Click here to load reader

L'union européenne, colonie du monde numérique ?

  • View
    14.803

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

L'union européenne, colonie du monde numérique ? Rapport d'information de Catherine Morin-Desailly, Sénatrice de la Seine-Maritime, Vice-présidente de la commission des affaires européennes et présidente du groupe d'études "Médias et Nouvelles Technologies" Rapport n° 443 (2012-2013) - publié en mars 2013

Text of L'union européenne, colonie du monde numérique ?

  • N 443

    SNATSESSION ORDINAIRE DE 2012-2013

    Enregistr la Prsidence du Snat le 20 mars 2013

    RAPPORT DINFORMATION

    FAIT

    au nom de la commission des affaires europennes (1) sur l'Union europenne,colonie du monde numrique ?,

    Par Mme Catherine MORIN-DESAILLY,

    Snatrice.

    (1) Cette commission est compose de : M. Simon Sutour, prsident ; MM. Alain Bertrand, Michel Billout, Jean Bizet, Mme Bernadette Bourzai, M. Jean-Paul Emorine, Mme Fabienne Keller, M. Philippe Leroy, Mme Catherine Morin-Desailly, MM. Georges Patient, Roland Ries, vice-prsidents ; MM. Christophe Bchu, Yannick Botrel, Andr Gattolin, Richard Yung, secrtaires ; MM. Nicolas Alfonsi, Dominique Bailly, Pierre Bernard-Reymond, ric Bocquet, Grard Csar, Mme Karine Claireaux, MM. Robert del Picchia, Michel Delebarre, Yann Gaillard, Mme Jolle Garriaud-Maylam, MM. Jol Guerriau, Jean-Franois Humbert, Mme Sophie Joissains, MM. Jean-Ren Lecerf, Jean-Louis Lorrain, Jean-Jacques Lozach, Mme Colette Mlot, MM. Aymeri de Montesquiou, Bernard Piras, Alain Richard, Mme Catherine Tasca.

  • - 3 -

    S O M M A I R EPages

    INTRODUCTION ...................................................................................................................... 5

    CHAPITRE I : LE NUMRIQUE, LEVIER DE CROISSANCE MAIS AUSSI ENJEU DE CIVILISATION POUR LUNION EUROPENNE .............................................. 9

    I. LE NUMRIQUE, UN GISEMENT DE CROISSANCE BIEN IDENTIFI PAR LUNION EUROPENNE ................................................................................................... 9

    A. LE NUMRIQUE, GISEMENT DE CROISSANCE ................................................................ 9

    1. Le numrique, vecteur de croissance .................................................................................... 92. Le numrique, une opportunit saisir pour toute lconomie .............................................. 11

    B. LAGENDA NUMRIQUE DE LUNION EUROPENNE : PRIORIT AU CONSOMMATEUR EN LIGNE ............................................................................................. 17

    1. Lambition de lUnion europenne : un march unique digital ............................................. 172. Un dfaut de stratgie politique ........................................................................................... 21

    II. MAIS LUNION EUROPENNE A-T-ELLE PRIS LA MESURE POLITIQUE DELENJEU DE CIVILISATION QUI SE JOUE AVEC LE NUMRIQUE ? ....................... 29

    A. LE NUMRIQUE, DFI LA VIEILLE EUROPE ................................................................ 29

    1. Le numrique branle la puissance conomique traditionnelle en bouleversantsecteurs et marchs ............................................................................................................. 29

    2. Le numrique se joue de limpt et exploite la concurrence fiscale entre tatsmembres de lUnion europenne .......................................................................................... 34

    3. Le numrique, dfi aux rgles de droit : quelle loi pour le territoire numrique ? ................. 40

    B. LA PLACE DE LUNION EUROPENNE DANS LE CYBERESPACE : UN ENJEU DE CIVILISATION ............................................................................................................... 43

    1. Les menaces pesant sur la matrise de ses donnes par lUnion europenne,condition de son indpendance et de sa libert ..................................................................... 43

    2. La difficile sauvegarde de lesprit europen dans le monde numrique ................................. 61

    CHAPITRE II : COMMENT LUE PEUT-ELLE PRENDRE SA JUSTE PLACE DANS LUNIVERS NUMRIQUE ? ........................................................................................ 67

    I. LA SOUVERAINET NUMRIQUE : UN OBJECTIF POLITIQUE POUR LUNION EUROPENNE ................................................................................................... 67

    A. POLARISER LUNION EUROPENNE EN INTERNE VERS LA RECONQUTE DE SA SOUVERAINET NUMRIQUE ..................................................................................... 67

    1. Institutionnaliser le caractre politique et transversal de lambition numrique delUnion europenne ............................................................................................................. 67

    2. Mieux intgrer lensemble des politiques europennes au service de cette ambition desouverainet numrique ....................................................................................................... 69

    3. Se donner les moyens juridiques de smanciper de la domination abusive de certainsgrands acteurs du numrique ............................................................................................... 74

    4. Scuriser nos rseaux numriques, pour diminuer la vulnrabilit de lUnioneuropenne .......................................................................................................................... 83

  • - 4 -

    B. MISER SUR LUNIT DE LUNION EUROPENNE POUR PESER DANS LE CYBERESPACE .................................................................................................................... 88

    1. Assurer une participation active de lUnion europenne la gouvernance mondialemultiacteurs de linternet pour dfendre les valeurs europennes et peser surllaboration des normes ..................................................................................................... 88

    2. Montiser laccs au march europen : restaurer le pouvoir de limpt face lamondialisation numrique ................................................................................................... 91

    3. Donner lUnion europenne et aux internautes europens les moyens de mieuxmatriser les donnes personnelles ....................................................................................... 104

    II. FAIRE DE LUNION EUROPENNE UNE OPPORTUNIT POURLINDUSTRIE NUMRIQUE EUROPENNE, SOCLE DE SOUVERAINETDANS LE CYBERESPACE .................................................................................................. 111

    A. OUVRIR DES MARCHS AUX ENTREPRISES EUROPENNES DU NUMRIQUE .......... 111

    1. Assurer aux entreprises europennes du numrique une concurrence mondiale plusloyale .................................................................................................................................. 112

    2. Utiliser le levier de lachat public pour soutenir le numrique europen : buyEurope ............................................................................................................................. 115

    B. ENCOURAGER LA MUTATION VERS LE NUMRIQUE DES ENTREPRISES EUROPENNES .................................................................................................................... 117

    1. Accompagner le dveloppement des petites entreprises dans le monde numrique ................ 1182. Dvelopper durablement la culture europenne en ligne ...................................................... 123

    CONCLUSION .......................................................................................................................... 135

    EXAMEN PAR LA COMMISSION .......................................................................................... 137

    ANNEXES .................................................................................................................................. 141

    ANNEXE I - LISTE DES 30 PROPOSITIONS ......................................................................... 143

    ANNEXE II - LISTE DES PERSONNES AUDITIONNES .................................................... 147

    ANNEXE III - GLOSSAIRE ..................................................................................................... 155

  • - 5 -

    Ce nest pas une crise, cest un changement de monde

    Michel Serres1

    Mesdames, Messieurs,

    Lhumanit a connu deux rvolutions cognitives avec lapparition de lcriture puis linvention de limprimerie. La cration de linternet, rseau des rseaux, reprsente assurment pour le monde une troisime rvolution, analogue linvention de limprimerie, avec les formidables potentialits quelle recle et en mme temps les tensions invitables qui en dcoulent. Plusieurs penseurs saccordent reconnatre la nature de cette rvolution, commencer par Michel Serres. Le smiologue italien R. Simone le confirme son tour dans son dernier livre2 qui nous rappelle que nous sommes dsormais Pris dans la Toile .

    Linternet nest pas le fruit dune interconnexion de rseaux nationaux. Sa vocation globale tient son essence mme : il sagit simplement de standards et de protocoles techniques dinterconnexion publics qui permettent la construction progressive dun espace transfrontire partag, que lon pourrait comparer locan, comme le fait M. Jol de Rosnay qui nous appelle Surfer la vie 3. Alors que la gographie politique internationale se compose dtats, dont la souverainet repose sur des frontires de conception westphalienne, le cyberespace dessine une gographie nouvelle. La domination sur le web de quelques grands acteurs privs amricains, qui deviennent des rivaux des tats, pose la question de la place qui revient lEurope dans cette nouvelle gographie.

    Car lchelon national nest assurment pas lchelon pertinent pour apprhender la rvolution numrique : seule lUnion europenne (UE) a la masse critique pour peser dans le cyberespace. Et il est frappant de constater que, mme sur ce sujet, le Gouvernement raisonne de manire tellement franco-franaise : la feuille de route dresse lors du sminaire gouvernemental du 28 fvrier 2013 semble largement ignorer le contexte europen. Ainsi, le Gouvernement annonce une prochaine loi de protection des donnes per