Les modèles d'affaires des prestataires en logiciels libres

  • Published on
    24-May-2015

  • View
    665

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> 1. [ ABE, Bruxelles Mercredi 27 mars 2013 ]Les modles daffaires des prestataires en logiciels libresAuteur: Dr Ir Robert Viseur</li></ul> <p> 2. Qui suis-je? Robert Viseur Ingnieur Civil, Mastre en Management delInnovation, Docteur en Sciences Appliques. Spcialis dans les questions relatives lconomiedes logiciels libres et aux pratiques de co-cration,ainsi que dans les technologies de recherche et detraitement de linformation (outils dindexation,API,...). Assistant la Facult Polytechnique de lUniversitde Mons (www.umons.ac.be). Conseiller technologique au CETIC (www.cetic.be).2 3. Quest-ce que le CETIC? Centre dExcellence en Technologies de lInformation etde la Communication bas Charleroi (Belgique). Trois dpartements (et types de services): Software &amp; System Engineering : qualit logicielle (fiabilit, scurit, respect des normes internationales, processus,...). Software &amp; Services Technologies : cloud computing, architectures orientes services et smantique. Embedded &amp; Communication Systems : prototypage de systmes embarqus communicants et nouvelles technologies lectroniques. 3 4. Piqure de rappel de dfinitions... 4 5. Quest-ce quun logiciel libre? Dfini sur base de quatre liberts par la FreeSoftware Foundation (www.fsf.org, www.gnu.org): libert dexcution (libert 0), libert dtude (libert 1), libert de redistribution (libert 2), libert de distribution de versions modifies (libert 3). Condition ncessaire et non suffisante: accs aucode source.5 6. Quest-ce quun logiciel opensource? Dfini sur base de 10 critres par lOpen SourceInitiative (opensource.org). Dont la libert de redistribution, laccs au code source, la permission de crer des uvres drives, la non-discrimination vis--vis de personnes, groupes de personnes ou secteurs dactivit,... = Open Source Definition (OSD) 6 7. Y a-t-il une diffrence entre logicielopen source et logiciel libre? Approche idologique de la FSF (logiciel libre). Centr sur lthique et les valeurs de partage. Approche pragmatique de lOSI (logiciel open source). Centr sur les modles daffaires et de dveloppement coopratif. Remarque: ce genre de distinction existe parfois aussi parmiles entreprises (prestataires open source vs socits deservices en logiciels libres). Point commun: les licences de logiciels libres sont opensource, et rciproquement ( de rares exceptions prs). Les licences garantissent les proprits des logiciels libres etopen source. 7 8. Attention aux licences Canada Dry a ressemble lopen source, cest open comme de lopensource... mais ce nest pas de lopen source Nouvelle famille de licences propritaires sinspirant des licencesopen source... et autorisant certaines formes de collaboration autour du codesource... ou permettant dorganiser une transition vers dauthentiqueslicences libres et open source. Voir les publications de Laure Muselli (licences hybrides). Exemples actuels ou passs: Jahia, Sun Microsystems (SCSL),voire le programme Shared Source de Microsoft.8 9. Quelles sont les grandes familles de licences libres et open source ? (1/2) Deux grandes familles: les licences permissives / acadmiques, les licences copyleft / gauches dauteurs / rciproques. Trois sous-familles de licences rciproques: les licences rciprocit faible, les licences rciprocit forte, les licences rciprocit de rseau. 9 10. Quelles sont les grandes familles delicences libres et open source ? (2/2) 10 11. Les modles daffaires 11 12. Quest-ce quun modle daffaires ? Un modle daffaires est la ncessaireconjonction dune cration de valeur et dunermunration (Muselli, 2008).12 13. Comment cre-t-on de la valeur?(1/2) Investissement dans le dveloppement du logiciel. Cration ex nihilo (diteurs open source) ou... Contributions sous forme de patches. Mise en place de communauts, dcosystmesdaffaires. Collaboration avec les concurrents (cooptition). Extension possible par recrutement de dveloppeursclefs. Exemples: Linux, OpenOffice.org etLibreOffice.org, Eclipse,...13 14. Comment cre-t-on de la valeur? (2/2) Cas particulier des marchs concentrs(oligopoles). Cration dun cosystme alternatif et ouvert. Consquences: Dynamique susceptible dattirer de nombreux partenaires. Affaiblissement du concurrent par lrosion de laprofitabilit de ses produits phares. Exemples: OpenOffice.org vs Microsoft Office, OpenERP vsSAP,...14 15. Comment capte-t-on de la valeur ? Diversit des sources de rmunration... Et frquents panachages pour une mme entreprise. Principales sources de revenus: Prestation de services. Mise disposition de plates-formes. Systmes de double licence. Open core. Cloud computing (IaaS, PaaS, SaaS). Vente de matriel.15 16. Source de revenus: prestation deservices Offre de service classique: installation sur site,intgration de logiciels, dveloppements surmesure, garantie de performance, formation,hbergement,... Approche la plus courante. Valable aussi pour les diteurs (principe du bestknowledge here).16 17. Source de revenus: mise disposition de plates-formes Projets de logiciels libres souvent nombreux etgrs de manire distincte. Apparition de plaform providers. volution dune approche B2C vers le B2B (cas desdistributions GNU/Linux). Offres souvent associes un systmedabonnement. Exemples: Red Hat, SuSE,... mais aussi Adacore(www.adacore.com).17 18. Source de revenus: systmes dedouble licence (1/2) Trois pratiques: Licences chronodgradables (rare), Exemple: Ghostscript (anciennement: GNU Ghostscript vsAladdin Ghostscript). Diffrenciation fonctionnelle, Exemples: Compiere, Alfresco,... payer pour ne pas devoir divulguer son code source (GPL vs licence propritaire). Exemple: Trolltech QT (avant lacquisition par Nokia). 18 19. Source de revenus: systmes dedouble licence (2/2) Quatre clefs: tre capable de maintenir un quilibre avec la communaut. Attention aux forks. Disposer des droits patrimoniaux. Moyens: r-implmentation des contributions, accords decontributeurs, incitants financiers. Savoir convertir en clients une partie des utilisateurs de la version libre. Exemple: ~0,1% pour MySQL. Protger la marque (et la diffuser au maximum). 19 20. Source de revenus: modle opencore Architecture noyau-extension caractrise par... un noyau gnrique libre ou sous double licenceet... quelques extensions standards. Mise en place de magasins dextensions. Possibilit de prise de commissions sur les ventesdextensions. Proche du principe de la double licence (duallicensing) avec diffrenciation fonctionnelle. 20 21. Source de revenus: Cloudcomputing (IaaS, PaaS, SaaS) Mise en place de services de cloud computingavec paiement la consommation. Nouvelle source de revenus pour les diteurs(OpenERP) et les prestataires ICT en gnral. Omniprsence des logiciels libres dans les offresIaaS et PaaS (Amazon, Windows Azure,...).21 22. Source de revenus: vente de matriel Mise disposition de logiciels en support lavente de matriels. Cas particulier des pilotes. Exemple: imprimantes. Exemple: Digium et IPBX Asterisk (www.digium.com, www.asterisk.org). Nouvelles opportunits lies lopen hardware. Exemple: Smart Projects et Arduino (www.smartprj.com, www.arduino.cc).22 23. Exemple: la socit Magento diteur dune plate-forme ecommerce ponyme(magentocommerce.com). Base: dition communautaire Magento Community Edition. Accs aux sources (sous licence OSL) via SVN, bug tracker,... Services: conseil en architecture, dveloppement de modulessur mesure, analyse de performances, formation,... Deux versions commerciales : Magento Professional et MagentoEnterprise (support et plus de fonctionnalits). Version hberge Magento Go (150.000 clients). Extensions gratuites ou payantes via son magasin en ligneMagento Connect.23 24. Cartographie du march belge 24 25. Quelle est la mthodologie ? Exploitation des donnes de lannuairelogiciellibre.be (donnes 2009 et 2011). Dtermination de lactivit des entreprises surbase de leur communication Web (site).25 26. Quels sont les types dactivitssupportes ? 26 27. Quelle est la distributiongographique ? 27 28. Quels sont les produits et servicesofferts ? (1/3)28 29. Quels sont les produits et servicesofferts ? (2/3)29 30. Quels sont les produits et servicesofferts ? (3/3)30 31. A-t-on des champions nationaux ? (1/2) OpenERP (www.openerp.com). ERP dvelopp en Python par la socit OpenERP (Tiny). 3 millions deuros investis par Sofinnova Partners, Xavier Niel et Olivier Rosenfeld (Iliad/Free) en 2010 (shrl.be/00009q). Drupal (drupal.org). CMS modulaire dvelopp en PHP par Dries Buytaert (UAnvers). Dveloppement soutenu par Acquia (Dries Buytaert ; UK, USA). CommunesPlone (www.imio.be). CMS et outils mtiers ddis au secteur public (centr initialement sur les communes) et dvelopps sur Plone. Dveloppement soutenu par diverses PME belges (Gednius, Geezteem,...).31 32. A-t-on des champions nationaux ?(2/2) Dokeos (www.dokeos.com). Outil delearning. Fork de Claroline (origine: UCL). Lui-mme fork en 2010 (Chamilo). Ekiga (ekiga.org). Client SIP et H323. Anciennement GnomeMeeting. Cr par Damien Sandras (co-organisateur du FOSDEM) sur base dun mmoire de fin dtudes (shrl.be/00009r). 32 33. Conclusion 33 34. Conclusion Forte interdpendance entre les licences appliques et lesmodles daffaires praticables. Diversit de modles daffaires et frquent panachage desources de revenus. La couverture de services en matire de formation ou demise en uvre de technologies open source estglobalement assez large... Mais loffre en matire de dveloppement Web est trsfortement reprsente, et loffre parat encore limite enmatire de SIG et de technologies embarques opensource. Aucune offre en matire dopen data ou dopen hardwarena t identifie. 34 35. Merci pour votre attention. Des questions?35 36. Quelques rfrences CNLL (2013), Panorama de lOpen Source en France , Conseil National du Logiciel Libre, 24 janvier2013. Elie, F. (2009). conomie du logiciel libre. Eyrolles. Gayler, M. (2012), Microsoft, Open Source and the Cloud , Keynote at the Eighth InternationalConference on Open Source Systems (OSS 2012), Hammamet (Tunisie), September 10-13, 2012. URL:http://www.oss2012.org/uploads/talks/Mark_talk.pdf (consult le 22 mars 2013). Lerner, J., Tirole, J. (2005), The Scope of Open Source Licensing , Journal of Law, Economics,and Organization, vol. 21, issue 1, 2005, pp. 20-56. Montero E., Cool Y., de Patoul F., De Roy D., Haouideg H., Laurent P., Les logiciels libres face audroit , Cahier du CRID, n25, Bruylant, 2005. Muselli, L., Le rle des licences dans les modles conomiques des diteurs de logiciels opensource , Revue Franaise de Gestion, Vol. 34 n181, 2008, pp. 199-214. Viseur, R. (2011), Cartographie des marchs Open Source belges et franais , RencontresMondiales du Logiciel Libre (RMLL), Strasbourg, juillet 2011. Viseur, R. (2011), La valorisation des logiciels libres en entreprise , Jeudis du Libre, Universit deMons, 15 septembre 2011. Viseur R. (2012), Grer la proprit intellectuelle dans les projets base de logiciels libres ,Colloque 2012 de lAssociation Information et Management, mai 2012. Viseur, R. (2013), Mozilla : histoire dune libration. In Camille Paloque-Berges et ChristopheMasutti (sous la direction de), Histoires et Cultures du Libre. Des logiciels partags aux licenceschange, Framasoft (sous presse).36 37. ContactDr Ir Robert Viseur Email(@CETIC) : robert.viseur@cetic.be Email (@UMONS): robert.viseur@umons.ac.be Tlphone :0032 (0) 479 66 08 76 Internet: www.robertviseur.be Cette prsentation est diffuse sous licence CC-BY-ND.37</p>