Facebook et l'élection présidentielle

  • Published on
    10-Mar-2016

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La prsente tude a pour vocation de proposer un regard quantitatif sur les rapports de force entre candidats et partis sur Facebook dans le cadre de la campagne prsidentielle franaise.

Transcript

<ul><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p></li><li><p>La prsente tude a pour vocation de proposer un regard quantitatif sur les rapports de force entre candidats et partis sur Facebook dans le cadre de la campagne prsidentielle franaise.</p><p>Pour laborer cette analyse, Publicis consultants Net Intelligenz sest associ Pikko Software pour mettre en uvre une mthodologie propritaire base sur la collecte, lanalyse et la cartographie de dizaines de milliers dinteractions sur les pages Facebook officielles des candidats et partis reprsents dans la campagne. En rsulte une mise en lumire de la dynamique sociale des diffrents bords politiques.</p><p>Les 5 points saillants qui mergent de cette analyse : Nicolas Sarkozy capitalise sur une audience constitue au fi l de son quinquennat suprieure </p><p> la somme des fans de tous les autres candidats. Le candidat Jean-Luc Mlenchon devient le 2me homme sur Facebook, passant devant Franois </p><p>Hollande en nombre de fans actifs en mars 2012. Franois Hollande est le candidat qui partage le plus de fans actifs avec lensemble des autres </p><p>candidats. La communaut de Franois Bayrou est plus permable gauche quavec les candidats et </p><p>partis de droite. Les pages des candidats ont peu de fans actifs communs, preuve quon ne peut pas parler de </p><p> dbat politique sur le rseau social</p><p>Grce une technologie exclusive de collecte et de cartographie de linformation, ltude est en mesure de prsenter les points de jonction, mais galement les zones de dbats et de confrontations entre les diffrentes parties prenantes la campagne prsidentielle.</p><p>Lanalyse repose principalement sur une tude cible des fans actifs, qui jouent un rle essentiel sur Facebook. En ef fet, ce sont les fans actifs qui reprsentent le cur des communauts Facebook et permettent la diffusion des ides et des messages des diffrents candidats trs au-del de leur audience naturelle.</p><p>Cette tude sappuie sur lanalyse du comportement de plus de 140 000 fans actifs sur au moins une page de candidats et de partis impliqus dans la campagne prsidentielle.</p><p>Executive summaryExecutive suummaary</p></li><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p> 594 377 fans 51 076 fans actifs</p><p>ANALYSE</p><p>La page de Nicolas Sarkozy se dmarque avec une audience largement suprieure aux autres. Une question simpose : est-ce que ces fans suivent le prsident ou le candidat rcemment dclar ?En parallle, on observe une monte en puissance du e-militantisme sur la page de Jean-Luc Mlenchon. En fvrier 2012, la page du candidat regroupe 8 976 fans actifs et atteint les 38 383 fans actifs en mars. Il devient donc le 2me homme sur Facebook devanant en moins dun mois le nombre de fans actifs rassembls sur la page de Franois Hollande. Ainsi, en mars, Franois Hollande conserve une base de fans suprieure celle de Jean-Luc Mlenchon (79 821 fans pour F. Hollande contre 62 260 pour J.L. Mlenchon) mais les inscrits la page de ce dernier se montrent beaucoup plus investis et actifs. </p><p> 79 821 fans 21 471 fans actifs</p><p> 51 767 fans 14 048 fans actifs</p><p> 62 260 fans 38 383 fans actifs</p><p> 27 745 fans 6 907 fans actifs</p><p> 19 401 fans 4 056 fans actifs</p><p> 10 416 fans 1 961 fans actifs</p><p> 1 225 fans 130 fans actifs</p><p> 1 714 fans 108 fans actifs</p><p>UNE AUDIENCE PLUS LARGE POUR LE PRSIDENT SORTANT </p><p>Nombre de fans et fans actifs sur les pages des candidats en mars 2012 </p><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p> 594 377 fans 51 076 fans actifs</p><p>ANALYSE</p><p>La page de Nicolas Sarkozy se dmarque avec une audience largement suprieure aux autres. Une question simpose : est-ce que ces fans suivent le prsident ou le candidat rcemment dclar ?En parallle, on observe une monte en puissance du e-militantisme sur la page de Jean-Luc Mlenchon. En fvrier 2012, la page du candidat regroupe 8 976 fans actifs et atteint les 38 383 fans actifs en mars. Il devient donc le 2me homme sur Facebook devanant en moins dun mois le nombre de fans actifs rassembls sur la page de Franois Hollande. Ainsi, en mars, Franois Hollande conserve une base de fans suprieure celle de Jean-Luc Mlenchon (79 821 fans pour F. Hollande contre 62 260 pour J.L. Mlenchon) mais les inscrits la page de ce dernier se montrent beaucoup plus investis et actifs. </p><p> 79 821 fans 21 471 fans actifs</p><p> 51 767 fans 14 048 fans actifs</p><p> 62 260 fans 38 383 fans actifs</p><p> 27 745 fans 6 907 fans actifs</p><p> 19 401 fans 4 056 fans actifs</p><p> 10 416 fans 1 961 fans actifs</p><p> 1 225 fans 130 fans actifs</p><p> 1 714 fans 108 fans actifs</p><p>UNE AUDIENCE PLUS LARGE POUR LE PRSIDENT SORTANT </p><p>Nombre de fans et fans actifs sur les pages des candidats en mars 2012 </p></li><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p>ANALYSE</p><p>En fvrier 2012, Jean-Luc Mlenchon rassemblait 7,3 % de la totalit des fans actifs des pages candidats. En mars 2012, il rassemble plus de 27 % des fans actifs. Ainsi, il passe de la 4me position (derrire Nicolas Sarkozy, Franois Hollande et Marine le Pen) la 2me position derrire Nicolas Sarkozy. Cette progression ne se fait pas au dtriment des autres candidats puisque le nombre de fans actifs sur la totalit des pages candidats-partis a considrablement augment sur la priode. Nanmoins, alors que Franois Hollande continue de recruter des fans sur Facebook en mars, le dynamisme des fans de Marine le Pen et Nicolas Sarkozy est en relatif repli.</p><p>EN MARS, JEAN-LUC MLENCHON,DEUXIME HOMME SUR FACEBOOK</p><p>46% 36%</p><p>7% 27%</p><p>15% 15%</p><p>5% 5%</p><p>3% 3%</p><p>16% 10%</p><p>1,5% 1,5%</p><p>Evolution entre fvrier et mars de lactivit des pages des candidats sur la totalit des fans actifs sur les pages des candidats</p></li><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p>UNE MINORIT DE FANS ACTIFS COMMUNS PLUSIEURS PAGES DE CANDIDATS</p><p>ANALYSE</p><p>Tous les candidats partagent avec dautres des fans actifs. Ces fans actifs communs peuvent critiquer le candidat adverse, soutenir le premier, veiller sur le discours dautres acteurs du dbat Franois Hollande et Nicolas Sarkozy partagent le plus grand nombre de fans actifs ; ainsi, le dbat serait plus vif sur les pages de ces 2 candidats. Cette porosit tmoigne de confrontations et intrts rciproques entre les communauts des 2 favoris des sondages. La page de Franois Hollande est par ailleurs celle qui partage le plus de fans actifs avec lensemble des autres candidats. Au total, cest prs de 2993 points de contacts avec dautres pages contre 2684 pour Nicolas Sarkozy et 1231 pour Franois Bayrou, pourtant situ au centre de lchiquier politique. On notera nanmoins que la part de fans communs est trs rduite. Les fans communs entre F. Hollande et N. Sarkozy reprsentent 0.05 % des fans de F. Hollande et 0.02 % des fans de Nicolas Sarkozy. Sur Facebook le dbat politique est rduit, les communauts construites et peu permables.</p><p>1218</p><p>412</p><p>675883</p><p>285</p><p>480</p><p>234</p><p>461</p><p>432</p><p>359</p><p>158</p><p>319Jean-LucMlenchon</p><p>FranoisBayrou</p><p>NicolasSarkozy</p><p>FranoisHollande</p><p>MarineLe Pen</p><p>Nombre de fans actifs communs deux candidats en mars 2012</p></li><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p>LE CENTRE EST-IL GAUCHE ? </p><p>417714158</p><p>359</p><p>234</p><p>480</p><p>Jean-LucMlenchon</p><p>FranoisBayrou</p><p>NicolasSarkozy</p><p>FranoisHollande</p><p>MarineLe Pen</p><p>ANALYSE</p><p>Franois Bayrou partage plus de fans actifs avec la gauche (Franois Hollande et Jean-Luc Mlenchon) quavec la droite (Nicolas Sarkozy et Marine le Pen). A en croire ces chiffres, Franois Hollande est le premier deuxime homme de Franois Bayrou (480 fans actifs en commun), et ce malgr un nombre de fans actifs bien suprieur chez Nicolas Sarkozy (51076 contre 21 471 pour F. Hollande). Nanmoins la proportion de ces fans communs par rapport au nombre de fans actifs global est trs faible. Nombre de fans actifs communs deux candidats en mars 2012</p></li><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p>ANALYSE</p><p>Les candidats fdrent incontestablement plus que les partis sur Facebook ; ce phnomne ne serait-il pas relativement attendu lorsquil sagit dlections prsidentielles ? Nicolas Sarkozy a 13 fois plus de fans actifs que lUMP, Franois Hollande en compte prs de 4 fois plus que le PS, Franois Bayrou 9 fois plus que le MoDem Pour la candidate frontiste, le parti rassemble plus de 30% de lactivit cumule candidat-parti, la marque FN confi rme son attractivit forte pour son lectorat. Enfi n, le NPA rassemble 39% de lactivit cumule candidat-parti. On notera pour ce dernier que ses trs petites parts de voix sur Facebook ne nous permettent pas den tirer des enseignements. </p><p>39% 61%</p><p>32% 68%</p><p>23% 77%</p><p>7% 93%</p><p>9% 91%</p><p>8% 92%</p><p>PARTI VS CANDIDAT : LEQUEL SDUIT LE PLUS ?</p><p>Ventilation des fans actifs entre la page du candidat et celle de son parti en mars 2012</p></li><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p>ANALYSE</p><p> Il semble tre admis par la majorit des candidats que la prise de parole doit tre assume par le parti. Les partis se montrent bavards quand le candidat rarfi e sa parole sur le rseau social. Cette organisation ditoriale qui privilgie le parti comme canal de diffusion place les candidats au-dessus des contingences du militantisme partisan. Au candidat, les convictions et les ides, au parti les argumentaires et messages de mobilisation de la base.Seuls 2 candidats font exception : Franois Bayrou et Eva Joly. </p><p>94 260 269 61 75 19 388 96 97 60 100 33 1</p><p>LES PARTIS MOBILISENT,LES CANDIDATS INSPIRENT</p><p>Comparaison des efforts danimation mesurs en nombre de publications sur les pages des candidats et des partis en mars 2012</p></li><li><p>FACEBOOK ET LES CANDIDATSA LLECTION PRSIDENTIELLE 2012</p><p>7777888</p><p>999Publicis Consultants Net Intelligenz est le dpartement spcialis dans la stratgie e-rputation et Social Media de Publicis Consultants. Fort de plus de dix ans dexprience en veille, tude de lopinion en ligne et gestion des communauts en ligne, Net Intelligenz est aujourdhui lun des leaders du management de la conversation corporate pour les entreprises, marques et institutions.</p><p> PROPOS DE PUBLICIS CONSULTANTS NET INTELLIGENZ</p><p>Ltude a t ralise partir des interactions entre fans et pages offi cielles des partis et candidats ayant eu lieu entre le 1er et le 29 fvrier 2012 et entre le 1er et le 31 mars 2012. Les profi ls des candidats nont pas t pris en compte. I fan vs fan actif On fera ici la distinction entre fan et fan actif . En effet, le nombre de fans rpertoris dans cette tude correspond laddition des fans inscrits sur ces pages au 31 mars 2012. Le nombre de fans actifs correspond au nombre de fans ayant publi un commentaire, un post ou ayant partag ou lik un post entre le 1er et le 29 fvrier 2012 et entre le 1er et le 31 mars 2012. </p><p>II Ddoublonnage des fansSi un fan actif a comment plusieurs fois la mme page ou 2 pages diffrentes, il ne sera comptabilis quune seule fois. Ainsi, le nombre de fans actifs ne correspond pas au nombre de fans actifs par page mais au nombre de fans actifs sur la totalit des pages tudies. III Anonymisation des donnesLtude ralise a t faite sur la base des interactions compiles de faon totalement anonyme dans le strict respect de lanonymat. Notre mthode de recherche exclut la collecte des noms et identits des fans. Aucun des fans na t identifi ni contact par nos analystes. Les seuls intervenants qui ont fait lobjet dune tude diffrencie sont les community managers offi ciels de ces pages.</p><p>MTHODOLOGIE DE LTUDE</p><p>PIKKO Software est un editeur de logiciels spcialis dans la cartographie de linformation. Lenvironnement informationnel se complexifi ant sans cesse, il devient diffi cile dapprhender les masses croissantes de donnes utiles pour comprendre les volutions et prendre les bonnes dcisions.Les solutions dveloppes par PIKKO Software permettent de visualiser et danalyser les interactions loeuvre dans lenvironnement.Les domaines dapplication adresss par PIKKO Software concernent la scurit (intelligence conomique, renseignement), la gestion des connaissances, les mdias sociaux (e-rputation, social segmentation).</p><p> PROPOS DE PIKKO</p></li></ul>

Recommended

View more >