Bac_Sujets de SVT, Term S

  • Published on
    13-Dec-2014

  • View
    303

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<p>SUJET 1PARTIE I, SUJET ZRO DU MINISTRE</p> <p>Corps humain et sant Le maintien de lintgrit de lorganismeUn camarade sest bless lors dune chute. Quelques jours plus tard, il a mal, sa plaie est gone, rouge, purulente, il consulte un mdecin. Celui-ci aprs avoir bien nettoy sa plaie, lui donne un mdicament anti-inammatoire. Votre camarade ne comprend pas la prescription du mdecin : Pourquoi dois-je prendre un mdicament puisque je ne suis pas malade ! vous dit-il. Expliquez les mcanismes immunitaires mis en jeu dans ce cas prcis et lintrt, de prendre un anti-inammatoire. Des schmas explicatifs sont attendus.</p> <p>CORRIG</p> <p>Les conseils de lenseignantLobjectif de cette partie 1 est de vrier les connaissances acquises par le candidat sur limmunit inne, savoir la raction inammatoire aigu. Il sagit ici dune question de synthse. Les connaissances doivent donc tre exactes, compltes et prsentes de manire structure, sous forme dun dveloppement logique. Les grandes parties du dveloppement peuvent tre annonces par des titres numrots et facilement reprable, mais cela nest pas obligatoire. Ltape essentielle est de bien dlimiter le sujet pour viter le hors-sujet ou doublier des lments de rponse. Ici le plan est clairement annonc dans le sujet : dabord 140</p> <p>Sujet 1 lexplication des mcanismes immunitaires de linammation puis lintrt des antiinammatoires. La rponse doit contenir une introduction (qui dnit les termes du sujet, puis pose clairement la problmatique et enn annonce le plan), le dveloppement structur, et une conclusion (qui propose un bilan rpondant la problmatique puis une ouverture vers un aspect voisin du sujet tudi). Enn le dveloppement doit saccompagner de schmas assez grands, clairs, en couleurs, correctement lgends et accompagns dun titre.</p> <p>Question de synthseIntroduction Un camarade sest bless lors dune chute. Aprs quelques jours sa plaie est rouge, gone et prsente du pus. Son mdecin, aprs avoir nettoy la plaie, lui prescrit un anti-inammatoire : un mdicament qui rduit la raction inammatoire. La raction inammatoire est un mcanisme immunitaire qui se produit au lieu dagression de lorganisme. Quels sont les mcanismes immunitaires et quel est lintrt de prescrire un anti-inammatoire ? Dans une premire partie, nous allons expliquer notre camarade les mcanismes de la raction immunitaire, puis dans une seconde partie, nous lui expliquerons pourquoi le mdecin lui a prescrit un anti-inammatoire. 1. Les mcanismes de la raction immunitaire aigu (ou RIA) La chute saccompagne de lsions cellulaires avec un risque lev dentre de microorganismes pathognes dans lorganisme. Au niveau de la plaie, se met alors en place trs rapidement une raction immunitaire aigu.</p> <p>a) Les symptmes strotyps de la raction immunitaire aiguLa raction immunitaire aigu se caractrise au niveau de la plaie par un gonement, une rougeur, une douleur, une chaleur et une impotence fonctionnelle.</p> <p>b) Le recrutement des dfenses innes lors de la RIADes cellules immunitaires, comme par exemple les mastocytes, sont constamment prsentes aux lieux dentre potentielle de micro-organismes dans lorganisme. De par leurs rcepteurs prsents la surface de leur membrane plasmique, ces cellules immunitaires sont capables de reconnatre des molcules prsentes sur la paroi de nombreuses espces de bactries par exemple. Cette reconnaissance entrane la scrtion par ces cellules immunitaires de molcules : les mdiateurs chimiques de linammation, comme lhistamine produite par les mastocytes. Il existe galement dautres mdiateurs chimiques de linammation dorigine plasmatique. 141</p> <p>Sujet 1 Ces mdiateurs chimiques de linammation dclenchent une raction immunitaire aigu. Ainsi lhistamine en augmentant la permabilit de la paroi des vaisseaux sanguins entrane une vasodilatation et un aux local de plasma do la rougeur observe. De plus, les mdiateurs chimiques de linammation attirent sur le lieu de linammation les cellules immunitaires sanguines, comme les granulocytes et les monocytes sanguins qui se direncient dans le tissu ls en macrophages.</p> <p>c) Laction des cellules immunitaires lors de la RIALes cellules immunitaires comme les granulocytes et les macrophages ainsi prsents dans le tissu ls ralisent la phagocytose, cest--dire quils ingrent puis liminent les agents infectieux. Dans le cas o cette premire rponse immunitaire nest pas susante pour liminer les micro-organismes pathognes, interviennent dautres cellules immunitaires, les cellules dendritiques prsentes dans le tissu ls. Ces cellules xent sur leurs molcules membranaires du CMH (Complexe Majeur dHistocompatibilit) des antignes de llment infectieux. Ces cellules denditriques migrent alors jusquaux ganglions lymphatiques o elles vont prsenter les antignes lis aux molcules du CMH aux lymphocytes B et aux lymphocytes T. Les lymphocytes B et T ainsi activs pourront prendre le relai et liminer les agents pathognes. Ainsi la raction immunitaire aigu est une rponse immunitaire locale, non spcique de lagent pathogne prsent au niveau de la zone lse. Elle se caractrise par des symptmes particuliers et vise liminer les micro-organismes prsents et amorcer si besoin la rponse immunitaire adaptative, qui est spcique de lagent pathogne.</p> <p>142</p> <p>Sujet 1</p> <p>La raction inammatoire aige</p> <p>143</p> <p>Sujet 1</p> <p>2. Lintrt de la prescription dun anti-inammatoire Les mdicaments anti-inammatoires, comme laspirine, bloque la secrtion de certains mdiateurs chimiques de linammation. Ils permettent de limiter la vasodilation, la douleur ou la chaleur. Ainsi les anti-inammatoires permettent de rduire certains symptmes de la raction inammatoire aigu sans empcher le droulement des mcanismes immunitaires qui permettent de lutter contre les micro-organismes pathognes et qui sont donc bnques lorganisme. Conclusion Ainsi lors dune chute, une raction immunitaire aigu, non spcique, se met en place rapidement. Elle se caractrise par des symptmes bien reprables et strotyps. En faisant intervenir des cellules immunitaires ainsi que des mdiateurs chimiques, elle vise liminer les agents pathognes prsents sur les lsions cellulaires pour viter leur pntration dans lorganisme. Si ncessaire, la RIA dclenche lactivation de limmunit adaptative spcique des micro-organismes pathognes, qui pourra intervenir par la suite. Les anti-inammatoires permettent de rduire certains symptmes de linammation sans diminuer lecacit de celle-ci. Quels sont alors les mcanismes immunitaires mis en jeu dans la rponse immunitaire adaptative ?</p> <p>144</p> <p>SUJET 2PARTIE II, EXERCICE 1, SUJET ZRO DU MINISTRE</p> <p>La plante domestiqueLa carence en vitamine A aecte daprs lOrganisation Mondiale de la Sant (OMS) entre 100 et 200 millions denfants. Cette carence est responsable de graves troubles oculaires, de ccit infantile et du dcs de plus dun million denfants chaque anne. Or, les tentatives de diversication nutritionnelle ou de supplments en vitamines atteignent dicilement toutes les personnes concernes. Des chercheurs ont donc travaill sur lenrichissement en vitamine A (ou en prcurseurs de vitamine A) de certains aliments de base dans certains rgimes alimentaires. Ils ont ainsi mis au point un riz transgnique appel riz dor .</p> <p>Document 1 Particularits du riz dorLe bta-carotne qui, une fois assimil dans le corps humain se transforme en vitamine A, existe naturellement dans lenveloppe du riz mais pas dans sa partie comestible cest--dire lalbumen. Lenveloppe du riz tant limine de manire amliorer sa conservation, les grains consomms ne contiennent plus de bta-carotne. Par lintroduction de trois gnes dans du riz, des chercheurs allemands ont russi restaurer dans lalbumen une voie de biosynthse du bta-carotne partir de son prcurseur : le GPP. Le bta-carotne alors synthtis colore les grains en jaune, do le surnom de riz dor . Cependant les teneurs obtenues jusqu prsent ne fourniraient pas aux populations dmunies en vitamine A, les quantits de bta-carotne qui leur seraient ncessaires. Mais, les eets de carences plus ou moins prononcs pourraient tre sensiblement allgs. Le gnome du riz dor contient trois gnes codant pour la synthse denzymes impliques dans la chane de biosynthse du bta-carotne partir du GPP savoir : deux gnes de jonquille qui permettent la fabrication des enzymes 1 et 2 ; un gne de bactrie qui permet la fabrication de lenzyme 3. Source : http ://www.maison-des-sciences.ac-versaillers.II.docs/OGM.pdf.</p> <p> 145</p> <p>Sujet 2</p> <p>La chane de biosynthse du bta-carotneGPP Enzyme 1 Produit intermdiaire A Enzyme 2 Produit intermdiaire B Enzyme 3 Bta-Carotne</p> <p>Document 2 Incertitudes scientiques autour du riz dor Le GPP, naturellement prsent dans le riz, permet la cellule de fabriquer un certain nombre de molcules dont la vitamine E, des chlorophylles, et de lacide gibbrellique (substance favorisant la croissance vgtale). La fraction du GPP, qui dans le riz dor sera utilise pour fabriquer du bta-carotne, ne sera plus disponible pour la synthse des autres molcules dont il est galement le prcurseur. Autrement dit, il est probable que le riz dor, qui fabrique du bta-carotne, fabrique moins de vitamine E, et que les rendements obtenus avec ce riz transgnique soient nettement diminus en raison dune synthse amoindrie de chlorophylles et dacide gibbrellique.</p> <p>Questions1. Le bta-carotne contenu notamment dans le riz dor... permet de pallier les carences en GPP ; empche la synthse de la vitamine E de lindividu qui lingre ; permet de pallier 100 % les carences en vitamines A ; se transforme en vitamine A chez la personne qui ingre le riz dor.</p> <p>2. Le riz dor est issu dune transgnse de 3 gnes codant pour la synthse... de la vitamine A du riz dans le gnome dune bactrie ; des enzymes permettant la production du bta-carotne ; de la vitamine A dune jonquille dans le gnome du riz ; des enzymes activant la voie de la biosynthse de la vitamine A.</p> <p>3. La fabrication du riz dor transgnique a t faite pour... pallier les problmes lis lutilisation de pesticides ; amliorer le rendement des rizicultures pour nourrir certaines populations humaines ; 146</p> <p>Sujet 2 diminuer les eets dune carence alimentaire touchant certaines populations humaines ; viter lapport massif dengrais dans les cultures.</p> <p>4. Daprs certains scientiques, la modication gntique du riz aboutissant des plants de riz dor pourrat entraner une production... moindre du fait dun rendement vgtal diminu ; accrue de vitamine E par la plante ; de plantes plus riches en pigments chlorophylliens ; de plantes plus rsistantes aux parasites.</p> <p>CORRIG</p> <p>Les conseils de lenseignantLobjectif de ce premier exercice de partie 2 est dvaluer la capacit du candidat pratiquer une dmarche scientique dans le cadre dun problme scientique en exploitant un nombre rduit de documents. Le questionnement se prsente sous forme dun questionnaire choix multiple. Il est essentiel de bien lire la consigne : ici pour chaque question, 4 propositions sont prsentes. Une seule proposition sur les 4 est exacte, les 3 autres sont fausses. Il convient de ne jamais cocher 2 propositions. En gnral, seules les bonnes rponses rapportent des points. Labsence de rponse ou une rponse fausse ne rapporte ni nenlve aucun point. Les candidats ont donc toujours intrt cocher une proposition, mme sils ne sont pas srs de leur rponse. Il sagit de bien lire les documents et pour chaque question pose, didentier la bonne rponse laide des documents. Il faut vrier que la proposition choisie est exacte et que les 3 restantes sont bien fausses. Aucune justication nest demande aux candidats mais dans le corrig, une explication est rajoute an de mieux expliquer.</p> <p>147</p> <p>Sujet 2</p> <p>Questions1. Le bta-carotne contenu notamment dans le riz dor... permet de pallier les carences en GPP (faux). Il sagit de pallier les carences en vitamine A et non en GPP. Le GPP est le prcurseur du bta-carotne produit chez le riz, qui est alors transform en vitamine A chez lHomme (document 1). empche la synthse de la vitamine E de lindividu qui lingre (faux). Lingestion de riz dor vise augmenter lapport en bta-carotne, qui permet la synthse de vitamine A chez lHomme (document 1). permet de pallier 100 % les carences en vitamines A (faux). Les quantits de bta-carotne, lorigine de la vitamine A, obtenues jusqu prsent dans le riz dor ne permettent pas couvrir compltement les apports ncessaires en vitamine A (document 1). se transforme en vitamine A chez la personne qui ingre le riz dor (vrai). Le btacarotne, qui se transforme en vitamine A dans le corps humain, est prsent dans les grains de riz dor (document 1). 2. Le riz dor est issu dune transgnse de 3 gnes codant pour la synthse... de la vitamine A du riz dans le gnome dune bactrie (faux). Les 3 enzymes appartiennent la chane de biosynthse du bta-carotne. Seule la 3e enzyme est dorigine bactrienne : les 2 autres proviennent de la jonquille (document 1). des enzymes permettant la production du bta-carotne (vrai). Les 3 gnes contenus dans le gnome du riz dor proviennent soit de la jonquille soit dune bactrie. Chacun de ces 3 gnes code une enzyme de la chane de biosynthse du btacarotne. de la vitamine A dune jonquille dans le gnome du riz (faux). Il sagit de la synthse du bta-carotne et les 3 gnes impliqus proviennent soit de la jonquille soit dune bactrie (document 1). des enzymes activant la voie de la biosynthse de la vitamine A (faux). Il sagit de la synthse du bta-carotne (et non de la vitamine A) et les enzymes sont celles directement impliques dans la biosynthse et non celles responsables de lactivation de cette voie (document 1). 3. La fabrication du riz dor transgnique a t faite pour... pallier les problmes lis lutilisation de pesticides (faux). Il ne sagit de rsoudre des problmes lis lutilisation de pesticides mais de lutter contre les carences en vitamine A de certaines populations humaines (introduction). amliorer le rendement des rizicultures pour nourrir certaines populations humaines (faux). Au contraire le rendement du riz dor risque dtre moindre. Lob148</p> <p>Sujet 2 jectif est dobtenir un riz riche en bta-carotne, prcurseur la vitamine A (documents 1 et 2). diminuer les eets dune carence alimentaire touchant certaines populations humaines (vrai). Lobjectif de lobtention du riz dor transgnique est la lutte contre la carence en vitamine A (introduction et document 1). viter lapport massif dengrais dans les cultures (faux) La limitation de lapport dengrais nest pas lobjectif de la culture transgnique de riz dor.</p> <p>4. Daprs certains scientiques, la modication gntique du riz aboutissant des plants de riz dor pourrait entraner une production... moindre du fait dun rendement vgtal diminu (vrai). Chez le riz dor lutilisation accrue du GPP pour la synthse du bta-carotne saccompagne dune moindre production de chlorophylles et dacide gibbrellique, do un rendement plus faible de ce riz transgnique (document 2). accrue de vitamine E par la plante (faux). Au contraire, il est prfrable que le riz dor fabrique moins de vitamine E (document 2)....</p>

Recommended

View more >