grandes lignes Ainsi le tableau 37 est eacuteclairant car il rend compte drsquoune faible

implication des femmes dans le deacuteveloppement de logiciels comparativement agrave dautres

activiteacutes comme la participation agrave des groupes sociaux et leacuteducation qui contribuent

neacuteanmoins agrave lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre22

Tableau 37 Participation selon le sexe et le type dengagement

Type dengagement (repris de la section 1)

Nombre de reacutepondant-es

sexecateacutegorie

cateacutegoriesexe

h f h f h f

Deacuteveloppement de logiciels 35 1 972 27 460 714

Groupes sociaux 45 8 840 16 592 571

Eacuteducation 32 8 800 20 421 571

Usage migration 14 8 636 364 184 571

Lanalyse qualitative des reacuteponses permet de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes

20 Sur le plan de lanalyse les cateacutegories de types drsquoengagement utiliseacutees ici meacuteriteraient decirctre reformuleacutees ou du moins de faire lobjet dune plus grande reacuteflexion collective Cest notamment le cas des cateacutegories laquo Deacuteveloppement de logiciels raquo et laquo Usage migration raquo qui recoupent des activiteacutes parfois difficiles agrave distinguer Or cette cateacutegorisation est importante car elle rejoint nous lexpliquerons plus tard des enjeux de reconnaissance des acteurs et actrices engageacute-es dans le logiciel libre21 Notamment comme nous lavons expliqueacute plus tocirct le recrutement de nos reacutepondant-es sest fait par la technique boule de neige et il est tregraves probable que lorientation de notre appel ait davantage rejoint le milieu communautaireassociatif ougrave lon retrouve davantage de femmes Les donneacutees ne repreacutesentent donc que les personnes qui ont reacutepondu agrave notre enquecircte22 Ce tableau fait eacutegalement ressortir une plus grande implication chez les hommes au sein de groupes sociaux plutocirct que dans le deacuteveloppement de logiciels Cette situation sexplique peut-ecirctre par le fait que nos reacutepondants proviennent davantage des associations et des groupes communautaires Neacuteanmoins il serait inteacuteressant dexplorer plus profondeacutement la place des groupes sociaux dans lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 38

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Les activiteacutes de promotion et deacuteducation constituent un moyen important dimplication des

femmes des confeacuterences formelles et informelles des cours et ateliers de formation Dans

les activiteacutes de formation et deacuteducation toute proportion gardeacutee il y a un taux de

participation plus marqueacute parmi les femmes que parmi les hommes Dans ce type

deacuteveacutenements lrsquoon trouve les preacutesentations mensuelles de Facil les Rencontres mondiales

du logiciel libre et le Colloque sur le logiciel libre du LabCMO (septembre 2007) Les

femmes indiquent participer (tant comme participantes que comme organisatrices et

formatrices) agrave des formations de base et professionnelles la suite OpenOffice

Thunderbird Mozilla The Gimp formations des enseignant(e)s par la Commission

scolaire etc Nous avons inclus dans cette cateacutegorie la preacuteparation des tutoriels et

leacutelaboration de documentation technique

La participation agrave des groupes sociaux semble retenir linteacuterecirct des femmes autant que celui

des hommes Au moins une quinzaine de groupes ont eacuteteacute mentionneacutes par les femmes dont

LinuQ Koumbit Facil StudioXX ainsi que des organismes plus institutionnels comme

ceux des universiteacutes et des laboratoires universitaires Universiteacute Laval lrsquoAssociation

queacutebeacutecoise des utilisateurs de lrsquoordinateur au primaire-secondaire (AQUOPS) LabCMO

UQAT

Lusage personnel et professionnel semble ecirctre lrsquoun des modes dappropriation du libre les

plus freacutequemment mis de lavant Plus de la moitieacute des femmes ont mentionneacute

explicitement utiliser des logiciels libres dans leur vie quotidienne ou professionnelle Par

contre en analysant lensemble des reacuteponses nous pouvons assez prudemment assumer que

lensemble des femmes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire sont des utilisatrices

conscientes de logiciels libres que ce soit des systegravemes de gestion de contenu blogues

wikis logiciels de comptabiliteacute etc Plusieurs reacutepondantes ont eacutegalement mentionneacute

reacutealiser des activiteacutes de configuration et dadministration de serveurs ou de reacuteseaux ainsi

que des activiteacutes de recherche sur des logiciels speacutecialiseacutes

Les activiteacutes de deacuteveloppement de logiciels retiennent moins lattention des femmes Ainsi

seules quelques activiteacutes de conception de logiciels libres ont eacuteteacute mentionneacutees par des

femmes dont le projet AliXe Cependant plusieurs reacutepondantes ont indiqueacute reacutealiser des

CIRST ndash Note de recherche | page 39

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

activiteacutes qui sans ecirctre lieacutees directement agrave la programmation informatique pourraient ecirctre

associeacutees au deacuteveloppement de logiciels conseillegravere technique localisation traduction et

eacutelaboration des tutoriels etc

Comme nous lavons preacutesenteacute agrave la section 22 plusieurs auteures feacuteministes notent que la

deacutefinition mecircme de ce qui constitue linnovation technologique est sujette agrave des

changements historiques Judy Wajcman (2006 p 43) explique par exemple que

lapparente absence des femmes dans linnovation technologique est en partie due agrave la trop

grande attention porteacutee aux activiteacutes de conception (par exemple la programmation

informatique) au deacutetriment dautres activiteacutes pourtant cruciales au succegraves dune innovation

comme la gestion du projet la publiciteacute la documentation technique etc Suivant cette

analyse il nest pas eacutetonnant de constater que leacutequivalence faite dans les eacutetudes

preacuteceacutedentes entre laquo contribution au code source raquo et laquo deacuteveloppement de logiciel libre raquo ait

conduit plusieurs chercheur-es agrave se repreacutesenter cette derniegravere activiteacute comme masculine

Dans le cadre de notre enquecircte nous avons constateacute une implication assez importante des

femmes dans des activiteacutes peacuteripheacuteriques agrave la programmation informatique Cependant

mecircme en consideacuterant ces activiteacutes peacuteripheacuteriques la participation des femmes et des

hommes est toutefois loin decirctre eacutegale dans le monde du logiciel libre Pour cette raison il

semble important de mettre en valeur les diffeacuterentes formes dengagement dans le monde

du logiciel libre dans lesquelles sinvestissent les femmes et en particulier de reconsideacuterer

la deacutefinition du laquo deacuteveloppement de logiciels raquo de maniegravere plus inclusive Pour reprendre

les mots des journalistes Perline et Noisette dans le livre La bataille du logiciel libre

(2006)

Une communauteacute de deacuteveloppeurs du libre est dabord agrave leacutevidence composeacutee de programmeurs Mais ils ne forment pas la communauteacute sil ny avait tous les autres indispensables agrave la reacuteussite du logiciel les becircta-testeurs les reacutedacteurs de modes demploi les traducteurs etc Cest pourquoi la notion de laquo deacuteveloppeur raquo est preacutefeacuterable agrave celle de laquo programmeur raquo lorsquon parle de la communauteacute du libre en geacuteneacuteral (2006 p59)

CIRST - Note de recherche | page 40

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 38 Limplication des femmes dans diffeacuterents projets

Groupes sociaux et activiteacutes permanentes

bullFACIL bullFondation pour une bibliothegraveque bullUniversiteacute du Queacutebec en AbitibishybullKoumbit globale Programme Observatoire des Teacutemiscamingue bullStudioXX SIGB (Systegravemes inteacutegreacutes de Gestion de bullLrsquoAssociation queacutebeacutecoise des bullLinuQ Bibliothegraveques) libres utilisateurs de lrsquoordinateur au bullLinux meetup bullLabCMO UQAM primaire-secondaire (AQUOPS) bullLeacuteviunx bullUPAM bullTux cafeacute bullAteliers populaires du libre bullUniversiteacute Laval

Projets de deacuteveloppement des logiciels

bullAliXe (projet de live CD)

Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

bullParticipation aux preacutesentations bull Formatrice pour les utilisateurs de bullFormations Traitement de limage mensuelles de FACIL Claroline (agrave UQAT) avec The Gimp Le 3D avec bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi bullFormation sur Ubuntu Blender Production audionumeacuterique sur les SIGB libres et autres outils utiles bullEnseignement de linformatique avec la avec Ardour Confection de sites pour les professionnels de linformation suite OpenOffice Thunderbird et Firefox Web dynamiques avec Drupal et pour les scientifiques bullFormations aux logiciels libres Formation sur Pure Data bullFormation en informatique et en bullParticipation agrave une rencontre de Linux- Organisation des ateliers sur le sujet alphabeacutetisation aupregraves du CAPE Queacutebec Ludogorie Numeacuterique (jeux videacuteo bullRencontres mondiales du Logiciel libre bullRococo 3D) (atelier GIMP en peacutedagogie eacuteteacute 2007 bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullJe trouve des professeurs de qualiteacute Amiens France) bullParticipation au Colloque sur le logiciel bullJorganise les ateliers bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL libre du LabCMO bullPreacuteparation des tutoriels (pour LGM bullConseillegravere technopeacutedagogique en priveacute utiliser GIMP et Scribus) bullParticipation au Groupe et en institution scolaire primaire et bullLibre Graphics Meeting (atelier art interdisciplinaire des logiciels libres adulte (formation geacuteneacuterale des adultes) numeacuterique libre mai 2007 bullCours sur le logiciel libre Montreacuteal) bullFormation dans ma Commission scolaire (aupregraves denseignants aussi sensibilisation aupregraves des cadres)

Usages migrations administrations de serveurs usages laquo simples raquo

bullUtilisation des logiciels libres dans ma bullConfiguration des serveurs ndash SME bullInstallation des logiciels libres dans vie deacutetudiante et quotidienne Server certains laboratoires informatiques agrave bullUtilisation personnelle de logiciels bullTeacuteleacutephonie IP lUniversiteacute Laval libres bullEgroupeware bullRecherche de logiciels pour le bullUsage du Kubuntu sur le serveur bullService de soutien en reacuteseautique et franccedilais et les matheacutematiques bullUsage des logiciels libres dans les serveurs aupregraves dune clientegravele bullRecherche dun autre systegraveme cours technologiques de lUniversiteacute dorganismes communautaires dexploitation tel qursquoUbuntu Laval bullApplications LTSP dans les eacutecoles bullUtilisation de la plateforme bullMises en place et mises agrave jour de CMS primaires et secondaires Claroline blogue wiki galeries de photos etc bullJe fais partie du soutien technique et bullUsage des wikis dans les bullLogiciel de comptabiliteacute jeacutelabore leacutevolution technique du programmes deacutecole secondaire

laboratoire boot OSX-UBUNTU STUDIO et du mateacuteriel peacuteripheacuterique

CIRST ndash Note de recherche | page 41

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public

La derniegravere question de notre enquecircte visait agrave obtenir lopinion des reacutepondants et

reacutepondantes concernant un eacuteventuel document public (laquo 41 Dans le cadre de cette

recherche nous souhaitons reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un

ldquoportraitrdquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes

dans ce document raquo) Nous pouvons constater une grande richesse dans les reacuteponses

individuelles ainsi quune coheacuterence certaine entre celles-ci Un document dinteacuterecirct public

devrait agrave notre avis analyser plus en profondeur ces reacuteponses que nous pourrons partager

sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des

reacutepondant-es Plusieurs de ces reacuteponses relatent les nombreux malentendus voire labsence

dinformation concernant les logiciels libres Plusieurs ont eacutegalement manifesteacute le deacutesir de

recevoir une information bien structureacutee complegravete et actuelle concernant les logiciels libres

en geacuteneacuteral mais eacutegalement des informations plus locales et concregravetes lieacutees agrave la situation

queacutebeacutecoise et qui pourraient les aider au quotidien Plusieurs notent par ailleurs labsence

de donneacutees statistiques concernant les logiciels libres au Queacutebec de mecircme que la neacutecessiteacute

de documenter davantage les cas dusage des logiciels libres dans les diffeacuterents domaines

Le tableau 47 propose une structure pour le document final agrave partir des diffeacuterentes

reacuteponses obtenues Lrsquoannexe II preacutesente diffeacuterentes citations pour chacun des eacuteleacutements du

tableau

Notons finalement que certaines reacuteponses permettent de faire ressortir un public cible plus

speacutecifique qui ne serait pas le grand public Il sagirait en particulier de viser les laquo gens

travaillant dans le milieu de linformatique raquo [id 123] ou bien encore les laquo eacutetudiants les

employeacutes les cadres raquo [id121]

CIRST - Note de recherche | page 42

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 39 Structure dun document dinteacuterecirct public

Partie 1 Introduction aux logiciels libres

11 Deacutemystification du libre Deacutefinitions principes et liberteacutes du libre Historique du mouvement Aspect communautaire du libre

12 Avantages et limites du libre Avantages beacuteneacutefices impacts positifs du libre Limites du libre

13 Impact eacuteconomique du libre

14 Politiques publiques (standards ouverts licences) Licences libres Standards ouverts Accegraves libre aux informations donneacutees et recherches scientifiques

Partie 2 Contexte du logiciel libre au Queacutebec

21 Vue geacuteneacuterale du libre au Queacutebec

22 Situation par secteur eacuteconomique (au Queacutebec)Eacuteducation Entreprises priveacutees Administration publique Communauteacutes du libre Des portraits dindividus

Partie 3 Exemples concrets dusage et de deacuteveloppement de logiciels libres au Queacutebec

31 Situation au Queacutebec compareacutee aux autres pays

32 Eacutetudes des cas tireacutees dorganismes des usages des projets des initiatives

33 Exemples des logiciels existants et de systegravemes dopeacuteration

Partie 4 Informations pratiques

41 Statistiques dusage du libre au Queacutebec et ailleurs

42 Offres de formation du soutien de linstallation et de maintien

CIRST ndash Note de recherche | page 43

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Conclusions et pistes futures de recherche

Nous souhaitions dans le cadre de cette enquecircte reacutealiser un portrait du logiciel libre au

Queacutebec cest-agrave-dire une analyse abordant de faccedilon large les activiteacutes projets acteurs et

actrices du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois Nous navions cependant pas la

preacutetention de proposer un portrait exhaustif de la situation queacutebeacutecoise ce qui aurait

demandeacute des ressources consideacuterables si cela avait mecircme eacuteteacute possible Notre objectif eacutetait

donc plus humblement de reacutealiser un premier jet exploratoire qui puisse ecirctre enrichi par la

suite par nous ou par dautres Dans ce sens ce portrait demeure partiel et probablement

partial Cest pour cette raison que nous avons intituleacute notre recherche laquo UN raquo - et non pas

laquo LE raquo - portrait du libre au Queacutebec Nous avons eacutegalement agrave la fin de cette eacutetape de

recherche deacutecideacute de preacuteciser le titre de notre projet pour reacutefeacuterer plus speacutecifiquement agrave

lrsquolaquo engagement raquo de certains des acteurs car il nous semblait que ce qui ressortait de notre

eacutetude eacutetait surtout un portrait des diffeacuterentes maniegraveres dont certains acteurs sengagent dans

le monde du logiciel libre au Queacutebec La cateacutegorie de lrsquolaquo engagement raquo a toutefois eacutemergeacute

en fin danalyse et nous preacutefeacuterons laisser agrave de futures recherches le soin de bien deacutefinir ce

concept sur le plan theacuteorique

Sur le plan meacutethodologique nous avions envisageacute plusieurs options tels que des entretiens

individuels ou collectifs mais nous avons finalement deacutecideacute de nous consacrer agrave la

reacutealisation dun questionnaire en ligne incluant plusieurs reacuteponses ouvertes Nous avons

tout dabord eacuteteacute agreacuteablement surpris de constater linteacuterecirct des acteurs et actrices agrave reacutepondre

agrave notre questionnaire de mecircme que la richesse de leurs reacuteponses Toutefois en analysant le

questionnaire nous avons tocirct fait de reconnaicirctre que cette enquecircte ne pourrait ecirctre

repreacutesentative de la population concerneacutee cest-agrave-dire de lensemble des acteurs et actrices

du logiciel libre au Queacutebec Nous pouvons notamment assumer un biais en faveur des

groupes communautaires et associatifs puisque notre eacutequipe de recherche a deacuteveloppeacute au

fil des anneacutees une relation de proximiteacute avec ces groupes et que cest par ces groupes que

sest diffuseacute le questionnaire en ligne Le fait par exemple que certaines entreprises du

logiciel libre ne soient pas mentionneacutees dans les reacuteponses agrave nos questions est eacutegalement

symptomatique des limites de notre enquecircte Un recoupement de plusieurs enquecirctes

CIRST - Note de recherche | page 44

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

incluant celle-ci serait neacutecessaire pour reacutealiser un portrait exhaustif Quoi quil en soit

notre enquecircte repreacutesente tout de mecircme les positions de 90 personnes reacuteparties dans les

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec Sur cette base nous pouvons proposer

diffeacuterentes pistes et diffeacuterents questionnements pour des recherches futures

1) Le logiciel libre comme vecteur dengagement social (et citoyen) Notre enquecircte met

clairement de lavant lexistence dune multitude de projets et dactiviteacutes au sein desquels les

reacutepondant-es sont impliqueacutes En particulier on deacutenote une participation active agrave un grand

nombre de projets de deacuteveloppement de logiciels libres qui pourraient gagner agrave ecirctre

valoriseacutes Drsquoailleurs plusieurs confeacuterences formations et documents pourraient ecirctre

rassembleacutes sur un mecircme site web etou faire lobjet dune analyse approfondie Finalement

une multitude de groupes sociaux et associations qui rassemblent ces acteurs et actrices du

logiciel libre ont eacuteteacute recenseacutes Cela montre bien que le pheacutenomegravene du logiciel libre ne peut

pas ecirctre seulement jugeacute pour la qualiteacute technique de ses artefacts ou la rentabiliteacute financiegravere

de son mode de production Il peut eacutegalement ecirctre compris comme un vecteur de

participation sociale au sein dune panoplie dassociations Lanalyse de Benkler et

Nissenbaum est ici eacuteclairante Rappelons que dans leur essai intituleacute laquo Commons-based

Peer Production and Virtue raquo ces auteur-es insistent sur lattrait moral et politique des

modes de creacuteation collaborative du savoir comme les logiciels libres Ces plateformes

collaboratives seraient propices au deacuteveloppement de valeurs telles que la deacutemocratie la

justice sociale et lautonomie Compte tenu de la multitude de projets associatifs existants

autour des logiciels libres nous pensons que lunivers du logiciel libre doit ecirctre compris

comme un pheacutenomegravene social non reacuteductible agrave sa seule dimension eacuteconomique et

notamment en tant quil constitue un espace de pratiques associatives ou citoyennes La

cateacutegorie sociologique de lrsquolaquo engagement raquo et en particulier de lengagement citoyen

devrait ecirctre ici davantage expliciteacutee dans une prochaine recherche

2) Un rocircle important attribueacute aux institutions publiques mais pas de consensus sur la

maniegravere de proceacuteder La grande majoriteacute des reacutepondant-es attribuent un rocircle de premier

plan aux institutions publiques dans un processus de transformation sociale favorable au

logiciel libre Ainsi un grand nombre de reacutepondant-es insistent sur le rocircle de

CIRST ndash Note de recherche | page 45

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

ladministration publique et de leacuteducation pour susciter une demande massive en logiciels

libres De plus plusieurs personnes insistent sur le rocircle peacutedagogique du secteur de

leacuteducation qui ne doit pas seulement ecirctre un usager de masse des logiciels libres mais qui

doit davantage contribuer agrave faire connaicirctre lexistence des logiciels libres par la formation

aux citoyens et citoyennes

Malgreacute cette importance accordeacutee aux institutions publiques dans les discours des acteurs et

actrices il ne semble toutefois pas y avoir de consensus quant aux politiques preacutecises agrave

mettre en place Ainsi seulement quatre reacutepondant-es ont indiqueacute que la prioriteacute devrait

ecirctre de mettre en place des laquo politiques publiques raquo Plusieurs reacutepondant-es insistent

toutefois sur le laquo devoir raquo des administrations publiques dutiliser des logiciels libres

devoir qui impliquerait neacutecessairement la mise en place de reacuteglementations preacutecises

Quelques reacutepondants et reacutepondantes proposent eacutegalement des pistes preacutecises par exemple

dobliger lutilisation de formats libres pour les documents publics ou encore de privileacutegier

lutilisation de logiciels libres dans les appels doffres publics ou les programmes de

subventions Toutefois il ne semble pas y avoir un rocircle positif important attribueacute au

gouvernement pour contribuer agrave la creacuteation dune laquo offre raquo en logiciel libre par exemple en

financcedilant le deacuteveloppement de logiciels libres ou la creacuteation dentreprises ou dassociations

dans ce domaine Notons finalement la quasi-absence de reacutefeacuterences aux politiques ou aux

institutions feacutedeacuterales dans le questionnaire

3) La place des femmes dans le monde des logiciels libres Sur les 90 personnes qui ont

reacutepondu agrave notre questionnaire 14 sont des femmes Ce taux de participation - environ 15

- bien que faible contraste avec de preacuteceacutedentes eacutetudes qui avaient reacuteveacuteleacute une participation

de 11 de femmes parmi les laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo Cette preacutesence des femmes

dans notre enquecircte sexplique possiblement par le fait que notre eacutechantillon neacutetait pas

restreint agrave la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo (voire mecircme au fait davoir participeacute

agrave leacutecriture du code source) mais eacutetait conccedilu de faccedilon plus large par le simple fait decirctre

engageacuteeuro dans une activiteacute en lien avec le logiciel libre De cette hypothegravese nous pouvons

tirer la conclusion que les femmes peuvent avoir eacuteteacute laisseacutees pour compte dans les

preacuteceacutedentes eacutetudes en raison de la trop grande importance accordeacutee au codage informatique

CIRST - Note de recherche | page 46

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

comme activiteacute deacutefinissant le laquo deacuteveloppement de logiciels raquo Mecircme si elles sont encore

largement minoritaires les femmes ne sont pas pour autant absentes du monde du logiciel

libre Elles simpliquent au contraire dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien

technique la reacutedaction de la documentation et la participation agrave diverses rencontres et

confeacuterences Nous insistons par conseacutequent dans de futures eacutetudes sur limportance de

comprendre la participation des femmes dans le monde du logiciel libre et de rendre plus

probleacutematique la deacutefinition de ce que constitue le laquo deacuteveloppement de logiciels libres raquo

4) Une visibiliteacute plus grande au logiciel libre La majoriteacute des reacutepondants et reacutepondantes

ont manifesteacute un inteacuterecirct marqueacute pour un laquo document dinteacuterecirct public raquo concernant le

logiciel libre au Queacutebec en donnant bon nombre deacuteleacutements que pourrait inclure un tel

document Ces reacuteponses nous megravenent agrave consideacuterer la pertinence de reacutealiser un ouvrage qui

vulgarise les diffeacuterents aspects du logiciel libre Comme nous lavons indiqueacute plus tocirct les

reacuteponses agrave cette question pourront ecirctre partageacutees sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux

exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des reacutepondant-es Dun point de vue sociologique

nous pensons quil pourrait eacutegalement ecirctre pertinent deacutetudier de faccedilon plus attentive les

efforts concrets de migration et dadoption du logiciel libre au Queacutebec par exemple en

reacutealisant et en publiant diffeacuterentes eacutetudes de cas portant sur des initiatives allant dans ce

sens

CIRST ndash Note de recherche | page 47

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte

Auray Nicolas 2000 laquo Politique de lrsquoinformatique et de lrsquoinformation Les pionniers de lanouvelle frontiegravere eacutelectronique raquo Thegravese de doctorat Paris Eacutecole des hautes eacutetudes en sciences sociales 582 p En ligne lthttpsestelecom-paristechfraurayAuray20Thesepdf gt Consulteacute le 20 juin 2010

Asselin Pierre 2010 laquo Semaine-cleacute pour le logiciel libre raquo Le Soleil (Montreacuteal) 10 juin En ligne lthttpwwwcyberpressecale-soleilactualitesscience-etshytechnologie2010061001-4288529-semaine-cle-pour-le-logicielshylibrephputm_categorieinterne=trafficdriversamputm_contenuinterne=cyberpresse_B 9_actualites_747_section_POS1 gt Consulteacute le 7 juillet 2010

Benkler Yochai et Helen Nissembaum 2006 laquo Commons-Based Production and Virtue raquo The Journal of Political Philosophy vol 14 no 4 p 394-419

Blanc Geacuterard 2005 laquo Informatique et eacuteducationhellip tirer les leccedilons du passeacute raquo Direction informatique 1er septembre En ligne lthttpwwwdirectioninformatiquecomDIclientfrDirectionInformatiqueNouvell esaspid=36041 gt Consulteacute le 15 septembre 2009

Boltanski Luc 2009 De la critique Une sociologie de leacutemancipation Paris Gallimard

Boltanski Luc 1990 laquo Sociologie critique et sociologie de la critique raquo Politix vol 10-11 p 124-134

Cardon Dominique 2005 laquo De linnovation ascendante Entrevue reacutealiseacutee par Hubert Guillaud raquo InternetActu En ligne lthttpwwwinternetactunetp=5995gt Consulteacute le 30 juin 2010

Cefaiuml Daniel 2007 laquo Pourquoi se mobilise-t-on Theacuteories de laction collective raquoParis La Deacutecouverte - MAUSS 727 p

Coleman Gabriella 2003 laquo The (copylefted) Source Code for the Ethical Production of Information Freedom raquo Sarai Reader Shaping Technologies p 297-302 En ligne lthttpwwwsarainetpublicationsreaders03-shapingshytechnologies297_302_bcolemanpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Couture Steacutephane 2007 Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal 147 p

Cyr Yanick et Maxime Bouffard 2007 laquo Eacutetat du mouvement du logiciel libre au Queacutebec raquo Colloque Cultures libres innovations en reacuteseau (Montreacuteal 17-18 septembre 2007) (confeacuterence non publieacutee)

Dagrain Valeacuterie 2007 laquo La communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontres mondiales du

CIRST - Note de recherche | page 48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

logiciel libre (Amiens France 10 au 14 juillet) En ligne lthttp2007rmllinfoIMGpdfPanorama-Du-Libre-au-Quebecpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Deglise Fabien 2010 laquo Queacutebec facture 107 000 $ aux deacutefenseurs du logiciel libre raquo Le Devoir (Montreacuteal) 16 mars En ligne lthttpwwwledevoircomsocietescience-etshytechnologie285002quebec-facture-107-000-aux-defenseurs-du-logiciel-libregt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2005 laquo Technologie Cachez ce rapport que je ne saurais voir raquo Le Devoir (Montreacuteal) 25 avril En ligne lthttpwwwledevoircom2005042580176htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Facil 2008 laquo Achats massifs de logiciels sans appels doffre FACIL conteste en Cour supeacuterieure les pratiques gouvernementales raquo Communiqueacute public 29 aoucirct En ligne lthttpfacilqccafrsystemfilescommunique-facil-fr-20080828pdf gt

Ghosh Rishab Aiyer Ruediger Glott Bernhard Krieger et Gregorio Robles 2002 FreeLibre and Open Source Software Survey and Study Rapport de recherche International Institute of Infonomics University of Maastricht The Netherlands En ligne lt httpwwwinfonomicsnlFLOSSreportFinal4htmgt Consulteacute le 20 septembre 2009

Goldenberg Anne 2008 laquo Un collectif autogeacutereacute de travailleurs en informatique libre Le cas de Koumbit raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 113-135 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Goldenberg Anne et Steacutephane Couture 2008 laquo La circulation des savoirs entre chercheurs et acteurs communautaires raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 201-209 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Granjon Fabien 2006 laquo Aller au-delagrave des marges meacutediatiques raquo In Meacutedias autonomes sour la dir de Freacutedeacuteric Dubois et Andrea Langlois p 215-229 Montreacuteal Lux

Latour Bruno 1999 laquo Morale et technique la fin des moyens raquo Reacuteseaux no 100 p 29shy58

Latour Bruno 2006 laquo Le prince machines et machination raquo In Sociologie de la traduction Textes fondateurs Paris Les presses de lEacutecole des Mines de Paris p 87-107

Lecomte Nicolas et Julien Rueff 2008 laquo La promotion drsquoune appropriation populaire des technologies Le cas de Communautique raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique p 79-95 Montreacuteal Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Levesque Michelle et Greg Wilson 2004 laquo Women in Software Open Source Cold Shoulder raquo Software Development Online Novembre En ligne

CIRST ndash Note de recherche | page 49

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lthttpwwwddjcomarchitect184415216gt Consulteacute le 20 septembre 2009

Lin Yuwei 2005 laquo A Techno-feminist perspective on the FreeLibre Open Source Software Development raquo Department of Information Systems and Logistics Vrije Universiteit Amsterdam En ligne lthttppascalcaseunibzitretrieve2322lin5pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Longford Graham 2007 laquo Pedagogies of Digital Citizenship and the Politics of Code raquo Techneacute Research in Philosophy and Technology vol 9 no 1 En ligne lthttpscholarlibvteduejournalsSPTv9n1longfordhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Millette Robin 2005 laquo Tour dhorizon de la communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontre Journeacutees Alternatives (Montreacuteal 10 septembre) Confeacuterence non-publieacutee

Nachi Mohamed 2006 Introduction agrave la sociologie pragmatique Paris Armand Colin

Nafus Dawn James Leach et Bernhard Krieger 2006 laquo Gender Integrated Report of Findings raquo In FreeLibre and Open Source Software Policy Support UNU-Merit Maastricht The Netherlands En ligne lthttpflosspolsorgdeliverablesFLOSSPOLS-D16shyGender_Integrated_Report_of_Findingspdfgt Consulteacute le 20 septembre 2009

OReilly Tim 2002 laquo Software Choice vs Sincere Choice raquo OReilly 27 septembre En ligne lt httpwwworeillynetcompubwlg2066gt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2003 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttpwwwcndwebzinehcpmaIMGpdfLes_logiciels_libres_pour_le_gouverne ment_du_Quebecpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Perline et Thierry Noisette 2004 La bataille du logiciel libre Dix cleacutes pour comprendre Paris La Deacutecouverte

Powell Alison 2008 laquo Une innovation communautaire en milieu urbain Le cas drsquoIcircle sans fi l raquo In Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 139-160 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Proulx Serge 2006 laquo Les militants du code la construction drsquoune culture technique alternative raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele drsquoinnovation sociotechnique Pratiques de deacuteveloppement et de coopeacuteration dans les communauteacutes raquo 74iegraveme Congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 16 mai 2006) En ligne lthttpcmouqamcanode62gt

Proulx Serge Steacutephane Couture et Julien Rueff 2008 Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Raymond Eric Steven 1999 laquo The Revenge of the Hackers raquo In Open Sources Voices

CIRST - Note de recherche | page 50

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

from the Open Source Revolution sous la dir de Chris Di Bona Sam Ockman et Mark Stone Beijing OReilly En ligne lthttporeillycomcatalogopensourcesbookraymond2htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Savoir-faire Linux 2008 laquo Attribution des marcheacutes publics au Queacutebec Savoir-faire Linux preacutesente une requecircte en jugement deacuteclaratoire contre le gouvernement queacutebeacutecois raquo Communiqueacute public 16 mars En ligne lthttpwwwlogiquelibrecommodulesimbloggingpostphpcom_mode=nestampco m_order=1amppost_id=24gt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard 2000 laquo La passion du libre Entretien avec Richard Stallman reacutealiseacute par Jeacuterocircme Gleizes et Aris Papatheacuteodou raquo Multitudes 20001 no 1 p 166-174

Stallman Richard 2004 laquo The GNU Operating System and the Free Software Movement raquo In Open Sources Voices from the Open Source Revolution Sebastopol (Ca) OReilly En ligne lthttpwwworeillycomcatalogopensourcesbookstallmanhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard M 2002 laquo Why ldquoFree Softwarerdquo is Better than ldquoOpen Sourcerdquo raquo In Free Software Free Society Selected Essays of Richard M Stallman Boston Gnu Press p 57-62 En ligne lt httpwwwgnuorgphilosophyfsfsrmsshyessayspdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Tenhouten WD 1992 laquo Generalization and Statistical Inference from Snowball Samples raquo Bulletin de Meacutethodologie Sociologique no 37 25-40

Theacutevenot Laurent 2006 Laction au pluriel sociologie des reacutegimes dengagement Paris La Deacutecouverte

Touraine Alain 1993 La voix et le regard sociologie des mouvements sociaux Paris Librairie geacuteneacuterale franccedilaise

Wajcman Judy 2004 TechnoFeminism Cambridge UK Polity Press

Winner Langdon 2002 laquo Les artefacts font-ils de la politique raquo In La baleine et le reacuteacteur Agrave la recherche de limites au temps de la haute technologie Paris Descartes amp Cie p 45-74

Wybo Michael 2005 Eacutevaluation Projet MILLE Xterm agrave la Commission scolaire de Laval Montreacuteal Hautes eacutetudes commerciales (HEC) En ligne lthttpwwwmillecaIMGpdfClients_Legers_finalpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Zuacutentildeiga Lena 2006 Voces libres de los campos digitales una investigacioacuten social sobre el software libre en Ameacuterica Latina y el Caribe San Joseacute (Costa Rica) Lena Zuacutentildeiga

CIRST ndash Note de recherche | page 51

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe I Recension (non exhaustive) des eacutecrits queacutebeacutecois sur le logiciel libre

Aboubekr Malika et Suzanne Rivard 2005 Facteurs cleacutes de succegraves du projet de migration vers la suite bureautique libre sous Linux Rapport de projet Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-11pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Beaumont Louis-Eacutetienne Patrice Di Marcantonio et Daniel Pascot 2007 laquo Un cadre pour leacutevaluation des logiciels premiegravere application aux eacutecoles du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttplolifsaulavalcacourssioshy66895audioConference-5-04-2007d2-pourquoi-cadrepdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Bibeau Robert 1994 laquo Pour une orientation strateacutegique dans le domaine du logiciel eacuteducatif au Queacutebec raquo Le Bus Ministegravere de lEducation et de la Science Gouvernement du Queacutebec mars p 24-27 En ligne lthttpwwwepiassofrfic_pdfb76p197pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Blum Guillaume 2007 laquo Creacuteation de connaissances dans le logiciel libre une analyse de la communauteacute Ubuntu raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Blum Guillaume 2008 laquo Une informatique humainement acceptable est-elle possible De lalieacutenation agrave leacutemancipation par le logiciel libre raquo Nouvelles pratiques sociales vol 1 no 21

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007a laquo Creacuteation de connaissances dans la communauteacute Ubuntu une approche ethnographique raquo Colloque laquo Cultures libres innovations en reacuteseau raquo (Montreacuteal 17-18 septembre)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007 b laquo Impact drsquoune culture libre sur les modes drsquoorganisation dans une communauteacute virtuelle une eacutetude ethnographique de la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo Colloque laquo Les sciences de la gestion et la question de la liberteacute raquo (Montreacuteal 9-10 juin 2007)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007c laquo Activateurs de creacuteation de connaissances dans la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo In Logiciels libres deacutefis et opportuniteacutes 12egraveme Confeacuterence de lrsquoAssociation Information Management (Lausanne Suisse 18-19 juin)

Bonneau Claudine 2008 laquo Web participatif et pratiques drsquoinnovation en organisation des valeurs transmissibles raquo Colloque laquo Web Participatif Mutation de la communication raquo 76e congregraves de lrsquoACFAS (Queacutebec 6-7 mai 2008)

Brun Christell 2006 Solutions en logiciels libres pour la gestion des bibliothegraveques Centre de recherche informatique de Montreacuteal En ligne lthttpwwwcrimcafrrshydtechnologie_internetdocumentsSolutions_logiciels__libres_bibliothequespdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Coallier Franccedilois et Robert Geacuterin-Lajoie 2005 Architecture gouvernementale ouverte Eacutevolution des normes des standards de consortium et des logiciels libres Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des

CIRST - Note de recherche | page 52

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-10pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Cohendet P Creacuteplet F et O Dupoueumlt 2003 laquo Innovation organisationnelle communauteacutes de pratique et communauteacutes eacutepisteacutemiques le cas de Linux raquo Revue franccedilaise de gestion no 146 p 99-121

Couture Steacutephane 2007 laquo Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Couture Steacutephane 2006 laquo La construction du modegravele du libre raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 75e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Daignault Jacques 2004 laquo Les TIC un monde agrave partager Lettre ouverte raquo En ligne 9 p lthttpwwwframasoftnetIMGLettreOuvertepdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Di Marcantonio Partice 2003 laquo Le gouvernement du Queacutebec et le laquo Logiciel libre raquo Eacutetat de la reacuteflexion raquo Preacutesentation faite agrave la Feacutedeacuteration de linformatique du Queacutebec 8 octobre 2003 En ligne lthttpwwwtc2lcafileadmintc2lmediapdfQC_Presentation_2003_10_08_FIQ_ Finalpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie Linux-Queacutebec lamicale des passionneacutes passe en cinquiegraveme vitesse raquo Le Devoir (Montreacuteal) 6 octobre En ligne lthttpwwwledevoircom2003100637720htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie - La guerre des navigateurs Web est loin decirctre termineacutee raquo Le Devoir (Montreacuteal) 17 juin En ligne lthttpwwwledevoircom200206173283htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Lacolley Jean-Louis Thomas Loilier et Albeacuteric Tellier 2007 laquo La prise de deacutecision dans les eacutequipes de la communauteacute des logiciels libres Faut-il mettre le bazar dans la poubelle raquo 16egraveme confeacuterence de lAssociation internationale de management strateacutegique (Montreacuteal 6-9 juin 2007)

Lambert Pierre Robert Geacuterin-Lajoie et Adel El Zaiumlm 2004 Eacutetude sur lrsquooffre en matiegravere du libre au Queacutebec Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2004RP-15pdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lapointe Andreacute 2004 Mise en place dune infrastructure logicielle pour le deacutepartement des soins infirmiers du centre universitaire de santeacute McGill Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Leblanc Jeacuterocircme Yanick Noiseux et Marco Silvestro 2005 Pratiques solidaires dans la relation drsquoeacutechange Monographie drsquoinitiatives au Queacutebec 194 p En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfomonographie20ceps20quebecpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lemyre Pierre-Paul 2007 Les logiciels libres et ouverts et le Gouvernement du Queacutebec guide de reacutefeacuterence En ligne lthttpcollectionsbanqqccaark52327bs1565468gt Consulteacute le 28 juin 2010

CIRST ndash Note de recherche | page 53

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Lemyre Pierre-Paul 2002 laquo Les logiciels libres sous langle de la responsabiliteacute civile raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute de Montreacuteal lthttpwwwjuriscomnetdocumentslog20030325pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Marsan Josianne 2010 laquo La vision organisante du logiciel libre agrave code source ouvert raquo Thegravese de doctorat Montreacuteal HEC Montreacuteal

Molinieacute Luis 2006 laquo La portabiliteacute du modegravele libre le cas de Wikipeacutedia raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 74e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Molinieacute Luis 2005 Les deux reacutealiteacutes de Linux compeacutetitif au marcheacute speacutecialiseacute marginaliseacute au marcheacute de masse Thegravese de doctorat Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Pascot Daniel 2006 laquo Les logiciels libres un enjeu de socieacuteteacute raquo In Encyclopeacutedie de linformatique et des systegravemes dinformation sous la dir de Jacky Akoka et Isabelle Comyn-Wattiau Paris Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2007 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo In Encyclopeacutedie de lrsquoinformatique et des systegravemes drsquoinformation Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel Di Marcantonio P Kais Khenine M 2006 laquo Eacutetudes des diverses conseacutequences dun choix raquo Confeacuterence sur les logiciels libre dans ladministration publique (Queacutebec 23 mai)

Powell Alison et Leslie Regan Shade 2005 Going Wi-Fi in Canada Municipal and Community Initiatives Canadian Research Alliance for Community Innvoation and Networking CRACIN Working Paper No 2005-6

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2006 laquo Pratiques de coopeacuteration et eacutethique du partage agrave lintersection de deux mondes sociaux militants du logiciel libre et groupes communautaires au Queacutebec raquo In Intelligence Collective Rencontres 2006 sous la dir JM Penalva p 137-152 Paris Les Presses de LEacutecole de Mines de Paris

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2007 laquo Nouvelles technologies de linformation et de la communication (NTIC) Conjoncture 2006-2007 raquo In LEacutetat du Monde 2007 sous la dir de Bertrand Badie et Beacuteatrice Didiot p 365-368 Paris La Deacutecouverte

Sauveacute Michel Mario Boutin Robert Geacuterin-Lajoie and Isabelle Therrien 2005 Eacutevaluation et expeacuterimentation de logiciels libres pour la petite et moyenne entreprise Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpeconpapersrepecorgpapercircirpro2005rpshy17htmgt

Silvestro Marco et Jean-Marc Fontan 2005 laquo Vivre demain dans nos luttes daujourdhui raquo Possibles vol 29 no 2 printemps p 100-117 En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfoSilvestro20Fontan20200520Vivre20 demain20dans20luttes20aujourdhui20shy20PossiblesVol29no25B15Dpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Simon Laurent 2005 laquo Eacutethique Hacker et Management raquo Cahier de recherche 2005 Montreacuteal HEC Montreacuteal En ligne

CIRST - Note de recherche | page 54

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

lthttpwwwheccarecherchepublicationscahiers200505-19pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Technocentre logiciel libre 2006 Utilisation des logiciels libres dans lInternet gouvernemental Queacutebeacutecois et Canadien 14 p En ligne lthttpwwwcentre-linuxorgIMGpdfetude-ll-internet-gouv-qc-gcpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Turcotte Eacuteric 2003 Liste de critegraveres deacutevaluation des logiciels libres Rapport dactiviteacute de synthegravese maicirctrise en informatique de gestion Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Wybo Michael et Carmen Bernier 2007 laquo Le logiciel libre la liberteacute a-t-elle un prix raquo Revue Gestion vol no 32 p 22-30

CIRST ndash Note de recherche | page 55

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe II Invitation agrave reacutepondre au questionnaire en ligne

Objet Enquecircte sur les activiteacutes lieacutees au logiciel libre au Queacutebec

[Veuillez diffuser largement dans les diffeacuterentes listes concerneacutees au Queacutebec]

Vous ecirctes engageacute-e activement dans le domaine du logiciel libre au Queacutebec Alors cette invitation vous est destineacutee Le Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) reacutealise preacutesentement une enquecircte dont leacutetape actuelle vise agrave recenser le plus grand nombre possible dinitiatives activiteacutes projets et organismes lieacutes au logiciel libre au Queacutebec Nous sollicitons donc 10 agrave 15 minutes de votre temps pour reacutepondre agrave un questionnaire en ligne qui vise agrave connaicirctre votre implication dans le cadre dactiviteacutes telles que

ndashla participation agrave un projet de deacuteveloppement de logiciel libre agrave un groupe dutilisateurs agrave un organisme ou agrave une entreprise dont la mission est orienteacutee vers le logiciel libre ndashlorganisation de confeacuterences dateliers ou de formations en logiciel libre ndashla coordination de projets impliquant une migration de systegravemes informatiques vers des logiciels libres au sein des institutions publiques priveacutees ou sans but lucratif ndashles interventions meacutediatiques politiques ou universitaires lieacutees au logiciel libre ndashtout autre engagement actif sur le thegraveme du logiciel libre

Vous pouvez reacutepondre agrave ce questionnaire en ligne dici le 4 avril 2008 en suivant ce lien httpwwweruqamcanobellabcmoportraitdulibreindexphpsid=98887amplang=fr

Veuillez noter que nous vous demanderons ndash optionnellement - de nous indiquer votre nom et votre courriel afin que nous puissions vous informer des suites de notre recherche Soyez assureacute-e que ces informations personnelles ne seront pas diffuseacutees publiquement

Please feel free to fill this questionaire in English

Pour toute information suppleacutementaire concernant cette recherche nheacutesitez pas agrave nous contacter

Nous vous remercions agrave lavance pour votre collaboration

Steacutephane Couture couturestephaneuqamca Christina Haralanova christinaharalanovagmailcom Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) httpcmouqamca

CIRST - Note de recherche | page 56

Autres titres de cette collection

2010-02 Gingras Yves et Seacutebastien Mosbah-Natanson laquo La question de la traduction en sciences sociales

Les revues franccedilaises entre visibiliteacute internationale et ancrage national raquo

2010-01 Gingras Yves laquo Naming without necessity On the genealogy and uses of the label ldquohistorical epistemology raquo

2009-04 Doray Pierre Yoenne Langlois Annie Robitaille Pierre Chenard et Marie Aboumrad laquo Eacutetudier au ceacutegep les parcours scolaires dans lrsquoenseignement technique raquo

2009-03 Latzko-Toth Guillaume laquo Lrsquoeacutetude de cas en sociologie des sciences et des techniques raquo

2009-02 Therrien Pierre et Petr Hanel laquo Innovation and Establishments Productivity in Canada Results from the 2005 Survey of Innovation raquo

2009-01 Tesfaye Facil laquo Sur la question de la population du Rwanda et de sa classification De lrsquooccupation allemande au lendemain du geacutenocide raquo

2008-05 Gingras Yves laquo La fiegravevre de leacutevaluation de la recherche Du mauvais usage de faux indicateurs raquo

2008-04 Beaudry Catherine et Ruby Farcy laquo Dynamiques drsquoinnovation et politiques de financement en biotechnologie raquo

2008-03 Hanel Petr laquo Productivity and Innovation An Overview of the Issues raquo

2008-02 Hanel Petr laquo Skills Required for Innovation A Review of the Literature raquo

2008-01 Monchatre Sylvie laquo Lrsquoapproche par compeacutetence technologie de rationalisation peacutedagogique Le cas de la formation professionnelle au Queacutebec raquo

2007-07 Gentzoglanis Anastassios laquo Technological and Regulatory Changes in the Financial Industry in the MENA Region Competitiveness and Growth raquo

2007-06 Lariviegravere Vincent Alesia Zuccala et Eacuteric Archambault laquo The Declining Scientific Impact of Theses Implications for Electronic Thesis and Dissertation Repositories and Graduate Studies raquo

2007-05 Doray Pierre Lucia Mason et Paul Beacutelanger laquo Lrsquoart de vaincre lrsquoadversiteacute le retour aux eacutetudes des adultes dans lrsquoenseignement technique raquo

2007-04 Chenard Pierre Eacuteric Francoeur et Pierre Doray laquo Les transitions scolaires dans lrsquoenseignement postsecondaire formes et impacts sur les carriegraveres eacutetudiantes raquo

2007-03 Proulx Serge Julien Rueff et Nicolas Lecomte laquo Une appropriation communautaire des technologies numeacuteriques de lrsquoinformation raquo

CIRST Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal CP 8888 Succ Centre-ville Montreacuteal (Queacutebec) H3C 3P8

Le CIRST est au Canada le principal regroupement interdisciplinaire de chercheurs dont les travaux sont consashycreacutes agrave lrsquoeacutetude des dimensions historiques sociales politiques philosophiques et eacuteconomiques de lrsquoactiviteacute scientifique et technologique

Nos travaux visent lavancement des connaissances et la mise agrave contribution de celles-ci dans leacutelaboration et la mise en œuvre des politiques ainsi que dans la reacutesolution des problegravemes de socieacuteteacute qui preacutesentent des dimensions scientifiques et technologiques

Regroupement strateacutegique du Fonds queacutebeacutecois de recherche sur la socieacuteteacute et la culture depuis 1997 le CIRST rassemble une quarantaine de chercheurs provenant drsquoune dizaine drsquoinstitutions et dautant de disciplines telles que lrsquohistoire la sociologie la science politique la philosophie les sciences eacuteconomiques le management et les communications

Le CIRST fournit un milieu de formation par la recherche agrave de nombreux eacutetudiants de cycles supeacuterieurs dans les domaines de recherche de ses membres Creacuteeacute en 1986 il est reconnu par lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal lUniversiteacute de Montreacuteal et lUniversiteacute de Sherbrooke

  • Page couverture
  • Reacutesumeacute
  • Table des matiegraveres
  • Introduction et objectifs de la recherche
  • Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec
    • 11 Quest-ce quun logiciel libre
    • 12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec
    • 13 Un mouvement du logiciel libre
      • 2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire
        • 21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques
          • 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes
          • 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe
          • 213 Une posture engageacutee
          • 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes
            • 22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo
              • 3 Quatre axes danalyse
                • 31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets14F
                  • 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres
                    • 32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre
                      • 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo
                      • 322 Eacuteduquer aux logiciels libres
                      • 323 Ougrave diriger les efforts
                      • 324 Quelles politiques publiques
                        • 33 Femmes et logiciels libres
                        • 34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public
                          • Conclusions et pistes futures de recherche
                          • Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte
Page 2: Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au ...bv.cdeacf.ca/EA_PDF/147623.pdf · Les logiciels libres, également appelés logiciels « open source », suscitent un

Pour nous joindre

Teacuteleacutephone 514987-4018 Teacuteleacutecopieur 514987-7726 Adresse eacutelectronique cirstuqamca

Adresse postale

CIRST Universiteacute du Queacutebec agrave

Montreacuteal CP 8888 Succ Centre-ville

Montreacuteal (Queacutebec) H3C 3P8

Adresse civique

CIRST Pavillon Theacuteregravese-Casgrain W-3042 - 3e eacutetage Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal 455 boul Reneacute-Leacutevesque est Montreacuteal Queacutebec

Conception graphique Sengsoury Chanthavimone et Martine Foisy ISBN 978-2-923333-60-1

Deacutepocirct leacutegal - Bibliothegraveque et Archives nationales du Queacutebec 2010 Deacutepocirct leacutegal - Bibliothegraveque et Archives Canada 2010

Note de recherche 2010-03

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Steacutephane Couture

Christina Haralanova

Sylvie Jochems

Serge Proulx

Steacutephane Couture est doctorant en communication agrave lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal membre du Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) Au cours des derniegraveres anneacutees il srsquoest engageacute dans diffeacuterents projets lieacutes agrave la promotion et lusage collectif des logiciels libres Christina Haralanova a termineacute sa maicirctrise en communication agrave lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal et est membre du LabCMO Ses travaux portent sur lappropriation des technologies de linformation et de la communication plus particuliegraverement des logiciels libres par les femmes et les groupes feacuteministes Sylvie Jochems est professeure permanente agrave lEacutecole de travail social de lUQAM et membre du LabCMO Elle enseigne lanalyse des mouvements sociaux et la meacutethodologie de laction collective en travail social Elle sinteacuteresse plus particuliegraverement aux discours des groupes de femmes du Queacutebec sur leurs usages dInternet Elle contribue agrave la publication des premiers articles sur ces questions en travail social ainsi qursquoagrave lrsquoouverture des deacutebats sur les enjeux propres aux mouvements communautaires et aux groupes de femmes du Queacutebec Serge Proulx sociologue est professeur titulaire agrave lrsquoEacutecole des meacutedias Faculteacute de communication de lrsquoUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal (UQAM) et codirecteur du Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) Il a reacutedigeacute une quinzaine drsquoouvrages et une centaine drsquoarticles scientifiques et de chapitres drsquoouvrages concernant les meacutedias les usages des technologies et la communication

Reacutesumeacute

Cette note de recherche preacutesente les reacutesultats dun questionnaire en ligne reacutealiseacute aupregraves de 90

acteurs et actrices queacutebeacutecois-es du logiciel libre Le questionnaire dordre qualitatif et exploratoire

comprenait des questions ouvertes qui avaient pour but de sonder les reacutepondant-es au sujet des

activiteacutes au sein desquelles ils et elles sont impliqueacute-es du secteur social privileacutegieacute quils et elles

privileacutegient pour ladoption des logiciels libres et finalement de leurs perspectives sur un document

dinteacuterecirct public qui offrirait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec La note de recherche

preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse des reacuteponses selon quatre axes

Le premier fait ressortir lengagement pluriel dans le monde du logiciel libre et propose de

consideacuterer cet engagement comme un engagement associatif contribuant agrave la vie deacutemocratique du

Queacutebec Le deuxiegraveme axe met en eacutevidence le rocircle eacuteconomique et peacutedagogique attribueacute aux secteurs

publics queacutebeacutecois de leacuteducation et de ladministration publique dans ladoption et la promotion des

logiciels libres Un troisiegraveme axe sinspirant des approches feacuteministes expose lengagement des

femmes dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien technique la reacutedaction et la

participation agrave diverses rencontres et confeacuterences activiteacutes qui semblent souvent exclues des

enquecirctes portant sur les logiciels libres Finalement le dernier axe aborde les reacuteponses au

questionnaire concernant le contenu dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public Nous preacutesentons

quelques eacuteleacutements significatifs de ces reacuteponses ainsi quune proposition de ce qui pourrait ecirctre un

plan preacuteliminaire pour un tel document Nous abordons en conclusion diffeacuterentes pistes et

questionnements pour des recherches futures

Table des matiegraveres

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DE LA RECHERCHE ____________________________1

1 PROBLEacuteMATIQUE UN PORTRAIT DU LOGICIEL LIBRE AU QUEacuteBEC ______________5

11 Quest-ce quun logiciel libre _________________________________________________________________ 5

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec ____________________________ 7

13 Un mouvement du logiciel libre _______________________________________________________________ 9

2 DEacuteMARCHE DENQUEcircTE UNE RECHERCHE EXPLORATOIRE __________________12

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques_________________________________________________ 12 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes _______________________________________ 12 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe _________________________________ 14 213 Une posture engageacutee _____________________________________________________________________ 15 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes ______________________________ 16

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo ______________________ 17

3 QUATRE AXES DANALYSE ___________________________________________23

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets_____________________________________________ 23 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres ____________________________ 27

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre _______________ 29 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo __________________________________________________ 30 322 Eacuteduquer aux logiciels libres________________________________________________________________ 31 323 Ougrave diriger les efforts ____________________________________________________________________ 31 324 Quelles politiques publiques ______________________________________________________________ 33

33 Femmes et logiciels libres ____________________________________________________________________ 36

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public _______________________________________________ 42

CONCLUSIONS ET PISTES FUTURES DE RECHERCHE __________________________44

REacuteFEacuteRENCES CITEacuteES DANS LE TEXTE _____________________________________48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Introduction et objectifs de la recherche

Les logiciels libres eacutegalement appeleacutes logiciels laquo open source raquo suscitent un inteacuterecirct de plus

en plus grand de la part de diffeacuterents acteurs et actrices Ayant eacutemergeacute au milieu des anneacutees

1980 dans les milieux laquo hackers raquo et certains centres de recherche en informatique aux

Eacutetats-Unis les logiciels libres sont aujourdhui adopteacutes et promus par des grandes

entreprises comme IBM et Google mais eacutegalement par certaines administrations publiques

comme celles du Breacutesil du Veacuteneacutezueacutela ou encore certains secteurs de ladministration

franccedilaise Agrave la base de ce mouvement important dadoption des logiciels libres nous

retrouvons une multitude dacteurs et actrices agissant individuellement ou collectivement

en simpliquant dans diffeacuterents projets par exemple la programmation de logiciels

ladministration des serveurs informatiques la formation et lenseignement le lobbying ou

la creacuteation de petites ou moyennes entreprises au fonctionnement souvent innovateur et

original Les formes de coopeacuteration et de production inventeacutees dans le monde du logiciel

libre ont eacutegalement susciteacute un inteacuterecirct marqueacute de la part de plusieurs chercheur-es en

sciences sociales Quelques-un-es y ont vu des formes dinnovation laquo ascendante raquo - des

usagers vers les concepteurs ndash en remarquant que les initiatives agrave lœuvre dans le monde des

logiciels libres inspiraient eacutegalement dautres pratiques innovantes sur Internet dont celles

eacutetiqueteacutees aujourdhui par le terme de laquo web 20 raquo (Cardon 2005) Dautres encore ont

remarqueacute quune fraction importante des acteurs et actrices du logiciel libre ndash mais pas tous

et toutes ndash consideacuteraient leur pratique comme une forme dengagement politique (Auray

2000 Granjon 2006 Coleman 2003) Finalement sans neacutecessairement attribuer une

radicaliteacute politique agrave lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre certain-es

chercheur-es proposent de consideacuterer que les pratiques de deacuteveloppement de logiciel libre

favorisent le deacuteveloppement dhabitudes citoyennes telles que lentraide la solidariteacute et la

coopeacuteration (Benkler et Nissembaum 2006 Longford 2007)

Cest en explorant des approches similaires que notre laboratoire (LabCMO) a au cours des

cinq derniegraveres anneacutees reacutealiseacute quelques recherches qui avaient en commun danalyser

diffeacuterents aspects du monde du logiciel libre Un premier projet avait permis de reacutealiser une

CIRST ndash Note de recherche | page 1

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

analyse sociohistorique du mouvement de linformatique libre qui sattardait

particuliegraverement agrave deacutecrire les valeurs et les pratiques des acteurs et actrices de ce

mouvement Un autre projet avait quant agrave lui consisteacute agrave analyser ce que nous avions appeleacute

la laquo diffusion paradigmatique raquo de ces valeurs et de ces pratiques dans dautres domaines

que celui du logiciel libre en particulier dans le milieu communautaire queacutebeacutecois

Finalement une derniegravere eacutetape de notre programme de recherche nous avait conduits agrave

analyser de faccedilon plus attentive de petits collectifs situeacutes agrave lintersection du monde du

logiciel libre et de celui de laction communautaire queacutebeacutecoise Les cas de Koumbit et dIcircle

sans fil avaient alors particuliegraverement retenu notre attention cas que nous avions mis en

relation avec des groupes plus anciens et plus reconnus dans le milieu communautaire

(Goldenberg 2008 Powell 2008 Proulx Couture et Rueff 2008)1

Malgreacute les diffeacuterentes analyses que nous avions jusqualors reacutealiseacutees il nous semblait

manquer agrave nos travaux une vision plus large non limiteacutee agrave des eacutetudes de cas speacutecifiques et

pour laquelle une nouvelle enquecircte pourrait recenser les diffeacuterentes activiteacutes lieacutees au

logiciel libre dans lensemble du Queacutebec Un tel laquo portrait raquo des engagements envers le

logiciel libre au Queacutebec avait deacutejagrave eacuteteacute preacutesenteacute quelques fois lors de confeacuterences (Millette

2005 Cyr et Bouffard 2007) et notamment par des membres associeacutes agrave notre groupe

(Dagrain 2007) Agrave notre connaissance toutefois il nexistait pas de travaux universitaires

en particulier en communication qui seacutetaient donneacute un tel objectif Nous avons cru que la

reacutealisation dun tel laquo portrait raquo pourrait constituer un apport scientifique inteacuteressant agrave nos

propres travaux mais quil pourrait eacutegalement constituer un document dappui pour les

acteurs et actrices leurs actions et leurs revendications Cest dans cette perspective que

nous avons deacutecideacute de reacutealiser cette enquecircte qui poursuit trois objectifs

1 Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration

au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du

Queacutebec

2 Identifier les eacuteleacutements cleacutes des eacutenonceacutes des acteurs et actrices en particulier en ce

qui concerne les enjeux socio-eacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le

Voir (Proulx 2006) pour une description de ces diffeacuterents projets

CIRST - Note de recherche | page 2

1

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

contexte queacutebeacutecois

3 Reacutealiser un document de synthegravese qui pourra contribuer agrave rassembler des

initiatives qui semblent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des

autres

Pour cette enquecircte nous avons deacuteveloppeacute un questionnaire en ligne que nous avons diffuseacute

sur diffeacuterentes listes de discussion preacutealablement identifieacutees par notre eacutequipe La diffusion

de notre appel en mars et avril 2008 a permis de rassembler un eacutechantillon de 90

personnes ndash dont 14 femmes ndash provenant de la plupart des reacutegions administratives du

Queacutebec Le questionnaire comportait une dizaine de questions dont quatre eacutetaient ouvertes

Ces questions ouvertes permettaient aux acteurs et actrices de deacutecrire les activiteacutes dans

lesquelles ils et elles eacutetaient impliqueacutes de donner leur opinion sur la meilleure maniegravere de

promouvoir le logiciel libre au Queacutebec et finalement de nous donner quelques ideacutees pour

la reacutealisation dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public sur le logiciel libre Le questionnaire a

permis de faire ressortir la multitude de projets et de formes dengagement dans lesquels les

acteurs et actrices eacutetaient investi-es souvent agrave titre de beacuteneacutevoles De plus nous avons pu

remarquer le rocircle important que les acteurs et actrices queacutebeacutecois-es attribuent aux

eacutetablissements denseignement publics pour favoriser ladoption de logiciels libres Autre

fait notable si lon compare notre eacutetude aux reacutesultats mis de lavant dans dautres eacutetudes

nous remarquons une preacutesence des femmes relativement importante dans notre eacutechantillon

Cette note de recherche preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse

des reacuteponses agrave notre questionnaire en ligne Dans la premiegravere section nous tentons de

deacutefinir plus preacuteciseacutement notre probleacutematique en situant les expressions laquo logiciels libres raquo

et laquo logiciels open source raquo dans leur contexte historique ainsi qursquoen eacutelaborant une premiegravere

esquisse de description des acteurs et actrices du logiciel libre au Queacutebec La seconde

section expose notre deacutemarche de recherche qui se veut avant tout exploratoire plutocirct que

formellement repreacutesentative Nous abordons dabord quelques repegraveres theacuteoriques et

meacutethodologiques sur lesquels sappuie notre deacutemarche afin de mieux circonscrire nos choix

meacutethodologiques La troisiegraveme section preacutesente les reacutesultats de notre analyse agrave partir de

quatre axes qui correspondent aux thegravemes prioriseacutes par les personnes reacutepondantes Pour

CIRST ndash Note de recherche | page 3

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

terminer nous faisons ressortir les principales conclusions de notre enquecircte et proposons

quelques pistes pour de futures recherches

Comme nous lindiquons agrave quelques reprises dans ce document il est important dinsister

sur le caractegravere exploratoire et sur les limites de cette recherche En particulier par souci

meacutethodologique nous avons deacutecideacute de limiter notre enquecircte agrave lanalyse des reacuteponses agrave

notre questionnaire diffuseacute au printemps 2008 Ce choix meacutethodologique entraicircne donc

neacutecessairement un deacutecalage entre lanalyse preacutesenteacutee dans ce texte et le contexte actuel du

logiciel libre au Queacutebec marqueacute par quelques eacuteveacutenements importants et posteacuterieurs agrave notre

questionnaire Parmi ces eacuteveacutenements notons le gain de cause de lentreprise Savoir-Faire

Linux dans son procegraves contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec Le 3 juin 2010 la Cour

Supeacuterieure du Queacutebec a en effet jugeacute que la RRQ avait agi illeacutegalement en 2008 en

octroyant un contrat informatique sans appel doffres agrave Microsoft pour le renouvellement de

ses systegravemes informatiques En plus deacutetablir une jurisprudence favorable au logiciel libre

(ou du moins agrave la pluraliteacute des choix informatiques) ce procegraves a donneacute une place non-

neacutegligeable aux logiciels libres dans les meacutedias de masse dont La Presse ou Radio-

Canada Quelques jours apregraves le jugement le 10 juin 2010 la deacuteputeacutee Marie Malavoy a

dailleurs deacuteposeacute un projet au Bureau de lAssembleacutee nationale du Queacutebec visant

lintroduction des logiciels libres et lutilisation de formats ouverts au sein de cet

eacutetablissement denseignement (Asselin 2010) Notons finalement la poursuite du groupe

Facil contre le gouvernement du Queacutebec qui a eacuteteacute rejeteacutee sous preacutetexte que lorganisme

(sans but lucratif) navait pas dinteacuterecircts commerciaux dans la deacutemarche Le gouvernement a

dailleurs refileacute une facture de 107 000 $ agrave Facil pour le remboursement de ses propres

honoraires davocat deacutemarche qui a eacuteteacute perccedilue par bon nombre de militants du logiciel libre

comme de lintimidation (Deglise 2010)

Mecircme si nous nrsquoabordons pas ces eacuteveacutenements reacutecents dans le preacutesent texte nous croyons

toutefois que les bases meacutethodologiques et les eacutebauches danalyses preacutesenteacutees ici restent

dactualiteacute Par ailleurs si nous avons eu degraves le deacutepart lideacutee de destiner ce travail agrave un

public militant celui-ci doit neacuteanmoins ecirctre reccedilu comme une note de recherche scientifique

se situant dans une tradition sociologique Nous espeacuterons que les reacuteflexions deacuteveloppeacutees

CIRST - Note de recherche | page 4

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

dans ce texte pourront eacuteventuellement servir agrave appuyer des activiteacutes militantes en faveur

des logiciels libres

1 Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec

11 Quest-ce quun logiciel libre

Un logiciel libre est un logiciel dont le code source peut ecirctre librement lisible modifiable et

reacuteutilisable par tous et toutes Le code source informatique est quant agrave lui un ensemble de

documents textuels qui contiennent les instructions speacutecifiant formellement le

fonctionnement dun logiciel ou dun systegraveme informatique Pour ecirctre lisible par

lordinateur le code source doit ecirctre traduit dans un code machine laquo binaire raquo appeleacute le

laquo logiciel exeacutecutable raquo (tableau 11) Une fois lopeacuteration de compilation termineacutee le code

source nest plus neacutecessaire au fonctionnement des logiciels Dans bien des cas seul le

logiciel exeacutecutable est distribueacute aux usagers et le code source demeure la proprieacuteteacute de

lentreprise qui restreint souvent son accegraves agrave ses seuls employeacutes Au contraire de ces

logiciels dits laquo proprieacutetaires raquo ougrave laccegraves au code source est restreint les logiciels dits

laquo libres raquo ont pour principe de laisser libre laccegraves au code source

Lideacutee dun logiciel qui serait libre a eacutemergeacute dans le milieu des anneacutees 1980 en particulier

par la creacuteation aux Eacutetats-Unis de la fondation pour le logiciel libre (Free Software

Foundation) et du projet dun systegraveme informatique complegravetement libre intituleacute laquo GNU raquo

Cest Richard Stallman qui proposa le premier le terme de laquo logiciel libre raquo en le deacutefinissant

par quatre liberteacutes 1) la liberteacute dexeacutecuter le logiciel pour tous les usages 2) la liberteacute

deacutetudier le fonctionnement du programme et de ladapter agrave ses besoins 3) la liberteacute de

redistribuer des copies 4) la liberteacute dameacuteliorer le programme et de publier ses

ameacuteliorations2

2 lthttpwwwgnuorgphilosophyfree-swfrhtmlgt (consulteacute le 22 avril 2007)

CIRST ndash Note de recherche | page 5

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 11 Exemple de code source (extrait du code source de Wikipeacutedia)3 Create an Article object of the appropriate class for the given page param Title $title return Article function articleFromTitle( $title ) $article = null wfRunHooks(ArticleFromTitle array( amp$title amp$article ) ) if ( $article )

return $article if( NS_MEDIA == $title-gtgetNamespace() ) FIXME where should this go $title = TitlemakeTitle( NS_IMAGE $title-gtgetDBkey() )

switch( $title-gtgetNamespace() ) case NS_IMAGE

return new ImagePage( $title ) case NS_CATEGORY

return new CategoryPage( $title ) default

return new Article( $title )

Lexpression laquo logiciel open source raquo quelques fois traduite par laquo logiciel agrave code source

ouvert raquo est eacutegalement souvent utiliseacutee pour reacutefeacuterer agrave ces mecircmes logiciels libres Cette

expression - laquo open source raquo - a eacuteteacute forgeacutee vers la fin des anneacutees 1990 aux Eacutetats-Unis pour

favoriser ladoption du logiciel libre au sein des entreprises commerciales Lobjectif de

cette nouvelle terminologie eacutetait de remeacutedier agrave lambiguiumlteacute dans la langue anglaise du

terme laquo free raquo de laquo free software raquo trop souvent associeacute agrave une gratuiteacute qui neacutetait alors pas

de mise dans le milieu des entreprises Le terme laquo open source raquo permettait eacutegalement de

mettre agrave leacutecart la rheacutetorique politique entourant la laquo liberteacute raquo du logiciel pour plutocirct

insister sur la dimension plus technique dlaquo ouverture raquo du logiciel La distinction entre

laquo logiciel libre raquo et laquo logiciel open source raquo relegraveve toutefois la plupart du temps du discours

et ne sinscrit pas dans les artefacts leacutegaux ou techniques les mecircmes logiciels sont souvent

qualifieacutes indistinctement par les termes laquo open source raquo et laquo libres raquo et les licences

consideacutereacutees comme laquo open source raquo sont geacuteneacuteralement compatibles agrave la deacutefinition du

logiciel libre de la Free Software Foundation Dans bien des cas donc laquo logiciels libres raquo et

laquo logiciels open source raquo sont utiliseacutees indistinctement Lacronyme FLOSS signifiant

lthttpsvnwikimediaorgviewvcmediawikibranchesREL1_9phase3includesWikiphpview=markupgt (consulteacute le 19 avril 2009) Le logiciel Wikimeacutedia est le systegraveme agrave la base du logiciel Wikipeacutedia

CIRST - Note de recherche | page 6

3

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

FreeLibre Open Source Software a dailleurs eacuteteacute forgeacute par des chercheurs pour deacutesigner

indistinctement les laquo logiciels libres raquo et laquo open source raquo Dans le cadre de ce texte nous

utiliserons le terme laquo logiciel libre raquo puisque cette expression est sans ambiguiumlteacute en

franccedilais

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec

Nous preacutesentons dans cette section un bref aperccedilu des initiatives lieacutees au logiciel libre au

Queacutebec Cette section sappuie sur nos observations au cours des derniegraveres anneacutees

Au Queacutebec on retrouve les premiegraveres initiatives lieacutees aux logiciels libres vers le milieu des

anneacutees 1990 Linux-Queacutebec est geacuteneacuteralement consideacutereacutee comme lune des associations

pionniegraveres dans ce domaine Son site mentionne que le groupe a eacuteteacute fondeacute en septembre

1997 sur les traces de lassociation des utilisateurs de systegravemes ouverts de Montreacuteal

(Uniforum Montreacuteal) La mission afficheacutee de Linux-Queacutebec est laquo daider les utilisateurs

preacutesents et futurs de Linux au Queacutebec agrave deacutecouvrir les avantages de Linux agrave lexploiter

efficacement de mecircme quagrave reacutealiser les avantages du logiciel agrave code source ouvert4 raquo Au

deacutebut des anneacutees 2000 plusieurs GULs - Groupes dUtilisateurs de Linux - ont eacutemergeacute un

peu partout au Queacutebec par exemple le groupe dutilisateurs de Linux de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS) Agrave la mecircme eacutepoque quelques petites entreprises lieacutees au logiciel

libre comme Savoir-Faire Linux5 agrave Montreacuteal Infoglobe6 et T2CL7 agrave Queacutebec ou Revolution

Linux8 agrave Sherbrooke ont eacuteteacute creacuteeacutees Cette derniegravere entreprise en collaboration avec la

faculteacute de geacutenie de lUniversiteacute de Sherbrooke et le groupe dutilisateurs de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS9) a dailleurs deacuteveloppeacute EduLinux une distribution principalement

destineacutee au milieu eacuteducatif queacutebeacutecois

4 Agrave propos de Linux Queacutebec lt httpwwwlinux-quebecorgwikiaproposgt (consulteacute le 27 mars 2007) 5 lthttpwwwsavoirfairelinuxcomgt 6 lthttpwwwinfoglobecagt 7 lthttpwwwtc2lcagt 8 lthttpwwwrevolutionlinuxcomgt 9 lthttpwwwgulusorggt

CIRST ndash Note de recherche | page 7

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Le premier congregraves queacutebeacutecois sur le logiciel libre qui sest tenu en octobre 2003 a sans

doute eacuteteacute le premier eacuteveacutenement au Queacutebec qui visait explicitement agrave reacuteunir lensemble des

acteurs et actrices du logiciel libre Cet eacuteveacutenement eacutetait organiseacute par la nouvelle

Association queacutebeacutecoise pour la promotion de Linux et du logiciel libre (AQP3L) devenue

plus tard Facil (laquo Facil pour lappropriation collective de linformatique libre raquo)

Leacuteveacutenement reacuteunissait sur toute une journeacutee plusieurs groupes impliqueacutes dans le logiciel

libre et parmi lesquels quelques groupes communautaires comme Communautique et Icircle

sans fil auxquels notre eacutequipe sest attardeacutee dans de preacuteceacutedentes eacutetudes (Proulx Couture et

Rueff 2008 Powell 2008 Lecomte et Rueff 2008)

La question du logiciel libre trouve depuis un certain temps un eacutecho dans le milieu de

leacuteducation et au sein de ladministration publique Dans le milieu de leacuteducation certaines

commissions scolaires ont adopteacute le logiciel libre il y a quelques anneacutees Notons plus

particuliegraverement la mise en place du projet MILLE (Modegravele dinfrastructure en logiciel libre

en eacuteducation) un projet creacuteeacute pour offrir une alternative en logiciel libre aux

environnements de travail informatique des professeurs et eacutelegraveves (Blanc 2005 Wybo

2005) En 2003 le projet MILLE avait dailleurs fait lobjet dune controverse lorsquun

rapport publieacute par Michael Wybo chercheur au HEC avait reacuteveacuteleacute les coucircts infeacuterieurs que

repreacutesentait le deacuteploiement de MILLE en comparaison dune infrastructure similaire en

logiciel proprieacutetaire (Dumais 2005)

Concernant ladministration publique cest au sein du ministegravere des Services

gouvernementaux du Queacutebec (MSG) et en particulier au Conseil du treacutesor que lon a noteacute

un inteacuterecirct significatif pour les logiciels libres En 2003 le Conseil du Treacutesor commanda un

rapport agrave Daniel Pascot professeur en science de la gestion agrave lUniversiteacute Laval (Pascot

2003) rapport tregraves favorable aux logiciels libres Quelques mois plus tard en 2004

plusieurs acteurs et actrices impliqueacutes dans des groupes de promotion des logiciels libres

notamment Facil reacutepondirent agrave une consultation publique concernant le projet de

gouvernement en ligne consultation dirigeacutee par le deacuteputeacute Henri-Franccedilois Gautrin Si le

gouvernement et en particulier le rapport Gautrin na certainement pas embrasseacute

totalement lideacutee des logiciels libres pour ladministration publique une eacutecoute a neacuteanmoins

CIRST - Note de recherche | page 8

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

eacuteteacute perccedilue par les acteurs et actrices queacutebeacutecois du logiciel libre et quelques ressources ont

eacuteteacute mises en place agrave la mecircme peacuteriode pour reacutealiser diffeacuterents projets lieacutes aux logiciels

libres Cest dans cet esprit que le MSG commanditait lorganisation en 2005 et 2006 de la

Confeacuterence sur le logiciel libre dans les administrations publiques (CLLAP) eacuteveacutenement qui

sest ensuite reacutepeacuteteacute en 2008 et 2009 sous la responsabiliteacute du Centre de recherche

informatique de Montreacuteal (CRIM) puis de lAssociation Professionnelle des Entreprises en

Logiciels libres (APELL) Signe dun inteacuterecirct de la part des fonctionnaires nous pouvons

eacutegalement retrouver sur le portail du gouvernement du Queacutebec une section deacutedieacutee

speacutecifiquement aux logiciels libres10 de mecircme quune liste de discussion qui reacuteunit bon

nombre dacteurs et actrices queacutebeacutecois

13 Un mouvement du logiciel libre

Existe-t-il un mouvement du logiciel libre Cest une question dont lobjet demeure fort

probleacutematique Le concept de mouvement social est loin de faire lunanimiteacute dans le champ

de la sociologie des mouvements sociaux (Cefai 2007 p 15) et pour lequel les membres

du LabCMO doivent poursuivre leurs deacutebats Neacuteanmoins avanccedilons cette deacutefinition bien

quimparfaite laquo un mouvement social est une action collective qui est orienteacutee par un souci

du bien public agrave promouvoir ou dun mal public agrave eacutecarter et qui se donne des adversaires agrave

combattre en vue de rendre possibles des processus de participation de redistribution ou de

reconnaissance raquo (Cefaiuml 2007 p 15)

Pour aborder la question dun possible mouvement pour le logiciel libre nous souhaitons

nous deacutemarquer dune sociologie structuraliste qui imposerait une deacutefinition trop eacutetroite

afin de mieux appreacutecier les multiples significations que donneraient les personnes engageacutees

envers les logiciels libres Dailleurs il convient danalyser plus attentivement la

controverse nominale laquo logiciel libreopen source raquo que nous avons preacutesenteacutee plus tocirct

Comme nous lavons eacutecrit cette controverse na geacuteneacuteralement pas dexpression sur le plan

leacutegal ou technique Elle est toutefois significative sur le plan discursif car elle deacutenote une

certaine heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute dans lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre

10 lthttpwwwmsggouvqccagellogiciels_libreshtmlgt (consulteacute le 21 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 9

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute qui sarticule sur au moins deux types de justification distincts un premier

que nous pourrions qualifier de justification morale eacutethique et politique et un second type

que nous pourrions qualifier de justification selon les meacuterites techniques

Le type justification morale eacutethique et politique peut ecirctre le mieux illustreacute par la position

de Richard Stallman le creacuteateur du terme laquo logiciel libre raquo pour qui le systegraveme social du

logiciel proprieacutetaire est anti-social non-eacutethique et simplement mal laquo The idea that the

proprietary software social system -- the system that says you are not allowed to share or

change software -- is antisocial that it is unethical that it is simply wrong may come as a

surprise to some readers raquo (Stallman 2004) Cest parce que linterdiction du partage des

logiciels est mal sur le plan moral que les logiciels libres doivent exister Lors dune

entrevue reacutealiseacutee avec des journalistes franccedilais Stallman va dailleurs aussi loin que

daffirmer que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre dabord jugeacutes en fonction de leur

efficaciteacute mais plutocirct de leur dimension communautaire

laquo Que le logiciel libre aboutisse aussi agrave du logiciel efficient et puissant a eacuteteacute une surprise pour moi et je mrsquoen reacutejouis Mais crsquoest un bonus Jrsquoaurais choisi le logiciel libre mecircme srsquoil avait eacuteteacute moins efficace et moins puissant - parce que je ne brade pas ma liberteacute pour de simples questions de convenances raquo (Stallman 2000)

Dans lautre type dengagement dit de justification selon les meacuterites techniques nous

retrouvons des acteurs et actrices qui mettent de lavant lexpression laquo open source raquo pour

rejeter complegravetement la rheacutetorique de la liberteacute Ainsi Eric Raymond lun des plus fervents

partisans de lexpression laquo open source raquo a deacutejagrave affirmeacute que le meilleur moyen de

promouvoir les logiciels laquo open source raquo eacutetait de ne pas parler de liberteacute11 Dautres acteurs

et actrices comme Tim OReilly un auteur et eacutediteur tregraves connu dans le milieu de

linformatique libre avancent que le choix drsquoutiliser des logiciels laquo open source raquo ne doit

pas ecirctre le fait dobligations leacutegales mais simplement dune reconnaissance de leurs meacuterites

techniques laquo Theres some great proprietary software out there as well as some great open

source software Ive always thought that open source should be sold on its merits just like

any other software and my advocacy has been to trumpet those merits raquo (OReilly 2002)

Allocution au Forum International sur le logiciel libre Porto Alegre (Breacutesil) 2005

CIRST - Note de recherche | page 10

11

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Entre ces deux pocircles la plupart des acteurs et actrices expriment eacutevidemment des positions

mitoyennes12

Lobjectif de notre travail nest eacutevidemment pas de prendre une position trancheacutee vis-agrave-vis

ces deux types que nous aurions pu qualifier de pocircles du spectre dengagement envers les

logiciels libres Dembleacutee disons toutefois que lorientation sociologique preacuteconiseacutee dans

notre recherche (voir section 21) nous megravene plutocirct agrave ecirctre sensibles voire favorables aux

diffeacuterentes postures qui eacutemergent dans le contexte queacutebeacutecois et des milieux du logiciel

libre une heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute de formes et de sens dengagement des acteurs et actrices pour les

logiciels libres Pour certains acteurs et actrices la question du logiciel libre est avant tout

un enjeu moral et politique tandis que pour dautres elle est loccasion de faire face agrave des

deacutefis techniques ou drsquoentrevoir de possibles gains commerciaux Ces diffeacuterentes formes

dengagement font eacutemerger une pluraliteacute de strateacutegies de promotion des logiciels libres

Ainsi alors que les militant-es de la Free Software Foundation sont souvent actifs dans des

batailles leacutegislatives et politiques favorisant les logiciels libres les partisan-es de llaquo Open

Source raquo preacutefegraverent deacutedier leurs efforts agrave convaincre le marcheacute et en particulier les grandes

entreprises de la supeacuterioriteacute technique de ces logiciels Cette heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute des formes

dengagement et en particulier celle marqueacutee par la controverse Free SoftwareOpen

Source fera dailleurs dire agrave Richard Stallman quil nexiste pas un mais bien deux

mouvements agrave linteacuterieur dune seule communauteacute laquo The Free Software movement and the

Open Source movement are like two political camps within the free software community raquo

(Stallman 2002)

Or si certains acteurs et actrices parlent de laquo mouvement raquo et donnent incontestablement

une dimension militante agrave leur engagement il ne sagit pas de la totaliteacute ni mecircme peut-ecirctre

de la majoriteacute des acteurs et actrices engageacute-es dans des activiteacutes lieacutees aux logiciels libres

Cest le cas de Bruce Perens pourtant lun des fondateurs de lOpen Source Initiative qui deacuteplorait la maniegravere dont la diffusion du terme laquo Open Source raquo avait eu pour conseacutequence deacutevacuer les laquo liberteacutes du logiciel raquo Perens en appelait ainsi agrave revenir agrave lexpression laquo Free Software raquo pour insister sur le fait que les logiciels (libres) comme Linux ne pouvaient pas exister sans liberteacute lthttplistsdebianorgdebianshydevel199902msg01641htmlgt (consulteacute le 22 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 11

12

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Nous devons reacutesister agrave la tentation dune geacuteneacuteralisation trop hacirctive Davantage de

discussions doivent ecirctre reacutealiseacutees agrave ce sujet y compris au sein de notre eacutequipe

2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques

Lobjectif de notre enquecircte ndash reacutealiser un portrait du libre au Queacutebec ndash est avant tout dordre

empirique plutocirct que theacuteorique Notre enquecircte ne sappuie pas a priori sur un ensemble de

concepts qui auraient deacutelimiteacute notre deacutemarche ou que nous aurions chercheacute agrave valider Notre

enquecircte est plutocirct dordre exploratoire et inductif Nous avons deacutecideacute daborder dembleacutee le

terrain en eacutelaborant un questionnaire en ligne sappuyant sur nos observations passeacutees et

nos intuitions personnelles13 Il est toutefois eacutevident que notre reacuteflexion est alimenteacutee par

diffeacuterentes contributions theacuteoriques Nous preacutesentons dans cette section quelques horizons

theacuteoriques et meacutethodologiques vers lesquels sarticule notre deacutemarche

211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes

Notre deacutemarche sinspire notamment du champ sciences technologies et socieacuteteacute (Science

and Technologies Studies ndash STS) Les travaux reacutealiseacutes dans ce champ quils soient dordre

philosophique ou sociologique ont depuis longtemps deacutemontreacute que linnovation

technologique relegraveve dune dynamique indissociable des facteurs dordre social

eacuteconomique culturel et politique Parmi ces travaux quelques auteur-es se sont plus

speacutecifiquement inteacuteresseacutes agrave la maniegravere dont le design mecircme des technologies peut

incorporer des valeurs morales et politiques Dans un essai devenu aujourdhui classique

dans ce domaine Langdon Winner (2002) preacutesente le cas des viaducs de New York conccedilus

par un architecte que lauteur considegravere raciste Ces viaducs auraient eacuteteacute construits

suffisamment bas pour empecirccher les autobus publics qui transportaient majoritairement

des citoyens noirs dacceacuteder agrave des endroits de la ville ougrave la population blanche eacutetait

preacutedominante Bruno Latour dune maniegravere similaire agrave Winner analyse pour sa part la

maniegravere dont le laquo gendarme coucheacute raquo - la petite butte ralentissant le mouvement des

Nous preacutesentons en deacutetail agrave la section 22 nos diffeacuterents choix meacutethodologiques

CIRST - Note de recherche | page 12

13

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

voitures - incorpore mateacuteriellement la prescription morale de ne pas commettre dexcegraves de

vitesse (Latour 1999) Ces liens constateacutes entre prescription morale et politique et

dispositifs techniques incitent les auteurs agrave consideacuterer limportance dun investissement

deacutemocratique dans le champ des techniques Winner soutient ainsi la neacutecessiteacute de juger les

choix techniques non seulement sur des critegraveres comme lefficaciteacute mais eacutegalement en

fonction de lideacutee que nous nous faisons dune socieacuteteacute juste Reprenant agrave son compte Le

Prince de Machiavel Latour propose pour sa part la neacutecessiteacute pour la deacutemocratie dun

investissement politique dans linnovation technique laquo Si la science et la technologie ne

sont que de la politique poursuivie par drsquoautres moyens la seule faccedilon de rechercher la

deacutemocratie est de peacuteneacutetrer la science et la technologie crsquoest-agrave-dire de peacuteneacutetrer lagrave ougrave la

socieacuteteacute et la science sont deacutefinies simultaneacutement par les mecircmes stratagegravemes raquo (Latour

2006)

Sinspirant notamment des eacutetudes STS deacutecrites plus tocirct de mecircme que de certains courants

de la philosophie politique Yochai Benkler et Helen Nissembaum proposent de consideacuterer

les logiciels libres en tant que systegravemes sociotechniques comme des veacutehicules pour le

deacuteveloppement de vertus morales et notamment civiques Comme la plupart des auteur-es

du champ STS Benkler et Nissembaum rejettent lideacutee que la technologie soit neutre mais

soutiennent au contraire qursquoelle a la possibiliteacute de limiter ou de faciliter les actions des

individus et des groupes Tout comme les normes culturelles les institutions et les

dispositifs leacutegaux les dispositifs techniques sont des veacutehicules pour les valeurs morales et

politiques Les auteur-es soutiennent ainsi que les logiciels libres en tant que dispositifs

sociotechniques constituent des lieux ougrave peuvent se deacutevelopper des attitudes vertueuses

telles que la geacuteneacuterositeacute laltruisme lautonomie la creacuteativiteacute et la coopeacuteration ainsi que

dautres vertus civiques ou citoyennes Parce que ces formes sociotechniques stimulent

dimportantes vertus morales et politiques les gouvernements et les leacutegislateurs devraient

sy inteacuteresser et les soutenir laquo We recommend vigorous support for this exceptional socioshy

technical phenomenon [] as a platform for virtuous practices and the development of

virtue in participants raquo (Benkler et Niseenbaum 2006 p 419)

CIRST ndash Note de recherche | page 13

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe

Lrsquoarticulation entre les rapports sociaux de sexe et de genre et les techniques a fait lobjet

de plusieurs analyses de la part dauteures feacuteministes Ces eacutetudes se sont notamment

attardeacutees agrave rendre compte de lexistence de rapports sociaux de sexe par le faible nombre de

femmes dans les professions techniques comme linformatique ou lingeacutenierie Judy

Wajcman (2004) introduit une approche quelle appelle technofeacuteminisme En eacutetudiant les

rapports de sexe elle cherche agrave cerner le changement technologique comme un processus

heacuteteacuterogegravene et contingent ougrave la technologie et la socieacuteteacute se constituent mutuellement La

technologie dans ce contexte peut ecirctre appreacutehendeacutee comme une culture qui exprime et

consolide des relations entre les hommes et les femmes voire mecircme lidentiteacute genreacutee

laquo Mens affinity with technology is integral to the constitution of subject identity for both

sexes raquo (p 111) Mecircme si cette auteure speacutecifie quil ny a pas quune seule forme de

masculiniteacute (p 112) elle note toutefois que dans les socieacuteteacutes occidentales la forme

heacutegeacutemonique de masculiniteacute est notamment associeacutee aux prouesses techniques ou agrave la

maicirctrise de la machine un rapport aux techniques qui nest pas toujours aiseacutement

conciliable avec lidentiteacute feacuteminine dominante Par exemple la culture masculine qui

implique de longues heures de travail hors de la cellule familiale est souvent incompatible

avec les obligations familiales qui incombent surtout aux femmes (conciliation travail-

famille soins agrave un parent acircgeacute etc) Pour sinteacutegrer dans un tel milieu les femmes doivent

donc parfois nier leur condition leur identiteacute ou leurs difficulteacutes au risque decirctre

marginaliseacutees

Cependant pour Wajcman le concept mecircme de technologie est sujet aux changements

historiques agrave diffeacuterentes eacutepoques le concept de technologie deacutesignait diffeacuterentes choses

Ce nest que dans le cadre de la formation de la profession dingeacutenieur depuis la fin du 19e

siegravecle que la deacutefinition moderne de la technologie en est venue agrave ecirctre associeacutee aux

laquo machines masculines raquo industrielles plutocirct quagrave lartisanat feacuteminin Ainsi ce qui est deacutefini

comme technologie change avec le temps et ce qui est plus important les femmes et en

particulier les feacuteministes libeacuterales ont joueacute un rocircle important dans les changements reacutecents

de la deacutefinition de la technologie en militant concregravetement pour que des politiques soient

mises en place afin dinteacutegrer davantage de femmes dans les domaines techniques et

CIRST - Note de recherche | page 14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

scientifiques laquo Technological advances do open up new possibilities because some women

are better placed to occupy the new spaces and are less likely to regard machinery as a

male domain raquo (p 109) Wajcman reconnaicirct ainsi aux femmes la possibiliteacute de sinvestir

dans la reconstruction sociale des technologies et des sciences

213 Une posture engageacutee

Notre deacutemarche se veut solidaire de lengagement des acteurs et actrices queacutebeacutecois-es qui

militent par et pour le logiciel libre Notre eacutequipe de recherche a adopteacute une posture qui

cherche agrave comprendre le logiciel libre laquo depuis linteacuterieur raquo en se tenant au plus pregraves de la

perspective des acteurs et actrices Dans nos eacutetudes preacuteceacutedentes nous avions exploreacute des

approches telles que lintervention sociologique deacuteveloppeacutee par Touraine (1993) et dont

lobjectif est de favoriser agrave la fois le deacuteveloppement et leacutetude dun mouvement social en

stimulant par exemple la reacuteflexiviteacute des militants quant agrave leurs propres pratiques Agrave dautres

moments de notre programmation de recherche nous nous sommes inspireacutes des approches

participatives en eacutetablissant des liens eacutetroits avec le milieu queacutebeacutecois du logiciel libre

agissant parfois mecircme pleinement agrave titre dacteurs et actrices dans le milieu concerneacute

Ainsi plusieurs membres de notre groupe de recherche dont certain-es des auteur-es du

preacutesent rapport ont participeacute activement agrave quelques-uns des groupes recenseacutes dans ce

rapport notamment agrave Koumbit Facil et au CDEacuteACF De mecircme puisque le LabCMO est

ancreacute en milieu institutionnel notre eacutequipe a participeacute et organiseacute diffeacuterents eacuteveacutenements

publics lieacutes aux logiciels libres au Queacutebec Dans une analyse reacuteflexive de nos propres

pratiques (Goldenberg et Couture 2008) nous avions qualifieacute notre deacutemarche comme une

dynamique de co-construction du savoir avec les milieux concerneacutes

Dans la ligneacutee de certaines de nos preacuteceacutedentes eacutetudes cette enquecircte est une recherche

engageacutee qui a un parti pris favorable et assumeacute envers le monde du logiciel libre Bien que

cette enquecircte soit reacutealiseacutee avec un regard plus distant que nos preacuteceacutedentes recherches notre

ambition est tout de mecircme de faire ressortir les principaux enjeux mis de lavant par les

acteurs et actrices Nous ne deacuteveloppons pas dans cette recherche une sociologie critique

qui se placerait en surplomb des acteurs et actrices pour les critiquer Nous souhaitons

plutocirct pour reprendre les termes de Boltanski (2009 1990) reacutealiser une sociologie de la

CIRST ndash Note de recherche | page 15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

critique qui reconnaicirct la capaciteacute des acteurs et actrices agrave expliquer leurs motivations et agrave

formuler une critique sociale Le travail sociologique dans cette perspective consiste agrave

susciter la reacuteflexiviteacute des acteurs et actrices en leur faisant formuler eux-mecircmes et elles-

mecircmes le sens quils et elles donnent agrave leur action (Nachi 2006)

214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes

Quelques enquecirctes reacutealiseacutees preacuteceacutedemment sur le logiciel libre ont particuliegraverement inspireacute

notre propre deacutemarche meacutethodologique notamment les projets FreeLibreOpen Source

Software (FLOSS) (Ghosh et coll 2002) et FreeLibreOpen Source Software (FLOSSshy

POLS) Le projet FLOSS a eacuteteacute reacutealiseacute en 2002 sous la direction de Rishab Aiyer Ghosh agrave

laide dun financement de lUnion europeacuteenne Son objectif eacutetait de produire quelques

indicateurs concernant les activiteacutes laquo non moneacutetaires raquo dans la socieacuteteacute de linformation en

sattardant plus speacutecifiquement aux cas des logiciels libres et open source (lauteur est

dailleurs agrave lorigine du terme FLOSS) Dans le cadre de ce projet les chercheurs avaient

conduit diffeacuterents questionnaires en ligne qui abordaient lusage et le deacuteveloppement des

logiciels libres Une attention particuliegravere avait eacuteteacute donneacutee aux entreprises commerciales et

aux institutions publiques Le projet FLOSS avait eacuteteacute suivi dun second projet de recherche

nommeacute FLOSS-POLS Poursuivant les objectifs de la premiegravere eacutetude cette deuxiegraveme eacutetape

visait quant agrave elle agrave deacutevelopper des propositions politiques pour favoriser ladoption de

logiciels libres dans les institutions publiques Leacutetude FLOSS-POLS avait eacutegalement

abordeacute la question des rapports sociaux de sexe et de genre dans le monde des logiciels

libres (Nafus et coll 2006) La premiegravere eacutetude FLOSS avait en effet reacuteveacuteleacute une tregraves faible

proportion de femmes ndash environ 1 - parmi les deacuteveloppeur-es de logiciels libres Pour

comprendre les raisons de ces dispariteacutes une enquecircte ethnographique avait eacuteteacute conduite sur

le rocircle des femmes dans le monde du logiciel libre14 En nous inspirant de cette enquecircte

nous avons deacutecideacute de nous attarder agrave leacutetude de lactiviteacute et de lengagement des femmes

dans notre portrait queacutebeacutecois du logiciel libre

Notons eacutegalement que cette enquecircte avait conduit agrave un ensemble de laquo policy recommendations raquo destineacute tant aux gouvernements quaux dirigeants des projets de logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 16

14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Une autre recherche qui a inspireacute notre deacutemarche est celle qui a eacuteteacute conduite par Lena

Zuacutentildeiga sur le logiciel libre en Ameacuterique latine (Zuacutentildeiga 2006) Reacutealiseacutee par le bureau

latino-ameacutericain de Bellanet et financeacutee par le Centre de recherche pour le deacuteveloppement

international (CRDI) elle avait pour objectif de dresser un portrait du logiciel libre dans la

reacutegion de lAmeacuterique Latine et des Caraiumlbes en insistant particuliegraverement sur les

potentialiteacutes du logiciel libre pour le deacuteveloppement Un questionnaire en ligne avait eacuteteacute

deacuteveloppeacute et avait retenu lattention denviron 700 personnes qui se sont identifieacutees soit

comme deacuteveloppeur-e soit comme usager-egravere Tout comme le projet FLOSS-POLS une

attention particuliegravere avait eacuteteacute accordeacutee agrave la place des femmes dans le monde du logiciel

libre en sattardant toutefois davantage aux collectifs de femmes et dans quelques cas aux

collectifs feacuteministes eacutemergents dans le monde du logiciel libre

Ces deux recherches nous ont inspireacutes agrave la fois sur le plan de lobjectif ndash cartographie ou

portrait des activiteacutes lieacutees au logiciel libre dans une reacutegion donneacutee ndash et sur le plan

meacutethodologique ndash reacutealisation dun questionnaire en ligne

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo

Notre enquecircte consistait agrave reacutealiser un court questionnaire en ligne Ce questionnaire dordre

surtout qualitatif comprenait diffeacuterentes questions ouvertes et une question fermeacutee (voir

tableau 21) Lobjectif du questionnaire eacutetait dobtenir des informations concernant les

activiteacutes au sein desquelles eacutetaient impliqueacutes les reacutepondants et reacutepondantes Nous

souhaitions eacutegalement connaicirctre leur opinion concernant les secteurs dactiviteacutes et projets

speacutecifiques ougrave devraient ecirctre concentreacutes les efforts pour ladoption et le deacuteveloppement des

logiciels libres au Queacutebec Le questionnaire visait finalement agrave sonder les participants et

participantes quant agrave la structure dun eacuteventuel document public (par exemple un livre) sur

le logiciel libre au Queacutebec Nous avons demandeacute aux reacutepondants et reacutepondantes dindiquer

leurs noms et leur adresse de courriel pour pouvoir les contacter ulteacuterieurement dans le

cadre de la recherche ou simplement pour leur envoyer notre rapport final Ces reacuteponses

eacutetaient toutefois optionnelles et sont conserveacutees confidentiellement de faccedilon agrave respecter

CIRST ndash Note de recherche | page 17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lanonymat des reacutepondant-es Le questionnaire a eacuteteacute mis en ligne le 14 mars 2008 avec une

peacuteriode annonceacutee douverture de trois semaines soit jusquau 7 avril 2008 La majoriteacute des

reacuteponses (8790) ont eacuteteacute reccedilues entre le 14 mars et le 14 avril 2008 Nous avons cependant

laisseacute notre questionnaire accessible jusquau 28 avril 2008 alors que nous avions reccedilu 90

reacuteponses compleacuteteacutees Notons finalement que les questions eacutetaient reacutedigeacutees en franccedilais

seulement bien que les reacutepondant-es eacutetaient inviteacute-es agrave reacutepondre dans la langue de leur

choix Au total trois (3) reacuteponses ont eacuteteacute reccedilues en anglais (1 femme et 2 hommes)

Pour constituer notre eacutechantillon nous avons proceacutedeacute par une deacutemarche inspireacutee de la

technique dite laquo boule de neige raquo Cette meacutethode de sciences sociales consiste agrave former un

eacutechantillon initial dont les membres sont appeleacutes agrave recruter de nouveaux reacutepondants et

nouvelles reacutepondantes Pour notre enquecircte nous avons envoyeacute une invitation sur 18 listes

eacutelectroniques de discussion deacutejagrave connues par notre eacutequipe tout en encourageant les

reacutecepteurs et reacuteceptrices agrave rediffuser le message Lobjectif eacutetait de diffuser le plus

largement possible notre questionnaire de faccedilon agrave rejoindre des individus ou des

organismes que nous ne connaissions pas originalement Les listes cibleacutees eacutetaient

principalement a) des listes speacutecifiques des acteurs et actrices du libre (tels que les

groupes dutilisateurs du libre ndash GULs des listes des deacuteveloppeur-es des utilisateurs et

utilisatrices des formateurs et formatrices) b) des listes des entreprises speacutecialiseacutees dans le

deacuteveloppement du libre et c) des listes plus geacuteneacuterales des groupes communautaires

La plupart des reacutepondants et reacutepondantes ont indiqueacute agrave la question 14 de quelles maniegraveres

ils ou elles avaient reccedilu linvitation agrave participer agrave lenquecircte Treize personnes ont indiqueacute

avoir reccedilu linvitation par un ou une amie ou collegravegue Le reste des reacuteponses reacutefegraverent agrave

divers canaux de communication Ainsi 18 listes de discussion ont eacuteteacute nommeacutees quatre

sites web sur lesquels linvitation a eacuteteacute publieacutee et un canal de clavardage collectif de type

IRC (Internet Relay Chat) Les listes les plus populaires sont forumfacilqcca (neuf

personnes) logiciellibrelistesgouvqcca (neuf) annonceslinuqorg (neuf) et

generallinux-quebecorg (six) Les sites web ayant publieacute linvitation et eacutetant mentionneacutes

dans les reacuteponses sont wwwfacilqcca (deux personnes) wwwquebecosorg (cinq

personnes) wwwmtl2600org (une personne) wwwinfobourgcom (Carrefour Eacuteducation)

CIRST - Note de recherche | page 18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

(trois personnes) Finalement une personne a reccedilu linvitation par le canal IRC de Linuxshy

quebec (ircfreenodenetLinux-quebec) Sur les diffeacuterentes listes mentionneacutees quatre nous

eacutetaient initialement inconnues Ce sont EBSI (Eacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences

de linformation de lUniversiteacute de Montreacuteal) Edu-ressources Archives REFAD (Reacuteseau

denseignement francophone agrave distance du Canada) et Infobourgcom (Carrefour

Eacuteducation) Notre invitation a donc effectivement atteint quelques acteurs et actrices se

situant agrave lexteacuterieur de notre reacuteseau initial bien que leffet boule de neige sest finalement

reacuteveacuteleacute assez limiteacute puisque la plupart des listes mentionneacutees eacutetaient celles que nous avions

preacutealablement identifieacutees

CIRST ndash Note de recherche | page 19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 21 Grille de questions avec justifications Cateacutegorie Objectif Justification speacutecifique Questions du

questionnaire en ligne 1 Informations personnelles et deacutemographiques

Informations deacutemographiques permettant de retracer les reacutepondants et leurs canaux de communication

Pouvoir contacter les reacutepondants ulteacuterieurement (question optionnelle)

11 Quel est votre nom

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

12 Quel est votre sexe

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon la reacutegion administrative

13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous

Retracer les reacuteseaux par lesquels notre invitation a eacuteteacute diffuseacutee et eacutevaluer leffet boule de neige

14 Comment avez-vous reccedilu linvitation agrave reacutepondre agrave ce courriel

2 Vos activiteacutes lieacutees au logiciel libre

Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du Queacutebec (objectif 1)

Recenser les activiteacutes 21 Indiquez les activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute impliqueacuteshye depuis janvier 2006

Deacutecrire le type dengagement Peut-ecirctre important pour lanalyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

22 Deacutecrivez votre engagement au sein de chacune des activiteacutes mentionneacutees dans la question preacuteceacutedente

3 Ougrave mettre les efforts

Identifier les eacuteleacutements cleacutes du discours des acteurs en particulier en ce qui concerne les enjeux socioshyeacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois (objectif 2)

Question fermeacutee (un seul choix de reacuteponse laquo Obliger raquo les reacutepondants agrave donner une prioriteacute dans leurs choix

31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec (question agrave choix de reacuteponse)

Reacuteflexion normative la meilleure 32 Nommez un agrave trois projets maniegravere de promouvoir le logiciel ou organisations le-s plus libre Aider agrave orienterjustifier susceptible-s davoir un impact une prochaine recherche public lieacute au logiciel libre

Indiquez pourquoi

4 Vos commentaires Reacutealiser un document de Sappuyer sur les cateacutegories des 41 Dans le cadre de cette geacuteneacuterauxstructure du synthegravese qui pourra acteurs pour eacutelaborer la structure recherche nous souhaitons document contribuer agrave rassembler des

initiatives qui paraissent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des autres (objectif 3)

dun document possible sur le libre au Queacutebec

reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes dans ce document

CIRST - Note de recherche | page 20

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Que laquo repreacutesente raquo notre eacutechantillon Il est important dinsister sur le fait que cette enquecircte

ne preacutetend pas sappuyer sur un eacutechantillon formellement repreacutesentatif - comme le ferait par

exemple une enquecircte quantitative par sondage ndash mais plutocirct sur un eacutechantillon

exploratoire construit sur une base inductive dans lesprit de la sociologie qualitative

Comme le souligne Tenhouten (1992) il est difficile de proposer une geacuteneacuteralisation des

reacutesultats agrave partir dun eacutechantillonnage par laquo boule de neige raquo Thenhouten mentionne que

ces reacutesultats sont geacuteneacuteralisables laquo comme des donneacutees ethnographiques deacutetailleacutees raquo

(Tenhouten 1992) qui doivent par conseacutequent ecirctre appreacutehendeacutees comme des donneacutees de

terrain et analyseacutees comme telles Degraves lors il ne sagit pas de justifier a priori le choix de

notre eacutechantillon mais plutocirct de prendre notre eacutechantillon comme objet mecircme de lanalyse

en tentant de faire ressortir la situation sociologique quil repreacutesente

De maniegravere tregraves prudente (sinon eacutevidente) nous pouvons affirmer que notre enquecircte

repreacutesente lopinion des 90 personnes qui ont reacutepondu agrave notre questionnaire et que ces

personnes reacutealisent des activiteacutes lieacutees au logiciel libre En dautres termes notre enquecircte

repreacutesente la parole de certaines personnes consciemment engageacutees dans des activiteacutes lieacutees

au logiciel libre De plus nous pouvons affirmer que notre eacutechantillon provient des

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec mecircme si la majoriteacute des reacutepondants et

reacutepondantes se situent agrave Montreacuteal et agrave Queacutebec (voir tableau 32)

Tableau 22 Reacutegion de provenance des reacutepondant-es (Question 13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous)

Reacutegion Nb Montreacuteal 36 40 Capitale-Nationale (ville de Queacutebec) 25 28 Monteacutereacutegie 6 7 Estrie 5 6 Chaudiegravere-Appalaches 5 6 Bas-Saint-Laurent 3 3 Laval 3 3 Lanaudiegravere 2 2 Laurentides 2 2 Mauricie 1 1 Abitibi-Teacutemiscamingue 1 1 Gaspeacutesie Icircles-de-la-Madeleine 1 1

Total 90 100

CIRST ndash Note de recherche | page 21

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Il est par contre impossible daffirmer que notre eacutechantillon repreacutesente lensemble des

acteurs et actrices lieacute-es au logiciel libre au Queacutebec En ce sens force est de constater la

faible participation des entreprises commerciales dans notre questionnaire Cest le cas de

Reacutevolution-Linux une entreprise reconnue pour son travail mais qui nest pas du tout

mentionneacutee dans les reacuteponses agrave notre enquecircte Drsquoautre part comme nous le deacutecrirons agrave la

section 35 notre invitation a susciteacute la participation dun nombre important de femmes en

comparaison dautres eacutetudes similaires sur le logiciel libre

Eacutetant donneacute ces derniers constats et en consideacuterant que linvitation a eacuteteacute dabord diffuseacutee

aupregraves dacteurs et actrices deacutejagrave connu-es de notre eacutequipe nous pouvons poser lhypothegravese

dun biais de notre eacutechantillon envers des acteurs et actrices particuliegraverement engageacute-es

dans des groupes communautaires ou associatifs ougrave la preacutesence de femmes est parfois plus

importante Comme nous le verrons lune des conclusions de notre enquecircte concerne

lengagement pluriel des acteurs et actrices dans un foisonnement de groupes et

dassociations plus ou moins formels Notre analyse consistera agrave faire ressortir les modaliteacutes

de ces engagements

Eacutetant donneacute le caractegravere ouvert de nos questions notre analyse sest surtout faite en nous

inspirant des meacutethodologies qualitatives particuliegraverement de lanalyse de contenu Il

sagissait donc danalyser systeacutematiquement les reacuteponses aux questionnaires en tentant de

faire ressortir a posteriori diffeacuterentes cateacutegories danalyse Ces cateacutegories ont pu ecirctre

construites agrave partir drsquoune analyse des reacuteponses agrave une question speacutecifique comme cest le

cas pour lanalyse que nous preacutesentons agrave la section 31 Agrave dautres moments nous avons

tenteacute de faire ressortir des cateacutegories ou axes danalyse agrave partir de lensemble des reacuteponses

aux diffeacuterentes questions Pour lanalyse du corpus nous avons proceacutedeacute laquo manuellement raquo

ou en utilisant un tableur lisible dans des logiciels de type OpenOffice ou Excel La

principale raison de ce choix est quil nexiste encore aujourdhui que tregraves peu de logiciels

libres fonctionnant sur plusieurs plateformes (MacOSX et GNULinux notamment) aptes

agrave proceacuteder agrave une telle analyse Pour faciliter le travail collectif nous avons deacutecideacute dopter

pour un tableur qui est un protocole simple et deacutejagrave partageacute par les membres de leacutequipe

CIRST - Note de recherche | page 22

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Dans le cadre de lanalyse nous avons eacutegalement trouveacute pertinent de recourir agrave des

indicateurs quantitatifs pour explorer notre corpus par exemple en preacutesentant le nombre de

participant-es qui mentionnent telle ou telle expression ou encore en ce qui a trait aux

informations sociologiques Lutilisation de ces indicateurs quantitatifs ne vise quagrave explorer

diffeacuteremment notre corpus et ne concerne que celui-ci Ils ne preacutetendent pas - nous avons

deacutejagrave insisteacute sur ce point - repreacutesenter statistiquement lensemble des acteurs et actrices du

logiciel libre au Queacutebec

3 Quatre axes danalyse

Agrave la suite dune premiegravere lecture de nos reacutesultats nous avons eacutetabli quatre axes pour

analyser les reacuteponses au questionnaire en ligne Ces axes danalyse ont eacuteteacute eacutetablis de faccedilon

laquo intermeacutediaire raquo Ils ont eacutemergeacute apregraves une premiegravere eacutetape rapide danalyse des reacuteponses au

questionnaire Agrave partir de ces diffeacuterents axes eacutetablis en analyse preacuteliminaire nous avons

ensuite proceacutedeacute agrave une analyse approfondie de nos donneacutees

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets15

Cet axe danalyse constitue le point de deacutepart de notre enquecircte Il consiste agrave recenser et

preacutesenter diffeacuterentes initiatives lieacutees au logiciel libre au Queacutebec ou dit en dautres termes agrave

preacutesenter Un Portrait de lengagement pour les logiciels libres au Queacutebec Pour reacutealiser ce

travail nous nous sommes concentreacutes sur lanalyse de la question 21 (laquo Indiquez les

activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute

impliqueacute-) depuis janvier 2006 raquo) Dembleacutee nous pouvons conclure que les acteurs et

actrices simpliquent dans une multitude de projets qui incluent par exemple le

deacuteveloppement de logiciels libres mais eacutegalement lorganisation de rencontres collectives

lieacutees au logiciel libre de mecircme que des seacuteances de formation Nous avons creacuteeacute a posteriori

ndash cest-agrave-dire apregraves avoir reccedilu les reacuteponses ndash quatre cateacutegories dans lesquelles nous avons

par la suite classeacute les diffeacuterents projets deacutecrits dans la question 22

Nous utilisons ici le terme d laquoengagement pluriel raquo en reacutefeacuterence agrave la sociologie de laction plurielle et des reacutegimes dengagement deacuteveloppeacutee par Theacutevenot (2006) Cette reacutefeacuterence theacuteorique pourrait ecirctre deacuteveloppeacutee dans les travaux suivant cette note de recherche

CIRST ndash Note de recherche | page 23

15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

1 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes Cette cateacutegorie inclut tous les groupes locaux

qui organisent reacuteguliegraverement des rencontres sociales ou des activiteacutes Ces groupes peuvent

ecirctre constitueacutes leacutegalement ou non et peuvent avoir ou non un objectif lucratif Ils doivent

cependant exister sur une base laquo permanente raquo (c-agrave-d la participation agrave lorganisation dune

confeacuterence comme un groupe permanent) Cette cateacutegorie exclut les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres compris dans le point suivant

2 Projets de deacuteveloppement de logiciels Nous incluons dans cette cateacutegorie les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres dans lesquels sont impliqueacutes les reacutepondants et

reacutepondantes

3 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres Nous incluons dans cette

cateacutegorie les activiteacutes ponctuelles qui impliquent leacuteducation ou la promotion de logiciels

libres Notons que cette cateacutegorie pourrait ecirctre diviseacutee en sous cateacutegories confeacuterences

publications formation sensibilisation sites web Nous nous sommes contenteacutes ici dune

analyse sommaire mais les projets recenseacutes dans cette partie auraient pu agrave eux seuls faire

lobjet dune analyse approfondie

4 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation Nous avons

regroupeacute ici tous les projets qui relegravevent de lusage des technologies et de la migration

informatique Certains de ces projets pourraient faire lobjet dune analyse ethnographique

approfondie

Les tableaux 41 agrave 44 preacutesentent les diffeacuterents projets mentionneacutes par les reacutepondant-es

dans les cateacutegories que nous avons proposeacutees

CIRST - Note de recherche | page 24

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 31 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes bullFACIL bullCivic Access bullPromotion de lutilisation de la bullSQIL bullPHP Queacutebec bullcliquezpourmoiqcca geacuteomatique dans le bulltribunephilosophiqueorg bullKoumbit bullCoco - English capacity deacuteveloppement de mouvements bullUbuntu bullLinuQ development for anglo non de deacutemocratie participative bullUbuntu-qc bullLinux meetup profits in Quebec bullPromotion de lutilisation des bullUniversiteacute du Queacutebec en bullAteliers du libre et bullCommunautique logiciels libres dans le domaine Abitibi-Teacutemiscamingue ateliers populaires du bullCS Kamouraska-Riviegravere du geacuteospatial bullZone libre en eacuteducation libre Loup bullQueacutebecOS bullCASI Laboratoire de bullLinux-Queacutebec bullElgg bullSocieacuteteacute GRICS conception et analyse de bullCollim (Comiteacute pour bullFree Software Foundation bullInukTIC systegravemes informatiques le logiciel libre agrave bullGentoo-Queacutebecorg bulllignedutempsqcca et (CASI) de lEacutecole Maisonneuve) bullGULQueacutebec bullLimoilux Polytechnique de Montreacuteal bullFondation pour une bullGULSE bullLinuQ - groupe de volontaires dirigeacute par Michel Dagenais bibliothegraveque globale bullGULUR Groupe Linux agrave Queacutebec bullListe des logiciels libres du Programme dutilisateurs de logiciels bullCAPE gouvernement du Queacutebec Observatoire des SIGB libres agrave Rosemont bullCentre social autogeacutereacute bullOui-Yes Informatique (Systegravemes Inteacutegreacutes de (GULLAR) bullSavoir Faire Linux bullAQUOPS Gestion de bullGULUS Groupe bullUniversiteacute du Queacutebec agrave bullApathy is Boring - youth Bibliothegraveques) libres dutilisateurs Linux de Rimouski (plateforme engagement through media + bullGulum (Groupe lUniversiteacute de Sherbrooke Claroline) tech + art dutilisateurs Linux de bullIle Sans Fil bullUQBM bullLabCMO lUniversiteacute de bullIndividu ndash Statistique bullwwwculturelibreca Montreacuteal) Canada bullXo-Quebec

bullBande passante

Tableau 32 Projets de deacuteveloppement de logiciels bullUbuntu bullddmap (inactif) bullOpenStreetMaporg bullDeacuteveloppement dun bullProjet MILLE bullDrupal (Ubercart CiviCRM) bullOSCAR systegraveme de reacutepartition bullAliXe bullEclipsePydev bullPanda3D assisteacutee par ordinateur bullClaroline bullEntertainer bullPuppet libre pour le reacuteseau bullDebian bullFeed of Feeds (version bullPymacs ambulancier (Agence bullOLPC remanieacutee) bullRecode de la santeacute et des bullProjet Fortic bullFrogLinux bullRoundcubenet services sociaux de bullPython bullGambit bullSilverrun lEstrie) bullScribus bullGentooorg bullSnow bullDeacuteveloppement de bullSFL bullGeogebra bullSpip (logiciel de gestion de fonctionnaliteacutes bullTikiWiki bullGestion de la traduction de contenu) cartographiques bullabLCA laide en franccedilais pour bullSubversionTortoise avanceacutees pour le bullAlionet pour OpenSuSE Audacity et Scribus bullTranslation Project systegraveme dinformation bullAlternCorg bullGstreamer Glib Farsight bullWdiff geacuteographique Web bullBitweaver bullhttpwwwasteriskorg bullWifiDog Cartoweb bullBlender 3D bullinfoshopkeeper bullZeee adaptation de la (Camptocamp France) bullBlutooth Plugin pour le bullLCM distribution Zenwalk sur bulldivers projets Linux Nokia 770 bullLinux Trace Toolkit leeePC dAsus Reacutefeacuterence bullPatrioteBSD bullCGBT bullModelibra httptuxeeeorg bullPootle bullColibris bullModelSphere de Silverrun bullDeacuteveloppement dapplications bullConversionMagick bullOCS+GLPI Systegraveme libre pour le monde de bullConversionSVG dinventaire leacuteducation

bullOpenOffice

Tableau 33 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

CIRST ndash Note de recherche | page 25

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

(Confeacuterences publications formation sensibilisation sites web) bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi sur les SIGB libre et autres outils utiles pour les professionnels de linformation et pour les scientifiques bullFestival dinstallation du Gulus en automne 2006 bullFacil bullLibre Graphics Meeting (Lyon France mars 2006 Montreal 2007 Wroclaw 2008) bullAteliers sur Scribus (colloque de lrsquoAQUOPS LGM) bull7e RMLL agrave Amiens France bullTropheacutees du libre agrave Soissons France en 2007 et 2008 bullPromotion de lutilisation des logiciels libres dans le domaine geacuteospatial (Deacutepartement de geacuteomatique appliqueacutee de lUniversiteacute de Sherbrooke) bullFormatrice en informatique et en alphabeacutetisation aupregraves du CAPE bullRecherche de logiciels pour le franccedilais et les matheacutematiques bullPHP Queacutebec Confeacuterence bullEacutetude reacutealiseacutee en 2007 Analyse comparative entre Koha et CDSISISEacutetude qui sera preacutesenteacutee en aoucirct 2008 Eacutetude comparative des principaux SIGB libres (Koha Evergreen WebLis PMB Cds-Isis) bullEacutecriture darticles agrave propos des logiciels libres dans des revues pour bibliotheacutecaires bullConfeacuterences sur le sujet (culturelibreca) bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullRococo bullCours sur le logiciel libre bullUPAM bullFormations aux logiciels libres

bullOrganisation dun Install Fest (en contact avec le COMIC) bullReacutedaction un document pour suggeacutereragrave la FAEacuteCUM de diffuser leurs documents dans des formats ouverts et dencourager les associations eacutetudiantes agrave faire de mecircme bullPromotion des logiciels libres dans mon entourage bullConfeacuterences et ateliers sur le libre logiciels et culture bullCLLAP 2008 bullReacutedaction darticles pour Linux+ DVD et la revue de lAPSDS bullProduction de plusieurs tutoriels animeacutes ou non sur lutilisation de certains logiciels libres bullCLLAP 2008 shybullTable ronde sur le logiciel libre lors de MCETECH 2008 bullsensibiliser les membres du personnel de mon eacutecole bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL LGM bullJourneacutees carriegraveres faculteacute de Geacutenie bullRencontres Africaines du Logiciels Libre bullRencontres Mondiales du Logiciel Libre (France) bullLinux Journal bullFormation sur UBUNTU bullEnseignement de linformatique avec la suite OpenOffice Thunderbird et Firefox bullFormation en production multimeacutedia en logiciels libres (Gimp Blender Ardour Drupal Pure Data HTML CSS) bullAteliers Speacuteciaux bullPreacutesence et interventions lors de Linux-Meetups depuis aoucirct 2007

bullInstall-Fest agrave lUniversiteacute Laval bullguidelinspirecom bullProjet Techno-Eacutecolo bullDonne de la formation aux enseignants sur comment utiliser notre site web (profs de ceacutegep du secondaire et mecircme du primaire agrave partir de la 4e anneacutee) bullwwwrecensementecoleca une enquecircte en ligne bullPreacutesentation de logiciels lors des activiteacutes laquo portes ouvertes raquo [GULLAR] bullFormateur sur plusieurs logiciels libres en eacuteducation (Geogebra Geonext Squeak Scratch SPIP Wiki Cyberfolio blogues etc) bullJe parle de GNULinux (kubuntu) dans mon milieu de travail bullLabCMO Colloque sur le logiciel libre bullWebmaestro (confeacuterence) bullSemaine queacutebeacutecoise de linformatique libre (SQIL) bullFormation et preacutesentation sur des logiciels libres bullConfeacuterences du groupe LINUQ bullAteliers dinstallation LINUX bullPromotion pour la communauteacute de logiciel libre bullUtilisateur de logiciel libre agrave la maison (Linux) et participation a des forums de discussions sur le sujet bullPromotion du logiciel libre dans mon entourage bullCampagne de promotion dOpenOfficeorg bullTenue dun kiosque sur les logiciels libres (2 jours)

Tableau 34 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation)

CIRST - Note de recherche | page 26

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

bullInstallation de Linux au cafeacute eacutetudiant du ceacutegep Limoilou (Limoilux) bullInstallation de plus de 20 serveurs Linux (SLES) bullUtilisation de Nagios et de Cacti bullUtilisation de OC4J sous Linux bullMigration vers un environnement TYPO3 PHP 5 MYSQL bullInstallation de Zenwork pour la MAJ des serveurs bullInstallation de AWStat pour les stats de lIntranet bullMises en place et mises agrave jour de CMS blog wiki galeries de photos etc bullUtilisation de TYPO3 - phpBB

bullWordpress - Mediawiki - OpenOffice pour la documentation bullImplantation de OpenOffice au Gouvernement bullJe me sers de Linux chaque jour dans mes interventions bullImplantation des logiciels libres dans les entreprises ougrave je travaille bullUtilisation de logiciels libres dans mon milieu de travail bullUtilisation quotidienne de Open Office Thunderbird PhotoFiltre FireFox Sunbird et Lightning Google Agenda Celestia GanttProject bullJai chez moi 2 ordinateurs avec Kubuntu et au travail jessaie de remplacer les logiciels proprieacutetaires en libre (PDFCreator DIA OOorg )

bullMigration damis sur Linux bullJutilise [] les logiciels libres au sein de lentreprise qui memploie bullCertaines commissions scolaires utilisent le logiciel libre et je dois donc ecirctre au courant de ces logiciels pour pouvoir faire ce que je montrais auparavant dans Excel bullImplantation de serveurs Web base de donneacutees etc (solutions LAMP) bullImplantation de serveurs de streaming audio bullUtilisation de logiciel libre dans le milieu eacuteducatif bullMise en place dun systegraveme de diffusion de cours universitaires en direct en utilisant des logiciels libres

311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres

Cette prolifeacuteration de groupes sociaux projets et activiteacutes signifie-t-elle quil existe au

Queacutebec un laquo mouvement raquo du logiciel libre tourneacute vers des enjeux politiques Sinon quel

portrait des militants et militantes du logiciel libre pouvons-nous dresser dans le cadre notre

enquecircte Pour reacutepondre agrave ces questions mentionnons tout dabord que seuls trois

reacutepondant-es (une femme et deux hommes sur 90 personnes) reacutefegraverent agrave la cateacutegorie

laquo mouvement raquo [id90 id91 id160] tout en notant dans deux cas que ce mouvement nest

pas incompatible avec leacuteconomie de marcheacute Un de ces reacutepondants eacutecrit

Il me semble important deacuteviter la dichotomie profit financier-logiciel libre par laquelle le mouvement de logiciels libres est placeacute en opposition avec leacuteconomie de marcheacute Il me semble que les logiciels libres et leacuteconomie de marcheacute ne sont pas incompatibles mais doivent fonctionner en synergie Le mouvement des logiciels libres me paraicirct important dans le sens ougrave il propose une nuance au modegravele actuel qui capitalise sur la reacutetention drsquoinformation [id90 q41]

Cela dit puisquassez peu de reacutepondant-es reacutefegraverent explicitement agrave la dimension politique

nous devons rester prudents agrave ce stade exploratoire de notre recherche avant dattribuer un

caractegravere militant agrave leurs actions Un des reacutepondants insiste dailleurs pour affirmer que

laquo [l]e libre [nest] pas juste une affaire de militants mais un outil solide pour lentreprise raquo

CIRST ndash Note de recherche | page 27

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

[id 91 q41] Notre travail dinterpreacutetation neacutecessite de nouvelles discussions au sein de

leacutequipe de recherche pour choisir un cadre theacuteorique puiseacute agrave mecircme la sociologie des

mouvements sociaux

En revanche il serait difficile de nier lapparente dimension sociale voire citoyenne de

leurs activiteacutes Nous avons vu en effet que les reacutepondants et reacutepondantes eacutetaient engageacute-es

souvent de faccedilon beacuteneacutevole dans une multitude de projets parmi lesquels de nombreuses

activiteacutes deacuteducation ou de formation Aussi plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes

nheacutesitent pas agrave parler de communauteacute et de solidariteacute Ainsi 16 des 90 reacutepondant-es

utilisent le terme de laquo communauteacute raquo et plusieurs reacutefegraverent eacutegalement agrave des termes comme

laquo aide raquo laquo soutien raquo et laquo sens de la communauteacute raquo

[L]es GULs et autres groupes similaires qui jour apregraves jour fournissent du support agrave la communauteacute et aux neacuteophytes [id 31 q41]

Il faudrait mettre laccent sur laide quune bonne communauteacute peut apporter [id 81 q41]

[L]e niveau (tregraves grand) de soutien par la communauteacute [id131 q41]

Le logiciel libre est probablement le premier laquo Social Network raquo ducirc agrave son modegravele de gestion et au sens de communauteacute quil apporte [id156 q 41]

Ces extraits rejoignent les propos de Benkler et Nissembaum (2006) que nous avons

preacutesenteacutes plus tocirct agrave leffet que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre simplement

appreacutehendeacutes sous leurs aspects fonctionnels et eacuteconomiques mais eacutegalement comme des

plateformes permettant aux citoyens dexpeacuterimenter des formes originales dassociation et

dengagement social Pour terminer la description de ces reacuteponses en ce qui concerne les

associations dentraide notons le rocircle des activiteacutes informelles deacuteducation populaire pour

soutenir les usagers et usagegraveres du logiciel libre

Ateliers populaires du libre FreeGeek et autre GUL permettent aux non-usagers et aux usagers de trouver un reacuteseau dentraide local et relativement informel concernant le logiciel libre et le bidouillage et le recyclage informatique [id51 q32]

CIRST - Note de recherche | page 28

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre

Un eacuteleacutement qui ressort de notre enquecircte concerne le rocircle important attribueacute aux institutions

publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre Cest en particulier le secteur de

ladministration publique (ou des services gouvernementaux) de mecircme que celui de

leacuteducation qui retiennent lattention Agrave la question 31 (laquo Selon vous vers quel secteur

dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et

ladoption du logiciel libre au Queacutebec raquo - question fermeacutee) 34 personnes ont indiqueacute que

ladministration publique constitue le principal secteur vers lequel devraient ecirctre dirigeacutes les

efforts pour la promotion du logiciel libre 36 autres reacutepondant-es ont identifieacute leacuteducation

(primaire et secondaire ndash 28 ndash et eacuteducation supeacuterieure ndash 8) comme le secteur le plus

approprieacute vers lequel mettre les efforts Cette place importante des institutions publiques

pour la promotion et ladoption des logiciels libres contraste avec la strateacutegie mise de

lavant par les partisan-es eacutetasunien-es de llaquo open source raquo qui misent sur les grandes

entreprises du Fortune 500 (Raymond 1999) pour parvenir agrave leurs fins

Tableau 35 Secteurs dactiviteacutes privileacutegieacutes (Question 31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacutes les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec)

Administration publique (feacutedeacuterale provinciale municipale) 34 3778

Eacuteducation primaire et secondaire 28 3111

Eacuteducation supeacuterieure 8 889

Entreprises priveacutees 6 667

Politiques publiques (politiques de droits dauteurs CRTC) 4 444

Organismes communautaires 2 222

Communauteacute du logiciel libre (deacuteveloppement de logiciels groupes dutilisateurs) 1 111

Autre 7 778

Total 90 10000

Comme nous lavons constateacute ailleurs (Couture 2007) les revendications et les strateacutegies

des acteurs et actrices des logiciels libres semblent prendre des formes diffeacuterentes en

fonction du contexte social et politique ougrave elles sont mises en œuvre Ainsi contrairement

au contexte eacutetasunien ougrave le marcheacute est geacuteneacuteralement perccedilu comme lun des principaux

CIRST ndash Note de recherche | page 29

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

moteurs eacuteconomiques le Queacutebec sest traditionnellement appuyeacute sur lEacutetat comme levier

eacuteconomique De plus les reacuteponses agrave notre questionnaire reflegravetent probablement les efforts

du secteur public deacutejagrave mis de lavant dans le passeacute pour promouvoir le logiciel libre et que

nous avons preacutesenteacutes en introduction le projet MILLE en eacuteducation ou les diffeacuterentes

expressions dinteacuterecirct du ministegravere des Services gouvernementaux

321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo

Dune maniegravere geacuteneacuterale les reacutepondant-es semblent accorder un rocircle important aux

institutions publiques eacutetant donneacute la masse dutilisateurs pouvant ecirctre rejointe par celles-ci

Ils et elles insistent sur le large bassin dusagers autant au sein de ladministration publique

que de leacuteducation qui pourraient adopter le logiciel libre

Concernant les administrations publiques ils et elles eacutecrivent par exemple

Cela rejoindrait un plus grand nombre de personnes qui seraient par la suite plus ouvertes agrave utiliser du libre agrave la maison [id64 q32]

Cest prometteur pour le deacuteveloppement du logiciel libre (grand pouvoir dachat utilisateurs assez forts) [id129 q32]

Nous retrouvons eacutegalement un discours similaire en ce qui concerne le secteur de

leacuteducation

Le milieu de lrsquoeacuteducation au premier chef car il touche un eacutenorme bassin de population plus drsquoun million drsquoeacutelegraveves et pregraves de 80 [mille] enseignants [id29 q32]

Par contre pour avoir un impact public passer par leacuteducation 25 des gens ont un emploi lieacute au monde de leacuteducation et en plus les jeunes forment la relegraveve [id129 q31)

Les eacutecoles les bibliothegraveques et les universiteacutes car cest accessible agrave beaucoup de personnes [id124 q31]

Plusieurs personnes notent eacutegalement leffet dentraicircnement que pourrait avoir ladoption du

logiciel libre par ladministration publique ou leacuteducation

Effets dentraicircnement des gouvernements nationaux et locaux sur les entreprises parapubliques organismes communautaires et les entreprises priveacutees [id98 q31]

Un exemple reacuteussi vers une solution libre agrave ce genre de projet donnerait une seacuterieuse visibiliteacute et creacutedibiliteacute agrave ladoption du LL [logiciel libre] [id108 q31]

CIRST - Note de recherche | page 30

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

322 Eacuteduquer aux logiciels libres

Lorsque les reacutepondant-es reacutefegraverent au secteur de leacuteducation cest cependant la dimension

peacutedagogique plutocirct queacuteconomique qui est la plupart du temps mise de lavant Ainsi si le

secteur de leacuteducation doit adopter des logiciels libres il semble que ce soit avant tout pour

que les gens connaissent le logiciel libre et les valeurs qui lui sont associeacutees

Pour encourager les valeurs de partage et non de piratage nous devons encourager lutilisation de logiciels libres [id16 q31]

Eacuteducation En commenccedilant par montrer aux jeunes quils ont la possibiliteacute dapprendre et de deacutevelopper dans le domaine informatique sans deacutependre des lignes de penseacutee neacutefastes drsquoune socieacuteteacute monopoliste et capitaliste agrave lexcegraves De leur permettre de voir et de choisir ce qui leur convient le mieux [id106 q31]

Cest par lacquisition de connaissances et dapprentissages relieacutes aux logiciels libres que les apprenants reacutealiseront quil existe des solutions libres [id 46 q31]

La derniegravere citation est exemplaire en regard de nos inteacuterecircts theacuteoriques car elle met de

lavant la diversiteacute des choix possibles dans le domaine technologique En effet pour ce

reacutepondant mettre en place une formation aux logiciels libres nest pas lieacutee agrave la neacutecessiteacute

dadopter sine qua non les logiciels libres mais plutocirct agrave la neacutecessiteacute de laquo reacutealiser quil existe

des solutions libres raquo Il sagit en quelque sorte de former les eacutetudiant-es agrave lexistence dune

pluraliteacute de possibiliteacutes technologiques Leacuteducation paraicirct donc un secteur dactiviteacutes

crucial pour les reacutepondants et les reacutepondantes autant pour sa capaciteacute agrave creacuteer une demande

en logiciels libres que pour son rocircle peacutedagogique deacuteducation aux logiciels libres

323 Ougrave diriger les efforts

Les reacutepondants et reacutepondantes donnent eacutegalement plusieurs reacuteponses concernant les

diffeacuterentes maniegraveres de favoriser ladoption du logiciel libre au sein des institutions

publiques Dans le tableau 45 nous avons fait ressortir ces reacuteponses en les divisant en

diffeacuterentes cateacutegories - toujours construites a posteriori ndash ce qui donne une ideacutee de la

maniegravere dont la migration vers des logiciels libres devrait ecirctre accomplie des secteurs qui

pourraient ecirctre cibleacutes ainsi que des groupes plus susceptibles de faire pression aupregraves du

gouvernement Un aspect remarquable de ces reacuteponses est limportance attribueacutee aux

dispositifs technologiques pour favoriser ladoption du logiciel libre comparativement agrave

dautres initiatives laquo sociales raquo comme la formation le lobbying aupregraves des deacuteputeacutes ou la

CIRST ndash Note de recherche | page 31

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

mise en place de politiques publiques Nous pourrions ici poser lhypothegravese dun certain

deacuteterminisme technique encore tregraves preacutegnant parmi les acteurs et actrices du logiciel libre

alors que ceux-ci et celles-ci attribuent aux technologies une capaciteacute inheacuterente de

changement social Agrave notre avis une importance trop restrictive accordeacutee aux technologies

pourrait avoir leffet pervers de deacuteleacutegitimer des actions et des initiatives qui auraient des

impacts significatifs sur le plan eacuteconomique ou politique Concernant les groupes de

pression notons en particulier lentreprise Savoir-Faire Linux qui a eacuteteacute mentionneacutee trois

fois Ceci peut vraisemblablement sexpliquer par la requecircte en jugement deacuteclaratoire faite

par cette entreprise contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec pour contester lattribution sans

appel doffres dun marcheacute agrave Microsoft (Savoir-Faire Linux 2008)

Pour favoriser cette adoption du logiciel libre dans le monde de leacuteducation en particulier

au niveau primaire et secondaire quelques reacuteponses font reacutefeacuterence au projet MILLE qui

nous lavons deacutejagrave indiqueacute preacuteceacutedemment a reccedilu dans le passeacute une couverture meacutediatique

importante Dautres reacutepondants et reacutepondantes font reacutefeacuterence aux organismes GRICS ou

AQUOPS impliqueacutes dans le monde de leacuteducation Un reacutepondant mentionne que le projet

Cyber-savoir agrave la Commission scolaire de Montreacuteal (CSDM) pourrait constituer un vecteur

vers ladoption de logiciels libres Un autre reacutepondant reacutefegravere aux groupes comme Maillons

et Facil pour faire pression aupregraves du gouvernement Finalement au niveau de leacuteducation

supeacuterieure quelqursquoun mentionne le partenariat universiteacute-industrie qui laquo pourrait ecirctre un

tremplin par lequel le libre peacutenegravetre lindustrie agrave partir de lacadeacutemique raquo [id13q32]

CIRST - Note de recherche | page 32

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 36 Ougrave diriger les efforts Comment le faire Groupes de pression bullGNU bullSavoir-faire Linux (3) bullIl faudrait bien sucircr offrir des formations pour accompagner les gens bullCLLAP durant le transfert bullZone libre en eacuteducation bullLe remplacement des infrastructures informatiques par des solutions bullSQIL entiegraverement libre car dans ce domaine les solutions ont fait leurs preuves bullFACIL depuis longtemps De plus ceci nrsquoaurait pratiquement pas dimpact pour bullKoumbit les utilisateurs qui sont selon moi les plus reacuteticents aux changements bullGRICS bullLemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes bullGULL administrations bullLabCMO bullOpenOffice (4) bullFirefox (2) Quel secteur en particulier bullLinux (3) bullEacuteducation bullLa Commission des Leacutesions professionnelles (CLP) a un systegraveme bullReacuteseau de la santeacute informatique qui tourne sous Linux bullBibliothegraveques publiques eacutecoles primaires et bullUbuntu secondaires administrations bullTypo3 (Lamp) vs IIS Mysql vs Oracle municipalesprovinciales bullMigration technologique plateforme centrale vers une solution libre bullLe Web au gouvernement du Queacutebec bullUtilisation WEB dapplications bullRevenu Queacutebec bullLe passage agrave des CMS libres ou mecircme des EMS eacuteventuellement bullInstitutions scolaires Alfresco par exemple est en train de faire une perceacutee tranquillement bullCRSH et organismes de financement bullAsterisk bullProjets deacuteducation internationale bullPDFCreator bullInstitutions denseignement

bullCommissions scolaires

324 Quelles politiques publiques

Lun des aspects surprenants de notre enquecircte est la quasi-absence de mentions explicites agrave

des politiques publiques et ce malgreacute le rocircle important attribueacute aux institutions publiques

que nous avons deacutecrit plus tocirct Ainsi agrave la question 31 (question fermeacutee) seulement quatre

des 90 reacutepondant-es ont indiqueacute privileacutegier des efforts dans la mise en place de politiques

publiques favorables aux logiciels libres En constatant ces reacuteponses nous avions dabord

penseacute quune faible importance eacutetait attribueacutee aux politiques publiques Toutefois en

analysant les questions ouvertes il semble bel et bien que la question des politiques

publiques soit effectivement une veacuteritable preacuteoccupation mais que les acteurs et actrices y

reacutefegraverent par dautres termes que lexpression laquo politiques publiques raquo16

Notons tout dabord que plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes sexpriment en termes dun

De plus comme cette question eacutetait fermeacutee avec la possibiliteacute dune seule reacuteponse il est possible que plusieurs personnes aient choisi une reacuteponse plus geacuteneacuterale par exemple laquo eacuteducation raquo ou laquo administration raquo qui peut englober les politiques publiques

CIRST ndash Note de recherche | page 33

16

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

laquo devoir raquo pour lEacutetat (ladministration publique ou le secteur de leacuteducation) dadopter des

logiciels libres (les soulignements sont de nous)

Les administrations publiques ont le devoir de ne pas couper le marcheacute des logiciels aux entreprises queacutebeacutecoises Or preacutesentement ce sont des contrats aux sommes imposantes qui sont donneacutes agrave Microsoft sans appels doffres [id16 q32]

Les administrations publiques devraien t toutes utiliser des logiciels libres [id64 q32]

All public sector institutions schools universities should us e open source to ensure the continued enhancement of the bien commun (access to and for all) [id37 q32]

Comme dautres instances gouvernementales agrave travers le monde notre gouvernement ainsi que nos diffeacuterentes administrations publiques devraien t utiliser des logiciels libres et investir davantage dans la formation des utilisateurs que dans lachat de logiciels proprieacutetaires [id36 q32]

Certaines reacuteponses concernent plus speacutecifiquement les appels doffres et les subventions

publiques (voire mecircme priveacutees) qui devraient favoriser lusage du logiciel libre

Helping Centraide (which funds a lot of non-profits) modify their technology support grant to include consulting as an option instead of only buying off-the-shelf proprietary software as it currently does [id7 q32]

Lors du lancement dun appel doffres public par un organisme gouvernemental ou paragouvernemental pour un projet relieacute aux technologies de linformation il devrait ecirctre indiqueacute que les offres proposant une solution ouverte et libre seront privileacutegieacutees [id10 q32]

Dautres reacuteponses vont eacutegalement dans le sens dune politique dutilisation du logiciel libre

au sein des administrations publiques

Le gouvernement pourrait utiliser des logicielsformats libres pour leur donner creacutedibiliteacute et visibiliteacute aupregraves de la population [id34 q32]

Lemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes administrations [id26 q32]

OpenDocument Format Ce format de document bureautique sil eacutetait eacutetabli comme norme dans les eacutecoles et administrations pourrait forcer ladoption rapide de programmes tels que AbiWord et OpenOfficeorg projets libres [id5 q32]

Un reacutepondant mentionne quant agrave lui la possibiliteacute dobliger les vendeurs agrave distinguer le

mateacuteriel et le logiciel allant par exemple agrave lencontre de la pratique actuelle qui consiste agrave

preacuteinstaller le logiciel Windows sur les ordinateurs mis en vente sur les portables

CIRST - Note de recherche | page 34

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Diffeacuterencier le mateacuteriel du logiciel en obligeant les vendeurs agrave indiquer preacuteciseacutement le prix du mateacuteriel et celui du logiciel et permettre de prendre lun ou lautre sans obligation dacheter les deux (ventes lieacutees) [id9 q32]

Finalement notons deux derniegraveres reacuteponses qui soutiennent que les institutions publiques

doivent jouer un rocircle plus important dans lorganisation dactiviteacutes ou de programmes

favorisant le deacuteveloppement de logiciels libres ou de contenus libres

Lorganisation de grands concours mettant en valeur et faisant la reconnaissance du travail effectueacute en logiciel libre [id6 q32]

Le Wikipeacutedia francophone qui pourrait ecirctre financeacute par les pouvoirs publics (comme en Allemagne) ou dont le contenu pourrait du moins ecirctre enrichi collectivement par la faute de certains protocoles mis en place au niveau des universiteacutes [id7 q32]

Malgreacute ces deux derniegraveres reacuteponses il semble que dans leur majoriteacute les reacutepondants et

reacutepondantes nattribuent pas un rocircle positif important au gouvernement concernant les

activiteacutes de deacuteveloppement de logiciel libre Aucun-e ne mentionne la possibiliteacute dun

deacuteveloppement de logiciels libres qui pourrait ecirctre financeacute au moins en partie par les

institutions publiques17 Le rocircle du gouvernement semble se limiter agrave ladoption de

technologies existantes

Finalement il est remarquable de ne retrouver pour lensemble des reacuteponses ouvertes que

tregraves peu de reacutefeacuterences aux instances ou aux politiques feacutedeacuterales Parmi celles-ci notons

quun reacutepondant indique avoir eacutetudieacute lors de sa maicirctrise en sciences politiques le lien entre

la question du logiciel libre et laquo le processus de reacuteforme du droit dauteur au Canada ainsi

que son incidence sur le monde de lenseignement raquo [id 101 q22] Une autre reacutepondante

[id187] soutient quant agrave elle la neacutecessiteacute pour les organismes subventionnaires de

recherche dont le CRSH (Conseil de recherche en sciences humaines ndash organisme feacutedeacuteral)

dutiliser des logiciels libres eacutetant donneacute quils reccediloivent du financement public Finalement

un autre reacutepondant indique ecirctre agrave lemploi de Statistique Canada mais naborde toutefois

pas le rocircle eacuteventuel de ce ministegravere ou du gouvernement feacutedeacuteral sur la question du logiciel

libre Mise agrave part la question du droit dauteur mentionneacutee une seule fois on ne retrouve

dans les reacuteponses aucune reacutefeacuterence agrave des domaines de juridiction proprement feacutedeacuterale Le

Par exemple un peu agrave la maniegravere dont le gouvernement avait eacutelaboreacute dans les anneacutees 1990 un programme qui accordait dimportantes subventions agrave la creacuteation dentreprises en multimeacutedia

CIRST ndash Note de recherche | page 35

17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

projet de loi C-61 de reacuteforme du droit dauteur ou encore certaines reacuteformes du CRTC

concernant la neutraliteacute de lInternet qui pourraient avoir un impact important sur la

question du logiciel libre ne sont pas abordeacutes explicitement par les reacutepondants et

reacutepondantes

Nous pouvons en deacutefinitive conclure que la plupart des reacutepondants et reacutepondantes pensent

que les institutions doivent jouer un rocircle important dans ladoption du logiciel libre

Toutefois la maniegravere exacte dont pourraient se concreacutetiser ces interventions est beaucoup

moins claire De plus il semble que les reacutepondants et les reacutepondantes envisagent davantage

des solutions au niveau des politiques queacutebeacutecoises qursquoau niveau feacutedeacuteral

33 Femmes et logiciels libres

Nous avons choisi de consacrer une attention particuliegravere aux activiteacutes porteacutees par les

femmes dans le cadre de notre enquecircte Ce choix danalyse est motiveacute par le constat dune

faible participation des femmes dans le monde du logiciel libre mis de lavant dans

certaines recherches sociales Par exemple le sondage en ligne reacutealiseacute en 2002 dans le

cadre de lrsquoenquecircte europeacuteenne FLOSS avait reacuteveacuteleacute une proportion de 11 de femmes

parmi un eacutechantillon de 2 784 laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo (Ghosh et coll 2002)

De plus certains auteur-es ont noteacute que cette disproportion dans la participation des

hommes et des femmes eacutetaient plus marqueacutee encore dans le monde du logiciel libre que

dans celui de linformatique proprieacutetaire (Lin 2006 Nafus et coll 2006 Levesque et

Wilson 2004) Cette tregraves faible preacutesence des femmes apparaicirct dautant plus eacutetonnante si

lrsquoon considegravere les principes du logiciel libre qui affirment le droit pour tous - et toutes - de

faire usage des logiciels et de participer agrave leur deacuteveloppement

Les reacutesultats de notre enquecircte se deacutemarquent toutefois de cette faible preacutesence des femmes

mise de lavant dans les enquecirctes preacuteceacutedentes Ainsi 14 femmes ont reacutepondu agrave notre

questionnaire sur un eacutechantillon de 90 personnes ce qui donne une proportion denviron

15 18 Bien que ce taux soit encore assez faible il contraste avec le 11 reacuteveacuteleacute dans

Un autre aspect inteacuteressant agrave noter est que les trois personnes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire et provenant des reacutegions les plus eacuteloigneacutees (Mauricie Gaspeacutesie Abitibi-Teacutemiscamingue) sont toutes des

CIRST - Note de recherche | page 36

18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

leacutetude de Ghosh et coll (2002) citeacute plus tocirct Parmi dautres causes (dont le caractegravere

exploratoire de notre eacutetude) cet eacutecart pourrait peut-ecirctre sexpliquer par le fait que la

preacuteceacutedente eacutetude avait limiteacute la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciel libre raquo aux seules

personnes qui avaient effectivement contribueacute au code source dun logiciel libre19 Agrave

linverse notre enquecircte rejoignait plus largement lensemble des acteurs et actrices

impliqueacutes dans des initiatives et projets lieacutes au logiciel libre sans restriction par rapport agrave

lactiviteacute speacutecifique dans laquelle ils et elles sont engageacute-es Ainsi la plupart des

reacutepondantes ont indiqueacute avoir reccedilu linvitation agrave participer agrave notre enquecircte par des listes de

diffusion non orienteacutees de maniegravere speacutecifique vers les aspects techniques du logiciel libre

cinq ont reccedilu le questionnaire directement par lentremise dun-e ami-e ou dun-e collegravegue

trois par la liste des Ateliers populaires du libre (APL) deux par la liste du Centre de

documentation sur leacuteducation des adultes et la condition feacuteminine (CDEacuteACF) Quatre

autres reacutepondantes ont deacuteclareacute lrsquoavoir reccedilu par lrsquoune des listes suivantes le Carrefour

Eacuteducation la liste de lrsquoEacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences de linformation le

LabCMO et finalement LinuQ

Les reacuteponses agrave notre questionnaire permettent de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes Le tableau 37 donne une repreacutesentation

quantitative de la participation diffeacuterencieacutee des hommes et des femmes dans les diffeacuterentes

cateacutegories construites analytiquement et deacutecrites dans le premier axe de notre analyse

(lengagement dans une multitude de petits projets) Comme un-e mecircme reacutepondant-e peut

ecirctre engageacute-e dans plusieurs types drsquoactiviteacutes dans le monde du logiciel libre il-elle peut se

femmes Sans pouvoir conclure quoi que ce soit eacutetant donneacute la taille de leacutechantillon ces reacutesultats exploratoires nous amegravenent toutefois agrave consideacuterer la pertinence dune eacuteventuelle recherche qui aborderait lusage des logiciels libres en reacutegion eacuteloigneacutee en portant une attention particuliegravere aux formes dusages deacuteployeacutees par les femmes

Leacutechantillonnage reacutealiseacute par Ghosh et coll a proceacutedeacute en deux eacutetapes La premiegravere eacutetape a consisteacute agrave la maniegravere de notre propre enquecircte agrave diffuser une invitation sur diffeacuterents forums de discussions eacutelectroniques mais en ciblant cette fois plus speacutecifiquement et explicitement les laquo deacuteveloppeur-es raquo Ce premier eacutechantillon qui reacuteunissait 2 784 personnes a ensuite eacuteteacute reacuteduit agrave environ 500 personnes en ne retenant que les reacutepondant-es dont le nom figurait effectivement comme auteur-e dans le code source dun logiciel Lenquecircte de Ghosh et coll deacutefinissait donc la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo comme contributeur-e ou auteur-e dune partie du code source

CIRST ndash Note de recherche | page 37

19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

retrouver dans plus dune cateacutegorie drsquoengagement20 Pour cette raison le total des chiffres

de la premiegravere colonne (nombre de reacutepondant-es) est nettement supeacuterieur au nombre

effectif de reacutepondant-es agrave notre questionnaire et la somme des colonnes en pourcentage est

supeacuterieure agrave 100 Il importe donc ici de ne pas srsquoattacher aux chiffres et pourcentages

preacutecis preacutesenteacutes dans ce tableau compte tenu de lrsquoimpossibiliteacute drsquoinduire des conclusions

statistiquement significatives agrave partir de nos reacutesultats21 mais plutocirct drsquoen faire ressortir les

grandes lignes Ainsi le tableau 37 est eacuteclairant car il rend compte drsquoune faible

implication des femmes dans le deacuteveloppement de logiciels comparativement agrave dautres

activiteacutes comme la participation agrave des groupes sociaux et leacuteducation qui contribuent

neacuteanmoins agrave lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre22

Tableau 37 Participation selon le sexe et le type dengagement

Type dengagement (repris de la section 1)

Nombre de reacutepondant-es

sexecateacutegorie

cateacutegoriesexe

h f h f h f

Deacuteveloppement de logiciels 35 1 972 27 460 714

Groupes sociaux 45 8 840 16 592 571

Eacuteducation 32 8 800 20 421 571

Usage migration 14 8 636 364 184 571

Lanalyse qualitative des reacuteponses permet de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes

20 Sur le plan de lanalyse les cateacutegories de types drsquoengagement utiliseacutees ici meacuteriteraient decirctre reformuleacutees ou du moins de faire lobjet dune plus grande reacuteflexion collective Cest notamment le cas des cateacutegories laquo Deacuteveloppement de logiciels raquo et laquo Usage migration raquo qui recoupent des activiteacutes parfois difficiles agrave distinguer Or cette cateacutegorisation est importante car elle rejoint nous lexpliquerons plus tard des enjeux de reconnaissance des acteurs et actrices engageacute-es dans le logiciel libre21 Notamment comme nous lavons expliqueacute plus tocirct le recrutement de nos reacutepondant-es sest fait par la technique boule de neige et il est tregraves probable que lorientation de notre appel ait davantage rejoint le milieu communautaireassociatif ougrave lon retrouve davantage de femmes Les donneacutees ne repreacutesentent donc que les personnes qui ont reacutepondu agrave notre enquecircte22 Ce tableau fait eacutegalement ressortir une plus grande implication chez les hommes au sein de groupes sociaux plutocirct que dans le deacuteveloppement de logiciels Cette situation sexplique peut-ecirctre par le fait que nos reacutepondants proviennent davantage des associations et des groupes communautaires Neacuteanmoins il serait inteacuteressant dexplorer plus profondeacutement la place des groupes sociaux dans lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 38

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Les activiteacutes de promotion et deacuteducation constituent un moyen important dimplication des

femmes des confeacuterences formelles et informelles des cours et ateliers de formation Dans

les activiteacutes de formation et deacuteducation toute proportion gardeacutee il y a un taux de

participation plus marqueacute parmi les femmes que parmi les hommes Dans ce type

deacuteveacutenements lrsquoon trouve les preacutesentations mensuelles de Facil les Rencontres mondiales

du logiciel libre et le Colloque sur le logiciel libre du LabCMO (septembre 2007) Les

femmes indiquent participer (tant comme participantes que comme organisatrices et

formatrices) agrave des formations de base et professionnelles la suite OpenOffice

Thunderbird Mozilla The Gimp formations des enseignant(e)s par la Commission

scolaire etc Nous avons inclus dans cette cateacutegorie la preacuteparation des tutoriels et

leacutelaboration de documentation technique

La participation agrave des groupes sociaux semble retenir linteacuterecirct des femmes autant que celui

des hommes Au moins une quinzaine de groupes ont eacuteteacute mentionneacutes par les femmes dont

LinuQ Koumbit Facil StudioXX ainsi que des organismes plus institutionnels comme

ceux des universiteacutes et des laboratoires universitaires Universiteacute Laval lrsquoAssociation

queacutebeacutecoise des utilisateurs de lrsquoordinateur au primaire-secondaire (AQUOPS) LabCMO

UQAT

Lusage personnel et professionnel semble ecirctre lrsquoun des modes dappropriation du libre les

plus freacutequemment mis de lavant Plus de la moitieacute des femmes ont mentionneacute

explicitement utiliser des logiciels libres dans leur vie quotidienne ou professionnelle Par

contre en analysant lensemble des reacuteponses nous pouvons assez prudemment assumer que

lensemble des femmes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire sont des utilisatrices

conscientes de logiciels libres que ce soit des systegravemes de gestion de contenu blogues

wikis logiciels de comptabiliteacute etc Plusieurs reacutepondantes ont eacutegalement mentionneacute

reacutealiser des activiteacutes de configuration et dadministration de serveurs ou de reacuteseaux ainsi

que des activiteacutes de recherche sur des logiciels speacutecialiseacutes

Les activiteacutes de deacuteveloppement de logiciels retiennent moins lattention des femmes Ainsi

seules quelques activiteacutes de conception de logiciels libres ont eacuteteacute mentionneacutees par des

femmes dont le projet AliXe Cependant plusieurs reacutepondantes ont indiqueacute reacutealiser des

CIRST ndash Note de recherche | page 39

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

activiteacutes qui sans ecirctre lieacutees directement agrave la programmation informatique pourraient ecirctre

associeacutees au deacuteveloppement de logiciels conseillegravere technique localisation traduction et

eacutelaboration des tutoriels etc

Comme nous lavons preacutesenteacute agrave la section 22 plusieurs auteures feacuteministes notent que la

deacutefinition mecircme de ce qui constitue linnovation technologique est sujette agrave des

changements historiques Judy Wajcman (2006 p 43) explique par exemple que

lapparente absence des femmes dans linnovation technologique est en partie due agrave la trop

grande attention porteacutee aux activiteacutes de conception (par exemple la programmation

informatique) au deacutetriment dautres activiteacutes pourtant cruciales au succegraves dune innovation

comme la gestion du projet la publiciteacute la documentation technique etc Suivant cette

analyse il nest pas eacutetonnant de constater que leacutequivalence faite dans les eacutetudes

preacuteceacutedentes entre laquo contribution au code source raquo et laquo deacuteveloppement de logiciel libre raquo ait

conduit plusieurs chercheur-es agrave se repreacutesenter cette derniegravere activiteacute comme masculine

Dans le cadre de notre enquecircte nous avons constateacute une implication assez importante des

femmes dans des activiteacutes peacuteripheacuteriques agrave la programmation informatique Cependant

mecircme en consideacuterant ces activiteacutes peacuteripheacuteriques la participation des femmes et des

hommes est toutefois loin decirctre eacutegale dans le monde du logiciel libre Pour cette raison il

semble important de mettre en valeur les diffeacuterentes formes dengagement dans le monde

du logiciel libre dans lesquelles sinvestissent les femmes et en particulier de reconsideacuterer

la deacutefinition du laquo deacuteveloppement de logiciels raquo de maniegravere plus inclusive Pour reprendre

les mots des journalistes Perline et Noisette dans le livre La bataille du logiciel libre

(2006)

Une communauteacute de deacuteveloppeurs du libre est dabord agrave leacutevidence composeacutee de programmeurs Mais ils ne forment pas la communauteacute sil ny avait tous les autres indispensables agrave la reacuteussite du logiciel les becircta-testeurs les reacutedacteurs de modes demploi les traducteurs etc Cest pourquoi la notion de laquo deacuteveloppeur raquo est preacutefeacuterable agrave celle de laquo programmeur raquo lorsquon parle de la communauteacute du libre en geacuteneacuteral (2006 p59)

CIRST - Note de recherche | page 40

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 38 Limplication des femmes dans diffeacuterents projets

Groupes sociaux et activiteacutes permanentes

bullFACIL bullFondation pour une bibliothegraveque bullUniversiteacute du Queacutebec en AbitibishybullKoumbit globale Programme Observatoire des Teacutemiscamingue bullStudioXX SIGB (Systegravemes inteacutegreacutes de Gestion de bullLrsquoAssociation queacutebeacutecoise des bullLinuQ Bibliothegraveques) libres utilisateurs de lrsquoordinateur au bullLinux meetup bullLabCMO UQAM primaire-secondaire (AQUOPS) bullLeacuteviunx bullUPAM bullTux cafeacute bullAteliers populaires du libre bullUniversiteacute Laval

Projets de deacuteveloppement des logiciels

bullAliXe (projet de live CD)

Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

bullParticipation aux preacutesentations bull Formatrice pour les utilisateurs de bullFormations Traitement de limage mensuelles de FACIL Claroline (agrave UQAT) avec The Gimp Le 3D avec bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi bullFormation sur Ubuntu Blender Production audionumeacuterique sur les SIGB libres et autres outils utiles bullEnseignement de linformatique avec la avec Ardour Confection de sites pour les professionnels de linformation suite OpenOffice Thunderbird et Firefox Web dynamiques avec Drupal et pour les scientifiques bullFormations aux logiciels libres Formation sur Pure Data bullFormation en informatique et en bullParticipation agrave une rencontre de Linux- Organisation des ateliers sur le sujet alphabeacutetisation aupregraves du CAPE Queacutebec Ludogorie Numeacuterique (jeux videacuteo bullRencontres mondiales du Logiciel libre bullRococo 3D) (atelier GIMP en peacutedagogie eacuteteacute 2007 bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullJe trouve des professeurs de qualiteacute Amiens France) bullParticipation au Colloque sur le logiciel bullJorganise les ateliers bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL libre du LabCMO bullPreacuteparation des tutoriels (pour LGM bullConseillegravere technopeacutedagogique en priveacute utiliser GIMP et Scribus) bullParticipation au Groupe et en institution scolaire primaire et bullLibre Graphics Meeting (atelier art interdisciplinaire des logiciels libres adulte (formation geacuteneacuterale des adultes) numeacuterique libre mai 2007 bullCours sur le logiciel libre Montreacuteal) bullFormation dans ma Commission scolaire (aupregraves denseignants aussi sensibilisation aupregraves des cadres)

Usages migrations administrations de serveurs usages laquo simples raquo

bullUtilisation des logiciels libres dans ma bullConfiguration des serveurs ndash SME bullInstallation des logiciels libres dans vie deacutetudiante et quotidienne Server certains laboratoires informatiques agrave bullUtilisation personnelle de logiciels bullTeacuteleacutephonie IP lUniversiteacute Laval libres bullEgroupeware bullRecherche de logiciels pour le bullUsage du Kubuntu sur le serveur bullService de soutien en reacuteseautique et franccedilais et les matheacutematiques bullUsage des logiciels libres dans les serveurs aupregraves dune clientegravele bullRecherche dun autre systegraveme cours technologiques de lUniversiteacute dorganismes communautaires dexploitation tel qursquoUbuntu Laval bullApplications LTSP dans les eacutecoles bullUtilisation de la plateforme bullMises en place et mises agrave jour de CMS primaires et secondaires Claroline blogue wiki galeries de photos etc bullJe fais partie du soutien technique et bullUsage des wikis dans les bullLogiciel de comptabiliteacute jeacutelabore leacutevolution technique du programmes deacutecole secondaire

laboratoire boot OSX-UBUNTU STUDIO et du mateacuteriel peacuteripheacuterique

CIRST ndash Note de recherche | page 41

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public

La derniegravere question de notre enquecircte visait agrave obtenir lopinion des reacutepondants et

reacutepondantes concernant un eacuteventuel document public (laquo 41 Dans le cadre de cette

recherche nous souhaitons reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un

ldquoportraitrdquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes

dans ce document raquo) Nous pouvons constater une grande richesse dans les reacuteponses

individuelles ainsi quune coheacuterence certaine entre celles-ci Un document dinteacuterecirct public

devrait agrave notre avis analyser plus en profondeur ces reacuteponses que nous pourrons partager

sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des

reacutepondant-es Plusieurs de ces reacuteponses relatent les nombreux malentendus voire labsence

dinformation concernant les logiciels libres Plusieurs ont eacutegalement manifesteacute le deacutesir de

recevoir une information bien structureacutee complegravete et actuelle concernant les logiciels libres

en geacuteneacuteral mais eacutegalement des informations plus locales et concregravetes lieacutees agrave la situation

queacutebeacutecoise et qui pourraient les aider au quotidien Plusieurs notent par ailleurs labsence

de donneacutees statistiques concernant les logiciels libres au Queacutebec de mecircme que la neacutecessiteacute

de documenter davantage les cas dusage des logiciels libres dans les diffeacuterents domaines

Le tableau 47 propose une structure pour le document final agrave partir des diffeacuterentes

reacuteponses obtenues Lrsquoannexe II preacutesente diffeacuterentes citations pour chacun des eacuteleacutements du

tableau

Notons finalement que certaines reacuteponses permettent de faire ressortir un public cible plus

speacutecifique qui ne serait pas le grand public Il sagirait en particulier de viser les laquo gens

travaillant dans le milieu de linformatique raquo [id 123] ou bien encore les laquo eacutetudiants les

employeacutes les cadres raquo [id121]

CIRST - Note de recherche | page 42

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 39 Structure dun document dinteacuterecirct public

Partie 1 Introduction aux logiciels libres

11 Deacutemystification du libre Deacutefinitions principes et liberteacutes du libre Historique du mouvement Aspect communautaire du libre

12 Avantages et limites du libre Avantages beacuteneacutefices impacts positifs du libre Limites du libre

13 Impact eacuteconomique du libre

14 Politiques publiques (standards ouverts licences) Licences libres Standards ouverts Accegraves libre aux informations donneacutees et recherches scientifiques

Partie 2 Contexte du logiciel libre au Queacutebec

21 Vue geacuteneacuterale du libre au Queacutebec

22 Situation par secteur eacuteconomique (au Queacutebec)Eacuteducation Entreprises priveacutees Administration publique Communauteacutes du libre Des portraits dindividus

Partie 3 Exemples concrets dusage et de deacuteveloppement de logiciels libres au Queacutebec

31 Situation au Queacutebec compareacutee aux autres pays

32 Eacutetudes des cas tireacutees dorganismes des usages des projets des initiatives

33 Exemples des logiciels existants et de systegravemes dopeacuteration

Partie 4 Informations pratiques

41 Statistiques dusage du libre au Queacutebec et ailleurs

42 Offres de formation du soutien de linstallation et de maintien

CIRST ndash Note de recherche | page 43

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Conclusions et pistes futures de recherche

Nous souhaitions dans le cadre de cette enquecircte reacutealiser un portrait du logiciel libre au

Queacutebec cest-agrave-dire une analyse abordant de faccedilon large les activiteacutes projets acteurs et

actrices du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois Nous navions cependant pas la

preacutetention de proposer un portrait exhaustif de la situation queacutebeacutecoise ce qui aurait

demandeacute des ressources consideacuterables si cela avait mecircme eacuteteacute possible Notre objectif eacutetait

donc plus humblement de reacutealiser un premier jet exploratoire qui puisse ecirctre enrichi par la

suite par nous ou par dautres Dans ce sens ce portrait demeure partiel et probablement

partial Cest pour cette raison que nous avons intituleacute notre recherche laquo UN raquo - et non pas

laquo LE raquo - portrait du libre au Queacutebec Nous avons eacutegalement agrave la fin de cette eacutetape de

recherche deacutecideacute de preacuteciser le titre de notre projet pour reacutefeacuterer plus speacutecifiquement agrave

lrsquolaquo engagement raquo de certains des acteurs car il nous semblait que ce qui ressortait de notre

eacutetude eacutetait surtout un portrait des diffeacuterentes maniegraveres dont certains acteurs sengagent dans

le monde du logiciel libre au Queacutebec La cateacutegorie de lrsquolaquo engagement raquo a toutefois eacutemergeacute

en fin danalyse et nous preacutefeacuterons laisser agrave de futures recherches le soin de bien deacutefinir ce

concept sur le plan theacuteorique

Sur le plan meacutethodologique nous avions envisageacute plusieurs options tels que des entretiens

individuels ou collectifs mais nous avons finalement deacutecideacute de nous consacrer agrave la

reacutealisation dun questionnaire en ligne incluant plusieurs reacuteponses ouvertes Nous avons

tout dabord eacuteteacute agreacuteablement surpris de constater linteacuterecirct des acteurs et actrices agrave reacutepondre

agrave notre questionnaire de mecircme que la richesse de leurs reacuteponses Toutefois en analysant le

questionnaire nous avons tocirct fait de reconnaicirctre que cette enquecircte ne pourrait ecirctre

repreacutesentative de la population concerneacutee cest-agrave-dire de lensemble des acteurs et actrices

du logiciel libre au Queacutebec Nous pouvons notamment assumer un biais en faveur des

groupes communautaires et associatifs puisque notre eacutequipe de recherche a deacuteveloppeacute au

fil des anneacutees une relation de proximiteacute avec ces groupes et que cest par ces groupes que

sest diffuseacute le questionnaire en ligne Le fait par exemple que certaines entreprises du

logiciel libre ne soient pas mentionneacutees dans les reacuteponses agrave nos questions est eacutegalement

symptomatique des limites de notre enquecircte Un recoupement de plusieurs enquecirctes

CIRST - Note de recherche | page 44

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

incluant celle-ci serait neacutecessaire pour reacutealiser un portrait exhaustif Quoi quil en soit

notre enquecircte repreacutesente tout de mecircme les positions de 90 personnes reacuteparties dans les

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec Sur cette base nous pouvons proposer

diffeacuterentes pistes et diffeacuterents questionnements pour des recherches futures

1) Le logiciel libre comme vecteur dengagement social (et citoyen) Notre enquecircte met

clairement de lavant lexistence dune multitude de projets et dactiviteacutes au sein desquels les

reacutepondant-es sont impliqueacutes En particulier on deacutenote une participation active agrave un grand

nombre de projets de deacuteveloppement de logiciels libres qui pourraient gagner agrave ecirctre

valoriseacutes Drsquoailleurs plusieurs confeacuterences formations et documents pourraient ecirctre

rassembleacutes sur un mecircme site web etou faire lobjet dune analyse approfondie Finalement

une multitude de groupes sociaux et associations qui rassemblent ces acteurs et actrices du

logiciel libre ont eacuteteacute recenseacutes Cela montre bien que le pheacutenomegravene du logiciel libre ne peut

pas ecirctre seulement jugeacute pour la qualiteacute technique de ses artefacts ou la rentabiliteacute financiegravere

de son mode de production Il peut eacutegalement ecirctre compris comme un vecteur de

participation sociale au sein dune panoplie dassociations Lanalyse de Benkler et

Nissenbaum est ici eacuteclairante Rappelons que dans leur essai intituleacute laquo Commons-based

Peer Production and Virtue raquo ces auteur-es insistent sur lattrait moral et politique des

modes de creacuteation collaborative du savoir comme les logiciels libres Ces plateformes

collaboratives seraient propices au deacuteveloppement de valeurs telles que la deacutemocratie la

justice sociale et lautonomie Compte tenu de la multitude de projets associatifs existants

autour des logiciels libres nous pensons que lunivers du logiciel libre doit ecirctre compris

comme un pheacutenomegravene social non reacuteductible agrave sa seule dimension eacuteconomique et

notamment en tant quil constitue un espace de pratiques associatives ou citoyennes La

cateacutegorie sociologique de lrsquolaquo engagement raquo et en particulier de lengagement citoyen

devrait ecirctre ici davantage expliciteacutee dans une prochaine recherche

2) Un rocircle important attribueacute aux institutions publiques mais pas de consensus sur la

maniegravere de proceacuteder La grande majoriteacute des reacutepondant-es attribuent un rocircle de premier

plan aux institutions publiques dans un processus de transformation sociale favorable au

logiciel libre Ainsi un grand nombre de reacutepondant-es insistent sur le rocircle de

CIRST ndash Note de recherche | page 45

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

ladministration publique et de leacuteducation pour susciter une demande massive en logiciels

libres De plus plusieurs personnes insistent sur le rocircle peacutedagogique du secteur de

leacuteducation qui ne doit pas seulement ecirctre un usager de masse des logiciels libres mais qui

doit davantage contribuer agrave faire connaicirctre lexistence des logiciels libres par la formation

aux citoyens et citoyennes

Malgreacute cette importance accordeacutee aux institutions publiques dans les discours des acteurs et

actrices il ne semble toutefois pas y avoir de consensus quant aux politiques preacutecises agrave

mettre en place Ainsi seulement quatre reacutepondant-es ont indiqueacute que la prioriteacute devrait

ecirctre de mettre en place des laquo politiques publiques raquo Plusieurs reacutepondant-es insistent

toutefois sur le laquo devoir raquo des administrations publiques dutiliser des logiciels libres

devoir qui impliquerait neacutecessairement la mise en place de reacuteglementations preacutecises

Quelques reacutepondants et reacutepondantes proposent eacutegalement des pistes preacutecises par exemple

dobliger lutilisation de formats libres pour les documents publics ou encore de privileacutegier

lutilisation de logiciels libres dans les appels doffres publics ou les programmes de

subventions Toutefois il ne semble pas y avoir un rocircle positif important attribueacute au

gouvernement pour contribuer agrave la creacuteation dune laquo offre raquo en logiciel libre par exemple en

financcedilant le deacuteveloppement de logiciels libres ou la creacuteation dentreprises ou dassociations

dans ce domaine Notons finalement la quasi-absence de reacutefeacuterences aux politiques ou aux

institutions feacutedeacuterales dans le questionnaire

3) La place des femmes dans le monde des logiciels libres Sur les 90 personnes qui ont

reacutepondu agrave notre questionnaire 14 sont des femmes Ce taux de participation - environ 15

- bien que faible contraste avec de preacuteceacutedentes eacutetudes qui avaient reacuteveacuteleacute une participation

de 11 de femmes parmi les laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo Cette preacutesence des femmes

dans notre enquecircte sexplique possiblement par le fait que notre eacutechantillon neacutetait pas

restreint agrave la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo (voire mecircme au fait davoir participeacute

agrave leacutecriture du code source) mais eacutetait conccedilu de faccedilon plus large par le simple fait decirctre

engageacuteeuro dans une activiteacute en lien avec le logiciel libre De cette hypothegravese nous pouvons

tirer la conclusion que les femmes peuvent avoir eacuteteacute laisseacutees pour compte dans les

preacuteceacutedentes eacutetudes en raison de la trop grande importance accordeacutee au codage informatique

CIRST - Note de recherche | page 46

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

comme activiteacute deacutefinissant le laquo deacuteveloppement de logiciels raquo Mecircme si elles sont encore

largement minoritaires les femmes ne sont pas pour autant absentes du monde du logiciel

libre Elles simpliquent au contraire dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien

technique la reacutedaction de la documentation et la participation agrave diverses rencontres et

confeacuterences Nous insistons par conseacutequent dans de futures eacutetudes sur limportance de

comprendre la participation des femmes dans le monde du logiciel libre et de rendre plus

probleacutematique la deacutefinition de ce que constitue le laquo deacuteveloppement de logiciels libres raquo

4) Une visibiliteacute plus grande au logiciel libre La majoriteacute des reacutepondants et reacutepondantes

ont manifesteacute un inteacuterecirct marqueacute pour un laquo document dinteacuterecirct public raquo concernant le

logiciel libre au Queacutebec en donnant bon nombre deacuteleacutements que pourrait inclure un tel

document Ces reacuteponses nous megravenent agrave consideacuterer la pertinence de reacutealiser un ouvrage qui

vulgarise les diffeacuterents aspects du logiciel libre Comme nous lavons indiqueacute plus tocirct les

reacuteponses agrave cette question pourront ecirctre partageacutees sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux

exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des reacutepondant-es Dun point de vue sociologique

nous pensons quil pourrait eacutegalement ecirctre pertinent deacutetudier de faccedilon plus attentive les

efforts concrets de migration et dadoption du logiciel libre au Queacutebec par exemple en

reacutealisant et en publiant diffeacuterentes eacutetudes de cas portant sur des initiatives allant dans ce

sens

CIRST ndash Note de recherche | page 47

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte

Auray Nicolas 2000 laquo Politique de lrsquoinformatique et de lrsquoinformation Les pionniers de lanouvelle frontiegravere eacutelectronique raquo Thegravese de doctorat Paris Eacutecole des hautes eacutetudes en sciences sociales 582 p En ligne lthttpsestelecom-paristechfraurayAuray20Thesepdf gt Consulteacute le 20 juin 2010

Asselin Pierre 2010 laquo Semaine-cleacute pour le logiciel libre raquo Le Soleil (Montreacuteal) 10 juin En ligne lthttpwwwcyberpressecale-soleilactualitesscience-etshytechnologie2010061001-4288529-semaine-cle-pour-le-logicielshylibrephputm_categorieinterne=trafficdriversamputm_contenuinterne=cyberpresse_B 9_actualites_747_section_POS1 gt Consulteacute le 7 juillet 2010

Benkler Yochai et Helen Nissembaum 2006 laquo Commons-Based Production and Virtue raquo The Journal of Political Philosophy vol 14 no 4 p 394-419

Blanc Geacuterard 2005 laquo Informatique et eacuteducationhellip tirer les leccedilons du passeacute raquo Direction informatique 1er septembre En ligne lthttpwwwdirectioninformatiquecomDIclientfrDirectionInformatiqueNouvell esaspid=36041 gt Consulteacute le 15 septembre 2009

Boltanski Luc 2009 De la critique Une sociologie de leacutemancipation Paris Gallimard

Boltanski Luc 1990 laquo Sociologie critique et sociologie de la critique raquo Politix vol 10-11 p 124-134

Cardon Dominique 2005 laquo De linnovation ascendante Entrevue reacutealiseacutee par Hubert Guillaud raquo InternetActu En ligne lthttpwwwinternetactunetp=5995gt Consulteacute le 30 juin 2010

Cefaiuml Daniel 2007 laquo Pourquoi se mobilise-t-on Theacuteories de laction collective raquoParis La Deacutecouverte - MAUSS 727 p

Coleman Gabriella 2003 laquo The (copylefted) Source Code for the Ethical Production of Information Freedom raquo Sarai Reader Shaping Technologies p 297-302 En ligne lthttpwwwsarainetpublicationsreaders03-shapingshytechnologies297_302_bcolemanpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Couture Steacutephane 2007 Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal 147 p

Cyr Yanick et Maxime Bouffard 2007 laquo Eacutetat du mouvement du logiciel libre au Queacutebec raquo Colloque Cultures libres innovations en reacuteseau (Montreacuteal 17-18 septembre 2007) (confeacuterence non publieacutee)

Dagrain Valeacuterie 2007 laquo La communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontres mondiales du

CIRST - Note de recherche | page 48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

logiciel libre (Amiens France 10 au 14 juillet) En ligne lthttp2007rmllinfoIMGpdfPanorama-Du-Libre-au-Quebecpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Deglise Fabien 2010 laquo Queacutebec facture 107 000 $ aux deacutefenseurs du logiciel libre raquo Le Devoir (Montreacuteal) 16 mars En ligne lthttpwwwledevoircomsocietescience-etshytechnologie285002quebec-facture-107-000-aux-defenseurs-du-logiciel-libregt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2005 laquo Technologie Cachez ce rapport que je ne saurais voir raquo Le Devoir (Montreacuteal) 25 avril En ligne lthttpwwwledevoircom2005042580176htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Facil 2008 laquo Achats massifs de logiciels sans appels doffre FACIL conteste en Cour supeacuterieure les pratiques gouvernementales raquo Communiqueacute public 29 aoucirct En ligne lthttpfacilqccafrsystemfilescommunique-facil-fr-20080828pdf gt

Ghosh Rishab Aiyer Ruediger Glott Bernhard Krieger et Gregorio Robles 2002 FreeLibre and Open Source Software Survey and Study Rapport de recherche International Institute of Infonomics University of Maastricht The Netherlands En ligne lt httpwwwinfonomicsnlFLOSSreportFinal4htmgt Consulteacute le 20 septembre 2009

Goldenberg Anne 2008 laquo Un collectif autogeacutereacute de travailleurs en informatique libre Le cas de Koumbit raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 113-135 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Goldenberg Anne et Steacutephane Couture 2008 laquo La circulation des savoirs entre chercheurs et acteurs communautaires raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 201-209 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Granjon Fabien 2006 laquo Aller au-delagrave des marges meacutediatiques raquo In Meacutedias autonomes sour la dir de Freacutedeacuteric Dubois et Andrea Langlois p 215-229 Montreacuteal Lux

Latour Bruno 1999 laquo Morale et technique la fin des moyens raquo Reacuteseaux no 100 p 29shy58

Latour Bruno 2006 laquo Le prince machines et machination raquo In Sociologie de la traduction Textes fondateurs Paris Les presses de lEacutecole des Mines de Paris p 87-107

Lecomte Nicolas et Julien Rueff 2008 laquo La promotion drsquoune appropriation populaire des technologies Le cas de Communautique raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique p 79-95 Montreacuteal Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Levesque Michelle et Greg Wilson 2004 laquo Women in Software Open Source Cold Shoulder raquo Software Development Online Novembre En ligne

CIRST ndash Note de recherche | page 49

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lthttpwwwddjcomarchitect184415216gt Consulteacute le 20 septembre 2009

Lin Yuwei 2005 laquo A Techno-feminist perspective on the FreeLibre Open Source Software Development raquo Department of Information Systems and Logistics Vrije Universiteit Amsterdam En ligne lthttppascalcaseunibzitretrieve2322lin5pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Longford Graham 2007 laquo Pedagogies of Digital Citizenship and the Politics of Code raquo Techneacute Research in Philosophy and Technology vol 9 no 1 En ligne lthttpscholarlibvteduejournalsSPTv9n1longfordhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Millette Robin 2005 laquo Tour dhorizon de la communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontre Journeacutees Alternatives (Montreacuteal 10 septembre) Confeacuterence non-publieacutee

Nachi Mohamed 2006 Introduction agrave la sociologie pragmatique Paris Armand Colin

Nafus Dawn James Leach et Bernhard Krieger 2006 laquo Gender Integrated Report of Findings raquo In FreeLibre and Open Source Software Policy Support UNU-Merit Maastricht The Netherlands En ligne lthttpflosspolsorgdeliverablesFLOSSPOLS-D16shyGender_Integrated_Report_of_Findingspdfgt Consulteacute le 20 septembre 2009

OReilly Tim 2002 laquo Software Choice vs Sincere Choice raquo OReilly 27 septembre En ligne lt httpwwworeillynetcompubwlg2066gt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2003 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttpwwwcndwebzinehcpmaIMGpdfLes_logiciels_libres_pour_le_gouverne ment_du_Quebecpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Perline et Thierry Noisette 2004 La bataille du logiciel libre Dix cleacutes pour comprendre Paris La Deacutecouverte

Powell Alison 2008 laquo Une innovation communautaire en milieu urbain Le cas drsquoIcircle sans fi l raquo In Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 139-160 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Proulx Serge 2006 laquo Les militants du code la construction drsquoune culture technique alternative raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele drsquoinnovation sociotechnique Pratiques de deacuteveloppement et de coopeacuteration dans les communauteacutes raquo 74iegraveme Congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 16 mai 2006) En ligne lthttpcmouqamcanode62gt

Proulx Serge Steacutephane Couture et Julien Rueff 2008 Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Raymond Eric Steven 1999 laquo The Revenge of the Hackers raquo In Open Sources Voices

CIRST - Note de recherche | page 50

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

from the Open Source Revolution sous la dir de Chris Di Bona Sam Ockman et Mark Stone Beijing OReilly En ligne lthttporeillycomcatalogopensourcesbookraymond2htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Savoir-faire Linux 2008 laquo Attribution des marcheacutes publics au Queacutebec Savoir-faire Linux preacutesente une requecircte en jugement deacuteclaratoire contre le gouvernement queacutebeacutecois raquo Communiqueacute public 16 mars En ligne lthttpwwwlogiquelibrecommodulesimbloggingpostphpcom_mode=nestampco m_order=1amppost_id=24gt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard 2000 laquo La passion du libre Entretien avec Richard Stallman reacutealiseacute par Jeacuterocircme Gleizes et Aris Papatheacuteodou raquo Multitudes 20001 no 1 p 166-174

Stallman Richard 2004 laquo The GNU Operating System and the Free Software Movement raquo In Open Sources Voices from the Open Source Revolution Sebastopol (Ca) OReilly En ligne lthttpwwworeillycomcatalogopensourcesbookstallmanhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard M 2002 laquo Why ldquoFree Softwarerdquo is Better than ldquoOpen Sourcerdquo raquo In Free Software Free Society Selected Essays of Richard M Stallman Boston Gnu Press p 57-62 En ligne lt httpwwwgnuorgphilosophyfsfsrmsshyessayspdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Tenhouten WD 1992 laquo Generalization and Statistical Inference from Snowball Samples raquo Bulletin de Meacutethodologie Sociologique no 37 25-40

Theacutevenot Laurent 2006 Laction au pluriel sociologie des reacutegimes dengagement Paris La Deacutecouverte

Touraine Alain 1993 La voix et le regard sociologie des mouvements sociaux Paris Librairie geacuteneacuterale franccedilaise

Wajcman Judy 2004 TechnoFeminism Cambridge UK Polity Press

Winner Langdon 2002 laquo Les artefacts font-ils de la politique raquo In La baleine et le reacuteacteur Agrave la recherche de limites au temps de la haute technologie Paris Descartes amp Cie p 45-74

Wybo Michael 2005 Eacutevaluation Projet MILLE Xterm agrave la Commission scolaire de Laval Montreacuteal Hautes eacutetudes commerciales (HEC) En ligne lthttpwwwmillecaIMGpdfClients_Legers_finalpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Zuacutentildeiga Lena 2006 Voces libres de los campos digitales una investigacioacuten social sobre el software libre en Ameacuterica Latina y el Caribe San Joseacute (Costa Rica) Lena Zuacutentildeiga

CIRST ndash Note de recherche | page 51

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe I Recension (non exhaustive) des eacutecrits queacutebeacutecois sur le logiciel libre

Aboubekr Malika et Suzanne Rivard 2005 Facteurs cleacutes de succegraves du projet de migration vers la suite bureautique libre sous Linux Rapport de projet Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-11pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Beaumont Louis-Eacutetienne Patrice Di Marcantonio et Daniel Pascot 2007 laquo Un cadre pour leacutevaluation des logiciels premiegravere application aux eacutecoles du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttplolifsaulavalcacourssioshy66895audioConference-5-04-2007d2-pourquoi-cadrepdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Bibeau Robert 1994 laquo Pour une orientation strateacutegique dans le domaine du logiciel eacuteducatif au Queacutebec raquo Le Bus Ministegravere de lEducation et de la Science Gouvernement du Queacutebec mars p 24-27 En ligne lthttpwwwepiassofrfic_pdfb76p197pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Blum Guillaume 2007 laquo Creacuteation de connaissances dans le logiciel libre une analyse de la communauteacute Ubuntu raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Blum Guillaume 2008 laquo Une informatique humainement acceptable est-elle possible De lalieacutenation agrave leacutemancipation par le logiciel libre raquo Nouvelles pratiques sociales vol 1 no 21

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007a laquo Creacuteation de connaissances dans la communauteacute Ubuntu une approche ethnographique raquo Colloque laquo Cultures libres innovations en reacuteseau raquo (Montreacuteal 17-18 septembre)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007 b laquo Impact drsquoune culture libre sur les modes drsquoorganisation dans une communauteacute virtuelle une eacutetude ethnographique de la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo Colloque laquo Les sciences de la gestion et la question de la liberteacute raquo (Montreacuteal 9-10 juin 2007)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007c laquo Activateurs de creacuteation de connaissances dans la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo In Logiciels libres deacutefis et opportuniteacutes 12egraveme Confeacuterence de lrsquoAssociation Information Management (Lausanne Suisse 18-19 juin)

Bonneau Claudine 2008 laquo Web participatif et pratiques drsquoinnovation en organisation des valeurs transmissibles raquo Colloque laquo Web Participatif Mutation de la communication raquo 76e congregraves de lrsquoACFAS (Queacutebec 6-7 mai 2008)

Brun Christell 2006 Solutions en logiciels libres pour la gestion des bibliothegraveques Centre de recherche informatique de Montreacuteal En ligne lthttpwwwcrimcafrrshydtechnologie_internetdocumentsSolutions_logiciels__libres_bibliothequespdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Coallier Franccedilois et Robert Geacuterin-Lajoie 2005 Architecture gouvernementale ouverte Eacutevolution des normes des standards de consortium et des logiciels libres Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des

CIRST - Note de recherche | page 52

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-10pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Cohendet P Creacuteplet F et O Dupoueumlt 2003 laquo Innovation organisationnelle communauteacutes de pratique et communauteacutes eacutepisteacutemiques le cas de Linux raquo Revue franccedilaise de gestion no 146 p 99-121

Couture Steacutephane 2007 laquo Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Couture Steacutephane 2006 laquo La construction du modegravele du libre raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 75e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Daignault Jacques 2004 laquo Les TIC un monde agrave partager Lettre ouverte raquo En ligne 9 p lthttpwwwframasoftnetIMGLettreOuvertepdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Di Marcantonio Partice 2003 laquo Le gouvernement du Queacutebec et le laquo Logiciel libre raquo Eacutetat de la reacuteflexion raquo Preacutesentation faite agrave la Feacutedeacuteration de linformatique du Queacutebec 8 octobre 2003 En ligne lthttpwwwtc2lcafileadmintc2lmediapdfQC_Presentation_2003_10_08_FIQ_ Finalpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie Linux-Queacutebec lamicale des passionneacutes passe en cinquiegraveme vitesse raquo Le Devoir (Montreacuteal) 6 octobre En ligne lthttpwwwledevoircom2003100637720htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie - La guerre des navigateurs Web est loin decirctre termineacutee raquo Le Devoir (Montreacuteal) 17 juin En ligne lthttpwwwledevoircom200206173283htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Lacolley Jean-Louis Thomas Loilier et Albeacuteric Tellier 2007 laquo La prise de deacutecision dans les eacutequipes de la communauteacute des logiciels libres Faut-il mettre le bazar dans la poubelle raquo 16egraveme confeacuterence de lAssociation internationale de management strateacutegique (Montreacuteal 6-9 juin 2007)

Lambert Pierre Robert Geacuterin-Lajoie et Adel El Zaiumlm 2004 Eacutetude sur lrsquooffre en matiegravere du libre au Queacutebec Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2004RP-15pdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lapointe Andreacute 2004 Mise en place dune infrastructure logicielle pour le deacutepartement des soins infirmiers du centre universitaire de santeacute McGill Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Leblanc Jeacuterocircme Yanick Noiseux et Marco Silvestro 2005 Pratiques solidaires dans la relation drsquoeacutechange Monographie drsquoinitiatives au Queacutebec 194 p En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfomonographie20ceps20quebecpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lemyre Pierre-Paul 2007 Les logiciels libres et ouverts et le Gouvernement du Queacutebec guide de reacutefeacuterence En ligne lthttpcollectionsbanqqccaark52327bs1565468gt Consulteacute le 28 juin 2010

CIRST ndash Note de recherche | page 53

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Lemyre Pierre-Paul 2002 laquo Les logiciels libres sous langle de la responsabiliteacute civile raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute de Montreacuteal lthttpwwwjuriscomnetdocumentslog20030325pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Marsan Josianne 2010 laquo La vision organisante du logiciel libre agrave code source ouvert raquo Thegravese de doctorat Montreacuteal HEC Montreacuteal

Molinieacute Luis 2006 laquo La portabiliteacute du modegravele libre le cas de Wikipeacutedia raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 74e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Molinieacute Luis 2005 Les deux reacutealiteacutes de Linux compeacutetitif au marcheacute speacutecialiseacute marginaliseacute au marcheacute de masse Thegravese de doctorat Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Pascot Daniel 2006 laquo Les logiciels libres un enjeu de socieacuteteacute raquo In Encyclopeacutedie de linformatique et des systegravemes dinformation sous la dir de Jacky Akoka et Isabelle Comyn-Wattiau Paris Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2007 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo In Encyclopeacutedie de lrsquoinformatique et des systegravemes drsquoinformation Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel Di Marcantonio P Kais Khenine M 2006 laquo Eacutetudes des diverses conseacutequences dun choix raquo Confeacuterence sur les logiciels libre dans ladministration publique (Queacutebec 23 mai)

Powell Alison et Leslie Regan Shade 2005 Going Wi-Fi in Canada Municipal and Community Initiatives Canadian Research Alliance for Community Innvoation and Networking CRACIN Working Paper No 2005-6

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2006 laquo Pratiques de coopeacuteration et eacutethique du partage agrave lintersection de deux mondes sociaux militants du logiciel libre et groupes communautaires au Queacutebec raquo In Intelligence Collective Rencontres 2006 sous la dir JM Penalva p 137-152 Paris Les Presses de LEacutecole de Mines de Paris

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2007 laquo Nouvelles technologies de linformation et de la communication (NTIC) Conjoncture 2006-2007 raquo In LEacutetat du Monde 2007 sous la dir de Bertrand Badie et Beacuteatrice Didiot p 365-368 Paris La Deacutecouverte

Sauveacute Michel Mario Boutin Robert Geacuterin-Lajoie and Isabelle Therrien 2005 Eacutevaluation et expeacuterimentation de logiciels libres pour la petite et moyenne entreprise Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpeconpapersrepecorgpapercircirpro2005rpshy17htmgt

Silvestro Marco et Jean-Marc Fontan 2005 laquo Vivre demain dans nos luttes daujourdhui raquo Possibles vol 29 no 2 printemps p 100-117 En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfoSilvestro20Fontan20200520Vivre20 demain20dans20luttes20aujourdhui20shy20PossiblesVol29no25B15Dpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Simon Laurent 2005 laquo Eacutethique Hacker et Management raquo Cahier de recherche 2005 Montreacuteal HEC Montreacuteal En ligne

CIRST - Note de recherche | page 54

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

lthttpwwwheccarecherchepublicationscahiers200505-19pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Technocentre logiciel libre 2006 Utilisation des logiciels libres dans lInternet gouvernemental Queacutebeacutecois et Canadien 14 p En ligne lthttpwwwcentre-linuxorgIMGpdfetude-ll-internet-gouv-qc-gcpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Turcotte Eacuteric 2003 Liste de critegraveres deacutevaluation des logiciels libres Rapport dactiviteacute de synthegravese maicirctrise en informatique de gestion Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Wybo Michael et Carmen Bernier 2007 laquo Le logiciel libre la liberteacute a-t-elle un prix raquo Revue Gestion vol no 32 p 22-30

CIRST ndash Note de recherche | page 55

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe II Invitation agrave reacutepondre au questionnaire en ligne

Objet Enquecircte sur les activiteacutes lieacutees au logiciel libre au Queacutebec

[Veuillez diffuser largement dans les diffeacuterentes listes concerneacutees au Queacutebec]

Vous ecirctes engageacute-e activement dans le domaine du logiciel libre au Queacutebec Alors cette invitation vous est destineacutee Le Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) reacutealise preacutesentement une enquecircte dont leacutetape actuelle vise agrave recenser le plus grand nombre possible dinitiatives activiteacutes projets et organismes lieacutes au logiciel libre au Queacutebec Nous sollicitons donc 10 agrave 15 minutes de votre temps pour reacutepondre agrave un questionnaire en ligne qui vise agrave connaicirctre votre implication dans le cadre dactiviteacutes telles que

ndashla participation agrave un projet de deacuteveloppement de logiciel libre agrave un groupe dutilisateurs agrave un organisme ou agrave une entreprise dont la mission est orienteacutee vers le logiciel libre ndashlorganisation de confeacuterences dateliers ou de formations en logiciel libre ndashla coordination de projets impliquant une migration de systegravemes informatiques vers des logiciels libres au sein des institutions publiques priveacutees ou sans but lucratif ndashles interventions meacutediatiques politiques ou universitaires lieacutees au logiciel libre ndashtout autre engagement actif sur le thegraveme du logiciel libre

Vous pouvez reacutepondre agrave ce questionnaire en ligne dici le 4 avril 2008 en suivant ce lien httpwwweruqamcanobellabcmoportraitdulibreindexphpsid=98887amplang=fr

Veuillez noter que nous vous demanderons ndash optionnellement - de nous indiquer votre nom et votre courriel afin que nous puissions vous informer des suites de notre recherche Soyez assureacute-e que ces informations personnelles ne seront pas diffuseacutees publiquement

Please feel free to fill this questionaire in English

Pour toute information suppleacutementaire concernant cette recherche nheacutesitez pas agrave nous contacter

Nous vous remercions agrave lavance pour votre collaboration

Steacutephane Couture couturestephaneuqamca Christina Haralanova christinaharalanovagmailcom Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) httpcmouqamca

CIRST - Note de recherche | page 56

Autres titres de cette collection

2010-02 Gingras Yves et Seacutebastien Mosbah-Natanson laquo La question de la traduction en sciences sociales

Les revues franccedilaises entre visibiliteacute internationale et ancrage national raquo

2010-01 Gingras Yves laquo Naming without necessity On the genealogy and uses of the label ldquohistorical epistemology raquo

2009-04 Doray Pierre Yoenne Langlois Annie Robitaille Pierre Chenard et Marie Aboumrad laquo Eacutetudier au ceacutegep les parcours scolaires dans lrsquoenseignement technique raquo

2009-03 Latzko-Toth Guillaume laquo Lrsquoeacutetude de cas en sociologie des sciences et des techniques raquo

2009-02 Therrien Pierre et Petr Hanel laquo Innovation and Establishments Productivity in Canada Results from the 2005 Survey of Innovation raquo

2009-01 Tesfaye Facil laquo Sur la question de la population du Rwanda et de sa classification De lrsquooccupation allemande au lendemain du geacutenocide raquo

2008-05 Gingras Yves laquo La fiegravevre de leacutevaluation de la recherche Du mauvais usage de faux indicateurs raquo

2008-04 Beaudry Catherine et Ruby Farcy laquo Dynamiques drsquoinnovation et politiques de financement en biotechnologie raquo

2008-03 Hanel Petr laquo Productivity and Innovation An Overview of the Issues raquo

2008-02 Hanel Petr laquo Skills Required for Innovation A Review of the Literature raquo

2008-01 Monchatre Sylvie laquo Lrsquoapproche par compeacutetence technologie de rationalisation peacutedagogique Le cas de la formation professionnelle au Queacutebec raquo

2007-07 Gentzoglanis Anastassios laquo Technological and Regulatory Changes in the Financial Industry in the MENA Region Competitiveness and Growth raquo

2007-06 Lariviegravere Vincent Alesia Zuccala et Eacuteric Archambault laquo The Declining Scientific Impact of Theses Implications for Electronic Thesis and Dissertation Repositories and Graduate Studies raquo

2007-05 Doray Pierre Lucia Mason et Paul Beacutelanger laquo Lrsquoart de vaincre lrsquoadversiteacute le retour aux eacutetudes des adultes dans lrsquoenseignement technique raquo

2007-04 Chenard Pierre Eacuteric Francoeur et Pierre Doray laquo Les transitions scolaires dans lrsquoenseignement postsecondaire formes et impacts sur les carriegraveres eacutetudiantes raquo

2007-03 Proulx Serge Julien Rueff et Nicolas Lecomte laquo Une appropriation communautaire des technologies numeacuteriques de lrsquoinformation raquo

CIRST Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal CP 8888 Succ Centre-ville Montreacuteal (Queacutebec) H3C 3P8

Le CIRST est au Canada le principal regroupement interdisciplinaire de chercheurs dont les travaux sont consashycreacutes agrave lrsquoeacutetude des dimensions historiques sociales politiques philosophiques et eacuteconomiques de lrsquoactiviteacute scientifique et technologique

Nos travaux visent lavancement des connaissances et la mise agrave contribution de celles-ci dans leacutelaboration et la mise en œuvre des politiques ainsi que dans la reacutesolution des problegravemes de socieacuteteacute qui preacutesentent des dimensions scientifiques et technologiques

Regroupement strateacutegique du Fonds queacutebeacutecois de recherche sur la socieacuteteacute et la culture depuis 1997 le CIRST rassemble une quarantaine de chercheurs provenant drsquoune dizaine drsquoinstitutions et dautant de disciplines telles que lrsquohistoire la sociologie la science politique la philosophie les sciences eacuteconomiques le management et les communications

Le CIRST fournit un milieu de formation par la recherche agrave de nombreux eacutetudiants de cycles supeacuterieurs dans les domaines de recherche de ses membres Creacuteeacute en 1986 il est reconnu par lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal lUniversiteacute de Montreacuteal et lUniversiteacute de Sherbrooke

  • Page couverture
  • Reacutesumeacute
  • Table des matiegraveres
  • Introduction et objectifs de la recherche
  • Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec
    • 11 Quest-ce quun logiciel libre
    • 12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec
    • 13 Un mouvement du logiciel libre
      • 2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire
        • 21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques
          • 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes
          • 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe
          • 213 Une posture engageacutee
          • 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes
            • 22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo
              • 3 Quatre axes danalyse
                • 31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets14F
                  • 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres
                    • 32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre
                      • 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo
                      • 322 Eacuteduquer aux logiciels libres
                      • 323 Ougrave diriger les efforts
                      • 324 Quelles politiques publiques
                        • 33 Femmes et logiciels libres
                        • 34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public
                          • Conclusions et pistes futures de recherche
                          • Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte
Page 3: Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au ...bv.cdeacf.ca/EA_PDF/147623.pdf · Les logiciels libres, également appelés logiciels « open source », suscitent un

Note de recherche 2010-03

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Steacutephane Couture

Christina Haralanova

Sylvie Jochems

Serge Proulx

Steacutephane Couture est doctorant en communication agrave lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal membre du Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) Au cours des derniegraveres anneacutees il srsquoest engageacute dans diffeacuterents projets lieacutes agrave la promotion et lusage collectif des logiciels libres Christina Haralanova a termineacute sa maicirctrise en communication agrave lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal et est membre du LabCMO Ses travaux portent sur lappropriation des technologies de linformation et de la communication plus particuliegraverement des logiciels libres par les femmes et les groupes feacuteministes Sylvie Jochems est professeure permanente agrave lEacutecole de travail social de lUQAM et membre du LabCMO Elle enseigne lanalyse des mouvements sociaux et la meacutethodologie de laction collective en travail social Elle sinteacuteresse plus particuliegraverement aux discours des groupes de femmes du Queacutebec sur leurs usages dInternet Elle contribue agrave la publication des premiers articles sur ces questions en travail social ainsi qursquoagrave lrsquoouverture des deacutebats sur les enjeux propres aux mouvements communautaires et aux groupes de femmes du Queacutebec Serge Proulx sociologue est professeur titulaire agrave lrsquoEacutecole des meacutedias Faculteacute de communication de lrsquoUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal (UQAM) et codirecteur du Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) Il a reacutedigeacute une quinzaine drsquoouvrages et une centaine drsquoarticles scientifiques et de chapitres drsquoouvrages concernant les meacutedias les usages des technologies et la communication

Reacutesumeacute

Cette note de recherche preacutesente les reacutesultats dun questionnaire en ligne reacutealiseacute aupregraves de 90

acteurs et actrices queacutebeacutecois-es du logiciel libre Le questionnaire dordre qualitatif et exploratoire

comprenait des questions ouvertes qui avaient pour but de sonder les reacutepondant-es au sujet des

activiteacutes au sein desquelles ils et elles sont impliqueacute-es du secteur social privileacutegieacute quils et elles

privileacutegient pour ladoption des logiciels libres et finalement de leurs perspectives sur un document

dinteacuterecirct public qui offrirait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec La note de recherche

preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse des reacuteponses selon quatre axes

Le premier fait ressortir lengagement pluriel dans le monde du logiciel libre et propose de

consideacuterer cet engagement comme un engagement associatif contribuant agrave la vie deacutemocratique du

Queacutebec Le deuxiegraveme axe met en eacutevidence le rocircle eacuteconomique et peacutedagogique attribueacute aux secteurs

publics queacutebeacutecois de leacuteducation et de ladministration publique dans ladoption et la promotion des

logiciels libres Un troisiegraveme axe sinspirant des approches feacuteministes expose lengagement des

femmes dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien technique la reacutedaction et la

participation agrave diverses rencontres et confeacuterences activiteacutes qui semblent souvent exclues des

enquecirctes portant sur les logiciels libres Finalement le dernier axe aborde les reacuteponses au

questionnaire concernant le contenu dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public Nous preacutesentons

quelques eacuteleacutements significatifs de ces reacuteponses ainsi quune proposition de ce qui pourrait ecirctre un

plan preacuteliminaire pour un tel document Nous abordons en conclusion diffeacuterentes pistes et

questionnements pour des recherches futures

Table des matiegraveres

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DE LA RECHERCHE ____________________________1

1 PROBLEacuteMATIQUE UN PORTRAIT DU LOGICIEL LIBRE AU QUEacuteBEC ______________5

11 Quest-ce quun logiciel libre _________________________________________________________________ 5

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec ____________________________ 7

13 Un mouvement du logiciel libre _______________________________________________________________ 9

2 DEacuteMARCHE DENQUEcircTE UNE RECHERCHE EXPLORATOIRE __________________12

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques_________________________________________________ 12 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes _______________________________________ 12 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe _________________________________ 14 213 Une posture engageacutee _____________________________________________________________________ 15 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes ______________________________ 16

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo ______________________ 17

3 QUATRE AXES DANALYSE ___________________________________________23

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets_____________________________________________ 23 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres ____________________________ 27

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre _______________ 29 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo __________________________________________________ 30 322 Eacuteduquer aux logiciels libres________________________________________________________________ 31 323 Ougrave diriger les efforts ____________________________________________________________________ 31 324 Quelles politiques publiques ______________________________________________________________ 33

33 Femmes et logiciels libres ____________________________________________________________________ 36

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public _______________________________________________ 42

CONCLUSIONS ET PISTES FUTURES DE RECHERCHE __________________________44

REacuteFEacuteRENCES CITEacuteES DANS LE TEXTE _____________________________________48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Introduction et objectifs de la recherche

Les logiciels libres eacutegalement appeleacutes logiciels laquo open source raquo suscitent un inteacuterecirct de plus

en plus grand de la part de diffeacuterents acteurs et actrices Ayant eacutemergeacute au milieu des anneacutees

1980 dans les milieux laquo hackers raquo et certains centres de recherche en informatique aux

Eacutetats-Unis les logiciels libres sont aujourdhui adopteacutes et promus par des grandes

entreprises comme IBM et Google mais eacutegalement par certaines administrations publiques

comme celles du Breacutesil du Veacuteneacutezueacutela ou encore certains secteurs de ladministration

franccedilaise Agrave la base de ce mouvement important dadoption des logiciels libres nous

retrouvons une multitude dacteurs et actrices agissant individuellement ou collectivement

en simpliquant dans diffeacuterents projets par exemple la programmation de logiciels

ladministration des serveurs informatiques la formation et lenseignement le lobbying ou

la creacuteation de petites ou moyennes entreprises au fonctionnement souvent innovateur et

original Les formes de coopeacuteration et de production inventeacutees dans le monde du logiciel

libre ont eacutegalement susciteacute un inteacuterecirct marqueacute de la part de plusieurs chercheur-es en

sciences sociales Quelques-un-es y ont vu des formes dinnovation laquo ascendante raquo - des

usagers vers les concepteurs ndash en remarquant que les initiatives agrave lœuvre dans le monde des

logiciels libres inspiraient eacutegalement dautres pratiques innovantes sur Internet dont celles

eacutetiqueteacutees aujourdhui par le terme de laquo web 20 raquo (Cardon 2005) Dautres encore ont

remarqueacute quune fraction importante des acteurs et actrices du logiciel libre ndash mais pas tous

et toutes ndash consideacuteraient leur pratique comme une forme dengagement politique (Auray

2000 Granjon 2006 Coleman 2003) Finalement sans neacutecessairement attribuer une

radicaliteacute politique agrave lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre certain-es

chercheur-es proposent de consideacuterer que les pratiques de deacuteveloppement de logiciel libre

favorisent le deacuteveloppement dhabitudes citoyennes telles que lentraide la solidariteacute et la

coopeacuteration (Benkler et Nissembaum 2006 Longford 2007)

Cest en explorant des approches similaires que notre laboratoire (LabCMO) a au cours des

cinq derniegraveres anneacutees reacutealiseacute quelques recherches qui avaient en commun danalyser

diffeacuterents aspects du monde du logiciel libre Un premier projet avait permis de reacutealiser une

CIRST ndash Note de recherche | page 1

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

analyse sociohistorique du mouvement de linformatique libre qui sattardait

particuliegraverement agrave deacutecrire les valeurs et les pratiques des acteurs et actrices de ce

mouvement Un autre projet avait quant agrave lui consisteacute agrave analyser ce que nous avions appeleacute

la laquo diffusion paradigmatique raquo de ces valeurs et de ces pratiques dans dautres domaines

que celui du logiciel libre en particulier dans le milieu communautaire queacutebeacutecois

Finalement une derniegravere eacutetape de notre programme de recherche nous avait conduits agrave

analyser de faccedilon plus attentive de petits collectifs situeacutes agrave lintersection du monde du

logiciel libre et de celui de laction communautaire queacutebeacutecoise Les cas de Koumbit et dIcircle

sans fil avaient alors particuliegraverement retenu notre attention cas que nous avions mis en

relation avec des groupes plus anciens et plus reconnus dans le milieu communautaire

(Goldenberg 2008 Powell 2008 Proulx Couture et Rueff 2008)1

Malgreacute les diffeacuterentes analyses que nous avions jusqualors reacutealiseacutees il nous semblait

manquer agrave nos travaux une vision plus large non limiteacutee agrave des eacutetudes de cas speacutecifiques et

pour laquelle une nouvelle enquecircte pourrait recenser les diffeacuterentes activiteacutes lieacutees au

logiciel libre dans lensemble du Queacutebec Un tel laquo portrait raquo des engagements envers le

logiciel libre au Queacutebec avait deacutejagrave eacuteteacute preacutesenteacute quelques fois lors de confeacuterences (Millette

2005 Cyr et Bouffard 2007) et notamment par des membres associeacutes agrave notre groupe

(Dagrain 2007) Agrave notre connaissance toutefois il nexistait pas de travaux universitaires

en particulier en communication qui seacutetaient donneacute un tel objectif Nous avons cru que la

reacutealisation dun tel laquo portrait raquo pourrait constituer un apport scientifique inteacuteressant agrave nos

propres travaux mais quil pourrait eacutegalement constituer un document dappui pour les

acteurs et actrices leurs actions et leurs revendications Cest dans cette perspective que

nous avons deacutecideacute de reacutealiser cette enquecircte qui poursuit trois objectifs

1 Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration

au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du

Queacutebec

2 Identifier les eacuteleacutements cleacutes des eacutenonceacutes des acteurs et actrices en particulier en ce

qui concerne les enjeux socio-eacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le

Voir (Proulx 2006) pour une description de ces diffeacuterents projets

CIRST - Note de recherche | page 2

1

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

contexte queacutebeacutecois

3 Reacutealiser un document de synthegravese qui pourra contribuer agrave rassembler des

initiatives qui semblent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des

autres

Pour cette enquecircte nous avons deacuteveloppeacute un questionnaire en ligne que nous avons diffuseacute

sur diffeacuterentes listes de discussion preacutealablement identifieacutees par notre eacutequipe La diffusion

de notre appel en mars et avril 2008 a permis de rassembler un eacutechantillon de 90

personnes ndash dont 14 femmes ndash provenant de la plupart des reacutegions administratives du

Queacutebec Le questionnaire comportait une dizaine de questions dont quatre eacutetaient ouvertes

Ces questions ouvertes permettaient aux acteurs et actrices de deacutecrire les activiteacutes dans

lesquelles ils et elles eacutetaient impliqueacutes de donner leur opinion sur la meilleure maniegravere de

promouvoir le logiciel libre au Queacutebec et finalement de nous donner quelques ideacutees pour

la reacutealisation dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public sur le logiciel libre Le questionnaire a

permis de faire ressortir la multitude de projets et de formes dengagement dans lesquels les

acteurs et actrices eacutetaient investi-es souvent agrave titre de beacuteneacutevoles De plus nous avons pu

remarquer le rocircle important que les acteurs et actrices queacutebeacutecois-es attribuent aux

eacutetablissements denseignement publics pour favoriser ladoption de logiciels libres Autre

fait notable si lon compare notre eacutetude aux reacutesultats mis de lavant dans dautres eacutetudes

nous remarquons une preacutesence des femmes relativement importante dans notre eacutechantillon

Cette note de recherche preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse

des reacuteponses agrave notre questionnaire en ligne Dans la premiegravere section nous tentons de

deacutefinir plus preacuteciseacutement notre probleacutematique en situant les expressions laquo logiciels libres raquo

et laquo logiciels open source raquo dans leur contexte historique ainsi qursquoen eacutelaborant une premiegravere

esquisse de description des acteurs et actrices du logiciel libre au Queacutebec La seconde

section expose notre deacutemarche de recherche qui se veut avant tout exploratoire plutocirct que

formellement repreacutesentative Nous abordons dabord quelques repegraveres theacuteoriques et

meacutethodologiques sur lesquels sappuie notre deacutemarche afin de mieux circonscrire nos choix

meacutethodologiques La troisiegraveme section preacutesente les reacutesultats de notre analyse agrave partir de

quatre axes qui correspondent aux thegravemes prioriseacutes par les personnes reacutepondantes Pour

CIRST ndash Note de recherche | page 3

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

terminer nous faisons ressortir les principales conclusions de notre enquecircte et proposons

quelques pistes pour de futures recherches

Comme nous lindiquons agrave quelques reprises dans ce document il est important dinsister

sur le caractegravere exploratoire et sur les limites de cette recherche En particulier par souci

meacutethodologique nous avons deacutecideacute de limiter notre enquecircte agrave lanalyse des reacuteponses agrave

notre questionnaire diffuseacute au printemps 2008 Ce choix meacutethodologique entraicircne donc

neacutecessairement un deacutecalage entre lanalyse preacutesenteacutee dans ce texte et le contexte actuel du

logiciel libre au Queacutebec marqueacute par quelques eacuteveacutenements importants et posteacuterieurs agrave notre

questionnaire Parmi ces eacuteveacutenements notons le gain de cause de lentreprise Savoir-Faire

Linux dans son procegraves contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec Le 3 juin 2010 la Cour

Supeacuterieure du Queacutebec a en effet jugeacute que la RRQ avait agi illeacutegalement en 2008 en

octroyant un contrat informatique sans appel doffres agrave Microsoft pour le renouvellement de

ses systegravemes informatiques En plus deacutetablir une jurisprudence favorable au logiciel libre

(ou du moins agrave la pluraliteacute des choix informatiques) ce procegraves a donneacute une place non-

neacutegligeable aux logiciels libres dans les meacutedias de masse dont La Presse ou Radio-

Canada Quelques jours apregraves le jugement le 10 juin 2010 la deacuteputeacutee Marie Malavoy a

dailleurs deacuteposeacute un projet au Bureau de lAssembleacutee nationale du Queacutebec visant

lintroduction des logiciels libres et lutilisation de formats ouverts au sein de cet

eacutetablissement denseignement (Asselin 2010) Notons finalement la poursuite du groupe

Facil contre le gouvernement du Queacutebec qui a eacuteteacute rejeteacutee sous preacutetexte que lorganisme

(sans but lucratif) navait pas dinteacuterecircts commerciaux dans la deacutemarche Le gouvernement a

dailleurs refileacute une facture de 107 000 $ agrave Facil pour le remboursement de ses propres

honoraires davocat deacutemarche qui a eacuteteacute perccedilue par bon nombre de militants du logiciel libre

comme de lintimidation (Deglise 2010)

Mecircme si nous nrsquoabordons pas ces eacuteveacutenements reacutecents dans le preacutesent texte nous croyons

toutefois que les bases meacutethodologiques et les eacutebauches danalyses preacutesenteacutees ici restent

dactualiteacute Par ailleurs si nous avons eu degraves le deacutepart lideacutee de destiner ce travail agrave un

public militant celui-ci doit neacuteanmoins ecirctre reccedilu comme une note de recherche scientifique

se situant dans une tradition sociologique Nous espeacuterons que les reacuteflexions deacuteveloppeacutees

CIRST - Note de recherche | page 4

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

dans ce texte pourront eacuteventuellement servir agrave appuyer des activiteacutes militantes en faveur

des logiciels libres

1 Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec

11 Quest-ce quun logiciel libre

Un logiciel libre est un logiciel dont le code source peut ecirctre librement lisible modifiable et

reacuteutilisable par tous et toutes Le code source informatique est quant agrave lui un ensemble de

documents textuels qui contiennent les instructions speacutecifiant formellement le

fonctionnement dun logiciel ou dun systegraveme informatique Pour ecirctre lisible par

lordinateur le code source doit ecirctre traduit dans un code machine laquo binaire raquo appeleacute le

laquo logiciel exeacutecutable raquo (tableau 11) Une fois lopeacuteration de compilation termineacutee le code

source nest plus neacutecessaire au fonctionnement des logiciels Dans bien des cas seul le

logiciel exeacutecutable est distribueacute aux usagers et le code source demeure la proprieacuteteacute de

lentreprise qui restreint souvent son accegraves agrave ses seuls employeacutes Au contraire de ces

logiciels dits laquo proprieacutetaires raquo ougrave laccegraves au code source est restreint les logiciels dits

laquo libres raquo ont pour principe de laisser libre laccegraves au code source

Lideacutee dun logiciel qui serait libre a eacutemergeacute dans le milieu des anneacutees 1980 en particulier

par la creacuteation aux Eacutetats-Unis de la fondation pour le logiciel libre (Free Software

Foundation) et du projet dun systegraveme informatique complegravetement libre intituleacute laquo GNU raquo

Cest Richard Stallman qui proposa le premier le terme de laquo logiciel libre raquo en le deacutefinissant

par quatre liberteacutes 1) la liberteacute dexeacutecuter le logiciel pour tous les usages 2) la liberteacute

deacutetudier le fonctionnement du programme et de ladapter agrave ses besoins 3) la liberteacute de

redistribuer des copies 4) la liberteacute dameacuteliorer le programme et de publier ses

ameacuteliorations2

2 lthttpwwwgnuorgphilosophyfree-swfrhtmlgt (consulteacute le 22 avril 2007)

CIRST ndash Note de recherche | page 5

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 11 Exemple de code source (extrait du code source de Wikipeacutedia)3 Create an Article object of the appropriate class for the given page param Title $title return Article function articleFromTitle( $title ) $article = null wfRunHooks(ArticleFromTitle array( amp$title amp$article ) ) if ( $article )

return $article if( NS_MEDIA == $title-gtgetNamespace() ) FIXME where should this go $title = TitlemakeTitle( NS_IMAGE $title-gtgetDBkey() )

switch( $title-gtgetNamespace() ) case NS_IMAGE

return new ImagePage( $title ) case NS_CATEGORY

return new CategoryPage( $title ) default

return new Article( $title )

Lexpression laquo logiciel open source raquo quelques fois traduite par laquo logiciel agrave code source

ouvert raquo est eacutegalement souvent utiliseacutee pour reacutefeacuterer agrave ces mecircmes logiciels libres Cette

expression - laquo open source raquo - a eacuteteacute forgeacutee vers la fin des anneacutees 1990 aux Eacutetats-Unis pour

favoriser ladoption du logiciel libre au sein des entreprises commerciales Lobjectif de

cette nouvelle terminologie eacutetait de remeacutedier agrave lambiguiumlteacute dans la langue anglaise du

terme laquo free raquo de laquo free software raquo trop souvent associeacute agrave une gratuiteacute qui neacutetait alors pas

de mise dans le milieu des entreprises Le terme laquo open source raquo permettait eacutegalement de

mettre agrave leacutecart la rheacutetorique politique entourant la laquo liberteacute raquo du logiciel pour plutocirct

insister sur la dimension plus technique dlaquo ouverture raquo du logiciel La distinction entre

laquo logiciel libre raquo et laquo logiciel open source raquo relegraveve toutefois la plupart du temps du discours

et ne sinscrit pas dans les artefacts leacutegaux ou techniques les mecircmes logiciels sont souvent

qualifieacutes indistinctement par les termes laquo open source raquo et laquo libres raquo et les licences

consideacutereacutees comme laquo open source raquo sont geacuteneacuteralement compatibles agrave la deacutefinition du

logiciel libre de la Free Software Foundation Dans bien des cas donc laquo logiciels libres raquo et

laquo logiciels open source raquo sont utiliseacutees indistinctement Lacronyme FLOSS signifiant

lthttpsvnwikimediaorgviewvcmediawikibranchesREL1_9phase3includesWikiphpview=markupgt (consulteacute le 19 avril 2009) Le logiciel Wikimeacutedia est le systegraveme agrave la base du logiciel Wikipeacutedia

CIRST - Note de recherche | page 6

3

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

FreeLibre Open Source Software a dailleurs eacuteteacute forgeacute par des chercheurs pour deacutesigner

indistinctement les laquo logiciels libres raquo et laquo open source raquo Dans le cadre de ce texte nous

utiliserons le terme laquo logiciel libre raquo puisque cette expression est sans ambiguiumlteacute en

franccedilais

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec

Nous preacutesentons dans cette section un bref aperccedilu des initiatives lieacutees au logiciel libre au

Queacutebec Cette section sappuie sur nos observations au cours des derniegraveres anneacutees

Au Queacutebec on retrouve les premiegraveres initiatives lieacutees aux logiciels libres vers le milieu des

anneacutees 1990 Linux-Queacutebec est geacuteneacuteralement consideacutereacutee comme lune des associations

pionniegraveres dans ce domaine Son site mentionne que le groupe a eacuteteacute fondeacute en septembre

1997 sur les traces de lassociation des utilisateurs de systegravemes ouverts de Montreacuteal

(Uniforum Montreacuteal) La mission afficheacutee de Linux-Queacutebec est laquo daider les utilisateurs

preacutesents et futurs de Linux au Queacutebec agrave deacutecouvrir les avantages de Linux agrave lexploiter

efficacement de mecircme quagrave reacutealiser les avantages du logiciel agrave code source ouvert4 raquo Au

deacutebut des anneacutees 2000 plusieurs GULs - Groupes dUtilisateurs de Linux - ont eacutemergeacute un

peu partout au Queacutebec par exemple le groupe dutilisateurs de Linux de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS) Agrave la mecircme eacutepoque quelques petites entreprises lieacutees au logiciel

libre comme Savoir-Faire Linux5 agrave Montreacuteal Infoglobe6 et T2CL7 agrave Queacutebec ou Revolution

Linux8 agrave Sherbrooke ont eacuteteacute creacuteeacutees Cette derniegravere entreprise en collaboration avec la

faculteacute de geacutenie de lUniversiteacute de Sherbrooke et le groupe dutilisateurs de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS9) a dailleurs deacuteveloppeacute EduLinux une distribution principalement

destineacutee au milieu eacuteducatif queacutebeacutecois

4 Agrave propos de Linux Queacutebec lt httpwwwlinux-quebecorgwikiaproposgt (consulteacute le 27 mars 2007) 5 lthttpwwwsavoirfairelinuxcomgt 6 lthttpwwwinfoglobecagt 7 lthttpwwwtc2lcagt 8 lthttpwwwrevolutionlinuxcomgt 9 lthttpwwwgulusorggt

CIRST ndash Note de recherche | page 7

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Le premier congregraves queacutebeacutecois sur le logiciel libre qui sest tenu en octobre 2003 a sans

doute eacuteteacute le premier eacuteveacutenement au Queacutebec qui visait explicitement agrave reacuteunir lensemble des

acteurs et actrices du logiciel libre Cet eacuteveacutenement eacutetait organiseacute par la nouvelle

Association queacutebeacutecoise pour la promotion de Linux et du logiciel libre (AQP3L) devenue

plus tard Facil (laquo Facil pour lappropriation collective de linformatique libre raquo)

Leacuteveacutenement reacuteunissait sur toute une journeacutee plusieurs groupes impliqueacutes dans le logiciel

libre et parmi lesquels quelques groupes communautaires comme Communautique et Icircle

sans fil auxquels notre eacutequipe sest attardeacutee dans de preacuteceacutedentes eacutetudes (Proulx Couture et

Rueff 2008 Powell 2008 Lecomte et Rueff 2008)

La question du logiciel libre trouve depuis un certain temps un eacutecho dans le milieu de

leacuteducation et au sein de ladministration publique Dans le milieu de leacuteducation certaines

commissions scolaires ont adopteacute le logiciel libre il y a quelques anneacutees Notons plus

particuliegraverement la mise en place du projet MILLE (Modegravele dinfrastructure en logiciel libre

en eacuteducation) un projet creacuteeacute pour offrir une alternative en logiciel libre aux

environnements de travail informatique des professeurs et eacutelegraveves (Blanc 2005 Wybo

2005) En 2003 le projet MILLE avait dailleurs fait lobjet dune controverse lorsquun

rapport publieacute par Michael Wybo chercheur au HEC avait reacuteveacuteleacute les coucircts infeacuterieurs que

repreacutesentait le deacuteploiement de MILLE en comparaison dune infrastructure similaire en

logiciel proprieacutetaire (Dumais 2005)

Concernant ladministration publique cest au sein du ministegravere des Services

gouvernementaux du Queacutebec (MSG) et en particulier au Conseil du treacutesor que lon a noteacute

un inteacuterecirct significatif pour les logiciels libres En 2003 le Conseil du Treacutesor commanda un

rapport agrave Daniel Pascot professeur en science de la gestion agrave lUniversiteacute Laval (Pascot

2003) rapport tregraves favorable aux logiciels libres Quelques mois plus tard en 2004

plusieurs acteurs et actrices impliqueacutes dans des groupes de promotion des logiciels libres

notamment Facil reacutepondirent agrave une consultation publique concernant le projet de

gouvernement en ligne consultation dirigeacutee par le deacuteputeacute Henri-Franccedilois Gautrin Si le

gouvernement et en particulier le rapport Gautrin na certainement pas embrasseacute

totalement lideacutee des logiciels libres pour ladministration publique une eacutecoute a neacuteanmoins

CIRST - Note de recherche | page 8

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

eacuteteacute perccedilue par les acteurs et actrices queacutebeacutecois du logiciel libre et quelques ressources ont

eacuteteacute mises en place agrave la mecircme peacuteriode pour reacutealiser diffeacuterents projets lieacutes aux logiciels

libres Cest dans cet esprit que le MSG commanditait lorganisation en 2005 et 2006 de la

Confeacuterence sur le logiciel libre dans les administrations publiques (CLLAP) eacuteveacutenement qui

sest ensuite reacutepeacuteteacute en 2008 et 2009 sous la responsabiliteacute du Centre de recherche

informatique de Montreacuteal (CRIM) puis de lAssociation Professionnelle des Entreprises en

Logiciels libres (APELL) Signe dun inteacuterecirct de la part des fonctionnaires nous pouvons

eacutegalement retrouver sur le portail du gouvernement du Queacutebec une section deacutedieacutee

speacutecifiquement aux logiciels libres10 de mecircme quune liste de discussion qui reacuteunit bon

nombre dacteurs et actrices queacutebeacutecois

13 Un mouvement du logiciel libre

Existe-t-il un mouvement du logiciel libre Cest une question dont lobjet demeure fort

probleacutematique Le concept de mouvement social est loin de faire lunanimiteacute dans le champ

de la sociologie des mouvements sociaux (Cefai 2007 p 15) et pour lequel les membres

du LabCMO doivent poursuivre leurs deacutebats Neacuteanmoins avanccedilons cette deacutefinition bien

quimparfaite laquo un mouvement social est une action collective qui est orienteacutee par un souci

du bien public agrave promouvoir ou dun mal public agrave eacutecarter et qui se donne des adversaires agrave

combattre en vue de rendre possibles des processus de participation de redistribution ou de

reconnaissance raquo (Cefaiuml 2007 p 15)

Pour aborder la question dun possible mouvement pour le logiciel libre nous souhaitons

nous deacutemarquer dune sociologie structuraliste qui imposerait une deacutefinition trop eacutetroite

afin de mieux appreacutecier les multiples significations que donneraient les personnes engageacutees

envers les logiciels libres Dailleurs il convient danalyser plus attentivement la

controverse nominale laquo logiciel libreopen source raquo que nous avons preacutesenteacutee plus tocirct

Comme nous lavons eacutecrit cette controverse na geacuteneacuteralement pas dexpression sur le plan

leacutegal ou technique Elle est toutefois significative sur le plan discursif car elle deacutenote une

certaine heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute dans lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre

10 lthttpwwwmsggouvqccagellogiciels_libreshtmlgt (consulteacute le 21 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 9

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute qui sarticule sur au moins deux types de justification distincts un premier

que nous pourrions qualifier de justification morale eacutethique et politique et un second type

que nous pourrions qualifier de justification selon les meacuterites techniques

Le type justification morale eacutethique et politique peut ecirctre le mieux illustreacute par la position

de Richard Stallman le creacuteateur du terme laquo logiciel libre raquo pour qui le systegraveme social du

logiciel proprieacutetaire est anti-social non-eacutethique et simplement mal laquo The idea that the

proprietary software social system -- the system that says you are not allowed to share or

change software -- is antisocial that it is unethical that it is simply wrong may come as a

surprise to some readers raquo (Stallman 2004) Cest parce que linterdiction du partage des

logiciels est mal sur le plan moral que les logiciels libres doivent exister Lors dune

entrevue reacutealiseacutee avec des journalistes franccedilais Stallman va dailleurs aussi loin que

daffirmer que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre dabord jugeacutes en fonction de leur

efficaciteacute mais plutocirct de leur dimension communautaire

laquo Que le logiciel libre aboutisse aussi agrave du logiciel efficient et puissant a eacuteteacute une surprise pour moi et je mrsquoen reacutejouis Mais crsquoest un bonus Jrsquoaurais choisi le logiciel libre mecircme srsquoil avait eacuteteacute moins efficace et moins puissant - parce que je ne brade pas ma liberteacute pour de simples questions de convenances raquo (Stallman 2000)

Dans lautre type dengagement dit de justification selon les meacuterites techniques nous

retrouvons des acteurs et actrices qui mettent de lavant lexpression laquo open source raquo pour

rejeter complegravetement la rheacutetorique de la liberteacute Ainsi Eric Raymond lun des plus fervents

partisans de lexpression laquo open source raquo a deacutejagrave affirmeacute que le meilleur moyen de

promouvoir les logiciels laquo open source raquo eacutetait de ne pas parler de liberteacute11 Dautres acteurs

et actrices comme Tim OReilly un auteur et eacutediteur tregraves connu dans le milieu de

linformatique libre avancent que le choix drsquoutiliser des logiciels laquo open source raquo ne doit

pas ecirctre le fait dobligations leacutegales mais simplement dune reconnaissance de leurs meacuterites

techniques laquo Theres some great proprietary software out there as well as some great open

source software Ive always thought that open source should be sold on its merits just like

any other software and my advocacy has been to trumpet those merits raquo (OReilly 2002)

Allocution au Forum International sur le logiciel libre Porto Alegre (Breacutesil) 2005

CIRST - Note de recherche | page 10

11

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Entre ces deux pocircles la plupart des acteurs et actrices expriment eacutevidemment des positions

mitoyennes12

Lobjectif de notre travail nest eacutevidemment pas de prendre une position trancheacutee vis-agrave-vis

ces deux types que nous aurions pu qualifier de pocircles du spectre dengagement envers les

logiciels libres Dembleacutee disons toutefois que lorientation sociologique preacuteconiseacutee dans

notre recherche (voir section 21) nous megravene plutocirct agrave ecirctre sensibles voire favorables aux

diffeacuterentes postures qui eacutemergent dans le contexte queacutebeacutecois et des milieux du logiciel

libre une heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute de formes et de sens dengagement des acteurs et actrices pour les

logiciels libres Pour certains acteurs et actrices la question du logiciel libre est avant tout

un enjeu moral et politique tandis que pour dautres elle est loccasion de faire face agrave des

deacutefis techniques ou drsquoentrevoir de possibles gains commerciaux Ces diffeacuterentes formes

dengagement font eacutemerger une pluraliteacute de strateacutegies de promotion des logiciels libres

Ainsi alors que les militant-es de la Free Software Foundation sont souvent actifs dans des

batailles leacutegislatives et politiques favorisant les logiciels libres les partisan-es de llaquo Open

Source raquo preacutefegraverent deacutedier leurs efforts agrave convaincre le marcheacute et en particulier les grandes

entreprises de la supeacuterioriteacute technique de ces logiciels Cette heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute des formes

dengagement et en particulier celle marqueacutee par la controverse Free SoftwareOpen

Source fera dailleurs dire agrave Richard Stallman quil nexiste pas un mais bien deux

mouvements agrave linteacuterieur dune seule communauteacute laquo The Free Software movement and the

Open Source movement are like two political camps within the free software community raquo

(Stallman 2002)

Or si certains acteurs et actrices parlent de laquo mouvement raquo et donnent incontestablement

une dimension militante agrave leur engagement il ne sagit pas de la totaliteacute ni mecircme peut-ecirctre

de la majoriteacute des acteurs et actrices engageacute-es dans des activiteacutes lieacutees aux logiciels libres

Cest le cas de Bruce Perens pourtant lun des fondateurs de lOpen Source Initiative qui deacuteplorait la maniegravere dont la diffusion du terme laquo Open Source raquo avait eu pour conseacutequence deacutevacuer les laquo liberteacutes du logiciel raquo Perens en appelait ainsi agrave revenir agrave lexpression laquo Free Software raquo pour insister sur le fait que les logiciels (libres) comme Linux ne pouvaient pas exister sans liberteacute lthttplistsdebianorgdebianshydevel199902msg01641htmlgt (consulteacute le 22 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 11

12

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Nous devons reacutesister agrave la tentation dune geacuteneacuteralisation trop hacirctive Davantage de

discussions doivent ecirctre reacutealiseacutees agrave ce sujet y compris au sein de notre eacutequipe

2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques

Lobjectif de notre enquecircte ndash reacutealiser un portrait du libre au Queacutebec ndash est avant tout dordre

empirique plutocirct que theacuteorique Notre enquecircte ne sappuie pas a priori sur un ensemble de

concepts qui auraient deacutelimiteacute notre deacutemarche ou que nous aurions chercheacute agrave valider Notre

enquecircte est plutocirct dordre exploratoire et inductif Nous avons deacutecideacute daborder dembleacutee le

terrain en eacutelaborant un questionnaire en ligne sappuyant sur nos observations passeacutees et

nos intuitions personnelles13 Il est toutefois eacutevident que notre reacuteflexion est alimenteacutee par

diffeacuterentes contributions theacuteoriques Nous preacutesentons dans cette section quelques horizons

theacuteoriques et meacutethodologiques vers lesquels sarticule notre deacutemarche

211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes

Notre deacutemarche sinspire notamment du champ sciences technologies et socieacuteteacute (Science

and Technologies Studies ndash STS) Les travaux reacutealiseacutes dans ce champ quils soient dordre

philosophique ou sociologique ont depuis longtemps deacutemontreacute que linnovation

technologique relegraveve dune dynamique indissociable des facteurs dordre social

eacuteconomique culturel et politique Parmi ces travaux quelques auteur-es se sont plus

speacutecifiquement inteacuteresseacutes agrave la maniegravere dont le design mecircme des technologies peut

incorporer des valeurs morales et politiques Dans un essai devenu aujourdhui classique

dans ce domaine Langdon Winner (2002) preacutesente le cas des viaducs de New York conccedilus

par un architecte que lauteur considegravere raciste Ces viaducs auraient eacuteteacute construits

suffisamment bas pour empecirccher les autobus publics qui transportaient majoritairement

des citoyens noirs dacceacuteder agrave des endroits de la ville ougrave la population blanche eacutetait

preacutedominante Bruno Latour dune maniegravere similaire agrave Winner analyse pour sa part la

maniegravere dont le laquo gendarme coucheacute raquo - la petite butte ralentissant le mouvement des

Nous preacutesentons en deacutetail agrave la section 22 nos diffeacuterents choix meacutethodologiques

CIRST - Note de recherche | page 12

13

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

voitures - incorpore mateacuteriellement la prescription morale de ne pas commettre dexcegraves de

vitesse (Latour 1999) Ces liens constateacutes entre prescription morale et politique et

dispositifs techniques incitent les auteurs agrave consideacuterer limportance dun investissement

deacutemocratique dans le champ des techniques Winner soutient ainsi la neacutecessiteacute de juger les

choix techniques non seulement sur des critegraveres comme lefficaciteacute mais eacutegalement en

fonction de lideacutee que nous nous faisons dune socieacuteteacute juste Reprenant agrave son compte Le

Prince de Machiavel Latour propose pour sa part la neacutecessiteacute pour la deacutemocratie dun

investissement politique dans linnovation technique laquo Si la science et la technologie ne

sont que de la politique poursuivie par drsquoautres moyens la seule faccedilon de rechercher la

deacutemocratie est de peacuteneacutetrer la science et la technologie crsquoest-agrave-dire de peacuteneacutetrer lagrave ougrave la

socieacuteteacute et la science sont deacutefinies simultaneacutement par les mecircmes stratagegravemes raquo (Latour

2006)

Sinspirant notamment des eacutetudes STS deacutecrites plus tocirct de mecircme que de certains courants

de la philosophie politique Yochai Benkler et Helen Nissembaum proposent de consideacuterer

les logiciels libres en tant que systegravemes sociotechniques comme des veacutehicules pour le

deacuteveloppement de vertus morales et notamment civiques Comme la plupart des auteur-es

du champ STS Benkler et Nissembaum rejettent lideacutee que la technologie soit neutre mais

soutiennent au contraire qursquoelle a la possibiliteacute de limiter ou de faciliter les actions des

individus et des groupes Tout comme les normes culturelles les institutions et les

dispositifs leacutegaux les dispositifs techniques sont des veacutehicules pour les valeurs morales et

politiques Les auteur-es soutiennent ainsi que les logiciels libres en tant que dispositifs

sociotechniques constituent des lieux ougrave peuvent se deacutevelopper des attitudes vertueuses

telles que la geacuteneacuterositeacute laltruisme lautonomie la creacuteativiteacute et la coopeacuteration ainsi que

dautres vertus civiques ou citoyennes Parce que ces formes sociotechniques stimulent

dimportantes vertus morales et politiques les gouvernements et les leacutegislateurs devraient

sy inteacuteresser et les soutenir laquo We recommend vigorous support for this exceptional socioshy

technical phenomenon [] as a platform for virtuous practices and the development of

virtue in participants raquo (Benkler et Niseenbaum 2006 p 419)

CIRST ndash Note de recherche | page 13

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe

Lrsquoarticulation entre les rapports sociaux de sexe et de genre et les techniques a fait lobjet

de plusieurs analyses de la part dauteures feacuteministes Ces eacutetudes se sont notamment

attardeacutees agrave rendre compte de lexistence de rapports sociaux de sexe par le faible nombre de

femmes dans les professions techniques comme linformatique ou lingeacutenierie Judy

Wajcman (2004) introduit une approche quelle appelle technofeacuteminisme En eacutetudiant les

rapports de sexe elle cherche agrave cerner le changement technologique comme un processus

heacuteteacuterogegravene et contingent ougrave la technologie et la socieacuteteacute se constituent mutuellement La

technologie dans ce contexte peut ecirctre appreacutehendeacutee comme une culture qui exprime et

consolide des relations entre les hommes et les femmes voire mecircme lidentiteacute genreacutee

laquo Mens affinity with technology is integral to the constitution of subject identity for both

sexes raquo (p 111) Mecircme si cette auteure speacutecifie quil ny a pas quune seule forme de

masculiniteacute (p 112) elle note toutefois que dans les socieacuteteacutes occidentales la forme

heacutegeacutemonique de masculiniteacute est notamment associeacutee aux prouesses techniques ou agrave la

maicirctrise de la machine un rapport aux techniques qui nest pas toujours aiseacutement

conciliable avec lidentiteacute feacuteminine dominante Par exemple la culture masculine qui

implique de longues heures de travail hors de la cellule familiale est souvent incompatible

avec les obligations familiales qui incombent surtout aux femmes (conciliation travail-

famille soins agrave un parent acircgeacute etc) Pour sinteacutegrer dans un tel milieu les femmes doivent

donc parfois nier leur condition leur identiteacute ou leurs difficulteacutes au risque decirctre

marginaliseacutees

Cependant pour Wajcman le concept mecircme de technologie est sujet aux changements

historiques agrave diffeacuterentes eacutepoques le concept de technologie deacutesignait diffeacuterentes choses

Ce nest que dans le cadre de la formation de la profession dingeacutenieur depuis la fin du 19e

siegravecle que la deacutefinition moderne de la technologie en est venue agrave ecirctre associeacutee aux

laquo machines masculines raquo industrielles plutocirct quagrave lartisanat feacuteminin Ainsi ce qui est deacutefini

comme technologie change avec le temps et ce qui est plus important les femmes et en

particulier les feacuteministes libeacuterales ont joueacute un rocircle important dans les changements reacutecents

de la deacutefinition de la technologie en militant concregravetement pour que des politiques soient

mises en place afin dinteacutegrer davantage de femmes dans les domaines techniques et

CIRST - Note de recherche | page 14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

scientifiques laquo Technological advances do open up new possibilities because some women

are better placed to occupy the new spaces and are less likely to regard machinery as a

male domain raquo (p 109) Wajcman reconnaicirct ainsi aux femmes la possibiliteacute de sinvestir

dans la reconstruction sociale des technologies et des sciences

213 Une posture engageacutee

Notre deacutemarche se veut solidaire de lengagement des acteurs et actrices queacutebeacutecois-es qui

militent par et pour le logiciel libre Notre eacutequipe de recherche a adopteacute une posture qui

cherche agrave comprendre le logiciel libre laquo depuis linteacuterieur raquo en se tenant au plus pregraves de la

perspective des acteurs et actrices Dans nos eacutetudes preacuteceacutedentes nous avions exploreacute des

approches telles que lintervention sociologique deacuteveloppeacutee par Touraine (1993) et dont

lobjectif est de favoriser agrave la fois le deacuteveloppement et leacutetude dun mouvement social en

stimulant par exemple la reacuteflexiviteacute des militants quant agrave leurs propres pratiques Agrave dautres

moments de notre programmation de recherche nous nous sommes inspireacutes des approches

participatives en eacutetablissant des liens eacutetroits avec le milieu queacutebeacutecois du logiciel libre

agissant parfois mecircme pleinement agrave titre dacteurs et actrices dans le milieu concerneacute

Ainsi plusieurs membres de notre groupe de recherche dont certain-es des auteur-es du

preacutesent rapport ont participeacute activement agrave quelques-uns des groupes recenseacutes dans ce

rapport notamment agrave Koumbit Facil et au CDEacuteACF De mecircme puisque le LabCMO est

ancreacute en milieu institutionnel notre eacutequipe a participeacute et organiseacute diffeacuterents eacuteveacutenements

publics lieacutes aux logiciels libres au Queacutebec Dans une analyse reacuteflexive de nos propres

pratiques (Goldenberg et Couture 2008) nous avions qualifieacute notre deacutemarche comme une

dynamique de co-construction du savoir avec les milieux concerneacutes

Dans la ligneacutee de certaines de nos preacuteceacutedentes eacutetudes cette enquecircte est une recherche

engageacutee qui a un parti pris favorable et assumeacute envers le monde du logiciel libre Bien que

cette enquecircte soit reacutealiseacutee avec un regard plus distant que nos preacuteceacutedentes recherches notre

ambition est tout de mecircme de faire ressortir les principaux enjeux mis de lavant par les

acteurs et actrices Nous ne deacuteveloppons pas dans cette recherche une sociologie critique

qui se placerait en surplomb des acteurs et actrices pour les critiquer Nous souhaitons

plutocirct pour reprendre les termes de Boltanski (2009 1990) reacutealiser une sociologie de la

CIRST ndash Note de recherche | page 15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

critique qui reconnaicirct la capaciteacute des acteurs et actrices agrave expliquer leurs motivations et agrave

formuler une critique sociale Le travail sociologique dans cette perspective consiste agrave

susciter la reacuteflexiviteacute des acteurs et actrices en leur faisant formuler eux-mecircmes et elles-

mecircmes le sens quils et elles donnent agrave leur action (Nachi 2006)

214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes

Quelques enquecirctes reacutealiseacutees preacuteceacutedemment sur le logiciel libre ont particuliegraverement inspireacute

notre propre deacutemarche meacutethodologique notamment les projets FreeLibreOpen Source

Software (FLOSS) (Ghosh et coll 2002) et FreeLibreOpen Source Software (FLOSSshy

POLS) Le projet FLOSS a eacuteteacute reacutealiseacute en 2002 sous la direction de Rishab Aiyer Ghosh agrave

laide dun financement de lUnion europeacuteenne Son objectif eacutetait de produire quelques

indicateurs concernant les activiteacutes laquo non moneacutetaires raquo dans la socieacuteteacute de linformation en

sattardant plus speacutecifiquement aux cas des logiciels libres et open source (lauteur est

dailleurs agrave lorigine du terme FLOSS) Dans le cadre de ce projet les chercheurs avaient

conduit diffeacuterents questionnaires en ligne qui abordaient lusage et le deacuteveloppement des

logiciels libres Une attention particuliegravere avait eacuteteacute donneacutee aux entreprises commerciales et

aux institutions publiques Le projet FLOSS avait eacuteteacute suivi dun second projet de recherche

nommeacute FLOSS-POLS Poursuivant les objectifs de la premiegravere eacutetude cette deuxiegraveme eacutetape

visait quant agrave elle agrave deacutevelopper des propositions politiques pour favoriser ladoption de

logiciels libres dans les institutions publiques Leacutetude FLOSS-POLS avait eacutegalement

abordeacute la question des rapports sociaux de sexe et de genre dans le monde des logiciels

libres (Nafus et coll 2006) La premiegravere eacutetude FLOSS avait en effet reacuteveacuteleacute une tregraves faible

proportion de femmes ndash environ 1 - parmi les deacuteveloppeur-es de logiciels libres Pour

comprendre les raisons de ces dispariteacutes une enquecircte ethnographique avait eacuteteacute conduite sur

le rocircle des femmes dans le monde du logiciel libre14 En nous inspirant de cette enquecircte

nous avons deacutecideacute de nous attarder agrave leacutetude de lactiviteacute et de lengagement des femmes

dans notre portrait queacutebeacutecois du logiciel libre

Notons eacutegalement que cette enquecircte avait conduit agrave un ensemble de laquo policy recommendations raquo destineacute tant aux gouvernements quaux dirigeants des projets de logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 16

14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Une autre recherche qui a inspireacute notre deacutemarche est celle qui a eacuteteacute conduite par Lena

Zuacutentildeiga sur le logiciel libre en Ameacuterique latine (Zuacutentildeiga 2006) Reacutealiseacutee par le bureau

latino-ameacutericain de Bellanet et financeacutee par le Centre de recherche pour le deacuteveloppement

international (CRDI) elle avait pour objectif de dresser un portrait du logiciel libre dans la

reacutegion de lAmeacuterique Latine et des Caraiumlbes en insistant particuliegraverement sur les

potentialiteacutes du logiciel libre pour le deacuteveloppement Un questionnaire en ligne avait eacuteteacute

deacuteveloppeacute et avait retenu lattention denviron 700 personnes qui se sont identifieacutees soit

comme deacuteveloppeur-e soit comme usager-egravere Tout comme le projet FLOSS-POLS une

attention particuliegravere avait eacuteteacute accordeacutee agrave la place des femmes dans le monde du logiciel

libre en sattardant toutefois davantage aux collectifs de femmes et dans quelques cas aux

collectifs feacuteministes eacutemergents dans le monde du logiciel libre

Ces deux recherches nous ont inspireacutes agrave la fois sur le plan de lobjectif ndash cartographie ou

portrait des activiteacutes lieacutees au logiciel libre dans une reacutegion donneacutee ndash et sur le plan

meacutethodologique ndash reacutealisation dun questionnaire en ligne

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo

Notre enquecircte consistait agrave reacutealiser un court questionnaire en ligne Ce questionnaire dordre

surtout qualitatif comprenait diffeacuterentes questions ouvertes et une question fermeacutee (voir

tableau 21) Lobjectif du questionnaire eacutetait dobtenir des informations concernant les

activiteacutes au sein desquelles eacutetaient impliqueacutes les reacutepondants et reacutepondantes Nous

souhaitions eacutegalement connaicirctre leur opinion concernant les secteurs dactiviteacutes et projets

speacutecifiques ougrave devraient ecirctre concentreacutes les efforts pour ladoption et le deacuteveloppement des

logiciels libres au Queacutebec Le questionnaire visait finalement agrave sonder les participants et

participantes quant agrave la structure dun eacuteventuel document public (par exemple un livre) sur

le logiciel libre au Queacutebec Nous avons demandeacute aux reacutepondants et reacutepondantes dindiquer

leurs noms et leur adresse de courriel pour pouvoir les contacter ulteacuterieurement dans le

cadre de la recherche ou simplement pour leur envoyer notre rapport final Ces reacuteponses

eacutetaient toutefois optionnelles et sont conserveacutees confidentiellement de faccedilon agrave respecter

CIRST ndash Note de recherche | page 17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lanonymat des reacutepondant-es Le questionnaire a eacuteteacute mis en ligne le 14 mars 2008 avec une

peacuteriode annonceacutee douverture de trois semaines soit jusquau 7 avril 2008 La majoriteacute des

reacuteponses (8790) ont eacuteteacute reccedilues entre le 14 mars et le 14 avril 2008 Nous avons cependant

laisseacute notre questionnaire accessible jusquau 28 avril 2008 alors que nous avions reccedilu 90

reacuteponses compleacuteteacutees Notons finalement que les questions eacutetaient reacutedigeacutees en franccedilais

seulement bien que les reacutepondant-es eacutetaient inviteacute-es agrave reacutepondre dans la langue de leur

choix Au total trois (3) reacuteponses ont eacuteteacute reccedilues en anglais (1 femme et 2 hommes)

Pour constituer notre eacutechantillon nous avons proceacutedeacute par une deacutemarche inspireacutee de la

technique dite laquo boule de neige raquo Cette meacutethode de sciences sociales consiste agrave former un

eacutechantillon initial dont les membres sont appeleacutes agrave recruter de nouveaux reacutepondants et

nouvelles reacutepondantes Pour notre enquecircte nous avons envoyeacute une invitation sur 18 listes

eacutelectroniques de discussion deacutejagrave connues par notre eacutequipe tout en encourageant les

reacutecepteurs et reacuteceptrices agrave rediffuser le message Lobjectif eacutetait de diffuser le plus

largement possible notre questionnaire de faccedilon agrave rejoindre des individus ou des

organismes que nous ne connaissions pas originalement Les listes cibleacutees eacutetaient

principalement a) des listes speacutecifiques des acteurs et actrices du libre (tels que les

groupes dutilisateurs du libre ndash GULs des listes des deacuteveloppeur-es des utilisateurs et

utilisatrices des formateurs et formatrices) b) des listes des entreprises speacutecialiseacutees dans le

deacuteveloppement du libre et c) des listes plus geacuteneacuterales des groupes communautaires

La plupart des reacutepondants et reacutepondantes ont indiqueacute agrave la question 14 de quelles maniegraveres

ils ou elles avaient reccedilu linvitation agrave participer agrave lenquecircte Treize personnes ont indiqueacute

avoir reccedilu linvitation par un ou une amie ou collegravegue Le reste des reacuteponses reacutefegraverent agrave

divers canaux de communication Ainsi 18 listes de discussion ont eacuteteacute nommeacutees quatre

sites web sur lesquels linvitation a eacuteteacute publieacutee et un canal de clavardage collectif de type

IRC (Internet Relay Chat) Les listes les plus populaires sont forumfacilqcca (neuf

personnes) logiciellibrelistesgouvqcca (neuf) annonceslinuqorg (neuf) et

generallinux-quebecorg (six) Les sites web ayant publieacute linvitation et eacutetant mentionneacutes

dans les reacuteponses sont wwwfacilqcca (deux personnes) wwwquebecosorg (cinq

personnes) wwwmtl2600org (une personne) wwwinfobourgcom (Carrefour Eacuteducation)

CIRST - Note de recherche | page 18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

(trois personnes) Finalement une personne a reccedilu linvitation par le canal IRC de Linuxshy

quebec (ircfreenodenetLinux-quebec) Sur les diffeacuterentes listes mentionneacutees quatre nous

eacutetaient initialement inconnues Ce sont EBSI (Eacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences

de linformation de lUniversiteacute de Montreacuteal) Edu-ressources Archives REFAD (Reacuteseau

denseignement francophone agrave distance du Canada) et Infobourgcom (Carrefour

Eacuteducation) Notre invitation a donc effectivement atteint quelques acteurs et actrices se

situant agrave lexteacuterieur de notre reacuteseau initial bien que leffet boule de neige sest finalement

reacuteveacuteleacute assez limiteacute puisque la plupart des listes mentionneacutees eacutetaient celles que nous avions

preacutealablement identifieacutees

CIRST ndash Note de recherche | page 19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 21 Grille de questions avec justifications Cateacutegorie Objectif Justification speacutecifique Questions du

questionnaire en ligne 1 Informations personnelles et deacutemographiques

Informations deacutemographiques permettant de retracer les reacutepondants et leurs canaux de communication

Pouvoir contacter les reacutepondants ulteacuterieurement (question optionnelle)

11 Quel est votre nom

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

12 Quel est votre sexe

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon la reacutegion administrative

13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous

Retracer les reacuteseaux par lesquels notre invitation a eacuteteacute diffuseacutee et eacutevaluer leffet boule de neige

14 Comment avez-vous reccedilu linvitation agrave reacutepondre agrave ce courriel

2 Vos activiteacutes lieacutees au logiciel libre

Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du Queacutebec (objectif 1)

Recenser les activiteacutes 21 Indiquez les activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute impliqueacuteshye depuis janvier 2006

Deacutecrire le type dengagement Peut-ecirctre important pour lanalyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

22 Deacutecrivez votre engagement au sein de chacune des activiteacutes mentionneacutees dans la question preacuteceacutedente

3 Ougrave mettre les efforts

Identifier les eacuteleacutements cleacutes du discours des acteurs en particulier en ce qui concerne les enjeux socioshyeacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois (objectif 2)

Question fermeacutee (un seul choix de reacuteponse laquo Obliger raquo les reacutepondants agrave donner une prioriteacute dans leurs choix

31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec (question agrave choix de reacuteponse)

Reacuteflexion normative la meilleure 32 Nommez un agrave trois projets maniegravere de promouvoir le logiciel ou organisations le-s plus libre Aider agrave orienterjustifier susceptible-s davoir un impact une prochaine recherche public lieacute au logiciel libre

Indiquez pourquoi

4 Vos commentaires Reacutealiser un document de Sappuyer sur les cateacutegories des 41 Dans le cadre de cette geacuteneacuterauxstructure du synthegravese qui pourra acteurs pour eacutelaborer la structure recherche nous souhaitons document contribuer agrave rassembler des

initiatives qui paraissent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des autres (objectif 3)

dun document possible sur le libre au Queacutebec

reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes dans ce document

CIRST - Note de recherche | page 20

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Que laquo repreacutesente raquo notre eacutechantillon Il est important dinsister sur le fait que cette enquecircte

ne preacutetend pas sappuyer sur un eacutechantillon formellement repreacutesentatif - comme le ferait par

exemple une enquecircte quantitative par sondage ndash mais plutocirct sur un eacutechantillon

exploratoire construit sur une base inductive dans lesprit de la sociologie qualitative

Comme le souligne Tenhouten (1992) il est difficile de proposer une geacuteneacuteralisation des

reacutesultats agrave partir dun eacutechantillonnage par laquo boule de neige raquo Thenhouten mentionne que

ces reacutesultats sont geacuteneacuteralisables laquo comme des donneacutees ethnographiques deacutetailleacutees raquo

(Tenhouten 1992) qui doivent par conseacutequent ecirctre appreacutehendeacutees comme des donneacutees de

terrain et analyseacutees comme telles Degraves lors il ne sagit pas de justifier a priori le choix de

notre eacutechantillon mais plutocirct de prendre notre eacutechantillon comme objet mecircme de lanalyse

en tentant de faire ressortir la situation sociologique quil repreacutesente

De maniegravere tregraves prudente (sinon eacutevidente) nous pouvons affirmer que notre enquecircte

repreacutesente lopinion des 90 personnes qui ont reacutepondu agrave notre questionnaire et que ces

personnes reacutealisent des activiteacutes lieacutees au logiciel libre En dautres termes notre enquecircte

repreacutesente la parole de certaines personnes consciemment engageacutees dans des activiteacutes lieacutees

au logiciel libre De plus nous pouvons affirmer que notre eacutechantillon provient des

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec mecircme si la majoriteacute des reacutepondants et

reacutepondantes se situent agrave Montreacuteal et agrave Queacutebec (voir tableau 32)

Tableau 22 Reacutegion de provenance des reacutepondant-es (Question 13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous)

Reacutegion Nb Montreacuteal 36 40 Capitale-Nationale (ville de Queacutebec) 25 28 Monteacutereacutegie 6 7 Estrie 5 6 Chaudiegravere-Appalaches 5 6 Bas-Saint-Laurent 3 3 Laval 3 3 Lanaudiegravere 2 2 Laurentides 2 2 Mauricie 1 1 Abitibi-Teacutemiscamingue 1 1 Gaspeacutesie Icircles-de-la-Madeleine 1 1

Total 90 100

CIRST ndash Note de recherche | page 21

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Il est par contre impossible daffirmer que notre eacutechantillon repreacutesente lensemble des

acteurs et actrices lieacute-es au logiciel libre au Queacutebec En ce sens force est de constater la

faible participation des entreprises commerciales dans notre questionnaire Cest le cas de

Reacutevolution-Linux une entreprise reconnue pour son travail mais qui nest pas du tout

mentionneacutee dans les reacuteponses agrave notre enquecircte Drsquoautre part comme nous le deacutecrirons agrave la

section 35 notre invitation a susciteacute la participation dun nombre important de femmes en

comparaison dautres eacutetudes similaires sur le logiciel libre

Eacutetant donneacute ces derniers constats et en consideacuterant que linvitation a eacuteteacute dabord diffuseacutee

aupregraves dacteurs et actrices deacutejagrave connu-es de notre eacutequipe nous pouvons poser lhypothegravese

dun biais de notre eacutechantillon envers des acteurs et actrices particuliegraverement engageacute-es

dans des groupes communautaires ou associatifs ougrave la preacutesence de femmes est parfois plus

importante Comme nous le verrons lune des conclusions de notre enquecircte concerne

lengagement pluriel des acteurs et actrices dans un foisonnement de groupes et

dassociations plus ou moins formels Notre analyse consistera agrave faire ressortir les modaliteacutes

de ces engagements

Eacutetant donneacute le caractegravere ouvert de nos questions notre analyse sest surtout faite en nous

inspirant des meacutethodologies qualitatives particuliegraverement de lanalyse de contenu Il

sagissait donc danalyser systeacutematiquement les reacuteponses aux questionnaires en tentant de

faire ressortir a posteriori diffeacuterentes cateacutegories danalyse Ces cateacutegories ont pu ecirctre

construites agrave partir drsquoune analyse des reacuteponses agrave une question speacutecifique comme cest le

cas pour lanalyse que nous preacutesentons agrave la section 31 Agrave dautres moments nous avons

tenteacute de faire ressortir des cateacutegories ou axes danalyse agrave partir de lensemble des reacuteponses

aux diffeacuterentes questions Pour lanalyse du corpus nous avons proceacutedeacute laquo manuellement raquo

ou en utilisant un tableur lisible dans des logiciels de type OpenOffice ou Excel La

principale raison de ce choix est quil nexiste encore aujourdhui que tregraves peu de logiciels

libres fonctionnant sur plusieurs plateformes (MacOSX et GNULinux notamment) aptes

agrave proceacuteder agrave une telle analyse Pour faciliter le travail collectif nous avons deacutecideacute dopter

pour un tableur qui est un protocole simple et deacutejagrave partageacute par les membres de leacutequipe

CIRST - Note de recherche | page 22

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Dans le cadre de lanalyse nous avons eacutegalement trouveacute pertinent de recourir agrave des

indicateurs quantitatifs pour explorer notre corpus par exemple en preacutesentant le nombre de

participant-es qui mentionnent telle ou telle expression ou encore en ce qui a trait aux

informations sociologiques Lutilisation de ces indicateurs quantitatifs ne vise quagrave explorer

diffeacuteremment notre corpus et ne concerne que celui-ci Ils ne preacutetendent pas - nous avons

deacutejagrave insisteacute sur ce point - repreacutesenter statistiquement lensemble des acteurs et actrices du

logiciel libre au Queacutebec

3 Quatre axes danalyse

Agrave la suite dune premiegravere lecture de nos reacutesultats nous avons eacutetabli quatre axes pour

analyser les reacuteponses au questionnaire en ligne Ces axes danalyse ont eacuteteacute eacutetablis de faccedilon

laquo intermeacutediaire raquo Ils ont eacutemergeacute apregraves une premiegravere eacutetape rapide danalyse des reacuteponses au

questionnaire Agrave partir de ces diffeacuterents axes eacutetablis en analyse preacuteliminaire nous avons

ensuite proceacutedeacute agrave une analyse approfondie de nos donneacutees

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets15

Cet axe danalyse constitue le point de deacutepart de notre enquecircte Il consiste agrave recenser et

preacutesenter diffeacuterentes initiatives lieacutees au logiciel libre au Queacutebec ou dit en dautres termes agrave

preacutesenter Un Portrait de lengagement pour les logiciels libres au Queacutebec Pour reacutealiser ce

travail nous nous sommes concentreacutes sur lanalyse de la question 21 (laquo Indiquez les

activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute

impliqueacute-) depuis janvier 2006 raquo) Dembleacutee nous pouvons conclure que les acteurs et

actrices simpliquent dans une multitude de projets qui incluent par exemple le

deacuteveloppement de logiciels libres mais eacutegalement lorganisation de rencontres collectives

lieacutees au logiciel libre de mecircme que des seacuteances de formation Nous avons creacuteeacute a posteriori

ndash cest-agrave-dire apregraves avoir reccedilu les reacuteponses ndash quatre cateacutegories dans lesquelles nous avons

par la suite classeacute les diffeacuterents projets deacutecrits dans la question 22

Nous utilisons ici le terme d laquoengagement pluriel raquo en reacutefeacuterence agrave la sociologie de laction plurielle et des reacutegimes dengagement deacuteveloppeacutee par Theacutevenot (2006) Cette reacutefeacuterence theacuteorique pourrait ecirctre deacuteveloppeacutee dans les travaux suivant cette note de recherche

CIRST ndash Note de recherche | page 23

15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

1 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes Cette cateacutegorie inclut tous les groupes locaux

qui organisent reacuteguliegraverement des rencontres sociales ou des activiteacutes Ces groupes peuvent

ecirctre constitueacutes leacutegalement ou non et peuvent avoir ou non un objectif lucratif Ils doivent

cependant exister sur une base laquo permanente raquo (c-agrave-d la participation agrave lorganisation dune

confeacuterence comme un groupe permanent) Cette cateacutegorie exclut les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres compris dans le point suivant

2 Projets de deacuteveloppement de logiciels Nous incluons dans cette cateacutegorie les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres dans lesquels sont impliqueacutes les reacutepondants et

reacutepondantes

3 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres Nous incluons dans cette

cateacutegorie les activiteacutes ponctuelles qui impliquent leacuteducation ou la promotion de logiciels

libres Notons que cette cateacutegorie pourrait ecirctre diviseacutee en sous cateacutegories confeacuterences

publications formation sensibilisation sites web Nous nous sommes contenteacutes ici dune

analyse sommaire mais les projets recenseacutes dans cette partie auraient pu agrave eux seuls faire

lobjet dune analyse approfondie

4 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation Nous avons

regroupeacute ici tous les projets qui relegravevent de lusage des technologies et de la migration

informatique Certains de ces projets pourraient faire lobjet dune analyse ethnographique

approfondie

Les tableaux 41 agrave 44 preacutesentent les diffeacuterents projets mentionneacutes par les reacutepondant-es

dans les cateacutegories que nous avons proposeacutees

CIRST - Note de recherche | page 24

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 31 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes bullFACIL bullCivic Access bullPromotion de lutilisation de la bullSQIL bullPHP Queacutebec bullcliquezpourmoiqcca geacuteomatique dans le bulltribunephilosophiqueorg bullKoumbit bullCoco - English capacity deacuteveloppement de mouvements bullUbuntu bullLinuQ development for anglo non de deacutemocratie participative bullUbuntu-qc bullLinux meetup profits in Quebec bullPromotion de lutilisation des bullUniversiteacute du Queacutebec en bullAteliers du libre et bullCommunautique logiciels libres dans le domaine Abitibi-Teacutemiscamingue ateliers populaires du bullCS Kamouraska-Riviegravere du geacuteospatial bullZone libre en eacuteducation libre Loup bullQueacutebecOS bullCASI Laboratoire de bullLinux-Queacutebec bullElgg bullSocieacuteteacute GRICS conception et analyse de bullCollim (Comiteacute pour bullFree Software Foundation bullInukTIC systegravemes informatiques le logiciel libre agrave bullGentoo-Queacutebecorg bulllignedutempsqcca et (CASI) de lEacutecole Maisonneuve) bullGULQueacutebec bullLimoilux Polytechnique de Montreacuteal bullFondation pour une bullGULSE bullLinuQ - groupe de volontaires dirigeacute par Michel Dagenais bibliothegraveque globale bullGULUR Groupe Linux agrave Queacutebec bullListe des logiciels libres du Programme dutilisateurs de logiciels bullCAPE gouvernement du Queacutebec Observatoire des SIGB libres agrave Rosemont bullCentre social autogeacutereacute bullOui-Yes Informatique (Systegravemes Inteacutegreacutes de (GULLAR) bullSavoir Faire Linux bullAQUOPS Gestion de bullGULUS Groupe bullUniversiteacute du Queacutebec agrave bullApathy is Boring - youth Bibliothegraveques) libres dutilisateurs Linux de Rimouski (plateforme engagement through media + bullGulum (Groupe lUniversiteacute de Sherbrooke Claroline) tech + art dutilisateurs Linux de bullIle Sans Fil bullUQBM bullLabCMO lUniversiteacute de bullIndividu ndash Statistique bullwwwculturelibreca Montreacuteal) Canada bullXo-Quebec

bullBande passante

Tableau 32 Projets de deacuteveloppement de logiciels bullUbuntu bullddmap (inactif) bullOpenStreetMaporg bullDeacuteveloppement dun bullProjet MILLE bullDrupal (Ubercart CiviCRM) bullOSCAR systegraveme de reacutepartition bullAliXe bullEclipsePydev bullPanda3D assisteacutee par ordinateur bullClaroline bullEntertainer bullPuppet libre pour le reacuteseau bullDebian bullFeed of Feeds (version bullPymacs ambulancier (Agence bullOLPC remanieacutee) bullRecode de la santeacute et des bullProjet Fortic bullFrogLinux bullRoundcubenet services sociaux de bullPython bullGambit bullSilverrun lEstrie) bullScribus bullGentooorg bullSnow bullDeacuteveloppement de bullSFL bullGeogebra bullSpip (logiciel de gestion de fonctionnaliteacutes bullTikiWiki bullGestion de la traduction de contenu) cartographiques bullabLCA laide en franccedilais pour bullSubversionTortoise avanceacutees pour le bullAlionet pour OpenSuSE Audacity et Scribus bullTranslation Project systegraveme dinformation bullAlternCorg bullGstreamer Glib Farsight bullWdiff geacuteographique Web bullBitweaver bullhttpwwwasteriskorg bullWifiDog Cartoweb bullBlender 3D bullinfoshopkeeper bullZeee adaptation de la (Camptocamp France) bullBlutooth Plugin pour le bullLCM distribution Zenwalk sur bulldivers projets Linux Nokia 770 bullLinux Trace Toolkit leeePC dAsus Reacutefeacuterence bullPatrioteBSD bullCGBT bullModelibra httptuxeeeorg bullPootle bullColibris bullModelSphere de Silverrun bullDeacuteveloppement dapplications bullConversionMagick bullOCS+GLPI Systegraveme libre pour le monde de bullConversionSVG dinventaire leacuteducation

bullOpenOffice

Tableau 33 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

CIRST ndash Note de recherche | page 25

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

(Confeacuterences publications formation sensibilisation sites web) bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi sur les SIGB libre et autres outils utiles pour les professionnels de linformation et pour les scientifiques bullFestival dinstallation du Gulus en automne 2006 bullFacil bullLibre Graphics Meeting (Lyon France mars 2006 Montreal 2007 Wroclaw 2008) bullAteliers sur Scribus (colloque de lrsquoAQUOPS LGM) bull7e RMLL agrave Amiens France bullTropheacutees du libre agrave Soissons France en 2007 et 2008 bullPromotion de lutilisation des logiciels libres dans le domaine geacuteospatial (Deacutepartement de geacuteomatique appliqueacutee de lUniversiteacute de Sherbrooke) bullFormatrice en informatique et en alphabeacutetisation aupregraves du CAPE bullRecherche de logiciels pour le franccedilais et les matheacutematiques bullPHP Queacutebec Confeacuterence bullEacutetude reacutealiseacutee en 2007 Analyse comparative entre Koha et CDSISISEacutetude qui sera preacutesenteacutee en aoucirct 2008 Eacutetude comparative des principaux SIGB libres (Koha Evergreen WebLis PMB Cds-Isis) bullEacutecriture darticles agrave propos des logiciels libres dans des revues pour bibliotheacutecaires bullConfeacuterences sur le sujet (culturelibreca) bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullRococo bullCours sur le logiciel libre bullUPAM bullFormations aux logiciels libres

bullOrganisation dun Install Fest (en contact avec le COMIC) bullReacutedaction un document pour suggeacutereragrave la FAEacuteCUM de diffuser leurs documents dans des formats ouverts et dencourager les associations eacutetudiantes agrave faire de mecircme bullPromotion des logiciels libres dans mon entourage bullConfeacuterences et ateliers sur le libre logiciels et culture bullCLLAP 2008 bullReacutedaction darticles pour Linux+ DVD et la revue de lAPSDS bullProduction de plusieurs tutoriels animeacutes ou non sur lutilisation de certains logiciels libres bullCLLAP 2008 shybullTable ronde sur le logiciel libre lors de MCETECH 2008 bullsensibiliser les membres du personnel de mon eacutecole bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL LGM bullJourneacutees carriegraveres faculteacute de Geacutenie bullRencontres Africaines du Logiciels Libre bullRencontres Mondiales du Logiciel Libre (France) bullLinux Journal bullFormation sur UBUNTU bullEnseignement de linformatique avec la suite OpenOffice Thunderbird et Firefox bullFormation en production multimeacutedia en logiciels libres (Gimp Blender Ardour Drupal Pure Data HTML CSS) bullAteliers Speacuteciaux bullPreacutesence et interventions lors de Linux-Meetups depuis aoucirct 2007

bullInstall-Fest agrave lUniversiteacute Laval bullguidelinspirecom bullProjet Techno-Eacutecolo bullDonne de la formation aux enseignants sur comment utiliser notre site web (profs de ceacutegep du secondaire et mecircme du primaire agrave partir de la 4e anneacutee) bullwwwrecensementecoleca une enquecircte en ligne bullPreacutesentation de logiciels lors des activiteacutes laquo portes ouvertes raquo [GULLAR] bullFormateur sur plusieurs logiciels libres en eacuteducation (Geogebra Geonext Squeak Scratch SPIP Wiki Cyberfolio blogues etc) bullJe parle de GNULinux (kubuntu) dans mon milieu de travail bullLabCMO Colloque sur le logiciel libre bullWebmaestro (confeacuterence) bullSemaine queacutebeacutecoise de linformatique libre (SQIL) bullFormation et preacutesentation sur des logiciels libres bullConfeacuterences du groupe LINUQ bullAteliers dinstallation LINUX bullPromotion pour la communauteacute de logiciel libre bullUtilisateur de logiciel libre agrave la maison (Linux) et participation a des forums de discussions sur le sujet bullPromotion du logiciel libre dans mon entourage bullCampagne de promotion dOpenOfficeorg bullTenue dun kiosque sur les logiciels libres (2 jours)

Tableau 34 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation)

CIRST - Note de recherche | page 26

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

bullInstallation de Linux au cafeacute eacutetudiant du ceacutegep Limoilou (Limoilux) bullInstallation de plus de 20 serveurs Linux (SLES) bullUtilisation de Nagios et de Cacti bullUtilisation de OC4J sous Linux bullMigration vers un environnement TYPO3 PHP 5 MYSQL bullInstallation de Zenwork pour la MAJ des serveurs bullInstallation de AWStat pour les stats de lIntranet bullMises en place et mises agrave jour de CMS blog wiki galeries de photos etc bullUtilisation de TYPO3 - phpBB

bullWordpress - Mediawiki - OpenOffice pour la documentation bullImplantation de OpenOffice au Gouvernement bullJe me sers de Linux chaque jour dans mes interventions bullImplantation des logiciels libres dans les entreprises ougrave je travaille bullUtilisation de logiciels libres dans mon milieu de travail bullUtilisation quotidienne de Open Office Thunderbird PhotoFiltre FireFox Sunbird et Lightning Google Agenda Celestia GanttProject bullJai chez moi 2 ordinateurs avec Kubuntu et au travail jessaie de remplacer les logiciels proprieacutetaires en libre (PDFCreator DIA OOorg )

bullMigration damis sur Linux bullJutilise [] les logiciels libres au sein de lentreprise qui memploie bullCertaines commissions scolaires utilisent le logiciel libre et je dois donc ecirctre au courant de ces logiciels pour pouvoir faire ce que je montrais auparavant dans Excel bullImplantation de serveurs Web base de donneacutees etc (solutions LAMP) bullImplantation de serveurs de streaming audio bullUtilisation de logiciel libre dans le milieu eacuteducatif bullMise en place dun systegraveme de diffusion de cours universitaires en direct en utilisant des logiciels libres

311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres

Cette prolifeacuteration de groupes sociaux projets et activiteacutes signifie-t-elle quil existe au

Queacutebec un laquo mouvement raquo du logiciel libre tourneacute vers des enjeux politiques Sinon quel

portrait des militants et militantes du logiciel libre pouvons-nous dresser dans le cadre notre

enquecircte Pour reacutepondre agrave ces questions mentionnons tout dabord que seuls trois

reacutepondant-es (une femme et deux hommes sur 90 personnes) reacutefegraverent agrave la cateacutegorie

laquo mouvement raquo [id90 id91 id160] tout en notant dans deux cas que ce mouvement nest

pas incompatible avec leacuteconomie de marcheacute Un de ces reacutepondants eacutecrit

Il me semble important deacuteviter la dichotomie profit financier-logiciel libre par laquelle le mouvement de logiciels libres est placeacute en opposition avec leacuteconomie de marcheacute Il me semble que les logiciels libres et leacuteconomie de marcheacute ne sont pas incompatibles mais doivent fonctionner en synergie Le mouvement des logiciels libres me paraicirct important dans le sens ougrave il propose une nuance au modegravele actuel qui capitalise sur la reacutetention drsquoinformation [id90 q41]

Cela dit puisquassez peu de reacutepondant-es reacutefegraverent explicitement agrave la dimension politique

nous devons rester prudents agrave ce stade exploratoire de notre recherche avant dattribuer un

caractegravere militant agrave leurs actions Un des reacutepondants insiste dailleurs pour affirmer que

laquo [l]e libre [nest] pas juste une affaire de militants mais un outil solide pour lentreprise raquo

CIRST ndash Note de recherche | page 27

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

[id 91 q41] Notre travail dinterpreacutetation neacutecessite de nouvelles discussions au sein de

leacutequipe de recherche pour choisir un cadre theacuteorique puiseacute agrave mecircme la sociologie des

mouvements sociaux

En revanche il serait difficile de nier lapparente dimension sociale voire citoyenne de

leurs activiteacutes Nous avons vu en effet que les reacutepondants et reacutepondantes eacutetaient engageacute-es

souvent de faccedilon beacuteneacutevole dans une multitude de projets parmi lesquels de nombreuses

activiteacutes deacuteducation ou de formation Aussi plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes

nheacutesitent pas agrave parler de communauteacute et de solidariteacute Ainsi 16 des 90 reacutepondant-es

utilisent le terme de laquo communauteacute raquo et plusieurs reacutefegraverent eacutegalement agrave des termes comme

laquo aide raquo laquo soutien raquo et laquo sens de la communauteacute raquo

[L]es GULs et autres groupes similaires qui jour apregraves jour fournissent du support agrave la communauteacute et aux neacuteophytes [id 31 q41]

Il faudrait mettre laccent sur laide quune bonne communauteacute peut apporter [id 81 q41]

[L]e niveau (tregraves grand) de soutien par la communauteacute [id131 q41]

Le logiciel libre est probablement le premier laquo Social Network raquo ducirc agrave son modegravele de gestion et au sens de communauteacute quil apporte [id156 q 41]

Ces extraits rejoignent les propos de Benkler et Nissembaum (2006) que nous avons

preacutesenteacutes plus tocirct agrave leffet que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre simplement

appreacutehendeacutes sous leurs aspects fonctionnels et eacuteconomiques mais eacutegalement comme des

plateformes permettant aux citoyens dexpeacuterimenter des formes originales dassociation et

dengagement social Pour terminer la description de ces reacuteponses en ce qui concerne les

associations dentraide notons le rocircle des activiteacutes informelles deacuteducation populaire pour

soutenir les usagers et usagegraveres du logiciel libre

Ateliers populaires du libre FreeGeek et autre GUL permettent aux non-usagers et aux usagers de trouver un reacuteseau dentraide local et relativement informel concernant le logiciel libre et le bidouillage et le recyclage informatique [id51 q32]

CIRST - Note de recherche | page 28

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre

Un eacuteleacutement qui ressort de notre enquecircte concerne le rocircle important attribueacute aux institutions

publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre Cest en particulier le secteur de

ladministration publique (ou des services gouvernementaux) de mecircme que celui de

leacuteducation qui retiennent lattention Agrave la question 31 (laquo Selon vous vers quel secteur

dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et

ladoption du logiciel libre au Queacutebec raquo - question fermeacutee) 34 personnes ont indiqueacute que

ladministration publique constitue le principal secteur vers lequel devraient ecirctre dirigeacutes les

efforts pour la promotion du logiciel libre 36 autres reacutepondant-es ont identifieacute leacuteducation

(primaire et secondaire ndash 28 ndash et eacuteducation supeacuterieure ndash 8) comme le secteur le plus

approprieacute vers lequel mettre les efforts Cette place importante des institutions publiques

pour la promotion et ladoption des logiciels libres contraste avec la strateacutegie mise de

lavant par les partisan-es eacutetasunien-es de llaquo open source raquo qui misent sur les grandes

entreprises du Fortune 500 (Raymond 1999) pour parvenir agrave leurs fins

Tableau 35 Secteurs dactiviteacutes privileacutegieacutes (Question 31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacutes les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec)

Administration publique (feacutedeacuterale provinciale municipale) 34 3778

Eacuteducation primaire et secondaire 28 3111

Eacuteducation supeacuterieure 8 889

Entreprises priveacutees 6 667

Politiques publiques (politiques de droits dauteurs CRTC) 4 444

Organismes communautaires 2 222

Communauteacute du logiciel libre (deacuteveloppement de logiciels groupes dutilisateurs) 1 111

Autre 7 778

Total 90 10000

Comme nous lavons constateacute ailleurs (Couture 2007) les revendications et les strateacutegies

des acteurs et actrices des logiciels libres semblent prendre des formes diffeacuterentes en

fonction du contexte social et politique ougrave elles sont mises en œuvre Ainsi contrairement

au contexte eacutetasunien ougrave le marcheacute est geacuteneacuteralement perccedilu comme lun des principaux

CIRST ndash Note de recherche | page 29

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

moteurs eacuteconomiques le Queacutebec sest traditionnellement appuyeacute sur lEacutetat comme levier

eacuteconomique De plus les reacuteponses agrave notre questionnaire reflegravetent probablement les efforts

du secteur public deacutejagrave mis de lavant dans le passeacute pour promouvoir le logiciel libre et que

nous avons preacutesenteacutes en introduction le projet MILLE en eacuteducation ou les diffeacuterentes

expressions dinteacuterecirct du ministegravere des Services gouvernementaux

321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo

Dune maniegravere geacuteneacuterale les reacutepondant-es semblent accorder un rocircle important aux

institutions publiques eacutetant donneacute la masse dutilisateurs pouvant ecirctre rejointe par celles-ci

Ils et elles insistent sur le large bassin dusagers autant au sein de ladministration publique

que de leacuteducation qui pourraient adopter le logiciel libre

Concernant les administrations publiques ils et elles eacutecrivent par exemple

Cela rejoindrait un plus grand nombre de personnes qui seraient par la suite plus ouvertes agrave utiliser du libre agrave la maison [id64 q32]

Cest prometteur pour le deacuteveloppement du logiciel libre (grand pouvoir dachat utilisateurs assez forts) [id129 q32]

Nous retrouvons eacutegalement un discours similaire en ce qui concerne le secteur de

leacuteducation

Le milieu de lrsquoeacuteducation au premier chef car il touche un eacutenorme bassin de population plus drsquoun million drsquoeacutelegraveves et pregraves de 80 [mille] enseignants [id29 q32]

Par contre pour avoir un impact public passer par leacuteducation 25 des gens ont un emploi lieacute au monde de leacuteducation et en plus les jeunes forment la relegraveve [id129 q31)

Les eacutecoles les bibliothegraveques et les universiteacutes car cest accessible agrave beaucoup de personnes [id124 q31]

Plusieurs personnes notent eacutegalement leffet dentraicircnement que pourrait avoir ladoption du

logiciel libre par ladministration publique ou leacuteducation

Effets dentraicircnement des gouvernements nationaux et locaux sur les entreprises parapubliques organismes communautaires et les entreprises priveacutees [id98 q31]

Un exemple reacuteussi vers une solution libre agrave ce genre de projet donnerait une seacuterieuse visibiliteacute et creacutedibiliteacute agrave ladoption du LL [logiciel libre] [id108 q31]

CIRST - Note de recherche | page 30

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

322 Eacuteduquer aux logiciels libres

Lorsque les reacutepondant-es reacutefegraverent au secteur de leacuteducation cest cependant la dimension

peacutedagogique plutocirct queacuteconomique qui est la plupart du temps mise de lavant Ainsi si le

secteur de leacuteducation doit adopter des logiciels libres il semble que ce soit avant tout pour

que les gens connaissent le logiciel libre et les valeurs qui lui sont associeacutees

Pour encourager les valeurs de partage et non de piratage nous devons encourager lutilisation de logiciels libres [id16 q31]

Eacuteducation En commenccedilant par montrer aux jeunes quils ont la possibiliteacute dapprendre et de deacutevelopper dans le domaine informatique sans deacutependre des lignes de penseacutee neacutefastes drsquoune socieacuteteacute monopoliste et capitaliste agrave lexcegraves De leur permettre de voir et de choisir ce qui leur convient le mieux [id106 q31]

Cest par lacquisition de connaissances et dapprentissages relieacutes aux logiciels libres que les apprenants reacutealiseront quil existe des solutions libres [id 46 q31]

La derniegravere citation est exemplaire en regard de nos inteacuterecircts theacuteoriques car elle met de

lavant la diversiteacute des choix possibles dans le domaine technologique En effet pour ce

reacutepondant mettre en place une formation aux logiciels libres nest pas lieacutee agrave la neacutecessiteacute

dadopter sine qua non les logiciels libres mais plutocirct agrave la neacutecessiteacute de laquo reacutealiser quil existe

des solutions libres raquo Il sagit en quelque sorte de former les eacutetudiant-es agrave lexistence dune

pluraliteacute de possibiliteacutes technologiques Leacuteducation paraicirct donc un secteur dactiviteacutes

crucial pour les reacutepondants et les reacutepondantes autant pour sa capaciteacute agrave creacuteer une demande

en logiciels libres que pour son rocircle peacutedagogique deacuteducation aux logiciels libres

323 Ougrave diriger les efforts

Les reacutepondants et reacutepondantes donnent eacutegalement plusieurs reacuteponses concernant les

diffeacuterentes maniegraveres de favoriser ladoption du logiciel libre au sein des institutions

publiques Dans le tableau 45 nous avons fait ressortir ces reacuteponses en les divisant en

diffeacuterentes cateacutegories - toujours construites a posteriori ndash ce qui donne une ideacutee de la

maniegravere dont la migration vers des logiciels libres devrait ecirctre accomplie des secteurs qui

pourraient ecirctre cibleacutes ainsi que des groupes plus susceptibles de faire pression aupregraves du

gouvernement Un aspect remarquable de ces reacuteponses est limportance attribueacutee aux

dispositifs technologiques pour favoriser ladoption du logiciel libre comparativement agrave

dautres initiatives laquo sociales raquo comme la formation le lobbying aupregraves des deacuteputeacutes ou la

CIRST ndash Note de recherche | page 31

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

mise en place de politiques publiques Nous pourrions ici poser lhypothegravese dun certain

deacuteterminisme technique encore tregraves preacutegnant parmi les acteurs et actrices du logiciel libre

alors que ceux-ci et celles-ci attribuent aux technologies une capaciteacute inheacuterente de

changement social Agrave notre avis une importance trop restrictive accordeacutee aux technologies

pourrait avoir leffet pervers de deacuteleacutegitimer des actions et des initiatives qui auraient des

impacts significatifs sur le plan eacuteconomique ou politique Concernant les groupes de

pression notons en particulier lentreprise Savoir-Faire Linux qui a eacuteteacute mentionneacutee trois

fois Ceci peut vraisemblablement sexpliquer par la requecircte en jugement deacuteclaratoire faite

par cette entreprise contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec pour contester lattribution sans

appel doffres dun marcheacute agrave Microsoft (Savoir-Faire Linux 2008)

Pour favoriser cette adoption du logiciel libre dans le monde de leacuteducation en particulier

au niveau primaire et secondaire quelques reacuteponses font reacutefeacuterence au projet MILLE qui

nous lavons deacutejagrave indiqueacute preacuteceacutedemment a reccedilu dans le passeacute une couverture meacutediatique

importante Dautres reacutepondants et reacutepondantes font reacutefeacuterence aux organismes GRICS ou

AQUOPS impliqueacutes dans le monde de leacuteducation Un reacutepondant mentionne que le projet

Cyber-savoir agrave la Commission scolaire de Montreacuteal (CSDM) pourrait constituer un vecteur

vers ladoption de logiciels libres Un autre reacutepondant reacutefegravere aux groupes comme Maillons

et Facil pour faire pression aupregraves du gouvernement Finalement au niveau de leacuteducation

supeacuterieure quelqursquoun mentionne le partenariat universiteacute-industrie qui laquo pourrait ecirctre un

tremplin par lequel le libre peacutenegravetre lindustrie agrave partir de lacadeacutemique raquo [id13q32]

CIRST - Note de recherche | page 32

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 36 Ougrave diriger les efforts Comment le faire Groupes de pression bullGNU bullSavoir-faire Linux (3) bullIl faudrait bien sucircr offrir des formations pour accompagner les gens bullCLLAP durant le transfert bullZone libre en eacuteducation bullLe remplacement des infrastructures informatiques par des solutions bullSQIL entiegraverement libre car dans ce domaine les solutions ont fait leurs preuves bullFACIL depuis longtemps De plus ceci nrsquoaurait pratiquement pas dimpact pour bullKoumbit les utilisateurs qui sont selon moi les plus reacuteticents aux changements bullGRICS bullLemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes bullGULL administrations bullLabCMO bullOpenOffice (4) bullFirefox (2) Quel secteur en particulier bullLinux (3) bullEacuteducation bullLa Commission des Leacutesions professionnelles (CLP) a un systegraveme bullReacuteseau de la santeacute informatique qui tourne sous Linux bullBibliothegraveques publiques eacutecoles primaires et bullUbuntu secondaires administrations bullTypo3 (Lamp) vs IIS Mysql vs Oracle municipalesprovinciales bullMigration technologique plateforme centrale vers une solution libre bullLe Web au gouvernement du Queacutebec bullUtilisation WEB dapplications bullRevenu Queacutebec bullLe passage agrave des CMS libres ou mecircme des EMS eacuteventuellement bullInstitutions scolaires Alfresco par exemple est en train de faire une perceacutee tranquillement bullCRSH et organismes de financement bullAsterisk bullProjets deacuteducation internationale bullPDFCreator bullInstitutions denseignement

bullCommissions scolaires

324 Quelles politiques publiques

Lun des aspects surprenants de notre enquecircte est la quasi-absence de mentions explicites agrave

des politiques publiques et ce malgreacute le rocircle important attribueacute aux institutions publiques

que nous avons deacutecrit plus tocirct Ainsi agrave la question 31 (question fermeacutee) seulement quatre

des 90 reacutepondant-es ont indiqueacute privileacutegier des efforts dans la mise en place de politiques

publiques favorables aux logiciels libres En constatant ces reacuteponses nous avions dabord

penseacute quune faible importance eacutetait attribueacutee aux politiques publiques Toutefois en

analysant les questions ouvertes il semble bel et bien que la question des politiques

publiques soit effectivement une veacuteritable preacuteoccupation mais que les acteurs et actrices y

reacutefegraverent par dautres termes que lexpression laquo politiques publiques raquo16

Notons tout dabord que plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes sexpriment en termes dun

De plus comme cette question eacutetait fermeacutee avec la possibiliteacute dune seule reacuteponse il est possible que plusieurs personnes aient choisi une reacuteponse plus geacuteneacuterale par exemple laquo eacuteducation raquo ou laquo administration raquo qui peut englober les politiques publiques

CIRST ndash Note de recherche | page 33

16

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

laquo devoir raquo pour lEacutetat (ladministration publique ou le secteur de leacuteducation) dadopter des

logiciels libres (les soulignements sont de nous)

Les administrations publiques ont le devoir de ne pas couper le marcheacute des logiciels aux entreprises queacutebeacutecoises Or preacutesentement ce sont des contrats aux sommes imposantes qui sont donneacutes agrave Microsoft sans appels doffres [id16 q32]

Les administrations publiques devraien t toutes utiliser des logiciels libres [id64 q32]

All public sector institutions schools universities should us e open source to ensure the continued enhancement of the bien commun (access to and for all) [id37 q32]

Comme dautres instances gouvernementales agrave travers le monde notre gouvernement ainsi que nos diffeacuterentes administrations publiques devraien t utiliser des logiciels libres et investir davantage dans la formation des utilisateurs que dans lachat de logiciels proprieacutetaires [id36 q32]

Certaines reacuteponses concernent plus speacutecifiquement les appels doffres et les subventions

publiques (voire mecircme priveacutees) qui devraient favoriser lusage du logiciel libre

Helping Centraide (which funds a lot of non-profits) modify their technology support grant to include consulting as an option instead of only buying off-the-shelf proprietary software as it currently does [id7 q32]

Lors du lancement dun appel doffres public par un organisme gouvernemental ou paragouvernemental pour un projet relieacute aux technologies de linformation il devrait ecirctre indiqueacute que les offres proposant une solution ouverte et libre seront privileacutegieacutees [id10 q32]

Dautres reacuteponses vont eacutegalement dans le sens dune politique dutilisation du logiciel libre

au sein des administrations publiques

Le gouvernement pourrait utiliser des logicielsformats libres pour leur donner creacutedibiliteacute et visibiliteacute aupregraves de la population [id34 q32]

Lemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes administrations [id26 q32]

OpenDocument Format Ce format de document bureautique sil eacutetait eacutetabli comme norme dans les eacutecoles et administrations pourrait forcer ladoption rapide de programmes tels que AbiWord et OpenOfficeorg projets libres [id5 q32]

Un reacutepondant mentionne quant agrave lui la possibiliteacute dobliger les vendeurs agrave distinguer le

mateacuteriel et le logiciel allant par exemple agrave lencontre de la pratique actuelle qui consiste agrave

preacuteinstaller le logiciel Windows sur les ordinateurs mis en vente sur les portables

CIRST - Note de recherche | page 34

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Diffeacuterencier le mateacuteriel du logiciel en obligeant les vendeurs agrave indiquer preacuteciseacutement le prix du mateacuteriel et celui du logiciel et permettre de prendre lun ou lautre sans obligation dacheter les deux (ventes lieacutees) [id9 q32]

Finalement notons deux derniegraveres reacuteponses qui soutiennent que les institutions publiques

doivent jouer un rocircle plus important dans lorganisation dactiviteacutes ou de programmes

favorisant le deacuteveloppement de logiciels libres ou de contenus libres

Lorganisation de grands concours mettant en valeur et faisant la reconnaissance du travail effectueacute en logiciel libre [id6 q32]

Le Wikipeacutedia francophone qui pourrait ecirctre financeacute par les pouvoirs publics (comme en Allemagne) ou dont le contenu pourrait du moins ecirctre enrichi collectivement par la faute de certains protocoles mis en place au niveau des universiteacutes [id7 q32]

Malgreacute ces deux derniegraveres reacuteponses il semble que dans leur majoriteacute les reacutepondants et

reacutepondantes nattribuent pas un rocircle positif important au gouvernement concernant les

activiteacutes de deacuteveloppement de logiciel libre Aucun-e ne mentionne la possibiliteacute dun

deacuteveloppement de logiciels libres qui pourrait ecirctre financeacute au moins en partie par les

institutions publiques17 Le rocircle du gouvernement semble se limiter agrave ladoption de

technologies existantes

Finalement il est remarquable de ne retrouver pour lensemble des reacuteponses ouvertes que

tregraves peu de reacutefeacuterences aux instances ou aux politiques feacutedeacuterales Parmi celles-ci notons

quun reacutepondant indique avoir eacutetudieacute lors de sa maicirctrise en sciences politiques le lien entre

la question du logiciel libre et laquo le processus de reacuteforme du droit dauteur au Canada ainsi

que son incidence sur le monde de lenseignement raquo [id 101 q22] Une autre reacutepondante

[id187] soutient quant agrave elle la neacutecessiteacute pour les organismes subventionnaires de

recherche dont le CRSH (Conseil de recherche en sciences humaines ndash organisme feacutedeacuteral)

dutiliser des logiciels libres eacutetant donneacute quils reccediloivent du financement public Finalement

un autre reacutepondant indique ecirctre agrave lemploi de Statistique Canada mais naborde toutefois

pas le rocircle eacuteventuel de ce ministegravere ou du gouvernement feacutedeacuteral sur la question du logiciel

libre Mise agrave part la question du droit dauteur mentionneacutee une seule fois on ne retrouve

dans les reacuteponses aucune reacutefeacuterence agrave des domaines de juridiction proprement feacutedeacuterale Le

Par exemple un peu agrave la maniegravere dont le gouvernement avait eacutelaboreacute dans les anneacutees 1990 un programme qui accordait dimportantes subventions agrave la creacuteation dentreprises en multimeacutedia

CIRST ndash Note de recherche | page 35

17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

projet de loi C-61 de reacuteforme du droit dauteur ou encore certaines reacuteformes du CRTC

concernant la neutraliteacute de lInternet qui pourraient avoir un impact important sur la

question du logiciel libre ne sont pas abordeacutes explicitement par les reacutepondants et

reacutepondantes

Nous pouvons en deacutefinitive conclure que la plupart des reacutepondants et reacutepondantes pensent

que les institutions doivent jouer un rocircle important dans ladoption du logiciel libre

Toutefois la maniegravere exacte dont pourraient se concreacutetiser ces interventions est beaucoup

moins claire De plus il semble que les reacutepondants et les reacutepondantes envisagent davantage

des solutions au niveau des politiques queacutebeacutecoises qursquoau niveau feacutedeacuteral

33 Femmes et logiciels libres

Nous avons choisi de consacrer une attention particuliegravere aux activiteacutes porteacutees par les

femmes dans le cadre de notre enquecircte Ce choix danalyse est motiveacute par le constat dune

faible participation des femmes dans le monde du logiciel libre mis de lavant dans

certaines recherches sociales Par exemple le sondage en ligne reacutealiseacute en 2002 dans le

cadre de lrsquoenquecircte europeacuteenne FLOSS avait reacuteveacuteleacute une proportion de 11 de femmes

parmi un eacutechantillon de 2 784 laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo (Ghosh et coll 2002)

De plus certains auteur-es ont noteacute que cette disproportion dans la participation des

hommes et des femmes eacutetaient plus marqueacutee encore dans le monde du logiciel libre que

dans celui de linformatique proprieacutetaire (Lin 2006 Nafus et coll 2006 Levesque et

Wilson 2004) Cette tregraves faible preacutesence des femmes apparaicirct dautant plus eacutetonnante si

lrsquoon considegravere les principes du logiciel libre qui affirment le droit pour tous - et toutes - de

faire usage des logiciels et de participer agrave leur deacuteveloppement

Les reacutesultats de notre enquecircte se deacutemarquent toutefois de cette faible preacutesence des femmes

mise de lavant dans les enquecirctes preacuteceacutedentes Ainsi 14 femmes ont reacutepondu agrave notre

questionnaire sur un eacutechantillon de 90 personnes ce qui donne une proportion denviron

15 18 Bien que ce taux soit encore assez faible il contraste avec le 11 reacuteveacuteleacute dans

Un autre aspect inteacuteressant agrave noter est que les trois personnes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire et provenant des reacutegions les plus eacuteloigneacutees (Mauricie Gaspeacutesie Abitibi-Teacutemiscamingue) sont toutes des

CIRST - Note de recherche | page 36

18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

leacutetude de Ghosh et coll (2002) citeacute plus tocirct Parmi dautres causes (dont le caractegravere

exploratoire de notre eacutetude) cet eacutecart pourrait peut-ecirctre sexpliquer par le fait que la

preacuteceacutedente eacutetude avait limiteacute la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciel libre raquo aux seules

personnes qui avaient effectivement contribueacute au code source dun logiciel libre19 Agrave

linverse notre enquecircte rejoignait plus largement lensemble des acteurs et actrices

impliqueacutes dans des initiatives et projets lieacutes au logiciel libre sans restriction par rapport agrave

lactiviteacute speacutecifique dans laquelle ils et elles sont engageacute-es Ainsi la plupart des

reacutepondantes ont indiqueacute avoir reccedilu linvitation agrave participer agrave notre enquecircte par des listes de

diffusion non orienteacutees de maniegravere speacutecifique vers les aspects techniques du logiciel libre

cinq ont reccedilu le questionnaire directement par lentremise dun-e ami-e ou dun-e collegravegue

trois par la liste des Ateliers populaires du libre (APL) deux par la liste du Centre de

documentation sur leacuteducation des adultes et la condition feacuteminine (CDEacuteACF) Quatre

autres reacutepondantes ont deacuteclareacute lrsquoavoir reccedilu par lrsquoune des listes suivantes le Carrefour

Eacuteducation la liste de lrsquoEacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences de linformation le

LabCMO et finalement LinuQ

Les reacuteponses agrave notre questionnaire permettent de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes Le tableau 37 donne une repreacutesentation

quantitative de la participation diffeacuterencieacutee des hommes et des femmes dans les diffeacuterentes

cateacutegories construites analytiquement et deacutecrites dans le premier axe de notre analyse

(lengagement dans une multitude de petits projets) Comme un-e mecircme reacutepondant-e peut

ecirctre engageacute-e dans plusieurs types drsquoactiviteacutes dans le monde du logiciel libre il-elle peut se

femmes Sans pouvoir conclure quoi que ce soit eacutetant donneacute la taille de leacutechantillon ces reacutesultats exploratoires nous amegravenent toutefois agrave consideacuterer la pertinence dune eacuteventuelle recherche qui aborderait lusage des logiciels libres en reacutegion eacuteloigneacutee en portant une attention particuliegravere aux formes dusages deacuteployeacutees par les femmes

Leacutechantillonnage reacutealiseacute par Ghosh et coll a proceacutedeacute en deux eacutetapes La premiegravere eacutetape a consisteacute agrave la maniegravere de notre propre enquecircte agrave diffuser une invitation sur diffeacuterents forums de discussions eacutelectroniques mais en ciblant cette fois plus speacutecifiquement et explicitement les laquo deacuteveloppeur-es raquo Ce premier eacutechantillon qui reacuteunissait 2 784 personnes a ensuite eacuteteacute reacuteduit agrave environ 500 personnes en ne retenant que les reacutepondant-es dont le nom figurait effectivement comme auteur-e dans le code source dun logiciel Lenquecircte de Ghosh et coll deacutefinissait donc la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo comme contributeur-e ou auteur-e dune partie du code source

CIRST ndash Note de recherche | page 37

19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

retrouver dans plus dune cateacutegorie drsquoengagement20 Pour cette raison le total des chiffres

de la premiegravere colonne (nombre de reacutepondant-es) est nettement supeacuterieur au nombre

effectif de reacutepondant-es agrave notre questionnaire et la somme des colonnes en pourcentage est

supeacuterieure agrave 100 Il importe donc ici de ne pas srsquoattacher aux chiffres et pourcentages

preacutecis preacutesenteacutes dans ce tableau compte tenu de lrsquoimpossibiliteacute drsquoinduire des conclusions

statistiquement significatives agrave partir de nos reacutesultats21 mais plutocirct drsquoen faire ressortir les

grandes lignes Ainsi le tableau 37 est eacuteclairant car il rend compte drsquoune faible

implication des femmes dans le deacuteveloppement de logiciels comparativement agrave dautres

activiteacutes comme la participation agrave des groupes sociaux et leacuteducation qui contribuent

neacuteanmoins agrave lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre22

Tableau 37 Participation selon le sexe et le type dengagement

Type dengagement (repris de la section 1)

Nombre de reacutepondant-es

sexecateacutegorie

cateacutegoriesexe

h f h f h f

Deacuteveloppement de logiciels 35 1 972 27 460 714

Groupes sociaux 45 8 840 16 592 571

Eacuteducation 32 8 800 20 421 571

Usage migration 14 8 636 364 184 571

Lanalyse qualitative des reacuteponses permet de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes

20 Sur le plan de lanalyse les cateacutegories de types drsquoengagement utiliseacutees ici meacuteriteraient decirctre reformuleacutees ou du moins de faire lobjet dune plus grande reacuteflexion collective Cest notamment le cas des cateacutegories laquo Deacuteveloppement de logiciels raquo et laquo Usage migration raquo qui recoupent des activiteacutes parfois difficiles agrave distinguer Or cette cateacutegorisation est importante car elle rejoint nous lexpliquerons plus tard des enjeux de reconnaissance des acteurs et actrices engageacute-es dans le logiciel libre21 Notamment comme nous lavons expliqueacute plus tocirct le recrutement de nos reacutepondant-es sest fait par la technique boule de neige et il est tregraves probable que lorientation de notre appel ait davantage rejoint le milieu communautaireassociatif ougrave lon retrouve davantage de femmes Les donneacutees ne repreacutesentent donc que les personnes qui ont reacutepondu agrave notre enquecircte22 Ce tableau fait eacutegalement ressortir une plus grande implication chez les hommes au sein de groupes sociaux plutocirct que dans le deacuteveloppement de logiciels Cette situation sexplique peut-ecirctre par le fait que nos reacutepondants proviennent davantage des associations et des groupes communautaires Neacuteanmoins il serait inteacuteressant dexplorer plus profondeacutement la place des groupes sociaux dans lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 38

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Les activiteacutes de promotion et deacuteducation constituent un moyen important dimplication des

femmes des confeacuterences formelles et informelles des cours et ateliers de formation Dans

les activiteacutes de formation et deacuteducation toute proportion gardeacutee il y a un taux de

participation plus marqueacute parmi les femmes que parmi les hommes Dans ce type

deacuteveacutenements lrsquoon trouve les preacutesentations mensuelles de Facil les Rencontres mondiales

du logiciel libre et le Colloque sur le logiciel libre du LabCMO (septembre 2007) Les

femmes indiquent participer (tant comme participantes que comme organisatrices et

formatrices) agrave des formations de base et professionnelles la suite OpenOffice

Thunderbird Mozilla The Gimp formations des enseignant(e)s par la Commission

scolaire etc Nous avons inclus dans cette cateacutegorie la preacuteparation des tutoriels et

leacutelaboration de documentation technique

La participation agrave des groupes sociaux semble retenir linteacuterecirct des femmes autant que celui

des hommes Au moins une quinzaine de groupes ont eacuteteacute mentionneacutes par les femmes dont

LinuQ Koumbit Facil StudioXX ainsi que des organismes plus institutionnels comme

ceux des universiteacutes et des laboratoires universitaires Universiteacute Laval lrsquoAssociation

queacutebeacutecoise des utilisateurs de lrsquoordinateur au primaire-secondaire (AQUOPS) LabCMO

UQAT

Lusage personnel et professionnel semble ecirctre lrsquoun des modes dappropriation du libre les

plus freacutequemment mis de lavant Plus de la moitieacute des femmes ont mentionneacute

explicitement utiliser des logiciels libres dans leur vie quotidienne ou professionnelle Par

contre en analysant lensemble des reacuteponses nous pouvons assez prudemment assumer que

lensemble des femmes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire sont des utilisatrices

conscientes de logiciels libres que ce soit des systegravemes de gestion de contenu blogues

wikis logiciels de comptabiliteacute etc Plusieurs reacutepondantes ont eacutegalement mentionneacute

reacutealiser des activiteacutes de configuration et dadministration de serveurs ou de reacuteseaux ainsi

que des activiteacutes de recherche sur des logiciels speacutecialiseacutes

Les activiteacutes de deacuteveloppement de logiciels retiennent moins lattention des femmes Ainsi

seules quelques activiteacutes de conception de logiciels libres ont eacuteteacute mentionneacutees par des

femmes dont le projet AliXe Cependant plusieurs reacutepondantes ont indiqueacute reacutealiser des

CIRST ndash Note de recherche | page 39

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

activiteacutes qui sans ecirctre lieacutees directement agrave la programmation informatique pourraient ecirctre

associeacutees au deacuteveloppement de logiciels conseillegravere technique localisation traduction et

eacutelaboration des tutoriels etc

Comme nous lavons preacutesenteacute agrave la section 22 plusieurs auteures feacuteministes notent que la

deacutefinition mecircme de ce qui constitue linnovation technologique est sujette agrave des

changements historiques Judy Wajcman (2006 p 43) explique par exemple que

lapparente absence des femmes dans linnovation technologique est en partie due agrave la trop

grande attention porteacutee aux activiteacutes de conception (par exemple la programmation

informatique) au deacutetriment dautres activiteacutes pourtant cruciales au succegraves dune innovation

comme la gestion du projet la publiciteacute la documentation technique etc Suivant cette

analyse il nest pas eacutetonnant de constater que leacutequivalence faite dans les eacutetudes

preacuteceacutedentes entre laquo contribution au code source raquo et laquo deacuteveloppement de logiciel libre raquo ait

conduit plusieurs chercheur-es agrave se repreacutesenter cette derniegravere activiteacute comme masculine

Dans le cadre de notre enquecircte nous avons constateacute une implication assez importante des

femmes dans des activiteacutes peacuteripheacuteriques agrave la programmation informatique Cependant

mecircme en consideacuterant ces activiteacutes peacuteripheacuteriques la participation des femmes et des

hommes est toutefois loin decirctre eacutegale dans le monde du logiciel libre Pour cette raison il

semble important de mettre en valeur les diffeacuterentes formes dengagement dans le monde

du logiciel libre dans lesquelles sinvestissent les femmes et en particulier de reconsideacuterer

la deacutefinition du laquo deacuteveloppement de logiciels raquo de maniegravere plus inclusive Pour reprendre

les mots des journalistes Perline et Noisette dans le livre La bataille du logiciel libre

(2006)

Une communauteacute de deacuteveloppeurs du libre est dabord agrave leacutevidence composeacutee de programmeurs Mais ils ne forment pas la communauteacute sil ny avait tous les autres indispensables agrave la reacuteussite du logiciel les becircta-testeurs les reacutedacteurs de modes demploi les traducteurs etc Cest pourquoi la notion de laquo deacuteveloppeur raquo est preacutefeacuterable agrave celle de laquo programmeur raquo lorsquon parle de la communauteacute du libre en geacuteneacuteral (2006 p59)

CIRST - Note de recherche | page 40

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 38 Limplication des femmes dans diffeacuterents projets

Groupes sociaux et activiteacutes permanentes

bullFACIL bullFondation pour une bibliothegraveque bullUniversiteacute du Queacutebec en AbitibishybullKoumbit globale Programme Observatoire des Teacutemiscamingue bullStudioXX SIGB (Systegravemes inteacutegreacutes de Gestion de bullLrsquoAssociation queacutebeacutecoise des bullLinuQ Bibliothegraveques) libres utilisateurs de lrsquoordinateur au bullLinux meetup bullLabCMO UQAM primaire-secondaire (AQUOPS) bullLeacuteviunx bullUPAM bullTux cafeacute bullAteliers populaires du libre bullUniversiteacute Laval

Projets de deacuteveloppement des logiciels

bullAliXe (projet de live CD)

Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

bullParticipation aux preacutesentations bull Formatrice pour les utilisateurs de bullFormations Traitement de limage mensuelles de FACIL Claroline (agrave UQAT) avec The Gimp Le 3D avec bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi bullFormation sur Ubuntu Blender Production audionumeacuterique sur les SIGB libres et autres outils utiles bullEnseignement de linformatique avec la avec Ardour Confection de sites pour les professionnels de linformation suite OpenOffice Thunderbird et Firefox Web dynamiques avec Drupal et pour les scientifiques bullFormations aux logiciels libres Formation sur Pure Data bullFormation en informatique et en bullParticipation agrave une rencontre de Linux- Organisation des ateliers sur le sujet alphabeacutetisation aupregraves du CAPE Queacutebec Ludogorie Numeacuterique (jeux videacuteo bullRencontres mondiales du Logiciel libre bullRococo 3D) (atelier GIMP en peacutedagogie eacuteteacute 2007 bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullJe trouve des professeurs de qualiteacute Amiens France) bullParticipation au Colloque sur le logiciel bullJorganise les ateliers bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL libre du LabCMO bullPreacuteparation des tutoriels (pour LGM bullConseillegravere technopeacutedagogique en priveacute utiliser GIMP et Scribus) bullParticipation au Groupe et en institution scolaire primaire et bullLibre Graphics Meeting (atelier art interdisciplinaire des logiciels libres adulte (formation geacuteneacuterale des adultes) numeacuterique libre mai 2007 bullCours sur le logiciel libre Montreacuteal) bullFormation dans ma Commission scolaire (aupregraves denseignants aussi sensibilisation aupregraves des cadres)

Usages migrations administrations de serveurs usages laquo simples raquo

bullUtilisation des logiciels libres dans ma bullConfiguration des serveurs ndash SME bullInstallation des logiciels libres dans vie deacutetudiante et quotidienne Server certains laboratoires informatiques agrave bullUtilisation personnelle de logiciels bullTeacuteleacutephonie IP lUniversiteacute Laval libres bullEgroupeware bullRecherche de logiciels pour le bullUsage du Kubuntu sur le serveur bullService de soutien en reacuteseautique et franccedilais et les matheacutematiques bullUsage des logiciels libres dans les serveurs aupregraves dune clientegravele bullRecherche dun autre systegraveme cours technologiques de lUniversiteacute dorganismes communautaires dexploitation tel qursquoUbuntu Laval bullApplications LTSP dans les eacutecoles bullUtilisation de la plateforme bullMises en place et mises agrave jour de CMS primaires et secondaires Claroline blogue wiki galeries de photos etc bullJe fais partie du soutien technique et bullUsage des wikis dans les bullLogiciel de comptabiliteacute jeacutelabore leacutevolution technique du programmes deacutecole secondaire

laboratoire boot OSX-UBUNTU STUDIO et du mateacuteriel peacuteripheacuterique

CIRST ndash Note de recherche | page 41

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public

La derniegravere question de notre enquecircte visait agrave obtenir lopinion des reacutepondants et

reacutepondantes concernant un eacuteventuel document public (laquo 41 Dans le cadre de cette

recherche nous souhaitons reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un

ldquoportraitrdquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes

dans ce document raquo) Nous pouvons constater une grande richesse dans les reacuteponses

individuelles ainsi quune coheacuterence certaine entre celles-ci Un document dinteacuterecirct public

devrait agrave notre avis analyser plus en profondeur ces reacuteponses que nous pourrons partager

sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des

reacutepondant-es Plusieurs de ces reacuteponses relatent les nombreux malentendus voire labsence

dinformation concernant les logiciels libres Plusieurs ont eacutegalement manifesteacute le deacutesir de

recevoir une information bien structureacutee complegravete et actuelle concernant les logiciels libres

en geacuteneacuteral mais eacutegalement des informations plus locales et concregravetes lieacutees agrave la situation

queacutebeacutecoise et qui pourraient les aider au quotidien Plusieurs notent par ailleurs labsence

de donneacutees statistiques concernant les logiciels libres au Queacutebec de mecircme que la neacutecessiteacute

de documenter davantage les cas dusage des logiciels libres dans les diffeacuterents domaines

Le tableau 47 propose une structure pour le document final agrave partir des diffeacuterentes

reacuteponses obtenues Lrsquoannexe II preacutesente diffeacuterentes citations pour chacun des eacuteleacutements du

tableau

Notons finalement que certaines reacuteponses permettent de faire ressortir un public cible plus

speacutecifique qui ne serait pas le grand public Il sagirait en particulier de viser les laquo gens

travaillant dans le milieu de linformatique raquo [id 123] ou bien encore les laquo eacutetudiants les

employeacutes les cadres raquo [id121]

CIRST - Note de recherche | page 42

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 39 Structure dun document dinteacuterecirct public

Partie 1 Introduction aux logiciels libres

11 Deacutemystification du libre Deacutefinitions principes et liberteacutes du libre Historique du mouvement Aspect communautaire du libre

12 Avantages et limites du libre Avantages beacuteneacutefices impacts positifs du libre Limites du libre

13 Impact eacuteconomique du libre

14 Politiques publiques (standards ouverts licences) Licences libres Standards ouverts Accegraves libre aux informations donneacutees et recherches scientifiques

Partie 2 Contexte du logiciel libre au Queacutebec

21 Vue geacuteneacuterale du libre au Queacutebec

22 Situation par secteur eacuteconomique (au Queacutebec)Eacuteducation Entreprises priveacutees Administration publique Communauteacutes du libre Des portraits dindividus

Partie 3 Exemples concrets dusage et de deacuteveloppement de logiciels libres au Queacutebec

31 Situation au Queacutebec compareacutee aux autres pays

32 Eacutetudes des cas tireacutees dorganismes des usages des projets des initiatives

33 Exemples des logiciels existants et de systegravemes dopeacuteration

Partie 4 Informations pratiques

41 Statistiques dusage du libre au Queacutebec et ailleurs

42 Offres de formation du soutien de linstallation et de maintien

CIRST ndash Note de recherche | page 43

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Conclusions et pistes futures de recherche

Nous souhaitions dans le cadre de cette enquecircte reacutealiser un portrait du logiciel libre au

Queacutebec cest-agrave-dire une analyse abordant de faccedilon large les activiteacutes projets acteurs et

actrices du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois Nous navions cependant pas la

preacutetention de proposer un portrait exhaustif de la situation queacutebeacutecoise ce qui aurait

demandeacute des ressources consideacuterables si cela avait mecircme eacuteteacute possible Notre objectif eacutetait

donc plus humblement de reacutealiser un premier jet exploratoire qui puisse ecirctre enrichi par la

suite par nous ou par dautres Dans ce sens ce portrait demeure partiel et probablement

partial Cest pour cette raison que nous avons intituleacute notre recherche laquo UN raquo - et non pas

laquo LE raquo - portrait du libre au Queacutebec Nous avons eacutegalement agrave la fin de cette eacutetape de

recherche deacutecideacute de preacuteciser le titre de notre projet pour reacutefeacuterer plus speacutecifiquement agrave

lrsquolaquo engagement raquo de certains des acteurs car il nous semblait que ce qui ressortait de notre

eacutetude eacutetait surtout un portrait des diffeacuterentes maniegraveres dont certains acteurs sengagent dans

le monde du logiciel libre au Queacutebec La cateacutegorie de lrsquolaquo engagement raquo a toutefois eacutemergeacute

en fin danalyse et nous preacutefeacuterons laisser agrave de futures recherches le soin de bien deacutefinir ce

concept sur le plan theacuteorique

Sur le plan meacutethodologique nous avions envisageacute plusieurs options tels que des entretiens

individuels ou collectifs mais nous avons finalement deacutecideacute de nous consacrer agrave la

reacutealisation dun questionnaire en ligne incluant plusieurs reacuteponses ouvertes Nous avons

tout dabord eacuteteacute agreacuteablement surpris de constater linteacuterecirct des acteurs et actrices agrave reacutepondre

agrave notre questionnaire de mecircme que la richesse de leurs reacuteponses Toutefois en analysant le

questionnaire nous avons tocirct fait de reconnaicirctre que cette enquecircte ne pourrait ecirctre

repreacutesentative de la population concerneacutee cest-agrave-dire de lensemble des acteurs et actrices

du logiciel libre au Queacutebec Nous pouvons notamment assumer un biais en faveur des

groupes communautaires et associatifs puisque notre eacutequipe de recherche a deacuteveloppeacute au

fil des anneacutees une relation de proximiteacute avec ces groupes et que cest par ces groupes que

sest diffuseacute le questionnaire en ligne Le fait par exemple que certaines entreprises du

logiciel libre ne soient pas mentionneacutees dans les reacuteponses agrave nos questions est eacutegalement

symptomatique des limites de notre enquecircte Un recoupement de plusieurs enquecirctes

CIRST - Note de recherche | page 44

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

incluant celle-ci serait neacutecessaire pour reacutealiser un portrait exhaustif Quoi quil en soit

notre enquecircte repreacutesente tout de mecircme les positions de 90 personnes reacuteparties dans les

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec Sur cette base nous pouvons proposer

diffeacuterentes pistes et diffeacuterents questionnements pour des recherches futures

1) Le logiciel libre comme vecteur dengagement social (et citoyen) Notre enquecircte met

clairement de lavant lexistence dune multitude de projets et dactiviteacutes au sein desquels les

reacutepondant-es sont impliqueacutes En particulier on deacutenote une participation active agrave un grand

nombre de projets de deacuteveloppement de logiciels libres qui pourraient gagner agrave ecirctre

valoriseacutes Drsquoailleurs plusieurs confeacuterences formations et documents pourraient ecirctre

rassembleacutes sur un mecircme site web etou faire lobjet dune analyse approfondie Finalement

une multitude de groupes sociaux et associations qui rassemblent ces acteurs et actrices du

logiciel libre ont eacuteteacute recenseacutes Cela montre bien que le pheacutenomegravene du logiciel libre ne peut

pas ecirctre seulement jugeacute pour la qualiteacute technique de ses artefacts ou la rentabiliteacute financiegravere

de son mode de production Il peut eacutegalement ecirctre compris comme un vecteur de

participation sociale au sein dune panoplie dassociations Lanalyse de Benkler et

Nissenbaum est ici eacuteclairante Rappelons que dans leur essai intituleacute laquo Commons-based

Peer Production and Virtue raquo ces auteur-es insistent sur lattrait moral et politique des

modes de creacuteation collaborative du savoir comme les logiciels libres Ces plateformes

collaboratives seraient propices au deacuteveloppement de valeurs telles que la deacutemocratie la

justice sociale et lautonomie Compte tenu de la multitude de projets associatifs existants

autour des logiciels libres nous pensons que lunivers du logiciel libre doit ecirctre compris

comme un pheacutenomegravene social non reacuteductible agrave sa seule dimension eacuteconomique et

notamment en tant quil constitue un espace de pratiques associatives ou citoyennes La

cateacutegorie sociologique de lrsquolaquo engagement raquo et en particulier de lengagement citoyen

devrait ecirctre ici davantage expliciteacutee dans une prochaine recherche

2) Un rocircle important attribueacute aux institutions publiques mais pas de consensus sur la

maniegravere de proceacuteder La grande majoriteacute des reacutepondant-es attribuent un rocircle de premier

plan aux institutions publiques dans un processus de transformation sociale favorable au

logiciel libre Ainsi un grand nombre de reacutepondant-es insistent sur le rocircle de

CIRST ndash Note de recherche | page 45

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

ladministration publique et de leacuteducation pour susciter une demande massive en logiciels

libres De plus plusieurs personnes insistent sur le rocircle peacutedagogique du secteur de

leacuteducation qui ne doit pas seulement ecirctre un usager de masse des logiciels libres mais qui

doit davantage contribuer agrave faire connaicirctre lexistence des logiciels libres par la formation

aux citoyens et citoyennes

Malgreacute cette importance accordeacutee aux institutions publiques dans les discours des acteurs et

actrices il ne semble toutefois pas y avoir de consensus quant aux politiques preacutecises agrave

mettre en place Ainsi seulement quatre reacutepondant-es ont indiqueacute que la prioriteacute devrait

ecirctre de mettre en place des laquo politiques publiques raquo Plusieurs reacutepondant-es insistent

toutefois sur le laquo devoir raquo des administrations publiques dutiliser des logiciels libres

devoir qui impliquerait neacutecessairement la mise en place de reacuteglementations preacutecises

Quelques reacutepondants et reacutepondantes proposent eacutegalement des pistes preacutecises par exemple

dobliger lutilisation de formats libres pour les documents publics ou encore de privileacutegier

lutilisation de logiciels libres dans les appels doffres publics ou les programmes de

subventions Toutefois il ne semble pas y avoir un rocircle positif important attribueacute au

gouvernement pour contribuer agrave la creacuteation dune laquo offre raquo en logiciel libre par exemple en

financcedilant le deacuteveloppement de logiciels libres ou la creacuteation dentreprises ou dassociations

dans ce domaine Notons finalement la quasi-absence de reacutefeacuterences aux politiques ou aux

institutions feacutedeacuterales dans le questionnaire

3) La place des femmes dans le monde des logiciels libres Sur les 90 personnes qui ont

reacutepondu agrave notre questionnaire 14 sont des femmes Ce taux de participation - environ 15

- bien que faible contraste avec de preacuteceacutedentes eacutetudes qui avaient reacuteveacuteleacute une participation

de 11 de femmes parmi les laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo Cette preacutesence des femmes

dans notre enquecircte sexplique possiblement par le fait que notre eacutechantillon neacutetait pas

restreint agrave la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo (voire mecircme au fait davoir participeacute

agrave leacutecriture du code source) mais eacutetait conccedilu de faccedilon plus large par le simple fait decirctre

engageacuteeuro dans une activiteacute en lien avec le logiciel libre De cette hypothegravese nous pouvons

tirer la conclusion que les femmes peuvent avoir eacuteteacute laisseacutees pour compte dans les

preacuteceacutedentes eacutetudes en raison de la trop grande importance accordeacutee au codage informatique

CIRST - Note de recherche | page 46

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

comme activiteacute deacutefinissant le laquo deacuteveloppement de logiciels raquo Mecircme si elles sont encore

largement minoritaires les femmes ne sont pas pour autant absentes du monde du logiciel

libre Elles simpliquent au contraire dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien

technique la reacutedaction de la documentation et la participation agrave diverses rencontres et

confeacuterences Nous insistons par conseacutequent dans de futures eacutetudes sur limportance de

comprendre la participation des femmes dans le monde du logiciel libre et de rendre plus

probleacutematique la deacutefinition de ce que constitue le laquo deacuteveloppement de logiciels libres raquo

4) Une visibiliteacute plus grande au logiciel libre La majoriteacute des reacutepondants et reacutepondantes

ont manifesteacute un inteacuterecirct marqueacute pour un laquo document dinteacuterecirct public raquo concernant le

logiciel libre au Queacutebec en donnant bon nombre deacuteleacutements que pourrait inclure un tel

document Ces reacuteponses nous megravenent agrave consideacuterer la pertinence de reacutealiser un ouvrage qui

vulgarise les diffeacuterents aspects du logiciel libre Comme nous lavons indiqueacute plus tocirct les

reacuteponses agrave cette question pourront ecirctre partageacutees sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux

exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des reacutepondant-es Dun point de vue sociologique

nous pensons quil pourrait eacutegalement ecirctre pertinent deacutetudier de faccedilon plus attentive les

efforts concrets de migration et dadoption du logiciel libre au Queacutebec par exemple en

reacutealisant et en publiant diffeacuterentes eacutetudes de cas portant sur des initiatives allant dans ce

sens

CIRST ndash Note de recherche | page 47

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte

Auray Nicolas 2000 laquo Politique de lrsquoinformatique et de lrsquoinformation Les pionniers de lanouvelle frontiegravere eacutelectronique raquo Thegravese de doctorat Paris Eacutecole des hautes eacutetudes en sciences sociales 582 p En ligne lthttpsestelecom-paristechfraurayAuray20Thesepdf gt Consulteacute le 20 juin 2010

Asselin Pierre 2010 laquo Semaine-cleacute pour le logiciel libre raquo Le Soleil (Montreacuteal) 10 juin En ligne lthttpwwwcyberpressecale-soleilactualitesscience-etshytechnologie2010061001-4288529-semaine-cle-pour-le-logicielshylibrephputm_categorieinterne=trafficdriversamputm_contenuinterne=cyberpresse_B 9_actualites_747_section_POS1 gt Consulteacute le 7 juillet 2010

Benkler Yochai et Helen Nissembaum 2006 laquo Commons-Based Production and Virtue raquo The Journal of Political Philosophy vol 14 no 4 p 394-419

Blanc Geacuterard 2005 laquo Informatique et eacuteducationhellip tirer les leccedilons du passeacute raquo Direction informatique 1er septembre En ligne lthttpwwwdirectioninformatiquecomDIclientfrDirectionInformatiqueNouvell esaspid=36041 gt Consulteacute le 15 septembre 2009

Boltanski Luc 2009 De la critique Une sociologie de leacutemancipation Paris Gallimard

Boltanski Luc 1990 laquo Sociologie critique et sociologie de la critique raquo Politix vol 10-11 p 124-134

Cardon Dominique 2005 laquo De linnovation ascendante Entrevue reacutealiseacutee par Hubert Guillaud raquo InternetActu En ligne lthttpwwwinternetactunetp=5995gt Consulteacute le 30 juin 2010

Cefaiuml Daniel 2007 laquo Pourquoi se mobilise-t-on Theacuteories de laction collective raquoParis La Deacutecouverte - MAUSS 727 p

Coleman Gabriella 2003 laquo The (copylefted) Source Code for the Ethical Production of Information Freedom raquo Sarai Reader Shaping Technologies p 297-302 En ligne lthttpwwwsarainetpublicationsreaders03-shapingshytechnologies297_302_bcolemanpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Couture Steacutephane 2007 Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal 147 p

Cyr Yanick et Maxime Bouffard 2007 laquo Eacutetat du mouvement du logiciel libre au Queacutebec raquo Colloque Cultures libres innovations en reacuteseau (Montreacuteal 17-18 septembre 2007) (confeacuterence non publieacutee)

Dagrain Valeacuterie 2007 laquo La communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontres mondiales du

CIRST - Note de recherche | page 48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

logiciel libre (Amiens France 10 au 14 juillet) En ligne lthttp2007rmllinfoIMGpdfPanorama-Du-Libre-au-Quebecpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Deglise Fabien 2010 laquo Queacutebec facture 107 000 $ aux deacutefenseurs du logiciel libre raquo Le Devoir (Montreacuteal) 16 mars En ligne lthttpwwwledevoircomsocietescience-etshytechnologie285002quebec-facture-107-000-aux-defenseurs-du-logiciel-libregt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2005 laquo Technologie Cachez ce rapport que je ne saurais voir raquo Le Devoir (Montreacuteal) 25 avril En ligne lthttpwwwledevoircom2005042580176htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Facil 2008 laquo Achats massifs de logiciels sans appels doffre FACIL conteste en Cour supeacuterieure les pratiques gouvernementales raquo Communiqueacute public 29 aoucirct En ligne lthttpfacilqccafrsystemfilescommunique-facil-fr-20080828pdf gt

Ghosh Rishab Aiyer Ruediger Glott Bernhard Krieger et Gregorio Robles 2002 FreeLibre and Open Source Software Survey and Study Rapport de recherche International Institute of Infonomics University of Maastricht The Netherlands En ligne lt httpwwwinfonomicsnlFLOSSreportFinal4htmgt Consulteacute le 20 septembre 2009

Goldenberg Anne 2008 laquo Un collectif autogeacutereacute de travailleurs en informatique libre Le cas de Koumbit raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 113-135 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Goldenberg Anne et Steacutephane Couture 2008 laquo La circulation des savoirs entre chercheurs et acteurs communautaires raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 201-209 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Granjon Fabien 2006 laquo Aller au-delagrave des marges meacutediatiques raquo In Meacutedias autonomes sour la dir de Freacutedeacuteric Dubois et Andrea Langlois p 215-229 Montreacuteal Lux

Latour Bruno 1999 laquo Morale et technique la fin des moyens raquo Reacuteseaux no 100 p 29shy58

Latour Bruno 2006 laquo Le prince machines et machination raquo In Sociologie de la traduction Textes fondateurs Paris Les presses de lEacutecole des Mines de Paris p 87-107

Lecomte Nicolas et Julien Rueff 2008 laquo La promotion drsquoune appropriation populaire des technologies Le cas de Communautique raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique p 79-95 Montreacuteal Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Levesque Michelle et Greg Wilson 2004 laquo Women in Software Open Source Cold Shoulder raquo Software Development Online Novembre En ligne

CIRST ndash Note de recherche | page 49

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lthttpwwwddjcomarchitect184415216gt Consulteacute le 20 septembre 2009

Lin Yuwei 2005 laquo A Techno-feminist perspective on the FreeLibre Open Source Software Development raquo Department of Information Systems and Logistics Vrije Universiteit Amsterdam En ligne lthttppascalcaseunibzitretrieve2322lin5pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Longford Graham 2007 laquo Pedagogies of Digital Citizenship and the Politics of Code raquo Techneacute Research in Philosophy and Technology vol 9 no 1 En ligne lthttpscholarlibvteduejournalsSPTv9n1longfordhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Millette Robin 2005 laquo Tour dhorizon de la communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontre Journeacutees Alternatives (Montreacuteal 10 septembre) Confeacuterence non-publieacutee

Nachi Mohamed 2006 Introduction agrave la sociologie pragmatique Paris Armand Colin

Nafus Dawn James Leach et Bernhard Krieger 2006 laquo Gender Integrated Report of Findings raquo In FreeLibre and Open Source Software Policy Support UNU-Merit Maastricht The Netherlands En ligne lthttpflosspolsorgdeliverablesFLOSSPOLS-D16shyGender_Integrated_Report_of_Findingspdfgt Consulteacute le 20 septembre 2009

OReilly Tim 2002 laquo Software Choice vs Sincere Choice raquo OReilly 27 septembre En ligne lt httpwwworeillynetcompubwlg2066gt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2003 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttpwwwcndwebzinehcpmaIMGpdfLes_logiciels_libres_pour_le_gouverne ment_du_Quebecpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Perline et Thierry Noisette 2004 La bataille du logiciel libre Dix cleacutes pour comprendre Paris La Deacutecouverte

Powell Alison 2008 laquo Une innovation communautaire en milieu urbain Le cas drsquoIcircle sans fi l raquo In Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 139-160 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Proulx Serge 2006 laquo Les militants du code la construction drsquoune culture technique alternative raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele drsquoinnovation sociotechnique Pratiques de deacuteveloppement et de coopeacuteration dans les communauteacutes raquo 74iegraveme Congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 16 mai 2006) En ligne lthttpcmouqamcanode62gt

Proulx Serge Steacutephane Couture et Julien Rueff 2008 Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Raymond Eric Steven 1999 laquo The Revenge of the Hackers raquo In Open Sources Voices

CIRST - Note de recherche | page 50

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

from the Open Source Revolution sous la dir de Chris Di Bona Sam Ockman et Mark Stone Beijing OReilly En ligne lthttporeillycomcatalogopensourcesbookraymond2htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Savoir-faire Linux 2008 laquo Attribution des marcheacutes publics au Queacutebec Savoir-faire Linux preacutesente une requecircte en jugement deacuteclaratoire contre le gouvernement queacutebeacutecois raquo Communiqueacute public 16 mars En ligne lthttpwwwlogiquelibrecommodulesimbloggingpostphpcom_mode=nestampco m_order=1amppost_id=24gt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard 2000 laquo La passion du libre Entretien avec Richard Stallman reacutealiseacute par Jeacuterocircme Gleizes et Aris Papatheacuteodou raquo Multitudes 20001 no 1 p 166-174

Stallman Richard 2004 laquo The GNU Operating System and the Free Software Movement raquo In Open Sources Voices from the Open Source Revolution Sebastopol (Ca) OReilly En ligne lthttpwwworeillycomcatalogopensourcesbookstallmanhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard M 2002 laquo Why ldquoFree Softwarerdquo is Better than ldquoOpen Sourcerdquo raquo In Free Software Free Society Selected Essays of Richard M Stallman Boston Gnu Press p 57-62 En ligne lt httpwwwgnuorgphilosophyfsfsrmsshyessayspdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Tenhouten WD 1992 laquo Generalization and Statistical Inference from Snowball Samples raquo Bulletin de Meacutethodologie Sociologique no 37 25-40

Theacutevenot Laurent 2006 Laction au pluriel sociologie des reacutegimes dengagement Paris La Deacutecouverte

Touraine Alain 1993 La voix et le regard sociologie des mouvements sociaux Paris Librairie geacuteneacuterale franccedilaise

Wajcman Judy 2004 TechnoFeminism Cambridge UK Polity Press

Winner Langdon 2002 laquo Les artefacts font-ils de la politique raquo In La baleine et le reacuteacteur Agrave la recherche de limites au temps de la haute technologie Paris Descartes amp Cie p 45-74

Wybo Michael 2005 Eacutevaluation Projet MILLE Xterm agrave la Commission scolaire de Laval Montreacuteal Hautes eacutetudes commerciales (HEC) En ligne lthttpwwwmillecaIMGpdfClients_Legers_finalpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Zuacutentildeiga Lena 2006 Voces libres de los campos digitales una investigacioacuten social sobre el software libre en Ameacuterica Latina y el Caribe San Joseacute (Costa Rica) Lena Zuacutentildeiga

CIRST ndash Note de recherche | page 51

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe I Recension (non exhaustive) des eacutecrits queacutebeacutecois sur le logiciel libre

Aboubekr Malika et Suzanne Rivard 2005 Facteurs cleacutes de succegraves du projet de migration vers la suite bureautique libre sous Linux Rapport de projet Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-11pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Beaumont Louis-Eacutetienne Patrice Di Marcantonio et Daniel Pascot 2007 laquo Un cadre pour leacutevaluation des logiciels premiegravere application aux eacutecoles du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttplolifsaulavalcacourssioshy66895audioConference-5-04-2007d2-pourquoi-cadrepdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Bibeau Robert 1994 laquo Pour une orientation strateacutegique dans le domaine du logiciel eacuteducatif au Queacutebec raquo Le Bus Ministegravere de lEducation et de la Science Gouvernement du Queacutebec mars p 24-27 En ligne lthttpwwwepiassofrfic_pdfb76p197pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Blum Guillaume 2007 laquo Creacuteation de connaissances dans le logiciel libre une analyse de la communauteacute Ubuntu raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Blum Guillaume 2008 laquo Une informatique humainement acceptable est-elle possible De lalieacutenation agrave leacutemancipation par le logiciel libre raquo Nouvelles pratiques sociales vol 1 no 21

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007a laquo Creacuteation de connaissances dans la communauteacute Ubuntu une approche ethnographique raquo Colloque laquo Cultures libres innovations en reacuteseau raquo (Montreacuteal 17-18 septembre)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007 b laquo Impact drsquoune culture libre sur les modes drsquoorganisation dans une communauteacute virtuelle une eacutetude ethnographique de la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo Colloque laquo Les sciences de la gestion et la question de la liberteacute raquo (Montreacuteal 9-10 juin 2007)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007c laquo Activateurs de creacuteation de connaissances dans la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo In Logiciels libres deacutefis et opportuniteacutes 12egraveme Confeacuterence de lrsquoAssociation Information Management (Lausanne Suisse 18-19 juin)

Bonneau Claudine 2008 laquo Web participatif et pratiques drsquoinnovation en organisation des valeurs transmissibles raquo Colloque laquo Web Participatif Mutation de la communication raquo 76e congregraves de lrsquoACFAS (Queacutebec 6-7 mai 2008)

Brun Christell 2006 Solutions en logiciels libres pour la gestion des bibliothegraveques Centre de recherche informatique de Montreacuteal En ligne lthttpwwwcrimcafrrshydtechnologie_internetdocumentsSolutions_logiciels__libres_bibliothequespdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Coallier Franccedilois et Robert Geacuterin-Lajoie 2005 Architecture gouvernementale ouverte Eacutevolution des normes des standards de consortium et des logiciels libres Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des

CIRST - Note de recherche | page 52

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-10pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Cohendet P Creacuteplet F et O Dupoueumlt 2003 laquo Innovation organisationnelle communauteacutes de pratique et communauteacutes eacutepisteacutemiques le cas de Linux raquo Revue franccedilaise de gestion no 146 p 99-121

Couture Steacutephane 2007 laquo Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Couture Steacutephane 2006 laquo La construction du modegravele du libre raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 75e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Daignault Jacques 2004 laquo Les TIC un monde agrave partager Lettre ouverte raquo En ligne 9 p lthttpwwwframasoftnetIMGLettreOuvertepdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Di Marcantonio Partice 2003 laquo Le gouvernement du Queacutebec et le laquo Logiciel libre raquo Eacutetat de la reacuteflexion raquo Preacutesentation faite agrave la Feacutedeacuteration de linformatique du Queacutebec 8 octobre 2003 En ligne lthttpwwwtc2lcafileadmintc2lmediapdfQC_Presentation_2003_10_08_FIQ_ Finalpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie Linux-Queacutebec lamicale des passionneacutes passe en cinquiegraveme vitesse raquo Le Devoir (Montreacuteal) 6 octobre En ligne lthttpwwwledevoircom2003100637720htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie - La guerre des navigateurs Web est loin decirctre termineacutee raquo Le Devoir (Montreacuteal) 17 juin En ligne lthttpwwwledevoircom200206173283htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Lacolley Jean-Louis Thomas Loilier et Albeacuteric Tellier 2007 laquo La prise de deacutecision dans les eacutequipes de la communauteacute des logiciels libres Faut-il mettre le bazar dans la poubelle raquo 16egraveme confeacuterence de lAssociation internationale de management strateacutegique (Montreacuteal 6-9 juin 2007)

Lambert Pierre Robert Geacuterin-Lajoie et Adel El Zaiumlm 2004 Eacutetude sur lrsquooffre en matiegravere du libre au Queacutebec Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2004RP-15pdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lapointe Andreacute 2004 Mise en place dune infrastructure logicielle pour le deacutepartement des soins infirmiers du centre universitaire de santeacute McGill Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Leblanc Jeacuterocircme Yanick Noiseux et Marco Silvestro 2005 Pratiques solidaires dans la relation drsquoeacutechange Monographie drsquoinitiatives au Queacutebec 194 p En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfomonographie20ceps20quebecpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lemyre Pierre-Paul 2007 Les logiciels libres et ouverts et le Gouvernement du Queacutebec guide de reacutefeacuterence En ligne lthttpcollectionsbanqqccaark52327bs1565468gt Consulteacute le 28 juin 2010

CIRST ndash Note de recherche | page 53

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Lemyre Pierre-Paul 2002 laquo Les logiciels libres sous langle de la responsabiliteacute civile raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute de Montreacuteal lthttpwwwjuriscomnetdocumentslog20030325pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Marsan Josianne 2010 laquo La vision organisante du logiciel libre agrave code source ouvert raquo Thegravese de doctorat Montreacuteal HEC Montreacuteal

Molinieacute Luis 2006 laquo La portabiliteacute du modegravele libre le cas de Wikipeacutedia raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 74e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Molinieacute Luis 2005 Les deux reacutealiteacutes de Linux compeacutetitif au marcheacute speacutecialiseacute marginaliseacute au marcheacute de masse Thegravese de doctorat Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Pascot Daniel 2006 laquo Les logiciels libres un enjeu de socieacuteteacute raquo In Encyclopeacutedie de linformatique et des systegravemes dinformation sous la dir de Jacky Akoka et Isabelle Comyn-Wattiau Paris Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2007 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo In Encyclopeacutedie de lrsquoinformatique et des systegravemes drsquoinformation Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel Di Marcantonio P Kais Khenine M 2006 laquo Eacutetudes des diverses conseacutequences dun choix raquo Confeacuterence sur les logiciels libre dans ladministration publique (Queacutebec 23 mai)

Powell Alison et Leslie Regan Shade 2005 Going Wi-Fi in Canada Municipal and Community Initiatives Canadian Research Alliance for Community Innvoation and Networking CRACIN Working Paper No 2005-6

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2006 laquo Pratiques de coopeacuteration et eacutethique du partage agrave lintersection de deux mondes sociaux militants du logiciel libre et groupes communautaires au Queacutebec raquo In Intelligence Collective Rencontres 2006 sous la dir JM Penalva p 137-152 Paris Les Presses de LEacutecole de Mines de Paris

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2007 laquo Nouvelles technologies de linformation et de la communication (NTIC) Conjoncture 2006-2007 raquo In LEacutetat du Monde 2007 sous la dir de Bertrand Badie et Beacuteatrice Didiot p 365-368 Paris La Deacutecouverte

Sauveacute Michel Mario Boutin Robert Geacuterin-Lajoie and Isabelle Therrien 2005 Eacutevaluation et expeacuterimentation de logiciels libres pour la petite et moyenne entreprise Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpeconpapersrepecorgpapercircirpro2005rpshy17htmgt

Silvestro Marco et Jean-Marc Fontan 2005 laquo Vivre demain dans nos luttes daujourdhui raquo Possibles vol 29 no 2 printemps p 100-117 En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfoSilvestro20Fontan20200520Vivre20 demain20dans20luttes20aujourdhui20shy20PossiblesVol29no25B15Dpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Simon Laurent 2005 laquo Eacutethique Hacker et Management raquo Cahier de recherche 2005 Montreacuteal HEC Montreacuteal En ligne

CIRST - Note de recherche | page 54

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

lthttpwwwheccarecherchepublicationscahiers200505-19pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Technocentre logiciel libre 2006 Utilisation des logiciels libres dans lInternet gouvernemental Queacutebeacutecois et Canadien 14 p En ligne lthttpwwwcentre-linuxorgIMGpdfetude-ll-internet-gouv-qc-gcpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Turcotte Eacuteric 2003 Liste de critegraveres deacutevaluation des logiciels libres Rapport dactiviteacute de synthegravese maicirctrise en informatique de gestion Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Wybo Michael et Carmen Bernier 2007 laquo Le logiciel libre la liberteacute a-t-elle un prix raquo Revue Gestion vol no 32 p 22-30

CIRST ndash Note de recherche | page 55

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe II Invitation agrave reacutepondre au questionnaire en ligne

Objet Enquecircte sur les activiteacutes lieacutees au logiciel libre au Queacutebec

[Veuillez diffuser largement dans les diffeacuterentes listes concerneacutees au Queacutebec]

Vous ecirctes engageacute-e activement dans le domaine du logiciel libre au Queacutebec Alors cette invitation vous est destineacutee Le Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) reacutealise preacutesentement une enquecircte dont leacutetape actuelle vise agrave recenser le plus grand nombre possible dinitiatives activiteacutes projets et organismes lieacutes au logiciel libre au Queacutebec Nous sollicitons donc 10 agrave 15 minutes de votre temps pour reacutepondre agrave un questionnaire en ligne qui vise agrave connaicirctre votre implication dans le cadre dactiviteacutes telles que

ndashla participation agrave un projet de deacuteveloppement de logiciel libre agrave un groupe dutilisateurs agrave un organisme ou agrave une entreprise dont la mission est orienteacutee vers le logiciel libre ndashlorganisation de confeacuterences dateliers ou de formations en logiciel libre ndashla coordination de projets impliquant une migration de systegravemes informatiques vers des logiciels libres au sein des institutions publiques priveacutees ou sans but lucratif ndashles interventions meacutediatiques politiques ou universitaires lieacutees au logiciel libre ndashtout autre engagement actif sur le thegraveme du logiciel libre

Vous pouvez reacutepondre agrave ce questionnaire en ligne dici le 4 avril 2008 en suivant ce lien httpwwweruqamcanobellabcmoportraitdulibreindexphpsid=98887amplang=fr

Veuillez noter que nous vous demanderons ndash optionnellement - de nous indiquer votre nom et votre courriel afin que nous puissions vous informer des suites de notre recherche Soyez assureacute-e que ces informations personnelles ne seront pas diffuseacutees publiquement

Please feel free to fill this questionaire in English

Pour toute information suppleacutementaire concernant cette recherche nheacutesitez pas agrave nous contacter

Nous vous remercions agrave lavance pour votre collaboration

Steacutephane Couture couturestephaneuqamca Christina Haralanova christinaharalanovagmailcom Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) httpcmouqamca

CIRST - Note de recherche | page 56

Autres titres de cette collection

2010-02 Gingras Yves et Seacutebastien Mosbah-Natanson laquo La question de la traduction en sciences sociales

Les revues franccedilaises entre visibiliteacute internationale et ancrage national raquo

2010-01 Gingras Yves laquo Naming without necessity On the genealogy and uses of the label ldquohistorical epistemology raquo

2009-04 Doray Pierre Yoenne Langlois Annie Robitaille Pierre Chenard et Marie Aboumrad laquo Eacutetudier au ceacutegep les parcours scolaires dans lrsquoenseignement technique raquo

2009-03 Latzko-Toth Guillaume laquo Lrsquoeacutetude de cas en sociologie des sciences et des techniques raquo

2009-02 Therrien Pierre et Petr Hanel laquo Innovation and Establishments Productivity in Canada Results from the 2005 Survey of Innovation raquo

2009-01 Tesfaye Facil laquo Sur la question de la population du Rwanda et de sa classification De lrsquooccupation allemande au lendemain du geacutenocide raquo

2008-05 Gingras Yves laquo La fiegravevre de leacutevaluation de la recherche Du mauvais usage de faux indicateurs raquo

2008-04 Beaudry Catherine et Ruby Farcy laquo Dynamiques drsquoinnovation et politiques de financement en biotechnologie raquo

2008-03 Hanel Petr laquo Productivity and Innovation An Overview of the Issues raquo

2008-02 Hanel Petr laquo Skills Required for Innovation A Review of the Literature raquo

2008-01 Monchatre Sylvie laquo Lrsquoapproche par compeacutetence technologie de rationalisation peacutedagogique Le cas de la formation professionnelle au Queacutebec raquo

2007-07 Gentzoglanis Anastassios laquo Technological and Regulatory Changes in the Financial Industry in the MENA Region Competitiveness and Growth raquo

2007-06 Lariviegravere Vincent Alesia Zuccala et Eacuteric Archambault laquo The Declining Scientific Impact of Theses Implications for Electronic Thesis and Dissertation Repositories and Graduate Studies raquo

2007-05 Doray Pierre Lucia Mason et Paul Beacutelanger laquo Lrsquoart de vaincre lrsquoadversiteacute le retour aux eacutetudes des adultes dans lrsquoenseignement technique raquo

2007-04 Chenard Pierre Eacuteric Francoeur et Pierre Doray laquo Les transitions scolaires dans lrsquoenseignement postsecondaire formes et impacts sur les carriegraveres eacutetudiantes raquo

2007-03 Proulx Serge Julien Rueff et Nicolas Lecomte laquo Une appropriation communautaire des technologies numeacuteriques de lrsquoinformation raquo

CIRST Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal CP 8888 Succ Centre-ville Montreacuteal (Queacutebec) H3C 3P8

Le CIRST est au Canada le principal regroupement interdisciplinaire de chercheurs dont les travaux sont consashycreacutes agrave lrsquoeacutetude des dimensions historiques sociales politiques philosophiques et eacuteconomiques de lrsquoactiviteacute scientifique et technologique

Nos travaux visent lavancement des connaissances et la mise agrave contribution de celles-ci dans leacutelaboration et la mise en œuvre des politiques ainsi que dans la reacutesolution des problegravemes de socieacuteteacute qui preacutesentent des dimensions scientifiques et technologiques

Regroupement strateacutegique du Fonds queacutebeacutecois de recherche sur la socieacuteteacute et la culture depuis 1997 le CIRST rassemble une quarantaine de chercheurs provenant drsquoune dizaine drsquoinstitutions et dautant de disciplines telles que lrsquohistoire la sociologie la science politique la philosophie les sciences eacuteconomiques le management et les communications

Le CIRST fournit un milieu de formation par la recherche agrave de nombreux eacutetudiants de cycles supeacuterieurs dans les domaines de recherche de ses membres Creacuteeacute en 1986 il est reconnu par lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal lUniversiteacute de Montreacuteal et lUniversiteacute de Sherbrooke

  • Page couverture
  • Reacutesumeacute
  • Table des matiegraveres
  • Introduction et objectifs de la recherche
  • Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec
    • 11 Quest-ce quun logiciel libre
    • 12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec
    • 13 Un mouvement du logiciel libre
      • 2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire
        • 21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques
          • 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes
          • 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe
          • 213 Une posture engageacutee
          • 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes
            • 22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo
              • 3 Quatre axes danalyse
                • 31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets14F
                  • 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres
                    • 32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre
                      • 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo
                      • 322 Eacuteduquer aux logiciels libres
                      • 323 Ougrave diriger les efforts
                      • 324 Quelles politiques publiques
                        • 33 Femmes et logiciels libres
                        • 34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public
                          • Conclusions et pistes futures de recherche
                          • Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte
Page 4: Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au ...bv.cdeacf.ca/EA_PDF/147623.pdf · Les logiciels libres, également appelés logiciels « open source », suscitent un

Reacutesumeacute

Cette note de recherche preacutesente les reacutesultats dun questionnaire en ligne reacutealiseacute aupregraves de 90

acteurs et actrices queacutebeacutecois-es du logiciel libre Le questionnaire dordre qualitatif et exploratoire

comprenait des questions ouvertes qui avaient pour but de sonder les reacutepondant-es au sujet des

activiteacutes au sein desquelles ils et elles sont impliqueacute-es du secteur social privileacutegieacute quils et elles

privileacutegient pour ladoption des logiciels libres et finalement de leurs perspectives sur un document

dinteacuterecirct public qui offrirait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec La note de recherche

preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse des reacuteponses selon quatre axes

Le premier fait ressortir lengagement pluriel dans le monde du logiciel libre et propose de

consideacuterer cet engagement comme un engagement associatif contribuant agrave la vie deacutemocratique du

Queacutebec Le deuxiegraveme axe met en eacutevidence le rocircle eacuteconomique et peacutedagogique attribueacute aux secteurs

publics queacutebeacutecois de leacuteducation et de ladministration publique dans ladoption et la promotion des

logiciels libres Un troisiegraveme axe sinspirant des approches feacuteministes expose lengagement des

femmes dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien technique la reacutedaction et la

participation agrave diverses rencontres et confeacuterences activiteacutes qui semblent souvent exclues des

enquecirctes portant sur les logiciels libres Finalement le dernier axe aborde les reacuteponses au

questionnaire concernant le contenu dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public Nous preacutesentons

quelques eacuteleacutements significatifs de ces reacuteponses ainsi quune proposition de ce qui pourrait ecirctre un

plan preacuteliminaire pour un tel document Nous abordons en conclusion diffeacuterentes pistes et

questionnements pour des recherches futures

Table des matiegraveres

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DE LA RECHERCHE ____________________________1

1 PROBLEacuteMATIQUE UN PORTRAIT DU LOGICIEL LIBRE AU QUEacuteBEC ______________5

11 Quest-ce quun logiciel libre _________________________________________________________________ 5

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec ____________________________ 7

13 Un mouvement du logiciel libre _______________________________________________________________ 9

2 DEacuteMARCHE DENQUEcircTE UNE RECHERCHE EXPLORATOIRE __________________12

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques_________________________________________________ 12 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes _______________________________________ 12 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe _________________________________ 14 213 Une posture engageacutee _____________________________________________________________________ 15 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes ______________________________ 16

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo ______________________ 17

3 QUATRE AXES DANALYSE ___________________________________________23

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets_____________________________________________ 23 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres ____________________________ 27

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre _______________ 29 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo __________________________________________________ 30 322 Eacuteduquer aux logiciels libres________________________________________________________________ 31 323 Ougrave diriger les efforts ____________________________________________________________________ 31 324 Quelles politiques publiques ______________________________________________________________ 33

33 Femmes et logiciels libres ____________________________________________________________________ 36

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public _______________________________________________ 42

CONCLUSIONS ET PISTES FUTURES DE RECHERCHE __________________________44

REacuteFEacuteRENCES CITEacuteES DANS LE TEXTE _____________________________________48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Introduction et objectifs de la recherche

Les logiciels libres eacutegalement appeleacutes logiciels laquo open source raquo suscitent un inteacuterecirct de plus

en plus grand de la part de diffeacuterents acteurs et actrices Ayant eacutemergeacute au milieu des anneacutees

1980 dans les milieux laquo hackers raquo et certains centres de recherche en informatique aux

Eacutetats-Unis les logiciels libres sont aujourdhui adopteacutes et promus par des grandes

entreprises comme IBM et Google mais eacutegalement par certaines administrations publiques

comme celles du Breacutesil du Veacuteneacutezueacutela ou encore certains secteurs de ladministration

franccedilaise Agrave la base de ce mouvement important dadoption des logiciels libres nous

retrouvons une multitude dacteurs et actrices agissant individuellement ou collectivement

en simpliquant dans diffeacuterents projets par exemple la programmation de logiciels

ladministration des serveurs informatiques la formation et lenseignement le lobbying ou

la creacuteation de petites ou moyennes entreprises au fonctionnement souvent innovateur et

original Les formes de coopeacuteration et de production inventeacutees dans le monde du logiciel

libre ont eacutegalement susciteacute un inteacuterecirct marqueacute de la part de plusieurs chercheur-es en

sciences sociales Quelques-un-es y ont vu des formes dinnovation laquo ascendante raquo - des

usagers vers les concepteurs ndash en remarquant que les initiatives agrave lœuvre dans le monde des

logiciels libres inspiraient eacutegalement dautres pratiques innovantes sur Internet dont celles

eacutetiqueteacutees aujourdhui par le terme de laquo web 20 raquo (Cardon 2005) Dautres encore ont

remarqueacute quune fraction importante des acteurs et actrices du logiciel libre ndash mais pas tous

et toutes ndash consideacuteraient leur pratique comme une forme dengagement politique (Auray

2000 Granjon 2006 Coleman 2003) Finalement sans neacutecessairement attribuer une

radicaliteacute politique agrave lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre certain-es

chercheur-es proposent de consideacuterer que les pratiques de deacuteveloppement de logiciel libre

favorisent le deacuteveloppement dhabitudes citoyennes telles que lentraide la solidariteacute et la

coopeacuteration (Benkler et Nissembaum 2006 Longford 2007)

Cest en explorant des approches similaires que notre laboratoire (LabCMO) a au cours des

cinq derniegraveres anneacutees reacutealiseacute quelques recherches qui avaient en commun danalyser

diffeacuterents aspects du monde du logiciel libre Un premier projet avait permis de reacutealiser une

CIRST ndash Note de recherche | page 1

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

analyse sociohistorique du mouvement de linformatique libre qui sattardait

particuliegraverement agrave deacutecrire les valeurs et les pratiques des acteurs et actrices de ce

mouvement Un autre projet avait quant agrave lui consisteacute agrave analyser ce que nous avions appeleacute

la laquo diffusion paradigmatique raquo de ces valeurs et de ces pratiques dans dautres domaines

que celui du logiciel libre en particulier dans le milieu communautaire queacutebeacutecois

Finalement une derniegravere eacutetape de notre programme de recherche nous avait conduits agrave

analyser de faccedilon plus attentive de petits collectifs situeacutes agrave lintersection du monde du

logiciel libre et de celui de laction communautaire queacutebeacutecoise Les cas de Koumbit et dIcircle

sans fil avaient alors particuliegraverement retenu notre attention cas que nous avions mis en

relation avec des groupes plus anciens et plus reconnus dans le milieu communautaire

(Goldenberg 2008 Powell 2008 Proulx Couture et Rueff 2008)1

Malgreacute les diffeacuterentes analyses que nous avions jusqualors reacutealiseacutees il nous semblait

manquer agrave nos travaux une vision plus large non limiteacutee agrave des eacutetudes de cas speacutecifiques et

pour laquelle une nouvelle enquecircte pourrait recenser les diffeacuterentes activiteacutes lieacutees au

logiciel libre dans lensemble du Queacutebec Un tel laquo portrait raquo des engagements envers le

logiciel libre au Queacutebec avait deacutejagrave eacuteteacute preacutesenteacute quelques fois lors de confeacuterences (Millette

2005 Cyr et Bouffard 2007) et notamment par des membres associeacutes agrave notre groupe

(Dagrain 2007) Agrave notre connaissance toutefois il nexistait pas de travaux universitaires

en particulier en communication qui seacutetaient donneacute un tel objectif Nous avons cru que la

reacutealisation dun tel laquo portrait raquo pourrait constituer un apport scientifique inteacuteressant agrave nos

propres travaux mais quil pourrait eacutegalement constituer un document dappui pour les

acteurs et actrices leurs actions et leurs revendications Cest dans cette perspective que

nous avons deacutecideacute de reacutealiser cette enquecircte qui poursuit trois objectifs

1 Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration

au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du

Queacutebec

2 Identifier les eacuteleacutements cleacutes des eacutenonceacutes des acteurs et actrices en particulier en ce

qui concerne les enjeux socio-eacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le

Voir (Proulx 2006) pour une description de ces diffeacuterents projets

CIRST - Note de recherche | page 2

1

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

contexte queacutebeacutecois

3 Reacutealiser un document de synthegravese qui pourra contribuer agrave rassembler des

initiatives qui semblent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des

autres

Pour cette enquecircte nous avons deacuteveloppeacute un questionnaire en ligne que nous avons diffuseacute

sur diffeacuterentes listes de discussion preacutealablement identifieacutees par notre eacutequipe La diffusion

de notre appel en mars et avril 2008 a permis de rassembler un eacutechantillon de 90

personnes ndash dont 14 femmes ndash provenant de la plupart des reacutegions administratives du

Queacutebec Le questionnaire comportait une dizaine de questions dont quatre eacutetaient ouvertes

Ces questions ouvertes permettaient aux acteurs et actrices de deacutecrire les activiteacutes dans

lesquelles ils et elles eacutetaient impliqueacutes de donner leur opinion sur la meilleure maniegravere de

promouvoir le logiciel libre au Queacutebec et finalement de nous donner quelques ideacutees pour

la reacutealisation dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public sur le logiciel libre Le questionnaire a

permis de faire ressortir la multitude de projets et de formes dengagement dans lesquels les

acteurs et actrices eacutetaient investi-es souvent agrave titre de beacuteneacutevoles De plus nous avons pu

remarquer le rocircle important que les acteurs et actrices queacutebeacutecois-es attribuent aux

eacutetablissements denseignement publics pour favoriser ladoption de logiciels libres Autre

fait notable si lon compare notre eacutetude aux reacutesultats mis de lavant dans dautres eacutetudes

nous remarquons une preacutesence des femmes relativement importante dans notre eacutechantillon

Cette note de recherche preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse

des reacuteponses agrave notre questionnaire en ligne Dans la premiegravere section nous tentons de

deacutefinir plus preacuteciseacutement notre probleacutematique en situant les expressions laquo logiciels libres raquo

et laquo logiciels open source raquo dans leur contexte historique ainsi qursquoen eacutelaborant une premiegravere

esquisse de description des acteurs et actrices du logiciel libre au Queacutebec La seconde

section expose notre deacutemarche de recherche qui se veut avant tout exploratoire plutocirct que

formellement repreacutesentative Nous abordons dabord quelques repegraveres theacuteoriques et

meacutethodologiques sur lesquels sappuie notre deacutemarche afin de mieux circonscrire nos choix

meacutethodologiques La troisiegraveme section preacutesente les reacutesultats de notre analyse agrave partir de

quatre axes qui correspondent aux thegravemes prioriseacutes par les personnes reacutepondantes Pour

CIRST ndash Note de recherche | page 3

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

terminer nous faisons ressortir les principales conclusions de notre enquecircte et proposons

quelques pistes pour de futures recherches

Comme nous lindiquons agrave quelques reprises dans ce document il est important dinsister

sur le caractegravere exploratoire et sur les limites de cette recherche En particulier par souci

meacutethodologique nous avons deacutecideacute de limiter notre enquecircte agrave lanalyse des reacuteponses agrave

notre questionnaire diffuseacute au printemps 2008 Ce choix meacutethodologique entraicircne donc

neacutecessairement un deacutecalage entre lanalyse preacutesenteacutee dans ce texte et le contexte actuel du

logiciel libre au Queacutebec marqueacute par quelques eacuteveacutenements importants et posteacuterieurs agrave notre

questionnaire Parmi ces eacuteveacutenements notons le gain de cause de lentreprise Savoir-Faire

Linux dans son procegraves contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec Le 3 juin 2010 la Cour

Supeacuterieure du Queacutebec a en effet jugeacute que la RRQ avait agi illeacutegalement en 2008 en

octroyant un contrat informatique sans appel doffres agrave Microsoft pour le renouvellement de

ses systegravemes informatiques En plus deacutetablir une jurisprudence favorable au logiciel libre

(ou du moins agrave la pluraliteacute des choix informatiques) ce procegraves a donneacute une place non-

neacutegligeable aux logiciels libres dans les meacutedias de masse dont La Presse ou Radio-

Canada Quelques jours apregraves le jugement le 10 juin 2010 la deacuteputeacutee Marie Malavoy a

dailleurs deacuteposeacute un projet au Bureau de lAssembleacutee nationale du Queacutebec visant

lintroduction des logiciels libres et lutilisation de formats ouverts au sein de cet

eacutetablissement denseignement (Asselin 2010) Notons finalement la poursuite du groupe

Facil contre le gouvernement du Queacutebec qui a eacuteteacute rejeteacutee sous preacutetexte que lorganisme

(sans but lucratif) navait pas dinteacuterecircts commerciaux dans la deacutemarche Le gouvernement a

dailleurs refileacute une facture de 107 000 $ agrave Facil pour le remboursement de ses propres

honoraires davocat deacutemarche qui a eacuteteacute perccedilue par bon nombre de militants du logiciel libre

comme de lintimidation (Deglise 2010)

Mecircme si nous nrsquoabordons pas ces eacuteveacutenements reacutecents dans le preacutesent texte nous croyons

toutefois que les bases meacutethodologiques et les eacutebauches danalyses preacutesenteacutees ici restent

dactualiteacute Par ailleurs si nous avons eu degraves le deacutepart lideacutee de destiner ce travail agrave un

public militant celui-ci doit neacuteanmoins ecirctre reccedilu comme une note de recherche scientifique

se situant dans une tradition sociologique Nous espeacuterons que les reacuteflexions deacuteveloppeacutees

CIRST - Note de recherche | page 4

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

dans ce texte pourront eacuteventuellement servir agrave appuyer des activiteacutes militantes en faveur

des logiciels libres

1 Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec

11 Quest-ce quun logiciel libre

Un logiciel libre est un logiciel dont le code source peut ecirctre librement lisible modifiable et

reacuteutilisable par tous et toutes Le code source informatique est quant agrave lui un ensemble de

documents textuels qui contiennent les instructions speacutecifiant formellement le

fonctionnement dun logiciel ou dun systegraveme informatique Pour ecirctre lisible par

lordinateur le code source doit ecirctre traduit dans un code machine laquo binaire raquo appeleacute le

laquo logiciel exeacutecutable raquo (tableau 11) Une fois lopeacuteration de compilation termineacutee le code

source nest plus neacutecessaire au fonctionnement des logiciels Dans bien des cas seul le

logiciel exeacutecutable est distribueacute aux usagers et le code source demeure la proprieacuteteacute de

lentreprise qui restreint souvent son accegraves agrave ses seuls employeacutes Au contraire de ces

logiciels dits laquo proprieacutetaires raquo ougrave laccegraves au code source est restreint les logiciels dits

laquo libres raquo ont pour principe de laisser libre laccegraves au code source

Lideacutee dun logiciel qui serait libre a eacutemergeacute dans le milieu des anneacutees 1980 en particulier

par la creacuteation aux Eacutetats-Unis de la fondation pour le logiciel libre (Free Software

Foundation) et du projet dun systegraveme informatique complegravetement libre intituleacute laquo GNU raquo

Cest Richard Stallman qui proposa le premier le terme de laquo logiciel libre raquo en le deacutefinissant

par quatre liberteacutes 1) la liberteacute dexeacutecuter le logiciel pour tous les usages 2) la liberteacute

deacutetudier le fonctionnement du programme et de ladapter agrave ses besoins 3) la liberteacute de

redistribuer des copies 4) la liberteacute dameacuteliorer le programme et de publier ses

ameacuteliorations2

2 lthttpwwwgnuorgphilosophyfree-swfrhtmlgt (consulteacute le 22 avril 2007)

CIRST ndash Note de recherche | page 5

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 11 Exemple de code source (extrait du code source de Wikipeacutedia)3 Create an Article object of the appropriate class for the given page param Title $title return Article function articleFromTitle( $title ) $article = null wfRunHooks(ArticleFromTitle array( amp$title amp$article ) ) if ( $article )

return $article if( NS_MEDIA == $title-gtgetNamespace() ) FIXME where should this go $title = TitlemakeTitle( NS_IMAGE $title-gtgetDBkey() )

switch( $title-gtgetNamespace() ) case NS_IMAGE

return new ImagePage( $title ) case NS_CATEGORY

return new CategoryPage( $title ) default

return new Article( $title )

Lexpression laquo logiciel open source raquo quelques fois traduite par laquo logiciel agrave code source

ouvert raquo est eacutegalement souvent utiliseacutee pour reacutefeacuterer agrave ces mecircmes logiciels libres Cette

expression - laquo open source raquo - a eacuteteacute forgeacutee vers la fin des anneacutees 1990 aux Eacutetats-Unis pour

favoriser ladoption du logiciel libre au sein des entreprises commerciales Lobjectif de

cette nouvelle terminologie eacutetait de remeacutedier agrave lambiguiumlteacute dans la langue anglaise du

terme laquo free raquo de laquo free software raquo trop souvent associeacute agrave une gratuiteacute qui neacutetait alors pas

de mise dans le milieu des entreprises Le terme laquo open source raquo permettait eacutegalement de

mettre agrave leacutecart la rheacutetorique politique entourant la laquo liberteacute raquo du logiciel pour plutocirct

insister sur la dimension plus technique dlaquo ouverture raquo du logiciel La distinction entre

laquo logiciel libre raquo et laquo logiciel open source raquo relegraveve toutefois la plupart du temps du discours

et ne sinscrit pas dans les artefacts leacutegaux ou techniques les mecircmes logiciels sont souvent

qualifieacutes indistinctement par les termes laquo open source raquo et laquo libres raquo et les licences

consideacutereacutees comme laquo open source raquo sont geacuteneacuteralement compatibles agrave la deacutefinition du

logiciel libre de la Free Software Foundation Dans bien des cas donc laquo logiciels libres raquo et

laquo logiciels open source raquo sont utiliseacutees indistinctement Lacronyme FLOSS signifiant

lthttpsvnwikimediaorgviewvcmediawikibranchesREL1_9phase3includesWikiphpview=markupgt (consulteacute le 19 avril 2009) Le logiciel Wikimeacutedia est le systegraveme agrave la base du logiciel Wikipeacutedia

CIRST - Note de recherche | page 6

3

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

FreeLibre Open Source Software a dailleurs eacuteteacute forgeacute par des chercheurs pour deacutesigner

indistinctement les laquo logiciels libres raquo et laquo open source raquo Dans le cadre de ce texte nous

utiliserons le terme laquo logiciel libre raquo puisque cette expression est sans ambiguiumlteacute en

franccedilais

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec

Nous preacutesentons dans cette section un bref aperccedilu des initiatives lieacutees au logiciel libre au

Queacutebec Cette section sappuie sur nos observations au cours des derniegraveres anneacutees

Au Queacutebec on retrouve les premiegraveres initiatives lieacutees aux logiciels libres vers le milieu des

anneacutees 1990 Linux-Queacutebec est geacuteneacuteralement consideacutereacutee comme lune des associations

pionniegraveres dans ce domaine Son site mentionne que le groupe a eacuteteacute fondeacute en septembre

1997 sur les traces de lassociation des utilisateurs de systegravemes ouverts de Montreacuteal

(Uniforum Montreacuteal) La mission afficheacutee de Linux-Queacutebec est laquo daider les utilisateurs

preacutesents et futurs de Linux au Queacutebec agrave deacutecouvrir les avantages de Linux agrave lexploiter

efficacement de mecircme quagrave reacutealiser les avantages du logiciel agrave code source ouvert4 raquo Au

deacutebut des anneacutees 2000 plusieurs GULs - Groupes dUtilisateurs de Linux - ont eacutemergeacute un

peu partout au Queacutebec par exemple le groupe dutilisateurs de Linux de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS) Agrave la mecircme eacutepoque quelques petites entreprises lieacutees au logiciel

libre comme Savoir-Faire Linux5 agrave Montreacuteal Infoglobe6 et T2CL7 agrave Queacutebec ou Revolution

Linux8 agrave Sherbrooke ont eacuteteacute creacuteeacutees Cette derniegravere entreprise en collaboration avec la

faculteacute de geacutenie de lUniversiteacute de Sherbrooke et le groupe dutilisateurs de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS9) a dailleurs deacuteveloppeacute EduLinux une distribution principalement

destineacutee au milieu eacuteducatif queacutebeacutecois

4 Agrave propos de Linux Queacutebec lt httpwwwlinux-quebecorgwikiaproposgt (consulteacute le 27 mars 2007) 5 lthttpwwwsavoirfairelinuxcomgt 6 lthttpwwwinfoglobecagt 7 lthttpwwwtc2lcagt 8 lthttpwwwrevolutionlinuxcomgt 9 lthttpwwwgulusorggt

CIRST ndash Note de recherche | page 7

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Le premier congregraves queacutebeacutecois sur le logiciel libre qui sest tenu en octobre 2003 a sans

doute eacuteteacute le premier eacuteveacutenement au Queacutebec qui visait explicitement agrave reacuteunir lensemble des

acteurs et actrices du logiciel libre Cet eacuteveacutenement eacutetait organiseacute par la nouvelle

Association queacutebeacutecoise pour la promotion de Linux et du logiciel libre (AQP3L) devenue

plus tard Facil (laquo Facil pour lappropriation collective de linformatique libre raquo)

Leacuteveacutenement reacuteunissait sur toute une journeacutee plusieurs groupes impliqueacutes dans le logiciel

libre et parmi lesquels quelques groupes communautaires comme Communautique et Icircle

sans fil auxquels notre eacutequipe sest attardeacutee dans de preacuteceacutedentes eacutetudes (Proulx Couture et

Rueff 2008 Powell 2008 Lecomte et Rueff 2008)

La question du logiciel libre trouve depuis un certain temps un eacutecho dans le milieu de

leacuteducation et au sein de ladministration publique Dans le milieu de leacuteducation certaines

commissions scolaires ont adopteacute le logiciel libre il y a quelques anneacutees Notons plus

particuliegraverement la mise en place du projet MILLE (Modegravele dinfrastructure en logiciel libre

en eacuteducation) un projet creacuteeacute pour offrir une alternative en logiciel libre aux

environnements de travail informatique des professeurs et eacutelegraveves (Blanc 2005 Wybo

2005) En 2003 le projet MILLE avait dailleurs fait lobjet dune controverse lorsquun

rapport publieacute par Michael Wybo chercheur au HEC avait reacuteveacuteleacute les coucircts infeacuterieurs que

repreacutesentait le deacuteploiement de MILLE en comparaison dune infrastructure similaire en

logiciel proprieacutetaire (Dumais 2005)

Concernant ladministration publique cest au sein du ministegravere des Services

gouvernementaux du Queacutebec (MSG) et en particulier au Conseil du treacutesor que lon a noteacute

un inteacuterecirct significatif pour les logiciels libres En 2003 le Conseil du Treacutesor commanda un

rapport agrave Daniel Pascot professeur en science de la gestion agrave lUniversiteacute Laval (Pascot

2003) rapport tregraves favorable aux logiciels libres Quelques mois plus tard en 2004

plusieurs acteurs et actrices impliqueacutes dans des groupes de promotion des logiciels libres

notamment Facil reacutepondirent agrave une consultation publique concernant le projet de

gouvernement en ligne consultation dirigeacutee par le deacuteputeacute Henri-Franccedilois Gautrin Si le

gouvernement et en particulier le rapport Gautrin na certainement pas embrasseacute

totalement lideacutee des logiciels libres pour ladministration publique une eacutecoute a neacuteanmoins

CIRST - Note de recherche | page 8

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

eacuteteacute perccedilue par les acteurs et actrices queacutebeacutecois du logiciel libre et quelques ressources ont

eacuteteacute mises en place agrave la mecircme peacuteriode pour reacutealiser diffeacuterents projets lieacutes aux logiciels

libres Cest dans cet esprit que le MSG commanditait lorganisation en 2005 et 2006 de la

Confeacuterence sur le logiciel libre dans les administrations publiques (CLLAP) eacuteveacutenement qui

sest ensuite reacutepeacuteteacute en 2008 et 2009 sous la responsabiliteacute du Centre de recherche

informatique de Montreacuteal (CRIM) puis de lAssociation Professionnelle des Entreprises en

Logiciels libres (APELL) Signe dun inteacuterecirct de la part des fonctionnaires nous pouvons

eacutegalement retrouver sur le portail du gouvernement du Queacutebec une section deacutedieacutee

speacutecifiquement aux logiciels libres10 de mecircme quune liste de discussion qui reacuteunit bon

nombre dacteurs et actrices queacutebeacutecois

13 Un mouvement du logiciel libre

Existe-t-il un mouvement du logiciel libre Cest une question dont lobjet demeure fort

probleacutematique Le concept de mouvement social est loin de faire lunanimiteacute dans le champ

de la sociologie des mouvements sociaux (Cefai 2007 p 15) et pour lequel les membres

du LabCMO doivent poursuivre leurs deacutebats Neacuteanmoins avanccedilons cette deacutefinition bien

quimparfaite laquo un mouvement social est une action collective qui est orienteacutee par un souci

du bien public agrave promouvoir ou dun mal public agrave eacutecarter et qui se donne des adversaires agrave

combattre en vue de rendre possibles des processus de participation de redistribution ou de

reconnaissance raquo (Cefaiuml 2007 p 15)

Pour aborder la question dun possible mouvement pour le logiciel libre nous souhaitons

nous deacutemarquer dune sociologie structuraliste qui imposerait une deacutefinition trop eacutetroite

afin de mieux appreacutecier les multiples significations que donneraient les personnes engageacutees

envers les logiciels libres Dailleurs il convient danalyser plus attentivement la

controverse nominale laquo logiciel libreopen source raquo que nous avons preacutesenteacutee plus tocirct

Comme nous lavons eacutecrit cette controverse na geacuteneacuteralement pas dexpression sur le plan

leacutegal ou technique Elle est toutefois significative sur le plan discursif car elle deacutenote une

certaine heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute dans lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre

10 lthttpwwwmsggouvqccagellogiciels_libreshtmlgt (consulteacute le 21 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 9

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute qui sarticule sur au moins deux types de justification distincts un premier

que nous pourrions qualifier de justification morale eacutethique et politique et un second type

que nous pourrions qualifier de justification selon les meacuterites techniques

Le type justification morale eacutethique et politique peut ecirctre le mieux illustreacute par la position

de Richard Stallman le creacuteateur du terme laquo logiciel libre raquo pour qui le systegraveme social du

logiciel proprieacutetaire est anti-social non-eacutethique et simplement mal laquo The idea that the

proprietary software social system -- the system that says you are not allowed to share or

change software -- is antisocial that it is unethical that it is simply wrong may come as a

surprise to some readers raquo (Stallman 2004) Cest parce que linterdiction du partage des

logiciels est mal sur le plan moral que les logiciels libres doivent exister Lors dune

entrevue reacutealiseacutee avec des journalistes franccedilais Stallman va dailleurs aussi loin que

daffirmer que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre dabord jugeacutes en fonction de leur

efficaciteacute mais plutocirct de leur dimension communautaire

laquo Que le logiciel libre aboutisse aussi agrave du logiciel efficient et puissant a eacuteteacute une surprise pour moi et je mrsquoen reacutejouis Mais crsquoest un bonus Jrsquoaurais choisi le logiciel libre mecircme srsquoil avait eacuteteacute moins efficace et moins puissant - parce que je ne brade pas ma liberteacute pour de simples questions de convenances raquo (Stallman 2000)

Dans lautre type dengagement dit de justification selon les meacuterites techniques nous

retrouvons des acteurs et actrices qui mettent de lavant lexpression laquo open source raquo pour

rejeter complegravetement la rheacutetorique de la liberteacute Ainsi Eric Raymond lun des plus fervents

partisans de lexpression laquo open source raquo a deacutejagrave affirmeacute que le meilleur moyen de

promouvoir les logiciels laquo open source raquo eacutetait de ne pas parler de liberteacute11 Dautres acteurs

et actrices comme Tim OReilly un auteur et eacutediteur tregraves connu dans le milieu de

linformatique libre avancent que le choix drsquoutiliser des logiciels laquo open source raquo ne doit

pas ecirctre le fait dobligations leacutegales mais simplement dune reconnaissance de leurs meacuterites

techniques laquo Theres some great proprietary software out there as well as some great open

source software Ive always thought that open source should be sold on its merits just like

any other software and my advocacy has been to trumpet those merits raquo (OReilly 2002)

Allocution au Forum International sur le logiciel libre Porto Alegre (Breacutesil) 2005

CIRST - Note de recherche | page 10

11

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Entre ces deux pocircles la plupart des acteurs et actrices expriment eacutevidemment des positions

mitoyennes12

Lobjectif de notre travail nest eacutevidemment pas de prendre une position trancheacutee vis-agrave-vis

ces deux types que nous aurions pu qualifier de pocircles du spectre dengagement envers les

logiciels libres Dembleacutee disons toutefois que lorientation sociologique preacuteconiseacutee dans

notre recherche (voir section 21) nous megravene plutocirct agrave ecirctre sensibles voire favorables aux

diffeacuterentes postures qui eacutemergent dans le contexte queacutebeacutecois et des milieux du logiciel

libre une heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute de formes et de sens dengagement des acteurs et actrices pour les

logiciels libres Pour certains acteurs et actrices la question du logiciel libre est avant tout

un enjeu moral et politique tandis que pour dautres elle est loccasion de faire face agrave des

deacutefis techniques ou drsquoentrevoir de possibles gains commerciaux Ces diffeacuterentes formes

dengagement font eacutemerger une pluraliteacute de strateacutegies de promotion des logiciels libres

Ainsi alors que les militant-es de la Free Software Foundation sont souvent actifs dans des

batailles leacutegislatives et politiques favorisant les logiciels libres les partisan-es de llaquo Open

Source raquo preacutefegraverent deacutedier leurs efforts agrave convaincre le marcheacute et en particulier les grandes

entreprises de la supeacuterioriteacute technique de ces logiciels Cette heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute des formes

dengagement et en particulier celle marqueacutee par la controverse Free SoftwareOpen

Source fera dailleurs dire agrave Richard Stallman quil nexiste pas un mais bien deux

mouvements agrave linteacuterieur dune seule communauteacute laquo The Free Software movement and the

Open Source movement are like two political camps within the free software community raquo

(Stallman 2002)

Or si certains acteurs et actrices parlent de laquo mouvement raquo et donnent incontestablement

une dimension militante agrave leur engagement il ne sagit pas de la totaliteacute ni mecircme peut-ecirctre

de la majoriteacute des acteurs et actrices engageacute-es dans des activiteacutes lieacutees aux logiciels libres

Cest le cas de Bruce Perens pourtant lun des fondateurs de lOpen Source Initiative qui deacuteplorait la maniegravere dont la diffusion du terme laquo Open Source raquo avait eu pour conseacutequence deacutevacuer les laquo liberteacutes du logiciel raquo Perens en appelait ainsi agrave revenir agrave lexpression laquo Free Software raquo pour insister sur le fait que les logiciels (libres) comme Linux ne pouvaient pas exister sans liberteacute lthttplistsdebianorgdebianshydevel199902msg01641htmlgt (consulteacute le 22 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 11

12

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Nous devons reacutesister agrave la tentation dune geacuteneacuteralisation trop hacirctive Davantage de

discussions doivent ecirctre reacutealiseacutees agrave ce sujet y compris au sein de notre eacutequipe

2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques

Lobjectif de notre enquecircte ndash reacutealiser un portrait du libre au Queacutebec ndash est avant tout dordre

empirique plutocirct que theacuteorique Notre enquecircte ne sappuie pas a priori sur un ensemble de

concepts qui auraient deacutelimiteacute notre deacutemarche ou que nous aurions chercheacute agrave valider Notre

enquecircte est plutocirct dordre exploratoire et inductif Nous avons deacutecideacute daborder dembleacutee le

terrain en eacutelaborant un questionnaire en ligne sappuyant sur nos observations passeacutees et

nos intuitions personnelles13 Il est toutefois eacutevident que notre reacuteflexion est alimenteacutee par

diffeacuterentes contributions theacuteoriques Nous preacutesentons dans cette section quelques horizons

theacuteoriques et meacutethodologiques vers lesquels sarticule notre deacutemarche

211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes

Notre deacutemarche sinspire notamment du champ sciences technologies et socieacuteteacute (Science

and Technologies Studies ndash STS) Les travaux reacutealiseacutes dans ce champ quils soient dordre

philosophique ou sociologique ont depuis longtemps deacutemontreacute que linnovation

technologique relegraveve dune dynamique indissociable des facteurs dordre social

eacuteconomique culturel et politique Parmi ces travaux quelques auteur-es se sont plus

speacutecifiquement inteacuteresseacutes agrave la maniegravere dont le design mecircme des technologies peut

incorporer des valeurs morales et politiques Dans un essai devenu aujourdhui classique

dans ce domaine Langdon Winner (2002) preacutesente le cas des viaducs de New York conccedilus

par un architecte que lauteur considegravere raciste Ces viaducs auraient eacuteteacute construits

suffisamment bas pour empecirccher les autobus publics qui transportaient majoritairement

des citoyens noirs dacceacuteder agrave des endroits de la ville ougrave la population blanche eacutetait

preacutedominante Bruno Latour dune maniegravere similaire agrave Winner analyse pour sa part la

maniegravere dont le laquo gendarme coucheacute raquo - la petite butte ralentissant le mouvement des

Nous preacutesentons en deacutetail agrave la section 22 nos diffeacuterents choix meacutethodologiques

CIRST - Note de recherche | page 12

13

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

voitures - incorpore mateacuteriellement la prescription morale de ne pas commettre dexcegraves de

vitesse (Latour 1999) Ces liens constateacutes entre prescription morale et politique et

dispositifs techniques incitent les auteurs agrave consideacuterer limportance dun investissement

deacutemocratique dans le champ des techniques Winner soutient ainsi la neacutecessiteacute de juger les

choix techniques non seulement sur des critegraveres comme lefficaciteacute mais eacutegalement en

fonction de lideacutee que nous nous faisons dune socieacuteteacute juste Reprenant agrave son compte Le

Prince de Machiavel Latour propose pour sa part la neacutecessiteacute pour la deacutemocratie dun

investissement politique dans linnovation technique laquo Si la science et la technologie ne

sont que de la politique poursuivie par drsquoautres moyens la seule faccedilon de rechercher la

deacutemocratie est de peacuteneacutetrer la science et la technologie crsquoest-agrave-dire de peacuteneacutetrer lagrave ougrave la

socieacuteteacute et la science sont deacutefinies simultaneacutement par les mecircmes stratagegravemes raquo (Latour

2006)

Sinspirant notamment des eacutetudes STS deacutecrites plus tocirct de mecircme que de certains courants

de la philosophie politique Yochai Benkler et Helen Nissembaum proposent de consideacuterer

les logiciels libres en tant que systegravemes sociotechniques comme des veacutehicules pour le

deacuteveloppement de vertus morales et notamment civiques Comme la plupart des auteur-es

du champ STS Benkler et Nissembaum rejettent lideacutee que la technologie soit neutre mais

soutiennent au contraire qursquoelle a la possibiliteacute de limiter ou de faciliter les actions des

individus et des groupes Tout comme les normes culturelles les institutions et les

dispositifs leacutegaux les dispositifs techniques sont des veacutehicules pour les valeurs morales et

politiques Les auteur-es soutiennent ainsi que les logiciels libres en tant que dispositifs

sociotechniques constituent des lieux ougrave peuvent se deacutevelopper des attitudes vertueuses

telles que la geacuteneacuterositeacute laltruisme lautonomie la creacuteativiteacute et la coopeacuteration ainsi que

dautres vertus civiques ou citoyennes Parce que ces formes sociotechniques stimulent

dimportantes vertus morales et politiques les gouvernements et les leacutegislateurs devraient

sy inteacuteresser et les soutenir laquo We recommend vigorous support for this exceptional socioshy

technical phenomenon [] as a platform for virtuous practices and the development of

virtue in participants raquo (Benkler et Niseenbaum 2006 p 419)

CIRST ndash Note de recherche | page 13

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe

Lrsquoarticulation entre les rapports sociaux de sexe et de genre et les techniques a fait lobjet

de plusieurs analyses de la part dauteures feacuteministes Ces eacutetudes se sont notamment

attardeacutees agrave rendre compte de lexistence de rapports sociaux de sexe par le faible nombre de

femmes dans les professions techniques comme linformatique ou lingeacutenierie Judy

Wajcman (2004) introduit une approche quelle appelle technofeacuteminisme En eacutetudiant les

rapports de sexe elle cherche agrave cerner le changement technologique comme un processus

heacuteteacuterogegravene et contingent ougrave la technologie et la socieacuteteacute se constituent mutuellement La

technologie dans ce contexte peut ecirctre appreacutehendeacutee comme une culture qui exprime et

consolide des relations entre les hommes et les femmes voire mecircme lidentiteacute genreacutee

laquo Mens affinity with technology is integral to the constitution of subject identity for both

sexes raquo (p 111) Mecircme si cette auteure speacutecifie quil ny a pas quune seule forme de

masculiniteacute (p 112) elle note toutefois que dans les socieacuteteacutes occidentales la forme

heacutegeacutemonique de masculiniteacute est notamment associeacutee aux prouesses techniques ou agrave la

maicirctrise de la machine un rapport aux techniques qui nest pas toujours aiseacutement

conciliable avec lidentiteacute feacuteminine dominante Par exemple la culture masculine qui

implique de longues heures de travail hors de la cellule familiale est souvent incompatible

avec les obligations familiales qui incombent surtout aux femmes (conciliation travail-

famille soins agrave un parent acircgeacute etc) Pour sinteacutegrer dans un tel milieu les femmes doivent

donc parfois nier leur condition leur identiteacute ou leurs difficulteacutes au risque decirctre

marginaliseacutees

Cependant pour Wajcman le concept mecircme de technologie est sujet aux changements

historiques agrave diffeacuterentes eacutepoques le concept de technologie deacutesignait diffeacuterentes choses

Ce nest que dans le cadre de la formation de la profession dingeacutenieur depuis la fin du 19e

siegravecle que la deacutefinition moderne de la technologie en est venue agrave ecirctre associeacutee aux

laquo machines masculines raquo industrielles plutocirct quagrave lartisanat feacuteminin Ainsi ce qui est deacutefini

comme technologie change avec le temps et ce qui est plus important les femmes et en

particulier les feacuteministes libeacuterales ont joueacute un rocircle important dans les changements reacutecents

de la deacutefinition de la technologie en militant concregravetement pour que des politiques soient

mises en place afin dinteacutegrer davantage de femmes dans les domaines techniques et

CIRST - Note de recherche | page 14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

scientifiques laquo Technological advances do open up new possibilities because some women

are better placed to occupy the new spaces and are less likely to regard machinery as a

male domain raquo (p 109) Wajcman reconnaicirct ainsi aux femmes la possibiliteacute de sinvestir

dans la reconstruction sociale des technologies et des sciences

213 Une posture engageacutee

Notre deacutemarche se veut solidaire de lengagement des acteurs et actrices queacutebeacutecois-es qui

militent par et pour le logiciel libre Notre eacutequipe de recherche a adopteacute une posture qui

cherche agrave comprendre le logiciel libre laquo depuis linteacuterieur raquo en se tenant au plus pregraves de la

perspective des acteurs et actrices Dans nos eacutetudes preacuteceacutedentes nous avions exploreacute des

approches telles que lintervention sociologique deacuteveloppeacutee par Touraine (1993) et dont

lobjectif est de favoriser agrave la fois le deacuteveloppement et leacutetude dun mouvement social en

stimulant par exemple la reacuteflexiviteacute des militants quant agrave leurs propres pratiques Agrave dautres

moments de notre programmation de recherche nous nous sommes inspireacutes des approches

participatives en eacutetablissant des liens eacutetroits avec le milieu queacutebeacutecois du logiciel libre

agissant parfois mecircme pleinement agrave titre dacteurs et actrices dans le milieu concerneacute

Ainsi plusieurs membres de notre groupe de recherche dont certain-es des auteur-es du

preacutesent rapport ont participeacute activement agrave quelques-uns des groupes recenseacutes dans ce

rapport notamment agrave Koumbit Facil et au CDEacuteACF De mecircme puisque le LabCMO est

ancreacute en milieu institutionnel notre eacutequipe a participeacute et organiseacute diffeacuterents eacuteveacutenements

publics lieacutes aux logiciels libres au Queacutebec Dans une analyse reacuteflexive de nos propres

pratiques (Goldenberg et Couture 2008) nous avions qualifieacute notre deacutemarche comme une

dynamique de co-construction du savoir avec les milieux concerneacutes

Dans la ligneacutee de certaines de nos preacuteceacutedentes eacutetudes cette enquecircte est une recherche

engageacutee qui a un parti pris favorable et assumeacute envers le monde du logiciel libre Bien que

cette enquecircte soit reacutealiseacutee avec un regard plus distant que nos preacuteceacutedentes recherches notre

ambition est tout de mecircme de faire ressortir les principaux enjeux mis de lavant par les

acteurs et actrices Nous ne deacuteveloppons pas dans cette recherche une sociologie critique

qui se placerait en surplomb des acteurs et actrices pour les critiquer Nous souhaitons

plutocirct pour reprendre les termes de Boltanski (2009 1990) reacutealiser une sociologie de la

CIRST ndash Note de recherche | page 15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

critique qui reconnaicirct la capaciteacute des acteurs et actrices agrave expliquer leurs motivations et agrave

formuler une critique sociale Le travail sociologique dans cette perspective consiste agrave

susciter la reacuteflexiviteacute des acteurs et actrices en leur faisant formuler eux-mecircmes et elles-

mecircmes le sens quils et elles donnent agrave leur action (Nachi 2006)

214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes

Quelques enquecirctes reacutealiseacutees preacuteceacutedemment sur le logiciel libre ont particuliegraverement inspireacute

notre propre deacutemarche meacutethodologique notamment les projets FreeLibreOpen Source

Software (FLOSS) (Ghosh et coll 2002) et FreeLibreOpen Source Software (FLOSSshy

POLS) Le projet FLOSS a eacuteteacute reacutealiseacute en 2002 sous la direction de Rishab Aiyer Ghosh agrave

laide dun financement de lUnion europeacuteenne Son objectif eacutetait de produire quelques

indicateurs concernant les activiteacutes laquo non moneacutetaires raquo dans la socieacuteteacute de linformation en

sattardant plus speacutecifiquement aux cas des logiciels libres et open source (lauteur est

dailleurs agrave lorigine du terme FLOSS) Dans le cadre de ce projet les chercheurs avaient

conduit diffeacuterents questionnaires en ligne qui abordaient lusage et le deacuteveloppement des

logiciels libres Une attention particuliegravere avait eacuteteacute donneacutee aux entreprises commerciales et

aux institutions publiques Le projet FLOSS avait eacuteteacute suivi dun second projet de recherche

nommeacute FLOSS-POLS Poursuivant les objectifs de la premiegravere eacutetude cette deuxiegraveme eacutetape

visait quant agrave elle agrave deacutevelopper des propositions politiques pour favoriser ladoption de

logiciels libres dans les institutions publiques Leacutetude FLOSS-POLS avait eacutegalement

abordeacute la question des rapports sociaux de sexe et de genre dans le monde des logiciels

libres (Nafus et coll 2006) La premiegravere eacutetude FLOSS avait en effet reacuteveacuteleacute une tregraves faible

proportion de femmes ndash environ 1 - parmi les deacuteveloppeur-es de logiciels libres Pour

comprendre les raisons de ces dispariteacutes une enquecircte ethnographique avait eacuteteacute conduite sur

le rocircle des femmes dans le monde du logiciel libre14 En nous inspirant de cette enquecircte

nous avons deacutecideacute de nous attarder agrave leacutetude de lactiviteacute et de lengagement des femmes

dans notre portrait queacutebeacutecois du logiciel libre

Notons eacutegalement que cette enquecircte avait conduit agrave un ensemble de laquo policy recommendations raquo destineacute tant aux gouvernements quaux dirigeants des projets de logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 16

14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Une autre recherche qui a inspireacute notre deacutemarche est celle qui a eacuteteacute conduite par Lena

Zuacutentildeiga sur le logiciel libre en Ameacuterique latine (Zuacutentildeiga 2006) Reacutealiseacutee par le bureau

latino-ameacutericain de Bellanet et financeacutee par le Centre de recherche pour le deacuteveloppement

international (CRDI) elle avait pour objectif de dresser un portrait du logiciel libre dans la

reacutegion de lAmeacuterique Latine et des Caraiumlbes en insistant particuliegraverement sur les

potentialiteacutes du logiciel libre pour le deacuteveloppement Un questionnaire en ligne avait eacuteteacute

deacuteveloppeacute et avait retenu lattention denviron 700 personnes qui se sont identifieacutees soit

comme deacuteveloppeur-e soit comme usager-egravere Tout comme le projet FLOSS-POLS une

attention particuliegravere avait eacuteteacute accordeacutee agrave la place des femmes dans le monde du logiciel

libre en sattardant toutefois davantage aux collectifs de femmes et dans quelques cas aux

collectifs feacuteministes eacutemergents dans le monde du logiciel libre

Ces deux recherches nous ont inspireacutes agrave la fois sur le plan de lobjectif ndash cartographie ou

portrait des activiteacutes lieacutees au logiciel libre dans une reacutegion donneacutee ndash et sur le plan

meacutethodologique ndash reacutealisation dun questionnaire en ligne

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo

Notre enquecircte consistait agrave reacutealiser un court questionnaire en ligne Ce questionnaire dordre

surtout qualitatif comprenait diffeacuterentes questions ouvertes et une question fermeacutee (voir

tableau 21) Lobjectif du questionnaire eacutetait dobtenir des informations concernant les

activiteacutes au sein desquelles eacutetaient impliqueacutes les reacutepondants et reacutepondantes Nous

souhaitions eacutegalement connaicirctre leur opinion concernant les secteurs dactiviteacutes et projets

speacutecifiques ougrave devraient ecirctre concentreacutes les efforts pour ladoption et le deacuteveloppement des

logiciels libres au Queacutebec Le questionnaire visait finalement agrave sonder les participants et

participantes quant agrave la structure dun eacuteventuel document public (par exemple un livre) sur

le logiciel libre au Queacutebec Nous avons demandeacute aux reacutepondants et reacutepondantes dindiquer

leurs noms et leur adresse de courriel pour pouvoir les contacter ulteacuterieurement dans le

cadre de la recherche ou simplement pour leur envoyer notre rapport final Ces reacuteponses

eacutetaient toutefois optionnelles et sont conserveacutees confidentiellement de faccedilon agrave respecter

CIRST ndash Note de recherche | page 17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lanonymat des reacutepondant-es Le questionnaire a eacuteteacute mis en ligne le 14 mars 2008 avec une

peacuteriode annonceacutee douverture de trois semaines soit jusquau 7 avril 2008 La majoriteacute des

reacuteponses (8790) ont eacuteteacute reccedilues entre le 14 mars et le 14 avril 2008 Nous avons cependant

laisseacute notre questionnaire accessible jusquau 28 avril 2008 alors que nous avions reccedilu 90

reacuteponses compleacuteteacutees Notons finalement que les questions eacutetaient reacutedigeacutees en franccedilais

seulement bien que les reacutepondant-es eacutetaient inviteacute-es agrave reacutepondre dans la langue de leur

choix Au total trois (3) reacuteponses ont eacuteteacute reccedilues en anglais (1 femme et 2 hommes)

Pour constituer notre eacutechantillon nous avons proceacutedeacute par une deacutemarche inspireacutee de la

technique dite laquo boule de neige raquo Cette meacutethode de sciences sociales consiste agrave former un

eacutechantillon initial dont les membres sont appeleacutes agrave recruter de nouveaux reacutepondants et

nouvelles reacutepondantes Pour notre enquecircte nous avons envoyeacute une invitation sur 18 listes

eacutelectroniques de discussion deacutejagrave connues par notre eacutequipe tout en encourageant les

reacutecepteurs et reacuteceptrices agrave rediffuser le message Lobjectif eacutetait de diffuser le plus

largement possible notre questionnaire de faccedilon agrave rejoindre des individus ou des

organismes que nous ne connaissions pas originalement Les listes cibleacutees eacutetaient

principalement a) des listes speacutecifiques des acteurs et actrices du libre (tels que les

groupes dutilisateurs du libre ndash GULs des listes des deacuteveloppeur-es des utilisateurs et

utilisatrices des formateurs et formatrices) b) des listes des entreprises speacutecialiseacutees dans le

deacuteveloppement du libre et c) des listes plus geacuteneacuterales des groupes communautaires

La plupart des reacutepondants et reacutepondantes ont indiqueacute agrave la question 14 de quelles maniegraveres

ils ou elles avaient reccedilu linvitation agrave participer agrave lenquecircte Treize personnes ont indiqueacute

avoir reccedilu linvitation par un ou une amie ou collegravegue Le reste des reacuteponses reacutefegraverent agrave

divers canaux de communication Ainsi 18 listes de discussion ont eacuteteacute nommeacutees quatre

sites web sur lesquels linvitation a eacuteteacute publieacutee et un canal de clavardage collectif de type

IRC (Internet Relay Chat) Les listes les plus populaires sont forumfacilqcca (neuf

personnes) logiciellibrelistesgouvqcca (neuf) annonceslinuqorg (neuf) et

generallinux-quebecorg (six) Les sites web ayant publieacute linvitation et eacutetant mentionneacutes

dans les reacuteponses sont wwwfacilqcca (deux personnes) wwwquebecosorg (cinq

personnes) wwwmtl2600org (une personne) wwwinfobourgcom (Carrefour Eacuteducation)

CIRST - Note de recherche | page 18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

(trois personnes) Finalement une personne a reccedilu linvitation par le canal IRC de Linuxshy

quebec (ircfreenodenetLinux-quebec) Sur les diffeacuterentes listes mentionneacutees quatre nous

eacutetaient initialement inconnues Ce sont EBSI (Eacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences

de linformation de lUniversiteacute de Montreacuteal) Edu-ressources Archives REFAD (Reacuteseau

denseignement francophone agrave distance du Canada) et Infobourgcom (Carrefour

Eacuteducation) Notre invitation a donc effectivement atteint quelques acteurs et actrices se

situant agrave lexteacuterieur de notre reacuteseau initial bien que leffet boule de neige sest finalement

reacuteveacuteleacute assez limiteacute puisque la plupart des listes mentionneacutees eacutetaient celles que nous avions

preacutealablement identifieacutees

CIRST ndash Note de recherche | page 19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 21 Grille de questions avec justifications Cateacutegorie Objectif Justification speacutecifique Questions du

questionnaire en ligne 1 Informations personnelles et deacutemographiques

Informations deacutemographiques permettant de retracer les reacutepondants et leurs canaux de communication

Pouvoir contacter les reacutepondants ulteacuterieurement (question optionnelle)

11 Quel est votre nom

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

12 Quel est votre sexe

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon la reacutegion administrative

13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous

Retracer les reacuteseaux par lesquels notre invitation a eacuteteacute diffuseacutee et eacutevaluer leffet boule de neige

14 Comment avez-vous reccedilu linvitation agrave reacutepondre agrave ce courriel

2 Vos activiteacutes lieacutees au logiciel libre

Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du Queacutebec (objectif 1)

Recenser les activiteacutes 21 Indiquez les activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute impliqueacuteshye depuis janvier 2006

Deacutecrire le type dengagement Peut-ecirctre important pour lanalyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

22 Deacutecrivez votre engagement au sein de chacune des activiteacutes mentionneacutees dans la question preacuteceacutedente

3 Ougrave mettre les efforts

Identifier les eacuteleacutements cleacutes du discours des acteurs en particulier en ce qui concerne les enjeux socioshyeacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois (objectif 2)

Question fermeacutee (un seul choix de reacuteponse laquo Obliger raquo les reacutepondants agrave donner une prioriteacute dans leurs choix

31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec (question agrave choix de reacuteponse)

Reacuteflexion normative la meilleure 32 Nommez un agrave trois projets maniegravere de promouvoir le logiciel ou organisations le-s plus libre Aider agrave orienterjustifier susceptible-s davoir un impact une prochaine recherche public lieacute au logiciel libre

Indiquez pourquoi

4 Vos commentaires Reacutealiser un document de Sappuyer sur les cateacutegories des 41 Dans le cadre de cette geacuteneacuterauxstructure du synthegravese qui pourra acteurs pour eacutelaborer la structure recherche nous souhaitons document contribuer agrave rassembler des

initiatives qui paraissent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des autres (objectif 3)

dun document possible sur le libre au Queacutebec

reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes dans ce document

CIRST - Note de recherche | page 20

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Que laquo repreacutesente raquo notre eacutechantillon Il est important dinsister sur le fait que cette enquecircte

ne preacutetend pas sappuyer sur un eacutechantillon formellement repreacutesentatif - comme le ferait par

exemple une enquecircte quantitative par sondage ndash mais plutocirct sur un eacutechantillon

exploratoire construit sur une base inductive dans lesprit de la sociologie qualitative

Comme le souligne Tenhouten (1992) il est difficile de proposer une geacuteneacuteralisation des

reacutesultats agrave partir dun eacutechantillonnage par laquo boule de neige raquo Thenhouten mentionne que

ces reacutesultats sont geacuteneacuteralisables laquo comme des donneacutees ethnographiques deacutetailleacutees raquo

(Tenhouten 1992) qui doivent par conseacutequent ecirctre appreacutehendeacutees comme des donneacutees de

terrain et analyseacutees comme telles Degraves lors il ne sagit pas de justifier a priori le choix de

notre eacutechantillon mais plutocirct de prendre notre eacutechantillon comme objet mecircme de lanalyse

en tentant de faire ressortir la situation sociologique quil repreacutesente

De maniegravere tregraves prudente (sinon eacutevidente) nous pouvons affirmer que notre enquecircte

repreacutesente lopinion des 90 personnes qui ont reacutepondu agrave notre questionnaire et que ces

personnes reacutealisent des activiteacutes lieacutees au logiciel libre En dautres termes notre enquecircte

repreacutesente la parole de certaines personnes consciemment engageacutees dans des activiteacutes lieacutees

au logiciel libre De plus nous pouvons affirmer que notre eacutechantillon provient des

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec mecircme si la majoriteacute des reacutepondants et

reacutepondantes se situent agrave Montreacuteal et agrave Queacutebec (voir tableau 32)

Tableau 22 Reacutegion de provenance des reacutepondant-es (Question 13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous)

Reacutegion Nb Montreacuteal 36 40 Capitale-Nationale (ville de Queacutebec) 25 28 Monteacutereacutegie 6 7 Estrie 5 6 Chaudiegravere-Appalaches 5 6 Bas-Saint-Laurent 3 3 Laval 3 3 Lanaudiegravere 2 2 Laurentides 2 2 Mauricie 1 1 Abitibi-Teacutemiscamingue 1 1 Gaspeacutesie Icircles-de-la-Madeleine 1 1

Total 90 100

CIRST ndash Note de recherche | page 21

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Il est par contre impossible daffirmer que notre eacutechantillon repreacutesente lensemble des

acteurs et actrices lieacute-es au logiciel libre au Queacutebec En ce sens force est de constater la

faible participation des entreprises commerciales dans notre questionnaire Cest le cas de

Reacutevolution-Linux une entreprise reconnue pour son travail mais qui nest pas du tout

mentionneacutee dans les reacuteponses agrave notre enquecircte Drsquoautre part comme nous le deacutecrirons agrave la

section 35 notre invitation a susciteacute la participation dun nombre important de femmes en

comparaison dautres eacutetudes similaires sur le logiciel libre

Eacutetant donneacute ces derniers constats et en consideacuterant que linvitation a eacuteteacute dabord diffuseacutee

aupregraves dacteurs et actrices deacutejagrave connu-es de notre eacutequipe nous pouvons poser lhypothegravese

dun biais de notre eacutechantillon envers des acteurs et actrices particuliegraverement engageacute-es

dans des groupes communautaires ou associatifs ougrave la preacutesence de femmes est parfois plus

importante Comme nous le verrons lune des conclusions de notre enquecircte concerne

lengagement pluriel des acteurs et actrices dans un foisonnement de groupes et

dassociations plus ou moins formels Notre analyse consistera agrave faire ressortir les modaliteacutes

de ces engagements

Eacutetant donneacute le caractegravere ouvert de nos questions notre analyse sest surtout faite en nous

inspirant des meacutethodologies qualitatives particuliegraverement de lanalyse de contenu Il

sagissait donc danalyser systeacutematiquement les reacuteponses aux questionnaires en tentant de

faire ressortir a posteriori diffeacuterentes cateacutegories danalyse Ces cateacutegories ont pu ecirctre

construites agrave partir drsquoune analyse des reacuteponses agrave une question speacutecifique comme cest le

cas pour lanalyse que nous preacutesentons agrave la section 31 Agrave dautres moments nous avons

tenteacute de faire ressortir des cateacutegories ou axes danalyse agrave partir de lensemble des reacuteponses

aux diffeacuterentes questions Pour lanalyse du corpus nous avons proceacutedeacute laquo manuellement raquo

ou en utilisant un tableur lisible dans des logiciels de type OpenOffice ou Excel La

principale raison de ce choix est quil nexiste encore aujourdhui que tregraves peu de logiciels

libres fonctionnant sur plusieurs plateformes (MacOSX et GNULinux notamment) aptes

agrave proceacuteder agrave une telle analyse Pour faciliter le travail collectif nous avons deacutecideacute dopter

pour un tableur qui est un protocole simple et deacutejagrave partageacute par les membres de leacutequipe

CIRST - Note de recherche | page 22

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Dans le cadre de lanalyse nous avons eacutegalement trouveacute pertinent de recourir agrave des

indicateurs quantitatifs pour explorer notre corpus par exemple en preacutesentant le nombre de

participant-es qui mentionnent telle ou telle expression ou encore en ce qui a trait aux

informations sociologiques Lutilisation de ces indicateurs quantitatifs ne vise quagrave explorer

diffeacuteremment notre corpus et ne concerne que celui-ci Ils ne preacutetendent pas - nous avons

deacutejagrave insisteacute sur ce point - repreacutesenter statistiquement lensemble des acteurs et actrices du

logiciel libre au Queacutebec

3 Quatre axes danalyse

Agrave la suite dune premiegravere lecture de nos reacutesultats nous avons eacutetabli quatre axes pour

analyser les reacuteponses au questionnaire en ligne Ces axes danalyse ont eacuteteacute eacutetablis de faccedilon

laquo intermeacutediaire raquo Ils ont eacutemergeacute apregraves une premiegravere eacutetape rapide danalyse des reacuteponses au

questionnaire Agrave partir de ces diffeacuterents axes eacutetablis en analyse preacuteliminaire nous avons

ensuite proceacutedeacute agrave une analyse approfondie de nos donneacutees

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets15

Cet axe danalyse constitue le point de deacutepart de notre enquecircte Il consiste agrave recenser et

preacutesenter diffeacuterentes initiatives lieacutees au logiciel libre au Queacutebec ou dit en dautres termes agrave

preacutesenter Un Portrait de lengagement pour les logiciels libres au Queacutebec Pour reacutealiser ce

travail nous nous sommes concentreacutes sur lanalyse de la question 21 (laquo Indiquez les

activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute

impliqueacute-) depuis janvier 2006 raquo) Dembleacutee nous pouvons conclure que les acteurs et

actrices simpliquent dans une multitude de projets qui incluent par exemple le

deacuteveloppement de logiciels libres mais eacutegalement lorganisation de rencontres collectives

lieacutees au logiciel libre de mecircme que des seacuteances de formation Nous avons creacuteeacute a posteriori

ndash cest-agrave-dire apregraves avoir reccedilu les reacuteponses ndash quatre cateacutegories dans lesquelles nous avons

par la suite classeacute les diffeacuterents projets deacutecrits dans la question 22

Nous utilisons ici le terme d laquoengagement pluriel raquo en reacutefeacuterence agrave la sociologie de laction plurielle et des reacutegimes dengagement deacuteveloppeacutee par Theacutevenot (2006) Cette reacutefeacuterence theacuteorique pourrait ecirctre deacuteveloppeacutee dans les travaux suivant cette note de recherche

CIRST ndash Note de recherche | page 23

15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

1 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes Cette cateacutegorie inclut tous les groupes locaux

qui organisent reacuteguliegraverement des rencontres sociales ou des activiteacutes Ces groupes peuvent

ecirctre constitueacutes leacutegalement ou non et peuvent avoir ou non un objectif lucratif Ils doivent

cependant exister sur une base laquo permanente raquo (c-agrave-d la participation agrave lorganisation dune

confeacuterence comme un groupe permanent) Cette cateacutegorie exclut les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres compris dans le point suivant

2 Projets de deacuteveloppement de logiciels Nous incluons dans cette cateacutegorie les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres dans lesquels sont impliqueacutes les reacutepondants et

reacutepondantes

3 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres Nous incluons dans cette

cateacutegorie les activiteacutes ponctuelles qui impliquent leacuteducation ou la promotion de logiciels

libres Notons que cette cateacutegorie pourrait ecirctre diviseacutee en sous cateacutegories confeacuterences

publications formation sensibilisation sites web Nous nous sommes contenteacutes ici dune

analyse sommaire mais les projets recenseacutes dans cette partie auraient pu agrave eux seuls faire

lobjet dune analyse approfondie

4 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation Nous avons

regroupeacute ici tous les projets qui relegravevent de lusage des technologies et de la migration

informatique Certains de ces projets pourraient faire lobjet dune analyse ethnographique

approfondie

Les tableaux 41 agrave 44 preacutesentent les diffeacuterents projets mentionneacutes par les reacutepondant-es

dans les cateacutegories que nous avons proposeacutees

CIRST - Note de recherche | page 24

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 31 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes bullFACIL bullCivic Access bullPromotion de lutilisation de la bullSQIL bullPHP Queacutebec bullcliquezpourmoiqcca geacuteomatique dans le bulltribunephilosophiqueorg bullKoumbit bullCoco - English capacity deacuteveloppement de mouvements bullUbuntu bullLinuQ development for anglo non de deacutemocratie participative bullUbuntu-qc bullLinux meetup profits in Quebec bullPromotion de lutilisation des bullUniversiteacute du Queacutebec en bullAteliers du libre et bullCommunautique logiciels libres dans le domaine Abitibi-Teacutemiscamingue ateliers populaires du bullCS Kamouraska-Riviegravere du geacuteospatial bullZone libre en eacuteducation libre Loup bullQueacutebecOS bullCASI Laboratoire de bullLinux-Queacutebec bullElgg bullSocieacuteteacute GRICS conception et analyse de bullCollim (Comiteacute pour bullFree Software Foundation bullInukTIC systegravemes informatiques le logiciel libre agrave bullGentoo-Queacutebecorg bulllignedutempsqcca et (CASI) de lEacutecole Maisonneuve) bullGULQueacutebec bullLimoilux Polytechnique de Montreacuteal bullFondation pour une bullGULSE bullLinuQ - groupe de volontaires dirigeacute par Michel Dagenais bibliothegraveque globale bullGULUR Groupe Linux agrave Queacutebec bullListe des logiciels libres du Programme dutilisateurs de logiciels bullCAPE gouvernement du Queacutebec Observatoire des SIGB libres agrave Rosemont bullCentre social autogeacutereacute bullOui-Yes Informatique (Systegravemes Inteacutegreacutes de (GULLAR) bullSavoir Faire Linux bullAQUOPS Gestion de bullGULUS Groupe bullUniversiteacute du Queacutebec agrave bullApathy is Boring - youth Bibliothegraveques) libres dutilisateurs Linux de Rimouski (plateforme engagement through media + bullGulum (Groupe lUniversiteacute de Sherbrooke Claroline) tech + art dutilisateurs Linux de bullIle Sans Fil bullUQBM bullLabCMO lUniversiteacute de bullIndividu ndash Statistique bullwwwculturelibreca Montreacuteal) Canada bullXo-Quebec

bullBande passante

Tableau 32 Projets de deacuteveloppement de logiciels bullUbuntu bullddmap (inactif) bullOpenStreetMaporg bullDeacuteveloppement dun bullProjet MILLE bullDrupal (Ubercart CiviCRM) bullOSCAR systegraveme de reacutepartition bullAliXe bullEclipsePydev bullPanda3D assisteacutee par ordinateur bullClaroline bullEntertainer bullPuppet libre pour le reacuteseau bullDebian bullFeed of Feeds (version bullPymacs ambulancier (Agence bullOLPC remanieacutee) bullRecode de la santeacute et des bullProjet Fortic bullFrogLinux bullRoundcubenet services sociaux de bullPython bullGambit bullSilverrun lEstrie) bullScribus bullGentooorg bullSnow bullDeacuteveloppement de bullSFL bullGeogebra bullSpip (logiciel de gestion de fonctionnaliteacutes bullTikiWiki bullGestion de la traduction de contenu) cartographiques bullabLCA laide en franccedilais pour bullSubversionTortoise avanceacutees pour le bullAlionet pour OpenSuSE Audacity et Scribus bullTranslation Project systegraveme dinformation bullAlternCorg bullGstreamer Glib Farsight bullWdiff geacuteographique Web bullBitweaver bullhttpwwwasteriskorg bullWifiDog Cartoweb bullBlender 3D bullinfoshopkeeper bullZeee adaptation de la (Camptocamp France) bullBlutooth Plugin pour le bullLCM distribution Zenwalk sur bulldivers projets Linux Nokia 770 bullLinux Trace Toolkit leeePC dAsus Reacutefeacuterence bullPatrioteBSD bullCGBT bullModelibra httptuxeeeorg bullPootle bullColibris bullModelSphere de Silverrun bullDeacuteveloppement dapplications bullConversionMagick bullOCS+GLPI Systegraveme libre pour le monde de bullConversionSVG dinventaire leacuteducation

bullOpenOffice

Tableau 33 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

CIRST ndash Note de recherche | page 25

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

(Confeacuterences publications formation sensibilisation sites web) bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi sur les SIGB libre et autres outils utiles pour les professionnels de linformation et pour les scientifiques bullFestival dinstallation du Gulus en automne 2006 bullFacil bullLibre Graphics Meeting (Lyon France mars 2006 Montreal 2007 Wroclaw 2008) bullAteliers sur Scribus (colloque de lrsquoAQUOPS LGM) bull7e RMLL agrave Amiens France bullTropheacutees du libre agrave Soissons France en 2007 et 2008 bullPromotion de lutilisation des logiciels libres dans le domaine geacuteospatial (Deacutepartement de geacuteomatique appliqueacutee de lUniversiteacute de Sherbrooke) bullFormatrice en informatique et en alphabeacutetisation aupregraves du CAPE bullRecherche de logiciels pour le franccedilais et les matheacutematiques bullPHP Queacutebec Confeacuterence bullEacutetude reacutealiseacutee en 2007 Analyse comparative entre Koha et CDSISISEacutetude qui sera preacutesenteacutee en aoucirct 2008 Eacutetude comparative des principaux SIGB libres (Koha Evergreen WebLis PMB Cds-Isis) bullEacutecriture darticles agrave propos des logiciels libres dans des revues pour bibliotheacutecaires bullConfeacuterences sur le sujet (culturelibreca) bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullRococo bullCours sur le logiciel libre bullUPAM bullFormations aux logiciels libres

bullOrganisation dun Install Fest (en contact avec le COMIC) bullReacutedaction un document pour suggeacutereragrave la FAEacuteCUM de diffuser leurs documents dans des formats ouverts et dencourager les associations eacutetudiantes agrave faire de mecircme bullPromotion des logiciels libres dans mon entourage bullConfeacuterences et ateliers sur le libre logiciels et culture bullCLLAP 2008 bullReacutedaction darticles pour Linux+ DVD et la revue de lAPSDS bullProduction de plusieurs tutoriels animeacutes ou non sur lutilisation de certains logiciels libres bullCLLAP 2008 shybullTable ronde sur le logiciel libre lors de MCETECH 2008 bullsensibiliser les membres du personnel de mon eacutecole bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL LGM bullJourneacutees carriegraveres faculteacute de Geacutenie bullRencontres Africaines du Logiciels Libre bullRencontres Mondiales du Logiciel Libre (France) bullLinux Journal bullFormation sur UBUNTU bullEnseignement de linformatique avec la suite OpenOffice Thunderbird et Firefox bullFormation en production multimeacutedia en logiciels libres (Gimp Blender Ardour Drupal Pure Data HTML CSS) bullAteliers Speacuteciaux bullPreacutesence et interventions lors de Linux-Meetups depuis aoucirct 2007

bullInstall-Fest agrave lUniversiteacute Laval bullguidelinspirecom bullProjet Techno-Eacutecolo bullDonne de la formation aux enseignants sur comment utiliser notre site web (profs de ceacutegep du secondaire et mecircme du primaire agrave partir de la 4e anneacutee) bullwwwrecensementecoleca une enquecircte en ligne bullPreacutesentation de logiciels lors des activiteacutes laquo portes ouvertes raquo [GULLAR] bullFormateur sur plusieurs logiciels libres en eacuteducation (Geogebra Geonext Squeak Scratch SPIP Wiki Cyberfolio blogues etc) bullJe parle de GNULinux (kubuntu) dans mon milieu de travail bullLabCMO Colloque sur le logiciel libre bullWebmaestro (confeacuterence) bullSemaine queacutebeacutecoise de linformatique libre (SQIL) bullFormation et preacutesentation sur des logiciels libres bullConfeacuterences du groupe LINUQ bullAteliers dinstallation LINUX bullPromotion pour la communauteacute de logiciel libre bullUtilisateur de logiciel libre agrave la maison (Linux) et participation a des forums de discussions sur le sujet bullPromotion du logiciel libre dans mon entourage bullCampagne de promotion dOpenOfficeorg bullTenue dun kiosque sur les logiciels libres (2 jours)

Tableau 34 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation)

CIRST - Note de recherche | page 26

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

bullInstallation de Linux au cafeacute eacutetudiant du ceacutegep Limoilou (Limoilux) bullInstallation de plus de 20 serveurs Linux (SLES) bullUtilisation de Nagios et de Cacti bullUtilisation de OC4J sous Linux bullMigration vers un environnement TYPO3 PHP 5 MYSQL bullInstallation de Zenwork pour la MAJ des serveurs bullInstallation de AWStat pour les stats de lIntranet bullMises en place et mises agrave jour de CMS blog wiki galeries de photos etc bullUtilisation de TYPO3 - phpBB

bullWordpress - Mediawiki - OpenOffice pour la documentation bullImplantation de OpenOffice au Gouvernement bullJe me sers de Linux chaque jour dans mes interventions bullImplantation des logiciels libres dans les entreprises ougrave je travaille bullUtilisation de logiciels libres dans mon milieu de travail bullUtilisation quotidienne de Open Office Thunderbird PhotoFiltre FireFox Sunbird et Lightning Google Agenda Celestia GanttProject bullJai chez moi 2 ordinateurs avec Kubuntu et au travail jessaie de remplacer les logiciels proprieacutetaires en libre (PDFCreator DIA OOorg )

bullMigration damis sur Linux bullJutilise [] les logiciels libres au sein de lentreprise qui memploie bullCertaines commissions scolaires utilisent le logiciel libre et je dois donc ecirctre au courant de ces logiciels pour pouvoir faire ce que je montrais auparavant dans Excel bullImplantation de serveurs Web base de donneacutees etc (solutions LAMP) bullImplantation de serveurs de streaming audio bullUtilisation de logiciel libre dans le milieu eacuteducatif bullMise en place dun systegraveme de diffusion de cours universitaires en direct en utilisant des logiciels libres

311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres

Cette prolifeacuteration de groupes sociaux projets et activiteacutes signifie-t-elle quil existe au

Queacutebec un laquo mouvement raquo du logiciel libre tourneacute vers des enjeux politiques Sinon quel

portrait des militants et militantes du logiciel libre pouvons-nous dresser dans le cadre notre

enquecircte Pour reacutepondre agrave ces questions mentionnons tout dabord que seuls trois

reacutepondant-es (une femme et deux hommes sur 90 personnes) reacutefegraverent agrave la cateacutegorie

laquo mouvement raquo [id90 id91 id160] tout en notant dans deux cas que ce mouvement nest

pas incompatible avec leacuteconomie de marcheacute Un de ces reacutepondants eacutecrit

Il me semble important deacuteviter la dichotomie profit financier-logiciel libre par laquelle le mouvement de logiciels libres est placeacute en opposition avec leacuteconomie de marcheacute Il me semble que les logiciels libres et leacuteconomie de marcheacute ne sont pas incompatibles mais doivent fonctionner en synergie Le mouvement des logiciels libres me paraicirct important dans le sens ougrave il propose une nuance au modegravele actuel qui capitalise sur la reacutetention drsquoinformation [id90 q41]

Cela dit puisquassez peu de reacutepondant-es reacutefegraverent explicitement agrave la dimension politique

nous devons rester prudents agrave ce stade exploratoire de notre recherche avant dattribuer un

caractegravere militant agrave leurs actions Un des reacutepondants insiste dailleurs pour affirmer que

laquo [l]e libre [nest] pas juste une affaire de militants mais un outil solide pour lentreprise raquo

CIRST ndash Note de recherche | page 27

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

[id 91 q41] Notre travail dinterpreacutetation neacutecessite de nouvelles discussions au sein de

leacutequipe de recherche pour choisir un cadre theacuteorique puiseacute agrave mecircme la sociologie des

mouvements sociaux

En revanche il serait difficile de nier lapparente dimension sociale voire citoyenne de

leurs activiteacutes Nous avons vu en effet que les reacutepondants et reacutepondantes eacutetaient engageacute-es

souvent de faccedilon beacuteneacutevole dans une multitude de projets parmi lesquels de nombreuses

activiteacutes deacuteducation ou de formation Aussi plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes

nheacutesitent pas agrave parler de communauteacute et de solidariteacute Ainsi 16 des 90 reacutepondant-es

utilisent le terme de laquo communauteacute raquo et plusieurs reacutefegraverent eacutegalement agrave des termes comme

laquo aide raquo laquo soutien raquo et laquo sens de la communauteacute raquo

[L]es GULs et autres groupes similaires qui jour apregraves jour fournissent du support agrave la communauteacute et aux neacuteophytes [id 31 q41]

Il faudrait mettre laccent sur laide quune bonne communauteacute peut apporter [id 81 q41]

[L]e niveau (tregraves grand) de soutien par la communauteacute [id131 q41]

Le logiciel libre est probablement le premier laquo Social Network raquo ducirc agrave son modegravele de gestion et au sens de communauteacute quil apporte [id156 q 41]

Ces extraits rejoignent les propos de Benkler et Nissembaum (2006) que nous avons

preacutesenteacutes plus tocirct agrave leffet que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre simplement

appreacutehendeacutes sous leurs aspects fonctionnels et eacuteconomiques mais eacutegalement comme des

plateformes permettant aux citoyens dexpeacuterimenter des formes originales dassociation et

dengagement social Pour terminer la description de ces reacuteponses en ce qui concerne les

associations dentraide notons le rocircle des activiteacutes informelles deacuteducation populaire pour

soutenir les usagers et usagegraveres du logiciel libre

Ateliers populaires du libre FreeGeek et autre GUL permettent aux non-usagers et aux usagers de trouver un reacuteseau dentraide local et relativement informel concernant le logiciel libre et le bidouillage et le recyclage informatique [id51 q32]

CIRST - Note de recherche | page 28

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre

Un eacuteleacutement qui ressort de notre enquecircte concerne le rocircle important attribueacute aux institutions

publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre Cest en particulier le secteur de

ladministration publique (ou des services gouvernementaux) de mecircme que celui de

leacuteducation qui retiennent lattention Agrave la question 31 (laquo Selon vous vers quel secteur

dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et

ladoption du logiciel libre au Queacutebec raquo - question fermeacutee) 34 personnes ont indiqueacute que

ladministration publique constitue le principal secteur vers lequel devraient ecirctre dirigeacutes les

efforts pour la promotion du logiciel libre 36 autres reacutepondant-es ont identifieacute leacuteducation

(primaire et secondaire ndash 28 ndash et eacuteducation supeacuterieure ndash 8) comme le secteur le plus

approprieacute vers lequel mettre les efforts Cette place importante des institutions publiques

pour la promotion et ladoption des logiciels libres contraste avec la strateacutegie mise de

lavant par les partisan-es eacutetasunien-es de llaquo open source raquo qui misent sur les grandes

entreprises du Fortune 500 (Raymond 1999) pour parvenir agrave leurs fins

Tableau 35 Secteurs dactiviteacutes privileacutegieacutes (Question 31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacutes les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec)

Administration publique (feacutedeacuterale provinciale municipale) 34 3778

Eacuteducation primaire et secondaire 28 3111

Eacuteducation supeacuterieure 8 889

Entreprises priveacutees 6 667

Politiques publiques (politiques de droits dauteurs CRTC) 4 444

Organismes communautaires 2 222

Communauteacute du logiciel libre (deacuteveloppement de logiciels groupes dutilisateurs) 1 111

Autre 7 778

Total 90 10000

Comme nous lavons constateacute ailleurs (Couture 2007) les revendications et les strateacutegies

des acteurs et actrices des logiciels libres semblent prendre des formes diffeacuterentes en

fonction du contexte social et politique ougrave elles sont mises en œuvre Ainsi contrairement

au contexte eacutetasunien ougrave le marcheacute est geacuteneacuteralement perccedilu comme lun des principaux

CIRST ndash Note de recherche | page 29

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

moteurs eacuteconomiques le Queacutebec sest traditionnellement appuyeacute sur lEacutetat comme levier

eacuteconomique De plus les reacuteponses agrave notre questionnaire reflegravetent probablement les efforts

du secteur public deacutejagrave mis de lavant dans le passeacute pour promouvoir le logiciel libre et que

nous avons preacutesenteacutes en introduction le projet MILLE en eacuteducation ou les diffeacuterentes

expressions dinteacuterecirct du ministegravere des Services gouvernementaux

321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo

Dune maniegravere geacuteneacuterale les reacutepondant-es semblent accorder un rocircle important aux

institutions publiques eacutetant donneacute la masse dutilisateurs pouvant ecirctre rejointe par celles-ci

Ils et elles insistent sur le large bassin dusagers autant au sein de ladministration publique

que de leacuteducation qui pourraient adopter le logiciel libre

Concernant les administrations publiques ils et elles eacutecrivent par exemple

Cela rejoindrait un plus grand nombre de personnes qui seraient par la suite plus ouvertes agrave utiliser du libre agrave la maison [id64 q32]

Cest prometteur pour le deacuteveloppement du logiciel libre (grand pouvoir dachat utilisateurs assez forts) [id129 q32]

Nous retrouvons eacutegalement un discours similaire en ce qui concerne le secteur de

leacuteducation

Le milieu de lrsquoeacuteducation au premier chef car il touche un eacutenorme bassin de population plus drsquoun million drsquoeacutelegraveves et pregraves de 80 [mille] enseignants [id29 q32]

Par contre pour avoir un impact public passer par leacuteducation 25 des gens ont un emploi lieacute au monde de leacuteducation et en plus les jeunes forment la relegraveve [id129 q31)

Les eacutecoles les bibliothegraveques et les universiteacutes car cest accessible agrave beaucoup de personnes [id124 q31]

Plusieurs personnes notent eacutegalement leffet dentraicircnement que pourrait avoir ladoption du

logiciel libre par ladministration publique ou leacuteducation

Effets dentraicircnement des gouvernements nationaux et locaux sur les entreprises parapubliques organismes communautaires et les entreprises priveacutees [id98 q31]

Un exemple reacuteussi vers une solution libre agrave ce genre de projet donnerait une seacuterieuse visibiliteacute et creacutedibiliteacute agrave ladoption du LL [logiciel libre] [id108 q31]

CIRST - Note de recherche | page 30

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

322 Eacuteduquer aux logiciels libres

Lorsque les reacutepondant-es reacutefegraverent au secteur de leacuteducation cest cependant la dimension

peacutedagogique plutocirct queacuteconomique qui est la plupart du temps mise de lavant Ainsi si le

secteur de leacuteducation doit adopter des logiciels libres il semble que ce soit avant tout pour

que les gens connaissent le logiciel libre et les valeurs qui lui sont associeacutees

Pour encourager les valeurs de partage et non de piratage nous devons encourager lutilisation de logiciels libres [id16 q31]

Eacuteducation En commenccedilant par montrer aux jeunes quils ont la possibiliteacute dapprendre et de deacutevelopper dans le domaine informatique sans deacutependre des lignes de penseacutee neacutefastes drsquoune socieacuteteacute monopoliste et capitaliste agrave lexcegraves De leur permettre de voir et de choisir ce qui leur convient le mieux [id106 q31]

Cest par lacquisition de connaissances et dapprentissages relieacutes aux logiciels libres que les apprenants reacutealiseront quil existe des solutions libres [id 46 q31]

La derniegravere citation est exemplaire en regard de nos inteacuterecircts theacuteoriques car elle met de

lavant la diversiteacute des choix possibles dans le domaine technologique En effet pour ce

reacutepondant mettre en place une formation aux logiciels libres nest pas lieacutee agrave la neacutecessiteacute

dadopter sine qua non les logiciels libres mais plutocirct agrave la neacutecessiteacute de laquo reacutealiser quil existe

des solutions libres raquo Il sagit en quelque sorte de former les eacutetudiant-es agrave lexistence dune

pluraliteacute de possibiliteacutes technologiques Leacuteducation paraicirct donc un secteur dactiviteacutes

crucial pour les reacutepondants et les reacutepondantes autant pour sa capaciteacute agrave creacuteer une demande

en logiciels libres que pour son rocircle peacutedagogique deacuteducation aux logiciels libres

323 Ougrave diriger les efforts

Les reacutepondants et reacutepondantes donnent eacutegalement plusieurs reacuteponses concernant les

diffeacuterentes maniegraveres de favoriser ladoption du logiciel libre au sein des institutions

publiques Dans le tableau 45 nous avons fait ressortir ces reacuteponses en les divisant en

diffeacuterentes cateacutegories - toujours construites a posteriori ndash ce qui donne une ideacutee de la

maniegravere dont la migration vers des logiciels libres devrait ecirctre accomplie des secteurs qui

pourraient ecirctre cibleacutes ainsi que des groupes plus susceptibles de faire pression aupregraves du

gouvernement Un aspect remarquable de ces reacuteponses est limportance attribueacutee aux

dispositifs technologiques pour favoriser ladoption du logiciel libre comparativement agrave

dautres initiatives laquo sociales raquo comme la formation le lobbying aupregraves des deacuteputeacutes ou la

CIRST ndash Note de recherche | page 31

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

mise en place de politiques publiques Nous pourrions ici poser lhypothegravese dun certain

deacuteterminisme technique encore tregraves preacutegnant parmi les acteurs et actrices du logiciel libre

alors que ceux-ci et celles-ci attribuent aux technologies une capaciteacute inheacuterente de

changement social Agrave notre avis une importance trop restrictive accordeacutee aux technologies

pourrait avoir leffet pervers de deacuteleacutegitimer des actions et des initiatives qui auraient des

impacts significatifs sur le plan eacuteconomique ou politique Concernant les groupes de

pression notons en particulier lentreprise Savoir-Faire Linux qui a eacuteteacute mentionneacutee trois

fois Ceci peut vraisemblablement sexpliquer par la requecircte en jugement deacuteclaratoire faite

par cette entreprise contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec pour contester lattribution sans

appel doffres dun marcheacute agrave Microsoft (Savoir-Faire Linux 2008)

Pour favoriser cette adoption du logiciel libre dans le monde de leacuteducation en particulier

au niveau primaire et secondaire quelques reacuteponses font reacutefeacuterence au projet MILLE qui

nous lavons deacutejagrave indiqueacute preacuteceacutedemment a reccedilu dans le passeacute une couverture meacutediatique

importante Dautres reacutepondants et reacutepondantes font reacutefeacuterence aux organismes GRICS ou

AQUOPS impliqueacutes dans le monde de leacuteducation Un reacutepondant mentionne que le projet

Cyber-savoir agrave la Commission scolaire de Montreacuteal (CSDM) pourrait constituer un vecteur

vers ladoption de logiciels libres Un autre reacutepondant reacutefegravere aux groupes comme Maillons

et Facil pour faire pression aupregraves du gouvernement Finalement au niveau de leacuteducation

supeacuterieure quelqursquoun mentionne le partenariat universiteacute-industrie qui laquo pourrait ecirctre un

tremplin par lequel le libre peacutenegravetre lindustrie agrave partir de lacadeacutemique raquo [id13q32]

CIRST - Note de recherche | page 32

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 36 Ougrave diriger les efforts Comment le faire Groupes de pression bullGNU bullSavoir-faire Linux (3) bullIl faudrait bien sucircr offrir des formations pour accompagner les gens bullCLLAP durant le transfert bullZone libre en eacuteducation bullLe remplacement des infrastructures informatiques par des solutions bullSQIL entiegraverement libre car dans ce domaine les solutions ont fait leurs preuves bullFACIL depuis longtemps De plus ceci nrsquoaurait pratiquement pas dimpact pour bullKoumbit les utilisateurs qui sont selon moi les plus reacuteticents aux changements bullGRICS bullLemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes bullGULL administrations bullLabCMO bullOpenOffice (4) bullFirefox (2) Quel secteur en particulier bullLinux (3) bullEacuteducation bullLa Commission des Leacutesions professionnelles (CLP) a un systegraveme bullReacuteseau de la santeacute informatique qui tourne sous Linux bullBibliothegraveques publiques eacutecoles primaires et bullUbuntu secondaires administrations bullTypo3 (Lamp) vs IIS Mysql vs Oracle municipalesprovinciales bullMigration technologique plateforme centrale vers une solution libre bullLe Web au gouvernement du Queacutebec bullUtilisation WEB dapplications bullRevenu Queacutebec bullLe passage agrave des CMS libres ou mecircme des EMS eacuteventuellement bullInstitutions scolaires Alfresco par exemple est en train de faire une perceacutee tranquillement bullCRSH et organismes de financement bullAsterisk bullProjets deacuteducation internationale bullPDFCreator bullInstitutions denseignement

bullCommissions scolaires

324 Quelles politiques publiques

Lun des aspects surprenants de notre enquecircte est la quasi-absence de mentions explicites agrave

des politiques publiques et ce malgreacute le rocircle important attribueacute aux institutions publiques

que nous avons deacutecrit plus tocirct Ainsi agrave la question 31 (question fermeacutee) seulement quatre

des 90 reacutepondant-es ont indiqueacute privileacutegier des efforts dans la mise en place de politiques

publiques favorables aux logiciels libres En constatant ces reacuteponses nous avions dabord

penseacute quune faible importance eacutetait attribueacutee aux politiques publiques Toutefois en

analysant les questions ouvertes il semble bel et bien que la question des politiques

publiques soit effectivement une veacuteritable preacuteoccupation mais que les acteurs et actrices y

reacutefegraverent par dautres termes que lexpression laquo politiques publiques raquo16

Notons tout dabord que plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes sexpriment en termes dun

De plus comme cette question eacutetait fermeacutee avec la possibiliteacute dune seule reacuteponse il est possible que plusieurs personnes aient choisi une reacuteponse plus geacuteneacuterale par exemple laquo eacuteducation raquo ou laquo administration raquo qui peut englober les politiques publiques

CIRST ndash Note de recherche | page 33

16

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

laquo devoir raquo pour lEacutetat (ladministration publique ou le secteur de leacuteducation) dadopter des

logiciels libres (les soulignements sont de nous)

Les administrations publiques ont le devoir de ne pas couper le marcheacute des logiciels aux entreprises queacutebeacutecoises Or preacutesentement ce sont des contrats aux sommes imposantes qui sont donneacutes agrave Microsoft sans appels doffres [id16 q32]

Les administrations publiques devraien t toutes utiliser des logiciels libres [id64 q32]

All public sector institutions schools universities should us e open source to ensure the continued enhancement of the bien commun (access to and for all) [id37 q32]

Comme dautres instances gouvernementales agrave travers le monde notre gouvernement ainsi que nos diffeacuterentes administrations publiques devraien t utiliser des logiciels libres et investir davantage dans la formation des utilisateurs que dans lachat de logiciels proprieacutetaires [id36 q32]

Certaines reacuteponses concernent plus speacutecifiquement les appels doffres et les subventions

publiques (voire mecircme priveacutees) qui devraient favoriser lusage du logiciel libre

Helping Centraide (which funds a lot of non-profits) modify their technology support grant to include consulting as an option instead of only buying off-the-shelf proprietary software as it currently does [id7 q32]

Lors du lancement dun appel doffres public par un organisme gouvernemental ou paragouvernemental pour un projet relieacute aux technologies de linformation il devrait ecirctre indiqueacute que les offres proposant une solution ouverte et libre seront privileacutegieacutees [id10 q32]

Dautres reacuteponses vont eacutegalement dans le sens dune politique dutilisation du logiciel libre

au sein des administrations publiques

Le gouvernement pourrait utiliser des logicielsformats libres pour leur donner creacutedibiliteacute et visibiliteacute aupregraves de la population [id34 q32]

Lemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes administrations [id26 q32]

OpenDocument Format Ce format de document bureautique sil eacutetait eacutetabli comme norme dans les eacutecoles et administrations pourrait forcer ladoption rapide de programmes tels que AbiWord et OpenOfficeorg projets libres [id5 q32]

Un reacutepondant mentionne quant agrave lui la possibiliteacute dobliger les vendeurs agrave distinguer le

mateacuteriel et le logiciel allant par exemple agrave lencontre de la pratique actuelle qui consiste agrave

preacuteinstaller le logiciel Windows sur les ordinateurs mis en vente sur les portables

CIRST - Note de recherche | page 34

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Diffeacuterencier le mateacuteriel du logiciel en obligeant les vendeurs agrave indiquer preacuteciseacutement le prix du mateacuteriel et celui du logiciel et permettre de prendre lun ou lautre sans obligation dacheter les deux (ventes lieacutees) [id9 q32]

Finalement notons deux derniegraveres reacuteponses qui soutiennent que les institutions publiques

doivent jouer un rocircle plus important dans lorganisation dactiviteacutes ou de programmes

favorisant le deacuteveloppement de logiciels libres ou de contenus libres

Lorganisation de grands concours mettant en valeur et faisant la reconnaissance du travail effectueacute en logiciel libre [id6 q32]

Le Wikipeacutedia francophone qui pourrait ecirctre financeacute par les pouvoirs publics (comme en Allemagne) ou dont le contenu pourrait du moins ecirctre enrichi collectivement par la faute de certains protocoles mis en place au niveau des universiteacutes [id7 q32]

Malgreacute ces deux derniegraveres reacuteponses il semble que dans leur majoriteacute les reacutepondants et

reacutepondantes nattribuent pas un rocircle positif important au gouvernement concernant les

activiteacutes de deacuteveloppement de logiciel libre Aucun-e ne mentionne la possibiliteacute dun

deacuteveloppement de logiciels libres qui pourrait ecirctre financeacute au moins en partie par les

institutions publiques17 Le rocircle du gouvernement semble se limiter agrave ladoption de

technologies existantes

Finalement il est remarquable de ne retrouver pour lensemble des reacuteponses ouvertes que

tregraves peu de reacutefeacuterences aux instances ou aux politiques feacutedeacuterales Parmi celles-ci notons

quun reacutepondant indique avoir eacutetudieacute lors de sa maicirctrise en sciences politiques le lien entre

la question du logiciel libre et laquo le processus de reacuteforme du droit dauteur au Canada ainsi

que son incidence sur le monde de lenseignement raquo [id 101 q22] Une autre reacutepondante

[id187] soutient quant agrave elle la neacutecessiteacute pour les organismes subventionnaires de

recherche dont le CRSH (Conseil de recherche en sciences humaines ndash organisme feacutedeacuteral)

dutiliser des logiciels libres eacutetant donneacute quils reccediloivent du financement public Finalement

un autre reacutepondant indique ecirctre agrave lemploi de Statistique Canada mais naborde toutefois

pas le rocircle eacuteventuel de ce ministegravere ou du gouvernement feacutedeacuteral sur la question du logiciel

libre Mise agrave part la question du droit dauteur mentionneacutee une seule fois on ne retrouve

dans les reacuteponses aucune reacutefeacuterence agrave des domaines de juridiction proprement feacutedeacuterale Le

Par exemple un peu agrave la maniegravere dont le gouvernement avait eacutelaboreacute dans les anneacutees 1990 un programme qui accordait dimportantes subventions agrave la creacuteation dentreprises en multimeacutedia

CIRST ndash Note de recherche | page 35

17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

projet de loi C-61 de reacuteforme du droit dauteur ou encore certaines reacuteformes du CRTC

concernant la neutraliteacute de lInternet qui pourraient avoir un impact important sur la

question du logiciel libre ne sont pas abordeacutes explicitement par les reacutepondants et

reacutepondantes

Nous pouvons en deacutefinitive conclure que la plupart des reacutepondants et reacutepondantes pensent

que les institutions doivent jouer un rocircle important dans ladoption du logiciel libre

Toutefois la maniegravere exacte dont pourraient se concreacutetiser ces interventions est beaucoup

moins claire De plus il semble que les reacutepondants et les reacutepondantes envisagent davantage

des solutions au niveau des politiques queacutebeacutecoises qursquoau niveau feacutedeacuteral

33 Femmes et logiciels libres

Nous avons choisi de consacrer une attention particuliegravere aux activiteacutes porteacutees par les

femmes dans le cadre de notre enquecircte Ce choix danalyse est motiveacute par le constat dune

faible participation des femmes dans le monde du logiciel libre mis de lavant dans

certaines recherches sociales Par exemple le sondage en ligne reacutealiseacute en 2002 dans le

cadre de lrsquoenquecircte europeacuteenne FLOSS avait reacuteveacuteleacute une proportion de 11 de femmes

parmi un eacutechantillon de 2 784 laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo (Ghosh et coll 2002)

De plus certains auteur-es ont noteacute que cette disproportion dans la participation des

hommes et des femmes eacutetaient plus marqueacutee encore dans le monde du logiciel libre que

dans celui de linformatique proprieacutetaire (Lin 2006 Nafus et coll 2006 Levesque et

Wilson 2004) Cette tregraves faible preacutesence des femmes apparaicirct dautant plus eacutetonnante si

lrsquoon considegravere les principes du logiciel libre qui affirment le droit pour tous - et toutes - de

faire usage des logiciels et de participer agrave leur deacuteveloppement

Les reacutesultats de notre enquecircte se deacutemarquent toutefois de cette faible preacutesence des femmes

mise de lavant dans les enquecirctes preacuteceacutedentes Ainsi 14 femmes ont reacutepondu agrave notre

questionnaire sur un eacutechantillon de 90 personnes ce qui donne une proportion denviron

15 18 Bien que ce taux soit encore assez faible il contraste avec le 11 reacuteveacuteleacute dans

Un autre aspect inteacuteressant agrave noter est que les trois personnes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire et provenant des reacutegions les plus eacuteloigneacutees (Mauricie Gaspeacutesie Abitibi-Teacutemiscamingue) sont toutes des

CIRST - Note de recherche | page 36

18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

leacutetude de Ghosh et coll (2002) citeacute plus tocirct Parmi dautres causes (dont le caractegravere

exploratoire de notre eacutetude) cet eacutecart pourrait peut-ecirctre sexpliquer par le fait que la

preacuteceacutedente eacutetude avait limiteacute la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciel libre raquo aux seules

personnes qui avaient effectivement contribueacute au code source dun logiciel libre19 Agrave

linverse notre enquecircte rejoignait plus largement lensemble des acteurs et actrices

impliqueacutes dans des initiatives et projets lieacutes au logiciel libre sans restriction par rapport agrave

lactiviteacute speacutecifique dans laquelle ils et elles sont engageacute-es Ainsi la plupart des

reacutepondantes ont indiqueacute avoir reccedilu linvitation agrave participer agrave notre enquecircte par des listes de

diffusion non orienteacutees de maniegravere speacutecifique vers les aspects techniques du logiciel libre

cinq ont reccedilu le questionnaire directement par lentremise dun-e ami-e ou dun-e collegravegue

trois par la liste des Ateliers populaires du libre (APL) deux par la liste du Centre de

documentation sur leacuteducation des adultes et la condition feacuteminine (CDEacuteACF) Quatre

autres reacutepondantes ont deacuteclareacute lrsquoavoir reccedilu par lrsquoune des listes suivantes le Carrefour

Eacuteducation la liste de lrsquoEacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences de linformation le

LabCMO et finalement LinuQ

Les reacuteponses agrave notre questionnaire permettent de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes Le tableau 37 donne une repreacutesentation

quantitative de la participation diffeacuterencieacutee des hommes et des femmes dans les diffeacuterentes

cateacutegories construites analytiquement et deacutecrites dans le premier axe de notre analyse

(lengagement dans une multitude de petits projets) Comme un-e mecircme reacutepondant-e peut

ecirctre engageacute-e dans plusieurs types drsquoactiviteacutes dans le monde du logiciel libre il-elle peut se

femmes Sans pouvoir conclure quoi que ce soit eacutetant donneacute la taille de leacutechantillon ces reacutesultats exploratoires nous amegravenent toutefois agrave consideacuterer la pertinence dune eacuteventuelle recherche qui aborderait lusage des logiciels libres en reacutegion eacuteloigneacutee en portant une attention particuliegravere aux formes dusages deacuteployeacutees par les femmes

Leacutechantillonnage reacutealiseacute par Ghosh et coll a proceacutedeacute en deux eacutetapes La premiegravere eacutetape a consisteacute agrave la maniegravere de notre propre enquecircte agrave diffuser une invitation sur diffeacuterents forums de discussions eacutelectroniques mais en ciblant cette fois plus speacutecifiquement et explicitement les laquo deacuteveloppeur-es raquo Ce premier eacutechantillon qui reacuteunissait 2 784 personnes a ensuite eacuteteacute reacuteduit agrave environ 500 personnes en ne retenant que les reacutepondant-es dont le nom figurait effectivement comme auteur-e dans le code source dun logiciel Lenquecircte de Ghosh et coll deacutefinissait donc la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo comme contributeur-e ou auteur-e dune partie du code source

CIRST ndash Note de recherche | page 37

19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

retrouver dans plus dune cateacutegorie drsquoengagement20 Pour cette raison le total des chiffres

de la premiegravere colonne (nombre de reacutepondant-es) est nettement supeacuterieur au nombre

effectif de reacutepondant-es agrave notre questionnaire et la somme des colonnes en pourcentage est

supeacuterieure agrave 100 Il importe donc ici de ne pas srsquoattacher aux chiffres et pourcentages

preacutecis preacutesenteacutes dans ce tableau compte tenu de lrsquoimpossibiliteacute drsquoinduire des conclusions

statistiquement significatives agrave partir de nos reacutesultats21 mais plutocirct drsquoen faire ressortir les

grandes lignes Ainsi le tableau 37 est eacuteclairant car il rend compte drsquoune faible

implication des femmes dans le deacuteveloppement de logiciels comparativement agrave dautres

activiteacutes comme la participation agrave des groupes sociaux et leacuteducation qui contribuent

neacuteanmoins agrave lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre22

Tableau 37 Participation selon le sexe et le type dengagement

Type dengagement (repris de la section 1)

Nombre de reacutepondant-es

sexecateacutegorie

cateacutegoriesexe

h f h f h f

Deacuteveloppement de logiciels 35 1 972 27 460 714

Groupes sociaux 45 8 840 16 592 571

Eacuteducation 32 8 800 20 421 571

Usage migration 14 8 636 364 184 571

Lanalyse qualitative des reacuteponses permet de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes

20 Sur le plan de lanalyse les cateacutegories de types drsquoengagement utiliseacutees ici meacuteriteraient decirctre reformuleacutees ou du moins de faire lobjet dune plus grande reacuteflexion collective Cest notamment le cas des cateacutegories laquo Deacuteveloppement de logiciels raquo et laquo Usage migration raquo qui recoupent des activiteacutes parfois difficiles agrave distinguer Or cette cateacutegorisation est importante car elle rejoint nous lexpliquerons plus tard des enjeux de reconnaissance des acteurs et actrices engageacute-es dans le logiciel libre21 Notamment comme nous lavons expliqueacute plus tocirct le recrutement de nos reacutepondant-es sest fait par la technique boule de neige et il est tregraves probable que lorientation de notre appel ait davantage rejoint le milieu communautaireassociatif ougrave lon retrouve davantage de femmes Les donneacutees ne repreacutesentent donc que les personnes qui ont reacutepondu agrave notre enquecircte22 Ce tableau fait eacutegalement ressortir une plus grande implication chez les hommes au sein de groupes sociaux plutocirct que dans le deacuteveloppement de logiciels Cette situation sexplique peut-ecirctre par le fait que nos reacutepondants proviennent davantage des associations et des groupes communautaires Neacuteanmoins il serait inteacuteressant dexplorer plus profondeacutement la place des groupes sociaux dans lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 38

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Les activiteacutes de promotion et deacuteducation constituent un moyen important dimplication des

femmes des confeacuterences formelles et informelles des cours et ateliers de formation Dans

les activiteacutes de formation et deacuteducation toute proportion gardeacutee il y a un taux de

participation plus marqueacute parmi les femmes que parmi les hommes Dans ce type

deacuteveacutenements lrsquoon trouve les preacutesentations mensuelles de Facil les Rencontres mondiales

du logiciel libre et le Colloque sur le logiciel libre du LabCMO (septembre 2007) Les

femmes indiquent participer (tant comme participantes que comme organisatrices et

formatrices) agrave des formations de base et professionnelles la suite OpenOffice

Thunderbird Mozilla The Gimp formations des enseignant(e)s par la Commission

scolaire etc Nous avons inclus dans cette cateacutegorie la preacuteparation des tutoriels et

leacutelaboration de documentation technique

La participation agrave des groupes sociaux semble retenir linteacuterecirct des femmes autant que celui

des hommes Au moins une quinzaine de groupes ont eacuteteacute mentionneacutes par les femmes dont

LinuQ Koumbit Facil StudioXX ainsi que des organismes plus institutionnels comme

ceux des universiteacutes et des laboratoires universitaires Universiteacute Laval lrsquoAssociation

queacutebeacutecoise des utilisateurs de lrsquoordinateur au primaire-secondaire (AQUOPS) LabCMO

UQAT

Lusage personnel et professionnel semble ecirctre lrsquoun des modes dappropriation du libre les

plus freacutequemment mis de lavant Plus de la moitieacute des femmes ont mentionneacute

explicitement utiliser des logiciels libres dans leur vie quotidienne ou professionnelle Par

contre en analysant lensemble des reacuteponses nous pouvons assez prudemment assumer que

lensemble des femmes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire sont des utilisatrices

conscientes de logiciels libres que ce soit des systegravemes de gestion de contenu blogues

wikis logiciels de comptabiliteacute etc Plusieurs reacutepondantes ont eacutegalement mentionneacute

reacutealiser des activiteacutes de configuration et dadministration de serveurs ou de reacuteseaux ainsi

que des activiteacutes de recherche sur des logiciels speacutecialiseacutes

Les activiteacutes de deacuteveloppement de logiciels retiennent moins lattention des femmes Ainsi

seules quelques activiteacutes de conception de logiciels libres ont eacuteteacute mentionneacutees par des

femmes dont le projet AliXe Cependant plusieurs reacutepondantes ont indiqueacute reacutealiser des

CIRST ndash Note de recherche | page 39

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

activiteacutes qui sans ecirctre lieacutees directement agrave la programmation informatique pourraient ecirctre

associeacutees au deacuteveloppement de logiciels conseillegravere technique localisation traduction et

eacutelaboration des tutoriels etc

Comme nous lavons preacutesenteacute agrave la section 22 plusieurs auteures feacuteministes notent que la

deacutefinition mecircme de ce qui constitue linnovation technologique est sujette agrave des

changements historiques Judy Wajcman (2006 p 43) explique par exemple que

lapparente absence des femmes dans linnovation technologique est en partie due agrave la trop

grande attention porteacutee aux activiteacutes de conception (par exemple la programmation

informatique) au deacutetriment dautres activiteacutes pourtant cruciales au succegraves dune innovation

comme la gestion du projet la publiciteacute la documentation technique etc Suivant cette

analyse il nest pas eacutetonnant de constater que leacutequivalence faite dans les eacutetudes

preacuteceacutedentes entre laquo contribution au code source raquo et laquo deacuteveloppement de logiciel libre raquo ait

conduit plusieurs chercheur-es agrave se repreacutesenter cette derniegravere activiteacute comme masculine

Dans le cadre de notre enquecircte nous avons constateacute une implication assez importante des

femmes dans des activiteacutes peacuteripheacuteriques agrave la programmation informatique Cependant

mecircme en consideacuterant ces activiteacutes peacuteripheacuteriques la participation des femmes et des

hommes est toutefois loin decirctre eacutegale dans le monde du logiciel libre Pour cette raison il

semble important de mettre en valeur les diffeacuterentes formes dengagement dans le monde

du logiciel libre dans lesquelles sinvestissent les femmes et en particulier de reconsideacuterer

la deacutefinition du laquo deacuteveloppement de logiciels raquo de maniegravere plus inclusive Pour reprendre

les mots des journalistes Perline et Noisette dans le livre La bataille du logiciel libre

(2006)

Une communauteacute de deacuteveloppeurs du libre est dabord agrave leacutevidence composeacutee de programmeurs Mais ils ne forment pas la communauteacute sil ny avait tous les autres indispensables agrave la reacuteussite du logiciel les becircta-testeurs les reacutedacteurs de modes demploi les traducteurs etc Cest pourquoi la notion de laquo deacuteveloppeur raquo est preacutefeacuterable agrave celle de laquo programmeur raquo lorsquon parle de la communauteacute du libre en geacuteneacuteral (2006 p59)

CIRST - Note de recherche | page 40

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 38 Limplication des femmes dans diffeacuterents projets

Groupes sociaux et activiteacutes permanentes

bullFACIL bullFondation pour une bibliothegraveque bullUniversiteacute du Queacutebec en AbitibishybullKoumbit globale Programme Observatoire des Teacutemiscamingue bullStudioXX SIGB (Systegravemes inteacutegreacutes de Gestion de bullLrsquoAssociation queacutebeacutecoise des bullLinuQ Bibliothegraveques) libres utilisateurs de lrsquoordinateur au bullLinux meetup bullLabCMO UQAM primaire-secondaire (AQUOPS) bullLeacuteviunx bullUPAM bullTux cafeacute bullAteliers populaires du libre bullUniversiteacute Laval

Projets de deacuteveloppement des logiciels

bullAliXe (projet de live CD)

Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

bullParticipation aux preacutesentations bull Formatrice pour les utilisateurs de bullFormations Traitement de limage mensuelles de FACIL Claroline (agrave UQAT) avec The Gimp Le 3D avec bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi bullFormation sur Ubuntu Blender Production audionumeacuterique sur les SIGB libres et autres outils utiles bullEnseignement de linformatique avec la avec Ardour Confection de sites pour les professionnels de linformation suite OpenOffice Thunderbird et Firefox Web dynamiques avec Drupal et pour les scientifiques bullFormations aux logiciels libres Formation sur Pure Data bullFormation en informatique et en bullParticipation agrave une rencontre de Linux- Organisation des ateliers sur le sujet alphabeacutetisation aupregraves du CAPE Queacutebec Ludogorie Numeacuterique (jeux videacuteo bullRencontres mondiales du Logiciel libre bullRococo 3D) (atelier GIMP en peacutedagogie eacuteteacute 2007 bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullJe trouve des professeurs de qualiteacute Amiens France) bullParticipation au Colloque sur le logiciel bullJorganise les ateliers bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL libre du LabCMO bullPreacuteparation des tutoriels (pour LGM bullConseillegravere technopeacutedagogique en priveacute utiliser GIMP et Scribus) bullParticipation au Groupe et en institution scolaire primaire et bullLibre Graphics Meeting (atelier art interdisciplinaire des logiciels libres adulte (formation geacuteneacuterale des adultes) numeacuterique libre mai 2007 bullCours sur le logiciel libre Montreacuteal) bullFormation dans ma Commission scolaire (aupregraves denseignants aussi sensibilisation aupregraves des cadres)

Usages migrations administrations de serveurs usages laquo simples raquo

bullUtilisation des logiciels libres dans ma bullConfiguration des serveurs ndash SME bullInstallation des logiciels libres dans vie deacutetudiante et quotidienne Server certains laboratoires informatiques agrave bullUtilisation personnelle de logiciels bullTeacuteleacutephonie IP lUniversiteacute Laval libres bullEgroupeware bullRecherche de logiciels pour le bullUsage du Kubuntu sur le serveur bullService de soutien en reacuteseautique et franccedilais et les matheacutematiques bullUsage des logiciels libres dans les serveurs aupregraves dune clientegravele bullRecherche dun autre systegraveme cours technologiques de lUniversiteacute dorganismes communautaires dexploitation tel qursquoUbuntu Laval bullApplications LTSP dans les eacutecoles bullUtilisation de la plateforme bullMises en place et mises agrave jour de CMS primaires et secondaires Claroline blogue wiki galeries de photos etc bullJe fais partie du soutien technique et bullUsage des wikis dans les bullLogiciel de comptabiliteacute jeacutelabore leacutevolution technique du programmes deacutecole secondaire

laboratoire boot OSX-UBUNTU STUDIO et du mateacuteriel peacuteripheacuterique

CIRST ndash Note de recherche | page 41

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public

La derniegravere question de notre enquecircte visait agrave obtenir lopinion des reacutepondants et

reacutepondantes concernant un eacuteventuel document public (laquo 41 Dans le cadre de cette

recherche nous souhaitons reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un

ldquoportraitrdquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes

dans ce document raquo) Nous pouvons constater une grande richesse dans les reacuteponses

individuelles ainsi quune coheacuterence certaine entre celles-ci Un document dinteacuterecirct public

devrait agrave notre avis analyser plus en profondeur ces reacuteponses que nous pourrons partager

sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des

reacutepondant-es Plusieurs de ces reacuteponses relatent les nombreux malentendus voire labsence

dinformation concernant les logiciels libres Plusieurs ont eacutegalement manifesteacute le deacutesir de

recevoir une information bien structureacutee complegravete et actuelle concernant les logiciels libres

en geacuteneacuteral mais eacutegalement des informations plus locales et concregravetes lieacutees agrave la situation

queacutebeacutecoise et qui pourraient les aider au quotidien Plusieurs notent par ailleurs labsence

de donneacutees statistiques concernant les logiciels libres au Queacutebec de mecircme que la neacutecessiteacute

de documenter davantage les cas dusage des logiciels libres dans les diffeacuterents domaines

Le tableau 47 propose une structure pour le document final agrave partir des diffeacuterentes

reacuteponses obtenues Lrsquoannexe II preacutesente diffeacuterentes citations pour chacun des eacuteleacutements du

tableau

Notons finalement que certaines reacuteponses permettent de faire ressortir un public cible plus

speacutecifique qui ne serait pas le grand public Il sagirait en particulier de viser les laquo gens

travaillant dans le milieu de linformatique raquo [id 123] ou bien encore les laquo eacutetudiants les

employeacutes les cadres raquo [id121]

CIRST - Note de recherche | page 42

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 39 Structure dun document dinteacuterecirct public

Partie 1 Introduction aux logiciels libres

11 Deacutemystification du libre Deacutefinitions principes et liberteacutes du libre Historique du mouvement Aspect communautaire du libre

12 Avantages et limites du libre Avantages beacuteneacutefices impacts positifs du libre Limites du libre

13 Impact eacuteconomique du libre

14 Politiques publiques (standards ouverts licences) Licences libres Standards ouverts Accegraves libre aux informations donneacutees et recherches scientifiques

Partie 2 Contexte du logiciel libre au Queacutebec

21 Vue geacuteneacuterale du libre au Queacutebec

22 Situation par secteur eacuteconomique (au Queacutebec)Eacuteducation Entreprises priveacutees Administration publique Communauteacutes du libre Des portraits dindividus

Partie 3 Exemples concrets dusage et de deacuteveloppement de logiciels libres au Queacutebec

31 Situation au Queacutebec compareacutee aux autres pays

32 Eacutetudes des cas tireacutees dorganismes des usages des projets des initiatives

33 Exemples des logiciels existants et de systegravemes dopeacuteration

Partie 4 Informations pratiques

41 Statistiques dusage du libre au Queacutebec et ailleurs

42 Offres de formation du soutien de linstallation et de maintien

CIRST ndash Note de recherche | page 43

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Conclusions et pistes futures de recherche

Nous souhaitions dans le cadre de cette enquecircte reacutealiser un portrait du logiciel libre au

Queacutebec cest-agrave-dire une analyse abordant de faccedilon large les activiteacutes projets acteurs et

actrices du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois Nous navions cependant pas la

preacutetention de proposer un portrait exhaustif de la situation queacutebeacutecoise ce qui aurait

demandeacute des ressources consideacuterables si cela avait mecircme eacuteteacute possible Notre objectif eacutetait

donc plus humblement de reacutealiser un premier jet exploratoire qui puisse ecirctre enrichi par la

suite par nous ou par dautres Dans ce sens ce portrait demeure partiel et probablement

partial Cest pour cette raison que nous avons intituleacute notre recherche laquo UN raquo - et non pas

laquo LE raquo - portrait du libre au Queacutebec Nous avons eacutegalement agrave la fin de cette eacutetape de

recherche deacutecideacute de preacuteciser le titre de notre projet pour reacutefeacuterer plus speacutecifiquement agrave

lrsquolaquo engagement raquo de certains des acteurs car il nous semblait que ce qui ressortait de notre

eacutetude eacutetait surtout un portrait des diffeacuterentes maniegraveres dont certains acteurs sengagent dans

le monde du logiciel libre au Queacutebec La cateacutegorie de lrsquolaquo engagement raquo a toutefois eacutemergeacute

en fin danalyse et nous preacutefeacuterons laisser agrave de futures recherches le soin de bien deacutefinir ce

concept sur le plan theacuteorique

Sur le plan meacutethodologique nous avions envisageacute plusieurs options tels que des entretiens

individuels ou collectifs mais nous avons finalement deacutecideacute de nous consacrer agrave la

reacutealisation dun questionnaire en ligne incluant plusieurs reacuteponses ouvertes Nous avons

tout dabord eacuteteacute agreacuteablement surpris de constater linteacuterecirct des acteurs et actrices agrave reacutepondre

agrave notre questionnaire de mecircme que la richesse de leurs reacuteponses Toutefois en analysant le

questionnaire nous avons tocirct fait de reconnaicirctre que cette enquecircte ne pourrait ecirctre

repreacutesentative de la population concerneacutee cest-agrave-dire de lensemble des acteurs et actrices

du logiciel libre au Queacutebec Nous pouvons notamment assumer un biais en faveur des

groupes communautaires et associatifs puisque notre eacutequipe de recherche a deacuteveloppeacute au

fil des anneacutees une relation de proximiteacute avec ces groupes et que cest par ces groupes que

sest diffuseacute le questionnaire en ligne Le fait par exemple que certaines entreprises du

logiciel libre ne soient pas mentionneacutees dans les reacuteponses agrave nos questions est eacutegalement

symptomatique des limites de notre enquecircte Un recoupement de plusieurs enquecirctes

CIRST - Note de recherche | page 44

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

incluant celle-ci serait neacutecessaire pour reacutealiser un portrait exhaustif Quoi quil en soit

notre enquecircte repreacutesente tout de mecircme les positions de 90 personnes reacuteparties dans les

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec Sur cette base nous pouvons proposer

diffeacuterentes pistes et diffeacuterents questionnements pour des recherches futures

1) Le logiciel libre comme vecteur dengagement social (et citoyen) Notre enquecircte met

clairement de lavant lexistence dune multitude de projets et dactiviteacutes au sein desquels les

reacutepondant-es sont impliqueacutes En particulier on deacutenote une participation active agrave un grand

nombre de projets de deacuteveloppement de logiciels libres qui pourraient gagner agrave ecirctre

valoriseacutes Drsquoailleurs plusieurs confeacuterences formations et documents pourraient ecirctre

rassembleacutes sur un mecircme site web etou faire lobjet dune analyse approfondie Finalement

une multitude de groupes sociaux et associations qui rassemblent ces acteurs et actrices du

logiciel libre ont eacuteteacute recenseacutes Cela montre bien que le pheacutenomegravene du logiciel libre ne peut

pas ecirctre seulement jugeacute pour la qualiteacute technique de ses artefacts ou la rentabiliteacute financiegravere

de son mode de production Il peut eacutegalement ecirctre compris comme un vecteur de

participation sociale au sein dune panoplie dassociations Lanalyse de Benkler et

Nissenbaum est ici eacuteclairante Rappelons que dans leur essai intituleacute laquo Commons-based

Peer Production and Virtue raquo ces auteur-es insistent sur lattrait moral et politique des

modes de creacuteation collaborative du savoir comme les logiciels libres Ces plateformes

collaboratives seraient propices au deacuteveloppement de valeurs telles que la deacutemocratie la

justice sociale et lautonomie Compte tenu de la multitude de projets associatifs existants

autour des logiciels libres nous pensons que lunivers du logiciel libre doit ecirctre compris

comme un pheacutenomegravene social non reacuteductible agrave sa seule dimension eacuteconomique et

notamment en tant quil constitue un espace de pratiques associatives ou citoyennes La

cateacutegorie sociologique de lrsquolaquo engagement raquo et en particulier de lengagement citoyen

devrait ecirctre ici davantage expliciteacutee dans une prochaine recherche

2) Un rocircle important attribueacute aux institutions publiques mais pas de consensus sur la

maniegravere de proceacuteder La grande majoriteacute des reacutepondant-es attribuent un rocircle de premier

plan aux institutions publiques dans un processus de transformation sociale favorable au

logiciel libre Ainsi un grand nombre de reacutepondant-es insistent sur le rocircle de

CIRST ndash Note de recherche | page 45

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

ladministration publique et de leacuteducation pour susciter une demande massive en logiciels

libres De plus plusieurs personnes insistent sur le rocircle peacutedagogique du secteur de

leacuteducation qui ne doit pas seulement ecirctre un usager de masse des logiciels libres mais qui

doit davantage contribuer agrave faire connaicirctre lexistence des logiciels libres par la formation

aux citoyens et citoyennes

Malgreacute cette importance accordeacutee aux institutions publiques dans les discours des acteurs et

actrices il ne semble toutefois pas y avoir de consensus quant aux politiques preacutecises agrave

mettre en place Ainsi seulement quatre reacutepondant-es ont indiqueacute que la prioriteacute devrait

ecirctre de mettre en place des laquo politiques publiques raquo Plusieurs reacutepondant-es insistent

toutefois sur le laquo devoir raquo des administrations publiques dutiliser des logiciels libres

devoir qui impliquerait neacutecessairement la mise en place de reacuteglementations preacutecises

Quelques reacutepondants et reacutepondantes proposent eacutegalement des pistes preacutecises par exemple

dobliger lutilisation de formats libres pour les documents publics ou encore de privileacutegier

lutilisation de logiciels libres dans les appels doffres publics ou les programmes de

subventions Toutefois il ne semble pas y avoir un rocircle positif important attribueacute au

gouvernement pour contribuer agrave la creacuteation dune laquo offre raquo en logiciel libre par exemple en

financcedilant le deacuteveloppement de logiciels libres ou la creacuteation dentreprises ou dassociations

dans ce domaine Notons finalement la quasi-absence de reacutefeacuterences aux politiques ou aux

institutions feacutedeacuterales dans le questionnaire

3) La place des femmes dans le monde des logiciels libres Sur les 90 personnes qui ont

reacutepondu agrave notre questionnaire 14 sont des femmes Ce taux de participation - environ 15

- bien que faible contraste avec de preacuteceacutedentes eacutetudes qui avaient reacuteveacuteleacute une participation

de 11 de femmes parmi les laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo Cette preacutesence des femmes

dans notre enquecircte sexplique possiblement par le fait que notre eacutechantillon neacutetait pas

restreint agrave la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo (voire mecircme au fait davoir participeacute

agrave leacutecriture du code source) mais eacutetait conccedilu de faccedilon plus large par le simple fait decirctre

engageacuteeuro dans une activiteacute en lien avec le logiciel libre De cette hypothegravese nous pouvons

tirer la conclusion que les femmes peuvent avoir eacuteteacute laisseacutees pour compte dans les

preacuteceacutedentes eacutetudes en raison de la trop grande importance accordeacutee au codage informatique

CIRST - Note de recherche | page 46

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

comme activiteacute deacutefinissant le laquo deacuteveloppement de logiciels raquo Mecircme si elles sont encore

largement minoritaires les femmes ne sont pas pour autant absentes du monde du logiciel

libre Elles simpliquent au contraire dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien

technique la reacutedaction de la documentation et la participation agrave diverses rencontres et

confeacuterences Nous insistons par conseacutequent dans de futures eacutetudes sur limportance de

comprendre la participation des femmes dans le monde du logiciel libre et de rendre plus

probleacutematique la deacutefinition de ce que constitue le laquo deacuteveloppement de logiciels libres raquo

4) Une visibiliteacute plus grande au logiciel libre La majoriteacute des reacutepondants et reacutepondantes

ont manifesteacute un inteacuterecirct marqueacute pour un laquo document dinteacuterecirct public raquo concernant le

logiciel libre au Queacutebec en donnant bon nombre deacuteleacutements que pourrait inclure un tel

document Ces reacuteponses nous megravenent agrave consideacuterer la pertinence de reacutealiser un ouvrage qui

vulgarise les diffeacuterents aspects du logiciel libre Comme nous lavons indiqueacute plus tocirct les

reacuteponses agrave cette question pourront ecirctre partageacutees sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux

exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des reacutepondant-es Dun point de vue sociologique

nous pensons quil pourrait eacutegalement ecirctre pertinent deacutetudier de faccedilon plus attentive les

efforts concrets de migration et dadoption du logiciel libre au Queacutebec par exemple en

reacutealisant et en publiant diffeacuterentes eacutetudes de cas portant sur des initiatives allant dans ce

sens

CIRST ndash Note de recherche | page 47

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte

Auray Nicolas 2000 laquo Politique de lrsquoinformatique et de lrsquoinformation Les pionniers de lanouvelle frontiegravere eacutelectronique raquo Thegravese de doctorat Paris Eacutecole des hautes eacutetudes en sciences sociales 582 p En ligne lthttpsestelecom-paristechfraurayAuray20Thesepdf gt Consulteacute le 20 juin 2010

Asselin Pierre 2010 laquo Semaine-cleacute pour le logiciel libre raquo Le Soleil (Montreacuteal) 10 juin En ligne lthttpwwwcyberpressecale-soleilactualitesscience-etshytechnologie2010061001-4288529-semaine-cle-pour-le-logicielshylibrephputm_categorieinterne=trafficdriversamputm_contenuinterne=cyberpresse_B 9_actualites_747_section_POS1 gt Consulteacute le 7 juillet 2010

Benkler Yochai et Helen Nissembaum 2006 laquo Commons-Based Production and Virtue raquo The Journal of Political Philosophy vol 14 no 4 p 394-419

Blanc Geacuterard 2005 laquo Informatique et eacuteducationhellip tirer les leccedilons du passeacute raquo Direction informatique 1er septembre En ligne lthttpwwwdirectioninformatiquecomDIclientfrDirectionInformatiqueNouvell esaspid=36041 gt Consulteacute le 15 septembre 2009

Boltanski Luc 2009 De la critique Une sociologie de leacutemancipation Paris Gallimard

Boltanski Luc 1990 laquo Sociologie critique et sociologie de la critique raquo Politix vol 10-11 p 124-134

Cardon Dominique 2005 laquo De linnovation ascendante Entrevue reacutealiseacutee par Hubert Guillaud raquo InternetActu En ligne lthttpwwwinternetactunetp=5995gt Consulteacute le 30 juin 2010

Cefaiuml Daniel 2007 laquo Pourquoi se mobilise-t-on Theacuteories de laction collective raquoParis La Deacutecouverte - MAUSS 727 p

Coleman Gabriella 2003 laquo The (copylefted) Source Code for the Ethical Production of Information Freedom raquo Sarai Reader Shaping Technologies p 297-302 En ligne lthttpwwwsarainetpublicationsreaders03-shapingshytechnologies297_302_bcolemanpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Couture Steacutephane 2007 Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal 147 p

Cyr Yanick et Maxime Bouffard 2007 laquo Eacutetat du mouvement du logiciel libre au Queacutebec raquo Colloque Cultures libres innovations en reacuteseau (Montreacuteal 17-18 septembre 2007) (confeacuterence non publieacutee)

Dagrain Valeacuterie 2007 laquo La communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontres mondiales du

CIRST - Note de recherche | page 48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

logiciel libre (Amiens France 10 au 14 juillet) En ligne lthttp2007rmllinfoIMGpdfPanorama-Du-Libre-au-Quebecpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Deglise Fabien 2010 laquo Queacutebec facture 107 000 $ aux deacutefenseurs du logiciel libre raquo Le Devoir (Montreacuteal) 16 mars En ligne lthttpwwwledevoircomsocietescience-etshytechnologie285002quebec-facture-107-000-aux-defenseurs-du-logiciel-libregt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2005 laquo Technologie Cachez ce rapport que je ne saurais voir raquo Le Devoir (Montreacuteal) 25 avril En ligne lthttpwwwledevoircom2005042580176htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Facil 2008 laquo Achats massifs de logiciels sans appels doffre FACIL conteste en Cour supeacuterieure les pratiques gouvernementales raquo Communiqueacute public 29 aoucirct En ligne lthttpfacilqccafrsystemfilescommunique-facil-fr-20080828pdf gt

Ghosh Rishab Aiyer Ruediger Glott Bernhard Krieger et Gregorio Robles 2002 FreeLibre and Open Source Software Survey and Study Rapport de recherche International Institute of Infonomics University of Maastricht The Netherlands En ligne lt httpwwwinfonomicsnlFLOSSreportFinal4htmgt Consulteacute le 20 septembre 2009

Goldenberg Anne 2008 laquo Un collectif autogeacutereacute de travailleurs en informatique libre Le cas de Koumbit raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 113-135 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Goldenberg Anne et Steacutephane Couture 2008 laquo La circulation des savoirs entre chercheurs et acteurs communautaires raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 201-209 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Granjon Fabien 2006 laquo Aller au-delagrave des marges meacutediatiques raquo In Meacutedias autonomes sour la dir de Freacutedeacuteric Dubois et Andrea Langlois p 215-229 Montreacuteal Lux

Latour Bruno 1999 laquo Morale et technique la fin des moyens raquo Reacuteseaux no 100 p 29shy58

Latour Bruno 2006 laquo Le prince machines et machination raquo In Sociologie de la traduction Textes fondateurs Paris Les presses de lEacutecole des Mines de Paris p 87-107

Lecomte Nicolas et Julien Rueff 2008 laquo La promotion drsquoune appropriation populaire des technologies Le cas de Communautique raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique p 79-95 Montreacuteal Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Levesque Michelle et Greg Wilson 2004 laquo Women in Software Open Source Cold Shoulder raquo Software Development Online Novembre En ligne

CIRST ndash Note de recherche | page 49

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lthttpwwwddjcomarchitect184415216gt Consulteacute le 20 septembre 2009

Lin Yuwei 2005 laquo A Techno-feminist perspective on the FreeLibre Open Source Software Development raquo Department of Information Systems and Logistics Vrije Universiteit Amsterdam En ligne lthttppascalcaseunibzitretrieve2322lin5pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Longford Graham 2007 laquo Pedagogies of Digital Citizenship and the Politics of Code raquo Techneacute Research in Philosophy and Technology vol 9 no 1 En ligne lthttpscholarlibvteduejournalsSPTv9n1longfordhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Millette Robin 2005 laquo Tour dhorizon de la communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontre Journeacutees Alternatives (Montreacuteal 10 septembre) Confeacuterence non-publieacutee

Nachi Mohamed 2006 Introduction agrave la sociologie pragmatique Paris Armand Colin

Nafus Dawn James Leach et Bernhard Krieger 2006 laquo Gender Integrated Report of Findings raquo In FreeLibre and Open Source Software Policy Support UNU-Merit Maastricht The Netherlands En ligne lthttpflosspolsorgdeliverablesFLOSSPOLS-D16shyGender_Integrated_Report_of_Findingspdfgt Consulteacute le 20 septembre 2009

OReilly Tim 2002 laquo Software Choice vs Sincere Choice raquo OReilly 27 septembre En ligne lt httpwwworeillynetcompubwlg2066gt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2003 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttpwwwcndwebzinehcpmaIMGpdfLes_logiciels_libres_pour_le_gouverne ment_du_Quebecpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Perline et Thierry Noisette 2004 La bataille du logiciel libre Dix cleacutes pour comprendre Paris La Deacutecouverte

Powell Alison 2008 laquo Une innovation communautaire en milieu urbain Le cas drsquoIcircle sans fi l raquo In Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 139-160 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Proulx Serge 2006 laquo Les militants du code la construction drsquoune culture technique alternative raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele drsquoinnovation sociotechnique Pratiques de deacuteveloppement et de coopeacuteration dans les communauteacutes raquo 74iegraveme Congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 16 mai 2006) En ligne lthttpcmouqamcanode62gt

Proulx Serge Steacutephane Couture et Julien Rueff 2008 Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Raymond Eric Steven 1999 laquo The Revenge of the Hackers raquo In Open Sources Voices

CIRST - Note de recherche | page 50

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

from the Open Source Revolution sous la dir de Chris Di Bona Sam Ockman et Mark Stone Beijing OReilly En ligne lthttporeillycomcatalogopensourcesbookraymond2htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Savoir-faire Linux 2008 laquo Attribution des marcheacutes publics au Queacutebec Savoir-faire Linux preacutesente une requecircte en jugement deacuteclaratoire contre le gouvernement queacutebeacutecois raquo Communiqueacute public 16 mars En ligne lthttpwwwlogiquelibrecommodulesimbloggingpostphpcom_mode=nestampco m_order=1amppost_id=24gt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard 2000 laquo La passion du libre Entretien avec Richard Stallman reacutealiseacute par Jeacuterocircme Gleizes et Aris Papatheacuteodou raquo Multitudes 20001 no 1 p 166-174

Stallman Richard 2004 laquo The GNU Operating System and the Free Software Movement raquo In Open Sources Voices from the Open Source Revolution Sebastopol (Ca) OReilly En ligne lthttpwwworeillycomcatalogopensourcesbookstallmanhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard M 2002 laquo Why ldquoFree Softwarerdquo is Better than ldquoOpen Sourcerdquo raquo In Free Software Free Society Selected Essays of Richard M Stallman Boston Gnu Press p 57-62 En ligne lt httpwwwgnuorgphilosophyfsfsrmsshyessayspdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Tenhouten WD 1992 laquo Generalization and Statistical Inference from Snowball Samples raquo Bulletin de Meacutethodologie Sociologique no 37 25-40

Theacutevenot Laurent 2006 Laction au pluriel sociologie des reacutegimes dengagement Paris La Deacutecouverte

Touraine Alain 1993 La voix et le regard sociologie des mouvements sociaux Paris Librairie geacuteneacuterale franccedilaise

Wajcman Judy 2004 TechnoFeminism Cambridge UK Polity Press

Winner Langdon 2002 laquo Les artefacts font-ils de la politique raquo In La baleine et le reacuteacteur Agrave la recherche de limites au temps de la haute technologie Paris Descartes amp Cie p 45-74

Wybo Michael 2005 Eacutevaluation Projet MILLE Xterm agrave la Commission scolaire de Laval Montreacuteal Hautes eacutetudes commerciales (HEC) En ligne lthttpwwwmillecaIMGpdfClients_Legers_finalpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Zuacutentildeiga Lena 2006 Voces libres de los campos digitales una investigacioacuten social sobre el software libre en Ameacuterica Latina y el Caribe San Joseacute (Costa Rica) Lena Zuacutentildeiga

CIRST ndash Note de recherche | page 51

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe I Recension (non exhaustive) des eacutecrits queacutebeacutecois sur le logiciel libre

Aboubekr Malika et Suzanne Rivard 2005 Facteurs cleacutes de succegraves du projet de migration vers la suite bureautique libre sous Linux Rapport de projet Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-11pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Beaumont Louis-Eacutetienne Patrice Di Marcantonio et Daniel Pascot 2007 laquo Un cadre pour leacutevaluation des logiciels premiegravere application aux eacutecoles du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttplolifsaulavalcacourssioshy66895audioConference-5-04-2007d2-pourquoi-cadrepdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Bibeau Robert 1994 laquo Pour une orientation strateacutegique dans le domaine du logiciel eacuteducatif au Queacutebec raquo Le Bus Ministegravere de lEducation et de la Science Gouvernement du Queacutebec mars p 24-27 En ligne lthttpwwwepiassofrfic_pdfb76p197pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Blum Guillaume 2007 laquo Creacuteation de connaissances dans le logiciel libre une analyse de la communauteacute Ubuntu raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Blum Guillaume 2008 laquo Une informatique humainement acceptable est-elle possible De lalieacutenation agrave leacutemancipation par le logiciel libre raquo Nouvelles pratiques sociales vol 1 no 21

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007a laquo Creacuteation de connaissances dans la communauteacute Ubuntu une approche ethnographique raquo Colloque laquo Cultures libres innovations en reacuteseau raquo (Montreacuteal 17-18 septembre)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007 b laquo Impact drsquoune culture libre sur les modes drsquoorganisation dans une communauteacute virtuelle une eacutetude ethnographique de la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo Colloque laquo Les sciences de la gestion et la question de la liberteacute raquo (Montreacuteal 9-10 juin 2007)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007c laquo Activateurs de creacuteation de connaissances dans la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo In Logiciels libres deacutefis et opportuniteacutes 12egraveme Confeacuterence de lrsquoAssociation Information Management (Lausanne Suisse 18-19 juin)

Bonneau Claudine 2008 laquo Web participatif et pratiques drsquoinnovation en organisation des valeurs transmissibles raquo Colloque laquo Web Participatif Mutation de la communication raquo 76e congregraves de lrsquoACFAS (Queacutebec 6-7 mai 2008)

Brun Christell 2006 Solutions en logiciels libres pour la gestion des bibliothegraveques Centre de recherche informatique de Montreacuteal En ligne lthttpwwwcrimcafrrshydtechnologie_internetdocumentsSolutions_logiciels__libres_bibliothequespdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Coallier Franccedilois et Robert Geacuterin-Lajoie 2005 Architecture gouvernementale ouverte Eacutevolution des normes des standards de consortium et des logiciels libres Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des

CIRST - Note de recherche | page 52

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-10pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Cohendet P Creacuteplet F et O Dupoueumlt 2003 laquo Innovation organisationnelle communauteacutes de pratique et communauteacutes eacutepisteacutemiques le cas de Linux raquo Revue franccedilaise de gestion no 146 p 99-121

Couture Steacutephane 2007 laquo Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Couture Steacutephane 2006 laquo La construction du modegravele du libre raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 75e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Daignault Jacques 2004 laquo Les TIC un monde agrave partager Lettre ouverte raquo En ligne 9 p lthttpwwwframasoftnetIMGLettreOuvertepdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Di Marcantonio Partice 2003 laquo Le gouvernement du Queacutebec et le laquo Logiciel libre raquo Eacutetat de la reacuteflexion raquo Preacutesentation faite agrave la Feacutedeacuteration de linformatique du Queacutebec 8 octobre 2003 En ligne lthttpwwwtc2lcafileadmintc2lmediapdfQC_Presentation_2003_10_08_FIQ_ Finalpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie Linux-Queacutebec lamicale des passionneacutes passe en cinquiegraveme vitesse raquo Le Devoir (Montreacuteal) 6 octobre En ligne lthttpwwwledevoircom2003100637720htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie - La guerre des navigateurs Web est loin decirctre termineacutee raquo Le Devoir (Montreacuteal) 17 juin En ligne lthttpwwwledevoircom200206173283htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Lacolley Jean-Louis Thomas Loilier et Albeacuteric Tellier 2007 laquo La prise de deacutecision dans les eacutequipes de la communauteacute des logiciels libres Faut-il mettre le bazar dans la poubelle raquo 16egraveme confeacuterence de lAssociation internationale de management strateacutegique (Montreacuteal 6-9 juin 2007)

Lambert Pierre Robert Geacuterin-Lajoie et Adel El Zaiumlm 2004 Eacutetude sur lrsquooffre en matiegravere du libre au Queacutebec Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2004RP-15pdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lapointe Andreacute 2004 Mise en place dune infrastructure logicielle pour le deacutepartement des soins infirmiers du centre universitaire de santeacute McGill Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Leblanc Jeacuterocircme Yanick Noiseux et Marco Silvestro 2005 Pratiques solidaires dans la relation drsquoeacutechange Monographie drsquoinitiatives au Queacutebec 194 p En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfomonographie20ceps20quebecpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lemyre Pierre-Paul 2007 Les logiciels libres et ouverts et le Gouvernement du Queacutebec guide de reacutefeacuterence En ligne lthttpcollectionsbanqqccaark52327bs1565468gt Consulteacute le 28 juin 2010

CIRST ndash Note de recherche | page 53

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Lemyre Pierre-Paul 2002 laquo Les logiciels libres sous langle de la responsabiliteacute civile raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute de Montreacuteal lthttpwwwjuriscomnetdocumentslog20030325pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Marsan Josianne 2010 laquo La vision organisante du logiciel libre agrave code source ouvert raquo Thegravese de doctorat Montreacuteal HEC Montreacuteal

Molinieacute Luis 2006 laquo La portabiliteacute du modegravele libre le cas de Wikipeacutedia raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 74e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Molinieacute Luis 2005 Les deux reacutealiteacutes de Linux compeacutetitif au marcheacute speacutecialiseacute marginaliseacute au marcheacute de masse Thegravese de doctorat Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Pascot Daniel 2006 laquo Les logiciels libres un enjeu de socieacuteteacute raquo In Encyclopeacutedie de linformatique et des systegravemes dinformation sous la dir de Jacky Akoka et Isabelle Comyn-Wattiau Paris Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2007 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo In Encyclopeacutedie de lrsquoinformatique et des systegravemes drsquoinformation Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel Di Marcantonio P Kais Khenine M 2006 laquo Eacutetudes des diverses conseacutequences dun choix raquo Confeacuterence sur les logiciels libre dans ladministration publique (Queacutebec 23 mai)

Powell Alison et Leslie Regan Shade 2005 Going Wi-Fi in Canada Municipal and Community Initiatives Canadian Research Alliance for Community Innvoation and Networking CRACIN Working Paper No 2005-6

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2006 laquo Pratiques de coopeacuteration et eacutethique du partage agrave lintersection de deux mondes sociaux militants du logiciel libre et groupes communautaires au Queacutebec raquo In Intelligence Collective Rencontres 2006 sous la dir JM Penalva p 137-152 Paris Les Presses de LEacutecole de Mines de Paris

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2007 laquo Nouvelles technologies de linformation et de la communication (NTIC) Conjoncture 2006-2007 raquo In LEacutetat du Monde 2007 sous la dir de Bertrand Badie et Beacuteatrice Didiot p 365-368 Paris La Deacutecouverte

Sauveacute Michel Mario Boutin Robert Geacuterin-Lajoie and Isabelle Therrien 2005 Eacutevaluation et expeacuterimentation de logiciels libres pour la petite et moyenne entreprise Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpeconpapersrepecorgpapercircirpro2005rpshy17htmgt

Silvestro Marco et Jean-Marc Fontan 2005 laquo Vivre demain dans nos luttes daujourdhui raquo Possibles vol 29 no 2 printemps p 100-117 En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfoSilvestro20Fontan20200520Vivre20 demain20dans20luttes20aujourdhui20shy20PossiblesVol29no25B15Dpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Simon Laurent 2005 laquo Eacutethique Hacker et Management raquo Cahier de recherche 2005 Montreacuteal HEC Montreacuteal En ligne

CIRST - Note de recherche | page 54

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

lthttpwwwheccarecherchepublicationscahiers200505-19pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Technocentre logiciel libre 2006 Utilisation des logiciels libres dans lInternet gouvernemental Queacutebeacutecois et Canadien 14 p En ligne lthttpwwwcentre-linuxorgIMGpdfetude-ll-internet-gouv-qc-gcpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Turcotte Eacuteric 2003 Liste de critegraveres deacutevaluation des logiciels libres Rapport dactiviteacute de synthegravese maicirctrise en informatique de gestion Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Wybo Michael et Carmen Bernier 2007 laquo Le logiciel libre la liberteacute a-t-elle un prix raquo Revue Gestion vol no 32 p 22-30

CIRST ndash Note de recherche | page 55

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe II Invitation agrave reacutepondre au questionnaire en ligne

Objet Enquecircte sur les activiteacutes lieacutees au logiciel libre au Queacutebec

[Veuillez diffuser largement dans les diffeacuterentes listes concerneacutees au Queacutebec]

Vous ecirctes engageacute-e activement dans le domaine du logiciel libre au Queacutebec Alors cette invitation vous est destineacutee Le Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) reacutealise preacutesentement une enquecircte dont leacutetape actuelle vise agrave recenser le plus grand nombre possible dinitiatives activiteacutes projets et organismes lieacutes au logiciel libre au Queacutebec Nous sollicitons donc 10 agrave 15 minutes de votre temps pour reacutepondre agrave un questionnaire en ligne qui vise agrave connaicirctre votre implication dans le cadre dactiviteacutes telles que

ndashla participation agrave un projet de deacuteveloppement de logiciel libre agrave un groupe dutilisateurs agrave un organisme ou agrave une entreprise dont la mission est orienteacutee vers le logiciel libre ndashlorganisation de confeacuterences dateliers ou de formations en logiciel libre ndashla coordination de projets impliquant une migration de systegravemes informatiques vers des logiciels libres au sein des institutions publiques priveacutees ou sans but lucratif ndashles interventions meacutediatiques politiques ou universitaires lieacutees au logiciel libre ndashtout autre engagement actif sur le thegraveme du logiciel libre

Vous pouvez reacutepondre agrave ce questionnaire en ligne dici le 4 avril 2008 en suivant ce lien httpwwweruqamcanobellabcmoportraitdulibreindexphpsid=98887amplang=fr

Veuillez noter que nous vous demanderons ndash optionnellement - de nous indiquer votre nom et votre courriel afin que nous puissions vous informer des suites de notre recherche Soyez assureacute-e que ces informations personnelles ne seront pas diffuseacutees publiquement

Please feel free to fill this questionaire in English

Pour toute information suppleacutementaire concernant cette recherche nheacutesitez pas agrave nous contacter

Nous vous remercions agrave lavance pour votre collaboration

Steacutephane Couture couturestephaneuqamca Christina Haralanova christinaharalanovagmailcom Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) httpcmouqamca

CIRST - Note de recherche | page 56

Autres titres de cette collection

2010-02 Gingras Yves et Seacutebastien Mosbah-Natanson laquo La question de la traduction en sciences sociales

Les revues franccedilaises entre visibiliteacute internationale et ancrage national raquo

2010-01 Gingras Yves laquo Naming without necessity On the genealogy and uses of the label ldquohistorical epistemology raquo

2009-04 Doray Pierre Yoenne Langlois Annie Robitaille Pierre Chenard et Marie Aboumrad laquo Eacutetudier au ceacutegep les parcours scolaires dans lrsquoenseignement technique raquo

2009-03 Latzko-Toth Guillaume laquo Lrsquoeacutetude de cas en sociologie des sciences et des techniques raquo

2009-02 Therrien Pierre et Petr Hanel laquo Innovation and Establishments Productivity in Canada Results from the 2005 Survey of Innovation raquo

2009-01 Tesfaye Facil laquo Sur la question de la population du Rwanda et de sa classification De lrsquooccupation allemande au lendemain du geacutenocide raquo

2008-05 Gingras Yves laquo La fiegravevre de leacutevaluation de la recherche Du mauvais usage de faux indicateurs raquo

2008-04 Beaudry Catherine et Ruby Farcy laquo Dynamiques drsquoinnovation et politiques de financement en biotechnologie raquo

2008-03 Hanel Petr laquo Productivity and Innovation An Overview of the Issues raquo

2008-02 Hanel Petr laquo Skills Required for Innovation A Review of the Literature raquo

2008-01 Monchatre Sylvie laquo Lrsquoapproche par compeacutetence technologie de rationalisation peacutedagogique Le cas de la formation professionnelle au Queacutebec raquo

2007-07 Gentzoglanis Anastassios laquo Technological and Regulatory Changes in the Financial Industry in the MENA Region Competitiveness and Growth raquo

2007-06 Lariviegravere Vincent Alesia Zuccala et Eacuteric Archambault laquo The Declining Scientific Impact of Theses Implications for Electronic Thesis and Dissertation Repositories and Graduate Studies raquo

2007-05 Doray Pierre Lucia Mason et Paul Beacutelanger laquo Lrsquoart de vaincre lrsquoadversiteacute le retour aux eacutetudes des adultes dans lrsquoenseignement technique raquo

2007-04 Chenard Pierre Eacuteric Francoeur et Pierre Doray laquo Les transitions scolaires dans lrsquoenseignement postsecondaire formes et impacts sur les carriegraveres eacutetudiantes raquo

2007-03 Proulx Serge Julien Rueff et Nicolas Lecomte laquo Une appropriation communautaire des technologies numeacuteriques de lrsquoinformation raquo

CIRST Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal CP 8888 Succ Centre-ville Montreacuteal (Queacutebec) H3C 3P8

Le CIRST est au Canada le principal regroupement interdisciplinaire de chercheurs dont les travaux sont consashycreacutes agrave lrsquoeacutetude des dimensions historiques sociales politiques philosophiques et eacuteconomiques de lrsquoactiviteacute scientifique et technologique

Nos travaux visent lavancement des connaissances et la mise agrave contribution de celles-ci dans leacutelaboration et la mise en œuvre des politiques ainsi que dans la reacutesolution des problegravemes de socieacuteteacute qui preacutesentent des dimensions scientifiques et technologiques

Regroupement strateacutegique du Fonds queacutebeacutecois de recherche sur la socieacuteteacute et la culture depuis 1997 le CIRST rassemble une quarantaine de chercheurs provenant drsquoune dizaine drsquoinstitutions et dautant de disciplines telles que lrsquohistoire la sociologie la science politique la philosophie les sciences eacuteconomiques le management et les communications

Le CIRST fournit un milieu de formation par la recherche agrave de nombreux eacutetudiants de cycles supeacuterieurs dans les domaines de recherche de ses membres Creacuteeacute en 1986 il est reconnu par lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal lUniversiteacute de Montreacuteal et lUniversiteacute de Sherbrooke

  • Page couverture
  • Reacutesumeacute
  • Table des matiegraveres
  • Introduction et objectifs de la recherche
  • Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec
    • 11 Quest-ce quun logiciel libre
    • 12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec
    • 13 Un mouvement du logiciel libre
      • 2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire
        • 21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques
          • 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes
          • 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe
          • 213 Une posture engageacutee
          • 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes
            • 22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo
              • 3 Quatre axes danalyse
                • 31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets14F
                  • 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres
                    • 32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre
                      • 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo
                      • 322 Eacuteduquer aux logiciels libres
                      • 323 Ougrave diriger les efforts
                      • 324 Quelles politiques publiques
                        • 33 Femmes et logiciels libres
                        • 34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public
                          • Conclusions et pistes futures de recherche
                          • Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte
Page 5: Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au ...bv.cdeacf.ca/EA_PDF/147623.pdf · Les logiciels libres, également appelés logiciels « open source », suscitent un

Table des matiegraveres

INTRODUCTION ET OBJECTIFS DE LA RECHERCHE ____________________________1

1 PROBLEacuteMATIQUE UN PORTRAIT DU LOGICIEL LIBRE AU QUEacuteBEC ______________5

11 Quest-ce quun logiciel libre _________________________________________________________________ 5

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec ____________________________ 7

13 Un mouvement du logiciel libre _______________________________________________________________ 9

2 DEacuteMARCHE DENQUEcircTE UNE RECHERCHE EXPLORATOIRE __________________12

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques_________________________________________________ 12 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes _______________________________________ 12 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe _________________________________ 14 213 Une posture engageacutee _____________________________________________________________________ 15 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes ______________________________ 16

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo ______________________ 17

3 QUATRE AXES DANALYSE ___________________________________________23

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets_____________________________________________ 23 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres ____________________________ 27

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre _______________ 29 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo __________________________________________________ 30 322 Eacuteduquer aux logiciels libres________________________________________________________________ 31 323 Ougrave diriger les efforts ____________________________________________________________________ 31 324 Quelles politiques publiques ______________________________________________________________ 33

33 Femmes et logiciels libres ____________________________________________________________________ 36

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public _______________________________________________ 42

CONCLUSIONS ET PISTES FUTURES DE RECHERCHE __________________________44

REacuteFEacuteRENCES CITEacuteES DANS LE TEXTE _____________________________________48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Introduction et objectifs de la recherche

Les logiciels libres eacutegalement appeleacutes logiciels laquo open source raquo suscitent un inteacuterecirct de plus

en plus grand de la part de diffeacuterents acteurs et actrices Ayant eacutemergeacute au milieu des anneacutees

1980 dans les milieux laquo hackers raquo et certains centres de recherche en informatique aux

Eacutetats-Unis les logiciels libres sont aujourdhui adopteacutes et promus par des grandes

entreprises comme IBM et Google mais eacutegalement par certaines administrations publiques

comme celles du Breacutesil du Veacuteneacutezueacutela ou encore certains secteurs de ladministration

franccedilaise Agrave la base de ce mouvement important dadoption des logiciels libres nous

retrouvons une multitude dacteurs et actrices agissant individuellement ou collectivement

en simpliquant dans diffeacuterents projets par exemple la programmation de logiciels

ladministration des serveurs informatiques la formation et lenseignement le lobbying ou

la creacuteation de petites ou moyennes entreprises au fonctionnement souvent innovateur et

original Les formes de coopeacuteration et de production inventeacutees dans le monde du logiciel

libre ont eacutegalement susciteacute un inteacuterecirct marqueacute de la part de plusieurs chercheur-es en

sciences sociales Quelques-un-es y ont vu des formes dinnovation laquo ascendante raquo - des

usagers vers les concepteurs ndash en remarquant que les initiatives agrave lœuvre dans le monde des

logiciels libres inspiraient eacutegalement dautres pratiques innovantes sur Internet dont celles

eacutetiqueteacutees aujourdhui par le terme de laquo web 20 raquo (Cardon 2005) Dautres encore ont

remarqueacute quune fraction importante des acteurs et actrices du logiciel libre ndash mais pas tous

et toutes ndash consideacuteraient leur pratique comme une forme dengagement politique (Auray

2000 Granjon 2006 Coleman 2003) Finalement sans neacutecessairement attribuer une

radicaliteacute politique agrave lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre certain-es

chercheur-es proposent de consideacuterer que les pratiques de deacuteveloppement de logiciel libre

favorisent le deacuteveloppement dhabitudes citoyennes telles que lentraide la solidariteacute et la

coopeacuteration (Benkler et Nissembaum 2006 Longford 2007)

Cest en explorant des approches similaires que notre laboratoire (LabCMO) a au cours des

cinq derniegraveres anneacutees reacutealiseacute quelques recherches qui avaient en commun danalyser

diffeacuterents aspects du monde du logiciel libre Un premier projet avait permis de reacutealiser une

CIRST ndash Note de recherche | page 1

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

analyse sociohistorique du mouvement de linformatique libre qui sattardait

particuliegraverement agrave deacutecrire les valeurs et les pratiques des acteurs et actrices de ce

mouvement Un autre projet avait quant agrave lui consisteacute agrave analyser ce que nous avions appeleacute

la laquo diffusion paradigmatique raquo de ces valeurs et de ces pratiques dans dautres domaines

que celui du logiciel libre en particulier dans le milieu communautaire queacutebeacutecois

Finalement une derniegravere eacutetape de notre programme de recherche nous avait conduits agrave

analyser de faccedilon plus attentive de petits collectifs situeacutes agrave lintersection du monde du

logiciel libre et de celui de laction communautaire queacutebeacutecoise Les cas de Koumbit et dIcircle

sans fil avaient alors particuliegraverement retenu notre attention cas que nous avions mis en

relation avec des groupes plus anciens et plus reconnus dans le milieu communautaire

(Goldenberg 2008 Powell 2008 Proulx Couture et Rueff 2008)1

Malgreacute les diffeacuterentes analyses que nous avions jusqualors reacutealiseacutees il nous semblait

manquer agrave nos travaux une vision plus large non limiteacutee agrave des eacutetudes de cas speacutecifiques et

pour laquelle une nouvelle enquecircte pourrait recenser les diffeacuterentes activiteacutes lieacutees au

logiciel libre dans lensemble du Queacutebec Un tel laquo portrait raquo des engagements envers le

logiciel libre au Queacutebec avait deacutejagrave eacuteteacute preacutesenteacute quelques fois lors de confeacuterences (Millette

2005 Cyr et Bouffard 2007) et notamment par des membres associeacutes agrave notre groupe

(Dagrain 2007) Agrave notre connaissance toutefois il nexistait pas de travaux universitaires

en particulier en communication qui seacutetaient donneacute un tel objectif Nous avons cru que la

reacutealisation dun tel laquo portrait raquo pourrait constituer un apport scientifique inteacuteressant agrave nos

propres travaux mais quil pourrait eacutegalement constituer un document dappui pour les

acteurs et actrices leurs actions et leurs revendications Cest dans cette perspective que

nous avons deacutecideacute de reacutealiser cette enquecircte qui poursuit trois objectifs

1 Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration

au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du

Queacutebec

2 Identifier les eacuteleacutements cleacutes des eacutenonceacutes des acteurs et actrices en particulier en ce

qui concerne les enjeux socio-eacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le

Voir (Proulx 2006) pour une description de ces diffeacuterents projets

CIRST - Note de recherche | page 2

1

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

contexte queacutebeacutecois

3 Reacutealiser un document de synthegravese qui pourra contribuer agrave rassembler des

initiatives qui semblent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des

autres

Pour cette enquecircte nous avons deacuteveloppeacute un questionnaire en ligne que nous avons diffuseacute

sur diffeacuterentes listes de discussion preacutealablement identifieacutees par notre eacutequipe La diffusion

de notre appel en mars et avril 2008 a permis de rassembler un eacutechantillon de 90

personnes ndash dont 14 femmes ndash provenant de la plupart des reacutegions administratives du

Queacutebec Le questionnaire comportait une dizaine de questions dont quatre eacutetaient ouvertes

Ces questions ouvertes permettaient aux acteurs et actrices de deacutecrire les activiteacutes dans

lesquelles ils et elles eacutetaient impliqueacutes de donner leur opinion sur la meilleure maniegravere de

promouvoir le logiciel libre au Queacutebec et finalement de nous donner quelques ideacutees pour

la reacutealisation dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public sur le logiciel libre Le questionnaire a

permis de faire ressortir la multitude de projets et de formes dengagement dans lesquels les

acteurs et actrices eacutetaient investi-es souvent agrave titre de beacuteneacutevoles De plus nous avons pu

remarquer le rocircle important que les acteurs et actrices queacutebeacutecois-es attribuent aux

eacutetablissements denseignement publics pour favoriser ladoption de logiciels libres Autre

fait notable si lon compare notre eacutetude aux reacutesultats mis de lavant dans dautres eacutetudes

nous remarquons une preacutesence des femmes relativement importante dans notre eacutechantillon

Cette note de recherche preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse

des reacuteponses agrave notre questionnaire en ligne Dans la premiegravere section nous tentons de

deacutefinir plus preacuteciseacutement notre probleacutematique en situant les expressions laquo logiciels libres raquo

et laquo logiciels open source raquo dans leur contexte historique ainsi qursquoen eacutelaborant une premiegravere

esquisse de description des acteurs et actrices du logiciel libre au Queacutebec La seconde

section expose notre deacutemarche de recherche qui se veut avant tout exploratoire plutocirct que

formellement repreacutesentative Nous abordons dabord quelques repegraveres theacuteoriques et

meacutethodologiques sur lesquels sappuie notre deacutemarche afin de mieux circonscrire nos choix

meacutethodologiques La troisiegraveme section preacutesente les reacutesultats de notre analyse agrave partir de

quatre axes qui correspondent aux thegravemes prioriseacutes par les personnes reacutepondantes Pour

CIRST ndash Note de recherche | page 3

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

terminer nous faisons ressortir les principales conclusions de notre enquecircte et proposons

quelques pistes pour de futures recherches

Comme nous lindiquons agrave quelques reprises dans ce document il est important dinsister

sur le caractegravere exploratoire et sur les limites de cette recherche En particulier par souci

meacutethodologique nous avons deacutecideacute de limiter notre enquecircte agrave lanalyse des reacuteponses agrave

notre questionnaire diffuseacute au printemps 2008 Ce choix meacutethodologique entraicircne donc

neacutecessairement un deacutecalage entre lanalyse preacutesenteacutee dans ce texte et le contexte actuel du

logiciel libre au Queacutebec marqueacute par quelques eacuteveacutenements importants et posteacuterieurs agrave notre

questionnaire Parmi ces eacuteveacutenements notons le gain de cause de lentreprise Savoir-Faire

Linux dans son procegraves contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec Le 3 juin 2010 la Cour

Supeacuterieure du Queacutebec a en effet jugeacute que la RRQ avait agi illeacutegalement en 2008 en

octroyant un contrat informatique sans appel doffres agrave Microsoft pour le renouvellement de

ses systegravemes informatiques En plus deacutetablir une jurisprudence favorable au logiciel libre

(ou du moins agrave la pluraliteacute des choix informatiques) ce procegraves a donneacute une place non-

neacutegligeable aux logiciels libres dans les meacutedias de masse dont La Presse ou Radio-

Canada Quelques jours apregraves le jugement le 10 juin 2010 la deacuteputeacutee Marie Malavoy a

dailleurs deacuteposeacute un projet au Bureau de lAssembleacutee nationale du Queacutebec visant

lintroduction des logiciels libres et lutilisation de formats ouverts au sein de cet

eacutetablissement denseignement (Asselin 2010) Notons finalement la poursuite du groupe

Facil contre le gouvernement du Queacutebec qui a eacuteteacute rejeteacutee sous preacutetexte que lorganisme

(sans but lucratif) navait pas dinteacuterecircts commerciaux dans la deacutemarche Le gouvernement a

dailleurs refileacute une facture de 107 000 $ agrave Facil pour le remboursement de ses propres

honoraires davocat deacutemarche qui a eacuteteacute perccedilue par bon nombre de militants du logiciel libre

comme de lintimidation (Deglise 2010)

Mecircme si nous nrsquoabordons pas ces eacuteveacutenements reacutecents dans le preacutesent texte nous croyons

toutefois que les bases meacutethodologiques et les eacutebauches danalyses preacutesenteacutees ici restent

dactualiteacute Par ailleurs si nous avons eu degraves le deacutepart lideacutee de destiner ce travail agrave un

public militant celui-ci doit neacuteanmoins ecirctre reccedilu comme une note de recherche scientifique

se situant dans une tradition sociologique Nous espeacuterons que les reacuteflexions deacuteveloppeacutees

CIRST - Note de recherche | page 4

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

dans ce texte pourront eacuteventuellement servir agrave appuyer des activiteacutes militantes en faveur

des logiciels libres

1 Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec

11 Quest-ce quun logiciel libre

Un logiciel libre est un logiciel dont le code source peut ecirctre librement lisible modifiable et

reacuteutilisable par tous et toutes Le code source informatique est quant agrave lui un ensemble de

documents textuels qui contiennent les instructions speacutecifiant formellement le

fonctionnement dun logiciel ou dun systegraveme informatique Pour ecirctre lisible par

lordinateur le code source doit ecirctre traduit dans un code machine laquo binaire raquo appeleacute le

laquo logiciel exeacutecutable raquo (tableau 11) Une fois lopeacuteration de compilation termineacutee le code

source nest plus neacutecessaire au fonctionnement des logiciels Dans bien des cas seul le

logiciel exeacutecutable est distribueacute aux usagers et le code source demeure la proprieacuteteacute de

lentreprise qui restreint souvent son accegraves agrave ses seuls employeacutes Au contraire de ces

logiciels dits laquo proprieacutetaires raquo ougrave laccegraves au code source est restreint les logiciels dits

laquo libres raquo ont pour principe de laisser libre laccegraves au code source

Lideacutee dun logiciel qui serait libre a eacutemergeacute dans le milieu des anneacutees 1980 en particulier

par la creacuteation aux Eacutetats-Unis de la fondation pour le logiciel libre (Free Software

Foundation) et du projet dun systegraveme informatique complegravetement libre intituleacute laquo GNU raquo

Cest Richard Stallman qui proposa le premier le terme de laquo logiciel libre raquo en le deacutefinissant

par quatre liberteacutes 1) la liberteacute dexeacutecuter le logiciel pour tous les usages 2) la liberteacute

deacutetudier le fonctionnement du programme et de ladapter agrave ses besoins 3) la liberteacute de

redistribuer des copies 4) la liberteacute dameacuteliorer le programme et de publier ses

ameacuteliorations2

2 lthttpwwwgnuorgphilosophyfree-swfrhtmlgt (consulteacute le 22 avril 2007)

CIRST ndash Note de recherche | page 5

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 11 Exemple de code source (extrait du code source de Wikipeacutedia)3 Create an Article object of the appropriate class for the given page param Title $title return Article function articleFromTitle( $title ) $article = null wfRunHooks(ArticleFromTitle array( amp$title amp$article ) ) if ( $article )

return $article if( NS_MEDIA == $title-gtgetNamespace() ) FIXME where should this go $title = TitlemakeTitle( NS_IMAGE $title-gtgetDBkey() )

switch( $title-gtgetNamespace() ) case NS_IMAGE

return new ImagePage( $title ) case NS_CATEGORY

return new CategoryPage( $title ) default

return new Article( $title )

Lexpression laquo logiciel open source raquo quelques fois traduite par laquo logiciel agrave code source

ouvert raquo est eacutegalement souvent utiliseacutee pour reacutefeacuterer agrave ces mecircmes logiciels libres Cette

expression - laquo open source raquo - a eacuteteacute forgeacutee vers la fin des anneacutees 1990 aux Eacutetats-Unis pour

favoriser ladoption du logiciel libre au sein des entreprises commerciales Lobjectif de

cette nouvelle terminologie eacutetait de remeacutedier agrave lambiguiumlteacute dans la langue anglaise du

terme laquo free raquo de laquo free software raquo trop souvent associeacute agrave une gratuiteacute qui neacutetait alors pas

de mise dans le milieu des entreprises Le terme laquo open source raquo permettait eacutegalement de

mettre agrave leacutecart la rheacutetorique politique entourant la laquo liberteacute raquo du logiciel pour plutocirct

insister sur la dimension plus technique dlaquo ouverture raquo du logiciel La distinction entre

laquo logiciel libre raquo et laquo logiciel open source raquo relegraveve toutefois la plupart du temps du discours

et ne sinscrit pas dans les artefacts leacutegaux ou techniques les mecircmes logiciels sont souvent

qualifieacutes indistinctement par les termes laquo open source raquo et laquo libres raquo et les licences

consideacutereacutees comme laquo open source raquo sont geacuteneacuteralement compatibles agrave la deacutefinition du

logiciel libre de la Free Software Foundation Dans bien des cas donc laquo logiciels libres raquo et

laquo logiciels open source raquo sont utiliseacutees indistinctement Lacronyme FLOSS signifiant

lthttpsvnwikimediaorgviewvcmediawikibranchesREL1_9phase3includesWikiphpview=markupgt (consulteacute le 19 avril 2009) Le logiciel Wikimeacutedia est le systegraveme agrave la base du logiciel Wikipeacutedia

CIRST - Note de recherche | page 6

3

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

FreeLibre Open Source Software a dailleurs eacuteteacute forgeacute par des chercheurs pour deacutesigner

indistinctement les laquo logiciels libres raquo et laquo open source raquo Dans le cadre de ce texte nous

utiliserons le terme laquo logiciel libre raquo puisque cette expression est sans ambiguiumlteacute en

franccedilais

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec

Nous preacutesentons dans cette section un bref aperccedilu des initiatives lieacutees au logiciel libre au

Queacutebec Cette section sappuie sur nos observations au cours des derniegraveres anneacutees

Au Queacutebec on retrouve les premiegraveres initiatives lieacutees aux logiciels libres vers le milieu des

anneacutees 1990 Linux-Queacutebec est geacuteneacuteralement consideacutereacutee comme lune des associations

pionniegraveres dans ce domaine Son site mentionne que le groupe a eacuteteacute fondeacute en septembre

1997 sur les traces de lassociation des utilisateurs de systegravemes ouverts de Montreacuteal

(Uniforum Montreacuteal) La mission afficheacutee de Linux-Queacutebec est laquo daider les utilisateurs

preacutesents et futurs de Linux au Queacutebec agrave deacutecouvrir les avantages de Linux agrave lexploiter

efficacement de mecircme quagrave reacutealiser les avantages du logiciel agrave code source ouvert4 raquo Au

deacutebut des anneacutees 2000 plusieurs GULs - Groupes dUtilisateurs de Linux - ont eacutemergeacute un

peu partout au Queacutebec par exemple le groupe dutilisateurs de Linux de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS) Agrave la mecircme eacutepoque quelques petites entreprises lieacutees au logiciel

libre comme Savoir-Faire Linux5 agrave Montreacuteal Infoglobe6 et T2CL7 agrave Queacutebec ou Revolution

Linux8 agrave Sherbrooke ont eacuteteacute creacuteeacutees Cette derniegravere entreprise en collaboration avec la

faculteacute de geacutenie de lUniversiteacute de Sherbrooke et le groupe dutilisateurs de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS9) a dailleurs deacuteveloppeacute EduLinux une distribution principalement

destineacutee au milieu eacuteducatif queacutebeacutecois

4 Agrave propos de Linux Queacutebec lt httpwwwlinux-quebecorgwikiaproposgt (consulteacute le 27 mars 2007) 5 lthttpwwwsavoirfairelinuxcomgt 6 lthttpwwwinfoglobecagt 7 lthttpwwwtc2lcagt 8 lthttpwwwrevolutionlinuxcomgt 9 lthttpwwwgulusorggt

CIRST ndash Note de recherche | page 7

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Le premier congregraves queacutebeacutecois sur le logiciel libre qui sest tenu en octobre 2003 a sans

doute eacuteteacute le premier eacuteveacutenement au Queacutebec qui visait explicitement agrave reacuteunir lensemble des

acteurs et actrices du logiciel libre Cet eacuteveacutenement eacutetait organiseacute par la nouvelle

Association queacutebeacutecoise pour la promotion de Linux et du logiciel libre (AQP3L) devenue

plus tard Facil (laquo Facil pour lappropriation collective de linformatique libre raquo)

Leacuteveacutenement reacuteunissait sur toute une journeacutee plusieurs groupes impliqueacutes dans le logiciel

libre et parmi lesquels quelques groupes communautaires comme Communautique et Icircle

sans fil auxquels notre eacutequipe sest attardeacutee dans de preacuteceacutedentes eacutetudes (Proulx Couture et

Rueff 2008 Powell 2008 Lecomte et Rueff 2008)

La question du logiciel libre trouve depuis un certain temps un eacutecho dans le milieu de

leacuteducation et au sein de ladministration publique Dans le milieu de leacuteducation certaines

commissions scolaires ont adopteacute le logiciel libre il y a quelques anneacutees Notons plus

particuliegraverement la mise en place du projet MILLE (Modegravele dinfrastructure en logiciel libre

en eacuteducation) un projet creacuteeacute pour offrir une alternative en logiciel libre aux

environnements de travail informatique des professeurs et eacutelegraveves (Blanc 2005 Wybo

2005) En 2003 le projet MILLE avait dailleurs fait lobjet dune controverse lorsquun

rapport publieacute par Michael Wybo chercheur au HEC avait reacuteveacuteleacute les coucircts infeacuterieurs que

repreacutesentait le deacuteploiement de MILLE en comparaison dune infrastructure similaire en

logiciel proprieacutetaire (Dumais 2005)

Concernant ladministration publique cest au sein du ministegravere des Services

gouvernementaux du Queacutebec (MSG) et en particulier au Conseil du treacutesor que lon a noteacute

un inteacuterecirct significatif pour les logiciels libres En 2003 le Conseil du Treacutesor commanda un

rapport agrave Daniel Pascot professeur en science de la gestion agrave lUniversiteacute Laval (Pascot

2003) rapport tregraves favorable aux logiciels libres Quelques mois plus tard en 2004

plusieurs acteurs et actrices impliqueacutes dans des groupes de promotion des logiciels libres

notamment Facil reacutepondirent agrave une consultation publique concernant le projet de

gouvernement en ligne consultation dirigeacutee par le deacuteputeacute Henri-Franccedilois Gautrin Si le

gouvernement et en particulier le rapport Gautrin na certainement pas embrasseacute

totalement lideacutee des logiciels libres pour ladministration publique une eacutecoute a neacuteanmoins

CIRST - Note de recherche | page 8

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

eacuteteacute perccedilue par les acteurs et actrices queacutebeacutecois du logiciel libre et quelques ressources ont

eacuteteacute mises en place agrave la mecircme peacuteriode pour reacutealiser diffeacuterents projets lieacutes aux logiciels

libres Cest dans cet esprit que le MSG commanditait lorganisation en 2005 et 2006 de la

Confeacuterence sur le logiciel libre dans les administrations publiques (CLLAP) eacuteveacutenement qui

sest ensuite reacutepeacuteteacute en 2008 et 2009 sous la responsabiliteacute du Centre de recherche

informatique de Montreacuteal (CRIM) puis de lAssociation Professionnelle des Entreprises en

Logiciels libres (APELL) Signe dun inteacuterecirct de la part des fonctionnaires nous pouvons

eacutegalement retrouver sur le portail du gouvernement du Queacutebec une section deacutedieacutee

speacutecifiquement aux logiciels libres10 de mecircme quune liste de discussion qui reacuteunit bon

nombre dacteurs et actrices queacutebeacutecois

13 Un mouvement du logiciel libre

Existe-t-il un mouvement du logiciel libre Cest une question dont lobjet demeure fort

probleacutematique Le concept de mouvement social est loin de faire lunanimiteacute dans le champ

de la sociologie des mouvements sociaux (Cefai 2007 p 15) et pour lequel les membres

du LabCMO doivent poursuivre leurs deacutebats Neacuteanmoins avanccedilons cette deacutefinition bien

quimparfaite laquo un mouvement social est une action collective qui est orienteacutee par un souci

du bien public agrave promouvoir ou dun mal public agrave eacutecarter et qui se donne des adversaires agrave

combattre en vue de rendre possibles des processus de participation de redistribution ou de

reconnaissance raquo (Cefaiuml 2007 p 15)

Pour aborder la question dun possible mouvement pour le logiciel libre nous souhaitons

nous deacutemarquer dune sociologie structuraliste qui imposerait une deacutefinition trop eacutetroite

afin de mieux appreacutecier les multiples significations que donneraient les personnes engageacutees

envers les logiciels libres Dailleurs il convient danalyser plus attentivement la

controverse nominale laquo logiciel libreopen source raquo que nous avons preacutesenteacutee plus tocirct

Comme nous lavons eacutecrit cette controverse na geacuteneacuteralement pas dexpression sur le plan

leacutegal ou technique Elle est toutefois significative sur le plan discursif car elle deacutenote une

certaine heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute dans lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre

10 lthttpwwwmsggouvqccagellogiciels_libreshtmlgt (consulteacute le 21 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 9

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute qui sarticule sur au moins deux types de justification distincts un premier

que nous pourrions qualifier de justification morale eacutethique et politique et un second type

que nous pourrions qualifier de justification selon les meacuterites techniques

Le type justification morale eacutethique et politique peut ecirctre le mieux illustreacute par la position

de Richard Stallman le creacuteateur du terme laquo logiciel libre raquo pour qui le systegraveme social du

logiciel proprieacutetaire est anti-social non-eacutethique et simplement mal laquo The idea that the

proprietary software social system -- the system that says you are not allowed to share or

change software -- is antisocial that it is unethical that it is simply wrong may come as a

surprise to some readers raquo (Stallman 2004) Cest parce que linterdiction du partage des

logiciels est mal sur le plan moral que les logiciels libres doivent exister Lors dune

entrevue reacutealiseacutee avec des journalistes franccedilais Stallman va dailleurs aussi loin que

daffirmer que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre dabord jugeacutes en fonction de leur

efficaciteacute mais plutocirct de leur dimension communautaire

laquo Que le logiciel libre aboutisse aussi agrave du logiciel efficient et puissant a eacuteteacute une surprise pour moi et je mrsquoen reacutejouis Mais crsquoest un bonus Jrsquoaurais choisi le logiciel libre mecircme srsquoil avait eacuteteacute moins efficace et moins puissant - parce que je ne brade pas ma liberteacute pour de simples questions de convenances raquo (Stallman 2000)

Dans lautre type dengagement dit de justification selon les meacuterites techniques nous

retrouvons des acteurs et actrices qui mettent de lavant lexpression laquo open source raquo pour

rejeter complegravetement la rheacutetorique de la liberteacute Ainsi Eric Raymond lun des plus fervents

partisans de lexpression laquo open source raquo a deacutejagrave affirmeacute que le meilleur moyen de

promouvoir les logiciels laquo open source raquo eacutetait de ne pas parler de liberteacute11 Dautres acteurs

et actrices comme Tim OReilly un auteur et eacutediteur tregraves connu dans le milieu de

linformatique libre avancent que le choix drsquoutiliser des logiciels laquo open source raquo ne doit

pas ecirctre le fait dobligations leacutegales mais simplement dune reconnaissance de leurs meacuterites

techniques laquo Theres some great proprietary software out there as well as some great open

source software Ive always thought that open source should be sold on its merits just like

any other software and my advocacy has been to trumpet those merits raquo (OReilly 2002)

Allocution au Forum International sur le logiciel libre Porto Alegre (Breacutesil) 2005

CIRST - Note de recherche | page 10

11

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Entre ces deux pocircles la plupart des acteurs et actrices expriment eacutevidemment des positions

mitoyennes12

Lobjectif de notre travail nest eacutevidemment pas de prendre une position trancheacutee vis-agrave-vis

ces deux types que nous aurions pu qualifier de pocircles du spectre dengagement envers les

logiciels libres Dembleacutee disons toutefois que lorientation sociologique preacuteconiseacutee dans

notre recherche (voir section 21) nous megravene plutocirct agrave ecirctre sensibles voire favorables aux

diffeacuterentes postures qui eacutemergent dans le contexte queacutebeacutecois et des milieux du logiciel

libre une heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute de formes et de sens dengagement des acteurs et actrices pour les

logiciels libres Pour certains acteurs et actrices la question du logiciel libre est avant tout

un enjeu moral et politique tandis que pour dautres elle est loccasion de faire face agrave des

deacutefis techniques ou drsquoentrevoir de possibles gains commerciaux Ces diffeacuterentes formes

dengagement font eacutemerger une pluraliteacute de strateacutegies de promotion des logiciels libres

Ainsi alors que les militant-es de la Free Software Foundation sont souvent actifs dans des

batailles leacutegislatives et politiques favorisant les logiciels libres les partisan-es de llaquo Open

Source raquo preacutefegraverent deacutedier leurs efforts agrave convaincre le marcheacute et en particulier les grandes

entreprises de la supeacuterioriteacute technique de ces logiciels Cette heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute des formes

dengagement et en particulier celle marqueacutee par la controverse Free SoftwareOpen

Source fera dailleurs dire agrave Richard Stallman quil nexiste pas un mais bien deux

mouvements agrave linteacuterieur dune seule communauteacute laquo The Free Software movement and the

Open Source movement are like two political camps within the free software community raquo

(Stallman 2002)

Or si certains acteurs et actrices parlent de laquo mouvement raquo et donnent incontestablement

une dimension militante agrave leur engagement il ne sagit pas de la totaliteacute ni mecircme peut-ecirctre

de la majoriteacute des acteurs et actrices engageacute-es dans des activiteacutes lieacutees aux logiciels libres

Cest le cas de Bruce Perens pourtant lun des fondateurs de lOpen Source Initiative qui deacuteplorait la maniegravere dont la diffusion du terme laquo Open Source raquo avait eu pour conseacutequence deacutevacuer les laquo liberteacutes du logiciel raquo Perens en appelait ainsi agrave revenir agrave lexpression laquo Free Software raquo pour insister sur le fait que les logiciels (libres) comme Linux ne pouvaient pas exister sans liberteacute lthttplistsdebianorgdebianshydevel199902msg01641htmlgt (consulteacute le 22 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 11

12

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Nous devons reacutesister agrave la tentation dune geacuteneacuteralisation trop hacirctive Davantage de

discussions doivent ecirctre reacutealiseacutees agrave ce sujet y compris au sein de notre eacutequipe

2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques

Lobjectif de notre enquecircte ndash reacutealiser un portrait du libre au Queacutebec ndash est avant tout dordre

empirique plutocirct que theacuteorique Notre enquecircte ne sappuie pas a priori sur un ensemble de

concepts qui auraient deacutelimiteacute notre deacutemarche ou que nous aurions chercheacute agrave valider Notre

enquecircte est plutocirct dordre exploratoire et inductif Nous avons deacutecideacute daborder dembleacutee le

terrain en eacutelaborant un questionnaire en ligne sappuyant sur nos observations passeacutees et

nos intuitions personnelles13 Il est toutefois eacutevident que notre reacuteflexion est alimenteacutee par

diffeacuterentes contributions theacuteoriques Nous preacutesentons dans cette section quelques horizons

theacuteoriques et meacutethodologiques vers lesquels sarticule notre deacutemarche

211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes

Notre deacutemarche sinspire notamment du champ sciences technologies et socieacuteteacute (Science

and Technologies Studies ndash STS) Les travaux reacutealiseacutes dans ce champ quils soient dordre

philosophique ou sociologique ont depuis longtemps deacutemontreacute que linnovation

technologique relegraveve dune dynamique indissociable des facteurs dordre social

eacuteconomique culturel et politique Parmi ces travaux quelques auteur-es se sont plus

speacutecifiquement inteacuteresseacutes agrave la maniegravere dont le design mecircme des technologies peut

incorporer des valeurs morales et politiques Dans un essai devenu aujourdhui classique

dans ce domaine Langdon Winner (2002) preacutesente le cas des viaducs de New York conccedilus

par un architecte que lauteur considegravere raciste Ces viaducs auraient eacuteteacute construits

suffisamment bas pour empecirccher les autobus publics qui transportaient majoritairement

des citoyens noirs dacceacuteder agrave des endroits de la ville ougrave la population blanche eacutetait

preacutedominante Bruno Latour dune maniegravere similaire agrave Winner analyse pour sa part la

maniegravere dont le laquo gendarme coucheacute raquo - la petite butte ralentissant le mouvement des

Nous preacutesentons en deacutetail agrave la section 22 nos diffeacuterents choix meacutethodologiques

CIRST - Note de recherche | page 12

13

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

voitures - incorpore mateacuteriellement la prescription morale de ne pas commettre dexcegraves de

vitesse (Latour 1999) Ces liens constateacutes entre prescription morale et politique et

dispositifs techniques incitent les auteurs agrave consideacuterer limportance dun investissement

deacutemocratique dans le champ des techniques Winner soutient ainsi la neacutecessiteacute de juger les

choix techniques non seulement sur des critegraveres comme lefficaciteacute mais eacutegalement en

fonction de lideacutee que nous nous faisons dune socieacuteteacute juste Reprenant agrave son compte Le

Prince de Machiavel Latour propose pour sa part la neacutecessiteacute pour la deacutemocratie dun

investissement politique dans linnovation technique laquo Si la science et la technologie ne

sont que de la politique poursuivie par drsquoautres moyens la seule faccedilon de rechercher la

deacutemocratie est de peacuteneacutetrer la science et la technologie crsquoest-agrave-dire de peacuteneacutetrer lagrave ougrave la

socieacuteteacute et la science sont deacutefinies simultaneacutement par les mecircmes stratagegravemes raquo (Latour

2006)

Sinspirant notamment des eacutetudes STS deacutecrites plus tocirct de mecircme que de certains courants

de la philosophie politique Yochai Benkler et Helen Nissembaum proposent de consideacuterer

les logiciels libres en tant que systegravemes sociotechniques comme des veacutehicules pour le

deacuteveloppement de vertus morales et notamment civiques Comme la plupart des auteur-es

du champ STS Benkler et Nissembaum rejettent lideacutee que la technologie soit neutre mais

soutiennent au contraire qursquoelle a la possibiliteacute de limiter ou de faciliter les actions des

individus et des groupes Tout comme les normes culturelles les institutions et les

dispositifs leacutegaux les dispositifs techniques sont des veacutehicules pour les valeurs morales et

politiques Les auteur-es soutiennent ainsi que les logiciels libres en tant que dispositifs

sociotechniques constituent des lieux ougrave peuvent se deacutevelopper des attitudes vertueuses

telles que la geacuteneacuterositeacute laltruisme lautonomie la creacuteativiteacute et la coopeacuteration ainsi que

dautres vertus civiques ou citoyennes Parce que ces formes sociotechniques stimulent

dimportantes vertus morales et politiques les gouvernements et les leacutegislateurs devraient

sy inteacuteresser et les soutenir laquo We recommend vigorous support for this exceptional socioshy

technical phenomenon [] as a platform for virtuous practices and the development of

virtue in participants raquo (Benkler et Niseenbaum 2006 p 419)

CIRST ndash Note de recherche | page 13

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe

Lrsquoarticulation entre les rapports sociaux de sexe et de genre et les techniques a fait lobjet

de plusieurs analyses de la part dauteures feacuteministes Ces eacutetudes se sont notamment

attardeacutees agrave rendre compte de lexistence de rapports sociaux de sexe par le faible nombre de

femmes dans les professions techniques comme linformatique ou lingeacutenierie Judy

Wajcman (2004) introduit une approche quelle appelle technofeacuteminisme En eacutetudiant les

rapports de sexe elle cherche agrave cerner le changement technologique comme un processus

heacuteteacuterogegravene et contingent ougrave la technologie et la socieacuteteacute se constituent mutuellement La

technologie dans ce contexte peut ecirctre appreacutehendeacutee comme une culture qui exprime et

consolide des relations entre les hommes et les femmes voire mecircme lidentiteacute genreacutee

laquo Mens affinity with technology is integral to the constitution of subject identity for both

sexes raquo (p 111) Mecircme si cette auteure speacutecifie quil ny a pas quune seule forme de

masculiniteacute (p 112) elle note toutefois que dans les socieacuteteacutes occidentales la forme

heacutegeacutemonique de masculiniteacute est notamment associeacutee aux prouesses techniques ou agrave la

maicirctrise de la machine un rapport aux techniques qui nest pas toujours aiseacutement

conciliable avec lidentiteacute feacuteminine dominante Par exemple la culture masculine qui

implique de longues heures de travail hors de la cellule familiale est souvent incompatible

avec les obligations familiales qui incombent surtout aux femmes (conciliation travail-

famille soins agrave un parent acircgeacute etc) Pour sinteacutegrer dans un tel milieu les femmes doivent

donc parfois nier leur condition leur identiteacute ou leurs difficulteacutes au risque decirctre

marginaliseacutees

Cependant pour Wajcman le concept mecircme de technologie est sujet aux changements

historiques agrave diffeacuterentes eacutepoques le concept de technologie deacutesignait diffeacuterentes choses

Ce nest que dans le cadre de la formation de la profession dingeacutenieur depuis la fin du 19e

siegravecle que la deacutefinition moderne de la technologie en est venue agrave ecirctre associeacutee aux

laquo machines masculines raquo industrielles plutocirct quagrave lartisanat feacuteminin Ainsi ce qui est deacutefini

comme technologie change avec le temps et ce qui est plus important les femmes et en

particulier les feacuteministes libeacuterales ont joueacute un rocircle important dans les changements reacutecents

de la deacutefinition de la technologie en militant concregravetement pour que des politiques soient

mises en place afin dinteacutegrer davantage de femmes dans les domaines techniques et

CIRST - Note de recherche | page 14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

scientifiques laquo Technological advances do open up new possibilities because some women

are better placed to occupy the new spaces and are less likely to regard machinery as a

male domain raquo (p 109) Wajcman reconnaicirct ainsi aux femmes la possibiliteacute de sinvestir

dans la reconstruction sociale des technologies et des sciences

213 Une posture engageacutee

Notre deacutemarche se veut solidaire de lengagement des acteurs et actrices queacutebeacutecois-es qui

militent par et pour le logiciel libre Notre eacutequipe de recherche a adopteacute une posture qui

cherche agrave comprendre le logiciel libre laquo depuis linteacuterieur raquo en se tenant au plus pregraves de la

perspective des acteurs et actrices Dans nos eacutetudes preacuteceacutedentes nous avions exploreacute des

approches telles que lintervention sociologique deacuteveloppeacutee par Touraine (1993) et dont

lobjectif est de favoriser agrave la fois le deacuteveloppement et leacutetude dun mouvement social en

stimulant par exemple la reacuteflexiviteacute des militants quant agrave leurs propres pratiques Agrave dautres

moments de notre programmation de recherche nous nous sommes inspireacutes des approches

participatives en eacutetablissant des liens eacutetroits avec le milieu queacutebeacutecois du logiciel libre

agissant parfois mecircme pleinement agrave titre dacteurs et actrices dans le milieu concerneacute

Ainsi plusieurs membres de notre groupe de recherche dont certain-es des auteur-es du

preacutesent rapport ont participeacute activement agrave quelques-uns des groupes recenseacutes dans ce

rapport notamment agrave Koumbit Facil et au CDEacuteACF De mecircme puisque le LabCMO est

ancreacute en milieu institutionnel notre eacutequipe a participeacute et organiseacute diffeacuterents eacuteveacutenements

publics lieacutes aux logiciels libres au Queacutebec Dans une analyse reacuteflexive de nos propres

pratiques (Goldenberg et Couture 2008) nous avions qualifieacute notre deacutemarche comme une

dynamique de co-construction du savoir avec les milieux concerneacutes

Dans la ligneacutee de certaines de nos preacuteceacutedentes eacutetudes cette enquecircte est une recherche

engageacutee qui a un parti pris favorable et assumeacute envers le monde du logiciel libre Bien que

cette enquecircte soit reacutealiseacutee avec un regard plus distant que nos preacuteceacutedentes recherches notre

ambition est tout de mecircme de faire ressortir les principaux enjeux mis de lavant par les

acteurs et actrices Nous ne deacuteveloppons pas dans cette recherche une sociologie critique

qui se placerait en surplomb des acteurs et actrices pour les critiquer Nous souhaitons

plutocirct pour reprendre les termes de Boltanski (2009 1990) reacutealiser une sociologie de la

CIRST ndash Note de recherche | page 15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

critique qui reconnaicirct la capaciteacute des acteurs et actrices agrave expliquer leurs motivations et agrave

formuler une critique sociale Le travail sociologique dans cette perspective consiste agrave

susciter la reacuteflexiviteacute des acteurs et actrices en leur faisant formuler eux-mecircmes et elles-

mecircmes le sens quils et elles donnent agrave leur action (Nachi 2006)

214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes

Quelques enquecirctes reacutealiseacutees preacuteceacutedemment sur le logiciel libre ont particuliegraverement inspireacute

notre propre deacutemarche meacutethodologique notamment les projets FreeLibreOpen Source

Software (FLOSS) (Ghosh et coll 2002) et FreeLibreOpen Source Software (FLOSSshy

POLS) Le projet FLOSS a eacuteteacute reacutealiseacute en 2002 sous la direction de Rishab Aiyer Ghosh agrave

laide dun financement de lUnion europeacuteenne Son objectif eacutetait de produire quelques

indicateurs concernant les activiteacutes laquo non moneacutetaires raquo dans la socieacuteteacute de linformation en

sattardant plus speacutecifiquement aux cas des logiciels libres et open source (lauteur est

dailleurs agrave lorigine du terme FLOSS) Dans le cadre de ce projet les chercheurs avaient

conduit diffeacuterents questionnaires en ligne qui abordaient lusage et le deacuteveloppement des

logiciels libres Une attention particuliegravere avait eacuteteacute donneacutee aux entreprises commerciales et

aux institutions publiques Le projet FLOSS avait eacuteteacute suivi dun second projet de recherche

nommeacute FLOSS-POLS Poursuivant les objectifs de la premiegravere eacutetude cette deuxiegraveme eacutetape

visait quant agrave elle agrave deacutevelopper des propositions politiques pour favoriser ladoption de

logiciels libres dans les institutions publiques Leacutetude FLOSS-POLS avait eacutegalement

abordeacute la question des rapports sociaux de sexe et de genre dans le monde des logiciels

libres (Nafus et coll 2006) La premiegravere eacutetude FLOSS avait en effet reacuteveacuteleacute une tregraves faible

proportion de femmes ndash environ 1 - parmi les deacuteveloppeur-es de logiciels libres Pour

comprendre les raisons de ces dispariteacutes une enquecircte ethnographique avait eacuteteacute conduite sur

le rocircle des femmes dans le monde du logiciel libre14 En nous inspirant de cette enquecircte

nous avons deacutecideacute de nous attarder agrave leacutetude de lactiviteacute et de lengagement des femmes

dans notre portrait queacutebeacutecois du logiciel libre

Notons eacutegalement que cette enquecircte avait conduit agrave un ensemble de laquo policy recommendations raquo destineacute tant aux gouvernements quaux dirigeants des projets de logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 16

14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Une autre recherche qui a inspireacute notre deacutemarche est celle qui a eacuteteacute conduite par Lena

Zuacutentildeiga sur le logiciel libre en Ameacuterique latine (Zuacutentildeiga 2006) Reacutealiseacutee par le bureau

latino-ameacutericain de Bellanet et financeacutee par le Centre de recherche pour le deacuteveloppement

international (CRDI) elle avait pour objectif de dresser un portrait du logiciel libre dans la

reacutegion de lAmeacuterique Latine et des Caraiumlbes en insistant particuliegraverement sur les

potentialiteacutes du logiciel libre pour le deacuteveloppement Un questionnaire en ligne avait eacuteteacute

deacuteveloppeacute et avait retenu lattention denviron 700 personnes qui se sont identifieacutees soit

comme deacuteveloppeur-e soit comme usager-egravere Tout comme le projet FLOSS-POLS une

attention particuliegravere avait eacuteteacute accordeacutee agrave la place des femmes dans le monde du logiciel

libre en sattardant toutefois davantage aux collectifs de femmes et dans quelques cas aux

collectifs feacuteministes eacutemergents dans le monde du logiciel libre

Ces deux recherches nous ont inspireacutes agrave la fois sur le plan de lobjectif ndash cartographie ou

portrait des activiteacutes lieacutees au logiciel libre dans une reacutegion donneacutee ndash et sur le plan

meacutethodologique ndash reacutealisation dun questionnaire en ligne

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo

Notre enquecircte consistait agrave reacutealiser un court questionnaire en ligne Ce questionnaire dordre

surtout qualitatif comprenait diffeacuterentes questions ouvertes et une question fermeacutee (voir

tableau 21) Lobjectif du questionnaire eacutetait dobtenir des informations concernant les

activiteacutes au sein desquelles eacutetaient impliqueacutes les reacutepondants et reacutepondantes Nous

souhaitions eacutegalement connaicirctre leur opinion concernant les secteurs dactiviteacutes et projets

speacutecifiques ougrave devraient ecirctre concentreacutes les efforts pour ladoption et le deacuteveloppement des

logiciels libres au Queacutebec Le questionnaire visait finalement agrave sonder les participants et

participantes quant agrave la structure dun eacuteventuel document public (par exemple un livre) sur

le logiciel libre au Queacutebec Nous avons demandeacute aux reacutepondants et reacutepondantes dindiquer

leurs noms et leur adresse de courriel pour pouvoir les contacter ulteacuterieurement dans le

cadre de la recherche ou simplement pour leur envoyer notre rapport final Ces reacuteponses

eacutetaient toutefois optionnelles et sont conserveacutees confidentiellement de faccedilon agrave respecter

CIRST ndash Note de recherche | page 17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lanonymat des reacutepondant-es Le questionnaire a eacuteteacute mis en ligne le 14 mars 2008 avec une

peacuteriode annonceacutee douverture de trois semaines soit jusquau 7 avril 2008 La majoriteacute des

reacuteponses (8790) ont eacuteteacute reccedilues entre le 14 mars et le 14 avril 2008 Nous avons cependant

laisseacute notre questionnaire accessible jusquau 28 avril 2008 alors que nous avions reccedilu 90

reacuteponses compleacuteteacutees Notons finalement que les questions eacutetaient reacutedigeacutees en franccedilais

seulement bien que les reacutepondant-es eacutetaient inviteacute-es agrave reacutepondre dans la langue de leur

choix Au total trois (3) reacuteponses ont eacuteteacute reccedilues en anglais (1 femme et 2 hommes)

Pour constituer notre eacutechantillon nous avons proceacutedeacute par une deacutemarche inspireacutee de la

technique dite laquo boule de neige raquo Cette meacutethode de sciences sociales consiste agrave former un

eacutechantillon initial dont les membres sont appeleacutes agrave recruter de nouveaux reacutepondants et

nouvelles reacutepondantes Pour notre enquecircte nous avons envoyeacute une invitation sur 18 listes

eacutelectroniques de discussion deacutejagrave connues par notre eacutequipe tout en encourageant les

reacutecepteurs et reacuteceptrices agrave rediffuser le message Lobjectif eacutetait de diffuser le plus

largement possible notre questionnaire de faccedilon agrave rejoindre des individus ou des

organismes que nous ne connaissions pas originalement Les listes cibleacutees eacutetaient

principalement a) des listes speacutecifiques des acteurs et actrices du libre (tels que les

groupes dutilisateurs du libre ndash GULs des listes des deacuteveloppeur-es des utilisateurs et

utilisatrices des formateurs et formatrices) b) des listes des entreprises speacutecialiseacutees dans le

deacuteveloppement du libre et c) des listes plus geacuteneacuterales des groupes communautaires

La plupart des reacutepondants et reacutepondantes ont indiqueacute agrave la question 14 de quelles maniegraveres

ils ou elles avaient reccedilu linvitation agrave participer agrave lenquecircte Treize personnes ont indiqueacute

avoir reccedilu linvitation par un ou une amie ou collegravegue Le reste des reacuteponses reacutefegraverent agrave

divers canaux de communication Ainsi 18 listes de discussion ont eacuteteacute nommeacutees quatre

sites web sur lesquels linvitation a eacuteteacute publieacutee et un canal de clavardage collectif de type

IRC (Internet Relay Chat) Les listes les plus populaires sont forumfacilqcca (neuf

personnes) logiciellibrelistesgouvqcca (neuf) annonceslinuqorg (neuf) et

generallinux-quebecorg (six) Les sites web ayant publieacute linvitation et eacutetant mentionneacutes

dans les reacuteponses sont wwwfacilqcca (deux personnes) wwwquebecosorg (cinq

personnes) wwwmtl2600org (une personne) wwwinfobourgcom (Carrefour Eacuteducation)

CIRST - Note de recherche | page 18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

(trois personnes) Finalement une personne a reccedilu linvitation par le canal IRC de Linuxshy

quebec (ircfreenodenetLinux-quebec) Sur les diffeacuterentes listes mentionneacutees quatre nous

eacutetaient initialement inconnues Ce sont EBSI (Eacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences

de linformation de lUniversiteacute de Montreacuteal) Edu-ressources Archives REFAD (Reacuteseau

denseignement francophone agrave distance du Canada) et Infobourgcom (Carrefour

Eacuteducation) Notre invitation a donc effectivement atteint quelques acteurs et actrices se

situant agrave lexteacuterieur de notre reacuteseau initial bien que leffet boule de neige sest finalement

reacuteveacuteleacute assez limiteacute puisque la plupart des listes mentionneacutees eacutetaient celles que nous avions

preacutealablement identifieacutees

CIRST ndash Note de recherche | page 19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 21 Grille de questions avec justifications Cateacutegorie Objectif Justification speacutecifique Questions du

questionnaire en ligne 1 Informations personnelles et deacutemographiques

Informations deacutemographiques permettant de retracer les reacutepondants et leurs canaux de communication

Pouvoir contacter les reacutepondants ulteacuterieurement (question optionnelle)

11 Quel est votre nom

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

12 Quel est votre sexe

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon la reacutegion administrative

13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous

Retracer les reacuteseaux par lesquels notre invitation a eacuteteacute diffuseacutee et eacutevaluer leffet boule de neige

14 Comment avez-vous reccedilu linvitation agrave reacutepondre agrave ce courriel

2 Vos activiteacutes lieacutees au logiciel libre

Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du Queacutebec (objectif 1)

Recenser les activiteacutes 21 Indiquez les activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute impliqueacuteshye depuis janvier 2006

Deacutecrire le type dengagement Peut-ecirctre important pour lanalyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

22 Deacutecrivez votre engagement au sein de chacune des activiteacutes mentionneacutees dans la question preacuteceacutedente

3 Ougrave mettre les efforts

Identifier les eacuteleacutements cleacutes du discours des acteurs en particulier en ce qui concerne les enjeux socioshyeacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois (objectif 2)

Question fermeacutee (un seul choix de reacuteponse laquo Obliger raquo les reacutepondants agrave donner une prioriteacute dans leurs choix

31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec (question agrave choix de reacuteponse)

Reacuteflexion normative la meilleure 32 Nommez un agrave trois projets maniegravere de promouvoir le logiciel ou organisations le-s plus libre Aider agrave orienterjustifier susceptible-s davoir un impact une prochaine recherche public lieacute au logiciel libre

Indiquez pourquoi

4 Vos commentaires Reacutealiser un document de Sappuyer sur les cateacutegories des 41 Dans le cadre de cette geacuteneacuterauxstructure du synthegravese qui pourra acteurs pour eacutelaborer la structure recherche nous souhaitons document contribuer agrave rassembler des

initiatives qui paraissent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des autres (objectif 3)

dun document possible sur le libre au Queacutebec

reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes dans ce document

CIRST - Note de recherche | page 20

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Que laquo repreacutesente raquo notre eacutechantillon Il est important dinsister sur le fait que cette enquecircte

ne preacutetend pas sappuyer sur un eacutechantillon formellement repreacutesentatif - comme le ferait par

exemple une enquecircte quantitative par sondage ndash mais plutocirct sur un eacutechantillon

exploratoire construit sur une base inductive dans lesprit de la sociologie qualitative

Comme le souligne Tenhouten (1992) il est difficile de proposer une geacuteneacuteralisation des

reacutesultats agrave partir dun eacutechantillonnage par laquo boule de neige raquo Thenhouten mentionne que

ces reacutesultats sont geacuteneacuteralisables laquo comme des donneacutees ethnographiques deacutetailleacutees raquo

(Tenhouten 1992) qui doivent par conseacutequent ecirctre appreacutehendeacutees comme des donneacutees de

terrain et analyseacutees comme telles Degraves lors il ne sagit pas de justifier a priori le choix de

notre eacutechantillon mais plutocirct de prendre notre eacutechantillon comme objet mecircme de lanalyse

en tentant de faire ressortir la situation sociologique quil repreacutesente

De maniegravere tregraves prudente (sinon eacutevidente) nous pouvons affirmer que notre enquecircte

repreacutesente lopinion des 90 personnes qui ont reacutepondu agrave notre questionnaire et que ces

personnes reacutealisent des activiteacutes lieacutees au logiciel libre En dautres termes notre enquecircte

repreacutesente la parole de certaines personnes consciemment engageacutees dans des activiteacutes lieacutees

au logiciel libre De plus nous pouvons affirmer que notre eacutechantillon provient des

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec mecircme si la majoriteacute des reacutepondants et

reacutepondantes se situent agrave Montreacuteal et agrave Queacutebec (voir tableau 32)

Tableau 22 Reacutegion de provenance des reacutepondant-es (Question 13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous)

Reacutegion Nb Montreacuteal 36 40 Capitale-Nationale (ville de Queacutebec) 25 28 Monteacutereacutegie 6 7 Estrie 5 6 Chaudiegravere-Appalaches 5 6 Bas-Saint-Laurent 3 3 Laval 3 3 Lanaudiegravere 2 2 Laurentides 2 2 Mauricie 1 1 Abitibi-Teacutemiscamingue 1 1 Gaspeacutesie Icircles-de-la-Madeleine 1 1

Total 90 100

CIRST ndash Note de recherche | page 21

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Il est par contre impossible daffirmer que notre eacutechantillon repreacutesente lensemble des

acteurs et actrices lieacute-es au logiciel libre au Queacutebec En ce sens force est de constater la

faible participation des entreprises commerciales dans notre questionnaire Cest le cas de

Reacutevolution-Linux une entreprise reconnue pour son travail mais qui nest pas du tout

mentionneacutee dans les reacuteponses agrave notre enquecircte Drsquoautre part comme nous le deacutecrirons agrave la

section 35 notre invitation a susciteacute la participation dun nombre important de femmes en

comparaison dautres eacutetudes similaires sur le logiciel libre

Eacutetant donneacute ces derniers constats et en consideacuterant que linvitation a eacuteteacute dabord diffuseacutee

aupregraves dacteurs et actrices deacutejagrave connu-es de notre eacutequipe nous pouvons poser lhypothegravese

dun biais de notre eacutechantillon envers des acteurs et actrices particuliegraverement engageacute-es

dans des groupes communautaires ou associatifs ougrave la preacutesence de femmes est parfois plus

importante Comme nous le verrons lune des conclusions de notre enquecircte concerne

lengagement pluriel des acteurs et actrices dans un foisonnement de groupes et

dassociations plus ou moins formels Notre analyse consistera agrave faire ressortir les modaliteacutes

de ces engagements

Eacutetant donneacute le caractegravere ouvert de nos questions notre analyse sest surtout faite en nous

inspirant des meacutethodologies qualitatives particuliegraverement de lanalyse de contenu Il

sagissait donc danalyser systeacutematiquement les reacuteponses aux questionnaires en tentant de

faire ressortir a posteriori diffeacuterentes cateacutegories danalyse Ces cateacutegories ont pu ecirctre

construites agrave partir drsquoune analyse des reacuteponses agrave une question speacutecifique comme cest le

cas pour lanalyse que nous preacutesentons agrave la section 31 Agrave dautres moments nous avons

tenteacute de faire ressortir des cateacutegories ou axes danalyse agrave partir de lensemble des reacuteponses

aux diffeacuterentes questions Pour lanalyse du corpus nous avons proceacutedeacute laquo manuellement raquo

ou en utilisant un tableur lisible dans des logiciels de type OpenOffice ou Excel La

principale raison de ce choix est quil nexiste encore aujourdhui que tregraves peu de logiciels

libres fonctionnant sur plusieurs plateformes (MacOSX et GNULinux notamment) aptes

agrave proceacuteder agrave une telle analyse Pour faciliter le travail collectif nous avons deacutecideacute dopter

pour un tableur qui est un protocole simple et deacutejagrave partageacute par les membres de leacutequipe

CIRST - Note de recherche | page 22

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Dans le cadre de lanalyse nous avons eacutegalement trouveacute pertinent de recourir agrave des

indicateurs quantitatifs pour explorer notre corpus par exemple en preacutesentant le nombre de

participant-es qui mentionnent telle ou telle expression ou encore en ce qui a trait aux

informations sociologiques Lutilisation de ces indicateurs quantitatifs ne vise quagrave explorer

diffeacuteremment notre corpus et ne concerne que celui-ci Ils ne preacutetendent pas - nous avons

deacutejagrave insisteacute sur ce point - repreacutesenter statistiquement lensemble des acteurs et actrices du

logiciel libre au Queacutebec

3 Quatre axes danalyse

Agrave la suite dune premiegravere lecture de nos reacutesultats nous avons eacutetabli quatre axes pour

analyser les reacuteponses au questionnaire en ligne Ces axes danalyse ont eacuteteacute eacutetablis de faccedilon

laquo intermeacutediaire raquo Ils ont eacutemergeacute apregraves une premiegravere eacutetape rapide danalyse des reacuteponses au

questionnaire Agrave partir de ces diffeacuterents axes eacutetablis en analyse preacuteliminaire nous avons

ensuite proceacutedeacute agrave une analyse approfondie de nos donneacutees

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets15

Cet axe danalyse constitue le point de deacutepart de notre enquecircte Il consiste agrave recenser et

preacutesenter diffeacuterentes initiatives lieacutees au logiciel libre au Queacutebec ou dit en dautres termes agrave

preacutesenter Un Portrait de lengagement pour les logiciels libres au Queacutebec Pour reacutealiser ce

travail nous nous sommes concentreacutes sur lanalyse de la question 21 (laquo Indiquez les

activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute

impliqueacute-) depuis janvier 2006 raquo) Dembleacutee nous pouvons conclure que les acteurs et

actrices simpliquent dans une multitude de projets qui incluent par exemple le

deacuteveloppement de logiciels libres mais eacutegalement lorganisation de rencontres collectives

lieacutees au logiciel libre de mecircme que des seacuteances de formation Nous avons creacuteeacute a posteriori

ndash cest-agrave-dire apregraves avoir reccedilu les reacuteponses ndash quatre cateacutegories dans lesquelles nous avons

par la suite classeacute les diffeacuterents projets deacutecrits dans la question 22

Nous utilisons ici le terme d laquoengagement pluriel raquo en reacutefeacuterence agrave la sociologie de laction plurielle et des reacutegimes dengagement deacuteveloppeacutee par Theacutevenot (2006) Cette reacutefeacuterence theacuteorique pourrait ecirctre deacuteveloppeacutee dans les travaux suivant cette note de recherche

CIRST ndash Note de recherche | page 23

15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

1 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes Cette cateacutegorie inclut tous les groupes locaux

qui organisent reacuteguliegraverement des rencontres sociales ou des activiteacutes Ces groupes peuvent

ecirctre constitueacutes leacutegalement ou non et peuvent avoir ou non un objectif lucratif Ils doivent

cependant exister sur une base laquo permanente raquo (c-agrave-d la participation agrave lorganisation dune

confeacuterence comme un groupe permanent) Cette cateacutegorie exclut les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres compris dans le point suivant

2 Projets de deacuteveloppement de logiciels Nous incluons dans cette cateacutegorie les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres dans lesquels sont impliqueacutes les reacutepondants et

reacutepondantes

3 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres Nous incluons dans cette

cateacutegorie les activiteacutes ponctuelles qui impliquent leacuteducation ou la promotion de logiciels

libres Notons que cette cateacutegorie pourrait ecirctre diviseacutee en sous cateacutegories confeacuterences

publications formation sensibilisation sites web Nous nous sommes contenteacutes ici dune

analyse sommaire mais les projets recenseacutes dans cette partie auraient pu agrave eux seuls faire

lobjet dune analyse approfondie

4 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation Nous avons

regroupeacute ici tous les projets qui relegravevent de lusage des technologies et de la migration

informatique Certains de ces projets pourraient faire lobjet dune analyse ethnographique

approfondie

Les tableaux 41 agrave 44 preacutesentent les diffeacuterents projets mentionneacutes par les reacutepondant-es

dans les cateacutegories que nous avons proposeacutees

CIRST - Note de recherche | page 24

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 31 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes bullFACIL bullCivic Access bullPromotion de lutilisation de la bullSQIL bullPHP Queacutebec bullcliquezpourmoiqcca geacuteomatique dans le bulltribunephilosophiqueorg bullKoumbit bullCoco - English capacity deacuteveloppement de mouvements bullUbuntu bullLinuQ development for anglo non de deacutemocratie participative bullUbuntu-qc bullLinux meetup profits in Quebec bullPromotion de lutilisation des bullUniversiteacute du Queacutebec en bullAteliers du libre et bullCommunautique logiciels libres dans le domaine Abitibi-Teacutemiscamingue ateliers populaires du bullCS Kamouraska-Riviegravere du geacuteospatial bullZone libre en eacuteducation libre Loup bullQueacutebecOS bullCASI Laboratoire de bullLinux-Queacutebec bullElgg bullSocieacuteteacute GRICS conception et analyse de bullCollim (Comiteacute pour bullFree Software Foundation bullInukTIC systegravemes informatiques le logiciel libre agrave bullGentoo-Queacutebecorg bulllignedutempsqcca et (CASI) de lEacutecole Maisonneuve) bullGULQueacutebec bullLimoilux Polytechnique de Montreacuteal bullFondation pour une bullGULSE bullLinuQ - groupe de volontaires dirigeacute par Michel Dagenais bibliothegraveque globale bullGULUR Groupe Linux agrave Queacutebec bullListe des logiciels libres du Programme dutilisateurs de logiciels bullCAPE gouvernement du Queacutebec Observatoire des SIGB libres agrave Rosemont bullCentre social autogeacutereacute bullOui-Yes Informatique (Systegravemes Inteacutegreacutes de (GULLAR) bullSavoir Faire Linux bullAQUOPS Gestion de bullGULUS Groupe bullUniversiteacute du Queacutebec agrave bullApathy is Boring - youth Bibliothegraveques) libres dutilisateurs Linux de Rimouski (plateforme engagement through media + bullGulum (Groupe lUniversiteacute de Sherbrooke Claroline) tech + art dutilisateurs Linux de bullIle Sans Fil bullUQBM bullLabCMO lUniversiteacute de bullIndividu ndash Statistique bullwwwculturelibreca Montreacuteal) Canada bullXo-Quebec

bullBande passante

Tableau 32 Projets de deacuteveloppement de logiciels bullUbuntu bullddmap (inactif) bullOpenStreetMaporg bullDeacuteveloppement dun bullProjet MILLE bullDrupal (Ubercart CiviCRM) bullOSCAR systegraveme de reacutepartition bullAliXe bullEclipsePydev bullPanda3D assisteacutee par ordinateur bullClaroline bullEntertainer bullPuppet libre pour le reacuteseau bullDebian bullFeed of Feeds (version bullPymacs ambulancier (Agence bullOLPC remanieacutee) bullRecode de la santeacute et des bullProjet Fortic bullFrogLinux bullRoundcubenet services sociaux de bullPython bullGambit bullSilverrun lEstrie) bullScribus bullGentooorg bullSnow bullDeacuteveloppement de bullSFL bullGeogebra bullSpip (logiciel de gestion de fonctionnaliteacutes bullTikiWiki bullGestion de la traduction de contenu) cartographiques bullabLCA laide en franccedilais pour bullSubversionTortoise avanceacutees pour le bullAlionet pour OpenSuSE Audacity et Scribus bullTranslation Project systegraveme dinformation bullAlternCorg bullGstreamer Glib Farsight bullWdiff geacuteographique Web bullBitweaver bullhttpwwwasteriskorg bullWifiDog Cartoweb bullBlender 3D bullinfoshopkeeper bullZeee adaptation de la (Camptocamp France) bullBlutooth Plugin pour le bullLCM distribution Zenwalk sur bulldivers projets Linux Nokia 770 bullLinux Trace Toolkit leeePC dAsus Reacutefeacuterence bullPatrioteBSD bullCGBT bullModelibra httptuxeeeorg bullPootle bullColibris bullModelSphere de Silverrun bullDeacuteveloppement dapplications bullConversionMagick bullOCS+GLPI Systegraveme libre pour le monde de bullConversionSVG dinventaire leacuteducation

bullOpenOffice

Tableau 33 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

CIRST ndash Note de recherche | page 25

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

(Confeacuterences publications formation sensibilisation sites web) bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi sur les SIGB libre et autres outils utiles pour les professionnels de linformation et pour les scientifiques bullFestival dinstallation du Gulus en automne 2006 bullFacil bullLibre Graphics Meeting (Lyon France mars 2006 Montreal 2007 Wroclaw 2008) bullAteliers sur Scribus (colloque de lrsquoAQUOPS LGM) bull7e RMLL agrave Amiens France bullTropheacutees du libre agrave Soissons France en 2007 et 2008 bullPromotion de lutilisation des logiciels libres dans le domaine geacuteospatial (Deacutepartement de geacuteomatique appliqueacutee de lUniversiteacute de Sherbrooke) bullFormatrice en informatique et en alphabeacutetisation aupregraves du CAPE bullRecherche de logiciels pour le franccedilais et les matheacutematiques bullPHP Queacutebec Confeacuterence bullEacutetude reacutealiseacutee en 2007 Analyse comparative entre Koha et CDSISISEacutetude qui sera preacutesenteacutee en aoucirct 2008 Eacutetude comparative des principaux SIGB libres (Koha Evergreen WebLis PMB Cds-Isis) bullEacutecriture darticles agrave propos des logiciels libres dans des revues pour bibliotheacutecaires bullConfeacuterences sur le sujet (culturelibreca) bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullRococo bullCours sur le logiciel libre bullUPAM bullFormations aux logiciels libres

bullOrganisation dun Install Fest (en contact avec le COMIC) bullReacutedaction un document pour suggeacutereragrave la FAEacuteCUM de diffuser leurs documents dans des formats ouverts et dencourager les associations eacutetudiantes agrave faire de mecircme bullPromotion des logiciels libres dans mon entourage bullConfeacuterences et ateliers sur le libre logiciels et culture bullCLLAP 2008 bullReacutedaction darticles pour Linux+ DVD et la revue de lAPSDS bullProduction de plusieurs tutoriels animeacutes ou non sur lutilisation de certains logiciels libres bullCLLAP 2008 shybullTable ronde sur le logiciel libre lors de MCETECH 2008 bullsensibiliser les membres du personnel de mon eacutecole bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL LGM bullJourneacutees carriegraveres faculteacute de Geacutenie bullRencontres Africaines du Logiciels Libre bullRencontres Mondiales du Logiciel Libre (France) bullLinux Journal bullFormation sur UBUNTU bullEnseignement de linformatique avec la suite OpenOffice Thunderbird et Firefox bullFormation en production multimeacutedia en logiciels libres (Gimp Blender Ardour Drupal Pure Data HTML CSS) bullAteliers Speacuteciaux bullPreacutesence et interventions lors de Linux-Meetups depuis aoucirct 2007

bullInstall-Fest agrave lUniversiteacute Laval bullguidelinspirecom bullProjet Techno-Eacutecolo bullDonne de la formation aux enseignants sur comment utiliser notre site web (profs de ceacutegep du secondaire et mecircme du primaire agrave partir de la 4e anneacutee) bullwwwrecensementecoleca une enquecircte en ligne bullPreacutesentation de logiciels lors des activiteacutes laquo portes ouvertes raquo [GULLAR] bullFormateur sur plusieurs logiciels libres en eacuteducation (Geogebra Geonext Squeak Scratch SPIP Wiki Cyberfolio blogues etc) bullJe parle de GNULinux (kubuntu) dans mon milieu de travail bullLabCMO Colloque sur le logiciel libre bullWebmaestro (confeacuterence) bullSemaine queacutebeacutecoise de linformatique libre (SQIL) bullFormation et preacutesentation sur des logiciels libres bullConfeacuterences du groupe LINUQ bullAteliers dinstallation LINUX bullPromotion pour la communauteacute de logiciel libre bullUtilisateur de logiciel libre agrave la maison (Linux) et participation a des forums de discussions sur le sujet bullPromotion du logiciel libre dans mon entourage bullCampagne de promotion dOpenOfficeorg bullTenue dun kiosque sur les logiciels libres (2 jours)

Tableau 34 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation)

CIRST - Note de recherche | page 26

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

bullInstallation de Linux au cafeacute eacutetudiant du ceacutegep Limoilou (Limoilux) bullInstallation de plus de 20 serveurs Linux (SLES) bullUtilisation de Nagios et de Cacti bullUtilisation de OC4J sous Linux bullMigration vers un environnement TYPO3 PHP 5 MYSQL bullInstallation de Zenwork pour la MAJ des serveurs bullInstallation de AWStat pour les stats de lIntranet bullMises en place et mises agrave jour de CMS blog wiki galeries de photos etc bullUtilisation de TYPO3 - phpBB

bullWordpress - Mediawiki - OpenOffice pour la documentation bullImplantation de OpenOffice au Gouvernement bullJe me sers de Linux chaque jour dans mes interventions bullImplantation des logiciels libres dans les entreprises ougrave je travaille bullUtilisation de logiciels libres dans mon milieu de travail bullUtilisation quotidienne de Open Office Thunderbird PhotoFiltre FireFox Sunbird et Lightning Google Agenda Celestia GanttProject bullJai chez moi 2 ordinateurs avec Kubuntu et au travail jessaie de remplacer les logiciels proprieacutetaires en libre (PDFCreator DIA OOorg )

bullMigration damis sur Linux bullJutilise [] les logiciels libres au sein de lentreprise qui memploie bullCertaines commissions scolaires utilisent le logiciel libre et je dois donc ecirctre au courant de ces logiciels pour pouvoir faire ce que je montrais auparavant dans Excel bullImplantation de serveurs Web base de donneacutees etc (solutions LAMP) bullImplantation de serveurs de streaming audio bullUtilisation de logiciel libre dans le milieu eacuteducatif bullMise en place dun systegraveme de diffusion de cours universitaires en direct en utilisant des logiciels libres

311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres

Cette prolifeacuteration de groupes sociaux projets et activiteacutes signifie-t-elle quil existe au

Queacutebec un laquo mouvement raquo du logiciel libre tourneacute vers des enjeux politiques Sinon quel

portrait des militants et militantes du logiciel libre pouvons-nous dresser dans le cadre notre

enquecircte Pour reacutepondre agrave ces questions mentionnons tout dabord que seuls trois

reacutepondant-es (une femme et deux hommes sur 90 personnes) reacutefegraverent agrave la cateacutegorie

laquo mouvement raquo [id90 id91 id160] tout en notant dans deux cas que ce mouvement nest

pas incompatible avec leacuteconomie de marcheacute Un de ces reacutepondants eacutecrit

Il me semble important deacuteviter la dichotomie profit financier-logiciel libre par laquelle le mouvement de logiciels libres est placeacute en opposition avec leacuteconomie de marcheacute Il me semble que les logiciels libres et leacuteconomie de marcheacute ne sont pas incompatibles mais doivent fonctionner en synergie Le mouvement des logiciels libres me paraicirct important dans le sens ougrave il propose une nuance au modegravele actuel qui capitalise sur la reacutetention drsquoinformation [id90 q41]

Cela dit puisquassez peu de reacutepondant-es reacutefegraverent explicitement agrave la dimension politique

nous devons rester prudents agrave ce stade exploratoire de notre recherche avant dattribuer un

caractegravere militant agrave leurs actions Un des reacutepondants insiste dailleurs pour affirmer que

laquo [l]e libre [nest] pas juste une affaire de militants mais un outil solide pour lentreprise raquo

CIRST ndash Note de recherche | page 27

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

[id 91 q41] Notre travail dinterpreacutetation neacutecessite de nouvelles discussions au sein de

leacutequipe de recherche pour choisir un cadre theacuteorique puiseacute agrave mecircme la sociologie des

mouvements sociaux

En revanche il serait difficile de nier lapparente dimension sociale voire citoyenne de

leurs activiteacutes Nous avons vu en effet que les reacutepondants et reacutepondantes eacutetaient engageacute-es

souvent de faccedilon beacuteneacutevole dans une multitude de projets parmi lesquels de nombreuses

activiteacutes deacuteducation ou de formation Aussi plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes

nheacutesitent pas agrave parler de communauteacute et de solidariteacute Ainsi 16 des 90 reacutepondant-es

utilisent le terme de laquo communauteacute raquo et plusieurs reacutefegraverent eacutegalement agrave des termes comme

laquo aide raquo laquo soutien raquo et laquo sens de la communauteacute raquo

[L]es GULs et autres groupes similaires qui jour apregraves jour fournissent du support agrave la communauteacute et aux neacuteophytes [id 31 q41]

Il faudrait mettre laccent sur laide quune bonne communauteacute peut apporter [id 81 q41]

[L]e niveau (tregraves grand) de soutien par la communauteacute [id131 q41]

Le logiciel libre est probablement le premier laquo Social Network raquo ducirc agrave son modegravele de gestion et au sens de communauteacute quil apporte [id156 q 41]

Ces extraits rejoignent les propos de Benkler et Nissembaum (2006) que nous avons

preacutesenteacutes plus tocirct agrave leffet que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre simplement

appreacutehendeacutes sous leurs aspects fonctionnels et eacuteconomiques mais eacutegalement comme des

plateformes permettant aux citoyens dexpeacuterimenter des formes originales dassociation et

dengagement social Pour terminer la description de ces reacuteponses en ce qui concerne les

associations dentraide notons le rocircle des activiteacutes informelles deacuteducation populaire pour

soutenir les usagers et usagegraveres du logiciel libre

Ateliers populaires du libre FreeGeek et autre GUL permettent aux non-usagers et aux usagers de trouver un reacuteseau dentraide local et relativement informel concernant le logiciel libre et le bidouillage et le recyclage informatique [id51 q32]

CIRST - Note de recherche | page 28

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre

Un eacuteleacutement qui ressort de notre enquecircte concerne le rocircle important attribueacute aux institutions

publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre Cest en particulier le secteur de

ladministration publique (ou des services gouvernementaux) de mecircme que celui de

leacuteducation qui retiennent lattention Agrave la question 31 (laquo Selon vous vers quel secteur

dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et

ladoption du logiciel libre au Queacutebec raquo - question fermeacutee) 34 personnes ont indiqueacute que

ladministration publique constitue le principal secteur vers lequel devraient ecirctre dirigeacutes les

efforts pour la promotion du logiciel libre 36 autres reacutepondant-es ont identifieacute leacuteducation

(primaire et secondaire ndash 28 ndash et eacuteducation supeacuterieure ndash 8) comme le secteur le plus

approprieacute vers lequel mettre les efforts Cette place importante des institutions publiques

pour la promotion et ladoption des logiciels libres contraste avec la strateacutegie mise de

lavant par les partisan-es eacutetasunien-es de llaquo open source raquo qui misent sur les grandes

entreprises du Fortune 500 (Raymond 1999) pour parvenir agrave leurs fins

Tableau 35 Secteurs dactiviteacutes privileacutegieacutes (Question 31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacutes les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec)

Administration publique (feacutedeacuterale provinciale municipale) 34 3778

Eacuteducation primaire et secondaire 28 3111

Eacuteducation supeacuterieure 8 889

Entreprises priveacutees 6 667

Politiques publiques (politiques de droits dauteurs CRTC) 4 444

Organismes communautaires 2 222

Communauteacute du logiciel libre (deacuteveloppement de logiciels groupes dutilisateurs) 1 111

Autre 7 778

Total 90 10000

Comme nous lavons constateacute ailleurs (Couture 2007) les revendications et les strateacutegies

des acteurs et actrices des logiciels libres semblent prendre des formes diffeacuterentes en

fonction du contexte social et politique ougrave elles sont mises en œuvre Ainsi contrairement

au contexte eacutetasunien ougrave le marcheacute est geacuteneacuteralement perccedilu comme lun des principaux

CIRST ndash Note de recherche | page 29

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

moteurs eacuteconomiques le Queacutebec sest traditionnellement appuyeacute sur lEacutetat comme levier

eacuteconomique De plus les reacuteponses agrave notre questionnaire reflegravetent probablement les efforts

du secteur public deacutejagrave mis de lavant dans le passeacute pour promouvoir le logiciel libre et que

nous avons preacutesenteacutes en introduction le projet MILLE en eacuteducation ou les diffeacuterentes

expressions dinteacuterecirct du ministegravere des Services gouvernementaux

321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo

Dune maniegravere geacuteneacuterale les reacutepondant-es semblent accorder un rocircle important aux

institutions publiques eacutetant donneacute la masse dutilisateurs pouvant ecirctre rejointe par celles-ci

Ils et elles insistent sur le large bassin dusagers autant au sein de ladministration publique

que de leacuteducation qui pourraient adopter le logiciel libre

Concernant les administrations publiques ils et elles eacutecrivent par exemple

Cela rejoindrait un plus grand nombre de personnes qui seraient par la suite plus ouvertes agrave utiliser du libre agrave la maison [id64 q32]

Cest prometteur pour le deacuteveloppement du logiciel libre (grand pouvoir dachat utilisateurs assez forts) [id129 q32]

Nous retrouvons eacutegalement un discours similaire en ce qui concerne le secteur de

leacuteducation

Le milieu de lrsquoeacuteducation au premier chef car il touche un eacutenorme bassin de population plus drsquoun million drsquoeacutelegraveves et pregraves de 80 [mille] enseignants [id29 q32]

Par contre pour avoir un impact public passer par leacuteducation 25 des gens ont un emploi lieacute au monde de leacuteducation et en plus les jeunes forment la relegraveve [id129 q31)

Les eacutecoles les bibliothegraveques et les universiteacutes car cest accessible agrave beaucoup de personnes [id124 q31]

Plusieurs personnes notent eacutegalement leffet dentraicircnement que pourrait avoir ladoption du

logiciel libre par ladministration publique ou leacuteducation

Effets dentraicircnement des gouvernements nationaux et locaux sur les entreprises parapubliques organismes communautaires et les entreprises priveacutees [id98 q31]

Un exemple reacuteussi vers une solution libre agrave ce genre de projet donnerait une seacuterieuse visibiliteacute et creacutedibiliteacute agrave ladoption du LL [logiciel libre] [id108 q31]

CIRST - Note de recherche | page 30

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

322 Eacuteduquer aux logiciels libres

Lorsque les reacutepondant-es reacutefegraverent au secteur de leacuteducation cest cependant la dimension

peacutedagogique plutocirct queacuteconomique qui est la plupart du temps mise de lavant Ainsi si le

secteur de leacuteducation doit adopter des logiciels libres il semble que ce soit avant tout pour

que les gens connaissent le logiciel libre et les valeurs qui lui sont associeacutees

Pour encourager les valeurs de partage et non de piratage nous devons encourager lutilisation de logiciels libres [id16 q31]

Eacuteducation En commenccedilant par montrer aux jeunes quils ont la possibiliteacute dapprendre et de deacutevelopper dans le domaine informatique sans deacutependre des lignes de penseacutee neacutefastes drsquoune socieacuteteacute monopoliste et capitaliste agrave lexcegraves De leur permettre de voir et de choisir ce qui leur convient le mieux [id106 q31]

Cest par lacquisition de connaissances et dapprentissages relieacutes aux logiciels libres que les apprenants reacutealiseront quil existe des solutions libres [id 46 q31]

La derniegravere citation est exemplaire en regard de nos inteacuterecircts theacuteoriques car elle met de

lavant la diversiteacute des choix possibles dans le domaine technologique En effet pour ce

reacutepondant mettre en place une formation aux logiciels libres nest pas lieacutee agrave la neacutecessiteacute

dadopter sine qua non les logiciels libres mais plutocirct agrave la neacutecessiteacute de laquo reacutealiser quil existe

des solutions libres raquo Il sagit en quelque sorte de former les eacutetudiant-es agrave lexistence dune

pluraliteacute de possibiliteacutes technologiques Leacuteducation paraicirct donc un secteur dactiviteacutes

crucial pour les reacutepondants et les reacutepondantes autant pour sa capaciteacute agrave creacuteer une demande

en logiciels libres que pour son rocircle peacutedagogique deacuteducation aux logiciels libres

323 Ougrave diriger les efforts

Les reacutepondants et reacutepondantes donnent eacutegalement plusieurs reacuteponses concernant les

diffeacuterentes maniegraveres de favoriser ladoption du logiciel libre au sein des institutions

publiques Dans le tableau 45 nous avons fait ressortir ces reacuteponses en les divisant en

diffeacuterentes cateacutegories - toujours construites a posteriori ndash ce qui donne une ideacutee de la

maniegravere dont la migration vers des logiciels libres devrait ecirctre accomplie des secteurs qui

pourraient ecirctre cibleacutes ainsi que des groupes plus susceptibles de faire pression aupregraves du

gouvernement Un aspect remarquable de ces reacuteponses est limportance attribueacutee aux

dispositifs technologiques pour favoriser ladoption du logiciel libre comparativement agrave

dautres initiatives laquo sociales raquo comme la formation le lobbying aupregraves des deacuteputeacutes ou la

CIRST ndash Note de recherche | page 31

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

mise en place de politiques publiques Nous pourrions ici poser lhypothegravese dun certain

deacuteterminisme technique encore tregraves preacutegnant parmi les acteurs et actrices du logiciel libre

alors que ceux-ci et celles-ci attribuent aux technologies une capaciteacute inheacuterente de

changement social Agrave notre avis une importance trop restrictive accordeacutee aux technologies

pourrait avoir leffet pervers de deacuteleacutegitimer des actions et des initiatives qui auraient des

impacts significatifs sur le plan eacuteconomique ou politique Concernant les groupes de

pression notons en particulier lentreprise Savoir-Faire Linux qui a eacuteteacute mentionneacutee trois

fois Ceci peut vraisemblablement sexpliquer par la requecircte en jugement deacuteclaratoire faite

par cette entreprise contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec pour contester lattribution sans

appel doffres dun marcheacute agrave Microsoft (Savoir-Faire Linux 2008)

Pour favoriser cette adoption du logiciel libre dans le monde de leacuteducation en particulier

au niveau primaire et secondaire quelques reacuteponses font reacutefeacuterence au projet MILLE qui

nous lavons deacutejagrave indiqueacute preacuteceacutedemment a reccedilu dans le passeacute une couverture meacutediatique

importante Dautres reacutepondants et reacutepondantes font reacutefeacuterence aux organismes GRICS ou

AQUOPS impliqueacutes dans le monde de leacuteducation Un reacutepondant mentionne que le projet

Cyber-savoir agrave la Commission scolaire de Montreacuteal (CSDM) pourrait constituer un vecteur

vers ladoption de logiciels libres Un autre reacutepondant reacutefegravere aux groupes comme Maillons

et Facil pour faire pression aupregraves du gouvernement Finalement au niveau de leacuteducation

supeacuterieure quelqursquoun mentionne le partenariat universiteacute-industrie qui laquo pourrait ecirctre un

tremplin par lequel le libre peacutenegravetre lindustrie agrave partir de lacadeacutemique raquo [id13q32]

CIRST - Note de recherche | page 32

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 36 Ougrave diriger les efforts Comment le faire Groupes de pression bullGNU bullSavoir-faire Linux (3) bullIl faudrait bien sucircr offrir des formations pour accompagner les gens bullCLLAP durant le transfert bullZone libre en eacuteducation bullLe remplacement des infrastructures informatiques par des solutions bullSQIL entiegraverement libre car dans ce domaine les solutions ont fait leurs preuves bullFACIL depuis longtemps De plus ceci nrsquoaurait pratiquement pas dimpact pour bullKoumbit les utilisateurs qui sont selon moi les plus reacuteticents aux changements bullGRICS bullLemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes bullGULL administrations bullLabCMO bullOpenOffice (4) bullFirefox (2) Quel secteur en particulier bullLinux (3) bullEacuteducation bullLa Commission des Leacutesions professionnelles (CLP) a un systegraveme bullReacuteseau de la santeacute informatique qui tourne sous Linux bullBibliothegraveques publiques eacutecoles primaires et bullUbuntu secondaires administrations bullTypo3 (Lamp) vs IIS Mysql vs Oracle municipalesprovinciales bullMigration technologique plateforme centrale vers une solution libre bullLe Web au gouvernement du Queacutebec bullUtilisation WEB dapplications bullRevenu Queacutebec bullLe passage agrave des CMS libres ou mecircme des EMS eacuteventuellement bullInstitutions scolaires Alfresco par exemple est en train de faire une perceacutee tranquillement bullCRSH et organismes de financement bullAsterisk bullProjets deacuteducation internationale bullPDFCreator bullInstitutions denseignement

bullCommissions scolaires

324 Quelles politiques publiques

Lun des aspects surprenants de notre enquecircte est la quasi-absence de mentions explicites agrave

des politiques publiques et ce malgreacute le rocircle important attribueacute aux institutions publiques

que nous avons deacutecrit plus tocirct Ainsi agrave la question 31 (question fermeacutee) seulement quatre

des 90 reacutepondant-es ont indiqueacute privileacutegier des efforts dans la mise en place de politiques

publiques favorables aux logiciels libres En constatant ces reacuteponses nous avions dabord

penseacute quune faible importance eacutetait attribueacutee aux politiques publiques Toutefois en

analysant les questions ouvertes il semble bel et bien que la question des politiques

publiques soit effectivement une veacuteritable preacuteoccupation mais que les acteurs et actrices y

reacutefegraverent par dautres termes que lexpression laquo politiques publiques raquo16

Notons tout dabord que plusieurs des reacutepondants et reacutepondantes sexpriment en termes dun

De plus comme cette question eacutetait fermeacutee avec la possibiliteacute dune seule reacuteponse il est possible que plusieurs personnes aient choisi une reacuteponse plus geacuteneacuterale par exemple laquo eacuteducation raquo ou laquo administration raquo qui peut englober les politiques publiques

CIRST ndash Note de recherche | page 33

16

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

laquo devoir raquo pour lEacutetat (ladministration publique ou le secteur de leacuteducation) dadopter des

logiciels libres (les soulignements sont de nous)

Les administrations publiques ont le devoir de ne pas couper le marcheacute des logiciels aux entreprises queacutebeacutecoises Or preacutesentement ce sont des contrats aux sommes imposantes qui sont donneacutes agrave Microsoft sans appels doffres [id16 q32]

Les administrations publiques devraien t toutes utiliser des logiciels libres [id64 q32]

All public sector institutions schools universities should us e open source to ensure the continued enhancement of the bien commun (access to and for all) [id37 q32]

Comme dautres instances gouvernementales agrave travers le monde notre gouvernement ainsi que nos diffeacuterentes administrations publiques devraien t utiliser des logiciels libres et investir davantage dans la formation des utilisateurs que dans lachat de logiciels proprieacutetaires [id36 q32]

Certaines reacuteponses concernent plus speacutecifiquement les appels doffres et les subventions

publiques (voire mecircme priveacutees) qui devraient favoriser lusage du logiciel libre

Helping Centraide (which funds a lot of non-profits) modify their technology support grant to include consulting as an option instead of only buying off-the-shelf proprietary software as it currently does [id7 q32]

Lors du lancement dun appel doffres public par un organisme gouvernemental ou paragouvernemental pour un projet relieacute aux technologies de linformation il devrait ecirctre indiqueacute que les offres proposant une solution ouverte et libre seront privileacutegieacutees [id10 q32]

Dautres reacuteponses vont eacutegalement dans le sens dune politique dutilisation du logiciel libre

au sein des administrations publiques

Le gouvernement pourrait utiliser des logicielsformats libres pour leur donner creacutedibiliteacute et visibiliteacute aupregraves de la population [id34 q32]

Lemploi volontaire de logiciels open source dans les diffeacuterentes administrations [id26 q32]

OpenDocument Format Ce format de document bureautique sil eacutetait eacutetabli comme norme dans les eacutecoles et administrations pourrait forcer ladoption rapide de programmes tels que AbiWord et OpenOfficeorg projets libres [id5 q32]

Un reacutepondant mentionne quant agrave lui la possibiliteacute dobliger les vendeurs agrave distinguer le

mateacuteriel et le logiciel allant par exemple agrave lencontre de la pratique actuelle qui consiste agrave

preacuteinstaller le logiciel Windows sur les ordinateurs mis en vente sur les portables

CIRST - Note de recherche | page 34

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Diffeacuterencier le mateacuteriel du logiciel en obligeant les vendeurs agrave indiquer preacuteciseacutement le prix du mateacuteriel et celui du logiciel et permettre de prendre lun ou lautre sans obligation dacheter les deux (ventes lieacutees) [id9 q32]

Finalement notons deux derniegraveres reacuteponses qui soutiennent que les institutions publiques

doivent jouer un rocircle plus important dans lorganisation dactiviteacutes ou de programmes

favorisant le deacuteveloppement de logiciels libres ou de contenus libres

Lorganisation de grands concours mettant en valeur et faisant la reconnaissance du travail effectueacute en logiciel libre [id6 q32]

Le Wikipeacutedia francophone qui pourrait ecirctre financeacute par les pouvoirs publics (comme en Allemagne) ou dont le contenu pourrait du moins ecirctre enrichi collectivement par la faute de certains protocoles mis en place au niveau des universiteacutes [id7 q32]

Malgreacute ces deux derniegraveres reacuteponses il semble que dans leur majoriteacute les reacutepondants et

reacutepondantes nattribuent pas un rocircle positif important au gouvernement concernant les

activiteacutes de deacuteveloppement de logiciel libre Aucun-e ne mentionne la possibiliteacute dun

deacuteveloppement de logiciels libres qui pourrait ecirctre financeacute au moins en partie par les

institutions publiques17 Le rocircle du gouvernement semble se limiter agrave ladoption de

technologies existantes

Finalement il est remarquable de ne retrouver pour lensemble des reacuteponses ouvertes que

tregraves peu de reacutefeacuterences aux instances ou aux politiques feacutedeacuterales Parmi celles-ci notons

quun reacutepondant indique avoir eacutetudieacute lors de sa maicirctrise en sciences politiques le lien entre

la question du logiciel libre et laquo le processus de reacuteforme du droit dauteur au Canada ainsi

que son incidence sur le monde de lenseignement raquo [id 101 q22] Une autre reacutepondante

[id187] soutient quant agrave elle la neacutecessiteacute pour les organismes subventionnaires de

recherche dont le CRSH (Conseil de recherche en sciences humaines ndash organisme feacutedeacuteral)

dutiliser des logiciels libres eacutetant donneacute quils reccediloivent du financement public Finalement

un autre reacutepondant indique ecirctre agrave lemploi de Statistique Canada mais naborde toutefois

pas le rocircle eacuteventuel de ce ministegravere ou du gouvernement feacutedeacuteral sur la question du logiciel

libre Mise agrave part la question du droit dauteur mentionneacutee une seule fois on ne retrouve

dans les reacuteponses aucune reacutefeacuterence agrave des domaines de juridiction proprement feacutedeacuterale Le

Par exemple un peu agrave la maniegravere dont le gouvernement avait eacutelaboreacute dans les anneacutees 1990 un programme qui accordait dimportantes subventions agrave la creacuteation dentreprises en multimeacutedia

CIRST ndash Note de recherche | page 35

17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

projet de loi C-61 de reacuteforme du droit dauteur ou encore certaines reacuteformes du CRTC

concernant la neutraliteacute de lInternet qui pourraient avoir un impact important sur la

question du logiciel libre ne sont pas abordeacutes explicitement par les reacutepondants et

reacutepondantes

Nous pouvons en deacutefinitive conclure que la plupart des reacutepondants et reacutepondantes pensent

que les institutions doivent jouer un rocircle important dans ladoption du logiciel libre

Toutefois la maniegravere exacte dont pourraient se concreacutetiser ces interventions est beaucoup

moins claire De plus il semble que les reacutepondants et les reacutepondantes envisagent davantage

des solutions au niveau des politiques queacutebeacutecoises qursquoau niveau feacutedeacuteral

33 Femmes et logiciels libres

Nous avons choisi de consacrer une attention particuliegravere aux activiteacutes porteacutees par les

femmes dans le cadre de notre enquecircte Ce choix danalyse est motiveacute par le constat dune

faible participation des femmes dans le monde du logiciel libre mis de lavant dans

certaines recherches sociales Par exemple le sondage en ligne reacutealiseacute en 2002 dans le

cadre de lrsquoenquecircte europeacuteenne FLOSS avait reacuteveacuteleacute une proportion de 11 de femmes

parmi un eacutechantillon de 2 784 laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo (Ghosh et coll 2002)

De plus certains auteur-es ont noteacute que cette disproportion dans la participation des

hommes et des femmes eacutetaient plus marqueacutee encore dans le monde du logiciel libre que

dans celui de linformatique proprieacutetaire (Lin 2006 Nafus et coll 2006 Levesque et

Wilson 2004) Cette tregraves faible preacutesence des femmes apparaicirct dautant plus eacutetonnante si

lrsquoon considegravere les principes du logiciel libre qui affirment le droit pour tous - et toutes - de

faire usage des logiciels et de participer agrave leur deacuteveloppement

Les reacutesultats de notre enquecircte se deacutemarquent toutefois de cette faible preacutesence des femmes

mise de lavant dans les enquecirctes preacuteceacutedentes Ainsi 14 femmes ont reacutepondu agrave notre

questionnaire sur un eacutechantillon de 90 personnes ce qui donne une proportion denviron

15 18 Bien que ce taux soit encore assez faible il contraste avec le 11 reacuteveacuteleacute dans

Un autre aspect inteacuteressant agrave noter est que les trois personnes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire et provenant des reacutegions les plus eacuteloigneacutees (Mauricie Gaspeacutesie Abitibi-Teacutemiscamingue) sont toutes des

CIRST - Note de recherche | page 36

18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

leacutetude de Ghosh et coll (2002) citeacute plus tocirct Parmi dautres causes (dont le caractegravere

exploratoire de notre eacutetude) cet eacutecart pourrait peut-ecirctre sexpliquer par le fait que la

preacuteceacutedente eacutetude avait limiteacute la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciel libre raquo aux seules

personnes qui avaient effectivement contribueacute au code source dun logiciel libre19 Agrave

linverse notre enquecircte rejoignait plus largement lensemble des acteurs et actrices

impliqueacutes dans des initiatives et projets lieacutes au logiciel libre sans restriction par rapport agrave

lactiviteacute speacutecifique dans laquelle ils et elles sont engageacute-es Ainsi la plupart des

reacutepondantes ont indiqueacute avoir reccedilu linvitation agrave participer agrave notre enquecircte par des listes de

diffusion non orienteacutees de maniegravere speacutecifique vers les aspects techniques du logiciel libre

cinq ont reccedilu le questionnaire directement par lentremise dun-e ami-e ou dun-e collegravegue

trois par la liste des Ateliers populaires du libre (APL) deux par la liste du Centre de

documentation sur leacuteducation des adultes et la condition feacuteminine (CDEacuteACF) Quatre

autres reacutepondantes ont deacuteclareacute lrsquoavoir reccedilu par lrsquoune des listes suivantes le Carrefour

Eacuteducation la liste de lrsquoEacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences de linformation le

LabCMO et finalement LinuQ

Les reacuteponses agrave notre questionnaire permettent de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes Le tableau 37 donne une repreacutesentation

quantitative de la participation diffeacuterencieacutee des hommes et des femmes dans les diffeacuterentes

cateacutegories construites analytiquement et deacutecrites dans le premier axe de notre analyse

(lengagement dans une multitude de petits projets) Comme un-e mecircme reacutepondant-e peut

ecirctre engageacute-e dans plusieurs types drsquoactiviteacutes dans le monde du logiciel libre il-elle peut se

femmes Sans pouvoir conclure quoi que ce soit eacutetant donneacute la taille de leacutechantillon ces reacutesultats exploratoires nous amegravenent toutefois agrave consideacuterer la pertinence dune eacuteventuelle recherche qui aborderait lusage des logiciels libres en reacutegion eacuteloigneacutee en portant une attention particuliegravere aux formes dusages deacuteployeacutees par les femmes

Leacutechantillonnage reacutealiseacute par Ghosh et coll a proceacutedeacute en deux eacutetapes La premiegravere eacutetape a consisteacute agrave la maniegravere de notre propre enquecircte agrave diffuser une invitation sur diffeacuterents forums de discussions eacutelectroniques mais en ciblant cette fois plus speacutecifiquement et explicitement les laquo deacuteveloppeur-es raquo Ce premier eacutechantillon qui reacuteunissait 2 784 personnes a ensuite eacuteteacute reacuteduit agrave environ 500 personnes en ne retenant que les reacutepondant-es dont le nom figurait effectivement comme auteur-e dans le code source dun logiciel Lenquecircte de Ghosh et coll deacutefinissait donc la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels libres raquo comme contributeur-e ou auteur-e dune partie du code source

CIRST ndash Note de recherche | page 37

19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

retrouver dans plus dune cateacutegorie drsquoengagement20 Pour cette raison le total des chiffres

de la premiegravere colonne (nombre de reacutepondant-es) est nettement supeacuterieur au nombre

effectif de reacutepondant-es agrave notre questionnaire et la somme des colonnes en pourcentage est

supeacuterieure agrave 100 Il importe donc ici de ne pas srsquoattacher aux chiffres et pourcentages

preacutecis preacutesenteacutes dans ce tableau compte tenu de lrsquoimpossibiliteacute drsquoinduire des conclusions

statistiquement significatives agrave partir de nos reacutesultats21 mais plutocirct drsquoen faire ressortir les

grandes lignes Ainsi le tableau 37 est eacuteclairant car il rend compte drsquoune faible

implication des femmes dans le deacuteveloppement de logiciels comparativement agrave dautres

activiteacutes comme la participation agrave des groupes sociaux et leacuteducation qui contribuent

neacuteanmoins agrave lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre22

Tableau 37 Participation selon le sexe et le type dengagement

Type dengagement (repris de la section 1)

Nombre de reacutepondant-es

sexecateacutegorie

cateacutegoriesexe

h f h f h f

Deacuteveloppement de logiciels 35 1 972 27 460 714

Groupes sociaux 45 8 840 16 592 571

Eacuteducation 32 8 800 20 421 571

Usage migration 14 8 636 364 184 571

Lanalyse qualitative des reacuteponses permet de faire ressortir les domaines dactiviteacutes qui

captent davantage linteacuterecirct des femmes

20 Sur le plan de lanalyse les cateacutegories de types drsquoengagement utiliseacutees ici meacuteriteraient decirctre reformuleacutees ou du moins de faire lobjet dune plus grande reacuteflexion collective Cest notamment le cas des cateacutegories laquo Deacuteveloppement de logiciels raquo et laquo Usage migration raquo qui recoupent des activiteacutes parfois difficiles agrave distinguer Or cette cateacutegorisation est importante car elle rejoint nous lexpliquerons plus tard des enjeux de reconnaissance des acteurs et actrices engageacute-es dans le logiciel libre21 Notamment comme nous lavons expliqueacute plus tocirct le recrutement de nos reacutepondant-es sest fait par la technique boule de neige et il est tregraves probable que lorientation de notre appel ait davantage rejoint le milieu communautaireassociatif ougrave lon retrouve davantage de femmes Les donneacutees ne repreacutesentent donc que les personnes qui ont reacutepondu agrave notre enquecircte22 Ce tableau fait eacutegalement ressortir une plus grande implication chez les hommes au sein de groupes sociaux plutocirct que dans le deacuteveloppement de logiciels Cette situation sexplique peut-ecirctre par le fait que nos reacutepondants proviennent davantage des associations et des groupes communautaires Neacuteanmoins il serait inteacuteressant dexplorer plus profondeacutement la place des groupes sociaux dans lrsquolaquo eacutecosystegraveme raquo du logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 38

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Les activiteacutes de promotion et deacuteducation constituent un moyen important dimplication des

femmes des confeacuterences formelles et informelles des cours et ateliers de formation Dans

les activiteacutes de formation et deacuteducation toute proportion gardeacutee il y a un taux de

participation plus marqueacute parmi les femmes que parmi les hommes Dans ce type

deacuteveacutenements lrsquoon trouve les preacutesentations mensuelles de Facil les Rencontres mondiales

du logiciel libre et le Colloque sur le logiciel libre du LabCMO (septembre 2007) Les

femmes indiquent participer (tant comme participantes que comme organisatrices et

formatrices) agrave des formations de base et professionnelles la suite OpenOffice

Thunderbird Mozilla The Gimp formations des enseignant(e)s par la Commission

scolaire etc Nous avons inclus dans cette cateacutegorie la preacuteparation des tutoriels et

leacutelaboration de documentation technique

La participation agrave des groupes sociaux semble retenir linteacuterecirct des femmes autant que celui

des hommes Au moins une quinzaine de groupes ont eacuteteacute mentionneacutes par les femmes dont

LinuQ Koumbit Facil StudioXX ainsi que des organismes plus institutionnels comme

ceux des universiteacutes et des laboratoires universitaires Universiteacute Laval lrsquoAssociation

queacutebeacutecoise des utilisateurs de lrsquoordinateur au primaire-secondaire (AQUOPS) LabCMO

UQAT

Lusage personnel et professionnel semble ecirctre lrsquoun des modes dappropriation du libre les

plus freacutequemment mis de lavant Plus de la moitieacute des femmes ont mentionneacute

explicitement utiliser des logiciels libres dans leur vie quotidienne ou professionnelle Par

contre en analysant lensemble des reacuteponses nous pouvons assez prudemment assumer que

lensemble des femmes ayant reacutepondu agrave notre questionnaire sont des utilisatrices

conscientes de logiciels libres que ce soit des systegravemes de gestion de contenu blogues

wikis logiciels de comptabiliteacute etc Plusieurs reacutepondantes ont eacutegalement mentionneacute

reacutealiser des activiteacutes de configuration et dadministration de serveurs ou de reacuteseaux ainsi

que des activiteacutes de recherche sur des logiciels speacutecialiseacutes

Les activiteacutes de deacuteveloppement de logiciels retiennent moins lattention des femmes Ainsi

seules quelques activiteacutes de conception de logiciels libres ont eacuteteacute mentionneacutees par des

femmes dont le projet AliXe Cependant plusieurs reacutepondantes ont indiqueacute reacutealiser des

CIRST ndash Note de recherche | page 39

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

activiteacutes qui sans ecirctre lieacutees directement agrave la programmation informatique pourraient ecirctre

associeacutees au deacuteveloppement de logiciels conseillegravere technique localisation traduction et

eacutelaboration des tutoriels etc

Comme nous lavons preacutesenteacute agrave la section 22 plusieurs auteures feacuteministes notent que la

deacutefinition mecircme de ce qui constitue linnovation technologique est sujette agrave des

changements historiques Judy Wajcman (2006 p 43) explique par exemple que

lapparente absence des femmes dans linnovation technologique est en partie due agrave la trop

grande attention porteacutee aux activiteacutes de conception (par exemple la programmation

informatique) au deacutetriment dautres activiteacutes pourtant cruciales au succegraves dune innovation

comme la gestion du projet la publiciteacute la documentation technique etc Suivant cette

analyse il nest pas eacutetonnant de constater que leacutequivalence faite dans les eacutetudes

preacuteceacutedentes entre laquo contribution au code source raquo et laquo deacuteveloppement de logiciel libre raquo ait

conduit plusieurs chercheur-es agrave se repreacutesenter cette derniegravere activiteacute comme masculine

Dans le cadre de notre enquecircte nous avons constateacute une implication assez importante des

femmes dans des activiteacutes peacuteripheacuteriques agrave la programmation informatique Cependant

mecircme en consideacuterant ces activiteacutes peacuteripheacuteriques la participation des femmes et des

hommes est toutefois loin decirctre eacutegale dans le monde du logiciel libre Pour cette raison il

semble important de mettre en valeur les diffeacuterentes formes dengagement dans le monde

du logiciel libre dans lesquelles sinvestissent les femmes et en particulier de reconsideacuterer

la deacutefinition du laquo deacuteveloppement de logiciels raquo de maniegravere plus inclusive Pour reprendre

les mots des journalistes Perline et Noisette dans le livre La bataille du logiciel libre

(2006)

Une communauteacute de deacuteveloppeurs du libre est dabord agrave leacutevidence composeacutee de programmeurs Mais ils ne forment pas la communauteacute sil ny avait tous les autres indispensables agrave la reacuteussite du logiciel les becircta-testeurs les reacutedacteurs de modes demploi les traducteurs etc Cest pourquoi la notion de laquo deacuteveloppeur raquo est preacutefeacuterable agrave celle de laquo programmeur raquo lorsquon parle de la communauteacute du libre en geacuteneacuteral (2006 p59)

CIRST - Note de recherche | page 40

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 38 Limplication des femmes dans diffeacuterents projets

Groupes sociaux et activiteacutes permanentes

bullFACIL bullFondation pour une bibliothegraveque bullUniversiteacute du Queacutebec en AbitibishybullKoumbit globale Programme Observatoire des Teacutemiscamingue bullStudioXX SIGB (Systegravemes inteacutegreacutes de Gestion de bullLrsquoAssociation queacutebeacutecoise des bullLinuQ Bibliothegraveques) libres utilisateurs de lrsquoordinateur au bullLinux meetup bullLabCMO UQAM primaire-secondaire (AQUOPS) bullLeacuteviunx bullUPAM bullTux cafeacute bullAteliers populaires du libre bullUniversiteacute Laval

Projets de deacuteveloppement des logiciels

bullAliXe (projet de live CD)

Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

bullParticipation aux preacutesentations bull Formatrice pour les utilisateurs de bullFormations Traitement de limage mensuelles de FACIL Claroline (agrave UQAT) avec The Gimp Le 3D avec bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi bullFormation sur Ubuntu Blender Production audionumeacuterique sur les SIGB libres et autres outils utiles bullEnseignement de linformatique avec la avec Ardour Confection de sites pour les professionnels de linformation suite OpenOffice Thunderbird et Firefox Web dynamiques avec Drupal et pour les scientifiques bullFormations aux logiciels libres Formation sur Pure Data bullFormation en informatique et en bullParticipation agrave une rencontre de Linux- Organisation des ateliers sur le sujet alphabeacutetisation aupregraves du CAPE Queacutebec Ludogorie Numeacuterique (jeux videacuteo bullRencontres mondiales du Logiciel libre bullRococo 3D) (atelier GIMP en peacutedagogie eacuteteacute 2007 bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullJe trouve des professeurs de qualiteacute Amiens France) bullParticipation au Colloque sur le logiciel bullJorganise les ateliers bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL libre du LabCMO bullPreacuteparation des tutoriels (pour LGM bullConseillegravere technopeacutedagogique en priveacute utiliser GIMP et Scribus) bullParticipation au Groupe et en institution scolaire primaire et bullLibre Graphics Meeting (atelier art interdisciplinaire des logiciels libres adulte (formation geacuteneacuterale des adultes) numeacuterique libre mai 2007 bullCours sur le logiciel libre Montreacuteal) bullFormation dans ma Commission scolaire (aupregraves denseignants aussi sensibilisation aupregraves des cadres)

Usages migrations administrations de serveurs usages laquo simples raquo

bullUtilisation des logiciels libres dans ma bullConfiguration des serveurs ndash SME bullInstallation des logiciels libres dans vie deacutetudiante et quotidienne Server certains laboratoires informatiques agrave bullUtilisation personnelle de logiciels bullTeacuteleacutephonie IP lUniversiteacute Laval libres bullEgroupeware bullRecherche de logiciels pour le bullUsage du Kubuntu sur le serveur bullService de soutien en reacuteseautique et franccedilais et les matheacutematiques bullUsage des logiciels libres dans les serveurs aupregraves dune clientegravele bullRecherche dun autre systegraveme cours technologiques de lUniversiteacute dorganismes communautaires dexploitation tel qursquoUbuntu Laval bullApplications LTSP dans les eacutecoles bullUtilisation de la plateforme bullMises en place et mises agrave jour de CMS primaires et secondaires Claroline blogue wiki galeries de photos etc bullJe fais partie du soutien technique et bullUsage des wikis dans les bullLogiciel de comptabiliteacute jeacutelabore leacutevolution technique du programmes deacutecole secondaire

laboratoire boot OSX-UBUNTU STUDIO et du mateacuteriel peacuteripheacuterique

CIRST ndash Note de recherche | page 41

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public

La derniegravere question de notre enquecircte visait agrave obtenir lopinion des reacutepondants et

reacutepondantes concernant un eacuteventuel document public (laquo 41 Dans le cadre de cette

recherche nous souhaitons reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un

ldquoportraitrdquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes

dans ce document raquo) Nous pouvons constater une grande richesse dans les reacuteponses

individuelles ainsi quune coheacuterence certaine entre celles-ci Un document dinteacuterecirct public

devrait agrave notre avis analyser plus en profondeur ces reacuteponses que nous pourrons partager

sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des

reacutepondant-es Plusieurs de ces reacuteponses relatent les nombreux malentendus voire labsence

dinformation concernant les logiciels libres Plusieurs ont eacutegalement manifesteacute le deacutesir de

recevoir une information bien structureacutee complegravete et actuelle concernant les logiciels libres

en geacuteneacuteral mais eacutegalement des informations plus locales et concregravetes lieacutees agrave la situation

queacutebeacutecoise et qui pourraient les aider au quotidien Plusieurs notent par ailleurs labsence

de donneacutees statistiques concernant les logiciels libres au Queacutebec de mecircme que la neacutecessiteacute

de documenter davantage les cas dusage des logiciels libres dans les diffeacuterents domaines

Le tableau 47 propose une structure pour le document final agrave partir des diffeacuterentes

reacuteponses obtenues Lrsquoannexe II preacutesente diffeacuterentes citations pour chacun des eacuteleacutements du

tableau

Notons finalement que certaines reacuteponses permettent de faire ressortir un public cible plus

speacutecifique qui ne serait pas le grand public Il sagirait en particulier de viser les laquo gens

travaillant dans le milieu de linformatique raquo [id 123] ou bien encore les laquo eacutetudiants les

employeacutes les cadres raquo [id121]

CIRST - Note de recherche | page 42

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 39 Structure dun document dinteacuterecirct public

Partie 1 Introduction aux logiciels libres

11 Deacutemystification du libre Deacutefinitions principes et liberteacutes du libre Historique du mouvement Aspect communautaire du libre

12 Avantages et limites du libre Avantages beacuteneacutefices impacts positifs du libre Limites du libre

13 Impact eacuteconomique du libre

14 Politiques publiques (standards ouverts licences) Licences libres Standards ouverts Accegraves libre aux informations donneacutees et recherches scientifiques

Partie 2 Contexte du logiciel libre au Queacutebec

21 Vue geacuteneacuterale du libre au Queacutebec

22 Situation par secteur eacuteconomique (au Queacutebec)Eacuteducation Entreprises priveacutees Administration publique Communauteacutes du libre Des portraits dindividus

Partie 3 Exemples concrets dusage et de deacuteveloppement de logiciels libres au Queacutebec

31 Situation au Queacutebec compareacutee aux autres pays

32 Eacutetudes des cas tireacutees dorganismes des usages des projets des initiatives

33 Exemples des logiciels existants et de systegravemes dopeacuteration

Partie 4 Informations pratiques

41 Statistiques dusage du libre au Queacutebec et ailleurs

42 Offres de formation du soutien de linstallation et de maintien

CIRST ndash Note de recherche | page 43

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Conclusions et pistes futures de recherche

Nous souhaitions dans le cadre de cette enquecircte reacutealiser un portrait du logiciel libre au

Queacutebec cest-agrave-dire une analyse abordant de faccedilon large les activiteacutes projets acteurs et

actrices du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois Nous navions cependant pas la

preacutetention de proposer un portrait exhaustif de la situation queacutebeacutecoise ce qui aurait

demandeacute des ressources consideacuterables si cela avait mecircme eacuteteacute possible Notre objectif eacutetait

donc plus humblement de reacutealiser un premier jet exploratoire qui puisse ecirctre enrichi par la

suite par nous ou par dautres Dans ce sens ce portrait demeure partiel et probablement

partial Cest pour cette raison que nous avons intituleacute notre recherche laquo UN raquo - et non pas

laquo LE raquo - portrait du libre au Queacutebec Nous avons eacutegalement agrave la fin de cette eacutetape de

recherche deacutecideacute de preacuteciser le titre de notre projet pour reacutefeacuterer plus speacutecifiquement agrave

lrsquolaquo engagement raquo de certains des acteurs car il nous semblait que ce qui ressortait de notre

eacutetude eacutetait surtout un portrait des diffeacuterentes maniegraveres dont certains acteurs sengagent dans

le monde du logiciel libre au Queacutebec La cateacutegorie de lrsquolaquo engagement raquo a toutefois eacutemergeacute

en fin danalyse et nous preacutefeacuterons laisser agrave de futures recherches le soin de bien deacutefinir ce

concept sur le plan theacuteorique

Sur le plan meacutethodologique nous avions envisageacute plusieurs options tels que des entretiens

individuels ou collectifs mais nous avons finalement deacutecideacute de nous consacrer agrave la

reacutealisation dun questionnaire en ligne incluant plusieurs reacuteponses ouvertes Nous avons

tout dabord eacuteteacute agreacuteablement surpris de constater linteacuterecirct des acteurs et actrices agrave reacutepondre

agrave notre questionnaire de mecircme que la richesse de leurs reacuteponses Toutefois en analysant le

questionnaire nous avons tocirct fait de reconnaicirctre que cette enquecircte ne pourrait ecirctre

repreacutesentative de la population concerneacutee cest-agrave-dire de lensemble des acteurs et actrices

du logiciel libre au Queacutebec Nous pouvons notamment assumer un biais en faveur des

groupes communautaires et associatifs puisque notre eacutequipe de recherche a deacuteveloppeacute au

fil des anneacutees une relation de proximiteacute avec ces groupes et que cest par ces groupes que

sest diffuseacute le questionnaire en ligne Le fait par exemple que certaines entreprises du

logiciel libre ne soient pas mentionneacutees dans les reacuteponses agrave nos questions est eacutegalement

symptomatique des limites de notre enquecircte Un recoupement de plusieurs enquecirctes

CIRST - Note de recherche | page 44

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

incluant celle-ci serait neacutecessaire pour reacutealiser un portrait exhaustif Quoi quil en soit

notre enquecircte repreacutesente tout de mecircme les positions de 90 personnes reacuteparties dans les

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec Sur cette base nous pouvons proposer

diffeacuterentes pistes et diffeacuterents questionnements pour des recherches futures

1) Le logiciel libre comme vecteur dengagement social (et citoyen) Notre enquecircte met

clairement de lavant lexistence dune multitude de projets et dactiviteacutes au sein desquels les

reacutepondant-es sont impliqueacutes En particulier on deacutenote une participation active agrave un grand

nombre de projets de deacuteveloppement de logiciels libres qui pourraient gagner agrave ecirctre

valoriseacutes Drsquoailleurs plusieurs confeacuterences formations et documents pourraient ecirctre

rassembleacutes sur un mecircme site web etou faire lobjet dune analyse approfondie Finalement

une multitude de groupes sociaux et associations qui rassemblent ces acteurs et actrices du

logiciel libre ont eacuteteacute recenseacutes Cela montre bien que le pheacutenomegravene du logiciel libre ne peut

pas ecirctre seulement jugeacute pour la qualiteacute technique de ses artefacts ou la rentabiliteacute financiegravere

de son mode de production Il peut eacutegalement ecirctre compris comme un vecteur de

participation sociale au sein dune panoplie dassociations Lanalyse de Benkler et

Nissenbaum est ici eacuteclairante Rappelons que dans leur essai intituleacute laquo Commons-based

Peer Production and Virtue raquo ces auteur-es insistent sur lattrait moral et politique des

modes de creacuteation collaborative du savoir comme les logiciels libres Ces plateformes

collaboratives seraient propices au deacuteveloppement de valeurs telles que la deacutemocratie la

justice sociale et lautonomie Compte tenu de la multitude de projets associatifs existants

autour des logiciels libres nous pensons que lunivers du logiciel libre doit ecirctre compris

comme un pheacutenomegravene social non reacuteductible agrave sa seule dimension eacuteconomique et

notamment en tant quil constitue un espace de pratiques associatives ou citoyennes La

cateacutegorie sociologique de lrsquolaquo engagement raquo et en particulier de lengagement citoyen

devrait ecirctre ici davantage expliciteacutee dans une prochaine recherche

2) Un rocircle important attribueacute aux institutions publiques mais pas de consensus sur la

maniegravere de proceacuteder La grande majoriteacute des reacutepondant-es attribuent un rocircle de premier

plan aux institutions publiques dans un processus de transformation sociale favorable au

logiciel libre Ainsi un grand nombre de reacutepondant-es insistent sur le rocircle de

CIRST ndash Note de recherche | page 45

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

ladministration publique et de leacuteducation pour susciter une demande massive en logiciels

libres De plus plusieurs personnes insistent sur le rocircle peacutedagogique du secteur de

leacuteducation qui ne doit pas seulement ecirctre un usager de masse des logiciels libres mais qui

doit davantage contribuer agrave faire connaicirctre lexistence des logiciels libres par la formation

aux citoyens et citoyennes

Malgreacute cette importance accordeacutee aux institutions publiques dans les discours des acteurs et

actrices il ne semble toutefois pas y avoir de consensus quant aux politiques preacutecises agrave

mettre en place Ainsi seulement quatre reacutepondant-es ont indiqueacute que la prioriteacute devrait

ecirctre de mettre en place des laquo politiques publiques raquo Plusieurs reacutepondant-es insistent

toutefois sur le laquo devoir raquo des administrations publiques dutiliser des logiciels libres

devoir qui impliquerait neacutecessairement la mise en place de reacuteglementations preacutecises

Quelques reacutepondants et reacutepondantes proposent eacutegalement des pistes preacutecises par exemple

dobliger lutilisation de formats libres pour les documents publics ou encore de privileacutegier

lutilisation de logiciels libres dans les appels doffres publics ou les programmes de

subventions Toutefois il ne semble pas y avoir un rocircle positif important attribueacute au

gouvernement pour contribuer agrave la creacuteation dune laquo offre raquo en logiciel libre par exemple en

financcedilant le deacuteveloppement de logiciels libres ou la creacuteation dentreprises ou dassociations

dans ce domaine Notons finalement la quasi-absence de reacutefeacuterences aux politiques ou aux

institutions feacutedeacuterales dans le questionnaire

3) La place des femmes dans le monde des logiciels libres Sur les 90 personnes qui ont

reacutepondu agrave notre questionnaire 14 sont des femmes Ce taux de participation - environ 15

- bien que faible contraste avec de preacuteceacutedentes eacutetudes qui avaient reacuteveacuteleacute une participation

de 11 de femmes parmi les laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo Cette preacutesence des femmes

dans notre enquecircte sexplique possiblement par le fait que notre eacutechantillon neacutetait pas

restreint agrave la cateacutegorie laquo deacuteveloppeur-es de logiciels raquo (voire mecircme au fait davoir participeacute

agrave leacutecriture du code source) mais eacutetait conccedilu de faccedilon plus large par le simple fait decirctre

engageacuteeuro dans une activiteacute en lien avec le logiciel libre De cette hypothegravese nous pouvons

tirer la conclusion que les femmes peuvent avoir eacuteteacute laisseacutees pour compte dans les

preacuteceacutedentes eacutetudes en raison de la trop grande importance accordeacutee au codage informatique

CIRST - Note de recherche | page 46

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

comme activiteacute deacutefinissant le laquo deacuteveloppement de logiciels raquo Mecircme si elles sont encore

largement minoritaires les femmes ne sont pas pour autant absentes du monde du logiciel

libre Elles simpliquent au contraire dans des activiteacutes telles que la consultation le soutien

technique la reacutedaction de la documentation et la participation agrave diverses rencontres et

confeacuterences Nous insistons par conseacutequent dans de futures eacutetudes sur limportance de

comprendre la participation des femmes dans le monde du logiciel libre et de rendre plus

probleacutematique la deacutefinition de ce que constitue le laquo deacuteveloppement de logiciels libres raquo

4) Une visibiliteacute plus grande au logiciel libre La majoriteacute des reacutepondants et reacutepondantes

ont manifesteacute un inteacuterecirct marqueacute pour un laquo document dinteacuterecirct public raquo concernant le

logiciel libre au Queacutebec en donnant bon nombre deacuteleacutements que pourrait inclure un tel

document Ces reacuteponses nous megravenent agrave consideacuterer la pertinence de reacutealiser un ouvrage qui

vulgarise les diffeacuterents aspects du logiciel libre Comme nous lavons indiqueacute plus tocirct les

reacuteponses agrave cette question pourront ecirctre partageacutees sur demande et de maniegravere agrave reacutepondre aux

exigences eacutethiques lieacutees agrave lanonymat des reacutepondant-es Dun point de vue sociologique

nous pensons quil pourrait eacutegalement ecirctre pertinent deacutetudier de faccedilon plus attentive les

efforts concrets de migration et dadoption du logiciel libre au Queacutebec par exemple en

reacutealisant et en publiant diffeacuterentes eacutetudes de cas portant sur des initiatives allant dans ce

sens

CIRST ndash Note de recherche | page 47

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte

Auray Nicolas 2000 laquo Politique de lrsquoinformatique et de lrsquoinformation Les pionniers de lanouvelle frontiegravere eacutelectronique raquo Thegravese de doctorat Paris Eacutecole des hautes eacutetudes en sciences sociales 582 p En ligne lthttpsestelecom-paristechfraurayAuray20Thesepdf gt Consulteacute le 20 juin 2010

Asselin Pierre 2010 laquo Semaine-cleacute pour le logiciel libre raquo Le Soleil (Montreacuteal) 10 juin En ligne lthttpwwwcyberpressecale-soleilactualitesscience-etshytechnologie2010061001-4288529-semaine-cle-pour-le-logicielshylibrephputm_categorieinterne=trafficdriversamputm_contenuinterne=cyberpresse_B 9_actualites_747_section_POS1 gt Consulteacute le 7 juillet 2010

Benkler Yochai et Helen Nissembaum 2006 laquo Commons-Based Production and Virtue raquo The Journal of Political Philosophy vol 14 no 4 p 394-419

Blanc Geacuterard 2005 laquo Informatique et eacuteducationhellip tirer les leccedilons du passeacute raquo Direction informatique 1er septembre En ligne lthttpwwwdirectioninformatiquecomDIclientfrDirectionInformatiqueNouvell esaspid=36041 gt Consulteacute le 15 septembre 2009

Boltanski Luc 2009 De la critique Une sociologie de leacutemancipation Paris Gallimard

Boltanski Luc 1990 laquo Sociologie critique et sociologie de la critique raquo Politix vol 10-11 p 124-134

Cardon Dominique 2005 laquo De linnovation ascendante Entrevue reacutealiseacutee par Hubert Guillaud raquo InternetActu En ligne lthttpwwwinternetactunetp=5995gt Consulteacute le 30 juin 2010

Cefaiuml Daniel 2007 laquo Pourquoi se mobilise-t-on Theacuteories de laction collective raquoParis La Deacutecouverte - MAUSS 727 p

Coleman Gabriella 2003 laquo The (copylefted) Source Code for the Ethical Production of Information Freedom raquo Sarai Reader Shaping Technologies p 297-302 En ligne lthttpwwwsarainetpublicationsreaders03-shapingshytechnologies297_302_bcolemanpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Couture Steacutephane 2007 Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal 147 p

Cyr Yanick et Maxime Bouffard 2007 laquo Eacutetat du mouvement du logiciel libre au Queacutebec raquo Colloque Cultures libres innovations en reacuteseau (Montreacuteal 17-18 septembre 2007) (confeacuterence non publieacutee)

Dagrain Valeacuterie 2007 laquo La communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontres mondiales du

CIRST - Note de recherche | page 48

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

logiciel libre (Amiens France 10 au 14 juillet) En ligne lthttp2007rmllinfoIMGpdfPanorama-Du-Libre-au-Quebecpdf gt Consulteacute le 30 juin 2010

Deglise Fabien 2010 laquo Queacutebec facture 107 000 $ aux deacutefenseurs du logiciel libre raquo Le Devoir (Montreacuteal) 16 mars En ligne lthttpwwwledevoircomsocietescience-etshytechnologie285002quebec-facture-107-000-aux-defenseurs-du-logiciel-libregt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2005 laquo Technologie Cachez ce rapport que je ne saurais voir raquo Le Devoir (Montreacuteal) 25 avril En ligne lthttpwwwledevoircom2005042580176htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Facil 2008 laquo Achats massifs de logiciels sans appels doffre FACIL conteste en Cour supeacuterieure les pratiques gouvernementales raquo Communiqueacute public 29 aoucirct En ligne lthttpfacilqccafrsystemfilescommunique-facil-fr-20080828pdf gt

Ghosh Rishab Aiyer Ruediger Glott Bernhard Krieger et Gregorio Robles 2002 FreeLibre and Open Source Software Survey and Study Rapport de recherche International Institute of Infonomics University of Maastricht The Netherlands En ligne lt httpwwwinfonomicsnlFLOSSreportFinal4htmgt Consulteacute le 20 septembre 2009

Goldenberg Anne 2008 laquo Un collectif autogeacutereacute de travailleurs en informatique libre Le cas de Koumbit raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 113-135 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Goldenberg Anne et Steacutephane Couture 2008 laquo La circulation des savoirs entre chercheurs et acteurs communautaires raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 201-209 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Granjon Fabien 2006 laquo Aller au-delagrave des marges meacutediatiques raquo In Meacutedias autonomes sour la dir de Freacutedeacuteric Dubois et Andrea Langlois p 215-229 Montreacuteal Lux

Latour Bruno 1999 laquo Morale et technique la fin des moyens raquo Reacuteseaux no 100 p 29shy58

Latour Bruno 2006 laquo Le prince machines et machination raquo In Sociologie de la traduction Textes fondateurs Paris Les presses de lEacutecole des Mines de Paris p 87-107

Lecomte Nicolas et Julien Rueff 2008 laquo La promotion drsquoune appropriation populaire des technologies Le cas de Communautique raquo In Laction communautaire agrave legravere du numeacuterique p 79-95 Montreacuteal Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Levesque Michelle et Greg Wilson 2004 laquo Women in Software Open Source Cold Shoulder raquo Software Development Online Novembre En ligne

CIRST ndash Note de recherche | page 49

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lthttpwwwddjcomarchitect184415216gt Consulteacute le 20 septembre 2009

Lin Yuwei 2005 laquo A Techno-feminist perspective on the FreeLibre Open Source Software Development raquo Department of Information Systems and Logistics Vrije Universiteit Amsterdam En ligne lthttppascalcaseunibzitretrieve2322lin5pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Longford Graham 2007 laquo Pedagogies of Digital Citizenship and the Politics of Code raquo Techneacute Research in Philosophy and Technology vol 9 no 1 En ligne lthttpscholarlibvteduejournalsSPTv9n1longfordhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Millette Robin 2005 laquo Tour dhorizon de la communauteacute du libre au Queacutebec raquo Rencontre Journeacutees Alternatives (Montreacuteal 10 septembre) Confeacuterence non-publieacutee

Nachi Mohamed 2006 Introduction agrave la sociologie pragmatique Paris Armand Colin

Nafus Dawn James Leach et Bernhard Krieger 2006 laquo Gender Integrated Report of Findings raquo In FreeLibre and Open Source Software Policy Support UNU-Merit Maastricht The Netherlands En ligne lthttpflosspolsorgdeliverablesFLOSSPOLS-D16shyGender_Integrated_Report_of_Findingspdfgt Consulteacute le 20 septembre 2009

OReilly Tim 2002 laquo Software Choice vs Sincere Choice raquo OReilly 27 septembre En ligne lt httpwwworeillynetcompubwlg2066gt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2003 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttpwwwcndwebzinehcpmaIMGpdfLes_logiciels_libres_pour_le_gouverne ment_du_Quebecpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Perline et Thierry Noisette 2004 La bataille du logiciel libre Dix cleacutes pour comprendre Paris La Deacutecouverte

Powell Alison 2008 laquo Une innovation communautaire en milieu urbain Le cas drsquoIcircle sans fi l raquo In Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique sous la dir de Serge Proulx Steacutephane Couture et Julien Rueff p 139-160 Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Proulx Serge 2006 laquo Les militants du code la construction drsquoune culture technique alternative raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele drsquoinnovation sociotechnique Pratiques de deacuteveloppement et de coopeacuteration dans les communauteacutes raquo 74iegraveme Congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 16 mai 2006) En ligne lthttpcmouqamcanode62gt

Proulx Serge Steacutephane Couture et Julien Rueff 2008 Laction communautaire queacutebeacutecoise agrave legravere du numeacuterique Queacutebec Presses de lUniversiteacute du Queacutebec

Raymond Eric Steven 1999 laquo The Revenge of the Hackers raquo In Open Sources Voices

CIRST - Note de recherche | page 50

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

from the Open Source Revolution sous la dir de Chris Di Bona Sam Ockman et Mark Stone Beijing OReilly En ligne lthttporeillycomcatalogopensourcesbookraymond2htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Savoir-faire Linux 2008 laquo Attribution des marcheacutes publics au Queacutebec Savoir-faire Linux preacutesente une requecircte en jugement deacuteclaratoire contre le gouvernement queacutebeacutecois raquo Communiqueacute public 16 mars En ligne lthttpwwwlogiquelibrecommodulesimbloggingpostphpcom_mode=nestampco m_order=1amppost_id=24gt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard 2000 laquo La passion du libre Entretien avec Richard Stallman reacutealiseacute par Jeacuterocircme Gleizes et Aris Papatheacuteodou raquo Multitudes 20001 no 1 p 166-174

Stallman Richard 2004 laquo The GNU Operating System and the Free Software Movement raquo In Open Sources Voices from the Open Source Revolution Sebastopol (Ca) OReilly En ligne lthttpwwworeillycomcatalogopensourcesbookstallmanhtmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Stallman Richard M 2002 laquo Why ldquoFree Softwarerdquo is Better than ldquoOpen Sourcerdquo raquo In Free Software Free Society Selected Essays of Richard M Stallman Boston Gnu Press p 57-62 En ligne lt httpwwwgnuorgphilosophyfsfsrmsshyessayspdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Tenhouten WD 1992 laquo Generalization and Statistical Inference from Snowball Samples raquo Bulletin de Meacutethodologie Sociologique no 37 25-40

Theacutevenot Laurent 2006 Laction au pluriel sociologie des reacutegimes dengagement Paris La Deacutecouverte

Touraine Alain 1993 La voix et le regard sociologie des mouvements sociaux Paris Librairie geacuteneacuterale franccedilaise

Wajcman Judy 2004 TechnoFeminism Cambridge UK Polity Press

Winner Langdon 2002 laquo Les artefacts font-ils de la politique raquo In La baleine et le reacuteacteur Agrave la recherche de limites au temps de la haute technologie Paris Descartes amp Cie p 45-74

Wybo Michael 2005 Eacutevaluation Projet MILLE Xterm agrave la Commission scolaire de Laval Montreacuteal Hautes eacutetudes commerciales (HEC) En ligne lthttpwwwmillecaIMGpdfClients_Legers_finalpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Zuacutentildeiga Lena 2006 Voces libres de los campos digitales una investigacioacuten social sobre el software libre en Ameacuterica Latina y el Caribe San Joseacute (Costa Rica) Lena Zuacutentildeiga

CIRST ndash Note de recherche | page 51

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe I Recension (non exhaustive) des eacutecrits queacutebeacutecois sur le logiciel libre

Aboubekr Malika et Suzanne Rivard 2005 Facteurs cleacutes de succegraves du projet de migration vers la suite bureautique libre sous Linux Rapport de projet Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-11pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Beaumont Louis-Eacutetienne Patrice Di Marcantonio et Daniel Pascot 2007 laquo Un cadre pour leacutevaluation des logiciels premiegravere application aux eacutecoles du Queacutebec raquo Queacutebec Universiteacute Laval En ligne lthttplolifsaulavalcacourssioshy66895audioConference-5-04-2007d2-pourquoi-cadrepdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Bibeau Robert 1994 laquo Pour une orientation strateacutegique dans le domaine du logiciel eacuteducatif au Queacutebec raquo Le Bus Ministegravere de lEducation et de la Science Gouvernement du Queacutebec mars p 24-27 En ligne lthttpwwwepiassofrfic_pdfb76p197pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Blum Guillaume 2007 laquo Creacuteation de connaissances dans le logiciel libre une analyse de la communauteacute Ubuntu raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Blum Guillaume 2008 laquo Une informatique humainement acceptable est-elle possible De lalieacutenation agrave leacutemancipation par le logiciel libre raquo Nouvelles pratiques sociales vol 1 no 21

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007a laquo Creacuteation de connaissances dans la communauteacute Ubuntu une approche ethnographique raquo Colloque laquo Cultures libres innovations en reacuteseau raquo (Montreacuteal 17-18 septembre)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007 b laquo Impact drsquoune culture libre sur les modes drsquoorganisation dans une communauteacute virtuelle une eacutetude ethnographique de la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo Colloque laquo Les sciences de la gestion et la question de la liberteacute raquo (Montreacuteal 9-10 juin 2007)

Blum Guillaume et Mehran Ebrahimi 2007c laquo Activateurs de creacuteation de connaissances dans la communauteacute du logiciel libre Ubuntu raquo In Logiciels libres deacutefis et opportuniteacutes 12egraveme Confeacuterence de lrsquoAssociation Information Management (Lausanne Suisse 18-19 juin)

Bonneau Claudine 2008 laquo Web participatif et pratiques drsquoinnovation en organisation des valeurs transmissibles raquo Colloque laquo Web Participatif Mutation de la communication raquo 76e congregraves de lrsquoACFAS (Queacutebec 6-7 mai 2008)

Brun Christell 2006 Solutions en logiciels libres pour la gestion des bibliothegraveques Centre de recherche informatique de Montreacuteal En ligne lthttpwwwcrimcafrrshydtechnologie_internetdocumentsSolutions_logiciels__libres_bibliothequespdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Coallier Franccedilois et Robert Geacuterin-Lajoie 2005 Architecture gouvernementale ouverte Eacutevolution des normes des standards de consortium et des logiciels libres Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des

CIRST - Note de recherche | page 52

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

organisations En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2005RP-10pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Cohendet P Creacuteplet F et O Dupoueumlt 2003 laquo Innovation organisationnelle communauteacutes de pratique et communauteacutes eacutepisteacutemiques le cas de Linux raquo Revue franccedilaise de gestion no 146 p 99-121

Couture Steacutephane 2007 laquo Logiciel libre activiteacute technique et engagement politique la construction du projet GNU en Argentine raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Couture Steacutephane 2006 laquo La construction du modegravele du libre raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 75e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Daignault Jacques 2004 laquo Les TIC un monde agrave partager Lettre ouverte raquo En ligne 9 p lthttpwwwframasoftnetIMGLettreOuvertepdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Di Marcantonio Partice 2003 laquo Le gouvernement du Queacutebec et le laquo Logiciel libre raquo Eacutetat de la reacuteflexion raquo Preacutesentation faite agrave la Feacutedeacuteration de linformatique du Queacutebec 8 octobre 2003 En ligne lthttpwwwtc2lcafileadmintc2lmediapdfQC_Presentation_2003_10_08_FIQ_ Finalpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie Linux-Queacutebec lamicale des passionneacutes passe en cinquiegraveme vitesse raquo Le Devoir (Montreacuteal) 6 octobre En ligne lthttpwwwledevoircom2003100637720htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Dumais Michel 2003 laquo Technologie - La guerre des navigateurs Web est loin decirctre termineacutee raquo Le Devoir (Montreacuteal) 17 juin En ligne lthttpwwwledevoircom200206173283htmlgt Consulteacute le 30 juin 2010

Lacolley Jean-Louis Thomas Loilier et Albeacuteric Tellier 2007 laquo La prise de deacutecision dans les eacutequipes de la communauteacute des logiciels libres Faut-il mettre le bazar dans la poubelle raquo 16egraveme confeacuterence de lAssociation internationale de management strateacutegique (Montreacuteal 6-9 juin 2007)

Lambert Pierre Robert Geacuterin-Lajoie et Adel El Zaiumlm 2004 Eacutetude sur lrsquooffre en matiegravere du libre au Queacutebec Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) En ligne lthttpwwwciranoqccapdfpublication2004RP-15pdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lapointe Andreacute 2004 Mise en place dune infrastructure logicielle pour le deacutepartement des soins infirmiers du centre universitaire de santeacute McGill Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Leblanc Jeacuterocircme Yanick Noiseux et Marco Silvestro 2005 Pratiques solidaires dans la relation drsquoeacutechange Monographie drsquoinitiatives au Queacutebec 194 p En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfomonographie20ceps20quebecpdfgt Consulteacute le 28 juin 2010

Lemyre Pierre-Paul 2007 Les logiciels libres et ouverts et le Gouvernement du Queacutebec guide de reacutefeacuterence En ligne lthttpcollectionsbanqqccaark52327bs1565468gt Consulteacute le 28 juin 2010

CIRST ndash Note de recherche | page 53

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Lemyre Pierre-Paul 2002 laquo Les logiciels libres sous langle de la responsabiliteacute civile raquo Meacutemoire de maicirctrise Montreacuteal Universiteacute de Montreacuteal lthttpwwwjuriscomnetdocumentslog20030325pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Marsan Josianne 2010 laquo La vision organisante du logiciel libre agrave code source ouvert raquo Thegravese de doctorat Montreacuteal HEC Montreacuteal

Molinieacute Luis 2006 laquo La portabiliteacute du modegravele libre le cas de Wikipeacutedia raquo Colloque laquo Le logiciel libre en tant que modegravele dinnovation sociotechnique raquo 74e congregraves de lrsquoACFAS (Montreacuteal 17 mai 2006)

Molinieacute Luis 2005 Les deux reacutealiteacutes de Linux compeacutetitif au marcheacute speacutecialiseacute marginaliseacute au marcheacute de masse Thegravese de doctorat Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Pascot Daniel 2006 laquo Les logiciels libres un enjeu de socieacuteteacute raquo In Encyclopeacutedie de linformatique et des systegravemes dinformation sous la dir de Jacky Akoka et Isabelle Comyn-Wattiau Paris Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel 2007 laquo Les logiciels libres pour le gouvernement du Queacutebec raquo In Encyclopeacutedie de lrsquoinformatique et des systegravemes drsquoinformation Vuibert En ligne lthttplolifsaulavalcafileadminlolih2007encyclo-5apdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Pascot Daniel Di Marcantonio P Kais Khenine M 2006 laquo Eacutetudes des diverses conseacutequences dun choix raquo Confeacuterence sur les logiciels libre dans ladministration publique (Queacutebec 23 mai)

Powell Alison et Leslie Regan Shade 2005 Going Wi-Fi in Canada Municipal and Community Initiatives Canadian Research Alliance for Community Innvoation and Networking CRACIN Working Paper No 2005-6

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2006 laquo Pratiques de coopeacuteration et eacutethique du partage agrave lintersection de deux mondes sociaux militants du logiciel libre et groupes communautaires au Queacutebec raquo In Intelligence Collective Rencontres 2006 sous la dir JM Penalva p 137-152 Paris Les Presses de LEacutecole de Mines de Paris

Proulx Serge et Steacutephane Couture 2007 laquo Nouvelles technologies de linformation et de la communication (NTIC) Conjoncture 2006-2007 raquo In LEacutetat du Monde 2007 sous la dir de Bertrand Badie et Beacuteatrice Didiot p 365-368 Paris La Deacutecouverte

Sauveacute Michel Mario Boutin Robert Geacuterin-Lajoie and Isabelle Therrien 2005 Eacutevaluation et expeacuterimentation de logiciels libres pour la petite et moyenne entreprise Rapport de projet Montreacuteal Centre interuniversitaire de recherche et analyse des organisations En ligne lthttpeconpapersrepecorgpapercircirpro2005rpshy17htmgt

Silvestro Marco et Jean-Marc Fontan 2005 laquo Vivre demain dans nos luttes daujourdhui raquo Possibles vol 29 no 2 printemps p 100-117 En ligne lthttpwwwunitesuqamcacepsinfoSilvestro20Fontan20200520Vivre20 demain20dans20luttes20aujourdhui20shy20PossiblesVol29no25B15Dpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Simon Laurent 2005 laquo Eacutethique Hacker et Management raquo Cahier de recherche 2005 Montreacuteal HEC Montreacuteal En ligne

CIRST - Note de recherche | page 54

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

lthttpwwwheccarecherchepublicationscahiers200505-19pdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Technocentre logiciel libre 2006 Utilisation des logiciels libres dans lInternet gouvernemental Queacutebeacutecois et Canadien 14 p En ligne lthttpwwwcentre-linuxorgIMGpdfetude-ll-internet-gouv-qc-gcpdfgt Consulteacute le 30 juin 2010

Turcotte Eacuteric 2003 Liste de critegraveres deacutevaluation des logiciels libres Rapport dactiviteacute de synthegravese maicirctrise en informatique de gestion Montreacuteal Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal

Wybo Michael et Carmen Bernier 2007 laquo Le logiciel libre la liberteacute a-t-elle un prix raquo Revue Gestion vol no 32 p 22-30

CIRST ndash Note de recherche | page 55

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Annexe II Invitation agrave reacutepondre au questionnaire en ligne

Objet Enquecircte sur les activiteacutes lieacutees au logiciel libre au Queacutebec

[Veuillez diffuser largement dans les diffeacuterentes listes concerneacutees au Queacutebec]

Vous ecirctes engageacute-e activement dans le domaine du logiciel libre au Queacutebec Alors cette invitation vous est destineacutee Le Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) reacutealise preacutesentement une enquecircte dont leacutetape actuelle vise agrave recenser le plus grand nombre possible dinitiatives activiteacutes projets et organismes lieacutes au logiciel libre au Queacutebec Nous sollicitons donc 10 agrave 15 minutes de votre temps pour reacutepondre agrave un questionnaire en ligne qui vise agrave connaicirctre votre implication dans le cadre dactiviteacutes telles que

ndashla participation agrave un projet de deacuteveloppement de logiciel libre agrave un groupe dutilisateurs agrave un organisme ou agrave une entreprise dont la mission est orienteacutee vers le logiciel libre ndashlorganisation de confeacuterences dateliers ou de formations en logiciel libre ndashla coordination de projets impliquant une migration de systegravemes informatiques vers des logiciels libres au sein des institutions publiques priveacutees ou sans but lucratif ndashles interventions meacutediatiques politiques ou universitaires lieacutees au logiciel libre ndashtout autre engagement actif sur le thegraveme du logiciel libre

Vous pouvez reacutepondre agrave ce questionnaire en ligne dici le 4 avril 2008 en suivant ce lien httpwwweruqamcanobellabcmoportraitdulibreindexphpsid=98887amplang=fr

Veuillez noter que nous vous demanderons ndash optionnellement - de nous indiquer votre nom et votre courriel afin que nous puissions vous informer des suites de notre recherche Soyez assureacute-e que ces informations personnelles ne seront pas diffuseacutees publiquement

Please feel free to fill this questionaire in English

Pour toute information suppleacutementaire concernant cette recherche nheacutesitez pas agrave nous contacter

Nous vous remercions agrave lavance pour votre collaboration

Steacutephane Couture couturestephaneuqamca Christina Haralanova christinaharalanovagmailcom Laboratoire de communication meacutediatiseacutee par ordinateur (LabCMO) httpcmouqamca

CIRST - Note de recherche | page 56

Autres titres de cette collection

2010-02 Gingras Yves et Seacutebastien Mosbah-Natanson laquo La question de la traduction en sciences sociales

Les revues franccedilaises entre visibiliteacute internationale et ancrage national raquo

2010-01 Gingras Yves laquo Naming without necessity On the genealogy and uses of the label ldquohistorical epistemology raquo

2009-04 Doray Pierre Yoenne Langlois Annie Robitaille Pierre Chenard et Marie Aboumrad laquo Eacutetudier au ceacutegep les parcours scolaires dans lrsquoenseignement technique raquo

2009-03 Latzko-Toth Guillaume laquo Lrsquoeacutetude de cas en sociologie des sciences et des techniques raquo

2009-02 Therrien Pierre et Petr Hanel laquo Innovation and Establishments Productivity in Canada Results from the 2005 Survey of Innovation raquo

2009-01 Tesfaye Facil laquo Sur la question de la population du Rwanda et de sa classification De lrsquooccupation allemande au lendemain du geacutenocide raquo

2008-05 Gingras Yves laquo La fiegravevre de leacutevaluation de la recherche Du mauvais usage de faux indicateurs raquo

2008-04 Beaudry Catherine et Ruby Farcy laquo Dynamiques drsquoinnovation et politiques de financement en biotechnologie raquo

2008-03 Hanel Petr laquo Productivity and Innovation An Overview of the Issues raquo

2008-02 Hanel Petr laquo Skills Required for Innovation A Review of the Literature raquo

2008-01 Monchatre Sylvie laquo Lrsquoapproche par compeacutetence technologie de rationalisation peacutedagogique Le cas de la formation professionnelle au Queacutebec raquo

2007-07 Gentzoglanis Anastassios laquo Technological and Regulatory Changes in the Financial Industry in the MENA Region Competitiveness and Growth raquo

2007-06 Lariviegravere Vincent Alesia Zuccala et Eacuteric Archambault laquo The Declining Scientific Impact of Theses Implications for Electronic Thesis and Dissertation Repositories and Graduate Studies raquo

2007-05 Doray Pierre Lucia Mason et Paul Beacutelanger laquo Lrsquoart de vaincre lrsquoadversiteacute le retour aux eacutetudes des adultes dans lrsquoenseignement technique raquo

2007-04 Chenard Pierre Eacuteric Francoeur et Pierre Doray laquo Les transitions scolaires dans lrsquoenseignement postsecondaire formes et impacts sur les carriegraveres eacutetudiantes raquo

2007-03 Proulx Serge Julien Rueff et Nicolas Lecomte laquo Une appropriation communautaire des technologies numeacuteriques de lrsquoinformation raquo

CIRST Universiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal CP 8888 Succ Centre-ville Montreacuteal (Queacutebec) H3C 3P8

Le CIRST est au Canada le principal regroupement interdisciplinaire de chercheurs dont les travaux sont consashycreacutes agrave lrsquoeacutetude des dimensions historiques sociales politiques philosophiques et eacuteconomiques de lrsquoactiviteacute scientifique et technologique

Nos travaux visent lavancement des connaissances et la mise agrave contribution de celles-ci dans leacutelaboration et la mise en œuvre des politiques ainsi que dans la reacutesolution des problegravemes de socieacuteteacute qui preacutesentent des dimensions scientifiques et technologiques

Regroupement strateacutegique du Fonds queacutebeacutecois de recherche sur la socieacuteteacute et la culture depuis 1997 le CIRST rassemble une quarantaine de chercheurs provenant drsquoune dizaine drsquoinstitutions et dautant de disciplines telles que lrsquohistoire la sociologie la science politique la philosophie les sciences eacuteconomiques le management et les communications

Le CIRST fournit un milieu de formation par la recherche agrave de nombreux eacutetudiants de cycles supeacuterieurs dans les domaines de recherche de ses membres Creacuteeacute en 1986 il est reconnu par lUniversiteacute du Queacutebec agrave Montreacuteal lUniversiteacute de Montreacuteal et lUniversiteacute de Sherbrooke

  • Page couverture
  • Reacutesumeacute
  • Table des matiegraveres
  • Introduction et objectifs de la recherche
  • Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec
    • 11 Quest-ce quun logiciel libre
    • 12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec
    • 13 Un mouvement du logiciel libre
      • 2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire
        • 21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques
          • 211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes
          • 212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe
          • 213 Une posture engageacutee
          • 214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes
            • 22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo
              • 3 Quatre axes danalyse
                • 31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets14F
                  • 311 Un engagement citoyen Mouvement et communauteacute des logiciels libres
                    • 32 Lrsquoimportance des institutions publiques pour ladoption et la promotion du logiciel libre
                      • 321 laquo Rejoindre un grand nombre de personnes raquo
                      • 322 Eacuteduquer aux logiciels libres
                      • 323 Ougrave diriger les efforts
                      • 324 Quelles politiques publiques
                        • 33 Femmes et logiciels libres
                        • 34 Faire connaicirctre les logiciels libres au grand public
                          • Conclusions et pistes futures de recherche
                          • Reacutefeacuterences citeacutees dans le texte
Page 6: Un portrait de l’engagement pour les logiciels libres au ...bv.cdeacf.ca/EA_PDF/147623.pdf · Les logiciels libres, également appelés logiciels « open source », suscitent un

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Introduction et objectifs de la recherche

Les logiciels libres eacutegalement appeleacutes logiciels laquo open source raquo suscitent un inteacuterecirct de plus

en plus grand de la part de diffeacuterents acteurs et actrices Ayant eacutemergeacute au milieu des anneacutees

1980 dans les milieux laquo hackers raquo et certains centres de recherche en informatique aux

Eacutetats-Unis les logiciels libres sont aujourdhui adopteacutes et promus par des grandes

entreprises comme IBM et Google mais eacutegalement par certaines administrations publiques

comme celles du Breacutesil du Veacuteneacutezueacutela ou encore certains secteurs de ladministration

franccedilaise Agrave la base de ce mouvement important dadoption des logiciels libres nous

retrouvons une multitude dacteurs et actrices agissant individuellement ou collectivement

en simpliquant dans diffeacuterents projets par exemple la programmation de logiciels

ladministration des serveurs informatiques la formation et lenseignement le lobbying ou

la creacuteation de petites ou moyennes entreprises au fonctionnement souvent innovateur et

original Les formes de coopeacuteration et de production inventeacutees dans le monde du logiciel

libre ont eacutegalement susciteacute un inteacuterecirct marqueacute de la part de plusieurs chercheur-es en

sciences sociales Quelques-un-es y ont vu des formes dinnovation laquo ascendante raquo - des

usagers vers les concepteurs ndash en remarquant que les initiatives agrave lœuvre dans le monde des

logiciels libres inspiraient eacutegalement dautres pratiques innovantes sur Internet dont celles

eacutetiqueteacutees aujourdhui par le terme de laquo web 20 raquo (Cardon 2005) Dautres encore ont

remarqueacute quune fraction importante des acteurs et actrices du logiciel libre ndash mais pas tous

et toutes ndash consideacuteraient leur pratique comme une forme dengagement politique (Auray

2000 Granjon 2006 Coleman 2003) Finalement sans neacutecessairement attribuer une

radicaliteacute politique agrave lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre certain-es

chercheur-es proposent de consideacuterer que les pratiques de deacuteveloppement de logiciel libre

favorisent le deacuteveloppement dhabitudes citoyennes telles que lentraide la solidariteacute et la

coopeacuteration (Benkler et Nissembaum 2006 Longford 2007)

Cest en explorant des approches similaires que notre laboratoire (LabCMO) a au cours des

cinq derniegraveres anneacutees reacutealiseacute quelques recherches qui avaient en commun danalyser

diffeacuterents aspects du monde du logiciel libre Un premier projet avait permis de reacutealiser une

CIRST ndash Note de recherche | page 1

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

analyse sociohistorique du mouvement de linformatique libre qui sattardait

particuliegraverement agrave deacutecrire les valeurs et les pratiques des acteurs et actrices de ce

mouvement Un autre projet avait quant agrave lui consisteacute agrave analyser ce que nous avions appeleacute

la laquo diffusion paradigmatique raquo de ces valeurs et de ces pratiques dans dautres domaines

que celui du logiciel libre en particulier dans le milieu communautaire queacutebeacutecois

Finalement une derniegravere eacutetape de notre programme de recherche nous avait conduits agrave

analyser de faccedilon plus attentive de petits collectifs situeacutes agrave lintersection du monde du

logiciel libre et de celui de laction communautaire queacutebeacutecoise Les cas de Koumbit et dIcircle

sans fil avaient alors particuliegraverement retenu notre attention cas que nous avions mis en

relation avec des groupes plus anciens et plus reconnus dans le milieu communautaire

(Goldenberg 2008 Powell 2008 Proulx Couture et Rueff 2008)1

Malgreacute les diffeacuterentes analyses que nous avions jusqualors reacutealiseacutees il nous semblait

manquer agrave nos travaux une vision plus large non limiteacutee agrave des eacutetudes de cas speacutecifiques et

pour laquelle une nouvelle enquecircte pourrait recenser les diffeacuterentes activiteacutes lieacutees au

logiciel libre dans lensemble du Queacutebec Un tel laquo portrait raquo des engagements envers le

logiciel libre au Queacutebec avait deacutejagrave eacuteteacute preacutesenteacute quelques fois lors de confeacuterences (Millette

2005 Cyr et Bouffard 2007) et notamment par des membres associeacutes agrave notre groupe

(Dagrain 2007) Agrave notre connaissance toutefois il nexistait pas de travaux universitaires

en particulier en communication qui seacutetaient donneacute un tel objectif Nous avons cru que la

reacutealisation dun tel laquo portrait raquo pourrait constituer un apport scientifique inteacuteressant agrave nos

propres travaux mais quil pourrait eacutegalement constituer un document dappui pour les

acteurs et actrices leurs actions et leurs revendications Cest dans cette perspective que

nous avons deacutecideacute de reacutealiser cette enquecircte qui poursuit trois objectifs

1 Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration

au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du

Queacutebec

2 Identifier les eacuteleacutements cleacutes des eacutenonceacutes des acteurs et actrices en particulier en ce

qui concerne les enjeux socio-eacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le

Voir (Proulx 2006) pour une description de ces diffeacuterents projets

CIRST - Note de recherche | page 2

1

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

contexte queacutebeacutecois

3 Reacutealiser un document de synthegravese qui pourra contribuer agrave rassembler des

initiatives qui semblent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des

autres

Pour cette enquecircte nous avons deacuteveloppeacute un questionnaire en ligne que nous avons diffuseacute

sur diffeacuterentes listes de discussion preacutealablement identifieacutees par notre eacutequipe La diffusion

de notre appel en mars et avril 2008 a permis de rassembler un eacutechantillon de 90

personnes ndash dont 14 femmes ndash provenant de la plupart des reacutegions administratives du

Queacutebec Le questionnaire comportait une dizaine de questions dont quatre eacutetaient ouvertes

Ces questions ouvertes permettaient aux acteurs et actrices de deacutecrire les activiteacutes dans

lesquelles ils et elles eacutetaient impliqueacutes de donner leur opinion sur la meilleure maniegravere de

promouvoir le logiciel libre au Queacutebec et finalement de nous donner quelques ideacutees pour

la reacutealisation dun eacuteventuel document dinteacuterecirct public sur le logiciel libre Le questionnaire a

permis de faire ressortir la multitude de projets et de formes dengagement dans lesquels les

acteurs et actrices eacutetaient investi-es souvent agrave titre de beacuteneacutevoles De plus nous avons pu

remarquer le rocircle important que les acteurs et actrices queacutebeacutecois-es attribuent aux

eacutetablissements denseignement publics pour favoriser ladoption de logiciels libres Autre

fait notable si lon compare notre eacutetude aux reacutesultats mis de lavant dans dautres eacutetudes

nous remarquons une preacutesence des femmes relativement importante dans notre eacutechantillon

Cette note de recherche preacutesente en deacutetail notre deacutemarche denquecircte et propose une analyse

des reacuteponses agrave notre questionnaire en ligne Dans la premiegravere section nous tentons de

deacutefinir plus preacuteciseacutement notre probleacutematique en situant les expressions laquo logiciels libres raquo

et laquo logiciels open source raquo dans leur contexte historique ainsi qursquoen eacutelaborant une premiegravere

esquisse de description des acteurs et actrices du logiciel libre au Queacutebec La seconde

section expose notre deacutemarche de recherche qui se veut avant tout exploratoire plutocirct que

formellement repreacutesentative Nous abordons dabord quelques repegraveres theacuteoriques et

meacutethodologiques sur lesquels sappuie notre deacutemarche afin de mieux circonscrire nos choix

meacutethodologiques La troisiegraveme section preacutesente les reacutesultats de notre analyse agrave partir de

quatre axes qui correspondent aux thegravemes prioriseacutes par les personnes reacutepondantes Pour

CIRST ndash Note de recherche | page 3

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

terminer nous faisons ressortir les principales conclusions de notre enquecircte et proposons

quelques pistes pour de futures recherches

Comme nous lindiquons agrave quelques reprises dans ce document il est important dinsister

sur le caractegravere exploratoire et sur les limites de cette recherche En particulier par souci

meacutethodologique nous avons deacutecideacute de limiter notre enquecircte agrave lanalyse des reacuteponses agrave

notre questionnaire diffuseacute au printemps 2008 Ce choix meacutethodologique entraicircne donc

neacutecessairement un deacutecalage entre lanalyse preacutesenteacutee dans ce texte et le contexte actuel du

logiciel libre au Queacutebec marqueacute par quelques eacuteveacutenements importants et posteacuterieurs agrave notre

questionnaire Parmi ces eacuteveacutenements notons le gain de cause de lentreprise Savoir-Faire

Linux dans son procegraves contre la Reacutegie des Rentes du Queacutebec Le 3 juin 2010 la Cour

Supeacuterieure du Queacutebec a en effet jugeacute que la RRQ avait agi illeacutegalement en 2008 en

octroyant un contrat informatique sans appel doffres agrave Microsoft pour le renouvellement de

ses systegravemes informatiques En plus deacutetablir une jurisprudence favorable au logiciel libre

(ou du moins agrave la pluraliteacute des choix informatiques) ce procegraves a donneacute une place non-

neacutegligeable aux logiciels libres dans les meacutedias de masse dont La Presse ou Radio-

Canada Quelques jours apregraves le jugement le 10 juin 2010 la deacuteputeacutee Marie Malavoy a

dailleurs deacuteposeacute un projet au Bureau de lAssembleacutee nationale du Queacutebec visant

lintroduction des logiciels libres et lutilisation de formats ouverts au sein de cet

eacutetablissement denseignement (Asselin 2010) Notons finalement la poursuite du groupe

Facil contre le gouvernement du Queacutebec qui a eacuteteacute rejeteacutee sous preacutetexte que lorganisme

(sans but lucratif) navait pas dinteacuterecircts commerciaux dans la deacutemarche Le gouvernement a

dailleurs refileacute une facture de 107 000 $ agrave Facil pour le remboursement de ses propres

honoraires davocat deacutemarche qui a eacuteteacute perccedilue par bon nombre de militants du logiciel libre

comme de lintimidation (Deglise 2010)

Mecircme si nous nrsquoabordons pas ces eacuteveacutenements reacutecents dans le preacutesent texte nous croyons

toutefois que les bases meacutethodologiques et les eacutebauches danalyses preacutesenteacutees ici restent

dactualiteacute Par ailleurs si nous avons eu degraves le deacutepart lideacutee de destiner ce travail agrave un

public militant celui-ci doit neacuteanmoins ecirctre reccedilu comme une note de recherche scientifique

se situant dans une tradition sociologique Nous espeacuterons que les reacuteflexions deacuteveloppeacutees

CIRST - Note de recherche | page 4

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

dans ce texte pourront eacuteventuellement servir agrave appuyer des activiteacutes militantes en faveur

des logiciels libres

1 Probleacutematique un portrait du logiciel libre au Queacutebec

11 Quest-ce quun logiciel libre

Un logiciel libre est un logiciel dont le code source peut ecirctre librement lisible modifiable et

reacuteutilisable par tous et toutes Le code source informatique est quant agrave lui un ensemble de

documents textuels qui contiennent les instructions speacutecifiant formellement le

fonctionnement dun logiciel ou dun systegraveme informatique Pour ecirctre lisible par

lordinateur le code source doit ecirctre traduit dans un code machine laquo binaire raquo appeleacute le

laquo logiciel exeacutecutable raquo (tableau 11) Une fois lopeacuteration de compilation termineacutee le code

source nest plus neacutecessaire au fonctionnement des logiciels Dans bien des cas seul le

logiciel exeacutecutable est distribueacute aux usagers et le code source demeure la proprieacuteteacute de

lentreprise qui restreint souvent son accegraves agrave ses seuls employeacutes Au contraire de ces

logiciels dits laquo proprieacutetaires raquo ougrave laccegraves au code source est restreint les logiciels dits

laquo libres raquo ont pour principe de laisser libre laccegraves au code source

Lideacutee dun logiciel qui serait libre a eacutemergeacute dans le milieu des anneacutees 1980 en particulier

par la creacuteation aux Eacutetats-Unis de la fondation pour le logiciel libre (Free Software

Foundation) et du projet dun systegraveme informatique complegravetement libre intituleacute laquo GNU raquo

Cest Richard Stallman qui proposa le premier le terme de laquo logiciel libre raquo en le deacutefinissant

par quatre liberteacutes 1) la liberteacute dexeacutecuter le logiciel pour tous les usages 2) la liberteacute

deacutetudier le fonctionnement du programme et de ladapter agrave ses besoins 3) la liberteacute de

redistribuer des copies 4) la liberteacute dameacuteliorer le programme et de publier ses

ameacuteliorations2

2 lthttpwwwgnuorgphilosophyfree-swfrhtmlgt (consulteacute le 22 avril 2007)

CIRST ndash Note de recherche | page 5

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 11 Exemple de code source (extrait du code source de Wikipeacutedia)3 Create an Article object of the appropriate class for the given page param Title $title return Article function articleFromTitle( $title ) $article = null wfRunHooks(ArticleFromTitle array( amp$title amp$article ) ) if ( $article )

return $article if( NS_MEDIA == $title-gtgetNamespace() ) FIXME where should this go $title = TitlemakeTitle( NS_IMAGE $title-gtgetDBkey() )

switch( $title-gtgetNamespace() ) case NS_IMAGE

return new ImagePage( $title ) case NS_CATEGORY

return new CategoryPage( $title ) default

return new Article( $title )

Lexpression laquo logiciel open source raquo quelques fois traduite par laquo logiciel agrave code source

ouvert raquo est eacutegalement souvent utiliseacutee pour reacutefeacuterer agrave ces mecircmes logiciels libres Cette

expression - laquo open source raquo - a eacuteteacute forgeacutee vers la fin des anneacutees 1990 aux Eacutetats-Unis pour

favoriser ladoption du logiciel libre au sein des entreprises commerciales Lobjectif de

cette nouvelle terminologie eacutetait de remeacutedier agrave lambiguiumlteacute dans la langue anglaise du

terme laquo free raquo de laquo free software raquo trop souvent associeacute agrave une gratuiteacute qui neacutetait alors pas

de mise dans le milieu des entreprises Le terme laquo open source raquo permettait eacutegalement de

mettre agrave leacutecart la rheacutetorique politique entourant la laquo liberteacute raquo du logiciel pour plutocirct

insister sur la dimension plus technique dlaquo ouverture raquo du logiciel La distinction entre

laquo logiciel libre raquo et laquo logiciel open source raquo relegraveve toutefois la plupart du temps du discours

et ne sinscrit pas dans les artefacts leacutegaux ou techniques les mecircmes logiciels sont souvent

qualifieacutes indistinctement par les termes laquo open source raquo et laquo libres raquo et les licences

consideacutereacutees comme laquo open source raquo sont geacuteneacuteralement compatibles agrave la deacutefinition du

logiciel libre de la Free Software Foundation Dans bien des cas donc laquo logiciels libres raquo et

laquo logiciels open source raquo sont utiliseacutees indistinctement Lacronyme FLOSS signifiant

lthttpsvnwikimediaorgviewvcmediawikibranchesREL1_9phase3includesWikiphpview=markupgt (consulteacute le 19 avril 2009) Le logiciel Wikimeacutedia est le systegraveme agrave la base du logiciel Wikipeacutedia

CIRST - Note de recherche | page 6

3

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

FreeLibre Open Source Software a dailleurs eacuteteacute forgeacute par des chercheurs pour deacutesigner

indistinctement les laquo logiciels libres raquo et laquo open source raquo Dans le cadre de ce texte nous

utiliserons le terme laquo logiciel libre raquo puisque cette expression est sans ambiguiumlteacute en

franccedilais

12 Premier tour dhorizon des engagements envers le logiciel libre au Queacutebec

Nous preacutesentons dans cette section un bref aperccedilu des initiatives lieacutees au logiciel libre au

Queacutebec Cette section sappuie sur nos observations au cours des derniegraveres anneacutees

Au Queacutebec on retrouve les premiegraveres initiatives lieacutees aux logiciels libres vers le milieu des

anneacutees 1990 Linux-Queacutebec est geacuteneacuteralement consideacutereacutee comme lune des associations

pionniegraveres dans ce domaine Son site mentionne que le groupe a eacuteteacute fondeacute en septembre

1997 sur les traces de lassociation des utilisateurs de systegravemes ouverts de Montreacuteal

(Uniforum Montreacuteal) La mission afficheacutee de Linux-Queacutebec est laquo daider les utilisateurs

preacutesents et futurs de Linux au Queacutebec agrave deacutecouvrir les avantages de Linux agrave lexploiter

efficacement de mecircme quagrave reacutealiser les avantages du logiciel agrave code source ouvert4 raquo Au

deacutebut des anneacutees 2000 plusieurs GULs - Groupes dUtilisateurs de Linux - ont eacutemergeacute un

peu partout au Queacutebec par exemple le groupe dutilisateurs de Linux de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS) Agrave la mecircme eacutepoque quelques petites entreprises lieacutees au logiciel

libre comme Savoir-Faire Linux5 agrave Montreacuteal Infoglobe6 et T2CL7 agrave Queacutebec ou Revolution

Linux8 agrave Sherbrooke ont eacuteteacute creacuteeacutees Cette derniegravere entreprise en collaboration avec la

faculteacute de geacutenie de lUniversiteacute de Sherbrooke et le groupe dutilisateurs de lUniversiteacute de

Sherbrooke (GULUS9) a dailleurs deacuteveloppeacute EduLinux une distribution principalement

destineacutee au milieu eacuteducatif queacutebeacutecois

4 Agrave propos de Linux Queacutebec lt httpwwwlinux-quebecorgwikiaproposgt (consulteacute le 27 mars 2007) 5 lthttpwwwsavoirfairelinuxcomgt 6 lthttpwwwinfoglobecagt 7 lthttpwwwtc2lcagt 8 lthttpwwwrevolutionlinuxcomgt 9 lthttpwwwgulusorggt

CIRST ndash Note de recherche | page 7

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Le premier congregraves queacutebeacutecois sur le logiciel libre qui sest tenu en octobre 2003 a sans

doute eacuteteacute le premier eacuteveacutenement au Queacutebec qui visait explicitement agrave reacuteunir lensemble des

acteurs et actrices du logiciel libre Cet eacuteveacutenement eacutetait organiseacute par la nouvelle

Association queacutebeacutecoise pour la promotion de Linux et du logiciel libre (AQP3L) devenue

plus tard Facil (laquo Facil pour lappropriation collective de linformatique libre raquo)

Leacuteveacutenement reacuteunissait sur toute une journeacutee plusieurs groupes impliqueacutes dans le logiciel

libre et parmi lesquels quelques groupes communautaires comme Communautique et Icircle

sans fil auxquels notre eacutequipe sest attardeacutee dans de preacuteceacutedentes eacutetudes (Proulx Couture et

Rueff 2008 Powell 2008 Lecomte et Rueff 2008)

La question du logiciel libre trouve depuis un certain temps un eacutecho dans le milieu de

leacuteducation et au sein de ladministration publique Dans le milieu de leacuteducation certaines

commissions scolaires ont adopteacute le logiciel libre il y a quelques anneacutees Notons plus

particuliegraverement la mise en place du projet MILLE (Modegravele dinfrastructure en logiciel libre

en eacuteducation) un projet creacuteeacute pour offrir une alternative en logiciel libre aux

environnements de travail informatique des professeurs et eacutelegraveves (Blanc 2005 Wybo

2005) En 2003 le projet MILLE avait dailleurs fait lobjet dune controverse lorsquun

rapport publieacute par Michael Wybo chercheur au HEC avait reacuteveacuteleacute les coucircts infeacuterieurs que

repreacutesentait le deacuteploiement de MILLE en comparaison dune infrastructure similaire en

logiciel proprieacutetaire (Dumais 2005)

Concernant ladministration publique cest au sein du ministegravere des Services

gouvernementaux du Queacutebec (MSG) et en particulier au Conseil du treacutesor que lon a noteacute

un inteacuterecirct significatif pour les logiciels libres En 2003 le Conseil du Treacutesor commanda un

rapport agrave Daniel Pascot professeur en science de la gestion agrave lUniversiteacute Laval (Pascot

2003) rapport tregraves favorable aux logiciels libres Quelques mois plus tard en 2004

plusieurs acteurs et actrices impliqueacutes dans des groupes de promotion des logiciels libres

notamment Facil reacutepondirent agrave une consultation publique concernant le projet de

gouvernement en ligne consultation dirigeacutee par le deacuteputeacute Henri-Franccedilois Gautrin Si le

gouvernement et en particulier le rapport Gautrin na certainement pas embrasseacute

totalement lideacutee des logiciels libres pour ladministration publique une eacutecoute a neacuteanmoins

CIRST - Note de recherche | page 8

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

eacuteteacute perccedilue par les acteurs et actrices queacutebeacutecois du logiciel libre et quelques ressources ont

eacuteteacute mises en place agrave la mecircme peacuteriode pour reacutealiser diffeacuterents projets lieacutes aux logiciels

libres Cest dans cet esprit que le MSG commanditait lorganisation en 2005 et 2006 de la

Confeacuterence sur le logiciel libre dans les administrations publiques (CLLAP) eacuteveacutenement qui

sest ensuite reacutepeacuteteacute en 2008 et 2009 sous la responsabiliteacute du Centre de recherche

informatique de Montreacuteal (CRIM) puis de lAssociation Professionnelle des Entreprises en

Logiciels libres (APELL) Signe dun inteacuterecirct de la part des fonctionnaires nous pouvons

eacutegalement retrouver sur le portail du gouvernement du Queacutebec une section deacutedieacutee

speacutecifiquement aux logiciels libres10 de mecircme quune liste de discussion qui reacuteunit bon

nombre dacteurs et actrices queacutebeacutecois

13 Un mouvement du logiciel libre

Existe-t-il un mouvement du logiciel libre Cest une question dont lobjet demeure fort

probleacutematique Le concept de mouvement social est loin de faire lunanimiteacute dans le champ

de la sociologie des mouvements sociaux (Cefai 2007 p 15) et pour lequel les membres

du LabCMO doivent poursuivre leurs deacutebats Neacuteanmoins avanccedilons cette deacutefinition bien

quimparfaite laquo un mouvement social est une action collective qui est orienteacutee par un souci

du bien public agrave promouvoir ou dun mal public agrave eacutecarter et qui se donne des adversaires agrave

combattre en vue de rendre possibles des processus de participation de redistribution ou de

reconnaissance raquo (Cefaiuml 2007 p 15)

Pour aborder la question dun possible mouvement pour le logiciel libre nous souhaitons

nous deacutemarquer dune sociologie structuraliste qui imposerait une deacutefinition trop eacutetroite

afin de mieux appreacutecier les multiples significations que donneraient les personnes engageacutees

envers les logiciels libres Dailleurs il convient danalyser plus attentivement la

controverse nominale laquo logiciel libreopen source raquo que nous avons preacutesenteacutee plus tocirct

Comme nous lavons eacutecrit cette controverse na geacuteneacuteralement pas dexpression sur le plan

leacutegal ou technique Elle est toutefois significative sur le plan discursif car elle deacutenote une

certaine heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute dans lengagement des acteurs et actrices du logiciel libre

10 lthttpwwwmsggouvqccagellogiciels_libreshtmlgt (consulteacute le 21 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 9

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute qui sarticule sur au moins deux types de justification distincts un premier

que nous pourrions qualifier de justification morale eacutethique et politique et un second type

que nous pourrions qualifier de justification selon les meacuterites techniques

Le type justification morale eacutethique et politique peut ecirctre le mieux illustreacute par la position

de Richard Stallman le creacuteateur du terme laquo logiciel libre raquo pour qui le systegraveme social du

logiciel proprieacutetaire est anti-social non-eacutethique et simplement mal laquo The idea that the

proprietary software social system -- the system that says you are not allowed to share or

change software -- is antisocial that it is unethical that it is simply wrong may come as a

surprise to some readers raquo (Stallman 2004) Cest parce que linterdiction du partage des

logiciels est mal sur le plan moral que les logiciels libres doivent exister Lors dune

entrevue reacutealiseacutee avec des journalistes franccedilais Stallman va dailleurs aussi loin que

daffirmer que les logiciels libres ne doivent pas ecirctre dabord jugeacutes en fonction de leur

efficaciteacute mais plutocirct de leur dimension communautaire

laquo Que le logiciel libre aboutisse aussi agrave du logiciel efficient et puissant a eacuteteacute une surprise pour moi et je mrsquoen reacutejouis Mais crsquoest un bonus Jrsquoaurais choisi le logiciel libre mecircme srsquoil avait eacuteteacute moins efficace et moins puissant - parce que je ne brade pas ma liberteacute pour de simples questions de convenances raquo (Stallman 2000)

Dans lautre type dengagement dit de justification selon les meacuterites techniques nous

retrouvons des acteurs et actrices qui mettent de lavant lexpression laquo open source raquo pour

rejeter complegravetement la rheacutetorique de la liberteacute Ainsi Eric Raymond lun des plus fervents

partisans de lexpression laquo open source raquo a deacutejagrave affirmeacute que le meilleur moyen de

promouvoir les logiciels laquo open source raquo eacutetait de ne pas parler de liberteacute11 Dautres acteurs

et actrices comme Tim OReilly un auteur et eacutediteur tregraves connu dans le milieu de

linformatique libre avancent que le choix drsquoutiliser des logiciels laquo open source raquo ne doit

pas ecirctre le fait dobligations leacutegales mais simplement dune reconnaissance de leurs meacuterites

techniques laquo Theres some great proprietary software out there as well as some great open

source software Ive always thought that open source should be sold on its merits just like

any other software and my advocacy has been to trumpet those merits raquo (OReilly 2002)

Allocution au Forum International sur le logiciel libre Porto Alegre (Breacutesil) 2005

CIRST - Note de recherche | page 10

11

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Entre ces deux pocircles la plupart des acteurs et actrices expriment eacutevidemment des positions

mitoyennes12

Lobjectif de notre travail nest eacutevidemment pas de prendre une position trancheacutee vis-agrave-vis

ces deux types que nous aurions pu qualifier de pocircles du spectre dengagement envers les

logiciels libres Dembleacutee disons toutefois que lorientation sociologique preacuteconiseacutee dans

notre recherche (voir section 21) nous megravene plutocirct agrave ecirctre sensibles voire favorables aux

diffeacuterentes postures qui eacutemergent dans le contexte queacutebeacutecois et des milieux du logiciel

libre une heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute de formes et de sens dengagement des acteurs et actrices pour les

logiciels libres Pour certains acteurs et actrices la question du logiciel libre est avant tout

un enjeu moral et politique tandis que pour dautres elle est loccasion de faire face agrave des

deacutefis techniques ou drsquoentrevoir de possibles gains commerciaux Ces diffeacuterentes formes

dengagement font eacutemerger une pluraliteacute de strateacutegies de promotion des logiciels libres

Ainsi alors que les militant-es de la Free Software Foundation sont souvent actifs dans des

batailles leacutegislatives et politiques favorisant les logiciels libres les partisan-es de llaquo Open

Source raquo preacutefegraverent deacutedier leurs efforts agrave convaincre le marcheacute et en particulier les grandes

entreprises de la supeacuterioriteacute technique de ces logiciels Cette heacuteteacuterogeacuteneacuteiteacute des formes

dengagement et en particulier celle marqueacutee par la controverse Free SoftwareOpen

Source fera dailleurs dire agrave Richard Stallman quil nexiste pas un mais bien deux

mouvements agrave linteacuterieur dune seule communauteacute laquo The Free Software movement and the

Open Source movement are like two political camps within the free software community raquo

(Stallman 2002)

Or si certains acteurs et actrices parlent de laquo mouvement raquo et donnent incontestablement

une dimension militante agrave leur engagement il ne sagit pas de la totaliteacute ni mecircme peut-ecirctre

de la majoriteacute des acteurs et actrices engageacute-es dans des activiteacutes lieacutees aux logiciels libres

Cest le cas de Bruce Perens pourtant lun des fondateurs de lOpen Source Initiative qui deacuteplorait la maniegravere dont la diffusion du terme laquo Open Source raquo avait eu pour conseacutequence deacutevacuer les laquo liberteacutes du logiciel raquo Perens en appelait ainsi agrave revenir agrave lexpression laquo Free Software raquo pour insister sur le fait que les logiciels (libres) comme Linux ne pouvaient pas exister sans liberteacute lthttplistsdebianorgdebianshydevel199902msg01641htmlgt (consulteacute le 22 avril 2009)

CIRST ndash Note de recherche | page 11

12

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Nous devons reacutesister agrave la tentation dune geacuteneacuteralisation trop hacirctive Davantage de

discussions doivent ecirctre reacutealiseacutees agrave ce sujet y compris au sein de notre eacutequipe

2 Deacutemarche denquecircte une recherche exploratoire

21 Quelques repegraveres theacuteoriques et meacutethodologiques

Lobjectif de notre enquecircte ndash reacutealiser un portrait du libre au Queacutebec ndash est avant tout dordre

empirique plutocirct que theacuteorique Notre enquecircte ne sappuie pas a priori sur un ensemble de

concepts qui auraient deacutelimiteacute notre deacutemarche ou que nous aurions chercheacute agrave valider Notre

enquecircte est plutocirct dordre exploratoire et inductif Nous avons deacutecideacute daborder dembleacutee le

terrain en eacutelaborant un questionnaire en ligne sappuyant sur nos observations passeacutees et

nos intuitions personnelles13 Il est toutefois eacutevident que notre reacuteflexion est alimenteacutee par

diffeacuterentes contributions theacuteoriques Nous preacutesentons dans cette section quelques horizons

theacuteoriques et meacutethodologiques vers lesquels sarticule notre deacutemarche

211 Les logiciels libres comme espaces de pratiques citoyennes

Notre deacutemarche sinspire notamment du champ sciences technologies et socieacuteteacute (Science

and Technologies Studies ndash STS) Les travaux reacutealiseacutes dans ce champ quils soient dordre

philosophique ou sociologique ont depuis longtemps deacutemontreacute que linnovation

technologique relegraveve dune dynamique indissociable des facteurs dordre social

eacuteconomique culturel et politique Parmi ces travaux quelques auteur-es se sont plus

speacutecifiquement inteacuteresseacutes agrave la maniegravere dont le design mecircme des technologies peut

incorporer des valeurs morales et politiques Dans un essai devenu aujourdhui classique

dans ce domaine Langdon Winner (2002) preacutesente le cas des viaducs de New York conccedilus

par un architecte que lauteur considegravere raciste Ces viaducs auraient eacuteteacute construits

suffisamment bas pour empecirccher les autobus publics qui transportaient majoritairement

des citoyens noirs dacceacuteder agrave des endroits de la ville ougrave la population blanche eacutetait

preacutedominante Bruno Latour dune maniegravere similaire agrave Winner analyse pour sa part la

maniegravere dont le laquo gendarme coucheacute raquo - la petite butte ralentissant le mouvement des

Nous preacutesentons en deacutetail agrave la section 22 nos diffeacuterents choix meacutethodologiques

CIRST - Note de recherche | page 12

13

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

voitures - incorpore mateacuteriellement la prescription morale de ne pas commettre dexcegraves de

vitesse (Latour 1999) Ces liens constateacutes entre prescription morale et politique et

dispositifs techniques incitent les auteurs agrave consideacuterer limportance dun investissement

deacutemocratique dans le champ des techniques Winner soutient ainsi la neacutecessiteacute de juger les

choix techniques non seulement sur des critegraveres comme lefficaciteacute mais eacutegalement en

fonction de lideacutee que nous nous faisons dune socieacuteteacute juste Reprenant agrave son compte Le

Prince de Machiavel Latour propose pour sa part la neacutecessiteacute pour la deacutemocratie dun

investissement politique dans linnovation technique laquo Si la science et la technologie ne

sont que de la politique poursuivie par drsquoautres moyens la seule faccedilon de rechercher la

deacutemocratie est de peacuteneacutetrer la science et la technologie crsquoest-agrave-dire de peacuteneacutetrer lagrave ougrave la

socieacuteteacute et la science sont deacutefinies simultaneacutement par les mecircmes stratagegravemes raquo (Latour

2006)

Sinspirant notamment des eacutetudes STS deacutecrites plus tocirct de mecircme que de certains courants

de la philosophie politique Yochai Benkler et Helen Nissembaum proposent de consideacuterer

les logiciels libres en tant que systegravemes sociotechniques comme des veacutehicules pour le

deacuteveloppement de vertus morales et notamment civiques Comme la plupart des auteur-es

du champ STS Benkler et Nissembaum rejettent lideacutee que la technologie soit neutre mais

soutiennent au contraire qursquoelle a la possibiliteacute de limiter ou de faciliter les actions des

individus et des groupes Tout comme les normes culturelles les institutions et les

dispositifs leacutegaux les dispositifs techniques sont des veacutehicules pour les valeurs morales et

politiques Les auteur-es soutiennent ainsi que les logiciels libres en tant que dispositifs

sociotechniques constituent des lieux ougrave peuvent se deacutevelopper des attitudes vertueuses

telles que la geacuteneacuterositeacute laltruisme lautonomie la creacuteativiteacute et la coopeacuteration ainsi que

dautres vertus civiques ou citoyennes Parce que ces formes sociotechniques stimulent

dimportantes vertus morales et politiques les gouvernements et les leacutegislateurs devraient

sy inteacuteresser et les soutenir laquo We recommend vigorous support for this exceptional socioshy

technical phenomenon [] as a platform for virtuous practices and the development of

virtue in participants raquo (Benkler et Niseenbaum 2006 p 419)

CIRST ndash Note de recherche | page 13

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

212 La deacutefinition de la technologie agrave lrsquoeacutepreuve de la critique feacuteministe

Lrsquoarticulation entre les rapports sociaux de sexe et de genre et les techniques a fait lobjet

de plusieurs analyses de la part dauteures feacuteministes Ces eacutetudes se sont notamment

attardeacutees agrave rendre compte de lexistence de rapports sociaux de sexe par le faible nombre de

femmes dans les professions techniques comme linformatique ou lingeacutenierie Judy

Wajcman (2004) introduit une approche quelle appelle technofeacuteminisme En eacutetudiant les

rapports de sexe elle cherche agrave cerner le changement technologique comme un processus

heacuteteacuterogegravene et contingent ougrave la technologie et la socieacuteteacute se constituent mutuellement La

technologie dans ce contexte peut ecirctre appreacutehendeacutee comme une culture qui exprime et

consolide des relations entre les hommes et les femmes voire mecircme lidentiteacute genreacutee

laquo Mens affinity with technology is integral to the constitution of subject identity for both

sexes raquo (p 111) Mecircme si cette auteure speacutecifie quil ny a pas quune seule forme de

masculiniteacute (p 112) elle note toutefois que dans les socieacuteteacutes occidentales la forme

heacutegeacutemonique de masculiniteacute est notamment associeacutee aux prouesses techniques ou agrave la

maicirctrise de la machine un rapport aux techniques qui nest pas toujours aiseacutement

conciliable avec lidentiteacute feacuteminine dominante Par exemple la culture masculine qui

implique de longues heures de travail hors de la cellule familiale est souvent incompatible

avec les obligations familiales qui incombent surtout aux femmes (conciliation travail-

famille soins agrave un parent acircgeacute etc) Pour sinteacutegrer dans un tel milieu les femmes doivent

donc parfois nier leur condition leur identiteacute ou leurs difficulteacutes au risque decirctre

marginaliseacutees

Cependant pour Wajcman le concept mecircme de technologie est sujet aux changements

historiques agrave diffeacuterentes eacutepoques le concept de technologie deacutesignait diffeacuterentes choses

Ce nest que dans le cadre de la formation de la profession dingeacutenieur depuis la fin du 19e

siegravecle que la deacutefinition moderne de la technologie en est venue agrave ecirctre associeacutee aux

laquo machines masculines raquo industrielles plutocirct quagrave lartisanat feacuteminin Ainsi ce qui est deacutefini

comme technologie change avec le temps et ce qui est plus important les femmes et en

particulier les feacuteministes libeacuterales ont joueacute un rocircle important dans les changements reacutecents

de la deacutefinition de la technologie en militant concregravetement pour que des politiques soient

mises en place afin dinteacutegrer davantage de femmes dans les domaines techniques et

CIRST - Note de recherche | page 14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

scientifiques laquo Technological advances do open up new possibilities because some women

are better placed to occupy the new spaces and are less likely to regard machinery as a

male domain raquo (p 109) Wajcman reconnaicirct ainsi aux femmes la possibiliteacute de sinvestir

dans la reconstruction sociale des technologies et des sciences

213 Une posture engageacutee

Notre deacutemarche se veut solidaire de lengagement des acteurs et actrices queacutebeacutecois-es qui

militent par et pour le logiciel libre Notre eacutequipe de recherche a adopteacute une posture qui

cherche agrave comprendre le logiciel libre laquo depuis linteacuterieur raquo en se tenant au plus pregraves de la

perspective des acteurs et actrices Dans nos eacutetudes preacuteceacutedentes nous avions exploreacute des

approches telles que lintervention sociologique deacuteveloppeacutee par Touraine (1993) et dont

lobjectif est de favoriser agrave la fois le deacuteveloppement et leacutetude dun mouvement social en

stimulant par exemple la reacuteflexiviteacute des militants quant agrave leurs propres pratiques Agrave dautres

moments de notre programmation de recherche nous nous sommes inspireacutes des approches

participatives en eacutetablissant des liens eacutetroits avec le milieu queacutebeacutecois du logiciel libre

agissant parfois mecircme pleinement agrave titre dacteurs et actrices dans le milieu concerneacute

Ainsi plusieurs membres de notre groupe de recherche dont certain-es des auteur-es du

preacutesent rapport ont participeacute activement agrave quelques-uns des groupes recenseacutes dans ce

rapport notamment agrave Koumbit Facil et au CDEacuteACF De mecircme puisque le LabCMO est

ancreacute en milieu institutionnel notre eacutequipe a participeacute et organiseacute diffeacuterents eacuteveacutenements

publics lieacutes aux logiciels libres au Queacutebec Dans une analyse reacuteflexive de nos propres

pratiques (Goldenberg et Couture 2008) nous avions qualifieacute notre deacutemarche comme une

dynamique de co-construction du savoir avec les milieux concerneacutes

Dans la ligneacutee de certaines de nos preacuteceacutedentes eacutetudes cette enquecircte est une recherche

engageacutee qui a un parti pris favorable et assumeacute envers le monde du logiciel libre Bien que

cette enquecircte soit reacutealiseacutee avec un regard plus distant que nos preacuteceacutedentes recherches notre

ambition est tout de mecircme de faire ressortir les principaux enjeux mis de lavant par les

acteurs et actrices Nous ne deacuteveloppons pas dans cette recherche une sociologie critique

qui se placerait en surplomb des acteurs et actrices pour les critiquer Nous souhaitons

plutocirct pour reprendre les termes de Boltanski (2009 1990) reacutealiser une sociologie de la

CIRST ndash Note de recherche | page 15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

critique qui reconnaicirct la capaciteacute des acteurs et actrices agrave expliquer leurs motivations et agrave

formuler une critique sociale Le travail sociologique dans cette perspective consiste agrave

susciter la reacuteflexiviteacute des acteurs et actrices en leur faisant formuler eux-mecircmes et elles-

mecircmes le sens quils et elles donnent agrave leur action (Nachi 2006)

214 Questionnaire en ligne une deacutemarche inspireacutee denquecirctes preacuteceacutedentes

Quelques enquecirctes reacutealiseacutees preacuteceacutedemment sur le logiciel libre ont particuliegraverement inspireacute

notre propre deacutemarche meacutethodologique notamment les projets FreeLibreOpen Source

Software (FLOSS) (Ghosh et coll 2002) et FreeLibreOpen Source Software (FLOSSshy

POLS) Le projet FLOSS a eacuteteacute reacutealiseacute en 2002 sous la direction de Rishab Aiyer Ghosh agrave

laide dun financement de lUnion europeacuteenne Son objectif eacutetait de produire quelques

indicateurs concernant les activiteacutes laquo non moneacutetaires raquo dans la socieacuteteacute de linformation en

sattardant plus speacutecifiquement aux cas des logiciels libres et open source (lauteur est

dailleurs agrave lorigine du terme FLOSS) Dans le cadre de ce projet les chercheurs avaient

conduit diffeacuterents questionnaires en ligne qui abordaient lusage et le deacuteveloppement des

logiciels libres Une attention particuliegravere avait eacuteteacute donneacutee aux entreprises commerciales et

aux institutions publiques Le projet FLOSS avait eacuteteacute suivi dun second projet de recherche

nommeacute FLOSS-POLS Poursuivant les objectifs de la premiegravere eacutetude cette deuxiegraveme eacutetape

visait quant agrave elle agrave deacutevelopper des propositions politiques pour favoriser ladoption de

logiciels libres dans les institutions publiques Leacutetude FLOSS-POLS avait eacutegalement

abordeacute la question des rapports sociaux de sexe et de genre dans le monde des logiciels

libres (Nafus et coll 2006) La premiegravere eacutetude FLOSS avait en effet reacuteveacuteleacute une tregraves faible

proportion de femmes ndash environ 1 - parmi les deacuteveloppeur-es de logiciels libres Pour

comprendre les raisons de ces dispariteacutes une enquecircte ethnographique avait eacuteteacute conduite sur

le rocircle des femmes dans le monde du logiciel libre14 En nous inspirant de cette enquecircte

nous avons deacutecideacute de nous attarder agrave leacutetude de lactiviteacute et de lengagement des femmes

dans notre portrait queacutebeacutecois du logiciel libre

Notons eacutegalement que cette enquecircte avait conduit agrave un ensemble de laquo policy recommendations raquo destineacute tant aux gouvernements quaux dirigeants des projets de logiciel libre

CIRST - Note de recherche | page 16

14

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Une autre recherche qui a inspireacute notre deacutemarche est celle qui a eacuteteacute conduite par Lena

Zuacutentildeiga sur le logiciel libre en Ameacuterique latine (Zuacutentildeiga 2006) Reacutealiseacutee par le bureau

latino-ameacutericain de Bellanet et financeacutee par le Centre de recherche pour le deacuteveloppement

international (CRDI) elle avait pour objectif de dresser un portrait du logiciel libre dans la

reacutegion de lAmeacuterique Latine et des Caraiumlbes en insistant particuliegraverement sur les

potentialiteacutes du logiciel libre pour le deacuteveloppement Un questionnaire en ligne avait eacuteteacute

deacuteveloppeacute et avait retenu lattention denviron 700 personnes qui se sont identifieacutees soit

comme deacuteveloppeur-e soit comme usager-egravere Tout comme le projet FLOSS-POLS une

attention particuliegravere avait eacuteteacute accordeacutee agrave la place des femmes dans le monde du logiciel

libre en sattardant toutefois davantage aux collectifs de femmes et dans quelques cas aux

collectifs feacuteministes eacutemergents dans le monde du logiciel libre

Ces deux recherches nous ont inspireacutes agrave la fois sur le plan de lobjectif ndash cartographie ou

portrait des activiteacutes lieacutees au logiciel libre dans une reacutegion donneacutee ndash et sur le plan

meacutethodologique ndash reacutealisation dun questionnaire en ligne

22 Techniques denquecircte questionnaire en ligne et recrutement laquo boule de neige raquo

Notre enquecircte consistait agrave reacutealiser un court questionnaire en ligne Ce questionnaire dordre

surtout qualitatif comprenait diffeacuterentes questions ouvertes et une question fermeacutee (voir

tableau 21) Lobjectif du questionnaire eacutetait dobtenir des informations concernant les

activiteacutes au sein desquelles eacutetaient impliqueacutes les reacutepondants et reacutepondantes Nous

souhaitions eacutegalement connaicirctre leur opinion concernant les secteurs dactiviteacutes et projets

speacutecifiques ougrave devraient ecirctre concentreacutes les efforts pour ladoption et le deacuteveloppement des

logiciels libres au Queacutebec Le questionnaire visait finalement agrave sonder les participants et

participantes quant agrave la structure dun eacuteventuel document public (par exemple un livre) sur

le logiciel libre au Queacutebec Nous avons demandeacute aux reacutepondants et reacutepondantes dindiquer

leurs noms et leur adresse de courriel pour pouvoir les contacter ulteacuterieurement dans le

cadre de la recherche ou simplement pour leur envoyer notre rapport final Ces reacuteponses

eacutetaient toutefois optionnelles et sont conserveacutees confidentiellement de faccedilon agrave respecter

CIRST ndash Note de recherche | page 17

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

lanonymat des reacutepondant-es Le questionnaire a eacuteteacute mis en ligne le 14 mars 2008 avec une

peacuteriode annonceacutee douverture de trois semaines soit jusquau 7 avril 2008 La majoriteacute des

reacuteponses (8790) ont eacuteteacute reccedilues entre le 14 mars et le 14 avril 2008 Nous avons cependant

laisseacute notre questionnaire accessible jusquau 28 avril 2008 alors que nous avions reccedilu 90

reacuteponses compleacuteteacutees Notons finalement que les questions eacutetaient reacutedigeacutees en franccedilais

seulement bien que les reacutepondant-es eacutetaient inviteacute-es agrave reacutepondre dans la langue de leur

choix Au total trois (3) reacuteponses ont eacuteteacute reccedilues en anglais (1 femme et 2 hommes)

Pour constituer notre eacutechantillon nous avons proceacutedeacute par une deacutemarche inspireacutee de la

technique dite laquo boule de neige raquo Cette meacutethode de sciences sociales consiste agrave former un

eacutechantillon initial dont les membres sont appeleacutes agrave recruter de nouveaux reacutepondants et

nouvelles reacutepondantes Pour notre enquecircte nous avons envoyeacute une invitation sur 18 listes

eacutelectroniques de discussion deacutejagrave connues par notre eacutequipe tout en encourageant les

reacutecepteurs et reacuteceptrices agrave rediffuser le message Lobjectif eacutetait de diffuser le plus

largement possible notre questionnaire de faccedilon agrave rejoindre des individus ou des

organismes que nous ne connaissions pas originalement Les listes cibleacutees eacutetaient

principalement a) des listes speacutecifiques des acteurs et actrices du libre (tels que les

groupes dutilisateurs du libre ndash GULs des listes des deacuteveloppeur-es des utilisateurs et

utilisatrices des formateurs et formatrices) b) des listes des entreprises speacutecialiseacutees dans le

deacuteveloppement du libre et c) des listes plus geacuteneacuterales des groupes communautaires

La plupart des reacutepondants et reacutepondantes ont indiqueacute agrave la question 14 de quelles maniegraveres

ils ou elles avaient reccedilu linvitation agrave participer agrave lenquecircte Treize personnes ont indiqueacute

avoir reccedilu linvitation par un ou une amie ou collegravegue Le reste des reacuteponses reacutefegraverent agrave

divers canaux de communication Ainsi 18 listes de discussion ont eacuteteacute nommeacutees quatre

sites web sur lesquels linvitation a eacuteteacute publieacutee et un canal de clavardage collectif de type

IRC (Internet Relay Chat) Les listes les plus populaires sont forumfacilqcca (neuf

personnes) logiciellibrelistesgouvqcca (neuf) annonceslinuqorg (neuf) et

generallinux-quebecorg (six) Les sites web ayant publieacute linvitation et eacutetant mentionneacutes

dans les reacuteponses sont wwwfacilqcca (deux personnes) wwwquebecosorg (cinq

personnes) wwwmtl2600org (une personne) wwwinfobourgcom (Carrefour Eacuteducation)

CIRST - Note de recherche | page 18

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

(trois personnes) Finalement une personne a reccedilu linvitation par le canal IRC de Linuxshy

quebec (ircfreenodenetLinux-quebec) Sur les diffeacuterentes listes mentionneacutees quatre nous

eacutetaient initialement inconnues Ce sont EBSI (Eacutecole de bibliotheacuteconomie et des sciences

de linformation de lUniversiteacute de Montreacuteal) Edu-ressources Archives REFAD (Reacuteseau

denseignement francophone agrave distance du Canada) et Infobourgcom (Carrefour

Eacuteducation) Notre invitation a donc effectivement atteint quelques acteurs et actrices se

situant agrave lexteacuterieur de notre reacuteseau initial bien que leffet boule de neige sest finalement

reacuteveacuteleacute assez limiteacute puisque la plupart des listes mentionneacutees eacutetaient celles que nous avions

preacutealablement identifieacutees

CIRST ndash Note de recherche | page 19

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Tableau 21 Grille de questions avec justifications Cateacutegorie Objectif Justification speacutecifique Questions du

questionnaire en ligne 1 Informations personnelles et deacutemographiques

Informations deacutemographiques permettant de retracer les reacutepondants et leurs canaux de communication

Pouvoir contacter les reacutepondants ulteacuterieurement (question optionnelle)

11 Quel est votre nom

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

12 Quel est votre sexe

Reacutealiser une analyse diffeacuterencieacutee selon la reacutegion administrative

13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous

Retracer les reacuteseaux par lesquels notre invitation a eacuteteacute diffuseacutee et eacutevaluer leffet boule de neige

14 Comment avez-vous reccedilu linvitation agrave reacutepondre agrave ce courriel

2 Vos activiteacutes lieacutees au logiciel libre

Recenser et deacutecrire des initiatives lieacutees agrave leacuteducation la promotion et la migration au logiciel libre dans diffeacuterentes reacutegions et diffeacuterents secteurs dactiviteacutes du Queacutebec (objectif 1)

Recenser les activiteacutes 21 Indiquez les activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute impliqueacuteshye depuis janvier 2006

Deacutecrire le type dengagement Peut-ecirctre important pour lanalyse diffeacuterencieacutee selon le sexe

22 Deacutecrivez votre engagement au sein de chacune des activiteacutes mentionneacutees dans la question preacuteceacutedente

3 Ougrave mettre les efforts

Identifier les eacuteleacutements cleacutes du discours des acteurs en particulier en ce qui concerne les enjeux socioshyeacuteconomiques et politiques du logiciel libre dans le contexte queacutebeacutecois (objectif 2)

Question fermeacutee (un seul choix de reacuteponse laquo Obliger raquo les reacutepondants agrave donner une prioriteacute dans leurs choix

31 Selon vous vers quel secteur dactiviteacute les efforts devraient-ils ecirctre mis en prioriteacute pour favoriser le deacuteveloppement et ladoption du logiciel libre au Queacutebec (question agrave choix de reacuteponse)

Reacuteflexion normative la meilleure 32 Nommez un agrave trois projets maniegravere de promouvoir le logiciel ou organisations le-s plus libre Aider agrave orienterjustifier susceptible-s davoir un impact une prochaine recherche public lieacute au logiciel libre

Indiquez pourquoi

4 Vos commentaires Reacutealiser un document de Sappuyer sur les cateacutegories des 41 Dans le cadre de cette geacuteneacuterauxstructure du synthegravese qui pourra acteurs pour eacutelaborer la structure recherche nous souhaitons document contribuer agrave rassembler des

initiatives qui paraissent aujourdhui relativement fragmenteacutees et isoleacutees les unes des autres (objectif 3)

dun document possible sur le libre au Queacutebec

reacutealiser un document dinteacuterecirct public qui preacutesenterait un laquo portrait raquo du logiciel libre au Queacutebec Selon vous quels aspects devraient ecirctre abordeacutes dans ce document

CIRST - Note de recherche | page 20

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Que laquo repreacutesente raquo notre eacutechantillon Il est important dinsister sur le fait que cette enquecircte

ne preacutetend pas sappuyer sur un eacutechantillon formellement repreacutesentatif - comme le ferait par

exemple une enquecircte quantitative par sondage ndash mais plutocirct sur un eacutechantillon

exploratoire construit sur une base inductive dans lesprit de la sociologie qualitative

Comme le souligne Tenhouten (1992) il est difficile de proposer une geacuteneacuteralisation des

reacutesultats agrave partir dun eacutechantillonnage par laquo boule de neige raquo Thenhouten mentionne que

ces reacutesultats sont geacuteneacuteralisables laquo comme des donneacutees ethnographiques deacutetailleacutees raquo

(Tenhouten 1992) qui doivent par conseacutequent ecirctre appreacutehendeacutees comme des donneacutees de

terrain et analyseacutees comme telles Degraves lors il ne sagit pas de justifier a priori le choix de

notre eacutechantillon mais plutocirct de prendre notre eacutechantillon comme objet mecircme de lanalyse

en tentant de faire ressortir la situation sociologique quil repreacutesente

De maniegravere tregraves prudente (sinon eacutevidente) nous pouvons affirmer que notre enquecircte

repreacutesente lopinion des 90 personnes qui ont reacutepondu agrave notre questionnaire et que ces

personnes reacutealisent des activiteacutes lieacutees au logiciel libre En dautres termes notre enquecircte

repreacutesente la parole de certaines personnes consciemment engageacutees dans des activiteacutes lieacutees

au logiciel libre De plus nous pouvons affirmer que notre eacutechantillon provient des

diffeacuterentes reacutegions administratives du Queacutebec mecircme si la majoriteacute des reacutepondants et

reacutepondantes se situent agrave Montreacuteal et agrave Queacutebec (voir tableau 32)

Tableau 22 Reacutegion de provenance des reacutepondant-es (Question 13 Dans quelle reacutegion administrative du Queacutebec habitez-vous)

Reacutegion Nb Montreacuteal 36 40 Capitale-Nationale (ville de Queacutebec) 25 28 Monteacutereacutegie 6 7 Estrie 5 6 Chaudiegravere-Appalaches 5 6 Bas-Saint-Laurent 3 3 Laval 3 3 Lanaudiegravere 2 2 Laurentides 2 2 Mauricie 1 1 Abitibi-Teacutemiscamingue 1 1 Gaspeacutesie Icircles-de-la-Madeleine 1 1

Total 90 100

CIRST ndash Note de recherche | page 21

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

Il est par contre impossible daffirmer que notre eacutechantillon repreacutesente lensemble des

acteurs et actrices lieacute-es au logiciel libre au Queacutebec En ce sens force est de constater la

faible participation des entreprises commerciales dans notre questionnaire Cest le cas de

Reacutevolution-Linux une entreprise reconnue pour son travail mais qui nest pas du tout

mentionneacutee dans les reacuteponses agrave notre enquecircte Drsquoautre part comme nous le deacutecrirons agrave la

section 35 notre invitation a susciteacute la participation dun nombre important de femmes en

comparaison dautres eacutetudes similaires sur le logiciel libre

Eacutetant donneacute ces derniers constats et en consideacuterant que linvitation a eacuteteacute dabord diffuseacutee

aupregraves dacteurs et actrices deacutejagrave connu-es de notre eacutequipe nous pouvons poser lhypothegravese

dun biais de notre eacutechantillon envers des acteurs et actrices particuliegraverement engageacute-es

dans des groupes communautaires ou associatifs ougrave la preacutesence de femmes est parfois plus

importante Comme nous le verrons lune des conclusions de notre enquecircte concerne

lengagement pluriel des acteurs et actrices dans un foisonnement de groupes et

dassociations plus ou moins formels Notre analyse consistera agrave faire ressortir les modaliteacutes

de ces engagements

Eacutetant donneacute le caractegravere ouvert de nos questions notre analyse sest surtout faite en nous

inspirant des meacutethodologies qualitatives particuliegraverement de lanalyse de contenu Il

sagissait donc danalyser systeacutematiquement les reacuteponses aux questionnaires en tentant de

faire ressortir a posteriori diffeacuterentes cateacutegories danalyse Ces cateacutegories ont pu ecirctre

construites agrave partir drsquoune analyse des reacuteponses agrave une question speacutecifique comme cest le

cas pour lanalyse que nous preacutesentons agrave la section 31 Agrave dautres moments nous avons

tenteacute de faire ressortir des cateacutegories ou axes danalyse agrave partir de lensemble des reacuteponses

aux diffeacuterentes questions Pour lanalyse du corpus nous avons proceacutedeacute laquo manuellement raquo

ou en utilisant un tableur lisible dans des logiciels de type OpenOffice ou Excel La

principale raison de ce choix est quil nexiste encore aujourdhui que tregraves peu de logiciels

libres fonctionnant sur plusieurs plateformes (MacOSX et GNULinux notamment) aptes

agrave proceacuteder agrave une telle analyse Pour faciliter le travail collectif nous avons deacutecideacute dopter

pour un tableur qui est un protocole simple et deacutejagrave partageacute par les membres de leacutequipe

CIRST - Note de recherche | page 22

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Dans le cadre de lanalyse nous avons eacutegalement trouveacute pertinent de recourir agrave des

indicateurs quantitatifs pour explorer notre corpus par exemple en preacutesentant le nombre de

participant-es qui mentionnent telle ou telle expression ou encore en ce qui a trait aux

informations sociologiques Lutilisation de ces indicateurs quantitatifs ne vise quagrave explorer

diffeacuteremment notre corpus et ne concerne que celui-ci Ils ne preacutetendent pas - nous avons

deacutejagrave insisteacute sur ce point - repreacutesenter statistiquement lensemble des acteurs et actrices du

logiciel libre au Queacutebec

3 Quatre axes danalyse

Agrave la suite dune premiegravere lecture de nos reacutesultats nous avons eacutetabli quatre axes pour

analyser les reacuteponses au questionnaire en ligne Ces axes danalyse ont eacuteteacute eacutetablis de faccedilon

laquo intermeacutediaire raquo Ils ont eacutemergeacute apregraves une premiegravere eacutetape rapide danalyse des reacuteponses au

questionnaire Agrave partir de ces diffeacuterents axes eacutetablis en analyse preacuteliminaire nous avons

ensuite proceacutedeacute agrave une analyse approfondie de nos donneacutees

31 Un engagement pluriel dans une multitude de projets15

Cet axe danalyse constitue le point de deacutepart de notre enquecircte Il consiste agrave recenser et

preacutesenter diffeacuterentes initiatives lieacutees au logiciel libre au Queacutebec ou dit en dautres termes agrave

preacutesenter Un Portrait de lengagement pour les logiciels libres au Queacutebec Pour reacutealiser ce

travail nous nous sommes concentreacutes sur lanalyse de la question 21 (laquo Indiquez les

activiteacutes initiatives projets ou organismes au sein duquel desquels vous avez eacuteteacute

impliqueacute-) depuis janvier 2006 raquo) Dembleacutee nous pouvons conclure que les acteurs et

actrices simpliquent dans une multitude de projets qui incluent par exemple le

deacuteveloppement de logiciels libres mais eacutegalement lorganisation de rencontres collectives

lieacutees au logiciel libre de mecircme que des seacuteances de formation Nous avons creacuteeacute a posteriori

ndash cest-agrave-dire apregraves avoir reccedilu les reacuteponses ndash quatre cateacutegories dans lesquelles nous avons

par la suite classeacute les diffeacuterents projets deacutecrits dans la question 22

Nous utilisons ici le terme d laquoengagement pluriel raquo en reacutefeacuterence agrave la sociologie de laction plurielle et des reacutegimes dengagement deacuteveloppeacutee par Theacutevenot (2006) Cette reacutefeacuterence theacuteorique pourrait ecirctre deacuteveloppeacutee dans les travaux suivant cette note de recherche

CIRST ndash Note de recherche | page 23

15

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

1 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes Cette cateacutegorie inclut tous les groupes locaux

qui organisent reacuteguliegraverement des rencontres sociales ou des activiteacutes Ces groupes peuvent

ecirctre constitueacutes leacutegalement ou non et peuvent avoir ou non un objectif lucratif Ils doivent

cependant exister sur une base laquo permanente raquo (c-agrave-d la participation agrave lorganisation dune

confeacuterence comme un groupe permanent) Cette cateacutegorie exclut les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres compris dans le point suivant

2 Projets de deacuteveloppement de logiciels Nous incluons dans cette cateacutegorie les projets de

deacuteveloppement de logiciels libres dans lesquels sont impliqueacutes les reacutepondants et

reacutepondantes

3 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres Nous incluons dans cette

cateacutegorie les activiteacutes ponctuelles qui impliquent leacuteducation ou la promotion de logiciels

libres Notons que cette cateacutegorie pourrait ecirctre diviseacutee en sous cateacutegories confeacuterences

publications formation sensibilisation sites web Nous nous sommes contenteacutes ici dune

analyse sommaire mais les projets recenseacutes dans cette partie auraient pu agrave eux seuls faire

lobjet dune analyse approfondie

4 Usages migrations administration de serveurs laquo simple raquo utilisation Nous avons

regroupeacute ici tous les projets qui relegravevent de lusage des technologies et de la migration

informatique Certains de ces projets pourraient faire lobjet dune analyse ethnographique

approfondie

Les tableaux 41 agrave 44 preacutesentent les diffeacuterents projets mentionneacutes par les reacutepondant-es

dans les cateacutegories que nous avons proposeacutees

CIRST - Note de recherche | page 24

Un portrait de lrsquoengagement pour les logiciels libres au Queacutebec

Tableau 31 Groupes sociaux et activiteacutes permanentes bullFACIL bullCivic Access bullPromotion de lutilisation de la bullSQIL bullPHP Queacutebec bullcliquezpourmoiqcca geacuteomatique dans le bulltribunephilosophiqueorg bullKoumbit bullCoco - English capacity deacuteveloppement de mouvements bullUbuntu bullLinuQ development for anglo non de deacutemocratie participative bullUbuntu-qc bullLinux meetup profits in Quebec bullPromotion de lutilisation des bullUniversiteacute du Queacutebec en bullAteliers du libre et bullCommunautique logiciels libres dans le domaine Abitibi-Teacutemiscamingue ateliers populaires du bullCS Kamouraska-Riviegravere du geacuteospatial bullZone libre en eacuteducation libre Loup bullQueacutebecOS bullCASI Laboratoire de bullLinux-Queacutebec bullElgg bullSocieacuteteacute GRICS conception et analyse de bullCollim (Comiteacute pour bullFree Software Foundation bullInukTIC systegravemes informatiques le logiciel libre agrave bullGentoo-Queacutebecorg bulllignedutempsqcca et (CASI) de lEacutecole Maisonneuve) bullGULQueacutebec bullLimoilux Polytechnique de Montreacuteal bullFondation pour une bullGULSE bullLinuQ - groupe de volontaires dirigeacute par Michel Dagenais bibliothegraveque globale bullGULUR Groupe Linux agrave Queacutebec bullListe des logiciels libres du Programme dutilisateurs de logiciels bullCAPE gouvernement du Queacutebec Observatoire des SIGB libres agrave Rosemont bullCentre social autogeacutereacute bullOui-Yes Informatique (Systegravemes Inteacutegreacutes de (GULLAR) bullSavoir Faire Linux bullAQUOPS Gestion de bullGULUS Groupe bullUniversiteacute du Queacutebec agrave bullApathy is Boring - youth Bibliothegraveques) libres dutilisateurs Linux de Rimouski (plateforme engagement through media + bullGulum (Groupe lUniversiteacute de Sherbrooke Claroline) tech + art dutilisateurs Linux de bullIle Sans Fil bullUQBM bullLabCMO lUniversiteacute de bullIndividu ndash Statistique bullwwwculturelibreca Montreacuteal) Canada bullXo-Quebec

bullBande passante

Tableau 32 Projets de deacuteveloppement de logiciels bullUbuntu bullddmap (inactif) bullOpenStreetMaporg bullDeacuteveloppement dun bullProjet MILLE bullDrupal (Ubercart CiviCRM) bullOSCAR systegraveme de reacutepartition bullAliXe bullEclipsePydev bullPanda3D assisteacutee par ordinateur bullClaroline bullEntertainer bullPuppet libre pour le reacuteseau bullDebian bullFeed of Feeds (version bullPymacs ambulancier (Agence bullOLPC remanieacutee) bullRecode de la santeacute et des bullProjet Fortic bullFrogLinux bullRoundcubenet services sociaux de bullPython bullGambit bullSilverrun lEstrie) bullScribus bullGentooorg bullSnow bullDeacuteveloppement de bullSFL bullGeogebra bullSpip (logiciel de gestion de fonctionnaliteacutes bullTikiWiki bullGestion de la traduction de contenu) cartographiques bullabLCA laide en franccedilais pour bullSubversionTortoise avanceacutees pour le bullAlionet pour OpenSuSE Audacity et Scribus bullTranslation Project systegraveme dinformation bullAlternCorg bullGstreamer Glib Farsight bullWdiff geacuteographique Web bullBitweaver bullhttpwwwasteriskorg bullWifiDog Cartoweb bullBlender 3D bullinfoshopkeeper bullZeee adaptation de la (Camptocamp France) bullBlutooth Plugin pour le bullLCM distribution Zenwalk sur bulldivers projets Linux Nokia 770 bullLinux Trace Toolkit leeePC dAsus Reacutefeacuterence bullPatrioteBSD bullCGBT bullModelibra httptuxeeeorg bullPootle bullColibris bullModelSphere de Silverrun bullDeacuteveloppement dapplications bullConversionMagick bullOCS+GLPI Systegraveme libre pour le monde de bullConversionSVG dinventaire leacuteducation

bullOpenOffice

Tableau 33 Activiteacutes deacuteducation et de promotion des logiciels libres

CIRST ndash Note de recherche | page 25

Steacutephane Couture C Haralanova C Jochems et Serge Proulx

(Confeacuterences publications formation sensibilisation sites web) bull2008-2009 dossier et confeacuterence-midi sur les SIGB libre et autres outils utiles pour les professionnels de linformation et pour les scientifiques bullFestival dinstallation du Gulus en automne 2006 bullFacil bullLibre Graphics Meeting (Lyon France mars 2006 Montreal 2007 Wroclaw 2008) bullAteliers sur Scribus (colloque de lrsquoAQUOPS LGM) bull7e RMLL agrave Amiens France bullTropheacutees du libre agrave Soissons France en 2007 et 2008 bullPromotion de lutilisation des logiciels libres dans le domaine geacuteospatial (Deacutepartement de geacuteomatique appliqueacutee de lUniversiteacute de Sherbrooke) bullFormatrice en informatique et en alphabeacutetisation aupregraves du CAPE bullRecherche de logiciels pour le franccedilais et les matheacutematiques bullPHP Queacutebec Confeacuterence bullEacutetude reacutealiseacutee en 2007 Analyse comparative entre Koha et CDSISISEacutetude qui sera preacutesenteacutee en aoucirct 2008 Eacutetude comparative des principaux SIGB libres (Koha Evergreen WebLis PMB Cds-Isis) bullEacutecriture darticles agrave propos des logiciels libres dans des revues pour bibliotheacutecaires bullConfeacuterences sur le sujet (culturelibreca) bullFestival dinstallation (Linux-Meetup) bullRococo bullCours sur le logiciel libre bullUPAM bullFormations aux logiciels libres

bullOrganisation dun Install Fest (en contact avec le COMIC) bullReacutedaction un document pour suggeacutereragrave la FAEacuteCUM de diffuser leurs documents dans des formats ouverts et dencourager les associations eacutetudiantes agrave faire de mecircme bullPromotion des logiciels libres dans mon entourage bullConfeacuterences et ateliers sur le libre logiciels et culture bullCLLAP 2008 bullReacutedaction darticles pour Linux+ DVD et la revue de lAPSDS bullProduction de plusieurs tutoriels animeacutes ou non sur lutilisation de certains logiciels libres bullCLLAP 2008 shybullTable ronde sur le logiciel libre lors de MCETECH 2008 bullsensibiliser les membres du personnel de mon eacutecole bullPreacutesentation lors de AQUOPS RMLL LGM bullJourneacutees carriegraveres faculteacute de Geacutenie bullRencontres Africaines du Logiciels Libre bullRencontres Mondiales du Logiciel Libre (France) bullLinux Journal bullFormation sur UBUNTU bullEnseignement de linformatique avec la suite OpenOffice Thunderbird et Firefox bullFormation en production multimeacutedia en logiciels libres (Gimp Blender Ardour Drupal Pure Data HTML CSS) bullAteliers Speacuteciaux bullPreacutesence et interventions lors de Linux-Meetups depuis aoucirct 2007

bullInstall-Fest agrave lUniversiteacute Laval bullguidelinspirecom bullProjet Techno-Eacutecolo bullDonne de la formation aux enseignants sur comment utiliser notre site web (profs de ceacutegep du secondaire et mecircme du primaire agrave partir de la 4e anneacutee) bullwwwrecensementecoleca une enquecircte en ligne bullPreacutesentation de logiciels lors des acti