Le stress des plantes des solutions ?

  • Published on
    06-Nov-2014

  • View
    2.106

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

A quels stress sont soumis les cultures et comment les aider les supporter. Blog sur l'agriculture nouvelle :www.agriculture-nouvelle.fr

Transcript

  • 1. Stress des plantes : des solutionsUne plante a beaucoup dennemis et a la stresse !Heureusement elle a des systmes de rsistance pour lutter contre lesagressions tellement redoutes en agriculture : gel, scheresse,maladies, ravageurs Il existe des moyens, comme les liciteurs pourles aider rsister et ainsi limiter les traitements.Le stress biotique : cest quoi ?Il y a tout dabord le stress biotique : dclench par des champignons,des insectes, des bactries, des adventices. Nous parlerons du stressabiotique ans le prochain article.Un peu dhistoire : Ds 1961, Ross a montr quaprs inoculation dunefeuille de tomate avec une souche du virus de la mosaque (TMV), il yavait une augmentation de la rsistance des autres feuilles ce virus ainsiqu dautres pathognes. Les plantes auraient-elles un systmeimmunitaire ?Par la suite, les progrs de la biologie cellulaire et molculaire ont permisde dmontrer des acquisitions ou des inductions de rsistance. Certesmoins dvelopps que le systme immunitaire animal, les plantes ont biendes systmes de rsistances pour lutter contre les agressions.Les plantes reconnaissent les micro-organismes grce desmolcules signal inclues dans les parois de ces derniers. Certainsmicro-organismes sont bnfiques et symbiotiques (mycorhizes,rhizobium,). Dautres sont pathognes et responsables de maladies(odium, mildiou, botrytis, fusarium, pythium, rhizoctonia .).Lorsquun pathogne attaque une plante, cette dernire va dclencherune cascade de ractions de dfense au sein de la cellule.Odium
  • 2. Comment rpondent les plantes ?- par le Suicide Cellulaire . Sur le site de linfection afin de bloquer lepathogne, la plante sacrifie des cellules.- par renforcement de la barrire mcanique par paississement de laparoi de la cellule.- par la production de mtabolites activit anti-microbienne, enparticulier les phytoalexines (Langcake et Pryce, 1976).- par la production denzymes qui dgradent la paroi des pathognescomme la glucanase et la chitinase (Van Loon, 1997).Il faut souligner que, souvent, la rponse immunitaire a unecaractristique systmique (dans toute la plante) et non plus localise(comme le suicide cellulaire).Cette RSA (Rponse Systmique Acquise) a pour principe lactivation degnes qui maintiendront la plante entire dans un tat de rsistancecontre un large spectre de pathognesEliciteurs : une solutions aux maladies ?Des SDP (Stimulateurs des Dfenses des Plantes) ou Eliciteurspeuvent Mimer lattaque dun pathogne pour prparer la plante unevritable arrive de la maladie.Un grand nombre dagents peuvent provoquer une raction chez la plante,sans toutefois provoquer la maladie. Il sagit le plus souvent dextraitsmicrobiens, dextraits de plantes, de composs organiques, de minrauxet dagents physiques.Ils sont reconnus par les rcepteurs membranaires de la plante, au mmetitre quun vritable pathogne, et la prparent tre plus rsistante auxmaladies par la suite.Un liciteur (ou SDP) est un produit visant dclencher le systme dedfense de la plante suffisamment tt pour viter le dveloppement de lamaladie. Ils ne peuvent donc avoir quune efficacit prventive.Quand le pathogne est install il est alors difficile de le dloger. Desactions directes peuvent tre ncessaires (insecticides, fongicides).Les liciteurs (ou SDP) sont des lments prendre en compte si lon veutaller vers une agriculture raisonne. Ils permettent parfois de limiter lespassages, les traitements. Mais ils restent complmentaires de stratgiesde lutte conventionnelle.
  • 3. Stress abiotique : cest quoi ?Le stress abiotique est dclench par : le gel, la chaleur, les chocs de tempratures, la salinit, le manque deau, le rayonnement solaire, les carences nutritives, le vent ou verseComment ragissent les cultures lors de brusques changements detempratures ?Les carts de tempratures peuvent provoquer des ncroses foliairescomme le tip burn de la salade ; des variations de rgime hydrique, la maladie du cul noir de la tomate.Quel mcanisme utilisent les plantes pour survivre aux carencesnutritives ?Elles ralentissent leur mtabolisme et diminuent les dpensesnergtiques. Ce qui rduit la croissance, la photosynthse et donc lerendement !
  • 4. Certaines plantes se dfendent mieux que dautres aux conditionsextrmes daridit, de tempratures froides ou de salinit. Pour exemple,les algues vivent dans un environnement hyper-salins (le sel est toxiquepour les plantes), certaines espces comme la rose de Jericho rsistentdes dizaines dannes sans eau dans le dsertLa rose de Jericho peut rsister labsence deau pendant plusieursannes. Elle se dploie nouveau (temps rel : 3 heures) lorsque elleest dans un environnement humide. Progressivement les feuillesredeviennent vertes (wikipedia).Les plantes ont la capacit gntique de synthtiser des substancesprotectrices comme les osmolytes .La glycine btane est losmoprotecteur le plus puissant du mondevgtal. Elle augmente la pression osmotique dans la cellule vgtale afindviter la fuite de leau hors de la cellule aboutissant sa mort.Elle permet la rtention ou la diffusion de leau et des oligo-lments parla gestion de cette pression osmotique.De la mme manire elle diminue le point de cristallisation de leau lintrieur des cellules de la plante ? Cela permet de baisser la
  • 5. temprature de gele et donc dviter lclatement des cellules et la mortde la plante.En viticulture, par exemple, en application foliaire la fin de la floraison,la glycine btane amliore la nutrition en cas de fortes chaleurs.Et 3 semaines avant la rcolte, elle permet une meilleure rsistance lclatement / fissuration des baies et tenue des fruits post rcolte (raisinde table).Pour les fruits, il a t dmontr quelle permet damliorer laconservation aprs rcolte (Momilia).Toute la russite rside dans la prvision des agressions. Chaqueagriculteur connat les risques de fortes chaleurs (la mto ly aide bien..)et sait jusqu quand une gele peut encore avoir lieu au printemps. Lesosmoprotecteurs ont un bel avenir en agriculture pour limiter les dgtsde la mto de lenvironnement.www.agriculture-nouvelle.fr