Rénov-Canalisation,hotel la Fiancée du Pirate Recherche et Réparation de fuite sans casse

  • Published on
    27-Nov-2014

  • View
    199

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le propritaire d' Hotel subissait des infiltrations en sous sol d'une cave. Aprs une recherche de fuite sans dmolition ralise par Arnaud LEGRAND , Michel LEGRAND et ses quipes ont procd au chemisage de la canalisation sans aucune dmolition ni casse et perturbation pour l'Hotel. Rsultat: aucune casse aucune dmolition et une garantie de 10 ans sur les travaux et tout cela pour un cot 40% infrieur la mthode traditionnel + d'info sur www.renovcanalisation.fr

Transcript

<ul><li> 1. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 RECHERCHEDEFUITENONDESTRUCTIVE Rapportexpresssynthtique Lieuinvestigation: FianceduPirate 8bvddelaCornedOR 06230VillefrancesurMer Dossiersuivipar: M.DEWILDER Missionralisele01/03/14par: ArnaudLEGRAND IngnieurESTPCachan,diplmexpertisejudiciairesciencepoAixenProvence RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 1 </li> <li> 2. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 2 </li> <li> 3. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 SOMMAIREDESINVESTIGATIONSREALISEES LIEUDELINVESTIGATION LAPROBLMATIQUE METHODOLOGIESUTILISEES Synthsedesmthodologiesutilisesdanslecadredecettemission Primtredelanalyse TENEURENHUMIDITEETANALYSEDESORDRE Humidimtredersistivit: HumidimtremicroondedesurfaceDIELECTRIQUEBASSEFRQUENCE HumidimtreMICROONDE Examenthermographiquedeslieux: Phnomnedupointderose Inspectionvidoetendoscopie* MarqueurultravioletetlampeUV Remarquesdiverses CONCLUSIONSETPRECONISATIONS CONCLUSIONS PRECONISATIONSTECHNIQUES ANNEXE:SYNOPTIQUECHANTIERPHOTOS RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 3 </li> <li> 4. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 LIEUDELINVESTIGATION vuedeslieux LAPROBLMATIQUE Lhtelsubituneinfiltrationsdansunlocalsousjacentendessousdescuisineslorsde lutilisationdulavevaisselleetvier. Butdelamission:dterminerla/lesoriginesdinfiltrations RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 4 </li> <li> 5. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 METHODOLOGIESUTILISEES Synthsedesmthodologiesutilisesdanslecadredecettemission Technicit Utilis e Nonutilise Thermographieinfrarouge V Humidimtresrsistivit,surfaciquesmicroonde,deprofondeur microondes(3typesdiffrents) V Endoscopieetinspectionvidoparcamra V MarqueurultravioletetlampeUV V Localisateurettraagedecanalisation V Testdemiseenpression V Testaufumigne V Ecouteetcorrlationacoustique V Primtredelanalyse Rseauxintrieurs Eaufroide Eauchaude Eauuseseauxvannes V Rseauxextrieurs RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 5 </li> <li> 6. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 Eaupotable Eauxuses Eauxvannes(WC) Eauxpluviales Etanchit TENEURENHUMIDITEETANALYSEDESORDRE Humidimtredersistivit: Bassurleprincipeohmique HumidimtremicroondedesurfaceDIELECTRIQUEBASSEFRQUENCE (Dtermination non destructive des rpartitions de l'humidit ou des profils dhumidit dans les zones proches de lasurfacejusqu'4cmdeprofondeur.) Nous partons du relev dun point rput sec des lieux analyss et faisons une analyse comparative par point n et n+1.Leprocddilectriqueestmamesurecomparativesurunmmematriaudeconstruction. Sec 4080Digit&gt;Humide &gt;80Digit&gt;seuilmaximaldhydromtrie HumidimtreMICROONDE Principedelasondemicroonde Grce la technique microondes, il est possible de dterminer la rpartition de l'humidit jusqu' une profondeur de 300 mm. Outre la profondeur de mesure leve, le procd dispose aussi de l'avantage d'tre indpendant du taux de salptre contenu dans le matriau. Dans le cas du procd microondes, le fait que le btimentsoitancienourcentnadoncaucuneimportance. Ce procd fait partie des procds de mesure DIELECTRIQUE dhumidit bas sur les proprits dilectriques de leau. La molcule deau place dans un champs lectrique appliqu de lextrieur soriente dans une direction prfrentielle,elleestpolarisable. RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 6 </li> <li> 7. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 Si lon applique un champs magntique alternatif, les molcules deau entrent en rotation la frquence du champ (polarisationavecorientation). Alchellemacroscopique,ceteffetestcaractrisparlagrandeurphysiqueappellaconstancedilectrique. Dans le cas de leau, cet effet dilectrique est si prononc que sa constance dilectrique atteint une valeur voisine de80. La constante dilectrique de la plupart des solides, notamment celle des matriaux de construction, est nettement plusfaible,delordrede210etelleestcompriseentre3et6danslaplupartdescas. Ladiffrenceentrelaconstantedilectriquedeleauetcelledesmatriauxdeconstructionestdoncmesure. Cette grande diffrence entre les valeurs de constante dilectrique permet de dtecter facilement toute quantit deau,mmefaible Principedelamesure: Lorsque la frquence du champ lectromagntique externe atteint des valeurs leves, la molcule deau ne peut plus le suivre aussi parfaitement en raison des forces liaisons internes du matriau (la molcule deau flotte dans leauentantliauxautresmolcules). Ilenrsulteunesortedefrictioninterneaumatriau,autrementditdespertesdilectriques Certainsdispositifsspciauxmicroondespermettentdemesurercespertesdilectriques. Dans le domaine de frquence des microondes, on dispose donc dune part de la valeur de mesure trs leve de la constante dilectrique de leau (ou plus exactement de la partie relle de la constante dilectrique) et dautre partdecelledespertesdilectriques(ouplusexactement,delavaleurimaginairedelaconstantedilectriques). Lesvaleursdelaconstantedilectriquesontdonctroitementcouplesauxpropritsphysiquesdeleau. La mesure se fait selon le principe des ondes rflchies, c est dire que l on mesure la partie de londe lectromagntiquemodifieparlhumiditquiestrflchieparlematriaumesurer RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 7 </li> <li> 8. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 Mthode Resultat Remarque Ohmique 100% zonesoussol Microondesurfacique 100% zonesoussol MicroOndeProfondeur 100% zonesoussol Conclusions:lessupportsauseindulocalsontsatursdeau. Probableinfiltrationenprovenancedelvacuationencastre. Examenthermographiquedeslieux: Nos camras thermographiques permettent de mesurer 0,01 prs, les variations de temprature. Partant du principe quune seule et mme partie du mur ou du sol est soumise aux mmes contraintes thermiques, lanalyse dune surface doit tre homogne. Plus la couleur fournie par la thermophotographie est fonce, plus la zone est froide,plusellevireverslorangerouge,pluselleestchaude. La camra thermique infrarouge mesure et visualise le rayonnement infrarouge dun objet. La camra peut calculeretaffichercettetempraturecarlerayonnementestenfonctiondelatempraturedesurfacedesobjets. Notre camra nous permet de dtecter des dgts dus lhumidit et linfiltration deau lorsque la zone endommage possde des proprits de conductions thermiques diffrentes et si elle prsente une capacit thermiquedistinctepourstockerlachaleurparrapportauxmatriauxenvironnants. Gradientdhumiditdescendantaudroitdupilierporteurdanslesoussol, confirmationdelcoulementgravitairenonpermanent RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 8 </li> <li> 9. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 Phnomnedupointderose Le point de rose ou temprature de rose est une donne thermodynamique caractrisant l'humidit dans un gaz. Le point de rose de l'air est la temprature laquelle la pression partielle de vapeur d'eau est gale sa pression de vapeur saturante. Si l'air humide est progressivement refroidi, la temprature de rose correspond l'apparition d'eau sous phase liquide. Ce phnomne est le principe de mesure mis en uvre dans les hygromtrescondensation,encoreappelshygromtrespointderose. C'est le phnomne de condensation, qui survient lorsque le point de rose est atteint et que des sites de nuclation sont disponibles, qui cre les nuages, la brume et la rose en mtorologie. La condensation atteint de lammemanirelesparoisdesbtiments. Lorsque la temprature est infrieure au point de conglation, l'air peut devenir satur par rapport l'eau et donner des gouttelettes surfondues, ou satur par rapport la glace et donner de la gele blanche. Dans ce second cas, la temprature de saturation est appele point de givrage. Ce dernier est plus chaud que le point de rose ces tempratures car la pression de vapeur saturante par rapport la glace est plus basse que par rapport l'eau liquide. Ceci mne la vapeur d'eau se dposer plus gnralement sous forme solide que liquide sous le point de condensation1. La faible ventilation du local sous sol favorise des voies de schage plus longuesetunemprisonnementdelhumiditplusimportant. Inspectionvidoetendoscopie* Depuisleregardencastresitudanslacuisine Prsencededficiencedudesemboituresetduneflureenencastre.sur zonepassagepetitdjeuneretaccueil *SupportvidofournisurclUSB MarqueurultravioletetlampeUV RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 9 </li> <li> 10. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 Le marqueur UV a lavantage majeur de ne pas tre volatil avec le temps et dtre facilement rvl avec une lampeUVspcifique. Autre avantage, ce dernier en cas de contre expertise plusieurs mois aprs peut se rvler trs simplement car ne pouvantpasdisparatredemanirenaturelle. Corroborationducaractreinfiltrantnonpermanentsurleauuse. Remarquesdiverses Ilaurgencecomplterlinvestigationetenvisagerlestravauxderepriselecollecteurtantau borddelarupture. CONCLUSIONSETPRECONISATIONS CONCLUSIONS InfiltrationenprovenanceducollecteurEUaveccomplmentderecherchede fuitencessaire. Nousvoussoumettonsnotredevispourchemisagepartielledunmontantdunmontantde 1500HTrparation RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 10 </li> <li> 11. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 11 </li> <li> 12. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 ANNEXE:SYNOPTIQUECHANTIERPHOTOS RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et11merue 06510Carros www.renovcanalisation.fr T:04.93.51.43.04 F:04.93.51.73.58 P:06.61.00.43.04 legrand@renovcanalisation.com 12 </li> <li> 13. Rapportdexpertisedingnieriehydraulique VisetralisparA.LEGRANDingnieurESTPCachan Rfdossier:FiancedupirateRdf010314 Nous vous prions de bien vouloir trouver cijoint le mmoire de nos honoraires, dont nous vous laissonslesoinderglerpartoutmoyenvotreconvenancesilecelanapasdjtfait. A cet effet, un relev didentit bancaire, joint au prsent rapport, vous permettra une procdure derglementplussimplifie. Nous restons votre entire disposition pour de plus amples informations, et vous prions dagrer,lexpressiondenossentimentsdvous. ArnaudLEGRAND RnovCanalisationConcept exNuflowFranceTechnologies ZI1reavenueCaroos1053283 entre10et1...</li></ul>

Recommended

View more >