Information pour une meilleure connaissance de la ?· Ce livret d’information est proposé par : Claire…

  • Published on
    12-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Ce livret dinformation est propos par : Claire NADOLSKI & Aurlie NOCERA

    Etudiantes en 4me anne lEcole dOrthophonie de Lyon Anne Scolaire 2005/2006

    LA DYSLEXIE A LCOLE PRIMAIRE

    Information pour une meilleure connaissance de la dyslexie et de ses consquences sur le

    vcu scolaire de lenfant

  • 2

    La dyslexie est une difficult svre de lapprentissage de la lecture

    qui est relativement frquente car on compte en moyenne un deux enfants dyslexiques par classe. Ce trouble durable, sil nest pas pris en charge suffisamment tt, est trs pnalisant pour le dveloppement de lenfant.

    Les enseignants nont reu, en gnral, que peu dinformations et de formations sur ce sujet. De plus, les documents professionnels traitant de ce sujet sont souvent dune approche relativement difficile pour le non initi. Nous avons donc pens quil serait utile dlaborer un livret dinformation qui permette aux enseignants qui le souhaitent de se familiariser facilement et rapidement avec ce trouble.

    Nous esprons ainsi que linformation apporte par ce livret vous permettra vous, enseignants dcole primaire, de mieux aider les enfants dyslexiques de votre classe dans leur long parcours de compensation. En effet, il est important de souligner ici limportance de lenjeu car face une pdagogie adapte son handicap, lenfant dyslexique pourra conserver sa motivation et pourra ainsi continuer acqurir des connaissances en classe malgr son fonctionnement cognitif particulier.

  • 3

    SOMMAIRE

    La dyslexie : quest-ce que cest ?..............................p.4 Quelques informations sur la dyslexie......................p.5 La lecture, une activit complexe ..............................p.6 Exemples de lecture ......................................................p.7 Comment reconnaissons-nous les mots isols ? ......p.8 Le modle de lecture double voie ...........................p.10 Les diffrents types de dyslexie...............................p.11 Les troubles cognitifs sous-jacents ..........................p.12 Les troubles associs ....................................................p.17 Les consquences de la dyslexie.................................p.18 Les signes dappel ...........................................................p.19 Le travail de lorthophoniste .......................................p.21 Amnagements et outils pdagogiques .....................p.23 Conclusion .........................................................................p.27 Pour en savoir plus..........................................................p.28

  • 4

    LA DYSLEXIE, QUEST-CE QUE CEST ?

    Dyslexie: difficult durable et svre de lapprentissage de la lecture et de lacquisition de son automatisme chez des enfants :

    intelligents normalement scolariss indemnes de troubles sensoriels ou neurologiques vivant dans un milieu socio-culturel normalement stimulant

    Il est important de souligner la notion de durabilit du trouble : une lenteur dapprentissage dans les premiers mois nest absolument pas suffisante pour voquer srieusement le diagnostic.

    Remarque : On ne peut donc pas faire un diagnostic de dyslexie avant la fin du CE1 (les tests effectus en orthophonie doivent mettre en vidence un dcalage de 18 mois entre lge de lecture de lenfant et son ge rel).

    La dyslexie doit tre considre aujourdhui comme une particularit du cerveau et non comme un effet pervers de lducation, du milieu social et culturel ou la consquence dune souffrance affective (Habib, 1997). La dyslexie ne peut pas tre non plus considre comme la consquence de la mthode de lecture utilise. En effet, ni les enseignants ni les parents ne sont responsables de ce trouble spcifique dapprentissage. La dyslexie est souvent associe une dysorthographie qui est un trouble spcifique et durable de la production orthographique.

  • 5

    Quelques informations sur la dyslexie

    Les origines de la dyslexie Selon lapproche cognitive, la dyslexie a pour origine :

    un dysfonctionnement crbral des facteurs hrditaires (dans 50% des cas, il existe dans la

    famille proche du dyslexique un ou plusieurs parents eux-mmes dyslexiques).

    Prvalence de la dyslexie La dyslexie touche 1% 8 % des enfants dge scolaire quelles que soient leur appartenance gographique et leur origine raciale. En France, en 6me, il y a environ 30% de lecteurs non-experts:

    5% sont dyslexiques 10% ont une grande insuffisance en reconnaissance de mots (et prsentent donc un retard dacquisition) 15% ont des problmes de comprhension

    (Zorman, 2001)

    Dyslexie ou retard scolaire ?

    La dyslexie est un trouble qui provient dun dysfonctionnement cognitif. Cela permet de diffrencier un retard scolaire dune dyslexie.

    Afin de comprendre le fonctionnement de lenfant dyslexique, voyons auparavant quelques notions thoriques sur la lecture

    Niveau Dyslexie Retard

    Neuro-anatomique : Anomalie crbrale Pas danomalie crbrale

    Cognitif :

    Dficit cognitif ( tb phono et/ou visuo-

    attentionnel)

    Pas de dficit cognitif

    Comportemental : lect et orthographe

    Trs faible performance Faible performance

  • 6

    La lecture, une activit complexe Quest-ce que lire ?

    La lecture est une opration cognitive consistant analyser un message crit, cod en lettres, mots et phrases pour accder sa signification (Bonnelle, 2002). Lobjectif de la lecture est donc bien la comprhension. En dautres termes :

    L = R C L : comptence en lecture R : reconnaissance des mots isols C : comprhension orale smantique et syntaxique (cest--

    dire de la forme et du fond) (Gough et Tunner, 1986)

    On ne peut accder la comprhension que lorsque lon a automatis la reconnaissance des mots. Cette automatisation est en place vers 8 ans 1/2 (fin de CE2) pour les enfants tout-venants. Cette tape franchie, voici comment se rpartit la charge attentionnelle lors dune tche de lecture de texte : La dyslexie est un trouble durable qui gne la reconnaissance des mots si bien que la charge attentionnelle se rpartit de manire inverse.

    Si seule la comprhension est altre, on ne parle pas de dyslexie. Cette difficult de comprhension peut tre imputable un problme linguistique.

    R C

    CR

  • 7

    Pour illustrer les difficults de comprhension auxquelles les enfants dyslexiques peuvent tre confrontes, voici deux exemples :

    Exemple 1

    Il tait une fois un atron qui vivait tout stule. Comme la plupart des

    atrons, il avait des donits pointues et un grand troche. Il tait toujours de mauvaise lanien et avait toujours manin. Si lon se demande de quoi parle ce texte, on se rend compte que lon est bien incapable de le dire. Il sagit dun exemple de la faon dont un enfant dyslexique aurait pu lire le texte suivant : Il tait une fois un dragon qui vivait tout seul. Comme la plupart des dragons, il avait des dents pointues et une grande bouche. Il tait toujours de mauvaise humeur et avait toujours faim On se rend compte que le fait davoir lu certains mots de manire incorrecte empche daccder au sens du texte.

    Exemple 2 l d c f s t l p u u i a i a r e p l n s s l u a t e i d q q e t s c l m i u u t a o u p a f e e a r i i g a p t m a r l l e u o t i i o l i a t r e r g i c n e t c e n s r a t u a h c e e n e i i a t e a o f n l l m a c u u o n s t e n o p b u e p o a g l o l r c o i u l a t i e a r t o e v a z n h t r u i r a t i t a t t o r c r e a t i u n i r e r b e l i p v o r a l a h l r u c p e u i o o e t a r a o e u j g e l u s r p e i a c s

    Tous les mots stocks dans notre lexique orthographique ont une reprsentation horizontale. Ainsi, pour lire ces mots en lecture verticale, vous mettez toute votre attention sur la reconnaissance des mots (qui dans ce cas nest pas automatique) vous cherchez lendroit o segmenter. Comme cette activit nest pas automatique, la lecture est lente et laborieuse et cela altre la comprhension du message. Cest ce genre de difficults que lenfant dyslexique est confront lorsquil doit lire un texte : toute son attention se porte sur la reconnaissance des mots au dtriment parfois de la comprhension.

  • 8

    Comment reconnaissons-nous les mots isols ?

    Il existe 2 processus didentification du mot lu :

    La lecture par voie lexicale (ou reconnaissance globale) : reconnaissance visuelle de lensemble du mot

    La lecture par voie phonologique (ou mdiation phonologique) : dcomposition du mot et conversion des lettres en sons

    Un lecteur comptent utilise efficacement les 2 voies. Exemple :

    Aujourdhui la maman dOtrudobak nous a invits pour son anniversaire. Cette phrase, tant compose dune majorit de mots connus, le lecteur comptent passe par la voie lexicale pour lire lensemble du message, sauf pour le nom Otrudobak pour lequel il utilise la voie phonologique de lecture. En effet, comme ce mot lui est inconnu, il doit le dcomposer.

    Afin de mieux se reprsenter le fonctionnement des deux voies de lecture, tudions maintenant le modle Launay/Valdois (1999).

  • 9

    Le modle double voie (Launay,Valdois (1999))

    MOT ECRIT

    si le mot est connu si le mot est inconnu

    PRONONCIATION

    Analyse visuelle bateau

    Lexique orthographique

    bateau

    Systme Smantique

    = embarcation qui flotte

    Lexique Phonologique

    /bato/

    Segmentation des graphmes

    b a t eau

    Conversion Graphmes/phonmes

    /b/ /a/ /t/ /o/

    Synthse des Phonmes

    /bato/

    Buffer phonologique

    Voie lexicale =

    Voie directe =

    Voie dadressage

    Voie phonologique =

    Voie indirecte =

    Voie dassemblage

  • 10

    Le modle de lecture double voie

    Il existe 2 voies de lecture : la voie lexicale (autrement appele voie dadressage ou voie directe) la voie phonologique (autrement appele voie dassemblage ou voie indirecte)

    Le choix de la voie utilise pour lire un mot crit se fait aprs analyse visuelle :

    si le mot est connu du lecteur, il sera lu par la voie lexicale. en revanche, si le mot est inconnu du lecteur, il sera lu par la voie

    phonologique.

    La lecture par voie lexicale (adressage)

    Aprs analyse visuelle, le mot crit a t reconnu comme faisant dj partie du lexique orthographique (lensemble des formes orthographiques des mots connus qui ont t mmorises) du sujet.

    Au moment de la lecture, le sujet reconnat visuellement ce mot et accde son sens (systme smantique). Il va savoir comment le prononcer car la squence phonologique du mot est contenue dans son lexique phonologique (dictionnaire de toutes les reprsentations sonores connues). Cette succession de sons est maintenue en mmoire verbale court terme (buffer phonologique) le temps de son articulation.

    Remarque : La langue franaise comporte des mots qui ne peuvent tre lus correctement que par la voie lexicale. Il sagit des mots appels irrguliers (comme fusil, tabac, femme) dans lesquels les rapports entre graphmes et phonmes ne sont pas habituels (ils ne rpondent pas aux rgles de conversion). Si ces mots irrguliers nappartiennent pas au lexique orthographique du lecteur, on pourra observer des erreurs de rgularisation, cest--dire que les mots seront lus comme ils scrivent. (ex : tabac lu /tabak/)

    La lecture par voie phonologique (assemblage)

    Aprs analyse visuelle, le mot na pas t reconnu. Il va alors tre segment en graphmes (= lettres ou groupes de lettres : b ; eau).

    A chaque graphme est attribue la valeur sonore correspondante. (conversion graphme-phonme). Cette opration va conduire produire une succession de sons qui devront ensuite tre assembls (synthse des phonmes) pour obtenir un mot.

    Cette squence de sons est maintenue en mmoire verbale court terme (buffer phonologique) le temps de la production.

  • 11

    DIFFRENTS TYPES DE DYSLEXIE

    Le modle double voie rend compte de 3 formes de dyslexies : - la dyslexie phonologique (par atteinte de la voie phonologique) - la dyslexie de surface (par atteinte de la voie lexicale) - la dyslexie mixte (par atteinte des deux voies de lecture)

    Il est important de prciser que le terme de surface nest pas corrler la gravit du trouble : une dyslexie de surface ne signifie pas que le trouble soit lger !

    DYSLEXIE PHONOLOGIQUE

    DYSLEXIE DE SURFACE

    DYSLEXIE MIXTE

    Voie atteinte voie phonologique voie lexicale Voies

    phonologique et lexicale

    Difficults en lecture

    Mots nouveaux pour le lecteur et non-mots (mots invents )

    Mots irrguliers

    Mots nouveaux Non-mots

    Mots irrguliers

    Difficults en criture

    Des erreurs non-phonologiquement plausibles (= mot crit ne correspond pas la forme sonore annonce) Globule clobule Soucoupe socoupe Gourdin gourtin

    Des erreurs phonologiquement plausibles (= mot crit est mal orthographi mais correct dun point de vue phontique) Monsieur meussieu Haricot aricau Paon pan

    Erreurs non-phonologiquement

    plausibles

    Dysorthographie associe

    Dysorthographie phonologique

    Dysorthographie de surface

    Dysorthographie mixte

    Lexique orthographique

    faible (retard) faible (trouble) faible (trouble)

    Trouble cognitif lorigine de la dyslexie

    Trouble phonologique Trouble visuo-attentionnel

    Troubles phonologique et

    visuo-attentionnel

  • 12

    niveau cognitif trouble phonologique (= difficult de traitement des sons)

    difficult dacquisition

    correspondances graphme-phonme

    niveau comportemental trouble de la lecture trouble de lcriture (orthographe)

  • 13

    Le trouble phonologique : trouble cognitif lorigine de la dyslexie phonologique

    Des tudes rcentes ont montr que certains enfants dyslexiques nont pas construit correctement le systme phonologique de leur langue maternelle. En effet, ces enfants ne parviennent pas discriminer des phonmes distincts (par exemple t et d ). En revanche ils oprent une distinction pour un mme phonme prononc diffremment (ex : /t/ souffl, /t/ dur). On peut dire quils sont des daltoniens du son . Les difficults quils prouvent sont similaires celles que nous rencontrerions si on nous demandait de rpter des mots, de les lire et de les crire dans une langue dont nous ne connatrions pas le systme phonologique.

    Le trouble phonologique peut se dfinir comme une difficult de traitement des sons. Lexistence de ce trouble sous-jacent entrane donc des difficults dacquisition des correspondances graphme-phonme, ce qui conduit au trouble dapprentissage de la lecture et de lorthographe des enfants dyslexiques.

    Outre son impact sur la lecture, le trouble phonologique va entraner des

    difficults au n...