Les intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2017 - 05/09/14

  • Published on
    07-Dec-2014

  • View
    284

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Ifop pour Le Figaro

Transcript

<ul><li> 1. Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Ifop pour Le Figaro FD/JF/EP N 112450 Contacts Ifop : Frdric Dabi / Jrme Fourquet / Esteban Pratviel Dpartement Opinion et Stratgies d'Entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com SEPTEMBRE 2014 </li> <li> 2. Ifop pour Le Figaro Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Septembre 2014 Sommaire - 1 - La mthodologie ............................................................................................ 1 - 2 - Les principaux enseignements ........................................................................ 4 - 3 - Les rsultats de l'tude ................................................................................... 7 - A - Les intentions de vote pour le premier tour de llection prsidentielle de 2017 ..... 8 Rcapitulatif des intentions de vote au premier tour de llection prsidentielle de 2017 .. 9 Lintention de vote au premier tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse Franois Fillon, candidat de lUMP ....................................................................................... 10 Lintention de vote au premier tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse Alain Jupp, candidat de lUMP ..................................................................................................... 12 Lintention de vote au premier tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse Nicolas Sarkozy, candidat de lUMP ..................................................................................... 14 - B - Les intentions de vote pour le second tour de llection prsidentielle de 2017 ..... 16 Rcapitulatif des intentions de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 . 17 Rcapitulatif des intentions de vote en cas de confrontation avec Franois Hollande au second tour de llection prsidentielle de 2017 ................................................................. 18 Rcapitulatif des intentions de vote en cas de confrontation avec Marine Le Pen au second tour de llection prsidentielle de 2017 ............................................................................. 19 Lintention de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse de duel Franois Hollande / Franois Fillon ............................................................................... 20 Lintention de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse de duel Franois Hollande / Alain Jupp ................................................................................... 22 Lintention de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse de duel Franois Hollande / Nicolas Sarkozy ............................................................................. 24 Lintention de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse de duel Franois Hollande / Marine Le Pen .............................................................................. 26 Lintention de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse de duel Franois Fillon / Marine Le Pen .................................................................................... 28 Lintention de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse de duel Alain Jupp / Marine Le Pen ......................................................................................... 30 Lintention de vote au second tour de llection prsidentielle de 2017 : Hypothse de duel Nicolas Sarkozy / Marine Le Pen .................................................................................. 32 </li> <li> 3. Ifop pour Le Figaro Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Septembre 2014 1 - 1 - La mthodologie </li> <li> 4. Ifop pour Le Figaro Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Septembre 2014 2 Mthodologie Ce document prsente les rsultats dune tude ralise par lIfop. Elle respecte fidlement les principes scientifiques et dontologiques de lenqute par sondage. Les enseignements quelle indique refltent un tat de lopinion linstant de sa ralisation et non pas une prdiction. Aucune publication totale ou partielle ne peut tre faite sans laccord exprs de lIfop. Etude ralise par l'Ifop pour Le Figaro Echantillon Lenqute a t mene auprs dun chantillon de 994 personnes inscrites sur les listes lectorales, extrait dun chantillon de 1 079 personnes, reprsentatif de la population franaise ge de 18 ans et plus. Mthodologie La reprsentativit de lchantillon a t assure par la mthode des quotas (sexe, ge, profession de la personne interroge) aprs stratification par rgion et catgorie dagglomration. Mode de recueil Les interviews ont t ralises par questionnaire auto-administr en ligne du 3 au 4 septembre 2014. La notice de cette enqute est consultable la Commission des Sondages. Avertissement : lIfop rappelle que les rsultats de cette enqute doivent tre interprts comme une indication significative de ltat des rapports de force actuels dans la perspective du prochain scrutin prsidentiel. En aucun cas, ils ne constituent un lment prdictif des rsultats le jour du vote. A trois ans du prochain scrutin prsidentiel, tant donn lincertitude concernant loffre lectorale, lIfop a choisi de tester auprs des personnes interroges les mmes candidats que ceux stant prsents la dernire lection prsidentielle, lexception dEva Joly, remplace par Ccile Duflot. Par ailleurs, la demande de la rdaction du Figaro, ont t testes deux hypothses supplmentaires sagissant du candidat de lUMP (lune avec Franois Fillon, et lautre avec Alain Jupp). Diffrentes hypothses de second tour ont galement t proposes aux rpondants. </li> <li> 5. Ifop pour Le Figaro Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Septembre 2014 3 Prcision relative aux marges derreur La thorie statistique permet de mesurer lincertitude attacher chaque rsultat dune enqute. Cette incertitude sexprime par un intervalle de confiance situ de part et dautre de la valeur observe et dans lequel la vraie valeur a une probabilit dtermine de se trouver. Cette incertitude, communment appele marge derreur , varie en fonction de la taille de lchantillon et du pourcentage observ comme le montre le tableau ci-dessous : Exemple de lecture du tableau : dans le cas dun chantillon de 1000 personnes, si le pourcentage mesur est de 10%, la marge derreur est gale 1,8. Le vrai pourcentage est donc compris entre 8,2% et 11,8%. INTERVALLE DE CONFIANCE A 95% DE CHANCE Si le pourcentage trouv est Taille de lchantillon 5 ou 95% 10 ou 90% 20 ou 80% 30 ou 70% 40 ou 60% 50% 100 4,4 6,0 8,0 9,2 9,8 10,0 200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 700 1,6 2,3 3,0 3,5 3,7 3,8 800 1,5 2,1 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 3 000 0,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8 4 000 0,7 0,9 1,3 1,5 1,6 1,6 5 000 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4 6 000 0,6 0,8 1,1 1,3 1,4 1,4 8 000 0,5 0,7 0,9 1,0 1,1 1,1 10 000 0,4 0,6 0,8 0,9 0,9 1,0 </li> <li> 6. Ifop pour Le Figaro Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Septembre 2014 4 - 2 - Les principaux enseignements </li> <li> 7. Ifop pour Le Figaro Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Septembre 2014 5 Ralise loccasion dune rentre politique trs tendue pour lexcutif, cette enqute dintention de vote de lIfop pour Le Figaro est riche denseignements. Premier constat, aprs seulement un peu plus de deux ans de mandat, le Prsident apparat trs affaibli politiquement puisque dans deux des trois hypothses de premier tour testes (face Nicolas Sarkozy et Alain Jupp), il serait limin et ne pourrait pas se qualifier pour le second tour. Dans la troisime hypothse, face Franois Fillon, la qualification serait incertaine, les deux candidats obtenant chacun 17%. Son score ne serait que de 16% dans les deux autres scnarii tests, soit le point bas atteint par Lionel Jospin un certain 21 avril 2002. Mais contrairement ce qui stait produit lpoque, llimination du candidat socialiste ne se jouerait pas un point mais avec un cart beaucoup plus large, de lordre de 8 9 points selon les hypothses. Autre signe dnotant de son extrme fragilisation, Franois Hollande verrait se dtourner de lui quasiment la moiti (entre 42 et 47%) de son lectorat du premier tour de la prsidentielle de 2012. Il est noter que ce dcrochage de Franois Hollande ne profiterait pas aux autres candidats de la gauche, comme si ctait lensemble de cette famille politique qui tait aujourdhui en crise. Jean-Luc Mlenchon se situe 10% (soit 1 point de moins quen 2012) et Ccile Duflot 3%, un niveau trs proche de celui dEva Joly. Second enseignement majeur de cette enqute, aprs les succs des municipales et des europennes, la dynamique frontiste ne faiblit pas et prend encore de lampleur. Si le premier tour de llection prsidentielle avait lieu dimanche prochain, Marine Le Pen arriverait ainsi largement en tte dans les trois hypothses testes avec un score oscillant entre 28 et 32% et une avance allant de 3 points face Nicolas Sarkozy (28% contre 25%) 15 points (32% contre 17%) face Franois Fillon. Contrairement ce que daucuns ont pu penser, la victoire des europennes ntait donc pas un accident ou un rsultat banaliser du fait de la trs forte abstention et de la nature particulire de cette lection. Comme pour tous les scrutins europens passs, le FN ferait un meilleur score la prsidentielle suivante. Cette dynamique sest encore amplifie au cours de lt puisque dans une mme configuration (face notamment Nicolas Sarkozy pour lUMP), Marine Le Pen voit son score passer de 26% 28% par rapport une enqute ralise fin juillet pour Marianne. A un socle lectoral extrmement fidlis (91% de ses lecteurs de 2012 revoteraient pour elle) viendraient sajouter des renforts provenant de la droite (14% des lecteurs de Nicolas Sarkozy de 2012 voteraient pour elle si elle devait affronter demain ce mme Nicolas Sarkozy, cette proportion grimpant 28% en cas dune candidature UMP porte par Franois Fillon), mais aussi de la gauche : 14% des lecteurs de Franois Hollande et 8% de ceux de Jean-Luc Mlenchon. Sociologiquement parlant, on assisterait galement un phnomne similaire avec un renforcement de ses points forts traditionnels (37% des employs et 51% des ouvriers voteraient pour elle dans lhypothse Sarkozy candidat de lUMP) et une progression dans les catgories plus rtives comme si les verrous cdaient les uns aprs les autres : 26% parmi les professions intermdiaires, 21% auprs des retraits et 13% chez les CSP+. Le troisime enseignement de cette enqute concerne la comptition droite. Nicolas Sarkozy apparat comme le meilleur candidat de premier tour puisque cest avec lui que lUMP obtiendrait le score le plus lev (25% contre 24% pour Alain Jupp et 17% pour Franois Fillon) et que lcart avec Marine Le Pen serait le plus rduit : 3 points seulement contre 6 pour Alain Jupp et 15 pour Franois Fillon. On constate cependant, dune part, que mme si Nicolas Sarkozy tait le reprsentant de lUMP la prsidentielle, sa </li> <li> 8. Ifop pour Le Figaro Les intentions de vote pour llection prsidentielle de 2017 Septembre 2014 6 prsence ne permettrait pas ce parti de devancer le FN (tout comme la publication de sa tribune sur lEurope dans Le Point quelques jours des europennes na pas empch les Listes bleu marine de virer en tte). Les chiffres de cette enqute montrent dautre part que lcart avec Alain Jupp nest que dun point au premier tour, ce qui est trs peu. Quatrime enseignement, si lancien prsident de la Rpublique serait aujourdhui la meilleure option de lUMP pour le premier tour, dans un duel de second tour face Marine Le Pen, configuration aujourdhui la plus plausible, son profil plus droitier ne lui permettrait pas de rassembler autant de voix de gauche et du centre quAlain Jupp. Face la candidate frontiste, il obtiendrait ainsi 60% des voix alors quAlain Jupp atteindrait 64%. Le maire de Bordeaux ferait un peu moins le plein des voix de droite (78% des lecteurs de Nicolas Sarkozy de 2012 contre 90% pour Nicolas Sarkozy) mais rallierait nettement mieux gauche (73% des voix de Mlenchon contre 57% pour lancien prsident), (76% contre 57% dans llectorat hollandais) et au centre (95% contre 86% parmi llectorat de Franois Bayrou). Les rsultats des diffrentes hypothses de second tour (de nombreux scnarii ont t tests pour disposer dune vision la plus complte possible) amplifient et confortent les tendances observes au premier tour : - Signe de son affaiblissement, Franois Hollande, oppos un candidat de droite (configuration qui au regard des scores du FN est loin dtre la plus plausible aujourdhui), serait largement surclass par les trois comptiteurs de droite, avec un score pour lactuel prsident oscillant entre 34 et 39% seulement contre 66% 61% pour droite, soit un rapport de force historiquement bas pour la gauche. - La pousse frontiste se confirmerait avec des rsultats levs pour Marine Le Pen au second tour face la droite (configuration la plus probable actuellement) : 36% face Alain Jup, 40% contre Nicolas Sarlozy et mme 43% contre Franois Fillon. Dans ce type de configuration, labstention de la gauche serait importante, mais parmi les lecteurs de gauche qui participeraient, la leader frontiste pourrait bnficier du soutien de 28% dentre eux. Ces reports en provenance de la gauche sur le FN contre la droite au second tour avaient dj t observs lors de certaines lections partielles et aux municipales. - Corollaire spectaculaire de ces deux enseignements prcdents que sont laffaiblissement extrme de Franois Hollande et la puissante dynamique frontiste, dans lhypothse dun deuxime tour Hollande/Le Pen (scnario assez peu probable la lumire de nos chiffres du premier tour, mais ventuellement envisageable dans le cas o Frano...</li></ul>

Recommended

View more >