These bozzi :Jouer le jeu

  • Published on
    21-Nov-2014

  • View
    1.025

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Une approche comprhensive de lefficience thique

Transcript

<ul><li> 1. Sous le sceau de lUniversit Europenne de Bretagne Universit Rennes 2 Ecole Doctorale Sciences Humaines et Sociales Centre de Recherche sur lEducation, les Apprentissages et la Didactique EA 3875 Jouer le jeu Une approche comprhensive de lefficience thique Thse de Doctorat en Sciences et Techniques des Activits Physiques et Sportives dirige par Yvon LEZIART et soutenue le 30 Juin 2009 par Frdric BOZZI Membres du jury Monsieur Marie Joseph BIACHE, Professeur, Universit Clermont-Ferrand 2 (Prsident du jury) Monsieur Jean GRIFFET, Professeur, Universit Aix-Marseille 2 (Rapporteur) Monsieur Philippe SARREMEJANE, Professeur, Universit Paris 12 (Rapporteur) Monsieur Yvon LEZIART, Professeur, Universit Rennes 2 Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 2. 2 Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 3. 3 REMERCIEMENTS Monsieur LEZIART pour ses exigences quant au travail empirique Messieurs HEAS et RONCIN pour leurs objections AUX Joueurs de prrgionale des clubs de Saint-Brieuc, Pordic, Yffiniac et Goudelin Prsidents des clubs de Saint-Brieuc, Pordic, Yffiniac et Goudelin Membres du Comit Dpartemental de Tennis de Table, en premier lieu Michel Scherlin AUX PARTENAIRES AVISES DE DISCUSSION QUONT ETE Michel GADAL, Directeur Technique National de la Fdration Franaise de Tennis de Table Yves REIGNIER, Directeur Technique De Zone de la Fdration Franaise de Tennis de Table Kenny RENAULT, Conseiller Technique Fdral de la Fdration Franaise de Tennis de Table Robert URIAK, professeur agrg de philosophie Frdric ROUDAU, professeur agrg de philosophie Yann LE GALL, ducateur spcialis Andr MICHEL, sculpteur Sverine RICHARD, photographe Jrome HAMY, graphiste Sylvain ROLLAND, dessinateur pour enfants Jean-Pierre LE GALL, pastelliste Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 4. 4 Jouer le jeu Une approche comprhensive de lefficience thique Si lthique nest pas illusoire, comment comprendre son efficience ? La question ncessite didentifier des complexes objectifs de sens et daction. Il sagit en effet de se placer du ct du corps pour ne plus verser dans lternel dbat idologique qui, prcisment, lude la question. Un travail empirique simpose, que nous engageons dans un championnat dpartemental de tennis de table. Nous ne pouvons au demeurant mettre en relation sens et actions sans penser le plan sur lequel les apposer. La comparaison nave conduit en effet rabattre inconsciemment les lments actionnels sur lunique plan de la reprsentation. Do la ncessaire induction dun plan dapposition partir de la frquentation mthodique du terrain. Cette construction ne peut se faire aux dpends des acteurs, sources du sens thique et des actions effectives, mais doit tre conforme une pistmologie de la complexit et de limmanence. Au terme dune dmarche graduelle qui vise la connexion de la posture et du terrain, nous dterminons ainsi le jeu comme plan dapposition. Jouer le jeu , cest raliser un bien dans et par des actions sportives. En en identifiant les dclinaisons, nous laborons des complexes de sens et daction. Ceux-ci sont dduits selon un principe gnalogique partir des donnes dj collectes. Aprs leur analyse mthodique, nous sommes en mesure de faire une description dtaille du processus defficience qui a cours dans un change type. Nous dfendons par l lide que lthique adjoint au dsquilibre, cur inconscient du mouvement et dimension physiologique de la motivation, une nuance qui lui assure perduration dans un monde de lquilibre institu. Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 5. 5 SOMMAIRE TOME 1 Jouer le Jeu : une approche comprhensive de lefficience thique 1- Introduction : la question de lefficience thique p8 1- Le dbat apologie-critique p8 2- Le rejet du plan idologique p12 3- La question de lefficience thique p15 4- Les lusions traditionnelles de la question de lefficience p24 5- Une approche comprhensive p33 6- Le terrain p40 7- Le processus de recherche p44 2- Gnalogie de la question de lefficience thique p49 1- Linterprtation philosophique de laction sportive comme signifiant thique p51 2- Lpreuve dsillusionnante du rel p52 3- La raction critique dans les sciences humaines p54 4- Labandon de la posture critique p57 5- La science descriptive de lillusion dthique p59 6- Le retour au problme de lefficience thique et le glissement de terrain p61 7- Dduction de principes pistmiques p64 3- Epistmologie de la question de lefficience thique p67 1- La ncessaire construction dun plan dapposition p67 2- Le rejet des plans transcendants p68 3- Le plan dimmanence p71 4- Les dterminations minimales de lthique efficiente p75 5- Sujet et monde p82 6- Inconscients et libert p86 7- Cadre thorique : motivation et institution p93 4- Mthodologie : la construction inductive du plan dimmanence p104 1- La frquentation du terrain comme hypothse en acte p104 2- La connexion de la posture et du terrain p107 3- Le systme du jugement comme point de dpart p109 4- La mthode pour sortir du systme du jugement p112 Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 6. 6 5- Le processus effectif de mutation p116 6- Rsultats p119 7- Le plan ludique comme plan dimmanence p131 5- Axiologie : la construction dductive des complexes de sens et daction p137 1- La dtermination de faons de jouer p137 2- La ncessaire compatibilit des faons de jouer p141 3- Gnalogie sociale des faons de jouer p143 4- Dduction des lments axiologiques actualisant les biens sociaux p148 5- Gnalogie existentielle des faons de jouer p155 6- Rsultats : six tables de complexes de sens et daction p168 7- La pertinence des donnes quant au problme de lefficience thique p188 6- Une analyse comprhensive de lefficience thique p192 1- La formulation dune hypothse au sujet de la contagion dun mouvement p192 2- La dfinition du mouvement comme dplacement et sa critique p193 3- Lpaisseur du mouvement humain p194 4- Le mouvement comme dsquilibre p196 5- Lhypothse quant lefficience thique sur les mouvements effectifs p199 6- La mthode du traitement des donnes p203 7- Analyse des donnes et explicitation des rsultats p205 7- Conclusions p224 1- Une conceptualisation de lefficience thique p224 2- Discussion p229 3- Applications p232 4- Gntique de la thse : dsquilibre et thique de la recherche p235 5- Ouvertures p238 6- Une cologie p238 7- Une gyncologie p240 8- Bibliographie p243 1- Ouvrages p243 2- Articles p251 9- Glossaire p257 Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 7. 7 TOME 2 Annexes 1 : entretiens et observations 1- Introduction p2 2- Joueurs et rencontres de prrgionale p3 Distance 1 p4 Distance 2 p23 Distance 3 p39 Distance 4 p47 Distance 5 p72 Distance 3 p79 Distance 4 p81 Distance 5 p82 3- Comit dpartemental p87 Distance 1 p87 Distance 2 p88 Distance 3 p89 Distance 4 p90 Distance 5 p91 4- Club de Goudelin p92 Distance 1 p92 Distance 2 p93 Distance 5 p94 TOME 3 Annexes 2 : vrifications 1- Vrifications des catgories induites de la distance 1 p4 2- Vrifications des catgories induites de la distance 2 p24 3- Vrifications des catgories induites des distances 3 et 3 p34 4- Vrifications des catgories induites des distances 4 et 4 p42 5- Vrifications des catgories induites des distances 5 et 5 p56 6- Vrifications des faons de jouer dduites la distance 6 p65 7- Vrifications des lignes de dveloppement social p105 8- Vrifications des lments idiosyncrasiques p131 Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 8. 8 1- Introduction : la question de lefficience thique 1-Le dbat apologie-critique 11- Lapologie En matire de sport, parler dthique est un rflexe. Rares sont les discours qui ne font pas talage des vertus intrinsques lacte de jouer avec son corps, des lignes, des projectiles et les autres. Homo Sporticus convoque et voque quelque chose de fondamental lhumanit, lthique relve du fondamental, donc les deux ont partie lie. Jeu (87) signale ainsi un lien entre leffort dsintress du sportif et limpratif catgorique de Kant : on soblige beaucoup pour jouer, alors quon joue pour jouer. Baillet (01) lui fait cho, pour qui la belle histoire du sport atteste de lexistence dun esprit sportif oeuvrant comme une me ou un principe transcendant et universel . Les tenants du mouvement olympique insistent dailleurs, feignant de demander : o trouve-t-on de manire aussi intense ce qui construit ces valeurs sans lesquelles un homme reste quai toute sa vie ? pour mieux assurer que lthique, devenant le principe fondateur des activits humaines, inscrit les finalits du sport dans le processus universel de civilisation (CNOSF, 06, p168). Au final, on fait comme si tre sportif serait tre moral (Vigarello, 04). On ne va pas jusqu revendiquer lexclusivit morale, mais on met en avant lexemplarit dune saine exigence qui par elle-mme pourrait impulser des mouvements rdempteurs et pacificateurs par del le terrain. La morale inhrente au sport devient ainsi larchtype moral. Do lextrme tendance cultiver des discours proslytes et moralisateurs aux sujets et au sujet du sport. Car sy jouent laccomplissement de chacun dans la joie de leffort et laccomplissement de tous dans la puissante socialisation quil fait natre. Faire du sport, cest apprendre agir en fonction de certaines valeurs (Hotz, 98). Faire du sport, cest apprendre se connatre et se matriser. Faire du sport, cest apprendre connatre les autres et les respecter. Faire du sport rapproche les peuples et lutte contre les guerres (Belmihoud, 06). En rsum, la pratique sportive ncessiterait le recrutement de qualits morales autant quelle dvelopperait les qualits morales. Plus prcisment, on entend que les qualits sociales sont ncessaires pour pratiquer autant que la pratique dveloppe des qualits transfrables la vie sociale. Le sport sert lpanouissement de la personne et du citoyen, de la dignit et du vivre ensemble, de la libert et de lgalit. Lexemple traditionnel de lascension par le sport porte ainsi en lui les deux versants des bienfaits sportifs : russite personnelle dans et par le social, russite du dispositif social dans et par la personne. Srandour crit dailleurs, dans la prface de louvrage du CNOSF (06) qui se veut contribution du mouvement sportif la socit franaise , vouloir affirmer un certain nombre de ralits simples pour que soit davantage reconnu le rle social voire socital du mouvement sportif . Dans cette optique, le recours au nom de Pierre de Coubertin fonctionne comme un signe de ralliement. Adam (07) affirme ainsi que le sport perfectionne et cultive une morale dmocratique qui fait rver lquilibre du plaisir et de la volont, de linitiative et de la solidarit, des mots qui font chos ceux que De Coubertin crit dans la Revue sportive illustre (20) : leffort des muscles et celui de la pense, lentraide et la concurrence, le patriotisme et le cosmopolitisme intelligent, lintrt personnel et labngation de lquipier, assembls en faisceau pour un labeur commun . Jeu voit mme le sport comme contre-socit exemplaire qui ralise lgalit comme prsuppos et constitue une base empirique pour des valeurs comme lgalit. Bozzi, Frdric. Jouer le jeu : une approche comprhensive de l'efficience thique - 2009 tel-00416381,version1-14Sep2009 </li> <li> 9. 9 12- La critique Le revers de la mdaille, cest que dautres sacharnent observer avec autant dardeur que de dsenchantement les ralits sportives : triche et dopage, violence envers lautre et envers soi, morts symboliques et morts relles, caution dun systme conomique ravageur, lieu propice attiser les haines et dclencher les conflits intestins et mondains que les socits tentent lordinaire de gommer. Il sagit ds lors de dnoncer les vidences contrefactuelles : un footballeur nest pas ncessairement un bon pre, un bon patriote, un bon ambassadeur de la paix du seul fait quil dirige magnifiquement un ballon au centre dune quipe et dun terrain. Le discours sportif recle mensonges et manipulations. Ces mots de Coubertin (31) au sujet de la mise en place du mouvement olympique en tmoignent : on se disputait ! Excellent ! Rien de tel pour asseoir un comit que de voir les candidats boxer alentour . Loin des discours hagiographiques, Arnaud (Coubertin, 31) commente dailleurs au sujet du baron : il est calculateur, intrigant, opportuniste, manipulateur. Quun sort contraire sacharne sur lui, il devient dsagrable, capricieux, colreux, vex de ne pas tre reconnu pour ce quil dsire tre , avant de stipuler que sa qute de reconnaissance sociale est une fuite en avant lissue incertaine . Dury (94) rappelle aussi quil voulait faire entrer le sport lcole en dfonant la porte, ou mieux, en la faisant dfoncer par les potaches . La violence du projet peut dailleurs relever du symbolique : par exemple quand le sport contraint la foule sans quelle peroive le sens qui lui est impos (Andrieu, 02). Comme les apologues voquaient le recrutement et le dveloppement de qualits morales, les critiques affirment que les qualits amorales sont ncessaires la pratique autant que la pratique les alimentent. Le sport dveloppe en ce sens la comptition et lagressivit. Il rduit le sujet un automate, une machine produire , et rend le spectateur passif. Ellul (91) signale ainsi que la valeur de la technique rside dans la russite et lagressivit. Brohm (94) confirme, qui note que les rfrences la scientificit conduisent une double rduction : celle du sujet un ensemble de ractions observables dans des situations ex...</li></ul>

Recommended

View more >