Magazine Poly HIVER 2012 VOL.9 - No 1

  • Published on
    20-May-2015

  • View
    1.087

  • Download
    4

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Numro de fvrier du magazine publi par Polytechnique Montral. Avec un dossier spcial sur les besoins en ingnieurs de l'industrie des jeux vido, une entrevue avec le philosophe et thicien Bernard Lapierre, des portraits de diplms et des actualits de la recherche, de l'enseignement et de la vie tudiante Polytechnique.

Transcript

  • 1. pOlY LE MAGAZINE DE POLYTECHNIQUEMONTRAL HIVER 2012VOLUME 9NUMRO 1 RECHERCHE / RACTEuRS SOuS CONDITIONS GRAND DOSSIER / Jeux vido, une industrie ExTRMES pOuR uN NOuvEl AvENIRfriande dingnieurs ENSEIGNEMENT / NERGTIquE Pour une Pratique thique du gniePoste publications no de convention 41074519.

2. CHEZ FRIQUE, IL Y A TOUT UN MONDE QUI VEILLE VOS INTRTS LE MEILLEUR DES DEUX MONDES POUR VOTRE REER ET VOTRE CELI Des services nanciers denvergure mondiale Une entreprise taille humaine Quelle que soit lheure du jour, quelque part,FRIQUE est une organisation de quelquun veille vos Fonds FRIQUE. premier plan dote de la structure, des De Montral Tokyo. De Londres Chicago.mcanismes de contrle et des services De Louisville San Francisco. Vos Fondsque vous tes en droit dattendre dune FRIQUE ne dorment jamais, grce desinstitution nancire de calibre mondial. quipes de gestion de portefeuille tries Mais cest aussi des gens. Prs de vous. sur le volet, partout dans le monde, leursTout un monde, votre monde, qui veille analystes, leurs rseaux. vos intrts. Les Fonds FRIQUE sont offerts aux ingnieurs et diplms en gnie, leurs familles et leurs entreprises. INVESTISSEZ DANS UN REER OUUN CELI FRIQUE ET DCOUVREZUN MONDE DE DIFFRENCES www.ferique.com/video Les Fonds FRIQUE : il y a un peu de gnie l-dedans.1-800-291-0337 > Placements > Planification de la retraite > Fiscalit > Succession > Assurances > Gestion des risques > Finances personnellesNote: Un placement dans un organisme de placement collectif peut donner lieu des frais de gestion et dautres frais. Les ratios de frais de gestion varient dune anne lautre. Veuillez lire le prospectus avant deffectuer un placement. Les organismes de placement collectif ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendementpass nest pas indicatif de leur rendement futur. Les Fonds FRIQUE sont distribus par Placements Banque Nationale inc., titre de Placeur principal, et par Services dinves-tissement FRIQUE. Les Fonds FRIQUE payent des frais de gestion Gestion FRIQUE lui permettant dassumer les frais de conseillers en valeurs, de mise en march et dedistribution des Fonds FRIQUE ainsi que les frais dadministration du grant des Fonds FRIQUE. Chaque Fonds FRIQUE assume ses propres frais dexploitation. Les FondsFRIQUE sont sans commission lorsquun porteur de parts souscrit par lentremise de Placements Banque Nationale inc. ou de Services dinvestissement FRIQUE ; certainsfrais de courtage pourraient toutefois tre exigibles si la souscription se fait par lentremise dun courtier indpendant. 3. pOlYLe MagaZine deSOMMAIREPoLYteChnique MontraLHIVER 2012 VOLUME 9Vol. 9, n 1 Hiver 2012NUMRO 1Poly est publi trois fois paran par la Direction des affairesinstitutionnelles et secrtariatARTICLESgnral de Polytechnique.Il est distribu gratuitementaux diplms, aux membres dupersonnel, aux tudiants et auxpartenaires de Polytechnique.Grand dossier 6Tirage Jeux vido, une industrie friande dingnieurs26 000 exemplairesditionService des communications etdu recrutementRdactrice en chefpoint de vue 11Chantal CantinUn secteur en pleine formeComit ditorialCarl-ric Aubin, ValrieBlisle, Chantal Cantin,Jean Choquette, Diane deChamplain, Hlne Bnteau portrait 12de Laprairie, Catherine Flors,Lina Forest, Annie Touchette Robert Panet-Raymond, Prix Mrite 2011 de lADPRecherche et coordinationCatherine FlorsRdactionValrie Blisle, Catherine profil 14Flors, Danielle Ouellet,Virginie Ferland, Tania Lhomme aux 53 brevetsTrottier-PrusseRvisionJohanne RaymondStphane Batigne Recherche 16 En recherche, priorit lthique 16PhotosYves Beaulieu (couverture),Yves Beaulieu, Denis Bernier, 18 Racteurs sous conditions extrmes pour un nouvel avenir nergtiqueNormand Desjardins, FerlandPhoto, Jorge Martinez, Poly-Photo, Polytechnique MontralEnseignementDirection artistique et 20 Pour une pratique thique du gnie20conception de la grille22 Caractriser le besoin et le milieu rcepteur avant de mettregraphiqueAvion Rougeen uvre un projetOnt collabor ce numroLAssociation des Diplms dePolytechnique, la Fondationde Polytechnique et laStages23Direction de la recherche et de Stages : un systme pour simplifier la vie des employeurslinnovation de PolytechniqueLe genre masculin est utilissans discrimination dans leseul but dallger le texte. pleins feux sur la relve24ISSN 1712-3852 Marie-Ange de Boutray, Prix tudiant 2011 de lADPReproduction autorise avecmention de la source.Abonnement gratuit :Magazine PolyPolytechnique Montral vue dailleurs25Service des communications etdu recrutement Regard tourn vers lEstC.P. 6079, succ. Centre-villeMontral (Qubec) H3C 3A7Tl. : 514 340-4915communications@polymtl.caBULLETIN 17 / Cours du Centre de formation continue 27 / Association des Diplms de PolytechniqueI F I C AT I 30 / a bouge Poly RT32 / Fondation de Polytechnique O CE N 34 / Agenda a le C m b pus dura 4. 99% gnie1% aluminiumRIO TINTO ALCAN ET POLYTECHNIQUE : UN ALLIAGE SOLIDERio Tinto Alcan, un leader mondial de lindustrie de laluminium, multiplie les gestesconcrets afin de contribuer un meilleur futur pour la collectivit. En sassociant Polytechnique, il souhaite souligner le dynamisme de cet important partenaire pourle dveloppement technologique et conomique qubcois.ALCAN-111118645-Ann.Poly.indd 120/01/12 15:22 5. DITORIAl Dans le domaine du gnie, lthique demeure et demeureraun enjeu de taillePolytechnique, un incubateurgnral du Qubec New York) la dingnieurs pourbarre du bureau de la campagne tripar- les jeux vido tite de financement de PolytechniqueLindustrie du jeu vido occupe une Montral, HEC Montral et lUniversitplace enviable au Canada avec des re- de Montral. De toute vidence, vouscettes de 1,7 milliard de dollars et prs entendrez parler de cette campagne dansde 16 000 emplois directs, selon lAsso-les mois et les annes venir.ciation canadienne du logiciel de diver-tissement. Le Qubec nest pas en reste,En terminant, jai le grand plaisir deloin de l, avec plus de 70 % de lindus- vous dvoiler, chers lecteurs, la nou-trie canadienne qui sy concentre avecvelle image de marque de Polytechniquedes entreprises comme Ubisoft, Electro- Montral. Plus audacieuse, elle reposenic Arts, Warner Bros, etc. videmment, sur nos acquis prcieux avec une toucheune main-duvre crative, comptente d originalit.et bilingue est prise par ces entreprises. Cette origina-Polytechnique, avec ses programmes de lit est notam-baccalaurat en gnie logiciel et gnie ment vhiculeinformatique, contribue cette relvepar les petitstechnocrative. Un dossier de fond bien carrs de couleurs aligns la droitetoff sur lindustrie du jeu vido lireou la gauche de notre emblme, vo-en page 6.quant la symbolique des couleurs de nospavillons Lassonde, du magma jusquauAu cours de lanne 2011, lthique a t ciel. Rappelons quen 2005, ces pavillonsun sujet dactualit dans de nombreux ont t les premiers btiments universi-reportages touchant les projets ding- taires canadiens obtenir la certificationnierie et de construction au Qubec.LEED Or.Dans le domaine du gnie, lthique de-meure et demeurera un enjeu de taille.Je ritre mes remerciements tous nosPolytechnique a dailleurs mis en place annonceurs qui contribuent, par leurdes cours dthique applique obliga- prsence publicitaire, la diffusion dutoires dans tous ses programmes de bac- magazine Poly. Votre apport est prcieux.calaurat. Une initiative unique dansles coles de gnie au Canada. Pour enBonne lecture !connatre davantage, lisez lentrevueavec M. Bernard Lapierre la page 20.Chantal CantinRdactrice en chefCe dbut danne 2012 marque larri-ve de M. John Parisella (ex-dlgu 6. GRAND DOSSIER Notre programme attire des tudiantsquon peut qualifier de technocratifs. pR STEvEN CHAMbERlAND, DIRECTEuR Du DpARTEMENTDE GNIE INfORMATIquE ET DE GNIE lOGICIElJEux vIDO, uNE INDuSTRIEfRIANDE DINGNIEuRSPAR CATHERINE FLORsLindustrie du jeu vido se portetrs bien. Avec un march mon-dial valu aujourdhui 70,4milliards de dollars et 105 mil-Chamberland, directeur du Dpartement rire dans le milieu. Notre programmeliards de dollars en 2015, le sec-de gnie informatique et de gnie logicielattire des tudiants quon peut qualifierteur engrange des revenus qui de Polytechnique Montral. Autour de technocratifs. Ils se prparent r-dpassent dornavant ceux dudes grands et plus petits studios, on soudre des dfis trs techniques, certes,cinma. trouve un rseau dentreprises connexes,mais comprennent les enjeux plus ar-qui offrent des services et des logiciels tistiques lis la cration dun jeu. IlsAu Canada, cette industrie affiche desspcialiss, comme les moteurs de seront capables de collaborer avec lesrecettes de lordre de 1,7 milliard de dol- jeux et les modeleurs 2D et 3D. Leconcepteurs du jeu, les scnaristes, leslars et compte prs de 16 000 emploisdveloppement de toute cette galaxie, directeurs artistiques, les modeleurs,directs. Son taux de croissance annuelprivilgi par des politiques fiscalesetc. , souligne le Pr Chamberland.devrait atteindre 17 % au cours des deuxincitatives, est stimul par lexistenceprochaines annes, selon lAssociationdun important bassin de main-duvre Le talent cratif des tudiants trouvecanadienne du logiciel de divertisse- comptente, crative et bilingue. galement sexprimer au sein dement. Plus de 70 % de cette industrie Poly{Games}, la socit techniquese concentre au Qubec, o elle a cr pOlYTECHNIquE, uNE SpCIAlI-consacre la cration de jeux vido.3 040 emplois au cours des deux der-SATION ad hoc Au bACCAlAuRAT Ce mme talent se fait connatre horsnires annes. Et sa tte de pont est sans Polytechnique, les programmes defrontires : chaque anne, une quipe deconteste Montral, qui accueille unebaccalaurat de gnie informatique et dePolytechnique participe la comptitionsoixantaine de studios, dont de grandsgnie logiciel participent la formation Virtual Fantasy, une des comptitionsnoms tels quUbisoft, Electronic Arts oude cette main-duvre recherche. Entudiantes les plus courues dEuropeWarner Bros.particulier, la concentration Multimdiadans le domaine de la ralit virtuelle Montral reprsente un cosystme offerte en gnie logiciel, une spcificitet des technologies convergentes, du-remarquable pour le secteur dude Polytechnique, sadresse directement rant le salon annuel Laval Virtual, enjeu vido , explique le Pr Stevenaux tudiants qui se destinent faire car- France. Le dfi consiste dvelopper6 pOlY / Hiver 2012 / Volume 9 / Numro 1 7. en 30 heures ininterrompues une appli- ronnements virtuels, lintelligence artifi- des interfaces etde dboguer. Jai mmecation en 3D en temps rel et interac- cielle, les systmes de capture du mouve- eu loccasion de crer des animations. Cetive sur un thme impos. Lquipe dement et les moteurs de jeux. Les projetsfut une exprience fantastique, trs ins-Polytechnique a si souvent rafl la pre- confis aux tudiants de la concentration tructive. Jai beaucoup aim lenvironne-mire place la comptition depuis lesMultimdia sont ancrs dans lunivers ment de travail, latmosphre dcontrac-huit dernires annes quelle est dor-du jeu vido et permettent aux tudiantste et louverture desprit qui rgnentnavant considre comme lquipe den connatre les dfis. Par exemple, dsdans lentreprise, cela favorise la crati-battre .leur deuxime anne, on leur demandevit , tmoigne Karla Michelle Abrego, de dvelopper un jeu vido dans le cadreune jeune diplme qui a fait un stageLa qualit de la formation offerte du projet intgrateur. En troisime an- chez Ubisoft en 2009.Polytechnique est reconnue par lin- ne, ils doivent en faire lvolution surdustrie, qui plbiscite les comptencesune tablette lectronique , dclare le Pour un tudiant, nous recevons entechniques pointues des tudiants, ainsi Pr Chamberland. moyenne trois offres de stages. Ubisoft,que leur capacit travailler en quipe.Electronic Arts, Behaviour Interactive, Nous formons de futurs ingnieurs trs Lorsque vient le moment deffectuer les Eidos et beaucoup dautres fontaguerris, notamment en production du stages obligatoires prvus dans leur pro- rgulirement appel nos stagiaires, etlogiciel: de la spcification des exigences gramme, les tudiants nont aucune dif- il est frquent quun stage se termine la validation et la vrification du logi-ficult trouver une entreprise pour les avec une offre demploi , rvle tienneciel en passant par sa conception et saaccueillir et se voient confier des projets Beauregard, coordonnateur au Serviceralisation. Ils matrisent les diffrents intressants. Au dpart, mon mandatdes stages et du placement.aspects logiciels et sont galement ne prvoyait que de la programmationlaise avec les interfaces, les applications de scripts. Cependant, assez rapide-de graphisme et danimation 2D et 3D,ment, jai t en mesure dexcuter desde mme quavec la physique des envi-tches de Level Designer, de modifier >>> Hiver 2012 / Volume 9 / Numro 1 / pOlY 7 8. GRAND DOSSIERJeux vido, une industrie friande dingnieursuN IMpORTANT bESOIN DE MAIN-commente tienne Beauregard. Lesaccole aux jeunes programmeurs. CestDuvRE entreprises sont la recherche de pro- encore plus vrai en ce qui concerne lePour les futurs diplms, de belles pers- grammeurs, de designers, de chargs recrutement dtudiantes, qui brillentpectives dembauche se dessinent de projet, de spcialistes en recherche par leur raret dans les programmes delhorizon, comme lindiquent les chiffres et dveloppement, en production degnie informatique et de gnie logiciel.fournis par lAssociation canadienne du logiciels ou encore dintgrateurs pour Nous multiplions les initiatives pourlogiciel de divertissement. Celle-ci es-adapter des jeux diffrentes plates-les attirer dans nos programmes, maistime que si, actuellement, 60 % des en- formes. Mme les ingnieurs avec un cela reste difficile. Celles qui auraient letreprises du secteur sont la rechercheprofil plus strictement informatique, bon profil prfrent souvent se dirigerde nouveaux diplms de programmescomme les analystes-programmeurs et vers les sciences de la sant , constatede multimdia comme celui offert les spcialistes de bases de donnes, sontSteven Chamberland.Polytechnique, cette proportion devrait trs demands. atteindre 77 % dici 2013. Selon la mmePourtant, les tudiantes qui choisissentsource, les grands studios ou ceux de Le risque existe toutefois que le besoindtudier en multimdia ont toutes les CHARlES bEAuCHEMIN, PO 1994, GNIE LECTRIQUE, DIRECTEUR DE LINGNIERIE CHEZ EA MObILEtaille moyenne embaucheraient chacungrandissant dune main-duvre de qua-occasions de sy panouir. Aujourdhuiquelque 25 nouveaux diplms en 2013. lit dbouche sur une pnurie, avec latudiante la matrise, Fanny Lalonde,Plus du tiers des emplois crs seront en menace de freiner le dveloppement de diplme du baccalaurat en gnieprogrammation.lindustrie au Qubec. Cest ce qui sest logiciel, concentration Multimdia, seproduit Vancouver, o staient concen- souvient : Jai choisi dtudier spcifi- Polytechnique, les statistiques de pla- trs un certain nombre de studios il y aquement Polytechnique parce quellecement refltent parfaitement le dyna-un...