Les publications scientifiques f.piron

  • Published on
    21-Jul-2015

  • View
    692

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Les publications scientifiques deux points de vue, deux systmes de valeursSalon des publications tudiantes

    Florence Piron, Universit Laval, fvrier 2015

    Ce(tte) uvre est mise disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

  • Prliminaire : Science ou recherche?Comment distinguer entre science et recherche?La recherche scientifique, cest le processus de fabrication des connaissances au sein de linstitution scientifique, impliquant des acteurs, des organisations, des lieux et objets, une certaine culture de travail, etc. Une publication scientifique, cest la trace publique et prenne dun processus de recherche particulier, sous la forme dun texte (en gnral, un article publi dans une revue scientifique).La science, cest lensemble de tous les textes ainsi produits et publis. Une science, cest un ensemble de textes qui se citent et se rpondent de gnration en gnration et qui sont enseigns ceux et celles qui se forment cette science.

  • La publication scientifiqueElle a pour but et fonction de rendre publics les rsultats dune rflexion ou dun travail de recherche, la plupart du temps dans un article publi dans une revue savante.Objectifs conventionnels de la publication : Partager et diffuser des rsultats dun projet de rechercheContribuer la connaissance et tre utile pour les travaux des pairs venir (collaboration scientifique) Eviter aux autres de refaire des recherches dj faites.Un idal : le communisme. Selon larticle classique de Robert Merton (1942) sur lthos de la science, la science, produit de la collaboration de gnrations de chercheurs et chercheuses, est un hritage commun, si bien quelle ne devrait appartenir personne et ne jamais tre tenue secrte. Aujourdhui : lidal de la science comme bien commun, lidal des communs de la connaissance.MAIS avec la professionnalisation de la recherche scientifique, la publication est aussi devenue un moyen dvaluer les carrires de chercheurs, les revues scientifiques et mme les universits (le facteur dimpact, la bibliomtrie, les palmars, etc.).

  • Extraits de The normative structure of science , Robert Merton (1942)

  • La publication : Un enjeu et non une activit de routineLa publication est devenue, par ce fait :un enjeu politique et thique : comment circule-t-elle? Auprs de quel public? un enjeu industriel : comment combiner publication scientifique et secret industriel ?un enjeu conomique : comment la financer? Des diteurs scientifiques but lucratif (Elsevier, Sage, Wiley, etc.) font actuellement des taux de profit trs levs en publiant des textes financs par des fonds publics que les bibliothques doivent payer une deuxime fois en sabonnant leurs revuesun enjeu professionnel : elle est essentielle la carrire scientifique, mais quel est son impact? (qualit ou quantit?)

  • Des options, des valeursQui dit enjeu dit options et choix possibles. Deux idaux-types :Un modle conventionnel dominant notre monde universitaire, combinant de manire plus ou moins heureuse lethos scientifique selon Merton et lconomie marchande du savoir qui vise la valorisation de la recherche, cest--dire la mise en march des connaissances et des publications. La science ouverte, sur laquelle je travaille notamment travers le projet SOHA : La science ouverte comme outil collectif du dveloppement du pouvoir dagir et de la justice cognitive en Hati et en Afrique francophone (http://scienceetbiencommun.org).Sources de ma rflexion : lectures, discussions, mais aussi enqute sur les pratiques de publication lUniversit Laval (2014).

  • La publication : tape finale dune rechercheScience conventionnelle- Publier les rsultats dun recherche sous la forme dun article scientifique dans une revue qui pratique lvaluation par les pairs en esprant tre cit par de nombreux collgues/pairs- Laisser la revue le soin de la publicit et de la diffusion de larticle- Risques : Le faire seulement pour ajouter une ligne son cv, ce qui entraine de la surpublication et labus de pouvoir des directeurs et directrices de thse qui imposent leur nom sur les textes de leurs tudiants ou tudiantesScience ouvertePublier, oui, mais surtout diffuser et partager ses publications : Mettre son article sur le web et en libre accs si la revue ne le fait pas (voir les possibilits plus loin)Lui donner une licence cc-by ou cc-by-sa qui permet la rutilisation du texte ou des donnes (voir plus loin)Utiliser les rseaux sociaux pour le faire connatreRdiger des billets de blog pour le rsumer et le rendre plus accessibleMettre en ligne les ppt, les confrences qui sy rapportent

  • La prparation de larticleScience conventionnelleChoisir une revue bien cote ou trs lue, peu importe la langue (mais cest souvent langlais), sa pratique ou non du libre accs et son statut lucratifUtiliser le modle canonique de larticle : problmatique, question de recherche, mthodologie, rsultats, conclusionLe rdiger en MS Word, double interligne, puis souffrir sur la bibliographie si on nutilise pas de logiciel appropriLenvoyer la revue ou quelques personnes pour des commentairesScience ouverteChoisir une revue en libre accsChoisir un lieu de publication accessible aux parties prenantes du projet (sujets de recherche ou contribuables qui financent la recherche)Sortir du modle canoniqueRdiger le contenu sur un fichier en ligne pour recevoir des commentaires pendant lcriture, viter les V-23 (version 23) et sans se soucier du formatagePartager larticle largement ds quil est peu prs termin et lamliorer avec les commentaires des lecteurs (ex: ArXiv)Le formater et lenvoyer une revue pour le faire davantage connatre

  • Lcriture scientifique comme genre littraireScience conventionnellecriture scientifique canonique destine donner une image de scientificit : criture impersonnelle (au nous, sans motion, centre autour dune seule question et une seule discipline)Du jargon et des passages incomprhensibles pour faire autorit (Foucault)Des notes de bas de page Une longue bibliographieMentions des sources de financement et des conflits dintrtsScience ouverteDiffrents types dcriture sont possibles, seuls ou mlangs: au je, plus ou moins autobiographique, descriptive, potique, politique, etc.Diffrents lieux de publications possibles : article dans une revue, billet de blog scientifique, billet sur les rseaux sociaux, livre en accs libre, etc.Davantage dimages, de la vido, des cartes conceptuelles, de linfographie pour visualiser des bases de donnesDes hyperliens vers des bases ou des ensembles de donnes, des rfrences bibliographiques, des sites ou des organisations dont le texte parle : des textes hypertextuels

  • Les logiciels pour rdigerScience conventionnelleUtiliser la suite Microsoft Office (un logiciel propritaire, cest--dire qui appartient une firme qui ne partage pas le code source et qui vend ses produits) Envoyer ses textes par courriel en pice jointeFaire ses bibliographies dans Word

    Science ouverteUtiliser des logiciels libres, les meilleurs parce que plus de gens y travaillentChoisir Libre Office plutt que Word, Firefox plutt quExplorer, Thunderbird plutt que Outlook, etc.Pour crire en ligne, utiliser overleaf.com, Authorea, Google doc, framapad, hackpad, etc.Utiliser des plateformes collaboratives libres pour y dposer les textes et discuter et changer avec les collgues ou le public (wiki, google doc, framapad, issuu, etc.)Utiliser Zotero pour grer les rfrences bibliographiques et les citations et les partagerApprendre crer et grer un blog ou les rseaux sociaux pour publiciser son texte et en dbattreNe pas avoir peur des technologies numriques, apprendre coder, ne pas dpendre des webmestres

  • Rfrences bibliographiquesScience conventionnelleFiches individuelles de lectureEndnote (logiciel propritaire) : fiches bibliographiques lectroniquesNe pas partager ses rfrences ailleurs que dans larticle publiScience ouverteUtiliser Zotero.org Application Web libre et gratuite qui permet de collecter des rfrences, dimporter les pdf, de slectionner les citations dposer dans son manuscrit, puis de gnrer les bibliographies dun seul clic sous nimporte quel format (comme Endnote) capacit de crer des collections de groupe ouvertes ou fermes : chacun peut puiser dans les rfrences rassembles. Ces collections deviennent des biens communs! Trs utile pour un Centre de recherche, un dpartement, une revue (demander aux auteurs de puiser dans Zotero pour simplifier ldition des bibliographies)

  • valuation scientifiqueScience conventionnellevaluation par les pairs en double aveugle Jugement port sur larticle par des pairs experts, comme garantie de sa scientificitFailles du systme : ghostwriting, fraudes, donnes truques, erreurs, corruption des revues : un systme faillible qui laisse passer des articles truqus.Science ouvertevaluation ouverte avec historique de larticle (exemple : le EMBO journal publie avec chaque article tout son processus dvaluation, incluant les avis)valuation post-publication (le texte est publi et les valuateurs sont invits y rpondre)valuation ouverte tous (tout internaute peut discuter du texte accessible en ligne)= des exprimentations rcentes, valuer

  • Exemple dun article du EMBO Journal : le transparent process

  • Les citationsScience conventionnelleLe facteur dimpact dune revue, qui ne repose que sur la mesure des citations entre les articlesCalcul qui nvalue pas si cest une citation qui critique ou qui encense larticle cit!Science ouverteLa mtrique alternative (altmetrics) qui prend en compte en plus les tlchargements et les partages sur les rseaux sociaux

  • Droit dauteur : de nombreuses peurs et fausses croyancesScience conventionnelleCroire ( tort) que toutes les revues exigent la cession du droit dauteurOublier que lauteur a toujours des droits moraux sur son texte, mme sil a t pay pour lcrireNe pas oser diffuser, publiciser ou mettre en libre accs ses propres travaux de peur de faire quelque chose dillgal ou de dplaire aux revues commercialesAux Etats-Unis, dposer des brevets sur tout, mme sur une ide, dans lespoir de tirer profit de la commercialisation et par crainte de se faire voler cette possibilit de profitSe dsintresser de la question : une indiffrence troublante de nombreux chercheurs qui ne savent pas sils ont sign ou non une entente avec la revue qui les publie.

    Science ouverteTout auteur dun texte a le droit de librement donner une licence ouverte son texte, sans demander de permission : Creative commons Cette famille de licence autorise la diffusion, la reproduction et la rutilisation dun texte dans la mesure o lauteur est nomm Favorise la diffusion et le partage du savoir Considre que la science est un commun qui appartient la socit, tous, la diffrence dune uvre dart dont vit lartiste (et encore)

  • Publier en libre accs : Deux VOIES POSSIBLES Publier Dans des revues en libre accsVoie doreRevues en libre accs de plus en plus nombreuses (10278)Reprables dans le Directory of Open Access Journals (DOAJ)Environ 25% font payer des frais aux auteurs (APC) : attention, drive possible et revues prdatrices la vigilance simpose.Ncessit dun support public pour ces revues, par exemple de la part des bibliothquesLogiciels libres qui servent de structures de base des revues en ligne et partage des services dvaluation entre des revues

    Mettre son article en libre accs, peu importe la revueVoie verteUn dpt institutionnel est une archive ouverte cre par une universit et gre par la bibliothque. On y dpose une copie du contenu de larticle ds quil est accept.Les DI peuvent accueillir bien plus que les articles : chapitres, rapports, confrences filmes, etc. Ils sont interoprables et moissonnables par des moteurs de recherche comme Isidore ou Google scholar.The Directory of Open Access Repositories OpenDOAR : une immense base de donnes darticles en accs libre ne pas confondre avec les rseaux sociaux scientifiques privs vocation commerciale comme Research Gate, Academia ou Mendeley.UN LIEN ENTRE REVUES DE LA SCIENCE CONVENTIONNELLE ET LIBRE ACCS : Sherpa/Romeo prcise les politiques ditoriales des revuesLes revues autorisent en gnral ce dpt qui leur fait de la publicit; elles imposent parfois un embargo

  • 6 ides fausses sur le libre accsLa seule faon de mettre en libre accs les articles valus par les pairs est de les publier dans des revues en accs libre. NON : la voie verte permet de le faire, grce au dpt institutionnel.Toutes les revues en accs libre font payer les auteurs. NON, cest une petite minorit (25% en 2015)Dans cette minorit de revues, la plupart des frais de publication demands sont pays par les auteurs eux-mmes. NON, ils sont pays par les subventions de recherche.Publier dans une revue commerciale payante empche toute perspective de libre accs, et donc de plus grande circulation et diffusion. NON, il existe la voie verte.Les revues en accs libre sont de moindre qualit. NON, a na rien voir, mme sil y a des revues prdatrices en libre accs.Lobligation de mettre ses publications en accs libre est une atteinte la libert universitaire de choisir notre lieu de publication. NON, la voie verte permet de choisir la revue quon veut.Tires dun article de Peter Suber, 21 octobre 2013, The Guardian, International Open Access week

  • Devenir diteur scientifiquePourquoi et comment crer une revue ou une maison ddition?Faire valoir un domaine de recherche, un thme, une manire daborder un domaine qui ne sont pas reprsents dans le milieu de ldition scientifiqueSadresser un nouveau publicDonner une chance de se faire publier de nouveaux auteurs (les tudiants et tudiantes)Des logiciels libres sont tlchargeables gratuitement pour crer des revues (Open Journal System, Annotium pour Wordpress, Lodel)

  • Mettre en ligne et en libre accs les archives imprimes dune revueUn dfi majeur pour les revues peu finances. Quelles solutions?Ce qui est long et parfois coteux sans bnvolat : scanner les revues page aprs page Donc commencer par essayer de retrouver les fichiers pdf auprs de limprimeur ou de lditeur.Copier la table des matires et lintroduction sur le site de la revue, puis dposer les pdf dans une plateforme de diffusion comme Issuu et faire un lien webDemander aux auteurs de dposer une copie de leur article dans leur dpt institutionnel et ajouter ce lien webEn sciences sociales, proposer ces archives au site Les Classiques des sciences socialesDemander lappui de votre bibliothque universitaire

  • Exemple 1 de publication ouverte : Citoyennes et Femmes savantes

  • Des livres ouverts et participatifsExistent en 4 formatsPDF, Epub, Kindle (sur Amazon) et en format imprimAccessibles en libre accs sous forme de cyberlivre (site web, chaque chapitre tant une page web)Raliss avec le logiciel Pressbooks (technologie Wordpress) : le cyberlivre est gratuit, les pdf et epub reviennent 100$ par livre (parfois des rabais). Impressions dans une boutique de micro-dition (5 6$CAD par livre)En vente au profit dune cause : Association science et bien commun et Accs savoirs, la boutique de sciences de lUniversit LavalOfferts dans les projets de sociofinancementFemmes savantes, femmes de science : le d...

Recommended

View more >