Haiti | Jan-1 | La Resilience

  • Published on
    13-Apr-2017

  • View
    73

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • La Resilience, Facteur dadaptation ou Levier de Transformation?

    Dra. Ana Belo

    Directrice Excutive OBSERVEH

  • Le concept de rsilience se dfinit comme tant la capacit d'une personne, d'une communaut, d'une organisation ou d'un pays prvoir, absorber les effets d'un vnement dangereux comme un dsastre ou une crise, s'en accommoder, s'en remettre, de manire opportune et efficiente, en assurant le rtablissement, voire l'amlioration des conditions originales" (Croix Rouge du Nicaragua, 2013).

    Le concept de rsilience est utilis dans divers domaines et de manire holistique, mais il convient que nous connaissions ses diffrentes acceptions pour choisir le domaine et la subdivision les plus appropris notre cadre de travail.

    En physique, si l'on analyse les proprits des matriaux, nous voyons que la rsilience exprime la

    capacit d'un matriau retrouver sa forme originale aprs t soumis des conditions de haute pression, c'est--dire aprs que son volume a diminu.

    En ingnierie, c'est la capacit d'un matriau rsister des chocs imprvus sans se briser et retrouver sa forme initiale, mme aprs avoir t soumis une pression qui l'a dform. Dans les constructions antisismiques, la structure se balance, elle peut subir des dommages mineurs mais elle ne se s'effondre pas.

    En cologie, c'est l'habilit d'une communaut supporter tout type de perturbation.

    Que signifie le terme Rsilience?

  • De nombreux efforts sont raliss pour rduire les risques de dsastre, minimiser les impacts du changement climatique et mieux nous adapter leurs consquences, tout comme existent des actions qui cherchent promouvoir la gestion adquate et la conservation des cosystmes. Toutefois, il faut prendre en compte que les efforts dissocis sont moins efficients que ceux o l'on travaille ensemble sur tous les fronts.

  • Le concept de RSILIENCE fut introduit dans le domaine psychologique vers les annes 70 par le pdopsychiatre Michael Rutter, qui s'inspira directement du concept de la physique. Selon l'opinion de Rutter, base sur la psychologie comportementale, la rsilience se rduisait une sorte de "flexibilit sociale" adaptive. Par la suite, cette opinion sera assume par la psychiatrie.

    http://es.wikipedia.org/w/index.php?title=Michael_Rutter&action=edit&redlink=1http://es.wikipedia.org/w/index.php?title=Michael_Rutter&action=edit&redlink=1http://es.wikipedia.org/w/index.php?title=Michael_Rutter&action=edit&redlink=1

  • On a dmontr que la rsilience ne s'acquiert pas en vitant les risques mais par le contrle de l'exposition ceux-ci.

    Exemples: Ce serait quelque chose de comparable au processus de vaccination et

    l'acquisition rsultante d'immunit corporelle face certaines maladies..

    Pour les jeunes provenant de milieux dfavoriss, l'entre dans les Forces armes s'est rvle tre un facteur protecteur pour leur vie future.

    L'influence protectrice d'une relation harmonieuse de couple avec des personnes qui confrent de la stabilit des jeunes dans des circonstances difficiles, est aussi importante.

    Enfin, nous pouvons trouver comme exemple historique l'histoire de cette jeune juive qui resta confine durant plus de deux annes avec sa famille dans un habitacle servant de cachette dans une Amsterdam o rgnait l'horreur nazie. Elle nous laissa un prcieux document qui montre la capacit de dpassement de soi ou rsilience: le fameux Journal d'Anne Frank.

  • Le concept a t approfondi quand on a transcend le comportementalisme avec, par exemple, les recherches de l'thologue Boris Cyrulnik, qui a amplifi le concept de rsilience en observant les survivants des camps de concentration, les enfants dans les orphelinats roumains et les enfants de la rue en Bolivie.

    Dans ce sens, la rsilience cherche intgrer diffrents lments

    (moyens d'existence, nature, tres humains, entre autres) pour promouvoir des formes adquates de faire face, de rsister et de s'adapter un dsastre, ainsi que d'en garantir une meilleure rcupration.

  • La rsilience signifie que chacun peut faire beaucoup pour influencer ce qui lui arrive, modifier son propre destin, en crant de nouveaux cadres de rfrence (reframing).

  • En psychologie, le terme rsilience se rfre la capacit des sujets surmonter des tragdies ou des priodes de douleur motionnelle. Quand un sujet, ou un groupe humain, est capable de le faire, on dit qu'il a la rsilience adquate et qu'il peut surmonter des problmes, voire mme tre rendu plus fort par ceux-ci.

    Mme si elle exige une rponse individuelle, la rsilience n'est pas une caractristique individuelle parce qu'elle est conditionne tant par des facteurs individuels que par des facteurs environnementaux qui mergent d'une grande htrognit d'influences cologiques qui confluent pour produire une raction exceptionnelle face une menace importante.

  • On distingue deux composantes de la rsilience: la rsilience face la destruction, qui est la capacit de protger sa propre intgrit sous pression; d'autre part, au-del de la rsistance, c'est la capacit forger un comportement vital positif malgr des circonstances difficiles (Vanistendael, 1994).

    La rsilience se caractrise par le fait d'tre un ensemble de

    processus sociaux et intrapsychiques qui rendent possible une vie "saine" dans un milieu malsain. Ces processus se ralisent travers le temps, donnant d'heureuses combinaisons entre les attributs de l'enfant et son milieu familial, social et culturel.

    La rsilience ne peut donc pas tre pense comme un attribut avec lequel les enfants naissent ou qu'ils acquirent durant leur dveloppement; il s'agit au contraire d'un processus que caractrise un systme social complexe en un moment dtermin. (Rutter, 1992).

    La rsilience signifie une combinaison de facteurs qui permettent un enfant, un tre humain, d'affronter et de surmonter les problmes et les adversits de la vie, et de construire sur ceux-ci (Surez Ojeda, 1995).

  • L'intervention ducative pour dvelopper la rsilience doit tre dveloppe depuis le plus jeune ge, de telle sorte qu' l'ge adulte, la personne puisse affronter les problmes depuis les perspectives suivantes:

    a) Attaquer, contrecarrer les conflits et leur chercher une solution.

    b) Rsister avec fermet quand ces conflits dpassent les possibilits personnelles.

    Comment gnrer des personnes

    rsilientes?

  • On catgorise les sujets en non rsilients et rsilients, en tenant compte de l'existence des degr intermdiaires. On observe que plus l'activit cognitive est grande et plus la capacit intellectuelle est leve, plus la rsilience augmente, et pas seulement la rsilience motionnelle mais aussi celle des neurones des sujets. La relation " niveau intellectuel plus lev = plus grande rsilience" n'est bien sr pas absolue mais elle est statistiquement trs frquente. Le sujet qui possde le plus de connaissances et la plus grande capacit intellectuelle peut traiter et laborer plus efficacement les traumas et les facteurs de stress ngatif.

    Comment les personnes sont-elles

    classes par rapport ce type de comportement, cette manire de vivre?

  • Face des situations de catastrophe (naturelle ou provoque par l'tre humain), il faut tenir compte de la formation de ce qu'on appelle les communauts rsilientes et pour celles-ci, d'un traitement spcifique.

    Les tudes de rsilience ont merg travers l'identification phnomnologique de caractristiques de survivants, surtout d'enfants et d'adolescents, qui vivaient ou avaient vcu une enfance en situation haut risque.

  • Exemples:

    La vie est belle. Crer une histoire fictive dans une ralit dure comme le camp de concentration durant l'occupation allemande. La situation en Argentine en pleine crise conomique, politique et sociale, Quelques chercheurs, comme Tedesco, concluent qu'il y a deux facteurs cls chez les rsilients: 1.- Le premier: au moment du trauma, ils pensent dj la manire de s'en sortir. Ils ne se font jamais l'ide de ne pas pouvoir s'en sortir: ils projettent. 2.- Le deuxime implique d'avoir une explication de pourquoi ce qui se passe arrive. Avoir un rcit, mme s'il s'agit d'une fantaisie comme dans le film "La vie est belle".

  • INTROSPECTION: Capacit de se poser des questions et d'y rpondre honntement.

    INDPENDANCE: Capacit maintenir la distance motionnelle et physique sans tomber dans l'isolement. Savoir fixer des limites entre soi-mme et le milieu problmes.

    CAPACIT D'TABLIR DES RELATIONS: Habilit pour tablir des liens et de l'intimit avec les autres; quilibrer ses propres besoins d'affection avec l'attitude de s'offrir aux autres.

    INITIATIVE: Envie d'tre exigeant envers soi-mme et de se mettre l'preuve dans des tches toujours plus exigeantes.

    HUMOUR : Trouver ce qui est comique dans sa propre tragdie. CRATIVIT: Capacit crer de l'ordre, de la beaut et une finalit

    partir du chaos et du dsordre. MORALIT: tendre le dsir personnel de bien-tre toute l'humanit

    et tre capable de s'impliquer en faveur de valeurs (surtout partir de 10 ans).

    Sur quels piliers s'appuie la RSILIENCE? (WOLIN, 1999)

  • JE SUIS - Une personne de celles pour lesquelles les autres ressentent de l'estime et de la tendresse - Heureux quand je fais quelque chose de bon pour les autres et que je leur montre mon affection - Respectueux de moi-mme et d'autrui.

    JY SUIS - Dispos tre responsable de mes actes - Sr de ce que tout se terminera bien.

    JE PEUX - Parler de choses qui me font peur ou m'inquitent - Chercher la manire de rsoudre les problmes - Me contrler quand j'ai envie de faire quelque chose de dangereux ou qui n'est pas bien - Chercher le moment appropri pour parler avec quelqu'un ou agir - Trouver quelqu'un qui m'aide quand j'en ai besoin.

    Comment promouvoir les traits rsilients? (Grotberg, 2001)

  • l'oralit et la libre expression d'ides;

    me mettre en contact avec mes motions;

    trouver ce qui est positif dans chacun de nous;

    accepter les diffrences;

    dvelopper mon sens de la responsabilit;

    reconnatre ma valeur propre et celle de l'autre; respecter ce que les autres estiment;

    augmenter les bonnes manires;

    pratiquer la coopration, la comprhension et la tolrance;

    redfinir les points de vue.

    Quels objectifs vais-je tablir pour travailler la

    rsilience?

  • La rsilience n'est pas une capacit qui nat avec l'individu mais elle peut tre apprhende tout moment de la vie, condition que quelque chose d'autre qui soit significatif pousse cet individu vers cette russite.

  • On distingue quatre aspects qui se rptent de forme rcurrente, ces derniers tant ceux qui aident encourager les comportements rsilients. Un de ces aspects signale les caractristiques du temprament dans lesquelles on observe des manifestations comme un niveau adquat d'activit, une capacit rflexive et la responsabilit face d'autres personnes. Le deuxime aspect auquel se rfrent les auteurs mentionns est la capacit

    intellectuelle et la forme sous laquelle elle est utilise.

    Le troisime aspect se rfre la nature de la famille quant des attributs tels que sa cohsion, la tendresse et le souci pour le bien-tre des enfants.

    Le quatrime aspect vise la disponibilit de sources de soutien externe, telles que compter sur un professeur, un pre ou une mre de substitution, ou bien des institutions comme l'cole, les agences sociales ou l'glise, entre autres.

    FACTEURS QUI ENCOURAGENT LA RSILIENCE

  • POLITIQUELeadershipParticipation

    Reprsentation

    CULTURELLETransfertdelaconnaissance

    SystmedecroyancesCoutumes

    SOCIALECommunications

    RseauxdesoutienOrganisationInclusion

    Rsolutiondeconflits

    ENVIRONNEMENTALEUtilisationdelaTerreAccsauxressources

    naturellesDurabilit

    HUMAINEScuritalimentaireSalutationscordiales

    ducation

    ECONOMIQUEScuritdesrevenus

    Accsl'emploiFlexibilitetdiversitdesmoyensd'existence

    Servicesfinanciers

    PHYSIQUEInfrastructure

    Fournitured'eauAssainissement

    INSTITUTIONNALITRessourcesPlanification

    CapacitderponseObligationreditionnelle

    tatdedroit

    CONNAISSANCEDURISQUE

    QUIT

    QUIT

  • MERCI MSI Dra. Ana Belio www.observeh.org observeh@gmail.com / anabelio.observeh@gmail.com +509 31 84 13 83 / +34 695 612 980 Rue Borno 17 Port-au-Prince Haiti

    http://www.observeh.orghttp://www.observeh.orghttp://www.observeh.orghttp://www.observeh.orghttp://www.observeh.orgmailto:observeh@gmail.commailto:anabelio.observeh@gmail.com