Zaman France N° 239 - FR

  • View
    216

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Zaman France N° 239

Text of Zaman France N° 239 - FR

  • Les 25 ans de Zaman clbrs au Parlement europen

    Constitution : lAKP vante la stabilit du rgime prsidentiel

    rLe Parlement europen a accueilli lexposition photographique organi-se loccasion des 25 ans de Zaman. Les interventions du ministre turc des Affaires trangres Ahmet Davutoglu et de Daniel Cohn-Bendit ont constitu les temps forts de cet vnement. REUROPE 10

    rLa semaine dernire, lAKP a pr-sent sa vision de la future constitu-tion turque axe notamment autour de la mise en place dun systme prsidentiel. Loccasion pour Zaman France de revenir sur les caractristiques dun tel rgime avec le politologue Jean Marcou. RTURQUIE 08

    LAKP en eaux troubles rOPINION 15

    Silence ! On tourne en Turquie rTURQUIE 07

    1612Kanki est la mascotte offi cielle de la 19e di-

    tion de la coupe du monde de football des moins de 20 ans qui se droulera

    du 21 juin au 13 juillet 2013 en Turquie. Cest le premier tournoi international sportif majeur organis sur le sol turc.

    Dans lducation religieuse des enfants, les expressions utilises sont aussi importantes que la faon de les exprimer. La formule Allah yakar (Dieu va te brler !) contribue par exem-ple inculquer aux jeunes la conception dun Crateur punisseur, loigne de lide de misricorde et traumatisante pour lenfant.

    SPOR

    T

    FAMI

    LLE

    La coupe de football des moins de 20 ans se jouera en Turquie

    Ne pas menacer les enfants avec un chtiment divin

    16 - 22 NOVEMBRE 2012 N 239WWW.ZAMANFRANCE.FR

    Cop/Fillon : deux styles pour une mme ligneDimanche 18 novembre, les adhrents de lUMP voteront pour llection du futur prsident de leur parti en choisissant Jean-Franois Cop ou Franois Fillon. Alors que la campagne a t marque par les sorties fracassantes du premier, Zaman France a voulu connatre les propositions concrtes des deux candidats. R FRANCE 04

    La France devient-elle un pays de pauvres ? La pauvret augmente chaque jour en France. Tel est le constat des profession-nels de terrain tay par le dernier rapport du Secours Catholique qui rvle que 14 % des Franais vivent sous le seuil de pauvret. Chmage des jeunes, flam-be de limmobilier, les rai-sons expliquant cette paup-risation confirment toutes limage dune France en crise, doutant de son modle social lheure de la mon-dialisation. 1SOCIETE 06

    SPOR

    T

    Les musulmans sont des assists FOUAD BAHRI r02EDITO

  • thique et citoyennet au menu de la SERIC

    La 12e dition de la Semaine de Rencontres Islamo Chrtiennes

    SERIC dmarre le 15 novembre et pr-sente pour la France, une soixantaine dvnements dans une quarantaine de communes, de villes et darrondissements. Comme le souligne le communiqu de la SERIC, cette anne, les dimensions de lthique et de la citoyennet revtent un relief particulier car lvnement se situe dans un contexte de crise et dincertitudes, o sexpriment aussi les aspirations vivre dans une socit plus juste et plus frater-nelle. Un constat que Myriam Bouregba, vice-prsidente du GAIC (Groupe dAmi-ti Islamo-Chrtienne) et coordinatrice de la SERIC France, tire elle-aussi : Cest vrai quil y a une monte de la peur () mais en mme temps on voit aussi en parallle de plus en plus de chrtiens qui sen-gagent pour contrer cela. Ils viennent vers les musulmans, leurs associations et leurs mosques pour les rencontrer, les connatre, et pour rfl chir ensemble au bien de la socit, tmoigne-t-elle. Le mme mouvement est perceptible du ct des musulmans, qui viennent aussi de

    plus en plus nombreux vers les chrtiens, leurs communauts, leurs associations, comme la SERIC le montre, poursuit-elle.

    Quelle parole pour les croyants aujourdhui ?Craint-elle un raidissement de la part de certains chrtiens ? Oui, rpond-elle. Cest mme tout fait perceptible. Plusieurs facteurs y contribuent, il y ce que lon entend constamment dans les mdias, les confl its du monde, des injustices qui font quil y a des gens qui ragissent par la violence. Elle souligne quil y a aussi un raidissement chez certains musulmans : nous aussi on a nos extrmistes qui ne veulent pas dialoguer. Do limpor-tance capitale des vnements tels que ceux que la SERIC propose. Le colloque du 24 novembre, organis en partena-riat entre lInstitut Catholique, le GAIC et le CSCP - Mosque Addawa, sur le thme : Libert et morale : quelle parole des croyants aujourdhui ? en sera une des belles illustrations.Pour plus dinformation : www.semaineseric.eu

    La 12e dition de la Semaine de Rencontres Islamo Chr-tiennes se droulera dans un contexte de monte des ten-sions sociales et religieuses en France.

    Lassociation dide de quoi faire frmir. Huit Franais sur dix jugent quil y a trop dassistanat et trois sur quatre que lis-lam progresse trop en France, daprs un sondage Ifop ralis pour le Journal du Di-manche et relay par lAFP. Cette enqute ralise auprs des lecteurs de droite avec un comparatif tabli sur lensemble du spectre des opinions nationales abordait diffrentes questions (inscurit, chmage, mariage homosexuel). Pourtant, ce sont ces deux ides de lassistanat et de la prsence de lislam en France qui restent fortement ancres dans limaginaire dun certain nombre de Franais, peu aids en ce sens par certaines unes mdiatiques sensationnalistes qui nourrissent souvent cet amalgame. Cest ainsi que se dvoilent les processus pernicieux qui dterminent ce quon appelle couramment la fabrique de linformation avec une place de plus en plus importante accorde aux sondages dopinions, ce qui pose certains problmes. On se souvient de lanalyse du sociologue Pierre Bourdieu qui dnonait les trois pos-tulats implicites du sondage : toute enqute dopinion suppose que tout le monde peut avoir une opinion ; que toutes les opinions se valent et quun consensus sur les pro-blmes poss existerait, crivait-il dans la revue Les Temps Modernes. Au-del de cette critique dsormais classique, on peut regretter que les sondages qui peuvent assurment conserver une certaine utilit dans la dtermination de tendances rela-tives, avec tout le fl ou que ce terme im-plique, deviennent subitement des vrits assnes et extrapoles lensemble des Franais. On le sait, la rvolution des tech-nologies de linformation a acclr le rap-port au temps et lespace. Linformation est devenue un produit de consommation comme un autre et le trs court terme a impos sa nouvelle logique de prt--pen-ser caractrise par lusage des raccourcis, des amalgames et de lessentialisation ra-pide, pour ne pas dire calomnieuse, dans cette affaire. Cest ce processus vici et vicieux qui entretient aujourdhui les pr-jugs racistes les plus grossiers lencontre des musulmans, comme il le fut hier pour dautres composantes de la population franaise. A vouloir informer trop vite, on a tt fait de dsinformer le public. f.bahri@zamanfrance.fr

    Les chiff res de lOrganisation turque pour lemploi (ISKUR) montrent que le nombre de personnes ayant trouv un emploi entre janvier et septembre 2012 a augment de 35 % par rapport la mme priode de lanne prcdente, a rapport lagence Anatolie. Selon elle, 1.637.458 personnes ont dpos un dos-sier lISKUR entre janvier et septembre

    2012 soit une augmentation de 57 % par rapport 2011 (1.041.994). Entre janvier et septembre 2012, 363.995 candidats ont trouv un travail sur les 1.637.458 dossiers contre 269.839 entre janvier et septembre 2011. Cette anne, le nombre de dossiers dposs par des hommes a augment de 66 % contre 43 % pour les femmes par rapport 2011.

    La rgie publicitaire de la RATP a refus une campagne daffi chage contre lislamopho-bie, arguant de son caractre religieux et politique. Mdiatransport nous a impos un refus au motif que lidentit de lannonceur et les trois visuels revtaient un caractre confessionnel et politique, a expliqu Lila Charef, responsable du service juridique du CCIF. Par ailleurs, le slogan "Nous sommes

    la Nation" et lutilisation dun emblme de la nation franaise quest le drapeau franais, relvent du politique et dune revendica-tion politique, estime M. Unger, prsident et directeur gnral de Metrobus. Cette campagne vise dnoncer les prjugs, les attitudes islamophobes qui divisent les citoyens plutt que de les rassembler, explique lassociation.

    Le taux demploi en Turquie augmente de 35 % La RATP refuse une campagne contre lislamophobie

    ...ET UNE MAUVAISEUNE BONNE...

    NOUVELLE

    Le prsident de la Rpublique franaise Franois Hollande au cours de la premire grande confrence de presse organise avec les mdias franais et trangers lElyse, mardi 13 novembre.

    FRANCE02 16 - 22 NOVEMBRE 2012 ZAMAN FRANCE

    FOUAD BAHRI

    EDITO

    Les musulmans sont des assists

  • La saison 2013 de lassociation Rseau ProActif a t lance le 9 novembre de-

    vant une centaine de personnes. Des anciens membres taient l pour accueillir les invits qui se sont dplacs spcialement pour cette occa-sion. Ils ont pu alors dcouvrir tous les projets de lassociation et connatre la question que se posent ses membres chaque matin : Que pou-vons-nous faire pour tre utiles pour la France ? Rseau ProActif souhaite tre utile et structurant aux jeunes des quartiers comme aux nouveaux diplms en gnral, mais pour cela, elle doit tre structure rappelle son pr-sident Tuna Bas. Pour 2013, le mot dordre sera la continuit, notamment avec les clubs Ener-gie/Environnement, Finance, Art Culture, M-dias qui ont t lune des plus grandes russites de cette anne 2012. Lassociation a en effet organis une rencontre des jeunes de banlieue avec les grands frres, qui, issus eux aussi de limmigration, ont russi professionnellement force de persvrance.

    Le souci dtre utile pour la FranceParmi les points amliorer pour 2013, et qui fi gurent comme lune des priorits, se trouve le mentorat, qui consiste favoriser linser-tion professionnelle des jeunes diplms. Le concept consiste sappuyer sur des membres expriments (3 ans minimum) qui prennent eux-mmes sous leur aile