viewLa figure 8 ne tient pas compte de la population totale puisque l’on regarde chaque tranche d’ge individuellement, alors que la pyramide des

Embed Size (px)

Text of viewLa figure 8 ne tient pas compte de la population totale puisque l’on regarde chaque tranche...

EFFET SUR LE POIDS DMOGRAPHIQUE DES CANADIENS-FRANAIS

(Le Qubec en 2035)IMMIGRATION DE MASSE AU QUBEC TUDE INDPENDANTE PAR GRGOIRE BERGERON

1 400 000

Le Qubec en 2035

Canadiens-franais

1 200 000

Immigrants et leur descendants

1 000 000

800 000

600 000

400 000

200 000

0

0-18 19-36

37-54 55-72

72 &+

(Nombre dhabitants) (ts taniab h'de r bm o N) (Groupe d'ge)Groupe dge

IMMIGRATION DE MASSE AU QUBEC :

Effet sur le poids dmographique des Canadiens-franais du Qubec ainsi que sur le vieillissement de la population

GRGOIRE BERGERON1

1Lauteur ne revendique aucune affiliation.

Adresse courriel : gregoire.bergeron82@gmail.com

tude indpendante publie en juillet 2017

RSUM

Outre lpoque o le territoire de la province de Qubec tait peupl dune majorit amrindienne, le groupe ethnique des Canadiens-franais a toujours t majoritaire sur ce territoire. Or, depuis les annes 70, le taux de natalit des Canadiens-franais est relativement faible et le taux dimmigration est lev. Ltude ci-prsente a pour objectif premier de dterminer le poids actuel des Canadiens-franais au Qubec, de projeter lvolution du poids dmographique de ce groupe ethnique et de dterminer lhorizon dans lequel les Canadiens-franais deviendront une ethnie minoritaire dans la province. Ltude a pour second objectif dvaluer limpact de limmigration de masse sur le vieillissement de la population et sur le rapport de dpendance. Lanalyse des rsultats montre que les Canadiens-franais sont passs de 79 % en 1971 64 % en 2014. Au cours des dernires annes, les Canadiens-franais ont t remplacs dmographiquement par les immigrants un rythme de

0.5 % par anne, puisque larrive annuelle dimmigrants reprsente actuellement lquivalent de 1 % de la population canadienne-franaise. Les projections permettent destimer que les Canadiens-franais deviendront minoritaires au Qubec aux environs de 2035. Lanalyse de la pyramide des ges en 1971, 2014 et 2035 dmontre que limmigration na eu aucun impact significatif sur le vieillissement de la population. Lanalyse du rapport entre la population en ge de travailler et la population dpendante montre que limmigration na pas eu et naura pas dimpact important sur lvolution du rapport de dpendance.

ABSTRACT

Except the era when the province of Quebec was populated by a Native American majority, the French Canadian ethnic group has always been the majority on this territory. However, since the 70s, the French Canadian birth rate has been relatively low while immigration rate has been high. This study has been done in order to quantify the ethnic French Canadians demographic proportion in the province of Quebec as of today; it also aims to forecast the year at which this ethnic group will fall under 50%. The study also has as a secondary objective to evaluate the effect of mass immigration on population aging and on the dependency ratio. Results show that the French Canadians went from 79% in 1971 to 64% in 2014. In the last few years, the French Canadians were demographically substituted by immigrants at a rate of 0.5% per year explained by the fact that the yearly immigration rate is equivalent to 1% of the French Canadian population. The projections estimate that this ethnic group will fall under 50% around the year 2035. The age pyramids of 1971, 2014 and 2035 shows that immigration has no significant effects on population aging. Accordingly, immigration has not had and will not have any significant effects on the dependency ratio trends.

INTRODUCTION

(Immigration de masse au Qubec : effet sur le poids dmographique des Canadiens-franais du Qubecainsi que sur le vieillissement de la population) (10)

Limmigration de masse contemporaine, qui a dbut vers la fin des annes soixante, est caractrise par lmigration en grand nombre dindividus en provenance de pays en voie de dveloppement en direction des pays dvelopps (Pok 2012). Ce phnomne a un impact important sur la composition eth- nique des nations. Paradoxalement, au Qubec, il n existe pas de donnes fiables permettant de constater quel a t limpact de ce phnomne sur lactuel poids dmographique de lethnie canadienne-franaise et encore moins sur leffet que limmigra- tion aura dans les annes futures. Ce travail a ainsi t ralis dans le but de combler cette lacune.

Dans le cadre de ce travail, il est important de dfinir lethnie des

Canadien-franais du Qubec . Nous dfinirons comme Ca- nadien-franais du Qubec (CFQ) tout individu dont la grande majorit des anctres est issue de la colonisation franaise arrive avant la conqute de la Nouvelle-France en 1760. La composition gntique des CFQ sera dcrite plus loin dans cette introduction.

Les donnes actuelles de recensement ne permettent pas de connatre ltat exact de la situation tant donn quun Cana- dien-franais du Qubec (CFQ) peut se dfinir comme Qu- bcois, Franais, Canadien ou Canadien-franais, alors quun Qubcois qui nest pas un Canadien-franais ou un descendant dimmigrants peut aussi se dfinir comme Canadien, Qubcois ou Franais. De plus, les individus peuvent sidentifier plus

dune catgorie. En 2006, 2 151 655, 4 474 115 et 140 075 indivi- dus ont respectivement indiqu tre Franais, Canadien et Qu- bcois (Statistique Canada 2006). Il est alors impossible de dif- frencier les CFQ des anglophones qubcois, des immigrants en provenance de la France et des descendants dimmigrants. Le manque de rigueur des donnes de recensement concernant

La littrature actuelle ne permet pas dtablir prcisment lim- pact de limmigration de masse sur le poids dmographique des CFQ en date daujourdhui. Dans le pass, Jacques Henripin (Henripin 1986; Henripin 1987) avait fait des projections sur

(Contribution gntique (%))l'ethnie rend ainsi ces donnes inutilisables. Sous un autre angle, les donnes de recensement pourraient permettre de dtermi- ner la proportion de CFQ parmi la population en se basant sur la proportion de rpondants ayant le franais comme langue parle la maison. Cependant, ce facteur est imprcis, car il est biais par les immigrants de seconde gnration ayant acquis le franais, les individus mtisss et les immigrants en provenance de pays francophones. Ainsi, en 2006, on compte 6 027 730 in- dividus parlant le franais la maison au Qubec, soit 81 % des Qubcois. Lanalyse a au moins le mrite de situer une limite su- prieure pour le poids des CFQ. Les donnes ethniques les plus fiables ce sujet remontent au dbut des annes 70 alors que le dmographe Robert Maheu (Maheu 1973), dans le bulletin de lassociation des dmographes du Qubec, discute de lavenir des groupes linguistiques du Qubec. Son analyse de la linguistique tient compte du facteur ethnique, facteur primordial influenant

100

80

60

40

20

0

89.8

Contribution

Cummulatif

5.0 1.5 1.4 1.0 0.6 0.6 0.4

la vitalit de la langue franaise une poque o le franais nest pas protg par des outils comme la loi 101. On y apprend quen

Figure 1. Contribution (%) des peuples dans le patrimoine gntique des

Canadiens-franais du Qubec selon le pays dorigine

1971, 79.0 % des Qubcois appartiennent au groupe ethnique

canadien-franais, 10.6 % au groupe canadien-anglais et 10.4 %

de tiers groupes. Au point de vue linguistique, la mme anne,

80.7 % des Qubcois ont le franais comme langue maternelle,

13.1 %, langlais et 6.2 % une autre langue (Maheu 1973). Nous pouvons ainsi tenir pour acquis que les CFQ constituaient 79 % de la population qubcoise en 1971.

Concernant les CFQ, il est important de dcrire brivement le bagage gntique de ce peuple, car il nest pas rare dentendre dans le discours populaire que le Qubcois de souche ou pure laine nexiste plus, puisque les diffrentes vagues dimmigra- tion auraient prtendument rduit le poids des colons franais dans le bagage hrditaire des Canadiens-franais. Une tude des banques de donnes gnalogiques BALSAC et du registre de la population du Qubec ancien (RPQA) par Hlne Vzina et ses coauteurs (Vzina et coll. 2005) a permis de retracer la contribution gntique des anctres de ce que nous avons dfini comme tant des Canadiens-franais du Qubec . Lauteur a tudi 2 223 gnalogies tires au hasard parmi les catholiques qubcois ns entre 1945 et 1965. Ltude a dmontr que les catholiques ns entre 1945 et 1965 ont 95 % de leurs anctres en provenance de la France, 2 % originaires du Royaume-Uni,

1.35 % dorigine autochtone et la balance originaire des autres pays europens. On comprend que les catholiques ns entre

1945 et 1965 sont essentiellement les Canadiens-franais du Qubec. Nous avons repris les rsultats de lauteur et en avons fait un graphique rcapitulatif de la contribution gntique des anctres des CFQ (voir figure 1). Ainsi, en cohrence avec notre dfinition, il existe encore un peuple dont la majorit des an- ctres est issue de la colonisation franaise.

100 ans, de 1981 2081, et en avait conclu que si lindice de fcondit des Qubcois se stabilisait 1.6 et que lon mainte- nait la population qubcoise stable laide de limmigration, le bagage gntique des Qubcois ns en 1981 ne reprsenterait que 24 % du bagage gntique de ceux ns en 2081. Les travaux prsents dans cet article permettront, entre autres, de faire un retour sur les travaux dHenripin 30 ans plus tard et de valider ses projections en calibrant un modle bas sur 44 annes de donne sur limmigration. La mthodologie utilise, diffrente de celle dHenripin, tirera avantage de facteurs intgrant les va- leurs publies dans la littrature depuis 1971.

Lobjectif principal de ce travail est de prsenter limpact de limmigration de masse sur le poids dmograph