Consommer local : un phénomène global ?

  • View
    75

  • Download
    5

Embed Size (px)

Text of Consommer local : un phénomène global ?

  1. 1. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? AVRIL 2015
  2. 2. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par Parce que derrire ce qui peut parfois tre peru comme un phnomne de mode un peu agaant se retrouvent de nombreux enjeux lis notre consommation daujourdhui et de demain, comme les questions de la traabi- lit des produits, de scurit alimentaire, du dveloppement durable ou encore de limpact conomique de la consommation. Quest-ce que le locavorisme ou consommer local ? Quel est le poids conomique de cette tendance de consommation en France aujourdhui ? Quelles sont les filires? Quelles sont les limites ? DOSSIERPOURQUOI ON EN PARLE ?
  3. 3. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par DOSSIER Eric Birlouez Ingnieur agronome et sociologue Etienne Mercier Co-Directeur du Dpartement Opinion, IPSOS LES EXPERTS Jrme Kohn Directeur du Centre rgional de valorisation et dinnovation agri- cole et alimentaire Ile-de-France Jean-Franois Huet Charg des partenariats et des alliances locales E.Leclerc Jean-Louis Cazaubon Vice-Prsident de lAssemble Perma- nente des Chambres dagriculture / Prsident de la Chambre dagriculture de Midi-Pyrnes Marine Desorge Charge de mission alimentation auprs de lassociation nationale de dfense des consommateurs et usagers CLCV > LINTGRALIT DES INTERVIEWS SUR ECOSOCIOCONSO
  4. 4. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par QUEST-CE QUE LE CONSOMMER LOCAL ?
  5. 5. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DE ERIC BIRLOUEZ Eric Birlouez - Ingnieur agronome et sociologue La naissance du locavorisme repose sur cette prise de conscience des kilomtres parcourus par certains aliments, jusqu 10 000 km pour un simple yaourt aux fraises, avant de terminer dans nos as- siettes. Ces pratiques apparaissent comme un non-sens sur le plan conomique, environnemental et en termes de sant. Ce mouvement part du principe quil est meilleur de consommer local pour la plante, pour sa sant. CE MOUVEMENT PART DU PRINCIPE QUIL EST MEILLEUR DE CONSOMMER LOCAL POUR LA PLANTE, POUR SA SANT.
  6. 6. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DE LAPCA Jean-Louis Cazaubon - Vice-Prsident de lAPCA / Prsident de la Chambre dagriculture de Midi-Pyrnes Cette notion nous renvoie au vieil adage nos emplettes sont nos em- plois. En ralisant un acte de consommation sur un territoire donn, on agit sur tout lenvironnement conomique et social et on maintient la valeur ajoute sur ce territoire. Le locavorisme est aussi gage dau- thenticit, de fraicheur et de qualit. Les circuits courts permettent ainsi de mettre en relation directe le producteur et le consommateur. LES CIRCUITS COURTS PERMETTENT DE METTRE EN RELATION DIRECTE LE PRODUCTEUR ET LE CONSOMMATEUR.
  7. 7. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par POURQUOI CONSOMMER LOCAL ?
  8. 8. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DU CERVIA Jrme Kohn - Directeur du CERVIA Ile-de-France La notion de locavorisme, ce nest pas un effet de mode. Lide de rapprocher le consommateur de la production et de la trans- formation rgionale et locale cest avant tout mettre du bon sens dans la relation conomique et la relation de proximit. Consommer des produits locaux, dans ses habitudes, l o cest pos- sible, en fonction de la saison, tendra coter le mme prix que la consommation dautres produits. qualit gale, le produit rgional nest pas plus cher quun autre produit. Il faut justement insister sur la qualit. LA NOTION DE LOCAVORISME, CE NEST PAS UN EFFET DE MODE.
  9. 9. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DE LAPCA Jean-Louis Cazaubon - Vice-Prsident de lAPCA / Prsident de la Chambre dagriculture de Midi-Pyrnes Consommer local, cest un moyen pour le consommateur dagir sur son environnement local dun point de vue social et conomique. Les jeunes gnrations sont rceptives ce genre darguments. Pour les produits de saison, tre locavore ne doit pas coter plus cher et cest un gage de fracheur, et de qualit. Quil sagisse dun service de vente en drive, dune AMAP, dune suprette ou dun supermarch : le producteur peut fonctionner en partenariat avec un intermdiaire, en loccurrence le distributeur, pour se retrouver dans les lieux o vont les consommateurs. Avec le consommer local, il y a un interlocuteur en face, il ny a pas danonymat : en matire dalimentation cest primordial. TRELOCAVORENEDOITPASCOTERPLUS CHER ET CEST UN GAGE DE FRACHEUR.
  10. 10. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DE LA CLCV Marine Desorge - Charge de mission alimentation - CLCV Pour beaucoup de consommateurs, consommer local signifie man- ger en ayant un faible bilan carbone. Les circuits courts ne sont pas forcment plus cologiques que les circuits longs. Toutefois, il existe de nombreux avantages consommer local. Par exemple, les producteurs engags en circuits courts sont en agricul- ture biologique. Leur prsence est donc un facteur de maintien du cadre de vie et de la biodiversit. Au final, mme si les moindres distances parcourues par les produits locaux ne suffisent pas affirmer leur qualit environnementale, les circuits courts et la consommation de produits locaux constituent un lment de rponse incontournable au dfi de lalimentation durable. LES CIRCUITS COURTS NE SONT PAS FOR- CMENT PLUS COLOGIQUES QUE LES CIR- CUITS LONGS.
  11. 11. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DE LIPSOS Etienne Mercier - Co-Directeur du Dpartement Opinion, IPSOS Les Franais qui achtent des produits locaux sont massivement convaincus que cette faon de consommer permet de faire marcher lconomie locale et pour eux, cest essentiel. Cest une faon de re- prendre dune certaine faon la main sur la crise et daider lconomie de proximit se dvelopper. 1 Franais sur 2 dit ne plus vraiment savoir de quoi se composent les produits alimentaires quil consomme et 47% des consommateurs ont le sentiment quil est difficile de se procurer des produits alimentaires sur lesquels ils se sentent entirement rassurs. Face aux manques dinformation, beaucoup de consommateurs plbiscitent aujourdhui le made in local comme moyen de se rassurer. LE SENTIMENT DE POUVOIR AGIR SON NIVEAU SUR LCONOMIE EST DE PLUS EN PLUS IMPORTANT POUR BEAUCOUP.
  12. 12. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE CONSOMMER LOCAL : TENDANCE DE FOND OU ACHAT PONCTUEL ?
  13. 13. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DU CERVIA ILE-DE-FRANCE, DE LAPCA ET DIPSOS Jrme Kohn - Directeur du CERVIA Ile-de-France Cest un mouvement qui est en train de pntrer le systme de consommation. Plus on va dvelopper les capacits fournir locale- ment, plus les prix vont baisser et plus on pourra permettre laccs ce genre de produits au plus grand nombre. Jean-Louis Cazaubon - Vice-Prsident de lAPCA / Prsident de la Chambre dagriculture de Midi-Pyrnes Il y a des consommateurs qui vont avoir une dmarche trs slec- tive et consommer uniquement local, mais ce ne sera pas la majorit. Dans la plupart des cas, le consommateur fait ses choix en fonction du lieu o il se trouve et du temps dont il dispose. Le locavorisme devrait continuer se dvelopper. Eric Birlouez - Ingnieur agronome et sociologue il y a cette tendance de fond des consommateurs qui souhaitent consommer local et plus largement de consommer des produits dori- gine franaise comme le made in France. On peut voir notamment que la grande distribution sest mise mettre en avant des produits locaux pour rpondre cette demande accrue. Etienne Mercier - Co-Directeur du Dpartement Opinion, IPSOS Le fait de consommer local est considr par beaucoup comme un contrat gagnant-gagnant pour tous : jachte des produits qui me ras- surent car jai le sentiment de connatre le petit producteur qui pro- duit ce lait. 80% des consommateurs disent acheter dsormais des produits locaux et parmi eux, prs de 4 personnes sur 10 dclarent le faire mme souvent.
  14. 14. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par O LE CONSOMMATEUR PEUT-IL TROUVER LES PRODUITS LOCAUX ?
  15. 15. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DE LAPCA ET DIPSOS Jean-Louis Cazaubon - Vice-Prsident de lAPCA / Prsident de la Chambre dagriculture de Midi-Pyrnest 70% des achats sont raliss en grande surface par le consomma- teur : cela veut dire quil faut pouvoir mettre en magasin les produits locaux. Les grants de magasins rservent dans les rayons des es- paces ddis. Etienne Mercier - Co-Directeur du Dpartement Opinion, IPSOS En ce qui concerne les produits locaux, contrairement ce quon pourrait penser, les consommateurs les achtent presquautant dans les grandes surfaces que sur les marchs. Les producteurs locaux sont un peu moins sollicits. Il ne faut donc pas croire que lachat de produit local ne se fait pas en grande surface, cest tout le contraire. IL NE FAUT DONC PAS CROIRE QUE LACHAT DE PRODUIT LOCAL NE SE FAIT PAS EN GRANDE SURFACE, CEST TOUT LE CONTRAIRE. J-L CAZAUBON
  16. 16. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par QUELS SONT LES FREINS AU CONSOMMER LOCAL ?
  17. 17. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DU CERVIA IDF Jrme Kohn - Directeur du CERVIA Ile-de-France Est-ce quon peut faire prs de 800 repas dans lanne avec des produits locaux ? Non. Il y a la capacit de lIle-de-France fournir. Si lon prend lexemple des produits laitiers, il y a aujourdhui une dyna- mique de reprise et de cration doutils de transformation laitiers mais il faut accompagner ce dveloppement. Cest pourquoi il faut adopter une dmarche pragmatique, et non utopique. IL FAUT ADOPTER UNE DMARCHE PRAG- MATIQUE, ET NON UTOPIQUE.
  18. 18. CONSOMMER LOCAL, UN PHENOMENE GLOBAL ? par LE POINT DE VUE DE ERIC BIRLOUEZ Eric Birlouez - Ingnieur agronome et sociologue Les produits locaux ne sont pas vidents trouver, on nest pas sr de reprer dans son environnement e