Ul ecn7520 2013_bouda_essai

  • Published on
    11-Apr-2017

  • View
    137

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li><p> Cours : Sminaire dconometrie </p><p>Hiver 2013 </p><p>Professeur : Carlos Ords Criado </p><p>tudiante : Bouda Wendpouir Adle </p><p>Les dterminants des carts salariaux hommes-femmes aux USA: approche linaire et quantile </p><p>Rsum </p><p>Le prsent travail est une application empirique de la mthode de Oaxaca (1973) partir d'une </p><p>base rcente de donnes amricaines (PUMS 2006). Des rsultats confirmant pour la plupart les </p><p>rsultats de Oaxaca ont t obtenus. </p><p>Les tests de Chow effectus confirment les diffrences dans les structures salariales. La </p><p>rgression quantile appliqu la mthode dOaxaca a permis dobtenir la distribution de lcart </p><p>salarial et de ses determinants. Les rsultats confirment la prsence de discrimination au sein des </p><p>diffrents groupes dmographiques considrs, mais des degrs varis. La discrimination entre </p><p>hommes et femmes semble plus affecter le groupe des blancs que celui des noirs de notre </p><p>chantillon. Aussi existe t-il une discrimination entre noirs et blancs et les rsultats d'Oaxaca sont </p><p>confirms plusieurs niveaux. </p><p>Mots-cls: Oaxaca, dcomposition, discrimination, wage gap </p></li><li><p>Introduction </p><p>Depuis Becker (1957), la discrimination sur le march du travail a suscit un intrt particulier </p><p>chez les conomistes et plusieurs travaux, tant thoriques qu'empiriques ont t raliss dans ce </p><p>domaine. L'tude de la discrimination sur le march du travail utilise des comparaisons </p><p>plusieurs niveaux avec la considration de groupes de diffrentes sortes. Des tudes de la </p><p>discrimination entre groupes tels que hommes-femmes, les groupes ethniques ou raciaux, ainsi </p><p>qu'entre diffrentes sortes de caractristiques des groupes ont t ralises. Les groupes utiliss </p><p>pour la comparaison varient d'un auteur l'autre. C'est ainsi que auteurs comme Coate et Loury </p><p>(1993), Arrow (1998), Aigner et Cain (1977), Szymanski (2000), Charles et Guryan (2008) se </p><p>sont intresss la discrimination entre les races (Blancs et Noirs) alors que d'autres comme </p><p>Becker (1985), Gneezy et al (2003), Oaxaca (1973) ont analys la discrimination selon le genre </p><p>(Hommes-Femmes). Les rsultats de ces auteurs vont en gnral dans le sens des observations en </p><p>confirmant l'existence de discrimination entre diffrents groupes dmographiques. Une autre </p><p>sorte de discrimination a galement t prise en compte dans la littrature, en l'espce la </p><p>discrimination statistique. Des auteurs tels que Altonji et Pierret (2001) ont fait des tudes sur </p><p>cette sorte de discrimination </p><p>Le prsent travail, est une application empirique de la dcomposition salariale par la mthode de </p><p>Oaxaca (1957) sur deux principaux groupes dmographiques. A l'aide de donnes de l'enqute </p><p>amricaine Public Use Microdata Sample effectue en 2006 et dans l'esprit du papier d'Oaxaca, </p><p>nous avons essay d'apprhender la discrimination faite aux femmes de race blanche d'une part, </p><p>et celle faite aux femmes noires d'autre part. La motivation de ce papier se situe dans l'application </p><p>de la mthode de Oaxaca dans l'esprit didentifier les dterminants des carts salariaux hommes-</p><p>femmes aux USA. </p><p>L'innovation de ce papier rside dans l'extension de notre tude l'tude de la discrimination </p><p>entre hommes et femmes sur toute la distribution du revenu et dans la comparaison de nos </p><p>rsultats avec ceux de la littrature. La distribution du revenu conditionnel a t estime par une </p><p>rgression quantile. Nos rsultats indiquent la prsence de discrimination pure dans les groupes </p><p>que nous considrons. Celle-ci est de .28 chez les blancs contre .12 pour les noirs, suggrant un </p></li><li><p>cart salarial entre hommes et femmes plus lev chez les blancs que chez les noirs. Le papier, </p><p>bien que confirmant la prsence de discrimination allant dans le sens de Oaxaca, prsente </p><p>certaines diffrences avec celui-ci, notamment une baisse de la discrimination dans les diffrents </p><p>groupes a t observe, ce qui est probablement d l'volution des mentalits par rapport aux </p><p>annes 60'. L'introduction et l'application des lois anti-discrimination pourraient aussi tre sous-</p><p>jacentes cette volution. </p><p>Ce travail s'articule autour de trois principales sections. La premire section prsente un bref </p><p>aperu de la thorie qui sous-tend la dcomposition salariale la Oaxaca. La deuxime section </p><p>prsente les modles estimer, et la section 3 prsente les rsultats obtenus et la section 4 </p><p>conclut. </p><p>A. . Mthodologie Ce qui suit s'inspire des travaux de Oaxaca, 1975 publi dans International Economic Review. Ce </p><p>dernier a formalis et estim la discrimination homme-femme sur le march du travail urbain aux </p><p>tats-Unis. Il faut noter qu'ici la discrimination est faite contre les femmes et cela est observable </p><p>aux niveaux des salaires pratiqus sur le march du travail. </p><p>1. Mesure de la discrimination: Dcomposition de Oaxaca </p><p>Selon Oaxaca 1975, il y a discrimination contre les femmes lorsque le diffrentiel de salaire entre </p><p>hommes et femmes est en faveur des hommes. Dans son papier, il apprhende la discrimination </p><p>travers le coefficient D suivant : </p><p> =!!!!</p><p>! !!!!</p><p>!!!!</p><p> (1) </p><p>Avec !!!!</p><p> le salaire relatif des hommes par rapport celui des femmes et !!!!</p><p> le salaire relatif </p><p>des hommes en absence de discrimination. L'objectif est d'estimer le coefficient D. Cependant </p><p>dans l'quation (1), seul !!!!</p><p> est observ. Pour l'estimation du ratio !!!!</p><p> Oaxaca utilise </p><p>l'hypothse selon laquelle en absence de discrimination la structure salariale des hommes et des </p></li><li><p>femmes est la mme. Cette hypothse impose d'utiliser, pour l'estimation de !!!!</p><p>, </p><p>successivement la structure salariale des femmes et celle des hommes. L'quation de salaire des </p><p>deux groupes (homme et femme) va tre utilise comme dans Oaxaca (1973) afin d'estimer cette </p><p>structure salariale : </p><p>ln ! = !! + ! (2) </p><p>Avec : </p><p>Wi : le taux de salaire horaire du travailleur i, </p><p>!! : un vecteur des caractristiques individuelles du travailleur i, </p><p> :un vecteur de coefficients, </p><p>! : un terme d'erreur. </p><p>Aprs estimation des quations de salaires, on rcupre les coefficients estims, ainsi que les </p><p>valeurs moyennes des variables explicatives et dpendantes. Donc aprs estimation par moindre </p><p>carr ordinaire : </p><p>ln ! = !! ! (3) </p><p>ln ! = !! ! (4) </p><p> !! et ! avec j = m; f sont respectivement les vecteurs moyens des regresseurs et les vecteurs </p><p>coefficients estims. </p><p>Cette formulation de l'quation salariale (variable dpendante en logarithme) impose une </p><p>rcriture de la formule du coefficient de discrimination. </p><p>ln ( + 1) = ln !!!!</p><p> !!!!</p><p> (6) </p></li><li><p>Aussi, Oaxaca montre que sous l'hypothse que les hommes et les femmes ont le mme </p><p>traitement salarial en absence de discrimination, le diffrentiel salarial peut se dcomposer en </p><p>deux effets: </p><p> Celui de la discrimination faite aux femmes </p><p> Celui des diffrences de caractristiques entre individus. </p><p>ln !!!!</p><p>= !! (! !)(7) </p><p> !!!!</p><p>= !(!! !!)(8) </p><p>L'quation (7) donne l'effet estim des diffrences de caractristiques entre individus et l'quation </p><p>(8) l'effet estim de la discrimination faite aux femmes. Dans le cas o ce sont les salaires de </p><p>hommes qui servent de rfrence, alors la dcomposition est la suivante: </p><p>ln !!!!</p><p>= !!(! !)..(9) </p><p>ln !!!!</p><p>= (!! !!)!) (10) </p><p>ln ! ln ! = !!(! !)- (!! !!)!(11) </p><p>2. . Dcomposition de Oaxaca : Extensions </p><p>La littrature dans le domaine s'est beaucoup inspire des travaux de Oaxaca et il existe bon </p><p>nombre de papiers proposant des extensions bases sur la dcomposition de Oaxaca. Fairlie </p><p>(2005) par exemple propose une approche choix discret de la dcomposition de Oaxaca, donc </p><p>o la variable dpendante est un ensemble discret. Il introduit une technique de dcomposition </p><p>la Oaxaca base sur des modles probit et logit et l'utilise pour estimer les causes de diffrences </p><p>entre races dans la possession d'ordinateurs. Bauer et Sinning (2010) par ailleurs proposent une </p><p>mthode de dcomposition base sur Oaxaca pour les modles tobit et l'appliquent l'estimation </p><p>des diffrences salariales bases sur le genre sur donnes allemandes. Aussi Koenker and Basset </p></li><li><p>(1978) ont utilis la rgression quantile pour dterminer limpact des variables sur toute la </p><p>distribution du revenu. Ils tendent la mthode de dcomposition dOaxaca et de blinder de la </p><p>moyenne tout les niveaux de revenue. Leur modle tait bas sur une estimation de la </p><p>distribution conditionnelle par rgression quantile. Cela leur a permit dobserver leffet glass </p><p>ceilling , cest dire que lcart est plus prononc pour les plus hauts revenus. Le prsent papier </p><p>se place dans le cadre le plus simple de la dcomposition d'Oaxaca afin d'estimer les dterminants </p><p>des diffrences salariales entre diffrents sous-groupes: d'une part entre hommes-femmes blanc, </p><p>et d'autres part entre hommes-femmes noirs. On utilise galement lExtension de Koenker and </p><p>Basset afin dobtenir la dcomposition de lcart salariale sur toute a distribution du revenu. </p><p>B. . Estimation </p><p>1. . Donnes </p><p>Le prsent travail utilise les micro-donnes amricaines appeles American Community Survey </p><p>(ACS): Public Use Microdata Sample (PUMS) collectes en 2006 par le Bureau du Recensement </p><p>du dpartement de commerce amricain. Les donnes publies par ACS sont de caractre social, </p><p>conomique et contiennent aussi des informations sur le logement. L'enqute est ralise sur tout </p><p>le territoire des tats-Unis et Porto-Rico. La base de donnes contient 2 969741 individus. Le </p><p>sous-chantillon d'intrt est constitu des travailleurs1 de 16 ans ou plus de race noire ou </p><p>blanche </p><p>Le salaire horaire moyen observ des hommes est plus grand que celui des femmes dans les deux </p><p>races. Le ratio homme-femme de salaire moyen est lgrement plus grand chez les blancs que </p><p>chez les noirs </p></li><li><p>2. . Spcification du modle </p><p> Variables explicatives </p><p> l'instar de Oaxaca (1975), une estimation des quations de salaires pour les hommes et les </p><p>femmes par race a t ralise. Dans ses travaux, Oaxaca a utilis les donnes de 1967. On se </p><p>propose de revisiter ses rsultats en utilisant une base de donnes plus rcentes. La mthode de </p><p>slection des variables de contrle est la suivante: </p><p> Une variable proxy pour l'exprience a t construite nomme "exprience potentielle" en </p><p>retranchant de l'ge du travailleur, son nombre d'annes d'ducation et 6 ans1. Une </p><p>hypothse implicite ici est que les individus travaillent directement aprs avoir complt </p><p>leurs tudes et que ces derniers commencent tudier partir de l'ge de 6 ans. </p><p>L'exprience au carr est galement introduite dans toutes les rgressions. La variable </p><p>ducation qui reprsente le nombre d'anne d'ducation a t construite (car absente de la </p><p>base) en utilisant le plus haut diplme obtenu (en effet il suffit de remplacer le plus haut </p><p>diplme obtenu par le nombre d'anne moyen pour l'obtenir). Il convient de souligner que </p><p>cette variable ainsi cre est un proxy car il y a des redoublements et les tudes ne se font </p><p>pas toujours de faon linaire. Une forme quadratique de la variable explicative </p><p>ducation a galement t introduite. Les autres variables explicatives sont des variables </p><p>binaires. </p><p> Le type du travailleur (class of worker) est une variable catgorielle. Des "dummies" ont </p><p>t construites pour chacune des catgories: travailleur dans "une entreprise but </p><p>lucratif", dans une "entreprise but non lucratif", "travailleur du gouvernement" et </p><p>"travailleur indpendant" (SELF EMPLOYED). Cette dernire modalit est la rfrence </p><p> On contrle aussi pour la difficult de travailler avec la variable difficulty working = 1 si </p><p>l'individu dclare avoir des difficults pour travailler. </p><p> Immigration est une variable qui vaut 1 si l'individu est un immigrant zro sinon. </p><p> Le statut marital du travailleur est pris en compte </p><p> Pour ce qui est de la rgion, nous construisons 4 dummies: NORTHEAST, </p><p>NORTHCENTRAL, WEST et SOUTH (rfrence). </p><p> 1 Cette mthode a galemnt t utilise dans Oaxaca (1973) et Akonji et pierret (2001) </p></li><li><p>Il faut noter que le problme de donnes manquantes n'a pas eu tre trait car pour les variables </p><p>considres, il n'y en avait pas. Un chantillon de 10000 individus a t tir de faon alatoire </p><p>pour effectuer les rgressions linaires et quantiles. Les valeurs quelques valeurs aberrantes (telle </p><p>que les revenus trs levs ont t gardes pour observer glass ceilling . </p><p>Il faut galement souligner quOaxaca avait ajout dautres variables. Notamment : </p><p> La variable du secteur d'activit est "industry" avec 18 modalits transformes en </p><p>variables binaires dont la modalit de rfrence est "vendeur dtaillant" soit RETAIL. </p><p> Quant au statut d'occupation, les modalits ont t regroupes selon la nomenclature de </p><p>l'occupation deux positions du U.S Census Bureau. On a ainsi pu crer 11 dummies </p><p>avec comme refrence "Sales occupations" </p><p> Part-time est une variable qui vaut 1 si l'individu travaille temps partiel et zro sinon. De </p><p>mme que la variable immigration, qui indique que si le travailleur est immigrant ou non </p><p> Enfin pour l'quation de salaire des femmes, la variable "Child born within the 12 past </p><p>months" a t ajoute et vaut 1 si la femme s'occupe d'un enfant d'au plus un an et zro </p><p>sinon. </p><p>La rgression linaire ont dabords effectue avec toutes les variables quOaxaca, puis avec les </p><p>variables cit en premire partie afin deffectuer la rgression quantile. </p><p>3. Stratgie d'estimation </p><p>Comme il a t mentionn auparavant, deux sries de rgressions ont t effectues, la premire </p><p>qui examine la discrimination homme-femme blanche puis homme-femme noire. Dans chacun </p><p>des cas, une dcomposition du diffrentiel salarial entre les groupes a t faite en considrant </p><p>toutes les variables explicatives cites dans un premier temps puis les autres variables. </p><p>Comme indiqu en haut, une estimation des quations de salaires a t faite dans un premier </p><p>temps. Et selon les quations (7) et (9), il n'y a pas de discrimination (D = 0) lorsque les </p><p>structures salariales sont les mmes. Il faut donc se rassurer que la structure des salaires homme-</p><p>femme blanc-noir est diffrente en faisant un test de Chow. </p><p>Considrons l'quation de salaire (2) pour deux sous chantillons (S1) et (S2) pour lesquels les </p><p>coefficients ne sont pas ncessairement les mmes on a: </p></li><li><p>ln ! = !! ! + ! (1) </p><p>ln ! = !! ! + ! (2) </p><p>Le test de Chow permet de tester l'galit des coefficients, l'hypothse nulle du test tant H0 : ! </p><p>= !, soit les deux groupes ont la mme structure salariale et dans ce cas pas de discrimination. </p><p>Les rsultats des tests sont consigns dans le tableau qui suit: </p><p>L'galit des coefficients a donc t rejete comme le montre ce tableau. Par consquent, nous </p><p>pouvons appliquer la dcomposition de l'cart de salaire comme dans Oaxaca. </p><p>C. Rsultats - Interprtation Cette section prsente les rsultats de nos rgressions linaires (puis les rgressions quantile la </p><p>mdiane) suivant nos premires et deuximes spcifications. La dernire considre comme </p><p>variables de contrle les caractristiques personnelles des individus. Alors que l...</p></li></ul>