FORMATIONS AUTISME - Centre de Communication .Communication Concrète répond à la cognition autistique

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of FORMATIONS AUTISME - Centre de Communication .Communication Concrète répond à la cognition...

  • 1Centre de CommuniCation ConCrte

    FORMATIONS AUTISME

    Mars/Avril et Octobre 2016

    C E N T R E D E C O M M U N I C AT I O N C O N C R T E

  • 2 3Centre de CommuniCation ConCrtewww.autisme.be

    Le CCC propose des formations dans une gamme tendue de thmes concernant les troubles du spectre autistique Gand (Belgique) durant la semaine du 28 mars 2016 et durant la semaine du 17 octobre 2016 (plus de dtail partir du page 9).

    Le CCC organise des SUPERVISIONS ou DES ATELIERS DE GUIDANCE PROFESSIONNELLE sur demande au cours desquels sont examins diffrentes situations de prise en charge de personnes avec autisme. (plus de dtail page 7).

    Le CCC offre aussi des formations sur mesure. Pour plus dinfo ou des devis : info@autismecentraal.com ou +32(0)9 238 18 18 (Lundi Vend-redi 10h. 12h).

    Par ces formations et ateliers, le Centre de Communication Concrte (CCC) souhaite partager au mieux ses connaissances thoriques et pratiques de lautisme avec les professionnels et les parents en France et en Wallonie.

    Le CCC est connu et reconnu pour traiter lautisme de faon pragmatique. Les ateliers et formations mettent laccent sur lexprience pratique des professionnels. Outre une solide connaissance thorique de lautisme, les formateurs travaillant pour le CCC possdent tous une longue exprience de travail et/ou de cohabitation avec des personnes prsentant de ce type

    LE CENTRE DE COmmUNICATION CONCRTE (CCC) ORGANISE DES FORmATIONS AUTISmE

    de troubles dans toute la gamme dge (et dges de dveloppement).

    Certaines de ces formations sont plus axes sur lapport thorique, alors que dautres demandent une participation active des stagiaire : tels que des temps de discussion, de travail en groupe, dchange dexpriences professionnelles

    Les formations dans cette brochure sadressent aux parents, aux pro-fessionnels et tout public intress. Pour chaque formation le public concern est indiqu.

    LAPPROCHE COmmUNICATION CONCRETE

    Lapproche Communication Concrte se fonde sur un certain nombre de principes de base.

    Communication Concrte est une communication positive, visuelle ou tangible. Cest une communication qui tend rendre explicite ce qui est implicite, afin dclaircir le monde. Nous pouvons communiquer par le biais de la langue, mais aussi dimages ou dobjets.

    Communication Concrte rpond la cognition autistique. Cette cogni-tion autistique fera toujours office de point de dpart tout ce que nous faisons. Une bonne comprhension de la cognition autistique est donc indispensable.

    Dans un premier temps, nous utilisons lapproche Communication Concrte pour crer un confort de base. Sans ce confort de base, les individus ne sont pas en tat de se dvelopper et dapprendre. Elle est aussi une part essentielle de la qualit de vie. La Communication con-crte permet de mieux comprendre le temps, les espaces et les attentes, afin de garantir ce confort de base.

    mais la personne autiste peut aussi dvelopper des aptitudes. Nous tra-vaillons donc toujours sur une double voie. Non seulement nous adap-tons lenvironnement, mais nous rendons aussi la personne autiste plus comptente, nous laidons aller plus loin sur la voie du dveloppement. Ici encore, la Communication Concrte est essentielle pour encadrer ce processus dapprentissage.

    Nous partons chaque fois de la cognition autistique, tout en tenant comp-te de la personne en question. En dautres termes, lindividualisation devient un nouveau concept cl. Ses points forts comme ses points faibles dterminent la forme de communication concrte et orientent les objectifs dapprentissage.

    Nous ne devons pas non plus perdre de vue la fonctionnalit. Ce que nous enseignons une personne autiste via la communication concrte doit vraiment apporter quelque chose sa vie quotidienne.

  • 4 5Centre de CommuniCation ConCrtewww.autisme.be

    AUTISmELe CCC entend par autisme tous Les troubLes du speCtre autistique, par exempLe Les troubLes envahissants du dveLoppement et Le syndrome d asperger.

    Autisme : Diversit et difficult de reconnaissance

    Lautisme est un trouble du dveloppement caractris par des diffi-cults dans 3 domaines : le contact avec autrui, la communication et limagination. Cest ce quon appelle la triade autistique . Les diffi-cults rencontres par les personnes atteintes dautisme dans ces trois domaines sont de svrits diverses. Certaines personnes sont sociale-ment trs actives, dautres sont trs passives, dautres encore refusent tout contact. Lorsquelles abordent autrui, leur contact est souvent froid, bizarre ou trange.

    Certaines personnes autistes ne parlent pas alors que dautres sont trs bavardes et / ou ont un vocabulaire tendu. Leur communication est souvent superficielle, rptitive et manque de rciprocit. Les person-nes autistes nont pas seulement des difficults sexprimer de faon intelligible; leur comprhension de la communication dautrui, surtout du langage corporel, est qualitativement diffrente.

    Tant pour le contact avec autrui que pour la communication, les per-sonnes autistes manquent dimagination pour dpasser une perception littrale. Beaucoup de personnes autistes font preuve de fantaisie, par-fois mme dune fantaisie dmesure mais elles manquent dimagination pour saisir le sens cach derrire lexpression des mimiques, les for-mules cyniques, les remarques humoristiques ou mme des phrases et mots simples (on peut aussi jouer de la musique avec un peigne et le mot

    feuille ne renvoie pas toujours la feuille dun arbre

    Il rsulte de cette triade que le monde est trs imprvisible et mme parfois menaant. Ce qui conduit des comportements rigides et un certain mode de conduite et des intrts restreints. Ceci peut prendre la forme de strotypies clairement apparentes, de proccupations et de routines mais aussi de rituels mentaux moins visibles. Les personnes autistes ont galement des difficults face aux changements (surtout sils sont soudains) et elles peuvent parfois avoir du mal dpasser les situations nouvelles.

    A ct de ces caractristiques typiques de lautisme, il est aussi ques-tion de caractristiques secondaires comme : des ractions tranges aux stimulations, des troubles du langage, des troubles moteurs, des chan-gements dhumeur, des troubles de lattention et des problmes de com-portement comme lautomutilation ou lagressivit. Dans la mesure o il nexiste pas de caractristique typique et unique de lautisme, il faudra donc, pour tablir le diagnostic, mettre en vidence lapparition concomi-tante des trois domaines de problmes cits. En raison de lhtrognit des troubles, on parlera dun spectre de troubles autistiques. Cette expression englobe diffrentes classifications comme les troubles autis-tiques, le syndrome dAsperger et les troubles envahissants du dvelop-pement non spcifis.

    Le logo du CCC reflte notre vision de lautisme de diffrentes faons.

    A premire vue, vous ne voyez peut-tre quun labyrinthe. Mais si vous vous concentrez un peu, vous pourrez aussi y retrouver le mot autisme. Nous sommes capables de comprendre lautisme et plus spcifiquement la cognition autistique de la mme faon.

    Toutefois, pour ceux qui ont du mal comprendre limplicite, nous ren-dons les choses plus explicites en nommant le nom du centre de faon concrte. La communication concrte et explicite est galement impor-tante pour les personnes atteintes dautisme.

    Le labyrinthe a deux entres. Une premire entre reprsente les adap-tations que nous pouvons faire dans lenvironnement, surtout dans le domaine de la communication. Lautre entre reprsente les possibili-ts des personnes atteintes dautisme dapprendre de nouvelles choses. Nous pouvons emprunter plusieurs chemins pour retrouver la sortie. Tout comme il est primordial de suivre le chemin propre chaque personne atteinte dautisme, en tenant compte de ses points forts et de ses points faibles, dans le soutien que nous pouvons lui apporter.

    Notre but est de parcourir le chemin ensemble.

  • 6 7Centre de CommuniCation ConCrtewww.autisme.be

    Causes et cognition

    Le diagnostic dautisme est pos en se basant sur le comportement. Les causes se situent au niveau biologique, et crbral. Le niveau (neuro) cognitif et psychologique constitue un pont entre les deux. Cest l que rside lessence de lautisme, dans ce qui est intrieur : les personnes atteintes dautisme se distinguent des autres par une faon diffrente dobserver, de traiter linformation et de lui donner un sens. Elles obser-vent le monde dune autre faon. Prcisment parce quelles observent et interprtent le monde diffremment, elles se comportent aussi dif-fremment.

    Ctoyer des personnes atteintes d'autisme

    Une grande partie du langage est saisi par la personne autiste de faon littrale, il nest compris quen partie ou mme pas du tout. Les formes dexpression, le langage du corps et les indices sociaux sont gnrale-ment pour elle inintelligibles. Cest pourquoi les messages sont de pr-frence transmis de faon trs concrte, en vitant le sens figur et sans surcharge verbale et non-verbale. Dites clairement ce que vous voulez dire. Les aides visuelles, comme lcrit, les dessins, les photos, les objets, peuvent savrer un soutien (de vie) indispensable. Un problme de comportement est souvent une raction des expriences inquitantes ou troublantes. Il est donc prfrable que vous ne le preniez pas per-sonnellement. Les personnes atteintes dautisme sont souvent hyper-sensibles des stimulations prcises, et peuvent mme des niveaux ordinaires de bruit et de lumire se dtourner ou tre fortement g-nes. Ladaptation de lenvironnement est ici aussi une ncessit.

    Prvalence

    Selon de rcentes tudes de prvalence, les troubles du spectre au-tistique apparaissent chez environ 1 personne sur 166 (environ 60 sur 10.000). Ce chiffre est beaucoup plus important que les 5 pour 10.000 avancs a