Zaman France N° 232 - FR

  • View
    220

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Zaman France est le premier hebdomadaire franco-turc. Fondé en septembre 2005, c'est d'abord un mensuel qui devient hebdomadaire en février 2008. Distribué auprès de 10.000 abonnés, le journal se propose un double objectif : offrir une fenêtre ouverte sur la Turquie et la communauté turque de France, et participer à une meilleure connaissance de la société française auprès de ses lecteurs d'origine turque. Chaque semaine, l'actualité parcourue par l'équipe de rédaction contribue à présenter cette double culture comme une richesse.

Text of Zaman France N° 232 - FR

  • 1612Premier champion du monde turc de moto, Kenan Sofuoglu est prophte en son pays. Le 23 septembre, le pilote a faonn encore plus sa lgende en glanant pour la troisime fois la couronne en Super-sport. Un record dans sa catgorie.

    Le premier festival dAnatolie ouvre ses portes le vendredi 28. Organis par lUnion des dmocrates europens turcs en France, lvnement veut faire connatre la richesse de la culture turque, et devenir avec le temps une manifestation annuelle incontournable.

    SPOR

    T

    CULT

    URE

    Kenan Sofuoglu, le pilote prodige

    LAnatolie fait son festival Paris

    28 SEPTEMBRE - 4 OCTOBRE 2012 N 232WWW.ZAMANFRANCE.FR

    Pour la premire fois en Turquie, des centaines doffi ciers ont t condamns pour avoir projet de renverser par un putsch le gouvernement AKP. Pour de nom-breux observateurs, ce jugement marque lespoir den nir avec les coups dEtat militaires dans un pays qui en a dj connu quatre depuis 1960.

    Comment la Turquie a chapp un

    nouveau coup dEtat

    HILMI ZKK CENGIZ ANDAR

    Charlie Hebdo ou lextrmisme comme fonds de commerce

    Revenir la lacit de 1905

    - Plus dune semaine aprs la publica-tion des caricatures sur le Prophte, les critiques pleuvent toujours sur Charlie Hebdo. Surfant sur une islamophobie ram-pante pour les uns, le journal satirique, qui revendique une ligne anticlricale, est aussi accus de donner du grain moudre lextrme droite. RSOCIETE 05

    - Spcialiste de la lacit, lhistorien Jean Baubrot insiste sur lcart entre la loi de 1905 et ses multiples ins-trumentalisations daujourdhui, notam-ment par la droite. RFRANCE 03

    Pourquoi il faut dfendre le procs BalyozEMRE DEMIR -02

    EDITO Le coup dEtat a t empch par dautres militaires MMTAZER TRKNE -15

    OPINION

    Ce que jobserve en tant que citoyen, cest que le jury a agi de manire trs conscien-

    cieuse durant ce procs. () Donc, je ne peux pas dire : Le procs na pas t quitable.

    Le procs en 1975 des auteurs du coup dEtat en Grce avait t quali de Nurem-berg grec. Vu sous cet angle, le procs Balyoz peut tre quali de Nuremberg turc.

    LAFFAIRE BALYOZ

    UN VERDICT HISTORIQUE MAIS INSUFFISANT De nombreuses voix insistent en Turquie sur linsuffi sance de ce jugement qui devrait, selon elles, tre suivi de profondes rformes a n de limiter le pouvoir politique de larme.

    La justice turque a lour-dement condamn le

    21 septembre plus de 300 of -ciers accuss davoir complot pour renverser le gouverne-ment AKP, le premier verdict dune srie de procs au re-tentissement historique dans la Turquie moderne. La cour de Silivri, une cinquantaine de kilomtres louest dIs-tanbul, a in ig au cerveau du complot, lex-gnral Ce-

    tin Dogan, ancien comman-dant de la 1re arme, et aux anciens chefs de larme de lair et de la marine, Ibrahim Firtina et zden rnek, des peines de vingt ans de prison. Elle a galement condamn 78 of ciers dix-huit ans et 246 autres seize ans de r-clusion. Vingt-huit dentre eux ont vu leur sentence r-duite douze ans pour bonne conduite. R TURQUIE 08

    R TURQUIE 09Les dtails macabres dun plan de 5000 pages -08

  • Il est lgal de se marier voileAZIZ OGUZ PARIS

    Peut-on se marier civile-ment en tant voile ?

    Cest la question que soulve laffaire de Myriam et Saad*. Le 6 septembre, ces deux trente-naires nont pu se marier dans leur commune de la Seyne-sur-Mer dans le sud-est de la France. Ladjointe de la mairie Florence Cyrulnik (PS) a refus de prononcer leur union le jour de la crmonie de mariage, cause du jilbeb de la marie. Choqu par cette injustice, le couple a port plainte. Mais, le 21 septembre, le tribunal de grande instance (TGI) de Tou-lon a donn raison Florence Cyrulnik. Dans la mesure o le port dun voile dissimule le visage, mme pour partie, dun des futurs poux et ne permet pas lofficier dtat-civil de sassurer de faon certaine de lidentit de celui-ci, il ne peut lui tre reproch de refuser de clbrer le mariage faute de pouvoir recueillir valablement les consentements nces-saires, a jug le tribunal. Cette dcision a scandalis lavocat du couple, Gilles Devers, af r-mant que cet argument du

    doute sur lidentit nest apparu que devant le tribunal, comme une roue de secours. Lavocat dnonce la dcision du TGI qui botte en touche, car selon lui, cest un problme de libert religieuse et non didenti ca-tion. Le Collectif contre lisla-mophobie en France (CCIF) dnonce ce refus et rappelle quil est lgal de se marier en tant voile. Juridiquement on doit pouvoir reconnatre les mar is pour prononcer

    lunion, explique Lila Charef, juriste au CCIF. Dans le cas o un tissu dissimule le visage de la personne, lof cier de ltat civil a le droit de lui demander de se dvoiler ; mais ce nest videmment pas le cas de My-riam qui porte un jilbeb laissant apparaitre son visage, pour-suit-elle. Le CCIF a apport son soutien au couple et a af rm que le rfr du TGI de Toulon ne doit, en aucun cas, dissuader les musulmans de dfendre

    leurs droits devant le pouvoir judiciaire. Le couple a lui-mme dj fait appel du juge-ment. Madame Cyrulnik ne pensait pas que nous porte-rions laffaire en justice. Mais nous irons jusquau bout, pr-vient Myriam. Cest une ques-tion de libert fondamentale, le dbat se posera en ces termes devant la cour dappel dAix-en-Provence, renchrit lavo-cat du couple.* Les noms ont t modi s.

    EMREDEMIR

    EDITO

    Ds le verdict du procs Balyoz, vendredi dernier, la presse franaise na pas tard prsenter laffaire comme un bras de fer politique entre les militaires laques et le gouvernement islamiste. On a ainsi sur-tout insist sur les spculations et les dbats entourant le procs voqus par Dani Ro-drik, professeur dconomie luniversit de Harvard. Rodrik, qui est aussi le beau-frre de Cetin Dogan, suspect numro 1 du pro-cs, af rme ainsi qui veut bien lentendre quil sagit dun complot fabriqu par les pro-cureurs. Il prsente ainsi certains documents comme tant faux, mais nvoque jamais les autres, des CDs, des tmoignages et surtout des enregistrements audio dune runion sous la direction du gnral Cetin Dogan au sige de larme turque au dbut du mois de mars 2003, qui montrent indiscutable-ment quil y a bien eu une tentative de coup dEtat. Qui connat la tradition tutlaire de larme turque sait que les coups dEtat militaires et les mmorandums publis par larme contre le gouvernement ne sont pas rares en Turquie. Le processus de dmocra-tisation du pays a t plusieurs reprises stopp du fait des tentatives de linstitution militaire de simmiscer dans la vie poli-tique. Larme turque, qui sest longtemps considre comme la gardienne du systme politique, a t lorigine de nombreux coups dEtat et de mmorandums contre le gouvernement en 1960, 1972, 1980, 1997 et 2007. Si les allgations de Dani Rodrik sont ne serait-ce que partiellement vraies, les juges et les procureurs devront rendre des comptes. Mme si les failles chroniques dans le systme judiciaire turc persistent, il ny pas le moindre doute quant la lgiti-mit du procs intent par les procureurs. La majorit des cadres militaires mis en cause dans cette affaire pensent certes quils nont commis aucun crime, mais ont sim-plement agi conformment lidologie kmaliste qui leur a t inculque dans les coles militaires et conformment au devoir de dfendre la Rpublique prescrit par la Constitution et les lois. Mais la Turquie nest plus un pays sous-dvelopp dirig par une dictature militaire. Cest la raison pour laquelle ce verdict indit est capital pour la dmocratisation du pays.e.demir@zamanfrance.fr

    Cest une premire dans lhistoire de la Nor-vge. En nommant Hadia Tajik ministre de la Culture, le 21 septembre 2012, le Premier ministre Jens Stolten-berg a fait delle la premire femme musulmane du pays accder ce statut. La ministre, ge de 29 ans, est galement devenue la plus jeune ministre norvgienne. Ne en 1983 de parents pakistanais, Hadia

    Tajik est avocate, journaliste et femme politique. Depuis 2009, elle est parlementaire pour le

    Parti travailliste norvgien. Le Premier mi-nistre a dcrit la jeune femme comme une personne travailleuse, dote de capacits

    intellectuelles vastes. Hadia Tajik a, quant elle, dclar quelle ne sattendait pas

    tre nomme ce poste, mais a promis de faire de son mieux en se fondant sur ce

    que ses prdcesseurs ont accompli.

    Une musulmane nomme ministre en Norvge

    ...ET UNE MAUVAISEUNE BONNE...

    NOUVELLE

    Le 22 septembre, un concours dhommes-oiseaux tait organis dans la ville du Nouveau Taipei Tawan. La comptition a runi au total 280 per-sonnes rparties en 60 quipes.

    FRANCE02 28 SEPTEMBRE - 4 OCTOBRE 2012 ZAMAN FRANCE

    La dmocratie recule dans le monde

    En 2011, la dmocratie a recul travers le monde. Ce constat tir par la Freedom House, une organisation base Washing-ton dans son dernier rapport Countries at the Crossroads en conclut que les avances dmocratiques, conscutives au Printemps arabe, sont trs fragiles. La Freedom House souligne galement les dbuts chaotiques des nouveaux gou-vernements, qui pourraient terme se

    transformer en rgimes autoritaires selon lorganisation. Seule la Tunisie a nettement amlior la qualit de sa gouvernance au sein des pays dAfrique du Nord, daprs le rapport qui portait sur 72 pays. Les critres utiliss pour mesurer la solidit des rgimes en matire dmocratique sont notamment la sparation des pouvoirs, les liberts civiles, la transparence et la lutte contre la corruption.

    Pourquoi il faut dfendre le procs Balyoz

  • AZIZ OGUZ PARISLa question des rapports entre lislam et la lacit a eu loccasion de revenir au

    premier plan ces dernires semaines. Et si la solution la stigmatisation de lislam passait par un retour aux fondements de la loi de 1905 ? Cest cette piste qua voque Jean Baubrot, directeur dtudes mrite lEcole pratique des hautes tudes (EPHE) loccasion dune rencontre l