67
REP2400 Internet et relations publiques Bienvenue au cours Automne 2012

Intro rep2400 a12

  • View
    573

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Notes du premier cours REP2400 Internet et relations publiques ( Automne 2012)

Citation preview

Page 1: Intro rep2400 a12

REP2400 Internet et relations

publiques

Bienvenue au coursAutomne 2012

Page 2: Intro rep2400 a12

Source: La réputation de votre entreprise : est-que votre actif le plus stratégique est en danger ? Nathalie de Marcellis-Warin et Serban Teodoresco. Rapport Bourgogne, CIRANO, avril 2012 http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2012RB-02.pdf

Page 3: Intro rep2400 a12

Source: La réputation de votre entreprise : est-que votre actif le plus stratégique est en danger ? Nathalie de Marcellis-Warin et Serban Teodoresco. Rapport Bourgogne, CIRANO, avril 2012 http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2012RB-02.pdf

Page 4: Intro rep2400 a12

Source: Accelerating your Social Strategy to Performance (Jeremiah Owyang) 2012 http://fr.slideshare.net/jeremiah_owyang/expion-keynote-accelerating-your-social-strategy-to-performance

Page 5: Intro rep2400 a12

Plan du cours

Objectifs généraux

1) Initier les étudiants à l’écosystème du Web 2.0 et à ses répercussions sur les relations publiques en matière de plateformes, de canaux, de contextes et de contenus; (Phillips, Young, 2009) ;

2) Développer un regard critique sur les interventions de relations publiques et/ou de communications par le biais d’Internet et notamment des réseaux sociaux;

3) Comprendre la nature et l’impact des tensions entre les dynamiques de réseaux (horizontales) etles structures institutionnelles (verticales).

Page 6: Intro rep2400 a12

Plan du coursObjectifs spécifiques

S’approprier certains canaux de médias sociaux, particulièrement le blogue par le biais de la création et de la gestion de son propre blogue personnel;

Connaître et comprendre les tactiques d’écoute, de planification, de participation et de mesure des médias sociaux;

Faire des recherches efficaces et évaluer la pertinence et la crédibilité des sources;

Collaborer activement à l’élaboration de contenus stratégiques à travers certains canaux de communication, tout en tenant compte de la mission, des valeurs et des publics de l’organisation pour laquelle le ou la professionnel(le) œuvre.

Page 7: Intro rep2400 a12

Méthode pédagogique

Ce cours repose sur un enseignement de type magistral soutenu par des présentations multimédias. Par ailleurs, la participation des étudiants est souhaitée pour favoriser les échanges à propos des lectures et des contenus des séances de cours ainsi que le partage d’informations.

Lectures préparatoires

Des lectures préparatoires et hebdomadaires provenant de sites (documents divers en html, pdf ou PPT) et/ou de blogues sont accessibles à partir d’une liste de lecture électronique comportant des liens vers ces ressources. N.B. : Plusieurs textes sont en anglais.

Note de cours sur www.slideshare.net

Les présentations (notes de cours) sont généralement disponibles le jour du cours même ou le lendemain en format PPT ou pdf à partir du canal SlideShare : http://www.slideshare.net/lerouxpa

ou à partir d’autres canaux annoncés en classe, le cas échéant.

Vous y trouverez également le plan de cours ET la liste de lecture électronique (Section Documents dans SlideShare).

Page 8: Intro rep2400 a12

A

S’ouvrir un compte dans Slidesharepour télécharger les notes de cours et

pour y déposer votre essai personnel ou votre rapport de curation web

http://www.slideshare.net/lerouxpa

Page 10: Intro rep2400 a12

Évaluations1-Création d’un blogue et rédaction d’un billet hebdomadaire (minimum dix (10) billets de 250 à 500

mots chacun durant la session) entre la semaine du 18 septembre et celle du 18 décembre 2012. (Sujet libre et qui vous passionne : Internet, médias, culture, sport, économie, politique, histoire, mode, décoration, voyages, littérature, etc.). De plus, chacun des étudiants devra également commenter au moins cinq billets de l’un ou l’autre de ses collègues durant le trimestre.

(50%)

2-Rédaction d’un essai personnel (analytique) sur une technologie ou un phénomène de média social de votre choix. Cet essai doit contenir, mais sans s’y limiter, une ou plusieurs des

perspectives suivantes : historique, sociologique, culturelle, économique, politique. Votre essai doit contenir un minimum de 12 pages et un maximum de 20 pages, rédigé à double interligne. Il doit

également citer ses sources selon les règles de l’art et contenir bon nombre de références. OU

Rapport de curation web sur un sujet ou un enjeu de votre choix. Il s’agit donc de chercher et de sélectionner les meilleurs ressources abordant le sujet choisi et de commenter toutes ces ressources (pourquoi sont-elles les meilleures, d’après-vous ?). Ce travail répond donc à des exigences quantitatives et qualitatives. Toutes vos ressources (sites, blogues, billets, rapports, documents, etc.) doivent être accompagnées d’une perspective personnelle.

(25%)

Date de remise : mardi 30 octobre 2012 (copie papier et électronique+dépôt Slideshare)

3) Examen final : mardi 18 décembre 2012 (Questions à développement).

(25%)

Page 11: Intro rep2400 a12

Quelques exemples d’essais personnels2010/2011

Je tweet, tu m'informes,nous socialisons Danielle G.

http://www.slideshare.net/danielleguillemette

Le culte de la personnalité sur Facebook Andrée-Lynne J.

http://www.slideshare.net/AndreeLyne

Les blogueurs envahissent ’univers de la mode Karine L.

http://www.slideshare.net/Karinela/travail-session-karinelapare

L’utilisation de données recueillies à partir des sites de réseaux sociaux dans le cadre de

procédures judiciairesAriane B.

http://fr.slideshare.net/abergeronstonge

Web 2.0 et boulot: les réseaux sociaux ont-ils leur place au travail ?Alex Boyer

http://fr.slideshare.net/alexboyer/web-20-et-boulot

Page 12: Intro rep2400 a12

Partage de l’information

Outre votre blogue (qui sera connu de tous vos collègues) ainsi que de l’accès éventuel à votre essai ou à votre rapport de curation web

sur Slideshare, il est fortement conseillé de partager toute information que vous jugerez utile au cours, par le biais du canal Twitter.

Si vous n’avez pas déjà un compte personnel, il faudra alors en ouvrir un.

Ce partage d’information se fait par le biais du mot-clic (hashtag) #REP2400A12

Page 13: Intro rep2400 a12

Prochains coursCalendrier

BLOGUE

★ Impacts du blogue sur les médias et sur les affaires

★ Le Flogue et l’enjeu de la transparence

★ Études de cas

★ Trouver sa « niche »

★ Lancer son blogue avec le canal Blogger

(Google)

★ Le flux RSS

★ Blogue ou Vlogue ?

Page 14: Intro rep2400 a12

Quelques blogues étudiants 2010/2011

Guillaume Lachancehttp://www.lachanceguillaume.blogspot.com/

LipglossJunkie (Sanya Émond)http://sanyaemond.blogspot.com/

Les chroniques francophiles (Sylvain Lévesque)http://sylvain-levesque-montreal.blogspot.com/

Cameroun sur la toile (xyz...)http://camerounsurlatoile.blogspot.com/

Les éconos s’amusent (Cynthia Vallée)http://cynthiavallee.blogspot.ca/

Page 15: Intro rep2400 a12

Anonymité ? Exemple d’exception…

Page 16: Intro rep2400 a12

Vitrine de kate spade (New York, 19 août 2012)Garance Doré: http://www.garancedore.fr/

Page 17: Intro rep2400 a12

Enjeux de la recherche

★ Moteurs de recherche

★ Stratégies d’interrogation

★ Évaluation de l’information

★ Le Web dit invisible ou Web

profond (Bases de données

spécialisées)

★ Médias sociaux et recherche

★ Écueils de la personnalisation de

la recherche

Page 18: Intro rep2400 a12

La «curation»

★ L’enjeu de l’infobésité

★ Principes et critiques de la curation

★ Les outils d’agrégation et de curation

★ Création et éditorialisation

★ Curation pour la communication interne

et externe

Page 19: Intro rep2400 a12

Le phénomène Twitter

★ Micro-blogue

★ Recherche en temps réel

★ Réseautage et gestion de réputation

★ Impacts dans les médias et les entreprises

★ Études de cas

★ Applications diverses de Twitter

Page 20: Intro rep2400 a12

Source:Burson-Marsteller Social Media Check-up 2011http://www.slideshare.net/BMGlobalNews/bursonmarsteller-2011-global-social-media-checkup

Page 21: Intro rep2400 a12

Source:Burson-Marsteller Social Media Check-up 2012http://fr.slideshare.net/BMGlobalNews/b-m-global-social-media-checkup-2012-deck-13341217

Page 22: Intro rep2400 a12

Médias et réseaux sociaux

★ Catégories de réseaux sociaux et de publics

★ Facebook, LinkedIn et Google+

★ Études de cas

★ Autres joueurs du monde des

réseaux sociaux

★ API’s et amalgames (Mashups)

Page 23: Intro rep2400 a12

Source-image: http://www.buzzfeed.com/gavon/social-media-explained

Page 24: Intro rep2400 a12

Semaine d’activités libres Événement spécial conjoint

Certificats de publicité/relations publiques

Le mardi 23 octobre 2012 à 19h

★ Rencontre avec Deborah Kudzman

★Le cas Olivia’s Oasis et

Industries Lassonde

★Salle D-550 Pavillon Marie-

Victorin

Page 25: Intro rep2400 a12

Gestionnaire de communautés et

stratégies de médias sociaux

★Charte et politique d’utilisation des médias sociaux en entreprise

★ Plateformes, canaux et contextes

★ Risques et occasions

★ Vers une approche organisationnelle

soutenue par les RP ?

★ Gestionnaire de communautés

Page 26: Intro rep2400 a12

Monitoring et mesure des médias sociaux

★ Établir un poste d’écoute grâce aux agrégateurs et au RSS

★ Les 12 types de réputation à surveiller

★ Outils de monitoring et de

surveillance (gratuits et payants)

★ Des alertes Google à l’analyse de

sentiments (data mining)

★ Retour contre investissement ou

contre influence et intérêt ?

Page 27: Intro rep2400 a12

Relations avec les médias et les

blogueurs

★ Relations avec les blogueurs professionnels

★ Communiqués de médias sociaux

(SMR)

★ Mots clés et optimisation des

moteurs de recherche (SEO)

★ Communiqués vidéos (VNR)

Page 28: Intro rep2400 a12

Entreprise 2.0

★ Tensions entre structure institutionnelle et dynamique de réseaux

★ Entreprises et réseaux sociaux

★ Blogues d’entreprises

★ La question des wikis et autres

plateformes de collaboration

★ Mémoire de l’entreprise

Page 29: Intro rep2400 a12

Gestion de crise en temps réel

★ S’organiser sans l’aide d’une organisation (Shirky, 2008)

★ La crise provoquée

★ La crise fortuite

★ Études de cas : la crise Nestlé/Greenpeace de 2010

★ Retour sur le cas Olivia’s Oasis et Industries Lassonde (2012)

★ Cellule de crise de crise à l’aide des médias sociaux

Page 30: Intro rep2400 a12

Les enjeux d’identités, de statutset de pouvoir

★ Construction sociale et identités numériques

★ Le capital social

★ Problèmes éthiques

★ Le pouvoir social des médias

sociaux

★ La force des liens faibles

★ Conclusion du cours

Page 31: Intro rep2400 a12

La responsabilité sociale et le rôle des médias sociaux

★ Éco-blanchiment

★ Développement durable et réputation

★ Impacts des médias sociaux sur les

actions concrètes

★ Éco-communication

★ De l’agent de confiance à l’agent de

changement ?

★Atelier de préparation à l’examen

★ Conclusion du cours

Source du schéma du développement durablehttp://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Sch%C3%A9ma_du_d%C3%A9veloppement_durable.svg

http://commons.wikimedia.org/wiki/User:VIGNERON

Page 32: Intro rep2400 a12

Web 2.0D’un dépôt d’information

+ technologies de communication (Web

1.0) vers un espace de communication

symétrique

Transfert des savoirs et des conversations

intégrés dans: Blogues

Réseaux sociauxWikis

Sites de partage de contenus

Page 33: Intro rep2400 a12

Web 2.0Deux ouvrages qui font toujours école

Le Manifeste des évidences (Cluetrain Manifesto) Collectif paru en 2000

http://www.cluetrain.com/manifeste.html 95 thèses

« 1-Les marchés sont des conversations.»

« 43-Les entreprises qui n'appartiennent pas à une communauté du dialogue sont condamnées.»

«74- Nous sommes immunisés face à la publicité. Laissez tomber.»

Référence A+:

http://toughsledding.wordpress.com/2008/09/25/symmetrical-pr-meets-the-cluetrain-manifesto/ (Bill Sledzic)

Page 34: Intro rep2400 a12

La longue traîneThe Long Tail Why the Future of Business Is Selling Less of More

Chris Anderson, 2006

Culture de niches (produits et idées) et de la fragmentation des marchésLes produits en faible demande, ou qui n’ont qu’un faible volume de vente, peuvent collectivement représenter une part de marché égale ou supérieure à celle des best-sellers, si les canaux de distribution peuvent proposer assez de choix, et créer la liaison permettant de les découvrir. La longue traîne est un marché potentiel.

Longue traîne du marketing et de la publicité (Google fait plus de $$ avec l’ensemble de ses plus petits annonceurs qu’avec les gros)

Longue traîne de la vente (eBay, Itunes, Amazon). Les titres moins connus, pris ensemble, rapportent autant que les «hits»...

Longue traîne des hyperliens : votes de confiance et transfert de réputation

Longue traîne des consommateurs (contenus produits par ses usagers/UGC)

http://www.youtube.com/watch?v=UIREaBEEjn8

Références A+:

• http://www.clickz.com/clickz/column/2098809/crowdsourcing-user-generated-content

• http://fr.wikipedia.org/wiki/Longue_tra%C3%AEne

• http://www.michelleblanc.com/2008/01/24/anatomie-longue-traine/ (Michelle Blanc)

Page 35: Intro rep2400 a12

Exemple de longue traîneSource de l’image: http://blog.hubpages.com/2008/10/the-long-tail-of-hubpages/

Voir aussi Word Count dont la forme ressemble à la longue traîne: http://www.wordcount.org/main.php

How a 19-year-old student became one of the hottest political photographers in the [US] http://www.niemanlab.org/2012/09/how-a-19-year-old-student-became-one-of-the-hottest-political-photographers-in-the-country/

Page 36: Intro rep2400 a12

La classique Social Media Revolution 2011 (peu de différence avec 2012...)http://www.youtube.com/watch?v=3SuNx0UrnEo

Voir aussi The World of Social Media in 2011 - All The Statistics, Facts and Figureshttp://youtu.be/ETnLzLnuDco

Page 37: Intro rep2400 a12

Précisions sur le vocabulaireComment on interagit avec Internet ?

Plateformes (supports)

Ordinateur, portable, téléphone intelligent, tablette (e-book, iPad), télé, console de jeux, etc.

Canaux (moyens/outils d’information et de communication)

Sites Web et blogues, réseaux sociaux (Facebook, MySpace, LinkedIn), courriel, SMS, Microblogue (Twitter), sites de signets sociaux (Delicious), Wikis, etc.

Contextes (accès)

Maison, travail, voyages (aéroport),quel espace/temps ? interactivité aisée ?

Page 38: Intro rep2400 a12

Le 1e prisme de la conversation de Brian Solis et Jesse Thomashttp://www.briansolis.com/2009/03/conversation-prism-v20/

Page 39: Intro rep2400 a12

2e prisme de la conversation de Brian Solis et Jesse Thomashttp://www.theconversationprism.com/

Page 40: Intro rep2400 a12

Écosystème du Web 2.0: 2006

intersection entre information (sites traditionnels) et contenu social fait de commentaires et de partage

Types de publics

Page 41: Intro rep2400 a12

Écosystème du Web 2.0: 2010

intersection entre information (sites traditionnels) et contenu social fait de commentaires et de partage

Types de publics

Voir Mise à jour de Forrester 2011 (faite en 2012). Peu de différence....

Page 42: Intro rep2400 a12

Canaux du Web 2.0Les «plus»

Amalgames (mashups)Indexation (Tagging)

XML (RSS +Atom)

Mon blogue peut intégrer un vidéo de YouTube, des

images de Flickr, une présentation SlideShare,

un podcast, etc.

Page 43: Intro rep2400 a12

Canaux du Web 2.0Les «plus»

Amalgames (mashups)Indexation (Tagging)

XML (RSS +Atom)

Classification collaborativeMots clés choisis par moi

«Folksonomies» ou «Personomies»Structure de contenus sans l’aide

d’expertsRéférence A+:

E. Quintarelli/Folksonomies: Power to the People http://www.iskoi.org/doc/folksonomies.htm

O. Ertzscheid/Indexation sociale et folksonomies: le monde comme catalogue

http://www.slideshare.net/olivier/oe-abes-mai2008

Page 44: Intro rep2400 a12

Source: (Pearltrees) http://www.pearltrees.com/lerouxpa

Page 45: Intro rep2400 a12

Canaux du Web 2.0Les «plus»

Amalgames (mashups)Indexation (Tagging)

XML (RSS +Atom)

Flux (fils) RSS permet, par «abonnement», la rediffusion et la récupération de contenus dans une seule application (agrégateur), c.-à-

d. un poste d’écoute...

Modèle: Plusieurs-à-Un

Google ReaderNetvibes

(http://www.netvibes.com/fr)Yahoo Pipes

http://bibliotheques.wordpress.com/2009/04/22/yahoo-pipes-tutoriel-1/

Page 46: Intro rep2400 a12

La nouvelle géographie des médias selon Clay Shirky

• Importance de comprendre ce nouveau territoire pour quiconque veut transmettre un message.

• La crainte «d’irrégularités» dans les élections fédérales américaines de 2008.

• Surveillance citoyenne pour documenter des irrégularités potentielles.

• Respect de la démocratie

• http://videothevote.org

• Le capital social est plus important que le capital technologique.

Page 47: Intro rep2400 a12

La nouvelle géographie des médias selon Clay Shirky

• Avec l’appropriation populaire des médias sociaux (canaux), l’innovation se déplace dans toutes sortes de cercles.

• Notre époque représente la plus forte augmentation des moyens d’expression et de communication depuis les débuts de l’humanité.

• Quatre périodes dites révolutionnaires en médias

• La presse à imprimer

• Télégraphe/Téléphone (communication bidirectionnelle)

• Médias enregistrés (supports photos, son/disque, cinéma)

• Champs électromagnétiques (radiotélédiffusion par les ondes)

Page 48: Intro rep2400 a12

La nouvelle géographie des médias selon Clay Shirky

• L’asymétrie des «vieux» médias.

• Le média qui peut favoriser des conversations n’est pas en mesure de créer des groupes;

• Le média qui peut créer des groupes n’est pas en mesure de favoriser des conversations;

• Une conversation: un-à-un

• Pour s’adresser à un groupe: même message transmis par un média de masse (un-à-plusieurs).

• Internet (Web 2.0) premier média qui soutient à la fois (et en même temps) la formation de groupes et les conversations (plusieurs-à-plusieurs).

Page 49: Intro rep2400 a12

La nouvelle géographie des médias selon Clay Shirky

• Autres grands bouleversements:

• Comme l’ensemble des médias devient numérique (imprimés, cinéma, télévision ,téléphonie) l’internet devient le mode de transmission de tous ces médias... (tous se côtoient);

• L’Internet n’est plus seulement une source d’information mais un site de coordination...

• Ceux qui peuvent lire, voir et entendre les mêmes choses peuvent aussi s’en parler (en discuter).

• L’auditoire n’est plus qu’un consommateur passif mais peut être également un producteur actif. (Les même outils qui permettent de consommer permettent aussi de produire)...

• Voir: Mieux connaître Clay Shirky :

• http://patriceleroux.blogspot.com/2009/11/mieux-connaitre-clay-shirky.html

Page 50: Intro rep2400 a12
Page 51: Intro rep2400 a12

Les relations publiques à l’ère du numérique selon James Grunig

• On peut utiliser les «nouveaux médias» selon les quatre grands modèles des relations publiques

• Propagande (press agentry)

• Information publique

• Information bidirectionnelle asymétrique

• Information bidirectionnelle symétrique (modèle de l’excellence en RP où la conversation, la participation et le changement dans l’organisation prennent le dessus sur la persuasion)

• Source: The Shifting Paradigm of Public Relations Under Digitalization (J. E Grunig). Voir présentation PPT dans http://www.prconversations.com/?p=592

Page 52: Intro rep2400 a12

Anciens modèles de propagande

Page 53: Intro rep2400 a12

Voir aussi : 60 pubs inimaginables aujourd’huihttp://advertisingtimes.blogspot.com/2010/08/60-publicites-inimaginables-aujourdhui.html

Page 54: Intro rep2400 a12

Nouveau modèle de propagande 2.0...

Voir aussi Astroturfing: FTC + Reverb Communications (2010)http://www.reuters.com/article/idUS108605030220100827

Page 55: Intro rep2400 a12

Source: http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/200905/11/01-855539-bixi-blogue-et-bullshit.php(2009)

Page 56: Intro rep2400 a12

Modèle de l’information publique

Page 57: Intro rep2400 a12

Modèle bidirectionnel asymétrique

Page 58: Intro rep2400 a12

Modèle bidirectionnel symétrique

Page 59: Intro rep2400 a12

Les relations publiques à l’ère du numérique (2.0) selon James Grunig

• Que sont les relations publiques à l’ère du numérique ?

• Une fonction de messagerie ? (publications, événements, relations avec les médias, programmes de RP)

• Un soutien au marketing ? (par le biais du média acquis) Media Publicity

• Une fonction stratégique de gestion ? (basée sur la recherche pour une organisation apprenante et écoutante)

• Une fonction qui gère des relations ? (et non plus seulement des réputations) en soutien à d’autres fonctions tels le marketing et les RH ?

• Les deux paradigmes sous-jacents à ces questions

• Source: The Shifting Paradigm of Public Relations Under Digitalization (J. E Grunig). Voir présentation PPT dans http://www.prconversations.com/?p=592

Page 60: Intro rep2400 a12

Les relations publiques à l’ère du numérique (2.0) selon James Grunig

• Le paradigme symbolique (interprétatif)

• Comment les publics interprètent l’organisation ?

• Concepts clés: image, réputation, impression, message clé, marque (branding).

• On agit à tire d’intermédiaire entre l’organisation et ses publics par le biais de ces concepts.

• Voir la définition du mot Image dans le vocabulaire des RP du programme: http://www.fep.umontreal.ca/rp/vocabulaire/image.html

• On met l’accent sur le média acquis (relations avec les médias) et leurs «effets».

• Ces effets et ces impressions (impacts) sont mesurés sur le plan des représentations (mentales/cognitives) que les publics se font de l’organisation et sur leur signification. (Négociation des significations)

• Source: The Shifting Paradigm of Public Relations Under Digitalization (J. E Grunig), 2009. Voir présentation PPT dans http://www.prconversations.com/?p=592

Page 61: Intro rep2400 a12

Les relations publiques à l’ère du numérique (2.0) selon James Grunig

• Le paradigme de la gestion stratégique (comportemental/béhavioral)

• Les relations publiques sont parties prenantes des décisions stratégiques dans le but d’aider l’organisation à gérer ses propres comportements.

• Les relations publiques établissent des relations (ponts) avec les parties prenantes plutôt que des messages de médiation entre l’organisation et ses publics.

• On met l’accent sur divers types de communication bidirectionnelle symétrique dans le but de donner une voix aux publics, concernant les décisions de l’organisation, et pour faciliter le dialogue entre les deux.

• Les effets (impacts) sont mesurés sur le plan d’un changement de comportement (Négociation du comportement)

• Source: The Shifting Paradigm of Public Relations Under Digitalization (J. E Grunig). Voir présentation PPT dans http://www.prconversations.com/?p=592

Page 62: Intro rep2400 a12

Les relations publiques à l’ère du numérique (2.0) selon James Grunig

• Selon Grunig, les deux grands paradigmes (symbolique/interprétatif et stratégique/comportemental) coexistent depuis toujours en relations publiques et sont encore pratiqués aujourd’hui.

• À vrai dire, ils sont même en «compétition» quant à l’avenir même des RP.

• MAIS...

• Pour profiter pleinement du nouvel écosystème de l’ère numérique (2.0), les relations publiques doivent adopter (favoriser) le paradigme stratégique/comportemental.

• Les plateformes et canaux du Web 2.0 facilitent l’adoption de cette approche.

• Efficacité des organisations-Établissement des relations-Réduction des conflits

• Source: The Shifting Paradigm of Public Relations Under Digitalization (J. E Grunig). Voir présentation PPT dans http://www.prconversations.com/?p=592

Page 63: Intro rep2400 a12

Les relations publiques à l’ère du numérique (2.0) selon James Grunig

• Le paradigme stratégique/comportemental est vu comme une approche cruciale en relations publiques dans un monde numérisé et global.

• Managériales et stratégiques

• Intégrées aux autres fonctions mais non sublimées

• Symétriques et diverses

• Éthiques et globales

Source:

The Shifting Paradigm of Public Relations Under Digitalization (J. E Grunig). Voir présentation PPT dans http://www.prconversations.com/?p=592

Page 64: Intro rep2400 a12

Six piliers de l’influence

Six pillars of influence (David Armano)http://darmano.typepad.com/logic_emotion/2011/01/the-six-pillars-of-influence.html

Page 65: Intro rep2400 a12

La pyramide de la crédibilitéSource: La réputation de votre entreprise : est-que votre actif le plus stratégique est en danger ? Nathalie de Marcellis-Warin et Serban Teodoresco

Rapport Bourgogne, CIRANO, avril 2012 http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2012RB-02.pdf

Page 66: Intro rep2400 a12

Sources des images

• Source des images

• Cointreau ( Le journal Illustré, France 1938) Numérisée

• Camel (Fonds Philip Morris, US) via webarchive.org Numérisée

• Image Facebook http://lifeinthenhs.files.wordpress.com/2009/02/facebook.jpg

• Twitter http://www.resonancepartnership.com/wp-content/uploads/2009/04/twitter-bird-2-300x300.jpg

• Monitoring http://www.interactiveinsightsgroup.com/blog1/how-to-search-the-social-web-ultimate-toolkit/

• Planification http://www.marketingcharts.com/

• Relations avec les blogueurs http://farm3.static.flickr.com/2113/2331134163_6d322f2b14.jpg

• Entreprise 2.0 http://geekandpoke.typepad.com/geekandpoke/enterprise_20/

• Tactiques émergentes http://tdesmazures.wordpress.com/2009/12/17/catch-up-radio/

• Enjeu: Identités et statuts http://www.yellowwood.org/socialcapital.htm

• Enjeu: Pouvoir http://www.freedigitalphotos.net/images/view_photog.php?photogid=721

• Responsabilité sociale http://www.lsigroup.org/images/csr/csr.jpg

• Gestion de crise : http://www.greenpeace.org/international/campaigns/climate-change/kitkat/

Page 67: Intro rep2400 a12

Merci de votre attention• Patrice Leroux

[email protected]

• http://twitter.com/patriceleroux

• http://patriceleroux.blogspot.com/