Click here to load reader

Programme La passion d'agir

  • View
    866

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Programme La passion d'agir

  • 1. Sommaire Notre ambition pour Saumur p. 3 conomie p. 7 ditorial de Jackie Goulet Accueillir, accompagner, soutenir le dveloppement conomique Tourisme Commerce et centre-ville Patrimoine Emploi p. 14 ducation p. 19 Notre quipe p. 23 Environnement p. 29 Vivre ensemble p. 37 Finances p. 47 Une nouvelle conomie cratrice demplois Favoriser nos entreprises locales La restauration scolaire Rnovation du patrimoine, des quipements municipaux et de lhabitat social Les enfants et les jeunes Ple universitaire et vie tudiante saumuroise Amnagement et cadre de vie: une richesse patrimoniale unique Habitat durable et dmographie Stationnement, dplacement, scurit Un clairage adapt aux besoins des Saumurois Transition nergtique La vie associative La culture Animations : scnes de musiques actuelles et spectacles vivants Le sport et les loisirs Les personnes ges Les personnes handicapes La sant Dmocratie et communication
  • 2. Pour nous contacter Local de campagne : Jol Nau directeur de campagne 21, rue Franklin Roosevelt 49400 Saumur 02 41 59 24 01 [email protected] www.lapassiondagir.fr page Jackie Goulet Nos runions publiques Dampierre-sur-Loire : 11 mars, 18h30, salle municipale Bagneux : 12 mars, 20h30, salle des mariages Saumur : jeudi 13 mars, 18h30, salle des Hauts quartiers St-Lambert-des-Leves : 14 mars, 20h30, salle Martineau Saumur Chemin Vert : 17 mars, 18h30, salle M. Langlet Saumur : 18 mars, 18h30, salle de la Cocasserie Saumur les Ponts : 18 mars, 20h30, salle Millocheau Saint-Hilaire-Saint-Florent : 19 mars, 20h30, salle du Thouet Remerciements Nous, membres de la liste La passion dagir, remercions lensemble des adhrents de lassociation Saumur Passion, les nombreux commerants, artisans, chefs dentreprises, responsables associatifs et habitants qui ont pris le temps de travailler sur le projet, dapporter leurs ides et de nous rencontrer.
  • 3. Notre ambition pour Saumur Jaime Saumur, je vis Saumur. Au Conseil dagglomration de Saumur, au Conseil gnral, je mets mon engagement au Jackie Goulet service du Saumurois pour que cette belle ville regarde lavenir avec fiert et confiance. Aprs avoir chang avec beaucoup dentre vous et ressenti une forte aspiration au renouveau de Saumur, jai pris la dcision avec les 400 membres de Saumur Passion de mengager dans cette belle aventure dmocratique : faire campagne ! Faire campagne pour convaincre que nous ne perdons que les combats que lon ne mne pas et quensemble, au del de nos diffrences, au del de nos doutes, nous pouvons offrir Saumur, ses communes associes et ses quartiers, une ambition et des perspectives. Faire campagne avec passion sur ce que nous souhaitons pour Saumur : son renouveau ! Je naccepte pas la rsignation et le fatalisme, pas plus que les attitudes qui font porter autrui la responsabilit de nos difficults. Je veux engager notre ville dans une re de renouveau et cest toute une quipe qui y travaillera avec vous. 3
  • 4. Ce ne sera pas toujours facile, nous rencontrerons des obstacles, nous essuierons des checs, mais jai la conviction que cela est possible si nous unissons les talents des Saumurois ! Faire campagne avec clart en prcisant notre ambition pour Saumur, en dcrivant notre mthode et en formulant des propositions prcises. Cest le sens de ce livre : un contrat, en quelque sorte, sur lequel nous attendons dtre jugs si vous nous accordez votre confiance. Je suis convaincu que, demain, Saumur peut tre une ville dynamique, attractive, souriante et bienveillante. Une ville qui attire des habitants, au lieu de Unir les talents les perdre comme des Saumurois aujourdhui. Une ville qui appelle les talents, les projets et les entrepreneurs ! Une ville qui fait confiance ses habitants et leur donne nouveau envie dy travailler, dy entreprendre, de sy sentir bien. Une ville qui facilite vos initiatives et vos projets, que vous soyez une association, un acteur sportif ou culturel, un entrepreneur, que vous soyez tudiant, salari, priv demploi ou retrait. Nous devons oser agir. Notre ville, avec ses atouts considrables, demande respirer, librer les initiatives, se dtourner des oiseaux de mauvais augure pour retrouver foi en elle ! Jentends les doutes comme jentends les fatalistes : mais que devons nous faire ? 4
  • 5. Renoncer, laisser les autres choisir et sen remettre eux, ne pas essayer, attendre rsigns quune mauvaise nouvelle succde une autre mauvaise nouvelle ? Si jai choisi de mengager, avec cette formidable quipe qui mentoure, ce nest certainement pas avec lambition de ne faire que de la gestion municipale. Mme si je ne sous-estime pas lampleur de la tache et les difficults qui se dresseront devant nous, je mengage avant tout pour porter une dmarche positive et constructive avec la passion dagir pour Saumur. Cest ma seule mthode et cest mon projet pour Saumur : mobiliser une quipe pour vous aider faire de notre ville celle que lon souhaite ! Mobiliser une quipe moteur du changement, une quipe qui nest pas puise par le jeu politique du pass, une quipe nouvelle et enthousiaste. Une quipe portant des valeurs de solidarit et de fraternit, sans pour autant faire preuve de navet. Cette quipe sait quelle devra faire bouger les lignes et changer les habitudes, quitte sexposer la critique. Une quipe qui place les Saumurois au cur de toutes leurs dcisions, pour que chacun dentre nous apporte cette ville autant que la ville doit lui apporter. Nous sommes prts cela, et Vous ? Notre dtermination et notre ambition pour Saumur ne sont pour autant pas coupes de la ralit daujourdhui. Car si nous voulons russir, nous devons prendre en compte la situation telle 5
  • 6. quelle est ! Durant le dernier mandat, malgr une augmentation des impts locaux de 15 % en 2009, la dette a encore augment ; elle est suprieure de 30% par habitant environ celles des communes de taille comparable. Comme je mengage, avec mon quipe, ne pas augmenter les taux des impts locaux, il nous faudra trouver dautres solutions pour financer nos propositions. Dabord, dpenser mieux. Notamment en prfrant les dpenses productives (celles qui gnrent des emplois, des recettes...). Ensuite, acclrer la mutualisation des moyens entre la ville de Saumur et la Communaut dagglomration, pour dgager des moyens complmentaires pour de nouvelles actions, de nouveaux projets. Mais le vritable enjeu, pour lquilibre financier de notre ville, cest daugmenter ses recettes fiscales, non pas en prenant encore plus celles et ceux qui y vivent, mais en favorisant larrive de nouveaux habitants, de nouvelles entreprises, de nouveaux commerces, de nouveaux emplois, etc. Et pour cela nous avons besoin de faire de Saumur une ville envie pour sa qualit de vie : culture, sport, tourisme, ducation, environnement... Cest ce que je vous invite dcouvrir dans les pages qui suivent : un projet qui doit passionner en tant ambitieux et novateur mais aussi raliste quant ses moyens pour agir ! 6
  • 7. conomie Cest avec force et conviction que nous accompagnerons les entrepreneurs et les initiatives conomiques au service du territoire et de l'emploi. Rsolument, nous ferons de Saumur un territoire d'entreprenariat. En matire conomique, nous croyons que toute action et tout accompagnement est important. Chaque projet qui cre ne serait-ce quun seul emploi est dj un bon projet ! Accueillir, accompagner, soutenir le dveloppement conomique Saumur souffre dun manque dattractivit vident. Notre ville, si elle est une destination de loisir importante, ne russit pas fixer sur son territoire de nouveaux rsidents. Chacun pourra sen convaincre en voyant le flux de salaris arrivant par le train chaque matin. On y trouve une partie importante de nos cadres et salaris des administrations, de lhpital et des entreprises prives. Ds lors, un travail daccompagnement trs prcis doit tre mis en place pour donner aux porteurs dinitiatives et aux salaris du Saumurois lenvie de vivre et dagir dans notre ville. Nous crerons un guichet unique au service des entrepreneurs et des salaris 7
  • 8. afin de dvelopper une relle synergie entre les diffrents services existants. Chaque porteur de projet trouvera ainsi lensemble des rponses ces questions et un accompagnement de qualit. Nous mutualiserons les moyens pour assurer la promotion du territoire, l'accompagnement des secteurs conomiques, les initiatives de dveloppement. Nous crerons une quipe de dveloppeurs du territoire en unissant nos objectifs stratgiques avec les objectifs Rendre Saumur dpartementaux et rgionaux. Comment attractive peut-on croire que et dynamique Saumur puisse russir seule en matire conomique? Trop longtemps, Saumur est reste recroqueville sur elle-mme. Louverture sur lensemble des territoires est une ncessit. Nous crerons un service novateur pour favoriser l'implantation des salaris et cadres afin de les encourager vivre le territoire de Saumur. Nous les aiderons dans leurs formalits et faciliterons leur installation en proposant un bouquet de service allant du logement la prsentation de loffre scolaire et culturelle. Nous favoriserons de nouveaux arrts des TER et/ou du TGV Saumur. 8
  • 9. Nous inscrirons le Saumurois de faon volontariste dans les dynamiques existantes en impulsant et valorisant les entrepreneurs locaux. Cest de dynamisme dont notre ville a besoin. Le changement dimage passe par le changement de mthode. Nous passerons des ambassadeurs de M. Apchin aux entrepreneurs de J.Goulet. Nous transformerons l'image de Saumur, la Belle endormie, pour la remplacer par celle d'une ville active, accueillante et l'esprit grand ouvert. Tourisme Si Saumur est une destination touristique importante, elle doit devenir une place forte l'chelle dpartementale et rgionale. Cette conomie faite de services et de proximit est, par dfinition, cratrice de richesse et d'emplois non dlocalisables. Nous devrons la consolider et la diversifier. 9
  • 10. Nous restaurerons l'image de Saumur travers la Loire, la Loire vlo et lnotourisme. Nous consoliderons l'conomie touristique en rorganisant les services en place et en crant une vritable agence de dveloppement touristique. Nous mutualiserons ces actions avec le ple conomique, culture et patrimoine du Saumurois. Nous participerons activement au dveloppement d'une nouvelle gouvernance avec la Socit publique locale de Fontevraud afin de mettre en synergie les projets d'animation culturelle et artistique du patrimoine (ex.: chteau de Saumur, chteau de Montsoreau et abbaye de Fontevraud). Nous diversifierons l'offre culturelle, pour tendre la saison au-del de la priode estivale en investissant sur des propositions de sjours/loisirs destination de publics cibls. Commerce et centre-ville Saumur souffre dun centre-ville vieillissant. Les derniers grands investissements remontent aux grands chantiers de modernisation des annes 1970. Le constat est une ville qui peine trouver les voies de sa nouvelle modernit. Les travaux, sils sont engags, nen sont qu leur dbut : chantier du thtre, pavages de la rue 10
  • 11. Saint-Nicolas et glise Saint-Pierre sont en cours et noffrent ce jour aucune vision dynamique. Pourtant, notre centre-ville possde de nombreuses richesses avec une part importante dhabitations remises sur le march suite aux oprations publiques d'amnagement de l'habitat et du secteur sauvegard que lon peut estimer 200 depuis 15 ans. Saumur, cest galement un march du samedi qui attire avec une forte zone de chalandise. Cest un secteur historique rnov et reconnu. Cest un supermarch en instance dimplantation et un futur plateau Bilange-Roosevelt rnov. Saumur, cest aussi un commerce qui souffre trs fortement. Nombre de vitrines ont baiss le rideau, renforant leffet vieillissant et la sensation de dclin. La perte des locomotives du centre-ville tel que le supermarch G20 ou le centre culturel, le futur dmnagement du cinma ainsi que la cration de la galerie Leclerc nont pas fini dalimenter la fuite des consommateurs. La collectivit ne possde que trs peu de foncier en centre-ville, ce qui ne permet pas damorcer une dynamique. De plus, notre offre de locaux commerciaux ne correspond plus aux demandes des franchises nationales qui souhaitent des espaces de vente et daccroche commerciale plus importants. Ds lors, la rponse au dclin du centre-ville ne peut passer que par une concertation trs troite avec les commerants et propritaires du foncier de centre-ville. Il est urgent de faire prendre conscience des forces de celui-ci et du rebond possible, avant que ne steignent les lumires. 11
  • 12. Il est donc ncessaire, aujourdhui, que le commerce du centre-ville devienne une priorit absolue. Nous engagerons une rflexion large avec les acteurs locaux pour restructurer les surfaces de vente. Nous crerons et mettrons en place un coordinateur du centre-ville, charg du lien entre la collectivit et les propritaires, commerants et utilisateurs. Celui-ci mnera un travail de veille immobilire et de lien avec les enseignes nationales pour orienter et initier les travaux sur les espaces requis. Facilitateur daffaires, il sera linterlocuteur des commerants pour engager et faciliter les actions commerciales et danimation du centre-ville. Nous dmontrerons tous que le plus grand centre commercial est en centreville, mais chacun aura sa part de responsabilit dans la russite de ce projet ou tous devront prendre en compte les nouveaux modes de consommation. Nous dvelopperons un systme local de e-commerce port par une plate-forme soutenue par la collectivit. Nous engagerons une concertation avec les commerants sur l'adaptation des horaires. 12
  • 13. Patrimoine Saumur est riche de son patrimoine vivant, naturel et bti. Sans lui, notre attractivit touristique serait inexistante. Il est lun de ses principaux atouts mais aussi sa faiblesse par les cots dentretien quil engendre. Nos finances municipales sont crases par les cots de restauration : nous parons aux catastrophes (chute du rempart, affaissement de lglise Saint-Pierre...) coup de millions deuros. Le secteur sauvegard de Saumur est une chance. Il est lun des tous premiers et des plus grands de France. Le valoriser et lentretenir est une ncessit. Il ne doit pas tre quune ligne budgtaire qui alarme nos financiers. Il doit au contraire tre considr tel quil est : exceptionnel, crateur de richesse et valorisant pour la ville. Nous devons faire preuve dimagination pour pouvoir lentretenir. Nous crerons une cellule municipale du patrimoine pour assurer un entretien et un suivi spcifique des btiments aprs avoir identifi et hirarchis nos priorits de restauration. Nous crerons un livret didentit de chaque btiment qui sappuiera sur les travaux du secteur sauvegard et sur limportant travail dinventaire ralis dans les annes 2000. Nous crerons, partir des donnes dj existantes en mairie et qui ne demandent qu tre exploites, un circuit patrimonial sur la ville. 13
  • 14. Emploi Une nouvelle conomie cratrice demplois La situation de l'emploi est trs difficile sur la zone de Saumur, avec un taux de chmage lev et un chmage de longue dure plus important qu'ailleurs. La situation des jeunes n'est malheureusement pas meilleure avec de nombreuses sorties du systme scolaire sans qualification. Cette situation exacerbe les intrts particuliers et pousse une concurrence sans limites entre les individus, les entreprises et les territoires. Nous devons donc mettre en uvre une stratgie commune et continue de coopration et de mutualisation, au service de projets conomiques plus solidaires, plus galitaires, plus comptitifs et plus innovants. Nous regrouperons tous les acteurs locaux (petites et moyennes entreprises, entreprises et rseaux de lconomie sociale et solidaire, collectivits locales, centres de recherche et organismes de formation). Nous dvelopperons une filire de cration d'activits dans le secteur de l'conomie sociale et solidaire. Nous adapterons l'emploi aux besoins des entreprises du territoire et aux comptences existantes. 14
  • 15. Nous dvelopperons des activits conomiques fondes sur les savoir-faire locaux. Nous investirons dans de nouvelles filires comme la Silver conomie, le tourisme de nature, l'artisanat, les services aux collectivits... Favoriser nos entreprises locales Saumur est riche de tout un tissu de petites et moyennes entreprises. Celles-ci sont reconnues pour leur savoir-faire et leur srieux. Or, le march saumurois ne leur offre pas les possibilits dun dveloppement prenne, restreignant leurs possibles crations demplois. Ds lors, la prise des gros marchs sur notre territoire est faite par des entreprises extrieures. Notre volont daccompagner le tissu conomique local nous amnera favoriser nos entreprises. Il nest pas normal, dans ces priodes de crises, de voir des socits locales en difficult faute de marchs, alors que la mairie ou lagglomration achtent des entreprises extrieures les mmes prestations. Les gains raliss lors des appels doffres se perdent de 15
  • 16. faon exponentielle en emplois perdus, chmage accru et baisse de recettes fiscales sur la ville. Nous inciterons les entreprises locales travailler ensemble pour rpondre aux importants marchs de travaux. Nous travaillerons avec les entreprises locales sur des commandes hors appels doffres. Nous insrerons, dans le respect du code des marchs publics, des clauses afin de favoriser lemploi local. La restauration scolaire Actuellement, les repas livrs dans les coles publiques de la Ville de Saumur sont labors en partie avec des produits locaux qui sont transforms Blois, pour tre rachemins ensuite sur Saumur. Nous devons repenser cette conception de la restauration scolaire pour arriver lexcellence en matire de qualit, de scurit alimentaire, de fonctionnalit, denvironnement, de rationalit conomique et demploi. Lenjeu est de taille : faire entrer dans une re nouvelle la restauration scolaire saumuroise, par le biais dun service public collectif au service du bientre de nos enfants. Nous dvelopperons une plate-forme d'approvisionnement en produits locaux frais bio et/ou provenant de lagriculture raisonne. 16
  • 17. Nous assurerons la traabilit des produits. Nous grerons au mieux les conditionnements et les quantits. Nous duquerons nos enfants lquilibre alimentaire. Nous maitriserons la qualit et le choix des menus, ainsi que les tarifs. Nous ferons preuve de crativit culinaire et ferons dcouvrir de multiples saveurs de toutes origines. Nous rationaliserons les subventions verses aujourd'hui de multiples structures. Nous crerons localement de lemploi. Rnovation du patrimoine, des quipements municipaux et de lhabitat social Le patrimoine est un atout majeur de la ville, mais nos finances municipales sont crases par les cots de restauration. Il nous faut tre attentifs lentretien et au suivi de nos btiments. Il est anormal quen raison de lurgence nous laissions tomber et se dgrader des monuments qui appartiennent la collectivit. Comme pour le patrimoine historique, nous devons programmer, tout en les anticipant, la restauration et l'entretien des quipements municipaux. 17
  • 18. Nous tablirons une liste des btiments qui ont un intrt et une utilit pour tous, et sur lesquels iront nos priorits. Nous crerons une quipe d'agents municipaux ddis lentretien des btiments historiques, avec la cration dun livret didentit et de suivi pour chaque monument. Nous poursuivrons la rnovation du parc de logements sociaux de Saumur Habitat, en diminuant nettement le cot nergtique des btiments en-dessous de 100 kWh/m2 par an. Nous amliorerons en permanence laccessibilit aux personnes mobilit rduite des btiments publics, des moyens de transport et de la voirie. Nous rnoverons nos coles, les quipements sportifs et les salles communales. Nous animerons par un mme grand projet culturel, patrimonial et touristique,les diffrents patrimoines historiques, publics et privs, afin de les mettre en valeur. 18
  • 19. ducation Les enfants et les jeunes Une partie de la population de Saumur et des communes associes est dans une situation sociale alarmante. Les enfants sont victimes des dtresses et difficults de leurs parents qui sont leurs premiers ducateurs et leurs premiers transmetteurs de valeurs. Nous dvelopperons sur toute la ville, au-del des quartiers prioritaires, lintention des enfants, des jeunes et des parents, des programmes de russite ducative globale. Nous donnerons chaque enfant, chaque jeune, un maximum datouts pour lui permettre de spanouir dans son milieu, de devenir acteur de sa vie et citoyen part entire, respectueux et respect. Il sagit de runir tous les acteurs qui, dans notre ville, travaillent lducation de nos enfants : les parents, les enseignants, le personnel mdical, les ducateurs. La russite ducative dpasse le seul cadre scolaire. La finalit de ce dispositif est de viser le vivre ensemble et la solidarit collective, non seulement des habitants, mais aussi des partenaires que sont les collectivits territoriales, les institutions et le monde associatif. Pour russir cet engagement: Nous nommerons un coordinateuraccompagnateur-rfrent pouvant faire 19
  • 20. du lien entre toutes les structures existantes, afin d'informer, de centraliser l'offre, d'viter les doublons, de mutualiser et de communiquer simplement et facilement avec les familles. Nous dvelopperons des partenariats avec les entreprises pour favoriser les parcours d'apprentissage et offrir des possibilits de stages afin d'apporter des solutions locales pour garder les jeunes en Saumurois. Nous les aiderons pour s'orienter professionnellement et s'insrer. Nous rencontrerons rgulirement les jeunes pour connatre leurs attentes en matire d'animation. Nous favoriserons les pratiques culturelles et sportives. Nous mettrons en Donner tous place une ducation les atouts la sant, au bien la jeunesse tre, l'quilibre alimentaire, aux addictions (tabac, drogues, alcool...), aux mdias et la socit. Nous installerons de nouveaux lieux daccueil de la petite enfance, raliss en fonction des dplacements des parents, de leur trajet domicile-travail et dune rpartition gographique cohrente sur l'ensemble de la ville. Nous privilgierons des formules souples de garde, en lien avec les assistantes maternelles et les parents. 20
  • 21. Nous aiderons les mnages en difficult financire passagre par des prts court terme taux zro. Nous nous engageons mettre en uvre l'ensemble de ces politiques afin de crer une confiance rciproque entre tous les acteurs du monde de lenfance et de la jeunesse. Ple universitaire et vie tudiante saumuroise Depuis la cration en 2003 dun ple universitaire, leffectif dtudiants Saumur a atteint le nombre symbolique dun millier. Des BTS et masters tourisme loisirs et patrimoine, aux mtiers dart et bijouterie, la formation dinfirmires, loffre de formation suprieure permet des jeunes venus de toute la France, et bien sr du Saumurois, de vivre sur notre territoire et de sy impliquer. Les locaux sont inadapts et il serait plus coteux dy raliser des travaux de modernisation que denvisager lemmnagement dans un nouveau lieu. Si lon souhaite mobiliser des 21
  • 22. partenaires financeurs sur cette question, il nous faut porter un vrai projet de dveloppement et damlioration de notre offre de formation suprieure sur le bassin saumurois. Nous proposons de mettre disposition des Universits (Angers, Tours), de lHpital et des organisations de formation prsentes sur le territoire, des locaux adapts, quips des technologies numriques, par la cration dun lieu unique que nous appellerons le Campus universitaire . Ce projet, inscrit dans le contrat entre lAgglo de Saumur et la Rgion des Pays de la Loire, est un enjeu majeur pour conserver une dynamique tudiante sur Saumur et surtout la dvelopper travers une amlioration du logement, des transports et des animations en leur direction. Nous ferons un seul lieu. Nous dvelopperons du logement tudiant en centre-ville. Nous mettrons en place un pass sport/culture/patrimoine. Nous favoriserons les modes de dplacements doux. 22
  • 23. Jackie Goulet 51 ans, Saumur Cadre dans lindustrie.19 ans maire de Turquant, 10 ans conseiller gnral divers gauche, 4 ans viceprsident de la Communaut dagglomration et 3 ans prsident de la commission dappel doffres. Vronique Henry 49 ans, Saint-Lambert-des-Leves Candidate la fonction de maire dlgu. Assistante fonctionnelle en informatique et Tlcom, dlgue du personnel, membre active dassociations (culture, solidarit, handicap...). Marcus Nron 47 ans, Saint-Hilaire-Saint-Florent candidat la fonction de maire dlgu Technicien vendeur en cycles. Prsident dassociations sportives, entraneur, organisateur de manifestations, crivain. Sylvie Taugourdeau 54 ans, Dampierre-sur-Loire Candidate la fonction de maire dlgu. Artiste-peintre et illustratrice. Prsidente dassociation de dfense du patrimoine. Michel Grgoire 67 ans, Bagneux Candidat la fonction de maire dlgu. Cadre retrait de laction sociale de la Caisse dallocations familiales. Prsident dune association de formation. Graldine Le Coz 44 ans, Saint-Hilaire-Saint-Florent Conseillre lemploi. Adhrente PS, Dlgue syndicale, ex-dlgue du personnel. Conseillre gnrale supplante de Jackie Goulet depuis 2011. 23
  • 24. Alain Gravoueille 56 ans, Saint-Lambert-des-Leves Ingnieur dexploitation et de maintenance dans lindustrie. Retrait. Sophie Saramito 49 ans, Saumur Ingnieur formation continue pour adultes. Vice-prsidente au Tourisme de la rgion Pays de la Loire. Membre du PS. Christophe Cardet 43 ans, Bagneux Responsable dune structure en conseil agricole et co-responsable dune entreprise agricole. Militant EELV. Conseiller municipal, dlgu de la Communaut dagglomration. Sylvie Garel 49 ans, Saint-Hilaire-Saint-Florent Grante de socits de service la personne et transport la personne. Centriste, conseillre municipale. Membre active dassociations (caritative, handicap, sociale, culturelle). Christophe Ragain 50 ans, Bagneux Agent des douanes. Ancien prsident de club sportif. Membre actif dassociations, ex-militant syndical et mutualiste. Amandine Gazeau 26 ans, Saumur Assistante familiale, service la personne. Secrtaire fdrale dlgue lgalit, au MJS. 24
  • 25. Kong-Mong Cha 29 ans, Saumur Apprenti boulanger en reconversion aprs une matrise en psychologie clinique. Membre actif de lAssociation culturelle et sociale des Hmongs de Saumur. Phanie Perly 50 ans, Saint-Hilaire-Saint-Florent Ex-dirigeante du magasin Madison-Nuggets. Jean-Bernard Secq 43 ans, Saint-Lambert-des-Leves Conducteur-receveur de car (scolaire et tourisme). Dlgu du personnel. Prsident de la SCOOPE depuis 2008 et administrateur depuis 1998. Directeur musical. Professeur de musique. Juliette Boutin 19 ans, Bagneux tudes de professeur de danse, aprs des tudes en psychologie. Philippe Leroy 60 ans, Saumur Technicien mthodes dans lindustrie. Adhrent PS, dlgu syndical, reprsentant du personnel. Liliane Lesevre 53 ans, Saumur Adjointe administrative. 25
  • 26. Philippe Vanroyen 49 ans, Saint-Hilaire-Saint-Florent Chef dentreprise dans le btiment et les travaux publics. Catherine Gambiez-Parmentier 60 ans, Saumur Mdecin psychiatre libral. Adhrente PS. Charles-Antoine Mary 24 ans, Dampierre-sur-Loire Responsable vnementiel. Responsable de commission et membre de bureau dune association sportive. Anglique Bouvet 40 ans, Saumur Commerante. Sbastien Bobinet 42 ans, Saumur Vigneron. Pascale Perret 32 ans, Saumur Comptable-trsorire dans lindustrie. Adhrente EELV. 26
  • 27. Patrice Matre 45 ans, Saumur Commerant. Florence Mtivier-Robert 37 ans, Saumur Enseignante. Pierre-Marie Chasseing 48 ans, Saumur Chef dentreprise dans la distribution relationnelle domicile. Retrait militaire. Christiane Simon 63 ans, Bagneux Cuisinire retraite. Militante active dassociation (contre les violences faites aux femmes et pour le maintien familial en cas de sparation conflictuelle). Florian Bardet 19 ans, Saumur tudiant en comptabilit et gestion des organisations. Anne Tardy 52 ans, Saint-Lambert-des-Leves Employe de banque. Adhrente PS. 27
  • 28. Nicolas Jolivot 48 ans, Bagneux Illustrateur, graphiste, carnettiste. Christelle Le Ray 42 ans, Saumur Ingnieur recherche et dveloppement dans lindustrie. Christophe Luquet 36 ans, Saumur Salari agricole, chauffeur-livreur. Ex-entrepreneur, ralisateur vido. Marie-Dominique Mnard 55 ans, Saumur Coiffeuse. Jean-Louis Giraud 63 ans, Dampierre-sur-Loire Cadre dirigeant retrait de lindustrie, ancien directeur dentreprise. Ancien prsident du Service mdical inter-entreprises du Saumurois. Membre dassociation. ET vous ! 28
  • 29. Environnement et cadre de vie Nous positionnerons Saumur en ville modle dans le domaine de lenvironnement par la mise en place de politiques volontaristes et exemplaires assurant une transition nergtique ingnieuse, tout en restant complmentaires du dveloppement conomique. Les actions et exprimentations mener sur les conomies dnergie et le dveloppement des nergies renouvelables seront tournes vers les citoyens, les entreprises et les associations de lconomie sociale et solidaire. Elles contribueront ainsi relancer lconomie locale et la cration demplois non dlocalisables. Amnagement et cadre de vie : une richesse patrimoniale unique Notre ville au patrimoine si prsent doit faire rsonner son avenir. Prcisment, nous devons faire de ce patrimoine lun de nos atouts majeurs, avec la Loire qui donne Saumur son temprament si particulier. Or, la ville est morcele, avec ses communes associes et ses quartiers priphriques. Nous souhaitons retisser les liens entre tous ces secteurs, par un amnagement quilibr au nord et au sud afin de crer une unicit du territoire: cinq communes associes qui travailleront ensemble pour que chacun se sente respect et acteur de sa ville. 29
  • 30. Nous crerons des liaisons douces entre les diffrents quartiers et les communes associes. Nous envisageons de crer une passerelle pitonne sur la Loire, entre la place de la Rpublique et lle dOffard, symbole des liens que la ville doit construire dune rive lautre du fleuve comme entre ses quartiers. Habitat durable et dmographie Notre ville perd des habitants depuis quinze ans au profit des communes extrieures. Nous devons enrayer ce phnomne. Lune des principales causes est le manque de terrain construire. Lorsque certains sont amnags, ils atteignent souvent des prix excessifs. La raret de ces terrains doit tre prise en compte. Nous ne pouvons pas engager lamnagement de nouvelles zones dhabitat trop consommatrices et en contradiction avec notre environnement. Nous privilgierons un habitat plus conome en nergie. Nous crerons des zones dhabitats diversifis des prix de terrain en adquation avec les revenus des Saumurois. Nous quilibrerons sur lensemble de la ville de Saumur les amnagements qui inverseront lvolution du nombre dhabitants comme la zone Vaulanglais30
  • 31. Noirettes et des zones dj amnages (lotissements municipaux) sur les autres communes associes. Stationnement, dplacement, scurit Lors de nos changes, nous avons cout et entendu nos concitoyens : nous ne construirons pas de parking souterrain. Ce projet est bien trop coteux et techniquement hasardeux lendroit de Saumur o il avait t pressenti (risque patrimonial et environnemental). Dautres solutions existent en sappuyant sur les infrastructures existantes o nous librerons des places de stationnement. Par ailleurs, le parking place de lEurope sera ramnag avec linstauration dun temps de stationnement gratuit afin de faciliter laccs au centre-ville. Nous offrirons 250 places de stationnement au cur de la ville. Nous crerons un parking extrieur et donnerons laccs au centre-ville par des navettes cadences. Nous ramnagerons la place de lEurope et augmenterons le temps de stationnement gratuit. Nous librerons une partie des quais de Loire pour les Saumurois. Nous crerons, aprs concertation avec les professionnels et les usagers, une pitonisation saisonnire du centre-ville durant la priode estivale et touristique. 31
  • 32. Nous dfinirons une politique du vgtal urbain. Scurit Les actes malveillants et les incivilits nous insupportent. Nier ces actes ne serait pas crdible. Malgr tout, Saumur est une ville calme et apaisante o il existe toutefois des lieux de tension certaines heures. Le centre-ville en fait partie. Nous devrons rpondre la demande des riverains en travaillant avec la Police nationale. Face aux incivilits, les agents de la Police municipale rassurent les plus fragiles dentre nous, par leur prsence dans la journe. Une partie des effectifs actuels verra son poste voluer vers des missions plus varies, telle une surveillance des lieux et des espaces qui ne soit pas que rpressive, mais aussi prventive et dissuasive. Nous redploierons la Police municipale. Nous redfinirons son rle. Un clairage adapt aux besoins des Saumurois Nous mettrons en place un clairage adapt et ingnieux (dtecteurs de prsence, minuterie, domotique...) avec comme objectif de retrouver les conomies dnergie actuelles mais en rpondant au mieux aux proccupations des Saumuroises et des Saumurois. 32
  • 33. Nous clairerons plus tt le matin pour concider avec les horaires de train, vers 6 heures. Nous teindrons plus tard les jeudis, vendredis et samedis quand il y a plus danimations en ville. Transition nergtique Les questions dnergie, deffet de serre et de changement climatique sont plus que jamais lordre du jour en France comme lchelon europen et international. Or, dans notre pays, plusieurs vnements ont fait lactualit ces dernires annes, de la canicule de 2003 aux lois Grenelle de 2009 et 2010. Des objectifs ambitieux existent dores et dj pour apporter des rponses concrtes aux enjeux nergtiques, notamment dans le domaine des constructions neuves. Concernant la rnovation du logement, lobjectif affich est de rduire la 33
  • 34. consommation moyenne du parc de 38 % dici 2020. Lensemble du parc de logements sociaux devra tre rnov, terme, en commenant par les logements dont la consommation nergtique est suprieure 230 kWh/(m/an). Ils devront faire lobjet dune rnovation nergtique dici 2020 pour atteindre une consommation infrieure 150 kWh/(m/an). Sur lensemble de la Rgion des Pays de la Loire et sur une grande partie des rgions avoisinantes, la rnovation nergtique se confrontera en effet aux contraintes du tuffeau. Ces rnovations ne pourront pas tre traites comme les grands ensembles collectifs construits en bton. Nous avons ici loccasion de faire preuve daudace et de positionner Saumur en leader sur ce secteur. Plusieurs programmes daction ont dj t mens, dont le rfrentiel technique du Parc naturel rgional Un bti en tuffeau, en Relever les lien avec de nombreux grands dfis partenaires locaux. nergtiques De mme, le Ple habitat de lAgglo, avec la mise en place de lOpration programme damlioration de lhabitat (OPAH), accompagne lamlioration de la performance nergtique. Nombre dactions sont menes sur le territoire, sans lien ni visibilit, et se diluent dans la multiplicit et la spcialisation des acteurs. Ceux-ci se trouvent confronts de nombreux partenaires et le renvoi vers dautres 34
  • 35. institutions est alors ralis pour satisfaire les diffrentes demandes. Tous ont bien conscience quun lieu unique et central, o les usagers pourraient trouver conseils et informations, serait un avantage. La lisibilit et la valorisation des actions menes le seraient galement. Nous proposerons un diagnostic nergtique gratuit et personnalis. Les travaux damlioration de lhabitat qui en dcouleront, la charge du propritaire, creront de lactivit pour les entreprises saumuroises du btiment. Nous crerons une plateforme voulue comme lieu-ressource. Celle-ci apparat ncessaire pour valoriser les actions et comptences des diffrents acteurs du secteur. Son action pourrait sarticuler autour de trois grands thmes: - Linformation - Il sagirait dun lieuressource et de veille technique pour les administrs qui pourraient y trouver lensemble des informations lies aux conomies dnergies, aux technicits et aux aides potentielles. - La formation - Ce serait un lieu moteur pour la monte en comptence des professionnels du btiment, mais galement pour les citoyens voulant se former aux techniques de lcoconstruction (ou rnovation). - La recherche - Lieu de recherche applique lisolation, la plateforme 35
  • 36. aura pour objectif de travailler sur les techniques disolation compatibles avec le tuffeau tout en rduisant limpact sur les surfaces habitables, en privilgiant les matriaux naturels. Lobjectif est dengager un programme de cration de filire moyen terme. Ce centre de recherche sera lessence mme de la transition nergtique pour une ville comme Saumur. 36
  • 37. Vivre ensemble La vie associative La vie associative saumuroise connat de nombreuses difficults alors quelle participe une animation dynamique de la cit, cre du lien social, de l'emploi. Elle constitue une force de proposition importante. Ce constat engage ncessairement un changement. Il importe en effet de rechercher dans le mme temps quit, visibilit, coute, soutien, aide, reconnaissance, liens nouveaux et efficacit. Pour ce faire, nous dvelopperons un service fdrateur des associations saumuroises qui assurera le lien entre la Municipalit et les associations. Celui-ci aura pour vocation de crer une synergie entre les principales antennes partenaires de cette nouvelle dynamique que seront lespace Jean Rostand, le centre social Jacques Percereau, la SCOOPE et la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC). Cest une nouvelle vision stratgique pour le monde associatif que nous vous proposons. Nous dfinirons des critres clairs, lisibles et quitables pour les subventions verser aux associations. Nous aiderons les associations dans leurs dmarches et formalits. 37
  • 38. Nous faciliterons l'accs gratuit aux salles communales et le prt de matriel. Nous organiserons des assises de la vie associative. Nous veillerons un traitement quitable des associations. Nous crerons un annuaire des associations et un calendrier gnral des manifestations. Nous populariserons les manifestations associatives par des mthodes et des outils de communication nouveaux (web TV, site internet spcifique, panneaux mobiles, espaces daffichage fixes, SMS, e-mails...). La culture La culture Saumur porte les enjeux de l'panouissement humain, du vivre ensemble et de l'attractivit conomico-touristique de notre territoire. Elle ne doit pas se rsumer une belle programmation. L'action culturelle mene par la collectivit Une culture doit permettre la ville dynamique de Saumur de souvrir et ouverte vers lextrieur et de renouveler son image pour devenir une cit dynamique et accueillante o il fait bon vivre, venir en touriste et sinstaller. Le chteau de Saumur doit aussi tre un lieu porteur d'vnements et d'animations. Il fait 38
  • 39. partie de l'histoire des Saumurois et doit leur tre accessible. Le nouveau thtre doit devenir un lieu bouillonnant de culture et dclectisme. Son pilotage doit tre organis en lien avec les associations. Nous impliquerons l'ensemble des acteurs culturels (associations, services des collectivits, professionnels et amateurs). Nous diversifierons la programmation actuelle dans les styles et les genres, pour la rendre curieuse des cultures alternatives. Nous dynamiserons l'offre d'animations autour du label Ville d'art et d'histoire. Nous faciliterons la promotion et la communication des acteurs culturels. Nous crerons un cheminement culturel et patrimonial du chteau vers le nouveau thtre en favorisant le passage devant les commerces et les galeries d'art du centre-ville. Nous placerons le chteau de Saumur en convergence avec les autres patrimoines historiques prsents sur l'Agglo. Nous crerons un pass culture et patrimoine. Nous soutiendrons et encouragerons les initiatives locales. Nous dvelopperons une offre de sminaires d'entreprises dans le nouveau thtre. 39
  • 40. Nous tiendrons compte des manifestations et autres vnements dj proposs par les associations pour rester en cohrence avec elles. Animations : scnes de musiques actuelles et spectacles vivants Les scnes de musiques actuelles (chanson, jazz, rock, rap, reggae, musiques lectroniques...) et les spectacles vivants, en salle ou dans l'espace urbain (thtre, danse ou cirque), participeront au changement dimage de la ville. Rajeunie et festive, Saumur saura retenir les touristes sur une saison estivale plus longue. Les arts et spectacles vivants prennent aussi une part importante dans la cohsion sociale dune ville en proposant une relation culturelle de proximit. Nous crerons un site ddi aux musiques actuelles accueillant des artistes en rsidence. Nous organiserons sur plusieurs sites davantage de concerts gratuits sur la priode estivale. Nous proposerons une programmation plus riche sur les musiques actuelles. Nous crerons un festival de musique en cur du centre-ville, en dehors de la priode estivale. Nous favoriserons l'mergence de spectacles de rues et de projections de plein air. 40
  • 41. Le sport et les loisirs Le sport est une cole de la vie. Il peut tre aussi un formidable ascenseur social, porteur de valeurs essentielles telles la solidarit, la fraternit, le respect, le dpassement de soi... Notre objectif est ambitieux : dvelopper une pratique de loisir sportif en libert ainsi que de sport en club, amateur et de haut niveau, accessible au plus grand nombre (valides comme non valides). Nous fdrerons les clubs sportifs au sein de l'Office municipal des sports. Son fonctionnement et ses objectifs seront totalement repenss. Nous dfinirons des critres d'attribution de subventions transparents et quitables. Nous rendrons des quipements sportifs accessibles et libres d'accs tous. Nous mettrons en place un systme humain de gardiennage des quipements sportifs. Nous favoriserons l'implantation d'quipements nouveaux. Nous rassemblerons et mutualiserons les comptences humaines existantes. Nous mettrons en place des manifestations sportives nouvelles et originales (individuelles, collectives, familiales, intergnrationnelles). Nous amnagerons le gymnase Delessert, toujours en attente de travaux maintes 41
  • 42. fois promis et maintes fois repousss, pour en faire un trs bel outil de promotion du sport saumurois pouvant accueillir de grands vnements sportifs. Nous valoriserons l'le d'Offard afin qu'elle devienne une base de loisirs, vritable trait d'union entre le nord et le sud de Saumur. Nous crerons un chemin scuris et continu qui permette d'en faire tout le tour. Nous proposerons la construction dune piscine en plein air Saumur, dans la dcennie venir, en fonction des capacits financires de lAgglo pour un tel quipement coteux en investissement et en fonctionnement. Nous ferons du site de l'ex-piscine d't de l'le d'Offard (exceptionnel, avec vue sur la Loire et le chteau, mais totalement laiss l'abandon) un point rencontre jeunes avec skate-park, champ de bosses, parcours fixe de slalom roller, terrain de roller-hockey, salle de jeux avec tables de ping-pong, billards, babyfoot, tlvision sportive et bar sans alcool. Nous ramnagerons totalement le site de Millocheau (aujourdhui mal entretenu, souvent sale, dsorganis et compartiment). Nous lui donnerons une vocation familiale. Tous et toutes pourront sy baigner en toute scurit et profiter d'une vritable plage de sable amnage. Tables de ping-pong, surface de sable avec 42
  • 43. poteaux de volley et tyrolienne, espace enrob multi-sport quip de buts et de paniers, skate-park amlior et barbecues viendront galement enrichir ce lieu. Les personnes ges Au regard du vieillissement naturel de la population, nous devons mettre en place des actions qui permettent de bien vieillir et de vivre ensemble. Que ce soit domicile ou dans les deux tablissements publics de la ville (foyer loge-ment Clair Soleil et maison de retraite de la Sagesse), nous devrons participer activement la lutte contre lisolement et la solitude en dveloppant un habitat favorable au vieillissement avec logements adapts et environnement accessible. Nous maintiendrons les structures d'accueil existantes en gestion publique. Nous crerons de nouvelles places, en agrandissant les btiments existants. Nous renforcerons la coordination autonomie en charge de visiter les personnes ges, de monter les dossiers individuels et de coordonner les actions en leur faveur. Nous soutiendrons les projets des services aux personnes crateurs demplois et les associations locales qui participent la mise en uvre de lien social. Nous renforcerons la formation de bnvoles-visiteurs. 43
  • 44. Les personnes handicapes Des tmoignages recueillis auprs de personnes handicapes montrent que des regards, des paroles ou des gestes peuvent tre autant de signes stigmatisants. Il faut changer cette situation. Nous nommerons un conseiller municipal spcialement dlgu ces questions. Il animera une commission compose de personnes handicapes. Nous sensibiliserons les coliers aux diffrents handicaps en impliquant les parents et les associations concernes. Nous traduirons cette volont dintgration dans une charte rdige de faon concerte. Nous prendrons toutes les mesures ncessaires pour que les lieux accueillant du public soient en conformit, en terme d'accessibilit, le plus rapidement possible. La sant Une ville peut participer amliorer ltat de sant de sa population, notamment au travers d'ateliers sant runissant des professionnels, des institutions et des associations. Nous dfinirons des projets communs pluriannuels avec des buts prcis. Nous communiquerons sur ces actions et ferons des bilans d'tapes. 44
  • 45. Nous mettrons en place des actions prioritaires concernant les questions de dpendance et daddictologie (alcool, drogues, tabac...) conduisant parfois la violence et la dsocialisation. Dmocratie et communication Afin de parvenir une citoyennet active, la municipalit doit dvelopper de nouvelles formes de communication et de nouveaux outils qui facilitent la transmission et la circulation de linformation, la concertation et la participation entre les citoyens et les lus. Cette philosophie se conjugue ncessairement avec la mise en place de structures participatives. De cette faon, en opposition une dmocratie de dlgation, tout citoyen sera mme de devenir acteur de sa ville et de contribuer la gestion de la vie locale. Nous voterons chaque anne en conseil municipal une enveloppe financire globale dmocratie de proximit, qui servira financer des projets proposs par les communes associes et les quartiers. Nous crerons des conseils de quartiers participatifs. Ils mettront des avis sur le contenu global dun projet voulu par la Municipalit dans le quartier ou dans la ville. Nous amnagerons une Maison de la citoyennet qui organisera 45
  • 46. 46 des confrences, des dbats, ainsi quun apprentissage la citoyennet associant formation la civilit et ducation aux relations entre personnes dans la vie quotidienne. Nous instituerons un rendez-vous tlphonique mensuel avec le maire, sans intermdiaire. Il permettra daborder des problmes personnels ou gnraux, de faire part de remarques et de suggestions. Nous dvelopperons un site Internet interactif, avec notamment des enqutes, des discussions et des contributions en ligne sur des sujets locaux et/ou nationaux. Nous mettrons en ligne et disposition les comptes rendus des conseils de quartiers avec questions et rponses. Nous lancerons une web TV qui retransmettra en direct les runions du conseil municipal, ainsi que des vidos dvnements : inaugurations de btiments ou dinfrastructures, expositions aprs clture...
  • 47. Finances Nos ambitions, nos moyens sur la dure du mandat Nous orienterons nos investissements vers lhabitant et la vie au quotidien pour redonner du dynamisme et de lattractivit Saumur et ses communes associes. L'ensemble des propositions intgres dans ce livre programme a t valu sur la Des propositions dure du mandat. Elles ralistes tiennent compte de et finances la situation actuelle de la ville et dun contexte gnral de baisse des dotations verses par ltat aux collectivits locales. Elles sont estimes 53millions d'euros en investissement, auxquels viennent s'ajouter 18 millions d'euros de remboursement en capital des emprunts effectus par les quipes prcdentes. Les investissements seront financs et maintenus au niveau de 10 millions d'euros annuels. Le budget de fonctionnement sera amlior par une augmentation de recettes et des redploiements de postes. Ceci permettra, pour les budgets dinvestissements, davoir une capacit dauto-financement (CAF) qui sera suprieure (gain denviron un million deuros sur la dure du mandat). 47
  • 48. Nos ressources devront tre amliores, mutualises, justes et assainies. Nous respecterons lengagement de ne pas augmenter les taux des impts locaux de la municipalit (rappelez-vous les +15% en 2009 !). Nous amliorerons nos recettes fiscales avec lattractivit gnre par nos investissements, en attirant de nouveaux habitants et entreprises, (rappel : nous avons perdu 9,24% de notre population pendant les cinq dernires annes). Nous privilgierons les marchs et commandes sur le local (entreprises et emplois). Nous mutualiserons les activits et le personnel avec la Communaut dagglomration. Nous choisirons des investissements dont lexploitation future permettra des recettes suffisantes pour leur remboursement et leur fonctionnement. Nous analyserons avec les associations les subventions pour quelles soient transparentes et quitables. Nous ne ferons pas, comme ce fut fait par le pass, des emprunts communment appels toxiques dont le montant de remboursement des intrts est alatoire. Ne jetez pas ce livre sur la voie publique. Merci Achev dimprimer en France en fvrier 2014, pour le compte de ISBN : 978-2-914818-69-8