of 12 /12
Bulletin municipal d’information de la Ville de Bessan Mars - Avril 2015 - www.bessan.fr

BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Infos Bessan : le numéro de Mars-Avril du Journal de la Tuque est paru ! Le dernier numéro du « Journal de la Tuque », de Mars-Avril 2015 est paru. Il permet de prendre connaissance de nombreuses infos : projets et travaux municipaux, sécurité, citoyenneté, développement durable, inscriptions scolaires pour la rentrée 2015, retour en images sur le carnaval, dossier sur la plus vieille cloche du département encore en fonctionnement ou encore les rendez-vous à venir et à ne pas manquer… Comme à l’habitude, le « Journal de la Tuque » est disponible en mairie de Bessan et dans les commerces du centre-ville. Il a été distribué par la société « Médiasolutions » de Servian. Si vous ne l'avez pas reçu dans votre boite aux lettres, contacter le Service Communication au 04 67 00 81 89, ou Céline Carminati, adjointe au maire chargée de la Communication au 07 85 16 33 91. Vous pouvez également le feuilleter sur Hérault Tribune, que nous remercions par la même occasion. Ville de Bessan

Citation preview

Page 1: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

Bulletin municipal d’information de la Ville de Bessan

Mars - Avril 2015 - www.bessan.fr

Page 2: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

A l’issue de la campagne pour les

élections municipales, le maire de

Bessan et son équipe avaient indiqué

qu’ils rendraient compte publique-

ment de leur action. Ce fût chose faite

après six mois de mandat, dans la

salle du conseil municipal trop petite

pour l’occasion. Aussi, l’équipe muni-

cipale, très attachée à concrétiser ses

engagements, et se voulant proche de

la population, organise le vendredi 17

avril 2015, à 18h30, cette fois–ci à la salle des fêtes,

une deuxième réunion consacrée à la première année

du mandat municipal. Ce rendez-vous, dans une salle

plus adaptée, permettra de mieux accueillir les Bessa-

nais. Il sera l’occasion d’exposer les réalisations et les

projets portés durant la première année de mandat

écoulée, mais aussi de présenter ceux de l’année en

cours. N’hésitez-pas à venir échanger avec vos élus !

Photo d’illustration : le buste de Marianne situé dans le

bureau du maire de Bessan.

L’ÉDITO DU MAIRE Chères Bessanaises,

Chers Bessanais,

Le 30 mars prochain, cela fera un an,

déjà, que vous avez choisi le groupe « Ensemble pour

Bessan » lors des élections municipales pour diriger et

gérer notre ville. Depuis cette date, avec mon équipe,

je suis devenu le maire de tous les Bessanais et croyez

que je mesure au quotidien le rôle, la fonction et la

tâche qui m’incombent. Avec énergie, volonté et renou-

veau, nous mettons en œuvre le programme que nous

portions et qui se concrétise au fil des semaines. Dans

le cadre d’un plan pluriannuel de gestion et d’investis-

sement jusqu’en 2020, nous mènerons à bien tous

nos engagements. En quelques mois, les premiers ré-

sultats semblent vous satisfaire. Nous répondons ainsi

aux grands enjeux pour l’avenir de Bessan. D’ores et

déjà : l’étude de programmation scolaire est lancée ; le

parc d’activités économiques de la Capucière a été re-

mis en route ; la réalisation de logements se poursuit ;

l’étude de requalification du centre-ville sera program-

mée dès cette année ; les travaux vont bon train tant

sur la voirie que sur les bâtiments communaux… Notre

action se veut ambitieuse et soucieuse de votre qualité

de vie. Agir dans le respect de chacun et en maîtrisant

les finances communales : voilà la méthode que nous

appliquons pour vous et pour une ville qui rayonne de

plus en plus. Avec ses 4.756 habitants au 1er janvier

2015, Bessan est la 9e ville de l’arrondissement de

Béziers et la 5e de notre communauté d’agglomération

Hérault Méditerranée. Son attractivité est bien réelle

grâce à tous les acteurs, à la fois économiques et pu-

blics. Le défi à relever est de développer cette attracti-

vité en conservant notre identité, notre âme et notre

qualité de vie. Les thèmes contenus dans ce nouveau

bulletin municipal vous permettront, une fois encore,

de le constater. Vous pourrez découvrir les dernières

actions en matière de sécurité publique, le détail des

travaux réalisés par les services municipaux, les événe-

ments de la vie sociale et associative très active, les

projets de rapprochement avec la ville de Bessans en

Savoie et l’histoire de la cloche qui surplombe l’église :

la plus ancienne cloche du département de l’Hérault.

Après cette première année de mandat, je souhaite

une nouvelle fois vous exprimer notre dévouement à

faire de Bessan une ville encore plus belle, plus sûre et

toujours plus dynamique. Avec mes collègues élus, que

je tiens à remercier pour leur implication, nous souhai-

tons que notre action s’inscrive dans une volonté sans

faille d’équité et de transparence pour faire progresser

notre ville. Nous faisons notre maximum pour être

dignes de la confiance que vous avez placée en nous !

Bien à vous tous.

Le Maire de Bessan,

Vice-Président de la Communauté d’Agglomération

Hérault Méditerranée

DÉJÀ UN AN DE MANDAT !

Le 5 février dernier a eu lieu une réunion de la Com-

mission Départementale d'Aménagement Commercial

(CDAC) en préfecture, afin d’autoriser la surface com-

merciale du projet de parc d’activités économiques de

la Capucière. A l’unanimité, la CDAC a rendu un avis

favorable, remettant ce projet intercommunal sur une

bonne voie. Le parc d’activités, qui se nommera désor-

mais « Hélios », sera axé sur le développement écono-

mique et l’installation d’entreprises. Il ne s’agit pas uni-

quement de commerces, puisque cet ensemble fera la

part belle aux entreprises avec la création de bureaux,

d’une maison du terroir, d’une pépinière d’entreprises,

d’un espace logistique et de transport… Porté par l’ag-

glomération, « Hélios » est géré par le groupe « CFA Mi-

di-Pyrénées » qui a récemment présenté le projet aux

élus. La création d’emplois est le principal moteur de

ce programme d’envergure qui prend forme et qui des-

sine une nouvelle entrée de ville, avec le giratoire ré-

cemment créé par le conseil général.

Page 3: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

Les travaux de création d’un centre de traitement de déchets,

situé sur la commune de Montblanc, ont démarré malgré les

recours engagés devant la juridiction administrative par les

élus de Bessan et l’association « Montblanc Avenir ». Lors

d’une audience le 16 janvier, le rapporteur public de Cour Ad-

ministrative d’Appel de Marseille a pour la première fois traité

du fond de l’affaire. Et pour la première fois, le rapporteur pu-

blic a donné raison aux arguments juridiques avancés par la

commune de Bessan. Il a mis en exergue que notre commune

était légitime à préserver son territoire conformément au code

de l’urbanisme et aux zones naturelles existantes (Natura

2000, Znieff…) impactées par l’implantation du site. Le magistrat a donc demandé à la cour d’annuler les permis

de construire de l’écopôle de la Vallasse et de déclarer illégal le programme d’intérêt général décidé par le pré-

fet. La cour n’est pas dans l’obligation de suivre l’avis du rapporteur public. Au moment de la rédaction de ce bul-

letin municipal, la ville de Bessan est dans l’attente de la décision finale. Affaire à suivre… de très près !

Les responsables

de la gendarmerie

nationale ont orga-

nisé dernièrement

une réunion pu-

blique à la salle

des fêtes afin de

conseiller la popu-

lation pour éviter les cambriolages. Cette réunion, par-

ticulièrement suivie, a été l’occasion de faire le bilan

de la sécurité publique à Bessan et celui du dispositif

« Voisins Vigilants » existant dans deux quartiers depuis

un an (Puech Méjà et la Renga). Côté chiffres, l’année

2014 a vu une diminution de la délinquance dans la

commune : 17 cambriolages contre 19 en 2013, 82

faits d’atteinte aux biens contre 87, 20 faits liés aux

automobiles contre 23. La baisse de la délinquance

est générale dans les autres communes de la commu-

nauté de brigade de la gendarmerie d’Agde regroupant

les villes de Bessan, Marseillan, Vias, Florensac, Pinet

et Pomérols. Du côté du dispositif « Voisins Vigilants »,

les deux référents (Albert Lecot et Marcel Dicks) ont

rappelé leurs actions visant à créer du lien entre voi-

sins pour prémunir principalement les cambriolages et

les atteintes aux biens. Les signalements qu’ils sont

amenés à faire sont pris en compte par la gendarme-

rie, en lien avec la police municipale, permettant une

parfaite réactivité. Les besoins des référents ont égale-

ment été soulignés pour améliorer leur rôle en lien tou-

jours étroit avec le maire et les élus. Lors d’une ré-

cente réunion en mairie de Marseillan, le maire de Bes-

san a pu redire sa satisfaction sur l’articulation ac-

tuelle des différentes forces de police dans le secteur.

Si la délinquance est faible à Bessan (comparée au

littoral ou à Florensac par exemple), son positionne-

ment géographique peut être un générateur de délin-

quance avec les flux induits par les accès autoroutiers

(A9, A75) et la voie rapide menant au bord de mer.

DES VOISINS VIGILANTS Les derniers événements tragiques survenus à Paris

ont malheureusement rappelé que Bessan, comme

toutes les communes du pays, est concernée par le

plan Vigipirate, dont le niveau est au plus haut. Ce plan

gouvernemental est un dispositif permanent de vigi-

lance, de prévention et de protection associant tous les

acteurs publics et privés : l’Etat, les collectivités territo-

riales, les citoyens… Concrètement cela se traduit par

la surveillance discrète et régulière des bâtiments et

espaces publics. Les manifestations publiques sont

elles aussi organisées en prenant en compte les ni-

veaux de risques, afin d’assurer la meilleure sécurité

des habitants et des visiteurs. En lien étroit avec les

forces de sécurité, le maire de Bessan a rappelé aux

acteurs locaux qu’elles étaient leurs différentes res-

ponsabilités. Une attention toute particulière a été ap-

portée au groupe scolaire Victor Hugo (maternelle, élé-

mentaire et collège), en partenariat avec les chefs

d’établissement. De même, les accès aux marchés

hebdomadaires ont été mieux sécurisés avec la pose

de barrières amovibles empêchant l’intrusion de véhi-

cules, l’actualité récente ayant démontré des incidents

dans ce domaine. Ce nouveau dispositif (voir photo) a

été installé à la Promenade, Grand’Rue et avenue de

Marseillan. Lors des marchés, dont celui du dimanche

très fréquenté, les automobilistes sont invités à utiliser

le grand parking du centre-ville pour stationner. Pour la

sécurité de tous, des procès verbaux et mises en four-

rière seront effectués envers les contrevenants.

VIGIPIRATE EST EN ACTION

Page 4: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

Ecole Maternelle Si votre enfant est né(e) entre le 1er janvier et le 31 décembre 2012, vous devez vous

rendre en mairie au plus tôt, muni de votre livret de famille, du carnet de santé de l’enfant ainsi que d’un justifi-

catif de domicile datant de moins de 3 mois. Le bon d’admission qui vous sera remis devra ensuite être présenté

au directeur de l’école maternelle, Jonathan Mura, après une prise de rendez-

vous : tel. 04 67 77 42 74 ou [email protected].

Ecole Elémentaire Les inscriptions ont lieu au mois de juin. Le prochain bulle-

tin en précisera les modalités, en lien avec le directeur, Philippe Gachard.

Collège Les dossiers d’inscriptions seront remis aux élèves de CM2 de l’école

élémentaire Victor Hugo. Si vous venez de vous installer à Bessan contactez direc-

tement le principal du collège, Gilles Despaux au 04 67 00 28 28.

Né en 1936, le groupe scolaire Victor Hugo vit ses

dernières années dans sa configuration actuelle !

Conformément à ses engagements, l’équipe munici-

pale vient de lancer une étude de programmation

scolaire qui va déterminer les réels besoins en vue

de la création d’un nouveau groupe scolaire. La so-

ciété parisienne « Attitudes urbaines » a été retenue

pour réaliser cette étude, laquelle va permettre la

consultation et la concertation de tous les parte-

naires éducatifs locaux : parents d’élèves, ensei-

gnants, personnels, élus… L’étude démarrera dans

le courant du mois de mars 2015 pour une durée de

6 mois environ. Elle analysera les besoins en terme

d’espaces scolaires, de restauration collective, de

services périscolaires ou encore de stationnement.

Elle aboutira ensuite à un concours d’architecture et

à la construction du nouvel équipement en tenant

compte de son intégration, en termes d’urbanisme

et de développement durable. Hélène Grenouillon,

adjointe au maire déléguée aux Affaires Scolaires et

le maire de Bessan seront les élus référents de ce

dossier qui va révolutionner l’environnement sco-

laire de Bessan… 80 ans après la création du

groupe actuel (voir photos ci-contre).

INSCRIPTIONS SCOLAIRES POUR LA RENTRÉE 2015

Deux terrains à bâtir sont disponibles au lotissement commu-

nal « Le Ponant » situé à proximité de la halle de sport. Ce lotis-

sement récent (2012) propose 2 lots : un de 440 m² à

115.773 € et un lot de 414 m² à 108.932 €. Par ailleurs, un

logement F4, propriété de la commune et situé place de la

Fontaine, est égale-

ment à la vente.

Proche de toutes les

commodités, il offre

une surface totale de

96,70 m² avec garage. Il est composé d’un grand séjour, d’une terrasse,

de 3 chambres, d’une cuisine indépendante, d’une salle de bain, d’un

WC et d’une cave. La gestion des parties communes est effectuée par un

syndic de copropriété. Pour tous renseignements complémentaires, con-

tactez le service de l’Urbanisme, Véronique Dangla, au 04 67 00 81 80.

LOGEMENT : TERRAINS ET APPARTEMENT À LA VENTE

Page 5: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

POUR UNE FOURNITURE LECTRIQUE DE QUALIT Le suivi du dossier des coupures et micro-coupures des secteurs de Castelsec,

Négacots, route de Montblanc et route de Béziers a permis que des solutions pé-

rennes soit enfin trouvées. ERDF, qui avait lancé une étude pour améliorer la

qualité de sa fourniture en électricité, est concluante. Bessan est alimentée par 2

départs moyenne tension du poste source de Vias, dont 1 entièrement souterrain

de très bonne qualité. De ce fait, il a été décidé de basculer certains postes

moyenne tension / basse tension sur ce second départ. Ce chantier qui repré-

sente un investissement de 150.000 € sera entièrement financé par ERDF et

s’achèvera d’ici la fin de l’année, au plus tard début 2016. La commune se réjouit de l’attention apportée par

son fournisseur en électricité, ce qui va permettre d’améliorer la qualité de la fourniture électrique et de solution-

ner les problèmes récurrents auxquels les administrés étaient confrontés. Une vraie relation de partenariat que

la commune entend développer avec ERDF, et en lien également avec le syndicat mixte Hérault Energies.

LIMITER LES RISQUES Afin de contribuer à pré-

venir les risques d’inon-

dations, les services de

la communauté d’agglo-

mération Hérault Médi-

terranée ont assuré l’en-

tretien des ruisseaux de

l’Ardailhon et du Courre-

dous. La ville de Bessan

complète cette action

par un programme d’entretien des ruisseaux existants

en agglomération et autour de celle-ci (Monédière, Tui-

leries…). Une réflexion hydraulique est également en

cours afin de résoudre des problématiques d’écoule-

ment des eaux dans quelques secteurs, touchés l’an

dernier par les intempéries d’une densité exception-

nelle.

DES AMÉNAGEMENTS UTILES Les services techniques munici-

paux ont crée les dernières con-

cessions possibles avant une

future extension du cimetière.

La commune va également ré-

habiliter, au printemps, le che-

min de l'Oppidum menant aux

nouveaux logements en cons-

truction et à une chambre funé-

raire privée, avec : l’aménage-

ment de la voirie qui solutionne-

ra l’écoulement des eaux plu-

viales du secteur, la création de trottoirs et d’un par-

king, la mise en place de l’éclairage public... Un por-

tique de limitation de hauteur a également été installé

afin de

prémunir

l’installa-

tion illé-

gale de

gens du

voyage.

DES TRAVAUX QUI AM LIORENT LE CADRE DE VIE

UNE SÉCURITE ROUTIÈRE EFFICACE Un îlot routier a été

créé sur l’avenue Con-

dorcet venant réduire

la vitesse des véhicules

dans un tournant plutôt

raide. Cela a permis de

créer de véritables

voies de décélération,

et ainsi faciliter la circu-

lation des piétons. Le

résultat est efficace et les riverains semblent satisfaits

de cet aménagement à moindre coût. D’autres sites de

la commune suivront avec le seul but d’améliorer la

sécurité et le cadre de vie des habitants. Toutefois, il

est bon de rappeler que dans le domaine de la préven-

tion routière, seul le respect des règles permet de

mieux assurer la sécurité de tous !

ENTRETENIR ET EMBELLIR L’entretien des bâtiments com-

munaux fait aussi parti des

tâches à effectuer régulière-

ment. Les peintures du hall, des

couloirs et les boiseries exté-

rieures de la crèche « Les Bam-

bins » ont été reprises. D’autres

travaux non exhaustifs peuvent

êtres encore cités : le béton-

nage de l’impasse de l’Aqueduc,

la création des espaces verts de

l’aire de jeux située au chemin

de Saint-Bernard par l’agglomération avec la pose d’ar-

rosage et de fourreaux électriques, la reconstruction du

bar et d’un pilier supportant la toiture de la Guin-

guette… Les che-

mins ruraux vont

faire prochaine-

ment l’objet d’un

grand plan d’en-

tretien et de ré-

paration.

Page 6: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

TERRORISME : RESTONS SOLIDAIRES ET CITOYENS ! Le précédent bulletin municipal, édité avant les faits tragiques survenus

dans la capitale autour du journal « Charlie Hebdo », n’avait pu évoquer la

mobilisation citoyenne des bessanais après ces événements. Toute une

population, bouleversée et unie, s’est rassemblée pour rendre hommage

aux journalistes et policiers assassinés. Malheureusement, d’autres évène-

ments se sont ajoutés depuis. Les élus des deux groupes du conseil muni-

cipal ont rappelé, dans un communiqué commun, qu’il était essentiel de

porter haut et fort les valeurs républicaines de la France. Des valeurs de

Liberté, qu’elle soit d’expression ou de conscience ; d’Egalité, illustrée par la laïcité et la démocratie ; et de Fra-

ternité en toutes circonstances. Des mots pour ne pas oublier de rester tous solidaires et citoyens ! Nous tenons

également à relayer la récente campagne nationale destinée à lutter contre la propagande djihadiste. Pour plus

d’informations, consulter le site internet : www.stop-djihadisme.gouv.fr.

A la suite des événements terroristes de janvier, une

adolescente bessanaise a adressé en mairie de Bes-

san ce poème voué à la liberté d’expression. Merci à

elle. Nous le publions avec plaisir.

OUI À LA LIBÉRTE D’EXPRESSION ! Feuille blanche transie par le froid,

Feuille blanche tremblante se doit

D’inviter la plume à se glisser dans ce combat,

D’inviter la plume résistante qui s'exprimera

Haut et fort dans ce moment de flottement,

Haut et fort non sans peur mais avec ambition,

Haut et fort « Ce qui fera notre force sera l’Union ! »,

Que la liberté d’être est l'essence même de l’homme,

Que la liberté de s’exprimer est un droit de l’homme,

Que nous ne renoncerons jamais à notre liberté d’expres-

sion.

Si l’art de créer est une arme,

L’art est avant tout une liberté,

Morts pour la France et l’humour,

Morts pour cette liberté avec le sourire,

Morts par amour dans la violence,

Morts pour le rire et dans la fierté.

Si l’art de créer est une arme,

Saisir son crayon est une priorité,

Non au sang ! Les cartouches d’encre doivent couler.

La cruauté a blessé nos cœurs,

L’horreur est devenue douleur.

Ne laissons pas cette épine former une plaie pouvant

s’infecter.

Actes antisémites, islamophobes, anti-chrétiens, crayons

hauts,

Sans pitié, tous condamnables, tous équivaux,

Défendons l’humain avant une quelconque religion,

Défendons l’humain avant de quelconques idées politiques,

Défendons l’humain simplement au nom de la vie,

Rendons hommage à ces victimes héroïques.

Musulmans, Juifs, Chrétiens, Athées, Agnostiques,

Le vivre ensemble et le respect de la différence sont notre

mission,

Dans le respect et l’humanité, la mixité doit faire la force de

notre pays.

Dans l’orage qui s’est abattu sur la France,

Liberté, Égalité, Fraternité, doivent être un soleil dans la nuit,

Les valeurs de notre République ne se sont pas évanouies.

Pas de division ni chaos, mais une union sans faille, irrépro-

chable,

Rassemblés, forts et soudés, coudes serrés, Tous Français !

« Nous sommes Tous Charlie ».

Signé : LuciS

Page 7: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

ÉTAT CIVIL Ils sont nés

Lyana Correia Porto, Léa

Quintana, Lilia Jaddaoui

Pons, Melissa Garcia, Ju-

lien Rieux, Soheyb Cha-

kloute, Jade Berta, Ethan Berger, Angie Cal-

vet, Loü Kohout.

Ils se sont mariés

Arnaud Trichon et Geneviève

Delhon, Pascal Ferrandon et

Viviane Melchiade, Damien

Guillen et Christelle Massel.

Ils nous ont quittés

Odette Servisé née Es-

tournet, Yvonne Roque

née Tomas, Pedro Abella-

neda Sola, Didier Bonnet,

Julienne Poquet, Régine

Casalta née Barral, Marcelle Pomier née

Richard, Gilbert Simon, Arlette Gracia née

Fernandez, Simonne Bouisson née Cam-

bon, Jeannine Cartan née Lacroix, Marie

Panassié née Cestrieres, Paul Jeandel.

A l’occasion des vœux du nouvel an, le jeune maire de Bessans, dans le département de la Savoie, Jérémy Tracq,

a pris contact avec le maire de Bessan. Situé à 1.750 m d’altitude, Bessans est un village traditionnel, typique

de la Haute Maurienne, en bordure du parc national de la Vanoise et de l’Italie. Il s’étend sur 128,1 km², compte

355 habitants, un domaine de 133 km de pistes de ski nordique, 15 kilomètres de sentiers découvertes et 3 km

de pistes de ski alpin. Après plusieurs échanges chaleureux, les Bessanais ont invité les Bessanais ! Pardon… ce

n’est peut-être pas clair, car effectivement les deux populations se nomment de manière identique. Nous dirons

donc, que les Héraultais seront reçus au printemps par les Savoyards. Une occasion de découvrir ce village au-

thentique, son histoire et l’origine de ses légendes (nous y reviendrons dans le prochain bulletin municipal). En

attendant, vous pouvez découvrir les charmes de cette commune sur le site internet : www.mairie-bessans.fr.

UN RAPPROCHEMENT AVEC BESSANS EN SAVOIE

SUPERBE BESSAN… VU DU CIEL

C’est avec tristesse

que les élus de Bes-

san et les membres

du comité de jume-

lage « Bessan - Re-

mich » ont récemment

appris le décès de Maurice Mestat, initiateur

du jumelage signé en 2003 avec notre ville

amie luxembourgeoise. Maurice Mestat était

bien connu dans la région pour avoir été un

ancien président de l’association « Agathe »

d’Agde. Ancien responsable au parlement

européen, il s’est éteint à l’âge de 84 ans.

Sincères condoléances à son épouse Josiane

et à l’ensemble de ses proches.

HOMMAGE

Michel Desnos, agathois depuis 1971, est un brocanteur retraité,

passionné de photographies. Il contribue à l’apport de ces der-

nières sur le site internet « Hérault Tribune », et participe très régu-

lièrement à la mise en lumière des animations bessanaises. Grâce

à des balades aériennes avec son ami agathois Gérard Grillet, il a

dernièrement effectué un vol au-dessus de Bessan. Voici un de ses

clichés qui peuvent être admirés sur la page Facebook de la mairie

(Sen de Bessan). Ces quelques mots sont une occasion supplé-

mentaire de le remercier d’avoir eu cette délicate attention.

Page 8: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

MINORITÉ : BESSAN AVEC AUDACE

En décembre, le conseil municipal a voté 598.000 €

d’ouvertures de crédits sur les budgets 2015

(principal, eau, assainissement). Cette disposition -

légale mais trop systématique - est réglementée. Le

code général des collectivités territoriales énonce :

« dans l’attente du vote du budget primitif, l’exécutif de

la collectivité peut sur autorisation du conseil munici-

pal » engager, liquider, mandater les dépenses d’inves-

tissement dans la limite du quart des crédits ouverts

au budget de l’exercice précédent ». Ainsi donc, le code

restreint, encadre et limite cet usage (que s’il est légal)

n’en demeure qu’une faculté. Il est écrit « peut » (et pas

« doit »). L’autorisation du conseil municipal est requise

(et pas le seul avis du Maire) car c’est un choix impac-

tant. Cette pratique est circonscrite à la section

d’investissement et limitée au quart du budget de

l’exercice précédent. La minorité regrette le recours

systématique à cette pratique qui s’apparente trop à

une habitude alors qu'elle pourrait rester une déroga-

tion. Dans cet esprit, le groupe propose de réfléchir à

l’évolution vers un calendrier budgétaire moderne. Les

calendriers modernes constituent une alternative au

calendrier normal. Ces « modernes » sont au nombre

de trois : le calendrier anticipé, le calendrier vertueux,

la reprise anticipée du résultat. Le calendrier anticipé

remédie à une anomalie du calendrier normal. En effet,

lorsque le budget primitif est voté dans le cadre du ca-

lendrier normal, celui-ci est adopté avec un décalage

de trois à quatre mois (mars-avril). Le vote du budget

primitif n’intervient pas avant le début de l’exercice.

Ainsi, le vote du budget primitif est toujours en déca-

lage et en retard. Les calendriers modernes sont des

adaptations pour y remédier. Premier « moderne », le

calendrier anticipé consiste à voter le budget primitif

avant le 1er janvier. L’objectif est d’agir vite. L’avan-

tage de ce dispositif est double : d’abord d’ordre juri-

dique (respect du principe d’annualité) puis d’ordre po-

litique (gain de temps pour débuter les travaux).

Certes, en décembre, les collectivités territoriales ne

connaissent pas encore les montants des dotations et

bases fiscales. Toutefois, le calendrier normal est bien

imparfait car l’enchaînement n’est pas cohérent

puisque l’on vote le budget 2015 avant de connaître le

résultat de 2014. Deuxième « moderne », le calendrier

vertueux est celui des collectivités qui investissent.

L’enjeu consiste à vouloir rétablir l’ordre. Le calendrier

vertueux rétablit une logique : connaître le résultat de

N-1 avant de voter le budget de l’année N. Troisième

« moderne », la reprise anticipée de résultat est une

procédure rare mais encouragée pour les collectivités

territoriales qui ne peuvent adopter le calendrier ver-

tueux sans transition. Le passage d’un calendrier bud-

gétaire normal à un moderne est possible puisque des

communes y parviennent. La minorité invite la majorité

à réfléchir ensemble à la transition budgétaire.

LIBRE EXPRESSION DU CONSEIL MUNICIPAL

MAJORITÉ : ENSEMBLE POUR BESSAN

Lors de la dernière séance du conseil municipal, notre

groupe majoritaire a validé les différents comptes

budgétaires 2014. Le débat d’orientation annuel a per-

mis de constater la bonne santé financière de la ville,

malgré des « tensions » au niveau des dotations d’Etat

ou des aides diverses qui se font de plus en plus rares.

En 2014, l’excédent du budget principal de fonctionne-

ment s’élève à 926.358,82 €... alors que la prévision

était de 500.000 €. Cette gestion sérieuse et rigou-

reuse, que nous qualifions de « bon père de famille »,

porte ses fruits et permettra encore d’investir sans

avoir recours à l’emprunt. Bessan n’a pas emprunté en

2013, ni en 2014 et ne le fera certainement pas en

2015. Le vote du budget, le 26 mars prochain, devrait

le confirmer. Nous invitons les bessanais à assister

plus nombreux aux séances du conseil municipal pour

mieux appréhender les finances communales et savoir

comment est utilisé l’argent du contribuable. Dans un

autre domaine, certaines personnes nous ont sollicité

afin de savoir pour quelle raison le nom du maire n’ap-

paraissait pas dans le bulletin municipal. En effet,

notre maire étant candidat aux élections départemen-

tales de mars prochain, la loi interdit que son nom fi-

gure dans les publications municipales pour une pé-

riode de 6 mois avant le scrutin. Son nom réapparaitra

dès le prochain bulletin municipal de mai-juin 2015.

UNE BIBLIOTHÈQUE ACTIVE

Lors du 2e goûter littéraire, Michel Parra, écrivain bes-

sanais d’adoption, était l’invité et a partagé son expé-

rience avec l’écriture. Ses 5 romans sont disponibles

au prêt à la bibliothèque et en vente au bureau de

presse situé place de la Mairie. Ensuite, le 4e et nou-

veau concours littéraire a été présenté avec pour

thème, les romans étrangers. Il s’agit de lire 4 ou-

vrages proposés par le bureau de la bibliothèque, de

janvier à juillet, et d’échanger ensuite sur le classe-

ment réalisé par chacun. Le prochain goûter aura lieu

le mardi 7 avril, à 15h, à la salle des fêtes dont le

thème sera : la Nouvelle (petit récit bref et sobre). L’en-

trée est gratuite et un goûter clôture ce moment cultu-

rel convivial. La bibliothèque propose aussi tous les

mois aux enfants (de 4 à 11 ans) l’heure du conte.

Cette année, le thème est « Les contes pour devenir

grand et être sage ». Prochaines dates : les 1er avril, 6

mai et 3 juin, à 14h30. Entrée gratuite ouverte à tous.

Page 9: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

En se baladant au cœur du centre historique,

quatre rues convergent vers l’église Saint-Pierre. En

les empruntant, on peut apercevoir une cloche en-

fermée dans la flèche en fer forgé du clocher. Cette

dernière est reconnue pour être la plus vieille du

département de l’Hérault toujours en usage. Petit

zoom sur cet élément discret... mais non moins im-

portant du patrimoine Bessanais. C’est au XIVe siècle, que l’église Saint-

Pierre se dote d’un imposant clocher, en surélevant la partie occidentale

construite en pierres basaltiques. À cette même époque, et plus précisé-

ment en 1388, la cloche sera fondue. Elle rythmera quotidiennement la

vie locale durant près de 464 ans, puisqu’elle servira de timbre à l’ancienne horloge placée au-dessus du portail

d’entrée jusqu’en 1852. En 1937, la municipalité en exercice décide de détruire la partie supérieure du clocher

ainsi qu’un bâtiment attenant pour des besoins de sécurité. La flèche octogonale est remplacée par un campa-

nile en fer forgé, plus léger (celui que l’on peut encore voir aujourd’hui) et la cloche située sur la corniche exté-

rieure, supportée par deux piliers de maçonnerie en très mauvais état,

sera alors déplacée de son emplacement originel pour intégrer le campa-

nile. Aujourd’hui, elle continue de sonner : parfois le glas pour les défunts,

parfois pour mêler son tintement à la liesse des jours de fête. Mais regar-

dons là de plus près ! C’est sans doute l’œuvre d’un fondeur de cloches

itinérant. Sa taille est modeste puisqu’elle mesure moins d’un mètre de

hauteur. Sa circonférence au niveau du cerveau (la partie haute de la

cloche se nomme ainsi) est de 1,16 m et de 2,26 m pour la partie basse.

Le tout, pour un poids total de 275 kg. Sa forme est allongée, en « tronc

de cône », et a été établie sur la planche d’échantillon en tracé épais. Le

métal manque de finesse et laisse supposer que, dès la coulée achevée, la cloche n’a pas été suffisamment li-

mée ou polie par le fondeur. Dans sa partie supérieure, on trouve une inscription qui court sur une seule ligne

enserrée dans un décor en double cordon. Voici l’inscription en latin que l’on peut lire : « ANNO DOMINI MILLESI-

MO TRECENTESIMO OCTOGESIMO OCTAVO SANCTE PETRE SANCTA CATERINA JHESUS ». Il s’agit de son année

de fabrication (1388) et la dédicace à Saint-Pierre, patron de l’église et Sainte-Catherine (Princesse d’Alexandrie

qui vénéra la Science et la Foi). La technique employée pour cette inscription est celle de la matrice gravée,

comme l’indique la présence d’un « dossier » supportant les lettres. Celles-ci sont en capitales de style gothiques

et ornées. On note aussi la présence de motifs comme un cartouche ovale avec 2 clés surmontées d’une mitre

(sûrement pour appuyer une dédicace à Saint-Pierre) ou encore une étoile à huit rayons. Enfin, il faut souligner

l’exceptionnelle crucifixion (pour l’art campanaire de l’époque) comportant un soleil à droite et un croissant de

lune à gauche. Mais attention : une cloche peut en cacher d’autres ! A l’époque révolutionnaire, il en existait 4

autres, qui ont toutes été envoyées au district de Béziers pour être transformées en canons. Désormais, il n’y en

a plus que 3 : celle de 1388, puis la cloche décadaire (plus grosse, qui sonne les heures ; en bas à gauche) et

une plus récente (qui sonne, par exemple, l’Angélus ; en bas à droite), toutes deux situées à l’intérieur du clo-

cher. Référence : « Deux cloches du XIVème siècle », L-E THOMAS, curé de Saint-Aphrodise, 1944.

Merci aux sapeurs-pompiers de Bessan

pour les photographies de la vieille cloche

prises lors d’une manœuvre d’entraînement.

D’HIER À AUJOURD’HUI : DÉCOUVRIR LA

PLUS VIEILLE CLOCHE DU DÉPARTEMENT

Page 10: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

CMJ : CAMION DES MOTS A l’initiative du Conseil

Municipal des Jeunes et

de Lucie Glomot, élue dé-

léguée à l’Education, le

« Camion des mots » des-

tiné aux élèves du CE2 à

la 3e, s’installera à Bes-

san, les 12 et 13 mars 2015, place de la Promenade.

Ce camion sillonne la France pour proposer des activi-

tés ludiques autour de la langue française. Les élèves,

accompagnés de leurs enseignants, participeront à

une animation vidéo dans laquelle il mettent en scène

un texte travaillé en amont. Une aventure pédagogique

originale, soutenue par le ministère de l’Education,

destinée à promouvoir et défendre la langue française.

Des œufs colorés se sont cachés un peu

partout dans le village… Participe à cette

grande « Chasse aux œufs » le 5 avril 2015

et vient débusquer leur cachette grâce à

des énigmes qui te guideront jusqu’à eux. Si

tu les trouves tous, une belle surprise cho-

colatée t’attendra à l’arrivée ! Départs à 14h, 14h30,

15h et 15h30 devant l’hôtel de ville. Les enfants de-

vront être accompagnés d’un adulte et seront sous sa

responsabilité tout au long de l’animation.

Sur inscription uniquement au 06 35 46 77 46

et 07 85 16 33 91. Tarif : 3 € par enfant

Piloté par Eric

Millan, adjoint au

maire chargé des

Sports, des Festi-

vités et de la Vie

Associative, l’édi-

tion 2015 du car-

naval de Bessan

a été particulière-

ment réussie,

malgré un temps

maussade et un

froid saillant. Au

programme cette année : carnaval des enfants avec

des manèges, défilé nocturne avec de nombreux

groupes joyeux et colorés, grande soirée « Kitch » à la

salle des fêtes, marché dominical costumé… il y en a

eu pour tous les goûts et tous les âges, et ce, dans la

plus pure tradition du

carnaval ! Monsieur Car-

naval a été brûlé sur la

place de l’hôtel de ville

par une danseuse de

feu. Le loto du dimanche

après-midi, des parents

d’élèves, a également

été costumé : une pre-

mière ! Bravo à tous

ceux qui ont contribué à

ce rendez-vous dont les

services municipaux et

le comité des fêtes. Voici

deux clichés... en atten-

dant un compte rendu

en images avec l’en-

semble des groupes par-

ticipants dans le pro-

chain bulletin municipal.

É ÉLes mairies de Bessan et

de Saint-Thibéry, le service

« environnement » de l’ag-

glomération, le centre Ha-

roun Tazieff et les associa-

tions LAV et APNHC organi-

seront du 2 au 7 juin 2015

les 5e Journées Haroun Tazieff en collaboration avec

des maîtres de conférences de l’université Montpellier

II (MM. Bousquet et Dautria) ainsi qu’avec le collège de

Bessan et son équipe « volcans ». Expositions, confé-

rences et sorties seront programmées pour partager ou

découvrir la volcanologie. Soulignons la présence de

Frédéric Lavachery, fils de Haroun Tazieff pour tous ces

rendez-vous. Nous y reviendrons bientôt en détail.

Le samedi 7 Mars 2015, à 18h, en

mairie, les Demoiselles d’Honneur et

les Chefs de Jeunesse seront élus

pour un an par la population. Une oc-

casion de lancer officiellement le con-

cours de l’affiche 2015 de la fête de

la Saint-Laurent dont voici les modali-

tés : habiter la commune ; réaliser un

dessin à la main ; ne pas y apposer

de signature (coordonnées au dos) ; noir, blanc et cou-

leurs autorisés ; dessin sur un format papier A4 mini-

mum ; le nom ainsi que l’année et les dates de la fête

doivent y figurer (Fête de la Saint-Laurent, du 8 au 12

août 2015), tout comme ses symboles (au minimum

l’âne). A noter, cette année, la participation d’enfants

présents aux Nouveaux Apprentissages Périscolaires

de l’école. Renseignements : Jacques Nespoulous au

04 67 77 46 72. Dépôt des affiches en mairie jus-

qu’au vendredi 5 juin 2015 inclus.

Page 11: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

LA RUBRIQUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

LES CHASSEURS DE KILOWATTHEURES

Comme évoqué dans le précédent bulletin municipal, le Défi

Familles à Energie Positive a commencé le 1er décembre. Le

principe est de réduire ses consommations énergétiques en

appliquant des gestes simples tels les 100 éco-gestes con-

sultables sur le site www.familles-a-energie-positive.fr, ru-

brique « Téléchargement ». Une réunion à mi-parcours du

défi, ouverte à tous, se tiendra le vendredi 20 mars 2015, à

18h30, en mairie. Le capitaine de l’équipe « En Bessan sa

conso », Bruno Thomas, fera un point sur les économies réa-

lisées par les 6 familles bessanaises mais aussi sur les ac-

tions à mettre en place pour poursuivre la chasse aux kilo-

wattheures suite à une visite diagnostic qu’il a réalisé chez certains participants. Une occasion pour expliquer les

enjeux de ce défi aux personnes présentes et susceptibles d’être intéressées par ces bonnes pratiques environ-

nementales. Pour tout renseignement, contactez Bruno Thomas au 06 82 25 50 73 ou Marie-Laure Lledos, con-

seillère municipale déléguée au Développement Durable au 06 60 04 43 97 ou [email protected].

SEMAINE EUROPÉENNE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

La Semaine Européenne du Développement Durable se prépare à Bessan. Elle se tiendra du 30 mai au 5 juin

2015. La municipalité a choisi de s’y associer et proposera à la population des manifestations destinées aux

adultes mais aussi aux enfants : conférence sur le thème de la maîtrise des énergies, visite d’un parc photovol-

taïque... voire même la réalisation par les élèves des écoles d’une œuvre d’art basée sur la récupération. Nous

vous communiquerons dans notre prochain numéro le calendrier de ces manifestations.

UNE JOURNÉE SUPER CHOUETTE Depuis plus de dix ans, la Ligue pour la

Protection des Oiseaux et la Fédération

des Parcs Naturels Régionaux de

France organisent la Nuit de la Chouette.

Un événement exceptionnel pour faire

connaître les chouettes et hiboux à un

large public et le sensibiliser aux richesses

de la nature la nuit. Céline Carminati, ad-

jointe au maire chargée des Affaires Cultu-

relles, s’est rapprochée des organisateurs

régionaux afin de proposer des anima-

tions aux bessanais. Le vendredi 3 avril 2015 des classes d’élémen-

taire et des 6e du collège seront accueillis en mairie pour découvrir la

vie des rapaces nocturnes autour de panneaux pédagogiques, livres,

nichoirs, pelotes de réjection, films... Afin de participer concrètement à

cette action, un nichoir à Chouette Effraie, aussi appelée Effraie des

clochers (photo du haut), a été installé dans le clocher de l’église mi-

février pour favoriser cette espèce menacée et protégée. Son déclin ré-

gulier en France est indicateur de l’uniformisation des paysages ruraux

et de la disparition d’un patrimoine

bâti agricole. Ce même jour, à 17h45

devant l’église, aura lieu l’inaugura-

tion du nichoir et à 18h30 une confé-

rence se tiendra en mairie pour en

apprendre d’avantage sur les rapaces

nocturnes. Pour clôturer la soirée, et

si la météo le permet, sera relâché un

hibou Petit Duc Scops (ici à gauche)

recueilli et soigné par le Centre Régio-

nal de Sauvegarde de la Faune Sau-

vage de Villeveyrac.

REPAS DES AÎNÉS Comme chaque année, la municipalité

et le centre communal d’action sociale

proposent un repas chaleureux et ani-

mé pour les Bessanais de 60 ans et

plus. Le repas des aînés 2015 aura

lieu le samedi 25 avril, à 12h, à la

salle des fêtes. Afin d’organiser au

mieux ce rendez-vous, les personnes

désireuses d’y participer sont invitées

à s’inscrire en se rendant à l’accueil

de la mairie ou en téléphonant au 04

67 00 81 81 avant le 20 avril.

ÉLECTIONS 2015 Les électrices et les électeurs sont in-

vités à désigner leurs conseillers dé-

partementaux les 22 et 29 mars

2015. Les bureaux de vote habituels

restent inchangés : 1 et 2 à la salle

des fêtes ; 3 et 4 au gymnase Jules

Ferry. Une pièce d’identité est obliga-

toire pour voter.

Page 12: BESSAN _ Bulletin tuque mars avril 2015

MARS SAMEDI 7 : 18h, élection des Demoiselles

d’Honneur et des Chefs de Jeunesse, en mairie.

DIMANCHE 8 : loto de l’association « Bessan

S.L.A ».

DIMANCHE 15 : loto de l’association des

« Retraités du BTP ».

JEUDI 19 : 18h, cérémonie de la fin de la Guerre

d’Algérie, départ de la mairie.

SAMEDI 28 : carnaval de l’école maternelle en

matinée, avec arrêt vers 10h sur la Promenade.

AVRIL VENDREDI 3 : 11e Nuit de la Chouette avec à

17h45 l’inauguration d’un nichoir à Chouette

Effraie devant l’église ; à 18h30, conférence sur

les rapaces nocturnes de notre région en mairie

; à 20 h, relâché d’un Hibou Petit Duc Scops de-

vant la mairie, si le temps le permet.

SAMEDI 4 : soirée Tapas organisée par « Bessan

S.L.A » à la salle des fêtes.

DIMANCHE 5 : après-midi, chasse aux œufs or-

ganisée par la municipalité, départ devant l’hô-

tel de ville. Renseignements : 06 35 46 77 46.

Après-midi : loto du « Sourire des Tuileries ».

MARDI 7 : 15h, goûter de la Bibliothèque, à la

salle des fêtes.

DIMANCHE 12 : loto du « Tennis Club ».

VENDREDI 17 : 18h30, réunion bilan de la mu-

nicipalité à la salle des fêtes.

DIMANCHE 19 : loto du « Souvenir Français ».

SAMEDI 25 : 12h, repas des Aînés du Ccas.

DIMANCHE 26 : cérémonie des déportés

(horaire non communiqué). Après-midi : loto du

Moto Club « L’Âne à 2 Rooues ».

L’AGENDA BESSANAIS

PROCHAIN NUMÉRO DU JOURNAL DE LA TUQUE : MAI - JUIN 2015

Bulletin municipal édité en 2.500 ex. Directeur de la publication : le Maire de Bessan. Directrice de la rédaction : Céline Carminati.

Rédaction, conception : Sandrine Hautcoeur. Impression : imprimerie Point Virgule - Bessan. Distribution : Mediasolutions - Servian

Un couple de Bessanais, Candice

Ganga et Olivier Garcia, sont les cha-

leureux patrons du restaurant « Le

Marmiton » en Agde, Zone des 7

Fonts. Chez eux, pas de surgelés !

Olivier aime le terroir et garantie une

cuisine faite « maison ». Félicitations

à eux et bonne chance dans cette nouvelle aventure !

Un Bessanais, Frédéric Brémond, et sa femme

Sonia, ont créé il y 6 ans leur entreprise artisa-

nale de piscinier - paysagiste, située route

d’Agde. Épris d’exotisme et du parfum des îles,

ils se sont vite spécialisés dans l’aménage-

ment paysager polynésien, en créant eux-

mêmes des sculptures et du mobilier suscep-

tibles d’embellir votre jardin. Si vous souhaitez

personnaliser les abords de votre piscine ou

de vos espaces verts avec une décoration de

type hawaïenne ou un « tiki bar », n’hésitez-pas

à vous renseigner auprès de la société

« Brem’Services » au 06 34 05 54 62.

CUISINE ET TRADITION À AGDE

Le comité des fêtes prépare la 2e édition du Festival Rock inti-

tulé « Un peuplier, mais pas trop ! ». Il aura lieu les 8 et 9 mai

2015 avec à l’affiche : Wild Karma de Clermont l’Hérault, Fa-

bulous Sheeps de Béziers, Nico&Co de Toulouse, Raising

Kane de Béziers, Free Beans de Gap et Phil Edwards de Perpi-

gnan. N’hésitez pas à proposer votre aide pour l’organisation

afin d’en faire un rendez-vous dont on se souviendra. Rensei-

gnements : [email protected] ou 06 18 61 71 60.

DES BESSANAIS, VÉRITABLES CRÉATEURS D’ÉXOTISME

DU THÉÂTRE… AU TÉLÉTHON Bel élan de soli-

darité grâce au

Théâtre Illustré.

L’association a

accueilli un

g r o u pe d e

théâtre de Bas-

san, lors d’une

soirée qui a ob-

tenu un vif succès. Le montant des entrées a été reversé à

l’équipe du Téléthon. Merci au Théâtre Illustré et aux per-

sonnes ayant participé à cette animation.