Guide de formation : montage et gestions de projets

Embed Size (px)

Text of Guide de formation : montage et gestions de projets

Projet de renforcement des capacits dintervention des organisations de base pour la prservation des cosystmes oasiens au Maroc 1. Module de formation : Montage et gestion de projets - Document dappui - Ralis par Olinda Paesano Formatrice CISS Maroc Suiteauxexigencesissuesduntravaildanalysedes capaci tsral i straversdesquesti onnai res dautodiagnostic auprs dune trentaine dassociations locales,CISSavaluopportunelamiseenplace duneformationpourcomblerauxmajeuresfaiblesse ressenties. Parmi les options de renforcement rvles, desformationsenlamatireducycledeprojetet techniquesdemontage,degestion,desuiviet valuation des projets apparaissaient donc prioritaires.Lapossi bi l i tdefour ni rdescomptenceset connaissances de base leur permettant daccder aux canauxdefinancementlocal,rgionalounational,et leur facilitant la recherche et lindividuation de ce type decanauxetdepartenariatsutilespourleurmiseen uvre, allait complter le cadre.Les modalits didactiques prnes dans le droulement desactivitsdeformationontprvu20heuresde leonsfrontalesdontlamoitideleonsactives (travauxdegroupe,problemsolving)etdeuxactions deterrain.Cinqueassociationsontbnficidecette formationpouruntotalde11personnesdont6 hommeset5femmesdgecompriseentre21et26 ans. Cedocumentatralisenappuiaucyclede formationsenMontage, Gestion et Suivi-valuation des projets de dveloppement organises dans la cadre du projet Renforcement des capacits dintervention des organisationdebasepourlaprservationdes cosystmesoasiensauMaroc miseenuvrepar CISS et financ par lUnion Europenne. Liminaire 2 Lesmodulesdeformationserventdouvragede rfrencepourlapplicationdestechniquesetdes mthodes apprises durant la formation et sont conues pour tre aisment reproductibles. Plus spcifiquement, ce module portela description de lapproche intgre delaGestionducycledeprojetetlaconstructiondu CadreLogique.Lesexercicespropossaufuret mesure sont une simulation des travaux pratiques et de groupe raliss durant la formation alors que la plupart desexemplessuggrsonttlaborsparles participants eux-mmes. Mmesilescontenusdiffrentdunemodulelautre, ilssonttroitementlis.Parconsquent,lesconcepts clsserontvoqusplusieursreprises.Nanmoins, pourcohrencepropdeutique,leurlectureselon lordre donn chaque moduleest conseille. Ceguidesadresseprincipalementauxcadres associatifsmaisintresseratouteautrepersonne impliquedanslamiseenuvredeprojetsde dvel oppementetd i nt er vent i onspourl e renforcement des capacits. Cedocumentneprtendpastreexhaustivedetout le champ du montage et de la gestion de projets mais il donnesansdoutequel quespoi ntsderepre essentielles sur le thme. Anoterquelecontenudecesmatriauxestsousla responsabilitdeCISSetnepeutenaucuncastre considrcommerefltantlapositiondelUnion Europenne. Bonne session! 3 4 1. Introduction5 2. La Gestion du Cycle de Projet6 3. 4. Le systme du Cadre Logique 12 Phase danalyse14 Exercice 1 17 Exercice 2 21 Exercice 3 24 Exercice 4 27 Phase de planification28 Exercice 5 33 5. Le chronogramme et le budget 35 I. Annexe I 38 SOMMAIRE 1. Introduction Dansl esderni resdcenni esl esorgani sati ons internationalessesontrenduescomptesque,audpit deseffortsetdesressourceshumainesetfinancires investies,lesprojetsdedveloppementproduisaient desrsultatsinsuffisantsentermedebnficesrels pour les communauts et les territoires. Lexprienceacquiseaucoursdecesannesafait preuvequelesfaiblessesseprsentaientplusieurs niveaux.Dficienceentermedepertinencepar rapport aux besoins et aux aspirations des bnficiaires, danslapriseencomptedesfacteursderisquequi pesaientsurlefficacitetlefficiencedesactions,et dansleurcapacitdeproduiredeseffetsprenneset durables. En autre, mme les programmes ne prenaient actequerarementdesenseignementsapprisde lexpriencecequiserefltaitinvitablementdansles politiques et les projets. LapprochedelaGestionduCycledeProjetat laborepourcomblercesdficitsetreprsente aujourdhui une des mthodes les plus diffuses pour la planification,lagestionetlvaluationdesprojetsde dveloppementalorsqueleSystmeduCadre Logiqueenestleprincipaloutildeconceptionetde suivi rgulier des activits. 5 2. La Gestion du Cycle de Projet (GCP) LaGestionduCyclede Projet(GCP)estunoutil mt hodol ogi quede planification,gestionet valuationdesprojets. Bas s url appr oche intgre et sur lapproche du cadre logique,la GCP sedrouleensixphases d i s t i n c t e s , propdeutiqueslesunes les autres, ce qui implique quonpeutpasavancer avant que chaque phase soi tcompl t e.Pour chaquephase,cetoutil fixelesresponsabilits,les rles, les procdures et les dcisions entreprendre. Lecycledboutepar l i denti fi cati ondune idedeprojetlabore surlabaseleslignes prioritairesfixesdansle pr ogr ammeetune premiretudervlant lesbesoinsspcifiques de la zone dintervention etdugroupecibleest ralise.Surlabasedes donnesobt enues , lideestdveloppe sousformedeprojet opr ati onnelquiest f i nal ementmi s een uvreetsoumiseun suivirgulierquivaservir d a n a l y s ep o u r l v al u at i o ne t l a capitalisation.Lesleons apprisespeuventainsi conditionnerlapoursuite dupr oj etetmme influencerllaboration dautresprogrammesou appelsprojetrefltant les enseignements tirs.Fig.1 Gestion du Cycle de projet 6 Lapproche de la GCP favorise une approcheintgrefavorisantla priseencomptedediffrents critres, tels que : PERTINENCE,cest--direquele projetcorrespondunestratgie convenue de priorits et rpond a u xp r o b l me sr e l sd e s bnficiaires; EFFICACITE,cest--direqueles actionssontralisablesetqueles objectifssonralistesetcapables deparvenirauxrsultatsattendus comptetenudescontrainteslies l env i r onnementetaux capacits des acteurs impliqus; EFFICIENCE,cest--direqueles avantagesconomiques,sociaux, environnementaux,gnrsparle projetsontsuprieursauxcouts investis; DURABILITE cest--dire quil met en placeunedynamiquesoucieuse desressourcesquimobiliseet c a p a b l ed e n g e n dr ede s bnficeslafoisconomiques, soci auxetenvi ronnementaux susceptiblesdeperdurerdansle temps,tantledveloppement durableunchampderecherche m u l t i d i m e n s i o n n e l e t pluridisciplinaire. Lessi xphasesconsti tuantl a Gestiondu Cycle de projet sont: la PROGRAMMATION lIDENTIFICATION lINSTRUCTION/FORMULATION le FINANCEMENT la MISE EN UVRE lVALUATION Li denti f i cati onet l u t i l i s a t i o n d i ndi cat eur sde durabi l i tentant quoutildesoutien auxpol i ti quesde d v e l o p p e me n t d u r a b l e e s t largementreconnue parlesprincipales i n s t i t u t i o n s i n t e r n a t i o n a l e s ouv r antdansl e d o m a i n e d e lenvironnementet dudveloppement. Ilssontlafoisun outi ldereporti ng p e r m e t t a n t l v al uat i ondes pr oces s usetde limpact,etunoutil d or i ent at i onaux c h o i x e t a u x dcisionsclspourla r a l i s a t i o nd e s r s u l t a t s e t laboutissementdes objectifs.7 Laprogrammationestunprocessusvisant articulerlesprioritsnationalesetraliserles objectifsdedveloppementmacro-conomique etsocialdansdessecteursprcis.Lesprogrammes sontlaborsparlesagencesgouvernementales locales,nationalesouinternationalesetfixentles zonesetlessecteurssurlesquelssavrencessaire intervenir. Le programme tablit lobjectif global, les objectifs spcifiques et les rsultats qui devront tre atteints.Cettephasedoitrpondrelaquestion Quel est le contexte et la justification de laction? Lidentificationconsistedansllaborationdune idedeprojetpartirdeslignesfixesdansles programmesetlesappelsprojet.Cettephase consistedanslidentificationetlanalysedes problmesdansuncontextedonn,desacteurs concernsetdespossibilitssaisir,cequipermet dtablirdeconcertaveclesfuturesparties prenantes une premire liste de priorits. Une tude deprfaisabilitestralisecequipermet dexclurelesidesinadquatesetinadapteset detransformercesprioritsenobjectifsetrsultats atteindre.Cettetude,souventsousformede fiche synthtique, dfinit le primtre du projet et la faisabilittechnique.Cettephasedoitrpondre la question Pourquoi le projet et pour qui? 8 Dur antl aphasedi nst r uct i on,toutesl es composantesduprojetsontdfiniesdansla logiquedinterventionetplanifiespourquil devienne oprationnel. La planification exige une val uat i ondel af ai s abi l i t ( t echni que, organisationnelle, conomique-financire) et de la viabilit.Ltudedefaisabilitpermetdeprvoir lesscnariospossiblesetdvaluerex-anteles risques.CestdanscettephasequeleCadre Logiqueestlaboretquelesactivitsetles ressourcesncessairessontdfiniesdansleur calendrierrespectif.Leprojetcemomentest prtpourtremiseenuvre.Cettephasedoit rpondre la question Quoi faire et avec qui? Lapropositiondeprojetestdoncsoumiseau bailleurdefondspourtreexamine,cequi i mpl i queuneat t r i but i onouunr ef usdu financement.Silapropositionestaccepte,un accordformelsousformedeconventionentreles partiesesttabli.Cettephasedoitrpondrela questionEst-cequelactionestpertinente, faisable, viable? 9 A ce moment, le projet peut tre excut.Le porteur deprojetetlorganismepartenairepeuventalors mobiliserlesmoyensetlesressourcesafindeviserles rsultatsetatteindrelesobjectifs.Unsystmedesuivi estmisenplacepourcontrlerltatdavancement duprojetetvigileraubondroulementdesactivits. Cette phase doit rpondre la question Qui va faire quoi ?Pourquoi ?Comment ?Combien ?O ? Quand? Lvaluationconsistedanslanalysedesconditions, de rsultats intermdiaires et finaux, des effets positifs etngatifs,etdelimpact.Surlabasedumoment oelleintervientonpeutparlerdvaluationex-ante,initinere,mi-parcours,finale,ex-post. Lvaluation finale, ralise une fois que les activits sontconcl ues,estmi seenuvrepardes consultantsexternesetvisecomparerles ralisationsaveclesprvisionsenfournissantdes apprciationsetdesconseilspourmieuxfairedans lesactionssuccessives.Cettephaseestessentielle pourtirerdesenseignementsdelexpriencequi doiventtrecapitalisspourviterdelesperdreet pourfaireensortequilsoientutilisablespourles programmation futures. Cette phase doit rpondre laquestionQuellessontlesbonnesetles mauvaises pratiques identifies?10 Notes : ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 11 3. Le systme du Cadre Logique Le systme du Cadre Logique (SCL) est: q unout i l deges t i on a n a l y t i q u e e t oprationnelle qui permet u n ec o n n a i s s a n c e approfondiedechaque composanteainsiqueson controlponctuel,etqui nousoblige,enquelque sort, nous orienter vers la recherchedelameilleure faondoprerdeschoix envued about i rau rsultatvisouaumeilleur rsultat possible; q unoutilquifavoriseune appr ochei nt gr eet systmique.Ilestconu commeenensemblede c o n c e p t s , o u t i l s , documents,procdsqui mi seenpl acedsl a phasedi denti f i cati on deviennentlmentsde rfrence durant toutes les phasesuivantesducycle de vie de projet. Le CL est unemthodespourtraiter les questions complexeslies au dveloppement,quenousobl i ge envisagerlesproblmes/s ol ut i onsdansl eur environnement, dans leur organisationetdansles interactionsentreces facteurs. I lr epr sentel pi ne dorsal eduneacti on t a n t d o n n q u i l r essembl et out esl es composantesessentielles du projet. LapprocheduCadre Logi queprvoi tdeux phases, lune prliminaire danal yse,l autrede pl ani f i cat i oncequi p e r m e t t e n t d e ressembl ertoutesl es informationsncessaires remplir la matrice. 12 Etantlafoisune dmarcheetune matri ce,l ecadre logiqueestlabor d a n s l ap h a s e di denti fi cati onet dinstruction du cycle deprojet.Dansla premire,ilassurela pertinencedesides duprojet,dansla deuxime en garantit l avi abi l i t etl a faisabilitalorsque dansl ami s een uvresertentant qu out i ldesui vi - v a l u a t i o nd e s activits La phase danalyse concerne : q l anal y s edespar t i es prenantesq lanalyse des problmesq lanalyse des objectifsq lanalyse des stratgies t andi squel aphas ede p l a n i f i c a t i o np e r m e t llaboration de :q lalogiquedintervention (objectifglobal,objectif(s) spci f i que( s) ,r sul t at s , activits)q d e s i ndi cateur s objectivement vrifiables q des sources de vrification q deshypothsesetdes risquesq des cotsq des moyens.

Fig.2 Matrice du Cadre Logique 13 3.1. La phase danalyse 3.1.1. Lanalyse des parties prenantes Lespartiesprenantessonttouscesacteurs(individus, groupesdelasocitcivile,institutions,organisations, entreprises,etc.)quipeuventaffecteroutreaffects, positivement ou ngativement, par le projet. Quandonmonteunprojetdedveloppement,ilya diffrentsacteursquipeuventtretouchsou concer ns,di rectementeti ndi rectementpar linterventionetpastoussontimpliqusdelamme faon.Noussavonsquecesgroupesnontpasles mmesproccupations,capacitsouintrts.Ces aspects doivent tre bien connusdans cette phase car l eurconnai ssanceapprofondi eper mettrade dterminer le rle possible de chacun dentre eux dans chaque phase successive. Ilfautdoncpourvoirleuridentificationetleur analyse,cequiseragalementunpointdedpart pourltapesuivante(analysedesproblmes). Rpondredesquestionsclspeutnousaiderleur identification. Les questions peuvent tre les suivantes: 14 q qui est intress par lintervention propose ? q qui sont les bnficiaires potentiels de lintervention ? q qui peut se sentir menac ou nuit par lintervention ? q qui peut apporter une contribution lintervention ? q qui travaille dans le mme domaine dintervention ? Unefoisquenousavonsidentifilespartiesprenantes,il fautpourvoirleuranalyse,cequidoitpermettrede mieuxcomprendrelesraisonsdeleurimplication,leurs responsabilits dans la mise en uvre et lamlioration que leprojetestsusceptibledapporterleurstatus,unefois quil sera termin. Pouryparvenir,ilexistediffrentestechniques.Laplus diffuse est la matrice des parties prenantes. 15 Fig.3 Matrice des parties prenantes Partie prenanteRaisons de leur implication/problmes dans le cas de bnficiaires Rle dans le projet Changement/amlioration la fin du projet Ex.Porteurde projet Capacits techniques, organisationnelles, financires Dfinition mthodologie Coordination activitsSuivi-valuation Renforcement capacits en la matire Ex.Association partenaire Exprience solide en la matire Excellente connaissance du territoire Partenariats stables avec dautres acteurs associatifs et institutionnelsMobilisation groupe cible Appui logistique dans lexcution des activits Selection/encadrement du personnel Suivi-valuation Renforcement gestion financire Ex. Acteurinstitutionnel local secteur dinterventionCapacits techniques Personnel qualifi Appui technique et mthodologique Animation formations Renforcement capacit institutionnelle et contribution au dv.local Ex. Associations de dveloppement Faible accs linformation, la formation et aux innovations techniques ou mthodologiquesPlanification et excution des activits Renforcement des capacits dintervention, damnagement et gestion durable du territoire16 q Exercice 1 Vousdevezmonterunprojet.Voustesdanslaphasede planificationettoutdabord,vousdevezprocder identifier et analyser les parties prenantes. -Apartirdesquestionssuggres,identifiezlesparties prenantes de votre intervention -Questionnez-lespourconnatreleursintrts,besoins, potentialits, possibilits -Dterminezledegrpotentieldelaparticipationde chaqueacteurdanslesdiffrentstapesduprojet (planification, excution, valuation) -Dterminezlesbnficespotentielsquelactiondoit apporter chaque partie prenante N.B.rappelez-vousquecettephaseestdautantplus efficace si elle est accompagn dun processus participatif.

17 3.1.2. Lanalyse des poblmes Djdurantlanalysedespartiesprenantes,des problmesdediffrentesnaturemergents.Les problmatiquesdunesituationexistantesonttoujours plusieurs et dans cette phase il faut analyser les relations decauseeteffetentrelesproblmes.Quelssontles causesduproblmededpart?Quelssontleseffets que le problme de dpart gnre? Pourlefaire,larbredeproblmespeutrsultertrs efficace.Audeldesonutilitpratique,permettant aussi bien : q lanalyse dune situation critiqueq l ahi rarchi sati ondesprobl messel onl eur importance q lavisualisationdesrelationscause-effetentrele problmes larbredesproblmesestconstruitparlesparties prenanteseux-mmescequiassureunexercice profond de rflexion et de concertation garantissant la pertinencedesactionsparrapportauxbesoinsrels des bnficiaires et aux aspirations des ces derniers. Voyonscommentprocderlaconstructiondenotre arbre. 18 1)Toutdabordilfautprocderralisationduninventairedes problmesexpossparlespartiesprenantes(lorsdundiagnostic participatif ou des rencontres formels/informels, de runions ad hoc, etc.). Situation problmatique: ex. Dtrioration des cosystmes oasiens au Maroc Dsertification et rduction de la biodiversitCrise socio- conomiqueCrise agricole Crise environnementale Gestion irrationnelle des ressources Manque de capacit organisationnelle et diffusion de bonnes pratiques au niveau local/nationl Manque de capacit de mise en rseau Manque de capacit de capitalisation de bonnes pratiques Dtrioration des cosystmes oasiens au Maroc Pauprisation des rgions arides et semi-arides Eco-refugis en augmentation19 2)Ladiscussionquinouspermettradehirarchiserlesproblmes selon leur relevance sur la situation problmatique peut commencer. SequestionnairesurlePOURQUOIdechaqueproblmepeutse rvlertrsutilelierlesproblmes,reconnatrelescausesetles sous-causes ainsi que les consquences du problme de dpart. CAUSE I: Manque dune stratgie intgre et de diffusion de bonnes pratiques au niveau local/nationalCAUSE I: Gestion et utilisationirrationnelle des ressources Problme de dpart: Dsertification et rduction de la biodiversit au Maroc CAUSES II: Crise environnementale(pnurie deau, dgradation des sols) CAUSE II: Crise agricole (perte de capital productif, abandon des palmerais, production et rentabilit en chute) CAUSE II: Crise socio-conomique (pauperisation de familles,migration masculine, fragilisation des systmes traditionnels de solidarit et de gestion collective des ressources) CAUSE II: Manque didentification et de capitalisation de bonnes pratiques CAUSE II: Manque de capacit de mise en rseau dacteurs travaillant dans la prservation et valorisation des oasisEFFET: Aumentation du nombre des co-rfugis EFFET: Pauprisation des rgion arides et semi-arides 20 q Exercice 2

Vousdevezraliserunarbredesproblmespartirdune situationproblmatiquequiaffectevotreterritoire. Procdez tout dabord :dlimiterlecadredelasituationproblmatiqueexistante et dfinissez le sujet danalyse -identifiezlesprincipauxproblmesrencontrsparles partiesprenantes,groupescibles,bnficiairesetporteurs deprojetetralisezeninventairequisoitbienlisiblepar tous -dcomposezlesprincipalesproblmesenproblmede dpart,causesprimaires,secondairesetconsquences (questionnez-voustoujourssurlePOURQUOIdeteloutel problme, a peut vous faciliter dans leur identification) -ralisezunediagramme,sousformedarbredes problmes qui seront hirarchiss de faon logique selon les rel ati ondecause-effet.Lesprobl mes(CAUSES) provoquantdirectementleproblmededpartseront placsen-dessusdudiagramme,alorsquelesproblmes (EFFETS)quisontlesconsquencesdirectsduproblmede dpart seront placs au-dessus N.B.Considrezlediagrammecommeunvritablearbre oulaplacedesracinesvousinsrerezlescauseetles sous-causes et la place des branches les effets. 21 3.1.3. Analyse des objectifs Unefoisanalysslesproblmes,lesmmesproblmes sonttransformsenpositifendevenantlesobjectifs traduisant la situation future, une fois que les problmes seront rsolus. Larbredesobjectifsdevientalorsunereprsentation visuelledelahirarchisationdespriorits,reformules sousformedobjectifs,cestdireensituationpositive souhaiteetatteinte.Lesrelationsdecause-effetde larbredesproblmesdeviennentdemoyen-findans larbre des objectifs. Lobjectifduniveauinfrieur(ex.objectif/moyenII) devientalorslemoyenpouratteindrelobjectifdu niveausuprieur(ex.objectif/moyenI)etcidesuite (lobjectif/moyenIdevientlemoyenpouratteindre lobjectif/fin). 22 OBJECTIF/FIN: Lutte contre la dsertification et la rduction de la biodiversit au Maroc OBJECTIF/MOYEN I: Valorisation et contribution une gestionrationnelle des ressourcesOBJECTIF/MOYEN I: Identification, le collecte et valorisation des bonnes pratiques au niveau local/nationalOBJECTIF/MOYEN II: La gestion des ressources hidriques, la fertilit des sols et la sensibilisation environnmentale sont amlioresOBJECTIF/MOYEN II: La production agricole et laccs au march sont amliors, et les potentialits eco-turistiques de loasis sont identifies OBJECTIF/MOYEN II: Les capacits des associations locales au niveau de la gestion durable et la valorisation de loasis sont renforces OBJECTIF/MOYEN II: Les capacitsdidentification et de capitalisation de bonnes pratiques pour la prservation des oasis sont renforces OBJECTIF/MOYEN II: Mise en rseau dacteur travaillant dans le domaine de la prservation des oasis au niveau nationalOBJECTIF/FIN: Rduction du nombre des co-rfugis OBJECTIF/FIN: Meilleur amnagement et gestion de rgions arides et semi-arides 23 q Exercice 3 Unefoi sconstrui tvotrearbredesprobl mes, transformezlesproblmesenobjectifs,ensituation positiveatteinte.Lesrelationsdecause-effetdans larbredesproblmesvontdevenirdemoyen-findans larbre des objectifs.24 3.1.4. Analyse des stratgies Unefoisanalysslespartiesprenantesetles probl mesquel l esontrapportsenl es transformantenobjectifsatteindre,ilfaut procderlaslectiondelastratgieoudes stratgiesmettreenplacepourobtenirles rsultats souhaits. Cettephaseconsistedanslaslectiondes objectifs que le projet est en mesure datteindre, selondescritresdefaisabilit(technique, organisationnelle, financire) et de viabilit. Unefoislarbredesobjectifsestconstruit,les diffrentesstratgiesyapparaissentsur.Ilfaut cemomentlchoisirquelssontlesobjectifs i ncl ur eouexcl ur edansl astr atgi e dintervention. Seulementceuxquisontinclusserontpris concrtement en compte par le projet. 25 OBJECTIF/FIN: Lutte contre la dsertification et la rduction de la biodiversit OBJECTIF/MOYEN I: Valorisation et contribution une gestionrationnelle des ressourcesOBJECTIF/MOYEN I: Identification, le collecte et valorisation des bonnes pratiques au niveau local/nationalOBJECTIF/MOYEN II: La gestion des ressources hidriques, la fertilit des sols et la sensibilisation environnmentale sont amlioresOBJECTIF/MOYEN II: La production agricole et laccs au march sont amliors, et les potentialits eco-turistiques de loasis sont identifies OBJECTIF/MOYEN II: Les capacits des associations locales au niveau de la gestion durable et la valorisation de loasis sont renforces OBJECTIF/MOYEN II: Les capacitsdidentification et de capitalisation de bonnes pratiques pour la prservation des oasis sont renforces OBJECTIF/MOYEN II: Mise en rseau dacteur travaillant dans le domaine de la prservation des oasis au niveau nationalStratgie 1 Stratgie 2 OBJECTIF/FIN: Aumentation du nombre des co-rfugis OBJECTIF/FIN: Pauprisation des rgion du sud 26 q Exercice 4 Maintenantvoustesenmesuredechoisirvotre stratgie. Rappelez-vous que la stratgie choisie devra toujours rpondre aux critres de pertinence, faisabilit (technique,financire,organisationnelle),durabilit: avantagesconomiques,disponibilitderessourceset dexpertise,capacitinstitutionnelle,cohrenceavec lespolitiquesetlesprogrammes,contributionla rduction de la pauvret et des ingalits, etc. Seulementserontconsidrsdanslastratgie,les objectifs que laction est en mesure datteindre.

27 Unefoisterminelaphasedanalyse,nousavonstous lelmentspourcommencerremplirnotrematrice duCadreLogique.Laphasedeplanificationnous permetdedterminerlesdiffrentsniveauxdes objectifsquipermettrontdedonnerplusdechance notre projet. Comment procder? Danslarbredesobjectifetenpartantdelastratgie choisie, on va finalement dterminer : q lobjectifgnral(situauniveauplusenhautde notre stratgie) q les objectifs spcifiques (situs en dessus de lobjectif global :ATTENTIONseulsest/sonretenu/sl/les objectif/s au/x quel le projet peut contribuer) q ainsi que les rsultats (les objectifs/moyens II qui vont contribuer atteindre lobjectif spcifique)q et les activits (dans notre arbre napparaissent pas maisellessontnormalementsituesendessusdes rsultats,dansnotrecasendessusdesobjectifs/moyen II) . 3.2. La phase de planification 28 Lobjectifgnralestlobjectifauquellactionveut contribuermaisleseulprojetnestpassuffisant latteindre.Ilfaitsouventrfrenceunidal, unefinalitabstraite,immatrielleetquinestpas photographiable.Ilindiquepluttlimpactdune actionet les bnfices durables pour la socit.

Lobjectifspcifiqueestlamatrialisationdela finalitquelonsedonnemaisilnestpas accessibleimmdiatement.Ilestordonndansle tempsetdanslespaceetreprsentelebnfice reletmesurablepourlegroupecibleetdcritla situationprvuelafinduprojet.Ilfaitrfrence aux bnfices durables pour le groupe cible. Lobjectifgnral,lesobjectifsspcifiques,lesrsultats etlesactivitssontdoncreportsdanslapremire colonnedelamatriceduCadreLogique,cequi reprsente la logique dintervention. Fig.4 Matrice du Cadre Logique 29 Lesrsultatsdunprojet sont les rendements et les produitsquelactiondoit raliserpouratteindreles objectifsalorsqueles activits sont les actions mettreenuvrepour obteni rdesr sul tats. Cestlafaondassurer lapprovisionnementdes biensetdeservicesdu projet.Ellessontdcrites enter medemoyens (ressourceshumaineset mat r i el l es)etcout s nces s ai r espourl es raliser. Ensuite,ladeuximeetla troi si mecol onnedu c a d r e l o g i q u e c o n c e r n e n t l e s i n d i c a t e u r s objectivementvrifiables (IOV)etlessourcesde vrification(SDV)que val i dentl al ogi que dinterventionetnous p e r me t t e n t , d a n s nimportequelmoment, decont r l erl t at davancement du projet.Prs dun village, un groupe demalemtravaille.Quatre hommespr par entdu pis:ilsmlangentdela terreetdelapaille,quils moulentensuitepourfaire des briques. Alaquestion :Quefaites-vous ? lepremierrpond:Avec mesmains,jeprendsdu pisetjelemetsdansce moule en tassant bien lesecondindique:Je fabriquedesbriquesde pi spourr est aur erl a faade du village latroisimepersonnedit: J ep a r t i c i p el a promotiondelarchitecture traditionnelletypiquedu village laquatrimerenchrit: J u v r ep o u r l a sauvegarde de oasis du sud du Maroc Fairedesbriquesavecle p i s e s t l emo y e n . (Activits) Restaurerlafaadeest l o b j e c t i f i mm d i a t . (Rsultat) Promouvoirlarchitecture traditionnelleestlebut. (Objectif spcifique) Sauvegarderlesoasisestla finalit. (Objectif global)30 Les IOV sont la description oprationnelle de la logique dintervention.Lesindicateursdoiventtresurs, pertinents, mesurables et spcifiques et faire rfrence la nature de lindicateur, au groupe cible, au lieu, la quantit, la qualit de lamlioration et la dure. CestsurlanalysedesIODquelesystmedesuivi-valuation du Cadre Logique est fond. LesSDVsontlesindicateursquiconfirmentlafiabilit desindicateursobjectivementvrifiables.Ellesnous disentolesdonnesdoiventtrercuprespour vrifier les IOV. Le SDV doivent indiquer : le format dans lequellesinformationsdoiventtrefournies(rapports, comptesrendus,dossiers,listesdeprsence,etc.),qui doitlesfournir(chefdeprojet,coordinateur,etc.)et avecquellepriodicit(mensuelle,trimestrielle,fin dactivit).LesIOVetlesSDVdesactivitssont formulsentermesdemoyens(physiquesetnon physiques) et cots. Enfin les hypothses sont tout facteur externe qui nest passouscontrledirectduprojetmaisquipourrait galementleconditionner.Cestuneconditionquilfautsuivredeprspourquellenaffecte ngativement lvolution ou la russite de laction. Ca peutconcernerlastabilitpolitiquedunpaysoula ractiondesbnficiairesunservicefourniparle projetouencorelactiondautresacteursquinesont pas impliqus dans le projet, le dcaissement ponctuel desfonds,unesituationquidoitsevrifierpour avancer, etc. Les hypothses sont formules en positif, etdoiventsemaintenirstablespournepasposer desproblmes,alorsquelesrisquessontformulsen ngatif. 31 Fig.5 La lecture du cadre logique Unefoisterminelaplanificationducadrelogique,sa lectureseralasuivante.Silesconditionsdedpart permettentledroulementdesactivits,alorsleprojet peutproduiredesrsultats.Silesrsultatssontaboutis, alorslactionpeutatteindrelesobjectifsspcifiques.Si lesobjectifsspcifiquessontatteintsalorsleprojeta produit un impact positif sur lobjectif gnral. 32 q Exercice 5 Planifiez votre Matrice du Cadre Logique.- De larbre des objectifs, partir de la stratgie choisie pourlaction,planifivotrelogiquedintervention (objectifglobal,objectif(s)spcifique(s),rsultats, activits) -Danslacolonnedesindicateursobjectivement vrifiables,dfinissezlesobjectifsetlesrsultatsqui doiventtrespcifiques,mesurables,accessibles, ralistesetlimitdansletemps(SMART)enindiquant pour chacun :la nature ou qualit (quel changement attendus) laquantit(combienentermedenombreinitialet final) la dure (quand, pendant combien de temps) le groupe cible (qui est concern) le lieu (ou, dans quels rgion/secteur) alors que les activits seront exprim en terme de couts et moyens: ressources humaines (expertise, comptence) ressources matrielles (quipement) ressources financires (budgtisation) ressources temporelles (chronogramme) -Remplissezlacolonnedessourcesdesvrificationen indiquantolesdonnsvrifiantlesIOVpeuttre rcuprs et sous quelle forme - Elaborez les hypothses tous les niveaux 33 Notes : ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ 34 Unefoisplanifienotrestratgiedintervention,ilest ncessairedenprogrammerdansledtailchaque composante.Danslebut,nousdevonsprendreen compte deux aspects : les ressources et le temps. Il faut parconsquentanalyserchaqueactivitraliseren concrtisantletempsncessairesonexcution (quandetdure)ainsiquelesressourceshumaineset matrielles ncessaires. Danscettecapituleonverracommentconstruireun chronogrammedesactivitsetdvelopperleplande financement du projet.

Pourllaborationduchronogramme,loutilplusutilis etleDiagrammedeGanttquinouspermetdattribuer un principe et un fin chaque activit.4. Chronogramme et budget JanFvMarsAvrilMaiJunJuillSept Act.1 xxx Act.2 xxx Act.3 xxxxx Fig.6 Exemple de Chronogramme ou Diagramme de Gantt35 Cet outil est trs utile soit pour la programmation que pour lexcutionparcequilnousindiquenimportequand quellessontlesactivitsquontraliss,encoursde ralisation ou qui restent faire et, par consquent, sil y a du retard dans leur droulement ou pas. Le plan financier du projet est la composante qui donne la viabilitauprojetqui,autrementneresteraitquuneide surlacarte.Pourcetteraison,sonlaborationdevratre le plus possible raliste et prcise. Dans cette phase il faudra dfinir : -touteslesressourcesmatriellesetlogistiquesdontle projet aura besoins durant toute sa dure : quipements et matriels(ordinateurs,vidoprojecteur,camra), dpensesadministratives(loyer,gasoil,communication), dpensesdeprogrammes(transportethbergement, restauration,honoraires,fournituredebureau,promotion, location de salles de confrence) ; N.B.pourchaquelmentilfaudraprciserlecout unitaire, le nombre total, qualit et typologie -lesressourceshumaines:techniciensspcialiss, consul tants,personnelexpatri ,personnell ocal , coordinateur,comptable,administrateur,cooprantde base, secrtaire, main duvre, etc. LacadrederfrenceduplanfinancierestleBudget danslequelsereflteronttouslescoutsdtaillsduprojet aveclessourcesdefinancementcorrespondantes (budget allou) pour chaque ligne budgtaires.

36 uepenses 1ous les hulL mols ([an-sepL) unlLen unlLeCouL unlLalreMAu CouL LoLal MAu !"#$%&&'()*%+(,-./%1.1. Salalres (personnel Lechnlque eL admlnlsLraLlf) Charge(e) de pro[eL ar mols AnlmaLeur(Lrlce) CompLable lormaLeur(Lrlce) #0'('1-2#)%&&'()*%+(,-./%& 3"#4'5-6%#LocaLlon bus voyage d'echange ar voyage ueplacemenL de l'equlpe pour les acLlvlLes #0'('1-2#7'5-6%& 8"#9-1:).%2%1#;'()/.1()%#CrdlnaLeurar unlLe lmprlmanLe Scanner MaLerlel acLlvlLe de resLauraLlon vegeLale (Lubes, gouLLlers, pulLs, sysLeme lrrlgaLlon, planLs, semences) ar parcelle MaLerlaux pour formaLlons MaLerlaux pour espace verLsar espace #0'('1-2#,-1:).%2%1#;'()/.1()%