Programme Municipale FN RBM Paris 2024

  • Published on
    13-Dec-2014

  • View
    1.753

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Programme Municipale FN RBM Paris 2024

Transcript

  • 1. 165, rue Jeanne DArc - 75013 PARIS Tl. : 06 65 86 46 75 - fn75@frontnational.com http://fnparis.blogspot.fr
  • 2. LECTIONS MUNICIPALES 2014 PARIS LA FRANCE CAPITALE DE PROGRAMME POUR PARIS 2014
  • 3. PROJET MUNICIPAL POUR PARIS ELECTIONS MUNICIPALES 2014 SOMMAIRE 1 - BUDGET / FINANCES 2 - LOGEMENT / HABITAT 3 - CIRCULATION STATIONNEMENT VOIRIE 4 - SCURIT / TRANQUILLIT 5 - FAMILLES 6 - CULTURE ANIMATION 7 - COMMERCES ARTISANAT PME TAXIS 8 - SPORTS 9 CRECHES & PETITE ENFANCE 10 - LACIT / IMMIGRATION 11 - RYHTMES SCOLAIRES 12 - DMOCRATIE 13 - COLOGIE 14 - HANDICAP 15- DPENDANCE / PERSONNES GES 16 - PROPRET / HYGINE / SANTE 17 GRAND PARIS 2
  • 4. PROJET MUNICIPAL POUR PARIS ELECTIONS MUNICIPALES 2014 PRAMBULE Dsign par Marine Le Pen, il mappartient avec les dix-neuf autres ttes de liste, de mener la campagne de Paris , ville que lon dit impermable nos ides. Cest donc un dfi peut tre, un combat assurment, mais comme le disait le marchal Joffre, les seuls combats perdus davance sont ceux que lon ne mne pas . Paris Capitale de la France mrite videmment ce combat pour raliser le changement et laffranchir de cet ternel duel entre tenants de la pense unique. Paris, ville capitale politique, capitale culturelle et scientifique, capitale conomique, doit offrir un rel dbat dmocratique aux Parisiennes et Parisiens sur les grandes orientations de leur vie quotidienne mais aussi sur la gouvernance future de leur Ville Il leur faut entendre une autre voix sur le Grand Bazar quest le Grand Paris vot rcemment et promulgu prochainement. Paris, cit croupion, affaiblie par la superposition de diffrentes structures administratives et politiques hrites du pass, verra demain son Maire rduit un peu plus un rle de potiche avec la cration du Grand Paris, monstre technocratique cre en catimini, sans consultation des Parisiens et des Franciliens. Dpouill de ses pouvoirs les plus lmentaires comme ceux de lamnagement de lespace urbain, du logement, du dveloppement conomique mais encore de ses comptences budgtaires, le Maire de Paris sera noy dans le Grand Paris. En effet, il naura aucune mainmise sur des dpenses publiques exponentielles lies la cration dun Conseil de la mtropole compos au minimum de 350 lus et dune nouvelle administration quil faudra financer. Ce machin , comme dirait de Gaulle, ne servant dailleurs qu masquer lchec de la politique municipale et rgionale de Delano et de son hritire au fauteuil de Maire de Paris, madame Anne Hidalgo. Le nouveau Maire de Paris ne devra donc de ne montrer aucune connivence avec les pouvoirs de ltat, au contraire de messieurs Chirac et Delano qui ont toujours cd devant eux. Aujourd hui, Il est encore moins question, pour le couple Delano-Hidalgo de mettre en difficult le gouvernement, le ministre de lIntrieur, le Prfet de police Au contraire, le nouveau Maire de Paris doit tre, si besoin est, un maire de rupture avec cette politique ancienne et doit sopposer aux pouvoirs publics dans lintrt de Paris et des Parisiens. Par exemple, puisque le Maire de Paris ne peut lui-mme, pour le moment, mettre en uvre la tolrance zro, il doit harceler les pouvoirs publics pour que ceux ci lappliquent : tolrance zro pour les incivilits, tolrance zro pour la salet, tolrance zro pour les comportements qui pourrissent la vie des voisins, tolrance zro videmment pour les dlits et pour les crimes. 3
  • 5. PROJET MUNICIPAL POUR PARIS ELECTIONS MUNICIPALES 2014 MON AMBITION EST DONC DE RVEILLER PARIS, RESTAURER SON IMAGE ET LIBRER SON NERGIE : veiller Paris en replaant Paris en tte des grandes capitales R europennes et mondiales dans les domaines de la qualit de vie, de lconomie et de lducation alors quelle est aujourdhui loin derrire les grandes villes europennes ou amricaines telles que Dsseldorf, Francfort, Vienne, Munich, Vancouver et San Francisco. Le classement PISA reflte labandon pour nos jeunes des repres tant scolaires que parentaux y compris Paris, affaiblissement masqu par la rputation de quelques grands lyces dont lexcellence est menace par la volont du gouvernement de mettre fin aux classes prpa et aux grandes coles. estaurer limage de Paris en substituant au vivre ensemble qui, au fil R du temps couvre les incivilits les plus diverses, le savoir-vivre qui, par son exigence de conduite et de respect lgard de lautre, apporte paix sociale et douceur de vivre : en prnant la tolrance zro dans les transports en commun o les incivilits saffichent au grand jour, dans les rapports de voisinage, en combattant la salet qui fait de Paris la ville surnomme la Poubelle-land des grandes capitales europennes. ibrer les nergies en ouvrant la porte aux investisseurs, en dynamisant L un ple culturel qui saffaiblit tous les jours au profit de New-York, Londres et Shanghai, en renforant linnovation, en soutenant nos entreprises et notamment nos commerants et artisans qui sont depuis le Moyen ge la force vive de la Capitale, en faisant de lamlioration des transports et des dplacements une vritable priorit. Je mhonore dtre Artsien et Picard par mes origines, mais je suis n Paris (15e). Je me suis inscrit comme avocat au barreau de Paris en 1974. Je souhaite mettre le bon sens acquis par mes mandats dlu de terrain au service des Parisiennes et des Parisiens. Ma vie de pre de famille ma particulirement sensibilis aux problmes des familles de Paris et je souhaite donc rorganiser sans tarder la rforme des rythmes scolaires. Car ma priorit essentielle, cest de mattacher restaurer une vritable politique de la Ville, 4
  • 6. PROJET MUNICIPAL POUR PARIS ELECTIONS MUNICIPALES 2014 cest--dire de permettre tous les Parisiens, de toutes les gnrations, de toutes conditions, de pouvoir se loger et travailler dans leur Ville. Cette priorit essentielle doit sarticuler autour daxes essentiels : - rouver des ressources sans augmenter les impts en mettant fins aux dpenses de T prestige et aux gaspillages innombrables comme les subventions aux associations ainsi quaux aides aux immigrants clandestins ; - rivilgier les dpenses dquipement et de proximit, tendre les horaires de certains P services aux usagers, ouvrant les crches en priorit aux parents qui travaillent, ce quel que soit leur revenu et non selon le dogme de la socialisation : - rienter les efforts sur la dfense des familles et le maintien des classes moyennes O chasses de Paris par une ville dont le cot de la vie est lun des plus levs du monde en raison notamment du prix des logements et des dispositifs scandaleux des surloyers, consquences des lois Borloo et Boutin ; - avoriser le cadre de vie des tudiants pour quils puissent tudier en toute srnit, F tout en amliorant la situation de nos ans qui ont besoin de solidarit et dentraide en favorisant la cration dimmeubles inter-gnrationnels dans chaque quartier de Paris, ouverts aux handicaps qui mritent de la Capitale de la France un rel effort dinsertion. Il sagit de mettre en place les bases dun renouveau de Paris qui devra prendre sa place dans le grand courant de rformes quannoncent les succs venir du Rassemblement Bleu Marine. Cela est dsormais possible. Mes rencontres quotidiennes sur le terrain avec les Parisiennes et les Parisiens confirment cette volont de changement. Car les Parisiennes et les Parisiens en ont assez de la gestion communautariste de la Ville, tiraille au gr des pressions contradictoires de groupes dintrts gostes. Je suis linterprte des habitants de Paris, des citoyens de la Ville de Paris, de ce peuple silencieux toujours oubli, afin de lui donner enfin la voix au chapitre . Merci de votre confiance, mobilisons nous pour la victoire. Wallerand de SAINT-JUST 5
  • 7. PROJET MUNICIPAL POUR PARIS ELECTIONS MUNICIPALES 2014 1 - BUDGET / FINANCES Charte daction municipale FN : La dcrue fiscale : refuser toute augmentation de la fiscalit pendant toute la dure du mandat. Lutter contre les gaspillages et les dpenses fastueuses. Refuser toute subvention et toute aide des organisations ou projets communautaristes. CONSTAT PARIS : Il est impratif de mettre fin au pressurage permanent et sans fin des contribuables parisiens pour des mesures et des ralisations dont ils ne profitent pas. En douze ans, le budget a explos de 100 %, passant de 3 plus de 7 milliards deuros entre 2000 et 2013 mme si une partie des dpenses de prquation explique cette vertigineuse augmentation. En 2014, la hausse des impts est de 3,5 % en moyenne (TH, TFB, CFE). En douze ans de gouvernance socialiste, les impts ont augment de plus de 30 %, passant de 2,3 plus de 3 milliards deuros en 2012 :revalorisation de la taxe dhabitation et des taxes foncires (de prs de 20 % rien quentre 2009 et 2012), cration dune taxe foncire dpartementale de 3 % et hausse des taxes et redevances diverses telles que la taxe de balayage, les traitement des ordures mnagres, laccs aux quipements et centres de loisirs (avec lapplication dun quotient trs dfavorable aux classes moyennes), le stationnement, etc. Chiffres du budget primitif 2013 : Dpenses de fonctionnement : 7 300 000 000 Dpenses dinvestissements : 1 700 000 000 (sans compter les remboursements demprunts hauteur de 200 M) La masse des impts prlevs est de 4 900 000 000 Le capital de la dette est de 3,2 milliards (+ 2 milliards en 11 ans), les impts locaux ont doubl dans le mme temps. La politique fiscale du couple Delano-Hidalgo est un chec ! Voire une bombe retardement si les droits de mutations dun montant de 900 millions lan dernier venaient baisser OBJECTIFS : Rduire les dpenses de fonctionnement de faon faire baisser sur 6 ans la masse des impts prlevs de 20 %. Cette baisse des impts et des charges de fonctionnement est la base du programme du Front National-Rassemblement Bleu Marine Paris. On ne peut continuer ainsi : toutes les collectivits, depuis des dcennies, limage de la politique de ltat, ont tous les ans, augment leurs dpenses et leurs impts, dans une fuite en avant irresponsable. Le seuil de saturation est atteint. Mme Le Monde crit que dpenser sans compter promet le chmage pour tous . Le rapport de la fondation IFRAP publi le 30 octobre 2013 (Paris, la gestion de la ville en question), en suite dun rapport de la Cour des Comptes, est lui aussi extrmement pessimiste. 6
  • 8. PROJET MUNICIPAL POUR PARIS ELECTIONS MUNICIPALES 2014 Selon linstitut Montaigne (Municipales, laudit financier des dix plus grandes villes), lendettement des grandes villes se creuse dramatiquement. Plus de 51 % des personnes interroges mentionnent les impts locaux comme un enjeu primordial au moment de voter. Dj Paris le niveau dendettement par habitant est plus lev que dans les autres villes franaises. La presse elle mme affirme qu au total Paris, les candidats devront tre jugs sur leur capacit de prsenter un programme non pas de matrise, mais de rduction des dpenses . Une gestion saine, srieuse et rigoureuse est non seulement possible mais surtout indispensable. - PROPOSITIONS : I Nous rduirons les impts de 20 % en 6 ans La masse des impts prlevs est de 4 900 000 000 par an, il faut la ramener au bout de 6 ans 3 920 000 000 . Cest par une diminution de 3,3% par an, soit une baisse de cette masse de 163 000 000 par an, que ce rsultat sera obtenu. II Nous rduirons les dpenses de fonctionnement de 163 000 000 par an sur 6 ans Nous agirons notamment sur : - a masse salariale, loccasion des dparts en retraite et par une meilleure gestion des primes l attribues aux hauts salaires (+ 46 % en 12 ans). Rappelons quen dix ans, la Ville de Paris est passe de 40 000 50 000 fonctionnaires (soit + 25%) ; - es budgets ddis la politique culturelle et associative ; l - es dpenses sociales (- 5 % par an) affectes des aides communautaristes. l Ces dpenses sociales sont en augmentation vertigineuse. Par exemple laide sociale (facultative) aux enfants en difficult est passe de 200 millions en 2005 800 millions en 2011. Cette augmentation est essentiellement due lexplosion de limmigration que cette politique ne cesse de favoriser au dtriment de tous les Parisiens. Il est clair par ailleurs que les dpenses dinvestissement seront consacres essentiellement aux quipements de proximit et la vie quotidienne des Parisiens, les dpenses de prestige tant bannies de la prochaine mandature. Il est en effet impratif dassurer un dsendettement de la Ville de Paris : Lencours de la dette a augment de 11 % du 1er janvier 2013 au 1er novembre 2013 en passant de 3 162 000 000 3.512 000 000 . Si lon persistait sur une telle tendance, cela conduirait accroitre le capital de la dette de prs de 70 % en six ans. Ds lors, on comprend mieux la volont de Mme Anne Hidalgo de mettre un terme aux comptes faramineux de M. Bertrand Delano, lactuel trsorier de la Mairie de Paris : elle aussi est contrainte de rduire linvestissement. Ce sont des coups de frein, fruits, lvidence, dune mauvaise gestion. Ds lors, jenvisage de rduire de 3 % les dpenses dinvestissements par an, soit 42 millions deuros par an et 252 millions sur la mandature. Par ailleurs une partie des droits de mutation pourra tre affecte au remboursement de la dette sur les trois premiers exercices et cela abaisserait dautant le capital de la dette et donc le montant des intrts 7
  • 9. PROJET MUNICIPAL POUR PARIS ELECTIONS MUNICIPALES 2014 2 - LOGEMENT / HABITAT Charte daction municipale FN : Assurer la transparence totale des critres et des procdures dattribution des logements sociaux. CONSTAT PARIS : La crise du logement qui svit depuis plusieurs annes Paris, et ne cesse de saggraver, pnalise un nombre croissant de parisiens, en particulier les familles et les classes moyennes, qui nont dautre choix que de quitter la capitale. Les raisons dun tel blocage sont connues : un manque de foncier disponible la construction, une lourdeur admi...