400 Kératite secondaire à une co-infection amibienne et fongique chez une porteuse de lentilles de contact

  • Published on
    02-Jan-2017

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 111e Congrs de la Socit Franaise dOphtalmologie J. Fr. Ophtalmol.

    COMMUNICATIONS AFFICHESCONJONCTIVE - CORNE

    1S264

    au cours des 24 mois de suivi sont le rejet de greffe 19 %, lhypertonie 13,7 %,signe de Seidel post-opratoire grave 1 cas, traumatisme 1 cas, abcs de corne1 cas, cataracte 2 cas.Conclusion : La rhabilitation visuelle aprs kratoplastie transfixiante pour krato-cne est satisfaisante, suprieure la moyenne toute tiologie confondue. Les com-plications notes sont communes toutes les kratoplasties transfixiantes.Linformation des patients demeure indispensable et obligatoire pour assurer un suiviadquat.

    399Kratite infectieuse bilatrale svre aprs port de lentilles cosmtiques : propos dun cas.A serious case of bilateral infectious keratitis in patient with cosmetic contact lenses.BUESTEL C*, AITALI F, SIMONPOLI S (Bordeaux), FEKI J (Sfax, Tunisie), COLIN J (Bordeaux)

    Introduction : Lutilisation de lentilles de contact colores non correctrices estdevenu un artifice cosmtique banalis dans la population gnrale. De ce fait, lesrgles dhygine lmentaires de contactologie sont souvent ngliges conduisant des complications oculaires potentiellement catastrophiques. Nous rapportons uncas de kratite infectieuse bilatrale grave, ayant justifi en dernier recours, unekratoplastie transfixiante aux deux yeux.Observation et Mthodes : Une jeune femme immuno-comptente de 20 ans,nous est adresse pour prise en charge dune kratite infectieuse bilatrale svre.Elle portait des lentilles souples planes de couleur depuis un mois lorsquelle a dve-lopp des ulcres cornens. Aucune consigne dhygine ne lui avait t prodigueet lentretien consistait en une simple conservation quotidienne dans du liquide phy-siologique. Acanthamoeba et Fusarium ont t isols au niveau des deux yeux.Laggravation avec descemtocle puis perforation malgr un traitement mdicaladapt, ont conduit raliser une kratoplastie transfixiante en urgence sur les deuxyeux. Lindication dune seconde kratoplastie a t pose en raison dune opacifi-cation des greffons. Une phakoxrse bilatrale ralise quatre mois plus tard apermis de rcuprer une acuit visuelle finale de 7/10 droite, 6/10 gauche.Discussion : Le port de lentilles souples est la premire tiologie de kratite infec-tieuse chez le sujet jeune. Les lentilles cosmtiques sont en plein essor. Leur popu-larit croissante, leur accessibilit, leur mode de dlivrance et le jeune ge de lapopulation concerne nous font craindre une augmentation de ces complications quipeuvent savrer, comme dans cette illustration, dramatiques. Lagressivit de ger-mes tels que les amibes ou le Fusarium et leur caractre tellurique, nous confortedans le caractre essentiel de lducation du patient sur les rgles dhygine.Conclusion : Ce cas rappelle la gravit potentielle des kratites microbiennes liesau port de lentilles et le caractre prioritaire de leur prvention. Celle-ci repose surle respect strict des consignes dhygine. Il soulve galement le problme dunervision de la lgislation concernant la dlivrance de lentilles souples but esthti-que.

    400Kratite secondaire une co-infection amibienne et fongique chez une porteuse de lentilles de contact.Amibial and fungal keratitis after contact lenses use.FEKI J*, BEN SALAH S, BENZINA Z, KAMOUN B, KHARRAT W, TRIGUI A, ABBES F, HENTATI N, AYEDI A (Sfax, Tunisie)

    Introduction : Les amibes du genre acanthamoeba peuvent tre pathognes pourlhomme et entraner des atteintes oculaires graves, dautant plus si elles sont asso-cies une atteinte fongique. Nous rapportons le premier cas de kratite amibienneassocie une atteinte fongique bilatrale secondaire au port de lentilles de contact,diagnostiqu en Tunisie.Observation et Mthodes : Patiente ge de 20 ans, myope corrige par lentillesde contact souples, qui a prsent une kratite rsistante aux traitements antibioti-ques locaux et gnraux conventionnels. Les investigations ont isol de nombreusesformes vgtatives et kystiques dacanthamoeba et quelques filaments mycliens deFusarium oxysporum sur les prlvements cornens et au niveau des tuis des len-tilles de contact. La rsolution de linfection et la rcupration dune vision utile ontt obtenues aprs un traitement amoebicide et antifongique et secondairementrecours la greffe de corne.

    Discussion : La co-infection cornenne amibienne et fongique est une affection trsgrave. Le meilleur traitement reste prventif. Il concerne surtout les porteurs de len-tilles de contact.Conclusion : Une bonne ducation et un bon usage des rgles dasepsie sontncessaires chez les porteurs de tout type de lentilles de contact.

    401Krato-uvite amibienne acanthamoeba species groupe 2 : polyphaga castellanii. propos dune observation.Amoebic kerato-uveitis: a case reportLEMAIRE C*, COCHARD C, LEBAILLIF S, COCHENER B (Brest)

    Introduction : Les amibes appartiennent la famille des Acanthamoebidae, proto-zoaires prsents dans la nature de faon ubiquitaire. Les kratites amibiennes Acanthamoeba constituent une pathologie relativement rare. Linfestation oculairefait suite, en gnral, un microtraumatisme cornen li le plus souvent au port delentilles de contact avec hypo-esthsie cornenne plus ou moins complte. Letableau clinique classique associe : douleurs oculaires intenses et dme cornenavec infiltrat pri-lsionnel trs vocateur. Nous rapportons un cas atypique dinfes-tation Acanthamoeba surprenant par le terrain de survenue, labsence de douleuret lvolution clinique vocatrice de mycose. Le diagnostic a t port aprs greffede corne chaud.Matriels et Mthodes : Un patient de 37 ans, trait depuis quelques jours pourkrato-uvite hypertensive unilatrale, se prsente au CHU Morvan pour deuximeavis et prise en charge. Il na aucun antcdent mdical, chirurgical ou ophtalmolo-gique particulier et notamment absence de port de lentilles de contact ou de trau-matisme. Il a t adress pour krato-uvite granulomateuse herptique svretraite comme telle. lexamen le patient est apyrtique, non algique ; latteinte cor-nenne est majeure avec une kratite ponctue superficielle et une bue sur 360degrs, dme stromal majeur, anneau limitant sous forme de bourrelet pais dis-tance du limbe et de gros prcipits granulomateux lintrieur de lanneau limitant.Un diagnostic de surinfection sur krato-uvite herptique est port. Des prlve-ments multiples sont raliss ainsi quun bilan duvite. Lensemble des examenssont ngatifs et infirment le diagnostique dherps. Lvolution clinique est fluctuanteavec survenue dun hypopion de taille et de position variable, un regroupement desprcipits et un anneau limitant variable. aucun moment le patient nest algiqueMalheureusement laggravation conduit la ralisation dune greffe de corne com-bine une chirurgie de cataracte qui permet le diagnostic.Discussion : Ce cas est trs atypique par labsence de douleur, labsence de terrain risque reconnu (absence dimmuno-dpression, de dficit immunitaire retrouv oude port de lentilles de contact), le tableau duvite hypertensive initial et le ct fluc-tuant avec hypopion parfois vertical Lamibe retrouve est galement inhabituelle.Nous comparons cette observation aux donnes de la littrature.Conclusion : Ce tableau svre, loign de la description classique de la kratiteamibienne, impose que lon songe celle-ci dans toutes les situations datteinte cor-nenne prolonge. Par l mme un grand soin doit tre apport aux prlvementsoculaires codifis avec, au besoin, PCR, microscopie confocale et biopsies cornen-nes. Loriginalit de ce cas et le terrain de sa survenue pourraient conduire renfor-cer les mesures de protection chez les professions exposes, notamment, lamanipulation danimaux. Notre patient, accrocheur de volailles, a t reconnu enmaladie professionnelle.

    402Apport du Heidelberg Retina Tomograph II dans le diagnostic des kratites amibiennes.Heidelberg Retina Tomograph II findings of Acanthamoeba Keratitis.FAYOL N*, BOURCIER T, DUPAS B, BORDERIE V, CHAUMEIL C, LARRICART P, BAUDOUIN C, LAROCHE L (Paris)

    Aim: Acanthamoeba Keratitis (AK) is a painful, potentially blinding condition that, likeany infectious keratitis, benefits from early detection and treatment. HeidelbergRetina Tomograph II (HRTII) (Heidelberg engineering, Dossenheim, Germany) exami-nation was performed with cornea module in one patient with AK to provide imagesdetailing characteristic findings of the disease.Material and Methods: A 34-year-old woman presented with clinical signs andsymptoms of AK. HRTII with cornea module was performed. Pictures were takenfrom all corneal structures of the central and peripheral cornea and compared tothose of healthy subjects. The patient underwent laboratory investigations.

    /ColorImageDict > /JPEG2000ColorACSImageDict > /JPEG2000ColorImageDict > /AntiAliasGrayImages false /CropGrayImages true /GrayImageMinResolution 150 /GrayImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Average /GrayImageResolution 72 /GrayImageDepth -1 /GrayImageMinDownsampleDepth 2 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict > /GrayImageDict > /JPEG2000GrayACSImageDict > /JPEG2000GrayImageDict > /AntiAliasMonoImages false /CropMonoImages true /MonoImageMinResolution 1200 /MonoImageMinResolutionPolicy /OK /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Average /MonoImageResolution 300 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict > /AllowPSXObjects false /CheckCompliance [ /None ] /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError false /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox false /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile (GWG_GenericCMYK) /PDFXOutputConditionIdentifier () /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName () /PDFXTrapped /False

    /SyntheticBoldness 1.000000 /Description >>> setdistillerparams> setpagedevice

Recommended

View more >