100 mots de la construction durable par la FFB

  • Published on
    12-Nov-2014

  • View
    6.867

  • Download
    6

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La Fdration Franaise du Btiment a publi une seconde dition des "100 mots de la construction durable": une vritable mine d'informations! A l'attention de tous ceux qui souhaitent connaitre les concepts, les mthodes et les outils de la construction durable, dcouvrez sans plus tarder cet ouvrage! Familiarisez-vous avec le langage spcifique de la construction durable et apprenez ce qu'on entend par "btiment basse consommation" ou encore "btiment nergie positive". Dcouvrez les diffrents types d'nergie ou encore les diverses mesures mises en place par le Gouvernement pour favoriser les co-prts.

Transcript

  • 1. Dmarche HQE Drglement climatique Dveloppement durable Diagnostic Dioxine DPE DTA DTI coconception coconstruction cocontribution cogestion colabel comatriau co-prt co-prt taux zro coquartier Effet de serre Efficacit nergtique Empreinte cologique nergie finale nergie grise nergie primaire nergie renouvelable tiquette climat tiquette nergie tude thermique Excdent de chantier Facteur 4 FDES FDS FEEBat Gothermie GES Grenelle de lenvironnement GRS HQE Inertie thermique ISD ISO 14 001 Isolation thermique Isolation thermique rpartie ITEISO 9OO133 avenue Klber - 75784 Paris cedex 16www.ffbatiment.frITI KWhcumac Management environnemental Mention conomie dnergie Minergie MOB Monomur Mur vgtal Notice environnement Offre globale OPATB Orebat PAC PAE Panneau photovoltaque Passivhaus Performance nergtique Pont thermique Porte soufflante Les Pros de la performance nergtique Protocole de Kyoto Puits canadien ou provenal Qualification Qualit environnementale du btiment Rchauffement climatique Recyclage des dchets Rsistance thermique RT 2005 SHOB SHON SOGED SOSED SPANC SSC TTV VMC double flux Zones climatiques selon la RT 2005Les 100 mots de la construction durableAccessibilit ACV AEU Agenda 21 ANC BAO Pro Travaux BBC Btiment nergie positive Btiment passif Btiment ZEN Bepos Bton de chanvre Bilan Carbone Bioclimatique Biomasse Biomatriau Bordereau de suivi des dchets BSDA BSDD Certificats dconomie dnergie Certification Rnovation nergtique Certification CESI Changement climatique Chantier propre CMR CO2 Cognration Conductivit thermique Consommation nergtique Consommation nergtique conventionnelle Construction durable COV Dchets dangereux Dchets inertes Dchets non dangereux Dchets ultimes Dconstruction DEEE2010/004 - Imprim sur papier certifi PEFC avec des encres vgtalesLes 100 mots de la construction durable en un coup dil !mots Les 100 de la construction durable 2e dition

2. mots Les 100 de la construction durable 3. Sommaire Les 100 mots4Organismes institutionnels Principaux organismes certificateurs234 37 4. ots 100 mBtir avec lenvironnement, cest en quelque sorte, pour les adhrents de la Fdration franaise du btiment, construire durable , cest--dire inscrire lactivit de construction dans une dmarche, devenue incontournable, de dveloppement durable. Nos clients le demandent ; les entreprises et les principaux acteurs de la construction sont prts sengager dans cette voie. Et la prise en compte des impacts environnementaux deviendra systmatique. Encore faut-il savoir de quoi lon parle. Encore faut-il se comprendre et ne pas se contenter de verdir des ores commerciales sans fondements srieux. Car, en la matire, rien nest simple. Les critres dapprciation de la qualit environnementale sont nombreux et les raccourcis souvent trompeurs. Il nous faut parler vrai, sans recourir aux autoproclamations dans lesquelles beaucoup se complaisent. Cest lesprit de ces 100 mots qui sont autant doccasions de prciser les concepts, les mthodes et les outils de la construction durable : un nouveau langage avec lequel nous allons nous familiariser pour Btir avec lenvironnement. Benot Loison, Prsident de la commission environnement et construction durableLes 100 mots de la construction durableAvant-propos3 5. Accessibilit (du cadre bti) Est considr comme accessible tout btiment ou amnagement permettant des personnes en situation de handicap, dans des conditions normales de fonctionnement et avec la plus grande autonomie possible, de circuler, daccder aux locaux, dutiliser les quipements, de se reprer, de se reposer, de communiquer et de bncier des prestations en vue desquelles ltablissement ou linstallation a t conu.ACV - Analyse du cycle de vie Elle permet dvaluer les impacts dun produit sur lenvironnement tout au long de son cycle de vie (extraction, transformation, transport, utilisation, limination). Cette mthode sappuie sur la srie de normes ISO 14040, qui fournit un cadre commun pour la ralisation de lACV. Il sagit dune analyse multicritre qui prend en compte des catgories dimpact comme lpuisement des ressources, les impacts cologiques, limpact sur la sant, le changement climatique, etc. Cest la mthode retenue pour la ralisation des ches de dclaration environnementale et sanitaire (FDES) des produits de construction.AEU - Approche environnementale de lurbanisme Mthode labore par lAdeme qui permet dintgrer la dimension environnementale dans les projets urbains (projets damnagement ou documents durbanisme). Elle prend la forme dune prestation dassistance matrise douvrage.Agenda 21 ( ou Action 21 ) Programme dactions pour le XXIe sicle labor loccasion du sommet de la Terre Rio, en 1992, an4 6. Ac-B dorienter les tats participants vers un dveloppement durable de la plante. Les recommandations de lAgenda 21 sont lies la sant, au logement, la pollution de lair, la gestion des mers, des forts et des montagnes, la dsertication, la gestion des ressources en eau et de lassainissement, la gestion de lagriculture et des dchets. Ce terme est galement utilis par les collectivits territoriales, entreprises, associations qui mettent en place un programme dactions lies au dveloppement durable.Systme de traitement des eaux uses, principalement dans les zones dhabitat dius.BAO Pro Travaux Logiciel dvaluation de la performance nergtique (et des missions de gaz eet de serre) des travaux raliss dans un logement. Celui-ci intgre les mthodes de calcul rglementaires dont celle exige pour lco-prt taux zro, option performance nergtique. Il peut servir doutil pour une tude thermique.BBC - Btiment basse consommation Btiment qui consomme, pour le chauage, leau chaude sanitaire, lclairage, les auxiliaires et la climatisation, 50 kWh/ (m2.an) en nergie primaire (mtre carr de SHON modul selon la zone climatique et laltitude). Il est caractris par le label BBC.Btiment nergie positive (voir Bepos)Les 100 mots de la construction durableANC - Assainissement non collectif5 7. Btiment passif Ce terme est employ pour un btiment qui est quasiment autonome pour ses besoins en chauage. Il utilise les apports gratuits (solaires, mtaboliques, dquipements) et prsente une bonne isolation, le chauage devenant un simple appoint. La rfrence allemande est appele Passivhaus.Btiment ZEN Btiment dit zro nergie nette , cest--dire consommant autant dnergie quil en produit. Sa consommation doit tre trs faible.Bepos - Btiment nergie positive Btiment qui produit plus dnergie quil nen consomme. Il pourra tre caractris par un futur label dit label Bepos.Bton de chanvre Mlange chaux-chanvre qui permet de raliser des murs sans isolation complmentaire. Peut tre appliqu par projection ou coul dans des banches.Bilan Carbone Le Bilan Carbone est une valuation des missions de gaz effet de serre, directes ou indirectes, gnres par une activit professionnelle, conomique ou non. Le comptage carbone peut se faire partir dun outil tlchargeable sur le site de lAdeme.Bioclimatique La conception bioclimatique dun btiment vise optimiser lutilisation des apports solaires et de la circula-6 8. SB-B tion naturelle de lair, limitant ainsi le recours au chauffage et la climatisation. Elle valorise les avantages du terrain (orientation du btiment), lorientation des pices, les surfaces vitres, linertie du btimentBiomasse La biomasse dsigne lensemble des matires organiques susceptibles dtre utilises comme sources dnergie (par exemple, le biogaz ou le bois).BiomatriauBordereau de suivi des dchets Cest un document administratif qui clarie les responsabilits de chaque acteur : producteur de dchets, collecteur et liminateur nal. Ce bordereau prcise notamment la provenance, les caractristiques, la destination, les modalits prvues pour les oprations intermdiaires de collecte, de transport, de stockage et dlimination, et lidentit des entreprises concernes par ces oprations. Il constitue la preuve pour lAdministration de la bonne limination des dchets et en assure la traabilit. Ce bordereau est obligatoire pour les dchets dangereux ; on parle de BSDD (bordereau de suivi des dchets dangereux) et de BSDA (bordereau de suivi des dchets amiants). Ces bordereaux sont tlchargeables sur www.dechets-chantier.batiment.frBSDA (voir Bordereau de suivi des dchets)Les 100 mots de la construction durableMatriau de construction, caractre renouvelable, compos en tout ou partie de vgtaux issus de lagriculture ou de la sylviculture.7 9. BSDD (voir Bordereau de suivi des dchets)Certicats dconomie dnergie Mesure prise par les pouvoirs publics pour raliser des conomies dnergie. Elle repose sur lobligation donne lensemble des fournisseurs dnergie de faire faire des conomies dnergie leurs clients, sur une priode prcise. Les fournisseurs obtiennent ces certicats par la ralisation de travaux spciques, xs par arrts ; les entreprises et artisans du btiment par le suivi du dispositif de formation FEEBat.Certication Rnovation nergtique (voir Qualification) Lorganisme de qualication Qualibat dlivre une certication Rnovation nergtique , pour identier une comptence spcique de lentreprise dans le domaine de la rnovation nergtique et dans le cadre dune offre globale de travaux. Dispositif oprationnel depuis janvier 2010.Certication (dentreprise ou de projet) La certication dentreprise ou de projet est dlivre par des autorits ou organismes accrdits. Elle permet didentier les comptences dune entreprise dans un domaine spcique (les nergies renouvelables ou le respect dun rfrentiel lors dune opration de construction, par exemple). Un audit ralis par un tiers y est gnralement associ.CESI - Chauffe-eau solaire individuel Systme qui utilise lnergie solaire pour chauer leau chaude sanitaire. Couvrant de 60 70 % des besoins, il ncessite obligatoirement un appoint nergtique.8 10. MBS-C Changement climatique Dsigne les changements de climat qui sont attribus directement ou indirectement lactivit humaine, altrant la composition de latmosphre de la plante et qui viennent sajouter la variabilit naturelle du climat observe au cours de priodes comparables. On parle aussi de drglement ou rchauement climatique.Les chantiers propres ou faibles nuisances visent matriser les impacts et nuisances ventuels du chantier sur lenvironnement et le voisinage. Il sagit, pour les entreprises, de mettre en place la meilleure organisation possible pour la gestion des dchets, de limiter les nuisances sonores et les poussires, de ne pas rejeter de produits nocifs dans le sol et leau Certains matres douvrage souhaitent obtenir lengagement des entreprises sur cet objectif.CMR Dsigne des produits cancrognes, mutagnes et toxiques pour la reproduction. Un cancrogne (C) est un agent capable de provoquer le cancer ou den augmenter la frquence dans une population expose. Un mutagne (M) est un agent qui modie le code gntique de lindividu et de sa descendance. Un toxique pour la reproduction (R) est un agent qui altre les fonctions de reproduction chez lhomme ou la femme, ou qui induit des eets nfastes non hrditaires sur la descendance. Les substances CMR sont repres sur les produits chimiques grce leur tiquette, et notamment par les symboles de danger et les mentions davertissement.Les 100 mots de la construction durableChantier propre (ou chantier faibles nuisances)9 11. CO2 Symbole chimique du gaz carbonique ou dioxyde de carbone. Cest un gaz effet de serre. Les missions de CO2 rsultent principalement de lutilisation de combustibles fossiles pour la production dnergie, de chaleur et de carburants pour le transport. Les missions de gaz eet de serre sont mesures en quivalent CO2 .Cognration Opration qui consiste, partir dune source dnergie, produire en mme temps et dans la mme installation de lnergie thermique (chaleur) et de lnergie mcanique (lectricit). lchelle du btiment, la microcognration peut tre une solution intressante.Conductivit thermique La conductivit dun matriau () correspond au ux de chaleur traversant un mtre dpaisseur de ce dernier pour une dirence de temprature dun degr entre ses deux faces. Elle est exprime en W/m.K (watt par mtre et par kelvin).Consommation nergtique On parle aussi de consommation dnergie. Pour le diagnostic de performance nergtique (DPE), les postes de consommation sont ceux du chauffage, du refroidissement, de la ventilation et de leau chaude sanitaire. Cette consommation est exprime en kWh dnergie primaire par mtre carr et par an. La consommation moyenne du parc de logements existants tait estime en 2007 240 kWh/(m2.an) en nergie primaire.10 12. CO-D Consommation nergtique conventionnelle Consommation dnergie dun logement dans le cas dun scnario doccupation et dutilisation standard (le mme pour tous les logements).Construction durableCOV - Composs organiques volatils Dsignent des substances, dorigine naturelle ou humaine, qui svaporent dans les conditions normales de temprature et de pression. Ils sont toujours composs de llment carbone et dautres lments tels que lhydrogne, les halognes, loxygne, le soufre. Ces composs, parfois trs odorants, ont de multiples usages : solvant, dgraissant, conservateur, agent de nettoyage (exemple : benzne, tolune, mthanol, thanol). Les COV sont nocifs pour la sant de lhomme et il est demand aux fabricants de matriaux ou produits den limiter lusage.Dchets dangereux Dune manire gnrale, ce sont tous les dchets qui engendrent des impacts graves sur lenvironnement. Leur traitement prsente donc des spcicits et ils sont soumis une lgislation trs stricte. Pour le btiment, ce sont les bois traits, peintures, vernis, solvants, dalles vinyle-amianteLes 100 mots de la construction durableCette notion est utilise pour toute construction qui, tout en assurant confort et sant des occupants, limite au mieux les impacts sur lenvironnement, en cherchant sintgrer le plus respectueusement possible dans un milieu et en utilisant le plus possible les ressources naturelles et locales. On parle encore dcoconstruction.11 13. Dchets inertes Ce sont des dchets minraux non pollus qui ne se dcomposent pas, ne brlent pas, ne produisent aucune raction physique ou chimique et qui nvoluent pas dans le temps. Ce sont les matriaux de terrassement, terres non souilles, btons, pierres, briques, tuiles, gravatsDchets non dangereux Contrairement aux dchets inertes, ces dchets se dgradent dans le temps, mais ils ne prsentent aucun danger pour lenvironnement. Ce sont, par exemple, les plastiques, les mtaux ferreux, les moquettes non souilles, les papiers peints Ces dchets ne sont ni dangereux ni inertes.Dchets ultimes Dchets qui ne sont plus susceptibles dtre traits dans les conditions techniques et conomiques du moment, notamment par extraction de la part valorisable ou par rduction de leur caractre polluant ou dangereux. ce titre, ils sont rglementairement les seuls pouvoir tre stocks (enfouis) dans une installation de stockage pour dchets.Dconstruction Dmontage slectif douvrages ou parties douvrage an daugmenter le taux de valorisation des matriaux rcuprs. Les techniques de dconstruction des btiments p...

Recommended

View more >