Ul ecn7520 2013_bouda_essai

Embed Size (px)

Text of Ul ecn7520 2013_bouda_essai

  • Cours : Sminaire dconometrie

    Hiver 2013

    Professeur : Carlos Ords Criado

    tudiante : Bouda Wendpouir Adle

    Les dterminants des carts salariaux hommes-femmes aux USA: approche linaire et quantile

    Rsum

    Le prsent travail est une application empirique de la mthode de Oaxaca (1973) partir d'une

    base rcente de donnes amricaines (PUMS 2006). Des rsultats confirmant pour la plupart les

    rsultats de Oaxaca ont t obtenus.

    Les tests de Chow effectus confirment les diffrences dans les structures salariales. La

    rgression quantile appliqu la mthode dOaxaca a permis dobtenir la distribution de lcart

    salarial et de ses determinants. Les rsultats confirment la prsence de discrimination au sein des

    diffrents groupes dmographiques considrs, mais des degrs varis. La discrimination entre

    hommes et femmes semble plus affecter le groupe des blancs que celui des noirs de notre

    chantillon. Aussi existe t-il une discrimination entre noirs et blancs et les rsultats d'Oaxaca sont

    confirms plusieurs niveaux.

    Mots-cls: Oaxaca, dcomposition, discrimination, wage gap

  • Introduction

    Depuis Becker (1957), la discrimination sur le march du travail a suscit un intrt particulier

    chez les conomistes et plusieurs travaux, tant thoriques qu'empiriques ont t raliss dans ce

    domaine. L'tude de la discrimination sur le march du travail utilise des comparaisons

    plusieurs niveaux avec la considration de groupes de diffrentes sortes. Des tudes de la

    discrimination entre groupes tels que hommes-femmes, les groupes ethniques ou raciaux, ainsi

    qu'entre diffrentes sortes de caractristiques des groupes ont t ralises. Les groupes utiliss

    pour la comparaison varient d'un auteur l'autre. C'est ainsi que auteurs comme Coate et Loury

    (1993), Arrow (1998), Aigner et Cain (1977), Szymanski (2000), Charles et Guryan (2008) se

    sont intresss la discrimination entre les races (Blancs et Noirs) alors que d'autres comme

    Becker (1985), Gneezy et al (2003), Oaxaca (1973) ont analys la discrimination selon le genre

    (Hommes-Femmes). Les rsultats de ces auteurs vont en gnral dans le sens des observations en

    confirmant l'existence de discrimination entre diffrents groupes dmographiques. Une autre

    sorte de discrimination a galement t prise en compte dans la littrature, en l'espce la

    discrimination statistique. Des auteurs tels que Altonji et Pierret (2001) ont fait des tudes sur

    cette sorte de discrimination

    Le prsent travail, est une application empirique de la dcomposition salariale par la mthode de

    Oaxaca (1957) sur deux principaux groupes dmographiques. A l'aide de donnes de l'enqute

    amricaine Public Use Microdata Sample effectue en 2006 et dans l'esprit du papier d'Oaxaca,

    nous avons essay d'apprhender la discrimination faite aux femmes de race blanche d'une part,

    et celle faite aux femmes noires d'autre part. La motivation de ce papier se situe dans l'application

    de la mthode de Oaxaca dans l'esprit didentifier les dterminants des carts salariaux hommes-

    femmes aux USA.

    L'innovation de ce papier rside dans l'extension de notre tude l'tude de la discrimination

    entre hommes et femmes sur toute la distribution du revenu et dans la comparaison de nos

    rsultats avec ceux de la littrature. La distribution du revenu conditionnel a t estime par une

    rgression quantile. Nos rsultats indiquent la prsence de discrimination pure dans les groupes

    que nous considrons. Celle-ci est de .28 chez les blancs contre .12 pour les noirs, suggrant un

  • cart salarial entre hommes et femmes plus lev chez les blancs que chez les noirs. Le papier,

    bien que confirmant la prsence de discrimination allant dans le sens de Oaxaca, prsente

    certaines diffrences avec celui-ci, notamment une baisse de la discrimination dans les diffrents

    groupes a t observe, ce qui est probablement d l'volution des mentalits par rapport aux

    annes 60'. L'introduction et l'application des lois anti-discrimination pourraient aussi tre sous-

    jacentes cette volution.

    Ce travail s'articule autour de trois principales sections. La premire section prsente un bref

    aperu de la thorie qui sous-tend la dcomposition salariale la Oaxaca. La deuxime section

    prsente les modles estimer, et la section 3 prsente les rsultats obtenus et la section 4

    conclut.

    A. . Mthodologie Ce qui suit s'inspire des travaux de Oaxaca, 1975 publi dans International Economic Review. Ce

    dernier a formalis et estim la discrimination homme-femme sur le march du travail urbain aux

    tats-Unis. Il faut noter qu'ici la discrimination est faite contre les femmes et cela est observable

    aux niveaux des salaires pratiqus sur le march du travail.

    1. Mesure de la discrimination: Dcomposition de Oaxaca

    Selon Oaxaca 1975, il y a discrimination contre les femmes lorsque le diffrentiel de salaire entre

    hommes et femmes est en faveur des hommes. Dans son papier, il apprhende la discrimination

    travers le coefficient D suivant :

    =!!!!

    ! !!!!

    !!!!

    (1)

    Avec !!!!

    le salaire relatif des hommes par rapport celui des femmes et !!!!

    le salaire relatif

    des hommes en absence de discrimination. L'objectif est d'estimer le coefficient D. Cependant

    dans l'quation (1), seul !!!!

    est observ. Pour l'estimation du ratio !!!!

    Oaxaca utilise

    l'hypothse selon laquelle en absence de discrimination la structure salariale des hommes et des

  • femmes est la mme. Cette hypothse impose d'utiliser, pour l'estimation de !!!!

    ,

    successivement la structure salariale des femmes et celle des hommes. L'quation de salaire des

    deux groupes (homme et femme) va tre utilise comme dans Oaxaca (1973) afin d'estimer cette

    structure salariale :

    ln ! = !! + ! (2)

    Avec :

    Wi : le taux de salaire horaire du travailleur i,

    !! : un vecteur des caractristiques individuelles du travailleur i,

    :un vecteur de coefficients,

    ! : un terme d'erreur.

    Aprs estimation des quations de salaires, on rcupre les coefficients estims, ainsi que les

    valeurs moyennes des variables explicatives et dpendantes. Donc aprs estimation par moindre

    carr ordinaire :

    ln ! = !! ! (3)

    ln ! = !! ! (4)

    !! et ! avec j = m; f sont respectivement les vecteurs moyens des regresseurs et les vecteurs

    coefficients estims.

    Cette formulation de l'quation salariale (variable dpendante en logarithme) impose une

    rcriture de la formule du coefficient de discrimination.

    ln ( + 1) = ln !!!!

    !!!!

    (6)

  • Aussi, Oaxaca montre que sous l'hypothse que les hommes et les femmes ont le mme

    traitement salarial en absence de discrimination, le diffrentiel salarial peut se dcomposer en

    deux effets:

    Celui de la discrimination faite aux femmes

    Celui des diffrences de caractristiques entre individus.

    ln !!!!

    = !! (! !)(7)

    !!!!

    = !(!! !!)(8)

    L'quation (7) donne l'effet estim des diffrences de caractristiques entre individus et l'quation

    (8) l'effet estim de la discrimination faite aux femmes. Dans le cas o ce sont les salaires de

    hommes qui servent de rfrence, alors la dcomposition est la suivante:

    ln !!!!

    = !!(! !)..(9)

    ln !!!!

    = (!! !!)!) (10)

    ln ! ln ! = !!(! !)- (!! !!)!(11)

    2. . Dcomposition de Oaxaca : Extensions

    La littrature dans le domaine s'est beaucoup inspire des travaux de Oaxaca et il existe bon

    nombre de papiers proposant des extensions bases sur la dcomposition de Oaxaca. Fairlie

    (2005) par exemple propose une approche choix discret de la dcomposition de Oaxaca, donc

    o la variable dpendante est un ensemble discret. Il introduit une technique de dcomposition

    la Oaxaca base sur des modles probit et logit et l'utilise pour estimer les causes de diffrences

    entre races dans la possession d'ordinateurs. Bauer et Sinning (2010) par ailleurs proposent une

    mthode de dcomposition base sur Oaxaca pour les modles tobit et l'appliquent l'estimation

    des diffrences salariales bases sur le genre sur donnes allemandes. Aussi Koenker and Basset

  • (1978) ont utilis la rgression quantile pour dterminer limpact des variables sur toute la

    distribution du revenu. Ils tendent la mthode de dcomposition dOaxaca et de blinder de la

    moyenne tout les niveaux de revenue. Leur modle tait bas sur une estimation de la

    distribution conditionnelle par rgression quantile. Cela leur a permit dobserver leffet glass

    ceilling , cest dire que lcart est plus prononc pour les plus hauts revenus. Le prsent papier

    se place dans le cadre le plus simple de la dcomposition d'Oaxaca afin d'estimer les dterminants

    des diffrences salariales entre diffrents sous-groupes: d'une part entre hommes-femmes blanc,

    et d'autres part entre hommes-femmes noirs. On utilise galement lExtension de Koenker and

    Basset afin dobtenir la dcomposition de lcart salariale sur toute a distribution du revenu.

    B. . Estimation

    1. . Donnes

    Le prsent travail utilise les micro-donnes amricaines appeles American Community Survey

    (ACS): Public Use Micro