Cours TEC suite

  • View
    2.495

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Cours TEC suite

Agora, salons, conversation

Les fonctions du langagePour mettre en vidence les diffrentes faons dont les humains font usage du langage, les rles exercs en communiquant sont mis en relief par les thoriciens.Inspir de Langue franaise Vision systmique. , par Gilles Lemire, p. 1 6

1

Le linguiste R. Jakobson montre que le message est spcifi dans sa nature par linsistance que lmetteur porte, soit sur ses propres affects(fonction motive), soit sur les signifis (fonction rfrentielle), soit encore sur le message particulier dans sa forme intrinsque (fonction potique), ou sur le destinataire (fonction conative /persuasive /imprative).

Les fonctions du langageListe selon JakobsonLa fonction de communication aussi appele fonction rfrentielleLa fonction expressiveLa fonction conativeLa fonction phatiqueLa fonction mtalinguistiqueLa fonction potique

3

La fonction de communicationLa fonction de communication englobe toutes les autres. Elle porte cependant surtout sur le contexte qui fait lobjet du message.ExemplesLe chien est carnivore.Sourire est le propre de ltre humain.Didier crit au tableau.

4La vise du contexte met en jeu la fonction dnotative (ou cognitive, ou rfrentielle); cest la reprsentation de Bhler. Grand dictionnaire de la langue franaise. Larousse. P. 2008

La fonction expressiveLa fonction expressive est centre sur le destinateur ou lmetteur; cest le rle des motions qui entre en jeu. ExemplesComme cest agrable de sentir la douceur de ce vent sur la peau.Je rougis de satisfaction.

5

La fonction conativeLa fonction conative permet de centrer la porte du message sur les effets produits chez le destinataire ou le rcepteur. Les ordres, les dfenses et les conseils en sont des illustrations.ExemplesFormez des quipes de travail.Entrez.Ne vous inquitez pas trop.

6

La fonction phatiqueLa fonction phatique sert manifester lorientation du message ou le prolongement du contact.ExemplesAll !coutez bien.Bonjour, il fait beau ce matin.

7Le contact (ou la connexion psychologique) entre interlocuteurs.Grand dictionnaire de la langue franaise, Larousse, p. 2008.

La fonction mtalinguistiqueLa fonction mtalinguistique est centre sur le code. Cest le discours sur le discours.Exemples Vaut mieux dire : Je me suis coup. que Je mai coup.Le mot le peut tre un dterminant ou un pronom.

8

La fonction potiqueLa fonction potique porte sur les structures du message lui-mme, ses structures exprientielles, interpersonnelles et textuelles.ExemplesNe me bois quavec les yeux et je mengagerai avec les miens.Jai un amour qui ne veut pas mourir,

9Les structures exprientielles rvlent lactivit langagire qui rend possible la construction des images mentales et la transposition de la ralit en ides. Langue franaise. Vision systmique, p. 7

Le linguiste R. Jakobson montre que le message est spcifi dans sa nature par linsistance que lmetteur porte, soit sur ses propres affects(fonction motive), soit sur les signifis (fonction rfrentielle), soit encore sur le message particulier dans sa forme intrinsque (fonction potique), ou sur le destinataire (fonction conative /persuasive /imprative).

La fonction phatique de prise et de maintien de contact avec linterlocuteur (canal) et la fonction mtalinguistique rgulatrice du code sont des fonctions auxiliaires. (Jakobson, 1896-1982), Essais de linguistique gnrale, Ed. de Minuit, 1963.

Cependant, il y a dautres lments dans le contexte extra-linguistique qui dterminent la forme linguistique du message: La situation: contact physique, visuel, sonore; communication unilatrale / bilatrale.Lintention: lmetteur veut-il persuader, dissuader, informer, juger,..?

A retenir:La fonction rfrentielle est la base de toute communication. Elle dfinit les relations entre le message et lobjet auquel il se rfre. Le message informe sur lobjet.Exemple: le temps est pluvieux aujourdhui.La fonction motive dfinit les relations entre le message et lmetteur qui lutilise pour exprimer son attitude, son opinion, son affectivit lgard de lobjet.Exemple: je dteste la pluie.

La fonction conative ou injonctive ou persuasive dfinit les relations entre le message et le rcepteur lintelligence et laffectivit duquel il sadresse. La communication a alors pour but dobtenir une raction du rcepteur. Cest une des fonctions majeures du message publicitaire.Exemple: Prenez votre parapluie.; profitez du beau temps!

La fonction potique ou esthtique est dfinie comme la relation entre le message et lui-mme: le message se vise lui-mme.Exemple: Aboli bibelot dinanit sonore. Stphane Mallarm.La fonction phatique a pour but daffirmer, de maintenir ou darrter la communication, de vrifier si le circuit fonctionne.Exemple: Mcoutez-vous? Nest-ce pas? baye-baye , au revoir!La fonction mtalinguistique vise dfinir le sens des signes qui risquent de ne pas tre compris du rcepteur. Le message porte sur le langage lui-mme.Exemple: Pluie est un nom commun.; vacuer, cest dire sortir

N.B. Ces diffrentes fonctions se trouvent mles en proportions diverses dans un mme message, lune ou lautre dominant selon le type de communication.

Exemple: je suis heureux que vous veniez demain voir mon exposition de tableaux la galerie universitaire!

Emotive conative rfrentielle

Reprez la(ou les) fonction(s) du langage dominante(s) dans les textes suivants. Justifiez.

QUELLE DECEPTION!Pas mal votre journal, mais quelle dception! Pas de mode, pas de cuisine, pas de dcoration . Je suis vraiment reste sur ma faim. M.B. (Marseille)

le Monde HebdomadaireParis Lindice gnral de la production industrielle franaise sest tabli 127 en mai au lieu de 131 en avril. Ce recul de quatre points rsulte, selon le ministre de lconomie, dune diminution de production dnergie et de celle de biens de consommation

A TOUS LES FRANAISLa France a perdu une bataille!Mais elle na pas perdu la guerre![]Voil pourquoi je convie tous les Franais, o quils se trouvent, sunir moi dans laction, dans le sacrifice et dans lesprance. Notre patrie est en pril de mort. Luttons tous pour la sauver!VIVE LA France!

Le Gnral De GAULLE, Appel du 18 juin 1940, Londres.