Click here to load reader

Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde

  • View
    2.548

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Version V2 mise a jour le 11 décembre 2014 - Saisir l’avenir de la distribution spécialisée bio, c’est d’abord appréhender la fantastique mutation actuelle que subissent toutes les formes actuelles du commerce de détail : grande distribution, commerce digital, circuits courts, nouveaux modèles économiques... 7 puissantes transformations s’opèrent, comme en on voit seulement tous les 50 ans.

Text of Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde

  • 1. LES 7 mutationsDE LA GRANDE DISTRIBUTIONEN FRANCE ET DANS le monde26Les rencontres de Natexpo Besanon 10 dcembre 2014Sauveur Fernandez, lconovateur www.econovateur.com

2. conovateeurE G iCO-innovationPercevoirles nouveauxmodlesconomiques Anticiper lesmutations socitalesMARKETING DURABLEConcevoirles nouveauxco-produits Comprendre leConsomacteurconovateeurCommunicationMettre en scneune communicationengage etengageanteDISTRIBUTIONBtirdes points de ventedurables et dsirablesYAnticipez la bio de demain avec 3. Rsum : les 7 grandes mutations qui impactentla grande distribution et LES MAgasins biob II KNOUVEAUXIMAGINAIRESIIV oCOMMERCE DEPRCISIONIII 5NOUVELLEVIE DIGITALECONSOMMATIONCOLLABORATIVEVII 6NOUVEAUX MODLESCONOMIQUES VIRSEf VRETOUR DUVENDEURCONCLUSIONinspirations pourle magasin bioidal 4. I / Les 7 grandes mutationsde la grande distributionqui vont aussi impacter les magasins bioi 5. I/1 Nouveaux imaginaires deconsommation De la qute duprix bas la recherche de sensb 6. I/1 1963 Accs au confort matrielet labondance de biens b 7. I/1 2014 Un consommateur ambivalent,partag entre hyperconsommationet besoin de sensb 8. I/1 2014 : (R)VOLUTION : les valeurs du bio se GNRALISENT). Consommer autrement et durable avec des bnfices concretssant durabilit utilit - conomies anti-gaspillageS Le local, la proximit, lorigine, lieu de fabricationPrserver lemploi et le lien socialz Formulation, conditions de fabricationConnatre intimement mon produit Des entreprises engages avec du sensTransparence, actions sociales et environnementalesSource : tude Grrenflax 2014 9. I/1 USA : Warby parkerCette enseigne d'optique cre en 2010incite ses clients donner, faire preuvedempathieb 10. I/1 USA : CVS Le deuxime pharmacien dupays sengage pour que ses clients sarrtent defumer, rognant ainsi son chiffre daffaireb 11. I/1 2014 : INITIATIVES Made in chez moi , circuits courtsS SUISSE : le supermarch Manor Food (Genve) propose900 rfrences de produits fabriqus sur place. Partenariatspousss avec des entreprises agricoles locales. COREE : lhypermarch Lotte Mart (Soul) proposedes salades cultives sur place dans une fermeverticale . JAPON : ma GMS est une Cooprative agricole : legroupe de distribution japonais Ito-Yakado cr SevenFarm, charg de lancer de nouvelles entreprises agricoleslocales et des rseaux de recyclage alimentaire. 12. I/1 Core : GMS et circuitsultra-courts Laitue cultive l'intrieur de lhypermarch Lotte Martb 13. I/1 USA : les potagers couvertsdu Galleria Mail Ce Mall de Clevelandproduit sous son toit de verre des fruits et lgumesen culture hors-sol vendus aux restaurantsb 14. Frais dIci(Invivo, groupe agricole)Produits frais alimentaires locauxOTera (Groupe Mulliez)Produits alimentaires frais propossmajoritairement en circuit courtI/1 FRANCE : CHAINES de CIRCUIT court2 nouvelles initiatives de magasins locauxinities par la grande distributionb 15. Halles de lAveyron (Unicor)I/1 FRANCE : CHAINES de CIRCUIT courtMarch fermier en circuit-court collectifthmatiqueb 16. I/7 du vrac au magasin flatstore sans emballAge :invent par la bio, le vrac smancipe avecla grande distribution en devenant un vraimagasin part entire 17. I/2 La consommationcolllaborative La (R)volutionde lconomie du partageK 18. I/2 DFINITION DE LA CONSOMMATION COLLABORATIVEK! Pilier essentiel dune consommation soutenable, elle transforme lesproduits en services en prnant la location, le troc, la vente occasion, oulachat collaboratif des objets plutt que leur possession en propre, etprivilgie la mise en lien des consommateurs.bSavez-vous que les AMAP (partenariat entre un groupe deconsommateurs et une ferme) font parti de la grande famille de laconsommation collaborative, cite par Time Magazine comme lunedes dix ides qui vont changer le monde ? 19. I/2 Etude TNS : % de sonds pratiquant la conso collaborative KEnqute Nouvelles consommations, nouvelle confiance, les franais et laconsommation collaborative , TNS / Obeservatoire de la Confiance, novembre 2013Crdit visuel : TNS 20. I/2 les trocheures de castoramaUne plate-forme Internet dchangedheures entre bricoleurs et jardiniersK 21. I/2 Le Trocathlon de DcathlonLes clients , dposent, vendent etachtent leur propre matriel doccasion K 22. I/2 Intermarch promeut letroc entre consommateurschange de biens occasion pour enfantsK 23. I/2 Location : possder, cestdpass ? La location avancedans les grandes enseignes K 24. I/2 Loccasion sinvite chez AuchanVente de produits d'occasionmultimdia dans 50 hypers. KCrdit visuel : LSA 25. I/2 C'Vous, Le site COMMUNAUTAIREparticipatif de CasinoLes clients discutent, recommandent,partagent et imaginent les futurs produitsK 26. I/2 Crowdsourcing : lesproduits made by clientsDe AuchanK 27. I/3 LE COMMERCE DE PRCISIONLre du ciblage chirurgical o 28. Image : Silal SopaI/3 La fin de la pense unique Fini les gros blocs placs en priphrie,place au commerce de prcision Jean-Charles Naouri, PDG de Casino (2008)o 29. I/3 LE temps du commerce de prcisiono! Lheure est au dveloppement acclr dun commercechirurgical adapt un emplacement donn, et une nouvellepopulation : familles monoparentales, seniors, clibataires...b Voici le renouveau des supermarchs et suprettes de centre-ville, et lamonte rapide des points retraits, drives, commerces de flux (gares, mtro...),magasins automatiques-virtuels-phmres-pops-ups, commerces ruraux,livraison domicileb Une enseigne moderne se doit dsormais dtre prsente sur unemajorit de ces canaux de vente.. 30. I/3 LE RENOUVEAU ducommerce de proximitCarrefour Express, U-Express, Casinoshopping Forfait pressingAccs Wifi, offre traiteur, snaking, cafs-snacko 31. I/3 Nouveaux hypermarchs :les 2 stratgies de LeclercoLeclerc Atlantis NantesPositionnement prix Organis comme un grand bazarLeclerc So-Ouest LevalloisPositionn haut de gamme et services 32. oI/3 LhypErmarch en modehyperproximit : Auchan Caluire60 fournisseurs locaux temps pleinCrdit photo : Atelier Thierry Roche 33. I/4 NOUVELLE VIE DIGITALELe commerce et le lien socialen mode connect 5 34. I/4 AVEC SON WALMARTlabLe gant Walmart ne se dfinit pluscomme un distributeur mais commeune jeune entreprise de high-tech !5 35. I/4 Le showrooming, lennemipublic n1 ? Cette pratique partage par 38 %des franais consiste utiliser un smartphone en boutiquepour comparer les prix d'un produit avec d'autres enseignes5Visuel : www.davidbarthe.fr/infographie-du-jour-le-showrooming 36. I/4 Une des rponses aushowrooming : les servicesLe click and collect de Darty : afin de contrer le showroomingsans guerre des prix, la commande en ligne avec un retraiten magasin, nomme Click and Collect, est privilgie5 37. I/4 Le click and collect alimentaire DE DIAPrix plus bas quen magasin,rcupration des commandesdans des casiers rfrigrs 5 38. I/4 Le mobile, nouvelle armede la distribution5Photo : www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/grande-distribution-et-mobile/ 39. I/4 mobile : nouveau rgne1 Franais sur deux possde unsmartphone5Cridit infographie : agence web Kangourouge 40. I/4 La vraie rponse au showrooming : le magasin connect 5Prsence sur tousles canaux :Catalogue VPC,Site Internet,mobile, tablette,MagasinTraditionnelCrosscanalOmnicanalCoordonner tousles canaux entre euxpour une expriencedachat fluide etpratique : commandersur son mobile, retireren magasinDconnect du Multicanalsite Internet de lamarqueMagasinconnectIntgration parfaiteavec la vie numriquedu client : tiquettes QRcodes, click & collect,achats rapides 41. I/4 La vraie rponse au showrooming : le magasin connect 5 42. I/4 Les nouveaux servicesmobiles : se reprer dansle magasin5Photo : www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/grande-distribution-et-mobile/Exemplehttp://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=alyOHzBwV1o 43. I/4 Lhypermarch TEST de Auchancrans connects, services delocalisation, systme collaboratif deoclassement des bouteilles de vin,point de retrait des colis 44. I/4 qWARTZ, LE centrecommercial connectLa nouvelle Cit du e-commerce : boutiquesdigitales, click and collect, mur digital, appli smartphone5Photo : www.journaldunet.com/ebusiness/internet-mobile/grande-distribution-et-mobile/ 45. I/4 Allemagne : lpicerie dequarTier digitalise EmmasHenkelmixe les codes de convivialit de lpicerie de quartier dantanavec les dernieres innovations digitales : murs-vitrine avecQR codes, click and collect, livraison domicile5 46. I/4 Prochaine tape : lesmagasins murs virtuelsLe magasin mur virtuel de Peapodaux tats-Unis5Source : www.interaction-multimedia.com/ 47. I/4 Laube de la RVOLUTIONALIMENTAIRE du dernier kmLivrer directement ses clients domicileest le grand dfi des annes 2010-20205 48. I/4 LA Bataille du dernier kmPremire tape, la monte descasiers de retraits : exemple avecun Click and Collect circuit-court5 49. I/5 Le GRAND RETOURdu vendeur et du lien socialObjectif, retrouver un contactvritable avec le clientf 50. I/5 les initiatives empathiques de la grande distribution f1 Personnel visible : Mercadona (Espagne) ou Colruyt (Belgique)sont reconnus pour leurs personnel visible et disponible en magasin.Source : tude Grrenflax 20142 Service au client : le britannique Tesco embauch 8.000personnes pour renforcer ses services.3 Chez lenseigne amricaine d'quipements sportifsRE3 Relation durable : les vendeurs de lenseigneAmricaine outdoor REI ont pour consigne de donner lesforces et faiblesses de chaque produit, sans forcer la vente 51. Image : Silal SopaI/5 Apple PRECURSEUR DE LARELATION CLIENT EMPATHIQUE f 52. I/5 LES VENDEURS DE LA FNACEN VEDETTE Les experts sontvaloriss sur le site Fnac : ils animentleur propre blog et ont leur fanf 53. I/5 LES CRPES PARTY DE franpriXLes quipes du magasin organisent unedistribution gratuite aux habitants duquartier, pour un moment dchange convivialf 54. I/5 LES clients donnent leur avissur leur magasin L

Search related