of 36 /36
NATURELLEMENT DURABLE DOSSIER DE PRESSE 2012

Naturellement durable

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le développement durable est au coeur de toutes les réflexions. Désormais aucun développement ne peut se faire sans intégrer la notion de respect de l’environnement et de durabilité.

Citation preview

Page 1: Naturellement durable

naturellement durable

dossier de presse 2012

Page 2: Naturellement durable
Page 3: Naturellement durable

Communiqué de presse

Le doubsPremier département vert

préserverLe Doubs véritable conservatoire d’écosystèmes

TransmeTTrePatrimoine rural et savoir-faire plus vivants que jamais

bougerLoisirs nature, une question de culture

TransporTerLes déplacements alternatifs

goûTerA la table d’une mosaïque de terroirs

aCCueiLLirDes hébergements écolo à suivre...

Le doubs en bref

page 04

page 05

page 08

page 14

page 17

page 20

page 22

page 29

page 34

Sommaire

Page 4: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Communiquéde presse

Bouger

Le département du Doubs est particulièrement

concerné par la notion de développement durable

car il jouit d’un patrimoine naturel exceptionnel qu’il

entend préserver. Des équipements pérennes pour la

pratique de loisirs doux sont aménagés ou en passe de

l’être, tels que l’Eurovélo 6, la Voie verte autour du lac

Saint-Point, les chemins du train…

Préserver

Premier département vert, le Doubs est une

véritable réserve naturelle. Ici la nature est aimée,

préservée, valorisée. A la diversité des milieux

naturels (tourbières, forêts, prairies…), répond une

grande diversité floristique et faunistique. Botaniste,

photographe… sont comblés : milan, buse, gélinotte,

grand tétras, lynx boréal, orchidée, ombellifère,

gentiane, trolle d’Europe peuplent toujours le Doubs.

Aussi superbes soient-ils, ces paysages préservés se

transforment en véritables terrains de jeux pour les

sportifs avec au palmarès des loisirs la randonnée,

mais aussi le cyclo ou le VTT sur des itinéraires dédiés.

Goûter

Destination gourmande, le Doubs comble les

épicuriens en quête de vrais produits. Jubilatoire, la

cuisine ressemble à la terre. Gâté par la nature, le

département est riche d’une mosaïque de terroirs

concourant à créer une gastronomie colorée.

Fromages de haute lignée, salaisons haut de gamme…

répondent à des cahiers des charges stricts d’AOC et

d’IGP, synonymes de qualité et de traçabilité.

Transmettre

La minutie horlogère, spécialité du Doubs, se retrouve

également dans le soin que les Doubiens apportent

dans la transmission des informations, essentielles

à la nouvelle génération pour préserver les acquis

planétaires. Au travers de sites tels que le musée

des Maisons comtoises à Nancray, le Muséum de

Besançon, ou les stages proposés, les savoirs et le

respect de la nature sont préservés.

Transporter

Le département agit également en matière de

déplacement avec la mise en place de transports doux

et moins polluants.

Accueillir

Indissociable de la découverte d’un territoire, l’accueil

est l’étincelle qui donnera envie de revenir. Il est

encore plus délectable lorsqu’il s’effectue dans des

hébergements où des actions environnementales ont

été mises en place. Energies nouvelles, haute qualité

environnementale, piscine naturelle, les initiatives ne

manquent pas et sont amenées à se généraliser.

Le développement durable est au cœur de toutes les réflexions.

désormais aucun développement ne peut se faire sans intégrer la

notion de respect de l’environnement et de durabilité.

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 4

Page 5: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 5

Le DoubsPremier département vert

Page 6: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le Doubs ne manque pas de reliefAvec une altitude qui varie entre 300 et 1 463 mètres,

le Doubs décline vallées profondes comme sommets

panoramiques. Dans sa partie basse, le Doubs paresse

dans un paysage reposant. Le décor s’anime avec le

premier plateau, lardé des gorges encaissées de la Loue,

du Lison, du Cusancin ou encore du Dessoubre. Au

niveau du second plateau, le relief marque une pause.

Puis, magistrales, les crêtes du Doubs s’offrent en balcon

sur la Suisse et la chaîne des Alpes.

Forêts hospitalières et récréativesLe Doubs compte deux des plus belles forêts de France.

En plaine, la forêt de Chaux, 2 000 hectares, alimentait

jadis la manufacture du sel, la Saline royale d’Arc-et-

Senans. A Levier, sur les plateaux, la forêt de la Joux,

plus grande sapinière d’Europe, jadis propriété royale,

est célébrée par la Route des sapins sur cinquante

kilomètres. Cette route buissonnière équipée

pour la détente contribue par ses aménagements

à faire découvrir l’importance tant écologique

qu’économique de la forêt.

avec 44 % de son territoire couvert de forêts, ses vastes prairies, ses montagnes arrondies et ses vallées

encaissées, le doubs n’a pas volé son titre de premier département vert de france.

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 6

Page 7: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Les pâturages, casse-croûte de la vache montbéliardePartout des océans de pâturages font le bonheur de

la vache montbéliarde et du cheval comtois. La reine

des prés puise toute la diversité de son lait dans la

richesse macrobiotique de l’herbe (plus de 400 espèces

différentes recensées parmi lesquelles 56 sont classées

« aromatiques »). Le cheval comtois, hercule blond à la

robe alezane et première race de trait de l’Hexagone,

apprécie également la riche flore des pâturages. Il est à

nouveau utilisé dans quelques exploitations forestières

pour débarder le bois. Il est également attelé pour des

balades touristiques en malle poste ou chariot western.

L’eau coule de sourceDans le département du Doubs, l’eau coule partout. La

rivière, qui donne son nom au département, se donne en

spectacle sur près de 300 km. L’indolence du lac Saint-

Point, troisième lac naturel de France, tranche avec le

bondissant saut du Doubs à Villers-le-Lac (27 m), Grand

site national, et ses enfants tels que la Loue, résurgence

du Doubs, qui se taille un passage au travers de gorges

impressionnantes.

Des villes à la campagnePeuplé de 520 133 habitants, le Doubs cultive un savant

équilibre entre ville et campagne. Besançon, avec plus de

120 000 habitants, bénéficie du label de première ville

verte de France pour son nombre de parcs et d’espaces

boisés.

Au Nord, Montbéliard, berceau de l’Aventure Peugeot,

cultive aussi ses jardins, comme le parc du Près-la-

Rose aménagé sur une ancienne friche industrielle,

et fut récompensée par le Grand Prix européen du

fleurissement.

Quant à Pontarlier, dans le Haut-Doubs, c’est une ville

à la montagne (800 m), jouxtant un environnement

forestier de 5 000 hectares.

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 7

Page 8: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

PréserverLe Doubs véritable conservatoired’écosystèmes

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 8

Page 9: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le doubs, terre sauvage mais accueillante, avec des paysages évoquant tantôt le Canada, l’irlande ou la

scandinavie, le département cultive ce bel équilibre entre préservation d’une nature riche et singulière et

promotion de la découverte de ses trésors environnementaux. avec un parc naturel régional, deux réserves et

des zones de protection, la faune et la flore trouvent dans le doubs un territoire d’accueil leur permettant de

croître et de vivre en toute quiétude.

Des zones protégéesRéserve naturelle de Remoray offrant le gîte au peuple

migrateur et à des plantes rares, servant de couvert à des

papillons multicolores, protégeant les amours du lynx et

assurant la quiétude au grand tétras, le lac de Remoray

et sa forêt contigüe sont classés en Zone européenne de

protection spéciale. Les 400 hectares d’espace protégé

abritent une tourbière, une forêt et un lac dont les

origines remontent à l’ère glaciaire. Depuis 1984, la

Maison de la réserve de Labergement-Sainte-Marie veille

sur cet espace. Construite selon les normes HQE® (haute

qualité environnementale), elle est habillée de bois,

utilise les eaux pluviales pour ses sanitaires, des granulés

de bois couplés à des panneaux photovoltaïques pour le

chauffage…

Aussi pédagogique que ludique, la Maison de la réserve

organise des sorties découverte sur le terrain et permet

de tout savoir sur la faune et la flore du Haut-Doubs.

Outre les collections permanentes, des expositions

temporaires et des conférences sont régulièrement

organisées.

03 81 69 35 99 - www.maisondelareserve.fr

vallée du Drugeon : natura 2000Depuis l’été 2009, le public peut apprécier la richesse

naturelle de la vallée du Drugeon en accédant au

belvédère du marais du Varot et du lac de Bouverans et

à l’observatoire ornithologique récemment aménagés.

Ce dernier réalisé en bois non traité et accessible aux

personnes à mobilité réduite, permet d’observer les

oiseaux d’eau (grèbe huppé, foulque macroule…) et les

oiseaux migrateurs (filigule milouin, sarcelle d’hiver…)

sans perturber le milieu.

Parallèlement un nouveau ponton permet de découvrir

les tourbières de Frasne. La vallée du Drugeon est classée

Natura 2000, réserve naturelle régionale, et inscrite

sur la liste des plus belles zones humides de la planète.

Les milieux juxtaposés en mosaïque se complètent,

de la pelouse sèche au marais alcalin en passant par la

tourbière.

Les tourbières, authentiques reliques de la dernière

glaciation (- 10 000 ans), constituent l’ultime refuge

des plantes carnivores, de la fourmi de l’Oural et de

la bécassine des marais. On recense dans la vallée du

Drugeon une flore rare (49 espèces protégées) et une

faune remarquable pour la France (142 vertébrés et 9

invertébrés).

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 9

Page 10: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Les oiseaux, en particulier, profitent de la diversité des

habitats naturels pour y nicher ou réaliser une halte

migratoire.

Depuis 1999, le site est une Zone de protection spéciale

(ZPS) pour les oiseaux. La restauration du Drugeon a

débuté en 1997, grâce au programme LIFE et se poursuit

encore actuellement. Le bassin est devenu site Ramsar

en 2003 (Convention relative aux zones humides

d’importance internationale), lui conférant une fonction

écologique fondamentale.

03 81 49 88 84 - www.val-drugeon.org

vallée de la savoureuse : nouvelle réserve classéeAu milieu d’une zone urbaine dense, à la périphérie

de Montbéliard, 42 hectares de prairies, marais et bois

composent la belle vallée de la Savoureuse. Elle a été

classée en 2008 réserve naturelle régionale. Observatoire,

panneaux pédagogiques et visites guidées permettent

d’observer quelque 255 espèces de plantes et 90

champignons.

Parc naturel régional du Haut-JuraCe vaste espace de 178 000 hectares s’étire sur les

départements du Doubs, du Jura et de l’Ain et comprend

122 communes. Il témoigne du façonnage provoqué

par la géologie, le climat et les hommes. Le Parc naturel

régional est riche d’une mosaïque de milieux naturels

de grand intérêt tant sur le plan de la faune que de la

flore : forêts de montagne, prairies d’altitude, pré-bois,

tourbières, vallées encaissées. C’est pour préserver, gérer

et mettre en valeur ces patrimoines naturel, culturel et

socio-économique que le Parc naturel régional du Haut-

Jura a été créé il y a plus de 25 ans. Il multiplie depuis

ses actions en faveur de la préservation des savoir-faire

et la mise en place de produits touristiques (circuits

thématiques, randonnées…).

03 84 34 12 30 - www.parc-haut-jura.fr

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 10

Page 11: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

besançon, l’écologiqueReconnues « collectivités pilotes » au niveau européen

en matière de gestion de l’énergie, la ville de Besançon

a obtenu le label Cit’ergie (Européan energy award) et

l’agglomération du Grand Besançon le label Cap Cit’ergie.

Ainsi, les deux collectivités ont élaboré un Agenda 21 et

une Charte de l’environnement. Parmi les mesures déjà

réalisées, on peut citer par exemple le développement

des énergies renouvelables à travers un plan bois-

énergie, solaire et photovoltaïque.

Des plans de déplacement comprenant notamment

le renouvellement de la flotte par des véhicules moins

polluants (GPL, GNV et électriques), la création du réseau

Vélocité et Autocité, la location partagée de véhicules,

ont été mis en place. Le Grand Besançon a également

lancé la réalisation d’une ligne de tramway de 14,5 km

pour desservir l’agglomération urbaine. Pour préserver

les ressources naturelles, Besançon encourage les circuits

courts et, depuis 2006, a développé un concept de

marque pour son eau potable en lui donnant le nom de

la Bisontine (du nom de ses habitantes) et en insistant

particulièrement sur sa qualité, son prix et son intérêt

écologique. Besançon a été également une ville pionnière

de l’opération «Abeille sentinelle de l’environnement» qui

consiste à installer des ruches en pleine ville.

Mairie de Besançon : 03 81 61 50 88

www.besancon.fr

montbéliard, échappée verteVu de ballon ou d’avion, le Pays de Montbéliard dévoile sa

verte campagne avec ses prés et ses champs aux portes

de la cité des Princes de Wurtemberg. Depuis juin 2010,

l’Office de tourisme propose en location une vingtaine

de vélos qui permettent d’emprunter l’itinéraire de

l’Eurovélo6 le long des rives du Doubs ou la Coulée verte,

reliant Montbéliard à Belfort, adaptée aux piétons, vélos

et rollers.

En collaboration avec la société Colibrius, des tricycles

sont également disponibles pour les personnes

handicapées.

OT du Pays de Montbéliard – 03 81 94 45 60

www.ot-pays-de-montbeliard.fr

métabief, station respectueuseLa station de Métabief fait partie des signataires de la

Charte nationale en faveur du développement durable

dans les stations de montagne.

Les premières réalisations à Métabief ont concerné

l’ouverture d’un cinéma utilisant des pompes à chaleur

pour le chauffage du bâtiment, la récupération de l’eau

du toit et l’aménagement du parking en ayant recours

au principe de bassin d’orage avec infiltration d’eau.

Métabief prépare un enneigement artificiel avec de l’eau

pompée en surface dans les rivières et non dans la nappe

phréatique.

Mairie de Métabief : 03 81 49 13 22 - www.metabief.fr

Les viLLes Du Doubs ont L’esPrit vert

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 11

Page 12: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

page 9

La réserve naturelle régionale des tourbières de FrasneDepuis l’été 2008, un nouvel aménagement du sentier d’interprétation des tourbières de Frasne permet au public

d’évoluer en toute sécurité dans une ambiance rappelant tour à tour la toundra et la taïga, tout en préservant les

milieux. Des tables d’interprétation jalonnent l’itinéraire et le parcours est adapté aux personnes handicapées. Les

tourbières représentent 3 % des terres émergées de la planète et, à elles seules, elles stockent 20 à 30 % du carbone.

Leur conservation est donc primordiale.

03 81 49 88 84 - www.frasne.net/tourbieres

marais de saôneAux portes de Besançon, sur le premier plateau jurassien,

les 800 hectares du marais de Saône constituent une

zone humide protégée. Particulièrement intéressant

pour la biodiversité qu’il abrite, le site apparaît comme

un espace naturel sensible du Doubs. Pour sensibiliser le

public, des visites guidées sont organisées de fin février

à mi-novembre. Elles permettent de découvrir le milieu

naturel à travers les circulations de l’eau, la flore, les

oiseaux et les mammifères qui le peuplent, les modes

de gestion durable ainsi que l’évolution du paysage

au fil du temps et les anciens usages. Des sentiers

d’interprétation seront aménagés prochainement avec

mise à disposition d’un guide pédagogique pour des

balades individuelles.

03 81 55 48 75

Des iDées De visites

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 12

Page 13: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

page 9

Le muséum de besançonDans la Citadelle, élément majeur des fortifications

Vauban de Besançon classées au Patrimoine mondial

de l’Unesco, est installé le Muséum avec ses collections

naturalisées et vivantes, notamment des espèces

en voie de disparition. Les animaux sont installés au

sein d’espaces spécifiques (aquarium écologique,

insectarium, noctarium et jardin zoologique). Membre

de l’EAZA (Association européenne des zoos et des

aquariums), le muséum a vocation à transmettre le

savoir sur les animaux du monde et à participer à la

préservation d’espèces menacées ou en voie d’extinction.

Parmi les espèces protégées présentes : le lion d’Asie,

les wallabies des rochers mais également des grands

hapalémurs (lémurien de Madagascar considéré comme

l’un des 5 primates les plus menacés au monde), des

propithèques couronnés, des Makis varis à ceinture

blanche…

Des cerfs et des sangliers menacés se sont installés

au jardin zoologique : le cerf Alfred (Cervus alfredi)

et le sanglier des Visayas (Sus cebifrons). Ces espèces

endémiques des Philippines sont inscrites sur la liste

rouge de l’Union internationale pour la conservation de

la nature (UICN). Au cours de l’année 2011, le Muséum

a accueilli un gibbon agile qui sera très prochainement

rejoint par une femelle pour former en France, l’unique

couple de cette espèce asiatique menacée d’extinction.

Au sein de l’aquarium, une ferme aquacole accueille un

élevage d’aprons du Rhône, espèce menacée en France.

Dans le cadre de l’opération « Amphibian alarm », le

Muséum accueille également au sein de l’Aquarium

diverses espèces de dendrobates et rainettes exotiques

afin de les préserver du chytrid fungus (champignon

décimant à une vitesse incroyable de nombreuses

populations à l’échelle mondiale), mais également de la

destruction de leur habitat naturel.

03 81 87 83 33 - www.citadelle.com

1.2.3 nature, les rendez-vous de montbéliardExpositions, conférences, visites, sorties, animations

autour de l’environnement : eau, déchets, faune,

flore, agriculture, pollution, économie, air, énergie,

équipement, droit, société, nature, risque, déplacements,

assainissement, paysage, urbanisme, écologie,

écosystème, habitat…

Partez à la découverte des champignons et orchidées

sauvages, écoutez la musique potagère acoustique et

participative, rêvez lors des balades contées, observez

les oiseaux migrateurs qui traversent notre territoire…

Tout au long de l’année l’agence de l’environnement

accompagne le public vers la découverte et le respect de

son environnement. La participation à l’ensemble des

évènements est gratuite.

03 81 31 87 40 - www.agglo-montbeliard.fr

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 13

Page 14: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

transmettrePatrimoine rural et savoir-faire plus vivants que jamais

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 14

Page 15: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le musée des maisons comtoises à nancrayMontrer la diversité de l’habitat rural, tel était le projet

de l’abbé Jean Garneret, ethnographe, conservateur et

dessinateur de talent, à l’origine du musée de plein air

des Maisons comtoises, en 1988. Vingt-neuf édifices

datant des XVIIe au XIXe siècles ouvrent leurs portes. Il ne

s’agit pas de pâles copies ou d’habitations construites

à l’identique, mais bien de demeures aussi originales

que canoniques transplantées pierre par pierre. Chaque

maison est un concentré d’architecture, d’histoire et

d’économie rurale. Ferme à tuyé, grenier à blé, chapelle,

fruitière à comté… ces bâtiments racontent tous une

tranche de vie de leurs habitants.

Conservatoire de l’habitat comtois, le musée des

Maisons comtoises s’affiche également comme

laboratoire écologique. Ainsi, le musée a ouvert en

2008 une plateforme de démonstration des différentes

techniques de compostage complétée par des panneaux

pédagogiques. En 2009, il renforce son action avec

la construction de toilettes sèches à compost qui

permettent de recycler les déjections en humus et

de réduire la consommation en eau, la récupération

des eaux pluviales et l’installation de pompes dans

les citernes existantes. L’eau ainsi récoltée sert pour

l’arrosage des jardins, les animaux et l’entretien du site.

En 2009, une nouvelle maison a complété la collection

déjà significative d’habitations rurales comtoises du

musée : la ferme des Bouchoux en provenance d’un petit

village du Haut-Jura.

La visite des maisons se fait désormais à l’éclairage de la

lumière naturelle ou de LED. Le musée s’est également

engagé dans la préservation de l’écosystème du site.

Ainsi, des jardins à thème ont été aménagés avec des

plantes cultivées selon les principes de l’agriculture

biologique. Jardin des légumes oubliés, jardin des fleurs

comestibles, jardin des plantes textiles et tinctoriales,

potager de montagne… Parallèlement, il expérimente

le système BRF (bois raméal fragmenté) pour limiter

l’évaporation de l’eau et la prolifération des mauvaises

herbes. Des animaux de la ferme, rares ou en voie

de disparition, peuplent également les 15 hectares

du musée : moutons d’Ouessant, vaches Highlands,

installation de nichoirs…

Enfin, le musée propose dans sa cafétéria-boutique des

produits issus de l’agriculture biologique de producteurs

comtois.

Le musée organise régulièrement des ateliers pratiques :

- Création de plessis et de haies vivantes

- Astuces du jardinage bio

- Cuisiner avec les plantes sauvages

- Cuisine au four à pain

- Conservation à l’ancienne

03 81 55 29 77 - www.maisons-comtoises.org

Conservatoire de l’habitat rural comtois, le musée de plein air des maisons comtoises de nancray est également

un lieu de préservation des plantes oubliées et des animaux de la ferme rares ou en voie de disparition. gens de

pays, agriculteurs, professionnels de l’environnement sensibilisent le grand public à la sauvegarde et à l’impact

des paysages sur la vie des hommes, la culture et les traditions.

animaTions 2012

6 mai : Troc aux plantes

11 au 19 mai : semaine du miel

21 juin : fête de la musique

15 et 16 septembre : Journées du

patrimoine

7 octobre : sorcières !

4 novembre : a boire !

8 et 9 décembre : en attendant noël…

stages enfants :

du 9 au 13 juillet : au temps de Zélie

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 15

Page 16: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

bienvenue à la fermeDerrière ces produits, il y a des hommes passionnés,

les éleveurs qui aiment parler de leur métier dans le

réseau « Bienvenue à la ferme ». Environ 80 exploitations

agricoles du Doubs, gîtes ruraux ou fermes auberges

accueillent pour le goûter, ou encore des fermes

découvertes invitent également à la rencontre avec un

agriculteur producteur de lait à comté ou un engraisseur

de porcs pour la fabrication des saucisses de Morteau et

de Montbéliard.

03 81 65 52 52 - www.bienvenue-a-la-ferme.com/doubs

Gens de paysDécouverte, sorties nature, visites de scieries,

fromageries, exploitations agricoles, fermes d’alpages,

parcours découverte en forêt… sont autant de balades

proposées par les animateurs Gens de pays. Fins

connaisseurs du territoire, de son histoire, de ses

paysages, de ses traditions, ils guident dans la découverte

du Doubs, sa géologie, son patrimoine architectural,

ses contes et légendes… Contacter les Offices de

tourisme pour connaître les Gens de pays par secteur

géographique.

CPie du Haut-DoubsLe Centre permanent d’initiation à l’environnement

(CPIE) du Haut-Doubs, installé dans l’ancien presbytère

de la Rivière-Drugeon dans le Haut-Doubs, à 850

mètres d’altitude, est un centre de ressources dédié à

l’environnement et au développement durable. A ce

titre, il organise des découvertes du milieu naturel, des

balades sur des sites interprétés (tourbières de Frasne…),

des visites de lieux liés à l’environnement (station

d’épuration, déchetterie…).

Le CPIE sensibilise également le grand public au

jardinage et à ses pratiques dans le jardin de curé qui

jouxte la maison, aujourd’hui espace pédagogique.

Ouvert au public on y découvre au gré des saisons,

légumes, fleurs, plantes aromatiques, arbres et arbustes

fruitiers. Le bâtiment du CPIE a été réhabilité dans un

souci de respect de l’environnement et répond aux

normes HQE® (haute qualité environnementale) :

chaufferie aux granulés de bois, lampes basse

consommation, récupération de l’eau de pluie pour

les toilettes, isolation intérieure en laine de chanvre,

utilisation de bois et de peintures certifiées NF

Environnement.

03 81 49 82 99 - www.cpiehautdoubs.org

sentier des viesCe tout nouveau sentier permet de découvrir les

patrimoines paysagers, environnementaux et

architecturaux sur les hauteurs de Mouthe. Un livret,

disponible à l’Office de tourisme du Val de Mouthe,

explique le fonctionnement du paysage des combes,

l’influence de l’homme et de ses activités sur le paysage

grâce à des points d’arrêts thématiques jalonnant le

sentier qui traverse les villages de Rondefontaine, Les

Pontets, Reculfoz et Le Crouzet.

OT Mouthe : 03 81 69 22 78

www.otmouthe.com

Terroir et authenticité sont les maître mots d’une nouvelle forme de tourisme. accueil à la ferme, visite de

fromageries, découverte des alpages, suivez le guide.

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 16

Page 17: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

bouGerLoisirs nature, une question de culture

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 17

Page 18: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le Conseil général du Doubs a décidé l’aménagement

d’anciennes voies ferrées, de l’Eurovélo 6 et d’une Voie

verte pour favoriser les modes doux de déplacement :

vélo, roller, ski roues...

L’eurovélo 6

Sur 135 km d’itinéraire, le département propose de

flâner sur les chemins de halage spécialement aménagés

le long de la vallée du Doubs ou du canal du Rhône au

Rhin, entre Allenjoie et Saint-Vit. L’Eurovélo 6 (Nantes/

Budapest) permet de profiter en toute sécurité grâce à

l’aménagement de l’itinéraire en grande majorité en site

propre, du patrimoine naturel et culturel du Doubs.

0 381 212 999 - www.doubs.travel

Restauration, hôtels, gîtes d’étape, campings, chambres

d’hôtes, pauses techniques jalonnent l’Eurovélo 6. Ainsi à

Besançon, le Relais vélo et Roulélec proposent en location

VTT, VTC, vélo électrique, tandem, vélo couché et autres

ski-roues ou rollers. On peut également prendre un en-

cas. Colibrius à Montbéliard loue des tricycles pour les

handicapés mais aussi des colporteurs pour le transport

des enfants.

03 81 52 65 53 - www.lerelaisvelo.fr

03 81 50 66 73 - www.roulelec.fr

06 26 85 26 86 - www.colibrius.fr

La voie verte du lac saint-point

Réalisée d’ici 2013, la Voie verte fera le tour du lac

Saint-Point sur 21 km et reliera Pontarlier à la station de

Métabief.

La voie, s’inscrit dans un développement du tourisme

quatre saisons dans le Haut-Doubs dans le respect de

l’environnement.

03 81 69 31 21 - www.tourisme-metabief.com

département vert par excellence avec ses sapins séculaires, ses pâturages à perte de vue, ses nombreux lacs et

rivières, le doubs s’est également engagé dans la mise en place d’infrastructures de loisirs doux avec la création

d’itinéraires permettant de découvrir le département à randonnée, vTT, cyclotourisme, ski de fond, raquettes ...

Des équipements pour des loisirs doux

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 18

Page 19: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Juin 2012 : 8e Journée voie verte(lac saint-point)Une invitation à chausser ses baskets, ses rollers ou à enfourcher son vélo pour une promenade autour du lac Saint-Point (3e lac naturel de France). Exit les voitures !Animations autour du développement durable, musique, traversée du lac en bateau solaire, dégustation de produits régionaux…

OT Malbuisson : 03 81 69 31 21

www.lac-saint-point.com

Les anciennes voies ferrées

L’itinéraire Le Doubs chemin de la Loue remonte sur

13 km le cours de la rivière entre Ornans et Mouthier,

sur l’axe jadis emprunté par le chemin de fer. Le Chemin

du train (20 km) descend la vallée du Doubs, depuis

Pontarlier jusqu’à Gilley, au cœur de la folklorique

République du Saugeais. Il attire l’attention sur le travail

de l’eau et les caractéristiques du relief jurassien.

Le sens de la marche

De montagnes belvédères en gorges profondes, de forêts

mystérieuses en riantes vallées, la beauté des sites est à

elle seule un but de balade à déguster sans modération.

On peut aussi apprécier les sentiers d’interprétation. Plus

d’une trentaine de circuits invite à lire le paysage ou à

découvrir le milieu (sentier montagnard de Métabief, du

Larmont à Pontarlier, du lac Saint-Point) ou à s’informer

sur les particularités géologiques (sentier karstique de

Merey-sous-Montrond), forestières (sentiers des sapins

à la Joux ou au Russey), agricoles (chemin du berger à

Vaux-et-Chantegrue). En hiver, le Doubs opère sa mue

hivernale et dévoile de nouvelles étendues propices à la

glisse. A skis de fond, à raquettes ou à skis de descente,

les paysages dévoilent leur beauté naturelle.

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 19

Page 20: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

transPorterLes déplacements alternatifs

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 20

Page 21: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le Coni’fer, un train pas comme les autresLes panaches de fumée s’étiolent dans l’azur du ciel et

transportent les visiteurs à une autre époque. Le train

touristique Pontarlier/Vallorbe va bientôt partir. On le

surnomme le Coni’fer. A vapeur, il est une véritable pièce

de musée vivant, qui roulent entre 15 et 20 km/h. Sur

un parcours de 8 km, le train relie la gare des Hôpitaux-

Neufs au point d’arrêt de Fontaine-Ronde où quelques

surprises attendent les voyageurs. D’ici quelques années,

les bénévoles qui exploitent le Coni’fer, comptent bien

relier Pontarlier à la station de Métabief, et contribuer ainsi

à limiter la pollution émise par les voitures en acheminant

skieurs et promeneurs au pied des pistes.

03 81 49 10 10 - www.coni-fer.org

VéloCité et autoCité à besançonA Besançon, la ville travaille au développement d’un

réseau de pistes cyclables pour circuler en toute sécurité.

Privilégier les modes de transport doux est devenu le

maître mot. Pour protéger l’environnement, Besançon

met à disposition de ses visiteurs Vélocité, un nouveau

moyen de transport en commun. A disposition : un parc

de 200 vélos en libre-service et une station tous les 300

mètres. Depuis mars 2010, Besançon propose également

un service d’auto-partage similaire à celui de Vélocité.

Dix véhicules (7 citadines et 3 utilitaires) répartis sur sept

stations, sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur

7. Une fois abonné au service, on réserve par téléphone

ou internet une voiture. L’accès se fait grâce à une carte

permettant de déverrouiller les portières et de démarrer.

www.velocite.besancon.fr

www.autocite.besancon.fr

Croisières au saut du DoubsLes bassins et le saut du Doubs (27 m), Grand site

national, méritent d’être protégés, notamment grâce

à des bateaux moins polluants. A Villers-le-Lac, les

Vedettes panoramiques de Raymond Michel, par ailleurs

constructeur de bateaux, proposent une croisière sur le

Doubs respectueuse de l’environnement. Deux vedettes,

Vénus et Sauconna, sont équipées de propulsion hybride

électro-solaire, grâce à 7 m² de panneaux photovoltaïques.

Outre une réduction en CO² de 65 % en saison, le bruit

quasi nul permet aux croisiéristes de profiter pleinement

des 14 km de balade jusqu’au Saut du Doubs.

03 81 68 05 34 - www.vedettes-panoramiques.com

bateaux électriques sur le DoubsLe plaisir de naviguer à Besançon en toute sécurité. De juin

à septembre partez en balade et découvrez le plaisir de

conduire des bateaux électriques de 5 places (adultes) ou

7 places (adultes et enfants). Simples, très manœuvrables,

ils ne demandent aucune formation préalable. Au fil de

l’eau, prenez le temps d’admirer la boucle de Besançon et

les nombreux monuments qui la jalonnent. Vous passerez

deux écluses pour revenir au port du moulin Saint-Paul. En

famille ou entre amis, pour une promenade inoubliable.

Doubs plaisance : 03 81 81 75 35

Cyclomoteurs électriques de métabiefAu printemps 2012, la station de Métabief proposera

une nouvelle forme de mobilité touristique durable

avec le cyclo 100 % électrique tout terrain qui permettra

une découverte douce et sans effort des paysages

montagneux de Métabief, du mont d’Or et des lacs. Cette

nouvelle forme de déplacement écologique et originale

aura une autonomie de 40 km, une bonne raison de

profiter des magnifiques panoramas avec ce cyclo 100 %

recyclable.

SMIX : 03 81 43 20 00

pièces de musée vivantes, train avant-gardiste ou Vélocité, ils ont tous pour même objectif d’offrir des moyens

de transport doux, alternatifs à la voiture.

La Citadelle de Besançon met à disposition gratuitement

à l’intérieur du site des voitures électriques afin de

rejoindre sans effort les musées et le jardin zoologique.

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 21

Page 22: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Goûterà la table d’une mosaïque de terroirs

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 22

Page 23: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Des fromages de grande lignéeL’alimentation entièrement naturelle de la vache

montbéliarde, seule race autorisée pour la production

du lait utilisé pour la fabrication des comté, mont d’or

et morbier, fait figure d’exception en Europe. Chaque

vache bénéficie au minimum d’un hectare de prairie avec

près de 400 variétés d’herbes et de plantes sauvages,

garantissant un lait qui garde toute l’année le goût fleuri

de la nature et participe à la composition aromatique de

ces fromages d’exception.

Le comté

Fine fleur des fromages, le comté est une Appellation

d’origine contrôlée (AOC) depuis 1958, reconnue

AOP (protégée) par l’Europe. C’est pour garantir au

consommateur un produit authentique, que les

producteurs de lait, fromagers et affineurs sont

convenus de respecter des règles de production strictes,

notamment :

- la délimitation de la zone AOC pour des critères de

cohérence géographique et d’antériorité des pratiques ;

- la définition des pratiques du producteur de lait

limitant l’intensification, bannissant l’ensilage et

préservant la diversité floristique ;

- la définition des pratiques de l’affineur afin de fournir

un produit ayant bénéficié de soins personnalisés tout

au long du lent processus d’affinage ;

- l’interdiction de toute culture transgénique sur les

surfaces d’exploitation produisant du lait destiné à être

transformé en AOC Comté ;

- l’interdiction d’additifs et de colorants.

Un nouveau décret plafonne la productivité laitière,

l’alimentation en concentré, la fertilisation organique

sous contrôle, l’interdiction de l’automatisation de la

fabrication...

Depuis sa naissance le comté est élaboré artisanalement

dans plus de 190 fromageries de village, les « fruitières ».

C’est une tradition millénaire puisque la première

fruitière est née à Déservillers en 1273. C’est la rudesse

de l’hiver qui, dès le Moyen-âge, commanda aux

hommes de transformer le lait en fromage « de garde ».

Cette forme originale d’organisation villageoise née il y

a huit siècles, ces valeurs de solidarité, et les traditions

artisanales qui firent du comté ce grand fromage,

perdurent toujours.

CIGC : 03 84 37 23 51 - www.comte.com

Les routes du comté

Le visiteur peut emprunter les Routes du comté pour

découvrir ses secrets de fabrication en visitant les

exploitations agricoles, les nombreuses fruitières, les

caves d’affinages aménagées pour accueillir le public. Les

Routes du comté fêtent leurs 10 ans en 2012.

03 84 37 37 00 - www.lesroutesducomte.com

fort de saint-antoine

Il peut également aller à la rencontre des chefs de cave

au Fort de Saint-Antoine qui veillent sur 100 000 meules

de comté mûrissant lentement dans des galeries en

pierre. Depuis 1973, les caves d’affinage Marcel Petite

du Fort de Saint-Antoine affinent des comtés bio,

notamment ceux de Chapelle-des-Bois.

OT mont d’Or/2 lacs : 03 81 69 31 21

www.comte-petite.com

Le doubs pratique une agriculture extensive, essentiellement laitière, où l’on ne plaisante pas avec la nature

et les traditions, garantissant des produits naturels, sans colorants ni additifs chimiques. Jubilatoire, la

cuisine ressemble à la terre qui lui transmet ses fragrances. fromages de prestige, salaisons haut de gamme,

douceurs… producteurs indépendants et restaurants fournissent également des produits de qualité, bio et

goûteux !

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 23

Page 24: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le mont d’or

Autre AOC, le mont d’or tire son nom du point culminant

du Doubs (1 463 m). Les premières traces de ce divin

fromage remontent au XVIIIe siècle. A l’automne, lorsque

les vaches quittaient l’estive, leur production de lait était

moindre. Les fermiers ne pouvant plus fabriquer un

comté, décidèrent de faire un fromage plus petit. L’ AOC

oblige la fabrication, l’affinage et le conditionnement

du mont d’or sur l’aire géographique du Haut-Doubs, à

une altitude minimale de 700 mètres. Le lait provient

uniquement de vaches de race montbéliarde ou

simmental française et ne peut être chauffé qu’une seule

fois, au moment de l’emprésurage, à une température

maximale de 40°. Il faut 7 litres de lait pour fabriquer

un kilo de mont d’or. Après démoulage du caillé, il est

cerclé d’une sangle d’épicéa, avant d’être affiné sur des

planches d’épicéa (pour 3 semaines minimum) dans une

cave dont la température n’excède pas 15°. Retourné et

frotté à l’eau salée quotidiennement, il finit son affinage

dans une boîte en épicéa. Fromage saisonnier, le mont

d’or est fabriqué du 15 août au 15 mars et vendu de

septembre à mars.

03 84 37 37 57 - www.mont-dor.com

Le morbier

Tendre et moelleux, le morbier, autre fromage AOC, se

reconnaît à la raie de cendre végétale qui le traverse.

Ce fromage est né il y a plus de deux siècles. Tout

commence en 1795, lorsque les paysans isolés en hiver

dans leurs fermes, fabriquaient eux-mêmes un fromage

fermier. Ils faisaient cailler le lait du matin, le mettaient

en moule et le recouvraient de cendre prise au cul

du chaudron pour le protéger. Le soir, ils recouvraient

la première partie du fromage avec le lait caillé de la

deuxième traite. Aujourd’hui la célèbre raie noire est

tracée avec du charbon végétal.

Le morbier qui pèse de 7 à 10 kg est fabriqué

obligatoirement avec du lait cru provenant de vaches

de race montbéliarde ou pie rouge de l’Est qui se

nourrissent d’herbe à l’exclusion de toute forme

d’ensilage ou autres aliments fermentés. L’affinage du

morbier dure 45 jours minimum.

www.fromage-morbier.com

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 24

Page 25: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Des salaisons haut de gammeSaucisses de Morteau et de Montbéliard sont les stars

incontestées des salaisons du Haut-Doubs. On se

souviendra du 23 août 2010… il pourrait être élevé au

rang de fête nationale de la saucisse de Morteau ! Ce

jour-là, en plein Flambée de la Morteau, on annonçait la

tant attendue obtention de l’IGP européenne. L’effet est

simple : de Dublin à Varsovie, aucun charcutier, aucune

entreprise située en dehors de la Franche-Comté ne

peut fabriquer une saucisse et l’appeler « saucisse de

Morteau ». Aussi croquante que craquante, la saucisse

de Morteau dévoile une robe lisse et ambrée. Elle est

fabriquée selon un procédé artisanal et un cahier

des charges strict, gage de qualité. Elle est produite à

une altitude supérieure à 600 mètres dans la région

de Morteau dans le Doubs, à partir de porcs comtois

engraissés traditionnellement. La saucisse est fumée

48 heures au moins à la sciure de bois de résineux et

genévrier dans un « tuyé », haute cheminée pyramidale

coiffant les fermes comtoises. La véritable saucisse de

Morteau se reconnaît à sa bague et à la cheville de bois

qui obture son extrémité.

03 81 54 71 70 - www.saucissedemorteau.com

Sa « cousine », la saucisse de Montbéliard a la silhouette

plus fine et affirme un goût prononcé de cumin. Elle a

également bénéficié d’une IGP en 2011.

Compagnons du boitchu :

03 81 35 24 22 / 03 81 37 20 31

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 25

Page 26: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Des fruits choyésLa vigne a repris ses droits

Depuis plus d’une dizaine d’années, la vigne a été

replantée sur les coteaux de la Loue, notamment à

Vuillafans, où elle fut décimée par le phylloxera, sous

la robe d’un Chardonnay estampillé « Vin de pays ». Un

cépage qui colonise également les collines des villages

du Moutherot ou de Buffard. A Liesle, tout près de la

Saline royale d’Arc-et-Senans, le jeune vigneron Etienne

Thiébaud, du domaine des Cavarodes, s’est lancé dans une

production biologique. Il utilise uniquement de la bouillie

bordelaise et du soufre dans ses vignes et les raisins,

cueillis à la main, ne subissent aucun traitement jusque

dans les cuves.

06 22 74 96 70

http://domainedescavarodes.com/

Comtoise damassine

Fiers héritiers d’une petite prune syrienne nommée

Damas qui leur a en outre transmis son nom, les habitants

de la commune de Vandoncourt ont toujours eu à cœur

de préserver leur patrimoine fruitier. Un cheval de bataille

historique qui a récemment décidé Pays de Montbéliard

Agglomération (PMA) à leur construire une Maison des

vergers, du paysage et de l’énergie — ou Damassine —

chargée de la préservation et de l’exploitation des vergers

locaux, inaugurée en octobre 2010. Au programme :

exposition didactique, documentaires, animations

pédagogiques, démonstrations, conférences, utilisation du

pressoir à pomme et de l’extracteur de miel.

Le bâtiment de la Damassine s’inscrit dans le respect de

l’environnement. L’ossature, la charpente et le bardage

sont en bois bénéficiant de l’écolabel FSC (Forest

Stewardship Council) certifiant que le produit a respecté

les procédures censées garantir la gestion durable

des espaces forestiers. Des bottes de paille, séchée et

compactée, ont pris place à l’intérieur et l’isolation des

murs est renforcée par la pose d’enduit de terre crue

projetée. Un système de récupération des eaux de

pluie, la pose de 27 m² de panneaux photovoltaïques,

d’une chaufferie à plaquettes bois… ont permis à la

Damassine de répondre aux normes HQE® (Haute qualité

environnementale). Une belle leçon de développement

durable édifiante et bucolique à découvrir en famille !

La Damassine : 03 81 37 57 23

Des producteurs bioDans le Doubs, plus d’une trentaine de producteurs et

transformateurs pratiquent l’agriculture bio. Ainsi par

exemple, les Jardins de cocagne à Chalezeule proposent à

la vente des paniers hebdomadaires de légumes, plants et

fruits de saison.

Les paniers de Laurence à Ornans, vente de paniers de légumes

bio avec plateau de charcuterie et de fromage pour bien

commencer les vacances. Les paniers sont disponibles du 15 juin

au 30 septembre et sont à retirer au marché comtois à Ornans.

Il est nécessaire de les réserver une semaine à l’avance auprès de

l’office de tourisme.

03 81 62 21 50 - http://www.valleedelaloue.com

Les vergers de Mautfaucon, exploitation en agriculture

biologique, sont spécialisés en variétés anciennes de pommes,

prunes, mirabelles et cerises. Ils proposent également en

cueillette libre de délicieuses fraises et framboises.

03 81 82 34 03 - [email protected]

La ferme de Brabant à Pelousey, exploitation laitière en

agriculture biologique, produit lait, viande et miel.

03 81 55 07 67 - lechene.benit.free.fr

La minoterie Dornier à Bians-les-Usiers, vend aux professionnels

des farines pour boulangeries et des aliments pour bétail, ainsi

que les Moulin de l’Arnaude à Liesle et Toussaint à Arc et Senans.

Les fruitières de Chapelle-des-Bois, La Longeville, la Chaux-de-

Gilley fabriquent du comté bio, dont certaines meules sont

affinées par les caves Marcel Petite au Fort de Saint-Antoine.

La Ferme du Rondeau à Lavans-Vuillafans, pratique le bio depuis

une quinzaine d’années et propose viande et charcuterie de

sanglier, de boeuf et de veau, produits laitiers, farines de blé,

seigle, épeautre…

03 81 59 25 84 - www.ferme-rondeau.fr.cc

Du producteur à l’assiette Désormais les producteurs, transformateurs et fournisseurs

agroalimentaires de Franche-Comté ont leur annuaire en

version papier ou électronique. L’objectif : inciter à acheter

des produits issus des éleveurs, maraîchers, agriculteurs,

fruitières… de la région.

http://annuaire.agencebio.org

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 26

Page 27: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

La Ferme des produits régionaux (Decreuse) à la Cluse-et-Mijoux

produit de la charcuterie bio (saucisses, jambon, terrines et

poitrines fumées). 03 81 69 55 00 - www.decreuse.com

Dans la Chèvrerie de l’Eldorado, Françoise Sandoz élève 50

chèvres et un petit troupeau de Herefords en agriculture

biologique, et produit fromage de chèvre et de vache.

03 81 44 45 93http://chevrerie-eldorado.pagesperso-orange.fr

La Batailleuse à Rochejean, ferme d’élevage biologique située à

1 000 mètres d’altitude (15 vaches laitières, 50 chèvres) produit

des fromages de chèvre et de vache, poules et poulets, lapins

et cochons. C’est également une ferme éducative qui propose

des séjours pour les groupes (classes de neige, verte, colonies

de vacances,…)

03 81 49 91 84 - www.claj-batailleuse.com

La Salamandre à Nans-sous-Sainte-Anne produit des escargots

gros-gris bio : parcelle exempte de pollution (zone Natura

2000), compléments alimentaires bio (calcium et céréales)…

06 66 83 20 20

La Tanière à Ornans produit et commercialise des produits bio :

savons, crèmes, compléments alimentaires et chocolat… au lait

de jument. 03 81 86 78 45http://lataniere.monwebpro.com

La brasserie Entre 2 mondes, installée à Mouthier dans la vallée

de la Loue, propose des bières artisanales de garde sur lie, non

filtrées, non pasteurisées et refermentées en bouteille.

03 81 60 07 15www.artisan-comtois.com/brasserieentre2mondes

Chocolaterie à Thise, en périphérie de Besançon, la

chocolaterie Le Criollo propose des produits au label

« commerce partagé ». En échange, Le Criollo achète les

fèves camerounaises, verse une prime de qualité et, après

la vente des tablettes, reverse le montant des fèves sous

forme d’achat de matériels ou en finançant des formations

pour accompagner les producteurs de la Conaprocam à la

professionnalisation et à l’autonomie.

03 81 40 07 23 - www.lecriollo.com

La Semilla aux Fourgs, production de légumes plein champs,

maraîchage sous abris, pomme de terre, vente à la ferme.

09 53 59 18 67

Production de viandes bovines à Jougne.

03 81 49 13 40

« Du lait cru à la pompe » une initiative de la dernière ferme en activité de Montbéliard. Une borne de distribution a été

implantée au coeur d’une zone commerciale, le lait de la traite

du matin y est vendu 1 euro le litre.

Des magasins bioUne dizaine de magasins, boulangeries et boucheries

proposent leurs produits bio. Ainsi le Miserouley à Miserey-

Salines, Au fournil comtois, La boulangerie des carmes, Du pain à conter, La hûche à pain à Besançon et Le Fournil du Larmont à Pontarlier fabriquent de nombreuses variétés de pains au

levain, blé, seigle, épeautre… Les boucheries Carquille-Jacquet et Michel Picard à Besançon vendent de la viande de boeuf, de

la volaille et des oeufs issus de l’agriculture biologique. Biocoop la canopée et le Comptoir de la nature à Besançon, Biocoop du Haut-Doubs et Croc nature à Pontarlier, François Nature à

Doubs ainsi que La vie claire à Morteau et Besançon proposent

alimentation générale, compléments alimentaires, produits

d’entretien, produits régionaux, cosmétiques… labellisés bio. L’Escale bio à Cussey-sur-l’Ognon, propose des fruits et légumes

bio. L’épicerie Fleur de terre à Remoray propose des produits

locaux bio.

Le Marché aux Saveurs, à Baume les Dames : magasin de

produits régionaux dispose d’un rayon dédié aux produits bios.

Des restaurants bioL’entrepôt à Besançon

L’entrepôt est une association qui achète ses produits aux

producteurs de la région. Au choix : quatre entrées, un plat

unique et quatre desserts proposés à des prix minis. La salle,

située sous les toits d’une ancienne bâtisse en bordure du

Doubs, distille une atmosphère chaleureuse et simple, avec

une décoration faite de bric et de broc. Restaurant ouvert

seulement les vendredi, samedi et dimanche.

03 81 51 76 33Bêtises et Volup’thé à Besançon

A la fois salon de thé et restaurant végétarien et végétalien,

Bêtises et Volup’thé propose une cuisine bio avec des légumes

et fruits variés de saison. On redécouvre les saveurs du soja, du

riz violet ou du jus de carotte et l’on savoure les associations

heureuses sucré-salé. Excellent accueil dans un décor très

flashy et décalé.

03 81 50 83 45Mirabelle à Besançon

Dans ce petit restaurant tenu par une famille originaire de

Lorraine, les produits issus de l’agriculture biologique et les

produits frais régionaux sont privilégiés. Les recettes franc-

comtoises et lorraines d’excellente tenue sont servies dans un

décor intimiste.

03 81 50 10 20

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 27

Page 28: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Monsieur Victor à Besançon

Adresse qui surprend à Besançon. Un restaurant pas comme les

autres, tendance bio-musico-écolo-déco. A essayer par les

amateurs de découverte.

03 81 82 06 18

Goûter à la ferme Les Louisots à Fournet-Blancheroche

Jean-Louis Charbonel qui produit du lait biologique pour le

comté, invite les visiteurs à découvrir son exploitation et en

particulier l’étable avec ses 30 vaches laitières. Il présente

également l’histoire de sa ferme-château du XVIe siècle,

l’exceptionnel tuyé en pierre sur trois voûtes romanes, le fumoir

voûté, la tour carrée avec ses alcôves et son ancienne cave

à fromages… La visite se poursuit avec le magnifique jardin

comptant plus de 300 variétés de plantes ornementales et un

goûter à base de produits fermiers bio et de spécialités locales.

03 81 68 25 49 - www.leslouisots.com

La Ferme du Rondeau à Lavans-Vuillafans

Elevage de chèvres alpines et angora, de vaches tarines, de

sangliers et culture de céréales, fourrages, légumes et fruits

qui sont transformés avant d’être proposés à la ferme-auberge.

La Ferme du Rondeau qui pratique la culture bio depuis 1961,

propose également des chambres et un chalet labellisés Gîtes

de France.

03 81 59 25 84 - http://sebou25.free.fr

Table d’hôtes Chez Portat à Montlebon

Mireille et Pierre Portat proposent leur table d’hôtes à base

de produits bio. Légumes et fruits sont cultivés de façon bio

dans le jardin potager et le verger qui compte une soixantaine

d’arbres fruitiers et une cinquantaine d’arbustes à petits fruits.

Les pommes sont pressées en jus « maison », les produits

laitiers achetés à la fromagerie bio de Cerneux-Monnot.

Yaourts et fromage blanc sont fabriqués sur place. Le pain est

fait maison avec une farine au levain... Une très belle suite de

50 m² est aménagée au rez-de-chaussée de la ferme comtoise

des propriétaires, surplombant la vallée, avec bureau et coin

kitchenette.

03 81 67 00 11

La Tisanerie à Pontarlier

La Tisanerie sert une cuisine végétarienne bio dans un cadre

chaleureux : soupes, assiettes-repas, tartines chaudes… Elle

propose des cosmétiques bio, des huiles essentielles, des

tisanes, des thés et des épices… Par ailleurs, Suzon Broussart de

l’association l’Atelier des sens apprend à fabriquer ses produits

de beauté à partir de recettes simples. Trucs et astuces au

quotidien, présentation des matières premières, élaboration

d’une crème de jour…

03 81 39 66 21 - www.latisanerie.org

Table d’hôtes La Maison de Juliette à Valentigney

Dans cette maison bourgeoise du début du siècle a été

aménagée une chambre-suite spacieuse et une chambre

plus petite attenante. Atmosphère douce et calme, couleurs

poudrées, meubles gustaviens, patines et pampilles, vieux

parquets, objets chinés...Table d’hôtes végétarienne.

03 81 91 88 19 - 06 04 03 84 94www.maisondejuliette.fr

Vents du Sud à Audincourt

Menu bio du lundi au vendredi avec entrée, plat et dessert.

03 81 36 73 96

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 28

Page 29: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

aCCueiLLirDes hébergements écolo à suivre...

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 29

Page 30: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

La Fontaine aux oiseaux (Chevigney-les-vercel)Gîte rural 3 épis et chambres d’hôtes 4 épis

Tout a été pensé pour concilier confort des hôtes et

protection de l’environnement dans les deux chambres

d’hôtes 4 épis et le gîte rural 3 épis (6 personnes),

labellisés Gîte de France : chaudière à granulés bois

et panneaux solaires, peintures murales à partir de

pigments naturels, isolation à base de laine de cellulose,

câbles électriques blindés pour éviter la diffusion de

champs magnétiques… Salle de remise en forme,

terrasse avec salon de jardin et transat, salle de ping-

pong, portique balançoires sont à disposition des

occupants. Cultivant son potager de façon biologique et

pratiquant l’apiculture en amateur, Frédéric Pecclet est

prêt à partager ses deux passions avec ses hôtes.

03 81 56 48 22 - www.lafontaineauxoiseaux.com

Les Îles du Lison (eternoz)Gîte de charme et de caractère 4 épis

Labellisé Gîte de France et aménagé dans un ancien

corps de ferme datant de 1863, le gîte est équipé bio :

planchers et eau chaude solaires, isolation en chanvre,

électricité 100 % énergie renouvelable (Enercoop). Le

jardin des Iles du Lison est un refuge LPO qui permet

l’observation des oiseaux. Le gîte comprend une pièce

à vivre salon/séjour équipée en électroménager, poêle

cheminée, chaîne hifi, télévision et lecteur DVD, trois

chambres et deux salles d’eau. Installé au coeur d’une

propriété de 50 ares comprenant verger et ruisseau, le

gîte dispose d’une terrasse et d’un jardin privatif.

03 81 86 56 33 – http://gitejardinpaysage.free.fr/

La Ferme du Hérisson rose (saint-Georges d’armont)Gîte et chambres d’hôtes 3 épis

La Ferme du Hérisson rose, labellisée Gîte de France,

est aménagée dans une jolie maison de caractère du

XVIe siècle, entièrement rénovée avec des matériaux

écologiques. Chaudière à granulés bois, toiture refaite

avec des petites tuiles anciennes non vernissées, qui

permettent la récupération de l’eau de pluie, isolation

du toit par des panneaux de fibres de bois de densité et

d’épaisseur différentes, murs extérieurs crépis ou jointés

à la chaux, cloisons constituées de plaques en fermacell

(plâtre renforcé de cellulose) pour une meilleure isolation

phonique et thermique, billes d’argile pour isoler la dalle

sur terre-plein. Sanitaire privé dans chaque chambre,

séjour/salon ouvrant sur la terrasse abritée, jardin non

clos. Table d’hôtes à partir de produits bio.

03 81 93 86 15

www.gite-chambre-doubs.com

Conscient de la richesse environnementale de son territoire, le doubs soutient par des bonifications les

hébergements qui s’intègrent dans le paysage et privilégient les énergies renouvelables. ainsi, chambres

d’hôtes, hôtels, gîtes, centres de vacances… peuvent bénéficier d’une prime de 10 % sur les aides accordées

pour la création ou la rénovation d’hébergements répondant à des labels Hqe, tourisme durable...

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 30

Page 31: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le Chant du Coq (Dommartin)Chambres d’hôtes 3 épis

Ce joli chalet de style ferme comtoise s’inscrit dans

une démarche de développement durable. L’ossature

et les parements de la maison sont en bois tandis que

les planchers ont été réalisés avec des panneaux de

particules écologiques (MFP). Les cloisons des salles de

bains sont en matériau écologique à base de gypse.

L’isolation thermique est assurée par de la ouate de

cellulose, le plus souvent doublée par des panneaux de

laine de bois pour l’isolation phonique. Six panneaux

solaires assurent le chauffage, que complète une

chaudière à bois. L’eau de pluie récupérée dans des

citernes alimente les wc et le lave-linge. Le Chant du coq,

labellisé Gîte de France, compte quatre chambres d’hôtes

dont deux familiales dotées d’alcôve pouvant accueillir

jusqu’à 5 personnes. La maison toute de bois vêtue

dispose également d’une grande pièce à vivre regroupant

la table d’hôtes et son coin cuisine, ainsi que le salon

bibliothèque.

03 81 69 36 75 - 06 04 09 51 92

www.le-chant-du-coq.com

Le Chant des cloches (Fleurey)Gîte rural 3 épis

Cette maison individuelle contemporaine implantée

sur un terrain de 10 ares, avec vue panoramique sur la

vallée du Dessoubre, est une « maison passive », à faible

consommation d’énergie. Orientée au sud, elle utilise

la chaleur provenant du rayonnement solaire via des

fenêtres à triple vitrage et un châssis super-isolant et

celle émise par les habitants et les appareils. Grâce à un

système d’aération spécial, la maison est constamment

approvisionnée en air frais qui est, si besoin, chauffé par

un échangeur de chaleur géothermique. Le chant des

cloches, labellisé Gîte de France, compte deux chambres,

une cuisine intégrée/salon, salle d’eau, terrasse couverte

et jardin.

06 82 18 45 46

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 31

Page 32: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le Crêt l’agneau (La Longeville)Chambres d’hôtes 4 épis et table d’hôtes

Sensibilisés à l’environnement depuis longtemps, Liliane

et Yves Jacquet-Pierroulet ont équipé leur maison de

panneaux photovoltaïques et solaires, d’une chaudière

à granulés bois et d’une citerne leur permettant de

disposer d’une autonomie totale en eau. Dans cette

très belle ferme comtoise du XVIIe siècle restaurée dans

le style régional, les propriétaires ont aménagé quatre

chambres d’hôtes de caractère labellisées Gîtes de France,

dont une suite familiale.

A la table d’hôtes équilibrée et raffinée, de nombreux

produits sont faits maison : jambon, pain, confitures…

03 81 38 12 51 - www.lecret-lagneau.com

Le meix-Lagor (montlebon)Des chambres greniers-forts

Les propriétaires ont installé en 2009 une piscine

naturelle qui s’auto régénère biologiquement et permet

de nager dans une eau propre et limpide sans chlore. Six

chambres d’hôtes ont été aménagées avec goût dans

d’anciens greniers-forts (petite construction en bois séparée

de la maison, qui servait de réserve à grain et de coffre-fort) et

regroupées sous le toit d’une grande bâtisse comtoise,

autour d’un lieu de vie aux allures de place de village. Les

greniers du Meix-Lagor peuvent accueillir une quinzaine

de personnes. Possibilité de prendre ses repas à l’auberge

où les boiseries épousent les vieilles pierres.

03 81 67 26 03 – www.meix-lagor.fr

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 32

Page 33: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

La Ferme du Lize (eternoz)Eco-gîte rural 2 épis

Gîte aménagé dans une belle maison comtoise rénovée,

en bordure d’un ruisseau et sur le GR®59 (vallée du

Lison). Ce gîte est le premier éco-gîte du département.

Les propriétaires proposent également la location d’ânes

bâtés et l’organisation de randonnées.

03 81 86 52 64

Domaine de mieslot (Corcelles-mieslot)Le Domaine de Mieslot offre un vaste parc de 65 hectares,

d’une nature préservée et authentique riche d’une rivière

de 1re catégorie… et propose quatre hébergements de

charme et de qualité. Discrètement aménagées dans les

branches d’un tilleul et d’un acacia et accessibles par un

pont suspendu, les deux cabanes en bois clair distillent

un charme fou. Tout en bois et coiffée de cuivre, la

roulotte offre l’intimité à un couple. Dominant la piscine

naturelle, l’ancienne bergerie dispose de deux chambres

indépendantes avec coin salon et salle de bains.

03 81 57 94 59 - www.domainedemieslot.com

La Ferme de brabant (Pelousey)Chambres d’hôtes 3 épis

Deux chambres d’hôtes à la ferme aménagées dans une

jolie maison de village labellisée 3 épis Gîte de France.

Exploitation agricole des propriétaires à 2 km. Potager

bio, repas végétariens sur demande. Possibilité de

découverte de la ferme.

03 81 55 07 67 - http://lechene.benit.free.fr

Hôtel Granvelle (besançon)L’hôtel Granvelle dispose de 30 chambres équipées

de salle de bains dont l’eau chaude est fournie par

des capteurs solaires. Lors de l’extension de l’hôtel,

le propriétaire a décidé d’utiliser la nouvelle toiture

particulièrement bien exposée au soleil pour faire

installer des capteurs solaires. Un réseau interne

relie les panneaux à un ballon de grande capacité

qui emmagasine l’énergie solaire et la restitue dans

les chambres. L’installation répond à des normes

architecturales strictes pour une bonne intégration dans

le centre ancien et protégé de Besançon.

03 81 81 33 92 - www.hotel-granvelle.fr

Cap’ vacances (Chapelle-des-bois)Village vacances au coeur du Parc régional naturel du

Haut-Jura, le village Cap’ vacances offre 51 chambres

de 2 à 4 lits, salle d’eau avec douche et toilettes, d’un

restaurant, salle d’animation avec bar, espace bien-

être. Ce village de vacances neuf a signé la charte Cap’

vacances de développement durable : préserver la

biodiversité, agir pour une croissance partagée, lutter

contre le gaspillage et les pollutions, recycler les déchets.

04 71 50 80 81 - 03 81 38 33 80

www.capvacances.fr

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 33

Page 34: Naturellement durable

• Doubs 2012 – Dossier de presse Le Doubs naturellement durable •

Le Doubs en breFLe doubs, au coeur des montagnes du Jura, fait partie de la région franche-Comté. besançon en est la capitale

et le doubs, l’un des quatre départements. frontalier avec la suisse sur 170 km, le doubs cultive un savant

équilibre entre ville et campagne. premier département vert de france, le doubs n’en offre pas moins de grands

monuments portant la signature d’architectes aussi illustres que vauban ou Ledoux qui lui ont valu d’ailleurs

d’avoir deux sites classés au patrimoine mondial de l’unesco : la saline royale d’arc-et-senans, la Citadelle et les

fortifications vauban à besançon.

Contacts presse

CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]

page 34

CaraCTérisTiquesLe département du Doubs compte :- 3 arrondissements- 35 cantons et 594 communes- 2 stations vertes de vacances : Morteau et Malbuisson- 1 200 km de cours d’eau et 718 ha de lacs- 44 % de la superficie couverte par la forêt- 75 % de son territoire dans les Montagnes du JuraLe Sud du département fait partie du Parc naturel régional du Haut-Jura.

superfiCie5 234 km²(32 % de la superficie de la Franche-Comté)99 habitants au km²

popuLaTionFranche-Comté : 1 158 652 habitantsDoubs : 520 133 habitants(45 % de la population de Franche-Comté)Besançon : 122 308 habitantsMontbéliard : 28 766 habitantsPontarlier : 19 000 habitants

aLTiTudeDe 300 à 1 463 m au sommet du mont d’Or

méTéoLe climat est continental avec neige et fortes gelées l’hiver et chaleur ponctuée d’orages l’été, notamment dans le Haut-Doubs. Le département du Doubs est l’un des départements les plus froids de France l’hiver, mais aussi l’un des plus chauds l’été à altitude égale.

aCCèsAutoroutesA36 Beaune/MulhouseSorties pour le Doubs : Dole (2) - Gendrey (21) - Besançon Ouest (3) - Besançon Nord (4) - Besançon Est (41) - Baume-les-Dames (5) - L’Isle-sur-le-Doubs (6) - Voujeaucourt (61) - Valentigney (7) - Montbéliard centre (8) - Sochaux Exincourt (9) - Grand-Charmont (10).

A39 Dijon/Bourg-en-BresseSorties pour le Doubs : Choisey (6) - Bersaillin (7)

TGVParis/Besançon (2 h 05) Paris/Frasne (3 h) par lignes Paris/Lausanne et Paris/BerneParis/Pontarlier (3 h 20) par Paris/BerneParis/Montbéliard (2h15)Besançon est aussi à 4 h 30 de Lille et 3 h 45 de Marseille.La ligne à grande vitesse (LGV) Rhin-Rhône est opérationnelle depuis le 11 décembre 2011 et réduit les temps de trajet de 20 minutes à 1 h 30 pour Montbéliard. Deux nouvelles gares ont été créées à Besançon et Belfort/Montbéliard.

CHiffres CLésLe Doubs accueille environ 2 millions de touristes et visiteurs par an et représente 50 % des nuitées hôtelières de Franche-Comté, soit 1 000 000 nuitées. La clientèle étrangère représentait 13,2 % des nuitées dans le Doubs en 2010. En France, le grand quart Nord-Est est prépondérant ainsi que l’Ile-de-France, tandis que les régions du Nord et de Rhône-Alpes représentent chacune 10 %. La clientèle étrangère du Doubs provient principalement des Pays-Bas, d’Allemagne, de Belgique, de Grande-Bretagne et de Suisse en raison d’une frontière commune. Les dépenses touristiques annuelles représentent 239 millions d’euros et la consommation touristique intérieure globale atteint 540 millions d’euros. 6 600 emplois directs en moyenne annuelle sont liés au tourisme (8 200 en haute saison), soit 4,1 % de l’emploi dans le département.

Page 35: Naturellement durable
Page 36: Naturellement durable

Doubs Tourisme - CDT13, rue de la Préfecture25031 Besançon cedexTél. : 0 381 212 999 Fax : 0 381 212 998

E-mail : [email protected]

Une destination Membre de

nouveauTés 2012

Toute l’information touristique du Doubs accessible partout 24h/24 grâce à ce kit de communication

En puisant dans les valeurs traditionnelles

du Doubs, une nouvelle empreinte a

été apposée. La richesse touristique et

relationnelle du département a inspiré une

idée directrice fondée sur l’invitation aux

belles rencontres sous toutes les formes.

Rencontre avec l’humain évidemment,

mais aussi rencontre avec son patrimoine

et ses paysages.

Flashez…

24h/24h

Mon petitdoigt m’a ditMon petitdoigt m’a dit

Mon petit doigt m’a ditMon petit doigt m’a dit

Mon petitdoigt m’a ditMon petitdoigt m’a dit

Mon petit doigt m’a ditMon petit doigt m’a dit

Mon petitdoigt m’a ditMon petitdoigt m’a dit

Mon petit doigt m’a ditMon petit doigt m’a dit

Mon petitdoigt m’a ditMon petitdoigt m’a dit

Mon petit doigt m’a ditMon petit doigt m’a dit

*Application disponible sur App Store, Androïd Market, N

okia Ovi Store... Le projet «Flashcode» du D

oubs est développé en partenariat avec la Direction régionale Franche-Com

té de France Télécom.

... je trouve un bon planParc de loisirs, site naturel, monument historique, concert, fête locale, musée, resto… tout ce qu’il y a à vivre et à voir dans le Doubs est ici. ... je me fais un petit filmSur la chaîne You Tube du Doubs, retrouvez des vidéos

sur toutes sortes d’expériences touristiques et postez aussi les vôtres !

... j’en parle aux amisParce que le Doubs, c’est vous, c’est nous… partagez vos temps forts sur Facebook directement depuis votre téléphone.

Avec votre smartphone Lancez l’application* flashcode et placez l’objectif au-dessus de ce flashcode pour accéder à toute l’info touristique du doubs. c’est aussi simple que ça... Vous êtes à deux doigts de devenir le centre du Doubs !Avec « Autour de moi », découvrez toute

l’information touristique dans un rayon de 5 à 50 km et plus.

Pour toute information sur le tourisme dans le Doubs, CDT 25 : 03 81 21 29 99

www.doubs-tourisme.mobi !

« mon petit doigt m’a dit »

nouvelle signature touristique

des communiqués de presse sur la nouvelle signature touristique du doubs et sur «mon petit

doigt m’a dit» sont disponibles sur demande :CDT du Doubs • Sylviane Dornier • 03 81 21 29 69 • [email protected] Paris • Agence AB3C • Stéphane Barthélémi • 01 53 30 74 00 • [email protected]