Langue et didactique

  • Published on
    26-Jun-2015

  • View
    1.501

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Courso para la preparacin del concurso-oposicin de profesores de lengua francesa de enseanza secundaria.

Transcript

<ul><li> 1. 1 Rafael del Moral LA DIDACTIQUE ET LAPPRANTISSAGE DES LANGUES Madrid, 2002 </li></ul><p> 2. 2 11. volution de la didactique des langues 1.1. Les origines 1.2. Les principes 1.3. volution 2. Tendances actuelles dans la didactique du franais langue vivante 2.1 La mthodologie directe 2.1.1. Dfinition 2.1.2. Les origines 2.1.3. Organisation interne Structure La mthode directe La mthode orale La mthode active La mthode interrogative La mthode intuitive La mthode imitative La mthode rptitive 2.1.4. volution 2.2. La mthodologie active 2.2.1. Les principes 3. 3 2.2.2. La mthodologie active et la mthodologie directe 2.2.3. volution 2.3. La mthodologie audiovisuelle 2.3.1. Origine et principes 2.3.2. La mthodologie audio-orale 2.3.3. La mthodologie audio-visuelle et la mtho- dologie directe 2.3.4. volution 3. Lapproche de la communication. 3.1. La comprhension orale 3.2. La comprhension crite. 3.3. Lexpression orale. 3.4. Lexpression crite. Aide Mmoire Bibliographie 4. 4 Les mthodes constituent des donnes relativement per- manentes, parce qu'elles se situent au niveau des objectifs techniques inhrents tout enseignement des langues vi- vantes (faire accder au sens, faire saisir les rgularits, faire rpter, faire imiter, faire rutiliser ...) Les mthodo- logies en revanche sont des formations historiques relati- vement diffrentes les unes des autres, parce qu'elles se situent un niveau suprieur o sont pris en compte des lments sujets des variations historiques dterminantes tels que: - les objectifs gnraux, parmi lesquels, dans le cas de l'enseignement scolaire, la priorit peut tre donne l'ob- jectif pratique, ou au contraire aux objectifs culturels et formatifs; - les contenus linguistiques et culturels, o l'on peut par exemple privilgier la langue parle ou la langue crite, la culture artistique ou la culture au sens anthropologique...; - les thories de rfrence, en particulier les descriptions linguistiques et culturelles, la psychologie de l'apprentis- sage, la pdagogie gnrale, qui voluent au cours de l'his- toire; - et les situations d'enseignement: les rythmes scolaires, le nombre d'annes de cours, d'heures d'enseignement par semaine, d'lves par classe et l'homognit de leur ni- veau, leur ge, leurs besoins et leurs motivations, la for- mation des professeurs, etc., qui peuvent varier considra- blement d'une poque l'autre. 5. 5 Parmi les mthodes, les diffrentes mthodologies effec- tuent donc des choix, dfinissent des hirarchisations, or- ganisent des articulations dotes d'une certaine originalit et d'une certaine cohrence. La mthodologie directe, par exemple, s'oppose la mthodologie antrieure, la tradi- tionnelle, par l'utilisation systmatique de la mthode di- recte (qui lui a donn son nom), de la mthode orale et de la mthode active, qui elles trois en constituent comme le "noyau dur". Mais on retrouve ces trois mthodes com- bines diffremment dans les deux mthodologies sui- vantes, la mthodologie active (du nom de la mthode ac- tive qui devient alors prioritaire) et la mthodologie au- diovisuelle (du nom des auxiliaires autour desquels elle ralisera l'intgration didactique). 6. 6 1. volution de la didactique des langues 1.1. Les origines. Historiquement, la premire mthodologie d'enseignement des langues modernes s'est calque sur la mthodologie d'enseignement des langues anciennes. L'enseignement du latin et du grec a constitu pendant longtemps l'essen- tiel de l'ducation donne aux jeunes. Dans les classes de grammaire, le procd de mmorisa- tion/restitution (apprentissage par cur en tude ou la maison puis rcitation en classe) a conserv une impor- tance primordiale pendant trs longtemps, tant pour les morceaux choisis et les rgles de grammaire avec leurs exemples que pour le vocabulaire. Celui-ci n'tant pas re- group par thmes (la famille, le corps humain, les sai- sons, les poids et les mesures, etc.) comme cela se fera plus tard, mais uniquement sur critres formels, soit pro- prement lexicaux (ce sont les familles des mots consti- tues partir des racines ou de procds de drivation ou de composition communs) soit grammaticaux (listes des prpositions de lieu, des adverbes de manire, adjectifs ou substantifs prsentant la mme rgularit ou irrgularit morphologique ou syntaxique, etc.) 1.2. Les principes C'est partir des cours de grammaire (enseignement thorique et traductions d'application) que vont pro- gressivement se constituer les premiers manuels de langues trangres, d'abord par la rduction et la gradation 7. 7 des contenus grammaticaux, et ensuite par adjonctions successives, de part et d'autre de ce noyau initial que cons- tituent les mthodes de la grammaire et de la traduction, en amont de textes suivis d'exercices supplmentaires crits et oraux (ces derniers consisteront trs souvent en une reprise par oral des exercices crits de traduction). Le noyau dur de l'enseignement thorique de la grammaire s'affaiblissant ainsi dans les grammaires d'enseignement, et leurs exercices de plus en plus nombreux et varis finissant par viser non plus la simple application des rgles, mais une vritable assimilation des formes lin- guistiques au moyen de leur remploi combinatoire, c'est la primaut de la mthode grammaire/traduction qui est finalement remise en cause au terme d'une volution in- terne que prpare donc l'avnement de la mthodologie directe avec un certain nombre d'volutions internes fon- damentales: a) Donner une certaine priorit la mthode orale. b) Faire basculer le centre de gravit de la leon de la rgle ou du paradigme grammatical au texte. c) Approche directe de la langue sans passer par l'in- termdiaire de la traduction. 1.3. volution Ce n'est pas facile de dresser un bilan de la mthodologie traditionnelle d'enseignement. D'abord parce que sa mise en oeuvre historique s'tale sur une priode trop longue, revt des formes trs varies et subit une volution qui la mne jusqu'aux frontires de la mthodologie directe. Et aussi parce que l'historien ne dispose actuellement que de peu de donnes qui lui permettent d'apprcier dans quelle mesure, de quelle manire et avec quels rsultats une telle volution s'est inscrite dans les pratiques de classe effec- tives. 8. 8 Si la Mthodologie Traditionnelle scolaire a fini par dispa- ratre dfinitivement des pratiques d'enseignement dans les annes 1960 (plus tt Madrid, plus tard en province), ce ne sera pas exactement sous la pousse des mthodo- logies audio-orale et audiovisuelle: c'est la modification du contexte d'enseignement scolaire des langues vi- vantes qui permettra simultanment la disparition de la Mthode Traditionnelle ainsi que le succs de ces nou- velles mthodologies. 2. Tendances actuelles dans la di- dactique du franais langue vi- vante 2.1. La mthodologie directe 2.1.1. Dfinition L'expression mthode directe finira par s'imposer pour dsigner l'ensemble de la mthodologie qui prconisait la nouvelle mthodologie en l'opposant systmatiquement la mthodologie traditionnelle fonde sur gram- maire/traduction. Ce principe direct ne se rfre pas seu- lement un enseignement des mots franais sans passer par l'intermdiaire de leurs quivalents espagnols, mais aussi l'enseignement de la langue orale sans pas- ser par l'intermdiaire de sa forme crite, ainsi qu' ce- lui de la grammaire sans passer par l'intermdiaire de la rgle explicite; autrement dit, la mthode directe vite: a) le dtour par la langue maternelle, b) le dtour par l'orthographe. c) le dtour par des rgles de grammaire superflues. 9. 9 2.1.2. Les origines La mthodologie directe s'impose dans un labyrinthe des causes, des sources ou encore des influences qui ont prsi- d la naissance, la vie et la postrit. En voil quelques unes: 1. Nouveaux besoins et nouveaux objectifs, dus l'insuf- fisance et l'inadquation des rsultats obtenus par la m- thodologie existante. 2. Le contexte politique et ducatif, puisque toutes les techniques et mthodes visent favoriser dans l'enseigne- ment scolaire l'activit personnelle de l'lve. 3. La professionnalisation du corps enseignant, par la cration des diplmes. 4. L'volution interne de la mthodologie traditionnelle et la propre rupture avec la mthodologie traditionnelle scolaire. 5. Le succs de la mthode naturelle selon laquelle: - l'lve accde au sens directement, en mettant en relation les sons qu'il entend avec les objets qu'on lui montre, les gestes et les expressions de ses proches; - l'lve apprend parler en parlant; le moteur de cette ac- tivit est le besoin, l'intrt ou le plaisir; - l'lve apprend en imitant, avant mme de les com- prendre, les sons produits par ses proches. - les formes linguistiques se gravent dans l'esprit de l'lve grce une audition et un remploi permanents et inten- sifs. 6. La nouvelle psychologie, tout particulirement en psy- chologie de l'enfant, qui va provoquer dans l'enseignement scolaire un profond mouvement de rnovation pdago- gique. Ce mouvement entrane toute une srie de cons- quences qui constituent autant de nouveaux principes p- dagogiques. (prise en compte des capacits, des besoins et 10. 10 des intrts de l'lve; gradation cohrente des contenus lexicaux; progression des contenus grammaticaux du con- nu l'inconnu, du concret l'abstrait, du simple au com- pliqu et du particulier au gnral). 7. La phontique pratique ou descriptive qui est l'tude des articulations et de la diction d'une langue. 2.1.3. L'organisation interne Structure Il est intressant, pour dcrire la cohrence interne de la mthodologie directe, de le faire partir des principales mthodes qu'elle met en oeuvre et de leur relations rci- proques qu'on peut voir dans le schma suivant: coller photocopie avec le schma La mthode directe A l'origine, l'expression mthode directe dsigne l'en- semble des procds et des techniques permettant d'viter le recours l'intermdiaire de la langue de d- part dans le processus d'enseignement / apprentissage. Cette expression a fini par dsigner l'ensemble de la m- 11. 11 thodologie, non seulement parce qu'elle permettait de l'opposer toutes les formes de la mthodologie tradition- nelle, mais aussi parce que c'est l'interdiction de l'utilisa- tion de la langue maternelle des lves que fonde relle- ment la mthodologie directe en tant que mthodologie nouvelle, parce qu'elle l'oblige inventer de nouveaux procds et techniques de prsentation (la leon de choses, l'image), d'explication (la mthode intuitive) et d'assimila- tion (exercices lexicaux et grammaticaux en franais) des formes linguistiques. L'objectif est d'amener l'lve s'exprimer directe- ment, sans traduction mentale, c'est--dire, selon l'expres- sion couramment utilise, penser directement en langue trangre Ch. Schweitzer donne la dfinition suivante: "La mthode directe est celle qui enseigne les langues sans l'interm- diaire d'une autre langue antrieurement acquise. Elle n'a recours la traduction ni pour transmettre la langue l'lve, ni pour exercer l'lve manier la langue son tour. Elle supprime la version aussi bien que le thme." Elle va amener les mthodologues imaginer de nouveaux exercices d'entranement grammatical de type direct, que l'on retrouvera dans tous les cours de langue jusqu' nos jours. La mthode orale L'expression mthode orale dsigne ici l'ensemble des procds et des techniques visant la pratique orale de la langue en classe. Il s'agit plus exactement d'une m- thode audio-orale, les productions orales des lves consti- tuant principalement dans la mthodologie directe une raction aux sollicitations verbales du professeur. Le livre n'est qu'un aide-mmoire pour l'lve; il ne saurait pr- tendre remplacer la parole vivante du matre qui est 12. 12 l'me de l'enseignement. Cela se justifie par la ncessit d'assurer en premier lieu la matrise de la prononciation. La mthode active Elle renvoie l'homologie entre la fin et les moyens de l'enseignement. Les langues sont un exercice d'activit; parler est un art: il est donc important de faire agir, c'est-- dire de faire parler l'enfant ds le premier jour. Il s'agit de transformer les connaissances mortes en une pratique vivante, de substituer un savoir un pouvoir La mthode active sert justifier toute une srie de procds, de tech- niques et de mthodes, comme: la mthode interrogative, la mthode intuitive, la dmarche intuitive en grammaire, l'appel l'activit physique de l'lve, par les dramatisa- tions, etc. Une fonction essentielle de la mthodologie ac- tive est celle de mettre en place trois grands principes de toute la pdagogie moderne, savoir: - la motivation (l'activit personnelle doit tre provoque par l'intrt); - l'adaptation (des contenus et des mthodes aux int- rts); - et la progression (du connu l'inconnu, du facile au dif- ficile, du simple au complexe, du concret l'abstrait). La mthode interrogative Elle s'articule aux trois mthodes fondamentales, directe, active et orale: en classe, les questions orales, en franais, du professeur sollicitent en permanence l'attention et les rponses orales des lves directement en franais. Ce qu'il faut viter, dans l'exercice de conversation, c'est la monotonie; il faut empcher aussi qu'il ne dgnre en une leon apprise par cur. Rien n'est plus contraire l'esprit de cet exercice que le livre de conversation, qu'on fait redire machinalement l'lve, de manire que la 13. 13 question prvue amne toujours la rponse prpare d'avance. La mthode intuitive C'est la mthode qui dans la Mthodologie Directe permet l'enseignement direct du franais par les recours aux ca- pacits d'intuition des lves eux-mmes (mthode ac- tive). Le mot intuition en vient ainsi dsigner de manire trs large la facult que possde tout lve d'oprer des associations directes -sans passer par l'intermdiaire de sa langue maternelle - entre le franais et la ralit, soit mon- tre aux yeux, soit suggre l'esprit, soit voque en langue trangre en s'appuyant sur sa comptence linguis- tique dj acquise. A chacun de ces modes d'accs la ralit trangre cor- respondent trois types diffrents d'intuition: l'intuition di- recte (pratique principalement dans la premire priode); l'intuition indirecte (qui s'exerce sur la ralit ou sa repr- sentation figure, grce des procds comme le geste, la mimique, l'intonation ou les mouvements); et l'intuition mentale (Avec l'aide des mots qu'il sait, nous suggrons l'lve la vision de choses loignes, d'actes possibles.) La mthode imitative. Selon laquelle l'lve apprend en imitant constamment, avant mme de les comprendre, les sons produits par ses proches. Cette mthode imitative pose aux mthodologues directs le problme de la place et du rle de la rptition intensive et mcanique. L'apprentissage phontique est conu comme une sorte de gymnastique des organes, o l'on attaque l'un aprs l'autre les diffrents problmes de prononciation. Les "mots types" ou les "phrases types" serviront a rectifier l'erreur toutes les fois que la mme difficult se prsentera. Chaque leon apprendre, chaque 14. 14 texte de version, avant d'tre donn, doit tre lu haute voix. La mthode rptitive Pour les mthodologues directs, on comprend en devi- nant, on...</p>