of 8/8
concert n°53 Chapelle Saint-Joseph Dimanche 03 juillet 2011 11h00 Yumeko Mochizuki / piano Pour le bon déroulement des concerts et par respect pour les artistes, nous vous prions de bien vouloir éteindre vos téléphones portables et vous rappelons qu’il est interdit de filmer, d’enregistrer et de prendre des photos durant le concert. Nous vous remercions de votre compréhension. www.flaneriesreims.com

Yumeko Mochizuki - Flâneries Musicales de Reims...Yumeko mochizuki la pianiste Yumeko Mochizuki a suivi de brillantes études musicales à l’université de Tohogakuen school of

  • View
    6

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Yumeko Mochizuki - Flâneries Musicales de Reims...Yumeko mochizuki la pianiste Yumeko Mochizuki a...

  • concert n°53

    Chapelle Saint-JosephDimanche 03 juillet 2011 11h00

    Yumeko Mochizuki / piano

    Pour le bon déroulement des concerts et par respect pour les artistes, nous vous prions de bien vouloir éteindre vos téléphones portables et vous rappelons qu’il est interdit de filmer, d’enregistrer et de prendre des photos durant le concert. Nous vous remercions de votre compréhension.

    www.flaneriesreims.com

  • fraNÇois couPeriN (1668-1733)Les barricades mystérieuses

    MaNuel de falla (1876-1946)Danza de la Vida Breve

    Maurice ravel (1875-1937)Le tombeau de Couperin

    SonatineAlborada del gracioso

    MaNuel de falla (1876-1946)El amor brujo (L’amour sorcier)

    programme

  • Yumeko Mochizuki met en regard deux compositeurs essentiels du début du XXe siècle, Maurice ravel et Manuel de falla, qui, chacun à leur manière, ont su intégrer des influences diverses pour créer une œuvre résolument originale.

    en introduction, la pianiste a choisi d’interpréter une pièce de françois couperin (1668-1733) qui a exercé, on le sait, une influence déterminante sur Maurice ravel. « Les barricades mystérieuses », écrites en forme de rondeau vers 1707, dégagent une force hypnotique rare, grâce à leur rythme obstiné de basse, leurs syncopes et bien sûr les retours du refrain, que l’on retrouvera chez ravel (1897-1937) deux siècles plus tard. cette forme circulaire est récurrente dans l’œuvre de ravel. les six pièces pour piano regroupées sous le titre du « Tombeau de Couperin », composées dans la tourmente de la première guerre mondiale et dédiées à des amis tombés au front, se présentent ainsi comme une suite en forme d’hommage au grand maître du classicisme français.

    Mais comme le souligne vladimir Jankélévitch dans sa biographie, « aucune influence ne peut se flatter de l’avoir conquis tout entier. Ravel demeure jalousement insaisissable derrière tous ces masques que lui prêtent les snobismes du siècle.» Né à une époque plus que propice à l’éclosion des arts, ravel bénéficia d’influences très diverses. Ni absolument moderniste, ni simplement impressionniste, sa musique apparaît, comme celle de debussy, profondément originale, voire inclassable selon l’esthétique traditionnelle. ravel a su faire la synthèse de courants extrêmement variés et imposer son style dès ses premières œuvres. ce style ne devait d’ailleurs que très peu évoluer au cours de sa carrière, sinon comme il le disait lui-même dans le sens d’un « dépouillement poussé à l’extrême ». Éclectique par excellence tout en s’inscrivant dans une esthétique indiscutablement française, ravel sut tirer profit de son intérêt pour les musiques de toutes origines. l’influence jouée sur son imaginaire musical par l’espagne (Habanera, Pavane pour une infante défunte, Rapsodie espagnole, Boléro, Don Quichotte à Dulcinée…) conforte ainsi l’image d’un musicien toujours épris de rythme et de musiques folkloriques. dans « Alborada del gracioso » (aubade du bouffon), quatrième pièce des Miroirs, composés entre 1904 et 1906, on trouve déjà ce goût de ravel pour les sonorités hispaniques.

    a contrario, le compositeur espagnol Manuel de falla (1876-1946) subit, à la même époque, les influences de la musique française. lié avec Paul dukas, il effectue un séjour en france entre 1907 et 1914 où il rencontre claude debussy et Maurice ravel qui trouvent en lui « un grand compositeur plein d’esprit ». en 1908, ses Quatre Pièces espagnoles sont publiées à Paris ainsi que ses Trois Mélodies sur des textes de Théophile Gautier en 1910.Mais les maîtres français n’entameront pas son ibérisme foncier. Toute son œuvre, à des degrés différents, reste marquée par son pays natal, l’espagne, et de manière plus ou moins reconnaissable par la reprise habile de thèmes folkloriques andalous. ses tableaux sonores sont tantôt baignés par de la poésie (Les nuits dans les jardins d’Espagne), des émotions flamencas (L’amour sorcier) ou des envolées trépidantes (Le Tricorne). de ses orchestrations incisives aux rythmes ensorcelants, parfois bercées par des accents gitans, jusqu’à son âpre sensualité, Manuel de falla s’affirme comme un compositeur dont la force créatrice a marqué la musique du XXe siècle.

    À propos du concert

  • Yumeko mochizuki

    la pianiste Yumeko Mochizuki a suivi de brillantes études musicales à l’université de Tohogakuen school of Music (comme seiji ozawa, Mitsuko uchida, etc…) avant d’entrer en 1996 au conservatoire supérieur de Paris dans la classe de Bruno rigutto puis à l’ecole Normale de Musique de Paris.

    elle participe aux master-classes de Jean-Marc luisada, Nina Yoffe, Joaquin soliano et alicia de larrocha avec qui elle se perfectionne dans la musique espagnole à Barcelone.

    elle a remporté le Grand prix du concours international de Piano de saint-Nom–la-Bretèche, le diplôme d’honneur du concours international de Maria canals à Barcelone, le Premier prix du concours clés d’or, le Prix d’encouragement du JTPa, le Prix société internationale des arts au Japon.

    Yumeko Mochizuki a déjà donné de nombreux récitals en france à la Maison de l’europe à Paris, à la salle cortot, auditorium Magne, au Palais du Tau et au cirque de reims. elle se produit également avec des grands musiciens comme le pianiste Bruno rigutto ou la flûtiste clara Novakova.

    en décembre 2003, elle a joué le 5e concerto de Beethoven, L’Empereur, à Tokyo devant 5000 personnes avec le symphony orchestra Great artist in Japan, sous la direction de Hiroshi Kumagai.

    en 2005, Yumeko Mochizuki a été choisie par Jean–Marc luisada pour participer au projet « The super Piano lesson », master-class consacrée à chopin, retransmise par la télévision japonaise NHK et vendue en dvd.

    Parallèlement, elle enseigne au conservatoire municipal de musique à Bussy-saint-Georges.

    biographie

    discographie

    Yumeko Mochizuki Carnet de voyage en EuropeKikuchi Music labo - 2008

  • Tarif : 12 € en prévente et 15 € sur placeTarif réduit : 50% pour les demandeurs d’emploi, et les jeunes de 14 à 25 ans

    sur présentation d’un justificatif

    www.flaneriesreims

    À l’occasion du concert pique-nique, Les Flâneries Musicales de Reims et CITURA vous offrent les navettes. Des bus assurent l’aller et retour des spectateurs depuis les principaux quartiers de Reims Métropole. De 17h à 21h30, un bus assurera la dessert du Parc des Expositions jusqu’au Parc de Champagne, toutes les 10 minutes environ. Au retour, des navettes partent du Parc de Champagne vers les quartiers et le Parc des Expositions dès la fin de la manifestation.

    Vous aurez la possibilité d’acheter votre pique-nique sur place.L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

    Nos amis les animaux ne sont pas acceptés aux concerts, y compris au concert pique-nique.

    Concert pique-nique Pommerysamedi 09/07 | 19h00 | Parc de Champagne

    Ouverture du Parc à partir de 17h00

    © S

    ylva

    in G

    ripoi

    x

    Thomas de Pourquerysaxophones alto et soprano, voix, composition

    Daniel Zimmermann compositionMaxime Delpierreguitare

    Sylvain Danielbasse

    Al Di Meola guitare

    Fausto Beccalossi accordéon

    Kevin Seddiki seconde guitare

    Peter Kaszas batterie

    © F

    ranc

    esco

    Cab

    ras

    Gonzalo Rubalcaba piano

    David Akninbatterie

    feat. Gonzalo Rubalcaba

    DPZ (première partie)©

    Dan

    Cod

    azi

    Al Di Meola World Sinfonia

  • exposition

    « Dessine-moi le carillon » | exposition des dessins d’élèves

    Cette année, Les Flâneries ont souhaité mettre à l’honneur le carillon de l’église Saint-Nicaise, instrument historique et remarquable situé au cœur de la cité-jardin du Chemin Vert.

    Les écoles élémentaires Gerbault et Pommery ont pris part au projet avec enthousiasme, soit 120 élèves du cycle 2 et du cycle 3.

    A la suite de nos interventions auprès des élèves - l’atelier en classe puis l’atelier à l’église Saint-Nicaise -, il leur a été demandé de dessiner un carillon.

    Ces dessins sont exposés à l’église Saint-Nicaise jusqu’à la fin du festival.

    Ouverture pour les scolaires sur réservation : merci de contacter Amélie au 03 26 36 78 05.Ouverture au public les dimanches 19 juin, 26 juin, 3 juillet, 10 juillet et 17 juillet de 15h à 17h.

    Dessin réalisé par Lisa, CP Ecole Pommery

    Les visites avant-concert font du festival un lieu de rencontre entre un public, un lieu de concert et une programmation. En une heure, elles offrent la possibilité de découvrir un lieu de façon inédite et singulière.

    ● La prochaine visite avant-concert proposée au public :

    lundi 18 juillet à 10h | Cathédrale Notre-Dame de ReimsVisite animée par Pierre Méa, organisteRencontre avec le musicien autour des orgues de la Cathédrale

    Tarifs et renseignementsLes visites avant-concert sont offertes par Les Flâneries aux personnes qui assistent au concert.Pour accéder à la visite et uniquement pour les concerts payants, il sera demandé de présenter le billet du concert.

    Places limitées ! Merci de nous contacter pour enregistrer votre inscription par téléphone au 03 26 36 78 05

    visiTes avanT-concerT

    attention changement !

    vendredi 08 / 07 | 20h30 | concert n°68 | 10€initialement prévu dans la cuverie du champagne charles de cazanove aura lieu :

    au Centre des Congrès - Salle RoyaleKuniko Kato interprètera Steel drum works

    dimanche 10 / 07 | 17h30 | concert n°74 | 10€au centre des congrès

    Kuniko Kato interprètera Kuniko plays Reich - French Premiere

  • Projection I Auditorium du Conservatoire de ReimsQuelque chose de riche et étrange, un film de Mark Kidel

    Suivi d’une table ronde sur le thème de Iannis Xenakis, l’homme et sa musique avec :

    Nouritza Matossian, biographe de XenakisMark Kidel, réalisateurSharon Kanach, ancienne collaboratrice de XenakisJean Louis Villeval, modérateur

    Mardi 12 juillet à 19h30 | entrée libre

    Exposition I Conservatoire de ReimsIannis Xenakis

    Réalisée par le CDMC (Centre de Documentation de la Musique Contemporaine)

    Conception : Katherine Vayne et Sharon Kanach

    du mardi 12 au samedi 16 juillet | entrée libre

    © Michèle Danièle

    ÉVÈNEMENTS

    4e cycle de Conférences | 18h30 | Auditorium II du Conservatoire de Reims L’histoire de la musique occidentale animé par Francis Albou

    ● billetterie Opéra de Reims - place Myron-T Herrick (ouverture le 21 juin)● tarifs 5 € par conférence (gratuit pour les moins de 18 ans, 10 places gratuites pour les étudiants, 20 places pour les enseignants et les enseignants du Conservatoire)● abonnement 56 € pour les 14 conférences

    Pour en savoir plus www.flaneriesreims.com

    En collaboration avec l’Opéra de Reims et le Conservatoire à Rayonnement Régional et en partenariat avecle Rectorat de Reims.

    © Axel Cœuret pour Les Flâneries Musicales

    ÉVÈnements

    attention changement !

    vendredi 08 / 07 | 20h30 | concert n°68 | 10€initialement prévu dans la cuverie du champagne charles de cazanove aura lieu :

    au Centre des Congrès - Salle RoyaleKuniko Kato interprètera Steel drum works

    dimanche 10 / 07 | 17h30 | concert n°74 | 10€au centre des congrès

    Kuniko Kato interprètera Kuniko plays Reich - French Premiere

  • dimanche 03 / 07 | 14h30 | villa doucen°54 - 5€

    sieste musicale

    JaY GoTTlieB / piano

    dimanche 03 / 07 | 16h30 | cathédralen°55 - entrée libre

    Pierre MÉa / orgue

    dimanche 03 / 07 | 18h30 | Église saint-vincent de Pauln°56 - 10€

    ars vocalisHÉlÈNe le roY / direction

    Élodie MarcHal-raiMoNd / piano

    dimanche 03 / 07 | 20h30 | conservatoiren°57 - 10€

    carte blanche

    roGer woodward / piano

    au programme prochainement