Transcript
Page 1: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

Les infos de la Ville de Bessan

Septembre - Octobre 2015 - www.bessan.fr

Page 2: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

Chères Bessanaises,

Chers Bessanais,

Le mois de septembre est celui de la

rentrée scolaire. Près de 1.000 écoliers et collégiens

sont scolarisés au quotidien à Bessan. Je leur souhaite

une excellente année de travail, ainsi qu’aux ensei-

gnants et à l’ensemble des partenaires éducatifs œu-

vrant dans la commune. Notre municipalité engage de

nombreux moyens, financiers et humains, en faveur

des jeunes générations. Un nouvel équipement scolaire

sera construit dans ce mandat et permettra de mieux

appréhender l’avenir de nos enfants dans une ville en

plein mouvement. La rentrée de septembre, c’est aussi

le moment de faire le point des festivités de l’été

(nombreuses et appréciées) et de tracer les actions en

cours et à venir dans de nombreux domaines. Ce nou-

veau journal vous permettra, je l’espère avec plaisir, de

constater que votre équipe municipale n’est pas inac-

tive. Au gré de mes rencontres avec la population, je

ressens le développement de Bessan, son rayonne-

ment, son attractivité… avec des perspectives promet-

teuses. Votre satisfaction est essentielle : elle guide

notre engagement en faveur de tous les citoyens. Jus-

tement, la citoyenneté reste la base du bien vivre en

société. Quelquefois, par manque de repères, la ci-

toyenneté, et le civisme qui lui est associé, a tendance

à se perdre. Avec les forces vives de la commune, dont

les associations ayant montré leur dynamisme à l’occa-

sion de leur récent forum, nous travaillons sans re-

lâche pour que l’esprit citoyen vive au quotidien. Merci

à vous tous de participer à cet élan !

STÉPHANE PÉPIN-BONET

Maire de Bessan, Vice-Président

de la Communauté d’Agglomération

FEU VERT POUR LA

ZONE DE LA CAPUCIÈRE Gilles D’Ettore, président de la communauté d’agglo-

mération Hérault Méditerranée, a choisi symbolique-

ment la mairie de Bessan pour annoncer le lancement

officiel du parc d’activités de la Capucière. En effet, la

Commission Nationale d’Aménagement Commercial a

récemment déclaré irrecevable les recours en les ju-

geant infondés. Le président de l’agglomération a dé-

claré que ce projet allait pouvoir enfin démarrer.

L’aménageur sélectionné (le groupe CFA Midi-

Pyrénées) va prochainement transmettre un calendrier

et engager les travaux qui structureront aussi l’entrée

de la ville. Le parc d’activités économiques de la Capu-

cière va se construire au fur et à mesure. La partie

commerciale, située à l’entrée de la zone, sera réalisée

en priorité, une autre partie évoluera au fil des signa-

tures des entreprises qui, pour certaines, attendaient

la validation de l’espace dédié au commerce pour don-

ner leur accord définitif. A cette occasion, Stéphane

Pépin-Bonet, maire de Bessan et vice-président de l’ag-

glomération, n’a pas caché sa satisfaction.

L’ÉDITO DU MAIRE

Zoom sur les derniers chiffres disponibles de la fiscali-

té directe locale (chiffres de l’année 2014). Ces ta-

bleaux permettent de constater le bon positionnement

de Bessan dans ce domaine et mettent en avant une

gestion saine en faveur d’une action publique sereine

pour les années à venir.

FINANCES SAINES POUR ACTION PUBLIQUE SEREINE

Taxe d’Habitation (taux en %)

Pinet 15,47

Portiragnes 16,75

Bessan 18,45

Nézignan 18,92

Agde 18,99

Pézenas 22,12

(taux en %) Taxe sur le

Foncier Bâti

Taxe sur le

Foncier Non Bâti

Florensac 14,27 53,34

Caux 15,17 73,09

Bessan 19,30 59,29

Pinet 19,60 85,18

Adissan 20,47 80,67

Cazouls d’Hér. 20,83 109,83

Nézignan 21,13 119,23

Agde 25,46 65,02

Pézenas 31,50 84,91

Page 3: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

La municipalité souhaitait un éclai-

rage plus respectueux des platanes

de la place de la Promenade : voilà

qui est fait ! L’ensemble du réseau

électrique a été enfoui et des points

d’éclairage économes et suffisam-

ment puissants ont été placés entre

de nouveaux poteaux. Les arbres

vont pouvoir se refaire une santé.

LOGEMENTS, VOIRIE ET

BASSINS DE RÉTENTION

RÉFECTION DE VOIRIE ET

CONTINUITÉ PIÉTONNE Pilotés par Angel Millan, adjoint au maire chargé des

Travaux et des Réseaux, les travaux du chemin de l’Op-

pidum se poursuivent afin de finaliser la voirie au mo-

ment de la livraison des logements FDI Habitat en dé-

cembre. La création de bassins de rétention des eaux

pluviales sur la route d’Agde, pour bien réguler le débit

hydraulique, a également débuté et son insertion dans

le paysage a été optimisé en conservant au mieux les

arbres existants. Le chemin en contrebas va être amé-

nagé et éclairé pour que les Bessanais puissent profi-

ter, en toute sécurité, d’une promenade agréable dans

la continuité du terrain de tambourin.

L’aménagement de la route de Montblanc (axe dépar-

temental n°125) est terminé. Il permet désormais une

liaison piétonne et cyclable sécurisée du lotissement

« Les Elfes » jusqu’au collège Victor Hugo. De nouveaux

candélabres ont pris place, harmonisant ainsi l’éclai-

rage de ce secteur. Avec cette finalisation, un nouvel

axe urbain se dessine, reliant le centre-ville aux futurs

quartiers de Saint-Claude, ainsi qu’aux infrastructures

publiques telles la crèche des « Bambins », les stades,

la halle départementale de sport, le centre de loisirs

municipal ou encore le domaine résidentiel « Sainte

Véziane ».

EAU POTABLE NETTOYAGES

Comme tous les ans, une cam-

pagne de débroussaillement des

chemins ruraux a été effectuée par

les services techniques de la com-

mune, afin de faciliter la circulation

durant les vendanges. Elle s’est ac-

compagnée d’un linéaire de curage

de ruisseaux pour faciliter l’écoule-

ment des eaux de pluie.

Une étude technique a été menée

par ERDF pour sécuriser l’alimenta-

tion en électricité de la station de

captage d’eau potable de la Bar-

quette. Un raccordement est prévu

fin 2015 pour bénéficier d’un abon-

nement basse tension. Une occa-

sion de réaliser aussi un branche-

ment indépendant à la Guinguette.

STADES : ENGAGEMENTS TENUS Lors d’une récente visite sur le terrain, Stéphane Pépin-Bonet, maire, a

constaté la réalisation de deux chantiers, pour lesquels la municipalité

s’était engagée. En présence d’Eric Millan, adjoint au maire chargé des

Sports et de la Vie Associative, et de Julien Noguès, technicien projet

de la ville, les travaux de création de sanitaires au stade d’honneur

Francis Casalta et d’une main courante au stade Saint-Claude ont été

livrés dans les délais prévus. D’autres travaux sur des équipements

sportifs (boulodrome et terrain de tambourin) sont à venir.

PLATANES

Page 4: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

La rentrée scolaire 2015 - 2016 dans les écoles et au

collège de Bessan s’est particulièrement bien dérou-

lée. Lors de la traditionnelle journée de pré-rentrée, la

municipalité a invité à une rencontre entre le directeur

de l’école maternelle, le directeur de l’école élémen-

taire, le principal du collège, la présidente de l’associa-

tion des parents d’élèves, les services périscolaires…

Une occasion de faire le point sur l’ensemble des effec-

tifs et sur les évolutions à venir du groupe scolaire Vic-

tor Hugo. Les effectifs de la rentrée sont les suivants :

162 élèves en maternelle ; 278 écoliers en élémen-

taire et 470 collégiens. Cet échange a permis à la com-

munauté éducative de rencontrer les nouveaux ensei-

gnants ainsi que Philippe Reyssier, nouveau principal

du collège.

LA NOUVELLE ÉCOLE SE DESSINE

Votée en conseil municipal fin 2014 et débutée en

avril dernier, l’étude de programmation scolaire, enga-

gée par la municipalité, se poursuit dans le cadre

d’une concertation unique en son genre. Cette étude,

réalisée par la société parisienne « Attitudes Urbaines »

va permettre de définir les besoins scolaires et périsco-

laires de Bessan d’ici à 2030. Les objectifs sont mul-

tiples : évaluer et anticiper au mieux l’impact du déve-

loppement urbain dans les années à venir ; identifier

les enjeux propres à chacun des équipements exis-

tants ; élaborer un programme architectural, technique

et financier en vue de la création d’un futur équipe-

ment… Pour cela, la municipalité a décidé d’associer

tous les acteurs éducatifs dans la démarche. Ainsi, des

ateliers de travail se sont mis en place autour des élus

(Stéphane Pépin-Bonet et Hélène Grenouillon). Les di-

recteurs des écoles maternelle et élémentaire, la prési-

dente de l’association des parents d’élèves, l’inspec-

teur de l’éducation nationale, le personnel municipal

(restauration, technique et périscolaire)... ont participé

à ces réunions en vue de définir les besoins et de lan-

cer, dès la fin de l’année 2015, la construction d’un

nouvel équipement. A ce jour, l’étude se dirige vers les

solutions suivantes : construction d’une école mater-

nelle sur le terrain municipal face à la halle départe-

mentale de sport et réhabilitation progressive de l’an-

cienne maternelle en faveur de l’école élémentaire,

des services périscolaires et d’un point culturel. D’ici

quelques semaines, après de derniers échanges de

concertation, le conseil municipal aura à valider les

options définitives et lancer le concours d’architecture

pour la construction d’un nouveau site, 80 ans après la

création du groupe scolaire Victor Hugo.

L’ÉDUCATION : UNE PRIORITÉ DE LA MUNICIPALITÉ

UN ÉTÉ CHARGÉ EN TRAVAUX

Les vacances scolaires d’été sont l’occasion de pour-

suivre les travaux au groupe scolaire Victor Hugo. Une

récente visite sur place a eu lieu avec Hélène Grenouil-

lon, adjointe au maire chargée des Affaires Scolaires et

Lucie Glomot, conseillère municipale déléguée à l’Edu-

cation, afin de faire le point sur les nombreux travaux

réalisés par les services techniques municipaux. En

compagnie de Stéphane Pépin-Bonet, maire, Guillaume

Delachaux, directeur des services techniques et Thierry

Bosc, responsable du centre technique, les élues ont

pu constater la lourde charge de travail réalisée : mise

en place de climatiseurs dans une partie de l’école ma-

ternelle ; création d’un sanitaire pour personnes handi-

capées et à mobilité réduite à l’école élémentaire ;

aménagement d’un point d’eau pour les enfants dans

la cour du gymnase Jules Ferry ; réfection de pein-

tures… D’autres travaux sont programmés pour les va-

cances de Toussaint et de Noël.

Page 5: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

La crèche « Les Bambins de Bessan », structure municipale gérée

par l’ADMR, accueille les jeunes enfants de 2 mois et demi à 3 ans

en deux structures. Tout d’abord, une crèche collective. 17 enfants

sont accueillis et répartis en 2 groupes : les « Mille Pattes (de 2

mois et demi à 18 mois) et les « Castors » (de 18 mois à 3 ans).

Ensuite, une crèche familiale qui regroupe 5 assistantes mater-

nelles agréées accueillant jusqu’à 3 enfants chacune à leur domi-

cile à Bessan et se réunissant

régulièrement afin que les en-

fants puissent échanger entre

eux. Des possibilités d’accueil

occasionnel durant les va-

cances scolaires sont parfois

possibles. Pour tous renseigne-

ments, les familles peuvent

contacter la directrice, Astrid

Martin au 04 67 00 81 15.

Une fois encore, le centre de loisirs municipal Emile Lognos a proposé tout au long de l’été, un lot d’animations

et d’activités pour les jeunes. Il y en a eu pour tous les goûts et tous les âges : organisation d’un jeu « Bessan a

un incroyable talent » où chacun pouvait exprimer sa créativité puis la présenter à un jury ; balades en VTT ; ran-

données à cheval avec les Ecuries d’Alyana ; nuits sous la tente au centre de loisirs ; baignades à la piscine éga-

lement ouverte gratuitement au public à certains moments ; sorties à Europark Indoor ; découverte du Zoo « Val

d’Hérault »... Dans les nouveautés de l’année, on peut noter un mini-camp organisé pour les 7-15 ans. Ce ne

sont pas moins de 32 enfants qui durant 4 jours ont connu une belle aventure au bord du lac du Salagou. La

bonne humeur, les températures démentes, les activités ludiques (pédalo, planche à voile, baignade, chasse aux

écrevisses…) et l’entraide (rangement, repas, vaisselle...) étaient au rendez-vous. Les parents ont pu apprécier

les lieux en accompagnant les enfants le dimanche matin et ainsi repartir rassurés et confiants. Un séjour réussi

qui restera gravé pour toute l’équipe, enfants comme animateurs. Bravo au centre de loisirs !

CENTRE DE LOISIRS : DE BEAUX SOUVENIRS D’ÉTÉ

DU CÔTÉ DE LA CRÈCHE

Imposée par décision gouvernementale en

septembre 2013, la réforme des rythmes

scolaires en maternelle et en élémentaire

a subi des évolutions. Lors de sa mise en

place, la municipalité avait indiqué que ce

nouveau service (Nap, Nouveaux Apprentis-

sages Périscolaires) deviendrait payant au

même titre que les moments d’accueil de

loisirs périscolaires (Alp, nouvelle appella-

tion du Claé). A la rentrée de septembre

2014, ne souhaitant pas alourdir les bud-

gets des familles, la ville a décidé de pour-

suivre la gratuité, tout en rappelant à

l’association des parents d’élèves que la

tarification était, à terme, devenue inéluc-

table. La réflexion avec les parents va être

engagée pour la mise en œuvre d’une par-

ticipation des familles à compter de janvier

2016. Elle sera symbolique et permettra

un meilleur financement du service, en

complément des aides de l’Etat.

JEUNESSE : NUMÉROS UTILES Quelques numéros utiles à connaître dans le domaine de la petite

enfance, de l’éducation et de la jeunesse : crèche, halte garderie

« Les Bambins de Bessan », tel. 04 67 00 81 15, Fax. 04 67 00 81

16 ; école maternelle Victor Hugo, tel. 04 67 77 42 74 ; école élé-

mentaire Victor Hugo, tel. 04 67 77 42 56 ; collège Victor Hugo,

tel. 04 67 00 28 28, Fax. 04 67 00 28 29 ; service jeunesse muni-

cipal, tel. 06 22 44 26 92 ; centre de loisirs Emile Lognos, tel. 04

67 77 57 32 ; point jeune, tel. 04 67 00 15 22 ; accueil de loisirs

périscolaires et nouveaux apprentissages périscolaires, tel. 06 22

44 26 95.

RYTHMES SCOLAIRES

BIENTÔT PAYANTS

Page 6: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

EXPÉRIENCE GUSTATIVE INTERGÉNÉRATIONNELLE

FRANCE-MALI : UNE SOIRÉE

SOLIDAIRE À MONTPELLIER

UNE JOURNÉE POUR LA

LUTTE CONTRE ALZHEIMER

L’association « France Alzheimer Hérault » propose plu-

sieurs événements dans le cadre de la journée mon-

diale de lutte contre cette maladie, dont une grande

journée conviviale à Bessan, le jeudi 17 septembre. A

10h30 en mairie, une conférence sera donnée sur les

30 ans de mobilisation. Autour de l’association, les in-

tervenants seront le centre communal d’action sociale

et le Clic « Le Fanal ». A l’issue, un repas est proposé

dans la salle des fêtes (vers 13h avec danse et mu-

sique, 16 € par personne). Réservation au 04 67 06

56 10. Un événement unique pour faire connaître les

actions à destination des personnes malades et des

familles, et sensibiliser le plus grand nombre.

En 2015, la « Semaine du Goût » et la « Semaine Bleue » se dérouleront la même

semaine, à savoir du 12 au 18 octobre. Le comité consultatif « Services Publics » a

proposé, pour la semaine du goût, un partenariat entre l’école élémentaire et

l’association des Jardins Familiaux. Cinq classes pourront ainsi découvrir la vie d’un

jardin, encadrés par leurs enseignants et les jardiniers Bessanais. Ils apprendront à

reconnaître les fruits et les légumes, ce qui se mange dans une plante, comment

elle pousse, ses besoins pour qu’elle grandisse, les plantations au fil des saisons

ou encore comment cultiver et entretenir un jardin. Par ailleurs, une animation com-

plémentaire favorisant les liens intergénérationnels est en cours de réflexion avec

la maison de retraite « Les Jardins des Tuileries ». Les échanges entre les élèves et les résidents de l’établisse-

ment porteront sur une expérience gustative et sensorielle, privilégiée. A tout âge, soyons créatifs et citoyens !

Après le suc-

cès de sa ma-

nifestation à

Bessan le 5

s e p t e m b r e ,

l ’associat ion

f r a n c o -

m a l i e n n e

« Ensemble

Nous Pouvons

– An Jelen Be

se », représen-

tée à Bessan par Lucie Bénédicto, organise une soirée

de solidarité le samedi 19 septembre, au profit des

enfants maliens malades, issus de familles dému-

nies. Venez danser au son de la musique africaine et

découvrir les spécialités culinaires du Mali autour d’un

repas partagé (15 € par adulte / 5 € par enfant). La

soirée aura lieu à partir de 18h, à la salle culturelle

Don Bosco de Montpellier et réunira de nombreuses

personnalités locales. Les places sont limitées, réser-

vation au 06 81 29 41 29 ou 06 84 36 30 69.

UN GROUPE DE PAROLE POUR LES AIDANTS FAMILIAUX

Le lundi 14 septembre, à 15h, est organisé dans la salle du conseil municipal de la mairie, le premier groupe de

parole mettant en place un espace participatif dont l’objectif est de partager ses expériences, d’échanger sur les

souffrances ressenties et les émotions associées, mais aussi d’écouter les aidants familiaux. Cette rencontre

autour d’une problématique commune, reconduite par la suite une fois par trimestre, sera animée par une psy-

chologue clinicienne regroupant autour d’elle un petit groupe de participants (10 personnes maximum). Les ob-

jectifs de ce groupe sont de réfléchir et de trouver ensemble les ressources nécessaires et propres à chacun,

afin d’évoluer, faire face et se dégager de ce qui est source de souf-

france. Ces échanges thérapeutiques sont une aide face à des problé-

matiques, parfois difficiles à aborder avec ses proches. En ce lieu,

chaque participant pourra se montrer dans son authenticité sans peur

de jugement de l’autre. Les maîtres mots qui lui sont associés sont

écoute, bienveillance, empathie, respect, changement et confidentiali-

té. Inscrivez-vous auprès de Laurence Thomas, adjointe au maire char-

gée des Affaires Sociales et de la Solidarité au 06 22 44 26 99.

Page 7: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

Lors de la dernière édition du défi « Familles à énergie positive », 80 fa-

milles formant 10 équipes avaient participé sur l’ensemble du département

de l’Hérault. Bruno Thomas avait guidé l’équipe « En Bessan sa conso » ter-

minant à la 3e place du classement départemental et enregistrant une

baisse de consommation d’énergie de 24 %. Afin de sensibiliser toujours un

peu plus le public à l’enjeu de maîtriser ses utilisations énergétiques, une

réunion de présentation du défi 2015-2016 est organisée par Marie-Laure

Lledos, conseillère municipale délé-

guée au Développement Durable, le

jeudi 22 octobre, à 17h30, en mairie.

Un membre du Gefosat (Agence locale de l’énergie) sera présent pour ex-

pliquer comment, en groupe, des gestes simples feront baisser vos fac-

tures ! Renseignements complémentaires au 06 60 04 43 97.

LE DÉFI « FAMILLES À ÉNERGIE POSITIVE » RELANCÉ

TOURISME : UNE INFO MOBILE

AVEC LA VILLE DE SAINT-THIBÉRY

Les villes de Bessan et de Saint-Thibéry, n’ayant plus de point

d’information touristique dans leurs communes respectives, ont

fait entendre auprès de l’office de tourisme Pézenas-Val d’Hérault,

leur désir de palier à cette absence. Ce dossier, porté par Jean Au-

gé, premier adjoint au maire de Saint-Thibéry, et Céline Carminati,

adjointe au maire chargée de la Culture et du Tourisme à Bessan,

s’est concrétisé par un nouveau moyen d'information. Du 12 juillet

au 11 septembre derniers, un petit véhicule électrique a sillonné

les 2 communes et s’est arrêté en des lieux et à des heures choi-

sis pour leur forte fréquentation : marchés, zoo Val d’Hérault, mou-

lin à huile du Mont Ramus, caveau de la cave coopérative « Le Ro-

sé de Bessan », base de loisirs de la Guinguette, pont romain... Un

bilan de cette

aventure pour

le moins origi-

nale, diffu-

sant les infos

utiles de l’été,

sera réalisé

fin septembre

afin d’affiner

les modalités

de fonctionne-

ment pour la

saison pro-

chaine.

ÉCLAIRAGE PUBLIC

MIEUX MAITRISÉ

L’éclairage public représente environ 20 %

du budget énergie d’une collectivité et 40 %

de ses consommations. Pour faire face à

l’augmentation des coûts de l’énergie et

mettre en place des solutions visant à ré-

duire ses consommations, la mairie a sous-

crit à la proposition du syndicat « Hérault

Energies » pour la réalisation d’un diagnostic

de ses installations d’éclairage public. Ce

dernier constitue un outil fiable d’aide à la

décision, son aboutissement étant la propo-

sition d’un schéma directeur de rénovation

ou amélioration chiffré, tant en investisse-

ment qu’en fonctionnement. Ce diagnostic a

eu lieu dans le courant du mois de juin et

ses résultats rendus aux élus au mois

d’août, pour décision sur la suite à donner.

VILLAGES ET MAISONS FLEURIS : LE JURY EST PASSÉ Piloté au niveau local par Michèle Texier, conseillère municipale, le con-

cours intercommunal des maisons fleuries a vu sa cérémonie de remise

de récompenses se tenir à Vias. A cette occasion, le premier prix Bessa-

nais a été décerné à Monique Bertrand (boulevard de la Fraternité). Bra-

vo à elle et à tous les participants qui œuvrent à l’embellissement de la

ville. Par ailleurs, le jury départemental « Plus belle ma commune »

(concours des villages fleuris) s’est déplacé en juillet en présence de Mi-

chèle Texier, André Albertos et Stéphane Pépin-Bonet. Il rendra son ver-

dict dans quelques semaines. A suivre...

Page 8: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

OPPOSITION : BESSAN AVEC AUDACE

Les vœux ont la particularité de la clarté. Ainsi, en pa-

raphrasant Boileau il pourrait être rappelé que « ce que

l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour

le dire viennent aisément ». Il en est ainsi des vœux de

nouvel an pour lesquels l’espérance en l’an qui vient

facilite les échanges spontanés et réciproques pour

une année que l’on souhaite toujours meilleure. En

janvier 2015, lors de ses vœux à la population, le

Maire a longuement dit souhaiter voir la ville triompher

des porteurs du projet de la Vallasse. Aux portes du

village, la Vallasse est cette installation disproportion-

née de traitement des déchets ménagers selon deux

procédés : l’enfouissement et la méthanisation. Le pre-

mier est suranné car à notre siècle, l’avenir du traite-

ment des déchets n’est plus à les enfouir dans des

trous. Le second est aléatoire tant la méthanisation

connait des déboires tant sur le plan des nuisances

olfactives que des carences en matière de rentabilité

économique et de performance technique (cf l’échec à

Montpellier). Pour rappel, le propos du Maire traitait

d’un recours en justice de la commune devant la Cour

administrative d’appel de Marseille en contestation du

permis de construire de ces usines. Lors des vœux, le

Maire faisait état des conclusions du rapporteur public

qui s’avéraient favorables pour la cause bessanaise.

Hélas, hormis quelques progrès sur des points de pro-

cédure (reconnaissance de l’intérêt à agir) la commune

était en définitive déboutée sur le fond. Dès lors, il ap-

partenait à la commune de se pourvoir en Conseil

d’Etat pour examen des points de droit (à l’issue d’un

filtre). Le Maire a finalement choisi de ne pas se battre

jusqu’au bout. Ces lignes n’ont ni la vocation ni la pré-

tention d’entrer dans les détails d’une procédure. Si un

article dans le précédent numéro du bulletin municipal

(et l’Agathois du 2 juillet) font état d’une « action per-

due d’avance » tel que le titre la ville pour évoquer le

contentieux Vallasse, trois anomalies doivent toutefois

être pointées : 1/ d’abord, la Mairie s’estime

« démunie d'arguments juridiques nouveaux et so-

lides ». Mais en écrivant cela, la Mairie réagit comme si

elle doutait d’elle-même, pire encore, comme si elle

réfutait toute son argumentation antérieure. Quel aveu

de faiblesse ! 2/ La municipalité prétend « vouloir

amoindrir les désagréments possibles, notamment

ceux induits par le trafic routier » dont (dit-elle) celui-ci

ne traverserait « pas le village ». Mais enfin ! Quelle sur-

prise de lire ces lignes. Quel choc même tant il ressort

que la qualité et le cadre de la vie (c’est à dire la santé

et l’environnement) ne seraient que limités au simple

bien-être. Pourtant, la véritable écologie ne se limite

pas au bien-être ici et maintenant. Non, l’essentiel con-

siste bien plutôt à penser la qualité de vie des contem-

porains et des générations suivantes sur un espace

plus vaste et un segment de temps plus beaucoup plus

long. Il ne s’agit pas de penser seulement à la qualité

LIBRE EXPRESSION DU CONSEIL MUNICIPAL de vie mais à la santé des habitants.

L’échelle de valeur est bien différente.

3/ Enfin, la municipalité tend à justi-

fier son choix eu égard au mode de

gestion des installations. Ainsi, elle

précise que la Vallasse est un site « d’abord privé, puis

aujourd'hui en voie d’être géré par une Société d’éco-

nomie mixte à capitaux majoritairement publics ». Oui,

et alors ? Ce n’est pas parce que les capitaux publics

seraient majoritaires que le process industriel serait

adéquat à notre bassin de vie. En revanche cela prouve

que la société privée recevant l’autorisation d’exploiter

a revendu son droit (ce dont nous étions certains) et

que les institutions élues étaient favorables à ce projet

depuis le début. Ceci explique cela. Pour l’heure, le

vœu énoncé par le Maire à sa traditionnelle réception

de janvier se révèle bien pieu. Néanmoins, la mobilisa-

tion demeure et le combat continue car sur le volet

« méthanisation » de ce dossier, la commune est en-

core engagée. Cette fois, transformons le vœu manqué

en acte gagnant.

MAJORITÉ : ENSEMBLE POUR BESSAN

Après son échec cuisant lors des élections municipales

en mars 2014 (avec seulement 33 % des suffrages ex-

primés), le groupe des élus d’opposition a connu de

multiples vicissitudes, alternant les démissions, la créa-

tion d’une page sur les réseaux sociaux et celle d’un

tract dans lequel l’audace serait, parait-il, le maître-

mot. Audacieux, il n’en est rien. Irrespectueux et ten-

dancieux, il l’est sûrement, attaquant le maire et la mu-

nicipalité la plupart du temps de manière détournée. Le

dernier tract de l’été va même jusqu’à faire parler notre

âne totémique, jouant ainsi sur un symbole. A notre

avis, l’âne de Bessan doit rester en dehors de la poli-

tique et des querelles. L’opposition ne l’a pas vu en ce

sens, c’est bien dommage. Alors, comme toujours, la

majorité municipale « Ensemble pour Bessan » ne ré-

pondra en aucun cas à ce genre d’élucubrations. Nous

travaillons, nous anticipons, nous gérons, nous es-

sayons de porter la ville vers un avenir meilleur malgré

les difficultés sociales, économiques et de société. Si

ce n’est pas facile, c’est également passionnant et

nous préférons le résultat à l’audace. Nous préférons la

responsabilité à l’invective. Nous préférons le sérieux à

l’amusement. C’est la règle que nous nous sommes

fixés (« bien faire et laisser braire ! ») et que nous appli-

querons jusqu’en 2020... ou au-delà si les Bessanaises

et les Bessanais le désirent. En attendant, nous souhai-

tons une excellente rentrée à tous : aux écoliers, collé-

giens, lycéens et étudiants en leur rappelant le néces-

saire travail à accomplir pour aller de l’avant ; à ceux

qui reprennent leur travail et à ceux qui en recherchent

en espérant un avenir conforme à leurs espérances ;

enfin aux retraités et personnes âgées avec du bien-

être et de la sérénité.

Page 9: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !
Page 10: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

EN IMAGES : L’ÉNORME SUCCÈS DE LA FÊTE LOCALE

Page 11: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

UNE SAINT-LAURENT 2015 DE GRANDE QUALITÉ

Page 12: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

LE PATRIMOINE BESSANAIS À L’HONNEUR

JOURNEES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

A l’occasion de

la 32e édition

des Journées

européennes

du patrimoine,

l ’associat ion

« La Guilde de

Bessan, Patri-

moine et Tradi-

tion », avec le

soutien de la

municipalité, organise une grande exposition de photos

anciennes et rares de la commune. Elle sera visible les

samedi 19 et dimanche 20 septembre, de 10h à 19h,

dans la salle des fêtes. Des visites guidées du cœur de

ville seront aussi proposées au public (détails dans

l’agenda de ce journal). Parce que la notion de patri-

moine ne cesse de s’enrichir dans une continuité histo-

rique, il apparait important de témoigner du processus

continu de fabrication du patrimoine, trait d’union

entre passé et avenir. Les créations d’aujourd’hui font

le patrimoine des générations à venir.

LA VITICULTURE EN LANGUEDOC

Une exposition proposée par l’office de tourisme

« Pézenas-Val d’Hérault » a retenu toute l’attention

d’Emilie Feliu, conseillère municipale déléguée au Pa-

trimoine. Aussi, cette exposition intitulée « Laissez-vous

conter le patrimoine viticole » sera présentée à Bessan

du 28 septembre au 16 octobre, dans l’ancienne salle

du conseil municipal, en mairie. Visible aux heures

d’ouverture, elle présente la riche histoire de la viticul-

ture en Languedoc, ainsi que le patrimoine bâti, témoi-

gnant de cette activité identitaire sur notre territoire :

caves coopératives, faubourgs de maisons viticoles,

châteaux du vin, anciennes métairies, villas romaines.

UNE MAMAN BESSANAISE, « HÉROÏNE » DE VICTOR HUGO Avec cette nouvelle rubrique, proposée par Francis Delmas, retrouvez de belles

histoires de notre village. Aujourd’hui, l’histoire originale de cette maman, deve-

nue « héroïne » de Victor Hugo. Le coup d’état du 2 décembre 1851 par Louis

Napoléon Bonaparte souleva de fortes protestations de la part des vieux républi-

cains de Bessan. La répression fut impitoyable, le canon fut braqué sur la

Grand’Rue et la force armée intervenant, 45 personnes sont arrêtées, parmi

elles Fine Pratviel qui sera déportée en Algérie. Le 8 mai 1852, Fine est embar-

quée à Cette sur « L’Eclaireur», elle vient de la prison de Béziers après 2 jours

passés au fort-prison de Brescou. Joséphine, appelée Fine, a 32 ans et trois

filles de 8, 3 et 2 ans ; elle ne sait ni lire, ni écrire, ni s’exprimer en français, elle

ne parle que la « langue de Bessan ». Victor Hugo écrit dans « Les Châtiments »

que cette femme ne sait même pas épeler son nom ; c'est ainsi que Pratviel,

deviendra chez Hugo, Prabeil (écrit comme il l’entendait). Fine sera incarcérée

chez les sœurs au couvent d’El Biar, près d'Alger, afin d’être remise dans le droit

chemin. Elle sera traitée comme les prostituées ou les femmes dites

« dangereuses pour la société ». Pour Fine, les motifs sont les suivants : « mau-

vaise moralité, très exalté, excitant les hommes au meurtre. Insurrection, provo-

cation, coups et blessures envers le commissaire de police ». Les sœurs prendront Fine pour une brebis égarée

et demanderont sa grâce, qui lui sera accordée en

janvier 1853 par le président de la République. En

rentrant, elle apprendra la mort, le 22 juillet 1852,

pendant sa déportation, de sa troisième fille. José-

phine Pratviel mourra le 6 septembre 1877 à Bes-

san, dans sa maison de l’impasse rue des Cours.

Parmi ses descendants, la famille Marcou qui habi-

tait la Grand’Rue, face à la boulangerie dans les an-

nées 1960. Photos : 1907, entrée de la rue du Ca-

zal où est née Fine Pratviel et le monastère d’El-Biar

(Algérie) où elle a été incarcérée. Francis Delmas

BESSAN, UN VILLAGE DONT L’HISTOIRE SE PARTAGE

Page 13: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

Le rapprochement entre les villes de Bessans en Sa-

voie et de Bessan dans l’Hérault est sur une bonne

voie. Débuté en juin dernier par une visite d’une délé-

gation d’élus du Sud partie rencontrer les Bessanais

des Alpes, l’échange s’est poursuivi, il y a quelques se-

maines, les Savoyards ayant été invités à leur tour à

venir découvrir le patrimoine et les traditions locales.

Les élus de Haute Maurienne, emmenés par leur maire,

Jérémy Tracq, ont ainsi pu participer à une grande par-

tie de la fête locale où l’âne totémique est mis à l’hon-

neur. Les élus de Bessans ont même fait danser l’âne !

Le programme leur a également permis d’apprécier le

centre historique, la cave coopérative en compagnie de

la confrérie, le moulin à huile, l’étang de Thau, le patri-

moine Piscénois… Quatre jours de joie et d’amitié nais-

sante, en toute simplicité, durant lesquels les Héraul-

tais ont eu à cœur de faire partager l’identité Bessa-

naise. Le dernier repas pris en commun a été l’occa-

sion d’un échange de présents. Stéphane Pépin-Bonet,

maire, a ainsi reçu l’emblème de la commune invitée,

un magnifique diable sculpté dans le bois qui aura

toute sa place en mairie. Après ces deux premières ren-

contres, il ne semble plus y avoir de doute : une belle

amitié est née entre les deux communes qui, de plus,

présentent certaines similitudes culturelles. D’autres

échanges à venir se construisent déjà et, fortes de

leurs complémentarités potentielles, des projets com-

muns sont envisagés. Dans quelques semaines, la jeu-

nesse et les associations se verront proposer des parte-

nariats à la fois humains et constructifs.

UN BEAU RAPPROCHEMENT AVEC BESSANS EN SAVOIE

DÉCOUVREZ BESSANS SUR LE NET

Si vous souhaitez mieux découvrir la ville de Bessans

en Savoie, n’hésitez-pas à consulter plusieurs sites in-

ternet dont : mairie-bessans.fr (site officiel de la ville) ;

haute-maurienne-vanoise.com (site touristique de la

Haute Maurienne) ; jeremytracq.com (site de l’actualité

de Jérémy Tracq, maire de Bessans).

Page 14: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

VENDANGES 2015 : UNE BELLE RÉCOLTE ANNONCÉE

Le temps d’une promenade en cœur de ville, Emilie

Feliu, conseillère municipale déléguée au Patrimoine, a

proposé à une dizaine de formateurs en langue occi-

tane de découvrir le centre historique de la commune.

Pendant plus de 2 heures, ils ont sillonné les rues aux

côtés de Jean-Marc Villanova, animateur de l’atelier

d’occitan au sein du Foyer Educatif. Chaque halte s’est

accompagnée d’explications (en français, mais aussi

en occitan) sur l’histoire locale avec une attention par-

ticulière au patrimoine culturel, patrimonial et architec-

tural qui façonne Bessan. Ces formateurs ont été ravis

de l’initiative. L’idée d’organiser une visite en langue

occitane pour le grand public a même été lancée… Une

autre façon de découvrir Beçan (Bessan en occitan).

Voilà déjà plusieurs semaines que l’ensemble des viticulteurs

Bessanais et les responsables de la cave coopérative « Le Ro-

sé de Bessan » se préparaient pour être fins prêts le moment

voulu. Récemment, les premières machines à vendanger et les

tracteurs sont sortis de leurs hangars pour débuter la saison

des vendanges qui devrait durer environ quatre semaines. Une

vendange 2015 qui s’annonce de bonne qualité, tant en quali-

té qu’en quantité. Un arrêt au caveau de la coopérative donne

l’occasion de rencontrer les viticulteurs déposant leur récolte,

mais aussi de déguster les vins de pays élaborés à partir de l’ensemble des différents cépages, avec des vins

primés à de multiples reprises. Dans quelques jours, maire, conseiller départemental et député vont visiter les

installations de la cave pendant les vendanges et rencontrer le président et le directeur de la cave coopérative.

Une occasion d’évoquer l’actualité du monde viticole.

UNE VISITE DU CENTRE

ANCIEN EN LANGUE D’OC

CULTURE : HOMMAGE

Andrée Trémège nous a quittés. Durant de nombreuses

années, Andrée Trémège (ici en photo avec une partie

de sa famille) a notamment participé à la vie culturelle

de Bessan en étant active en faveur du bon fonctionne-

ment de la bibliothèque : d’abord avec la « Bibliothèque

pour Tous », située au centre social municipal (local ac-

tuel de la Croix-Rouge), ensuite à la bibliothèque de la Promenade, au cœur du village. A la fois discrète et en-

jouée, elle était toujours disponible pour guider les lecteurs et pour tenir la permanence avec sa complice, Renée

Petit. La municipalité tient à lui rendre hommage et présente ses condoléances à sa famille et ses proches.

LA GUINGUETTE OUVERTE

JUSQU’AU 30 SEPTEMBRE Après plus de

deux mois de

pleine activité

estivale et de

bons moments

au bord du

fleuve Hérault,

la base de loi-

sirs de la Guin-

guette de Bes-

san reste ouverte jusqu’au 30 septembre prochain.

Lieu municipal mis en gérance chaque année à partir

du 1er juin, la base de loisirs de la Guinguette propose

un espace de restauration, des soirées à thème, des

concerts, des locations de bateaux ou pédalos, un

point d’ancrage pour les plaisanciers… ou simplement

un endroit unique en son genre pour se détendre et

passer un bon moment en famille ou entre amis. Lau-

rent André et son équipe vous attendent pour découvrir

le lieu et les services proposés. Tel. 06 62 66 19 07.

Page 15: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

LES ASSOCIATIONS FONT LEUR RENTR E

EN AVANT LA MUSIQUE ! L’école de musique, lors d’une journée « portes ou-

vertes », présentait ses apprentissages : piano, guitare,

saxophone, batterie, éveil musical et instrumental...

Afin de répondre toujours un peu plus aux attentes du

public, 2 nouveaux instruments apparaissent cette an-

née : l’accordéon et le synthétiseur. Tous les cours dis-

pensés sont possibles en groupe mais aussi individuel-

lement et débuteront le lundi 21 septembre. Si vous ne

connaissez pas encore cette association ou pour plus

de renseignements, contactez-la au 04 67 11 22 79.

BOUGER ET VIVRE EN ÉQUILIBRE

L’association Bes-

sanaise « Et si je... »

propose depuis 8

ans déjà, la pra-

tique du Qi Gong et

du Tai Chi. Elle ras-

semble de nom-

breuses personnes

dans un objectif

commun, celui d’en-

tretenir sa santé et

trouver l’équilibre émotionnel face aux différentes diffi-

cultés de la vie. Des journées sont aussi proposées

tout au long de l’année, comme en juin dernier au

temple bouddhiste tibétain, à Roqueredonde. Au pro-

gramme : visite guidée, repas commun, pratique du Qi

Gong et méditation. Si vous souhaitez les rejoindre,

contactez Frédérique Mioni : 06 52 13 26 75.

UNE INITIATION À LA LANGUE D’OC

Les ateliers d’occitan du Foyer Educatif reprennent

leurs activités tous les jeudis, dès le jeudi 17 sep-

tembre, à 17h. Ils sont dispensés à la bibliothèque

(place de la Promenade) et sont ouverts à tous, Bessa-

nais de souche ou de cœur, actifs et retraités. Une

nouveauté cette année : tous les débutants et curieux

de l’occitan sont les bienvenus. Un nouvel animateur

diplômé du C.F.P.O, vous accueillera pendant la pre-

mière heure du « Talhièr d’occitan ». Les rudiments de

la langue y seront abordés simplement, à travers des

textes et des récits courts. Jean-Marc Villanova propo-

sera en 2e heure d’aborder l’histoire et l’actualité du

pays occitan, les

auteurs et leurs

œuvres. Allez

écouter et parler

la langue d’Oc :

04 67 30 02 52.

DES CONTES À CROQUER

La bibliothèque invite les enfants de 3 à 12 ans à dé-

couvrir les contes les mercredis 9 septembre, 7 oc-

tobre, 4 novembre et 2 décembre à 14h30 (gratuit). Au

pays des contes, les cailloux se transforment en fruits,

les herbes en spaghetti… Les rayons de soleil empri-

sonnés dans de jolies bouteilles, deviennent des huiles

parfumées et dorées. On court dans les prés, chaque

soir de pleine lune pour boire la rosée des coquelicots.

Un petit détour sur la voie lactée et chaque matin, les

bidons sont remplis d'un lait enchanteur. Une année à

c r o q u e r

accompa-

gnée de

n o m -

b r e u s e s

surpr ises

et de bons

moments !

PRÉCISION ET CONCENTRATION

Les Archers de la Tuque proposent de découvrir dans

une ambiance conviviale les multiples facettes du tir à

l’arc. Longtemps assimilée à un sport de combat ou à

la chasse, cette pratique est aujourd’hui une activité

sportive à part entière. Jeunes et adultes, filles ou gar-

çons, débutants ou

confirmés, découvrez

cette pratique, ses

traditions et ses

membres lors de 2

séances d’essais gra-

tuites. Plus de rensei-

gnements, contact :

06 26 32 68 37.

BESSAN RUGBY : C’EST REPARTI ! Les rugbymen locaux ont rechaussé les crampons afin

de préparer au mieux la nouvelle saison. Cette année,

leur nouvel entraineur, Bruno Antoine, fera équipe avec

Philippe Rossignol et feront évoluer le club pour la 3e

année en 2e série sous la houlette de Philippe Nespou-

lous, de retour à la

présidence. Le début

du championnat est

le dimanche 27 sep-

tembre, à Bessan.

L’ensemble du staff

compte sur vos en-

couragements pour

cette 6e saison !

Page 16: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

Les services municipaux sont à votre dispo-

sition. Pour toutes demandes, contactez le

service accueil de l’hôtel de ville au 04 67

00 81 81. Les services administratifs de

l’hôtel de ville sont ouverts du lundi au ven-

dredi, de 8h30 à 12h et de 15h à 18h. Par

ailleurs, les élus municipaux peuvent être

joints à ce même numéro pour une prise

de rendez-vous. Monsieur le Maire de Bes-

san peut être également joint auprès de

son secrétariat en contactant directement

le 04 67 00 81 89.

AÉROPORT DE

BÉZIERS - CAP D’AGDE

Une enquête publique est

organisée par les services de

la préfecture de l’Hérault au

sujet du plan de servitudes

aéronautiques de l’aéro-

drome de Béziers-Cap

d’Agde. Cette enquête pu-

blique se déroule sur le territoire de 15 communes, dont Bessan.

Elle a lieu depuis le 1er septembre et jusqu’au 1er octobre 2015,

sous le contrôle de Viviane Ferri-Cabeo, experte en bâtiment, dési-

gnée en qualité de commissaire enquêteur par les services préfec-

toraux. Les informations techniques relatives au dossier de servi-

tudes peuvent être obtenues auprès de la direction de la sécurité

de l’aviation civile à Aix-en-Provence (tel. 04 42 33 75 11). La mai-

rie de Béziers a été choisie comme siège de l’enquête. Toutefois,

le dossier sera consultable en mairie de Bessan, aux heures d’ou-

verture des bureaux de l’hôtel de ville, au service de l’urbanisme.

Un registre sera ouvert pour récolter les observations du public,

lequel pourra rencontrer le commissaire enquêteur le 1er sep-

tembre, de 9h à 12h, en mairie de Béziers ; le 16 septembre, de

9h à 12h, en mairie d’Agde et le 1er octobre, de 9h à 12h, en mai-

rie de Béziers. Pour tous renseignements administratifs, contacter

les services de la préfecture, bureau de l’environnement, tel. 04

67 61 61 61.

PARC PHOTOVOLTAÏQUE DE LA

GARRIGUE HAUTE SUR LA COMMUNE DE BESSAN

Le dossier de demande de permis de construire de la société

« Vent d’Oc », pour permettre la création d’un parc photovoltaïque

au sol au lieu-dit « La Garrigue Haute », est soumis à enquête pu-

blique. A l’issue de l’enquête, la décision de délivrer ou de refuser

le permis sera prise par le préfet de l’Hérault. Cette enquête se

déroulera du 14 septembre au 14 octobre 2015, en mairie de Bes-

san, sous le contrôle de Georges Lescuyer, ingénieur territorial en

chef retraité, désigné en qualité de commissaire enquêteur par le

tribunal administratif. Le dossier d’enquête publique est consul-

table en mairie de Bessan, aux heures d’ouverture des bureaux de

l’hôtel de ville. Un registre est ouvert pour recevoir les observations

du public. Le commissaire enquêteur recevra également en mairie

le lundi 14 septembre, de 9h à 12h ; le vendredi 25 septembre, de

15h à 18h et le mercredi 14 octobre, de 15h à 18h. Des informa-

tions peuvent être demandées auprès de Baptiste Simon (société

« Vent d’Oc - Centrale d’énergie renouvelable 18 » sise au domaine

de Patau,

34420 Ville-

neuve les Bé-

ziers). Pour

tous rensei-

g n e m e n t s

administ ra -

tifs, contacter

le service ur-

banisme : 04

67 00 81 80.

ENQUÊTES PUBLIQUES

DE MI-JUIN À MI-AOÛT 2015

Ils sont nés

Giuliana Forzy, Lorenzo

Mora, Tom Bournaud,

Michelle Grignon, No-

lann Dumont, Swing

Deroussin.

Ils se sont mariés

Magali Parizel et Lau-

rent Bremond, Jessica

Bosc et Miguel Dunant,

Ophélie Morel et Franck

Roques, Elodie Alonso

et David Artero, Emilie

Delbruel et Jean-Philippe Belaman, Doris

Villemejeanne et Lucas Gonzalez, Emilie

Perez et Fabien Pace, Florence Duchêne et

Vincent De Vulliod, Julie Gravat et Arnaud

Beltran, Marie Campos et Jean-Marc Baux,

Charlotte Gleizes et Nicolas Faux-Girard.

Ils nous ont quittés

Andrée Trémège née

Jullian, André Be-

nezech, Jeanne Palarès

née Vacassy, Jeannine

Troude née Françoil,

Milagros Martinez-

Valiente née Delgado-

Lorente, Alfred Maynadier.

Erratum : dans le précèdent état-civil, il fal-

lait lire « Denise Ibanez née Sofio ».

MARIAGES ET SOLIDARITÉ

A l’occasion de plusieurs mariages en l’hô-

tel de ville, des dons ont été effectués soit

auprès d’associations locales, soit auprès

des services sociaux de la ville au travers

du centre communal d’action sociale. Mer-

ci aux généreux donateurs et longue vie de

bonheur.

ÉTAT CIVIL

À VOTRE SERVICE

Page 17: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

Le corps de sapeurs-pompiers de Bessan existe depuis 1881 : le 19 no-

vembre 1880, la mairie achète une pompe à incendie puis invite, le 27 fé-

vrier 1881, les citoyens à s’inscrire sur un registre pour manier cet outil de

défense. Une équipe de 12 hommes est alors constituée avec, par la suite,

un piquet de garde incendie. Il faudra attendre 1934 pour l’achat de l’auto-

pompe à incendie premiers secours Citroën B15 qui participera à l’extinc-

tion d’incendies lors des bombardements de la ville de Béziers en juillet

1944. Le 16 mai 1942, le corps des sapeurs-pompiers de Bessan est offi-

ciellement créé par la ville, se composant de 20 hommes sous le comman-

dement du sous-lieutenant Victor Goudou. Le 17 juillet 1947 apparaît la

caisse des sapeurs-pompiers et le 19 mars 1948, l’adjudant Edgar Flour

est nommé chef de corps. L’autopompe Citroën B15, surnommée « Titine »,

sera en service jusqu’à l’achat, en 1959, d’une moto pompe Guinard. En

1965, un camion d’une capacité de 3.000 litres vient compléter le dispositif de défense incendie. Dans les an-

nées 60, Georges Reynes devient chef de corps, puis suivront le lieutenant Christian Franc (1979-1999), le ser-

gent Stéphan Laguna (1999-2001) et le caporal-chef Antoine Olacia (2001-2002). Les locaux, situés à proximité

du centre social sont transférés dans la nouvelle zone artisanale de la Grange Basse en 1996. Dépendant de la

ville de Bessan, le corps des sapeurs-pompiers est départementalisé le 1er janvier 2006 (il dépend du SDIS 34,

soit aujourd’hui le conseil départemental) et la nouvelle caserne sera, le 3 juin 2006, baptisée au nom de l’adju-

dant Edgar Flour. Année où le corps se jumèlera avec les sapeurs-pompiers de Remich. Actuellement, le centre

d’incendie et de secours (CIS) de Bessan compte 24 sapeurs-pompiers volontaires (dont 1 médecin et 2 infir-

miers) fonctionnant avec 3 équipe de garde sous le commandement du lieutenant Ludovic Foulgat, chef de

centre depuis 2002. Tous les mois,

une formation de maintien des ac-

quis est organisée pour l’ensemble

des pompiers et la pratique du

sport est organisée régulièrement

par un opérateur sportif sur la ca-

serne et à la halle de sport. Durant

la période estivale, alors que les

risques sont plus accrus, les pom-

piers sont de garde en caserne et

présents sur les manifestations lo-

cales telles la fête de la Saint-

Laurent, les joutes… Le parc roulant se compose de 6 véhicules (1 VSAV - ambulance), 2 camions citerne feux de

forêts, 1 véhicule toute utilisation, 1 barque de reconnaissance et d’1 VLTT - 4x4). Les pompiers volontaires de

Bessan assurent environ 500 interventions par an, dont une grande partie est dédiée aux secours à la personne.

Les dernières interventions marquantes sont l’accident d’un bus avec 50 passagers sur l’A9 en 2005, avec le

déclenchement du plan NOVI (Nombreuses Victimes aussi appelé « Plan Rouge ») ou encore les nombreux feux

de garrigues sur Bessan, ses alentours et même dans les départements voisins tel le Gard fin juillet 2015. L’ami-

cale des pompiers de Bessan, très impliquée dans la vie locale (Téléthon, forum des associations, cérémonies et

commémorations...) est composée de tous les pompiers et de 2 retraités. C’est elle qui a décidé de lancer la ré-

novation de « Titine », en carrosserie, bois et peinture. Cette belle dame âgée de 81 ans, achetée par la caserne

lors d’une délibération du conseil municipal le 10

août 1934 suite à un don anonyme d’un Bessanais,

compte parmi les premières autopompe en service

dans le département. Elle reste l’unique modèle

dans l’Hérault (et peut être en France !) à être dans

un état fonctionnel aussi performant (mis à part la

pompe). Les pompiers ont participé à ce projet avec

l’aide d’artisans locaux tels la carrosserie Roger

Bressac, l’ébénisterie Serge Thomas, Lucien Chau-

marat et Bernard Forget.

Femmes et hommes, disponibles et dévoués,

venez rejoindre cet engagement citoyen !

Contact : [email protected] ou 04 67 62 87 70

LES SAPEURS-POMPIERS DE BESSAN

Page 18: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

Communiqué de la préfecture de l’Hérault. Accessibilité : moins d’un

mois pour être en règle pour les commerces, cabinets libéraux, hô-

tels, restaurants et autres établissements recevant du public. Les

propriétaires ou gestionnaires dont l’établissement recevant du pu-

blic (commerces, cabinets libéraux, hôtels, restaurants…) n’est pas

accessible doivent impérativement réaliser leur Agenda d’Accessibili-

té Programmée (Ad’AP) avant le 27 septembre 2015. L’Agenda d’Ac-

cessibilité Programmée (Ad’AP) est un dispositif réglementaire obliga-

toire qui permet au propriétaire ou à l’exploitant de poursuivre ou de

réaliser l’accessibilité de son établissement recevant du public. Il

s’engage ainsi à réaliser les travaux de mise en accessibilité dans le respect de la réglementation, dans un délai

de 1 à 3 ans, avec une programmation technique et financière. L’Ad’AP doit être impérativement déposé en mai-

rie avant le 27 septembre 2015. Ne pas réaliser son dossier à temps ou présenter un dossier incomplet expose

les propriétaires ou les gestionnaires à des sanctions financières. Le dossier, pour être recevable, doit être vali-

dé par les services de l’Etat. Un suivi, des points de contrôle réguliers, et une validation une fois les travaux ter-

minés sont également prévus. En France, 12 millions de personnes sont concernés par le handicap. La loi 2005-

102 du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des per-

sonnes handicapées », fixe le principe d’une accessibilité généralisée du cadre bâti, de la voirie, des espaces pu-

blics et des transports, intégrant tous les handicaps, qu’ils soient d’ordre physique, visuel, auditif ou mental.

Pour tous renseignements complémentaires, consultez le site accessibilite.gouv.fr. A noter que la mairie de Bes-

san va elle aussi réaliser les Ad’AP pour l’ensemble des bâtiments ou équipements recevant du public.

Afin d’accueillir les nouveaux habitants

de la commune, la municipalité invite les

personnes récemment installées sur Bes-

san à participer à une visite guidée du

village le dimanche 20 septembre, à 10h.

A l’issue, le maire, Stéphane Pépin-

Bonet, accompagnés des élus du conseil

municipal, leur souhaitera la bienvenue

et le verre de l’amitié sera partagé. Une

invitation va être envoyée par voie postale aux personnes s’étant déjà signalées en mairie lors de leur installa-

tion. Toutefois, si vous souhaitez plus de renseignements ou si votre courrier n’est pas arrivé, contactez Gisèle

Soulié-Lognos, adjointe au maire chargée de la Citoyenneté, de la Démocratie de Proximité et de la Vie des Quar-

tiers au 06 23 02 60 93.

NOUVEAUX HABITANTS : VENEZ DÉCOUVRIR BESSAN !

LES RÈGLES D’ACCESSIBILITÉ POUR LES COMMERCES

Il n’est pas trop tard pour s’inscrire sur les listes

électorales en vue des élections régionales de dé-

cembre 2015. Habituellement, les listes sont closes

au 31 décembre qui précède le scrutin, mais cette

année, les électeurs ont jusqu’au 30 septembre

pour s’inscrire. A cette fin, il suffit de se présenter

au service accueil de la mairie

muni d’une pièce d’identité et

d’un justificatif de domicile. At-

tention, les personnes qui s’ins-

criront après le 30 septembre

2015 ne pourront pas exercer

leur droit de vote en décembre.

LES RÈGLES POUR LES

ENSEIGNES COMMERCIALES

Depuis le 13 juillet 2015, les règles applicables en ma-

tière de pré-enseignes commerciales ont changé. En effet,

le code de l’environnement a profondément modifié les

dispositions en la matière et l’ensemble des profession-

nels concernés sont invités à se conformer à la loi. Pour

faciliter le grand public à ces questions, un guide a été

élaboré par la direc-

tion départementale

des territoires et de la

mer (Ddtm), consul-

table à partir du site

internet de la préfec-

ture : herault.gouv.fr.

ÉLECTIONS RÉGIONALES :

INSCRIVEZ-VOUS !

Page 19: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES BESSANAIS

DES LIVRAISONS À DOMICILE

« L’Epi Bessanais », situé 18 avenue de la Victoire, pro-

pose depuis peu, des livraisons gratuites à domicile

(sur la commune uniquement). Elles ont lieu les di-

manches et jours fériés, à l’aide d’un vélo électrique, le

matin entre 6h et 8h30. Une idée originale de service

qui, sur simple appel téléphonique en boutique, vous

fera démarrer la journée du bon pied ou encore, vous

permettra de faire plaisir à quelqu’un ! Les journaux

« Midi Libre » et « L’équipe » peuvent aussi accompa-

gner votre commande. Renseignements et réserva-

tions au 04 99 41 58 49.

UNE NOUVELLE TABLE À BESSAN

« La table de l’Evêché », a ouvert ses portes début juil-

let, 8 place de la Mairie. L’équipe dynamique de ce

restaurant propose une cuisine élaborée essentielle-

ment à base de produits frais avec un menu le midi et

des plats à la carte en soirée. C’est dans un cadre en-

tièrement rénové comportant une cour intérieure et

dans une ambiance familiale, que Rudy Clément, le

cuisinier, Valérie Millan, Mélina Millan et Marianne Mil-

lan accueillent leurs clients. Une nouvelle offre sur Bes-

san participant à rendre encore plus vivant le cœur de

notre ville. Contact : 04 99 43 75 79.

UN BARRAGE EFFICACE CONTRE L’EAU

Une entreprise locale prend le problème des inonda-

tions au sérieux en proposant un produit novateur.

Le sac « Noflood » est une nouvelle alternative au sac

de sable. Léger, rapide, facile à stocker et 100 % natu-

rel, il absorbe jusqu’à 21 kg de liquide (eau, huile, es-

sence) en formant une barrière naturelle. Utilisable par

tous, il permet de protéger entrées et ouvertures lors

de fortes intempéries ou d’inondations domestiques.

Insipide, non toxique et non polluant, il ne moisi pas.

Infos : www.protectyou.fr ou 04 67 94 12 82.

CENTRE-VILLE : 3e COLLECTE DE DÉCHETS

A la demande du maire et de la municipalité, une col-

lecte supplémentaire de déchets ménagers (bac vert)

est effectuée pour les habitants du centre-ville de Bes-

san et ce, depuis le lundi 13 juillet. Cette 3e collecte,

hebdomadaire et annuelle, à lieu le lundi après-midi, et

permet de mieux assurer la propreté et la salubrité

dans le cœur du village. Le périmètre concerné est

principalement les rues en-deçà de l’avenue du 8 mai

1945 et de l’avenue de la Victoire. Comme à l’habi-

tude, les bacs devront être présentés avant la collecte

au point de regroupement le plus proche du domicile et

récupérés impérativement le lundi soir au plus tard à

20h. Cette collecte s’ajoute à celles déjà organisées le

mercredi et le samedi matins (les bacs devant être sor-

tis la veille au soir). Il est rappelé que les points de re-

groupement ne sont pas des lieux de stockage et que

les conteneurs ne sont pas à laisser à demeure. Pour

la partie haute du village, les deux collectes hebdoma-

daires du mercredi et du samedi matin restent bien

évidemment en place. Pour tous renseignements com-

plémentaires, contactez l’antenne littorale du Sictom

de Pézenas-Agde en charge de notre commune au 04

11 95 00 97.

Une permanence

sera également

proposée par un

agent du Sictom,

en mairie de

Bessan, le lundi

5 octobre après-

midi.

DE LA GYM’SANTÉ POUR LES SÉNIORS L’association « Ma Vie » propose des activité physiques

adaptées aux personnes retraitées à Bessan, tous les

mardis, de 11h à 12h. L’objec-

tif est de solliciter les capacités

motrices, posturales, d’équi-

libre et de coordination afin de

prévenir la perte d’autonomie.

Ludiques, conviviaux et adap-

tés, les cours débuteront le 15

septembre, à la salle des fêtes.

Contact: 06 08 42 19 77.

Page 20: BESSAN - INFO - Le numéro de Septembre-Octobre du Journal de la Tuque est paru !

SEPTEMBRE LES 12 ET 13 : 2e fête des Lucques au moulin du Mont

Ramus. Renseignements : 04 67 26 45 22

JEUDI 17 : 10h30, conférence sur la mobilisation pour

lutter contre la maladie d’Alzheimer, salle du conseil

municipal

LES 19 ET 20 : journées européennes du Patrimoine.

10h-19h, exposition de photos anciennes proposée par

« La Guilde 2 Bessan, Patrimoine et Traditions », salle

des fêtes

SAMEDI 19 : 16h, visite guidée gratuite de Bessan, ren-

dez-vous sur la place de la Promenade. Inscription au

06 58 82 06 06

DIMANCHE 20 : 10h, visite guidée gratuite de Bessan,

rendez-vous sur la place de la promenade. Inscription

au 06 58 82 06 06

SAMEDI 26 : de 10h à 18h, grande journée Romaine à

Betianum, aux Peupliers. Infos : 04 67 60 67 77

DIMANCHE 27 : démonstration de modélisme nautique

à la Guinguette, proposée par l ‘association Offshore

LUNDI 28 : début de l’exposition sur le patrimoine viti-

cole, ancienne salle du conseil municipal

MERCREDI 30 : 18h30, vernissage de l’exposition sur

le patrimoine viticole, ancienne salle du conseil (mairie)

MERCREDI 30 : fermeture de la Guinguette

OCTOBRE

DIMANCHE 4 : 15e chapitre de la Confrérie « Rosé et

Croustade de Bessan », à la salle des fêtes

LUNDI 5 : après-midi, permanence en mairie d’un

agent du Sictom de Pézenas-Agde

DIMANCHE 11 : loto des Sapeurs-Pompiers de Bessan

JEUDI 15 : 18h30, fête du vin primeur 2015 avec dé-

gustation de châtaignes grillées à la cave coopérative,

avec animation musicale. Contact : 04 67 09 02 63

VENDREDI 16 : fin de l’exposition sur le patrimoine

viticole, ancienne salle du conseil municipal

SAMEDI 17 : 19h, remise d’un don à l’ARSLA par

l’association « Bessan SLA », à la salle des fêtes

DIMANCHE 18 : loto de la Croix Rouge Française

JEUDI 22 : 17h30, présentation du Défi « Familles à

Energie Positive », salle du conseil municipal

DIMANCHE 25 : démonstration de modélisme nautique

à la Guinguette, proposée par l ‘association Offshore.

Loto du Comité de Jumelage Bessan-Remich

SAMEDI 31 : 20h, chasse aux bonbons dans le village

Les horaires des lotos peuvent être différents selon

les associations organisatrices. Renseignez-vous !

Par ailleurs, cet agenda vous est ouvert pour la

publication de tout rendez-vous Bessanais.

Contactez-nous : [email protected]

L’AGENDA BESSANAIS

PROCHAIN NUMÉRO DU JOURNAL DE LA TUQUE : NOVEMBRE - DÉCEMBRE 2015

Bulletin municipal édité en 2.600 ex. Directeur de la publication : Stéphane Pépin-Bonet. Directrice de la rédaction : Céline Carminati.

Service Communication : Alexandre Vergnes. Impression : imprimerie Point Virgule - Bessan. Distribution : Mediasolutions - Servian

L’association « Embonne le Reflet de l’Antiquité », spé-

cialisée en archéologie expérimentale, organise avec le

soutien de la municipalité et le concours d’associations

partenaires, une journée Romaine à Betianum (Bessan

en romain en 924) le samedi 26 septembre, aux Peu-

pliers, de 10h à 18h. Au programme : 10h : visite libre

du camp romain ; 10h30 : défilé des Romains dans le

cœur de ville ; 11h30 : démonstration de techniques

de combats romaines et machine de guerre (sorpio) ;

12h : apéritif Romain offert par la municipalité ; 14h :

visite libre du camp romain ; 15h : démonstration de

combats ; 16h : préparation des enfants pour les com-

bats avec les boucliers réalisés en journée ; 16h30 :

démonstration de combats par les enfants ; 17h30 :

tirage au sort du jeu et de la tombola ; 18h : fermeture

du camp. Tout au long de la journée seront aussi pro-

posés des ateliers de création de boucliers mais aussi

de poterie, des tours à dos de poneys, une tombola et

un grand jeu-énigme sur la vie des Romains. Le service

archéologique de la communauté d’agglomération tien-

dra un atelier céramique. Des informations sur les

fouilles de la Monédière seront exposées par la com-

mune. « La Guilde 2 Bessan » présentera des docu-

ments sur l’origine de la cité et les Archers de la Tuque

feront découvrir leur discipline.

BIENVENUE À BETIANUM