Click here to load reader

Les Observatoires de l'avifaune normande : bilan 2014

  • View
    224

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Pour suivre au mieux les oiseaux de Normandie et leurs milieux, le GONm a mis en place six observatoires dont certains vont bientôt fêter (en 2017) leur cinquantième année de suivis. Observatoire des oiseaux marins Observatoire des oiseaux d'eau Observatoire des oiseaux communs Observatoire des espèces patrimoniales Observatoire des réserves du GONm Observatoire des ZPS C’est donc avec un recul dans le temps inégalé que le GONm agit et peut proposer des indicateurs pertinents ! Tous ces observatoires, conjointement avec les autres études et enquêtes menées par le GONm, nous permettent de suivre au plus près l’évolution des populations d’oiseaux de Nor-mandie et, par exemple, nous permettent de mesurer l’évolution des pollutions marines, l’impact du réchauffement planétaire, les conséquences de la destruction des zones humides, etc. Le présent document présente synthétiquement quelques résultats du fonctionnement de ces observatoires au cours de l’année 2014.

Text of Les Observatoires de l'avifaune normande : bilan 2014

  • Groupe Ornithologique Normand www.gonm.org

    GROUPE ORNITHOLOGIQUE NORMAND 181 rue dAuge

    14000 Caen

    LES OBSERVATOIRES DE LAVIFAUNE NORMANDE

    B I L A N D E L A N N E E 2 0 1 4 GROUPE ORNITHOLOGIQUE NORMAND ASSOCIATION RECONNUE D'UTILITE PUBLIQUE

    Tlphone 02 31 43 52 56 Mail secretariat@gonm.org Site Internet http://www.gonm.org

    _______________________________________

    Grand cormoran (clich Grard Debout)

    Pour suivre au mieux les oiseaux de Normandie et leurs milieux, le GONm a mis en place six observatoires dont certains vont bientt fter (en 2017) leur cinquantime anne de suivis : cest donc avec un recul dans le temps ingal que le GONm agit et peut proposer des indicateurs pertinents :

    Observatoire des oiseaux marins Observatoire des oiseaux d'eau Observatoire des oiseaux communs Observatoire des espces patrimoniales Observatoire des rserves du GONm Observatoire des ZPS

    Tous ces observatoires, conjointement avec les autres tudes et enqutes menes par le GONm, nous permettent de suivre au plus prs lvolution des populations doiseaux de Nor-mandie et, par exemple, nous permettent de mesurer lvolution des pollutions marines, limpact du rchauffement plantaire, les consquences de la destruction des zones humides, etc. Le prsent document prsente synthtiquement quelques rsultats du fonctionnement de ces observatoires au cours de lanne 2014.

    LObservatoire des oiseaux marins

    est financ par le GONm, avec laide de lAAMP Antenne Manche Mer du Nord et lAESN.

    Les Observatoires des oiseaux deau, des espces patrimoniales, des ZPS sont financs par le GONm, avec laide de lAESN, de lAAMP et le PNR des Marais du Cotentin et du Bessin.

    LObservatoire des rserves du GONm est financ par le GONm, avec laide de lAESN, des DREAL, du Conseil rgional de Basse-Normandie, des Con-seils gnraux de lEure et de la Manche, de CEMEX.

    LObservatoire des oiseaux com-muns est financ par le GONm.

    Nos remerciements aux observa-teurs et aux organismes qui nous aident dans notre action dutilit publique.

    Rouge-gorge (clich Denis Avondes)

  • Groupe Ornithologique Normand www.gonm.org

    Un exemple despce suivie par ces observatoires : le cormoran hupp Phalacrocorax aristotelis

    Le cormoran hupp sest longtemps cantonn au milieu littoral armoricain de la Manche occidentale ; pour lessentiel, lespce se trouvait sur deux sites : Chausey et les falaises de Jobourg. Telle tait la situation la fin des annes 1960.

    Cormoran hupp (clich Grard Debout)

    Les trois dcennies suivantes

    allaient voir une progression surtout numrique et un peu gographique de lespce, avec loccupation de nouveaux sites au sein dun mme ensemble gographique : Flamanville, lots de la Hague, rade de Cherbourg.

    Enfin, quelques couples sinstallent de faon assez prcaire

    Saint-Marcouf, des individus commencent frquenter les falaises du Bessin et dAntifer, mais limplantation en Manche orientale semblait bien difficile.

    Un changement timide sopre au tournant des annes 2000 et va en samplifiant aprs 2008 avec un dveloppement important de la colonie de Saint-Marcouf et les nidifications rgulires, quoiquen nombres encore rduits, Saint-Pierre-du-Mont et Antifer : toutefois, la prminence quantitative des les du dpartement de la Manche demeure patente.

    Le lien avec une forte tempte ayant profondment affect la colonie de Chausey en mars 2008 a t tabli : cette tempte a conduit une diminution importante des effectifs de

    Chausey qui atteignaient 1 100 couples les annes prcdentes ; depuis 2008, les effectifs de Chausey augmentent lentement sans encore retrouver leur niveau initial. Simultanment et, en consquence, un net dveloppement de la colonie est constat Saint-Marcouf.

    Chausey, le cormoran hupp pche en moyenne deux fois par jour et prospecte dans une zone de pche dun rayon de 15 km autour de la colonie. Si ses techniques de pche prsentent une assez grande flexibilit, son spectre alimentaire est extrmement troit et mme quasiment mono-spcialis : le lanon Ammodytes marinus (90 % des proies consommes) : aussi, la pche du lanon, si elle devait se dvelopper, le mettrait-elle gravement en danger, en raison de la concurrence qui sexercerait entre lui et les pcheurs.

    La population nicheuse normande reprsente presque 2 % de la population mondiale. Les listes rouges normandes, tablies par le GONm selon les critres UICN, montrent quil nest pas menac en Basse-Normandie et quil est en danger critique en Haute-Normandie. Code Nom scientifique Nom franais Nicheur BN Hivernant BN Nicheur HN Hivernant HN B03 Phalacrocorax aristotelis Cormoran hupp LC NT CR CR

  • Groupe Ornithologique Normand www.gonm.org

    Observatoire des oiseaux marins Responsable Grard Debout

    Quatre thmes de recherche sont mens dans cet observatoire :

    Le plus rcent est consacr, depuis 1990, aux dortoirs de cormorans soit des sries temporelles atteignant 25 ans ; Thme pilot par Grard Debout

    Celui consacr aux oiseaux marins migrateurs, grce une journe de Guet la mer concert qui couvre toute la Mer de la Manche, a t initi en 1982 par le GONm et est toujours pilot par notre association soit des sries temporelles atteignant 32 annes ; Thme pilot par Jean-Pierre-Marie

    Le thme des chouages doiseaux marins la cte a dbut en 1972 et a rcemment t amplifi afin de fournir une mesure de la pollution marine grce certains oiseaux chous dans le cadre dEcoQo, afin de permettre la France de satisfaire ses obligations dans le cadre dOspar soit des sries temporelles atteignant 42 annes ; Thme pilot par Gilles Le Guillou

    Le plus ancien est consacr aux oixeaux marins nicheurs puisque les recensements annuels reprsentent des sries exceptionnelles qui ont dbut en 1967 soit des sries temporelles atteignant 47 annes ; Thme pilot par Grard Debout

    Un bref bilan de lactivit de ces thmes de suivis et de recherches dans le cadre de lobservatoire des oiseaux marins en 2014 est ici prsent : Bilan de lopration Guet la mer du 5 octobre 2014

    La journe de guet la mer du 5 octobre 2014 a t suivie sur 18 sites dont dix en Normandie. 44 observateurs ont particip ce comptage dans des conditions de vent faible assez peu favorables la migration.

    Selon les sites, la moyenne horaire a vari de 0,3 oiseau/h 1397,5 oiseau/h, avec une moyenne gnrale de 286 oiseau/h. Les oiseaux chous : recensement de fvrier 2014 & EcoQo

    Au cours de lhiver 2013-2014, avec laide financire de lAAMP et de lAESN, le GONm a mis en uvre les enqutes Oiseaux chous , Litter-Fulmar EcoQO et Oiled-Guillemot EcoQO sur le littoral normand. Ces enqutes permettent de rpondre aux engagements pris par ltat franais dans le cadre de la convention OSPAR et de la DCSMM, mais aussi dvaluer limpact de la pollution en macro-dchets sur les oiseaux. Les rsultats de ces enqutes sont prsents dans : Le Guillou G., Jacob Y. & Gallien F. 2014 - Utilisation des oiseaux marins comme indicateurs de la pollution en hydrocarbures et macrodchets du milieu marin : Enqutes Oiseaux chous et Ecological Quality Objectives . Rapport GONm, 37 pages.

    Le dernier week-end de fvrier 2014, sur 367 kilomtres de littoral prospec-ts, 724 cadavres de 22 espces diffrentes ont t recenss, ce qui reprsente un taux dchouage de 1,97 oiseaux/km. Pour la plupart des oiseaux la cause de mortalit reste inconnue, mais 2,07 % dentre eux taient mazouts. Cet hiver le dpartement de la Manche accuse un taux dchouage de 3 oiseaux par kilomtre de cte prospect - jusqu 8

    pour le secteur de la Hague - et pour lensemble du littoral normand il est tout juste infrieur 2. La surmortalit des alcids peut avoir un impact non ngligeable sur des petites populations se reproduisant en limite daire de rpartition. Limportance exceptionnelle des effectifs dchous cet hiver peut nous amener nous interroger sur les consquences locales possibles pour les espces concernes.

  • Groupe Ornithologique Normand www.gonm.org

    Concernant lEcoQO fulmar Litter, un seul cadavre a t dcouvert. 7,95 % des guillemots chous portent des traces externes dhydrocarbures : cest lindice EcoQO Oiled guillemot . Cependant, les ncropsies montrent que des oiseaux au plumage exempt dhydrocarbures prsentent des lsions internes dues lingestion dhydrocarbures.

    En tenant compte de ces oiseaux, lindice EcoQO Oiled guillemot atteint 9,04 % sur lensemble des ctes normandes. Lobjectif moins de 10 % de guillemots de Trol victimes des hydrocarbures semble donc atteint. En fait, en considrant des secteurs plus restreints, si lobjectif est atteint sur la cte ouest du Cotentin (4,76 %), il est loin de ltre sur les ctes seinomarines (42,1 %).

    De tels indicateurs ne prennent de sens que sur le long terme et cest toute la pertinence des Enqutes Oiseaux Echous et EcoQOs. Les oiseaux marins nicheurs en 2014

    Grce son rseau de rserves, qui couvre les principales colonies doiseaux de mer normandes (Tombelaine, Chausey, Jobourg, Cherbourg, Tatihou, Saint-Marcouf, Saint-Pierre-du-Mont, Antifer et Cap Fagnet) plus les dcomptes des principaux sites hors rserves, le GONm recense chaque anne une grande partie des oiseaux marins nicheurs de Normandie. titre dillsutarion, voici les rsultats de ces recensemnts pour une espce, la mouette tridactyle :

    volution des populations de mouette tridactyle (base 100 en 1998)

    (St-Pierre, Antifer et le Cap Fagnet sont des rserves du GONm ; Englesqueville ne lest pas) Ces oiseaux, sensibles aux drangements, aux pollutions, aux changements des

    conditions ocanographiques, la diminution des stocks de poissons, voient leurs effectifs varier et les suivis trs long terme permettent de mesurer ltat de notre littoral. Des tudes plus pousses de productivit ou de prsence

Search related