Click here to load reader

Utiliser le code QR en S.Msante- · PDF file le Flashcode que le code QR. La lecture - ou le scan - d’un QR Code s’effetue généralement en trois étapes : 1. ouvrir son application

  • View
    6

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Utiliser le code QR en S.Msante- · PDF file le Flashcode que le code QR. La lecture - ou le...

  • Utiliser le code QR en S.M.S

    Notre équipe a testé pour vous

    Dans le cadre du pôle « méthodologie appliquée au secteur social et médico-social », nous avons

    expérimenté l’utilisation du code QR avec les élèves de TST2S11, dans une démarche de co-

    construction des fiches mémoire du cours.

    Utiliser le code QR comme outil de révision interactif, permet de jouer sur le décalage temporel entre

    le moment où l’élève lit la question et le moment où le code scanné donne la bonne réponse.

    1. Tout d’abord, qu’est-ce que le code QR ?

    Le code QR est un code-barre à deux dimensions également appelé code 2D ou code matriciel. QR

    est l'abréviation de Quick Response et signifie que le contenu peut être décodé rapidement.

    Le code QR prend généralement la forme d’un carré blanc parsemé de petits modules noirs. Sa

    configuration lui permet de stocker beaucoup plus d’informations qu’un code barre traditionnel (1D)

    sur une surface plus réduite.

    Code 2D (QR code) Code 1D (code barre traditionnel)

    Illustration

    Capacité de stockage 7 089 caractères numériques 4 296 caractères alphanumériques ou 2 953 octets

    Une vingtaine de caractères

    L'utilisation du code QR sert de passerelle entre un support physique et l'univers numérique. Ce code

    peut être diffusé sur différents supports (document élève, livres, tableau) et sa lecture nécessite que

    l’appareil mobile soit équipé d'un appareil photo et d'une application pour le décoder. Les données

    sont directement reconnues par des applications, permettant ainsi de déclencher facilement des

    actions utiles en pédagogie.

    2. Description de l’expérimentation

    Pour cette expérience, nous avons choisi de combiner l’utilisation du code QR avec une plateforme

    collaborative (Google drive). Cela nous a permis de favoriser les échanges entre les élèves et dans

    une dynamique de co-construction de leurs savoirs2.

    1 Tous les élèves étaient équipés d’un smartphone personnel 2 Socioconstructivisme selon Vygostky : L'acquisition est une construction et une appropriation, facilitée par l’environnement social.

  • CONSTAT OU SITUATION PROBLÈME :

    Les évaluations antérieures ont mis en évidence que les connaissances sont, pour beaucoup,

    approximatives ou ne répondent pas clairement à la consigne.

    OBJECTIFS

    - Liés au travail collaboratif :

    o Favoriser les interactions et la co-construction du savoir

    o Rendre les élèves acteurs de leur apprentissage

    o Encourager l’élève à travailler en confiance

    o Faciliter la compréhension des critères d’évaluation

    - Liés au code QR

    o Favoriser un apprentissage nomade

    o Permettre aux élèves de se questionner avant d’accéder aux ressources (les fiches

    codées)

    o Combiner synthèse et développement, donner du sens à l’apprentissage

    o Valoriser le travail des élèves : le contenu correspond au savoir qu’ils ont créé à partir

    des ressources mises à leur disposition en activité

    A l’issue de l’expérimentation les élèves ont été capables de :

    - S’approprier un savoir à partir des ressources à disposition

    - Trier, structurer l’information

    - Identifier les compétences attendues (ici, Analyser)

    - Donner du sens à leur apprentissage

    - Manipuler les consignes

    - Collaborer et coopérer

    - Co-évaluer le travail entre eux

    DÉMARCHE:

    Préparation du travail

    1. Réalisation d’un tableau synthétique par l’enseignant qui rempli pour la première colonne les

    compétences attendues construites en appui sur le programme

    2. Mise en place d’un dossier de partage sur google drive pour que chaque élève puisse avoir

    accès à toutes les fiches

    Réalisation des fiches par les élèves

    3. Répartition des groupes de travail (1 binôme = 1 eFiche3 = 1 compétence) :

    a. Définir le verbe de consigne utilisé

    b. Identifier et présenter les connaissances à maîtriser

    c. Sélectionner, dans les activités antérieures un exemple d’application pour illustrer,

    expliquer, analyser

    4. Co-évaluation des fiches entre pairs (1 semaine) : (collaboration asynchrone/synchrone)

    → Consulter, commenter, discuter les éléments des fiches

    5. Accompagnement par l’enseignant à distance asynchrone : conseil, questionnements

    6. Finalisation des eFiches

    Synthèses collaboratives

    7. Elaboration par l’enseignant de la fiche synthèse à distribuer aux élèves4:

    a. Génération par l’enseignant de chaque code QR (1 code QR pour une eFiche)

    3Fiche en version numérique 4 Annexe 1 : fiches co-construites

  • b. Intégration des codes au tableau

    c. Distribution de la fiche synthétique

    8. Utilisation des Fiches par les élèves en vue d’une évaluation

    Bilan

    NOTRE BILAN

    L’évaluation de l’expérimentation a révélé des points à consolider :

    o Une hétérogénéité dans l’implication et une auto-régulation encore fragile (manque de

    légitimité à s’évaluer entre pairs, à revenir sur le travail des autres).

    o Trois sources de dysfonctionnement ont été repérées:

    o le code QR en lui-même s’il est mal photocopié, plié

    o le problème de compatibilité de certaines applications de lecture avec le code QR

    o l’inexpérience de certains utilisateurs

    Mais l’expérience est globalement positive et encourageante :

    Les élèves ont témoigné en général d’une grande implication dans ce projet et ont vu dans cette

    démarche une adaptation à leur mode de vie («on est plus accrochés à nos portables qu’à nos

    classeurs trop lourds à porter »). Le décalage temporel entre le moment où l’élève lit la question et le

    moment où le flash code donne la bonne réponse leur a effectivement permis de se questionner et

    de chercher la réponse.

    Notre analyse : les intérêts pédagogiques du code QR

    La réussite de notre expérience a été de combiner les avantages du travail collaboratif avec les

    potentialités du code QR. Toutefois nos recherches ont prouvé que l’utilisation du seul code QR

    présente divers intérêts pédagogiques. Ici, il a permis de converger toutes les ressources sur un

    même document, favorisant ainsi le nomadisme.

    Quelles nouvelles possibilités nous offre le code QR pour diversifier nos pratiques éducatives ?

    Quelle est la plus value pour l’apprentissage des élèves ? Notre équipe a enquêté pour vous …

    1. Un apprentissage nomade

    La présence de codes QR dans les supports de cours permettrait aux élèves d’accéder facilement à

    une page web ou un document pour faire leurs recherches et/ou approfondir le cours en tout lieu et

    à tout moment.

    Cette fonctionnalité est d'autant plus utile lorsque le cours s'effectue en dehors d'une classe dite

    traditionnelle. Lors d’une exposition ou sur divers supports de communication, le code permet

    d'accéder à des ressources complémentaires.

    2. Un accès aux ressources facilité : des ressources directement

    intégrées dans l'appareil mobile

    L’utilisation des codes QR rend directement accessibles les documents et les pages web dont les liens

    peuvent être longs ou compliqués à retranscrire sur un appareil. Les élèves disposent ainsi de la

    ressource depuis leur appareil mobile dans ou en dehors de la classe. Il peut s'agir d'un document ou

    une page web à consulter, mais aussi d'une activité à réaliser individuellement ou en travail

    collaboratif (si le lien dirige vers une plateforme collaborative: framapad, google drive,...).

  • 3. Un partage ciblé de documents du cloud

    Le code QR rend possible pour l'enseignant le partage d'un document stocké dans son cloud

    (ouwncloud, dropbox, skydrive, google drive..) pour le rendre accessible aux élèves. Les élèves

    pourront consulter (ou agir sur s'il s'agit d'une plateforme collaborative) le document en question

    directement sur leur appareil mobile. Cette démarche présente l'avantage de permettre à

    l'enseignant de réactualiser son document sans modifier le code.

    4. Un complément de ressources, dans un premier temps caché

    Le code QR permet d'enrichir les documents.

    Pour accéder à la ressource du code QR, les élèves ont besoin de passer par l'étape du « décodage »

    qui mobilise leur appareil.

    L'enseignant peut utiliser cette opportunité pour gérer les temps d'apprentissage, en régulant

    l'utilisation des appareils ou en choisissant de faire apparaître le "code QR" au moment opportun en

    faisant apparaître un objet présentant le code QR ou par projection du code sur tableau.

    5. Une individualisation du cours

    Individualiser, c'est prendre en compte l'hétérogénéité des élèves.

    Cet accès aux ressources peut aussi être pensé comme un moyen d'aider, d'accompagner les élèves

    en