Jean pierre petit_ovni_et_pouvoir

Embed Size (px)

DESCRIPTION

dg

Text of Jean pierre petit_ovni_et_pouvoir

  • 1 Les OVNIS et le pouvoir J.P.Petit, ancien directeur de recherche au CNRS Novembre 2013 Jppetit1937@yahoo.fr

    Jai t sollicit mis octobre par la chane Plante, qui souhaitait me voir participer une mission de 52 minutes en TV, sur le thme les OVNIS et le pouvoir. Jai donn mon accord de principe. Une journaliste a pris contact et nous avons eu plusieurs changes. Mais il est vident que mon intervention ne pourrait constituer quune partie de ce document. Il faut bien laisser la parole aux autres et prsenter des documents darchives. Comme il y a quand mme pas mal de choses dire, jai pens quil serait opportun denregistrer une interview en radio, dune heure, avec le concours de Bob, qui a aussitt accept cette proposition et qui a t en outre daccord pour que ce document complmentaire puisse tre mis gratuitement la disposition des internautes-tlspectateurs. Ainsi ceux-ci pourront avoir accs de pans de ce sujet qui nauraient pas pu tre retenus par les ralisateurs du document Plante, faute de temps. Cet enregistrement a donc t effectu aujourdhui lundi 28 octobre et sera coutable gratuitement partir du 11 novembre 2013, en mme temps que sera positionn ce document crit, sur le site de lmission, transcription tu texte, plus ajouts. Commenons par voquer le versant amricain : Dans laprs guerre le phnomne ovni, dj prsent pendant la seconde guerre mondiale ( les Foo fighters ) sintensifie partir de lanne 1947. Les deux super-puissances, USA et URSS, se demandent alors, chacune de leur ct, si cest lautre qui envoie les ovnis. On dispose dun document de 1000 pages, obtenu au titre du Freedom Act, dans les annes soixante dix, se rfrant au dossier ovni. Ces documents sont videmment abondement biffs coup de marker, ces traits supprimant rfrences des lieux ou des personnes. Mais un de ces documents voque clairement une rencontre entre espions des deux camps, les remarques des deux parties pouvant se rsumer : - Nous ? Mais on croyait que ctait vous qui envoyiez ces trucs chez nous ! Trs vite, le gouvernement amricain sinterroge : - Ces ovnis constituent-ils une menace pour les USA ? On connat lpisode de Roswell, en Juillet 1947. Il faut rappeler que, du fait que cette base constitue le point dattache du 509 escadron de bombardement, quip de B-29 arms de bombes nuclaires, cela avait de quoi susciter linquitude.

  • 2 Je ne vais pas mtendre plus longuement sur les trs nombreux incidents qui ont maill cette priode de limmdiat aprs guerre. Il est intressant ce sujet, de se rfrer louvrage publi en 1997 par le colonel Philip Corso, intitul the Day After Roswell. Que lon accorde foi ou non la faon dont lauteur nous prsente sa version des faits, ce qui est retenir cest son attitude idologique, qui pourrait reflter lattitude gnrale des militaires amricains de lpoque, et ventuellement encore celle de ceux qui sont en poste aujourdhui. On trouve dans le livre des phrases trs types comme : - Les OVNIS sont une menace, ils sont hostiles. La preuve cest quils senfuient ds

    quon tente de les approcher, signe que leurs intentions ne sont pas claires. Le gnral Trudeau demande Corso de faire du retro-engineering pour dvelopper des armes afin de se dfendre contre ces envahisseurs. Etc. ... Dans une interview vido donne sur la fin de sa vie, Corso dira : - Je pouvais difficilement esquiver la demande du gnral Trudeau, de tenter de crer des armes partir dinformations, de donnes rcupres partir du dossier OVNI, sous peine de manquer aux engagements que javais pris en devenant militaire. Il ira jusqu crire : - Nous ntions pas srs de pouvoir opposer aux extraterrestres des armes efficaces. Mais en accumulant un stock suffisant darmes nuclaires, nous pouvions esprer leur rendre la vie suffisamment difficile pour les inciter retourner do ils venaient. On reste confondu devant une btise nave aussi fabuleuse, qui rejoint celle dun Ronald Reagan, intervenant lONU pour dire que si une menace extraterrestre se profilait, elle nous trouverait, toutes nations confondues, au coude coude pour faire face cette agression. Comment imaginer faire jeu gal face des gens capables, comme ce fut le cas en 1967, Maelstrm, sur le site des missiles Minuteman installs au Dakota du Nord, deffacer distance des coordonnes de tirs de N missiles, sans abmer le hard et le soft des ordinateurs qui avaient pour fonction de piloter ces engins, au point que ceux-ci, questionns sur le plan informatique, rpondaient aux spcialistes nous voulons bien nous envoler, porter notre cargaison de mort. Mais nous ne savons plus sur quelles cibles ... En 1973 lastronome Allen Hynek fonde le CUFOS ( Center for Ufos Study ). Ce centre est situ Evanston, Illinois. Je peux apporter mon propre tmoignage. En 1976 je participe un colloque organis par Hynek. En arrivant, je mattends ce que le CUFOS soit un vritable centre de recherche, bourdonnant comme une ruche. Dception : a nest un minuscule deux-pices o la secrtaire dHynek gre les confrences du matre. Le colloque lui-mme est une caricature. Hynek a pourtant cr des badges , un timing avec des coffee breaks. Mais le contenu des communications est indigent. Hynek lui-mme nest quun petit professeur dastronomie, sans grand savoir scientifique. A

  • 3 lpoque o je participe ce colloque, la mode est dj de tenter de relier le phnomne ovni quelques phnomne relevant du paranormal.

    Allen Hynek Jentends des propos comme : - Quand quelquun est tmoin du phnomne, il faut au plus vite rechercher sil

    nexiste pas quelque adolescent prpubre proximit, qui sont les plus enclins crer des phnomnes paranormaux. Dautres intervenants prsentent des photos peuples de taches que personne navait vues au moment de la prise du clich. Et tout lavenant. Avec mon approche rsolument nuts and bolts, je dnote au sein de ce groupe, et ma communication agace visiblement Hynek, dautant plus que lintervenant suivant, un Texan, dira - Que ce Franais continue. Ce quil raconte est trop intressant. Je lui cde mon temps de parole. Hynek tient un mini-journal dont le nom est : International ufo reporter. Il publie des rubriques comme lovni du mois, etc. Tout cela me parait indigent. Mme impression vis vis de son Collge Invisible, impression qui se trouvera renforce quand japprendrai plus tard que le Franais Claude Poher est cens faire partie de ce groupe de scientifiques de haut niveau. En 1947 la CIA est cre, qui supplante les pouvoir du FBI, et est le signe dune puissante action de renseignement sur le plan international.

  • 4 Pendant un demi-sicle le debunking est de rgle. Des gens deviennent des matres en lart de rduire toute observation dovni une illusion, une confusion. Tout y passe : plantes, comtes, phnomnes mtorologiques, feux-follets ... Aux Etats-Unis, le leader de ce mouvement de debunking est sans conteste Philipp Klass. La fiche Wikipedia en langue anglaise est beaucoup plus riche que la version franaise. Sy rfrer. http://en.wikipedia.org/wiki/Philip_J._Klass Klass occupe une position de choix en pouvant publier ses articles dans une revue dont il est le principal diteur : Aviation Week and Space Technology, laquelle jouit dune forte audience au sein du milieu engineering amricain. Il animera le Committee for Skeptical Inquiry. Un prix Klass sera mme attribu chaque anne, dont bnficiera celui qui aura exerc son sens critique avec le plus dacuit. Nous verrons plus loin quun authentique physicien des plasmas, directeur de laboratoire, lAmricain Peter Sturrock, jouera aussi un rle trs actif dans ce mouvement denfumage, trs organis. Lors de la visite que javais faite aux USA, loccasion du colloque ovni organis par Allen Hynek en 1976 javais vainement tent de le rencontrer. Javais, en tentant nouer un contact, remis Hynek, lattention de Sturrock, un mmoire o javais consign mes premires ides, concernant les arodynes MHD discodaux . Mais cest lui-mme qui vint ma rencontre, Aix-en-Provence, quelques annes plus tard. Parfaitement au courant des ides que je proposais, grce ce rapport, quHynek lui transmit il put sen retourner aux USA, rassur, ayant vrifi que je ne bnficiais daucune aide et ne disposais daucuns moyens de recherche au plan franais. Dans cet aprs-guerre la prise scientifique sur le phnomne ovni reste trs limite. Mais aux USA en 1952 on invente lappareil photo Videon, deux objectifs pour prendre des spectres, quip dun film de 35 mm et destin lUS Air Force.

    En 1960-1961 jaurai loccasion de voir de mes propres yeux lAvrocar au James Forrestal Center de Princeton University, New Jersey, USA. Cest une simple machine effet de sol, trs peu performante, invente par lAnglais Frost.

  • 5

    Lavrocar, 1961

    Jusquaux annes deux mille, les Amricains vont opter rsolument pour le debunking. Ce nest qu partir de cette poque quune nouvelle politique, celle de la dsinformation active sera mise en uvre. Jy reviendrai plus loin.

    Passons la France. La France, comme tous les autres pays du monde, a son lot dobservation dovnis, de petits hommes verts. Robert Gallet 73-74 ministre des armes, interview par le prsentateur de TF1 Jean-Claude Bourret, lui dclare que le sujet ovni est digne dintrt. Dclaration qui fait, lpoque, forte impression. Tout bascule en 1975. Cette anne-l je publie un note aux Comptes rendus de lAcadmie des Sciences de Paris, intitule convertisseurs MHD dun genre nouveau,