of 32 /32
coeur Seulement dans un PUR Naîtra la force de Kototama Est-ce que ne vaut-il pas la peine, DE LE PURIFIER ?

Revista Makoto

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Edição em língua francesa

Citation preview

Page 1: Revista Makoto

coeur

Seulement dans un

PUR Naîtra la force de Kototama

Est-ce que ne vaut-il pas la peine,

DE LE PURIFIER ?

Page 2: Revista Makoto

KIYOKI MITAMA

Kototama no chikara wa kiyoki, mitamayori

izurushi nakuba kainakari keru.

Murakimono kokoro wo kiyome, shikono

yowo kiyomuru waza zo shin no

waza nari.

Ikanaramu

yono ootoogue, kitsuru tote tama kiyokereba yasuke

karuram.

PURETE DE L’ÂME

Seul dans un cœur pur,

naîtra la force de Kototama.

Est-ce que ne vaut-il pas la

peine

de le purifier ?

Tirer le monde

de la laideur ; c’est purifier le

cœur,

voilà le plus noble

et vrai dévouement.

Tranquille sera

l’arrivée de la terrible fin des

temps,

pour ceux qui ont une âme

pure.

de Meishu Sama

Page 3: Revista Makoto

zzzzzz

Enseignement de

Meishu Sama

Je cherche à être vu par Dieu,

mais les regards des hommes

ne m’importent pas. C’est la

vérité. Donc, la manière

de penser est de se

montrer seulement

pour Dieu, de satisfaire

Dieu et de se contenter de

ceci. En pensant ainsi, nous

aurons toujours une grande

protection de Dieu.

Mais ceci n'est pas aussi facile

pour les autres à cause de

plusieurs coutumes et des

habitudes. Quand quelqu’un

arrive à ce niveau, il ne critique

pas les gens ni l'église, et ne

laisse pas sortir un seul

mauvais mot de la bouche. Il

peut penser ce qu’il veut parce

que Dieu lui accorde la liberté

de la pensée.

Mais certaines choses ne

doivent pas être dites ou faites.

Normalement, à cause des

sentiments brusques de

quelqu’un qui se manifestent

d’une manière impulsive, il dit

et fait des choses qu’il ne doit

pas. Mais quand il ne parle

pas, en contrôlant cette

impulsion, il découvre ensuite

ce qui était bon qu'il n'ait pas

dit ou qu’il n’ait pas fait.

Quelquefois, nous disons que

cette personne est mauvaise

mais, souvent, nous nous

repentissions de l'avoir dit.

Celui-ci est le point focal de la

foi.

Meishu Sama

Page 4: Revista Makoto

Paroles du

HOKAN

Révérend Dorgival

Page 5: Revista Makoto

Simplicité et pureté du

coeur Bonne nuit à tous !

Après un mois intense d'émotions et

d'activités, nous commençons ce mois d'avril

comme si c'était la borne d'une nouvelle

étape dans nos vies et pour cela, nous allons

parler de la pureté dans nos cœurs,

conformément à l’orientation de Meishu

Sama dans le psaume d'aujourd'hui. En

cherchant sur ce sujet, j'ai trouvé beaucoup

de bonnes choses et j’aimerais partager ce

que j'ai trouvé.

Dans la Bible, nous avons le passage suivant

: « Heureux ce qui ont le cœur pur, puisque

ils verront Dieu. » La pureté du cœur est

inséparable de la simplicité et de l'humilité.

Elle exclut toute idée d'égoïsme et d'orgueil.

Pour cela, c'est ce que Jésus considère

l'enfance comme l’emblème de cette pureté,

de la même façon qu’il l'a prise comme

l’emblème de l'humilité.

J'ai trouvé quelques extraits de prédications

qui expriment bien ce thème. Quand Meishu

Sama avertit que si on doit laisser tomber

une personne, ça semble ne pas être une

attitude d'amour. Néanmoins rien n'est plus

vrai. En fait, Il cherche à nous enseigner que

la perfection doit naître dans l'intime, dans le

cœur de chacun. Il ne s'agit pas seulement

de corriger des attitudes, des opinions, mais

d'une prise de décision irréversible. De ce

fait, il y a souvent des gens qui ne

comprennent pas cette attitude et qui la

jugent trop rigoureux. C'est, néanmoins, une

manière d'agir qui ne les empêche pas d'être

avertis de leurs erreurs, plus ou moins une

fois. Comme entendre, ou non, est une

responsabilité personnelle, dans la majorité

des cas, le conseil produit un effet contraire,

bien qu’il ait été réalisé avec le maximum de

complaisances. Normalement apparaissent

des peines, des ressentiments et des

frustrations liés au manque de

compréhension de l'autre pour ce qui lui a

été indiqué comme une erreur de conduite.

Pour cela, dans des situations semblables,

Meishu Sama avisait seulement une fois les

membres concernant tout glissement de

comportement.

Quand nous avons beaucoup de macules,

notre esprit est nuageux et nous ne

parvenons pas à distinguer le bien et le mal.

Donc, acquérir la pureté d'âme est le principe

fondamental de toutes les religions et

constitue un travail très important auquel

nous devons être toujours attentifs. Atteindre

ce niveau est aussi notre objectif. J'ai

récemment donné un cours de

l'enseignement sur les Maladies mentales et

le Johrei. Je recommande que vous le lisiez

et l’étudiez, parce que Meishu Sama cite des

points importants sur ce sujet.

Le cœur est comme le centre de la

personnalité. Il n'indique pas simplement le

siège des affections et des émotions. Dans

les Écritures Saintes, le « cœur » inclut

l’esprit, l’émotion et la volonté. Il parle de

l'homme dans sa totalité. Jésus dit que la

pureté doit pénétrer dans tous les corridors

de notre vie : nos pensées, émotions,

motivations, désirs et volonté.

De tout ce que l'homme doit surveiller, le

principal à être surveillé est son cœur. De lui

dérivent les sources de la vie. Parce que la

pureté extérieure peut être seulement

évidente –

Page 6: Revista Makoto
Page 7: Revista Makoto
Page 8: Revista Makoto

Dieu voit non pas l'apparence, mais le cœur.

Jésus a condamné l'hypocrisie des

Pharisiens qui maintenaient une sainteté

extérieure, mais qui étaient impurs à

l’intérieur. Ils nettoyaient l'extérieur du verre,

mais il y avait de la saleté à l'intérieur. Ils

étaient comme des tombes blanchies à la

chaux.

Puisque le cœur est l’endroit de la demeure

de Dieu – Dieu habite dans le cœur. Si notre

corps est le temple de l'Esprit, le cœur est le

Saint des Saints. Le cœur pur est le paradis

de Dieu où il se délecte à habiter.

Un cœur pur sert Dieu avec intégrité – Celui

qui a le cœur pur fait les choses avec

sincérité. Quand leurs lèvres prient, son

cœur prie.

Un cœur pur s'éloigne de toute l’apparence

du mal. Il ne flirte pas avec le péché. Il ne vit

pas dans la région du danger. Il ne courtise

pas la tentation. Il fuit parce qu'il respecte la

sainteté de Dieu. Le psaume d’aujourd'hui

enseigne que la force de la parole exerce

une grande influence tant dans le monde

spirituel tout comme dans le monde matériel.

Dans un autre extrait d'une prédication, j'ai

trouvé : « Celui qui a découvert pour la

première fois ce pouvoir en Meishu Sama a

été le Second Leader Spirituel de la religion

Oomoto, un religieux d’une grande

spiritualité. Un certaine jour, ayant rencontré

Meishu Sama, il lui avait dit : "Okada San (le

nom propre de Meishu Sama était Mokichi

Okada) tu possède une force tant

mystérieuse que si tu dis que l'eau d'un verre

soigne toutes les maladies, en fait, cela

arrivera".

Meishu Sama a continué à jouir de ce

mystérieux pouvoir pour le salut de toute

l'humanité, aussi bien qu'il l'a utilisé aussi

dans le travail de la construction du

Royaume de Dieu sur la Terre. Un peu plus

tard, il avait découvert que, bien qu’il pouvait

guérir en la vertu de la parole, cette méthode

n'éliminait pas les toxines du corps, ni brûlait

les macules de l'esprit. Ce fut alors qu’il

découvrit le Johrei et conclut que le point

définitif de la guérison tant spirituelle que

physique, serait la canalisation de la Lumière

de Dieu qui éliminait les impuretés du corps

et les macules de l'esprit.

Il devient, néanmoins, nécessaire que les

gens comprennent bien la signification du

Kototama. D’où vient cette force ?

Conformément au psaume, elle surgit

exactement de la pureté du cœur. Quelque

chose suffisamment logique, mais un peu

outre notre compréhension la plus profonde,

bien que les gens considèrent le cœur

comme quelque chose de très précieux. Il est

normal aux gens d'entendre des phrases

comme celle-ci : « il a un cœur d'or » en

voulant traduire « pureté » comme un trésor

inestimable. En fait, celui qui a un cœur

immaculé possède un trésor d’une valeur

infinie, donc, plus grande que l'or que les

gens gagnent, perdent et, quelquefois,

disparaît.

Quand nos cœurs sont souillés, les paroles

sont aussi impures. Alors, si quelqu'un a

beaucoup de macules, quand il prononce

des phrases déterminées en visant un

objectif défini, il pourrait détruire l'autre ou

même le monde, au cas où il a la force du

Kototama. Je crois, que la majorité de gens

ne la possède pas exactement pour cela. Il

révèle aussi le sens de la justice présente

dans toutes les choses créées par Dieu.

Imaginez quelqu'un parlant ou désirant le

mal l'autre, en utilisant la force du Kototama.

Avec certitude il le tuerait. Mais Dieu est

juste dans tout ce qu’il fait.

Il arrive de même que des gens se plaignent

au fait de nos paroles qui ne produisent pas

un effet. C'est clair, car nous avons

beaucoup de macules. Pourtant, à mesure

que nous serions purifiés et nous nous

aurions amélioré spirituellement, nous

Page 9: Revista Makoto

commencerons à éviter l'émission de toute

pensée ou expressions négatives. Même si

nous rencontrons des choses mauvaises, il

est nécessaire que nous les changions en

bien. Au lieu de nous plaindre, nous devons

nous tourner vers Ciel et remercier le

Créateur. Bien que ce soit un peu forcé, nous

devons émettre seulement des paroles

positives. C'est une forme de

perfectionnement par lequel notre âme va,

peu à peu, être purifiée. C’est le sens

exprimé dans ce psaume que Meishu Sama

a composé sur la pureté du cœur. En outre,

c'est un poème qui nous attire notre attention

sur la nécessité de la purification tant

spirituelle que physique en ce moment où

l'Ère du Jour s'approche rapidement. Une

fois plus pur, notre esprit parviendra, peu à

peu, à utiliser la force du Kototama à travers

les mots qui apporteront certainement des

résultats positifs. C'est pour cette raison que

Meishu Sama nous demande si ça ne vaut

pas la peine de

purifier notre cœur, en le libérant d'impuretés

pour acquérir la force du Kototama. Pourtant,

il apparaît ici un autre problème : la

purification est un acte pénible, donc quelque

chose de mauvais doit être arrachée, brûlée.

C'est un processus de souffrance interne,

presque incommensurable. C’est beaucoup

de difficultés à d'affronter : offenses,

agressions, humiliations. Si, néanmoins,

nous sommes bien conscients que tous ces

malheurs sont des moyens de purifier notre

esprit et d'élever notre âme, nous les

surmonterons avec sérénité et sentiment de

gratitude. Même pas très liés à ce qui arrive,

donc, les gens savent déjà qu’après cette

période, viendra une nouvelle phase où

l'âme sera fortifiée et le pouvoir des mots

commencera à se manifester. Ainsi, les gens

qui ont cette capacité de comprendre le vrai

sens de la purification désirent même que

Dieu réalise, en premier lieu, le grand

nettoyage, principalement avant l'arrivée de

fin des temps pour qu’à cette époque là,

Page 10: Revista Makoto

notre la âme soit déjà comme l'or de vingt-quatre

carats, massif, sans mélange. C’est seulement

de cette manière que pourra être établi le lien

véritable entre l'âme et le pouvoir du Kototama.

A partir de là, nous pouvons aussi méditer sur la

valeur de nos prières. Pour que nous puissions

nous lier à Dieu, notre cœur doit être pur. Plus

purifiés nous serons, plus nos prières

s'approcheront de Dieu. Au cas contraire, c'est-

à-dire, quand nous prions avec le cœur plein de

macules, c'est comme si Dieu ne nous écoutait

pas.

Meishu Sama enseigne que, si nous avons un

cœur pur, même s’il pleuvait le feu du ciel, il n'y

a pas de raison pour céder à la panique. Nous

aurons, à l'heure exacte, la protection divine.

Nous saurons d’avance ce qui va arriver, en quel

endroit et quel chemin à suivre pour trouver le

salut. Il n'y a pas, donc, quelque motif de peur.

Notre unique crainte doit être d’avoir une âme

impure. A partir de ces apports, nous allons

nettoyer notre cœur, en le rendant pur, pour qu’à

travers notre élévation spirituelle, nous gagnons

aussi la force dans le kototama, en l'utilisant

pour acheminer des personnes incertaines à

servir dans l'Œuvre Divine, pour augmenter

notre force dans la matérialisation de l’offrande

de gratitude, et quand nous administrerons le

Johrei, nous sentirons l'amour de Dieu et de

Meishu Sama dans cet acte, en permettant que

tous autour de nous sentent la chaleur de la

Lumière Divine se matérialiser.

Notre premier objectif doit, donc, être la

préoccupation face aux valeurs spirituelles.

C’est ce chemin qui va nous sauver, en nous

montrant la direction à suivre. Nous ne pouvons

pas être aussi matérialistes à tel point d’oublier

notre âme. En vérité, le Maître veut dire que les

hommes dont l'âme est enveloppée par des

impuretés ne parviennent pas à manifester une

conscience authentique ni ne possèdent pas le

discernement pour accomplir leurs missions. A

partir de là, voilà la nécessité d'être

constamment en maintenance de la pureté du

cœur.

Qu'à travers notre changement, nous soyons

bénis pour la Grande Expansion, pour notre

Siège Propre, avec beaucoup de prospérité et

avec des personnes prêtes et disposées à

devenir de vrais sacerdoces du Salut.

Que Dieu et Meishu Sama vous bénissent tous!

Page 11: Revista Makoto

Johrei, art et foi

Tatiana da Costa Camelo

Après une année et quatre mois vivant au Canada,

j'ai débarqué au Brésil le 02/03/2014, frustrée,

avec la peur et le corps couvert de douleur et

d'inflammations, j’avais fait 29 heures de vol,

c’était le pire voyage de ma vie. Deux jours après

mon arrivée, je fus dans l’impossibilité de faire des

choses élémentaires comme peigner mes

cheveux, ouvrir une bouteille et sans la force de

monter un étage, j’allais seulement de la chambre

à coucher vers la salle de bain ou au salon. Mon

corps était seulement douleur !

Encore au Canada, j'avais pris un rendez-vous

pour une consultation avec un rhumatologue pour

le 05/03/2014, le même qu’il m’avait fait passer à

une série d’examens, mais il m’avait déjà signalée

qu'il soupçonnait deux maladies, l’Arthrite

rhumatoïde et le Lupus, auto-immunes toutes les

deux. Il m’avait parlé pendant une demi-heure,

temps suffisant pour que je lui raconte ma vie au

Canada, ce fut alors quand il constata ce qui avait

déchaîné la maladie, le stress émotionnelle. Avec

les résultats des examens dans la main le

19/03/2014, j’étais retourné chez le médecin et je

reçus le diagnostique : le Lupus, maladie incurable

aux yeux de la médecine, traitable seulement au

niveau des symptômes, les risques d'infections

sont éminentes, que les visites chez le médecin

seront constantes et principalement que je ne

pouvais pas tomber enceinte sans contrôler la

maladie pendant au moins une année.

Je savais que quelque chose de grave se passait

avec mon corps, j’étais dans la souffrance depuis

mai/2013, mais j'avais négligé tous les symptômes

avec l’automédication, au Canada aller voir un

médecin coûte cher et mon mari à l'époque croyait

que j'aggravais ma douleur pour ne pas travailler…

(dans une situation comme celle-ci, je penserais la

même chose que lui). Je dormais en pensant que

je devrais contrôler ma douleur et je me

remplissais de remèdes.

Jusqu'à ce qu'un jour, désespérée, j'ai cherché

une église messianique et j’ai découvert qu'au

Canada il y en avait deux ; une à Toronto et

une autre dans une autre ville voisine, ce fut

quand j'ai demandé à mon mari s'il pouvait

m’amener là. Lui même s’apprêta

immédiatement, mais même comme ça, j'ai

décidé de téléphoner, il était 16hs d'un jeudi

quand une dame prêta attention et m’informa

que l'église fonctionnait seulement le jeudi et

dimanches de 11:00 à 15:00, c'est-à-dire,

l'église était fermée, je fus attristée et je

raccrochai le téléphone. Dix minutes plus tard,

pendant que je commentais avec mon mari

combien nous avions des confusions dans la

vie, mon téléphone sonna. Mme Mayumi de

l'église reprit la liaison en disant : « Est-ce toi

qui a téléphoné il y a 10 minutes ? » J'ai

répondu que oui, et elle a poursuivi : « L'église

ferme à 15:00, mais pour une quelconque

raison Meishu Sama m'a retenu ici jusqu'à

présent pour recevoir ton appel. Je veux

t’administrer le Johrei, tu peux venir, je

t'attends! », ce fut quand je lui ai expliqué que

j'étais à 1h de marche de là et que j’allais

trainer pour arriver, mais elle-même me dit que

je pouvais aller. Et nous avons ainsi été mon

mari et moi. Après ce jour, nous avons été

deux fois de plus avant de rentrer.

Après avoir reçu le diagnostic, j’ai commencé

à recevoir le Johrei avec Aline. Parallèlement à

cela, mon beau-père, qui est Spirite Kardecist,

m'avait demandé de faire un traitement

spirituel axé sur les chirurgies spirituelles et la

santé, et j'ai accepté. La Consultation

spirituelle se passa ce mercredi dernier et les

paroles de l'entité m'ont beaucoup surpris.

Quand je m’assieds devant le médecin

spirituel et je l'informai sur tout ce qui s’était

produit dans ma vie personnelle et ma santé

en ce moment là, il a dit :

Page 12: Revista Makoto
Page 13: Revista Makoto

«La Maladie auto-immune est une occasion

que Dieu nous donne pour changer notre

mode de vie, car, sans ce changement

nous ne pouvions pas changer ou contrôler

ou à guérir la maladie. Cette maladie est

créée par nos chagrins, rancœurs, mais

dans ton cas, ce ne sont pas les chagrins

et les rancœurs envers les autres, mais

envers toi-même. Tu dois croire

dans la force que tu as et

dans le globe de feu (en

ce moment il a fait geste

en cercle entre l'estomac

et la poitrine) dont tu es

chargée en toi-même,

car, sans croire tes jours

deviendraient beaucoup

plus difficiles. Utilise cette

boule de feu pour t’aider

toi même et aider les

autres. Je suis resté dans un état de

choc parce que j’étais déjà convaincue de

l’administration et à recevoir le Johrei, de

même avec les billets pour aller à la SP,

mais en ce moment-là, j’avais senti que

Dieu avait confirmé que le chemin que j’ai

choisi est correct. L'esprit était passé à

l'eau fluidifiée et les trois lundi suivant, je

suis passée par la chirurgie spirituelle, où la

spiritualité devrait me suivre jusqu'à mon

adresse, lorsque j'ai informé que je serais

au temple le dernier lundi du traitement et

il a répondu ainsi, « ne s'inquiète pas,

laisse l'adresse et là nous serons tous

ensemble pour t’aider dans ta guérison, va

avec Dieu ma fille ».

Relater ce fait pour moi, c’est

montré que Dieu et Meishu

Sama sont merveilleux, Il

m’a montré que malgré avoir

« tourné le dos » pendant 12

ans, Il ne m'a jamais

abandonné et ce mercredi

j'en ai eu la confirmation. La

confirmation que je suis sur

le bon chemin…

Je suis très reconnaissante de l’opportunité

et du fait qu’Il t’a mise sur mon chemin,

Aline amie fidèle de tous les temps, la sœur

que Dieu a mise dans ma vie à 18 ans,

merci beaucoup pour ton dévouement et

ton amour. Révérend Dorgival, qui, malgré

le fait de ne pas le connaître encore sur le

champ, je n'ai pas de mots pour remercier

son dévouement, son aide et son soutien

pour mon problème. Ses paroles ont

renforcé ma foi, l’espoir et l’amour, c’est

très bon de savoir que je peux compter sur

vous. Merci beaucoup pour les paroles au

culte d'action de grâce d’aujourd'hui et

dans le cours d’encadrement de mercredi,

ses paroles ont touché mon âme et mon

cœur, merci ! Ministre Lourdinha, merci

beaucoup de m’avoir reçue et partager vos

connaissances, j’ai la certitude que je vais

vouloir boire davantage à cette source, je

marche à la recherche de la sagesse d'une

femme qui sert Dieu.

Merci!

Compliments fraternels

Tatiana

Page 14: Revista Makoto

Je m’appelle Pauline Kadikela. Je suis

sympathisante au Temple Art de Johrei

de la République Démocratique du

Congo. Je suis âgée de 22 ans. J’ai

connu le Temple par l’intermédiaire de

mon père et ma mère qui sont déjà

Membres.

L’expérience de foi que j’ai le plaisir de

partager avec vous se rapporte à

l’accouchement miraculeux que j’ai eu.

Comme la vie avec mon mari était

devenue trop amère pour moi, j’avais

décidé de quitter notre foyer et rentrer

chez mes parents. Dans ces moments

de tourments, je ne m’étais pas aperçu

que j’avais déjà un retard de trois mois.

Après quelques jours chez mes

parents, la grossesse se précisa. Et

comme je ne voulais plus du tout de

mon mari, j’ai eu envie de faire un

avortement.

Quand j’ai proposé cela à mon père, il

me déconseilla vu ses convictions

religieuses. Ainsi, je laissai grandir la

grossesse malgré la décision de ne

plus revoir mon ex mari.

Quand la grossesse arriva à termes,

j’étais souvent malade et j’avais

beaucoup maigrie. Ma mère me

soulageait les douleurs en

m’administrant le Johrei. Un certain

jour, les douleurs étaient devenues

tellement intenses que ma mère

m’accompagna à l’hôpital. Arrivée là, le

médecin me dit que c’étaient les

douleurs d’accouchement, et il me

précisa que j’allais accoucher dans

quelques instants.

L’attente fut longue et les douleurs

étaient toujours très fortes que je ne

pouvais plus supporter. Comme le

délai prévu par le médecin était

largement dépassé, il décida de

m’envoyer dans un hôpital spécialisé,

car ma vie était en danger. L’idée de

subir une opération de césarienne

nous fit très peur ma mère et moi.

Devant cette situation, ma

mère accentua le Johrei et n’arrêter de

réciter l’Amatsu Norito. Sur l’insistance

du médecin d’aller subir la césarienne,

ma mère refusa catégoriquement. Elle

Johrei, art et foi

Pauline Kadikela

Page 15: Revista Makoto

criait très fort: « Meishu Sama est

Messie et sauveur, il va intervenir dans

le cas de mon enfant. Et le Johrei est

plus fort que tout ». Le médecin nous

quitta et toute la nuit, mon état s’était

empiré. Ma mère ne se fatiguait pas

dans sa pratique du Johrei. A l’aube, le

médecin revint encore avec sa

proposition, ma mère lui répéta que

Meishu Sama allait intervenir.

Vers 7 heures du matin, les

douleurs allaient me rendre

folle. Soudainement, j’ai

accouché d’un garçon

dans la salle d’attente en

l’absence du médecin. Ce

fut un grand miracle. Mais

le miracle fut que mon

bébé pesait 5 kilo 400

grammes. Comme j’avais

accouché dans la salle

d’attente, le médecin

trouvait que c’était

impossible vu ma taille et

ma corpulence que j’aie

accouché sans

l’intervention d’un

médecin. Ma mère lui dit

qu’à travers le Johrei,

Meishu Sama était

intervenu.

Pendant que je présente cette

expérience moi et mon bébé, nous

sommes en bonne santé. A sa

naissance, mon enfant paraissait avoir

totalisé 1 ou 2 mois. C’est ce qui avait

surpris tout le monde.

Moi et mon bébé au Siège du Temple Art de

Johrei trois semaines après sa naissance.

Mes frères et sœurs, je sens beaucoup

d’émotion quand je présente ce

témoignage, je n’ai pas beaucoup à

commenter : "Meishu Sama m’a

sauvé la vie, Meishu Sama est

Messie". J’ai décidé de devenir aussi

membre pour servir à l’Œuvre Divine.

Je remercie mes parents pour avoir

choisi ce chemin de salut, car n’eût été

cette grâce par le Johrei, je ne sais pas

si mon bébé et moi allions encore vivre

dans ce monde.

Merci beaucoup!

Page 16: Revista Makoto

ART DE JOHREI 2014

NOUVELLES MISSIONS

Le makoto de ce mois a interviewé le Ministre Marcos Gomes à propos d’un nouveau dévouement à

l’Œuvre Divine qui germe dans le cœur de l’Art de Johrei de Sao Caetano du Sud : La fondation de l’OSCIP

– ANIMA – Association de Charité pour le Bonheur du Prochain. Une merveilleuse idée qui promet un

puissant véhicule d’expansion et la construction du Royaume des Cieux sur la Terre.

QUESTION: Doit-on pratiquer l’assistance sociale?

MEISHU SAMA: Ceux qui peuvent le faire, qu’ils le fassent. Souvent, les nouveaux riches et les illustres tombent, soudainement, dans une situation calamiteuse à cause de l’envie et de la pensée des autres, qui se transforment dans un esprit malin, dans un voile noir qui les terrasse. Pour ceci, ceux qui sont devenus riches récemment, étant enviés ou hais par les autres, ils ne le demeurent pas beaucoup de temps. En résumé, tombent les personnes qui n’ont pas des vertus ou ne les accumulent pas.

Quand ils contribuent pour la société et accumulent les vertus, le sentiment de gratitude des bénéficiaires se transforme en lumière et les assiste sous forme des divinités et des esprits bienfaiteurs. Pour ceci, ils peuvent se maintenir en sécurité. Mais, en général, ces personnes vont pécher de plus en plus et, en conséquence, ils ne peuvent pas avoir un bon destin. Les personnes privilégiées maintes fois subissent la chute dans leur situation sociale ou leur position quand ils font quelque chose d’incorrect ou quand ils ne pratiquent pas les vertus. Alors, ils finissent, nécessairement, par tomber à cause des impuretés qui les enveloppent.

Page 17: Revista Makoto

DÉVOUEMENT À LA SOCIÉTÉ ET DÉVOUEMENT PAR LE TRAVAIL C'est naturel que les personnes bénies remboursent le bénéfice à la société

Quand nous désirons le Bien et nous le pratiquons, nous sentons intérieurement dans notre conscience une agréable sensation de satisfaction. Cette pensée se transforme en lumière qui augmente en s’incorporant à l'esprit. Au contraire, le Mal se transforme en impuretés qui augmentent en contact avec l'esprit. Extérieurement, quand est pratiqué un bien, la gratitude des personnes récompensées se transforme en lumière et se communique avec leur bienfaiteur à travers le lien spirituel. Pour ceci, il y a une augmentation de la lumière. Dans le sens inverse, les pensées de rancœur, la haine et l'envie se transforment en impuretés et sont aussi transmises. Par conséquent, il y a une augmentation des impuretés. En observant cela, il est clair que les gens doivent pratiquer le bien et rendre les autres heureux, ainsi, ils ne deviendront jamais la cible des pensées de haine, de rancœur et de l’envie des autres.

C'est à cause du mécanisme ci-dessus que ceux qui ont atteint rapidement une haute position dans la société et les nouveaux riches échouent et tombent en faillite. C'est-à-dire, en pensant que la cause de leur succès est leur capacité, leur habilité et leur effort personnel, ils deviennent orgueilleux, égoïstes en se donnant beaucoup d'importance et se livrant à la jouissance du luxe. Comme résultat, ils accumulent les impuretés nées des pensées de haine, de rancœur et de l’envie de beaucoup de gens. Comme conséquence, leur aura spirituelle perd la luminosité et devient faible, étant ainsi, ils tombent finalement dans la disgrâce. Ceux qui occupent des positions sociales élevées, et aussi de familles traditionnellement éminentes restent ainsi à recevoir les bienfaits de la société et, toutefois, ils doivent de ce fait rétribuer cela. C'est-à-dire, ils doivent éliminer constamment les impuretés à travers la pratique de la charité à cette même société. Cependant, la majorité pense à sa propre avidité et, comme résultat du manque des pratiques altruistes, il y a l'augmentation des impuretés ; bien que les apparences soient admirables, l'esprit est semblable à des scories. Pour cette raison, ils chutent finalement, en vertu du principe de l’Esprit précède la Matière.

Un peu avant l'énorme calamité causée par le grand séisme de Tokyo, j’ai entendu d'une personne qui avait la vision spirituelle que la ville avec ses grands immeubles, spirituellement n’était qu’une rangée de nécessiteux taudis. Je fus surpris quand elle était devenue réellement tel qu’il a été décrit.

Un autre exemple est une histoire américaine. Quand le premier des Rockfeller, le fameux millionnaire, était encore un apprenti d’une maison commerciale, il pensait que les gens devaient pratiquer le Bien, et ainsi il contribuait pour une Église Chrétienne. Au début, c’étaient seulement cinq centimes par semaine, mais, au fur et à mesure que son revenu augmentait, sa contribution passa de dix à cinquante cents, ensuite des milliers et millions de dollars et, finalement, il créa la célèbre Fondation Rockefeller. La quantité des premières contributions a été enregistrée au verso d'un carnet. Ce carnet est considéré, actuellement, comme un trésor de la famille.

Andrew Carnegie, fondateur de la célèbre Institution Carnegie, quand il luttait contre la mort, il mit en pratique une des théories qu’il soutenait couramment. Cette théorie consistait à donner à la société toute sa fortune, il l’augmenta de plusieurs centaines de millions de dollars, en laissant, pour son fils, son successeur, seulement un million de dollars et l'éducation universitaire. Dans le livre Peuple Américain, Münsterberg exalta le caractère du millionnaire américain qui n'avait pas accumulé de fortunes pour sa postérité. Il informe, par exemple, que seulement les donations aux universités, bibliothèques et centres de recherches, en 1903, il ajouta approximativement dix millions de dollars, et les donations sécrètes s'élevaient à de plus en plus.

Bientôt après la Première Grande Guerre, Carnegie avait donné une quantité élevée à la Fondation de la Paix Mondiale. Le monde scientifique allemand et ses scientifiques reprirent les activités grâce à une partie de cette donation. La première grande publication mondiale d'une série de livres concernant la recherche sur la guerre et le crime, élaborés principalement par l'Enseignant Lippmann, a été aussi l’un des travaux devenus possibles, grâce à ce don. Ils disent qu’il est inestimable le fait que cette recherche a contribué au bonheur mondial. Quand je pense à cette réalité, je peux savoir où se trouve l’origine de la prospérité américaine. A part ceci, je sens que la chute actuelle du Japon a été motivée par l’égoïsme excessif de leurs groupes financiers, et je comprends que ceci n’a jamais été accidentel. (05 février 1947).

Page 18: Revista Makoto

MAKOTO – En suivant la page des fans, nous avons une nouvelle merveilleuse. Allons-nous développer un travail social dans le Temple Art de Johrei ? Pouvez raconter nous comment a surgi cette idée?

L’ANIMA a surgi, si je ne me trompe pas, le 08/03/2007. De la volonté des gens qui nous aiment, c’est dommage que certains concepteurs de l’ANIMA ont terminé leur mission avec l’Art de Johrei et ont suivi leurs chemins, mais ils vont être pour toujours dans nos cœurs et nos prières.

MAKOTO – Quel type de travail social l’association prétend-elle développer? Pour quel public et dans quelle communauté?

Nous cherchons plus que

jamais la charité qui

n’humilie pas et n’expose

pas aussi ceux qui ont

besoin d’une quelconque

manière. Mais la charité que

l’ANIMA veut amener la vie

aux gens, des

connaissances, nous

voulons que les gens

apprennent à ne pas

dépendre de la charité, car

nous sommes déjà au seuil

d’une Nouvelle Ere, un

temps de rénovation de la

culture et de l’esprit. En

bref, il n’y aura pas sur cette

planète un espace pour

ceux qui pensent d’une

façon courte, car la

transition de l’ère de la nuit

vers l’ère du jour est là, c’est

nouveau

temps de nouvelles valeurs et l’être humain doit apprendre ce qui est respecté, ce dernier n’existe pas sans amour. Le vrai mouvement qui inspire ce travail est l’être humain lui-même.

MAKOTO – Existe-t-il un Enseignement de Meishu Sama qui exprime cette idée? Y a-t-il quelque chose dans les Enseignements que l’Association prétend pratiquer et manifester dans ses actions?

Meishu Sama a aimé tant son semblable, qu’il a consacré chaque minute de sa vie à rendre son prochain heureux, dans tous les sens... je me rappelle de l’enseignement l’esprit précède la matière, il est certain que l’ANIMA est né premièrement dans l’esprit, pendant les années inactives, elle était en gestation, et il est maintenant le moment d’accoucher. Mais, ce n’est pas moi qui vais générer, je suis seulement le médecin accoucheur… Ceux qui vont créer une aide, prendre soin et donner vie sont les membres et les ministres de tout le Brésil, je veux dire plus les ministres, car les ministres doivent servir plus, travailler plus et faire plus (je crois que ceci est pour moi, rsrsrsr)

MAKOTO – Comment prétend-t-il combiner la foi et une entreprise sociale ? Existe-t-il quelque mouvement ou entreprise sociale qui inspire la création de ce travail?

Combiner la foi et une entreprise n’est pas très facile. Les premières expériences que nous avons eu avec l’ANIMA ont été suffisamment tristes, car, nous découvrons que même pour que se fasse la charité, il y a plusieurs règles imposées par les hommes. Ce fut alors que nous avions décidé de séparer l’ANIMA de l’Art de Johrei. Là alors, les gens ont commencé à mieux nous accepter. Mais aujourd’hui, quelques années sont déjà passé et nous apprenons avec nos erreurs, nous ajoutons des valeurs que seulement le temps et la foi en Dieu et Meishu Sama pourraient nous donner.

MAKOTO – Qui peut aider? Comment les membres peuvent-ils soutenir la construction de cette œuvre sociale?

Tout le monde peut participer ; Membres, Non-Membres, Sympathisants, Ministres, Révérend, la société dans son ensemble. En aidant Physiquement, mentalement, financièrement, avec les dons, car nous prétendons faire plusieurs événement pour créer une structure financière pour l’ANIMA et c’est clair avec les Patrons, ce sont les patrons de la vie qui parrainent l’ANIMA

Page 19: Revista Makoto
Page 20: Revista Makoto

RÉPOND

Page 21: Revista Makoto

MAKOTO – Qu’est-ce que Meishu Sama oriente sur le soin avec le cœur ? Nous voyons toujours dans les psaumes et les Enseignements une orientation constante à ce propos… Pourquoi le soin avec le cœur est si important ?

Quand Meishu Sama parle dans les Psaumes et dans les Enseignements à propos du Cœur, il parle du sentiment.

Il oriente que pour que notre vie soit authentique, le repenti doit être de cœur, à l’intérieur de l’âme, se repentir de nos fautes, ne pas juger les gens.

Nous devons prendre soin de notre cœur parce que c’est dans lui que nous déposons nos sentiments qui peuvent être positifs ou négatifs. La paix et le bonheur peuvent seulement arriver d’un cœur pur et vertueux.

Meishu Sama dit que le Bien et le Mal sont entremêlés dans ce monde et ceci peut se prouver des diverses manières. Toutes les manifestations de malheur, de souffrance, de tragédie, des guerres et des conflits sont motivées par la méchanceté présente dans le cœur humain.

Lire les Enseignements, méditer sur les vérités, recevoir et administrer le Johrei, c’est prendre soin de notre cœur, ne pas laisser rien de négatif entrer, ne pas permettre l’entrée du Jashin.

MAKOTO – Comment pouvons-nous purifier notre cœur ? Quelle est la bonne attitude relative à l’Amour et Servir ?

Meishu Sama dit que la finalité de la foi consiste à polir l’âme et purifier le cœur. Le repenti, l’humilité, placer les besoins de l’autre en premier lieu. Là, la vraie foi apparait et passe à être vécue du fond du cœur. Dieu Suprême est l’unique connaisseur de notre cœur.

Ainsi, Meishu Sama dit qu’au fur et à mesure que l’être humain s’élève, il devient un dieu. Là, il saura distinguer le Mal et parviendra à le dominer immédiatement, en devenant ainsi possesseur d’un cœur qui ne se laissera jamais vaincre par la perversité. De cette façon se purifie le cœur : des bonnes pensées, élévation spirituelle, humilité, aide au prochain, administrer et recevoir le Johrei…

MAKOTO - Quelle est la bonne attitude relative à l’Amour et Servir ? A quel moment de la vie de Meishu Sama nous a-t-il laissé cette pratique ?

L’attitude correcte entre Amour et Servir est le Makoto. Makoto a un sens très profond. Il signifie sincérité, amour, fidélité, honnêteté, constance, dévotion, franchise, pureté et authenticité. Makoto englobe un ensemble de vertus dont la pratique est extrêmement nécessaire pour celui qui désire Servir l’Œuvre Divine.

Nous devons être utiles à Dieu, par-dessus tout. Et tout notre Service doit être de cœur et avec beaucoup d’amour. Quand nous nous consacrons à Servir et prions quotidiennement pour que notre mission nous soit montrée, Dieu agit derrière nous en nous concédant des grâces, des purifications, des nouvelles rencontres inattendues avec quelqu’un.

Meishu Sama enseigne que Servir, en vérité, spirituellement signifie que tout être humain possède des impuretés : il a une dette envers Dieu. Cependant, Servir est un excellent moyen, car, avec cela les impuretés sont éliminées. Dans le service à Meishu Sama, le plus important, c’est la sincérité. Il est essentiel, Il est indispensable à l’Œuvre Divine.

Meishu Sama nous a laissé

cette pratique au moment

qu’il a reçu les révélations

de Dieu L’homme nait dans

le Monde Matériel par la

conception. Il a été

Page 22: Revista Makoto

créé pour construire le Monde Idéal planifié par Dieu. Pendant la guerre, les membres servaient dans la construction du Prototype du Paradis Terrestre. Servir pour Dieu et non pour l’homme. C’est dans les Enseignements de Meishu Sama.

Quand l’homme accomplit ses devoirs d’être humain et reçoit les grâces divines à travers le Service, son esprit est purifié, et il commence à discerner la finalité de sa vie. Premièrement, Lui-même pratiquait les Enseignements et recommandait seulement ce qu’il jugeait correct et utile.

La foi placée en Meishu Sama, c’est

nous refléter dans Son esprit en laissant de côté tous les désirs égoïstes pour nous consacrer à Servir.

Page 23: Revista Makoto

Celui qui accueille un bienfait avec gratitude

Paie la première redevance de sa dette.

NINHO DE AGUA

Page 24: Revista Makoto

Servir avec amour

Amor

Pensée actuelle

Dans le dictionnaire la signification rendre service ; accomplir certains devoirs et fonctions. Assister, aider. Il vient de Latin SERVIRE. « Servir, faire attention à », originalement « être esclave », de SERVUS. Le synonyme de servir : satisfaire, assister, aider, convenir, donner, exercer, favoriser, administrer, occuper et satisfaire. La signification de l’Amour : Affection vive pour quelqu’un ou pour quelque chose : l’Amour envers Dieu, envers le prochain, envers la patrie, envers la liberté. L’amour est un sentiment d’affection et des démonstrations de l’affection qui se développe entre les êtres qui possèdent la capacité de le démontrer.

L’amour motive la nécessité de protection et peut se manifester des façons différentes : amour paternel ou maternel, amour entre les frères (fraternel), amour physique, amour platonique, amour à la vie, amour pour la nature, amour pour les animaux, amour altruiste, amour-propre, etc. L’amour provoque l’enthousiasme pour quelque chose et l’intérêt à faire le bien. L’amour envers Dieu démontre une liaison de caractère religieux, un sentiment de dévotion et d’adoration. L’amour de Dieu est connu comme l’amour Agapes, qui est seulement inconditionnel et impossible à être décrit avec précision. L’amour envers Dieu est un commandement dans beaucoup de religions.

Page 25: Revista Makoto

C’est de cet amour que nous parlons, car l’autre amour, le physique tire son origine dans la sexualité.L’amour a un rôle social, il sustente les autres à exécuter les actions et sentiments de solidarité. L’amour est amour. Il fait que nous cherchions Dieu, une fois trouvé, tu prends possession de cet amour, et tu commence à prendre soin des autres qui viennent de Dieu, sans regarder quiconque. Donc, le Synonyme de l’Amour est Dieu, Dieu est l’amour pur. Alors maintenant, c’est seulement en joignant les deux mots Servir et Amour, qu’on est dans un état de communion avec Dieu. Cet esclavage décrit précédemment, n’est rien de plus que faire ce qui satisfasse celui qui nous donne tout, être esclave de l’amour, avoir Dieu son propriétaire et Seigneur, être utile à l’Omnipotent, l’Omniprésent et l’Omniscient, auquel tu peux tout et donne tout.

C’est Lui qui a donné pour que nous puissions être ainsi, mais tant que nous n’avons pas cette conscience, nous allons essayer, essayer toujours sans désister. Nous allons trébucher, tomber et nous lever, mais nous devons nous rappeler que l’excellence et le savoir-faire viennent seulement avec l’insistance et la persistance. Servir Dieu devrait être la devise de toute l’humanité, l’amour devrait être la conséquence de servir. Pour parvenir à cet équilibre, nous aurons des difficultés de cet amour universel, c’est cet amour et ce service que notre bien-aimé Maître Meishu Sama essaie tant de nous enseigner de vivre. A l’avenir, le Monde de Miroku sera cette période. De véritable, sublime et façon équilibrée de servir Dieu avec Amour, pour qu’un jour nous servions toute l’humanité.

Ministre Magaly Xavier

Page 26: Revista Makoto

BRESIL

Sede Mundial - SP

Rua Ibitirama, 629, Vila Prudente Tel: (11) 42274401 http://www.artedojohrei.org.br/ E-mail: [email protected] Skype: artedojohrei.brasil Presidente: Reverendo Dorgival

Centro - SP

Avenida São João, 822 – AP 55 Telefones: (11) 88449588/ (11)3666-1203 E-mail: [email protected] Skype: Solange Império Responsável: Ministra Solange

Moóca – SP

Rua Camé – 157 – Moóca Fone: (11) 22683236 Responsável: Ministra Sandra

Butantã - SP

Rua João Gomes Barbosa - 50 – Jardim Celeste Telefones: (11) 34630305/ (11)984731888/ (11) 64886658/ (11) 93687437 E-Mail:[email protected] Responsável: Virgínia

Mogi das Cruzes - SP

Rua Travessa Maximiniano 64, Centro - Mogi das Cruzes Telefones: (11) 88449588/ (11) 23780888 E-mail: [email protected] Skype: Solange Império Responsável: Ministra Solange

Limeira - SP

Rua Mario Ferraz, 148 Jardim Novo Horizonte Telefone: (19) 3453-6841 (19) 8313 9019/ (19) 8213- 5217 E-mail: [email protected] [email protected] Responsável: Reverendo Wilson

Artur Nogueira - SP

Rua Julio Caetano, 612 Centro Telefones: (19) 34536841/ (19) 83139019/ (19) 82135217 E-mail: [email protected] [email protected] Responsável: Reverendo Wilson

Rosana - SP

Rua Carpa 680 – Jd. Sol Nascente Fone: 96083-0530/ 99890-0919

Santos - SP

Av. Pedro Lessa, 2408/11 Embaré Telefones: (13) 92093881 E-mail: [email protected] Responsável: Lindalva

São Gonçalo – RJ

Rua Monza, 439 – Lt. 56 – Bairro: Colubande (água mineral) Telefones: (21) 26042892/ (21)789431655/ (21) 2226-6502/ (21) 9983-6740 E-mail: [email protected] Responsável: Ministro Roberto

Petrópolis – RJ

Rua Souza Franco 93 Telefones: (24) 22316711 E-mail: [email protected] Responsável: Ministra Ana Patrícia

Vitória (Ivinhema) – Mato Grosso do Sul

Rua Yutaka takegava - 191F Telefone: (67) 9905-8120 E-mail: [email protected] Responsável: Valdecir

Botafogo - RJ

Rua Paulino Fernandes, 58 / 101 CEP: 22.251-090 Telefones: (21) 78912012/(21) 99836740 E-mail: [email protected] ou [email protected]

Page 27: Revista Makoto

Carmo da Mata - MG

Rua Angelina Ruth Notini Lobato - 156 Telefones: (19) 3453-6841/ (19) 8313 9019/ (19) 8213- 5217 E-mail: [email protected] [email protected] Responsável: Rejane e Reverendo Wilson

Itapecerica – MG

Rua Belarmino Malaquias, 347 Bairro Magnólia Telefones: (19) 3453-6841/ (19) 8313 9019/ (19) 8213- 5217 E-mail: [email protected] [email protected] Responsável: Rejane e Reverendo Wilson

Asa Sul - DF

703 Bloco "E" Casa 41 Telefone: (61) 32970815 E-mail: [email protected] Responsável: Reverenda Mariza

Caldas Novas – GO

Rua n. 80, Apt. 403 Residencial Terraço, Centro (Cel. Bento de Godoy) CEP: 75.690-000 Telefone: (64) 81046523 E-mail: [email protected] Responsável: Regina

Salvador - BA

Avenida São Rafael Telefone: (71) 8898-6583 E-mail: [email protected] Responsável: Ministro Junior

Cidade Baixa – BA

Telefone: (71) 8847-1970 E-mail: [email protected] Responsável: Ministro Junior

Vitória – BA

(Campo Grande) Telefone: (71) 8898-6583 E-mail: [email protected] Responsável: Ministro Junior

Fortaleza - CE

Rua José Aurelio Camara - 120 - Apto 201 - Bairro Vicente Pizon - Praia do Futuro Telefone: (85) 99344041 E-mail: [email protected] Responsável: Darci

Recife - PE

Rua Jose Bonifácio, 1346 Bairro Torre Telefones: (81) 32041749/ (81) 87773332/ (81) 88521240/ (081) 98321362 E-mail: [email protected] Responsável: Ministra Maria de Lourdes

AMERIQUE LATINE / EUA / EUROPE

Nova York – EUA

58 Burling Rd Rochester, NY 14616 Telefone: (585)360-2290 E-mail: [email protected] Responsável: Michael

Palmyra VA – EUA

2 loving Terrace – 22963 Telefone: 1.434.589.1090 589.5197 E-mail: [email protected] Responsável: Reverenda Helena

Caracas – VENEZUELA

Av. Paseo Colon, Ed.Tachira, 15, Apto.151 Los Caobos - Cp 1050 Telefone: 0212 5778847 E-mail: [email protected] Skype: nena.naine.bqto Responsável: Arlenet

Lima – PERU

Las Garzas 485 San Isidro E-mail: [email protected] Responsável: Carmem

Córdoba – ARGENTINA

Mar de lãs pampas, 118, Vila Nueva E-mail: [email protected] [email protected] [email protected] Responsável: Guillermo e Paola

Cidade do Porto – PORTUGAL

Telefone: 938524664/ 910085304/ 220962207 E-mail: [email protected] Responsável: Jaime

Page 28: Revista Makoto

AFRIQUE

REPUBLIQUE D’ANGOLA

Lunda – ANGOLA

Rua Dande, 59, Zona 5 Ndala Muleba,

Comuna Kikolu Cacuaçu Telefone: (00)

244 91461 7777 /

(00) 244 92146 0000

E-mail: [email protected]

Responsável: Ministro capitão

Cazenga/ Hoje ya renda – ANGOLA

Telefone: (00) 244 91873 1000

E-mail: [email protected]

Responsável: Lourenço e Ministro Capitão

Lunda Norte/ Dundo – ANGOLA

Telefone: (00) 244 92396 2820

Responsável: Ministro Jorge

Lunda Norte/ Lucapa – ANGOLA

Telefone: (00) 244 93848 1825 / 91525

9581

Responsável: Ministro Jorge

Lunda Norte/ Mukita – ANGOLA Lunda Norte/Calonda -

ANGOLA

Telefone: (00) 244 92432 6368

Responsável: Ministro Jorge

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

PROVINCE DE KINSHASA (Capitale)

SIEGE NATIONAL Av. Kongolo 121, Q/Djalo, C/Kinshasa Téléphone : +243 999958527 / +243 998122860 e-mail : [email protected] Responsable : Ministre Faustin NGOYI LUMBALA

Unité Religieuse de MIKONGA av. Biango n° 26, Q/Mikonga / Efobank Téléphone : +243 999926792 Responsable : Floribert KANYINDA

Unité Religieuse de NDJILI Av. Nsanga n°16 Q/6 Ndjili Téléphone: +243 817609325 Responsable : Rainer TENDULA MAKELA

Unité Religieuse de NGALIEMA Av. de l’Ecole n° 6 C/Ngaliema Téléphone: +243 999519412 Responsable : Marthe Ngalula

Unité Religieuse de MASINA PETRO-CONGO Rue de Kimpoko n° 48 C/Masina Petrocongo Téléphone: +243 971969077 Responsable : Flavien KANUMUPANGI

Unité Religieuse de MATETE Quartier Singa I n°17A/bis C/Matete Téléphone: +243 815451201 / +243 995886283 / +243973950748 Responsable : Anaclet TSHIBUABUA

Unité Religieuse de LEMBA SALONGO Rue de Kalela n° 29/bis Q/Salongo Nord Téléphone : +243 994294243 Responsable : Suzanne MAKELA KIMUENA

Page 29: Revista Makoto

PROVINCE DE KATANGA

Unité Religieuse de LUBUMBASHI Av.papayer n°10 Q/Bel Air Lubumbashi Téléphone: +243 815397222 / +243 999288231 e-mail: [email protected] Responsable : François Mukendi

Unité Religieuse de KASUMBALESA Téléphone : +243 972837354 / +243 974877750 e-mail: [email protected] Responsable : Oscar Ntumba

PROVINCE DE KASAÏ ORIENTAL

Unité Religieuse de BONZOLA Av. Disanka n°21 Q/Bonzola C/Dindidi Téléphone : +243 994188867 Responsable : Constantin MUSANGU KALALA

Unité Religieuse de MISESA Av. Inga n° Q/Misesa Téléphone : +243 856121558 Responsable : Florimond TSHIMANGA MBUYI

Unité Religieuse de LUKALENGE Av, Kazadi Kaluba, nº 16 Q. Mibuya Téléphone: +243 842300222 Responsable : Lionel NKASHAMA WA MUKENDI

Unité Religieuse de TSHIKAMA Av. Kamilabi n°21 Q/Kongulu Kabila C/Muya Téléphone: +243 854314421 / +243 994161605 Responsable : Samy KABONGO

Unité Religieuse de MUYA Av. Lukuki n° 02 Q/Ngomba Ngola C/Muya Téléphone: +243 854059888 Responsable : MULUMBA NKASHAMA

Unité Religieuse de DIPUMBA Av. Kalume n° 190 Q/Nzaba C/Bipemba Téléphone: 243 995946598 / +243 810718311 Responsable : Yannick KABAMBA

Unité Religieuse de TSHIATSHIATSHIA Av. Muamba Katanku n°28 Q/Tshiatshiatshia C/Kanshi Téléphone: 243 995694088 Responsable : BENOIT KATALA

Unité Religieuse de KASENGULU Q/Lukalenga réf : Chef Kalonji Médard Telephone: +243 842106389 Responsable : MUAMBA NZAMBI

Unité Religieuse de DIBINDI Av. De L`Université nº Q/Mikelaa C/ Dibindi Téléphone: +243 821849044 / +243 856189397 Responsable : Dieudonné KABEYA DIYOMBO

Unité Religieuse de NGANDAJIKA Téléphone : +243 823427233 / +243 994226121 Responsable : Laurent MADINBA

Unité Religieuse de MARCHAL Av. Inga Réf : en face du Marché Marchal Téléphone : +243 853173876 Responsable : Sylvain MBIKAYI

PROVINCE DE KASAÏ OCCIDENTAL

Unité Religieuse de Kananga Av. Bandundu n°68. Q/Kelekele C/Katoka Téléphone : 243 994729274 Email: [email protected]

Unité Religieuse de Nganza Nord AV. Aketi n° 52 Q/N’sele C/Nganza Téléphone : 243 994729274 Responsable : TSHIMBALANGA TSHIM

Page 30: Revista Makoto

Responsable : Octave BUYANGA KABAMBA Unité Religieuse de Ilebo Av. Likasi n° 22 derrière l’Hôpital Gén Téléphone : 243 995071706 / 243 814898752 Email: [email protected] Responsable : Erik KAKWEY

Unité Religieuse de Tshikapa Av. Mande n° 4 Tshikapa Centre Téléphone: 243 992753104 Email: [email protected] Responsable: Dieudonné NGALAMULUME

Unité Religieuse de KANANGA II Av. Kinda n0 31 Q/Plateau, Localité : Signal Téléphone : +243 993585230 Responsable : Ronsard BIONSOBIMPE

Unité Religieuse de l’OASIS Av. du Grand Séminaire n° 15 Q/Oasis Téléphone : +243 990457498 Responsable : Thomas MPUKA SHAMBUYI

Unité de MUEKA Réf : tout près du Bureau de la SP de la SNCC Téléphone : +243 820864853 Responsable : Jeff BUSHABU

PROVINCE DE BANDUNDU

Unité Religieuse de KENGE Téléphone: 243 998174569 Responsable: Brigitte ELEO

Unité Religieuse de BANDUNDU VILLE Av. Boende n° 87 C/Disasi Bandundu Ville Téléphone : +814193906 / +243 898993247 Email: [email protected] Responsable: Laurent MALELA

PROVINCE DE BAS-CONGO

Unité Religieuse de KWILU NGONGO Rue de la Montagne n°2 Q/ Mayenga Téléphone : 0810405676 Responsable: Patrice BATOMANITO

Page 31: Revista Makoto

L’argent doit toujours être engagé dans les causes nobles, pour cela, il est très édifiant de faire des dons qui

se convertissent en ressources favorables à l’élévation spirituelle et au bonheur de tous les habitants de la

planète. D’autre part, les offrandes ne diminuent pas seulement les souffrances du donateur, mais elles

augmentent aussi ses crédits cosmiques. Dans une simple analogie, nous pouvons affirmer que les gratitudes

faites du fond du cœur à Dieu sont comme déposées dans une "Banque Divine".

Dépôt en compte courant

AGENCE 0322-0

C/C 37506-3

ASSOCIATION RELIGIEUSE ART DE JOHREI

CNPJ: 07.7603890001-12

Transmet par internet, accès: http://www.artedojohrei.org.br/donativos-5255

engendre

Page 32: Revista Makoto

#revuemakoto

Revue Virtuelle du Temple Art de Johrei/ Edition n°04-année II/2014

Makoto œuvre sous une licence Creative Commons/ Attribution-Non Commercial-Partage Egal/3.0 Brésil/

Cours de perfectionnement tous les mercredis pour Justin TV