of 9 /9

Mise en page 1...Côte d'Azur et les Départements des Hautes-Alpes et de Savoie, le PIT a permis de mettre en place 6 projets de coopération transfron- talière, dont un axé sur

  • Author
    others

  • View
    3

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Mise en page 1...Côte d'Azur et les Départements des Hautes-Alpes et de Savoie, le PIT a permis de...

  • CCB Info n°6 Mai 2011 • 3

    Le développement durable n'est pas un simple concept abstrait réservé aux grands forums

    internationaux, il s'agit concrètement et pour chacun de changer son rapport à la planète.

    Depuis 2009, la Communauté de Communes du Briançonnais s’est engagée dans une politique

    volontariste en matière de développement durable, avec pour ambition de conjuguer développement

    économique et respect des équilibres environnementaux et sociaux.

    Il nous est apparu important, à l’échelle locale, d’apporter notre modeste contribution à ce très

    vaste enjeu, celui de changer les comportements en apprenant à consommer ou à acheter

    responsable, à se déplacer autrement, à protéger les espaces et les espèces...

    Un engagement ne devient réalité que s’il est accompagné d’actions concrètes. Et chacun mesure

    bien aujourd’hui, à travers l’actualité, l’ampleur de la tâche à laquelle nous sommes confrontés.

    En contact direct avec les populations, je crois qu’il nous appartient en tant qu’élus de montrer

    l’exemple. Dans nos collectivités ou dans nos choix communautaires, nous avons également pour

    mission d’accompagner nos concitoyens vers des formes d’actions utiles, vers des petits gestes

    efficaces et parfois si simples.

    Quelques semaines après BriantiCimes, ce numéro du CCB infos vous permettra de découvrir ou de

    redécouvrir les réalisations communautaires et les initiatives communales « durables » du

    Briançonnais. Il vous permettra, je l’espère, de mieux appréhender les actions et les projets menés

    sur votre territoire… Et, peut-être, souhaiterez-vous nous inciter à être encore plus ambitieux.

    Directeur de publication : Alain FardellaComité de Rédaction : René Siestrunck, Philippe Stockli, Céline Geoffroy, Commission Communication et Culture

    Maquette : Studio Graphique Esqui’ss : 04 92 24 21 34 - www.agence-esquiss.frCrédits photos & illustrations : 1ère de couverture George Pouchot - CCB - Impression : Les Éditions du Fournel

    Imprimé sur papier FSC - Dépôt légal à parution - ISNN : 2107-4151 - Imprimé à 9 000 exemplaires

    Édito

    www.ccbrianconnais.fr

    Serv

    ices

    pub

    lics

    : con

    tact

    s

    Centre d’enseignementartistique du Briançonnais04 92 21 00 6835, rue Pasteur05100 BRIANÇ[email protected]

    Espace famille04 92 44 06 31 (tél/fax)Les Cordeliers1, rue Aspirant Jan05105 BRIANÇON [email protected]

    Ambassadeur du tri04 92 21 54 03 Les Cordeliers1, rue Aspirant Jan05105 BRIANÇON [email protected]

    Fourrière animale04 92 21 35 97Les Cordeliers1, rue Aspirant Jan05105 BRIANÇON [email protected]

    Fourrière automobile10, rue Georges Bermond GonnetServices Techniques05100 BRIANÇ[email protected]

    Foyer solidaritéHébergement d’urgence04 92 24 80 37Avenue Jean Moulin05100 BRIANÇ[email protected]

    Service intercommunalde prévention spécialisée04 92 20 58 88HLM Les Cros – Bâtiment F1Avenue René Froger05100 BRIANÇ[email protected]

    Vice-président, Délégué au Développement Durable

    4RÉTROSPECTIVELes temps forts des derniers moisUn Pôle d’Excellence rurale pour le BriançonnaisSoutien aux entrepreneursReprise de la campagne de piégeage des campagnolsOuverture de la Maison de la Justice et du Droit 6DOSSIER DÉVELOPPEMENT DURABLERetour sur BriantiCimes, les Journées du Développement DurableUne opération transfrontalièreSemaine cinémaRepères8DES PANNEAUX SOLAIRESSUR PUR’ALPES

    15EN BREF…

    Siège de la Communautéde Communes du Briançonnais04 92 21 35 97Les Cordeliers1, rue Aspirant Jan05105 BRIANÇON [email protected]

    Pierre Leroy

    836 m² tournés vers le ciel : la Communauté de Communes duBriançonnais produit sa propre énergie10LA COLLECTIVITÉ MONTRE L’EXEMPLEÉco-agentsBilan carboneVisio-conférence12DOUZE COMMUNES EN ACTIONÀ chacune son initiative en faveur du développement durable

    Questions et réponses pour un passage en douceur

    Cafés Création, plan de lutte contre les campagnols…

    14TÉLÉVISION NUMÉRIQUE TERRESTRE

  • Soutien aux entrepreneursCampagne de piégeage des campagnolsJustice…

    lestempsfortsde la collectivité

    Rétrospective Rétrospective

    Le SCOT en questions

    Cinq heureux entrepreneurs

    4 • CCB Info n°6 Mai 2011

    La Communauté de Communes soutient financièrementles créateurs d’entreprises. Jeudi 7 avril, ils étaient 5 en-trepreneurs à bénéficier d’un prêt à taux zéro : MichelOyon pour la création d’un magasin de vente et de loca-tion d’articles de sport à Montgenèvre ; Myriam Georgepour la création d’une entreprise de vente à domicile deproduits érotiques ; Benoit Pétigny pour la reprise d’unmagasin d’optique, Centre commercial sud ; Rémi Billypour la création d’un complexe indoor avec squash, bad-minton, golf, bar et snack à Briançon ; Sandrine Farinapour la reprise d’un commerce de prêt-à-porter fémi-nin/masculin dans la Gargouille. Au total 67 500 € deprêts ont été remis sous forme de chèques par StéphanBlondel, directeur de la PFIL, en présence d’Alain Fardella,Président de la CCB, Gérard Fromm, Vice-président déléguéau Développement économique, dont 36 500 € pour leprêt d’honneur associatif PFIL et 31 000 € pour le prêtd’État NACRE.

    07 •04•2011

    C’est officiel, la Communauté de Com-munes a obtenu la labellisation Pôled’Excellence Rurale « Nature, Science etTourisme » pour les projets ambitieuxqu’elle avait déposés en octobre 2010 : - la création d’une Maison de la Géolo-gie et du Géoparc à Puy Saint-André,- la Galerie de l'Alp, une extension duJardin Alpin du Lautaret.

    Le Briançonnais est le seul Pôle d’Excel-lence Rurale des Hautes-Alpes pourl’année 2011. 150 dossiers ont été label-lisés dont 5 en Provence-Alpes-Côted'Azur. Ce sont près de 5 000 000 € detravaux qui seront menés dans le cadredu PER du Briançonnais. Sur la based'une augmentation de 30% des vi-sites/journées, le PER devrait générer

    une vingtaine d’emplois directs et in-duits et 13 500 nuitées supplémentaires.Sans compter les nombreux visiteurs quidécouvriront le Briançonnais à l'occa-sion de stages ou de séjours pédago-giques, et qui y reviendront, souvent enfamille, pour y pratiquer d'autres acti-vités.

    Synergies et partenariatLe PER rassemblera de nombreux parte-naires : l’Université Joseph-Fourier deGrenoble, le CNRS, le Parc National desÉcrins, le Conseil Général des Hautes-Alpes, les Conseils Régionaux de RhôneAlpes et de Provence-Alpes Côte d’Azur.Pour mener à bien ces deux projets, laCommunauté de Communes du Brian-çonnais a sollicité l’aide financière duConseil Général 05, de la Région, del’État, de l’Europe et de l’ADEME.Les Briançonnais peuvent de nouveau bénéficier d’un service juridique

    de proximité : la Maison de la Justice et du Droit a ouvert ses portes le5 avril dernier. Les travaux sous maîtrise d'ouvrage de la CCB achevés de-puis la mi-janvier, l’ouverture de la quatrième Maison de la Justice et duDroit (MJD) de France était attendue. Désormais avocats, notaires, huis-siers, associations de consommateurs ou de juristes assurent des per-manences pour informer et aider les citoyens qui le souhaitent. Unsystème de visioconférence permet également de régler la plupart desaffaires sans se rendre à Gap. La MJD est située au 23, rue de la Répu-blique à Briançon. Elle est ouverte du mardi au vendredi de 9h à 12h etde 14h à 17h. Tél. 04 92 57 75 05.

    Le retour de la Justice

    En avant pourle Pôle d’Excellence Rurale !

    Début de semaine difficile pour les cam-pagnols qui pointaient à peine leur mu-seau hors de terre ! Lundi 11 avril, lacampagne de piégeage reprenait dans leszones dites prioritaires de Haute-Ro-manche. Objectif : arrêter au plus tôt lamultiplication des rongeurs. Les piégeursont débuté par les parties basses de Villard’Arène et de La Grave pour remonter pro-gressivement vers le col du Lautaret avantque la végétation n’ait recouvert le terrain.Une course contre le temps. L’été dernier,les campagnols avaient ravagé les prairiesles plus septentrionales du territoire.

    Piégeurs en campagne

    25 08 •04•2011

    11 •04•2011

    05 •04•2011

    CCB Info n°6 Mai 2011 • 5

    ©Jardin botanique alpin du Lautaret

    Maison de la géologie et du géoparc

    •02•2011

    Lancé fin 2001, en sommeil depuis 7 ans, le Schéma de Cohérence Ter-ritoriale de l’aire briançonnaise (SCOT) interroge. Désireuse d’informerl’ensemble des élus sur les tenants et aboutissants de ce schéma, laCommunauté de Communes organisait, vendredi 25 février au Théâ-tre du Cadran à Briançon, une conférence-débat sur le thème « Le SCOT, un dossier d’avenir : opportunités, contraintes ». Aspects rè-glementaires, enjeux locaux, témoignages et échanges étaient au pro-gramme de cet après-midi sous la présidence d’Alain Fardella. GérardFromm, Vice-président délégué au Développement économique et àl'Aménagement du territoire, a ouvert et animé le débat. Une centainede personnes ont assisté à cette conférence. Dossier à suivre…

    Bonne nouvelle pour l’emploi et le dynamisme touristique ! Vendredi 8 avrille projet de Pôle d'Excellence Rurale porté par la Communauté de Com-munes obtenait sa labellisation. Une reconnaissance nationale pour deuxprojets qui renforceront l’attractivité et la compétitivité du Briançonnais.Le PER du Briançonnais est le seul label des Hautes-Alpes.

    La CCBreçoit les Hautes Vallées Les membres de la Conférence des HautesVallées se sont réunis dans les locaux dela CCB pour faire le point sur l’avancée desdossiers retenus dans le cadre du Plan In-tégré Transfrontalier. Les élus ainsi que lesreprésentants de 8 collectivités franco-italiennes se sont ainsi penchés sur les ac-tions en cours ou à venir comme lelancement d’une étude sur les circuitscourts en agriculture ou l’organisationd’un voyage d’étude au Voralberg en Au-triche sur le thème du développement du-rable et de l’indépendance énergétique. Àl’issue de cette réunion de travail, les re-présentants du PIT se sont rendus à l’inau-guration de BriantiCimes, le Salon duDéveloppement Durable.

    08 •04•2010

    55 000 €C’est le budget

    des Journéesdu Développement

    durable

  • Dossier Développement durable

    Visites, conférences, expositions etprojections cinématographiques… du30 mars au 13 avril la Communautéde Communes organisait les Jour-nées du Développement Durable enBriançonnais.

    6 • CCB Info n°6 Mai 2011 CCB Info n°6 Mai 2011 • 7

    Le Village éducatif Le Plan Intégré Transfrontalier (PIT) des Hautes Vallées est issu duprogramme européen de coopération transfrontalière INTERREG AL-COTRA 2007/2013. Il est porté par une association, la Conférence desHautes Vallées. Financé par l’Europe, l’État, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et les Départements des Hautes-Alpes et de Savoie, lePIT a permis de mettre en place 6 projets de coopération transfron-talière, dont un axé sur le développement durable : le Village éduca-tif. Initié en 2008, c’est aujourd’hui l’aboutissement d’un projetambitieux : sensibiliser les habitants des Hautes Vallées à la fragilitéde leur environnement et développer une société durable à l’échellelocale et transfrontalière. Le Salon BriantiCimes et les Journées duDéveloppement Durable en sont la première action d’envergure !

    Une semaine de ciné-débatDu 30 mars au 5 avril, les habitants du briançonnaisétaient invités à se faire une toile gratuitement. Autotal ce sont 25 séances sur le thème du Développe-ment durable qui ont été entièrement financées par laCommunauté de Communes.

    Priorité était donnée aux scolaires. 419 élèves ont par-ticipé à cette opération, dont les lycéens de premièreet de terminale du Lycée d’Altitude de Briançon quiont visionné « Une vérité qui dérange » le docu-mentaire de Davis Guggenheim sur le réchauffe-ment global. La programmation faisait égalementla part belle aux films d’animation pour les plusjeunes : « Nausicaä de la Vallée du Vent » ou en-core « Ma petite planète chérie » que les élèvesde l’école primaire de Montge-nèvre ont apprécié ! La Com-munauté de Communes duBriançonnais prenait égale-ment en charge le coût destransports pour les enfantsscolarisés dans les villages lesplus éloignés. Coût de l’opé-ration : près de 9 500 €.

    CPIE,un acteurincontournablePartenaire et organisateur des Journéesdu Développement Durable, le Natu-roscope du Briançonnais Haute-Du-rance œuvre toute l’année pour sen-sibiliser adultes et scolaires à l’envi-ronnement. Le CPIE agit égalementpour le développement de l’économiesolidaire et sociale du territoire. L’association est soutenue financière-ment par la Communauté de Com-munes pour la création d’une « ressourcerie » à l’échelle du Pays duGrand Briançonnais. Ce projet s’inscritégalement dans une démarche éduca-tive : le CPIE délivre une information etune sensibilisation à l’environnement.La Communauté de Communes duBriançonnais a également signé uneconvention avec le CPIE pour la mise enplace d’un Conseil en Énergie Partagé.

    Crise de l’énergie, réchauffement climatique, gestion des dé-chets… Nous sommes tous concernés par l’avenir de notre pla-nète. La bonne nouvelle ? Chacun peut agir, à sa propre échelle.Parallèlement à la Semaine nationale du Développement Durable (du 1er au 7 avril), la CCB a souhaité mettre en placeune quinzaine pour sensibiliser les habitants des Hautes Valléesaux problématiques liées à la crise énergétique tout en pro-posant des solutions locales. Bienfaits de la géothermie auxBains du Monêtier, découverte d’une école basse consomma-tion à Saint-Martin de Queyrières, production d’hydroélectri-cité à la microcentrale de Villar d'Arène… BriantiCimes avaitpour ambition de mettre en avant le potentiel du Briançonnais,de valoriser les structures existantes, d’échanger sur les bonnespratiques et de partager les expériences par-delà les frontièresgéographiques, linguistiques et culturelles. Véritable temps fortsur la thématique énergie/habitat, cet événement est une dé-clinaison du « Village éducatif », un des six volets du Plan In-tégré Transfrontalier (PIT).

    Espace associatif, collectivités territorialesou espace commercial… Sur 1 000 m², lesalon, situé dans les tennis couverts deBriançon, abordait l’ensemble des théma-tiques liées à l’environnement. La CCBproposait sur son stand un atelier recy-clage, des conseils pour mieux trier et unegrande exposition pour tout savoir sur lesactions locales en faveur du développe-ment durable. Des animations ludiquesétaient également proposées aux enfantsautour de l’hydroélectricité ou de l’éolien.

    Mercredi 13 avril, en clôture de Brianti-Cimes, près de 130 personnes se sont ren-dues au Théâtre du Cadran pour écouter laconférence que donnait Jean-Marc Janco-vici sur l'avenir énergétique de notre so-ciété à l'heure de la raréfaction desénergies fossiles. Un constat plutôt alar-mant qui a suscité de vives réactions dansla salle. Polytechnicien et ingénieur, Jean-Marc Jancovici collabore depuis 2001 avecl’ADEME. Il est également co-auteur duPacte écologique.

    Lors du Salon BriantiCimes, près de 100 vi-siteurs ont répondu à un questionnaire surle covoiturage et l’intérêt de ce mode detransport dans le Briançonnais. Jeudi 15avril, les heureux gagnants recevaient leurslots au siège de la communauté de com-munes : André Brémond de Saint-Chaffrey, uncomposteur individuel, et Dominique Mi-lin de Briançon, un KWUB ®, « Unité so-laire autonome mobile » prête à l’emploi,conçue par une entreprise briançonnaise.

    100 130 1000 m² L’originalité du PIT tient en la multitudede partenaires, 24 au total. Autre parti-cularité et pas des moindres, parmi les7 PIT ALCOTRA déposés le long de lafrontière franco-italienne, celui desHautes Vallées est le seul émanant decollectivités territoriales ! Les représen-tants de la Conférence des Hautes Val-lées étaient présents lors de l’inaugura-tion du salon, aux tennis couverts deBriançon ainsi que des classes de col-lèges de la province de Turin.

    24

    Pour retrouver tous les comptes ren-dus et les images de la Quinzaine dudéveloppement durable :brianticimes.org

    Dossier Développement durable

    15 jourspour s’informeret se sensibiliser

    repè

    res

    “BriantiCimes”

  • 8 • CCB Info n°6 Mai 2011

    Dossier Développement durable Dossier Développement durable

    Les élus briançonnais ont souhaité se lancer dans l’aventure. Bientôt, le toit de lastation d’épuration du Chazal à Briançon sera recouvert de panneaux photovol-taïques. En réalisant cette installation, la Communauté de Communes évitera, enproportion de sa production, le recours aux sources d’énergies non renouvelableset contribuera ainsi à l’équilibrage de son bilan carbone.

    Énergie propre3 000 000 kWh attendus sur 20 ans, soit :

    • 1 411 t de CO2 non rejetée sur 20 ans

    • 31 véhicules durant toute leur durée de vie

    • près de 8, 8 millions de km que parcourrait un véhicule de 5CV

    • 10 kg de déchets hautement radioactifs évités

    • 7 053 arbres plantés (en neutralisation de CO2 équivalente)

    La CCBparie sur le solaire

    CCB Info n°6 Mai 2011 • 9

    Dans le cadre des missions de servicepublic confiées à EDF par la loi du 10février 2000, EDF achète l'électricitéd'origine photovoltaïque aux pro-ducteurs particuliers et profession-nels. En 2005, l’État soutient ledéveloppement de l’électricité d’ori-gine photovoltaïque par un tarifd’achat de l’électricité favorable auxproducteurs. Le surcoût ainsi généréest réparti sur l’ensemble des fac-tures d’électricité des consomma-teurs via la contribution au servicepublic de l’électricité.

    Un contratpour 20 ans

    124 kWc de puissance

    installée

    157 277 kWhproduits

    la 1ère année

    Les travaux représententmoins de 500 000 € d’in-vestissement, autofinancésà 75 % par la Commu-nauté de Communes duBriançonnais. La RégionProvence-Alpes-Côted'Azur complètera le bud-get à hauteur de ÈÈ25 %soit 126 000 € dans le ca-dre du programme AGIR.

    Des dépenses énergétiques passées au cribleLa Loi Grenelle 2 contraint les collectivités de plus de 50 000 ha-bitants à adopter un plan climat-énergie territorial (PCET) avant le31 décembre 2012. Si la Communauté de Communes du Briançon-nais n’est pas directement concernée par cette mesure, elle a toutde même décidé de prendre les devants. En 2011, elle réalisera uneétude complète de la consommation énergétique de la collectivité.Ce bilan carbone prendra en compte tous les postes de dépenses :consommation des bâtiments, déplacements des agents…

    Éco-agents Donner l’exemple, c’est l’objectif du manuel diffusé fin 2010 sousforme de clef USB à l’ensemble du personnel de la CCB, soit auprèsde 114 agents. Conseils ou informations pratiques, cette clef pro-pose un ensemble d’alternatives faciles à mettre en place au quo-tidien pour la préservation de l’environnement. Penser à imprimerles documents recto-verso et plutôt en noir qu’en couleur, limiterses déplacements en voiture… il s’agit avant tout d’impliquer lesagents dans une démarche éco-responsable en cohérence avec lapolitique menée par la collectivité. Selon une enquête nationale, unagent produirait en moyenne chaque année 100 kg de déchets dont75 kg de papier, un agent de la CCB : 83 kg de papier !

    Crèches sous surveillanceÉviter les déperditions d’énergie et maîtriser les consommationsdans des lieux accueillant du public, une priorité. Les élus ont sou-haité réaliser un diagnostic énergétique du Village de la Petite En-fance construit dans les années 70 à Briançon. Avec un objectif :chauffer moins, mais chauffer mieux. Côté Pays de la Meije, la fu-ture crèche communautaire qui ouvrira d’ici un an et demi devraitêtre entièrement pensée pour répondre à la règlementation ther-mique 2012, et qui sait... obtenir le Label Or Bâtiment Durable Mé-diterranéen. La crèche du Pays de la Meije deviendrait alors lebâtiment le plus septentrional et le plus élevé de la région Pro-vence-Alpes-Côte d’Azur à obtenir cette labellisation.

    La collectivitémontre l’exemple !Aujourd’hui il est possible de penser au-trement notre développement. C’est ceque fait la Communauté de Communesdu Briançonnais, au sein même de sesservices. Pour une prise de consciencecollective des agents et des élus face auxenjeux du réchauffement climatique.

    À chacun ses ressources !Avec plus de 300 jours de soleil par an, le Briançonnais peut setarguer de bénéficier d’un gisement hors norme ! Une bonne rai-son pour miser sur son rayonnement inépuisable. Le 22 mars 2010,la Communauté de Communes signait un contrat d’achat de pro-duction d’électricité photovoltaïque avec Énergie DéveloppementServices Du Briançonnais (EDSB) pour une durée de 20 ans. Le chantier qui a débuté le 18 avril dernier devrait être livré finjuin. Le toit de la station d’épuration Pur’Alpes offrira alors unedes plus grandes surfaces photovoltaïques du Briançonnais !

    Une solution peu onéreusePour la pose de ce générateur photovoltaïque, deux solutions ontété envisagées : soit remplacer la partie de la toiture concernéepour y substituer les panneaux par « intégration » - un systèmecoûteux à l’installation mais dont le tarif au rachat est plus inté-ressant -, soit conserver le toit sur lequel sont fixés les panneaux,autrement désigné par le terme « surimposition ».

    À l’issue de l’étude de faisabilité réalisée en 2009, c’est cette der-nière qui a été retenue. La Communauté de Communes du Brian-çonnais assurera la maîtrise d’ouvrage ; la maîtrise d’œuvre a étéconfiée à la société chambérienne Indiggo. La station d’épurationPur’Alpes produira bientôt sa propre énergie.

    Promouvoir le solaireSituée sur les bords de la Durance, à l’entrée de Briançon, la sta-tion d’épuration offre une exposition optimale, une surface suf-fisante pour garantir une production rentable, et… une vitrineunique pour promouvoir le potentiel solaire du gisement local.Avec 836 m², les 516 modules du générateur produiront chaqueannée près de 157 000 kWh, l’équivalent de la consommation an-nuelle de 40 à 50 foyers briançonnais. L’électricité produite seraensuite transformée dans un local technique de 20 m² côté suddu bâtiment avant d’être injectée dans le réseau EDF.

    Retour sur investissementLors de la signature du contrat, Électricité de France s’est engagée àracheter l’électricité à un prix fixe, 31,4 ct €/kWh. Malgré le netrecul de l’État sur sa politique en faveur du solaire et la chute desprix de rachat, l’opération ne sera pas ou très peu impactée. Avec leprincipe de l’obligation d’achat, la Communauté de Communes de-vait rentabiliser l’installation en un peu moins de 10 ans ; grâce àl’aide substantielle de la Région, cela ne prendra que 7 ans et 9 mois.Une vraie bonne opération qui garantira un bénéfice de 48 000 €par an pour la Communauté de Communes. Cet argent sera réinvestidans les bâtiments communautaires pour parfaire l’isolation etconsommer moins d’énergie, mais également dans des actions enfaveur du développement durable.

  • 10 • CCB Info n°6 Mai 2011 CCB Info n°6 Mai 2011 • 11

    Dossier Développement durable Dossier Développement durable

    Réunions à l’heure numériqueIl suffit désormais d’un écran, d’une Webcam et d’un micro pourfaire fi des contraintes géographiques et météorologiques !Grâce au dispositif « Réunion à distance » de la Maison de l’Em-ploi des Hautes-Alpes, la CCB dispose désormais d’un matérielinformatique performant de visioconférence. Qu’il vente ouqu’il neige, les agents et les élus pourront échanger avec desinterlocuteurs situés dans des communes éloignées comme LaGrave, mais aussi avec des collectivités départementales ou ré-gionales. Gain de temps, économie d’énergie et réduction desgaz à effet de serre… ce dispositif constitue une révolution du-rable pour le fonctionnement de la collectivité.

    Transports en communLe service de transport communautaire entre Villard Saint-Pan-crace et Briançon sera maintenu en 2011 pour permettre auxViarans de se rendre au marché le mercredi matin. À savoir : unaller à 9 heures au départ de la place de l’église, et un retourvers 11 heures. Quatre arrêts de prise en charge sont prévus surle parcours (église, embranchement Sacha, la fontaine et laboulangerie). Ce sont les autocars Résalp qui assurent la liaisonentre les deux communes au tarif de 1 € le déplacement. Parailleurs, une étude sur l’opportunité d’un réseau communau-taire de transports est en cours.

    Faciliter le covoiturageLe conseil communautaire réfléchit à une solution citoyennepour faciliter les déplacements. Une enquête sur les besoins dela population a été réalisée à l’occasion du salon « Brianti-Cimes ». Une centaine de questionnaires ont été remplis. Il res-sort que 34 % des répondants pratiquent le covoiturage et que63 % connaissent le covoiturage mais ne le pratiquent pas. Lamajeure partie des personnes qui covoiturent s’organisent entreconnaissances, puis vient en second le covoiturage entre col-lègues de travail. Une plus petite partie de la population inter-rogée utilise déjà une plateforme de covoiturage pour trouverdes compagnons de route.

    Des conteneurs sur tout le territoireDes conteneurs semi -enterrés ou non ont été installéssur l’ensemble des communes du territoire pour facili-ter le tri sélectif. Bleu, vert ou jaune, à chacun son dé-chet. Une hésitation ? Il suffit de consulter les recom-mandations et les descriptifs qui figurent sur lescouvercles des poubelles. Vous pouvez également vousprocurer le guide du tri auprès de la Communauté deCommunes du Briançonnais.

    État d’avancementde la redevance spécialePlus on produit de déchets, plus on paie. Mais plus ontrie, moins on paie… La redevance spéciale a instaurédepuis le début de l’année une contribution plus justeà l’enlèvement des ordures ménagères. Jusque-là, laTEOM ne différenciait pas les ménages des entrepriseset ne prenait pas en compte les volumes enlevés par lacollectivité. Désormais les professionnels paieront la re-devance spéciale en fonction du volume produit. Cetteredevance fait l’objet d’un contrat. Le territoire compteprès de 91 gros producteurs.

    Déchetteries high-techToutes les déchetteries du territoire récupèrent désor-mais les déchets électroniques qui contiennent dessubstances toxiques et/ou précieuses.

    Cerveyrette, Clarée, Durance, Guisane et Romanche, toutesétaient menacées par les rejets des eaux usées. Pour sau-vegarder la qualité de son environnement, la Communautéde Communes du Briançonnais s’est donné pour objectifde se doter d’un système d’assainissement performant. Unvaste programme de sauvegarde intitulé « Patrimoine etrivières » a ainsi été lancé en 2006. Pensé dans un espritde solidarité intercommunale, ce programme répond à untriple enjeu : préserver le milieu naturel, pérenniser le dé-veloppement des activités touristiques et respecter lesobligations européennes. « Patrimoine et rivières » prévoitle raccordement de tous les hameaux et la réalisation dequatre stations d’épuration, celle de Cervières a déjà étéinaugurée.

    Le programme“Patrimoine et rivières”

    Signée le 27 novembre 2009, la Charte forestière du Paysdu Grand Briançonnais, des Écrins au Queyras a pour ob-jectif d’améliorer l’exploitation d’une ressource localeprésente en abondance, le bois. Il s’agit à terme de pro-poser une politique de gestion forestière durable baséesur la concertation et l’aide à la réflexion stratégique.Cette démarche associe les collectivités, les propriétairesforestiers, les gestionnaires mais également l’ensembledes professionnels et des partenaires de la filière bois.

    Une Charte pour les forêts

    Réduireles déchets

    Agirpour demain

    Une politique durable,ce sont des projets qui n’oublient pas de préserver notre environnement.

    Moins de gazà effet de serre

    Gérerles ressources

    naturelles

  • Dossier Développement durable

    12• CCB Info n°6 Mai 2011 CCB Info n°6 Mai 2011 • 13

    Puy Saint-André arrive sur le podium ! Elle est la 3e com-mune de France de moins de 2000 habitants à disposer d’au-tant de capteurs photovoltaïques : en moyenne + d’1 m² parhabitant. Un engouement de taille. La commune s’est lancéedans une aventure hors norme en créant une coopérative deproduction d’énergie sous forme de SEM (société d’économiemixte) en partenariat avec la société EDSB. En trois ans, unedouzaine d’autorisations d’installations photovoltaïques ontété délivrées. Actuellement 31 familles sont actionnaires decette structure.

    Puy Saint-Andrémise sur les capteurs photovoltaïques

    Initiativescommunales

    Les communesaussi se lancent dansl’aventure du durable.

    Sobriété, efficacité, production d’énergies alternatives…L’énergie la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas.

    La Grande Gargouille était jusqu’à présent alimentée par del’eau potable. Un gâchis ! Cette année, la municipalité a faitinstaller une vanne de régulation afin de faire baisser le flux.Un moyen efficace puisque, grâce à ce dispositif, la consom-mation annuelle est passée de 50 000 à 19 000 m3, soit 60 %d’économies pour les contribuables. À partir de début juin, lamunicipalité lance de nouveaux travaux pour relier le canalGaillard à la Grande Gargouille comme c’était historiquementle cas dans les desseins de Vauban. C’est lui qui alimenteraalors la ruelle principale de la vieille ville entre les mois demai et de septembre.

    Entre autres visites programmées pour les Journées du Dé-veloppement durable, celle de la microcentrale de Villard’Arène. Inaugurée en octobre 2010 au Plan de l’Alp, lastructure a nécessité la pose de près de 5 km de conduitedont 3 km dans la galerie et 1 800 m qui ont été enterrés.Le bâtiment et la prise d’eau ont été pensés pour s’intégrerparfaitement dans le paysage. La microcentrale produitjusqu’à 3 MW électricité, ce qui équivaut à la production de20 000 m² de panneaux photovoltaïques et à la consom-mation d'environ 3 300 habitants. La vente d’une partie desa production d’électricité a permis à la commune de dou-bler ses capacités d’investissement. Elle souhaite aujourd’huialler plus loin en générant de l’électricité avec de l’eau po-table avant qu’elle n’arrive au robinet.

    Le 8 avril, la commune de Val-des-Prés organisait une baladeguidée sous les étoiles avec extinction des feux à 21h30, pourl’exemple ! En coupant son éclairage public entre minuit et 5 heures du matin et en remplaçant les ampoules anciennesdu réseau, le village a réduit sa consommation de près de 60 000 kW en une année soit 3 000 € d’économies. L’idée afait son chemin. La majorité des communes du Briançonnaisdevraient bientôt équiper de LED un secteur de leur choix.

    Regrouper les besoins en chauffage de plusieurs bâtiments ety répondre grâce à une seule unité de production, tel est lebut d’un réseau de chaleur. C’est sur ce principe que la com-mune du Monêtier-les-Bains a réalisé une chaufferie bois de220 kW qui alimente un cabinet médical, des commerces etla salle du Dôme. À terme, un restaurant et les caisses desremontées mécaniques dépendront également de ce réseaude chaleur.

    La commune a fait remplacer ses ampoules de 150 W pardes ampoules de 70 W. La consommation est ainsi diviséepar deux. Une cuve de stockage de 60 m3 récupère l’eaude pluie qui tombe sur le toit de l’école, ce qui permetd’arroser les espaces verts sans consommer d’eau pota-ble. L’école est également équipée de panneaux solairesqui permettent de chauffer en partie le bâtiment et d’un« puits canadien » pour tempérer l’air entrant et ainsi mi-nimiser les déperditions de chaleur.

    Le Monêtier-les-Bains, La Salle-les-Alpes et Saint-Chaf-frey se sont regroupées en SIVM pour proposer un servicede transport en commun. En période d’affluence touris-tique, trois navettes nocturnes desservent la vallée de laGuisane jusqu’aux alentours de minuit. De son côté, lacommune a récemment fait l’acquisition d’un véhiculeélectrique.

    Dans la vallée de la Cerveyrette, l’affouage est largement pra-tiqué : 85 % de la population se chauffe grâce au bois de laforêt communale ! Par ailleurs, une horloge astronomique atout récemment été mise en place. Elle permet, à partir desdonnées de lieu, de date et d’heure, d’actionner l’éclairagepublic de manière plus efficace.

    Site classé, la Vallée de la Clarée est depuis l’été 2002 leterrain d’un projet d’écomobilité. En réponse à une sur fré-quentation du site, la commune, la CCB et le Conseil Général05 ont mis en place une navette obligatoire dans la haute-vallée en période estivale. Bilan : 15 000 passages de véhi-cules en moins et 60 tonnes d’émission de CO2 évités !

    Afin d’inciter les particuliers à construire performant, Mont-genèvre offre une bonification du COS (Coefficient d’occu-pation des sols) pour les constructions labellisées BBC (Bâti-ment Basse Consommation) ou HQE (Haute QualitéEnvironnementale). La station a également signé la « CharteNationale en faveur du développement durable dans les sta-tions de montagne » élaborée par l’ANMSM (AssociationNationale des Maires des Stations de Montagne), en par-tenariat avec l’ADEME (Agence De l’Environnement et dela Maîtrise de l’Énergie) et de Mountain Riders.

    Dossier Développement durable

    Une école verteà Saint-Chaffrey

    La Salle-les-Alpesréduit ses émissions de CO2

    Montgenèvre :objectif bâtiments passifs

    Cervièresexploite son bois

    Névachemoins de voitures dans la nature

    Monêtier-les-Bainset son réseau de chaleur

    Hydroélectricité en Haute-Romanche Briançon : halte au gaspillage

    Les nuits étoilées de Val-des-PrésPour mieux accueillir le public du Centre Montagne, lacommune a décidé d’installer pour l’hiver prochain unpoêle à granules au cœur de la salle d’exposition. En plusde cette nouvelle atmosphère chaleureuse, ce poêle per-mettra de réduire considérablement la consommation enchauffage électrique. L’éclairage extérieur du parking aégalement été ajusté grâce à un système de minuterie quigarantit un éclairage suivant les besoins, la fréquentationet les animations du Centre Montagne.

    Pas de petites économies à Villard Saint-Pancrace

  • CCB Info n°6 Mai 2011 • 15

    Vous souhaitez vous former en tra-vaillant ou travailler en vous for-mant ? L’alternance est faite pourvous ! Pour tout savoir sur cette autrevoie, la Mission Jeunes et le Pôle Em-ploi de Briançon, en partenariat avecla CCB, organisent mardi 24 mai leForum de l’Alternance. Les visiteurs,qu’ils soient employeurs, saisonniersou demandeurs d’emploi, trouve-ront sur place toutes les réponses àleurs questions auprès des conseil-lers et des organismes de formationdes Hautes-Alpes, mais aussi desBouches-du-Rhône et des Alpes deHaute-Provence. Des bus gratuitsau départ de Gap seront mis à dis-position. N’oubliez pas votre CV !

    Forum de l’Alternance, mardi 24 mai : Village Vacances CCEcheminot (à côté de la gare SNCF de Briançon) de 15h à 19h.Renseignements et réservations au 04 92 53 00 02 (de 8h30à 12h et de 13h30 à 17h)

    5e Forum de l’alternance

    En Bref…

    Près de 600 sollicitations en 2010 dont 400pour le seul territoire du Briançonnais… Lesstructures d’accompagnement des créateursd’entreprise des Hautes-Alpes ne peuvent plussuivre. Depuis la liquidation judiciaire de l’Ade-cohd en décembre dernier, la chambre de Com-merce et de l’Industrie, la Chambre de Métierset de l’Artisanat et la Plate-forme d’InitiativeGrand Briançonnais sont saturées par les solli-citations. La Communauté de Communes adonc décidé de lancer les Cafés Créations d’en-treprise. Ces petits-déjeuners de primo-accueilse tiennent à Briançon, 2 à 4 vendredis parmois, de 9h à 12h. L’animation sera assurée parles structures existantes avec pour triple ob-jectif d’optimiser l'information, de fédérer lesstructures et de rationaliser leur action.

    Cet été, le magazine de la Communauté deCommunes du Briançonnais vous insuffle unefoultitude d’idées pour profiter de la belle sai-son ! Découvrez des artistes locaux, revivezl’épopée du Tour de France dans le Briançon-nais, partez à l’assaut des forts ou grimpez surle plateau d‘Emparis le temps d’une randonnéefamiliale. Offrez-vous une balade bucolique auJardin alpin du Lautaret ou encore plongezdans les eaux-vives de nos vallées… Dès la mi-juin retrouvez Escapades dans les Offices detourisme, les mairies ou encore au siège de laCommunauté de Communes du Briançonnais.

    Escapades : itinéraires estivaux

    Le piégeage des campagnols terrestres est encours, pourtant la vigilance reste de mise. Afind‘impliquer les populations, la Communauté deCommunes lance une grande campagne inti-tulée Wanted « Le campagnol Terrestre, unfléau pour nos prairies ». Disponible auprès desmairies, ou directement glissé dans votre boiteà lettres, ce dépliant fournit toutes les infor-mations nécessaires pour identifier et localiserle rongeur sans le confondre avec d’autres ratsdes champs plus fréquentables. Attention : lalutte chimique est proscrite.Pas de récompense !

    Campagnols, l’affaire de tous

    Plus de chaînes, une meilleure qualité d’image et de son : le 5 juillet, la télé passe au tout numé-rique. Pour vous aidez dans cette transition, la Communauté de Communes du Briançonnais trouvedes solutions.

    Dans le Briançonnais, la majorité desfoyers passeront sans douleur au numé-rique. Certains foyers reçoivent déjà laTNT, d’autres devront relancer une re-cherche de chaînes. Pour ceux qui ne se-ront plus du tout couverts (zone d’ombre),si rien n’est fait, l’écran restera noir. C’estle cas de quartiers de Cervières, Névache,une partie de Plampinet et du col du Lau-taret. Afin d’assurer un passage en dou-ceur au 5 juillet, la Communauté de Com-munes du Briançonnais a pris des mesures.

    Émetteur relais en Haute Clarée L’État a décidé de ne pas numériser le relaisanalogique de Névache. Après étude, leconseil communautaire a choisi de finan-cer l’installation d’un relais TNT sur cettezone. Les habitants de Névache et de cer-tains quartiers de Plampinet recevront,grâce à cette antenne, la télé numérique.Ils ne pourront alors plus prétendre auxaides financières mises en place pours’équiper individuellement en parabole.

    Une aide commmunautaireSi vous voyez défiler, plusieurs fois parjour, sur votre poste de TV un bandeau in-diquant « Équipez-vous impérativementpour le passage à la télé tout numériqueavant le 5 Juillet. Infos au 0970 818 818*ou www.tousaunumerique.fr », vous êtesdirectement concerné. Pour couvrir toutou partie des dépenses d’équipement ilexiste plusieurs aides financières :- une aide de l’État d’un montant de250€ qui peut être accordée, sans condi-tion de ressources, aux foyers en rési-dences principales recevant aujourd’huiexclusivement 5 chaînes par une antennerâteau ou intérieure, - une aide du Conseil Général dont lemontant n’est pas encore fixé mais qui de-vrait osciller entre 40 et 100 €.

    En cas de dépassement, la Communauté deCommunes du Briançonnais complèteraces aides à hauteur de 100 €, en fonctiondu montant engagé pour s’équiper.

    ••••Attention !Les personnes pouvant bénéficier d’uneaide doivent garder leur ticket d’achatcar le remboursement se fera sur fac-ture. La période d’éligibilité de ces aidescourt au maximum jusqu’à 6 mois aprèsla date de passage au tout numérique. ••••

    En bref…

    Un passageen douceur…

    En bref…

    Vous avez des questions,Vous souhaitez en savoir plus sur les demandes de subvention…Êtes-vous en zone couverte ?

    Les Cafés Créations d’entreprise

    Assistance techniqueUne assistance technique est prévue pour ac-compagner les foyers vulnérables face auxchangements technologiques (personnes deplus de 70 ans et/ou souffrant d’un handicapsupérieur ou égal à 80 %). Elle consiste en uneintervention gratuite à domicile, sur rendez-vous, pour le branchement de l’adaptateur etle réglage des chaînes.

    14• CCB Info n°6 Mai 2011

  • AgendaMai

    13 mai 19h – Concert des élèves du CEAB Salle St Paul àVillard Saint-Pancrace

    14 et 15 mai Fête de la St Pancrace, messe, kermesse, bals,concours de boules… à Villard Saint-Pancrace

    Du 16 au 19 mai Les élèves de l’Atelier des Beaux-Arts exposentleurs œuvres. Entrée gratuite, Centre d’ArtContemporain, Place d’Armes à Briançon

    18 mai 18h30 - Soirée Cuivres par les élèves du CEAB.Accompagnement piano. Gratuit, Église de PuySaint-André

    19 mai18h30 - Soirée guitare par les élèves du CEAB.Gratuit, Église Puy Saint-André - 18h30 - Concertpar l'octuor de clarinette. Sous la direction deJean-Jacques Lefèvre. Gratuit, Salle Saint Paul Vil-lard Saint-Pancrace

    21 mai 20h30 - Printemps Théâtral « Barouf à la Mairie »d’Isabelle Rey, « La mère Procolp » d’après lapièce « l’Adoptée » de Joël Jouanneau, par laclasse d’Art Dramatique du CEAB. Payant, Théâtredu Briançonnais

    26 mai 20h30 - Chorale « A Croche Chœur » et Chorale «Aces » sous la direction de Kevin Oss. Gratuit,Église Sainte-Catherine Briançon

    27 mai20h30 - Film « Gardiens, Gardiennes » (de re-fuges), au Centre Montagne à Villard Saint-Pan-crace

    28 mai 18h - Passeport pour le Jazz par le CEAB. Gratuit,Place Centrale Briançon - 20h30 - PrintempsThéâtral « West Side Story » de Léonard Bern-stein par la classe d’Art Dramatique du CEAB.Payant, Théâtre du Briançonnais - 20h30 - BalFolk par l’association Maternité sans Frontières,Salle Saint Paul à Villard Saint-Pancrace

    29 mai15h - Printemps Théâtral « West Side Story » deLéonard Bernstein par la classe d’Art Dramatiquedu CEAB. Payant, Théâtre du Briançonnais

    31 mai19h - Théâtre Forum Ados « Racket » par laclasse d’Art Dramatique du CEAB. Gratuit, Salle Al-bert Roussel CEAB

    Juin3 juin20h30 - Les plateaux de la Danse « Atelier dedanse » par les élèves du CEAB. Payant, Théâtredu Briançonnais

    4 juinLa soupe aux herbes sauvages, au village des Al-berts

    Les 4 et 5 juin• Toute la journée - Rendez-vous aux jardins2011 autour du thème « Le Jardin Nourricier »..Gratuit, Service du Patrimoine à Briançon (Ren-seignements au Service du Patrimoine)• 9h - Exposition régionale d’élevage Bergers desPyrénées, Montagnes des Pyrénées et BergersCatalans Névache, à Névache

    5 juinToute la journée - Fête de la Saint-Claude, à Val-des-Prés - Tournoi Européen de Judo. Poussins,Benjamins, Minimes, à Montgenèvre

    7 juin 18h30 - Récital de guitare par les élèves du CEAB.Gratuit, Salle Saint Paul Villard Saint-Pancrace

    9 juin18h30 - Soirée violoncelle par les élèves de laclasse de Fernando Lima du CEAB. Gratuit, ÉgliseVillard Saint-Pancrace

    10 et 11 juin20h30 - Les plateaux de la Danse « Le Lac descygnes » par les élèves du CEAB. Payant, Théâtredu Briançonnais - Fête du Conte, Salle Saint Paulà Villard Saint-Pancrace

    11 juin Trophée de la Meije, à la Grave

    14 juin19h30 - Concert des étudiants Brésiliens. Ac-compagnement piano Mmes Foucher et Hôtelier,M. Lestchiner du CEAB. Gratuit, Théâtre du Brian-çonnais

    15 juin• 12h - Audition de piano par les élèves du CEAB.Gratuit, Place du village de Villar d’Arène• 9h à 22h - La journée des cuivres sous la Direc-tion d’Olivier Brisville du CEAB. Payant, Salle duDôme Le Monêtier les-Bains• 19h - Soirée clarinettes, accompagnement pianoClaire Foucher par les élèves du CEAB. Gratuit, Mu-sée d’Art Sacré Le Monêtier-les-Bains

    18 juin• 10h à 14h - Journée portes ouvertes au CEAB.Gratuit, Salle Albert Roussel à Briançon• 18h - Passeport pour le Jazz par le CEAB. Gra-tuit, place du Village Villar d’Arène

    19 juin• 12h à 19h - Fête musicale de la MJC, Briançon• 18h - Concert Briançonnais sous la direction deJean-Christophe Keck au Vieux Colombier, Brian-çon

    18 et 19 juin10h30 - Fest’Eaux Vives rassemblement des mé-tiers de l'eau vive, Parc des Colombiers à Chante-merle

    21 juin• Toute la journée - Fête de la Musique danstoute la ville de BriançonToute la journée – « Si on chantait Fête de la Mu-sique » par le CEAB , Parc de la Schappe• 18h - Soirée piano par les élèves du CEAB. Gra-tuit, Salle Albert Roussel CEAB

    22 juinLes petits fêtent la musique par les élèves duCEAB. Gratuit, Le Serre d’Aigle à Saint-Chaffrey

    25 juin10ème Nuit des Refuges, Villar d’Arène et La Grave 21h30 - Son & Lumière « Vauban ou l’Art dessièges » par le quadrille du Tabuc. Tarif : 6,00 €,à La Rotonde Le Monêtier-les-Bains

    Week-end du 25 et 26 juin La Grave’y cimes à La Grave

    26 juin • "Fête de la Saint Jean" au hameau du Pied duCol à Villar d'Arène• 20h30 - Concert de l’orchestre symphonique duCEAB et Opus 04/05 sous la Direction de Jean-Jacques Flament. Gratuit, Église Sainte-CatherineBriançon• Rassemblement de chorales à Val-des-Prés

    28 juin10h à 17h - Passage du camion d’information « Tous au numérique », devant la mairie

    Juillet2 juillet• Concert de jazz, Salle Saint Paul à Villar d’Arène• Passage de la Marmotte, La Grave et Villard’Arène

    2 et 3 juillet• Serre Chevalier Sky Race Chemin du Roy.Course à pied en montagne dont une en nocturnele 2 juillet. Le Monêtier-les-Bains• La Festa Patronale di Clavière.Procession, musique, marché. Montgenèvre

    5 juillet20h30 - Film « Le Voyageur vertical » de BernardBoyer. Salle des Fêtes de La Grave

    8 juilletConcert Musiques des Balkans par Hora din Lume,à Val-des-Prés

    9 au 17 juillet« Violoncelles en folie »

    10 juilletCyclosportive Serre Che. Luc ALPHAND. Chante-merle

    11 juilletL’étape du Tour Mondovélo Modane-Galibier-Lau-taret-Huez

    11 au 15 juilletSemaine de la Biodiversité. Thématique sur laforêt. Montgenèvre

    Du 12 juillet au 16 juilletStage Cirque avec "Les Boulons en papillon" &"Les Enseignes de Villar d'Arène". Pré inscriptionobligatoire. A Villar d'Arène

    13 juilletFête Nationale• Feu d’artifice et bal. Montgenèvre • Bal gratuit à Villar d’Arène par l’association« Que du Bonheur »

    14 juillet• Golf Cup. Montgenèvre• Concours de pétanque organisé par « Que duBonheur », à Villar d’Arène

    15 au 17 juilletEntre Ciel et Terre.Concerts dans les chapelles de La Salle-Les-Alpes

    16 juillet • Hommage à Edith Piaf, à Val-des-Prés• Concert de violons & cœur d’hommes organisépar « Le Porche des Veilleurs ». Gratuit. Église deLa Grave

    16 et 17 juillet 13ème Sky Race New Balance, Névache2 parcours : Trail Tour du Thabor (42 km / 300m +) Chemin de Ronde (25km / 950m+)

    17 juillet Villar d’Arène en fête.« La piste aux étoiles ». Jeux et traditions sur laplace du village avec spectacle, cirque "Les Bou-lons en Papillon", Fesmijeux, ânes, maquillage,vide-grenier, pétanque. Villar d’Arène

    19 juillet Circuit des grands cols du Briançonnais pour les100 ans du Tour de France au Galibier, Service duPatrimoine à Briançon

    20 juilletPassage du Tour de France 2011. Arrivée del’étape à Pinerolo (Italie)

    21 juilletTour de France. Arrivée étape Pinerolo-Galibier-Serre Chevalier. Le Monêtier-les-Bains

    25 au 31 juillet« Fours en Fête » à Villard Saint-Pancrace